Partagez | .
Prison de Kansei
Invité Invité

-



MessageSujet: Prison de Kansei   Lun 24 Nov - 9:46

Les derniers souvenirs qu'il avait était le goût de la terre humide et l'odeur exécrable des excréments des chevaux. Ses yeux, mi-clos, s'ouvraient de temps en temps sur un ciel nuageux, un feu de camp étouffé ou encore un jeu de cordes qui lui sciait les poignées.
Son corps n'était plus aussi solide qu'il ne l'était sur son monde, et il l'apprit à ses dépends.
Le corps tuméfié du jeune loup fut trainer pendant longtemps, il ne saurait dire combien de temps celà représentait mais pour les cartographes il s'agissait d'un voyage commençant dans le village de Fuyu et qui se termina dans les geôles de Kansei où Serizawa fut jeter sans plus de ménagement.
Sa tête percuta une dernière le sol de pierre pavé et il s'endormit...

N'ayant aucune connaissance du temps qu'il s'était écoulé entre sa rencontre avec un vieux ninja et cet instant où il se retrouvait en cage, Serizawa contemplait ses blessures avec un oeil critique. Il n'avait pas reçu de soin particulier, enfin il ne le pensait pas, mais ses plaies béantes étaient déjà refermées. La cicatrisation était lente et douloureuse, mais toujours plus rapide que celle d'un individu lambda. Ses pouvoirs étaient toujours là, en sommeil quelque part, mais bien présent.
Cette idée fit sourire le Lycan, peut être cela est du à l'air qu'il respirait ? Une gravité un poil différent ou carrément a des genres de bactéries qui n'existait pas sur sa bonne vieille terre. Il ne lui fallait que du temps, du temps et de l'entrainement avant de montrer à ce monde, comme à l'ancien, qu''une tête de loup peut mordre, même une fois coupée, et que les conséquences d'un tel acte se termine bien souvent par la mort...

Son estomac gargouilla, il n'avait rien mangé depuis longtemps et son corps clamait famine. Il se de sa couche, un amas de paille à même le sol, et s'aventura du côté de la porte. Cette dernière était solide, massive, et un brin anomal si bien que Serizawa en déduisit une nature... Magique? Mystique? Il ne savait plus croire désormais tout lui apparaissait possible.
Il passa toutefois le bras entre les barreaux, ces derniers le brûlèrent légèrement, comme pour le repousser mais la régénération du Lycan était encore largement supérieur pour que cela ne l'inquiète pas plus que ça.
Un garde faisait des rondes, le jeune homme le siffla et lui fit un signe de main.


- Je... Je ne suis pas à l'aise avec ce genre de discours donc...
- Silence ! Les prisonniers ne sont pas autorisés à parler !

Serizawa tendit son bras comme un arc décochant une flèche et saisit le garde au col, l'approchant des barreaux. De son autre bras, il bloqua la garde de son arme pour que le soldat ne puisse pas la sortir. Il continua :

- Mon grand je suis en train d'essayer de m'excuser et tu me prends de haut ? Sérieusement ? Tu sais à quel point c'est difficile pour moi d'admettre que j'ai tord ? Donc maintenant on va rester tous les deux calmes, je vais te relâcher et tu vas m'écouter ok ?

Le garde, apeuré, acquiesça et lorsque Serizawa le relâcha, il se mit a courir en criant pour rameuter d'autres gardes.
Le Lycan soupira et s'assit en tailleur les bras croisés.


" A quoi bon... "

Quelques minutes plus tard, une demi-douzaine d'hommes armés déboulèrent en trombe dans sa petite cellule, le menaçant avec des armes bien plus meurtrières que celles qu'avaient les hommes qu'il a vaincu. Il leva les bras, signe de son consentement car il ne dira jamais soumission et l'un des hommes le frappa au visage avec le pommeau de sa lame.
Serizawa tomba par terre sous le choc, et tenta de se redresser, montrant crocs et griffes acérés. Cependant, ces gardes étaient moins crédules que les derniers, à trois sur le Lycan, il l'immobilisèrent et lui installèrent ce qu'on pourrait appeler une camisole de force, les bras plaqués contre son torse et les mains attachés dans le dos, il ne pouvait plus faire que des mouvements de tête...
Et cela suffisait.
Son tortionnaire tenta de lui remettre un coup avant de partir, action non nécessaire et clairement répréhensible que Serizawa esquiva en se planquant contre le mur. Ensuite, et à l'aide de ses jambes, il se poussa en direction du soldat qu'il mordit à la base de la nuque, pas assez fort pour le tuer, mais assez pour lui provoquer une intense douleur et lui faire jeter son arme.
Là encore, les autres gardes passèrent le Lycan à tabac, affichant désormais un regard suffisant et un sourire satisfait.


- Allez y bande de chiens ! Frappez moi ! Mais vous ne pourrez jamais me briser vous m'entendez: JAMAIS VOUS POURREZ ME BRISER AHAHAHAHAHAH !

Lorsqu'ils en eurent assez, ou simplement que leurs membres les faisaient souffrir, les soldats quittèrent les lieux, laissant un Serizawa au sol, affichant toujours un sourire suffisant.


- A bientôt *sourire cynique*

Puis le loup ferma les yeux, se laissant aller dans un sommeil réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Prison de Kansei   Jeu 27 Nov - 8:44



À dos de cheval, le vieillard avait parcouru plusieurs kilomètres pour rejoindre la capitale de Minshu. Il aurait pu prendre de faux détours comme les plaines verdoyantes, mais cela ne ferait que le ralentir vers sa destination initiale. La révélation de l’âme Seika l’avait quelques peu bouleverser, mais il ne devait pas laissé cette nouvelle l’empêcher d’accomplir sa quête principale. Quelle était-elle? Il n’en avait aucune idée, mais quelques choses au fond de lui, lui disaient de rencontrer le peuple de Kosaten. En apprendre plus sur ce monde, approfondir ces connaissances pour devenir Le sage. Une quête farfelue en soit, mais il n’y avait rien de mieux que d’enrichir son cerveau pour devenir plus sage.

Les heures ne passèrent pas au ralenti. Ses pensées l’avaient occupées durant le trajet et cela lui avait paru moins pénible. Finalement, il arriva à Kansei, la capitale de Minshu. Il fit ralentir son cheval à l’entrée et le laissa au palefrenier. Le vieux remercia le jeune homme pour son service et entra dans la cité. Il pouvait entendre des gardes discuter d’une rumeur circulant dans la région de Seika. Ironique, car l’empire portait le même nom que son entité spirituelle. Les rumeurs attiraient la curiosité de Mizoku qui s’installa dans l’ombre d’un arbre pour écouter attentivement les gardes.


- Il semblerait qu’un trésor aurait été aperçu dans l’Empire de Seika.

- Si c’est le cas… leur membre l’ont sûrement déjà trouver.

- Aucune idée, mais cela peut être intéressant… imagine, on pourrait devenir riche!

- Tu peux rêver, je ne vais pas m’aventurer dans l’empire. Je tiens à la vie.

¸- Pff… pleurnichard!

Mizoku poursuivi son chemin dans la cité. Un trésor? C’était étrange en soit qu’un trésor ait pu venir aux oreilles de Minshu alors qu’il se situait à Seika. Le vieux trouvait sa louche, cela cachait quelques choses de bien plus gros encore, mais il ne pouvait pas mettre le doigt dessus. Il se perdit dans ses pensées, mais pas pour longtemps, car le nom de Serizawa vint chatouiller ses tympans. Le vieux s’arrêta pour avoir des nouvelles du jeune loup. Les gardes mentionnaient que l’homme avait tenté de « tuer » l’un d’entre eux et qu’il était mis en arrestation dans la prison. Un petit sourire s’afficha sur le visage du vieux qui continuait lentement sa route. Il acheta deux boites repas dans un petit magasin et marcha jusqu’à la prison.

Quand il fut à l’intérieur de l’immense bâtiment, les gardes lui demandaient la raison de sa venue. Mizoku demanda à voir Serizawa, mais les gardes refusèrent. L’homme n’avait pas le droit de visite selon leur dire. Le vieux ne voulait pas commencé à devoir argumenter sa venue. Il se retourna et dans son geste, il fit comme s’il venait de perdre l’équilibre. Il fut rattraper par le garde qui lui disait d’une voix sévère de faire attention. En même temps, Mizoku attrapa la clé des cellules qu’il cacha aussitôt dans ses vêtements, puis il quitta l’entrée principale. Il resta dans l’ombre à surveiller les rondes des gardes. Il attendit presque une heure et quand il vit que la voie était libre, il traversa l’entrée principale au moment que les gardes avaient le dos tourner. Il traversa les couloirs humides de la prison de Minshu jusqu’à ressentir une odeur de sang séché. Il s’arrêta devant la cellule de Serizawa.


- Je vois qu’ils ne t’ont pas ménagé … Tient, je t’ai acheter ça … Je me disais qu’il ne t’aurai sans doute pas nourrit après avoir attaquer l’un des gardes. C’est toi qui décide si tu le prends ou non …

Il déposa entre les barreaux le bento qu’il fit glissé sur le sol jusqu’au jeune loup. Mizoku se frotta la barbe, pensif à ce qu’il avait entendu à l’extérieur concernant ce trésor à Seika.

- J’ai entendu dire que quelques choses ce passait à Seika … un trésor semble-t-il … Je suis trop vieux pour m’aventurer dans ce genre d’aventure, mais un jeune homme comme toi pourra sans doute m’aider à trouver ce trésor. Je ne recherche pas la richesse … je suis juste curieux de savoir s’il y a bel et bien un trésor là-bas. Alors… ça t’intéresse?


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Prison de Kansei   Jeu 27 Nov - 9:56

Cela faisait maintenant plusieurs heures que Serizawa était seul dans sa cellule, un calme pesant régnait dans ce côté de la prison. Il y était le seul prisonnier, un genre de salle d'attente pour être juger, celle dans laquelle on laisse pourrir les âmes rebelles en attendant qu'elle craque pour les faire sortir.
Une porte s'ouvrit dans le couloir, Serizawa, le visage couvert de sang mais sans aucune trace de tuméfaction, releva la tête. Sa guérison était quasiment complètement maintenant, il fit craquer sa nuque pour soulager son cou, se préparant à une nouvelle salve de colère des gardes. Il n'en avait pas grand chose à faire, mais s'il pouvait éviter de se froisser un muscle, pourquoi pas.
Assit dans l'ombre, il vit une silhouette familière s'approcher de la porte de sa cellule. Il sourit. D'où se trouvait Mizoku, il ne pouvait voir que les jambes étirés du Lycan au milieu d'une énorme tache de sang séché sur le sol. Ses yeux brillaient un peu dans la noir, reflet de la faible lueur de lumière qui passait par une fenêtre à barreaux dans le couloir.


- Oh, tu veux faire le match retour Oji-san * sourire cynique *


Ses dents d'un blanc immaculé brillèrent à leur tour, dressant une toile morbide d'un monstre tapis dans l'obscurité. Cependant il n'était pas question de revanche. Le vieux déposa une boite contenant de la nourriture et commença à parler. Attentionné, Serizawa le laissa terminer avant de prendre la parole.


- J'avoue que la faim me gagne mais comme tu peux le voir, Serizawa se leva en s'appuyant contre le mur et avança vers la porte, je n'ai pas vraiment la possibilité de me nourrir moi même * sourire ironique * Ils ont pensé que j'étais moins dangereux les bras attachés, cruelle erreur Huhuhu.

La camisole qu'ils avaient placé sur le Lycan était bien fixé, s'il le voulait, il pouvait sans doute la briser mais l'énergie que cela lui demanderait était beaucoup trop importante, et il avait la flemme. Son corps n'était pas totalement remis du combat contre le vieil homme, si bien qu'il attendait, patiemment, que son corps fasse son office avant de sortir d'ici.


- Va falloir que tu me nourrisses Oji-san * sourire ironique * Comme quand tu étais assez jeune pour avoir un enfant Huhuhu. Concernant ton trésor ça ne m'intéresse pas vraiment, d'autant plus que je suis coincé ici. Cependant, la promesse d'un combat équitable contre toi m'intéresse. Je t'accompagne dans ce Seika là, je récupère le trésor si tu le souhaites, et après on s'affronte à la régulière, sans garde pour te sauver les miches * sourire carnassier*

Il tapa sa tête contre la porte de la cellule, en face de celle de Mizoku et termina :

- Deal ?

Dans un sourire satisfait, Serizawa ouvrit la bouche et poussa le bento de son pied pour que Mizoku puisse le récupérer et le nourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Prison de Kansei   Jeu 27 Nov - 17:43



Les répliques du jeune loup n’atteignaient pas le vieux qui ne réagit pas. C’était inutile d’entré dans le petit jeu de Serizawa. Tentait-il de faire réagir Mizoku? Malheureusement pour lui, il n’aurait aucune attention de plus de sa part. Il avait vieilli, prit de la maturité. C’était ridicule de péter les plombs à cause d’un affront provenant de ce jeune homme prisonnier par sa camisole de force.

- Sérieusement … je me demande quel âge tu as. Dit-il en baissant les yeux, presque honte de voir le comportement du Suzuran.

Il se massa la tête en écoutant les dernières répliques du jeune loup. Il ne semblait pas intéresser par l’or, mais plus pour combattre le vieux. Un combat à force égale entre les deux sans que le vieux n’ait la chance de pouvoir recevoir l’aide des gardes. Mizoku n’était pas intéresser à combattre Serizawa. Il pouvait très bien éviter ce combat après la quête à Seika. Le loup s’était collé la tête contre la porte de la cellule en attendant patiemment la réponse du vieux ainsi que sa première boucher. Le Sekai soupira, il préférait presque le Serizawa qu’il avait connu dans le passé. Il fouilla dans sa poche pour sortir la clé de la cellule qu’il ouvrit dans un grincement. Serizawa pencha vers l’avant, mais se rattrapa dans son geste. Le vieux le retourna pour passé ses doigts entourés de chakra sur les liens qui maintenaient la camisole de force. Ceux-ci cédèrent presque aussitôt, libérant par la même occasion le Suzuran. Le vieux reprit le bento qu’il remit dans les mains libres du jeune loup.


- Mange par toi-même… je ne suis pas ta nourrice. Dit-il calmement. On va commencer par aller à Seika… nous verrons ensuite si tu peux avoir ce que tu veux.

- Hey vous là-bas! Arrêtez-vous!

Mizoku tourna la tête vers un garde qui l’avait surpris en train de libérer Serizawa. Il soupira calmement et tira le Suzuran pour l’empêcher de s’occuper du garde qui se rapprochait de leur position.

- Aller vient … évitons d’attirer l’attention de tous les gardes.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Prison de Kansei   

Revenir en haut Aller en bas
Prison de Kansei
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....
» Y A T IL LA PRISON PREVENTIVE PROLONGEE EN HAITI ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.