Partagez | .
[Scénario]Un travail facile?
Invité Invité

-



MessageSujet: [Scénario]Un travail facile?   Ven 2 Déc - 16:10




Un travail facile ?

Lieu : Amo(Grand lac)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 02 décembre 2016
Amō est un petit village modeste, mais assez étendus, sans doute grâce à ces champs qui s’étalent à perte de vue, faisant paraître le village plus grand qu’il n’est réellement. Plutôt tranquille, l’endroit est coupé de part en part par les flots paisibles d’une rivière qui coule en bruissant doucement, donnant au hameau une ambiance unique et paisible. Entouré de bosquet, le seul défaut qu’on peut trouver à cet endroit, et qui agace les habitants au plus haut point, est son taux d’imposition beaucoup trop élevé. L’endroit n’est habituellement pas très fréquenté, le commerce n’y est pas plus florissant qu’ailleurs, et ce n’est qu’un endroit qui se repose en grosse majorité sur la paysannerie de la région. Malgré tout, c’est une prime qui peut vous avoir attiré ici, et une prime vraiment très alléchante, en plus de la promesse d’aventure liée à une disparition mystérieuse.

Hama Sotan, le châtelain de la ville, as perdus sa fille, Hama Mayuko. Mort d’inquiétude, il en appelle à tous les mercenaires/élus/gardes qui pourraient l’aider à la retrouver. Cela ne fait pourtant que quelques heures que c’est arrivé, mais cela as été hurlé dans toutes la région, envoyé par messagers ultra rapides dans tous les villages et toutes les villes à proximité, bref, c’est la panique. Si quelqu’un vous voit vous intéresser à cette prime, il vous mènera aussitôt au manoir de Sotan, un palais qui as l’air fort agréable, aux murs végétalisés et prenant place au bord de la rivière. Celui ci, richement vêtus, vous accueille, les joues rougies par la peine, tandis qu’un jeune homme, à peine entré dans l’âge adulte, les vêtements déchirés et l’air contrit, le suit en claudiquant.

Enchanté ! Enchanté ! Je suis Sotan Hama, celui qui m’occupe de cet endroit, et voilà mon futur gendre, Tomokazu Kamu, il était avec ma fille lorsque c’est arrivé ! Il faut absolument que vous m’aidiez ! C’est primordial ! Aidez moi je vous en prie ! La récompense que je vous donnerais sera de … de … sera exorbitante !
------------------------------
---------------
---------


A vous de jouer ! Je vous laisse déterminer l'ordre de post vous même !

Rappel des participants : Jason Rokuro,Tenkeï,Sayo-Hee,Dahlia Gardilho et Rinkyu Uchiha

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1388
Yens : 10
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 165
Nombre de topic terminé: 82
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Ven 2 Déc - 17:52




feat.Jason, Sayo, Tenkei, Dhalia, PNJ Aki

Dirrection Le château Haman

Ambiance

Date Genko, un criminel qui se faisait de plus en plus émergent dans son domaine depuis le début de la guerre, était ma nouvelle cible, depuis environs deux semaines. Profitant parfois des attaques entre camps, il provoquait des hécatombes et tuait sans contraintes certains natifs innocents. Discret et minutieux, il n’avait pas l’habitude de faire les choses à moitié et c’est principalement cette capacité qui rendait Genko inaccessible. Par le passé, il m’était déjà arrivé de le rencontrer, mais je n’avais pas pu l’arrêter sur le moment, malgré l’assistance d’une tierce personne. J’étais toutefois persuadé de pouvoir lui mettre la main dessus parce que dans mes fouilles, j’avais fait une découverte significative qui aurait pu me faire avancer d’un grand pas. Il semblerait que ce meurtrier de renom ait eu un allié, qui communiquait fréquemment des informations confidentielles à son employeur. Ce dernier étant donc la seule piste me permettant de rejoindre Date, je m’enfonçai dans les terres de Minshu, où l’on m’avait dit qu’il était, plus exactement sur les grands lacs.

Pour le moment, j’étais dans une charrette provenant des terres de Fuyu. Le corps complètement recouvert d’un grand manteau noir, le travail m’avait forcé à traversé la frontière Minshu/Fuyu en temps de guerre pour aller à la pèche aux informations. Informations qui m’auraient permises de capturer un grand criminel et donc la prime qui était posé sur lui. Avant d’entrer dans la charrette, il avait été conclu avec le conducteur -qui état un marchand ambulant ayant pour habitude de voyager entre plusieurs camps différents pour maximiser ses profits en fonction de la situation. Un métier à risques, selon lui- qu’il devait me laisser sur les terres des grands lacs. Il ignorait que j’étais un élu, mais croyait plutôt que j’étais un mercenaire natif en quête d’argent. Ne pouvant se taire bien longtemps, ce dernier commença à me demander la raison de ma présence sur les terres de Minshu.

-Les mercenaires… ha ha ha. J’ai toujours dit que j’ai choisi la mauvaise profession dans ma vie. Vous savez, j’ai le cœur aussi solide qu’un roc et malgré mon vieil âge, prendre des risques ça me connaît. Sinon, je ne serai pas entrain de voyager entre plusieurs territoires pour vendre de la viande séchée…

Il parlait, mais cela n’engageait que lui. Je n’étais déjà pas d’humeur à bavasser sur le courage d’un homme en phase de fin de vie. J’étais plutôt pressé de rencontré l’acolyte, le dénommé Kensuke. Mais c’est comme ci mon silence, motivait davantage le vieillard qui était à l’avant de la charrette.

-Vous devez certainement être là pour l’affaire de la disparition de Hama Mayuko… Le châtelain a vraiment de l’argent à débourser pour sa fille moi j’vous l’dit. J’aurai bien aimé aller à l’aventure pour la trouver, mais j’ai passé l’âge. J’ai ma femme quelque part et la revoir une semaine par mois est ma seule motivation pour le moment. La vieillesse c’est quelque chose hein…

-De quoi parlez vous ? Je ne connais absolument pas cette histoire. Dîtes m’en plus s’il vous plaît.

-Ah ??!!! Vous ne le saviez pas ?!! Laissez-moi donc vous dire ce que je sais. Il y’a quelques heures environs, la fille de Hama Sotan, le richissime de la ville d’Amo, a remarqué la disparition de sa fille. Vous connaissez comment sont ces hommes de château… il a tellement eu peur qu’il a fait appel à tous les mercenaires du pays qui auraient bien voulu aider dans la recherche de sa fille. Et maintenant, il attend dans son château au bord de la rivière, que les chiens de chasse viennent à lui et commencent la traque.

-Chien de chasse hein… Une disparition de quelques heures et on en fait toute une histoire… quoi qu’il en soit, seul le revenu m’intéresse. Laissez-moi devant son palais s’il vous plaît.

-J’y comptais bien mon jeune ami… yahh !!!!

C’est dans le son des sabots des chevaux de la charrette, que nous allâmes à vitesse grand V vers le palais. Vue de loin, celui-ci était grand et radieux. Même le paysage était en accord avec cette splendeur. Pour sur, il m’aurait fallu pareille merveille. Quelques minutes après, le vieux commerçant s’en alla me souhaitant bonne chance pour la suite. Ce dernier m’avait laissé devant le château, là où je devais rencontrer le propriétaire des lieux.

Un homme  riche bien vêtu vint de loin et se présenta à moi avec auprès de lui, un autre qui sembla beaucoup moins éloquent. Ces deux se présentèrent comme Sotan Haman, le propriétaire des lieux, ainsi que son gendre Tomokazu Kamu. Ce gendre ne ressemblait véritablement pas à ce qu’il paraissait. Même si l’incident s’était déroulé il y’ avait quelques heures, pourquoi ne s’était-il pas changé entre temps ? Qu’importe, cela n’était même pas mon problème.

-Ce travail rapportera gros j’espère. Je n’aimerai pas que ce palais soit juste une façade. Si vous pensez que la somme sera à la hauteur de ma convenance, je vous fais confiance et je retrouverai votre fille.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Ven 2 Déc - 22:00


UN TRAVAIL FACILE ? (scénario)

feat.Rinkyu, Jason , Dahlia, Tenkeï & Sayo Hee



Progressant rapidement en direction d’un village situé près des grands lacs, un trio de cavaliers se pressait de rejoindre sa destination. Il s’agissait de trois mercenaires travaillant régulièrement ensemble. Mais pas des mercenaires ordinaires : trois élus de Minshu ! Trois assassins venant de mondes différents, devenus coéquipiers durant les derniers mois. Ils rejoignaient ce village car un riche offrait une importante récompense suite à la disparition de sa fille. Cela ressemblait à une fugue toute bête, et le trio avait immédiatement pensé qu’il s’agirait d’un travail facile et bien rémunéré. Une aubaine à ne pas laisser passer, donc !

Ils pénétrèrent dans le village et ralentirent l’allure pour se diriger vers le manoir Sotan, certainement l’une des bâtisses les plus imposantes du coin. Positionné au milieu de ses deux partenaires, Jason descendit de cheval et attacha celui-ci près de l’entrée, où se situait un abreuvoir. D’un coup d’œil rapide, il nota qu’un autre type ressemblant à un mercenaire était déjà arrivé. Il ne le reconnut cependant pas immédiatement. Il échangea rapidement un coup d’œil avec ses deux amis et le trio s’approcha d’Hama, qui était ravi de voir trois autres mercenaires se présenter.

Ce n’est qu’en approchant que Rock reconnut son ennemi et rival, Rinkyu Uchiha. Aussitôt, son regard changea et un sourire narquois ourla ses lèvres :
- Rinkyu ! Ils recrutent pour le nettoyage de latrines ? Qu’est-ce que tu es venu faire, ici ? Il me semblait que la prime parlait de retrouver la fille de Sotan, ce n’est donc absolument pas dans tes cordes, conclut-il d’un ton moqueur.
Un salut plutôt violent, mais qui était de bonne guerre. Il était certain que le Fuyujin ferait de même à son tour. Seulement voilà, les temps avaient changé. La guerre se profilait, et le jeune Uchiha n’était rien de plus qu’un ennemi en plein territoire Minshujin. Jason conserva cette précieuse donnée en tête pour la suite des évènements.

Il se rapprocha ensuite du noble, et lui serra la main :
- Bonjour, je m’appelle Rock, et voici Dahlia et Tenkeï. Et nous venons pour votre fille, si tant est que la somme nous intéresse, bien évidemment, ajouta-t-il pour ne pas que Hama oublie qu’ils étaient avant tout des mercenaires.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Dim 4 Déc - 20:46





   
feat. Rinkyu, Jason, Tenkeï, Sayo-hee, Dahlia
Un travail facile ? (scénario)



Les grands lacs de Minshu, tel était l’endroit où se trouvait le village d’Amô. Ce village abritait aussi le manoir d’un certain Hama Sotan. Ce dernier avait fait passer des annonces à travers tout le royaume afin que l’on retrouve Hama Mayuko, sa fille disparue depuis seulement quelques heures. Le châtelain se disait prêt à payer cher n’importe qui acceptant de partir à la recherche de son enfant. Il était impensable de passer à côté d’une telle aubaine, c’était pour cela qu’accompagnée de Tenkeï et Jason, je me dirigeais vers la propriété de ce Sotan.

Au bout de quelques temps, nous arrivions enfin à l’entrée du petit village, les champs recouvraient une bonne partie de sa superficie. On pouvait clairement entendre le bruissement de la rivière qui s’écoulait calmement. Nous avancions au pas à travers les rues, à la recherche de l’habitat ressortant le plus dans ce décor. Il ne nous fallut pas longtemps pour enfin trouvé sur l’immense palais. Me trouvant sur la gauche de Jason, je descendis en même temps que lui pour attacher ma monture à un abreuvoir non loin de l’entrée. Après un bref regard, nous nous rapprochions du châtelain qui ne cacha pas sa joie de nous voir arriver.

Un mercenaire était arrivé avant nous, et contre toute attente, Jason le connaissait déjà, et pas qu’un peu si j’en croyais ce qu’il lui lançait. Je haussai un sourcil, me demandant ce qu’il avait bien pu se passer avec cet homme. Je lançai un regard interrogatif à Tenkeï avant de reporter mon attention sur le propriétaire des lieux lorsque l’assassin entreprit de nous présenter.

« Bonjour. » Répondis-je simplement.

Je regardais ensuite ce Rinkyu que le brun avait apostrophé assez violemment, bizarrement sa tête me disait quelque chose, mais je n’arrivais pas à me souvenir pourquoi. Je plissai des yeux, frustrée de ne pas réussir à me rappeler où j’avais pu le voir.


Spoiler:
 
   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
Yens : 556
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 46
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 5 Déc - 1:23







Un travail facile?

Feat. Jason Dalhia Tenkei Rinkyu







J'avais courut à en perdre haleine depuis plusieurs heures. Je me souvenais encore de mon ennemi, un certain escrimeur, puis plus rien, le noir et les ténèbres. Combien de temps s'était écoulé depuis? JE n'en savais fichtre rien. Mais à mon réveil, quelle avait été la surprise de me retrouver devant encore cet officier de Minshu, qui me suivait comme mon ombre depuis quelques temps. Quoi encore, j'avais rien fait de mal! Bon oui, je l'admets, j'avais détruit quelques immeuble, malmenés quelques personnes, mais rien de bien méchant. Même mon passage en Seika, qui avait fait du bruit, m'avait attiré la sympathie de la Louve, de Geleerde! Alors pourquoi, cet homme me collait au basque.

Autant dire, qu'au réveil, j'avais attendu le bon moment pour m'échapper encore de ses sales mains. Et comme je suis la meilleure, ce n'était pas trop compliqué. Les soldats de Minshu manquaient réellement d'expérience. Et ils devaient mener une guerre? Foutaises! Au moins, je m'étais débarrassée d'eux, jusqu'à ce qu'ils me retrouvent. Ce qui ne tardait, jamais, au vu de mon tempérament... on va dire explosif. Quoi vous avez jamais vu, un femme ne sachant pas tenir en place? Tant pis pour vous, vous allez rapidement apprendre.

J'avais donc courue, pour m'éloigner le plus possible de mes gardiens. Plus je mettais de la distance, plus longtemps, ils mettraient du temps pour me trouver. Malheureusement, chaque jour les pêchés faisaient des siennes. Et tout juste la veille, alors que l'Avarice avait élu domicile dans mon corps, des messagers parvenaient tout autour des Grands lacs déclarant qu'une jeune fille avait disparut. Vous me direz, en quoi cela me concerne? J'aurais pu me le demander aussi, avant d'entendre certains termes comme " récompenses, argent". Il en fallut pas plus pour attiser mon désir, du moins mon pêché. Et comme souvent, je m'étais approché simplement d'un des hommes, pour lui intimer de m'amener au fameux châtelain. Il avait fallut, par la suite attendre la soirée pour arriver au matin aux terres de celui qui allait la récompenser. Mais quand les 7 pêchés capitaux vivent dans votre corps, chaque matin était tout aussi différents que le précédent. Parfois  plus dangereux que jamais. Et aujourd'hui, l'étoile du soir que je suis, ne savait pas comment tout ceci allait se dérouler. Bon, en un sens elle avait bien commencé.

A peine éveillée, qu'un coup dans le bas ventre se fit sentir. Pas le genre de coup de poing dû à la fin, mais plutôt par rapport à un désir, plus bestial, plus primaire. On pourrait même dire plus osé. Tout mon corps n'était que lave incandescente, et un véritable feu de forêt. Poussée par le pêché, je n'avais pas perdu de temps, pour bondir sur mon guide et lui faire passer un réveil mouvementé et sulfureux, sans bien sûr que cela lui déplaise... Forcément, cela ralenti notre marche encore en direction des terres du richissime homme. Eh je vous mets au défi, d'avancer sur les routes à dos de cheval, alors que son bassin fait des mouvements d'avant en arrière, les jambes écartées, alors que la Luxure parcourait mon être, et qu'en plus en face de moi, je sentais les regards insistant de mon "derniers repas". Bon comme tout homme, il se fatiguait vite et ne pouvait plus étendre ma soif... Ma soif de passion, cela va s'en dire!

Nous arrivions donc enfin à destination, pour voir avec horreur, que d'autres personnes avaient répondu à l'invitation. Une femme et trois hommes. Au moins, pas de jaloux, elle acceptait tout le monde. Mais devoir partageait le butin, cela était plus déplaisant, surtout pour l'Avarice. Mais en ce jour, son corps eu un léger frisson d'excitation. Autant d'hommes et une femme pour des plaisirs charnels. J'en étais tellement excitée, que je ne pus me retenir de foncer comme une bête sur mes futurs coéquipiers. Ils avaient même du me ressentir avant même que je sois sur eux. Pour quelles raisons?  Outre que je n'étais pas très discrète, ce fut surtout mon aura de fascination qui était plus fort que jamais, en présence de la Luxure. Autant dire que tous les villageois étaient irrévocablement attirer par mon corps, par mon âme, comme l'insecte attiré par la lumière. Tous les regards devaient déjà être focalisés sur moi. Bon, bien sur sauf étant plus puissant que moi. Foutu Kosaten qui m'avait volé mes pouvoirs, ma puissance et tout ce qui faisait mon essence. Je devais récupérer peu à peu, mon pouvoir pour voir aucun être réussir à me résister bien longtemps, comme dans mon monde. Mais revenons à nous moutons.

En un regard, car oui malgré le pêché, je restais une guerrière aguerrie au sens aiguisés, je pus comprendre qui était le père de la disparut des preux chevaliers qui allaient la sauver. Usant ma vitesse hors-norme, j'apparut en un instant, au milieu du petit groupe, mon corps rayonnant de ce charisme et de mon aura de fascination. Je voyais bien les petits villageois  me regardaient salive à la bouche, cette même bouche ouverte.

-Bonjour, à vous mes mignons, que de personnes appétissantes, nous avons là! Que du choix, que nous avons là!

Mon regard envoûtant se posa tour à tour sur Dalhia, Jason, Tenkei et Rinkyu. Je ne savais pas de quel royaume, ils provenaient, mais en aucun cas, je pouvais m'imaginer qu'un élu de Fuyu est l'audace de se déplacer jusqu'ici. Le cas échéant, ça risquait d'être explosif...


En un instant, je me trouvais auprès de notre hôte, ma main parfaite, sur l'épaule de l'homme, dans une posture très aguichante, alors qu'il pouvait voir mon décolté plongeant, juste sous ses yeux.

-J'ai bien reçu votre message, mon bon monsieur! Je suis Sayo-Hee, l'étoile du soir. Mais j'ai de nombreux titre, l'éclair de Yama, la guerrière de la montagne, le démon de Yama. Devenue élue, je suis aussi et surtout chef de ma cité, avec ma sœur, dans mon monde d'origine. Pour la récompense, j'accepterais tout, argent, hommes et femmes pour des nuits torrides et enflammées


Je fis aussitôt, un clin d’œil ravageur aux élus présent ici. Visant directement ces derniers pour la dernière partie. Certes la Luxure aimait possédait tout, et le faire avec tout. Mais le pêché appréciait aussi la qualité. Et autant dire qu'un élu représentait cela en ce monde. J'avais droit à la qualité et à la quantité, je n'allais pas cracher dessus. Mais un autre homme m'intrigua et me dégouttais en même temps.

En une nouvelle fraction de seconde, je me trouvais derrière le fiancé de la jeune fille disparut. Telle une ombre dangereuse et attirante. Je l'avais certainement obligé à se tourner légèrement vers moi, pour lui faire croiser mon regard, étonnamment froid, mais rapidement aussi brûlant que de la braise:

-Cet homme ne m'inspire pas, et je connais les scélérats, je les ai longtemps côtoyer. Pourquoi et comment aurait-il pu survivre à une attaque, sans lui même avoir été capturé. Si une récompense est demandée, elle aurait été plus élevé avec les deux.Personnellement, je le trouve louche, et je suis curieux d'entendre ce qu'il a à dire. Mais amusons-nous un peu! Laissez-le moi une petite demi-heure avec lui et il dira tout, sans nous mentir!

Mon visage s'étira dans un sourire provocateur et carnassier. Je pouvais essayer d'avoir tout de lui tout en calmant les palpitations de mon corps dû au pêché. Du moins pour un certain temps! Comment lier l'utile à l'agréable! Je n'avais pas du tout confiance en lui. Et ayant vécut avec les hommes de la pire espèce dans mon monde, je faisais confiance à mon instinct. Donc quelques solutions s'imposaient à mon esprit. Premièrement, l'homme était tout aussi coupable de l'enlèvement, voir l’instigateur. Deuxième option, la jeune fille avait fuit d'elle même, pour éviter une vie avec cet homme, qui semblait un moins que rien, et possiblement la pression familiale. Une autre solution, il était innocent de tout, et ce fut simplement son comportement de lâche et quelque peu agaçante qui m'énervais....

Au moins, j'avais fait une énième entrée fracassante.... Pour ne pas changer. J'imaginais Geleerde et son visage à la fois interdit, amusé et légèrement exaspéré. En parlant d'elle, il faudrait probablement, que je la retrouve à nouveau, voir ce qu'elle devient!











©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 743
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 5 Déc - 17:54



feat. Jason, Dahlia, Rinkyu & Sayo Hee




Un Travail Facile (Scénario)
D'origines et de mondes divers, les trois mercenaires s'était retrouvés via l'exercice de leur métier en Kosaten. Bien qu'il ait chacun leur manière de procéder et leur tempérament, ils avaient trouvés en l'autre un certain équilibre, un point de repère. Lorsqu'ils eurent vent de la récompense exorbitante et de l'affaire en cours, ils sellèrent leurs chevaux comme s'ils avaient le diable aux trousses et jamais Hotaku ne les vit quitter son auberge aussi précipitamment. Dans ce genre d'affaire le temps avait une importance capitale et si d'autres arrivait avant eux alors ils pouvaient prendre une avance confortable et cela les trois mercenaires souhaitaient l'éviter au possible.

Bien que regrettant amèrement ses motos, le Hunter commençait à s'habituer à ce mode de déplacement archaïque qu'était le cheval et arrivait à présent à suivre la cadence imposé par le cavalier qu'était Jason. Sur place ils firent la mauvaise découverte d'avoir été précédé, mais heureusement l'homme en question venait tout juste d'arriver et il ne faisait pas spécialement peur à Tenkeï qui l'avait croisé par le passé. Selon toute vraisemblance Jason également et l'épéiste n'eut pas de mots tendre pour lui, interpellé par son animosité Dahlia lui lança un regard qui demandait réponse.

-Ce n'est qu'un idiot, colérique et tête en l'air. Dit Tenkeï à Dahlia, mais assez fort pour être entendu de tous. Nous nous sommes connu un jour où il avait oublié son propre sabre. Ajouta t'il la mine sceptique pour ses talents d'enquêteur.

Le Hunter n'en rajouta pas plus, selon lui c'était largement suffisant pour le discréditer aux yeux de l'employeur, il choisit donc de l'ignorer pour porter son attention sur le fiancé lorsqu'une furie déboula comme un chien dans un jeu de quille. Elle fit le tour de tout le monde en parlant constamment, ce qui ne dérangea pas le Hunter qui trouvait cela plutôt amusant, de surcroît parce qu'il pensait que cette manie énerverait Jason. À ses manières il jugea qu'elle devait avoir des mœurs légères où tout du moins peu de problème avec sa sexualité ce qui joua encore plus en sa faveur aux yeux du Hunter, il en profita pour lancer un regard entendu à Dahlia qui semblait dire "tu vois c'est pas bien compliqué".

Rapidement elle prit à parti le jouvenceau vers lequel Tenkeï avait également porté son attention et pendant qu'elle lui mettait la pression le Hunter en profita pour le scruter, les tics faciaux en disaient long sur la sincérité d'une personne. Il regarda ses vêtements, s'assurant que les déchirures s'accordaient bien avec ses blessures, puis lorsque la jeune femme eut terminé son plaidoyer il s'approcha de lui d'un air compatissant que Jason et Dalhia ne lui connaissait pas.

-Vous étiez donc présent, je vous en prie expliquez nous ce qui est arrivé exactement. Invita t'il en lui posant une main rassurante sur l'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 5 Déc - 19:43




Un travail facile ?

Lieu : Amo(Grand lac)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 02 décembre 2016
Heureux de voir des gens répondre aussi vite à sa demande, le vieil homme les accueilli avec chaleur et déférence. Il fut surpris par le ton froid du premier arrivant, et s'apprêta à lui répondre, avant de s'arrêter pour voir un autre groupe de mercenaire arriver qu'il salua avec tout autant de gentillesse, alors que pourtant, on remettait encore en doute le contenu de sa bourse. Il fronça les sourcils, mais ne se permit pas la moindre remarque. En revanche, quand une nouvelle arrivante commença à aguicher son gendre, il vit rouge.

Que vous vous preniez plaisir à croire que je vous ment, passe encore, mais vous, ne touchez pas à mon futur gendre ! Il doit se marier avec ma fille si je doit vous le rappeler, et vous faites preuve d'un irrespect insupportable! Quant à vous !

Pointant rageusement du doigt Jason et Rinkyu il sortit une bouche de sa poche dont il défit légèrement le cordon, faisant miroiter une clarté qui ne pouvait tromper personne, celle de l'or.

Cette bourse est à vous si vous m'aidez. Si vous n'en voulez pas ou si cela ne vous suffit pas, je trouverais des mercenaires moins malpolis !

Il fallait dire que les élus n'avaient pas été d'une politesse exemplaire, mais en même temps ils n'étaient pas là pour faire des ronds de jambe. Tenkei l'avait bien compris et était directement allé voir le pauvre jeune homme pour lui poser des questions enfin pertinente, sortant du cadre strict des suspicions ou de l'appel à la débauche. Celui ci était en train de se ronger les ongles, et il jeta un regard effrayé à son interlocuteur avant de lui répondre en bredouillant.

J... J'allais au village voisin avec Mayuko. Tout allait bien, et puis au niveau d'une rivière d'une coin, alors qu'on allait traverser le gué, on s'est fait encercler par trente gobelins et on as entendus dans les buissons la voix d'un ... d'un OGRE ! J'ai tout de suite sauté de mon cheval et je me suis battus avec les gobelins! J'en ai tué au moins une vingtaine avant d'être traitreusement assommé par un coup de branche sur l'arrière du crâne... Quand je suis revenus à moi, un des gobelins m'as transmis une demande de rançon, et trois créatures armés d'arc m'ont forcés à revenir jusqu'ici ... J'ai donc marché jusqu'ici pour prévenir mon futur beau père de toute l'histoire !

Celui ci avait placé une main protectrice sur l'épaule du jeune garçon et hochait la tête d'un air convaincus à l'intégralité de son histoire, tout en le couvant d'un oeil quasi protecteur. Visiblement, il adorait son gendre.
------------------------------
---------------
---------


Ordre de post :

Rappel des participants : Rinkyu Uchiha, Jason Rokuro,Dahlia Gardilho,Sayo-Hee et Tenkei

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1388
Yens : 10
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 165
Nombre de topic terminé: 82
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 5 Déc - 23:31




feat.Jason, Sayo, Tenkei, Dhalia, PNJ Aki

Passons au travail

Jason Rokuro. Cet être aux habitudes les plus basses qui a de nombreuses reprises avait montré qu’il méritait qu’on se méfie de lui. À chaque fois que je le voyais, naissait en mois une folle envie de dégainer mon sabre. J’avais pensé que l’impression que j’aurai eu à notre prochaine rencontre soit bel et bien celle là, dégainer mon sabre et tirer à vue. Toutefois, cela ne fut pas le cas. Déjà qu’il était accompagné de deux personnes, une que j’avais déjà eu le privilège de rencontrer dans la forêt d’émeraude et l’autre, une parfaite inconnue qui n’avait, tout comme l’autre homme à côté de Jason, aucune réelle valeur à mes yeux. Le plus étrangement vêtu, je le connaissais comme hautain et moqueur, une attitude bien si piètre qu’il n’était que normal de le voir avec Jason. Comme quoi, qui se ressemble s’assemble. La fille du groupe ne devait donc pas faire exception au lot, cachant certainement un côté infecte que je ne voudrais même pas chercher à connaître. Quoi qu’il en soit, le seul regard que j’avais lancé dans leur direction fut suffisant pour comprendre que je n’allais pas pouvoir me les coltiner très longtemps. Mais comme pour faire son entrée, Jason commença à me faire une remarque déplaisante. Cette dernière se suivit de celle de son allié derrière. Tout se confirmait. Une sottise collective qui n’était destinée qu’à devenir plus grande encore maintenant qu’elle était entretenue par plusieurs individus. D’un ton calme et posé, mais le regard toujours aussi sombre, je pris la parole afin de répondre à Rock

- Je constate pour ma part que tu t’es montée une équipe de bras cassés… mais rien de bien étonnant. Quoi qu’il en soit, je ne suis pas venu pour toi Jason, nous réglerons nos différents plus tard. Pour peu que tu aies l’intelligence de prendre conscience de la présente situation, quelque chose de plus important que ton hautaineté a lieu.

Toujours aussi calmement, j’observai la bourse du châtelain qui avait une quantité de pièces satisfaisante dans sa bourse. Cela me rassura un moment il fallait l’avouer et donc, je pouvais déterminer mon degré d’implication dans cette affaire. Les détails concernant la somme sera vu pour plus tard. D’ici là, j’avais une fille à sauver.

Dans ce milieu du travail qui exigeait un peu de sérieux, une jeune femme arriva d’une façon assez bruyante dans une prestation qui était assez décevante il fallait l’avouer. Paraissait-il, il s’agissait également d’une mercenaire mais dont les méthodes différaient des miennes. Était-ce donc si rare de trouver des individus qui feraient les choses comme elles le devraient ? Elle prit les devants et avec l’associé de Jason, ils interrogèrent le gendre, victime de l’agression. Il nous raconta tout ce qu’il avait vu, ou entendu, d’intéressant.

S’il fallait véritablement écouter l’histoire de la victime, tout ce qu’il fallait faire était d’aller au repère desdits gobelins, de trouver la fille et de la ramener de grès ou de force. Plus ou moins indirect, mais c’était ainsi que la situation se présentait. À moins biensur qu’il nous a pas encore donné de détails utile, ce n’était qu’une mission de libération standard.

- Où se situe le lieu d’échange ? Et quelle somme vous as t’on demandé ? Quel délai avez-vous pour leur payer et pour finir, où gardent-ils la dénommée Mayuko ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Mar 6 Déc - 18:24


UN TRAVAIL FACILE ? (scénario)

feat.Rinkyu, Jason , Dahlia, Tenkeï & Sayo Hee



Juste après le trio, une femme étrange mais volontaire s’approcha pour accepter elle aussi la mission. L’assassin ne put s’empêcher de penser qu’elle avait le feu aux fesses et que Tenkeï allait forcément bien s’entendre avec elle, car éteindre les incendies, ça connaissait bien le motard. Il se tourna vers le motard avec un sourire amusé un bref instant, avant de se focaliser à nouveau sur Rinkyu.

Comme prévu, le jeune Uchiha répliqua avec son arrogance habituelle. Seulement cette fois, il avait apparemment très mal évalué les forces en présence. Et de toute évidence, il ne savait pas tenir sa langue pour sauver sa propre vie. Rock s’avança jusqu’à s’immobiliser à moins d’un mètre du Fuyujin, et le fixa d’un œil mauvais.
- Je ne suis pas d’humeur à supporter ton arrogance, ce soir. Et comme tu l’as si bien dit, je me suis formé une équipe, aujourd’hui. Autrement dit, je n’ai pas besoin de toi. Alors, voilà ce qu’on va faire : tu vas te tenir à carreaux pour la durée de cette mission, sinon je vais devoir te rendre la vie infiniment déplaisante !

Leur employeur coupa leur échange en leur reprochant leur impolitesse et leur irrespect. Le pourfendeur se tourna vers Sotan, et rétorqua d’une voix froide :
- Je n’ai pas souvenir que nous soyons payés pour t’être agréable, mon grand ! Tu veux retrouver ta fille et c’est ce que nous allons faire. Mais si tu espères que je fasse des courbettes devant toi pour te distraire, tu t’es assurément trompé de personne !

Du coin de l’œil, il surveilla le drôle de manège entamé par Sayo Hee et Tenkeï. Surtout par ce dernier. Ce comportement ne lui ressemblait pas, il mijotait donc quelque chose. Le témoignage du gendre soit disant agressé mit la puce à l’oreille au nippon qui s’approcha sur le côté pour observer l’homme de plus près. Tuer une vingtaine de gobelins ? L’homme était couvert d’égratignures, mais il n’y avait aucune trace de lames l’ayant coupé. Ses vêtements étaient dans un état particulièrement abîmé, un peu trop même. C’était un peu comme s’il avait voulu en faire trop. En fait, tout portait à croire que l’homme avait fui sans se retourner si des gobelins avaient effectivement attaqué le couple. Jason savait ce que c’était que d’être débordé par des gobelins : Tenkeï et lui avaient été mis en danger par seulement sept d’entre eux et avaient finis couverts de blessures. Pourtant, l’homme prétendait en avoir affronté trente et abattu une vingtaine et ne portait pas la moindre trace de coupures dues à des armes.

De plus, la seule bosse qu’il avait se situait en fait sur son front, à droite de son front plus exactement. Jason échangea un regard avec le Hunter : il n’était clairement pas convaincu par leur histoire et ce type ne disait pas la vérité. Toutefois, et compte tenu du mauvais départ que le nippon venait de prendre avec leur employeur, le nippon ne commenta pas et laissa les rênes à ses deux partenaires. Mieux valait les laisser faire, et attendre de voir comment la situation évoluerait…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Mer 7 Déc - 22:53





   
feat. Jason, Dahlia, Tenkeï, Sayo, Rinkyu
Un travail facile ? (scénario)



Tenkeï m’avait présenté ce Rinkyu d’une façon simple, claire et concise. Pour oublier son propre sabre oui, il fallait vraiment être un demeuré. Je dévisageai le concerné de haut en bas d’un regard blasé. M’enfin j’attendais d’en savoir plus pour me faire une vraie idée sur lui. Ce qui ne tarda pas à se faire, une équipe de bras cassés ? Visiblement il semblait oublier qu’il n’était pas en position de force devant les deux mercenaires qui m’accompagnaient. Il fallait savoir se taire par moment. Mais bon, puisque Jason avait l’air de bien aimer sa petite gue-guerre avec Rinkyu, laissons donc les enfants se chamailler.

Quelques instants après, une vraie boule d’énergie sortit de nulle part, pleine d’entrain. Une certaine Sayo-Hee qui nous trouvait appétissants, sur qui étions nous tombés cette fois...Je la regardai faire son petit speech et déballer sa vie, comme si cela était nécessaire. La jeune femme nous lançait des regards aguicheurs qui ne me donnèrent qu’une envie, rester loin d’elle. Tenkeï ne rata pas l’occasion pour en rajouter une couche. Je me contentai de lever les yeux au ciel, exaspérée. J’étais sûre qu’il allait passer de bons moments avec la perverse. Au moins elle aurait un partenaire avec qui s’amuser et nous laisserait tranquille. Si tant est que le motard soit à la hauteur. Un sourire amusé prit place sur mes lèvres à cette pensée.

« On te la laisse ne t’inquiètes pas. » Répliquai-je.

Le tableau que nous offrions à notre employeur ne sembla pas lui plaire, ils trouvaient le pourfendeur, le tête en l’air et la perverse irrespectueux envers lui et son gringalet de gendre. Il n’avait pas non plus apprécié les remarques sur le paiement de notre travail et nous montra une bourse remplie de pièce d’or. Au moins on était fixé. Comme d’habitude, Jason ne perdit pas de temps pour dire sa façon de penser sans passer par quatre chemins. Je préférai plutôt observer le jeune garçon aux vêtements déchirés. Tenkeï s’était approché de lui pour le questionner, je ne le connaissais pas depuis si longtemps mais il n’avait jamais agi de la sorte.

Ses manigances eurent cependant l’effet escompté puisque Tomokazu Kamu bien qu’effrayé, accepta de répondre à ses questions. Je ne savais pas du tout à quoi ressemblaient ces fameux gobelins, mais j’avais du mal à croire qu’il ait pu en battre une vingtaine. De plus, il se plaignait d’avoir reçu un coup à l’arrière du crâne alors qu’il avait une bosse sur le front. Je doutai qu’ils sachent où Mayuko était retenue. Seulement, en retournant à l’endroit où le gendre s’était fait attaquer, on pourrait peut-être trouver quelque chose.

« Il faudrait nous emmener là où tout ça s’est produit. »

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
Yens : 556
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 46
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Ven 9 Déc - 0:10







Un travail facile?

Feat. Jason Dalhia Tenkei Rinkyu







Non, mais qui étaient toutes ces personnes.Sérieusement, je remerciais que Colère ne soit pas là, elle aurait fait un joyeux carnage pour le si peu de considération, et surtout pour l’imbécillité de certains des protagonistes. Mais aujourd'hui, le tour était à la Luxure, et de tels être aussi crédule, me permettrait de les  avoir plus facilement dans mon lit. Malheureusement, il ne semblait pas tous ainsi, ce qui me rendrais la tâche plus difficile pour avoir l'objet de mes désirs.

Un bel homme, du moins du point de vue du Pêché, m'avait rejoins pour interroger le gendre, mais son comportement sonné tellement faux. Après tout, j'étais doué pour reconnaître le mensonge et la comédie, j'avais vécu toute ma vie, dans un pays ou les scélérats avaient fait la loi, une véritable ville du banditisme et où la Mafia avait régné à une époque. Avant que ma jumelle et moi, nous leur permettions d'obtenir une seconde chance pour éponger leur vie passée. Bien sûr, nous devions toujours savoir, si la personne était sincère ou non, et au fil des années, nous étions devenu des maîtresses dans ce jeu. Ouai, enfin pour l'instant, j'étais la maîtresse de personnes. Ben oui, aucun n'était encore dans mon lit, corps contre corps, nudité face à nudité... Mais je m'emporte.

Comme le vieux père coincé, qui était le client de cette affaire. Il nous apostropha tous, et nous menace. Savait-il avec qui il jouait? J'aurais pu lui répondre tant de phrases, bien sentie.  Orgueil aurait répondu: " Qu'il n'y avait pas meilleur dans ce bas monde pour ce genre de quête et que si le temps lui comptait, il n'avait pas le temps de chercher d'autres mercenaires. Quand à Colère, elle aurait envoyé balader et serait devenu son pire cauchemar. Faisant passer l'histoire de sa chère et tendre fille comme le derniers cadet de ses soucis. Mais aucun des deux n'étaient dominant, et puis un autre homme, plus censé que tous, m'avait devancé, quelque peu, dans sa réponse.Néanmoins, je ne pouvais laisser passer cela, et telle la provocatrice que je suis, je me permis de parler à mon tour, mes yeux sulfureux posés sur le père:

-Mon cher! Comme le dit si bien ce bel homme. Tu ne payes pas pour de l'amabilité, et encore moins de la politesse. Ta bourse devrait être plus conséquente. Comme tu nous décris si bien, nous sommes des mercenaires. Cette caste n'a jamais eu la réputation d'être ainsi. Mais rassures-toi, je ne veux pas faire de jaloux et tu pourras participer à nos ébats. Je n'ai connu encore aucun être, même à plusieurs, qui ont réussi à m'épuiser, lorsque Luxure possède mon corps!


J'avais bien entendu, au passage, la dispute entre deux des mercenaires, mais ceci m'avait pour l'heure, plus excitée encore qu'autre chose. Mais je devais essayer de me concentrer pour pas me foutre à poil tout de suite. Et autant, vous dire que s'est un véritable défi, lorsqu'un simple souffle, un simple toucher, décuple les sens et le désir charnel. Que la simple présence de ces hommes et de cette femme faisait brûler mon corps, comme milles volcans en éruption. Certains pourraient penser que ce n'est que du plaisir, mais ils oublient vite, que c'est une véritable malédiction.

Enfin, au moins le gendre confirma mes soupçons quand à son véritable rôle dans toute cette affaire. Je parti d'un petit ricanement, alors que je lui faisais un clin d’œil en même temps. Tout en pouffant de plus belle quand aux paroles du premier venu, Rinkyu. Était-il si stupide qu'il le paraissait à ne pas voir l'anguille sous roche? Oh il devait être puissant, pour être insensible à mon aura de fascination, mais comme quoi la force ne rendait pas intelligent loin de là. Et dire que s'était moi qui disais ça, alors que je n'étais pas considérée comme la plus intelligente de mon monde, et encore moins du duo que je formais avec ma Sœur. Je m'esclaffa aussitôt:

-Je n'ai jamais été un modèle d'intelligence, mais je suis surpris que certains mercenaires, ici présent soit aussi naïf, pour croire à son histoire.

Elle regarda plus intensément, et plus séductrice que jamais le fameux Rinkyu et Dalhia, qui désirait partir de suite au lieu du "combat".

-Pourtant, le milieu du combat m'est très familier. Et en un regard, on peut voir qu'il n'a rien combattu. Ses vêtements déchirés font preuve d'une certaine négligence qui fait passer ceci pour un combat, mais aucune égratignure valable n’apparaît sur son corps, et encore moins sur les parties de son corps, ainsi dévoilées.

Avec un peu plus d’insistance, comme si je voulais déshabiller le gendre pour voir ma futur proie, je soulevais légèrement ses habits, comme si je l'analysais. Oui, mon pêché me hurlait de lui sauter, dessus, mais je me retenais, ce qui m'envoya encore un coup dans le bas ventre. Mais je poursuivis mon discours:

-Et dois-je vraiment m'être en avant, qu'une horde de gobelins, même si ils restent faible quand ils sont seul, devient un danger certains même pour un élu, à ce nombre? Donc réussir à en tuer une vingtaine, ce serait digne des plus grand héros de Kosaten. Cet homme n'a en rien la carrure d'un guerrier légendaire. Et puis....

Aussitôt, je me mis à genou, pour me retrouver pile au niveau de son membre viril, que je saluais d'un hochement de la tête, tout en restant aussi aguichante, et attirante que jamais. Mon aura de fascination ferait le reste.

~Bonjour, toi, on va bientôt se voir! ~

J'avais surement surpris tout le monde à me mettre dans cette position, peut être que le gendre rougirait, mais je continuais:

- Et puis, un gobelin ne doit pas être plus grand que cela. Une bonne taille pour un gobelin, mais certainement pas suffisant pour assommer un homme dans le dos, encore moins avec une branche, qui doit être bien lourde pour la pauvre petite créature verte. Et puis un ogre? Qui resterait tranquillement dans les bosquets à attendre? Il est tout gentil, tout beau? Dois-je continuer?


Oh, j'en avais à redire sur tout ceci. Mais j'oubliais qu'on était là pour une mission. Je me relevais aussitôt, en faisant une pause prolongée devant les parties génitales du gendre, me léchant la lèvre supérieur, et me mordillant la lèvre inférieur.

-Mais veuillez m'excuser, monsieur, nous sommes ici pour récupérer votre fille. Et puisque tout le monde semble pressé de partir sur les lieux allons-y. Après tout, si vous désirez pour la chair de votre chair, un couard, lâche, c'est votre choix, et je plains votre fille. Si réellement, il n'est en rien fautif dans cette histoire, il n'est simplement qu'un fuyard. Je ne voudrais pas d'un tel homme comme mari et encore moins comme gendre! Bon nous y allons à la rescousse de cet ogre et de la pauvre princesse?

Je me plaçais bientôt à côté de mes compagnons de routes, tout sourire, tout émoustillé par la bataille à venir, les corps transpirant, les muscles bandaient, les cris de guerres et de rage, les.... Ah oui et j'oubliais aussi. J'allais pas partir, sans un petit mot pour mon futur plan de jambes en l'air.

-Ah oui, toi! J'espère pour toi que, lorsqu'on découvrira la vérité et qu'on verra que tu n'es pas si blanc et innocent, que tu ne sois plus dans les parages, car outre de profiter de ton corps et te faire connaitre la meilleure nuit de ta vie. Elle sera aussi l'unique et dernière nuit de ta misérable vie!

Je me permis de lui envoyer un bisous de loin, mes lèvres pulpeuses et sensuelles, bien en avant, alors que ma poitrine étaient bien visible dans mon petit haut. J'étais prête à partir à l'aventure et à récupérer la pauvre demoiselle en détresse. Bon j'avais pas fait dans la dentelle, mais sérieusement, pourquoi perdre son temps à tourner autour du pot. Il fallait être franc et direct! Je laissais la diplomatie et l'intelligence aux autres, comme je le faisais si bien avec Sae-hee! Et puis, au moins je montrais que j'étais prêt pour la mission. Que ça plaise ou non il devrait faire avec moi. Et je devais m'éloigner rapidement d'ici, avant de sauter sur le père et le gendre pour de folles heures de.... Enfin pas besoin de faire un dessin.














©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 743
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Sam 10 Déc - 14:20



feat. Rinkyu, Jason, Dahlia & Sayo-Hee




Un Travail Facile (Scénario)
L'ambiance tendue instaurée par l'échange entre Jason et Rinkyu avait mit le client sur ses gardes et lui aussi était à présent de méchante humeur, mais le Hunter était parvenu à calmer le jeu avec son petit numéro de l'empathie envers le gendre. Bien que ce sentiment ne figurait pas dans le haut de sa liste il savait tout de même le feindre et cela avait fonctionné. Tenkeï écouta sa version en scrutant ses yeux, la commissure de ses lèvres, ses sourcils, autant de tics faciaux qui en disait long sur la véracité d'un récit et bien que son histoire fut haute en suspicion il ne tiqua que deux fois. Il garda pour l'instant cette informations pour lui, laissant les deux autres mercenaires se discréditer aux yeux du beau père qui tenait les cordons de la bourse. Ayant obtenu les réponses qu'il voulait, le Hunter posa une main ferme sur les hanches de la sulfureuse jeune femme afin de se glisser entre elle et le gendre, puis rejoignit sans un mot Dahlia et Jason.

-Ne t'en fait pas, je ne suis pas jaloux. Se contenta t'il de dire à l'adresse de Dahlia. Tu as raison il nous faut à présent nous rendre sur les lieux. Annonça t'il en réponse à la proposition de la jeune femme sans contredire la version du gendre. Guidez nous jusqu'au lieu de l'attaque, nous gagnerons un temps précieux pour sauver votre fiancée et je souhaiterais lire cette fameuse lettre sur le chemin.

En agissant ainsi il ferait oublier les questions idiotes du Fuyujin qui passerait encore une fois pour un imbécile, mais après tout il ne faisait que révéler sa nature profonde et cette fois il n'avait eut besoin de personne pour les mettre en lumière. Tenkeï s'arrangea pour croiser le regard de son acolyte et lui fit un hochement de tête, signifiant qu'il avait des informations et qu'il fallait suivre le mouvement. S'il parvenait à s'écarter suffisamment du reste du groupe il leurs confierait ses découvertes, sinon il savait qu'ils continueraient en lui faisant confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Sam 10 Déc - 16:58




Un travail facile ?

Lieu : Amo(Grand lac)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 02 décembre 2016
L'ambiance était on ne peut plus tendue entre les différents protagonistes, alors que, le premier, le Fuyujin commençait à poser des questions auxquelles le marchand allait répondre avant de se faire apostropher par Jason suite à sa dernière remarque. Sans qu'il ne puisse faire le moindre geste ou mouvement, voire même qu'il puisse tenter de répondre aux assertions du Minshujin, la jeune femme qui n'était pas en train de draguer tout le monde demanda à ce qu'on les accompagne sur les lieux du crime, tandis que l'autre présence féminine qui n'avait de cesse de mettre le gendre mal à l'aise expliquait par a+b ce qui n'allait pas dans son histoire, ce à quoi Tenkei renchérit en confirmant les propos de Dahlia. C'était une bien drôle d'épique qu'on lui avait amené, et le père n'était plus tant sûr de pouvoir leur faire confiance, mais il n'avait au final pas d'autres choix.

Je vais vous envoyer mon garde du corps, il vous escortera jusqu'à l'endroit où l'attaque a eu lieu.

Sur ce, un des quelques gardes qui tenaient l'entrée du château s'approcha. Le visage fermé mais sérieux, il semblait complètement désintéressé de tout ce qu'il se passait. Il ne prit pas la peine de se présenter mais hocha la tête avec politesse pour saluer les élus. On pouvait très facilement voir à la façon dont il avait de se mouvoir, et à la main sur la garde de son sabre, qu'il n'était pas un débutant. Il n'atteignait pas le niveau de Rock, mais pour ce qui était des autres, c'était à réfléchir sérieusement.

**Ellipse très bien intégrée dans le texte qui n'as lieu que si vous acceptez de le suivre, bien entendus**

Après deux heures de marche, le premier obstacle à franchir se présente devant la petite équipe, enfin ... un obstacle. Il s'agit tout simplement d'un gué qu'il faut traverser pour continuer le trajet. Le bois trop épais autour du chemin empêche de s'en éloigner et donc de chercher un passage plus facile à traverser. Le pont censé le relier à l'autre côté que les deux futurs mariés avait dû emprunté est écroulé et il est impossible de faire autrement que de se mouiller. Le garde, équipé de son armure, tends une corde au petit groupe.

Il faudrait l'accrocher entre un arbre de ce côté là et un autre de l'autre côté. C'est le plus adroit d'entre vous qui devrait s'y coller, si vous voulez mon avis. Je ne pourrais pas, j'ai mon armure, elle est beaucoup trop lourde.
------------------------------
---------------
---------


Ordre de post :

Rappel des participants : Rinkyu Uchiha, Jason Rokuro,Dahlia Gardilho,Sayo-Hee et Tenkei

Dans un petit spoiler de fin de post je vous demanderais de noter :
-> Votre niveau actuel (celui qui prévaudra durant tout le scénario)
-> Les capacités contextuelles que vous voulez bien que les autres voient (vous pouvez m'envoyer les autres par MP, si vous ne souhaitez pas le faire, elles ne seront pas utilisables dans le scénario (ben oui je doit les connaître pour pouvoir les appliquer))
-> Des points de stats ! Vous avez le droit à autant de points de stats que le chiffre des dizaines de votre lvl multiplié par 8 (par exemple Dahlia lvl 14 à 1*8 = 8 points, Jason lvl 93 : 9*8 = 72 points), ceux ci seront à répartir entre "Force", "Adresse", "Charisme" et "Intelligence" selon l'orientation de votre personnage. Ils serviront aux divers lancers de dés du scénario, sans pour autant que vous ayez à montrer vos véritables statistiques ! Il est très probable ainsi que la progression soit plus difficile pour les bas lvl, sachez cependant que j'essayerais de ne pas rendre les échecs trop punitifs !


----------

A moins d'une capacité contextuelle permettant d'éviter cette épreuve, il faut donc traverser le torrent dont le courant est assez fort. Celui chargé d'accrocher la corde devra passer en premier (voyez entre vous par MP :3 ) et lancer un d20 sur son adresse. Si le résultat obtenus est inférieur à sa capacité d'adresse, il y arrivera. Sinon il tombera à l'eau et regagnera l'autre berge trempé ! Une fois la corde accrochée, tout le monde passera sans difficulté !

Pour lancer les dés : http://rp-manga.forum-canada.com/t3651-lancers-de-des-pour-les-scenarios-en-tout-genre

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1388
Yens : 10
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 165
Nombre de topic terminé: 82
Exp:
2/12  (2/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Dim 11 Déc - 6:43




feat.Jason, Sayo, Tenkei, Dhalia, PNJ Aki

Trop différents pour s'allier

Les réponses à mes questions ne venaient pas malgré la patience dont je faisais preuve pour les obtenir. Questions qui pourtant auraient permit une compréhension désormais totale de la situation. Ne fallait-il pas connaître l’histoire dans son ensemble pour par la suite établir un plan d’action ? Ne fallait-il pas chercher à savoir toutes les composantes d’un problème pour en déceler les faits les plus aberrants et même, trouver ce que cherchait réellement le gendre menteur ? Non, apparemment pas. Car des plus observateurs aux moins, en passant par les plus bavardes de la scène qui se présentait à moi, ne virent pas l’intérêt d’avoir tous les éléments en leur possession. Peut-être que le peu que leurs yeux leurs offraient les satisfaisaient pleinement. Pour moi en tout cas, ça ne l’était pas. Leurs méthodes ne correspondaient pas aux miennes et en plus, il faudrait qu’on travaille ensemble sur une affaire dont les éléments n’étaient que partiellement connus. À tous les coups, les choses n’allaient pas se passer comme je le voudrais. Soit un certain Rock viendra pour me mettre les battons dans les roues certainement en tentant de me livrer aux autorités environnantes, soit une certaine vermine masculine habillée de façon étrangement incorrecte serait venue me cracher sur le visage ses mauvaises répliques dont lui seul avait le secret.

Durant l’interrogation, plusieurs personnes parlaient mais une seule avait eu l’audace de me regarder de manière provocante. La bavarde. Bavarde en effet, parce qu’au-delà de ses allées et venues partout autour du gendre et même de nous tous, sa voix, particulièrement lassante remplissait l’air pendant plusieurs longues minutes. À croire qu’elle avait une maladie liée à cette manière d’agir. Ces mots bien qu’intéressants et riches en informations, étaient accompagnés de gestes définissants clairement la valeur finale de la mercenaire. Il ne pouvait pas être étonnant que le tas de muscles se plaise à une présence aussi agaçante. J’ignorais ce qu’étaient des gobelins ou encore même des Orcs. Dans mon monde, il n’y en n’avait pas. Toutefois, j’en avais quelques fois entendus parlés jusqu’à même voir quelques croquis de ces bestioles. Ces derniers ne semblaient pas particulièrement difficiles à battre mais si déjà plusieurs arrivaient à croire que le gendre ne pouvait pas le battre, cela ne pouvait qu’être vrai.

Les missions à plusieurs, il m’arrivait très souvent de les faire même si je ne les aimais pas particulièrement. Toutefois, dans certains cas, les choses se passaient bien et tout le monde se séparait son butin en poche dans le total anonymat. Cette fois ci, les données avaient changées. Je n’étais pas inconnu des gens et donc agir seul de mon côté à l’abri des regards me semblait impossible. En parlant d’ailleurs de regards, j’avais pu remarquer que ceux de mes soi-disant coéquipiers étaient particulièrement mauvais à mon encontre, chargés à la fois d’une haine et d’une légère touche de dédain. Quoi de plus normal d’ailleurs ? Jason me répugnait et l’homme que j’avais rencontré en forêt également malgré le fait que je l’avais légèrement en estime. La dernière du trio elle, même si ne le disait pas ouvertement, ne me portait pas dans son cœur. Il m’était plusieurs fois venu à l’esprit de dégainer mon épée et de trancher tous les êtres ici présents avant de continuer mon chemin, par trois fois déjà. Seulement, je ne le pouvais pas pour plusieurs raisons. Déjà qu’il fallait que je fasse profil bas durant mon court séjour au sein de Minshu sous peine d’une capture et encore, il y’avait en plus des gardes environnants Jason qui avait gagné en peu de temps une puissance écrasante. J’étais donc réellement en situation défavorable.

Face donc à autant de facteurs, ma présence en ces lieux, n’avait plus aucun intérêt. Risquer ma vie pour un peu d’argent, je n’étais pas dans une situation aussi critique. De plus, j’avais une mission à remplir et donc pas le temps de jouer aux chercheurs amateurs en si bonne compagnie. Je fis donc soudainement volte-face, avant d’avancer pas à pas dans le lointain. Je m’en allai toujours sur mes gardes, car je savais très bien comment était ces Minshujins. Des professionnels dans l’art de frapper dans le dos, comme des vicieux serpents qu’ils représentaient.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 12 Déc - 4:30


UN TRAVAIL FACILE ? (scénario)

feat.Rinkyu, Jason , Dahlia, Tenkeï & Sayo Hee



Jusque là, Rock s’était toujours accomodé de l’arrogance de Rinkyu en faisant avec. Il n’avait pas réellement le choix, compte tenu des situations dans lesquelles ils s’étaient tous deux retrouvés. Mais aujourd’hui, beaucoup de choses étaient différentes : le nippon n’était pas seul, il avait avec lui ses partenaires. Et la guerre contre Fuyu avait démarré. En fin de compte, le jeune Uchiha aurait pu se faire tuer pour la seule raison de sa présence en Minshu. L’assassin se demanda s’il était stupide ou simplement inconscient de se balader en plein territoire ennemi alors que la guerre s’apprêtait à débuter, mais il se contenta de rappeler le Fuyujin à l’ordre. S’il ne se faisait pas tout petit, il ne ferait plus rien du tout ! Il ne sut jamais si ses paroles avaient fait mouche, mais Rinkyu finit par tourner le dos et s’en aller sans rien ajouter. Peut-être venait-il de se rendre compte des risques qu’il prenait en venant ici ? Aucune importance, cela augmentait la taille de leurs parts, puisqu’ils n’étaient plus que quatre sur l’affaire. Satisfait par ce dénouement, l’épéiste suivit le groupe jusqu’au fameux gué en demeurant silencieux.

Il en profita pour s’interroger discrètement sur la femme aux manières plus qu’étrange qui faisait équipe avec eux. Elle était bavarde et avait un rapport à la sexualité particulièrement ouvert, et également des plus étranges. Mais pourquoi pas, après tout ? Chacun son truc. Tenkeï et Jason avaient des connaissances parmi les prostituées de Kansei qui étaient particulièrement gentilles. Cependant, aucune ne montrait un penchant aussi nymphomane que Sayo Hee, et de très loin. Elle avait démontré tout haut ce que le nippon s’était contenté de constater tout bas. Il n’était pas fan du fait de dévoiler que le gendre était percé à jour. Mais ce qui était fait, était fait. Il était trop tard pour changer ça…

Quant au garde qui les accompagnait, le bretteur nota qu’il semblait particulièrement doué, et se demanda comment il pouvait avoir terminé dans un marais aussi puant à servir un riche incapable de se choisir un gendre digne de confiance.

Finalement, le garde annonça la couleur et tendit une corde. Jason échangea un regard avec ses amis, puis, après un soupir, s’avança et saisit la corde :
- Ca va, je m’en occupe !
Rapidement, il attacha solidement la corde de ce côté de la rive, et la déroula. Puis, il disparut dans un volute de fumée et reparut aussitôt de l’autre côté de la rivière, près d’un arbre, après avoir utilisé son pas de l’ombre. Il tendit la corde et l’attacha solidement à un arbre en face. Après avoir vérifié que tout ça tenait bien en place, il mit ses mains en porte-voix avant d’appeler ses partenaires :
- Ok, allez-y ! Ça tient !

Tout en surveillant ce côté de la berge d’un œil attentif, le nippon attendit patiemment que chacun de ses compagnons exécute la traversée à l’aide de la corde qu’il venait de mettre en place.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Mar 13 Déc - 18:28





   
feat. Jason, Dahlia, Rinkyu, Tenkeï, Sayo Hee
Un travail facile ? (scénario)



Tout le groupe était bien d’accord pour dire qu’on n’était pas là pour courber l’échine devant monsieur le châtelain. En revanche, je n’étais pas sûr qu’on partage tous les goûts sexuels particuliers de Sayo Hee. Celle-ci n’avais réellement aucune limite en la matière, nul doute qu’elle ferait un Tenkeï heureux.

Mise à part cela, elle avait ouvertement fait comprendre qu’elle savait que le gendre nous mentait sur toute la ligne. Cela était évident vu les explications que la mercenaire nous donnait, mais il n’était pas nécessaire de l’ébruiter aussi rapidement. Les menteurs faisaient toujours des erreurs, ce n’était qu’une question de temps avant que nous ayons les preuves qui confirmeront la supercherie. Elle ne se gênait pas non plus pour rabaisser le gendre sans ménagement, je devais avouer que j’étais d’accord avec elle. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi le père souhaitait que cette demi-portion épouse sa fille, était-il l’héritier d’une riche famille ? Probable.

Tenkeï avait lui aussi écouter attentivement l’histoire du jeune garçon et il pensait également qu’il nous faudrait se rendre sur les lieux du soi-disant affrontement. Arrivé à la hauteur de Jason et moi, il hocha la tête pour nous indiquer qu’il savait quelque chose.

Contre toute attente, Sotan ne releva pas les dires de Sayo Hee et appela un de ses gardes du corps, lequel serait chargé de nous emmener sur les lieux. Ce dernier nous salua silencieusement, la main poser sur la garde de son sabre. Il devait être puissant, aucun doute là-dessus. Maintenant que tout le monde était à peu près d’accord, il était temps de nous mettre en route. Il me fallut au moins une dizaine de minutes pour me rendre compte que Rinkyu ne nous avait pas suivi. Je m’étais tellement désintéressée de lui que je n’avais même pas fait attention. S’il avait décidé de s’en aller tant pis pour lui, notre part n’en devenait que plus conséquente en plus de retirer une tension inutile.

Après environ deux bonnes heures de marche, un premier obstacle se dressait face à notre groupe. Pour continuer notre chemin, il nous faudrait traverser un gué malgré le fort courant. Notre guide tendit une corde à notre attention, il faudrait que le plus agile d’entre nous aille l’accrocher à l’autre bout de la rive. Mon regard se tourna vers le pourfendeur, lui-même savait qu’il était le plus à même d’y parvenir et prit la corde. Une fois cette dernière attachée à un arbre, il disparut dans un voile noir avant de réapparaître de l’autre côté. Le brun noua le lien solidement et nous criait que nous pouvions y aller.

J’échangeai un rapide regard avec mes partenaires puis soupirai avant de m’avancer au bord de la rive. Je n’avais aucune envie de me mouiller mais ce n’était pas comme si j’avais le choix. Je m’appuyai sur la corde dans un énième test de sa solidité par pur réflexe, puis m’engageai dans l’eau froide. Un frisson me parcourut alors que je m’enfonçai de plus en plus, ma main tenant fermement la corde. L’eau m’arrivait maintenant à la taille et il ne me restait que quelques mètres à traverser. Quelques instants plus tard, j’arrivai enfin au bord de l’autre rive et tirai sur la corde pour me hisser sur la terre ferme. Je détachai ma cape pour la tordre avant de la raccrocher puis me tournai vers Jason.

« Tu aurais au moins pu te mouiller ! » Lançai-je d’un ton faussement accusateur.


Spoiler:
 
   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
Yens : 556
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 46
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Mer 14 Déc - 16:34







Un travail facile?

Feat. Jason Dalhia Tenkei Rinkyu







Je m'étais rangé dans les ordres. Non mais voyais pas là un autre sens. J'étais au côté de mes coéquipiers de mission à attendre patiemment qu'on se mette en route. je dois le dire j'étais même impatient, mais le châtelain nous retînt encore un peu, pour nous annoncer, que nous serions escorter par un de ses meilleurs gardes. Et quel homme, quel preux chevalier dans son armure, tout de muscles et d'une aura puissante. Pas aussi puissante que moi, lorsque je venais de mon monde, mais quand même pas négligeable. J'imaginais déjà son cors nu, la tablette de chocolat au niveau de ses abdos et ses violents et puissants coup de .... Enfin pas besoin de vous faire un dessin, encore une fois! Et Hop un nouveau coup dans le bas ventre. Qu'il me faisait envie, d'autant plus avec son comportement froid et inaccessible. Quand Luxure était présent, toute personne essayant de me résister... M’exciter encore plus. Mais la mission avant tout, le plaisir après...Ou pendant. Tout était possible, du moins je l'espérais.

Ni une ni deux, je me retrouvais au côté de mon fier guide, roucoulant vers lui, poitrine en avant. Ainsi il viendrait avec nous. Mais bon, je fus vite ramener à la réalité, alors qu'un des premiers élus sorti, sans dire un mot de plus. Partait-il devant? Ou fuyait-il, trop apeuré par la mission à venir? Encore un couard comme le gendre? J'essayais d'avancer d'un pas derrière lui, l'air triste. J'étais pas vraiment triste, mais s'était un homme en moins pour mon bon plaisir. Un homme restait toujours un homme et donc toujours utile pour le pêché.

- Non, mais revient... euh... Tu sais même pas par où, il faut aller...

Trop tard, il n'était plus là et n'avait surement pas entendu ce que j'avais dis. Bon ben un de perdu dix de retrouvés. Encore une fois, je n'étais que rempli d'espoir, et mon petit espace intime aussi. Enfin lui, non, il était surtout avide de sensation forte, pourrait-on dire. Mais l'heure était venu de partir, mais avant, je n'oubliais pas une chose. Alors que je marchais vers la sortie, je m'attardais un instant mon regard posé sur le gendre. Mon visage à la fois carnassier et plein de désir. J'envoyais un bisous volant et charmeur vers celui-ci. Ne lui faisant pas oublier ma promesse, que je lui avais fait.

Dans tous les cas, on marcha je sais pas combien de temps pour arriver au niveau d'un guet avec un pont totalement détruit. Tiens n'était-ce pas le pont dont les tourtereaux devaient prendre pour rejoindre l'autre rive? Il devait être bien debout ce pont pour amener une récompense aux kidnappeurs. D'ailleurs où était-ce rendez-vous? Peu importe! De ce que j'ai compris, alors que je tenais le bras de mon chevalier, c'est qu'il fallait traverser d'un moyen ou un autre. Mais une solution fut toute trouvée par l'un d'entre nous. Celui-ci disparaissant de leur champs de vision pour apparaître sur l'autre rive.

Une chance pour lui que le pêché du jour n'était pas colère ou orgueil. Je vous dis pas l’esclandre que j'aurais fait. Je remerciais un quelconque bon dieu, ce jour là. Non à la place je ... Enfin je dirais pas ce qui se passait entre mes jambes ça serait mal venu. Mais je lâchais momentanément mon guide, pour m'approcher de la fameuse corde. La seconde femme m'avait devancé mais pas grave, tant qu'elle me laissait un peu de ce héros au grands pouvoirs.

Comme si tout ceci n'était qu'un amusement pour moi, et en un sens ceci l'était, je fis des acrobaties sur la corde tout en traversant. J'étais reconnu pour mon agilité, tel un véritable chat, alors pas une simple corde qui allait me faire peur. Et aussitôt, le pied sur la terre ferme que je sautais auprès du samurai ou je ne sais pas quoi.

-Quel talent, dites moi. Vous êtes impressionnant! C'est quoi le secret de cette technique? Comment avez-vous fait? Téléportation? Transfert de corps? Rapidité extrême? Vous savez je m'y connais en vitesse. Attendez que je récupère toute ma puissance et nous pourrons... Danser. Ensemble, main dans la main gagnant de vitesse le monde qui nous entoure!


Bon oui ok, je n'étais pas douée en drague. Mon simple corps parfait et mon aura de fascination avait toujours suffit pour que les hommes et même les femmes me tombent dessus. Donc la poésie ou je ne sais quoi, ben je connaissais pas. Je mettais simplement mes formes parfaite en avant sous les yeux de l'élu. Quel était son nom déjà? Fallait que je me présente avant c'est vrai!

-Je suis Sayo-Hee, comme vous aviez pu l'entendre tout à l'heure. L'étoile du soir, l'éclair de Yama, le Démon de ... Enfin pas besoin de ce titre. Je suis enchanté de vous rencontrez, et peut être plus si affinité!

Elle lui fit un petit clin d’œil, alors qu'elle attendait en même temps l'arrivé des autres. Ils étaient lent alors. Bon je devais le rappeler aussi que malgré tout mon spectacle et ma comédie. Je n'étais pas moins une guerrière et par ce fait, je gardais mes sens éveillés à tout ce qui nous entourait et au danger potentiel à venir. D'ailleurs, mon regard s'échappait de temps en temps, en direction des fourrées et de la forêt derrière nous.

Spoiler:
 




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 743
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Ven 16 Déc - 9:34



feat. Jason, Dalhia & Sayo Hee




Un Travail Facile (Scénario)
Tout ne semblait pas s'être passé comme prévu pour Rinkyu, le Fuyujin en maraude au pays de Manshe avait peut-être pensé pouvoir faire un peu d'argent facile, mais la présence de mercenaire connaissant son affiliation avait fait capoter son plan. Tenkeï s'en moquait, il ne l'aimait ni le détestait, mais ne le regretterait pas. Le châtelain quant à lui avait compris l'urgence de la situation et mandaté son garde du corps pour emmener le groupe de mercenaire jusqu'au lieu du rapt, l'homme semblait être un combattant aguerri auquel il valait mieux ne pas se frotter, mais la question ne se posait pas. Ce n'était pas la première fois que Tenkeï rencontrait des natifs avec des niveaux de combats très élevés et il ne comprenait pas trop cette fascination du peuple pour les élus alors que de tels hommes sillonnaient leurs terres.
Tous suivirent l’homme d’arme dans son armure rutilante et se demandant certainement comment un homme de son calibre pouvait il servir sous les ordres d’un bourgeois de province. A cette pensé Tenkeï se rappela que le gros avait noyé le poisson à propos de la lettre et ne l’avait pas donné aux mercenaires, la calligraphie utilisé aurait pu dire beaucoup concernant cette histoire, il semblait peu vraisemblable que des gobelins ou même un ogre sache écrire, la main de l’homme était donc peut-être derrière tout ça. Le Hunter pressa le pas pour arriver à hauteur du garde du corps.

-Votre seigneur a omis de nous confier la lettre manuscrite de demande de rançon, l’auriez-vous vu par hasard ? Lui demanda t’il respectueusement, mais sans lui dire pourquoi.

Tout le monde ment, c’était un principe de base que lui avait enseigné la vie et si ce garde sur entraîné n’était en fait qu’un mercenaire à l’origine de la disparition alors il ne voulait pas lui donner de quoi se défendre. A présent que Rinkyu était partit, le Hunter pouvait révéler sans crainte ce qu’il savait à ses compagnons, le dire devant la sulfureuse ne le dérangeait pas et devant le garde encore moins. C’était un bon moyen de voir s’il cachait ou non quelque chose, il s’éclaircit donc la gorge et parla assez fort pour être audible de tous et gardant tout de même son regard sur le garde.

-En réalité le gendre ne nous à pas mentit sur grand-chose, évidement il ne s’est pas défendu vaillamment et n’a tué aucun gobelin, mais pour le reste j’ai senti de la sincérité en lui. Si on oubli donc le coté romancé de son histoire, elle est vraie. Conclut le Hunter avant de poursuivre. Nous aurons donc très certainement à faire à une horde de gobelin et à un ogre…

A ces mots il jaugea la réaction du garde car un homme de sa trempe devait obligatoirement savoir de quoi étaient capables ses affreuses peaux vertes et la mention d’un ogre donnerait du souci même à Jason. Sur ces entrefaites ils arrivèrent devant une rivière dont le pont en ruine ne permettait plus le franchissement, mais son camarade et le « pas de l’ombre » qu’il avait réveillé dans les arènes du désert brûlant permit à ce dernier de passer de l’autre côté comme si de rien n’était. Le Hunter laissa passer les deux femmes qui les accompagnaient au cas où un malheur arriverait, même si pour être honnête il ne pensait pas pouvoir lutter contre un courant si fort, et laissa également le garde le précéder. Il ferma donc la marche en s’accrochant à la corde la tête en avant et la bloquant sous ses genoux, il n’avait plus qu’à tirer à la force des bras pour arriver de l’autre côté sans mouiller son jean et ses bottes en cuir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Ven 16 Déc - 16:54




Un travail facile ?

Lieu : Amo(Grand lac)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 02 décembre 2016
Suivant les élus qui avaient précédés, le garde du corps s'accrocha également à la corde et réussit avec quelques difficultés (armure et eau ne font que très rarement bon ménage) à gagner l'autre rive. Il adressa un bref signe de tête à Jason pour le remercier de son aide avant de se retourner vers Tenkei pour répondre à sa question d'une voix atone.

Il n'y a pas eu de lettre, c'est monsieur Tomokazu qui nous a rapporté les propos d'du gobelin qui était là à son réveil.

Il ponctua son discours d'un autre hochement de tête entendus à la remarque du motard. Il se fichait pas mal que le jeune homme mente ou pas, mais l'efficacité des élus à le repérer ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose : ils étaient assez malins, et la mission avait des chances de se terminer assez rapidement, ce qui lui plaisait. Il croisa résolument les bras avant de toussoter légèrement en fixant le sol et de faire un autre signe, du menton cette fois, désignant au sol les traces qu'il y avait. Beaucoup de charrettes, d'empreintes de sabots et autres choses du genre, mais au milieu de ces empreintes disparates, quelques pieds minuscules, des enfants ... ou des gobelins. Un peu d'attention suffira également à repérer des flèches plantées dans les arbres du côté Ouest de la route. Fragiles, celles ci se casseront si vous tentez de les repérer.
------------------------------
---------------
---------


Ordre de post :

Rappel des participants : Rinkyu Uchiha, Jason Rokuro,Dahlia Gardilho,Sayo-Hee et Tenkei

Note : Pas de FT pas de capacités contextuelles Wink ! En effet les capacités contextuelles étant validées par des modérateurs de FT, tant que ça n'a pas été le cas, elles ne sont pas acceptables en scénario non plus. A moins que j'ai été aveugle et n'ai pas vus ta FT Sayo, tu n'auras donc pas ta capacité.

Pour lancer les dés : http://rp-manga.forum-canada.com/t3651-lancers-de-des-pour-les-scenarios-en-tout-genre

Afin de suivre la piste, il faudra lancer un dé 20 sur votre intelligence, si celui ci fait moins que votre capacité, vous réussissez et pouvez suivre à la trace les créatures.

Spoiler à ouvrir si un des membres du groupe a réussis
Spoiler:
 

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Sam 17 Déc - 14:03


UN TRAVAIL FACILE ? (scénario)

feat.Jason , Dahlia, Tenkeï & Sayo Hee



Tout en surveillant la rive du coin de l’oeil, l’assassin tint la corde pendant que sa partenaire franchissait la rivière. A sa remarque, le nippon haussa les sourcils avant de répliquer d’un air narquois :
- Tiens donc ? Et pourquoi j’aurais fait ça ? Tu n’avais qu’à longer la corde au lieu de t’en servir comme tu l’as fait. Un peu de sport ne te ferait pas mal. Tu vas finir par prendre des fesses à force de ne pas t’exercer… ajouta t’il sur un ton railleur.
Ce fut ensuite le tour de Sayo Hee, la chaudière du groupe. Il soutint la corde de la même manière qu’il l’avait fait pour Dahlia, et lorsque la jeune femme fit la démonstration d’une agilité tout à fait remarquable, Rock se tourna vers son amie pour ajouter sur le même ton qu’avant :
- Tiens, regardes ! C’est pas bien sorcier !

La jeune femme sauta à terre et colla l’assassin d’un peu trop près, si bien qu’il faillit avoir un mouvement de recul. Il se contenta de la regarder, tiraillé entre amusement et agacement. Il la pensait complètement dingue, et n’aimait pas trop sa nymphomanie, mais il fallait bien admettre que sa personnalité ne passait pas inaperçue. Elle semblait avoir un puissant esprit de compétition, et le pourfendeur eut presque l’impression qu’elle considérait l’acte de ce dernier comme un défi. Elle se pencha en avant afin d’utiliser un maximum ses formes, certes généreuses, à son avantage, mais Jason se contenta de sourire en prenant tout ça à la blague. La jeune femme se donna plusieurs noms tous plus narcissiques les uns que les autres, ce qui amusa encore un peu plus l’épéiste. Il posa une main affectueuse sur le sommet de son crâne comme il l’aurait fait pour une gamine qui  l’aurait un peu trop collé, et rétorqua d’une voix mi amicale, mi amusée :
- Je ne suis pas un expert en danse, mon p’tit chaton. Mais je suis certain que Tenkeï sera ravi de te faire danser. C’est un grand connaisseur, ajouta t’il avec un clin d’œil complice.

Là-dessus, il se rapprocha de la rivière pour aider le garde à s’extraire de l’eau, et le groupe reprit la route. Rock prit la tête du groupe aux côtés de leur guide et de Tenkeï, mais laissa ce dernier se charger de l’interroger. De son côté, il se focalisa sur le pistage des traces laissées au sol, et une fois encore, les cours fournis par la druidesse lui furent très utiles. Il repéra bientôt des flèches plantées dans les arbres à l’ouest et son attention se focalisa sur le côté est de la route, à la recherche d’archers gobelins dissimulés. Cependant, aucune créature à la peau verte ne fut visible, et Jason poursuivit son avancée jusqu’à repérer une silhouette énorme ressemblant à un ogre dissimulée dans des fourrés. Il fit signe au groupe d’être prudent, et s’avança lentement vers la créature en embuscade…

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Dim 18 Déc - 23:28





feat. Dahlia, Tenkeï, Jason, Sayo Hee
Un travail facile ? (scénario)



Tenkeï profita de notre route pour confirmer nos pensées, le gendre n’avait affronté aucuns gobelins comme il nous l’avait dit. Le reste de son récit s’avérait par contre être la vérité. Il nous fallait découvrir pourquoi le jeune homme nous avait menti sur cette partie de l’histoire. Entre-temps nous étions arrivés devant une rivière et Jason avait usé de son pas de l’ombre pour accrocher une corde à un arbre de chaque rive. J’avais été la première à m’engager dans la traversée du gué et ne m’étais pas gênée pour lui lancer une pique une fois de l’autre côté, qu’il ne tarda pas à me renvoyer. C’était maintenant devenu une habitude que même Tenkeï avait dû remarquer.

« Ne t’en fais pas pour mes fesses, pendant que tes ronflements font trembler les murs de l’auberge, il y en a qui s’entraine. » Lui répondis-je du même ton moqueur.

Sur ces mots, c’était au tour de Sayo Hee de nous rejoindre. La jeune femme fit preuve d’une agilité digne d’un singe en traversant la rivière. Une chose était sûr, elle aimait être le centre d’attention. Je n’avais rien contre elle, mais elle était sacrement bavarde comme élue. La Minshujin ne perdit pas un seul instant pour se jeter littéralement sur Jason. Pour avoir déjà vu comment le pourfendeur réagissait à ce genre d’avance au Palais des Plaisirs, je me doutai qu’il n’appréciait pas des masses qu’elle le colle comme cela. Contrairement à un certain dragueur qui s’en ferait une joie.

Je ne comprenais pas trop sa technique de « drague » honnêtement, se représenter alors qu’elle l’avait déjà fait il y a environ deux heures lui donnait un coté très imbu de sa personne. Rock se contenta de lui faire comprendre gentiment qu’il n’était pas intéressé. Enfin, plutôt qu’il n’était pas un assez bon danseur pour mademoiselle, donc ce que je lui avais dit il y a quelques semaines pour le sortir du lit n’était pas tout-à-fait faux.

« Tant d’humilité chez toi Jason, avouer si ouvertement être un mauvais coup, j’avoue que tu m’impressionnes. Je suis certaine qu’elle serait ravie de te donner des cours. » Lui lançais-je d’un ton faussement admiratif puis bien plus railleur sur la fin.

Il devrait admettre qu’il m’avait tendu la perche de lui-même, je ne faisais que la saisir. Pour en revenir à notre escapade dans les bois, c’était ensuite au tour du garde de nous rejoindre avec difficulté à cause de son armure, puis au brun. Une fois sur la terre ferme, le garde répondit enfin à la question que lui avait posé le coureur de jupons. Ainsi il n’y avait même pas eu de lettre en réalité, l’homme en armure ne semblait pas plus gêné que ça de nous l’avouer.

Il toussota en fixant le sol des yeux pour nous montrer des traces toutes aussi variées les unes que les autres. Des charrettes, des sabots et même des pieds se dessinaient dans la terre. Jason prit la tête du groupe au côté du garde et se mit à suivre les empreintes. Sur le côté Ouest de la routé, on pouvait apercevoir des flèches plantées dans les arbres à proximité.

Malgré ces projectiles sur les lieux, aucun gobelins ou ogres ne se trouvaient sur les lieux, cela n’avait en soi rien d’étonnant. Nous continuons d’avancer, jusqu’à ce qu’une forme, - que je ne connaissais pas mais qui devait appartenir à ce qu’on cherchait -, apparut derrière des buissons. Sur mes gardes, j’observais Jason s’approcher prudemment de la silhouette dissimulée, si des petits gobelins étaient un problème pour des élus, je n’imaginais pas ce que donnerait un ogre.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
Yens : 556
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 46
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 19 Déc - 11:17







Un travail facile?

Feat. Jason Dalhia Tenkei Rinkyu







On était tous passé, sain et sauf, certains plus mouillés que d'autres. Moi gardant ma prestance légendaire, accrochée au nouvel élu de mon... Pêché! De son coté, le garde confirma le fait qu'il n'y avait pas eu de lettre et de mon côté, je m'étendais en émerveillement devant le Tenkei qui avait pu voir le mensonge de la vérité rien qu'en regardant le gendre. Une capacité spéciale qui attirait forcément mon attention. Mais une certaines déception pointait le bout de son museau. Ben oui, le gendre était un simple lâche et pas le commanditaire de toute cette histoire. Pas de romances de cape et d'épée avec de la trahison. A priori, juste une véritable question de gobelins et d'ogre. Enfin un point me chiffonné quand même, depuis quand les gobelins et les ogres pactisaient et demander une rançon?

Mais un nouveau coup dans le bas ventre pour me rappeler que la Luxure était bien présente, et m'empêcher de me concentrer trop longtemps sur la situation. Surtout que mon fier élu et mercenaire m'avait répondu, en me donnant des surnoms si mignon. Enfin ce n'était pas le cas, mais avec le pêché on était prêt à tout pour obtenir ce qu'on désirait. Ici, il était question de chacun de ces héros dans son lit... Ou sur la pelouse ici même... Ou, enfin pas besoin de faire un tableau. Mais alors qu'il s'expliqua de ne pas savoir danser, je me frottais légèrement à lui, en rétorquant:

-Je peux être un très bon professeur, je pourrais t'apprendre. Ceci, me ferait plaisir.

je m'arrêtais un instant, quelque peu perplexe et énigmatique:

-Afin faudra bien choisir son jour, car je sais pas "s'ils accepteront"...

Bien évidement, je parlais des pêchés et de ma malédiction. Je ne savais jamais de quoi serait fait demain. Alors si s'était Paresse ou Colère, les cours de danse auraient été annulés automatiquement. Et comme si le monde n'était pas assez beau, voici que la seconde femme confirmait son choix de lui faire des cours de danse. Auquel je répondis par un hochement de tête excité et rapide. D'ailleurs elle pourrait y participer aussi, je m'empressais de le lui dire:

-Vous pourrais tous apprendre, vous deux et votre compagnon: Tenkeï, c'est cela?

En parlant de ce derniers, je me souvins que Jason  m'avait parlé de lui, stipulant qu'il serait ravi de " débattre" avec moi toute la nuit. Une image me revint en tête, tel un flash, alors que je sentis sa main autour de ma taille, dans le château. Il avait prit discrètement les devants pour mon plus grand plaisir, mais avec l'effervescence et mon corps qui était en ébullition, je n'avais pas pu me focaliser dessus. A présent, que je m'en souvenais, la suite serait tout autre. J'observait ce bel homme à l'accoutrement plus qu'étrange mais d'un corps très appétissant avec des muscles de partout. Un corps qui mettait en appétit mes instincts charnels les plus féroce, promettant une nuit mémorable. Bien sûr, je ne perdais pas les nord, car il me fallait toute cette bande et pas qu'un seul d'entre eux, même si je pouvais aussi m'en contentait... Tout en le regardant, mon regard se changea en réelle provocation envers lui, un petit jeu du chat et de la souris pouvait commencer. Mon regard en faisait fondre plus d'un et souvent devenait irrésistible, je voulais donc voir comment il allait réagir.

Mais la mission devait avancer, ils perdaient assez de temps, et ceci reculait l'instant ou je pourrais partager un moment de rêve avec mes compagnons. Je les suivais donc, apercevant les traces plus différentes les unes que les autres, et voyant les flèches sur les côtés de l'arbre.

~Étrange, si le Gendre comme on le pense n'a aps combattu, pourquoi y a t-il des flèches? Les Gobelins ont, semble t-il, kidnappés la jeune fille, puis sont parti. Et la scène tend à faire croire, qu'il y a eu un véritable combat avec plusieurs archers!~

Je regardais mes coéquipiers, pour leur signifier mes pensées, tout en montrant du visage les flèches. Comprendraient-ils? Mais avant même qu'ils puissent me répondre, une silhouette apparut devant nos yeux. Du moins c'est ce qui semblait être à cette distance!Pourquoi était-il à l'affût et sans sa horde de gobelins? Mais la Luxure me fit penser à autre chose que je partagea inconsciemment avec mes amis.

- Vous pensez qu'un ogre a un énorme... Engin? Et qu'ils ont une résistance hors norme? J'en serais très curieuse...


Bon on était parvenu jusqu'ici, mais les choses avançait si lentement à mon goût, surtout que je me faisais à l'idée de passer la nuit avec eux. J'en devenais réellement impatiente. Il fallait agir et faire bouger les choses. Je jouerais l'appât si s'était un véritable ogre.  Celui-ci comme tout ses congénères, stupide, ne se rendrait pas compte du piège. Il me capturerait certainement, comme l'autre jeune fille, m'amènerait dans la grotte où il la détenait, les autres suivraient et tout est bien qui finirait bien. Je me redressais donc, sous les yeux de mon équipe: leur chuchotant de simple mot, avant de partir sans leur consentement. Désolé le pêché règne en maître:

-Je vais faire l'appât, suivez-nous comme ça on ira plus vite!

Ah oui, et puis avant de partir je déposais un baiser fugace sur le coin des lèvres de Tenkei. Un baiser brûlant et plein de désir. Avant de lancer un clin d’œil aux autres. Oh oui, je les aurais avant la fin de cette journée.

Bon comme je n'étais pas complètement stupide, même avec le pêché, je fis exprès de faire un détour, pour ne pas attirer le regard de l'ogre sur la petite troupe. Et finalement, je sortis des fourrées sous ses yeux. Du moins si s'était toujours un ogre. Jouant la comédie, de la fille à papa capricieuse:

-Bouhhh, papa a pas envoyé tous les bijoux et les robes que je désirais.Je vais ressembler à quoi à côté des autres pimbêches, si je suis pas vêtu aussi richement qu'elle!


Bon, j'espérais appâter assez l'ogre pour qu'il sorte de sa cachette. Le cas échéant, je lui sauterais simplement dessus, s'il ne se décidait pas à sortir!











©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 743
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 19 Déc - 16:51



feat. Jason, Dahlia & Sayo-Hee




Un Travail Facile (Scénario)
Les doutes que le Hunter nourrissait envers le garde semblaient infondés car il ne lu aucun mensonge sur son visage. De prime abord surpris de l'absence de lettre, il se remémora les mots exacts du gendre "il m'a transmit une demande de rançon", rien n'indiquait qu'elle était écrite et la logique voulait qu'un gobelin la transmette à l'oral. Tenkeï fut soulagé d'avoir démêlé cette affaire afin de pouvoir voir le vrai du faux, pour l'instant cela n'innocentait pas la famille, mais ne les accusaient pas non plus. Les piques de Jason et Dahlia le firent sortir de ses réflexions et à son tour il lança la sienne.

-Dahlia tu sais bien qu'il dort douze heures par jour, comment veux tu qu'il trouve le temps de s’entraîner, dans une discipline comme dans l'autre. Dit il le sourire aux lèvres.

Évidement Sayo-Hee n'en perdit pas une miette et sauta sur l'occasion de dispenser des cours collectifs. Tenkeï avait lui même déjà proposé des cours du soir à sa partenaire, mais la jeune fille était tout aussi prude que Jason et il imaginait aisément leur gêne devant une proposition de plan à quatre. Aussi en rajouta t'il une couche.

-Ecoutez le mieux est d'en terminer rapidement avec cette mission puis de régler cette histoire tous ensemble sur le futon. Dit il le plus sérieusement du monde. Et si c'est votre première fois, Sayo et moi vous promettons d'être à peu près sage. Dit il main droite levé comme dans un tribunal.

Suite à cela son regard croisa celui de Sayo-Hee et pouvait y lire une envie réelle d'en découdre charnellement ici même et maintenant peu importait l'environnement. Tenkeï ne pouvait rester de marbre devant une telle ardeur et il sentit une pression sanguine descendre doucement en dessous de sa ceinture, la jeune femme avait réussie à le raidir d'un seul regard et cela faisait un bail que ce n'était pas arrivé. Pendant ce temps Jason et le garde avait repéré une forme massive dans le bosquet qui ne signifiait rien de bon, tout le monde était à présent sur ses gardes et Sayo embrassa le Hunter sur le coin des lèvres avant de virevolter vers la forme pour faire l'appât.

-Vas y molo ma grande, c'est pas super pratique quand t'es en jean. Lui dit Tenkeï avec un signe qui pointait une bosse dans son pantalon.

Sur un plan plus technique il n'avait strictement rien contre le choix de la jeune femme, certes cela l'ennuierait qu'elle meure avant la nuit torride sous entendue, mais il ne la connaissait pas et n'avait aucun attachement pour elle. Il regarda Jason et Dahlia et approuva son choix d'une petite mou et d'un mouvement d'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Sam 7 Jan - 20:45




Un travail facile ?

Lieu : Amo(Grand lac)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 02 décembre 2016
Alors que Sayo sort du buisson, convaincue de trouver face à elle un ogre en chair et en os, elle se retrouve soudainement devant ... un épouvantail. On pouvait clairement dire qu'il était de bonne manufacture, et pour cause, de loin, il était parfaitement impossible de le différencier d'un véritable ogre, tant les pièces de son équipement, composés d'écorces, de feuilles et de fils de fers, sont bien agencées et donnent une impression réaliste à s'y méprendre. Et pourtant c'est bien ici une construction, de manufacture gobeline à en juger par l'odeur. Bonne nouvelle donc, il n'y a pas de réels dangers, si ce n'est celui de mourir asphyxiés à cause des émanations putrides, à croire que pour parfaire leur oeuvre, les peaux vertes avaient décidés de donner la réelle odeur d'un mangeur de chair humaine à leur fabrication en installant leurs latrines juste à côté.

Une fois le mystère résolus, il est facile de discerner qu'un sentier part de derrière lui pour s'enfoncer vers l'Est, dans une direction qui amène loin de la ville. N'importe quel pisteur remarquera qu'ici, finit les empreintes de charrette et de grands pieds humains, ne reste que des petits pas produits par des pieds minuscules, en grande quantité.
------------------------------
---------------
---------


Ordre de post :

Rappel des participants : Rinkyu Uchiha, Jason Rokuro,Dahlia Gardilho,Sayo-Hee et Tenkei

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   Lun 9 Jan - 17:29


UN TRAVAIL FACILE ? (scénario)

feat.Jason , Dahlia, Tenkeï & Sayo Hee



Ce jour-là, Dahlia se montra particulièrement en forme lorsqu’il s’agissait de donner la réplique au Nippon, qui était à présent habitué à ces petites joutes verbales qui le faisaient toujours beaucoup rire.
- Je pense que tu confonds avec les ronflements de Tenkeï. Je ne ronfle pas, moi ! Répliqua-t-il d’un air faussement vexé.
La brune ne s’arrêta pas là et l’attaqua à nouveau sur la perche qu’il avait lui-même tendu, comme elle le souligna si bien. Il la fixa d’un air mauvais, avant de rétorquer d’une voix calme :
- C’est possible, mais je ne suis pas preneur. Tenkeï et moi avons pour principe de partager le butin ! N’est-ce pas, vieux ?! Ajouta-t-il en se tournant vers son partenaire.
Malheureusement, la réponse de celui ci le fit souffler de dépit, et il se contenta d'une réponse brève :
- La ferme, Tenkeï...

La dénommée Sayo Hee tenta une ou deux nouvelles approches qui furent sans succès sur l’épéiste qui avait repris la piste que le petit groupe suivait. Finalement, ils trouvèrent le fameux sentier, qui était parsemé de flèches, et la jeune femme posa une question des plus intéressantes. Rock avait son avis sur la question, et il le fit partager au groupe :
- Peut-être pour immobiliser le convoi qu’ils attaquaient. Une petite volée de flèches sur les côtés a de quoi faire réfléchir à ses actions suivantes lorsqu’on est pris par surprise. Tentative d’intimidation, peut être…

Le pourfendeur poursuivit son avancée, et comme pour illustrer son propos, il découvrit une silhouette ressemblant à un ogre fabriquée de toute évidence par les gobelins. Devant cette vision, l’épéiste éclata de rire, et invita le reste du groupe à approcher.
- Je crois qu’on a trouvé le grand méchant loup ! Annonça-t-il d’une voix amusée.
Il s’avança au centre du sentier et posa genou à terre le temps de constater que seules des traces bien reconnaissables de gobelins étaient présentes au sol. Elles remontaient le chemin vers l’est et s’éloignaient de la ville. Jason se releva, et échangea un regard avec Tenkeï, avant de résumer les choses simplement.
- Direction l’Est, apparemment…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Un travail facile?   

Revenir en haut Aller en bas
[Scénario]Un travail facile?
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» cake super facile
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.