Partagez | .
Le chemin des rencontres
Messages : 343
Yens : 161
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Le chemin des rencontres   Jeu 29 Déc - 11:54



feat.Kage
Le chemin des rencontres





L'homme léopard avait laissé derrière lui son bivouac dans la forêt d'emeraude, sans pour autant repartir bredouille non plus. Son balluchon bien accroché à la sangle de sa tenue, il s'en allait voguer ailleurs, dans l'espoir de revendre des bibelots volés, comme à son habitude. L'argent généré dans les petits villages bordants les routes commerciales, n'étaient vraiment qu'une maigre consolation. Sherkhan avait pourtant entendu parler d'un grand village marchand, nommé Shiryoku. On en parlait comme d'une quatrième capitale, celle de l'ivresse de l'or et des yens.

Avec une telle renommé, inutile de dire quelle idée en tête avait l'Ayns avide. Le voleur s'était donc dirigé vers ce bourg, sans pour autant le trouver facilement. D'après sa carte qu'il avait surement volé aussi, il se trouvait à plusieurs centaine de kilomètres de son objectif. Même en utilisant ses talents de course, qui par ailleurs progressait avec sa force et son endurance, celui ci mettrait bien une journée ou deux pour l'atteindre. Ce n'était pas forcément utile de se presser, pas encore.

Après tout, le félidé n'était pas si pressé et pouvait encore largement vivre de ses larcins autour de lui. Nombreux étaient les natifs humains, un peu, voir beaucoup plus faibles et crédules, qu'il pouvait abuser. S'écartant définitivement de la lisière de cette forêt et joignant un petit chemin de campagne, le félin continua son épopée à travers champs et rivières, profitant un peu de sa solitude et du paysage s'offrant à lui. Une journée passa et il dormi à la belle étoile en contemplant les lumières nocturne de Kosaten. Plus il y pensait et moins il regrettait son ancien monde. Certes, ici, les fameux élus étaient des êtres puissants qui pouvaient le faire chavirer, mais ce n'était pas très grave.

Le monde dans lequel il se trouvait désormais, avait aussi de belles choses à offrir, même si d'un certain coté, il était aux mains des Hommes que celui ci haïssait tant. Attendant que l'aurore frappe ses pupilles, Sherkhan se remit en route, toujours dans la même direction, reprenant alors le cours du chemin qu'il faisait depuis des heures déjà. La voie escarpée laissa cependant place à une autre, plus grande et espacée, largement plus empruntée que la précédente. C'était une route commerciale qui enjoignait à la civilisation. Deux choix possible, avancer ou reculer, mais le félidé avait prit sa décision.

Cependant, avec son attitude envers les humains et son apparence assez atypique, un fauve de deux mètres douze ne laissant personne indifférent, il préféra marcher dans les hautes herbes d'à coté. Cela lui valut la rencontre d'un ou deux serpents, rien de fou, puisque l'Ayns en profita pour les manger dans la foulée. C'était très nourrissant, et comme il n'avait aucun problème avec la viande crue, que son organisme digérait parfaitement, et bien celui lui donnait assez de force pour continuer. Mais il sentait une odeur particulière au loin, enfin pas si loin que cela.

Humant l'air avec son museau, captant habilement une effluve agréable, comme un parfum doux, il comprit même si l'odeur était captivante, qu'il s'agissait d'un ou d'une humaine. En revanche, Sherkhan était incapable de savoir si c'était un natif ou un élu comme ça. La rencontre ne  tarderait pas, il gardait son air de toujours, tout en se disant que c'était probablement une proie de plus à voler. Néanmoins, l'Ayns gardait en tête que son dernier coup d'éclat, contre la rouquine bourgeoise, lui avait presque valut de gros soucis, et ce, même en ayant l'avantage de la force. Le temps de la prudence était venu !

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le chemin des rencontres   Ven 30 Déc - 16:29



Le chemin des rencontres


Kage tenait son bras gauche de toutes ses forces sous la cape qu'elle avait acheté à un marchand de passage, la demoiselle la détacha alors afin d'observer son bras. Suite à un affrontement contre deux brigands, son bras gauche avait complètement dégénéré. Jusqu'à maintenant, en dépit de son faible niveau, elle avait pu contenir ce bras fait d'une masse ombrageuse capable de prendre une apparence parfaite de chair, de peau. Malheureusement avec sa puissance réduite, tenir son bras sous cette forme lui était complètement impossible et elle n'arrivait pas non plus à entrer en contact avec son Ombre afin de l'obliger à récupérer ses morceaux d'ombres, quitte à ce que la nouvelle élue se retrouve sans son bras gauche. Des filets noirs grimpaient le long de sa main droite, l'attrapaient et la jeune femme peinait de plus en plus à contenir le tout. Que faire? Tentant de se concentrer entièrement sur son bras, Kage ferma ses yeux, rassemblant la maigre puissance qu'elle avait pour au moins calmer les ombres. Peu à peu, elle sentait que ça grouillait moins sous sa main. Encore un peu... Un tout petit peu...

« Y'a un problème ma p'tite dame? »

Kage sentit un souffle sur elle et lorsqu'elle se détourna ce fut pour voir un équidé et plus haut, un homme l'air intrigué. La jeune femme s'empressa de refermer la cape, s'obligeant à arborer un léger sourire, secouant sa main libre pour signifier que tout allait bien sans pour autant parler. Le cavalier haussa ses épaules puis contourna l'étrange élue avant de presser sa monture.

« ... Ouf ... »

Kage passa sa main sur son front et rouvrit sa cape, découvrant que si les ombres ne s'affolaient plus comme précédemment, son bras n'avait pas encore reprit sa forme normale. Un léger sifflement s'échappa d'entre ses dents puis la brune referma sa cape, observant aux alentours, quelque peu ennuyée. Les brigands s'en étaient échappés plutôt bien, ils avaient subtilisés la sacoche qui contenait ses vivres et sa carte. En somme, tout ce que le vieux Darmond lui avait confié pour son voyage jusqu'à Seika et plus précisément la capitale. De plus, d'après Rinkyu, il y avait bien trois jours en charrettes alors... à pied? La chose s'avérerait compliqué sans rien à manger.

Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.

Posant sa main droite sur son ventre plat, Kage plissa ses prunelles claires et soupira. Voilà qu'elle avait faim, en plus de cela. Peut-être fallait-il qu'elle apprenne à manger de façon régulière afin de ne pas être ainsi soudainement prise au dépourvu? Kage se passa sa main à l'arrière de sa tête en grommelant pour elle-même. Elle n'avait même plus les quelques yens à cause de ces fichus brigands... à moins de travailler ou de rendre un service, personne ne lui donnerait de quoi manger. La chasse? Oh, la native de Tsukuyomi savait chasser mais cuisiner s'avérait être une toute autre affaire. Une affaire dont il vaux mieux ne pas parler pour préserver le cœur d'éventuels cardiaques. Optant pour aller sur sa droite, Kage restait aux affûts, visiblement décidée à chasser. Elle longeait le bord du chemin, avançant doucement, il devait bien y avoir quelque chose se tapissant au sein de ces hautes herbes non? Doucement, elle s'y enfonça et son petit mètre cinquante neuf lui permettait de sa cacher complètement une fois baissée suffisamment. Une présence. Il y avait quelque chose droit devant! Kage eut un léger sourire avant d'apercevoir une queue à travers quelques hauts brins d'herbe. Bingo. Bondissant vers l'avant, Kage attrapa à l'aide de sa seule main valable la queue blanche et tachetée.

« Je t'ai eu! »

Elle tira un peu dessus, fronçant ses sourcils. Hm. C'était une si grosse bestiole que ça qu'elle avait attrapé?

©MangaMultiverse



Dernière édition par Kage le Sam 31 Déc - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 343
Yens : 161
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Le chemin des rencontres   Sam 31 Déc - 2:06



feat.Kage
Le chemin des rencontres





Caché dans les hautes herbes pendant un moment, enfin bien qu'il continuait d'avancer dans une direction et notamment les montagnes, il ne tarda pas à être surpris. En effet, alors que son membre supplémentaire se baladait de gauche à droite et bien que celui ci senti l'odeur s'approcher de plus belle, un frisson le parcourut lorsque l'Ayns senti sa queue être prise dans les mains d'une humaine, celle qu'il venait de sentir quelque seconde plus tôt.

Kage faisait son apparition, en prenant dans ses paumes, le long appendice qui bougeait avec les frottements. Sherkhan s'était retourné, tentant de dégager l’extrémité le plus rapidement possible, en fouettant l'air de gauche à droite. Avec sa force, il y parvint sans trop de problème, puis fit face à la jeune femme, dont l'un des bras semblait drapé par une sorte de cape.

Que voulait-t'elle ? C'était une voleuse ou alors une chasseuse ou juste une curieuse ? En tout cas, un peu à l'ouest, pour tenter de s'attaquer à un léopard géant de plus de deux mètres. Ce dernier s'était alors pleinement relever pour l'impressionner un peu.

Ôtes tes mains de ma queue, humaine !

Annonça d'une voix caverneuse et un peu hostile le félin. Déjà qu'il n'appréciait pas la compagnie des Hommes, mais si en plus, ceux ci se permettaient de le toucher comme s'il était un vulgaire animal, ça n'irait pas. Clairement, le félidé bondit légèrement en arrière, pour bien voir dans quelle nouvelle situation il venait de se retrouver. C'était une femme, assez basique et au style oriental, même si la détailler ne suffisait pas vraiment à tout comprendre la dedans.

Il regarda le bout de sa queue et reposa ses yeux perçants et rouges sur l'inconnue. Grognant légèrement pour lui démontré que ça ne lui avait vraiment pas plu, peut être qu'elle pourrait enfin s'expliquer. Non parce-qu'il est clair que c'était la première fois depuis qu'il avait posé ses pattes en Kosaten, que ce genre de chose lui était arrivé. Ce n'était pas de sa faute, s'il ressemblait à un animal et s'était légèrement écarté du chemin, justement pour avoir de la tranquillité.

Si tu me dédommage , je pourrais oublier cette offense. Tu as quoi sur toi ?

Tant qu'à faire, si Sherkhan pouvait profiter de cet événement de circonstance, tout en ayant un moyen de faire pression sur l'humaine et lui soutirer des yens, ce pouvait être une journée de gagnée. Ce petit jeu, il l'aimait bien, restait à voir si ça se passerait bien, ou alors dans le même genre qu'Halloween. La probabilité restait présente, pour que Kage ne soit pas si naïve ou n'ait tout simplement rien ou encore, se déclare plus menaçante qu'il n'y parait. Pour l'instant, il fallait la jauger et voir si le voleur parviendrait à s'en tirer ou non.

" Que va t'elle choisir ? " Pensa t'il.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le chemin des rencontres   Sam 31 Déc - 18:17



Le chemin des rencontres


L'estomac dans les talons, Kage tenait fermement la queue de la bête, cette-dernière s'agita alors follement et la jeune femme fut obligée de lâcher l'appendice. Diantre! Une telle force? Kage fronça ses sourcils et releva lentement son faciès fin vers la silhouette qui la surplombait d'une hauteur... incroyable. Un immense léopard se relevait de toute sa hauteur sous les yeux incompréhensifs de la jeune femme qui conservait un minois neutre. Le félin grogna contre elle d'une voix rauque et Kage ferma ses yeux tout en se redressant lentement, se sentant bien petite face aux plus de deux mètres de son interlocuteur. Kage rouvrit ses prunelles et les plissa, clignant alors plusieurs fois des yeux. Un homme-félin? Ici? Mais plutôt que de se mettre à poser mille questions sur la provenance de l'autre, Kage garda la tête froide et posa son poing droit contre son cœur avant d'incliner son buste vers l'avant.

« Excusez-moi de mon comportement, je vous ai prit pour... une proie. J'espère que vous accepterez mes excuses! »

Kage resta un moment sans piper mot, toujours un peu baissée, le cœur battant. Il fallait dire qu'elle avait beau être naturellement encline à excuser ses actes, elle agissait actuellement encore plus poliment qu'à l'accoutumée: elle n'était pas assez puissante pour se défendre convenablement face à une telle force de la nature, c'était évident. Mieux valait donc ne pas trop le froisser, n'est-ce pas? La jeune femme se redressa finalement tout doucement aux mots de l'homme-félin face à elle. Un léger sourire gêné s'afficha sur les lippes de la demoiselle qui, inconsciemment, glissa sa main libre à l'arrière de sa tête.

« Je vous aurais volontiers cédé quelque chose mais voyez-vous... je viens de me faire prendre ce que j'avais par deux brigands, avec me force diminuée, je n'ai pas pu faire grand-chose. »

C'était tellement ennuyeux à dire, et frustrant. Surtout que si son bras gauche n'avait pas déconné, tout se serait bien passé... enfin, peut-être? Kage soupira doucement avant de lever un doigt, conservant son air tranquille.

« J'ai... une question, êtes-vous un Netoko? Vous venez de la Jungle Luxuriante, non? »

Parce que Kage avait cette question qui lui brûlait la langue depuis qu'elle avait remarqué qu'il était un homme-félin doué de parole. S'il était un Netoko, cela signifiait que l'un des dieux avait ramené ici l'un de ces braves guerriers de son monde? La brune ne se souvenait pas d'avoir vu un léopard arborant une telle fourrure et de telles prunelles rubescentes mais, après tout, peut-être qu'ils avaient grossit leurs troupes depuis la Guerre de la Capitale? Peu probable, les Netoko étaient très peu nombreux à cause du harcèlement qu'ils avaient subis lorsque le sixième Empereur avait prit la tête de Shakuma. Mais après tout... cela avait tellement changé depuis l'arrivée d'Arthur que d'autres Netoko avaient pu revenir au sein de leur clan, non? Perdue subitement dans ses songeries, la brune se rendit compte qu'elle avait détourné le sujet principale sans forcément s'en apercevoir.

« Hm, je pensais à autre chose, désolé. Pour ce qui est du dédommagement de vous avoir ainsi offensé... Je peux vous proposer deux choses: vous m'accompagnez récupérer mes affaires et je vous en laisse la moitié ou vous me demander quoique ce soit et je l'effectuerais... dans la mesure du possible. »

Kage préférait tout de même se méfier un minimum, une lueur de malice était nettement visible au fond ds mirettes prédatrices. Et puis, la réaction même de l'homme-félin offrait une bonne idée de ce qu'il était: un genre d'opportuniste? C'était toujours une bonne chose d'être ainsi, on ne perdait jamais une opportunité de s'en mettre plein les poches, sauf si cela tournait mal. La native de Tsukuyomi, elle, comptait pour le moment entrer dans le petit jeu: si elle pouvait retrouver une partie de ses affaires, c'était toujours ça, non?

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 343
Yens : 161
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Le chemin des rencontres   Dim 1 Jan - 13:48



feat.Kage
Le chemin des rencontres





La demoiselle lui faisant face, surplombé par le léopard géant, ferma les yeux, sans doute apeuré devant une telle créature. Les Ayns demeuraient après tout, des êtres impressionnants de nature, même sur Mandoo, bien qu'ils soient moins grands que les Shogats ou moins dominants que les Baras. De plus, Sherkhan avait des yeux perçants d'une couleur rubis et des cicatrices sur le museau, lui donnant cet air si guerrier, qui prévalait peut-être devant d'autres. Tout en ayant grogné pour signifier son mécontentement, la jeune demoiselle commença alors un véritable discours d'excuses. Sur le coup en tout cas, celle ci avait vraiment l'air sincère dans sa démarche.

S'époussetant un peu, comme si le félidé avait été salit, celui ci écouta tout de même ce que cette humaine pouvait bien avoir à dire. D'ailleurs, Kage resta quelques secondes silencieuse, comme attendant une réponse de la part de celui qu'elle avait offensé. Pour le moment, c'était juste vexant d'avoir été prit pour une proie, aussi facilement. Le fauve ne dit cependant rien, n'acceptant, ni ne refusant les excuses adressés pour le moment. Puis c'était un peu facile, mais après tout, un autre plan pouvait naître dans son crâne malin. Profiter de la situation pouvait conférer tellement d'avantages par la suite, qu'il valait mieux écouter jusqu'au bout !

Tandis qu'elle était à présent pleinement redressée, bien droite et se massant l'arrière du crâne, le silence fut à nouveau brisé pour que la jeune humaine indique qu'évidemment et comme par hasard, tout ce qu'elle possédait ou avait pu posséder, avait étés pris par deux bandits de grands chemins... Lorsqu'elle parla de force diminué, cela rappela au félidé les élus, forcément.

Force diminuée ? tu as vu un flash blanc il y'a peu, tu dois surement être une élue.

Peut être que, comme Halloween, cette dernière serait aussi perdue et ne voudrait pas entendre la vérité pendant les premières longues minutes, celles des explications. Il y'avait aussi une chance que Kage soit juste une fille lambda, blessée ou fatiguée. En fait, les raisons pouvaient varier, mais de son point de vu, avec ce qu'il avait déjà traversé lors de ses dernières rencontres, les exemples poussaient dans cette direction. Mais bref, pour le moment, il voyait qu'il n'aurait aucun dédommagement, à part quelques excuses et ça n'allait pas trop. Espérons que ses prochaines paroles soient plus utiles.

En fait, c'était une question qui arriva, elle demanda s'il était un Nétoko. Ce nom ne lui disait absolument rien, et il était probable que la jeune femme confonde le fauve avec une autre créature de son propre monde, ou encore de Kosaten même.  La jungle en tout cas, il en avait entendu parler, enfin pas forcément la luxuriante, mais il y'en avaient sur Mandoo.

Je connais le désert et des jungles, mais je ne suis pas un Nétoko, non. Je suis un Ayns d'Aloon.

Il répondait assez sèchement, gardant rancœur d'avoir été touché précédemment et le faisant sentir à la voix. Qu'elle puisse comprendre qu'il était difficile pour lui d'accepter ce genre de chose. Puis finalement, on en revint au point principal, à savoir la question de la contre-partie. Tendant alors un peu plus scrupuleusement l'oreille velue dans la direction de cette brunette aux yeux amendes, l'Ayns constata la proposition suivante.

Je ne sais pas ce tu avais dans tes affaires, je ne veux pas me battre contre deux bandits, peut être bien armés, pour la moitié d'un bout de pain. Quand à la seconde demande, ça pourrait faire l'affaire, sauf que j'en sais trop peu sur toi. Donc, qu'ont t'ils dérobés avec exactitude ? Soit précise humaine et je me déciderait à t'aider ou non.  

Dur en affaire, mais pas naïf au point de se laisser embarquer dans un combat à nombre égal, avec une femme fatigué qui s'était donc fait battre et racketté, ce qui laissait présager une certaine organisation et force de la part des deux brigands. Sherkhan voulait s'assurer d'être gagnant dans la petite entreprise qu'il mettait sur pied avec elle. Demandant donc quelque précision, il ne fallait pas non plus laisser partir une telle proie potentielle. La regardant alors de bas en haut, sans le lui cacher, il ajouta, en bluffant un peu ;

Tu ne trouveras pas meilleur guerrier sur le territoire ou tu es. En terme de force, je peux t'aider facilement, mais je veux être payé en conséquence des risques... C'est compréhensible non ? Qu'en dis tu ? Si ça te va, je peux te suivre et si tu es assez proche, je les pisterais. Mon flair est inégalable.  

Mais bon, elle ne semblait pas avoir d'argent, et puis gardait un mutisme qui lui disait que ça sentait... L'arnaque tout ça. Nan, vraiment, le léopard ne pensait pas pouvoir faire quelque chose de très optimal avec elle. Il décida de continuer sa route dans la brousse, et elle n'avait interêt à lui reprendre sa queue !

Mouais, bon.. J'ai pas de temps à perdre avec toi finalement, barre toi et m'approche plus.  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le chemin des rencontres   

Revenir en haut Aller en bas
Le chemin des rencontres
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» Chemin détourné
» AU Creux du chemin noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.