Partagez | .
Que veux-tu? Que cherches-tu?
Invité Invité

-



MessageSujet: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Sam 31 Déc - 22:58


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

   Après m'être séparée de Natsume, j'avais décidé de rester à Kansei une journée de plus, le temps de refaire le plein de nourriture et d'énergie. J'avais pris le soin de payer la plupart des choses que j'avais dans ma besace, histoire d'avoir des repas copieux et délicieux. J'avais de quoi faire en ce moment... Autant en profiter. Puis, n'étant pas dans Seika, si je me faisais prendre, comme la fois à Chikai avec Geleerde... Valait mieux pas gâcher notre pacte d'alliance pour de simples repas.
Une fois tout réunis, je décidais de repartir pour la capitale de la nation du pheonix. Cela faisait quelques temps que je n'y étais pas allée, il était donc temps d'y retourner. Peut-être que cette fois-ci, je reverrais Aki? Depuis le temps que je cherche à la retrouver... Je la savais en vie, mais où était-elle désormais?

   J'avançais droit vers la sortie de Kansei, capitale de Minshu. Une fois un pied dehors, je ne pouvais me douter un seul instant, que la personne qui se trouvait tout juste à côté de moi pouvait être un élu. Sans même lui adresser un regard, j'avançais. Jusqu'au moment où un hurlement s'était fait entendre non loin de la place principale de Kansei. Je tournais rapidement la tête vers le lieu que je m'appretais à quitter, puis résolue à savoir ce qui venait de se passer, mon corps avait suivit ma tête, tournant donc de direction pour revenir sur mes pas. J'avais entrepris une course à pied. Une fois arrivée au centre de la capitale, un attroupement de villageois s'était fait non loin de là. Je reprenais ma course jusqu'à cet endroit puis, poussant quelques personne tout en leur réclamant de me laisser passer, j'arrivais enfin devant une scène que je n'aurais jamais cru voir en pleine capitale.

   Une jeune fille d'une quinzaine d'année environ se trouvait sous nos yeux. Elle était dénudée, un trou béant au niveau du coeur. Le sang jaillissait de deux endroits différents, d'un côté au niveau de la blessure visible, puis d'un endroit que j'aurai tout bonnement préféré ne jamais voir... Une grande flaque de sang au niveau de son entre jambe avait coulé à flot.
A la vue de cet immonde cri, un énorme brouhaha se faisait entendre derrière-moi, puis, une voix plus forte que les autres s'était mise à hurler dans ma direction.

-NOOOOOOOOOOOOON!!!!! NOOOOOOON!!!!!! Ma fille! Non! Ma fille... Shinobu..!! SHINOBU!! S'il te plait.. Réveille-toi ma chérie, ô ma chérie, s'il te plait!! Shinobu!!!

   Venue de la foule, cette jeune femme s'étais précipité sur le corps sans vie de la victime.. Au vue de ses paroles, il était devenue évident que cette femme soit la mère de la gamine... Me retrouver devant une telle scène ne me rendait pas particulièrement joyeuse. En réalité, cette enfant qui semblait avoir pratiquement le même âge que ma petite citrouille.. Elle lui ressemblait d'ailleurs un peu. Seule sa tenue et sa coupe de cheveux était différente. Voir ce corps de jeune fille sans vie me rappelait mes derniers instants en compagnie d'Adakor...

- .... Je m'en occupe.

   La mine sombre, je m'avançais vers la jeune maman qui venait de perdre son enfant et plaçais ma main gauche sur son dos pour tenter d'apaiser son coeur, puis de mon autre main, je venais toucher les mains de la mère. La jeune femme se mit à pleurer de plus belle, implorant le dieu serpent de faire revenir sa fille et de punir celui qui avait pu faire une tell chose à son enfant, sa chair.
Je jetais un oeil derrière-moi, un jeune homme avait fait attention à évacuer la foule qui s'était formé autour de la fameuse Shinobu. Du coin de l'oeil, je lui implorais donc de prendre la mère avec lui, pour que je puisse voir ce qui s'était passait avec cette enfant.
Puis soudainement, deux gardes venaient d'arriver après avoir fini leur ronde. Les yeux écarquillés, ils s'étaient rapproché de nous pour nous demander ce qu'il venait de se passer. Je décidais de rester silencieuse et de continuer de consoler la jeune mère.



Correcteur:
 


Dernière édition par Kachou le Mer 4 Jan - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Mer 4 Jan - 16:48


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

Je laissai un large sourire éclairer mon visage à l’approche de la grande ville. J’étais enfin parvenu à mon but ! Après moult périples et aventures j’étais enfin arrivé à la capitale de Minshu, où j’espérai pouvoir trouver une vie stable, le temps que je sois renvoyé chez moi. Enfin, si je l’était un jour. Je gardais espoir, mais savais qu’il y avait peu de chances que ça arrive. L’absence de ma famille et guilde se faisait de plus en plus ressentir, mais je continuais. Rien ne servais de vivre dans le désespoir alors que je savais qu’il y avait les moyens de vivre une vie décente ici. De plus, il fallait toujours aller de l’avant dans la vie, il y avait toujours pire que sa propre situation ! Mes dernières aventures ma l’avaient prouvé. Mes yeux s’assombrirent à ces souvenirs, mais je les rejetai bien vite, et entrai tout content dans la capitale du Serpent.

Je croisai une première personne qui semblait quitter cette ville, et son accoutrement me dit aussitôt qu’elle était une élue. Mais comme elle semblait perdue dans ses pensées, nous passâmes tout deux notre chemin, sans s’échanger un mot. Cependant, alors que l’une s’apprêtait à quitter l’endroit, et que l’autre y entrait plus profondément, un hurlement déchira l’air et l’atmosphère calme de la ville, ma glaçant le sang. Sans plus m’occuper  de l’inconnue, je ne réfléchis pas et me mis à courir dans la direction du cri. A l’intérieur de moi, les images de l’assassinat de Tsurugi se rejouaient. Quelque chose me disait que la scène sur laquelle j’allais tomber ne serait pas réjouissante. Cependant je ne fis pas demi-tour. Peut-être aurait-on quand même besoin de moi.

Je m’arrêtai net en arrivant sur place. Un attroupement de civils ne me permettait pas d’avancer plus loin, et après quelques secondes, je décidai de pousser mon chemin à travers la foule. Ce fut un peu difficile, et je me pris quelques coudes dans le corps, avant de finalement parvenir au centre de la place, et de pâlir d’un coup. Je contins ma bile devant l’horrible scène, restant immobile sous le choc et l’horreur. Une fille qui semblait être de mon âge se tenait allongée, sans vie sur le sol, un trou béant dans la poitrine montrant les causes de sa mort. Mais ce n’était sans doute pas le pire. Car le sang venait aussi d’un autre endroit, et prouvait que le coup porté au cœur n’était pas le seul crime dont elle avait été victime. Le fait qu’elle soit complètement nue ne faisait que confirmer cette théorie à mes yeux, et je fermai ceux-ci afin de me recentrer. L’arrivée soudaine de ce qui semblait être la mère de la jeune fille me fit me reprendre, et alors que l’élue de plus tôt s’occupait de la rassurer, je me détournai pour éloigner la foule. Je pus remarquer quelques regards lubriques qui me firent grimacer. Certaines personnes n’avaient vraiment aucune gêne !

- Mesdames, Messieurs ! Je vous demanderai de reculer s’il vous plaît ! Ce n’est pas un spectacle, et je suis sûre que la mère de cette jeune fille aimerait un peu plus d’intimité. Et que quelqu’un prévienne les gardes !

Il fallut un certain moment, certains grognant leur désapprobation d’être ordonnés de faire quelque chose par un gamin, mais mon regard, ainsi que mon aura devenus glacials finirent par les faire abdiquer, et la foule se dispersa lentement.  Je soupirai et jetai un regard derrière moi pour voir comment était la situation. Et je captai celui que m’envoyai l’élue inconnue, qui tentait de réconforter la mère de la victime. Si j’avais bien compris ce qu’elle me demandait, elle voulait que je la remplace dans ce rôle. Vraiment ?! Comment étais-je censé faire ça ?! Je n’avais jamais fait ça ! Cependant, elle était aussi sans doute plus qualifiée pour analyser la victime.

Alors, une fois que les derniers passants furent partis, je rejoignis les deux femmes, m’agenouillant à côté de la mère en pleurs, tout en enlevant ma veste. Je me retrouvai avec mon simple t-shirt bleu, mais le temps étant clément ici, cela ne me dérangeait pas. De plus, je faisais cela pour la bonne cause. Je tendis mon vêtement à l’autre élue avec un petit sourire.

- Pour une fois que tu auras terminé. Je pense que ce serait mieux de la couvrir. Histoire de lui rendre sa dignité.

Je reportai ensuite mon attention sur la mère éplorée, la prenant dans mes bras, l’enlaçant d’une manière rassurante. C’était toujours ce que faisait Leo-san quand je pleurais, donc je pensais que c’était ce qu’il fallait faire. Aussitôt, la femme s’affala sur mon torse, ses larmes coulant de plus belle et ses sanglots l’empêchant de parler correctement. Je me contentai de lui faire des ronds dans le dos avec ma mains droite, espérant l’apaiser un tant soit peu. Je ne dis rien, tout simplement parce que je ne savais pas quoi dire dans ce genre de situation. Que pouvait-on bien dire à une mère dont la fille venait d’être assassinée et violée ?

Bientôt des pas se firent entendre, et je vis arriver deux gardes. Ceux-ci semblaient plus que choqués par la situation, à en juger par leurs yeux écarquillés et leur pause. Cependant, ils se reprirent et demandèrent à savoir ce qu’il se passait. L’autre élue ne répondant pas tout de suite, je décidai de prendre la parole. J’étais un peu incertain, n’aimant pas trop les figures d’autorité. Je n’avais pas vraiment quelque chose contre eux, mais tout ce qui avait rapport à de quelconques personnes voulant faire respecter des règles parfois par la force me mettait sur les nerfs. Je savais que c’était à cause des gardes de la Tour du Paradis et que les gardes « normaux » n’étaient pas comme eux. Mais je n’y pouvais rien, c’était comme un réflexe.

- Hum… Cette jeune fille vient d’être découverte assassinée, et probablement violée. Nous avons éloignée la foule, et consolé la mère. Je grimaçai un peu quand la prise de celle-ci se resserra sur moi et que ses sanglots redoublèrent.

Les gardes nous envoyèrent un regard sympathique, mais revinrent bien vite à leur travail.

- Et qui êtes vous ? Que faites-vous ici ?

- Je suis Tenma. Je viens d’arriver à la capitale pour trouver un travail.

Je cachai mon statut d’élu. Dahlia m’avait mis en garde contre ça, et la dernière fois que je l’avais révélé je m’étais embarqué dans une aventure où les meurtres s’étaient entassés. Je ne voulais pas trop revivre cela, même si je voulais aider cette mère brutalement privée de sa fille. Je haussai ensuite les épaules.

-Je ne connais pas l’identité de cette autre personne. Mais la femme que je tiens dans mes bras se trouve être la mère de la victime.

- Très bien… Tenma. Que pouvez-vous nous dire sur ce qu’il s’est passé ici ?

- Pour tout vous dire, monsieur, je n’en sais pas plus que vous. Quand je suis arrivé sur les lieux, cette jeune fille se trouvait déjà dans cet état.

- Je vois.

Ce fut tout ce qu’il répondit, et une boule me monta à la gorge. Ils n’allaient pas nous arrêter sans preuve, hein ? Je tournai un regard un peu apeuré sur l’autre élue, me demandant ce que nous devions faire maintenant, alors que je continuais de tenter de calmer la femme dans mes bras.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Sam 7 Jan - 21:37


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

   Le jeune garçon avait donc comprit ma demande et s'occupait donc de la mère qui venait de perdre sa fille. De plus, avec les gardes qui posaient des questions, le gamin prenait les devants pour leur répondre du mieux qu'il pouvait. Jusque là, tout allait bien.. Puis au moment de me relever, la mine sombre, je relevais la tête et m'avançais vers le corps sans vie qui se trouvait sous nos yeux. J'avais prit le vêtements de ce fameux Tenma après l'avoir remercier en hochant la tête sans un mot.
Dans une telle situation, je ne savais pas quoi répondre à qui que ce soit. Cette jeune fille ressemblait à me petite et semblait à peine plus âgée.. Certainement l'âge que devait avoir Adakor aujourd'hui si elle n'étais pas.... Enfin bref.

   Je m'accroupissais donc devant ce corps sans vie et vérifiais tout d'abord la plaie qu'elle avait au niveau du torse. Une blessure grande ouverte, pile à l'emplacement du cœur... Je retenais ma respiration en me mordant les lèvres et décidais d'analyser ce qu'il lui était arrivé. Je ne savais vraiment pas ce qui était le pire, le fait qu'elle se soit faite violer ou tout simplement tuer? Au vu de l'ouverture au niveau de la poitrine, on pouvait découvrir, en l'ouvrant qu'il manquait la pièce maîtresse du corps : son cœur. Il le lui avait été arraché avec sauvagerie... Son agresseur et tueur avait du vouloir fait cela rapidement avant de se faire repérer. C'était là, la seule possibilité. Alors... Si le cœur lui avait été arraché précipitamment, le viol avait dû se faire avant... Donc elle l'avait subit avant de mourir.

Le monstre....

   A la base, n'étant pas une scientifique, ni même une spécialiste des enquêtes, il m'était tout simple très difficile de voir un tel spectacle. Mais je ne pouvais pas ne rien faire en la voyant. Elle me rappelait trop Adakor et, m'imaginant la voir à sa place, je n'aurai tout simple pas laissé faire quelqu'un d'autre. Avec les années, j'avais su traquer mes proies pendants mes nombreuses chasses.. Alors, il je considérais le meurtrier comme mon futur repas, le comparant à du gibier. Qui, bien évidemment, n'allait pas finir dans mon assiette... Non. Mais mourir de ma main.  
Du coup, il était question d'un viol pour commencer et d'un meurtre pour terminer. Le seul détail qui m'interpellait était le vol du cœur de la victime... A première vue, il n'y avait aucune raison de lui voler son cœur si son intention était seulement d'agresser sexuellement la petite.

- Bon...

   Maintenant venait le plus dur à examiner... Son entre-jambe qui baignait encore dans une marre de sang. Me plaçant juste devant ses jambes, je jetais un coup d’œil à Tenma et, d'un geste bref de la tête, je lui demandais de faire évacuer la mère. Je n'avais décidément pas l'envie d'entendre des cris hystériques venant me dire que je n'avais aucun respect pour sa fille.. Alors que c'était bien là, tout le contraire. Au vu de ce qu'elle avait subit, je voulais en savoir plus, m'assurer qu'il y avait bien eu un acte et cela fait par un homme ou par un quelconque objet.. Oui, c'était bizarre de penser à cela, mais... C'était triste à dire, mais à Minshu, il ne fallait pas s'attendre à des choses normales.
Du coup, une fois la mère dégagée, j'observais les gardes.

- Dites-moi... Vous comptez continuer d'observer l'intimité d'une jeune fille? Si vous voulez des réponses, je pourrais vous en donner.. Ce n'est donc pas la peine d'observer cette enfant qui a perdue toute dignité et la vie. Si vous voulez bien m'excuser, messieurs...

   Après avoir grommelé dans leur barbe, les gardes décidèrent de s'éloigner un peu pour parler à deux. Avant de m'attaquer à cette tâche ingrate, je jetais un dernier coup d'oeil aux gardes... Leur façon de regarder les alentours furtivement et de chuchoter... D'ailleurs, mon regard croisa celui de l'un d'entre eux et, rapidement, ils s'éloignèrent de plus belle. C'était... Suspect. Mais s'attaquer à des gardes, c'était dangereux, surtout sans avoir de preuves... Etant donné les lieux dans lequel nous nous trouvions.. La capitale même de Minshu. N'étant pas une élue de cette nation, il fallait que je fasse profil bas... Même si l'alliance nous unissait, rien n'était encore très sur quant à leurs véritables intentions.
Du coup, gardant mes inquiétudes par rapport à ces hommes, je retournais à mon analyse.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Lun 9 Jan - 21:03


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

Vraiment, je ne savais pas du tout quoi ajouter, et apparemment, les gardes non plus. Tandis que cette conversation s’était déroulée, l’autre élue n’était pas intervenue une seule fois, pas même pour s’identifier. Enfin, vu sa tenue, tout le monde savait ce qu’elle était, mais qui sait si ce n’était pas une Fuyujin ? Je devais avouer que j’avais un petit préjugé sur eux après ma brève rencontre avec Zayro Jinn. Pourtant, elle ne pouvait pas être si méchante si elle voulait aider à trouver ce qu’il s’était passé avec la pauvre fille, non ?

Un peu perturbé, et toujours en train d’essayer de réconforter la mère de famille éplorée, je restai silencieux, l’observant travailler. Je voyais bien qu’elle ne devait pas y connaître grand-chose en enquête, mais au moins, elle pouvait agir. Je savais que moi-même, je n’aurai pas pu rester ainsi à tenter de retirer des indices d’une telle scène. Déjà, je devais me forcer à garder le regard sur la fille vivante, de peur de relâcher le contenu de mon estomac si mes yeux s’aventuraient trop bas. J’avais vraiment le chic pour tomber sur de telles scènes.

Je ne perdis donc pas de temps pour m’éloigner, toujours avec la femme dans mes bras, quand l’enquêtrice en herbe m’envoya un regard significatif. Rien ne servait de faire encore plus de peine en examinant de plus près un endroit sensible. Je détournai donc la mère de ce spectacle, et pour éviter qu’elle retourne son regard sur une horreur, je tentai d’attirer son attention sur moi.

- Donc, madame, puis-je savoir votre nom ?

- Mya…

Ok, je n’allai pas tirer grand-chose d’elle à ce rythme. Enfin, cela pouvait se comprendre, elle venait de perdre son trésor. Tout le monde savait que les enfants étaient les être les plus chers à leurs parents. Et cette mère venait de perdre cet être cher. Il n’y avait rien qui pourrait atténuer cette peine, à part, peut-être, le temps.

La voix de l’autre femme s’élevant dans l’air, j’esquissai un sourire discret. Même si je savais que ce n’était pas le moment de rigoler, la remarque de l’élue m’amusait. Je cachait vite ce sourire cependant, sachant que l’autre femme présente dans mes bras pourrait le voir. Je retournai d’ailleurs mes yeux adoucis par la compassion sur celle-là.

- Je suis désolé, mais je me dois de vous poser la question. Est-ce que votre fille avait des problèmes ? Avait-elle l’impression d’être suivie ? Ou des ex-petits amis qui n’auraient pas apprécié de se séparer d’elle ?

La mère sembla un moment choquée que je puisse oser poser de telles questions. Puis, une lueur de compréhension et de résignation passa dans ses yeux, me faisant presque pousser un soupir de soulagement. Je ne l’avais pas vexée.

- Eh bien… Je crois qu’elle discutait avec beaucoup de gens… Elle était très populaire…. Pourtant, elle n’a jamais eu vraiment de petits amis. Elle se trouvait trop jeune pour. Je sais que certains garçons éprouvaient des sentiments pour elle. Je pourrais vous en citer trois. Jin, le fils du boucher du centre. Il y ensuite Inoue, celui qui vient juste d’entrer dans la garde de la ville. Enfin, il y a Tokami, qui est la fils de l’aubergiste des Trois Nations.

Voilà qui était fort intéressant ! Il fallait maintenant partager ces détails avec l’autre enquêtrice et les gardes ! Seulement, un détail me fit m’arrêter juste avant d’interpeller ceux-ci. Mya venait de dire que l’un des prétendants, et possible suspects était un garde. Qu’est-ce qui nous faisait pas dire qu’ils étaient pas impliqués dans ce sombre tableau ?

Ma décision prise, je libérai doucement la mère de famille de mes bras et lui dit qu’elle ferait mieux de rentrer chez elle. Ce qu’elle fit, après que je lui eu promis qu’elle récupérerait le corps de sa fille plus tard.

Puis me relevant, je fis un petit signe à l’autre élue, afin qu’elle me rejoigne, tout en surveillant les gardes qui semblaient nerveux. J’espérai qu’elle aurait trouvé quelque chose, histoire qu’elle ne se soit pas infligée cette vue pour rien.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Mer 11 Jan - 16:14


Que veux-tu? Que cherches-tu? (POST +18)
feat.Tenma

POST +18


   Avant de toucher à quoi que ce soit, je fouillais dans ma besace pour sortir ma gourde. Une fois cela de fait, je versais l'eau sur mes mains et ainsi les nettoyer. Je voulais juste vérifier quelque chose... Kyo (personnage important du monde d'origine de Kachou), autrefois, m'avait déjà parlé des conséquences d'un viol, mais il m'avait aussi dit comment il était possible de s'assurer que cela soit un acte consentant ou non..  Oui, je voulais m'assurer de ce détail, car rien n'était encore sur. Si la gamine s'était rapproché de trop près d'un garçon au point de lui donner sa première fois.. Mais que, malheureusement pour elle, cela soit un malade mental.. Alors, il était clair que je ne pouvais rien faire concernant l'acte sexuel en lui-même... Par contre, concernant le meurtre... Fou ou non, c'était un acte punissable et il allait l'être.

   Les mains finalement nettoyées, je m'approcher de l'entre-jambe de la gamine, à contre-coeur. Bien décidée à mettre fin à trop de questions, pour s'assurer de la situation, j'écartais les jambes de la jeune filles. Laissant donc apercevoir les tissus rouges et encore saignant... Ecartant davantage l'ouverture pour voir l'intérieur, je venais avec ma main, sans manquer de plisser les yeux et me mordre les lèvres en me regrettant amèrement d'en être arrivée jusque là... Je n'aurais jamais cru, en début de journée,  que j'en viendrai à examiner le sexe d'une enfant...
Finalement, observant son intérieur avec patience et bienveillance... J'ouvrais davantage l'endroit en plaçant deux doigts dans l'intérieur et l'écarter. Dévoilant un trou permettant d'observer l'intérieur d'un peu plus loin. Ainsi, en me rapprochant et écartant davantage le vagin de la gamine, je déplorais la disparition de l'hymen... L'hymen étant un organe interne déclarant s'il y a eu pénétration ou non.. Il était désormais clair est limpide qu'il y avait eu acte. Même si nous nous en doutions tous.. Je devais vérifier cela.

   Lâchant un long soupir, je reculais en lâchant tout ce que enlevant mes mains rapidement. Un peu écartée de la victime, je nettoyais de nouveau mes mains et continuais mon examen. Je vérifiais les mains de la jeune fille... Pâles, signe de son état sans vie. Vérifiant ses ongles, je pouvais voir quelques parcelles de peau... Avec du sang séché. A en voir la taille de la peau enlevé et la texture... J'en concluais que l'homme avait du souffrir un peu avant d'avoir eu l'opportunité de profiter de cet acte.. Non consentant.
Je serrais des dents, me jurant que retrouverai ce monstre qui lui avait fait subir cela...
Je me déplaçais de nouveau, pour me retrouver juste devant son visage. Je décidais d'ouvrir les paupières fermées de la gamine et, ainsi observer la pupille de la gamine... Comme je m'en doutais... Sa pupille était dilatée... La peur l'avait consumé...

   Déclarant en avoir fini avec l'examen imparfait que je venais de faire dû à mes compétences, je me relevais la mine abattue. C'était bien la première fois que je faisais cela et j’espérais bien ne plus jamais avoir besoin de refaire cela.. C'était bien trop perturbant et désolant. Je prenais dans mes mains la veste du garçon et la plaçais sur ce corps tout frêle et sans vie..
Je m'étirais et, faisant cela, je remarquais que l'autre garçon me faisait signe. A ce moment-là, j'avais enfin l'opportunité de l'observer comme il fallait. Sa tête me disait quelque chose... Pourtant, j'étais persuadée ne l'avoir jamais croisée jusqu'à maintenant.... Son prénom est Tenma, de ce qu'il avait dit... Puis, en cet instant, le journal de Natsume me revenait en mémoire. Tenma était dans la liste des élus qu'il avait rencontré.

Haha.. Le p'tit cachottier! (Kachoutteries ! :huhu: )

   Du coup, comme il me faisait signe, je m'avançais dans sa direction. De toute manière, je devais lui faire mon rapport sur la situation. S'il était un élu, j'allais devoir lui demander de m'aider... Sauf s'il ne voudrait pas.. Mais je l'espérais. M'occuper d'une telle affaire, alors que je n'étais moi-même, pas une détective.... Et les gardes que je considérais comme étant louche... Il était clair que je ne risquais pas de leur réclamer leur aide....
Du coup, arrivée pile devant Tenma, souriant tristement en plissant les yeux, j'essuyais les perles d'angoisse et de transpiration qui coulaient sur mon visage et chuchotais :

- Je pense avoir trouvé des détails important pour la suite... Tenma, c'est ça? J'espère pouvoir compter sur toi pour la suite.. Mais si tu ne veux pas, je comprendrai... En tout cas, je suis contente de te rencontrer. Je m'appelle Kachou, enchantée.

Me rappelant tous les détails que j'avais trouvé grâce à l'examen du corps, je commençais à les lui avouer :

- Déjà.. On peut être certain que Shinobu, la jeune fille... A été violée. Ensuite, elle s'est faite assassinée. Le meurtrier lui a arraché le coeur. Au vu du bâclage fait en l'arrachant, j'en ai conclu qu'il l'avait violé avant de la tuer.. Elle a donc eu droit à une mort médiocre et dévastatrice.. Que ce soit pour son physique que sa psychologie... Bref.. Je pense que le meurtrier était pressé d'en finir. De plus... Je pense que le bout de son... Sexe.... Est un peu déchiqueté, la gamine avait des bout de peau sur les ongles... J'ose imaginer qu'il douille bien comme il faut. Bref, je voulais rajouter autre chose... Les gardes ne m'ont pas l'air très net... D'où mes chuchotements.... Mais dis-moi... Tu m'a demandé de venir, donc j'imagine que tu as quelque chose à m'annoncer?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Jeu 12 Jan - 17:54


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

L’autre élue venait juste de recouvrir quand elle vit mon signe et se rapprocha de moi. Elle m’offrit un petit sourire triste que je lui rendis, tandis qu’elle essuyait quelques perles de transpiration. Je ne pouvais pas la blâmer. Examiner le corps de cette jeune fille devait avoir été une épreuve choquante et horrible. Je ne savais même pas comment elle avait réussi à le faire. Je n’aurai jamais pu le faire.

J’écoutai ce qu’elle avait à dire en premier, apprenant par la même occasion son nom. Un nom pas très banal, mais le mien ne l’était pas forcément non plus. De plus, provenir de différents mondes était un facteur important dans l’origine des noms. En fin bref, je lui offrit un nouveau sourire, enfonçant les mains dans les poches de mon pantalon.

- Enchanté Kachou. Et bien sûr que je vais t’aider ! On peut pas laisser cette horreur irrésolue !

J’avais murmuré cela, suivant l’exemple de ma compagne, même si je ne comprenais pas trop pourquoi on employait ce ton. Je ne fis cependant aucun commentaire, la laissant continuer sur sa lancée. Je pâlis à vue d’œil au fur et à mesure qu’elle exposait ses découvertes. J’étais horrifié de découvrir ce qui était vraisemblablement arrivé à Shinobu. Un viol et un cœur retirer avec violence. J’étais bien content de ne pas avoir été celui qui avait du examiner le corps. Ou j’aurai probablement rejeté le contenu de mon estomac. Je serrai les poings de fureur envers ce monstre qui avait osé faire ça, et laissai échapper entre mes dents :

- Ce monstre…

Je repris mon calme en respirant un bon coup. Rien ne servait de s’énerver ! En plus, à nous deux, nous avions récolté beaucoup d’informations ! Sa partie sur les gardes m’intriguaient, comment des gardes ne pouvait-ils pas être net ? Cependant, comme l’un de nos suspect s’avérait être un garde, peut-être valait-il mieux ne vraiment pas les mêler à ça. Je repris donc la parole en chuchotant, exposant ce que j’avais découvert à Kachou.

- Hum eh bien, Mya, la maman de Shinobu m’a dit qu’elle ne voyait personne, ni n’avait d’ennemis. Par contre, trois garçons lui tournaient autour et souhaitaient la courtiser. J’ai leurs noms, ainsi que des lieux approximatifs où on pourrait les trouver. Je fis une petite pause, avant de continuer. Le premier, Jin, est un fils du boucher pratiquant dans le centre. Le second est un garde fraîchement recruté, Inoue. Enfin, le dernier, Tokami est le fils d’un gérant d’une auberge appelée les Trois Nations. C’est tout ce que Mya a pu me dire, mais je trouve que ce sont déjà de bonnes pistes, non ?

Je laissai un petit moment passer, le temps que Kachou enregistre toutes les informations que je lui avait procuré. De mon côté, je me lamentai intérieurement de ce nouveau monde. Il semblait que quelque soit l’endroit où je me rende, la violence était toujours de mise. Heureusement, cette fois-ci, je n’avais personne à affronter. Du moins pas pour l’instant. Et à mon grand soulagement, l’élue était une personne avec qui travailler semblait plus facile que de travailler avec les énergumènes de Fuki. Je finis par me retourner vers la jeune femme.

- Donc, quelle serait la meilleure marche à suivre ?J’aurais dit qu’on aille voir ces trois garçons. Mais je n’y connais strictement rien en enquête, haha… Je finis avec un petit rire gêné, me frottant nerveusement l’arrière de la tête.

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

Le Staff est là pour répondre à vos questions et demandes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Lun 16 Jan - 13:13


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

   Effectivement, je n'avais pas prit en compte l'âge de Tenma. Ne pensant qu'à ce meurtre... Le fait qu'il soit un élu m'avait simplement donné l'envie de pouvoir compter sur sa coopération. Je n'avais donc même pas fait attention avec mes propos. Manquant presque de tact, je n'avais oublié aucun détails. Pour moi, le plus important était de régler cette affaire au plus vite. Qu'il soit un gamin ou non... J'aurai très certainement agit de cette même manière si j'avais eu Natsume avec moi. Il fallait d'occuper de meurtrier et lui faire payer pour ce qu'il avait osé faire et ce, sans perdre de temps quitte à perturber quelque peu Tenma.
De toute manière, je n'étais pas très vieille non plus... Ce n'était pas avec seulement vingt ans d'existence que j'allais réussir à m'occuper d'une telle affaire toute seule.

   Finalement, alors que Tenma prenait la parole... J'étais satisfaite de lui. Il n'avait pas chômé malgré son âge. Il avait su agir comme il le fallait, plutôt que de partir en courant, fuyant ce qu'il venait d'arriver... Échapper à ces atrocités. Du coup, les informations qu'il m'annonça étaient très intéressantes et à ne surtout pas mettre de côté. Il y avait donc trois suspects... Un fils d'aubergiste, un fils de boucher.. Et un garde recruté, il y a peu. Bien évidemment, à l'annonce d'un garde comme étant l'un de nos suspects... C'était sur cette piste-là que je voulais aller directement. Le fait est que les patrouilleurs de tout à l'heure m'avaient semblé suspects... Le fait est qu'ils soient coupables.. Ou sachent quelque chose n'était pas impossible.

   Je méditais donc sur la question... Qu'est-ce qui était le mieux à faire? A mon avis, aller voir le garde avant toute chose... Si, même après nos questions, rien ne le suspectait, alors nous allions devoir vérifier auprès des autres suspects. Après avoir rencontré les trois suspects, Tenma et moi ferons le point sur les informations récoltées. Après quoi... Et bien... Je ne savais pas. Il allait falloir se la jouer futé et poser les questions qu'il fallait tout en restant attentif au moindre de leurs mots.
Bien résolue à agir de la sorte, je plongeais mon regard dans celui du minshujin. Il allait falloir coopérer tous les deux. S'il ne m'avouait pas sa nature d'élu de lui-même, c'est qu'il n'espérait pas me faire confiance... Alors, j'allais devoir jouer franc jeu, contrairement à Gally à qui j'avais voulu lui cacher mon statut d'élu. Maintenant, la situation était très différente et bien plus compliqué. Ce n'était pas du copinage, nous devions nous occuper de cette affaire malgré nous...

- Tenma, avant toute chose, j'aimerai que l'on joue franc jeu tous les deux. C'est important. Tu as bien vu la situation dans laquelle nous nous trouvions, n'est-ce pas? Je ne sais pas si tu l'as deviné, ou non.. Mais je suis une élue. Avant de retourner à l'intérieur de Kansei, j'étais sur le point de retourner à Chikai.. Je suis une élue de Seika. S'il te plait...

Je lui tendais ma main droite.

- Si nous voulons travailler ensemble, il faudra d'abord que l'on soit clairs tous les deux. Saches, que je ne cris pas sur tous les toits le fait que je sois une élue. Donc... Je te pose la question, es-tu toi aussi un élu? Si oui, alors... Es-tu prêts à t'engager dans ce genre d'enquête? Sinon... Si tu me dis être un natif.. Alors, je me verrais obligée de t'écarter de cette recherche d'informations. Je ne tiens pas à embarquer avec moi un adolescent qui risquerait de prendre des risques.

Adakor en avait déjà subit les conséquences... Même si je sais que tu es un élu.. Si tu me dis le contraire, j'en conclurai que tu n'es pas prêts à t'aventurer là-dedans, après quoi, je me débrouillerai seule.

Mon regard plongé dans le sien, j'essayais apaiser la tension installée dans l'air en souriant.. Vu son âge, avoir vu Shinobu dans un tel état... Alors qu'elle semblait avoir son âge.. Il est certain que cela allait le marquer encore quelques temps.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Lun 16 Jan - 22:05


Que veux-tu ? que cherches-tu ?

Les informations que j’avais fournies à Kachou semblèrent la plonger en de profondes réflexions. En attendant qu’elle finisse par émerger de ses pensées, je plongeai mes mains dans mes poches de pantalon, adoptant une attitude décontractée, afin de détourner le regard suspicieux des gardes. Car ceux-ci n’arrêtaient pas de nous regarder depuis tout à l’heure, et ça commençait à me stresser. Je finis par détourner mes yeux des deux hommes, uniquement pour qu’ils tombent sur le corps caché de Shinobu. La pauvre fille. Un profond sentiment de tristesse et d’injustice m’emplit à cette vue, mais une autre pensée saugrenue apparue à ce moment. Ma mère avait-elle ressemblé à ça après qu’elle ait subi la même agression sexuelle que l’adolescente ? Evidemment, elle ne s’était pas faite tuer, sinon, je ne serais pas là. Mais, après l’acte, avait-elle été aussi inerte sur le sol de sa cellule ?

Bien heureusement, la voix de l’autre élue me tira de ce sombre tournant que mes pensées prenaient, et je reportai des yeux troublés sur la jeune femme. Son regard se planta directement dans le mien, et je compris rapidement que ce qu’elle me disait était très important pour elle. Quand elle m’annonça juste qu’elle était une élue de Seika, je restai un peu pantois. Oui, et ? Je regardai sa main tendue, un peu perdu quand à sa signification.

Ce ne fut que lorsqu’elle continua sur sa lancée, que je compris enfin ce qu’elle attendait de moi. Elle voulais juste que je lui dise que j’étais un élu ? J’étais légèrement amusé par ça. Et cela se traduisit dans mon regard alors que je lui serrai la main pour lui répondre.

- Tenma, élu de Minshu, à votre service mademoiselle ! Je conclus avec une petite révérence et un sourire encore plus grand était affiché sur mon visage quand je me relevais.

Je savais que ce n’était peut-être pas le moment de faire des pitreries, mais cela allait permettre de détendre l’atmosphère un minimum. Je pensai à un autre détail de son discours.

- Et puis tu sais, être un élu ne veut pas forcément dire que je suis plus préparé qu’un natif à faire face à de quelconques risques. Même si j’ai déjà vécu ma part d’atrocités, tous les élus ne l’ont pas forcément vécus.

Mon visage s’était un peu assombri durant ces paroles, repensant à tout ce que j’avais vécu, mais je plaquai un nouveau sourire sur mon visage. Rien ne servait de s’attarder sur le passé. Maintenant, nous devions nous concentrer sur le présent. C’est-à-dire, trouver notre coupable parmi les suspects ! Je m’adressai donc une nouvelle fois à Kachou.

- Maintenant que ces détails sont réglés ! As-tu une idée de ce que nous devrions faire pour commencer notre enquête ? Quelle piste explorer en premier ?

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

Le Staff est là pour répondre à vos questions et demandes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Ven 20 Jan - 14:08


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

   Comme je l'espérais, Tenma serra ma main et se présentait comme étant un élu du serpent. En échange de cette information, je lui souriais gentiment. D'ailleurs, l'adolescent s'était permit un bonus de clown que je ne relevais pas, comme à chaque fois. C'était encore un enfant, il était donc normal d'agir comme tel, même si la situation était grave. Malheureusement, ce n'étais pas mon cas et je me sentais bien trop impliquée dans cette affaire pour oser rire en ce moment. Les divertissements viendraient en second plan, une fois l'affaire réglée et clôturée. Le minshujin ne perdit pas le nord en relevant mes mots. Oui, il avait raison, qu'il soit un élu ou un natif, c'était la même chose... Tout du moins à ses yeux. Le fait qu'il soit un élu le plaçait tout de même à une certaine position qu'un natif ne pouvait atteindre... Et en tant que oint de Manshee, se trouvant au sein même de la capitale, alors il se devait de s'attaquer à ce genre de mission... Mais s'il était le genre d'élu à n'en faire qu'à sa tête, il était clair que d'autres conséquences lui auraient été réservées.. Mais cela, je décidais de le garder pour moi, affichant simplement un sourire lourd de sens :

- Cela change bien des choses... Tu le remarqueras certainement avec le temps... Tenma.

   Bien sur, je n'avais pas relevé la phrase qu'il avait dit le concernant... Nous avions tous vécus des choses particulièrement douloureuses ou extravagantes. Je ne m'interessais pas au passé de chacun.. Malgré tout, cela faisait déjà ma troisième rencontre et, au vu de la situation, je n'avais pas l'intention de lui poser des questions. Tout du moins... Pas dans l'instant présent. Comme Tenma insistait si bien, il fallait que l'affaire avance car nous n'avions pas le temps à la parlote. Lui et moi aurions tout notre temps, plus tard, pour apprendre à nous connaître si leur coeur lui en disait.. Au cas contraire, nos routes continueraient leur chemin et ainsi, nous nous séparerons. Sauf si le destin en décidait autrement et nous autoriserai une seconde rencontre... Plus joyeuse, je l’espérais.

- Le mieux serait d'aller rendre visite à ce fameux garde en premier lieu. Je pense qu'il ne vaudrait mieux pas nous séparer... Si l'un remarque des détails que l'autre n'a pas vu, ce serait donc plus pratique pour nous de ne pas nous séparer. Bon... Et si nous allions à la caserne des gardes?

   Après quoi, nous nous mettions en marche pour rejoindre le fameux lieux de travail des patrouilleurs et "protecteurs" de la ville. Le temps d'arriver à l'entrée du bâtiment, on pouvait voir des gardes sortir rentrer à l'intérieur ou en sortir. Toujours par groupe, parfois en tenue de patrouilleur et d'autres en tenue d'entraînement, ou encore de simples natifs venus se plaindre pour certaines complications. Bien évidemment, nous, nous entrions enfin, à peine avions mit un pied à l'intérieur de la bâtisse, qu'un garde un peu stressé avec du sang sur ses vêtements fonçait droit sur nous pour sortir, un peu panique. Me bousculant ainsi que Tenma, sans même s'excuser, je me retournais agacée, mais gardant ma mauvaise humeur, je retenais le jeune homme d'une main toute souriante.

- Excusez-nous! Vous semblez un peu pressé, mais on ne connait pas trop le bâtiment et-

Il me coupa :

- Très franchement, là, j'ai pas le temps.

Perplexe, je continuais :

- Ah, vous avez besoin d'aide pour une quelconque affaire? Mon partenaire et moi pourrions certainement vous aid-

Me coupant une deuxième fois... :

- Nan mais sérieux, vous comptez me retenir encore cent cinquante ans? Vous voyez pas que j'ai pas que ça à faire? Là, vous me gênés, allez voir ailleurs si j'y suis. Okay!?

   Agacée, je lui lâchais le bras. Vu son agressivité, je décidais de ne pas en rajouter une couche. Mais, là, il m'avait bien agacé. Il avait du sang sur les vêtements, il était pressé et.. De toute ma gratitude, je lui proposais mon aide, qu'il jeta avec méchanceté. Je claquais donc de la langue et le laissais s'en aller comme un voleur. Jetant un œil à Tenma avec un air exaspéré, je l'invitais à demander à quelqu'un d'autre...
Du coup, bien déterminée à savoir où se trouvait notre témoin, j'accostais de nouveau un second garde avec le sourire. Et, plutôt souriant lui aussi, il accepta de nous renseigner. Lorsque je lui demanda où nous pourrions trouver ce fameux Inoue, le garde écarquilla les yeux et me pointait du doigt la porte :

- Dommage pour vous, haha! Il vient tout juste de partir. Il avait une urgence je crois.. Mais bon, il semblait un peu bizarre en revenant de sa garde, d'ailleurs je sais pas où se trouve Elio..

- Elio?

- Wep! Ah, comme vous sembliez chercher Inoue, je pense qu'Elio est le plus à même de savoir où allait Inoue. Puisqu'ils sont toujours fourrés ensemble, haha! Ils sont amis d'enfances et sont co-équipiers !

   Sur ce détail, il me fit un clin d'oeil, puis posant une main sur mon épaule, un sourire assez rentre dedans, oubliant presque la présence de Tenma, il nous quitta après que l'on ait échangé un dernier regard... J'en riais intérieurement. Un dragueur quoi... Comme si c'était le moment et le lieu de chercher quelqu'un, non mais ce garde avait un vrai problème... Mais bon, je n'allais pas casser du sucre sur son dos, il nous avait été assez utile. Du coup, je me tournais vers l'élu de Minshu en croisant les doigts.
Repensant aux détails qu'il nous avait donné, j'étais presque certaine que ce fameux Inoue n'était pas aussi innocent... Surtout après ce comportement agressif et tout ce sang sur lui... Peut-être que... Peut-être qu'il avait rencontré Shinobu avant de retourner à la caserne.. Peut-être même était-il son meurtrier et violeur.. Mais, il avait pu l'avoir trouvé dans cet état et la tenir dans ses bras, inquiet? .. Je n'en savais rien.

- Je t'avoue que je le suspecte pas mal... Mais, le mieux serait d'aller voir les deux autres suspects... Peut-être que l'on reverra Inoue ou même ce fameux Elio sur le passage? Allons récolter d'autres infos... On en saura certainement plus. Qu'en penses-tu?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Dim 22 Jan - 22:00


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

Je gardais mon sourire, bien que je ne compris pas trop le sens des paroles de Kachou. Que voulait-elle dire par « Tu le comprendras bien assez tôt ? ». Parlait-elle des attentes qu’on plaçait dans les élus ? Il était vrai que j’avais pu constater ça de mes propres yeux à Fuki. Dès que le garde avait compris que j’étais un des ces élus, il m’avait embarqué dans cette histoire de kidnapping où j’avais du faire équipe avec l’homme-chat, le Grand Mégalomane et Haru. Seul le dernier avait été agréable, mais les deux autres…

Enfin bref, nous ne perdîmes ensuite pas de temps pour nous diriger vers notre premier suspect, Inoue. Je suivis Kachou sans un mot, celle-ci semblant savoir où se diriger, alors que je ne connaissais rien à la ville. Elle me conduisit au poste de gardes, le lieu le plus évident pour trouver un nouveau garde. De toutes façons, l’autre élue, semblait bien plus experte que moi dans ce domaine de l’enquête, donc je préférais la laisser diriger, de peur de faire une bêtise.

Une fois que nous fûmes arrivés à destination, ce fut pour nous faire bousculer assez rudement par un garde qui semblait bien pressé de quitter les lieux. Peut-être une journée stressante ? Je pouvais comprendre dans ce cas. Ce ne fut que quand Kachou le retint et qu’il se retourna vers nous que je remarquais les traces de sang sur ses habits. Avait-il eu une échauffourée durant une de ses patrouilles ? Dans ce cas, je pouvais comprendre sa mauvaise humeur. Mais je fronçais tout de même des sourcils quand il s’adressa mal à ma coéquipière. Même s’il n’était pas dans un bon jour, ce n’était pas une raison pour se montrer malpoli ! Surtout envers une fille !

- Monsieur. Ce n’est pas parce que vous êtes de mauvaise humeur que vous devez le reporter sur nous. Nous ne faisons que demander votre aide. Ce n’est pas une façon de s’adresser aux gens. Surtout dans votre travail !

Mon intervention n’eut aucun résultat positif, le jeune homme s’agaçant encore plus de notre insistance, pour au final nous planter là. Je captai le regard exaspéré de Kachou, ne pouvant que me contenter d’un haussement d’épaules dépité. Certaines personnes manquait de savoir vivre, c’était horrifiant !

Heureusement, toujours sous la guidance de l’élue, nous finîmes par trouver un garde beaucoup plus sympathique, qui était bien plus enclin à répondre aux questions de Kachou. Cependant, ce qu’il nous annonça me fit rater un battement de cœur. Inoue était un suspect, et il venait de nous quitter, les vêtements pleins de sang. Il pouvait s’agir d’une coïncidence, bien sûr, mais je n’y croyais pas vraiment. Je posai un regard alarmé sur Kachou, remarquant à peine le comportement tactile du garde qui venait de nous répondre. Il fallait que nous agissions vite ! Ce fut pour cette raison que je réagis assez fortement à al proposition de l’autre élue. Ma mâchoire fut près de se détacher, tant mon incrédulité était grande. Aller interroger les autres suspects alors que l’un venait de partir avec littéralement du sang sur les mains ?!

- Mais... Non ! Il faut poursuivre Inoue ! Tu n’as pas vu le sang sur ses vêtements ?! C’est sûr que c’est lui le coupable ! Pourquoi il aurait du sang sur lui et se serait conduit aussi mal sinon ?!

Je n’attendis pas vraiment sa réaction avant de me précipiter dehors et de me mettre à la recherche de ce fameux Inoue. Hors de question de le laisser filer pour ce qu’il avait fait !

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

Le Staff est là pour répondre à vos questions et demandes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Sam 4 Fév - 17:31


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

   Au final, Tenma réagit avec bien plus de lucidité que je ne l'avais fait. Mettant en lien les tâches de sang sur son vêtement et les paroles du garde. Tout semblait coïncider à ses yeux. Le comportement bizarre de ce fameux Inoue et son agressivité envers nous. Le fait est qu'il soit soupçonné aussi était un point à ne pas mettre de côté. Bien sur, ce n'était absolument ce que j'avais fait. Il me semblait juste plus logique d'en savoir plus auprès des autres soupçonnés... Après, je faisais une bien piètre enquêtrice, je n'avais jamais fait ça aussi. Donc forcément, même si les détails étaient là, si je n'étais pas certaine des choses à faire....

   M'enfin, l'intervention de Tenma était très certainement la plus logique. Courant après le suspect taché de sang, il tentait de le rattraper. Surprise par sa course soudaine, je restais planté là quelques instants. Regardant tout autour de moi, observant les réactions des personnes qui se trouvaient en ce lieu.. Finalement, je compris rapidement la situation. Si c'était lui notre meurtrier et violeur... Alors.. Il y avait de grande chances pour que nous n'arriverions pas à le rattraper.
Malgré tout, il était hors de question d'abandonner. L'état du corps de la gamine... Ce qu'il lui avait été fait... Ce viol sur une jeune file... Son coeur arraché. Qui était-il pour se permettre autant de monstruosité!?

Enragée, je me pressais de rejoindre le garde et lui attraper son bras.

- Dîtes voir, vous! Ce fameux Inoue, Savez-vous où il habite? Ou bien son collègue, c'est pas grave. Dites-moi tout s'il vous plait! C'est urgent et très important! J'ai besoin de votre aide pour résoudre certains mystères! Je... Je suis une élue de Seika, alliée de Minshu! J'aimerai résoudre une affaire très importante!

Me voyant presque en panique, le patrouilleur resta quelques instants hébété, puis comprenant peu à peu à quel point j'étais pressée, il m'indiqua les rues à prendre pour arriver à la demeure du coéquipier du suspect.

- Merci beaucoup !

   Finalement, je pris le papier qu'il me tendait, celui sur lequel il avait dessiné le chemin à prendre. Sortant enfin du bâtiment, je courrais à la recherche de cette demeure. Tenma tentait de poursuivre le suspect... J'osais espérer qu'il le trouve, dans le cas contraire, nous n'avions plus qu'à espérer trouver des indices dans cette demeure! Tous deux avions donc pris des chemins différents.. Rien de grave, puisque nous étions dans l'enceinte de la capitale. Nous finirions forcément par nous retrouver. Sauf si le minshujin finissait dans un piège posé par l'édit suspect.

   Du coup, pensant à cela, j'hésitais quelques instants pour finalement continuer sur ma lancer. Je n'avais qu'à lui faire confiance. C'est tout. Là où j'allais, il y avait forcément des trucs intéressants à savoir.. Surement de quoi résoudre quelques questions. J'avais besoin de réponses. Quelles étaient les raison de ce vol de cœur? Surtout envers une gamine! Et pourquoi l'avoir violée??? Si la gamine était proche de lui.. Pourquoi ne pas avoir attendu le bon moment? Celui de pouvoir la toucher avec son consentement? Et pourquoi la tuer? Qui avait-il de bien à faire ce genre de chose!? Il se plaisait à faire le mal?

Tant de questions sans réponses... En tout cas, pour l'instant.
Bien résolue à trouver un quelconque indice, je parcourais la ville jusqu'au fameux lieux.

- C'est ici !

Sans prendre le temps de frapper à la porte, d'un coup de pied bien placé, j'ouvrais avec fracas la porte d'entrée. Dégainant mon épée, j'avançais un pas... Un second pas... Puis un troisième pas.

- MONTREZ-VOUS!

Pas de réponse... Seul un sanglot me parvenait jusqu'aux oreilles. Attentive au moindre mouvement, le sanglot se fit plus intense. Comprenant alors qu'une autre enfant était dans ces lieux, je me précipitais à l'intérieur de la demeure.

- Où es-tu!? N'ais pas peur, je ne te ferai pas de mal! Je.. Je suis là pour te libérer!

Découvrant à vive allure la demeure, je parcourais rapidement chaque pièce pour trouver l'origine de ces sanglots. Montant à l'étage après avoir compris qu'il n'y avait personne au rez-de-chaussée, deux silhouette me faisaient face. Une grande et une bien plus petite.

- Relâches l'enfant!

- Et vous, sortez de ma maison. De toute manière, c'est trop tard. Ce n'est pas avec votre intervention que vous allez le changer.

- La ferme! Lâchez l'enfant j'ai dis!

Soudainement, l'homme qui se trouvait en face de moi, ricana et d'un geste vif, couteau en main, l'inconnu trancha la gorge de la gamine et, alors que je m'avançais dans sa direction pour le planter, enragée, il se trancha alors sa gorge à lui aussi. Mais avant cela, il balança de dernières paroles :

- Vous ne l'aurez jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Sam 11 Fév - 23:26


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

Je semblai avoir distancé Kachou, car je ne l’entendais pas courir derrière moi. Ou alors, elle avait décidé de trouver la maison du suspect, ce qui était peut-être une bonne solution aussi. Enfin, je préférai me concentrer sur ma course, un peu hasardeuse, évitant nombre de passants de justesse, et au bout de quelques minutes, je finis par apercevoir l’uniforme ensanglanté de notre suspect, au loin. Poussant encore plus dans mes jambes, j’accélérai ma course afin de le rattraper, poussé par cette possibilité de l’attraper. Je n’allai très certainement pas le laisser s’en tirer après ce qu’il avait fait à cette pauvre fille ! Rien que la vision de son corps ensanglanté me donna l’énergie de continuer ma course folle dans les rues de Kansei, à la poursuite de ce monstre.

Je gagnai du terrain, et Inoue sembla remarquer le bruit de mes pas, car il se retourna avec une expression apeurée, avant que celle-ci ne tourne à la colère la plus profonde. Elle me fit presque m’arrêter, mais je continuai, déterminé à ne pas le laisser s’échapper. Cependant, je me fis avoir comme un amateur, ce que j’étais en fait. Car l’homme tourna dans une ruelle, et je l’y suivis aveuglément. Bien sûr, je ne vis pas arriver le poing qui s’abattit sur ma joue, me faisant tomber sur le dos. Sonné, je ne pus que le voir reprendre la fuite, et il me fallut quelques seconde pour me reprendre et me relever, ma joue pulsant douloureusement. Je tentai de l’ignorer et repris ma course.

Cependant, le meurtrier avait pris trop d’avance, et je finis par le perdre de nouveau dans la foule. Me rendant à l’évidence au bout de quelques minutes, je finis par me mettre à marcher, dépité de l’avoir laissé filer entre mes doigts. Je ne savais pas comment j’allai faire pour annoncer mon échec à Kachou. Je me sentais tellement honteux.

Marchant d’un pas déprimé, j’entendis tout d’un coup la voix de la jeune femme en question, et je tournai ma tête vers la maison d’où provenait le son. Bien que j’appréhendais la réaction de l’autre élue, je me dirigeai tout de même vers la demeure. Peut-être qu’elle avait recueilli d’autres indices. Je passai le seuil de la porte, et entendis de nouveau des voix venant de l’étage. Je ne perdis pas de temps pour grimper les escaliers quatre à quatre, tendu comme un arc après avoir entendu des chocs sur le sol. La dernière phrase que j’avais entendu me rendant encore plus appréhensif. Je parvins derrière Kachou et retins un haut le cœur devant la scène macabre. J’étais sûr que j’étais aussi pâle qu’un mort et je transpirais à grosses gouttes, luttant contre la nausée qui m’assaillait.

Au final, je ne pus supporter la vue des deux corps, et je courus au rez-de-chaussée, cherchant aveuglément un quelconque robinet. Quand je parvins dans la cuisine je ne perdis pas de temps à me diriger vers l’évier, me passant de l’eau glaciale sur le visage pour me réveiller de ma stupeur et de ma presque crise de panique. Voir trois cadavres en l’espace de quelques heures n’était vraiment pas bon pour ma santé, surtout que des flashs de l’éviscération dont j’avais été témoin dans le désert me revinrent, me faisant m’agripper au meuble pour rester centré, et je me forçai à calmer ma respiration. Je crois que si c’était ce que me réservait ce monde, je n’y étais pas du tout préparé.

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

Le Staff est là pour répondre à vos questions et demandes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Mar 7 Mar - 21:05


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

Je m’apprêtais à me jeter au cou de l'homme, mais il s'ôta la vie de son plein gré. Me laissant alors ainsi, devant une scène des plus macabres qu'il soit, je n'avais jamais été aussi près d'une scène aussi immonde... Pratiquement sous le choc, je n'avais pas remarqué la présence de Tenma, je n'avais pas remarqué l'expression de son visage, sa détresse. Il avait fuit la pièce, comme toute personne normalement constituée. Pour un jeune élu de la sorte, il était très certainement normal de fuir tout ça, tout ce malheur.. Toutes ces choses anormales et immorales. Kosaten ne tournait pas rond, j'en étais persuadée.
Du coup, ne l'ayant pas entendu arrivé, ni même repartir malgré le bruit qu'il faisait, je restais plantée là, devant ces deux corps sans vie... Celui d'une pauvre innocente... Et celui de son assassin, mais aussi le fameux ami de celui qui a osé violer et arracher le coeur de Shinobu, notre première victime.

Le sang coulait à flot des deux corps. Le sol fait de bois, le liquide devait très certainement s'infiltrer dans ce bois.. Allant même jusqu'à faire couler le sang jusqu'au rez-de chaussé.
Je fermais les yeux, calmant du mieux que je le pouvais, les battements de mon coeur.... J'avais échoué. Je n'avais pas réussi à lui venir en aide. Si je n'étais pas entrée comme une brute dans la maison, si je n'avais pas hurlé dans la maison pour signaler ma présence.. Peut-être aurais-je réussi à sauver la vie de cette enfant? Oui, très certainement.. J'avais agit avec stupidité.. Et maintenant, au lieu de n'avoir qu'une seule mort à déplorer aujourd'hui, nous en avions trois.

Je laissais retomber au sol mon épée, trop hébétée par ce qu'il venait de se passer. Quelle vision d'horreur... Un spectacle mortuaire... Pourquoi en être arrivé à ce stade-là? Quelle raison avaient ces hommes pour s'en prendre à des enfants? Certainement aucune. Mais ce qui était certain, c'est que je ne laisserait pas cela impuni. L'un des deux coupables était encore en fuite, peut-être que Tenma avait réussit à rattraper le pire de ces deux monstres? Dans tous les cas, il ne nous en restait plus qu'un seul.. Plus qu'un.
Les yeux fermés, j'inspirais et expirais profondément. Rouvrant de nouveau les yeux, je récupérais mon épée pour la ranger dans son fourreau et me dirigeais droit vers les corps.

En premier lieu, celui de l'enfant. Une jeune fille d'à peu près le même âge que la jeune fille trouvée une heure et demi plus tôt. Cette nouvelle victime devait, elle aussi, avoir une famille.. Qui eux aussi vont devoir pleurer sa disparition. Rien qu'à l'idée de devoir annoncer le décès de leur jeune fille.. Cela me remplit d'une immense peine. Je connaissais le poids de la mort, pour avoir dû subir la perte d'un être cher, pour avoir subit ma propre mort.. Mais aussi pour avoir subit le meurtre d'un être cher. Je savais ô combien la mort était pesante pour ceux qui devaient continuer de vivre. Eux qui vont devoir porter le poids de la perte de leur cher, devoir vivre leurs prochains jours sans l'être qu'ils avaient tant aimé, tant chérit... Ca n'allait pas être facile pour eux et c'était justement à cause de cela, que je souffrais de devoir annoncer une telle chose.
Ma respiration devait très certainement être saccadée, mais tant pis. Il était temps pour moi, d'observer le corps de celui qui venait de se suicider après avoir commit l'irréparable. Un homme d'une vingtaine d'années, son accoutrement décrivait concrètement qu'il n'était pas qu'un simple natif.. Mais un garde de la nation de Minshu. En bref.. Pile l'homme que je recherchais, ce fameux "ami".

Ayant maintenant retrouvé tout mes sens, le calme enfin de retour de mon côté, je perçu alors le son de l'eau qui s'écoule. Inquiète de devoir à faire au meurtrier de Shinobu, j'agrippais le manche de mon épée, prête à faire des ravages. J'étais certes calmée, mais en aucun cas prête à lui pardonner. Je descendis alors tranquillement, sans un mot ni même un bruit, les escaliers. Une fois le rez-de-chaussée atteint, j'observais les alentours de la pièce. Soudain, dans le reflet d'un miroir je perçu du mouvement. Une silhouette de jeune homme... Mais une tenue loin d'être habituelle dans ce monde. Je compris alors à qui j'avais à faire.... C'était Tenma. Ma "supposition" se concrétisa lorsque je le vis se tourner dans la direction du miroir, dévoilant alors son visage. Ce dernier était d'ailleurs défiguré par une expression sombre. Le voyant ainsi, la panique sur le visage, aucune lueur dans ses yeux... Je relâchais mon emprise sur mon épée et dévoilais ma présence au minshujin.

- Tenma.. Ca fait longtemps que tu es là? As-tu réussi à rattraper Inoue?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Dim 12 Mar - 22:11


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

J’étais tellement perdu dans mes pensées, pensées qui n’étaient pas des plus joyeuses, que je ne remarquai même pas l’approche de Kachou. A vrai dire, je pense qu’une part de moi s’était déconnectée de la réalité. C’était comme lors de cette mission à Fuki, quand j’avais confronté le noble épéiste. Il n’y avait plus aucune émotion qui circulait en moi, mes yeux bleus d’habitude étincelants de vie, maintenant ternis sans l’émotion qui les faisait vivre. Et comme lors de cette fameuse mission, une légère aura glaciale se formait autour de moi. Cependant, je le remarquai à peine, et me tournai vers Kachou, complètement amorphe.

Je savais de quoi je devais avoir l’air, l’eau dégoulinant de mon visage, celui-ci pâle comme la mort et ne laissant rien paraître. Je ne devais être que l’ombre de moi-même. Et je m’en fichais complètement. Mon regard sans vie resta fixé quelques secondes sur la jeune femme, sans que je ne montre aucune réaction à ses questions. Puis, elles me montèrent au cerveau, et j’observai encore un petit moment de silence avant de finalement répondre, ma voix sans aucune émotion, et glaciale.

- Kachou. Je suis arrivé il y a quelques minutes. J’ai… J’ai vu ce qu’il y a en haut.

J’hésitai encore quelques secondes avant de continuer, ma part encore humaine criant de désespoir et de honte d’avoir laissé s’échapper le meurtrier. Cependant, je repris de la même voix, ne trahissant rien des émotions qui bouillaient dans un minuscule coin de ma tête, celui-ci enfermé dans une prison de glace, laissant seulement le contrôle à la part logique de mon être.

- Non, je n’ai pas réussi. Il m’a tendu un piège grossier que j’aurais dû voir venir. Mais j’étais tellement concentré sur ma chasse que je ne réfléchissais plus. Je suis désolé.

Mes yeux ternes restèrent fixés sur l’élue tout du long, et la petite part émotive enfermée lui criait de reconnaître que quelque chose clochait. Que je n’étais pas dans mon état normal. Que j’étais traumatisé. Que ce traumatisme provoquait un changement drastique de personnalité chez moi. Mais le remarquerait-elle seulement ? Car j’avais bien vu, d’une façon un peu trop désintéressée, que Kachou était aussi pâle et un brin déprimée. Que pouvaient faire deux êtres éteints face à cette situation ? Ou Kachou allait-elle se réveiller ? Car je savais que j’étais maintenant trop loin pour revenir de ma propre volonté.

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

Le Staff est là pour répondre à vos questions et demandes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Jeu 6 Avr - 0:17


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

Ambiance

A pas de velours, je m'avançais vers le garçon. Lui demandant d'une voix calme et sereine depuis combien de temps il était là et si le criminel avait été rattrapé et envoyé derrière les verrous, je déchiffrais de plus en plus que quelque chose d'anormal se produisait à l'intérieur du garçon. Quand ce dernier me répondit avoir vu la scène qui s'était déroulée sous mes yeux, je m'arrêtais net dans mon avancée vers lui. Ce que je craignais le plus s'était passé, plus que ces spectacles sanguinaires auxquels je devais moi-même prendre sur moi.. Lui aussi avait du faire face à ce spectacle..? Les effets qu'ont eu sur moi cette dernière tuerie étaient loin d'être positifs, c'était même le carnage à l'intérieur de moi, alors pour un jeune garçon tel que lui.. Je n'osais même pas imaginer le choc. L'expérience de chacun nous faisait grandir ou nous détruisait à petit feu, mais au ton de sa voix, il n'était pas bien compliqué de comprendre vers quel chemin il se dirigeait.

Finalement et toujours avec sa voix froide et lointaine, Tenma m'expliqua alors qu'il s'était fait avoir dû à son inattention. J'aurai très bien pu lui en vouloir de s'être fait avoir de la sorte et d'avoir laissé s'échapper un tel monstre... Mais était-il vraiment à blâmer? A le voir ainsi, il m'était vraiment difficile de lui en vouloir, surtout après avoir été spectateur d'une scène aussi macabre que celle qu'il y avait eu au dessus.
Lâchant alors complètement mon arme pour détendre mes muscles, je laissais s'échapper un soupir tout en portant ma main droite à mon front pour soulever ma frange... Aujourd'hui était un jour pénible. J'avais quitté Natsume le matin même et maintenant, je me retrouvais à gérer une affaire de meurtres et de viols... Ce n'était déjà pas simple pour moi de devoir faire face à autant de choses anormales... C'était vraiment compliqué là, entre devoir examiner le corps d'une jeune fille, enquêter sur un garde d'une autre nation que la mienne et maintenant un meurtre et un suicide pile sous mes yeux. S'en était vraiment trop.

Une fois le soupir terminé, je rejoignais Tenma et me plaçais en face de lui. Posant une main sur sa chevelure, je la lui frottais avec énergie tout en souriant. Si moi j'avais du mal à supporter tout ça, pour lui aussi c'était un moment dur et certainement insoutenable. Il n'avait donc pas besoin qu'on lui fasse la morale.. Concernant ce fameux Inoue, je n'avais qu'à chercher des indices le concernant.. Certes, pas de suite car je devais impérativement rentrer à Chikai, mais lorsque je reposerai un pied sur les terres minshujins, je n'aurai plus qu'à chercher des indices le concernant. Il ne pourrait pas disparaître complètement, surtout après les paroles de son ami le suicidaire.

- Okay... Je ne t'en veux pas, tu n'y peux pas grand chose Tenma.

Laissant glisser ma main sur sa joue, je le forçais presque à me regarder tout en restant douce et non brute.

- Tu as fais de ton mieux... Et je suis désolée que tu ais vu ce qu'il s'est passé en haut...

Pourquoi est-ce que je m'excusais? Je n'avais pourtant rien fait... Non.. Mais par principe, car j'étais plus âgée que lui et parce qu'il avait l'air complètement perdu. Il semblait avoir besoin de réconfort... Comme si son regard vide et lointain réclamait une lueur d'espoir. Pour cela, il fallait commencer par quelque chose d'affectueux... Des excuses... Et ensuite... Un câlin.
Glissant alors ma main vers sa nuque, je m'avançais pour me blottir contre lui tout en lui baissant la tête contre mon épaule. De mon autre main, je venais caresser son dos comme à un enfant... Plus grand, effectivement, mais tout pareil !

- Tenma... Si tu veux pleurer, tu le peux... Faire face à la mort à deux reprises dans une même journée, c'est normal que cela te mette dans un tel état.

Bah oui, même moi je ne vais pas bien.

- Tu peux pleurer si tu veux..

Idiote, tu parles pour toi-même... Et maintenant je me parlais à moi-même. La folie me gagnerait-elle? Haha... Hahahaha...!!

- ...

Ouais.. Tais-toi. Je suis trop pitoyable, je n'ai même pas su arrêter le suicidaire dans son élan sanguinaire.. Je n'ai pas su protéger Tenma d'une telle vision, plus que ça, nous avons laissé s'enfuir notre coupable concernant le viol... Je m'étais foirée. Lamentablement foirée.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Ven 7 Avr - 21:52


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?

Musique d'ambiance

Vaguement, à la gestuelle et au soupir de Kachou, je notai qu’elle aussi était éprouvée par les événements d’aujourd’hui. Mais ce n’était que vaguement. J’étais toujours sous l’emprise de ce brouillard glacial. J’observai d’un œil désintéressé la jeune femme s’approcher de moi.

Le premier contact physique avec mes cheveux fissura le mur de glace un tout petit peu, et mon regard reprit un peu de vie alors que mes yeux pleins de tristesse et de désespoir se posaient sur Kachou. Je laissai ses paroles m’atteindre, fissurant encore plus mon mur. Ce n’était pas ma faute qu’elle disait.

- Si… Je n’aurais…Je n’aurais pas dû me laisser avoir de la sorte… J’aurais dû attraper ce salopard...

Je reniflais un peu, alors que sa main descendait de mes cheveux à ma joue, et ce fut le second coup sur la paroi de glace, une brèche s’ouvrant, alors que mes yeux s’emplissaient de larmes. Ce qu’elle disait, me heurta une nouvelle fois, et je secouai la tête lentement, incapable de comprendre ce qu’elle disait.

- Non, ce…Ce n’est pas de ta faute non plus…Ce…C’était que le hasard… Tu n’y pouvais rien… Tu… Tu ne pouvais pas savoir que… Que j’allais monter.

Et ensuite… Mon mur se brisa en mille morceaux quand Kachou m’offrit un câlin. Un geste que je n’avais jamais vraiment reçu… Un geste dont j’avais toujours eu désespérément besoin, ne serait-ce qu’une seule fois dans ma vie. Comment pouvais-je résister face à un tel acte plein de compassion et de gentillesse ? Je n’eus pas besoin d’entendre le conseil de Kachou, que j’enfonçai déjà ma tête dans son épaule, mes larmes coulant à flots tandis que je la serrai le plus fort possible, ayant besoin de ce contact physique pour me raccrocher à quelque chose.

Le trop plein d’émotions me gagnait, et c’était un véritable breakdown que j’offris à Kachou, le son de mes sanglots emplissant la pièce alors que je continuai de pleurer. Pleurer pour mon injuste enfance, pleurer pour ma soudaine arrivée ici, me privant du monde auquel je m’étais finalement intégré pleinement. Mais aussi pleurer pour cet alchimiste assassiné sous mes yeux. Plus encore, pleurer de remords après avoir laissé ce village à sa perte, et après avoir laissé échapper le coupable de ce crime atroce. Et enfin pleurer face à ce monde injuste où je ne semblais tomber que dans des situations horribles. Si le dieu Manshe existait bien, pourquoi mettait-il tout ça sur ma route ? C’était trop dur à supporter. Cela ne faisait qu’un mois que j’étais arrivé, et je n’en pouvais plus de ce monde.

Je ne sais combien de temps je pleurais, mais au bout d’un moment, je finis par relever la tête, et me dégager doucement des bras de Kachou. J’essuyai mes yeux d’une main, reniflant un petit peu, avant de poser mon regard reconnaissant sur la jeune femme. Je lui offris un faible sourire, parlant d’une voix douce.

- Merci… J’en avais vraiment besoin après tout ce qui est arrivé. Et, surtout, ce n’est pas de ta faute. Nous arriverons à l’attraper, j’en suis sûr.

©MangaMultiverse




Présentation
/
Chronologie

Le Staff est là pour répondre à vos questions et demandes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Jeu 20 Avr - 16:18


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

   La honte me gagnait de plus en plus, je ne savais pas vraiment quoi faire devant un Tenma aussi sombre… Je ne savais pas quoi faire après avoir laissé filer un criminel… Moi ? Une protectrice ? Ha la blague, je n’avais rien fait de mémorable et encore moins de salvateur ! J’avais tout foiré… TOUT ! J’étais… Lamentable.
Mais alors que je me lamentais et me jugeais, j’étais pourtant là à essayer de réconforter un jeune garçon qui se plaignait de lui, autant que je le faisais de moi. Qu’elle ironie tout de même. Que ce soit ce minshujin ou moi-même, nous étions tous les deux dans le même bateau. On se jugeait plus que nécessaire… Voire jusqu’à même détester notre inutilité. Mais où était la raison et le tord ? Qui était fautif et qui ne l’était pas ? A dire vrai, ces questions me paraissaient bien trop compliquées… Ce statut d’élu semblait lourd à porter, je l’ai toujours pensé jusqu’à maintenant et je le penserai encore demain et dans cent ans… Ni Tenma, ni moi, ni les autres d’ailleurs avions choisit cette vie. Pourquoi nous ? Pourquoi pas quelqu’un d’autre ?? Qu’avions de si particulier pour être choisit parmi des êtres supérieures ?
La vie était détestable sur plusieurs points… J’en avais marre.

   J’avais tenté de réconforté Tenma et maintenant il essayait d’en faire de même avec moi. C’était un bon garçon, un peu comme Natsume… A toujours chercher le meilleur chez les autres, au final, tous deux étaient vraiment des jeunes adolescents adorable. Il est même vrai que Natsume m’avait rappelé Adakor… Mon amour pour cette dernière m’incitait à devenir plus protectrice que jamais pour chaque personne. Ma petite citrouille me manquait terriblement et chaque petit être de sa tranche d’âge semblait me la rappeler, mais pourquoi ? Pourquoi à chaque fois son visage me revenait en tête ? Certainement pour m’inciter à ne plus commettre la même erreur que j’ai faite ce jour-là. Le jour… De sa mort. Je m’en voulais tellement de ne pas avoir su la protéger et je ne désirais plus qu’une seule chose… Protéger toute personne pouvant être sauvée. Je ne voulais avoir aucun regret. Alors, Tenma… Je n’espérais qu’une seule chose de lui…. Qu’il se remette à sourire.

   C’est pour cela, avec un tel désir, que j’avais osé serrer dans mes bras ce petit homme. Stop les lamentations… Il fallait se relever de ces horribles épreuves qui nous étaient tombées dessus, il nous fallait avancer de plus belle. Pour cela, pleurer était la première étape, chose qu’il fit tout naturellement. Me serrant contre lui, le besoin d’une présence à ses côtés, d’une personne sur qui s’épauler… J’étais là et je pouvais le soutenir actuellement. Pour qu’après, il puisse retourner à sa propre vie.
Deuxième étape, sécher ses larmes… Ce qu’il fit aussi. Il faisait même mieux encore, relevant la tête pour planter son regard dans le mien, il me donna en échange de ma présence un sourire triste que je ne pouvais qu’accepter. Après quoi, Tenma me remercia. Me révélant qu’il avait eu besoin de ça pour aller mieux… Il voulait certainement reprendre du poil de la bête, raison pour laquelle il se convaincu que nous attraperions ce criminel.

Le cœur battant à tout rompre, un sourire s’afficha aussi sur mon visage, réponse à ses paroles.

- Oui… Tu as raison Tenma. Nous l’aurons un jour… Nous l’aurons. (c’est la MAF :huhu: )

Comme ce lieu me semblait bien trop lugubre et que le minshujin et moi recommencions à sourire naturellement… Il fallait donc que l’on sorte de là. De cette maison devenue un lieu de massacre et de sang. Nous n’avions plus rien à faire ici, seulement rapporter les faits aux gardes et…. Se dire au revoir. Maintenant que le recherché avait disparu je ne sais où… Tenma et moi n’avions plus qu’une seule chose à faire, retourner à nos occupations… Voire nos obligations… Même si l’envie n’y était pas.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 341
Yens : 759
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ☻ Chat noir ☻

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Jeu 20 Avr - 18:23


Que veux-tu ? Que cherches-tu ?


C’était avec un certain réconfort que je vis Kachou répondre avec un sourire. Au moins, nous partagions le même sentiment. Ce bâtard ne s’en sortirait pas comme ça. Si je le recroisais, c’était clair que je ne le laisserais pas s’en tirer aussi facilement que je l’avais fait aujourd’hui. Me redressant un peu plus, je contournai Kachou pour me diriger vers la porte.

- Je pense qu’on ferait mieux d’avertir les gardes maintenant. On ne peut plus rien faire d’autre que laisser ça entre leurs mains.

Sur ces mots, et avec un sourire sans réelle joie, je quittai la maison, supposant que l’élue de Seika me suivrait. Je marchai un peu hasardement au travers de la ville, tâchant de me souvenir du chemin que j’avais emprunté pour arriver jusqu’ici. Je me fichai complètement du regard des civils qui me voyaient me trimbaler avec des vêtements tâchés de sang, et un regard vide. Les images repassaient en boucle dans ma tête, au point que je dus fermer les yeux pour me recentrer. Seulement, cela ne m’aida pas beaucoup, et je sus que j’étais condamné à subir ces images pendant un moment.

Continuant tant bien que mal, malgré la sueur qui coulait de mes tempes sous l’effet de l’effort que cela me prenait de me retenir de vomir, je finis par arriver à destination. Prenant une nouvelle pause dans l’embrasure de la porte, je finis par entrer dans le poste. Aussitôt, les regards se braquèrent sur mon apparence débraillée, et j’offris un faible sourire.

- Le coupable du meurtre et viol de la jeune fille plus tôt dans la journée s’est échappé mais était un des vôtres, Inoue. Son complice a tué une autre innocente et s’est suicidé. Suivez-moi. Maintenant.

Tout ces mots avaient été envoyés d’une voie glaciale qui ne laissait place à aucune objection. J’avais même dû me retenir de lancer une remarque acerbe sur la façon dont ils recrutaient leurs hommes. Mais je pense qu’ils avaient déjà assez sur les mains. Je les guidai donc jusqu’à la fameuse maison, restant à l’extérieur. Je n’avais plus rien à faire ici. J’avais juste envie de me rouler en boule dans un coin et ne pas me relever avant un bon moment. Ce fut d’ailleurs ce que je précisai à l’un des gardes restés dehors et Kachou.

- Je suis désolé, mais je suis vraiment pas en état de rester ici. Si vous me cherchez, je serai à l’auberge des Trois Nations. Je me tournai vers l’élue du Phénix avec un sourire sympathique. Kachou, ce fut un plaisir de te rencontrer, même si pas de la meilleure des façons. Si tu repasses par Kansei, n’hésites pas à venir faire un petit coucou. Et… Et merci pour tout à l’heure. Ce n’était de la faute de personne, rappelles-toi. Sur ce, je vous laisse.

Et c’est ce que je fis, tournant les talons vers l’auberge que j’avais remarqué dans la journée. J’avais qu’une seule envie maintenant, me coucher et oublier cette horrible journée. Même si au fond de moi, la flamme de la vengeance brûlait. Cet homme paierait.

©MangaMultiverse




Présentation
/
Chronologie

Le Staff est là pour répondre à vos questions et demandes :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   Jeu 20 Avr - 22:05


Que veux-tu? Que cherches-tu?
feat.Tenma

   Ce qui me semblait logique l'était aussi pour Tenma. Nous avions fait ce qui nous était possible, maintenant on devait laisser le reste de l'affaire aux gardes. De plus, il n'était pas question de ma nation, donc forcément, je n'avais pas de réelle influence par ici. Dommage. Mais au moins, avoir agit du mieux que je le pouvais au sein même de la capitale alliée... Mon nom allait certainement commencer à tourner... Ainsi que celui de Tenma. Une telle affaire ne pouvait pas passer autant inaperçue, quoique.. Venant d'un membre de la garde, il y avait aussi de fortes chances pour que l'affaire ne s'ébruite pas pour éviter des soucis de rébellion concernant la politique de Minshu. Bref, je n'avais pas à me mêler de ces choses là, j'avais fait du mieux que je le pouvais pour régler l'affaire. Nous étions deux, tous deux assigné à une "mission".. Malheureusement, ni Tenma ni moi n'avions réussit à arrêter ceux que l'on poursuivait. Trois morts... Deux victimes et un complice. C'était là le résultat de cette journée chaotique.

   Bref, nous étions enfin sortis de cette demeure pour aller rejoindre la caserne des gardes. Sans un mot sur tout le long du trajet, le jeune minshujin était resté fermé. Son esprit devait être accaparé par toutes ces horribles choses auxquelles nous avions du faire face, d'où ce silence de mort. Quant à moi, j'étais restée silencieuse aussi, même si ce n'était pas pour les mêmes raisons. La mort, je connaissais... Le seul soucis dans tout cela, c'était mon échec. Je n'avais pas réussit à protéger ces jeunes filles.. Je n'avais pas réussit... Encore une fois... Comme avec Adakor. J'avais échoué, lamentable échoué.
Au final, j'étais une sorte d'incapable.. Pourtant, il fallait que je reste forte. Oui. Un jour, j'arriverai à détruire le mal à sa racine.. A protéger les autres comme il se doit. A tuer quiconque crée l'injustice autour de soit... Faire régner la sécurité, la joie.. La paix.

   Mes pensées étaient donc tournées vers mon ultime but, vers mon désir de vengeance et celui de vouloir devenir plus forte encore. Je n'espérais plus que cela.. Je le désirais coûte que coûte. Si Fenghuang m'empêchait de revoir mes alliés d'antan, alors je n'avais plus qu'à me débrouiller seule.. Faisant mine de prendre sur soit pour devenir plus puissante que jamais, jusqu'au jour où mon nom parviendrait jusqu'à leurs oreilles. Oui, même jusqu'aux oreilles des morts, pour que même ma petite citrouille puisse être fière de moi.. De celle que je suis devenue, de celle qui désirait tant la protéger.
Ce jour arriverait un jour... C'était mon but et j'allais y parvenir.. Je me le promettais dans un silence profond.. Pendant qu'un jeune garçon, lui, sombrait devant moi.
Arrivant finalement à la caserne des gardes, Tenma expliqua la situation et demanda à ce qu'on le suive. Sans chercher à savoir si ceux à qui il parlait le suivaient, je me disais qu'il fallait peut-être plus de détails pour leur donner l'envie de nous suivre. Personne ne semblait nous connaître après tout, donc il était normal d'être réticent à nous suivre sans donner son avis.

- Veuillez l'excuser... Ce n'était pas une journée facile pour nous.. Mais j'imagine que pour vous non plus. Juste pour appuyer nos dire... Lui, c'est un élu de votre nation, il s'appelle Tenma. Vous pourrez compter sur lui, je suis certaine qu'il sera une personne très fiable pour votre nation.

Je les voyais me regarder avec perplexe.. Bien sur, je ne m'étais pas présentée...

- Vous pourrez aussi compter sur moi à l'avenir. Je passe régulièrement à Minshu. Je me nomme Kachou, je suis une élue de Seika.. La protectrice de Seika. Continuons de bien nous entendre, messieurs.

   Je m'inclinais avec respect et rejoignais enfin Tenma accompagné de trois/quatre gardes. Une fois arrivés sur les lieux, les gardes rentraient à l'intérieur... Bien évidemment, les deux témoins que nous étions, n'avions pas réellement envie de retourner sur les lieux de ce massacre. Du coup, Tenma et moi restions dehors.
Justifiant sa raison à voix haute, l'adolescent se tournait enfin vers moi pour m'adresser la parole. Son ton loin d'être joyeux... Il m'annonça tout de même avoir été content d'avoir fait ma rencontre. Je lui aurais bien retourné ce sentiment.. Mais je ne l'étais pas particulièrement. Pourquoi donc? Car cette journée était pourrie et que nous ne nous connaissions pas des masses. La seule raison de notre rencontre fut ce premier meurtre complètement particulier... Ca n'avait rien de joyeux et ni Tenma, ni moi n'avions prit le temps d'apprendre à nous connaître.
La seule chose dont j'étais certaine, c'est qu'il me semblait un peu similaire à Takeru... peut-être auraient-ils la chance de se rencontrer? Je l'espérais pour eux d'eux, ils formeraient un beau duo.

   Bref, il était finalement le temps de se séparer, lui n'avait plus qu'une seule hâte, retourner dans son auberge et moi de repartir à Chikai. Je devais rencontrer Karui... Même si j'étais certaine de ne pas pouvoir le voir en rentrant.. Bah oui, une mission m'attendait, celle de Kupuo. malgré tout, j'avais ma nation à aller servir pour continuer de devenir encore plus forte petit à petit.
Souriant sincèrement à Tenma, je lui faisais un signe de la main le temps qu'il retourne à son auberge. Il était temps pour moi de retourner à Seika maintenant. Mais avant de m'en aller, L'un des gardes était revenu de la scène macabre pour m'accoster avant que je ne m'en aille.

- Protectrice de Seika !

Je me tournais vers ce dernier et tendais l'oreille sur ce qu'il avait à me dire.

- Nous avons prit note de la situation.. Nous ne comprenons toujours pas comment l'un d'entre nous a pu faire une telle chose, mais sachez que nous garderons vos noms en tête. Vous avez prit de votre temps pour une nation qui n'est pas la votre.. Nous vous remercions pour tout...

Je souriais naturellement et faisais un second signe, mais cette fois-ci destiné au garde.

- Ne vous inquiétez pas, la prochaine fois... Nous attraperons ces criminels. Bon je dois repartir pour Chikai, bonne chance pour la suite, à très bientôt.

Sur ces bonnes paroles, je le laissais là, partant pour la capitale de la nation du pheonix.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Que veux-tu? Que cherches-tu?   

Revenir en haut Aller en bas
Que veux-tu? Que cherches-tu?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.