Partagez | .
Babysitting et kidnapping
Messages : 282
Yens : 225
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Mist ☠ Glas de brume ☠

-



MessageSujet: Babysitting et kidnapping   Dim 18 Déc - 19:20



feat. Rumaki Oshigato
Babysitting et kidnapping

Mist se remettait difficilement de sa confrontation avec le colosse aux cheveux blancs. Certes, il ne l’avait pas réellement battue, choisissant simplement de casser le nez de la fille aux cheveux noirs afin de lui prouver sa supériorité. Mais cela, il avait suffi d’un peu de repos dans un bled tranquille pour que son visage retrouve un aspect à peu près présentable… Non, c’était surtout psychologiquement que l’aérokinésiste déchue se remettait en cause… De fait, c’était la deuxième qu’elle se faisait ainsi maltraiter sans pouvoir rien faire en retour que d’injecter du venin dans chacun de ses propos. Au moins, elle avait eu de la répartie et le discours cruel de l’autre n’avait pas suffi à la briser… Il avait pour cela fallu un coup…

Toutefois, cette faiblesse obsédait de plus en plus la Fuyujin, alors qu’elle cherchait, peu importe le prix, à recouvrer sa puissance d’antan, les capacités qui faisaient d’elle une tueuse hors pair. L’homme en armure lui avait pourtant indiqué quoi faire dans ce but. Mais Mist en voulait encore plus. De la patience ? Un défaut réservé aux laxistes ! Du courage ? Une abnégation causant la mort des gens au cœur prétendument noble !

Le rétablissement imposé de la demoiselle l’avait forcé à demeurer dans la zone des routes commerciales. Enfin, forcé n’était pas vraiment le terme exact, puisque Mist n’était pas mécontente de cet endroit. En effet, de par l’affluence économique de ce lieu, il n’était pas rare de croiser des personnes issues de la société bien placée, et dont l’annonce de leur mort remonterait sans doute beaucoup plus rapidement au niveau des hautes sphères. De surcroît, l’abondance en étals marchands était un paradis pour n’importe quel voleur.

Mist était sortie aujourd’hui pour venir aux nouvelles. La jeune élue n’ignorait désormais rien de la guerre qui se préparait petit à petit entre les trois grandes nations. Les territoires neutres faisaient pour l’instant honneur à leur appellation, mais ils seraient sans doute forcés par la suite à se ranger du côté des gagnants. La belle aux yeux d’azur conservait toujours cette volonté de commencer à se faire connaître en tant que tueuse de renom ici, tout en laissant croire à une attaque de Fuyu.

Ça serait trop drôle !

Une attroupement capta son attention et interrompit ses pensées. Il y avait là des gardes, mais aussi des civils et des commerciaux. D’ordinaire, Mist évitait de se mêler à ce monde… Mais ici, elle n’était,  à son grand désarroi, pas recherchée, donc ne risquait rien à se glisser dans la foule. Heureusement pour elle d’ailleurs, car elle ne pourrait sûrement pas se défendre si la milice se décidait à s’en prendre à elle. La meurtrière s’approcha donc.

Prêtant oreille à ce qu’il se disait, elle put rapidement comprendre la raison d’un tel bouchon de monde. Une prise d’otage, non loin de là… Des enfants menacés de mise à mort par une bande d’extrémistes n’ayant pas révélé leur véritable objectif. D’après les racontars, le groupuscule était prêt à négocier la libération des bambins contre de l’or.

Mist se fichait quelque peu de ces gosses. Toutefois, elle était curieuse de connaître le fin mot de l’histoire et elle se dirigea donc vers l’endroit en question. Bien entendu, un bandeau de gardes gardait la place. A contrecœur, la jeune fille dut révéler son statut d’élue, allant même jusqu’à délier les bandelettes qui dissimulaient son sceau sur sa main gauche. Les soldats grincèrent mais la laissèrent passer. Elle se mit à proximité de la porte, observant la suite des opérations.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1707
Yens : 72
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Mer 21 Déc - 10:36






Protection


C'est un rp assez anticipé pour rumaki. Haïko a 2 ans, mais ressemble à un enfant de 3 ans.  Il se passe après que Rumaki ait explorée un peu Seika, à son retour pour Fuyu.

Haïko était surprenant. Cela faisait à peine deux ans qu'il était venu au monde et il se comportait comme s'il en avait trois. Même son apparence physique révélait quelqu'un de bien plus mature qu'il ne l'était réellement, Je fus très surprise de voir son évolution au jour le jour, ayant parfois même du mal à croire qu0il soit si jeune en le regardant. Le petite bonhomme marchait à côté de moi, bien sagement, Je cherchais une auberge pour me reposer afin d'attaquer la grande marche vers les températures glaciales de notre maudit royaume. Haïko avait bien de la chance de ne pas avoir de sceau. Il n'allait pas devoir lutter contre une autorité tyrannique...

Quelque chose attira soudainement mon regard. Une affiche collée contre un mur faisait mention de personnalité plutôt aisées, des enfants qui plus est, enlevé contre demande de rançon, Les ravisseurs était prêt à négocier. Ce dernier point me rassura car j'avais vraiment l'envie d'aller aider ces pauvres gens, mais je ne devais pas dévoiler mon statu d'élue, et si je commençais à combattre, il y avait de forte chance que je me puisse pas le dissimuler bien longtemps. Je gardai l'endroit en tête et finit de chercher un endroit où dormir. Une fois ceci trouvé, je posai mes affaires, et m'agenouillai vers mon fils la mine sérieuse.

Ecoute-moi bien Haïko. Maman va faire des commissions. J'aimerais que tu reste ici et que tu sois sage, d'accord mon ange ?

Tu reviendras ?

Bien sûr mon loulou allé je te fais confiance finis-je avec un baiser sur le front

Je l'emmenai vers une boîte de jeu mis à disposition par l'auberge, et quand il commença à manipuler les premiers objets, je formai une boule dans ma main que j'appliquai doucement dans son dos. Celle-ci s'agrandit gentiment sans que le fils ne ressente de bourrasque inquiétante. Je devais le protéger, et j'étais persuadée que quoi que je fasse, je n'étais jamais assez prudente. Pour terminer, je bloquai les fenêtre et fermai la porte à clé. Au détour d'une ruelle, je m'affairai à changer d'apparence et de créer un sceau de Fuyu sur mon cou. J'avais alors des cheveux longs et blonds et portait une tenue de civil lambda, L'illusion parfaite pour paraître élue sans éveiller les soupçons sur ma personnalité.

Je m'avançai alors jusqu'à l'endroit des négociations et quand les gardes me refusèrent le passage je soulevai un peu mes cheveux blonds pour lui montrer mon sceau. Une fois à l'intérieur, je rencontrai une fille aux yeux d'un bleu étrange. Je m'approchai.

Vous venez aussi pour négocier ? Vous avez une idée ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 282
Yens : 225
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Mist ☠ Glas de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Mer 21 Déc - 16:47



feat. Rumaki Oshigato
Babysitting et kidnapping

Peu de temps après que Mist se soit ainsi installée, une jeune femme, blonde, les cheveux longs, franchit à son tour l’enceinte de sécurité formée par les soldats. Cela intrigua la jeune Esper, car elle-même avait dû dévoiler son sceau pour être autorisée à passer. Etait-ce également le cas pour l’autre ? Quoiqu’il en soit, cette dernière s’approcha de l’aérokinésiste déchue et lui demanda les raisons de sa présence, mentionnant bien entendu la prise d’otage qui était en cours. La fille aux cheveux noirs faillit éclater de rire lorsque son interlocutrice fit mention de négociation.

De la négociation… Et puis quoi encore…

« Je regarde juste pour voir comment ça se passe. Mais si tu veux mon avis, c’est pas en négociant que ce sera réglé. »

Décidée à prouver ses dires à l’autre, et parce qu’elle commençait à s’ennuyer, Mist se rapprocha de la porte qui les séparait des ravisseurs. La Fuyujin ignorait la situation réelle et voulait s’assurer, avant toute chose, que les malfrats n’étaient pas impossibles à battre, en cas de confrontation directe. Après tout, si les enfants étaient tués lors de l’opération, ce n’était pas son problème. Elle ne pleurerait pas, ni n’aurait aucun remord… Du coup, la demoiselle frappa du poing droit contre l’entrée.

« Ohé, les trouffions ! Vous avez trop peur pour vous montrer, c’est ça ? »

Bien sûr, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus fin à déclarer lors d’une telle situation de crise. Toutefois, Mist n’était pas connue pour son tact, et elle ne cherchait d’ailleurs pas à s’en pourvoir. Par chance –pour les civils– le vigile des kidnappeurs ne lui en tint pas rigueur, ouvrant un léger panneau dans le mur pour que l’on puisse l’entendre. Sur le même ton que la belle aux yeux d’azur, il répliqua :

« Qu’est-ce qu’il y a, petite ? Tu t’es perdue ? Ha ha ! »

« Cause toujours pédale ! »

« Tiens, rends-toi utile, va me chercher un de ces idiots de garde, le chef commence à s’impatienter. »


Mist conserva cette fois-ci le silence. Du coin de l’œil, elle consulta la blonde, n’étant pas sûre de ce qu’il y avait de mieux à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1707
Yens : 72
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Dim 25 Déc - 21:09






Négociation


Tout de suite, l'élue qui m'accompagnait révéla un caractère bien plus assurée que le mien. Pour elle pas question apparemment de négocier, cette histoire se réglera autrement. Je n'étais pas vraiment d'accord avec sa version, je voulais vraiment que tout ceci se désamorce pacifiquement, et solidifier ma couverture, mais avant que je ne réplique, la jeune femme aux cheveux noirs alla toquer et entama une conversation avec celui qui lui avait ouvert. Je profitai de cette action pour observer le genre d'homme auxquels on allait avoir à faire. Il avait l'air plutôt balèze, mais ses mots me laissaient penser qu'une discussion était possible.

Au moment où le silence retomba et où sa partenaire du jour cherchait du regard un peu d'aide, je m'avançai doucement, déclarant de la voix douce qui me caractérisait.

Nous sommes ici pour éviter les effusions de sang. Ces personnes retenus par vos mains sont innocentes et ne sauraient être mêlées à tout cela. Quelles sont vos conditions pour leur liberté ?

T'es sourde la blondasse ? On t'a  demandé d'aller chercher un garde, dépêche-toi où je vais pas pouvoir retenir mon chef de multiplier les corps si tu vois ce que je veux dire.

Fou rire général derrière lui puis moment d'hésitation. Si le terme blondasse me passait au dessus, parce-que j'avais connu bien pire, je ne savais ce qu'il comptait faire une fois l'officier devant lui. Serrant les poings pour me forcer à rester calme, je tentai de poursuivre la discussion.

Que comptez-vous faire de ce soldat ?

Mauvaise réponse déclara-t-il en ricanant

À peine avait-il prononcé ses mots qu'un cri déchirant se fit entendre. S'il fut bref et qu'il me glaça le sang, je reconnus une voix de femme. Que lui était-il arrivée ?? Plus le temps de réfléchir, alors que le bandit s'amusait de mon regard inquiet, je lui tournai le dos pour courir chercher un garde. Ces hommes ne plaisantaient pas.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 282
Yens : 225
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Mist ☠ Glas de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Dim 25 Déc - 22:38



feat. Rumaki Oshigato
Babysitting et kidnapping

Mist observa la blonde s’avancer à son tour, en se disant que cette femme allait aussi se faire jeter par le type à l’entrée. Comme prévu, les négociations ne marcheraient pas, du moins pas selon leurs conditions. La fille aux cheveux noirs soupira tant la chose était évidente dès le début… Malgré tout, il avait fallu le prouver…

L’autre élue tenta également de converser avec le dadais. Réclamant l’innocence des otages, elle cherchait évidemment à connaître les conditions nécessaires à ce que la liberté leur soit rendue. Lorsqu’elle ajouta qu’elle voulait éviter toute « effusion de sang », l’aérokinésiste déchue dut se mordre avec force la lèvre pour ne pas éclater de rire. Il s’agissait de preneurs d’otages, pas de bisournous tout de même !

D’ailleurs, la réponse vint d’elle-même puisque le vigile répéta l’ordre qu’il avait donné il y a peu à Mist. Tandis que des rires retentissaient, étouffés par les murs, mais fortement perceptibles, la blonde insista, demandant quelle était la finalité de cela. C’est là qu’un cri strident, ne pouvant provenir que d’une femme ou d’un homme à la virilité contrariée. Un cri de souffrance, qui ne fit pas broncher la belle aux yeux d’azur. L’autre femme courut en revanche chercher le garde, comme demandé.

La jeune Esper en profita pour se rapprocher de nouveau de l’interstice.

« Oy trouffion ! »

« Encore toi, gamine ?! Qu’est-ce que tu fous là ?! T’as pas entendu ?! »


« Relax Max ! L’autre est partie chercher votre garde. »

« Y’a plutôt intérêt ! La poulette ne s’est pour l’instant que fait battre, mais il se pourrait que le chef sévisse encore plus… »

« Bah, pour une bande de tapettes dans votre genre, y’a bien que ce genre de moyen pour se faire des sous… »


« Qu’est-ce que tu dis, microbe ?! »


« Ce que je pense, pédale ! Vous avez même pas le cran de sortir, alors qu’il n’y a que deux femmes. Ouais, les gardes aussi sont trop pétochards pour se bouger le fion… »

« A quoi bon, la naine, à quoi bon ? On est bien là où on est ! »

« C’est ce que je dis… »

Décidément, la parlote n’était vraiment pas le fort de Mist. D’ailleurs, si cela n’avait tenu qu’à elle, la tueuse aurait attaqué de front ce groupe de ravisseurs. Cependant, sa récupération n’était pas encore complète et elle ne pouvait se permettre ce genre de folies… Il n’y avait plus qu’à attendre la blonde.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1707
Yens : 72
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Mar 27 Déc - 18:41






à contre-coeur


J'arrivai rapidement à la barrière de garde que j'avais passé tout à l'heure. Les gardes furent un brin surpris de me voir retourner sur mes pas, et levèrent légèrement un sourcil.

Déjà fini ?

Je secouai la tête en reprenant mon souffle. Puis je lui expliquai brièvement la situation.

C'est vous qu'ils veulent, peut-être que si vous vous montrez, ils seront plus cléments, ils accepteront de nous ouvrir.

Le garde rigola doucement.

Tu es bien naïve pour quelqu'un de Fuyu, ça change... je les connais, ce n'est pas la première fois qu'ils font le coup. Tant qu'ils n'auront pas des sommes astronomiques de yens ou la vie d'un soldat en rançon, il ne céderont pas.


Clairement je n'avais rien à voir avec Fuyu, ça je ne le contestais pas et je pus alors découvrir les véritables conditions de cette bande. Il ne rigolait vraiment pas et leur exigences étaient plutôt compliquées à remplir... Alors que j'affichai une mine plutôt contrariée, le garde continua.

Mais bon, ça fait un moment qu'on essaye de les coffrer et jusqu'à maintenant, aucun royaume ne nous a envoyé d'élus pour régler l'affaire. Peut-être qu'aujourd'hui on a une chance. Voilà ce qu'on va faire.

Je l'écoutai avec attention, mais il proposait à nouveau de la violence. ça ne m'enchantait pas le moins du monde car je détestais ça, mais depuis la dernière rencontre avec le ninja de l'akatsuki, je me forçais à en faire abstraction pour devenir plus forte. En soupirant, je déclarai.

Très bien, allons-y

Nous revînmes vers l'autre élu qui discutait avec le portier de la bande, Ce dernier, en me voyant accompagné de ce qu'il avait demandé, afficha un sourire.

Ah ben voilà, c'était pas compliqué, même toi la blonde tu y es parvenu.

Ferme-là Shuntak, dis-moi ce que tu veux vraiment

Mais tu le sais mon bichon, je veux ta peau. Toi, la blondasse, tue-le

Je jouai mon air surpris, mais au fond j'étais déçue. J'avais encore l'espoir que ce que m'avait dit le garde soit faux, mais là il n'y avait plus de doute. Devant ma brève passivité, le bandit fit monter la pression.

Allez, on se dépêche sinon...

Nouveau cri venant d'un otage. Cela m'insupporta, et je me tournai vers le garde, joignant les mains pour appeler ma technique.

Désolée...

L'officier se mit en garde et je crachai ma première bulle de vent droit vers lui. Il l'évita et soudainement, je dirigeai toutes les autres contre la porte qui rapidement s'effondra sous l'assaut. Le bandit se recula juste à temps pour ne pas être blessé. Dans la surprise général, le garde s'attaque à ce dernier pendant que je fonçai à l'intérieur et repérer le bandit le plus près des otages. Rapidement je préparai une boule dans ma main que je plaquai dans son sternum. Une sphère de vent l'entoura, le retenant prisonnier.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 282
Yens : 225
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Mist ☠ Glas de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Mar 27 Déc - 22:31



feat. Rumaki Oshigato
Babysitting et kidnapping

Au bout d’un moment, la blonde finit par revenir, accompagné par un homme en armure dont on pouvait aisément supposer qu’il s’agissait d’un garde. Mist trouvait que l’autre élue avait été longue pour la tâche qui lui avait été assignée, mais préféra garder le silence, se délectant avec un petit sourire de la suite des évènements. Il était évident qu’en suivant les instructions fournies par les ravisseurs, le duo ne ferait que rentrer dans leur petit jeu, et n’en tirerait rien en échange… Toutefois, la fille aux cheveux noirs se souciait autant des otages que d’un chewing-gum usagé.

Finalement, le trouffion de l’entrée aperçut le milicien et félicita d’un commentaire sarcastique la jeune femme qui s’était acquittée de sa mission. Juste après, il révéla que son désir était de voir mourir cet homme. Dès que cette remarque fut dite, l’aérokinésiste déchue dégaina bien entendu la dague de son fourreau, prête à s’occuper de cette partie-là. Néanmoins, en opposition totale avec son ton, l’autre représentante du sexe féminin semblait elle-aussi déterminée à abattre le garde. Mist dut se contenter du second rôle, cette fois-ci sans aucun plaisir.

C’est ainsi que la blonde utilisa une étrange technique projetant une bulle d’air en direction de sa cible. La présence de cet élément insuffla une grande bouffée d’énergie à Mist. La Fuyujin ne connaissait que trop bien ce pouvoir, puisqu’il était le sien, du moins partiellement depuis qu’un sceau lui avait été apposé. La première attaque loupa le garde, mais les suivantes furent dirigées vers la porte où se tenait le kidnappeur. Il ne fallut pas longtemps à la tueuse pour comprendre qu’il s’agissait là d’un stratagème visant à user de l’effet de surprise pour pénétrer de force dans la maison. Couronné de réussite, le plan marcha comme prévu et la porte céda, tandis que la vigie se trouvait emprisonnée dans l’une des bulles d’air.

Ni une ni deux, Mist se rua à son tour à l’intérieur, appréciant la tournure de la chose. Un couteau de lame au passage à la gorge  du garde pour être sûre qu’il ne les gêne plus, puis, sans regarder si son meurtre avait réussi, la fille aux cheveux noirs s’élança plus en profondeur. Un peu plus loin se trouvait une grande pièce où, une demi-douzaine de ravisseurs menaçait une quantité à peu près équivalente d’enfants.

« Alors les pétochards ?! On se planque derrière des gamins ? »


De la provocation, comme d’habitude. D’ailleurs, celle-ci eut son petit effet puisque le plus proche des hommes se rua vers Mist. Cette dernière leva le bras, qu’elle dissimulait jusqu’ici dans les pans de sa cape, et jeta la dague que sa main tenait en plein thorax de l’assaillant. Touché grièvement, ce dernier s’effondra, tandis que l’arme revenait lentement dans le poing de sa propriétaire, aidée par sa faible maîtrise de l’air.

« Qui est le suivant ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1707
Yens : 72
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Dim 1 Jan - 20:26






Libération


Alors que le garde avec qui je m'étais allié était aux prises avec le bandit de l'ntrée et que ma prison avait fait effet, j'entrai dans une pièce au même moment que la deuxième élue. J'y découvris six malfrats tenant en respect le même nombre d'otage. J'eus un temps d'hésitation. qui permit à ma partenaire de planter l'un des ennemies. Je détestais cette violence, même si elle était exécutée dans le but de libérer des êtres innocents. Par réflexe, je voulus faire un geste pour soigner le pauvre homme qui s'effondra, mais je me retins, en me disant que d'une part cet homme n'était pas mort, mes connaissances médicales me le confirmaient et d'autre part, il devait faire partie de ses "obstacles à la Paix" que Nagato évoquait lors de leur dernières rencontres.

Je secouai donc rapidement la tête pour me reconcentrer sur la bataille, alors que déjà deux bandits se ruèrent sur moi avec leur couteau. J'évitai le premier coup, puis frappa le poignet du deuxième pour dévier la trajectoire d'attaque et lui faire lâcher son arme. Puis rapidement, mes mains s'entourèrent d'un mana bleu et tranchant. Sans attendre, je frappai mon premier agresseur à la jambe , ce qui le fit s'effondrer au sol, puis je m'occupai du deuxième en lui blessant l'épaule et le flanc. Il ne restait donc plus que trois adversaires en face de moi. Je répugnais honnêtement à faire ça, et je devais faire un grand effort pour continuer à me préparer pour blesser les adversaires restant.

Malheureusement, l'un d'eux attrapa un enfant et lui plaça un couteau sous la gorge.

Encore un geste la blondasse, et je le crève !

Un silence bref s'installa entre nous, pendant lequel je cherchai avec empressement un moyen de sauver le pauvre captif qui me faisait penser à Haïko, avant que mon allié officier ne surgissent derrière son dos pour l'assommer avec son manche de sabre. L'enfant s'enfuit rejoindre le groupe des prisonniers. Adressant un rapide sourire de reconnaissance au représentant de l'autorité, je fonçai contre les deux derniers adversaires que j'enfermai dans une bulle de vent tout en esquivant leurs coups. Une fois tout ce beau monde immobilisé ou hors d'état de combattre, je me tournai vers les otages.

Dépêchez-vous de sortir d'ici, mes prisons de vent ne vont pas tenir éternellement.

Le plus grand d'entre eux resta immobile une seconde avant de prendre un prisonnier plus petit par la main et de l'entraîner vers la sortie. Je courus vers la jeune fille qui avait subi les sévices destinés à exercer une pression sur nous tout à l'heure, et la soutenu en passant son bras derrière ma nuque.

Allez ma petite, un petit effort.

Nous avançâmes à son rythme alors que certaines de mes techniques d'emprisonnement montraient déjà des fissures.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 282
Yens : 225
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 43
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Mist ☠ Glas de brume ☠

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Mer 4 Jan - 14:26



feat. Rumaki Oshigato
Babysitting et kidnapping

Mist reprit son souffle… User de son pouvoir la privait à chaque fois de la grande majorité de ses forces… Enfin, depuis qu’un sceau limitait sa puissance…Quoiqu’il en soit, grâce à l’intervention de la blonde et du garde, elle put se poser dans un coin de la pièce, attendant le moment opportun pour frapper.

Faisant à nouveau montre de sa puissance du vent, la femme s’occupa des cinq ravisseurs, même si le soldat dut protéger un otage. Néanmoins, c’était surtout du fait de la blonde que la bande fut mise en déroute. De fait, les deux premiers furent désarmés, mais laissés en vie ; le suivant fut violemment touché par le milicien ; les deux derniers furent enfermés dans ces fameuses bulles d’air.

La jeune Esper était admirative devant la force de l’autre, même si elle détestait son manque de cran qui l’empêchait d’abattre ses adversaires. Toutefois, il fallait admettre qu’elle avait été d’une efficacité redoutable. Malgré cela, des failles commençaient à se former dans les prisons de vent… Déjà, les deux kidnappeurs restant se réorganisaient, décidés à ne pas se laisser prendre de nouveau au piège.

Mist ayant totalement récupéré, elle se décida à achever le duo. Profitant du fait que les malfrats se ruaient vers la blonde, craignant qu’elle réitère sa technique, elle s’élança dans le dos du plus proche et lui trancha la nuque d’un coup précis. L’homme s’effondra, tandis que le second se retournait. Mais le garde avait été vif et, sitôt qu’il avait aperçu l’assaut de l’aérokinésiste déchue, il avait pris pour cible le deuxième ravisseur. D’un coup du pommeau de sa lame, il assomma le dernier des bandits.

La fille aux cheveux noirs soupira : encore un qui survivrait… Puisque les otages avaient pu s’enfuir, et qu’il n’y avait plus personne à tuer, Mist essuya tranquillement sa dague, la rengaina, et tourna les talons, quittant la maison et se faufilant dans les ruelles. La journée avait été chargée…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1707
Yens : 72
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   Jeu 5 Jan - 21:36






Happy end


Alors que la plupart des ex-prisonnier était déjà hors d'atteinte à la sortie, j'avançai toujours avec la blessée. Je vis du coin de l'œil mes prisons de vent céder pour deux d'entre. Je me mordillai la lèvre, n'étant pas en position de me défendre, mais bientôt, ce fut l'autre élu qui s'en chargea, toujours avec cette violence qui me faisait mal au cœur. Je me reconcentrai sur l'aide à la prisonnière pour qu'elle atteigne aussi la sortie sans égratignure. Le garde qui m'avait épaulée pour ouvrir la porte vint me prêter main forte en soutenant la pauvre enfant par son autre bras. Ensemble nous pûmes remarquer que l'autre élue n'avait pas attendue pour déserter l'endroit. Je le regrettai un peu, car j'aurais bien voulue la remercier pour son aide, ou au moins lui demander son nom...

Une fois à l'extérieur, le garde rejoignit les siens pour indiquer que la voie était libre. Plusieurs d'entre eux se précipitèrent alors à l'intérieur pour coffrer les malfrats pendant qu'ils étaient hors de combat. Pendant ce temps, je me dirigeai vers le groupe d'enfant pour allonger la pauvre fille qui présentait pas mal de blessure le long du corps.

Elle va mourir ? demanda timidement un petit garçon

Je lui souris.

Mais non, ne t'inquiète pas.

Je posai mes mains sur ces blessures et fis apparaître le mana vert des soins. Sous le regard incrédules des petits, je soignai cette jeune fillem dont la grimace de douleur s'effaça au file de mon travail. Une fois cela terminém un des gardes qui était resté à l'extérieur s'approcha de moi.

L'autre élue est déjà partie, mais en ce qui vous concerne, voici une récompense pour votre aide avec ces bandits.

Je regardai sa main et reconnut un sac rempli de yens. Je souris au garde et déclarai d'un ton calme.

J'ai fait ça parce-que je désirais vraiment voir ces enfants libres. Gardez votre argent.

Il me prit la main et y posa le sac, avec un sourire plutôt taquin.

Ouais, mais grâce à vous, on a enfin arrêté cette bande de racaille, alors moi je désire vraiment que vous preniez ceci. C'est les autorités en plus qui l'avait mis à disposition, ne crachez pas dessus.

Je rigolai doucement, et acceptai finalement le cadeau. Puis, je pris congé des gardes et des enfants qui me remercièrent par de gros câlins franchement très agréable. Suite à cela, je revins sur mes pas et alla retrouver Haèiko qui avait mis le bazar dans la chambre. Avec un sourire attendrie, pas le moins du monde gênée par cela, je le libérai de la prison de vent et lui collai un bisou sur le front. Au moins il était en vie, mon ange.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Babysitting et kidnapping   

Revenir en haut Aller en bas
Babysitting et kidnapping
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Le Cap-Haitien gronde aussi sa colère contre le kidnapping
» Un expert en securite publique opine sur le kidnapping
» Le kidnapping dépasse la frontière
» Haiti Kidnapping Update

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.