Partagez | .
–Dépossession
Messages : 1245
Yens : 328
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: –Dépossession   Ven 2 Déc - 15:09




feat.Chasse aux monstres

C'est l'histoire d'un mec qui entre dans un bar...

Ambiance

Le soleil brillant fidèlement sur le monde qu’était Kosaten. Ses rayons parvenaient même à arriver au Nord des terres de Fuyu, et illuminer les landes remplies d’étendues d’eau, sur lesquelles je marchais depuis un bon moment maintenant. Marcher ayant toujours eu pour effet de me concentrer sur la guérison de mon bras, j’aimais profiter de chaque seconde que je passais lors de l’exécution de cet exercice. Je me rappelle avoir vu des hommes qui avaient pris pour moyen de revenu la vente des produits sous-marins. Costauds, grands et résistants, ces monstres étaient de véritables moyens de revenus. Un village, petit, restait caché dans ces lieux. C’est en son sein, que l’on comprenait que les gens qui y vivaient comprennent rapidement un poisson, ou encore tout autre animal du genre.

Mon corps glissait dans le vent qui soufflait sur un marché. Un marché bien particulier en effet parce que les produit que les marchands y vendaient étaient réellement très divers. L’ambiance marchande régnait bel et bien, et la salive elle ne cessait pas de couler entre les diverses négociations qui avaient lieu dans la petite place. Faiseurs de tatouages, de Sushis en tout genre ou encore de grillades de poulpes, il ne manquait d’un peu de rien dans le marché. Seulement, dans cette organisation presque parfaite, une personne criait à l’aide tout en bousculant tout ce qui était autour de lui. Il courut de plus en plus vite dans ma direction, jusqu’à ce qu’il me heurte par mégarde dans sa course. Ma main droite alla directement sur son épaule, pour le maintenir un instant avant qu’il ne continue sa route.

-Vous ne savez donc plus où poser le pied ? Je sais que vous êtes paniqué, mais cela n’est pas une raison de nuire au reste du monde. Si vous m’expliquez posément la situation, je pourrais vous aider. Rassurez-vous, je suis un élu et j’en ai la capacité.

-D-Désolé monsieur…. C’est que dans mon établissement, j’ai vu une personne au regard lumineux et vert. Il est en train de s’en prendre aux gens, faisant fuir mes clients. Par pitié, j’ai besoin de votre aide.

-Je vois… c’est réellement un gros souci que vous avez là je l’avoue.  Etant avant tout un mercenaire, je vous offrirai mes services à bon prix. Cent ¥ pour que je me débarrasse de l’individu sur le champ, avec pas trop de dégâts dans votre établissement qui plus est. Alors, qu’est ce que vous en dîtes ?

Le prix était certainement bien établi. Dans la panique, il ne chercha même pas à négocier et accepta dans les secondes qui suivaient. Suite à cela, selon mes recommandations il me conduisit vers l’endroit où était censé être le possédé. La route fut longue d’une cent cinquantaines de mètres mais au bout de cette distance là, nous arrivâmes en face de l’établissement. J’ordonnai au vieil homme de ne pas entrer tant que je n’étais pas encore sorti, avant de m’introduire dans son établissement. L’ennemi était de dos et moi, je dégainai préalablement mon Katana. Avant tout, j’étais venu pour l’exécuter et il fallait que je me comporte comme un parfait bourreau.

-Auriez-vous l’obligeance de vous retourner et de vous présenter avant que je ne vous envoie dans le royaume des morts ?





--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc


Dernière édition par Uchiha Rinkyu le Sam 3 Déc - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: –Dépossession   Sam 3 Déc - 13:33

Possédé
- 所持 -

Dépossession
Qu'est-ce que je n'aurais pas fait aujourd'hui ? 

Traverser des plaines, des étendues glaciales, totalement l'opposée de ce que j'avais autrefois l'habitude d'arpenter... Des horizons froids, dont chaque pas me faisant perdre un peu plus le sens des réalités, alors que j'en perdais même mes orteils, à causes des simples sandales qui couvraient mes pieds... Des petits appendices, froids, manquant de vie et qui pouvaient à tout moment se perdre dans la nature... J'en avais déjà perdu trois...

Effrayer un village ? Dès lors qu'ils avaient vu mes pupilles brillantes, lorsque je m'étais installé à une table, et que certains locaux s'étaient mis en tête de vouloir me rançonner... de simples bandits qui après quelques attaques, avaient pris leurs jambes à leurs cous... Et bien évidement, simple vagabond que j'étais, simple personne en recherche d'aventure et de quelques plaisirs, n'était responsable de cela...

Combattre ? Cela n'allait pas tarder, alors qu'un homme, plus puissant que ses confrères, plus déterminé, et semble-t-il à la recherche de sang pour obtenir un peu d'argent... Qui sait, prendrait-il ma place un jour ? Finirait-il par n'être rien d'autre qu'un esprit tourmenté et perdu, ayant tout simplement perdu sens dans la déraison d'un démon ? Je ne pouvais le savoir, mais je répondis directement, terminant de boire une bouteille que le tenancier avait laissé après avoir pris la fuite lorsque les premiers cris avaient retentis...

"Habituellement, ce serait à vous de vous présentez en premier lieu, puisque vous commencez cette conversation..."


Je soupirais. Ses intentions étaient claires, m'occire. Le méritais-je ? Probablement, j'étais loin d'être tout blanc comme cette insupportable neige... Après tout, j'avais été homme, autrefois...

"Mais passons. Vous êtes là pour me tuer, pour m'envoyer dans l'autre monde... Et je suis là pour vous résister, vaillamment, avant que par fatigue et lassitude de cette vie, je ne vous laisse plonger votre lame dans mon cœur, pour m'envoyer dans un royaume dont vous ne connaissez que le nom..."

Je pris nonchalamment une seconde bouteille, tout en activant sur mon corps un bouclier d'énergie sombre... Une chose que le démon qui m'habitait permettait de faire... Cela risquait d'être utile, mais probablement insuffisant. Je connaissant bien malheureusement le sombre destin de cette vie... N'être que l'hôte d'un démon qui changeait de corps... Cela faisait déjà de longs mois que ce manège avait commencés, malheureusement...

"Alors, comment vous appelez-vous, et quels sont mes crimes ? A moins que vous ne souhaitiez un simple assassinat en bonne et due forme, puisque je suis "différent" de vous... Passons ceci toutefois, et combattons, si vous le voulez-bien, ce pourquoi vous êtes ici."


Il n'en fallait pas plus pour que je jette à plusieurs reprises mon orbe démoniaque en direction de lui. Je comptais bien faire valoir ma peau !
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1245
Yens : 328
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Re: –Dépossession   Sam 3 Déc - 17:18




feat.Chasse aux monstres

Un adversaire particulier

Ambiance

Parler, ce monstre savait bien évidemment le faire. Sa forme se rapprochait le plus de celle d’un humain et à vrai dire, si ce n’était ses yeux, il n’avait absolu rien de bien anormal. C’était pour moi la première fois que je rencontrais un tel spécimen et pour tout avouer cela était assez intéressant. Notre situation était si claire qu’à l’écoute des paroles du monstre, on ressentait qu’il l’avait parfaitement comprise. Il était intrus, et moi j’étais le nettoyeur d’intrus. Un combat acharné était donc destiné à commencer, je ne pouvais pas m’empêcher d’admirer le calme qu’il avait et la simplicité avec laquelle il prit la situation. C’en était admirable. Il se recouvrit d’une sorte d’enveloppe noir, et moi, par réflexe, ma pupille bleu vira au rouge et laissa paraître les insignes typiques du Sharingan. Sa sphère noire était réellement étrange. Elle avait une structure presqu’aussi semblable à celle d’un Susano’o. Magnifique. Par la suite, il me demanda mon nom et la faute qu’il avait commise pour qu’il soit ainsi traité par mes soins. Mais à la suite, le possédé compris la futilité de sa demande. Le combat ne devait pas attendre, inutilement.

Pour ma part, j’étais bien destiné à le répondre, quoi qu’il en soit, juste parce que moi aussi, j’avais un peu d’estime pour lui, malgré le fait qu’il soit sur le moment mon ennemi.

-Bien dommage, vous semblez bien plus intéressant que toutes les autres bêtes que j’ai eu à affronter avant vous. Bête oui, parce qu’en réalité, ceux qui sont rejetés de la société, qu’ils soient innocents ou coupables sont considérés comme des bêtes. Cela n’est pas de mon ressort de changer  cette nature de l’homme. Le mien est plutôt de me débarrasser desdits monstre, pour assurer une pseudo-paisibilité entre les humains. Votre crime donc, cher être aux yeux verts, est d’être différent, tout simplement.

Par la suite, plusieurs orbes démoniaques vinrent à moi, et mes sens me demandèrent de clairement m’en méfier. C’est dans cette logique que j’évitai les trois premières grâce à de multiples mouvements complexes mais fluides gardant une certaine grace guerrière digne des possesseurs de Sharingan , après quoi, au vue de la deuxième, je mis ma paume de main en avant pour la bloquer dans sa venue. L’orbe éclata dans ma main, sans me faire le moindre dégât. Rien de bien surprenant, il fallait l’avouer.

D’ici là, c’était à mon tour d’attaquer. Grâce à des mouvements rapides de ma part, je m’étais retrouvé à proximité de lui, en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Une série de trois coups d’épées successifs furent attribués à l’ennemi. Après quoi je fis un grand bond arrière pour reprendre une certaine distance entre nous.

-Mon nom est Uchiha Rinkyu, un Shinobi que tu n’oublieras pas. Et toi ? Quel est ton nom ? Ou encore, ta nature ?






--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: –Dépossession   Sam 3 Déc - 20:45

Possédé
- 所持 -

Dépossession
C'était donc un homme comme un autre qui venait d'entrer dans la taverne. Un homme, comme il en existait des milliers, des millions sur cette grande terre qu'était Kosaten... Mais pas suffisamment grande pour contenter les intentions belliqueuses des peuples, qui souhaitaient régner sans partage... Qu'il soit élu, ou bien paysan, cela ne m'importait peu... La seule chose qui avait un tant soit peu d'intérêt à mes yeux verdâtres... Était qu'il savait.

Contrairement à beaucoup qui auraient été déstabilisé de mon assurance relative, que l'on pouvait aussi qualifier de fatalisme, il avait tout à fait conscience de ses actes. Oui, il m'attaquait et se confrontait à moi parce que j'étais différent, parce que j'étais coupable d'une telle possession... Parce que j'étais coupable de ces yeux verdâtres, qui trahissait ma cruelle condition... Toutefois, je ne pouvais pas m'empêcher de rire un peu, alors que je lançais dans sa direction mes orbes...


"Reconnaître ce point est déjà plus sage que de s'illusionner pour avoir bonne conscience. Toutefois, pour assurer une paix entre les hommes... Vous aurez bien plus qu'une créature à détruire, et ce sera vos semblables qu'il faudra affronter pour restaurer une paix, qu'elle passe par l'équilibre ou par la domination."

Je fus en tout cas bien conscient que cet être face à moi était suffisamment surprenant... En effet, il venait d'esquiver et de bloquer mes quelques attaques, ce qui le rendait un peu plus intéressant que ceux que j'avais put rencontrer jusqu'à maintenant... Un peu plus. Certains gardes en étaient capables après tout... Mais il pouvait être différent, je le sentais. J'avais déjà entendu après tout de ces histoires, sur ces envoyés divins... Cela avait-il une importance ? Pas vraiment.

En tout cas, il était suffisamment vif pour bondir en ma direction et se tenter à plusieurs attaques de son arme. Toutefois, je le voyais venir, et son premier coup fut esquivé d'un simple pas de coté, pendant que j'amortissais ses nouvelles attaques à l'aide de mon bouclier, en affichant un sourire sur mon visage. Splendide, splendide, il était capable de les briser avec deux coups, même si je m'occupais d'amortir sa dernière attaque, avant de simplement relancer un nouveau bouclier... Tout cela pour ça donc ? Toutefois, il se permit de reprendre la parole, me posant donc diverses questions, auxquelles je répondis, en lançant de nouveau plusieurs orbes dans sa direction :


"Un nom ? Cela fait longtemps que je n'en ai plus. Je suis une carcasse, un corps dépourvu d'humanité, dont la simple fonction est d'être le pantin d'un esprit. Je suis un possédé, Uchiha Rinkyu, voici ma nature. Et je ne comptais pas vous oublier, combattant, mais il faudra me montrer un peu plus si vous souhaitez être celui qui m'ôtera définitivement  la vie."


 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1245
Yens : 328
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Re: –Dépossession   Dim 4 Déc - 2:12




feat.Chasse aux monstres

Concepts de paix

Ambiance

S’illusionner n’était pas dans mon genre, sinon j ferai honte à ma condition. J’en étais bien fier qu’il ait pu déceler cela d’une certaine façon. De toute façon, tuer pour sa conscience était un peu hypocrite, et je l’avais toujours considéré ainsi. Généralement c’était pour montrer à l’autre sa valeur véritable dans un combat à mort, soit c’était pour une certaine vengeance. Rien de bien catholique dans ces deux cas de figures. Jusqu’à présent, parmi mes adversaires, celui-ci avait tout de même une certaine estime de soi, une fierté guerrière ni trop extravagante, ni trop modérée. Sous d’autres conditions, nous aurions pu être de bons alliés, même si sa force laissait un peu à désirer. Pour assurer la paix des hommes dans le monde de Kosaten, il avait deviné que le tuer lui-seul n’aurait pas suffit. Était-ce une façon à lui de dénoncer la faille de mon raisonnement ? Peut-être bien. Mais une chose était sure, pour avoir tué des monstres, je connaissais à quel point ils étaient dangereux. De même, pour avoir perdu mon bras, je savais à quel point les hommes étaient sauvages. J’aimais bien son concept binomiale de la paix, qui selon lui ne pouvait être établi que par l’équilibre ou encore par la domination la plus totale. Pour ma part du moins, la meilleure paix, la plus certaine, était celle imposée par une entité supérieure. Ça l’avait toujours été d’une certaine façon n’est ce pas ?

-J’ai dit plus tôt que vous étiez bien plus intéressant que les autres bêtes que j’ai eu à affronter. Cela aurait déjà du vous faire comprendre que je n’ai pas bien peur d’éradiquer les différentes anomalies de ce monde. La paix est bien un concept intéressant, mais dans la société, certaines personnes ne l’apprécient pas tout simplement. Pour ce faire, ils font tout leur possible pour provoquer le plus de morts pour créer des guerres. Pour la simple et bonne raison qu’ils ne sont pas habitués à la paix. Juste pour cette raison là, la paix par l’équilibre ne peut plus être appliquée.

Contrairement à la paix par la domination, qui elle est non négociable, mais qui malheureusement dû à de mauvais fondements, est réellement temporaire. Toutefois, des deux, la meilleure reste la domination par la puissance et c’est pour cette unique raison, que Fuyu remportera cette guerre, comme elle l’a déjà faite par le passé. Pour la paix par la domination


Mes attaques étaient parties dans mon élan de vitesse. D’une façon assez simple digne de professionnels, il évita mon premier coup. Mais les deux autres quant à eux, furent suffisants pour aller l’atteindre, sans toutefois lui infliger une grande quantité de dégâts. J’ai su au contact, que cela était du à sa sphère noire dont il s’était recouverte il y’avait peu. Il était vrai qu’une telle résistance n’était pas prévue dans le plan. À regarder de près, l’homme aux yeux verts ne semblait pas physiquement résistant et donc, compensait surement ce manque par cette sphère. Les choses devenaient donc de plus en plus claires pour moi. Deux coups d’épées détruisaient sa barrière, toutefois, il pouvait la remettre en place comme bon lui semblait, sans que cela n’ait l’air de réellement l’épuiser.

Il me lança par la suite d’autre orbes magiques, tout en m’exigeant un peu plus d’implication dans le combat si je voulais réellement sortir vainqueur de celui-ci. Juste pour voir un peu les dégâts qu’il pouvait m’infliger, je vis venir à moi les orbes, sans réellement réagir. Les deux premières me prirent et à la venue de la troisième, je fis un bond sur le toit pour l’éviter et sur ce même toit, je pris appui pour aller attaquer à grand coup d’épée. Suite à ce premier coup, je lançai une salve de cinq autres coups d’épées rapides sans réellement chercher à voir comment il aurait pu s’en sortir. Toutefois, dans chacune de ces attaques, il y avait un certain souci du détail et de précision, qui rendaient les offensives assez difficile à éviter. S’il voulait que je monte d’un cran, je n’allais pas le faire attendre bien longtemps.

-Alors soit… je retiendrai avoir affronté un possédé aujourd’hui, mais sans plus. Quant à mes méthodes, vous aurez, conformément à votre demande un traitement un peu moins amical







--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: –Dépossession   Dim 4 Déc - 14:31

Possédé
- 所持 -

Dépossession
Ainsi donc, selon lui, j'étais plus intéressant que les autres bêtes que cet individu avait occit... Une comparaison qui me classait tout de même parmi les bêtes, mais après tout, il avait bien expliqué pourquoi il me considérait comme tel, donc je le pris bien, affichant un léger sourire en point pendant que je levais légèrement la tête, le laissant prendre pleinement conscience du regard sombre qui m'habitait, de ces yeux verdâtres qui était mon fardeau, mais aussi ma force... Combien de ces êtres avaient fuit juste en voyant une simple lueur dans mes yeux ? Beaucoup trop... Mais ce n'était pas pour me déplaire, préférant remporter par défaut plutôt que par combat...

Même si je savais bien qu'aujourd'hui, ma fin approchait...

C'était donc, à la fois en tant qu'esprit, mais aussi en tant que charpie humaine que je prenais cette rencontre, qui allait être ma dernière. Y aurait-il un héritage, une trace de mon passage ? Je l'ignorais, mais une chose était sure... Je ne comptais pas ménager ce shinobi, même s'il paraissait suffisamment vigoureux pour faire un hôte parfait à un esprit ou a un démon... Mais ce ne serait pas le mien. Oh que non... Fatigué, harassé par ma résistance mentale de chaque instant, il devrait trouver un autre hôte pour se renforcer... Ou bien finir ceci avec moi...

"La paix par la domination du coup ? C'est donc réellement votre souhait ? Votre objectif ?"

Je disais ces mots alors que ce valeureux combattant se jetais sur moi, juste après avoir encaissé quelques uns de mes orbes magiques, qui ramenèrent à moi une partie de sa psyché et de son énergie, pour former ensuite de nouvelles sombres barrières... Un moyen simple pour survivre était d'utiliser les forces de l'adversaire à son avantage, et plus certains se spécialisaient dans l'usage de la magie... Plus ils étaient des êtres intéressants à drainer... Ce fut en tout cas d'un mouvement ample, en lévitant au dessus d'une table que j'esquivai son premier coup, en croisant les bras, pour reprendre :


"Mais est-ce vôtre paix ou celle de Fuyu que vous souhaitez apposer en ce monde ?"

Je me contentais ensuite d'utiliser mes boucliers à mon avantage, encaissant les différentes attaques qu'il m'affligeait de son épée, tout en esquivant celles qui m'apparaissaient comme dangereuses pour mon être, avant de simplement lancer un orbe, en sa direction, ponctué un sourire carnassier...


"En allant de l'avant, vous montrez vos arrières. En étant le bras, vous risquez l'amputation. Êtes-vous réellement indispensable à la nation que vous servez ? Etes-vous réellement respecté à la valeur dont vous estimez être la vôtre ?"

Je posais des questions, a la fois pour le faire douter, mais surtout pour le faire réfléchir. Il était peu commun de croiser des êtres suffisamment conscient de leurs actes, et ayant vécu plus que lui, étant donné qu'il serait la dernière personne que je croiserais en ce monde... Etait-il suffisamment intéressant pour mériter cette puissance ? A lui de me le démontrer, mais je me permis, riant un peu :


"C'est peu, je suis encore intact, shinobi. Ne me faites plus attendre, et envoyez moi donc ce que vous savez faire de mieux ! Montrez-moi de quelle puissance vous êtes bâti, ou si vous n'êtes qu'un opportuniste oubliable."



©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1245
Yens : 328
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Re: –Dépossession   Dim 4 Déc - 16:00




feat.Chasse aux monstres

En avant pour la phase finale

Ambiance

Mon chakra, avait diminué beaucoup plus qu’il ne le devrait, malgré le fait que je ne me rappelai pas de l’avoir utilisé. Il était fréquent pour un Shinobi d’avoir des pertes d’énergie lors d’un combat, mais pour un Uchiha en pleine maîtrise de ses Dojutsus, cela se rapprochait un peu plus du statut impossible. Il m’est alors venu à l’esprit que j’avais encaissé deux orbes noires il y’avait encore peu. Aucun dégât en particulier ne m’avait été infligé, toutefois, il était très possible que le fait d’infliger des dégâts ne soit pas la seule chose que cette orbe là pouvait véritablement accomplir. Il fallait que je me méfie de ses prochaines attaques, car celles-là pourraient très facilement me vider de mon énergie de la façon la plus totale qu’il soit. Quoi qu’il en soit, mes attaques rapides, mes coups d’épées répétitifs, étaient continuellement parés, esquivés et même contrés. Sa défense était bonne et il fallait le reconnaître. J’avais encore réussi à briser sa sphère noire, toutefois, ce n’était que quand il n’avait pas assez de force pour éviter mes attaques. Quand je me concentrais sur mon offensive, je répondais également aux questions qu’il me posait, aux remarques qu’il faisait à mon égard.

-Ne vous méprenez pas, guerrier. Mon objectif n’est aucunement la paix mais plutôt la domination. La domination de mon nom au travers de mes actes. La guerre elle, n’est qu’une dette que je paie envers le dieu qui m’a sauvé d’une mort certaine. Rien de plus. Si ramener la paix en gagner des batailles pour le compte de Long me déchargerait de ce lourd poids qui pèse sur mes épaules, alors je le ferai sans hésiter.

Après avoir prestement réduit la totalité des dégâts que j’avais pour intention de lui infliger, le possédé reprit la parole avant de me lancer une orbe démoniaque. Encore une orbe démoniaque, comme les deux que j’avais encaissé il y’avait encore peu. Ces dernières m’avaient fait comprendre que me faire toucher par ces choses là auraient eu le même effet que de céder gratuitement mon chakra à mon ennemi. L’une des propriétés les plus fastidieuses de mon Dojutsu, était que ce dernier me permettait de voir les attaques au ralenti, donnant un temps de réflexion plus élevé. La boule venait encore à moi, que je répondis toujours dans le calme que j’avais depuis mon arrivé dans cette établissement.

-Vous l’aurez certainement déjà compris, la nation, je ne la sers qu’à cause d’une dette sur ma vie. Je suis un homme de parole et donc, je ne peux malheureusement pas revenir dessus. Si pour me libérer de cette dette je dois prendre le risque de me faire attaquer dans le dos, perdre mon bras, ma jambe ou encore même mon âme, je le ferai tout simplement, parce qu’il n’y aura rien d’autre à faire. En tant que guerrier, vous devriez être apte à comprendre la valeur qu’à la parole d’un homme.

La sphère, je l’évitai dans un simple déplacement sur la droite. Dans ce mouvement, je ne perdis pas de vue mon ennemi, dont le regard verdâtre était plongé dans mon regard rougeâtre. Le combat qui était à l’origine physique devenait plus psychologique. Il semblait vouloir me comprendre, ou encore me faire douter. Toutefois, j’avais un esprit fort. Il ne m’était pas aisé de me défaire, autant physiquement que psychologiquement. De plus, perdre comme douter, n’étaient pas dans mes habitudes.

-Ma valeur n’est pas reconnue. Elle est même pour ma part étouffée, mais cela est tout à fait normal. Il existe dans ce monde des forces qui dépassent l’entendement, qu’on ne peut décrire ou quantifier. C’est quand on rencontre ce genre de puissance, que l’on comprend aisément pourquoi on est délaissé.
Ma puissance est encore insignifiante devant l’étendue de la puissance qui règne dans ce monde. C’est pour cela, que je ne réclame pas un mérite qui ne m’appartient pas. Toutefois, c’est lors des combats et des situations périlleuses que mes capacités me reviennent peu à peu. Tout comme maintenant, je sais que je gagne en puissance en vous affrontant. Un jour, ma puissance me permettra de déplacer les cieux. Et c’est à ce moment là… que je m’instaurerai comme quatrième dieu… au sein même de Kosaten.


Ma voix était ferme, mon regard insistant et dénué de toute forme de doute. Mes propos auraient été pris comme étant ceux d’un fou, ou encore même d’un menteur. Toutefois, cela venait d’un guerrier qui arrivait à peine à rendre la vie difficile à un possédé moins fort que lui. Mon ambition avait déjà bien pris le dessus et je ne parlais qu’avec elle à ce moment là. Ces mots, chacun d’entre eux venaient du plus profond de mon être et étaient remplis de ma plus profonde détermination. Silencieusement, tout mon être criait cela en permanence.

Mon ennemi n’avait pas eu de dégâts. Comme à ma première attaque. Sa lassitude se lisait bien sur son visage. Il me demanda si c’était tout ce dont j’étais capable. Biensur que non, toutefois, aller ne serait-ce qu’un cran au dessus, aurait anéanti l’établissement dans lequel nous étions. D’un autre côté, j’avais promis au propriétaire qu’il n’arriverait rien à ses meubles. Jusqu’à présent, mes déplacements avaient toujours été dans les lieux les moins riches en meubles pour diminuer les pertes occasionnées par notre combat. Mais aller au dessus, ne m’aurait pas permit de tenir le coup. Etant un homme de guerre, je ne voulais pas insulter le guerrier que j’avais comme ennemi en le combattant à la longue sans utiliser mes véritables pouvoirs. Mais étant également un homme de parole, je ne pouvais pas le combattre à pleine puissance dans l’établissement.

-Je vois. Vous êtes plus tenace que je ne le pensais en effet. Je suis disposé à vous montrer une partie de mes pouvoirs. Je suis disposé à vous écraser d’une puissance inoubliable. Toutefois, j’ai besoin pour ce faire que le combat se poursuive à l’extérieur, de peur de briser tout ce qui se trouve ici. De plus, il sera certainement plus adéquat pour vous, de périr avec la vue sur le ciel nuageux de Fuyu que cette toiture décrépie.

Suite à ces mots, je me retournai, montrant le dos à mon adversaire, non seulement en guise de confiance mais également en guise de respect. Attaquer dans le dos était sale et rabaissant pour un guerrier et quand je fis ce geste, c’était pour lui faire comprendre à quel point je le respectais comme adversaire. À la suite, je sortis de l’établissement. Il y avait une grande place en face de ce dernier, idéale pour un combat d’envergure. De plus, c’était à une assez bonne distance de l’établissement que j’étais censé protégé. C’est là bas, sous les flocons de neige tombants, que j’attendais mon adversaire. Tout allait se terminer ici.







--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: –Dépossession   Lun 5 Déc - 12:05

Possédé
- 所持 -

Dépossession
Mon sourire décanta rapidement, devenant en un instant plus sérieux, plus attentif aux paroles de cet individu. Certes, je n'avais cessé de l'être depuis le début de cet affrontement, depuis le moment où il avait franchi le seuil de cette porte... Mais je me jouais un peu de lui, préférant le faire agir plutôt que de simplement lui laisser la possibilité d'achever la carcasse que j'étais... S'il avait pourtant tout l'air d'être un combattant des plus simples, du moins en apparence, ses yeux rouges, rappelant sans difficulté ce qui trahissait ma condition, laissait bien croire qu'il était tout sauf anodin... Enfin, tout dépendait de ce qu'il allait en faire. Un bras n'était rien sans esprit...

Et pour ce qu'il s'apparentait à lui... J'avais étrangement ressenti ce poids qui tronait sur ses épaules... Toutes ces histoires de dettes, d'honneur, de vengeance et de code... Tout cela était un bien propre aux élites et aux samouraïs... Bref, un beau jeu parfois un peu pathétique qu'utilisaient les castes guerrières pour réguler leurs affrontements, et éviter ainsi tout risque de débordement... Mais étrangement, on pouvait dire que je respectais ceux qui s'efforçaient de l'appliquer, n'ayant certes pas ce code, ce principe qui était parfois ridicule, mais s'il voulait instaurer des règles... Est-ce que j'avais une raison de refuser de m'y plier, hormis que j'étais son adversaire ?

"Et donc, pour votre dette, vous êtes prêt à devenir encore pire que ceux que vous combattez ? A en perdre votre humanité ? N'avez pas l'impression qu'en agissant ainsi, à tout faire pour cette dette, vous ferez la rencontre d'être qui vous ressemblaient par le passé ? Mais bon, je digresse. Ce n'est guère le sujet, et pas vraiment à moi de vous contredire, n'étant pas, contrairement à ce que vous pensez, guerrier..."


Je passais un peu ma main dans la barbe qui s'était formée sur mon visage, une barbe sale et fournie, qui n'était pas du tout ma préoccupation majeure, préférant survivre avant tout, même si je devais passer pour un vagabond... Mais je savais que j'avais trop vécu pour le moment, et le Shinobi reprit, me laissant songeur...

"En quatrième dieu, donc ? Et penserez vous vraiment que vos prétendants, qu'ils soient mortels ou divins, vous laisseront faire ? Vous l'avez énoncé tantôt, selon vous, la seule paix passe par la domination... Il n'y a pas de place à leurs cotés. Il n'y a de place que sur leurs corps. A vous de voir si votre ambition est telle qu'elle vous fera tourner la lame contre ce divin qui est à l'origine de votre dette. Un jour, vous devrez faire un choix, entre la simple servitude, et vos idéaux."


Puis, alors qu'il se rendait compte que j'étais tout de même un brin plus coriace que ses adversaires précédent, et qu'il n'arrivait pas à me vaincre d'une telle façon, il me fit une demande bien curieuse... Celle que le combat se termine donc à l'extérieur...

"Tiens donc, un ambition combattant dont la peur est de briser du mobilier, singulier personnage. Vous savez qu'en me laissant aller à l'extérieur, il serait beaucoup plus aisé pour moi de m'enfuir ? Mais bon, soit, si ce sont vos exigences, j'y accède, tant bien même je n'ai guerre de préférence sur ma dernière vision."


Continuant à l'éviter, je suivis le shinobi qui me montrait son dos. Encore l'une de ces histoires d'honneur et de code... Ce qui me fit tout de même rire, une chose que j'avais pourtant oublié depuis longtemps... Ironiquement, c'était face à la mort que j'étais le plus vivant. Toutefois, il était temps pour moi de voir le véritable potentiel de ce garçon, dont la maturité était encore à définir. Aurait-il vraiment les capacités de devenir un divin ? Cela restait à définir, et ce ne serait pas de mon jugement, bien loin de là... J'étais simplement dans l'expectative de son potentiel, me laissant juste tout de même un nouveau bouclier noir couvrir mon corps, pour tout de même voir s'il parviendrait à briser cette protection sommaire et mon être d'un seul coup...

"Je suis prêt, montrez-moi donc vos capacités, votre plus puissant coups. Ne songez pas à l'avenir, ne songez pas au passé, songez uniquement à votre lame, à votre âme... Ne vous retenez pas un seul instant."

A lui de le prouver...


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1245
Yens : 328
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Re: –Dépossession   Lun 5 Déc - 13:34




feat.Chasse aux monstres

Bienvenue parmi nous... Susano'o

Ambiance


Mon adversaire à la barbe assez étrange, m’avoua ne pas être un guerrier, un combattant. Me serais-je donc trompé sur son compte ? Avais-je manqué de tact et mal jugé mon adversaire ? Il semblait pourtant être doté de capacités que seul un guerrier pouvait détenir. Cela ne m’affectait pas réellement sur le moment mais toutefois, les coups que mon adversaire m’infligeait, il y’avait encore quelques mois, m’auraient totalement épuisés dans le meilleur des cas et tué dans le pire. En même temps, qu’il soit un guerrier ou pas, cela m’importait réellement peu. La seule chose qui m’intéressait, était d’en finir. On avait passé bien trop de temps dans des échanges longs et idéalistes. Toutefois, le démon qui parlait en lui n’avait pas tout à fait tort dans ses propos. Le désir seul de devenir un être suprême n’allait jamais m’élever à ce statut comme par magie. Il me fallait également de la puissance pour réaliser ce projet, une puissance digne de la divinité que je cherchais à devenir. Toutefois, le simple fait d’avoir ce genre de désirs, pouvait aisément m’amener à combattre les dieux de ce monde, y compris celui à qui je devais la vie. À ce stade là, un choix aurait dû s’imposer entre ma propre ambition et celle de celui à qui je devais la vie. Non, avant d’arriver aux dieux, la guerre aurait déjà cessé. J’avais déjà pris la décision d’accomplir d’abord la promesse avant maintenant de commencer mon ascension vers le divin, pour cela, rien ne pressait véritablement.

Ma proposition de sortie semblait l’amuser. Comment ne pas ? Un être comme moi, retenant ses coups pour le souci du mobilier, évitant de bousiller le parquet pour le compte d’un autre, avait son côté rabaissant. Je le savais, mais j’en avais fait la promesse. L’homme volant, ne discuta pas et accepta de m’accompagner à la sortie de l’établissement, même si le lieu de sa mort l’importait beaucoup trop peu. Comme je l’avais bien espéré, aucune attaque en traître ne vint atteindre mon dos lors de mes marches. Même une fois en face de lui, il n’attaqua pas, ne faisant rien d’autre que se revêtir de sa barrière noire dont lui seul avait la formule d’apparition.

Ainsi donc, en se comportant de la sorte, il me laissa l’initiative d’attaque. Toutefois, ce dernier geste était une erreur qu’il n’aurait pas du faire, pour son propre bien. En y repensant, rien ne prouvait qu’il s’inquiète pour son bien. Il se savait mort et l’avait déjà accepté. Je plissai alors les yeux lentement jusqu’à les fermer totalement avant de retirer mon cache-œil de mon visage. Après cela, je les rouvris soudainement et simultanément laissant entendre le son caractéristique des Dojutsus en action.

-Je dois avouer… que ça faisait longtemps…

Mon chakra se libéra soudainement de mon corps, jusqu’à quelques mètres autour de moi, tandis que mes cheveux eux se laissèrent porter par le vent ascendant qui était alors produit. L’aura qui émanait de moi était bleue, comme mon chakra toutefois il était bien plus conséquent que celui que j’avais jusque là utilisé dans mes précédentes attaques. Mon regard se posa donc avec insistance sur mon adversaire, laissant ce dernier contempler les nouvelles formes qu’avait adopté mon Sharingan. Ce n’était plus les trois Tomoes habituels qui y étaient dessinés, mais des formes bien différentes.

- Ne pas me retenir… un seul instant dites-vous ? Cela n’était plus dans mes intentions…

Le chakra se rassembla jusqu’à prendre une forme semi-humaine. Une tête, un torse, des bras, quatre, qui firent apparaître des épées chacune ayant une cinquantaine de mètres. Vous l’aurez compris, la portée de ses coups était grande, très grande même. Mon adversaire était dans mon collimateur et chacun de ses mouvements, ses micro-mouvements, allaient passer au scribe de mon analyse visuel. Ayant un tout autre niveau de pupilles, il aurait été difficile que ce possédé arrive encore à me surprendre d’une façon ou d’une autre. Sans même que je n’ai eu à bouger, le colosse de chakra frappa de ses épées mon adversaire, autant qu’il le pouvait, ne lui laissant absolument aucun instant de répit. Il voulait connaître ma réelle puissance et j’étais déterminé à la lui montrer.

Image de la technique:
 

Mon cache-œil toujours en main, j’avançai lentement vers lui, tandis qu’il prenait continuellement mes coups.

- Voyons voir combien de temps… tu pourras tenir face à ça possédé






--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: –Dépossession   Lun 5 Déc - 17:42

Possédé
- 所持 -

Dépossession
Le dernier acte de ma vie se jouait maintenant... Et pourtant, je restais aussi stoïque qu'une statue, qu'un chêne millénaire... Je savourais cet instant, celui de voir la concentration de mon adversaire atteindre son paroxysme, celui de sentir toutes les perturbations énergétiques sur le sol, dans l'air, dont il était l'origine. Allait-il donc enfin me faire une véritable démonstration de son art ? Allait-il enfin me donner le repos éternel que je souhaitais depuis tout ce temps ? Je l'espérai... Mais en attendant, il répondit à ce que j'avais mentionné, avant que son énergie ne se transforme en un humanoïde l'englobant totalement...

"Je n'en espérais pas moins. Allez-y. Terminez ce qui a été commencé par vos semblables, par ce monde ! Montrez-moi une ultime moi la puissance de vos coups, de votre conviction ! Osez être l'égal de vos ambitions !"

Puis vint ses attaques, que je ne cherchais pas véritablement à esquiver. J'aurais put survivre, j'aurais put esquiver les lents coups qui venaient dans ma direction, d'autant que ma condition et la lévitation que je maîtrisais aurait permis cela... Non, j'en avais assez de cette histoire, de n'être plus que l'ombre d'un être, et donc je subis, en écartant les bras tel un crucifié, et en laissant mon corps se faire disloquer, pour ne devenir après que la déferlante soit tombée qu'un amas de poussière que le vent dispersa...

Mais en étais-ce fini de moi ? Pas encore. Le vent porta à vrai dire mes dernières paroles, mes dernières pensées, jusqu'aux oreilles de cet être qui était mon assassin... Celles d'un être qui était enfin libéré, d'un possédé, d'un esprit démoniaque dans un corps d'homme.

"Vous êtes encore loin de pouvoir mener une guerre... Vous êtes encore loin de pouvoir défier un dieu... Vous êtes encore loin de comprendre les raisons de votre présence en ce monde..."


Un simple souffle, avant que d'une brise lointaine, mes dernières paroles ne se dispersent... Celle d'un homme qui avait vécu, et qui maintenant disparaissait la tête haute.

"Mais surtout... Vous êtes seul."


 
 
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1245
Yens : 328
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Re: –Dépossession   Lun 5 Déc - 20:04




feat.Chasse aux monstres

Une question sans réponse...

Ma puissance était affirmée, totalement. Elle était écrasante, dévastatrice. Pas comme celle que j’avais avant, mais certainement satisfaisante pour moi sur le moment. Je devais encore la perfectionner pour la rendre un peu plus efficace, mais pour le moment, je devais en terminer. Mes attaques s’enchaînèrent successivement les unes après les autres sans cesse et avec impatience, j’attendais de voir comment allait réagir mon adversaire. Seulement, à ma grande surprise, au lieu de se mouvoir rapidement comme il le faisait si bien pour éviter mes coups d’épées, ou encore riposter avec ses orbes comme il l’avait fait dans l’établissement où nous fûmes il y’avait encore quelques secondes, il écarta ses bras avec une simplicité qui trahissait son manque de volonté de combattre. Telle une pluie de coups titanesques, le monstre s’était prit l’intégralité des attaques et il ne fallut pas très longtemps pour qu’il se change en poussière et s’évapore continuellement dans la nature. Il avait été tué sans montrer de résistance à mon assaut final, comme ci la vérité de sa propre mort contre moi, il l’avait dore et déjà acceptée.

Toutefois, le possédé eut le temps et la force d’énoncer des paroles avant de disparaître totalement, comme ci ces paroles venaient du plus profond de son âme. Le souffle de ces paroles vint à mes oreilles et j’entendis parfaitement ce qu’il disait. Je n’étais pas prêt pour la guerre, ni même pour devenir un dieu selon ses dires bien évidemment. Mais cela ne me mit point en colère car tout cela, je le savais déjà et même je pensais le lui avoir dit quand nous étions à l’intérieur. Quoi qu’il en soit, il me rappela cela dans ses derniers instants. Si j’avais réussi à devenir aussi fort en quelques mois seulement, en continuant ainsi, j’aurai très certainement réussi à atteindre des sommets inespérés, inimaginables. J’étais fort, et ça c’était marqué profondément en moi tout comme les pupilles divines que je possédais me faisaient voir une vérité qui n’était pas perçue du monde. Il me disait également seul mais même cela, je le savais également. Cela ne me gênait généralement pas, si ce n’était que très rarement. De toute façon, pour dominer le monde, ce n’était pas d’amis dont on avait le plus besoin, mais plutôt de puissance. Quoi qu’il en soit, sa mort me déçu un peu. Son manque de résistance rabaissa l’estime que j’avais pour lui.

Je remis mon cache-œil par la suite, tout en désactivant le chakra du Susano’o qui planait depuis bien longtemps devant moi. Et mes pupilles quittèrent de leur précédent état pour se teinter de leurs bleus originels. Le combat était terminé, et comme à mon habitude, j’avais gagné. Je retournai par la suite à mon employeur, le possesseur de l’établissement. Ce dernier me remit comme convenu la somme qui me revenait de droit, la somme valeureuse de cinq cent yens. Suite à cela, je repris la route, laissant derrière moi, la rencontre que j’avais faite, sans pour autant oublier les paroles échangées.

-Les raisons… de ma présence dans ce monde ? Qu’entendais-t-il par là ?






--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: –Dépossession   

Revenir en haut Aller en bas
–Dépossession
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Questions sur la Seith Magic (animal possession)
» [ I ] La possession du pouvoir corrompt inévitablement la raison (Hansford, Lord Voldemort, M.S.)
» Possession d'Ombres [Magie Vampirique] VALIDE
» Déclaration de guerre du puissant chef vodou Max Beauvoir contre des evangeliste
» Lilas Desquiron Lilas Desquiron est née en Haïti. A seize ans, par souci de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Fjord enneigé-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.