Partagez | .
Comment voulez-vous...?
Invité Invité

-



MessageSujet: Comment voulez-vous...?   Lun 5 Déc - 12:56


Comment voulez-vous...?
feat.Jason Rokuro

   Dans la pénombre d'une nuit tranquille en Kosaten, un événement que personne ne s'attendrait à voir faisait son apparition... Au milieu d'un lac, une minuscule étincelle venait de faire son apparition. Puis venait une deuxième, une troisième puis ainsi de suite, jusqu'à ce que cet amas d'étincelles se regroupât pour tourner ensemble dans un même sens.
De loin, on aurait pu croire à des poussières d'étoiles... Malgré ce spectacle venu de nulle part, les petites lumières continuaient de tourner ensemble jusqu'à faire apparaître des orteils, puis des pieds, des genoux... Et un corps avait fini par se "créer" derrière ses lumières étincelantes.
Une fois le corps totalement recréé, les lumières commencèrent à disparaître et laisser la jeune femme retomber tranquillement jusqu'à venir caresser l'eau du lac. Une force mystérieuse empêchait le corps de couler, ainsi Kosaten continua sa nuit paisible.
Il n'y avait plus rien dans cette pénombre.
Juste un être inconscient.
Une jeune femme.
Une élue.


   Une jeune fille tendait sa main dans ma direction. Son visage m'était familier, mais son nom ne me revenait absolument pas. La jeune demoiselle souriait, elle semblait heureuse. Si elle me semblait familière, je devais certainement l'être pour elle aussi. Je n'avais donc aucune crainte à avoir pour elle.
L'environnement, lui aussi, me disait quelque chose.. Une grande ville.. Dans un pays chaud..

Ah oui, ça je m'en souviens... C'est Chikai! Arf, c'est vraiment magnifique, maintenant que j'observe le paysage en profondeur.

   Soudainement, le paysage se détériorait et commençait à se mélanger avec un autre décor qui, finalement, pris le dessus et ne laissait plus de place à la capitale de Seika. Non, cette fois-ci, le décor était totalement différent. Une nuit noire, glaciale. Il neigeait.. Vraiment rien d'identique au paysage précédent, celui-là, donnait presque la chair de poule.
En y repensant, je cherchais du regard la jeune fille de tout à l'heure et la découvrait, l'expression du visage complètement changé. Une peur indescriptible. Inquiète, je m'avançais vers elle, puis me mettais à courir dans sa direction.
Sans savoir pourquoi, j'avais trébuché et fini au sol. Lorsque je relevais la tête en direction de la citrouille... Elle avait disparu. Et sans savoir comment il avait pu arriver aussi près de moi, un homme me dévisageait.

   Ses lèvres bougeaient, mais aucun son ne parvenait jusqu'à mes oreilles. L'homme à la chevelure blanche approchait sa main de ma joue et dans un élan de cruauté sans limite, il avait tiré ma tête en arrière par les cheveux. Sans m'en rendre compte, j'étais passé d'une position à une autre. Au départ, aplatie au sol et désormais, les pieds dans le vide. L'homme me portait d'une main, usant de ma chevelure pour me faire du mal. Ses lèvres rebougeaient à nouveau sans qu'aucun son ne parvienne jusqu'à moi.
Sans réaction de ma part, l'homme planta sa main dans mon ventre.

- ZAYRO!!! Han.. Han....... L-lui... C-... Comment....???

   Tremblante comme si je venais d'échapper à la mort, je sortais de mes songes. Je regardais mes doigts... Malheureusement, ma vue était brouillée. Des larmes envahissaient mes yeux. Que s'était-il donc passé..?
Sans même savoir où j'étais, ni même regarder les alentours, je me roulais en boule sur moi-même. Les larmes ne cessaient de couler...

Qu'est-ce qu'il s'est passé...? Qu'est-ce qui m'est arrivé...? Zayro.. Lui... Ce gars... C'est lui... Il... Il m'a tué..!? Suis-je.. Vraiment vivante? Non.. Impossible...!! Et la gamine..???

Au milieu du lac, enroulée sur moi-même, je continuais de me poser des questions. Certaines revenaient souvent, en boucle... J'avais perdu.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Lun 5 Déc - 19:27


L’ELUE AUX CHEVEUX D’ARGENT

feat.Jason & Kachou



Près du lac, deux yeux écarlates brillaient dans la pénombre. Un nouveau noyeur s’avança vers l’assassin qui le trancha en deux d’un geste vif avec sa lame en argent brillant sous la lune. Il se retourna brusquement pour décapiter une autre de ces créatures avant d’en saisir une troisième à l’aide de sa main libre. Resserrant son étreinte autour du cou, il souleva le monstre et commença à l’étrangler tandis qu’il se débattait, et que la vie quittait peu à peu son corps.

Les noyeurs étaient des humains transformés en zombies pour certaines raisons. Dans la plupart des cas, il s’agissait de gens étant morts noyés, et dont les corps avaient pourri dans l’eau jusqu’à ce qu’une étincelle de magie les ramène à la vie en tant qu’êtres guidés par leus instincts primaires tels que la faim. Après l’incident d’Handa, de nombreuses apparitions de noyeurs furent recensées dans la région des grands lacs, et le service des pourfendeurs fut requis en cet endroit précis. Peu après sa mission en compagnie de Dahlia et Tenkeï, Rock avait décidé de faire un crochet par les lacs pour détruire ce nid de noyeurs après avoir repéré l’annonce sur un tableau d’affichage, afin de toucher une récompense.

Dans l’obscurité de la nuit, son regard écarlate fixait le noyeur tandis qu’il était en train de paniquer et de rendre l’âme entre ses doigts. Quelques secondes plus tard, la créature cessa de bouger, signe qu’elle était morte. Rock relâcha son étreinte et le corps tomba lourdement au sol. Le glaive à la main, il balaya les berges du regard et constata avec satisfaction que c’était le dernier. Satisfait, il s’avança jusqu’au bord de l’eau et trempa sa lame pour en chasser le sang qui la souillait, avant de la rengainer dans son dos. Il allait s’éloigner mais il remarqua soudain un phénomène étrange. Si étrange qu’il crut avoir des visions. Fermant les yeux un instant, il les rouvrit mais constata avec surprise que le corps qu’il voyait flottait toujours à la surface de l’eau. Peu à peu, alors qu’il observait l’inconnue, ses iris s’éclaircirent et ils reprirent leur teinte améthyste naturelle.

C’était une jeune femme, particulièrement mignonne, aux cheveux d’argent. Encore une couleur inhabituelle, ce qui lui fit immédiatement penser à une élue. Ses vêtements aussi étaient étranges, renforçant les doutes de l’assassin. Il longea la berge pour s’approcher le plus près possible du corps lévitant au-dessus des eaux, et s’immobilisa quand il fut le plus près possible sans entrer dans l’eau. Sans quitter la jeune femme des yeux, il la détailla en se demandant ce qu’elle pouvait bien faire là. Il détacha ses épées et les posa au sol. Mais même s’il nageait jusqu’à elle, il ne pourrait pas voler pour la saisir. Cela ne l’avancerait pas beaucoup. Il était un peu coincé…

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Lun 5 Déc - 21:09


Comment voulez-vous...?
feat.Jason Rokuro

  De sombres pensées m'avaient envahies et je ne savais plus vraiment quoi faire. Devais-je continuer de penser à toutes ces questions auxquelles je n'aurais très certainement jamais de réponses? Cette jeune fille sans défense, son visage inspirant la crainte, la mort... Et cet homme, ce Zayro Jinn.. Je me rappelais bien de lui au final. Etait-ce ma punition pour n'avoir pu sauver cette enfant sans défense de cet horrible personnage? Etais-je à plaindre? A maudire? A oublier pour toujours?

Malgré ces questions incessantes qui me meurtrissaient de plus en plus, un bruit venait faire vibrer les sensations auditives de mes oreilles.

Qu'est-ce..?

Un deuxième bruit venait à nouveau faire vibrer mes sensations auditives. Cette fois-ci, c'était un bruit sourd venant non trop loin de moi.

Hallucinerais-je? Est-il revenu me chercher...? Pour m'achever définitivement !?!

   Dans un élan défensif, je relevais la tête, avec un regard sombre et qui pouvait certainement en dire long. Oui, j'étais prête à tout, hors de question de mourir à nouveau. NON! Il allait morfler..! Il allait crever!
Malheureusement pour moi, c'était une tout autre personne qui se trouvait en face de moi. Malgré tout, j'étais surprise. Mon regard se posait d'abord sur l'inconnu aux cheveux longs, puis ses armes qui se trouvaient au sol. Un nouvel élan venait immerger tout mon être, celui de prendre encore plus de distance.

   Bizarrement, le "sol" ne me paraissait pas habituel. Après avoir reculé quelques pas en arrière, je découvrais enfin sur quoi je reposais grâce à la lueur émise par la lune : l'eau.
Mes yeux s’écarquillaient et la panique venait me submerger à nouveau. Je tentais de me relever pour courir jusqu'à la rive, lorsque l'eau venait englober mes pieds et ainsi, m'entraîner dans l'eau.
Je ne reposais plus sur rien, l'eau m'attirait au fond. La tête et le bras droit en l'air, je tentais de survivre.

Non... Non.. Pas maintenant... Je t'en supplie, laissez-moi, laissez-moi!

- Ad-... Adakor!!

   Ce nom dont je n'arrivais plus à me souvenir, venait de sortir de mes lèvres.. Oui.. Comment avais-je pu l'oublier? Cette jeune fille, ma petite protégée, ma seule famille... Je l'avais laissé seule face à cet homme, elle ne s'en est, à coup sur, pas sorti. Cette nuit-là, face à cet homme sans remords... Je n'avais pas su la protéger, j'avais fini par la laisser seule à son sort. Cette jeune fille, cette petite citrouille... Celle que j'aimais plus que n'importe qui, pas même Aki ne pouvait la remplacer.. Qu'allais-je faire sans elle?

Alors que je commençais à couler, j'oubliais l'instant présent. Adakor occupait toutes mes pensées.

Elle est morte... Et je suis à nouveau vivante... Pourquoi? Barf.. De toute manière.. Si je meurs maintenant, c'est comme si je partais la rejoindre.. Oui... Une vie sans Adakor, sans celle qui illuminait mes journées... Comment ferais-je? C'est impossible désormais.. Si je vis, je ne pourrais plus jamais la revoir.. Je ne veux pas, non, surtout pas! tant pis.. Je ne veux pas de cette deuxième chance, qui de toute façon commence bien mal! C'est que je ne suis pas faite pour vivre ici-bas. Ce monde n'est pas le mien.. Je dois repartir...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Lun 5 Déc - 23:25


L’ELUE AUX CHEVEUX D’ARGENT

feat.Jason & Kachou



Alors que Rock ne voyait pas bien quoi faire, la jeune femme sembla émerger et tourna son regard apeuré dans sa direction. Il voulut lui faire un signe pour qu’elle comprenne qu’elle n’avait rien à craindre, mais elle semblait prise d’hallucinations. Son regard cherchait partout, et puis en voyant qu’elle flottait au-dessus de l’eau, elle sembla paniquer. Elle tomba alors brutalement dans l’eau. Jason secoua alors la tête de gauche à droite, en attendant qu’elle remonte. Elle avait peut-être perdu sa concentration et son pouvoir de lévitation avait été brisé. A moins que… ?

Il observa l’eau et constata alors que l’inconnue ne remontait pas.
- Merde !
Il exécuta immédiatement un pas de l’ombre pour se téléporter au-dessus de l’eau là où se trouvait Kachou un instant plus tôt, et se laissa tomber dans l’eau. Il constata immédiatement qu’elle était irrémédiablement en train de couler. L’assassin se mit alors à nager aussi vite qu’il le pouvait, faisant appel à ses forces afin de descendre jusqu’à elle et de la saisir pour l’empêcher de couler davantage. Il passa rapidement son bras gauche autour de son bassin et attrapa son bras qu’il passa autour de son cou à lui ? Il la fixa un instant avec ses yeux améthystes et lui sourit pour la rassurer, avant de commencer à nager en direction de la surface aussi vite que possible. Une poignée de secondes plus tard, le duo put à nouveau se remplir les poumons d’oxygène.

Une fois à la surface, Jason nagea tranquillement en aidant l’élue aux cheveux d’argent à rejoindre la rive, et à se hisser, avant de faire de même. Il reprit sa respiration durant quelques instants, les mains posées sur les hanches, alors que ses vêtements gouttaient largent, et décida de s’assoir à terre, non loin d’elle.
- Tu devrais éviter de garder ton armure sur toi, si tu as l’intention de prendre un bain ! Lui dit-il avec un léger sourire.
Rock n’était pas du genre à faire des politesses. Il ne vouvoyait que rarement les gens, et attendait des autres qu’ils le tutoient aussi. Il n’aimait pas qu’on fasse des manières avec lui, et lui-même n’aimait pas en faire.
- Je peux savoir ce qui t’est arrivé ? Demanda-t-il en fixant l’inconnue avec un regard curieux mais amical. Tu l’as échappée belle. Heureusement que je passais par là.

Capacité Contextuelle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Mar 6 Déc - 11:58


Comment voulez-vous...?
feat.Jason Rokuro

   Alors que je laissais tomber cette vie qui n'avait plus de sens pour moi, en un rien de temps, mon corps était enveloppé et bousculé par un autre. Dans la confusion, je regardais la personne qui venait me secourir. Il me souriait, comme pour me rassurer... C'était à ce moment-là, que je remarquais mon manque de respiration total. Je ramenais mes mains à ma bouche, dans l'espoir de vite sortir de là et fermais les yeux.

Non... Je n'ai pas le droit de mourir à nouveau..! Aki doit surement s'inquiéter pour moi... Non, je dois survivre et trouver un moyen de retrouver Adakor!

   Sur ces pensées, l'homme venu me sauver avait fini par nous sortir de l'eau et nous avait ramenés jusqu'à la rive. Il s'agitait brusquement pour reprendre son souffle et en le voyant agir, j'en faisais de même? J'avais besoin de respirer. Vraiment. Mais était-ce bien réel?
Dans le doute, assise au sol pour reprendre ma respiration, je levais à nouveau mon bras droit et cette fois-ci en direction de la lune et observais cette partie de mon corps.
Mon bras était trempé, plusieurs gouttes glissaient le long de mon membre pour venir jusqu'à mon épaule. La lune était resplendissante. Lumineuse comme toujours et surtout réconfortante. Elle me rappelait tous ces moment passés en compagnie d'Adakor...

Oui.. C'est bien réel...

   Les larmes me montèrent à nouveau aux yeux et m'obligeaient à cligner des yeux rapidement pour les empêcher de couler. Après tout, je n'étais pas seule. D'ailleurs, puisque je n'entendais que d'une oreille inattentive les paroles de mon sauveur, je tournais la tête dans sa direction et le gratifiais d'un sourire sincère et vraiment chaleureux.
J'avais abandonné l'espoir de vivre... J'allais abandonner mon amie la plus chère... Et laisser tomber la vengeance que je m'étais promise de faire contre les meurtriers de mes parents... Ainsi que celle contre Zayro. Non, il ne fallait vraiment pas que j'abandonne. Et j'avais vraiment eu de la chance de rencontrer cet inconnu.

Dû à mon inattention, je n'entendais que la fin de sa phrase et décidais d'y répondre évasivement.

- C'est une très bonne question, haha... J'ai quelques indices, mais je préfère ne pas m'y pencher.. En tout cas, tu as raison. Merci beaucoup de m'être venu en aide, alors que tu n'y étais pas obligé. Au début, j'ai cru que tu étais un autre homme... Et ce n'est pas vraiment un compliment, alors je tiens m'en excuser sincèrement.

   Sur ces paroles, je me relevais, toujours avec le même sourire à qui je ne le montrais qu'à quelques personnes, puis je m'avançais vers lui et m'inclinais dans sa direction.
Cela n'allait pas lui être utile, mais je n'avais rien qui puisse lui rendre la pareille.
Mais après m'être inclinée, je frottais mes yeux qui avaient décidé de pleurer sans que je leur aie donné la permission de me lâcher en face d'un étranger. Mais, sans réussir à contrôler ni mes sentiments, ni mes gestes, j'avais fini par pleurer. Sans plus savoir me contenir, je lâchais prise et laissais tomber mes jambes au sol.
Mon cœur saignait.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Mar 6 Déc - 18:46


L’ELUE AUX CHEVEUX D’ARGENT

feat.Jason & Kachou



Un seul mot vint en tête au nippon lorsqu’il observa la jeune femme : vulnérable. Elle semblait terriblement fragile, et possiblement instable mentalement. Peu importe ce qu’elle venait de traverser, ce ne devait pas être facile pour elle. Assis non loin, Jason eut un léger mouvement de recul quand la Seikajin s’inclina devant lui. Il leva la main pour lui faire signe que ce n’était pas nécessaire et ajouta :
- Ce n’est pas nécessaire. Et pour te dire la vérité, les manières me mettent mal à l’aise. Je t’ai aperçue et je n’ai pas voulu te laisser couler. Oublions ça, d’accord ?

Mais contre toute attente, la jeune élue s’effondra à genoux devant Rock et les larmes qu’elle retenait jusqu’ici à grand peine se mirent à dévaler son joli visage. Immédiatement, l’assassin se releva, très mal à l’aise. Il avait toujours vécu seul dans son monde natal, et il n’avait jamais eu à consoler une jeune femme. Il était conscient que ses capacités sociales étaient plus que mauvaises, ou en tout cas, pouvaient le devenir par moments. Et en cet instant, il ne savait vraiment pas quoi faire pour réconforter cette femme fragile qui avait craqué devant lui. Heureusement pour la fierté du pourfendeur, Kachou ne remarqua pas qu’il était perturbé par cette scène qui se jouait devant lui.

Maladroitement, il s’avança jusqu’à l’inconnue, et posa une main sur ses cheveux pour les caresser doucement :
- Là… Calmes toi… C’est terminé, maintenant… lui murmura t’il d’une voix subitement beaucoup plus douce pour l’aider à se calmer.
Lentement, il posa genou à terre en face de la jeune femme tout en continuant à lui caresser le sommet du crâne, et lui sourit avec une douceur insoupçonnée chez quelqu’un comme lui. Il lui arrivait rarement de se comporter comme ça, et c’était sans le moindre doute la première fois que cela arrivait avec une parfaite étrangère. Mais elle avait l’air tellement fragile, dans son état actuel, qu’il en fut attendri.
- Laisses toi aller un moment… Ca va te faire du bien… lui souffla t’il sans bouger.
Volontairement, Jason n’enlaça pas la jeune élue. Beaucoup l’auraient fait. Pas lui. Il ne la connaissait pas et rien ne lui disait qu’elle n’allait pas se sentir agressée, ce qui n’était pas le but, ici. Il resta donc à quelques centimètres, en tentant maladroitement de la réconforter.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Mar 6 Déc - 22:17


Comment voulez-vous...?
feat.Jason Rokuro

   Les larmes ne cessaient de couler et mon courage venait de s'évaporer... Il était encore trop tôt pour oublier tous ces bons souvenirs de ma petite citrouille, j'aurais tant aimé pouvoir la serrer une dernière fois dans mes bras et lui avouer tout mon amour pour cette petite chose... Il était désormais trop tard.
Et maintenant, je pleurais devant un inconnu qui n'avait pas hésité à me venir en aide. Devant ma détresse, il n'avait tout de même pas fui et il tentait même de me consoler. Son action bienveillante était la bienvenue en cet instant présent.
Il était si rare les fois où j'osais montrer mes véritables émotions et aujourd'hui, je n'arrivais plus à les contenir. Je ne devais pas donner bonne figure de ma personne, un être faible et pleurnicheur. Une fille sans valeur... Mais qui étais-je pour oser dire le contraire, maintenant que ma protégée avait disparu?

   Lorsque mon sauveur venait jusqu'à me caresser ma tête, mes larmes reprenaient de plus belle. C'était bien la première fois, que je laissais un inconnu s'occuper de mon état pitoyable... Je devais vraiment sembler nulle, malgré tout, je me laissais aller et pleurais de plus belle. Il fallait que cela sorte. Et maintenant!
Je n'étais pas encore très sûre des événements qui venaient de m'arriver, mais j'étais certaine d'une chose, celle de ne jamais plus revoir mon amie... De toutes les choses qui ont pu m'arriver jusqu'à maintenant, cela était bien la dernière des choses que je voulais.

- Pardon... Par..Pardon.. Vraiment..... Me voir dans un tel état... Je dois sembler médiocre, pardon...!

   Après avoir sorti ces quelques mots, je tentais d'essuyer mes larmes avec mon bras, puis fermais mon visage de mes deux mains pour le cacher de l'inconnu et pouvoir continuer de pleurer. Je débordais de honte et de tristesse. Cet homme devait sûrement s'en rendre compte... Si tard dans la nuit, avec une demoiselle telle que moi, quel ennui pour lui.. J'aurais surement mieux fait de me laisser couler. Seulement... Au moment de me rendre compte de ma noyade, j'espérais sincèrement rester en vie. Au final, je n'étais pas même sûre de ce que je voulais réellement..

- Vraiment...

J'arrivais enfin à maîtriser mes pleurs et dévoilait mon visage, très certainement rouge, à l'homme qui se trouvait en face de moi. J'avais honte, donc je n'osais même pas le regarder...

- Je ne suis pas du tout présentable actuellement... Désolée de t’embêter avec mon état.. Tu as certainement mieux à faire ailleurs... En y pensant, je ne sais même pas où je suis, haha..!

Je tentais un rire forcé et plissais les lèvres pour me mordre la joue de l'intérieur... J'étais vraiment au plus bas, pour dire pareilles sottises.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Mer 7 Déc - 4:27


L’ELUE AUX CHEVEUX D’ARGENT

feat.Jason & Kachou



Le visage grave, Rock continuait à tenter de rassurer la jeune inconnue. Il avait souvent vu le malheur de ses propres yeux, mais toujours de loin. Il n’avait jamais eu à faire face directement à quelqu’un et à le réconforter lui-même. Pour autant, il savait que les pleurs de la jeune femme dissimulaient une ou plusieurs vérités des plus difficiles pour elle. Il ne bouscula donc pas, lui murmurant des paroles réconfortantes, jusqu’à ce qu’elle parvienne à articuler quelques mots entre deux sanglots. La première chose qui semblait l’obnubiler était l’impression qu’elle pouvait donner à Jason en ce moment même. Il comprit parfaitement une telle réaction. Sa fierté l’aurait poussé à agir exactement de la même façon. Il lui sourit alors à nouveau avec douceur, avant de lui répondre d’une voix patiente :
- Pas du tout… J’ai bien compris que quelque chose de grave venait de t’arriver…

La Seikajin chercha alors à dissimuler son visage dans ses mains et recommença à pleurer. Avec un air grave, Rock fixa la surface du lac pour ne pas sembler trop insistant aux yeux de la jeune femme. Finalement, contre toute attente, il se décida à faire une chose qu’il faisait rarement :
- Quel est ton nom ? Lui demanda-t-il doucement.
Il continua à caresser sa tête trempée un petit peu avant de se relever. Lentement, il ramassa ses armes, et les rattacha dans son dos.
- Bon… on va tâcher de retourner en ville. Il faut qu’on se sèche. Et vu ton état, je pense qu’un bon bain bien chaud, un bon repas et un lit te feraient le plus grand bien, annonça t’il d’un ton chaleureux.

Il s’approcha, et posa ses mains sur les épaules de Kachou pour l’aider à lentement se relever. Toujours avec ce même sourire rassurant et encourageant, il ajouta :
- Aucune importance. Tu n’es pas là pour faire bonne impression. Allez, viens. Allons-nous-en.
Il fut cependant étonné par la remarque suivante de l’inconnue :
- Tu es aux grands lacs de Minshu, juste au sud de Jiyuu.
Il voulut à nouveau lui demander ce qui s’était passé mais garda cela pour plus tard. Elle n’était pas encore prête à en parler, de toute évidence.
- Tu es une élue, je me trompe ? Demanda-t’il tout en l’aidant à marcher lentement alors qu’elle se calmait.

Tout en la soutenant, Jason guida le duo jusqu’à sa monture qui se situait non loin. Il devait de toute façon retourner à Jiyuu pour toucher sa récompense. Il tâcherait de trouver une bonne auberge où ils pourraient tous deux passer la nuit, et verrait dans quel état serait la jeune femme après une nuit de sommeil. Il amena ainsi Kachou jusqu’à son palefroi qui attendait sagement, attaché à un arbre. Il grimpa sur sa monture avec une habileté évidente avant de tendre la main à la Seikajin :
- Grimpes, aies confiance ! Nous allons tâcher de trouver une auberge où tu pourras te reposer et passer la nuit à Jiyuu, annonça t’il en attendant qu’elle prenne une décision.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Mer 7 Déc - 11:24


V
feat.Jason Rikuro

   La situation n'avait pas fait fuir mon interlocuteur, au contraire, il était resté et cherchait réellement à me réconforter. Il se préoccupait de mon état, ce qui dans un sens me remontait vraiment le moral. Je n'avais aucune importance à ses yeux, mais son intérêt pour moi m'incitait à le considérer comme étant une bonne personne.
Cela faisant, il avait demandé mon nom. Sans réellement attendre une réponse, il s'était relevé, ce qui m'avait rendu curieuse de ses actions et je posais enfin mon regard sur lui pour l'observait s'agiter.

   Dans son agitation calme et assurée, il continuait de me parler, m'indiquant ce qu'il voulait que l'on fasse. Il allait m'emmener en ville... J'étais étonnée de ses paroles. On ne se connaissait ni d'Eve, ni d'Adam, mais il voulait m'emmener jusqu'à un lieu plus confortable... Sans un mot, un sourire apaisant se dessinait sur mon visage tout en continuant de l'écouter attentivement jusqu'à la fin. Seulement, lorsqu'il se retournait dans ma direction pour me rejoindre, mon sourire disparaissait aussi vite qu'il était apparu, puis les mains de mon sauveur venaient toucher mes épaules. Et ses paroles me venaient droit au cœur.

Oui, ce n'est pas le plus important pour l'instant...

   Lorsqu'il m'indiquait le lieu où nous étions, mon regard se figeait. Passer de Fuyu à Minshu.... Pendant combien de temps avais-je pu disparaître..? Ou bien avais-je réellement disparu? Non, non... Cela ne servait à rien de se poser ce genre de question maintenant, de toute manière, je ne risquais pas d'avoir des réponses de suite.
Avant de partir de notre lieu de rencontre, mon interlocuteur me posait une question à laquelle, je ne m'y attendais pas dans cet instant présent. Je l'observais sans un mot, avec un regard patient pendant notre marche.

Une fois arrivée devant, ce qui y ressemblait, la monture du jeune homme, je décidais finalement de lui répondre.

- Je pense que ça ne servirait à rien de le cacher, puis l'aide que tu m'apportes me semble être vraiment sincère.... Je suis bien une élue oui.

Suite à quoi, il grimpait aisément à sa monture et tendait sa main vers moi pour m'inviter à m'appuyer sur lui. Il voulait que je monte derrière lui et m'y encourageait en me parlant de repos, ce qui était effectivement ce dont j'avais le plus besoin...
Au lieu de le faire patienter plus longtemps, j'utilisais sa main pour m'en servir d'appui. Heureusement pour moi, j'avais déjà monté, à de nombreuses reprises, un cheval, ce qui en cet instant m'était plutôt favorable!
J'avais fini par m'installer juste derrière l'inconnu aux cheveux longs et posais mes mains contre son dos pour l'agripper légèrement.

- Pour répondre à ta question, je m'appelle Kachou. Et toi?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Ven 9 Déc - 19:29


L’ELUE AUX CHEVEUX D’ARGENT

feat.Jason & Kachou



Lentement, dans un premier temps, afin de ne pas effrayer la jeune femme, Jason fit démarrer sa monture en direction de Jiyuu, la ville la plus proche. Elle était donc une élue, elle aussi. Il n’osa pas lui demander de quelle nation, il ne voulait pas avoir l’air trop inquisiteur. Néanmoins, il aurait apprécié une précision compte tenu de la situation géopolitique actuelle. Elle s’appelait Kachou. Avec un léger sourire, il lui répondit d’une voix amicale :
- Tu peux m’appeler Rock.
Il accéléra tranquillement la cadence afin qu’ils soient rapidement rendus. Il ne faisait pas chaud et Kachou était encore moins vêtue que lui, alors mieux valait ne pas perdre de temps. Il demeura en revanche silencieux, comme toujours, ou presque. Sauf pour répondre aux éventuelles questions de la belle.

Le pourfendeur n’était encore jamais venu à Jiyuu, il lui fallut donc un petit moment avant de trouver une auberge, mais il finit par en dénicher une de taille tout à fait correcte qui aurait certainement deux chambres à louer. Il proposa son aide à la Seikajin pour descendre, puis démonta à son tour et enferma son palefroi dans l’écurie adjacente au bâtiment. Ils entrèrent ensuite rapidement et Rock demanda à louer deux chambres voisines. On l’informa alors qu’il ne restait qu’une seule chambre. Contrarié, l’assassin demanda où trouver une autre auberge, mais la jeune femme qui le renseignait précisa que la chambre était pourvue de deux lits séparés.
- Vous pouvez faire couler un bain chaud pour mon amie et moi ? Demanda le Minshujin pour trancher la question.

S’ils ne pouvaient pas, ils chercheraient un autre endroit.
- Oui, bien sûr. Même vous vendre des vêtements secs si vous le souhaitez.
C’était pratique, et toutes les auberges ne fournissaient pas ces services. Rock se tourna vers Kachou, et lui murmura :
- C’est toi qui décide. Je sais qu’une chambre à partager, ce n’est pas l’idéal, mais on aura un bain chaud et des vêtements secs, au moins…
Craintive comme elle était déjà, le nippon préféra laisser le choix à la jeune femme. Mieux valait ne pas la brusquer…

[/color]


Dernière édition par Jason Rokuro le Ven 16 Déc - 7:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Mar 13 Déc - 13:55


Comment voulez-vous...?
feat.Jason Rokuro

   Cette façon bienveillante de prendre soin de moi, amenait le jeune homme à mener sa monture avec délicatesse. Je l'avais remarqué et souriais silencieusement... Je n'avais besoin de rien d'autre pour me sentir un peu plus en sécurité, il m'avait porté secours et désormais, il cherchait un moyen de me réchauffer, de me remonter le moral.. De survivre physiquement et émotionnellement. Ce Rock était un homme avec certaines valeurs remarquables.
Je lui aurais bien montré ma reconnaissance, seulement... Pour l'instant, je n'en étais pas vraiment capable.

   Tout le long du trajet, je repensais au dernier instant de vie que j'avais eu. Adakor, qui se trouvait allongée au sol, me regardait, les larmes coulant à flots sur son si joli visage. Je me souvenais encore de ce que j'avais pu penser à ce moment-là : Quelle chance. Oui j'avais eu de la chance de la connaitre, de l'avoir eu à mes côtés jusqu'à ce jour-là..
De toute manière, cela ne servait plus à rien d'y penser, sauf à me souvenir éternellement de ma citrouille.

   Une fois arrivés, Rock nous avait fait entrer dans une auberge. Ne restant plus qu'une seule chambre, le garçon s'était retourné vers moi, m'obligeant à prendre une décision. Prendre cette chambre signifiait la partager ensemble. Prendre le risque d’être espionnée ou d'espionner. Mais au vu de la situation, je n'avais pas la tête à repenser à ce genre de choses.. Je ne rêvais plus que d'une chose, me reposer.
Cet homme avait pris du temps pour moi, à prendre soin de moi.. Je n'allais pas le considérer comme mauvais après tout cela.

- Tout va bien, de toute manière, je suis persuadée que tu ne feras rien de déplacer à mon encontre.. N'est-ce pas?

Je plongeais mon regard dans le sien pour lui faire comprendre qu'il en était hors de question. Après quoi, tournais mon regard vers l'aubergiste et lui souriais agréablement, comme si tout malheur avait disparu.

- Nous allons prendre cette chambre, merci beaucoup.

Tendant les clés, je les attrapais avec douceur et m'avançais dans le couloir. Savant très bien que Rock me suivait, je décidais de prendre les initiatives malgré mes émotions passées.. Il fallait absolument que je passe à autre chose.

- J'imagine que tu dois te demander pourquoi je me suis retrouvée au milieu de ce lac en pleine nuit? Pourquoi je ne me suis même pas rappelé du lieu où nous étions.. De mes émotions bien trop transparentes.. De quelle nation je viens?

   Je continuais la discussion jusqu'à notre arrivée à notre chambre. Une fois la porte ouverte, on pouvait découvrir une pièce suffisamment grande pour nous deux. Je regardais les alentours d'un œil pressé et courais en direction du premier lit, sauter pour m'y allonger comme une enfant le ferait après avoir joué des heures et des heures.
Oubliant tout ce qui m'entourait, je souriais paisiblement, les larmes coulant encore à chaudes larmes.

- Mon amie a disparu...Je n'étais pas suffisamment forte pour la protéger...

Lâchant cette phrase, le sommeil prenait le dessus et me forçait à m'endormir.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Ven 16 Déc - 7:28


L’ELUE AUX CHEVEUX D’ARGENT

feat.Jason & Kachou



Lorsque Kachou plongea son regard dans le sien pour s’assurer qu’il ne tenterait pas de profiter de la situation, Jason sourit et réprima à grand peine un petit rire. Ce n’était vraiment pas son genre, mais la jeune élue ne pouvait pas le savoir. Il la suivit, et lorsqu’elle mit en avant les questions qu’il se posait très certainement, l’assassin répondit très simplement :
- Ces questions me sont venues à l’esprit, effectivement. Mais tu pourras m’en dire plus devant un bon repas, ajouta t’il en entrant dans la chambre derrière elle.

Il retira ses épées et son armure en cuir trempé après s’être approché du lit le plus éloigné, et ajouta doucement :
- Enfin, si tu veux m’en dire plus, bien entendu. Je ne te force à…
Sa voix se tut lorsqu’il se retourna pour constater qu’elle était morte de fatigue. Il s’approcha et la recouvrit d’une couverture pour s’assurer qu’elle ne prendrait pas froid dans ses vêtements mouillés, et quitta la chambre pour redescendre à la réception. Il y commanda un bain et de nouveaux vêtements et on le conduisit à la salle d’eau. Le pourfendeur se détendit dans l’eau chaude pendant un bon moment avec un plaisir non dissimulé, après quoi il enfila la tenue de couleur olive qu’on lui avait amenée et regagna sa chambre.

Il s’endormit rapidement, lui aussi fatigué par sa journée. Pourtant, lorsqu’il émergea tard en fin de matinée, comme d’habitude en fait, Kachou dormait toujours profondément. Il se rhabilla et descendit à l’accueil pour payer la chambre. Il paya également d’avance un repas pour la jeune femme quand elle se réveillerait, puis remonta. Il lui laissa un mot sur sa table de nuit lui disant de prendre soin d’elle et qu’il avait payé un repas d’avance pour elle car elle aurait sûrement faim en se réveillant. Il lui laissa également la clé de la chambre en la posant sur le mot. Après quoi, il redescendit pour la dernière fois, et quitta l’auberge pour aller récupérer sa monture.

Son travail ici était terminé. Il ne savait pas ce que la jeune femme avait vécu, mais une chose était sûre : il lui faudrait du temps pour récupérer. A partir de là, le nippon pensa que moins il resterait, mieux ce serait pour elle. Il était du genre à attirer les problèmes et en avait parfaitement conscience. Peut-être la reverrait il, peut-être pas. Mais pour l’instant, ce n’était pas de lui qu’elle avait besoin. Sur cette décision, il grimpa sur sa monture et se dirigea vers la maison de son client pour toucher la récompense des noyeurs éliminés la veille…

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   Ven 16 Déc - 20:27


Comment voulez-vous...?
feat.Jason Rokuro

   Dans ce noir corbeau, une particule de blanc descendait des étoiles, puis une deuxième, ainsi qu'une troisième et ainsi de suite. Il faisait froid, il était tard et il neigeait... Ma petite citrouille devant moi, toute souriante, puis soudainement recouverte de sang. Elle regardait ses mains, puis son visage s'était figé sur moi. Tout à coup, mon champ de vision avait changé, comme si j'étais clouée au sol. Adakor semblait hurler après moi, mais je n'entendais aucun son, pas même les pas de la mort elle-même. Alors sans avoir la possibilité de contrôler mon corps, je me retrouvais dans les airs, agrippée par mon ennemi juré... Oui, il allait me tuer, je le savais déjà... Si seulement j'avais eu l'opportunité de l'oublier, ainsi que tout cet univers... Oui, ceci était mon premier rêve. Le second était tout aussi déstabilisant pour moi... Tellement, que j'aurais aimé crier et pleurer toutes les larmes de mon cœur.

   Voici comment s'était déroulé ce second rêve, tout d'abord, le paysage était tout le contraire du premier : le soleil tapait de pleins fouets, j'avais chaud... Ma compagne de voyage me tenait la main, le visage rayonnant. On se déplaçait tranquillement dans les rues de Chikai, je n'entendais toujours rien, mais son seul sourire apaisait tous mes maux, alors naturellement, je m'étais mise à sourire aussi. Après quoi, tous les élus que j'avais pu rencontrer jusqu'à maintenant, dans l'ordre de rencontre, passaient tout simplement devant nous.
Fumiko, Lara Croft, mes ennemis fuyujins qui s'en étaient prit au temple de Seika, accompagnés de Miss Seryu et de l'élue aux cheveux roses. S'en suivait, ma première amie : Aki. Après quoi, Takeru, Matsuo, Geleerde, Végéto... Puis Zayro Jinn. Le visage impassible, sa menace ainsi que le Golem qui l'avait fait fuir... Mais d'autres élus passaient devant Adakor et moi-même : Kamatari Honjo, deux élus de Minshu dont le nom m'était inconnu, le vampire Tanith et l'étrangeté qu'était cette Adelaïde. Natsu, Akira Uchiha, Sora, Four, Ieta, Irvine, l'arbre ambulant tout bleu, Kaneki Ken, l'enfant... La fille qui m'avait saoulé, le jeune garçon aux cheveux blancs et enfin, celui qui venait de me sortir d'une mort certaine...
Après être passé sous nos yeux étonnés, Adakor me lâchait la main. Je l'observais, elle et son sourire toujours figé sur son visage. Elle me regardait, venait poser sa main sur ma joue pour la caresser et sans un mot, venait déposer un doux baiser sur mon front. Après quoi, une larme coulait sur son si joli visage et partait rejoindre les élus qui avaient continué leur chemin. Je voulais les rejoindre, leur crier de ne pas me laisser seule ici... Ils m'abandonnaient..? Ou bien, parce qu'Adakor avait perdu la vie, cela voulait signifier que tous avaient aussi perdu la vie?

   Brusquement, je sortais de mon profond sommeil. Plusieurs gouttes de sueur ruisselaient sur mon visage, confirmant mes angoisses dues à mes songes. Je lâchais un soupire lourd de sens et, le regard porté sur la vitrine qui se trouvait à côté de mon lit, j'observais le paysage. Un soleil étincelant, une ville dont la vie émanait chaleur et joie de vivre... Pendant cette observation, je méditais sur ce dernier rêve.. Finalement, j'avais rencontré bon nombre de personnes... Il était improbable pour que tous aient perdu la vie... Encore moins Zayro Jinn.

-... Je ne le laisserai pas mourir, si ce n'est de ma main... Qu'il soit lépreux ou sur le point de prendre un bain... Je lui arracherais son moyen de respirer, son cœur de pierre.

   Mais il fallait être raisonnable... Comment pouvais-je être capable de l'approcher sans risquer ma vie? Plus important encore, étais-je capable de l'approcher pour lui ôter la vie? Le vouloir était une chose.. Le pouvoir en était une autre. La différence de puissance était bien trop élevée.... Pour pouvoir mettre un jour fin à sa vie, il ne me restait qu'une seule solution : l'entraînement. Progresser pour devenir meilleure.
Tout d'abord... Je devais revoir Aki, j’espérais que sa vie soit en parfait état. L'espoir qu'elle ne connaissait pas le sort que j'avais pu avoir... Un espoir que je décidais de garder au fond de moi.

   Me rappelant les moyens pour venir jusqu'ici, dans ce lieu confortable et sécurisé, je me rappelais de Rock. Nous étions arrivés tous deux ici et devions partager la chambre à deux. M'étant assoupie bien trop rapidement, je n'avais pas eu l'opportunité de connaître quoi que ce soit de lui. Seule une pensée venait envahir mon esprit... La rapidité dont il avait fait preuve pour venir me sauver... Après, cela n'était qu'une supposition, mais peut-être était-il un élu lui aussi? Ou bien un voyageur très expérimenté...?
Du coup, voulant l’interroger, je regardais les alentours de la chambre. Vide. Seul un mot se trouvait à mes côtés et que je lisais avec une expression apaisée.

- J'aimerais vous revoir Rock... Si seulement vous ne m'aviez pas vu dans l'état dans lequel je me trouvais hier... Peut-être ne seriez-vous pas parti? ..... Ne mourrez pas avant l'heure de votre mort.

   Après avoir dit cela à voix haute, je m'allongeais à nouveau dans le lit douillet et pensais à demain et au lendemain et aux jours qui suivraient... Qu'allais-je faire? De quoi avais-je besoin désormais...? Zayro Jinn, mon ennemi et sûrement celui de beaucoup d'autres... Je me rappelais de l'expression furieuse qu'avait eu Kamatari lorsque j'avais fait mention du sans-cœur. Lui aussi le détestait, pourtant, ils faisaient partie d'un même camp, la même nation. Si Kamatari détestait une personne de sa même nation, il était probable que d'autres élus du dragon ressentent la même chose...
Zayro Jinn.. Etait-il l'ennemi du monde entier? Qui était-il et que voulait-il?
Ces questions sans réponses.. Cela ne pouvait pas durer. J'avais besoin de réponses claires, quitte à être de nouveau en danger...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Comment voulez-vous...?   

Revenir en haut Aller en bas
Comment voulez-vous...?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» # 14. Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ? ○ Endy&Olympe [HOT]
» voulez vous coucher avec moi, ce soir ? + poppy jeffrey
» [Sondage]Comment avez-vous connu le forum ? (important)
» Votre perso ? Descrivez-le ! Vous etes bien avec lui ?
» Venez vous amuser avec moi !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.