Partagez | .
La fontaine sans fond
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: La fontaine sans fond   Ven 6 Jan - 23:18





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Aujourd'hui, Zoro s'était perdu... il errait sur la route commerciale
Sifflotant comme un cake musicien le long du chemin, des carrioles défilaient à côté de son être à l'apparence d'une femme. Une haute queue de cheval se dressait à l'arrière de sa tête, et sous la chaleur, il se baladait en soutien-gorge, enroulant le kimono autour de sa taille.
En fait, j'ai menti, ce n'était pas un total hasard s'il se trouvait sur la route commerciale. Bon, il s'était certes égaré mais un peu plus tôt dans la journée, il avait attrapé une affiche : une bande de malfrats qui sévissait dans les environs.

L'argent ne coulant pas à flot, il cherchait un moyen de se mettre quelque chose sous la dent, et s'était résolu à rendosser cet ancien métier laissé pour entrer dans la piraterie avec les mugiwaras dans son monde : chasseur de prime. Maintenant qu'il reprenait une carrière solo, autant reprendre ses vieilles habitudes également. Sans Sanji pour cuisiner, impossible de bouffer correctement alors il fallait gagner sa vie par soi-même, ça faisait de vous un homme, ou plutôt une femme indépendante !
Après demande, on le poussait à continuer sur cette route commerciale, jusqu'à une croix, où il faudrait emprunter à gauche, mais avec la tête qu'il se trimbalait, il semblait assez paumé.

Exténué, il s'autorisa une petite pause à l'ombre d'un arbre, où il entama une petite sieste, bras croisés derrière sa tête, afin d'entrer dans le monde des rêves. Il continuerait ses recherches à son réveil. Les malfrats avaient été aperçu dans une vieille grange appelée "La fontaine sans fond". Probablement y avait-t-il une fontaine sans fond là-bas ?
Même endormi; Zoro femelle préservait sa prudence car il se trouvait après tout sur le bord d'une route excessivement fréquentée








† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Sam 7 Jan - 10:44





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa



Après sa mésaventure dans le village de Mochi, dans les Rocheuses des Territoires neutres, avec cette histoire d'enfants kidnappés et de d'invocation de démon d'autre plan d'existence, notre dragonne préférée avait finalement pu reprendre la route en direction de sa destination : Minshu ! Malgré les indications données, Zinnia continuait de manquer de beaucoup de sens de l'orientation et il ne fallut pas bien longtemps pour progressivement quitter le chemin vers le territoire du serpent afin de rejoindre la direction du sud du continent...

Ignorant totalement cet état de fait, notre héroïne poursuivait silencieusement son chemin en prenant le temps de faire quelques pauses et entraînements sur son chemin, tâchant de repousser un peu plus chaque fois les limites que lui imposait son sceau dans l'espoir de retrouver sa puissance d'antan, sans grand résultat pour le moment, le temps qui passait semblant être le seul réel remède contre la marque de Long...

Se fut lors de l'un de ses arrêts que Zinnia croisait la route d'une étrange donzelle paisiblement endormie le long de la route. S'apprêtant, dans un premier temps, à l'ignorer comme elle savait si bien le faire, elle se résignait lorsqu'elle remarquait qu'elle connaissait l'odeur de la belle au bois dormant, mais quelque chose la dérangeait dans cette odeur...

Qu'est que c'est que ça ? Une odeur familière, mais que je suis incapable d'identifier précisément ?! Moi ?! Mais bien sûr. Non, quelque chose cloche avec cette odeur, elle me semble... Modifier ? C'est étrange, il est particulièrement difficile de changer l'odeur d'un être vivant sans modifier la créature directement, même moi j'en suis bien incapable.

Intriguait, le Juge des cendres s'approchait de la bizarrerie du jour, l'analysant de loin en marchand lentement. La longue chevelure verte de la jeune femme, ainsi que sa cicatrice n'étaient pas s'en rappeler ceux de l'élu au katana que Zinnia avait croisé lors d'une précédente aventure, mais elle n'avait pas souvenir que ses poils étaient si longs ou bien que cet élu était une femme... C'était vrai que la dragonne était bien plus intriguée par Kaede lors de cette mission, mais cela l'étonnait quand même de s'être trompé à ce point sur quelqu'un avec qui elle avait partagé plusieurs heures.

Ce changement pourrait être dû à la magie... Mais pourquoi un sorcier utiliserait un sort aussi complexe juste pour changer le sexe d'un humain ? Ça n'a aucun sens... Non, au vu de familiarité de l'odeur et de la ressemblance physique, il me semble plus logique de penser que cet Humain si soit la soeur ou la mère de l'autre humain aux katanas !

Poursuivant ça marche, la jeune fille, fière de sa découverte, finissait par arriver aux pieds de l'endormi en la fixant de son regard rubis inquisiteur tout en humant l'air ambiant comme un animal craintif, ses bras cachés par sa longue cape ivoire tandis que, tapis dans l'ombre, un groupe d'hommes louchent fixés les deux demoiselles sans que celles-ci ne s'en rendent réellement compte...




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Dim 8 Jan - 20:01





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Comme toujours, Zoro siestait superficiellement, c’est-à-dire suffisamment pour se reposer et renouveler l’énergie, mais pas assez pour sombrer dans un véritable sommeil, inconscient des alentours. Demeurant connecté au monde environnant, il entendait calèches, chevaux, ou autres marchands passer devant lui, sans être non plus focalisé dessus.
Toutefois, son instinct aiguisé se tourmenta, comme si un élément perturbateur entrait en scène. Privé de la vue à cause de ses paupières closes, l’une le temps du dodo, et l’autre définitivement, le garçon se contenta de son audition pour écouter les pas se rapprocher lentement, et prudemment.

Un voleur ? Un rapace ? Un assassin ? Un curieux ? Tant de possibilités. En tout cas, à l’analyse des pas, il se doutait que ça ne pouvait guère appartenir à un animal, bien trop calculé. Par ailleurs, la démarche s’avérait particulièrement légère, comme une plume. L’hypothèse du gros dur s’éradiqua. Non, ça ressemblait plus à un petit filou qui misait sur le dépouillement des individus distraits, mais pas de chance pour lui, Zoro était toujours en éveil.
Lorsque le pirate décréta que cette imbécile s’était maintenant suffisamment rapprochée, il se redressa subitement sur ses deux jambes, dégainant rapidement un de ses katanas, tandis qu’il choppa l’individu par l’épaule afin d’intervertir leur place. Ainsi, Zinnia se retrouva plaquée contre l’arbre où se tenait précédemment l’homme vert, la maintenant sèchement par l’épaule, tandis que son autre main pointait sa lame contre le cœur de la brunette.

L’action avant la parole, il examina ce chenapan attentivement avant de râler. Si son regard posé sur la femme ne déconnait pas au début, relativement sérieux dans cet air menaçant, il se détendit soudainement lorsqu’il crut reconnaître les traits de ce doux visage glacé. Il demeura ainsi, dans cette position, neutralisé par sa propre familiarité à l’égard de cette demoiselle.
De l’eau avait coulé sous les ponts depuis leur dernière rencontre. Une femme discrète, avec des armes à feu, si ses souvenirs étaient bons.
Pour tout avouer, elle était complètement sortie de son esprit. Alors la restitution de sa mémoire perdura quelques longues secondes, sans qu’il n’adoucisse sa poigne sur le petit corps de l’élue du dragon. Il avait beau posséder un corps de femme, son assurance restait à peu près inchangé, il paraissait juste moins crédible aux yeux des autres, mais lui agissait toujours avec autant de confiance. Ne pas laisser une stupide enveloppe corporelle pénalisait ses atouts.

- .. Toi ?!


S’exclama-t-il, avant de la détacher de ce tronc, tout en rangeant l’arme dans son fourreau. La situation était claire ! Elle s’était très certainement approchée par curiosité. Il préférait ne pas citer son nom, car il ne le connaissait pas, ou ne se rappelait plus. Alors, il se cantonna à un bref :

- Ca fait un bail femme aux yeux sangs…

Il n’oubliait pas cette caractéristique évidente qui lui avait permis de se souvenir d’elle. Et c’était ces mêmes yeux qui venaient de la sauver. Sans cela, la lame transpercerait son cœur actuellement, très probablement.
Des hommes approchèrent des deux demoiselles, habillés étrangement, l’air interloqués :

- Ca va comme vous voulez mesdemoiselles ? Nous avons suivi votre petite altercation de loin ?








† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mar 10 Jan - 9:03





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa (Girl ver.)



Plus intrigué que réellement sur ses gardes, notre dragonne encore en plein questionnement ne prenait même pas la peine de réagir lorsque la belle aux bois dormant lui sautait dessus comme une bête sauvage affamé. Échangeant leurs places, Zinnia se retrouvait à être plaqué contre l'arbre, retenu par l'épaule et un sabre en direction du cœur.

Pour changer, la demoiselle ne sourcillait pas d'un millimètre, regardant froidement l'agressif protagoniste qui n'avait pas l'air d'apprécier d'être épié dans son sommeil. Tandis que notre héroïne poursuivait tranquillement son analyse, comme si ne rien n'était, se fut la réaction de la demoiselle à la chevelure gazon qui finissait par aider la dragonne à conclure son analyse. En effet, celle qui menaçait Zinnia semblait reconnaître celle-ci, faisant référence à son regard rubis luisant, mais pour celle qui portait ses yeux si caractéristiques, c'était davantage les traits du visage, la forme de ses yeux et la façon de parler de son interlocutrice qui lui permettait d'un peu mieux comprendre à qui elle avait affaire.

Je n'y crois pas ! Tous laissent penser que ce serait vraiment l'autre dégénéré d'humain aux poils vert, même si je ne comprends vraiment pas comment il a pu changer de genre aussi facilement ! Peut-être est-il tombé d'admiration pour l'androgyne qui nous avait accompagnés lors de notre mission commune et qu'il avait tout fait pour lui ressembler ? Cela me semble plausible, les Humains ont toujours eu des obits particulièrement étranges...

Penchant légèrement son visage sur le côté droit, Zinnia prenait le temps de se masser son épaule, anciennement prisonnière, tout en s'approchant d'un pas en direction de cette étrange version de Zoro, allant même jusqu'à profiter qu'il range son arme pour poser l'une de ses mains sur la poitrine du nouvel androgyne afin de vérifier si s'en était une vraie paire et pas une vulgaire supercherie.


-Humain aux katanas ? Comment as-tu fait pour changer de forme à ce point-là ? Une capacité propre à ton espèce possédant cette couleur de cheveux ? Intéressant...

Après avoir malaxé la poitrine de la donzelle à la queue-de-cheval pendant quelques secondes, Zinnia se mettait à humer l'odeur de Zoro d'une manière ni très discrète, ni très féminine, tandis qu'un groupe d'hommes louches s'approchaient d'elles avec des intentions pas très louables, mais trop occuper avec son nouveau sujet d'interrogation, notre dragonne les ignoraient totalement.

Ah, je sais ce qui me dérange depuis tout à l'heure ! Voilà donc pourquoi j'ai eut du mal à reconnaître l'odeur de se brutal humain qui, bien qu'il ne semblait pas être très intelligent, était particulièrement efficace au combat. C'était l'explication la plus logique de toute manière.


-Tu as eut recours à la magie pour faire comme l'humain Kaede ?! Bien que la logique et la raison de pourquoi tu as fait ça m'échappe, ça reste malin de ta part !

Affichant un petit sourire, plus satisfait d'elle-même qu'amical, Zinnia s'apprêtait à reprendre alors sa route comme si ne rien n'était maintenant que son mystère était résolu, mais c' était sans compter sur une intervention qu'elle n'avait pas senti arriver dans son dos. Le coup vu rapide et net, frappant de plein fouet le petit crâne de la brunette avec une arme contondante qui l'envoyait dans les bras de sa connaissance, complètement amorphe.

En même temps, si cette idiote s'était un peu plus concentrée sur ce qu'il se passait autour d'elle plutôt que sur l’étrangeté qui lui faisait face, elle aurait pu aisément prévenir ce coup... Mais que voulez-vous, ce n'est pas évident tous les genres d'être le Narrateur d'une baka pareille...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mar 10 Jan - 19:57





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Si Zoro galérait à reconnaître cette femelle, alors qu'en était-il pour elle ? Ca relevait d'un niveau type championnat à ce stade, même si le pirate détenait des caractéristiques propres comme sa chevelure verdoyante, sa balafre, son sceau au cou et surtout : les trois katanas. Ceux qui se trimbalaient avec trois sabres ne couraient pas les rues, surtout sur Kosaten.
Mais une situation loufoque se présenta à eux lorsque interloquée par cette nouvelle forme, Zinnia porta la main impudiquement aux seins du garçon afin de les palper.

Lui-même ne s'autorisait pas à les toucher, les jugeant inappropriés, et en dehors de son appartenance, mais elle, elle le faisait ! Pour la première fois, il connaissait cette sensation de se faire toucher la poitrine, et c'était légèrement douloureux en plus d'être monstrueusement malaisant. Aucun savoir-vivre cette folle. Zoro paniqua :

- Oi !! Qu'est-ce que tu fiches encore ?!

Sur cette réplique, il voulut la cogner sévèrement afin de lui remettre les pendules à l'heure mais le groupes d'hommes l'interrompit dans sa démarche. Toujours aussi effrontée cette femme, étonnant qu'elle ne soit pas encore décédée au fond d'un ravin avec un tel comportement. Ca rigolait pas à Kosaten.
En effet, une fois la question des individus posés, le cheveux vert s'apprêta à les chasser, usant de sa nonchalance légendaire mais voilà, il se reçut une espèce de caillasse au niveau de la tête, qui le sonna assez sévèrement.

Il se retint au tronc d'arbre, tandis que son champ de vision tanguait comme s'il se trouvait sur une barque, avec le mal de mer. Il n'était pas bien. Puis subitement, un poids s'écroula dans ses bras, ce qui l'écrasa un peu plus contre le tronc : une Zinnia assommée. Il la rattrapa comme il le put, mais sa tête le tiraillait et il laissait progressivement le corps de la brunette glissée le long du sien. Il tenta de capter ce qu'il se passait, tenant une main à son front douloureux " Nani... " mais avant cela, un commentaire s'éleva :

- Eh bien, elle est coriace celle-ci !


Et pouf, le noir ! On venait de le frapper une nouvelle fois à la tête, et le noir assombrissait sa conscience. On les transporta dans une charrette jusqu'à une gigantesque grange, quelque peu aménagée, hors de son utilité habituelle, et on les attacha contre des poutres de cette bâtisse en bois, l'une non loin de l'autre.




[/quote]



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Jeu 12 Jan - 8:54





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa (Girl Ver.)



La vue de la jeune femme était flou, sombre et elle passait de l'inconscience au monde réel à plusieurs reprises sans réellement pouvoir revenir à elle, ne percevant que des bribes d'images et de sons avant de retomber dans les vapes. Le coup avait été lourd et brutale, donné par un homme d'une quarantaine d'années affichant un sourire mauvais et qui restait en légèrement en retrait en attendant que la seconde jeune femme ne tombe, elle aussi, dans les limbes.

Cependant, leur plan ne se passait pas exactement comme prévu, la femme à la chevelure gazon étant bien plus résistante aux coups que son homologue davantage spécialisé aux combats à distance, mais un ultime coup porté en lâche arrivait, malgré tout, à mettre fin à sa vaine résistance et permettant ainsi aux hommes d'emmener leurs nouvelles prises directement dans une sorte d'entrepôt, légèrement en retrait des routes fréquentées.

Saleté ! Prendre ainsi en traître de belles jeunes femmes comme nous ! Ces humains n'ont vraiment aucun savoir être, il faut être galant et respectable en présence d'un être de mon prestige ! Et voilà maintenant que je me réveille dans un endroit plongé dans une méchante pénombre, saucissonné à une poutre comme un vulgaire bout de viande. Heureusement, le noir n'est pas un souci pour moi, mon corps humain ayant eu la gentillesse de récupérer quelque un de mes atouts draconiques, notamment l'odorat renforcé et les pupilles nyctalopes.

Les iris de Zinnia étant devenus deux traits verticaux parfaits, le regard de la dragonne luisait d'une lueur sanguine dans la pénombre de la grange, regardant autour d'elle calmement et en silence. Évidemment, leurs ravisseurs avaient débarrassé leurs victimes de leurs équipements et cela ne plaisait guère à notre dragonne qui avait encore une maîtrise très limitée de son pouvoir latent, particulièrement gourmand en énergie. Au côté d'elle, elle pouvait voir Zoro encore dans les vapes, solidement attaché dans la même position qu'elle.


-Hé ! Humain ! Réveille-toi, l'heure n'est plus à la sieste.

Parlant à demi-ton, Zinnia attendait que sa camarade de chambrée ne se décide à sortir de son sommeil en essayant de défaire ses liens par la force, mais sans résultat... Elle n'avait plus et n'aurait plus jamais la force physique et la résistance exceptionnelle qu'elle avait dans le temps, sous sa forme originel d'un dragon de plusieurs centaines de mètres de haut.

Faisant apparaître une petite sphère de Néant dans sa main, illuminant légèrement la zone, la dragonne qui commençait déjà à sentir la fatigue l'envahir, laissait son élément grignoter le cordage en surveillant les alentours de son regard de chat, qui faisait très film d'horreur. Deux yeux rouges brillants dans le noir... Cela avait des chances de filer des sueurs froides aux âmes sensibles qui passaient par là.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Ven 13 Jan - 19:45





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Une voix évasive résonnait dans l'esprit de l'homme. Une douce voix encourageant le pirate a se réveiller. Au fur et a mesure qu'il se laissait bercer par ce réveil, la voix devint de plus en plus revêche, voire brutale. En fait, la parole de Zinnia remplaça la voix de sa conscience, qui eut l'effet d'une claque sur sa joue, de quoi bien vous requinquer.

Le cordage serré lui lacérait la cage thoracique et gigoter fut sa première réaction. Tester la solidité des cordes et apparemment, ils avaient bien fait leur job.
Sentant une absence au niveau de sa ceinture, en plus de son pénis, il manquait ses trois lames. Comme toujours, ça contribuait à la logique des choses. Qui attacherait sa victime avec ses armes ? Excepté l'idiot du village, mais il n'y avait pas de village ici donc pas d'idiot ? Enfin pas de gros idiots, juste des dégénérés en chien qui mouillaient leur slip devant la première femme agitée sous le nez.

En analysant les alentours, les ténèbres régnaient. Cela dit, ça restait une grange, soit construite en bois ET les rayons du soleil se faufilaient entre les planches alors on percevait certains éléments. Toutefois ce n'était pas aussi clair et luisant que les yeux rouges écarlates de sa voisine, effroyable :

- Qu'est-ce qu'on fout la?

La mémoire du bretteur était approximative après s'être pris ce vieux coup sur la gueule. Mais petit à petit il se souvenait que très vaguement avoir été interpellé par des hommes puis l'écran noir. Par ailleurs, sa tête le picotait :

- tiens.. j'ai du me cogner.

Il ne semblait pas mesurer la merde dans laquelle ils s'étaient fourrés, ni faire le lien entre son mal de crane et ces hommes. Toutefois, il n'allait pas tarder a se faire rafraîchir les idées.
En effet, quand une silhouette vint surgir de l'ombre, Zoro se rememora l'instant fatidique. Après sa discussion avec zinnia des hommes s'étaient amenés et leur avaient brutalisé la truffe par surprise

- Qui t'es ?! Fils de lâche ! Montre-toi a la lumière.

Il ne percevait que son ombre mais il entendait minutieusement les brindilles de paille craquer sous ses pieds, s'approchant des deux poulets attrapés.
Il s'approchait de Zinnia, et a l'aide de son index, vint lui caresser la joue avant de lui tenir fermement le menton :

- La chasse a été très bonne aujourd'hui. Cette petite est magnifique... regardez moi ce charmant minois

D'autres voix masculines, apparemment éparpillés dans la grange approuvèrent les dires de leur "chef". Impossible d'évaluer combien ils étaient pour l'instant mais ça ne semblait pas dépasser une dizaine si l'on se fiait à ceux qui ouvraient leur bouche.






† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Dim 15 Jan - 10:02





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa (Girl Ver.)



-Comment veux-tu que je le sache... ?

Zoro se décidait finalement de revenir à lui, posant bien beaucoup de questions dont aucune ne trouvaient réellement de réponse. La dragonne soupirait, sans vraiment le cacher, disant ses mots dans un murmure devant ce réveil en fanfare de la part de sa connaissance au physique modifié, poursuivant sa surveillance visuelle des lieux en attendant que sa corde ne se décide à lâcher.

Malheureusement, le repos du duo fut d'une bien courte durée, car leurs ravisseurs se décidaient finalement à s'approcher, prenant pour cible la dragonne en osant poser ses sales pattes sur son visage tandis qu'elle lui lançait un regard glacial. De toute évidence, elles avaient affaire à une sacré bande de pervers, et cela, Zinnia le sentait bien grâce aux phéromones qu'ils laissaient flotter dans l'air de la grange qui lui donnait la nausée.

J'ignore ce que tu me veux, sale Humain, mais tu vas payer pour m'avoir touché, même mes frères n'ont pas l'autorisation de poser la patte sur moi alors des porcs de votre espèce inférieur, n'en parlons même pas !

Fixant toujours le très gentil monsieur qui lui tenait la mâchoire, Zinnia concentrait du Néant dans sa bouche, d'abord dans l'idée de lui envoyer un souffle de flammes blanches au visage, mais devant se résigner bien vite en constatant qu'elle n'allait pas y parvenir, elle se contentait de lui cracher un mollard au visage. Salive saturée de magie annihilatrice qui commençait rapidement à ronger, comme de l'acide, le visage de l'homme jusqu'à ce qu'il ne se décide à retirer l'attaque de la jeune femme.


-J'ignore ce que tu nous veux, Humain, mais je te conseille de nous laisser sortir immédiatement si tu ne veux pas avoir de problème.

Froide, comme à son habitude, la jeune femme n'avait pas l'intention de se laisser marcher dessus par le premier dégueulasse venu. À ses yeux, cette joyeuse bande de débiles n'étaient riens de plus que des enfants ignares qui jouaient avec le feu sans apercevoir le retour de flamme qu'ils risquaient de se prendre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mar 17 Jan - 16:05





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Se faire malaxer le visage ainsi n'était pas du goût de la brunette aux côtés de Zoro. En effet, cette dernière cracha une espèce de substance acide, qui dévora en partie le visage du type. Dans un cri, il se recula, sa tête catastrophée tenue entre ses mains, tandis que diverses injures hystériques se versèrent à l'encontre de Yeux de sang. Cette dernière qui s'était octroyée le droit de questionner le mec blessé
Deux autres hommes rappliquèrent pour venir soutenir et emmener leur acolyte, et un autre apparut, mécontent vers Zinnia, accompagné d'un second pour Zoro.

Celui à la portée du marimo se mit à la fixer de la tête aux pieds, devant le regard condescendant et sinistre du bretteur, mais soudainement ce connard foutu une droite à la verte. Sous le choc, son visage se tourna violemment, et dans une râle il vociféra :

- Oi.. Pourquoi tu m'frappes enfoiré ?!

Pourquoi il paierait pour cette Zinnia ? Ce n'était pas lui qui avait abîmé la tête de l'autre avec son venin toxique. Mais en fait, l'homme donna une autre raison à cette tape :

- Je veux pas que tu me regardes comme ça sale esclave ! Vous nous devez la soumission et t'as intérêt à baisser ton oeil ou je te jure devant les dieux que tu seras aveugle.

Et puis quoi encore ? Ce mec eut le don de lui péter les noises. A quel moment l'escrimeur avait une gueule à se soumettre ?! Ca allait barder... Zoro bouillonnait intérieurement et lui adressa un regard enflammé, au risque de le provoquer encore. Sous la pression, le mec se contenta de lui refoutre un pain, il aurait mieux fallu le prendre avec des baguettes lui.
Quant à l'autre homme, il se trimbalait avec une lame près du visage de Zinnia, un sourire machiavélique collé aux lèvres, il semblait plus détendu du string que celui de Zoro. Puis, il s'occupa de lui bâillonner la bouche avec un foulard. Une fois les lèvres de la brunette enveloppée sous ce tissu, ce foutu pervers en profita pour poser ses propres lèvres contre les siennes afin d'y déposer un baiser. Heureusement que le tissu entre eux empêchait d'entrer totalement en contact :

- Essaye de nous mordre ou de nous brûler la face maintenant ma belle...






† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Zoro Roronoa le Ven 20 Jan - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Jeu 19 Jan - 8:02





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa (Girl Ver.)



L'homme qui s'était avancé n'avait pas l'air d'avoir beaucoup apprécié le cadeau offert par la dragonne. Secouru part deux de ses acolytes, le kidnappeur sorti du ring tandis que Zoro se faisait maltraiter de son côté, accusé d'avoir regardé de travers l'un des deux bandits nouvellement rentré en scène. Suivant ce qu'il se passait à côté d'elle à l'aide de son ouïe, Zinnia fut rassuré de constater que sa connaissance n'avait pas l'intention de se laisser faire aussi facilement non plus.

Toutefois, n'esquissant même pas un sourire, la brune fixait le bandit qui s'approchait d'elle, un couteau à beurre dans la main qui ne tardait pas à caresser la peau de la demoiselle au regard sanguin qui se durcissait de seconde en seconde alors qu'un bâillon était installé sur la bouche de l'otage pour éviter que l'accident précédent ne se renouvelle. Ce s'entend maintenant complètement intouchable, l'homme allait même jusqu'à déposer un baiser sur les lèvres recouvertes de sa proie qui ne pouvait rien faire d'autre que de le fusiller du regard.

Tu as bien fait de cacher ma gueule, Humain, sinon je t'aurais arraché une lèvre à grand coup de crocs. Patience, mon tour ne serait tarder. Cependant, j'ignore pourquoi, mais la dernière action de cet animal m'a profondément énervé... Encore une réminiscence de mon hôte ? Il semble que l'action de poser ses lèvres sur celui d'une autre personne est un sens particulier chez les humains, intéressant...

Bouillonnant également de rage de son côté, les pupilles de Zinnia devinrent deux fines lames verticales, tandis qu'un grognement sinistre résonnait dans la gorge de la demoiselle, alors que dans son dos, une partie des cordes avaient déjà lâchés sous la force annyhilatrice de la sphère de Néant généré précédemment.

Cherchant à gagner encore un peu de temps, Zinnia profitait de sa proximité avec son nouvel ami pour lui donner un coup de boule dans le nez, ne lâchant plus le regard meurtrier qui brillait dans ses yeux rubis qui trahissaient grandement l'envie de sang qui était en train de submerger la petite demoiselle élue de Fuyu. Il était d'ailleurs étonnant que le groupe de malfrat n'avaient pas remarqué les marques de leurs cibles lorsqu'elles étaient inconscientes, la présence du dragon d'azur leur auraient pourtant sûrement fait davantage réfléchir avant d'agir de la sorte...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Ven 20 Jan - 17:27





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Il était en effet étonnant que les hommes n'aient pas repéré le sceau du dragon posé sur le cou de la verte. Ou peut-être que si ? Mais qu'ils ne comprenaient pas la signification ? Ou alors ils s'en branlaient totalement, à moins qu'ils en aient conscience et qu'au contraire, ce danger les excitait davantage. Mieux valait ne pas trop s'aventurer dans des esprits aussi tordus que les leur. Zoro ne saisissait pas tout cet attrait des hommes autour de la femme, mais ça le dérangeait, surtout quand il se retrouvait dans la peau de ces victimes innocentes.

Fraîchement frappé comme un vulgaire punching-ball, l'élu crachota du sang par terre, tandis que l'homme se pressa de lui attraper la mâchoire, qu'il serra :

- C'est une bonne fille ça....

Mais subitement, Zinnia, plus farouche que n'importe qui dans  cette salle, parvint à foutre un coup de tête à son agresseur. Un bon coup de boule des familles comme on savait les aimer. Le pirate en sourit, admiratif devant cette diversion efficace de la brunette, et à son tour, il profita de la dispersion de ce sale type pour lui mordre l'oreille, son visage étant tourné vers Zinnia.
Férocement, et les dents solides, le bretteur arracha sauvagement l'oreille de l'idiot fini, et la rejeta plus loin. Beurk, quel goût infect :

- SALOPE !!!

Hurla-t-il en se tenant son oreille avant de s'effondrer. Entre les cris des uns, et le renfort des autres, à deux et attachées, les élues du dragon étaient parvenues à semer une magnifique zizanie au coeur de cette grange. Le type à l'oreille manquante, et au sang giclant continuait à se rouler au sol en chialant sa mère, tandis qu'un autre débarqua pour le ramasser et l'amener au loin. En ce qui concernait le type que Zinnia avait frappé, il était assommé contre le sol, et bientôt elle se délivrerait.

Puis présentement, les hommes étaient plus préoccupés par Zoro, ce "cannibale" était à calmer en premier. Alors certains arrivèrent en trombe autour de lui, et commencèrent à le claquer, tandis que l'un d'eux enfonça un couteau perdu dans la hanche de l'escrimeur. Il ne l'avait pas vu venir celui-là, entre tous ces coups. S'il encaissait bravement chaque poing, ce mini empalement picotait plus que les autres :

- Eh faites gaffe, ne l'abîmez pas trop, y'aura pu rien à baiser après...
- N'oubliez pas l'autre petite perfide !
- J'm'en charge !

Un autre s'avança de nouveau vers Zinnia, qui espérons-le, avait pu profiter que Zoro se fasse tabasser pour terminer son travail. Une fois que l'escrimeur serait libéré des cordes et ses sabres récupérés, il ne ferait qu'une bouchée de tous ces marioles, mais là, pour l'instant, on comptait sur le savoir-faire de Yeux de Sang.





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Dim 22 Jan - 11:14





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa (Girl Ver.)



Ce faisant tabassé dans son coin, Zoro à l'apparence féminine n'avait pas vraiment d'occasion de pouvoir aux coups de son adversaire, mais c'était sans compter sur l'intervention de la dragonne qui avait décidé de ne pas se laisser faire. Le coup de tête de Zinnia ayant touché, avec tellement d'efficacité que l'homme était tombé dans les pommes, l'épéiste efféminé pu profiter de ce coup soudain pour arracher, littéralement, l'oreille de celui qui le rouait de coups depuis un plusieurs minutes maintenant.

À partir de là, la panique commençait à faire son petit bonhomme de chemin dans l'esprit des pervers encore debout, dont une grande majorité se ruer sur la chevelure gazon pour la tabasser, allant même jusqu'à poignarder la jolie jeune femme pour lui apprendre les bonnes manières. À côté de tout ce raffut, la lumière blanche qui brillait faiblement dans le dos de la dragonne avait gagné en intensité et caché par le brouhaha des coups-de-poing, le bruit des cordes qui cédaient, arrivaient à passer inaperçu. Cependant, l'un des hommes finit par revenir s'intéresser à notre dragonne qui était devenue étrangement silencieuse depuis l'effusion de sang de sa partenaire...

Le visage baissé, la dragonne attendait le dernier moment pour envoyer sa sphère blanche dans le pif de celui qui avait osé s'avancer, tel une baffe, mais en mieux. Fumante, la peau du pervers semblait se faire consumer par se concentrer de Néant et profitant de cet instant, une Zinnia au regard prédateur très peu rassurant, retirait enfin son balluchon, laissant apparaître un sourire carnassier avant de se jeter au cou de sa proie, lui arrachant la jugulaire d'un grand coup de crocs avant de laisser l'homme s'effondrer au sol, se vidant de son sang.


~Bakina ek aaz, Jul. Hiu dir nu. (Oubliez mon pardon, Humain. Vous allez mourir maintenant.)

Levant son visage couvert du sang de l'homme agonisant, le regard animal de Zinnia se fixait sur le groupe qui s'en prenait à Zoro, tandis que sa voix parlant la langue draconique résonnait de manière sinistre dans la bouche de la brunette qui ne lâchait pas son sourire ensanglanté aux crocs apparents. D'un geste vif, la Juge des cendres revenus à un état semi-sauvage à cause de l'effusion de sang dont elle venait d'être témoins, transformait sa sphère blanche en une lame qu'elle lançait en direction des attaches de sa camarade. Frôlant les cordes, la lame de Néant disparu après avoir tranché à moitié les attaches de Zoro, le reste dépendant maintenant de la force physique de l'épéiste.

Marchand sur le cadavre de sa proie précédente, Zinnia ramassait l'une des dagues laissées à l'abandon, gardant son regard rubis brillant fixait sur le groupe, avant de se jeter de nouveau sur le premier pervers qui osaient faire le premier mouvement brusque, lui plantant la lame dans la gorge avant de lui mordre sauvagement le visage à l'aide de ses canines de carnivore.

Il était très rare pour la dragonne de perdre son sang-froid à ce point. Après l'épisode où elle avait ressemblé à une petite humaine faible en compagnie de Jason, voilà que c'était son aspect sauvage de dragon qui ressurgissait à présent à cause du sang versé, du stress, du coup derrière la tête et de la violence gratuite dont étaient victimes les deux jeunes femmes.



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mer 25 Jan - 19:13





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Même si la fréquence des coups diminuèrent puisque l'un se dévoua pour aller s'occuper de la voisine aux yeux sanguins, ils se faisaient de plus en plus douloureux, à force de répétition. Et paradoxalement, Zoro s'en lassait et semblait être de moins en moins atteint. Il s'imaginait seulement les quelques hématomes qui demain, fleuriraient sur son teint halé. Boarf, ça servirait de décoration, ça mettrait l'ambiance sur cette couleur uniforme.

Zinnia, moins expérimentée que Zoro sur Kosaten, s'avérait tout de même beaucoup plus agressive que sa collègue. En effet, dans l'élaboration d'un plan cerné par le marimo depuis quelques instants, elle avait suffisamment gagné du temps pour dés à présent, l'exécuter.
De ce fait, le bretteur, à moitié sonné, ne comprit pas tout à fait ce qu'il se produisit, tout se déroula si rapidement. Mais ce qui lui apparaissait clair et net, c'était le déchiquetage de gorge d'un type. Les crocs plantés dans sa jugulaire, Zinnia faisait péter le sang à flot tout autour d'elle. En voilà une qui rigolait pas, mieux ne valait pas la contrarier si l'on voulait s'éviter le même sort.

Cependant Zoro n'émit aucune réaction face à cette barbarie, si ce ne fut un furtif sourire, ravi de la réussite de cette femme. Mais rien n'était encore acquis, tant qu'ils ne se sortaient pas complètement de ce morbide endroit. Un homme accourut vers la brunette pour la neutraliser, en vain, puisqu'elle lui planta un couteau, avant de lui bouffer une partie du visage.
Dans un temps similaire, elle crama les cordelettes serrant la taille du vert. Ca ne fit pas tout le boulot, mais largement détendu, Zoro était largement en capacité de faire le reste. Ainsi, à l'aide d'un grand coup de pression, il se détacha, sous les yeux paniqués des survivants. Apparemment, cette sale bande de malfrats ne savait plus comment procéder.

Ignorant où se trouvait ses katanas, dans cette totale obscurité, il se débrouilla avec ses poings et pieds. Désormais, il pourrait clouer le bec de cet abruti de Sanji, un sabreur sans ses sabres n'était pas totalement inutile, il en fournissait les preuves actuellement, non de diou !
Ces mecs étaient des chiffes molles. Pris au dépourvu, le pirate enchaînait coup de tête, balayette, manchette, sans arrêt. Ces types se demandaient d'où deux frêles jeunes femmes sortaient toute leur force. Ils pensaient s'attaquer à des pauvresses sans défense, mais ils s'étaient fourvoyés dans leur jugement. Enfin dans tous les cas, ils se seraient fait ratatinés puisqu'ils correspondaient aux types de la prime. Alors, cet instant était inévitable, que les élues se soient fait capturées ou non, le massacre présent avait déjà été écrit.

Usant des techniques de combat, le travail de Zoro, tout aussi efficace que Zinnia, n'était pas aussi sanglant. Il se contentait d'assommer ou de briser des bras, des jambes, ou des nuques par la simple force brute de ses mains. Toutefois, il préféra en préserver un de vivant, histoire de lui faire cracher le morceau au sujet de ses sabres. Lui tenant le crâne par les cheveux, il le menaçait de lui cogner la gueule jusqu'à fracassement s'il refusait de parler :

- Où sont mes katanas enfoiré ?!

Mais trop occupés à leur tâche, les deux jeunes élus ne virent pas ce petit être perfide se balader dans l'ombre, jusqu'à une manivelle. Ce fils de lâche s'était absenté de la bataille qui faisait rage au sein de cette grange, et soudainement, il alluma une bougie qu'il dirigea prêt de son visage pour qu'on puisse l'apercevoir :

- Savez-vous pourquoi ce nom pour cette grange ? " La fontaine sans fond " ? Eh bien, je vous laisse le découvrir...

Sur ces mots, il abaissa la manivelle, et tout à coup, le dur sol vint à se ramollir comme si l'on pataugeait dans un plat de lasagne. Les pieds de l'escrimeur s'enfonçait petit à petit, avec le corps des autres hommes, pendant que ce sale rat, posé à côté de la porte, parvint à se barrer de la grange, en la barricadant avec du matériel à disposition pour les enfermer dedans.  





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Zoro Roronoa le Ven 3 Fév - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Sam 28 Jan - 11:52





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa



Comme l'on pouvait s'y attendre de la part d'une bande de malfrat ayant une gueule plus grande que leurs parties génitales, la hargne dont faisaient preuve les deux élues arrivaient facilement à leur faire perdre leurs moyens. Paniquant, le groupe qui ressemblait bien plus à un attroupement d'adolescents en manque plus qu'à une réelle bande de vilains et ils n'arrivaient plus à rien faire devant la furie sanguinaire qu'était devenu Zinnia et l'autre femme qui était en train de leur montrer que même privé de ses armes, une épéiste avait toujours de quoi leur faire passer un très mauvais quart d'heure.

De son côté, la dragonne au regard luisant sautait de proie en proie, faisant trébucher ceux qui passaient à ses côtés afin qu'ils ne partent pas trop vite, lacérant et déchiquetant le corps de ses victimes sans aucun état d'âme. Mais c'était en tirant profit du chaos ambiant que l'un des hommes parvint à atteindre la porte de la grange sans que l'une des deux femmes ne parviennent à le remarquer, tirant sur un levier en lançant une mauvaise punch lane, il prenait la fuite après avoir pris soin de barricader la porte derrière lui.

Le sol devenait sable et ceux qui étaient toujours présents commençaient lentement à s'embourber dans cette étrange bouillasse. Zinnia, perché sur le cadavre de l'une de ses victimes, regardait celui-ci s'enfoncer lentement dans le sol, hésitant une fraction de seconde avant de bondir sur l'une des caisses entreposées dans l'entrepôt, profitant de la hauteur ainsi gagnée pour pousser un hurlement bestial digne des dragons locaux de Kosaten.

À l'abri, pour l'instant, notre héroïne bondissait de caisse et caisse et arrivait à rejoindre la porte d'entrée, parvenant alors à désenclancher le piège utiliser précédemment en remettant le levier dans sa position d'origine. Une fois ce souci réglé, la dragonne qui se déplaçait à moitié à quatre pattes retournés près de ses proies, dont la plupart avaient disparu dans le sol, tournant alors son regard de braise ressemblant à deux sphères rouges dansant dans la pénombre, en direction de Zoro.

Comme un prédateur face à sa nouvelle proie, Zinnia tournait lentement autour de la jeune femme en grognant de manière menaçante, les jambes légèrement fléchis et prête à bondir sur son ancienne camarade à n'importe quel instant, au premier geste brusque de sa part, mais elle finit par disparaître derrière l'une des montagnes de caisses, laissant ses grognements résonner dans l'entrepôt dont l'odeur de sang était devenu mettre des lieux.

Puis, plus rien, le silence... Un silence qui durait de longues secondes où la dragonne avait totalement disparu de la vue de la jeune femme à la chevelure verte avant qu'elle ne sente un souffle chaud dans son cou, les crocs de la dragonne s'apprêtant à lui ouvrir la carotide en deux avant qu'elle ne se stop net. Comme réveillé par l'odeur particulière de sa connaissance, Zinnia c'était stopper dans son action, son regard perdant son animalité tandis qu'elle regardait autour d'elle d'un air un peu perdu.


-Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Pourquoi je suis si près de l'Humain aux katanas ? Je crois me souvenir que les débiles qui nous avaient capturés étaient en train de nous tabasser et... Et je crois que le sang m'est monté à la tête. À ça, c'est sûr, j'ai beau être un dragon intelligent capable de voler dans le vide spatial, ça ne change rien à ma nature de prédateur. Comme les Humains sont capables de se tuer les uns les autres sans réelles raisons, il se trouve que nous pouvons aussi avoir un retour de nos instincts primaires, c'est naturel.

S'écartant de Zoro, elle crachait un gros mollard gorgé de sang sur le sol de l'entrepôt avant de s'essuyer les lèvres d'un revers de la main en affichant un air de dégoût sur son visage.


-Hark, le sang humain est vraiment dégouttant...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mar 31 Jan - 15:54





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Cette pièce devenait un véritable marécage aux sables mouvants. Quelle genre de sorcellerie était-en encore ? La grange était construite sur une fontaine boueuse ou quoi ? Un truc comme ça, pas d'autre hypothèse plus valide à donner. Peu importait, les deux Z avaient tout intérêt à ne pas se laisser enterrer vivants dans cette abominable matière étouffante.
Le principal actuellement était de récupérer ses katanas, forcément quelque part dans cette grange. Quant aux autres hommes, excepté l'enfoiré de couard, tous les corps s'enfonçaient. Comment pouvait-on ainsi sacrifier ses propres camarades, on constatait les forts principes de valeurs dont ces mecs là disposaient. Pas de doute, c'était des chiens, ni plus, ni moins.

Toutefois, c'n'était pas le moment pour faire une leçon de morale, ou de jugement, puis ce n'était de toute manière pas son délire. Préoccupé par les retrouvailles de ses armes, il se cala sur une caisse flottant, et s'immobilisa comme une statue.
Il perçut sa collègue, aux yeux rouges luisants, défiler autour de lui comme un animal assoiffé de sang, mais il n'y prêta pas attention. Elle venait certainement d'égorger une nouvelle victime, d'où son état, elle se calmerait, même si la menace était palpable.

Il cloua son oeil, concentré sur l'aura de ses sabres. Actuellement, il utilisait son haki de l'observation : sentir le souffle de vie en toute chose, et il cherchait celle de ses précieuses lames. Mais tandis que la force de ses possessions l'emmenaient dans une direction, un soudain souffle chaud, une autre aura bien plus malfaisante, brouilla son exercice de reconnaissance.
Il ouvrit son oeil émeraude, humant le parfum corporel de Zinnia. A quoi jouait-elle. Il ne remua pas d'un poil, mais il sentait son haleine chaude se rapprocher dangereusement de sa chair. Ne pas la perturber, et la surprendre, tel était le but du sabreur, sinon elle paniquerait et une catastrophe adviendrait.

S'apprêtant à tout moment à la choper à la gorge pour la calmer comme il se devait si jamais elle dégénérait trop, la brunette fit l'effort de se reprendre par elle-même, à temps. Perdue, elle posa la question de la désorientation absolue. Même Zoro n'était pas aussi paumé. Alors c'est ça, elle se dépossédait de sa conscience lorsqu'elle se transformait en cette affreuse créature sanguinaire ?! D'un côté, rassurant qu'elle ne soit pas pleinement responsable de ses actes, mais d'un autre, ça signifiait qu'elle ne détenait aucun contrôle sur elle-même. Bof bof...
Il la laissa alors crachoter du sang, et commenter son goût, indifféremment, tandis qu'il recommença sa séance de concentration. La caisse sur laquelle ils tanguaient était à deux doigts de se fondre dans la masse. Vite vite, presse-toi marimo.

Et là ! Illumination. Les katanas apparaissaient, brillaient dans l'obscurité. Ils étaient clairs comme de l'eau. En fait, elles étaient seulement posées sur un meuble, qui ne tarderait pas à disparaître complètement. Zoro, aussitôt, se servit alors des poutres pour se suspendre en l'air, et atteindre avec endurance ses dû. Un vrai parcours du combattant, abandonnant Zinnia à son triste sort sur la caisse. Il lui parlerait de son état après, et lui raconterait si elle le voulait, mais pour l'instant, pas le temps de niaiser.
Il réussit à bondir sur le meuble, et récupéra ses sabres de justesse avant qu'ils ne s'enfouissent au fond de la bouillasse. Alors c'était vrai, cette fontaine n'avait pas de fond ? Où était-ce parce que l'on mourrait avant de l'atteindre ?!

Bref, profitant d'être sur son meuble, pendant que l'un de ses pieds commençait à se faire engloutir, il se plaça face au mur le plus proche, et effectua une forte frappe bleutée, utilisée sur l'arc de Punk hasard. Si ça avait pu découper une porte en acier, ça pouvait largement péter un mur en bois. Et ce fut ce qu'il se produisit, il parvint à trancher une sortie en forme de triangle, frappant à trois endroits à la fois. Puis, il l'ouvrit grâce à un bon coup de pied radical. Se retournant vers cette brunette bizarre, et glauque, il lui lança ironiquement, sourire malicieux en coin :

- Tu te démerdes seule ou tu as besoin que l'on vienne te chercher ?

Elle se situait après tout au beau milieu de la pièce, et donc bien plus éloignée de la porte que ZOro, qui s'était déplacé précédemment.





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mer 1 Fév - 19:15





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa



Les deux élues de Fuyu étaient sur des occupations différentes, l'action de la dragonne afin d'arrêter le sol mouvant n'ayant pas fonctionné aussi bien que prévu, Zoro poursuivait sa recherche de ses armes à l'aide de son sixième sens tandis que son acolyte tachait de se débarrasser de son affreux arrière goût sanguin qu'elle avait dans la bouche.

Ça peut paraître étrange venant d'une carnivore, mais le sang des humains est vraiment infect... Je l'avais déjà goûté par le passé, une seule fois et seulement parce que la situation s'y prêtait, bien évidemment. Et bien, je peux vous le dire, ça ne m'avait pas manqué ! Amère et gluant, je ne comprends pas comment les vampires, les Nosferatu de l'espèce humaine, font par apprécier cette chose. Eurk...

Parvenant finalement à trouver son bonheur et non pas chez un marchand de journaux, mais une caisse avoisinante, la nouvelle demoiselle à la chevelure émeraude se hâtait d'aller récupérer ses effets personnels avant de découper une sortie directement dans l'une des cloisons du tombeau mouvant. La regardant faire d'un œil peut intéresser, Zinnia finit par se rendre compte qu'il faudrait peut-être qu'elle imite sa partenaire, mais elle se fut grâce à son odorat qu'elle parvint à retrouver ses deux armes cachaient, elles aussi, un peu plus loin.

Sautant de caisse en caisse, la dragonne n'eut pas trop de mal à mettre les griffes sur son précieux armement, rejoignant alors sa camarade à l'extérieur en atterrissant à ses côtés en effectuant une magnifique roulade. Se relevant en rangeant ses armes dans son dos, Zinnia prit quelques secondes afin d'utiliser son pouvoir afin d'effacer les traces de sang qui recouvraient sa tenue.


-Ça ira, je peux me débrouiller, Humain. Par contre, mon esprit est légèrement embrumé... D'après les vagues souvenirs qu'il me reste, j'ai massacré une partie de cette équipe de débiles, non ? J'ai dû faire une rage sanguine...

Parlant d'un ton las et inexpressif, comme à son habitude, la jeune femme finissait d'utiliser son Néant sur sa tenue. L'élément annihilateur ayant terminé de détruire les traces de sang présente, la dragonne portait ses mains à sa taille en ce tournant vers Zoro, haussant légèrement les épaules en reprenant ses explications sur les récents événements.

-C'est très rare, mais ça peu arriver.

Oui 'fin... Si on peu appeler ça des explications... Disant cela comme si c'était tout à fait normal et anodin, la brunette aux yeux de feu se mettait alors à humer l'air légèrement avant de pointer une direction du doigt après avoir repéré l'odeur assez significative du gentil monsieur qui avait enfermé nos héroïnes comme des bêtes.

La Rage Sanguine est un phénomène rare se traduisant par une montée soudaine de sang dans le cerveau, provoquant un retour à l'état sauvage de manière momentanée. Il peut être provoqué par plusieurs facteurs différents tels que la fatigue, le stress, la faim... En tout cas, durant mon existence, cela ne m'est arrivé que deux fois avant ce jour-ci. En tout cas, ce genre d'épisode n'est jamais très long et il suffit d'un stimulus extérieur, tel que la voix ou l'odeur d'une personne connue et amicale pour stopper le phénomène. Rien de méchant en somme.


-L'humain qui s'est enfui est parti par là. Je vais venir avec toi, je n'aimerais pas que tu te perdes... Disait-elle en lâchant un sourire sarcastique à la jeune femme. Et j'ai des comptes à régler avec lui, moi aussi.

Sans attendre l'avis de tête de gazon, Zinnia se mettait tout de suite en route. Le ciel était dégagé et l'odeur n'était pas prête à disparaître, mais elle aimerait éviter que trop de distance ne s'installe entre sa nouvelle proie et le duo qu'elle venait de reformer avec Zoro.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Ven 3 Fév - 15:06





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





La brunette récupéra ses affaires, à l'instar du pirate. Cette fontaine de boue montante ne la dérangeait guère visiblement, et elle sautait agilement, tel un chat, de caisse en caisse. Pas besoin d'être un élu chevronné pour effectuer ces exercices de sauts à la Tom Raider. Tiens, par ailleurs, il était temps que Zoro rencontre cette aventurière : Lara Croft, ou la professionnelle de ce genre de situation.

Sans difficultés, Zinnia démontra ses capacités d'autonomie. Elle mit le doigt sur les événements inquiétants de tout à l'heure, préférant alerter Zoro que ça pouvait arriver. Certainement un truc lié à sa nature, où elle perdait le contrôle tel un loup-garou sous la pleine lune. En tout cas, ce pouvoir intriguait l'escrimeur, et il comptait bien lui en reparler un peu plus tard, une fois cette canaille capturée.

L'heure était à la poursuite de cet abruti. Selon les sens de Zinnia, il se dirigeait dans une direction précise, et il était difficile d'échapper à deux élus, peu importait l'avance prise sur eux. Ils courraient comme souffle le vent, en ce qui concernait le sabreur en tout cas.
Par ailleurs, la brunette s'autorisa une sale remarque désobligeante, sous-entendant un mauvais sens de l'orientation de la part du cheveux vert. Franchement, il ne comprenait pas pourquoi elle insinuait une telle chose, c'était totalement infondé ! Zoro ne se perdait pas plus qu'un autre voyons... Aberrant !

Par ailleurs, ça le coupa dans son élan, et il en grinça des dents, avant de se tourner vers cette insolente:

- Oi ! N'invente pas n'importe quoi ! J'peux pas me perdre, puisque c'est tout droit !


Sur ces mots enflammés, il courut d'abord tout droit, et sans raison apparente, ses pieds dévièrent à sa gauche.... Un chemin tracé, si évident, et pourtant... Il trouvait encore le moyen de se paumer... Quant à Zinnia, elle avait pris un peu de distance maintenant. L'écart se creusait..





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Sam 4 Fév - 16:40





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa



S'énervant pour une raison totalement étrangère à notre héroïne, la jeune femme aux cheveux verts ne tardait pas à prendre la route dans la direction donnée par sa coéquipière. Filant à vive allure, il ne fallut pas bien longtemps pour commencer à distancer la brunette qui suivait davantage son odorat que l'élu qu'elle précédait. Cependant, au fur et à mesure qu'ils avançaient, elle constatait rapidement que l'ancien mâle dévié lentement de la trajectoire précédemment donné.

Mais pourquoi il part sur la gauche cet idiot d'Humain ? Si il me sort qu'il prend un raccourcie alors que l'on ne sait même pas où nous allons précisément, je lui colle deux balles dans l'oignon ! … Nan, mais sérieusement, il va où celui-là encore ? Bien que dans le fond, ça ne me regarde pas, juste le fait qu'il ignore mon indication me tape sur les nerfs ! Tss...

Essayant d'attirer l'attention de son acolyte, la jeune femme se mettait à agiter les bras dans le dos de tête de gazon sans très grand résultat. Grognant dans son coin, la dragonne finissait par sortir l'une de ses armes afin de tirer sur la gauche de Zoro, répétant l'opération jusqu'à ce qu'il soit de retour sur le bon chemin où qu'il se retourne vers elle.


SI il se décidait finalement à se retourner, elle pourrait lui remontrer la bonne route et lui hurler, afin de pallier la distance qui se creusait entre eux :

-C'est par là, Humain débile ! Où est-ce que tu pars ?!

Après, si il était vraiment décidé à n'en faire qu'à sa tête, la jeune fille finirait par l'abandonner à son triste sort, poursuivant son chemin toute seule. Le Juge des cendres n'ayant besoin de personne de toute façon ! Surtout pas d'un GPS foireux se disant infaillible sur la route à prendre, mais déviant tout seul de sa route, comme un navire poussé par un vent latéral.

Dans tous les cas, ils ne leur fallait pas bien longtemps pour rattraper le bougre qui était arrêté à un rocher, complètement essoufflé, mais persuadé d'avoir échappé à la boucherie précédente, allant même jusqu'à rire de bon cœur devant sa bonne étoile et remerciant les dieux de lui avoir laissé la vie sauve.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mer 8 Fév - 16:37





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Focalisé dans sa course, persuadé de courir toujours droit devant lui, il ne s'apercevait même pas que la présence d'une Zinnia manquait à l'appel. Pour lui, c'était tout naturel que de se diriger là où le guidait son GPS discount incrusté dans sa tête.. un GPS en panne depuis sa naissance visiblement.

Mais soudainement, PAN-PAN à sa gauche, des balles qui défilèrent à toute vitesse non loin de lui. Qui essayait de le buter ?! Par alerte, il vint à ralentir à toute volée, avant de se tourner vers le malotrus qui cherchait des noises. Tout ce qu'il vit : une brunette aux yeux de sang tenant son flingue. Qu'est-ce qui lui prenait de tirer par là ? Elle voulait le prendre en chasse ? Ce n'était pas un gibier, ou un mouton de troupeau égaré diantre.. enfin un peu quand meme mais... bref ! Elle avait encore perdu la boule ou quoi ?!

Excité par ce geste fou, ainsi que par les paroles accompagnatrices, le cactus se rapprocha de Zinnia, comprenant le problème sans le vouloir. Fou de rage, il lui gueula à la tête en passant :

- T'as pété un câble ?! Ca va pas de pointer ta sale arme vers moi ?! tss...


Sur ces mots, il fit attention cette fois-ci de ne pas la perdre de vue, et de se rapprocher le plus possible dés qu'il se sentait dévier. Ses pieds faisaient vraiment n'importe quoi.. !
Au final, une silhouette se dessina sur un rocher, là-bas ! Certainement le mec qui se pensait hors d'atteinte et de danger, grossière erreur. Comment pouvait-on sous-estimer des élus du dragon à ce point ? Fallait être sacrément débiles ! Alors, d'arbre en arbre, le garçon s'approchait de sa cible discrètement, avant d'être enfin placé à proximité de lui.

Lorsque le moment s'annonça comme opportun, il se découvrit et pointa un sabre vers sa tronche :

- Le jeu est terminé, tu as perdu enfoiré !

L'homme, soudainement assez paniqué, comprit qu'il ne pourrait plus s'échapper ! Alors, il se lança dans un discours implorant le pardon et la pitié, qui fit bailler l'escrimeur aux corneilles :

- Boucle-la.. ! C'que tu peux être chiant ... !

Ouais, c'était fatigant les implorations de pucelles, ça abattait les méninges. De ce fait, il le battit avec un grand coup de manche dans la margoulette, et le type s'écrasa au sol, gémissant. La face de cactus se retourna alors vers Zinnia :

- .. Qu'est-ce qu'on fait de lui ?  





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Ven 10 Fév - 9:37





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa



Stupide Humain ! Tu t'égares tout seul et c'est encore moi qui passe pour la méchante ?! Non, mais vraiment qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre, je vous jure ! Apprend à t'orienter tout seul et je n'aurais pas besoin de te ramener sur les rails tous les trois mètres. D'ailleurs, suite à mes tirs, il se décidait à me suivre de plus près, au moins nous avons pu rejoindre notre ami sans devoir faire un détour par Kensei, c'est toujours ça...

En effet, après un trajet rendu un peu chaotique à cause du GPS intégré du pirate à la pelouse sur le crâne, notre duo de joyeux aventuriers avait finalement parvenu à rattraper le dernier survivant du groupe de pervers. Passant intelligemment par les arbres, Zoro put ainsi le prendre par surprise et ce fut dans un théâtral, mais grotesque discours sur l'appel à la pitié des deux jeunes femmes qu'ils avaient voulus souiller que l'homme tentait désespérément de sauver sa peau. Restait à l'écart, dans l'ombre de la nuit tombante, Zinnia ne sortait de son trou que lorsque son compagnon ne l'interpellait. Sortant lentement de sa tanière, la dragonne se maintenait dans l'obscurité, ne faisant ainsi qu'apparaître sa lugubre silhouette.

Tel l'ombre d'un spectre, l'élue de Fuyu s'approchait d'un pas lasse, ses yeux formant deux sphères rouges et son sourire un croisant de lune blanc à glacer le sang des moins téméraires, d'ailleurs la future victime des Fuyujin démontrait rapidement son courage en redécorant son pantalon d'une magnifique marque marron.


-Nous pourrions lui retirer ses parties génitales pour les lui regreffer à la place du nez avant de plonger sa blessure dans un bain d'acide ou de sel afin de l'aider à cicatriser. Pour conclure, le balancer au milieu d'une meute de loups affamés me semble être amusant, surtout qu'ils se feront une joie de le dévorer vivant...

Se tournant alors vers Zoro, la frêle demoiselle lui adresser un large sourire beaucoup trop amical et enfantin pour être sincère, ses mains jointes dans son dos et baissant légèrement son bassin vers l'avant.

-Qu'est-ce que tu en penses ?

Devant les affabulations de la petite demoiselle, l'ancien pervers fit son teint prendre une couleur pâle assez caractéristique d'un stress intense, rampant à même le sol, il essayait même de prendre la fuite, profitant de la discussion de ses tortionnaires pour se soustraire à leurs emprises.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Jeu 16 Fév - 16:40





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





A la question que Zoro posée, il s’attendait à un « qu’on lui coupe la tête », ou « qu’on le rende », enfin un truc basique quoi. Mais à la place, Zinnia afficha deux grands yeux sphériques rouges, et un sourire à l’allure d’un croissant de lune. Mais à quoi ça rimait ?!
Elle proposa alors un plan machiavélique, et complètement déjantée à base de greffages et autres détails insolites dont il préférait en ignorer le contenu.

Etant lui-même un homme, il compatissait à la douleur que provoquerait une idée pareille. Mais quel genre de monstre abominable était-ce ?! Il ignorait si elle était sérieuse ou s’amusait juste à le terroriser, mais la face de cactus ne supportait pas la cruauté gratuite, venant d’autrui ou de lui-même. Certes, ce mec les avait lâché dans une espèce de sable mouvant, sans le moindre scrupule, mais cette torture infernale était-elle réellement nécessaire ? Le pirate n’en était pas certain.

En tout cas le sourire innocent qu’elle lui adressa ne lui disait rien qui vaille. Comment cette crapule pouvait encore esquisser un sourire aussi adorable alors qu’elle voulait limite se la jouer à la cinquante nuance de greffes… !?
Et elle osait vraiment lui demandait ce qu’il en pensait ? Quel culot, elle ne craignait absolument rien pardi !
Croisant les bras contre sa poitrine, d’un air buté, le sabreur l’accusa de folie par le regard :

- T’as apporté un bain d’acide et de sel avec toi ? Et t’as une meute de loups à ta disposition ou… ?! Tss, sale déjantée…

Il avait fait style de se prendre à son jeu, avant de terminer sur une note de sa pensée réelle. Trop d’abus dans l’air, wallah. Il vint alors à réfléchir à un programme un peu plus Charlie, et puis finalement, n’ayant aucune créativité pour les pratiques glauques, il haussa les épaules et chopa le bras de l’homme afin de le tirer, silencieusement :

- Non pitié ! S’il vous plaît ! Tout sauf ça, je ferai ce que vous voulez ! Je suis prêt à vous lécher les pieds, à faire de vous mon maître ! Demandez-moi tout ce que bon vous semble, je le ferai pour vous !

Assez étonné devant ce spectacle des plus pitoyables, alors que Zoro comptait juste le rendre à la justice, sa réaction le laissa perplexe, et dans un sourire machiavélique, il prononça :

- Me lécher les pieds hein ?! … Fais-le, je veux vérifier si t’en es vraiment capable…

Assez répugné, et choqué, l’homme ne s’attendait pas à ce que Zoro le prenne aux mots apparemment. Mais chose dite, chose faite. Le potentiel esclave se résigna et se pencha douteusement vers les bottes du bretteur. Il déballa sa langue, et au moment de la poser sur la chaussure, le pirate remonta violemment son pied contre son nez afin de le lui cogner sévèrement ! Sous la férocité de ce pied, l’homme tomba à la renverse, sur le dos, en gémissant, le pif saignant, probablement pété  :

- Enfoiré ! A quel moment tu as cru pouvoir déposer ta sale langue de lépreux sur moi ? Y’a de quoi se choper trois virus avec ça !

Désappointé, il releva l’homme chialant sa mère par le bras, et lui ordonna strictement :

- Arrête de chouiner, et ferme-la ! C’tout ce que je te demande ! On a de la route à faire !
 





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Zoro Roronoa le Ven 24 Fév - 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Mer 22 Fév - 8:36





La fontaine sans fond


feat.Zoro Roronoa (Girl Ver.)



Tss ce pauvre humain manque cruellement d'imagination... Les loups sont attirés par le sang et les bains d'acide peuvent se trouver du moment que l'on prend deux minutes pour chercher un peu. Quelle étroitesse d'esprit, ce pervers ne mérite pas la clémence que l'on lui offre ainsi et m'appeler « déjanté » est totalement gratuit et infondé, je possède juste une imagination débordante, nuance.

Ne répondant donc à la réplique de Zoro que par un simple haussement d'épaule, Zinnia reprenait sa place d'Observatrice en admirant le bandit en larme tenté de hocher la tête nerveusement devant les remarques de tête de gazon envers le plan de la dragonne, apparemment soulagé de comprendre qu'il serait difficilement mis à exécution. Cependant, cela n'arrangeait en rien sa situation et il se remettait alors à supplier pour sa survie, allant même jusqu'à faire des propositions complètement loufoque, comme léger les pieds de ses bourreaux.

Alors que Zinnia lançait un regard blasé en direction du ciel, qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle entendait son compagnon accepter la proposition de l'homme. Elle put alors admirer une chose qu'elle ne comprendrait jamais : l'enterrement de l'honneur d'un homme symbolisé par le léchage de l'une des parties du corps de son adversaire. Déjà, jeter ainsi le respect de sa propre personne aux oubliettes faisait de cet homme un moins-que-rien pour elle, mais cet étrange rituel rendait en plus cela particulièrement malsain. Mais ces alors que Zoro, dégoutté, envoyait valser le prisonnier d'un coup de pied bien placé... Les bras croisés, la dragonne lançait un regard décontenancé en direction de tête de gazon, un sourcil levé en prenant un ton interrogateur en son encontre.


-Pourquoi lui avoir demandé de te lécher le pied si tu refuses qu'il pose sa langue sur toi ?

Finissant par pousser un petit soupire en haussant de nouveau les épaules de l'illogique des êtres humains, elle finissait par porter ses mains à ses hanches en décrochant un très discret sourire en direction de Zoro. C'était la deuxième fois qu'il se rencontrait et malgré les apparences, la dragonne appréciait relativement cet homme un peu brusque. Son franc parlé et sa force étaient appréciables et changés un peu des lèches bottes, comme l'homme aux pieds des élus qui les regardaient en tremblant.

-Ceci dit, je crois comprendre que tu comptes l'emmener avec toi. Tu peux te débrouiller seul à partir de là, je vais reprendre ma route. Tu es un fier combattant, tâche de prendre soin de toi, nos routes se recroiseront s'il doit en être ainsi.

Évidemment, Zinnia ignorait que la chasseuse de primes était à la recherche du groupe sur lequel ils venaient de tomber et l'idée de gratter une partie de la récompense pour avoir démantelé ce groupe ne lui traversait même pas l'esprit. Pour elle, elles venaient juste de se sortir d'un piège et elles venaient de faire ce qu'il fallait faire pour débarrasser leurs chemins de ses déchets. Zoro pouvait très bien se charger d'un sous-homme apeuré seul à partir de là. Tournant les talons, l'élue de Fuyu adressait un signe de la main à son compagnon d'infortune en commençant à retourner sur ses pas, laissant à peine quelques instants à Zoro pour la stopper dans son élan, sinon elle confluerait comme à son habitude...

-Puisse tes ailes te porter là où ton destin t'attend.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1306
Yens : 551
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   Lun 27 Fév - 15:26





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Zizi & Zoro





Relevé, il poussa l’homme vers une direction aléatoire, puisque Zoro ignorait où se localiser le village le plus proche. Une longue route les attendait.
Curieuse, la dragonne ne captait pas la symbolique humiliante d’un léchage de pied. Cette pratique lui paraissait complètement stupide, et en soi, oui elle l’était. En revanche, seule sa signification importée : soit la reconnaissance d’une domination. Cependant, ça n’intéressait guère le bretteur de soumettre quelqu’un, et d’ailleurs il ne l’avait pas laissé faire. Il voulait juste vérifier si ce type était capable d’appliquer ses paroles, tout simplement :

- Tss.. laisse tomber Yeux de sang, c’est un truc d’adultes… !


Répliqua-t-il insolemment à destination de la jeune fille aux allures enfantines. Enfin elle laissa tomber et avertit le bretteur de son intention à décamper. Contre toute attente, elle souhaita une bonne continuation au sabreur. Etonnant venant d’une gamine aussi glaciale, mais il apprécia, et hocha légèrement la tête :

- On se reverra.. A condition que tu survives…


Une manière à lui de dire qu’il désirait sa survie, et même une autre rencontre. Cette gamine, bien que manquant d’humanité, était spéciale et intrigante. Collaborer avec elle n’était pas dérangeant même si elle pouvait être cassante par moment. En fait, ils avaient un tempérament assez proche, fermes, impitoyables et froids.
Bref, abandonné à lui-même, il la laissa se fondre dans l’horizon avant de cogner dans le dos du prisonnier pour qu’il avance.

Sur le chemin, ils tournèrent en rond pendant quelques heures, et parfois le type osait se moquer de l’orientation merdique du bretteur qui s’occupait de répliquer par une claque aussitôt. Au final, après moult rebondissements, il parvint à un petit village et le confia sans vergogne à la justice. Il déclara que ces hommes portaient une prime dont il désirait profiter, et il récolta son dû. Il indiqua plus ou moins où se trouvait la grange pour récupérer ou vérifier que toute la troupe avait été décimée..
Quant à Zoro, il se précipita de repartir pour une nouvelle aventure.

 





† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La fontaine sans fond   

Revenir en haut Aller en bas
La fontaine sans fond
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j ai 2 questioin =)
» L'amour est la Sirène, entraînant le pêcheur Qu'ensorcelle son chant, vers le sable sans fond || Mermaid
» TINTIN
» Tristesse sans fond
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.