Partagez | .
Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]
Messages : 846
Yens : 744
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Mer 14 Déc - 18:04


Une mission avec un groupe original

Alors que j’avais décidé de finalement me rendre à Kansei, après encore plusieurs semaines d’attente, il m’avait fallu une nouvelle fois me tromper de chemin. Je commençais à croire que je n’étais vraiment pas doué pour me repérer ! Mais il me fallut me rendre à l’évidence quand la ville dans laquelle je pénétrai après ma traversée du désert, portait le nom de Fuki. Raaahh ! Je n’étais vraiment pas doué ! Enfin, ça me ferait découvrir un autre coin de Kosaten ! J’espérai juste que je ne tomberai pas une nouvelle fois sur une mauvaise personne !

C’était le début d’après-midi, et l’activité battait son plein dans la ville. Je me dirigeai comme je pouvais à travers les masses, cherchant un endroit où me poser. Une auberge de préférence. Grâce à l’argent que Natsume m’avait donné, et que je n’avais toujours pas déboursé, je savais que je pouvais au moins me payer un repas et une nuit avant de repartir demain matin. Car oui, j’avais décidé de rester la nuit sur place. Je finis par trouver une petite auberge, et louai d’avance une chambre pour le soir, avant de ressortir pour visiter la ville. Tant que j’étais là, autant faire un peu de tourisme !

Un peu plus tard, alors que je déambulai tranquillement dans les rues de Fuki, ce qui semblait être un garde m’approcha, la mine sévère. Je commençai à paniquer. Avais-je fais quelque chose de mal ?! Pourtant, je n’en avais pas le moindre souvenir ! Mon dieu ! Qu’est-ce qu’il pouvait bien me vouloir ?! Je l’observai approcher, un sourire tendu sur mes lèvres. A mon grand soulagement, son expression sévère tomba, pour laisser place à un sourire rassuré. Il accéléra le pas, jusqu’à se retrouver face à moi.

- Vous êtes un élu jeune homme, n’est-ce pas ?

- Err…Oui. Qu’est-ce que je peux faire pour vous monsieur ?

- Nous avons un problème ! Quatre fils et filles de riches personnalités ont été kidnappées ! Nous avons besoin de votre aide ! Nous avons trouvé leur repère, mais nous serions plus rassurés si des élus pouvaient nous aider !

Je le regardai, un peu perdu. Il me demandait à moi, un garçon de seize ans, de participer à une mission de sauvetage ? Je me massai la nuque avec un sourire gêné.

- Mais monsieur, je voudrais bien vous aider. Mais, vous voyez, je n’ai pratiquement pas de pouvoir. En quoi pourrais-je vous être utile ?

- Nous ne vous demandons pas forcément de vous battre, juste négocier avec ce gang pourrait être suffisant !

Je réfléchis quelques instants. En réalité, je n’avais aucune confiance en moi pour cette mission. Je savais que je pouvais être plus un poids qu’autre chose. Et pourtant, je ne pouvais pas non plus ignorer le fait que des innocent soient en danger.

- Très bien, pouvez-vous me conduire à leur cachette ?

- Oui bien sûr ! Merci de votre aide, vraiment !

J’acquiesçai avec un grand sourire et le suivis à travers la ville. J’étais presque obligé de courir pour me maintenir à sa hauteur, tellement ses jambes étaient longues. Nous finîmes par arriver dans un quartier assez qui paraissait plus pauvre que tous les autres, où des gardes étaient déjà postés devant une maison, un groupe de personnes habillés différemment les accompagnants. Il y avait là une sorte de chat, et deux gars avec des sabres. Mon guide me planta là, disant que les gardes nous laissaient maintenant gérer le problème. Je me tournai vers mes compagnons, un grand sourire aux lèvres.

- Bonjour ! Je suis Tenma ! J’aurai dit ravi de vous rencontrer, mais vu les circonstances, haha… Donc, vous avez une idée de la situation, concrètement ? Car on ne m’a pas donné beaucoup de détails.

A LIRE IMPERATIVEMENT !:
 
©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Mer 14 Déc - 22:42




feat. Tenma, Sherkhan & Byakuya Kuchiki

Une mission avec un groupe original Haru était toujours à la recherche d’une échappatoire à Kosaten. Non pas pour lui, car rien ne le rattachait vraiment à son véritable monde, hormis son héritage, mais bien pour aider ceux qui, au contraire, étaient plus que désireux de retrouver leurs anciennes vies. C’était une promesse qu’il avait faite à sa toute première amie : Aki. Depuis lors, chacun de ses gestes était calqué dans cette optique-là.

Pour ce faire, le Dessinateur avait commencé à parcourir les terres qui constituaient ce continent. Débutant bien sûr par Minshu, Haru avait ensuite pour but d’arpenter Fuyu. Cependant, le fait d’apprendre de la bouche d’Ieta l’imminence d’une guerre contre la nation de Long avait douché son enthousiasme, et il s’était finalement rabattu sur les Territoires Neutres. Désormais revenu de ce périple plus qu’extraordinaire, le Marchombre s’apprêtait maintenant à achever de visiter la République des Verts, dont il ne connaissait jusqu’ici que le Nord.

C’est ainsi que le jeune homme s’était mis en route, après avoir traversé une énième fois la zone mystérieuse des grands lacs, pour Fuki, une ville respectable placée à l’extrémité sud-est de Minshu. Haru gardait toujours l’espoir de dénicher l’Indice ultime dans un endroit peu fréquenté, ou tout du moins pas autant que les autres. Et puis, cette étape en civilisation permettrait au garçon au foulard de faire une halte bien méritée. De fait, depuis son départ de Shiryoku, Haru ne s’était pas arrêté une seule fois dans une cité…

Le garçon aux cheveux bleus, guidé par sa carte, était facilement parvenu à joindre son objectif. De toute façon, les routes avaient été conçues pour joindre uniquement les grandes villes, c’était donc réellement difficile de perdre son chemin. Rien de particulièrement notable ne se passa en chemin… Mais Haru appréciait aussi ces quelques moments de quiétude qui se faisaient de plus en plus rares depuis que Manshe l’avait choisi pour se battre en son nom.

Fuki était telle que l’imaginait le Minshujin : une ville verdoyante, semblable à la capitale du même territoire, mais à moindre échelle bien entendu. Cette fois-ci, Haru avait de quoi se loger et se nourrir, le larcin ne serait donc pas nécessaire à sa survie. Car s’il trouvait amusant de dérober leurs biens aux plus riches, l’orphelin n’était pas non plus du genre à se servir à tout bout de champs.

Errant au gré du hasard dans les rues qui la composaient, Haru aperçut bientôt un attroupement de gens autour d’une bâtisse. Se rapprochant pour voir ce qu’il se passait, il put entendre ainsi ce qu’il se disait. Apparemment, il semblait qu’un groupe d’hommes mal intentionnés ait pris en otage quelques enfants. Le sang du bretteur au regard de foudre ne fit qu’un tour : ce n’était pas son genre de jouer les héros, mais il ne pouvait rester sans rien faire.

Profitant du désordre général, Haru put se rapprocher encore plus. Quelques gardes se mirent en travers de sa route, mais, leur dévoilant furtivement son sceau au niveau de sa poitrine, son chemin fut bientôt libre. C’est là que le garçon nota la présence d’un tigre bipède et d’un homme aux cheveux bicolores avec qui il avait déjà eu l’occasion de combattre. Toutefois, il n’eut pas le temps de le saluer qu’un nouveau venu se ramenait.

C’était un autre jeune homme, ayant à peu près le même âge et aux cheveux sombres. Il se présenta sous le nom de Tenma, questionnant les autres sur la situation actuelle. Ignorant également, Haru se contenta de hausser les épaules :

« Une prise d’otage… C’est tout ce que je sais… Et je m’appelle Haru. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Mer 14 Déc - 23:47



feat.Tenma, Byakuya et Haru
Les voleurs sévissent encore !





Des Hommes, enfin des humains de partout, ils pullulaient comme des microbes sur une plaie. Sherkhan était arrivé dans une autre ville, bien après Jiyuu. Si le félidé n'avait pas croisé tant de monde que ça sur les routes et les lisières de forêts, l'ambiance ici semblait radicalement différente. Ça beuglait, criait, se bagarait. L'image type qu'il se faisait d'eux, et leur allait bien au passage. L'Ayns ne s'était pas vraiment mêlé à la foule et prit plutôt de la hauteur sur les bâtiments du village. De là haut, le félidé pouvait observer cette populace de bipède qu'il n'appréciait pas, mais sans jouer le jeu de leur être supérieur. Il n'avait pas ce genre de mauvais sentiments, pas comme eux.

Pour se sustenter après ces journées à marcher jusqu'ici, il usa de fourberie et de vol. Fouinant d'abord du coté des zones plus marchandes, guidé par un fumet léger et des teintures de miel. Il arriva donc dans une rue bondée, ou les échoppes et les stands se côtoyaient. Les citoyens vendaient leurs produits en narrant presque des histoires rocambolesques, comme si ce fruit là, provenait des mains d'un héro pourfendeur de dragon, ou bien que cette viande une fois cuite procurait moult pouvoirs. Sherkhan soupira en secouant la tête et sauta de stands en stands sur les toiles de tissus ou les toitures parfois boisés.

Il faisait cela avec agilité et discrétion, puis lors de ses larcins, parvenait à attirer le marchand dans une autre directions, que ce soit avec un cris, un bruit ou en utilisant sa queue pour faire tomber un produit. Puis une fois l'attention détourné, en volait plusieurs. Après quelques minutes de forfaits, l'Ayns se retrouva bien vite en possession de plusieurs fruits, mais surtout de quelques bons rôtis juteux. Il dégusta ce qui ne se conservait pas immédiatement et pour narguer les vendeurs, il fit cela sur les toiles en hauteur, à la vu de presque tout le monde. Allongé tranquillement et posément.

Après avoir dégusté un bon petit pavé sanguinolent, car n'oublions pas qu'il était un homme léopard, un carnivore pure souche tout de même, et bien il rangea le reste en l'attachant à une bourse de tissus, sanglé à sa tenue. S'essuyant les babines, il continua sa course jusqu'à une autre rue ou de l'agitation se faisait sentir. C'était encore une prime. Pourquoi encore ? Car à Jiyuu, il en avait remplie une, parlant de voleur. Justement, ici il s'agissait d'un groupe voisin de ces petits malfaiteurs. Cette fois ci, ce n'était plus de l'or ou des bijoux, ni même des meubles, mais des personnes. De riches petits humains, pris à leurs foyers. Si le sort de ces dernier n'importait pas vraiment à l'Ayns, le tarif annoncé pour la capture des bandits ou la résolution de l'affaire, était tout de même intéressant. Un bon départ dans un monde inconnu, c'était un départ avec les poches remplies.

Il sauta sur l'occasion. Difficile de ne plus le remarquer après cela. Il faisait déjà plus de deux mètres de haut, mais son apparence pouvait en faire reculer plus d'un et il était immédiatement vu comme un élu, c'était presque naturel. Mais le félin ne se soucia guère des inconnus le dévisageant et arracha la prime d'un poteau pour la regarder de plus près. Plus que les simples citoyens, il était noté que les élus étaient fortement invités à participer à cette affaire !

Des élus... Seront t'ils comme elle ? J'en doute.

Des citoyens indiquèrent une direction à prendre, la maison ou devait se trouver les scélérats responsables de ce kidnapping massif. Tranquillement, Sherkhan s'y dirigea, sans prétention d'abord, plus pour voir qui il finirait par rencontrer. Mais à ses yeux, les Hommes se ressemblaient tous. Quand il arriva devant la maison, il ne vit que des bruns, des blonds, des roux. Encore des armes et des faciès patibulaires ou curieux. Bref, si les élus étaient si incroyables que cela, pourquoi ne se différenciaient pas t'ils tous du lot ? Et puis... Un autre arriva. Un jeune garçon qui avait un sourire béa et un air benêt. Il venait presque de dire bonjour à l'Ayns qui fut surpris. Mais vu qu'il ne ressemblait pas aux autres, il devait être ce qu'on appelait "élu". Sans surprise, il s'agissait encore d'un Humain...

Vous êtes un élu, humain ? Je n'en sais pas plus que vous.  

S'il pouvait faire équipe pour finir cette mission au plus vite et s'en tirer avec le gros lot, tout en l'utilisant lui aussi, ce n'était pas si mal au final. Tenma fut le premier à se présenter. Le léopard croisait les bras et restait malgré tout sociable.

Peut-être que l'un de vos semblables peut nous renseigner. Demandons.  

Évidemment, par "demandons", le félidé espérait surtout le voir demander. Eviter le plus possible d'avoir un contact avec eux, même si cela paraissait difficile. Il lui faudrait faire de bons gros efforts. Au moins, la mentalité n'était tout de même pas aussi... Sèche que sur Aloon et notamment Gayaki. Fort heureusement, ils n'eurent pas vraiment à le faire, puisqu'un autre jeune homme vint parler et répondre en ayant entendu un bout de la conversation. C'était donc bien une prise d'otage et ce dernier se nommait Haru. Il était temps pour l'Ayns de se présenter aussi.

Appelez moi Sherkhan.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Jeu 15 Déc - 16:03




Il y a quelques mois, Byakuya avait subi une lourde défaite. Ayant été appelé pour protéger Handa lors de l'attaque d'un élu prétentieux, il avait dû malheureusement s'incliner, ne pouvant utiliser son senbonsakura à cause de cette maudite marque. Résultat des courses, il avait été propulsé comme tous les combattants présents, et laissé dans la nature avec de grosses blessures. Il avait été tout de même aidé par deux personnes récemment arrivé sur Kosaten qui l'avaient très sommairement soigné. Arrivé à Fuki, il avait enfin pu se soigner et réfléchir à la suite des opérations.

Car oui, Byakuya ne comptait pas en rester là. Cette situation humiliante de combattant du niveau d'un lieutenant n'était de loin pas à son goût, et il désirait plus que tout que sa change, retrouver la réputation qui faisait de lui un être si important à la soul society. ça commençait par éliminer ceux qui l'avaient battu. Il n'allait pas commencer par ce Zayro que tout le monde craignait. Vu l'énergie qu'il dégageait lors de leur affrontement et la forte supposition qu'il ait encore progressé depuis, le capitaine n'avait aucune chance. Il allait s'en prendre à plus accessible, et pour ça, il devait retrouver son allié de toujours : son bankaï. Tant qu'il ne l'aurait pas, il allait avoir de la peine à combattre correctement.

Il passa alors la période de convalescence à tenter de retrouver son énergie, mais le sceau était tenace. Il ne laissait filer qu'une infime partie de sa force et se montrait très résistance. À chaque fois qu'il tentait de dépasser les limites qu'il lui imposait, la douleur à son cou était tellement intense que même déterminé comme il l'était, il devait se stopper. C'est en revenant de l'un de ses entraînement, plutôt de mauvaise humeur, qu'il tomba sur un attroupement, puis à une affiche plutôt intéressante. Une prime pour qui sauverait des enfants plutôt aisés et capturerait leur kidnappeur. Une aubaine pour le shinigami qui devait redorer son image aux yeux de tous, mais aussi aux siens. Il se rendit donc au repaire des bandits alors qu'il n'y avait encore personne. C'était parfait, il allait être seul.

Seulement, la petite réjouissance d'une mission en solo s'estompa quand il sentit des énergies d'élus, faibles mais bien présentes arriver les unes après les autres. Tendant l'oreille à leur discussion, il n'eut plus aucun doute, ils étaient là pour la même chose que lui. Il me manquait plus que ça... Sans se présenter, comme à son habitude, il leur déclara.

Ne vous dérangez pas pour ça, je peux régler ce problème seul. Restez à l'écart.

Puis, il s'avança plus précisément vers le repaire, pour utiliser ses capacités de détection d'énergie afin de voir si les otages se trouvaient bien là.


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 846
Yens : 744
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Jeu 15 Déc - 22:58


Une mission avec un groupe original

J’avais espéré que mes compagnons de mission puisse me renseigner un minimum, mais apparemment, eux non plus n’avaient pas vraiment été informés de la situation. La seule chose que j’appris d’eux, fut leur nom, enfin sauf pour l’homme aux cheveux longs. Le premier épéiste, celui qui semblait avoir mon âge, s’appelait Haru, tandis que l’homme-chat (j’étais incapable de distinguer un léopard d’une panthère), s’était présenté sous le nom de Sherkhan. Je regardai celui-ci un peu plus attentivement, intrigué par son apparence. Je ne posai cependant aucune question, ne voulant pas paraître impoli. Par contre, je répondis à la sienne.

- Ah oui, je suis un élu, tout comme le reste de notre groupe je pense.

Je m’apprêtai à aller interroger les gardes, quand la voix de l’homme aux cheveux longs se fit entendre. Sa voix hautaine et pleine de dédain me fit aussitôt tiquer. Je détestais les gens qui croyaient avoir tous les droits. Et clairement, vu son attitude, cet homme faisait partie de cette catégorie. Je gardai pourtant ma bonne humeur et ma politesse, tout en restant ferme. Je le rattrapai et lui attrapai le bras.

- Excusez-moi monsieur, mais ce n’est pas très prudent de s’y rendre seul. Vous êtes peut-être fort, mais vous n’avez aucun idée de ce qui se passe à l’intérieur. De plus, vous pourriez tuer les otages si vous foncez dans le tas. Or, nous sommes ici pour les sauver.

Je le relâchai après mon petit sermon, et me tournai vers les deux autres , mon sourire toujours présent sur mes lèvres. Sourire qui s’atténua un peu à une pensée qui venait juste de surgir dans mon esprit. Je n’avais aucune idée de comment procéder à la libération des otages ! Je m’adressai donc aux autres élus, me massant nerveusement la nuque.

- Hum… Vous avez un plan pour régler cette situation ? Sans mettre les otages en danger, donc sans foncer dans le tas comme des idiots ?

A LIRE AVANT DE POSTER QUOI QUE CE SOIT!:
 
©️MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Dim 18 Déc - 15:32




feat. Tenma, Sherkhan & Byakuya Kuchiki

Une mission avec un groupe original Le tigre sur deux pattes se présenta sous le nom de Sherkhan, surprenant Haru qui ne s’attendait pas à ce qu’une telle créature soit douée de la parole. Après tout, le Dessinateur n’avait encore jamais croisé, au cours de son expédition, un tel être… Toutefois, il ne connaissait que trop bien son ignorance par rapport aux possibilités « made in Kosaten »… Il apprécia cependant ce coup de main, ou plutôt de patte, supplémentaire.

Tenma avoua être un élu, indiquant ainsi inconsciemment le véritable statut de Sherkhan à Haru. Ce dernier comprenait mieux à présent pourquoi l’apparence de l’autre lui était si peu familière. D’un geste affirmatif de la tête, il confirma à son tour ce que l’autre jeune homme supposait déjà, c’est-à-dire par rapport à la condition que Manshe lui avait imposée.

C’est alors que l’homme plus âgé, aux cheveux bicolores, montra sa prétention de manière très ouverte. Pour le Marchombre, ce n’était pas réellement une surprise, il en avait d’ailleurs était la victime à leur première rencontre. Même si Haru respectait la force de cet épéiste, il n’en demeurait pas moins que lui non plus n’appréciait pas les airs supérieurs de l’autre. Toutefois, ce n’était pas son genre que de mentionner à haute voix ces détails. En revanche, Tenma ne se priva et ne choisit pas les mots les plus doux pour se faire comprendre. Le garçon au foulard redoutait pour lui la réaction de l’autre. Désireux d’apporter un coup de pouce oral, il exprima son avis, comme il le faisait rarement :

« Monsieur, je pense comme Tenma qu’il serait plus prudent que vous n’y alliez pas seul. Vous êtes fort, je n’en ignore rien, mais peut-être qu’en vous la jouant solitaire, vous obtiendrez l’effet inverse de celui désiré. »

Après quoi, l’autre jeune homme fit mention de son ignorance quant à un plan susceptible de marcher. A dire vrai, Haru n’était pas très doué non plus pour mettre en place des opérations, il préférait suivre des directives, bien que malgré son caractère docile, l’orphelin soit très bien capable de refuser d’exécuter un ordre allant à l’encontre de ses idéaux.

« Je n’ai pas de meilleure idée que d’aller directement négocier avec eux. Je pense que c’est la meilleure solution pour sauver les enfants… De toute manière, ce n’est pas dans l’intérêt des preneurs d’otages de sacrifier tout de suite leur unique chance de fuir. Donc, je crois qu’il n’y a pas ou peu de risque d’essayer de traiter avec eux. »

Haru essayait de se remémorer les nombreux ouvrages qu’il avait pu lire au sujet qui le concernait aujourd’hui. Il savait qu’il était capable de générer une somme rondelette grâce à son Don, le problème résidait dans la durée…


HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Dim 18 Déc - 20:41



feat.Tenma, Byakuya et Haru
Les voleurs sévissent encore !





Des élus à ne plus savoir quoi en faire. Ils arrivaient, entourant le félidé. Quoiqu'il en soit, la mission serait sans doute pliée avec autant de force, eux qui étaient dépeint comme des héros, rien que le terme élu avait tout pour lui. Sherkhan vit pourtant un homme voulant y aller seul. Un épéiste dédaigneux au caractère hautain, qui donnait un image des Humains, et bien, parfaite en l'occurrence. Confiant, arrogant, sur de lui et ne respectant les autres qu'en leurs marchant dessus, on pouvait peut être lui donner quelques caractéristique comme le courage.

Mais Tenma, qui était le gentil naïf du groupe, le stoppa en lui attrapant la manche, ne souhaitant pas le voir compromettre la mission. Il avait à moitié raison. Mais il fallait bien dire qu'avec des Hommes aussi amassés, qu'ils soient en élus ou en preneurs d'otages, la situation pouvait vite tourner au vinaigre. De plus, si les victimes ressortaient les pieds devant, tous, autant qu'ils soient, pouvaient dire adieu à la récompense si convoité par l'Ayns.

Ce devait être un jeu d'équipe avec l'idéal du chacun pour soi, en tout cas c'était ainsi dans l'esprit du fauve. Haru qui était le second plus jeune du groupe, alla dans la direction de son comparse, sommant à Byakuya qui n'avait vraiment pas l'allure d'un type à les écouter, d'éviter d'y aller seul. Il valait mieux selon eux, discuter avec les agresseurs. La réaction de Sherkhan fut tout autre. Prenant le temps de réfléchir posément à ce qu'il pouvait entreprendre dans les prochaines minutes, le léopard regarda les fenêtres, le nombre de personnes attirées par le spectacle, les sorties et entrées de la maison, etc...

S'il veut y aller seul, laissez le...

Puis il se rapprocha des deux petits humains. Les haïr ne l'empêchait pas de se jouer d'eux et jouer la comédie par la même occasion. Sans son sang d'Ayns et son sens aiguisé de la sociabilisation, il n'aurait pas pu être si sympathique. Alors il attrapa ces deux derniers par les épaules, du haut de ses deux mètres, même s'il était moins fort qu'eux, ce n'était pas grave, il voulait discuter avec ceux ci.

Ce type fera une bonne diversion non ? Il semble savoir se débrouiller seul. Il va attirer les bandits à l'entrée, il ne restera la haut que quelques hommes pour les otages. Réfléchissez. On peut profiter de cette situation.

En effet, pour le félidé, le fait que Byakuya agisse de front et de manière bornée, laisserait croire aux agresseur qu'il était seul ou fou ou trop fort. Dans tous les cas, ils iraient sans doute lui régler son compte ou lui parler pour le menacer qu'ils tueraient les otages. Cela laissait un espace de champ libre que les trois autres pouvaient saisir. Evidemment, dans l'esprit de Sherkhan, il s'agissait d'utiliser les deux autres pour la suite.

UN COURAGEUX HÉRO VA ATTAQUER, REGARDEZ !   Cria alors le félin.

Le but était évident. Attirer l'attention des badauds sur Byakuya, pour creer un mouvement de foule, qui allait aller dans le sens de l'encouragement et qui forcément, finirait par attirer l'attention des kidnappeurs. Lorsqu'il serait au centre de l'attention, ce qu'il désirait tant après tout, cela laisserait la place au serpent de se faufiler derrière sa proie.

Agissant comme un vrai petit coquin, l'Ayns dévoila un peu la suite à Tenma et Haru. Alors que pendant ce temps, les gens acclamaient avec ferveurs le Shinigami. Le suppliant d'agir, de réagir, de les tuer ou de faire attention. Les bandits aussi étaient sur le qui-vive, renforçant l'entrée, se mettant arc aux fenêtres  et sommant naturellement de ne pas approcher. Peu importe, car maintenant il était le centre de l'attention commune.

Même si on échoue, cet homme en accusera les coups. Sinon, c'est nous qui aurons la récompense. Bref, vous voulez sauvez ces humains non ? Ce sont vos semblables, alors allons y. On passe par derrière en profitant de la prochaine attaque de ce type et le tour sera joué.

De toute manière, Sherkhan n'attendit pas vraiment de savoir s'ils le feraient ou non, il pensait, il espérait du moins, que ces deux là le suive dans la suite des événements. Alors le félidé se faufila derrière les barricades, profitant des murs de bois, des planches ou de chaque éléments du décors pour s'y cacher. Une fois le jardin atteint il sauta par dessus et se tapis dans l'herbe.

Un type surveillait malheureusement le jardin, alors l'Ayns attendit de le voir dos tourné pour l'attaquer en fourbe, silencieusement. La pattes qui faisait la taille d'un visage sur sa bouche pour l'empêcher de crier et ses crocs dans sa nuque. Sa première victime sur ce monde quand on y pense... Il tira le corps pour le balancer au dessus de la précédente barrière qu'il avait franchie. La suite dépendait de Byakuya et de son potentiel à mettre le bazar...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Lun 19 Déc - 20:14




Alors qu'il s'approchait de l'entrée du repaire, il sentit quelque chose retenir sa manche. Bien sûr, ça n'allais pas être aussi simple de se débarrasser de ces parasites. Il prit très mal le fait de se faire retenir ainsi, et enleva d'un revers de main la prise bloquant sa manche, alors qu'Haru et le vulgaire garçon finissaient leurs longues et fatigantes tirades sans intérêt.

Je me moque de vos intentions, je ne suis donnée une mission et je vais la mener à terme sans votre aide. Alors restez à l'arrière.

Enfin, l'être le plus étrange des élus présents, et pourtant le plus sensé aux yeux du capitaine pris la parole. Si elle n'allait pas totalement dans son sens, elles avaient au moins le mérite d'argumenter pour l'envie du shinigami. Il se tourna vers lui.

Je vois que parmi les élus de cette pathétique nation, il reste quelques individus encore raisonnables. C'est un soulagement. Mais ne vous méprenez pas...

Il fit à nouveau face au repaire, s'adressant une dernière fois aux trio.

Vu la misérable énergie qui émanent de vos êtres, vous n'allez même pas avoir le temps de lever le petit doigt pour intervenir.

À l'instant où ces mots furent prononcé, il disparut des yeux de ceux qui était encore là, pour se retrouver la secondes d'après derrière les deux brigands qui gardaient l'entrée. Il était tellement content intérieurement d'avoir retrouvé don shunpo que ce fut une joie de l'utiliser ici. Les deux ennemies se tournèrent visiblement surpris par la soudaine apparition du shinigami, mais celui-ci n'attendit pas de salutations pour commencer son travail.

Il fixa le premier des bandits qui tenta de l'attaquer avec une lance, et fit léviter une pierre qui alla fracasser l'arme de son assaillant. Une deuxième roche suivit la précédente pour atterrir avec force sur le front de l'adversaire. Elle n'était pas pointu, alors ça ne le tua pas, mais il tomba tout de même au sol, évanoui. Son acolyte, hésita, et tenta de négocier.

On peut parler ! Si vous me dites un prix, je vous promet de relâcher les otages sans égratignures.

Le regard de Byakuya se fit encore plus répressif et méprisant.

Les personnes de la noblesse ne sont pas des objets à vendre. Ne compte pas sur ma négligence.

Le volume assez haut qu'avait utilisé le bandit avait dû alerter d'autres collègues car le chef des Kuchiki put sentir deux nouvelles énergies se diriger vers lui.


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 846
Yens : 744
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Mar 20 Déc - 18:56


Une mission avec un groupe original

L’homme sans nom m’avait repoussé très sèchement, cet idiot ce prenant pour le plus fort du monde. Ce gars n’avait sans doute jamais eu à faire à quelqu’un de plus fort que lui pour avoir un ego aussi énorme.

Enfin bref, je retrouvai le sourire quand Haru nous fit savoir qu’il était plutôt pour la négociation. Et il avait raison ! C’était mieux de faire cela que de foncer dans le tas. En plus, nous pourrions en profiter pour faire s’introduire quelqu’un dans le repaire des bandits, afin de libérer discrètement les otages. C’était d’ailleurs ce que proposait en partie l’homme chat. Sauf que lui comptait attirer tous les bandits sur l’épéiste à l’ego surdimensionné. Et cela ne passait pas trop avec moi. L’homme avait beau être désagréable, ce n’était pas une raison pour lui faire risquer sa vie.

Je fronçai les sourcils aux explications de Sherkhan et ses motivations. Il n’avait que faire de la vie de ces otages en elles-mêmes. Tout ce qui l’intéressait était l’argent qu’il pouvait gagner. N’approuvant pas du tout sa façon de penser, je m’apprêtais à lui en toucher deux mots, quand il partit de lui-même en direction de la maison. Ma bouche restait ouverte un petit moment avant que je ne pense à la refermer. Mais ils étaient tous égoïstes dans cette équipe d’infortune !

Croisant les bras, je jetai un coup d’œil à l’autre idiot, qui avait entamé le combat, avant de poser mes yeux sur l’homme chat qui s’était introduit dans le domaine. J’effectuai plusieurs fois ce manège en me mordillant la lèvre. Je ne pouvais pas me décider à laisser l’épéiste se charger seul des kidnappeurs. Cependant, je ne voulais pas non plus laisser l’autre se faire surprendre par d’éventuels assaillants. Je me passai une main dans les cheveux, frustré.

- Raaaahhh ! Bande d’idiots ! Je me tournai vers Haru, avant d’ajouter d’une voix plus calme et un sourire (forcé mais que personne ne pouvait voir). Je vais suivre l’autre imbécile qui s’occupe seul de ces ennemis. Tu suis l’homme chat ?

Sans attendre de réponse, je filai en direction du gars aux cheveux longs. Arrivé sur place, je pus voir un homme à terre, tandis que l’autre venait de demander à mon compagnon de négocier, visiblement effrayé par ses capacités. Au final, peut-être que l’homme n’avait pas besoin de mon aide.

Enfin, ce fut avant qu’une énième péripétie ne s’ajoute à cette mission déjà compliquée par mes acolytes. Alors que l’épéiste venait de répondre avec son ton toujours aussi hautain (il était un noble ?), deux nouvelles personnes apparurent sur le champ de bataille. Et cette arrivée n’annonçait rien de bon. Etant partiellement caché par le mégalomane de service, je pus voir un otage menacé d’un couteau de la gorge, s’avancer vers le soi-disant noble, poussé par un des kidnappeurs qui s’en servait comme d’un bouclier humain. Ils s’apprêtaient à descendre le perron, constitué de deux marches, tandis que l’homme, goguenard, parlementait.

- Laisse-nous passer ou ce faiblard en paie les conséquences, Monsieur le Noble.

Je serrai les poings de fureur. Comment osait-il recourir à de telles bassesses ?! Mon sang s’échauffa, et je clappai mes mains dans un mouvement familier, avant d’aplatir celle de droite sur le sol. Aussitôt, une fine couche de glace se matérialisa sous les pieds des deux personnes descendant les escaliers, les faisant chuter tous les deux. De mon côté, je posai un genou à terre, ma vue se troublant, alors que je tremblai sous l’effort déployé pour cette technique qui devait normalement être d’une simplicité extrême. Stupide sceau ! J’étais maintenant abattu par la fatigue, et si l’otage ne nous avait pas rejoint fissa, récupérant plus vite que son kidnappeur, je me serai effondré sans son soutien.

- Merci de votre aide messieurs ! J’espère que les autres s’en sortent aussi bien.

J’offrais un faible sourire au rescapé, alors que l’assaillant se relevait et rejoignait son compagnon encore debout. Je les entendis vaguement parlementer, avant que les deux ne décident de s’attaquer directement à nous dans un mouvement soudain.

- Vous croyez qu’on va se laisser faire par deux énergumènes comme vous ?!

Et zut ! Je n’étais pas du tout en état de me battre. Mais normalement, maintenant qu’il n’y avait plus d’otage, le narcissique pourrait se charger de leur cas. Ou décider de me laisser me débrouiller tout seul. Je ne sais pas pourquoi, mas je le voyais bien me faire un tel coup.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Mer 21 Déc - 16:52




feat. Tenma, Sherkhan & Byakuya Kuchiki

Une mission avec un groupe original  Bien entendu, les choses ne se passèrent pas comme Haru le souhaitait. Le jeune homme savait que ce genre de situation pouvait être résolu en négociant avec les ravisseurs, il était d’ailleurs prêt à s’en occuper lui-même s’il le fallait. Néanmoins, à part l’autre garçon du groupe, Tenma, personne n’acceptait cette solution…

D’une part, il y avait le type aux cheveux bicolores qui, très fier de sa puissance et certain de sa réussite, était convaincu de pouvoir se charger de ce problème lui-même. De l’autre, il y avait le tigre, Sherkhan, qui indiqua qu’il comptait profiter de la stupidité du premier pour se glisser par derrière. Autrement dit, lui aussi préconisait la force…

Haru soupira… Le Dessinateur savait qu’à présent, plus rien de ce qu’il dirait ne saurait les faire changer d’avis. Lorsque l’autre épéiste se dégagea avec fermeté de la main du benjamin du groupe, il ne fut même pas surpris… Enfin si, il fut surpris que Tenma s’en tire sans aucune égratignure… Déjà, le bretteur se dirigeait d’un pas décidé vers la maison, clamant une nouvelle fois, si c’était encore possible, qu’il était le plus fort. Le Marchombre le vit disparaître, supposant qu’il s’agissait d’une faculté d’invisibilité ou de déplacement instantané.

Sherkhan avait retenu le reste, haranguant la foule à propos de l’exploit qu’allait accomplir le solitaire. Ce n’était pas du tout la mentalité du Minshujin, et, agacé, il se mua dans son silence, priant pour que les pauvres gamins pris pour cibles par ce kidnapping survivent tout de même… Après quoi, le tigre fit ce qu’il avait déclaré plus tôt, c’est-à-dire qu’il se glissa par derrière. Tenma paraissait aussi énervé que Haru. Le premier partit rejoindre le gars aux mèches blanches, tandis que le second accourait pour prêter main forte à l’animal bipède.

En arrivant sur les lieux, Haru put constater que Sherkhan n’y allait pas de main morte. Mieux valait tout de même se montrer prudent car l’on ignorait le nombre exact d’adversaires, ce qui signifiait qu’une menace pouvait provenir à chaque instant de l’ombre. D’ailleurs, peu de temps après que l’orphelin ait rejoint le tigre, trois hommes, armés de couteaux à pain, vinrent faire front, tout en se dispersant pour tenter d’encercler le duo.

L’heure de se battre était venue. Le jeune homme s’empara de sa lame, qu’il avait au préalable dégainée, et visualisa dans sa tête le dos d’un des ennemis. En quelques secondes, téléporté par son Pas sur le Côté, il se retrouva derrière sa cible. Ne perdant pas de temps à attendre que l’autre se remette de la surprise, le garçon au foulard planta son épée au niveau de la moelle épinière, arrachant sur son passage les nerfs et privant à jamais l’homme de sa mobilité, tout en lui laissant la vie sauve. Le blessé s’écroula, hurlant de douleur, la dernière sensation qu’il ressentirait à jamais.

Essuyant sa lame sur les vêtements de ce dernier, Haru plongea tour à tour son regard électrique dans ceux apeurés des autres types.

« C’est votre dernière chance. Fuyez, ou vous subirez le même sort, voire pire. »


Capacité contextuelle:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Mer 21 Déc - 19:17



feat.Tenma, Byakuya et Haru
Les voleurs sévissent encore !





Plusieurs groupes s'étaient distingués, sans doute trois bien différents. D'un coté, l'ont avait Byakuya qui était un homme d'une certaine prestance physique et un élément dans l’échelon social vu sa manière d'agir, de réagir et d'insulter avec une manière hautaine les autres personnes qu'il ne devait pas considérer comme égal. Un comportement que Sherkhan exécrait, mais qui pourtant, ressemblait traits pour traits à celui des Hommes dans la grande globalité. Méprisants, cupides et orgueilleux. Cet homme qui voulait absolument tout faire tout seul, emmenait avec lui sa stupidité, mais certainement des talents et la force nécessaire pour assumer ses propos. Ayant calculé cela, nous en venions donc au second camp également opposé, celui du félidé.

Pour l'Ayns, tout se jouait sur la manipulation, l'infiltration, profiter de manière opportuniste du moment présent sans donner une graduation du danger encourut par les victimes. C'était en un sens normal pour lui, car il ne se souciait pas du sort des otages. Sherkhan cherchait simplement à s'enrichir sur le dos des trois protagonistes qui composaient le groupe, quitte à perdre la mission, autant ressortir riche tout de même. Pour sa part, c'était une logique gagnante.

Maintenant, ces deux précédents se confrontaient aux deux autres qui n'en formaient finalement qu'un seul. Tenma et Haru semblaient êtres sur la même longueur d'ondes. Eux n'aimant ni comment agissait le bretteur, ni comment agissait le fauve. Ils auraient préférés la nuance, le dialogue, la douceur et un peu de diplomatie éventuellement. Mais il était trop tard. Le shunpo du Shinigami laissa sur place le plus jeune de la troupe, laissé en plan mais pas dépité et démotivé pour autant. Le petit brun commença à se lancer à la poursuite du capitaine, en donnant ses indications clairvoyante à son compagnon d'accord.

Pendant ce temps, Sherkhan avait déjà infiltré le jardin, tué l'un des bandits et attendait une occasion d'avancer. Cette occasion elle ne tarda pas à se montre sous les airs de l'élu à l'écharpe. Il avait donc choisi d'écouter les sages paroles du benjamin et d'aider sans doute le félin dans son infiltration. Repéré par mégarde, des bandits n'hésitèrent pas un instant à venir à leurs rencontres pour les encercler.

Tu ne connais pas la discrétion ?

Pour l'Ayns, il était clair que c'était la faute d'Haru, s'ils avaient étés repéré. Heureusement, ce jeune humain avait des compétences pour mettre un terme aux agissements néfastes de leurs opposants. L'un d'eux se prit un coup d'épée qui le laissa sur place, tomber par terre mais en vie, alors que le Minshujin termina par une menace significative. Partir pour avoir la vie sauve ou bien l'affronter et risquer de finir dans un tel état ? Si le choix avait été imposé à Sherkhan, il sait ce qu'il aurait choisi. Selon l'écart de force bien entendu, la fuite était la meilleure solution.

Pour l'instant, vu que cet Humain se débrouillait assez bien contre ses semblables, le félidé n'attendit pas plus pour sauter à un rebord de fenêtre, grimpant encore pour atteindre le second étage. Il n'était pas encore à l'intérieur bien sur, mais contre les murs, tout en se mouvant suffisamment afin de sauter et atteindre la prochaine balustrade. Malgré la différence de force, l'agilité du léopard était bien présente et c'est à l'instar d'un acrobate qu'il réussi son coup. Joignant l'estrade de bois, menant à une porte coulissante qui succéderait à un salon pour le moment caché de sa vision.

C'était sans doute trop tard pour l'effort de discrétion, mais au moins, le chanbara qui devait avoir lieu en bas, permettait de continuer sur cette base. Griffant les toiles en tissus pour entrer pleinement dans la batisse, Sherkhan huma l'air à la recherche des otages, ce qui menait à une pièce fermé par une autre porte, mais cette fois ci en bois pur. Derrière, un homme aux paroles menaçante et des cris ou des pleurs de femmes. Les sanglots montrait la detresse évidente et l'urgence de la situation.

N'approchez pas ! N'ouvrez pas ou j'execute les otages !

La pièce était sans doute étroite et fermée, il ne devait y avoir qu'une seule porte pour y entrer. C'était sans doute, vu l'architecture de l'endroit, une chambre. Les fenêtres n'étaient pas très grandes et ressemblaient d'avantage à des petites meurtrières que le bandit avait d'ailleurs surement barricadé. Le félin resta discret et soupira légèrement. Puis il s'écarta de la porte, ne comptant pas y entrer.

Respectant ses propres conditions, il cherchait des objets de valeurs ou de l'argent. Tombant sur quelques paquets d'une sorte de tabac, des katanas en grande quantité et de la monnaie jouée sur des tables de jeux. Il prit surtout les yens pour le moment, et continua la fouille. Haru l'aurait rejoint d'ici là et serait plus prompt à s'occuper du problème précédent...

Quand à Byakuya et Tenma, ils ne tarderaient pas non plus à se montrer une fois le rez-de-chaussé complètement nettoyer. Finalement, le groupe risquait d'avantage de se rejoindre, alors qu'ils s'étaient précédemment séparés. Sherkhan voulait faire vite, il devait trouver le plus de chose à prendre.

C'est pour cela qu'il s'arrêta sur une statue en or, qu'il sous pesa en la jetant et la rattrapant en l'air pendant une ou deux secondes. Sur le socle était marqué ; "Propriété de Fuki, effigie en honneur aux mort de la nation, aux élus et tous nos héros de Minshu". Déjà dérobé par les bandits qui hantaient ces lieux, il n'y avait pas de mal de voler des voleurs... Restait à voir si ce serait au goût des autres élus du groupe, si toutefois, ceux ci le découvraient.

J'en tirerais un bon prix. Allez hop.

Rangeant le tout dans sa besace, il continua sa maraude dans le calme absolu, alors que derrière lui, les bruits de combats, de cris, de pleurs et autres menaces étaient lancées dans le vent. Garder son sang froid, c'était l'atout principal d'un professionnel.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Sam 24 Déc - 16:54




Alors que le capitaine fixait toujours d'un œil mauvais le brigand qui avait osé insulter les personnes de son rang, il entendit une voix lui ordonner quelque chose, Il identifia tout de suite qu'elle correspondait à une des deux énergies qu'il avait senti tout à l'heure, mais en se retournant, il la vit menacer un otage. L'erreur à ne pas faire. Si Byakuya n'en montrait rien, cet affront le mettait hors de lui. Il mit la main à son fourreau, s'apprêtant à faire payer cet insolent, mais l'idiot de tout à l'heure débarqua et forma une couche de glace qui fit glisser les deux nouveaux arrivants.

Il lâcha alors son épée en observant l'apprenti magicien avoir des vertiges après une seule attaque. Pathétique. Mais au moins l'otage allait bien et c'est ce qui comptait. Il s'avança vers l'élu, avec l'intention de  suggérer au délivré de quitter les lieux maintenant qu'il n'était plus sous l'emprise de ces vulgaires roturiers, mais ces êtres insignifiant n'en avaient pas terminé, ils en redemandaient. Le capitaine s'agaça de leur arrogance. Il se tourna vers eux, et ne bougea pas quand ils foncèrent sur le trio. Quand ils furent à quelques mètres, il leva le doigt vers l'un d'eux et prononça.

1ère technique de destruction : poussée

Le visé fut repoussé par une énergie blanche rapide. Son acolyte eut à peine le temps d'être surpris qu'une deuxième attaque lui arriva dessus. Elle n'étais pas puissante, mais le fait est qu'ils percutèrent les deux un arbre, ce qui les fit s'évanouir. Le shinigami soupira. C'était trop facile... Il se tourna vers l'ex-otage.

Il serait préférable que vous quittiez les lieux avant qu'ils ne reviennent à eux. Soyez confiant, les autres otages vous suivront bientôt.

Le concerné acquiesça et partit. Sans considérer une seule seconde l'idiot qui l'accompagnait, Byakuya entra dans la bâtisse. Ses extra-sens en éveil, il repéra bien vite de nouvelles énergies semblables à celle des bandits et de l'otage qu'il venait de rencontrer. Il s'y mêlaient également les deux énergie des deux autres élus qui complétaient l'équipe d'entrée : le chat et Haru. Décidément, ils ne pouvaient pas rester assis pendant que Byakuya se chargeait de tout... mais soit, il suivit les deux énergies, ce qui le mena au 2e étage. Il vit le chat dérober des objets de valeur. Très déçue intérieurement, il ne lui offrit qu'un regard méprisant, avant d'entendre une nouvelle fois l'avertissement des ravisseurs.

Sortez de là ou les otages y passent !!

Le shinigami s'approcha de la porte et prit le temps de sentir quelle énergie était où. Bien sûr, il ne connaissait aucune énergie précisément, et il était difficile de distinguer celles des otages de celle des bandits. Mais une chose permit au capitaine de décider: Il y en avait certaines qui étaient beaucoup plus agitées que les autres. Elles devaient appartenir aux otages qui devaient ressentir une grande peur comparée aux bandits qui avaient le bon rôle parmi les deux. De plus, il semblait que trois énergie se réunissaient au milieu entourées de trois autres les entourant. Plus de doute possible, Byakuya appuya son doigt contre la porte, à un endroit précis, et déclara calmement.

4e technique, foudre blanche.

La porte céda sous la force de l'éclair qui alla directement se planter dans la tête d'un des brigands.


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 846
Yens : 744
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Dim 25 Déc - 23:10


Une mission avec un groupe original

Contrairement à ce que je pensais, je n’eus pas à me sortir seul de ce mauvais pas, puisque le Grand Mégalomane se chargea des deux bandits. Peut-être qu’il n’était pas si hautain au fond ! Enfin, c’est ce que je pensais, jusqu’à ce qu’il m’ignore complètement et ordonne à l’ex-otage de s’enfuir. Je poussai un soupir de découragement. Cet homme était irrécupérable. Avait-il seulement été bien éduqué ? Enfin, c’était une question dont je n’aurai sans doute jamais la réponse, et ce n’était pas la priorité ici. Même si cela m’intriguait un peu. Il se disait noble, mais il avait juste le comportement d’un gros narcissique.

En parlant de lui, après qu’il se fut r de nos adversaires assez rapidement, en utilisant une sorte de magie de vent, il continua son chemin à l’intérieur de la bâtisse, me laissant seul derrière. Soupirant une nouvelle fois, je me relevai lentement sur mes jambes tremblotantes, un léger vertige me faisant tituber. Punaise, ce sceau était vraiment embêtant. Je n’avais utilisé qu’une simple technique, et celle-ci m’avait complètement privée de mes forces. Cependant, je suivis tout de même le Grand Mégalomane au deuxième étage de la maison.

Nous arrivions devant une porte, d’où retentit une sommation de ne pas l’ouvrir, alors, que je notai aussi la présence de Sherkhan et Haru. Notre compagnon au nom toujours inconnu ne s’embarrassa pas de paroles, et défonça la porte avec un éclair, éclair qui fila aussitôt dans la tête d’un des trois bandits que je pus distinguer. Je grimaçai devant tant de violence, l’image de Tsurugi se faisant éviscérer par Zayro Jinn repassant devant mes yeux. Les élus étaient-ils donc tous des brutes ? Enfin, à part Natsume.

Détournant le regard, je restai sur le seuil de la porte défoncée, analysant la situation dans laquelle nous nous trouvions. Il restait deux bandits qui menaçaient les trois derniers otages de lames posées sur les cous. Nous savions tous qu’après la démonstration de force du Grand Mégalomane, les bandits étaient fichus. Cependant, je ne voulais pas non plus que cela tourne au bain de sang, surtout si les otages étaient dans une telle position. Je voulais donc tenter de négocier. Je m’avançai, les paumes levées au ciel, en signe de non-agression. J’offris un sourire calme aux kidnappeurs, espérant détendre l’atmosphère d’un chouilla.

- Bonjour messieurs, mon nom est Tenma. Et voici mes compagnons : Haru, Sherkhan, et l’homme aux cheveux longs dont on ne connaît pas le nom. Je désignai chaque personne, avant de reprendre la parole. Je vous aurai bien demandé vos conditions pour la libération des otages, mais comme nous sommes clairement les dominants ici, et que je ne voudrai pas que cette histoire se termine dans un bain de sang, je vais vous demander de bien vouloir les relâcher, et de vous rendre bien gentiment.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Lun 26 Déc - 15:05




feat. Tenma, Sherkhan & Byakuya Kuchiki

Une mission avec un groupe original Haru espérait pouvoir compter sur Sherkhan : ce dernier avait de fait clairement laissé présager de bonnes capacités en combat, à défaut d’être un bon négociateur. En outre, le Dessinateur avait à peine eu le temps de rejoindre le tigre que ce dernier s’était déjà débarrassé d’un adversaire. Néanmoins, quelle ne fut pas sa déception de constater que l’animal profita de l’entrée en scène du Marchombre pour fuir on se sait où. Il soupira, désemparé par l’attitude désinvolte et égoïste de l’élu.

Son attention se reporta de nouveau vers les deux ravisseurs encore en état de se battre. Fort heureusement pour Haru, eux aussi avaient détourné le regard lors du départ du félidé. Cependant, si le jeune épéiste espérait jouer la carte de l’intimidation, c’était raté. Il était loin d’avoir la carrure de Sherkhan, et ne dégageait aucune aura palpable. Concrètement, rien ne laissait présager de sa force ou de sa faiblesse, et les deux hommes lui rirent au nez.

« Et alors, gamin ? Tu crois que parce que t’as eu Yasu avec un tour de passe-passe tu nous fais peur ? Maintenant qu’on connaît ton coup, tu ne pourras plus nous avoir avec ! »


Haru soupira une seconde fois. Il détestait verser inutilement du sang et avait souhaité que sa démonstration suffise à convaincre le duo de son niveau. Toutefois, il n’en était rien. La méthode douce ayant échoué, il allait falloir user de moyens beaucoup plus violents. Plongeant rapidement dans l’Imagination, le Minshujin grimpa en flèche parmi les Spires, empruntant une voie qui lui était de plus en plus familière, tant il s’était entraîné à maîtriser cette création. Rouvrant les yeux, il observa avec plaisir la copie conforme de sa lame, matérialisée dans sa main gauche.

Doublement armé, Haru ne perdit pas de temps à passer à l’attaque. Les otages étaient peut-être en danger, et ses partenaires du jour en situation périlleuse, bien que le garçon au foulard doute fort de cette seconde éventualité. Il accourut vers le premier et fit heurter son épée droite contre le couteau long du bandit, avant d’envoyer avec force son autre lame percuter le flanc du coupe-tout de l’autre. L’impact arracha celle-ci des mains de son propriétaire et l’envoya voltiger un peu plus loin. Ne laissant aucun répit à l’ennemi, le garçon aux cheveux bleus conclut l’assaut en tranchant, dans une synchronisation parfaite, les deux avant-bras du type. S’il survivait, rien ne serait plus comme avant…

Cependant, il n’y avait pas lieu de fêter cette victoire puisque le second sbire était sur lui. Malgré son désavantage en termes d’arme, il avait été attentif et ne se laisserait pas si facilement avoir. Enchaînant les feintes, Haru tentait progressivement de dénicher un angle mort dans la garde de son assaillant. Au bout de quelques coups, il lui apparut enfin et le jeune homme y plongea sa lame. L’épée pénétra la chair de son adversaire au niveau de l’estomac, faisant chuter le blessé, qui s’effondra, lâchant son arme.

Haru rengaina et se dépêcha de rejoindre les autres à l’étage. Tous se trouvaient face à un duo de ravisseurs, probablement les deux derniers, déterminés à résister jusqu’à leur dernier souffle. Tenma tenta de jouer la carte de la supériorité, mais rien n’y faisait.

« Jamais on se rendra ! Plutôt crever que de finir en tôle ! »

Les otages, retenus par la force, semblaient visiblement de plus en plus effrayé. Le bretteur au regard électrique se glissa de nouveau dans l’Imagination. Usant de son Don, il fit apparaître au niveau des têtes des agresseurs deux boules de lumière intense, dans le but de les éblouir. Etonnamment, malgré la complexité de leur composition, les photons étaient l’une des choses les plus faciles à Dessiner. Observant l’efficacité de son petit tour, Haru espérait que cela suffirait à permettre la fuite aux jeunes enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Lun 26 Déc - 19:30



feat.Tenma, Byakuya et Haru
Les voleurs sévissent encore !





Sherkhan continuait ses petits vols, il avait clairement laissé Haru dans son dos, pendant que celui ci s'occupait du reste de bandits gardant l'exterieur. Le dessinateur aurait pu mieux tomber comme collègue, mais après tout, le félidé n'avait certainement pas obligé les élus à le suivre et pour le moment, s'en sortait très bien dans son coin. De l'or, des yens, quelques objets qu'il allait pouvoir revendre, ne se souciant pas ou très peu du sort des otages.

Mais de toute manière, ce n'était pas grave, car le sauveur narcissique, noble, hautain et sur de lui était arrivé telle une veritable cavalerie. Accompagné de son fidèle destrier qui était sans doute joué par Tenma. Quoiqu'il en soit, celui ci ne fit pas dans la dentelle et percuta de son talon destructeur la porte les séparant des otages, avant d'envoyer un éclair dans la tête de l'un d'eux.

L'Ayns admettait que la méthode ne manquait pas d'un certain panache, dompter la foudre c'était magique et voir de la magie en action avait quelque chose d'exceptionnel en soit. Après la violence, il y'avait toujours la diplomatie et elle ne viendrait pas de Byakuya, c'était une chose dont on pouvait être certain. Non, c'est bien de la part du jeune brun que la verve salvatrice arriva.

Le léopard regarda faire, alors qu'il serrait son sac, un certain sourire aux babines. C'était amusant de voir les humains contre d'autres humains et surtout, contempler les methodes différentes, en se demandant si ça marcherait. L'un d'eux venait tout de même de massacrer un bandit, ce n'était pas un très bon moyen de commencer une négociation. Pour Sherkhan, ce n'était qu'une question de temps avant que tout parte à vau-l'eau.

Mais Tenma continua d'avancer et d'argumenter en la faveur d'un désamorçage de conflit, éviter le bain de sang et les morts inutiles, en préposant le fait que les autorités, qu'ils soient gardes ou élus, étaient désormais supérieurs en nombre, en force et dominaient la maison ou plutôt traduire cela par ; Nous avons gagnés, rendez-vous. Mais pour des Hommes qui n'avaient peut être plus rien à perdre, le choix restait risqué. Haru arriva à ce moment là, le félin lui lança un regard à demi interressé et le vit faire apparaitre, enfin il pensait bien que c'était de son chef, deux lueur éblouissantes au dessus des deux kidnappeurs.

Ouah que... Qu'est ce que c'est !
Sorcellerie des élus, ne laissons pas partir les otages.

La partie étant presque gagnée, laisser décéder de otages alors qu'il y'avait une certitude absolue que le duo du capitaine et de Tenma ait nettoyé l'étage du dessous, aurait été contre bénéfique pour la suite. Sauver ces riches petits embourgeoisés, c'était se créer de relations solide et avoir une plus belle récompense dans la foulée. Ni une, ni deux, c'est ce qui motiva le léopard en le convaincant d'aider le trio. Deux bandits sur trois, ce n'était pas grand chose et les otages profitèrent un peu dans la panique, de la lumière aveuglante, pour tenter une échappée.

Laissant alors l'instinct et la vitesse parler, Sherkhan profita de la pagaille pour ne se fier plus qu'à son flair et bondir dans la petite salle ou se trouvait les preneurs d'otages. Son poids se ses deux mains griffues naturellement suffirent à plaquer les deux hommes contre le mur, sans vraiment les tuer sur le coup. Ils n'hésitèrent d'ailleurs pas à balancer des coups dans le vide et blessèrent l'Ayns qui recula.

Les deux blessures qu'il infligea étaient sévères mais pas mortelles. Ayant planté ses griffes dans le thorax avec un bon plaquage musculaire, qui les déboussolèrent un instant. Reculant en léchant la plaie qu'il avait au niveau du biceps, il pouvait ainsi mieux constater les dégâts...

Ca m'apprendra à m'en mêler...

Soupira t'il dans la seconde suivante. Reprenant alors son sac plein d'objets de valeur, le voleur laissait la suite au capitaine foudre, qui se ferait une joie de mettre un terme à tout cela. La négociation aurait plutôt échoué dans l'ensemble, enfin après tout, ils n'étaient pas morts, pas encore. Ceci étant dit, il y'avait peu de chance, vu le caractère du shinigami, que ces derniers réchappent à un bien funeste destin.

Pour l'homme léopard, tout ceci n'était presque plus de son ressors et il attendrait simplement de toucher la récompense en bonne et dû forme. Se malaxant encore un peu le bras, le félidé fit un salut à la troupe. Les riches otages étaient désormais hors de danger, c'était le deal.

Bon, la suite ne devrait pas être trop difficile pour vous trois.

En effet, le châtiment était dans les mains du reste du groupe. Sherkhan n'avait pas l'intention de finir le travail, mais en revanche, il comptait bien toucher lui aussi une partie de la prime, car il avait aussi aidé, d'une certaine manière.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Mer 28 Déc - 20:29





Alors que la porte tombait avec fracas, le capitaine constata qu'il avait visé juste. La peur se fit sentir parmi les personnes non-élue présentes. Les bandits sentirent qu'ils commençaient à perdre l'avantage, et la vision d'un cadavre devaient sacrément choquer les otages rassemblés au milieu de la pièce. Mais qu'importe, pour le capitaine, l'important était de savoir les captifs en vie. Il voulut sommer les bandits de relâcher leurs prisonniers, d'un ton de vois et une expression faciale qui n'admettait aucune réplique, mais au lieu de cela, l'idiot l'avait rattrapé et tentait de négocier. Peine perdu quand on savait que le shinigami avait envoyé de sang froid l'un des ennemis à la mort. Cet élu était bien naïf pour croire encore à une coopération de la part des bandit.

Le capitaine se contenta d'observer la scène, et comme il le pensait, les adversaires répliquèrent vouloir perdre la vie plutôt que d'être emprisonnés. Puisqu'il était hors de question pour Byakuya de laisser ces personnes partir, cette déclaration tombait à pic. Il allait pouvoir supprimer leur misérable existence. Il ne se serait pas retenu avant ces propos, mais là, il avait une raison de plus de le faire. C'est alors qu'une lumière aveuglante fit irruption au-dessus des deux bandits restants. Le shinigami plaça son bras un peu au-dessus de ses yeux pour cacher le surplus d'éclairage et se fia en partie à ses extra-sens pour repérer les personnes qu'ils ne pouvaient pas voir.

Ce fut le chat de tout à l'heure qui agit en premier, plaquant les deux mercenaires au mur, une griffe plantée dans leur corps. Si la méthode était un peu radicale, elle avait au moins l'avantage de retenir les malfras le temps que les enfants s'échappent. Byakuya s'approcha alors de ces derniers et leur indiqua.

C'est le moment de regagner votre liberté, saisissez votre chance, votre ami vous attend déjà en bas. Filez !

Les concernés ne se firent pas attendre pour repasser par la porte et descendre hors de cette maison emplie de mauvais souvenirs pour eux. Au même moment, le chat lâcha ses proies et s'en alla, déclarant que le reste ne poserait sûrement pas de problème aux élus restants. Il avait totalement raison. Byakuya était sûr d'en finir sans aucune égratignure. Cela lui fit du bien de constater qu'il recommençait à honorer cette confiance et cette assurance qui lui valait une telle réputation dans son monde. Qu'il était bon de ressentir à nouveau cette sensation.

Mais le moment n'était pas aux compliments. Se tenant le ventre, les deux bandits se relevèrent, rageant de voir leurs proies leur filer entre les doigts. Gémissant un peu, ils tentèrent d'articuler.

Enf...oi..ém v.. ous all... n...ou.... le payer...

Les regardant de haut, le capitaine ne bougea pas.

Vous êtes pitoyables. Que comptez-vous faire dans le misérable état dans lequel vous êtes...

En désespoir de cause, l'un d'eux sortit une dague qu'il lança au shinigami. Celui-ci, usant de son shunpo, esquiva sans problème et réapparut derrière le lanceur.

Trop lent...

De la tranche de la main, il frappa net et sec dans la nuque du bandit qui s'effondra. Il se tourna ensuite vers le dernier ennemi.

Ne compte pas t'en sortir mieux que tes pathétiques collègues...
lâcha-t-il avec la ferme intention de le tuer.
                             

                     

             

     



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 846
Yens : 744
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Jeu 29 Déc - 14:05


Une mission avec un groupe original

Je restai figé un moment, alors que les choses empiraient. Même si j’aurai dû m’en douter, les bandits ne cédèrent pas, et je dus mettre un bras devant mes yeux suite à la technique d’Haru, qui avait tenté d’éblouir nos kidnappeurs. Quand je rabaissai mon bras, je fus muet de stupeur, mais surtout d’horreur. Sherkhan avait profité de l’aveuglement des preneurs d’otages pour les attaquer violemment, plantant ses griffes dans leurs torses. Ils étaient maintenant hors jeu, même s’ils tentèrent de se relever.

Je tremblai, des images de mon passé ressurgissant un peu trop brusquement devant mes yeux, tout comme l’assassinat de Tsurugi. Je tentai de calmer ma respiration qui s’était accélérée avec l’afflux des souvenirs, tout comme mon rythme cardiaque. Une sueur froide coulait sur mon visage, tandis que ma vision se brouillait. La température autour de moi baissa brusquement, alors que je perdais le contrôle sur ma magie. Même si elle était faible, lorsque je me retrouvai en situation de stress intense, ma magie s’échappait, refroidissant grandement l’atmosphère autour de moi.

Ce fut un éclat de lumière provoqué par une lame se dirigeant dans ma direction, qui me ramena au monde réel. Dans un état second, je fis un pas sur le côté, évitant de justesse le projectile. Je ne ressentais maintenant plus rien, plus aucune once d’émotion, ne faisant plus qu’un avec mon élément, la glace. Je dirigeai mes yeux d’un bleu glacial sur l’élu aux cheveux longs, qui avait une nouvelle fois menacé de mort l’un des kidnappeurs. Pourquoi les hommes ressortaient-ils toujours aux moyens extrêmes ? Cette question traversa vaguement mon esprit toujours privé d’émotions, tandis que je me mettais à marcher en direction des deux hommes, ramassant au passage le couteau que j’avais évité.

Je fini par me placer entre mon collègue et le ravisseur, mon corps laissant toujours échapper une température glaciale. Je tournai mon regard de glace sur l’épéiste, celui qui pensait que tuer résolvait tous les problèmes.

- Je pense qu’il y a eu assez de morts comme ça, non ? Franchement, vous vous dîtes de la noblesse, mais vous vous comportez comme une bête assoiffée de sang.

Je me retournai ensuite vers l’homme qui semblait presque sur le point de se faire dessus. Mon expression faciale ne changea pas d’un iota, toujours aussi neutre qu’elle l’avait été depuis ma crise d’angoisse. Je me rapprochai, tandis que l’homme se recroquevillait sur lui-même.

- Vous êtes prêt à vous rendre maintenant ? Je n’ai vraiment pas envie de voir d’autres actes de violence aujourd’hui. Et je ne pense pas que vous vouliez finir comme vos compagnons.

- Oui ! C’est bon, vous avez gagné !

Je n’attendais pas plus longtemps pour le tirer par le bras, avant de me tourner d’un coup sec et je le balançai dans les bras de l’épéiste derrière moi. Dirigeant mon regard glacial sur lui, je lui adressai de nouveau la parole.

- Puisque vous semblez si sûr de vous, je vous laisse gérer la suite monsieur le Grand Mégalomane.

Sur ces mots, je sortis du bâtiment d’un pas mesuré, mais alors que je passai la porte, je me retrouvai face aux remerciements des ex-otages, qui nous attendaient, entourés de garde, à l’extérieur. Ce brusque acte de reconnaissance vint percer le mur de glace mental qui s’était formé en moi, et face au soudain regain d’émotions, je vacillai un peu, me tenant la tête à une main. Qu’est-ce qu’il s’était passé ?! Je ne me souvenais pas avoir jamais eu ce genre d’incident ! Si j’avais été dans mon monde, j’aurai pu vérifier auprès de Leo-san, mais là, j’étais seul face à une situation qui me dépassait complètement.

Cependant, je replaçai vite mon sourire sur mon visage, et me massai nerveusement la nuque. Je ne méritais pas ces remerciements, alors que je n’avais pratiquement rien fait.

- Ah non. Remerciez surtout les trois autres élus. Ce sont eux qui ont fait le plus gros du travail !

Les protestations s’élevèrent rapidement, et bientôt, je me retrouvais avec une grosse bourse dans la main, alors que la fille que j’avais sauvé plus tôt me souriait.

- Vous nous avez aussi aidé. Donc prenez votre récompense.

Je lui envoyai un sourire gêné, ne sachant pas trop quoi répondre et murmurai un petit merci. J’étais toujours un peu accaparé par ce qu’il s’était passé plus tôt. Etait-ce un mécanisme de défense mentale ? Mais dans ce cas, pourquoi cela ne s’était-il jamais enclenché avant aujourd’hui ? Je gardai tout de même mes manières, et avec un brillant sourire, je remerciai la famille, avant de m’en aller. Je n’avais pas vraiment envie de m’attarder. Qui sait ce que l’épéiste ferait après que je l’eus ainsi insulté. Ce qui était tout à fait anormal de ma part. Il allait vraiment falloir que je me penche sur ce problème rapidement. Je n’avais pas envie de faire honte à l’enseignement de Leo-san, à qui je devais ma liberté et ma vie. C’est avec ces pensées que je quittai le groupe, une bourse d’argent dans la poche.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Jeu 29 Déc - 21:18




feat. Tenma, Sherkhan & Byakuya Kuchiki

Une mission avec un groupe original Les sphères lumineuses déclenchèrent l’effet attendu. Aveuglés par tant d’éclat, les ravisseurs, malgré leur attention, ne purent totalement contenir la frayeur des otages, qui en profitèrent pour fuir le plus rapidement possible. Cette partie de la mission s’était donc bien remplie, et sans perte, pour le plus grand soulagement de Haru, qui craignait que les attitudes trop violentes de Sherkhan et du type à la chevelure bicolore ne soient la cause de la mort d’un enfant. Tout s’était, de ce côté-ci, bien déroulé.

Le matou sur deux pattes profita de surcroît de la confusion des kidnappeurs pour se ruer sur eux, et les blesser violemment. Toutefois, sans finir ce travail bâclé, il quitta le groupe. L’autre épéiste prit la relève et se chargea de faire souffrir inutilement les hommes, malgré leur défaite évidente. La scène était un véritable carnage.

Il y a peu, tout ce sang versé aurait suffi à faire pâlir d’effroi le Dessinateur, qui aurait alors été la proie de sombres souvenirs : ceux de la mort de ses parents. Néanmoins, Kosaten l’avait « habitué » à ce genre de spectacle et, si parfois l’horreur lui arrachait une grimace de dégoût, elle ne l’affectait jamais bien plus. Ce n’était cependant pas ce que Haru jugeait bon.

Finalement, le bretteur prétentieux abattit un des survivants, tandis que Tenma parvenait à obtenir la reddition du second. La victoire était désormais totale, et l’ultime bain de sang avait été évité.

Laissant filer peu à peu ses partenaires, Haru se contenta de saluer l’unique personne qu’il estimait dans le groupe, à savoir l’adolescent d’âge apparemment semblable au sien. Après quoi, le Marchombre s’en fut à son tour, recevant sans joie la récompense, divisée au préalable par quatre, qui lui était due. Ce n’était pas son genre d’accepter des sous pour ce type d’intervention. Néanmoins, sa bourse n’était pas excessivement garnie et c’était le seul moyen pour lui d’y pourvoir de manière honnête.

La conscience encore plus chargée, la lame encore plus tachetée, la besace encore plus fournie, le Minshujin prit congé de la foule et se dirigea vers l’auberge la plus proche, où il comptait, après s’être restauré, prendre un repos bien mérité.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Ven 30 Déc - 17:17



feat.Tenma, Byakuya et Haru
Les voleurs sévissent encore !





La mission était désormais terminé, l'efficacité de Byakuya et aussi du jeu d'équipe des deux autres, avait permis d'arrêter plutôt que tuer, les derniers bandits. Sherkhan s'en tirait avec une blessure superficielle qu'il allait devoir guérir. Cela signifiait de peut-être acheter de quoi se soigner ou payer un médecin et perdre un peu de la fortune amassé, ou de la prime qu'il toucherait. Se séparant du groupe par là ou il était venu, l'Ayns sauta à nouveau pour atterrir dans le jardin, croisant quelques corps dont celui qu'il avait tué. Sa première victime en ce monde, mais un Humain qui le méritait surement plus qu'un autre. En fin de compte, le félidé ne se posa pas vraiment la question sur ce point de vu, éthique ou moral.

Ce dernier avança jusqu'à la barrière pour grimper et passer de l'autre coté. Une fois dans la place principale, le fauve pouvait voir que Tenma était descendu parmi la foule, recevant remerciements, honneurs et récompenses. S'il ne la demandais pas ici, le léopard ne l'aurait peut-être pas, car il y'avait peu de probabilité que les autorités du coin, se mettent à poursuivre un élu pour le payer, si celui ci avait décidé de s'éclipser. Non, il était hors de question de se faire avoir comme un bleu. C'est pour ça que Sherkhan décida de s'avancer vers les badauds qui entouraient le jeune garçon, ne se préoccupant plus de voir les autres et s'approchant du type qui avait donné les yens.

Je fais aussi parti du groupe.

Ah ? Mais pourquoi vous n'êtes pas descendu avec les autres alors ?

Je suis passé par l'arrière.

Le bougre était un peu hésitant, il était compréhensible à ce moment là. Si ce gugusse donnait la récompense à un type n'ayant rien à voir avec l'affaire, ce serait une perte d'argent non négligeable. Mais Sherkhan ne pouvait pas lui prouver le contraire, cela venait du regard des autres élus du groupe. Ce fût la seule manière qu'eut ce type pour se rassurer.

Une fois certains, ayant eu la confirmation de témoin, il consenti à lâcher la petite bourse... Cela tombait bien, car ce dernier ne posa aucune question quand au sac que tenait par dessus son épaule l'Ayns. Si il avait su, que tout ce qu'il s'y trouvait, était le fruit de vols et de larcins, celui ci n'aurait peut être pas donné la bourse de yens avec un tel sourire excusé.

Le fauve saisi la monnaie, ouvrit le sac et compta les yens, prenant même son temps pour ça. Une fois le tout sous pesé et verifié, il se sépara pour de bon de Tenma, Haru et Byakuya. Ces humains crédules méritaient un peu le sort auquel ils s'exposaient. Les riches du monde volaient aux pauvres pour s'engraisser, ce n'était même pas un vol pour lui, d'avoir agit ainsi dans ce baraquement. Pliant bagages afin d'éviter de prochaines questions ou hostilité, c'est ainsi que le félin disparu dans la foule.

"Allez, je me tire d'ici."


Hrp :
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1529
Yens : 38
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    Dim 1 Jan - 22:11




Le capitaine se concentra un instant, ayant en tête de d'envoyer un morceau de la porte fracassé dans la tête du bandit par l'intermédiaire de la lévitation. Mais il aperçut l'idiot à nouveau s'interposer. Cette mouche insignifiante n'avait-elle pas encore compris que ses actions n'avaient pour l'instant presque uniquement retarder le travail des autres élus ? Ses airs pacifistes et niaises agaçaient jusqu'à maintenant le shinigami. Mais néanmoins, quelque chose l'intrigua. L'énergie de cet élu. Elle n'était plus la même. Si la quantité restait la même, son aura avait changé. Elle se faisait plus agressive, constat étrange quand on savait le caractère de guimauve qu'avait l'individu.

De plus, le regard qu'il accorda au capitaine n'était plus représentatif de l'image qu'il s'était fait du personnage. Il trahissait une très grande confiance en soi, dépourvue d'émotion. Quelque part, il ressemblait à celui qu'adoptait quotidiennement l'épéiste, contrastant totalement avec le regarde de leur rencontre, en bas de l'immeuble. Le chef des kuchiki écouta les propos de ce Tenma transformé et n'en montra aucune réaction. Il répliqua simplement.

Une telle dénomination ne se contenterait pas d'une victime, mais les aurait tous décimé. Mesure tes paroles gamin...

Son interlocuteur se tourna vers le bandit qu'il envoya sur Byakuya. Celui-ci fit un pas de côté pour laisser tomber le pauvre homme. Il ne lui laissa pas le temps de se relever pour lui planter son sabre dans la jambe. Juste après, il enleva son arme du brigand et la rangea tout en déclarant.

Ainsi tu ne fuiras pas la sanction qui t'attends.  

Il le laissa avec sa blessure dans la pièce et sortit à la suite de ses compagnons forcés du jour. Il ne refusa pas la récompense qu'on lui offrit, mais n'oublia pas de se comporter en véritable noble devant les personnes de son rang.

Merci à vous, je serai toujours dévoué à protéger les personnes de valeur.

Une fois l'euphorie dans le public un peu moins effervescente, le shinigami se retira, afin de continuer son entraînement et l'élaboration de ses futurs plans, qui furent encouragés par cette modeste, mais pourtant réelle victoire de ce jour.



                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]    

Revenir en haut Aller en bas
Une mission avec un groupe original [Quête Les voleurs de gens]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quatre mages, un bouquin, un vieux. [Mission avec Shina/Ken, Evangeline et Soren]
» brifing mission avec Daniel/nyphus
» Un ptit pet' pour Afro-boy [Mission avec Kirik]
» Un Epouvantail a coté d'un Cerisier?(Libre)
» Chante de la musique avec le groupe de musique d'Angele

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.