Partagez | .
Chikai, marchands et rencontre !
Invité Invité

-



MessageSujet: Chikai, marchands et rencontre !   Mar 17 Jan - 17:37

Toujours dans sa carriole dans laquelle elle avait embarqué dans les Territoires Neutres, notre héroïne à la chevelure de feu voyait enfin la fin de son long trajet apparaître devant ses yeux émerveillés. Sortant du désert brûlant s'étendant aux portes de la Capitale du Phoenix, la petite troupe de marchands qui avaient accepté la nouvelle élue à leur bord entamait leur ultime ligne droite vers leur destination finale.

Le sourire d'une petite fille sur les lèvres, Halloween observait les imposants murs de la cité qui se dressaient progressivement à l'horizon, les toits des hauts bâtiments s'élançaient en direction du ciel, mêlent les couleurs du cuivre et de l'ébène avec une brillance étincelante sous le soleil de plomb qui régnait dans cette partie de Kosaten.

Après plusieurs dizaines de minutes où la princesse eut tout le loisir de profiter de la vue donnée sur la ville qui avait été choisie pour être son nouveau « chez elle », la carriole s'arrêtait finalement devant les portes imposantes de la cité, devant faire la queue derrière plusieurs autres chariots afin d'effectuer plusieurs vérifications avant de pouvoir pénétrer dans l'enceinte de la ville. Voyant qu'ils allaient rester coincés un petit moment, le couple de marchands qui avait accueilli Halloween lui fit signe de descendre, lui disant d'aller se présenter directement aux gardes afin qu'elle puisse se mettre à l'ombre dans les plus brefs délais.

Les remerciant chaleureusement, Halloween voulu donner quelques yens au couple, mais refusant l'argent que leur tendait la chevalière, Halloween finit par sauter de la remorque de bois après avoir salué les deux marchands et s'apprêtait à rejoindre la ville avant d'être arrêté par le petit vieux qui avait voyagé avec elle. Cet homme était dans le dernier tiers de sa vie, les rides prononcées entourant son visage aux traits asiatiques affirmant son vécu, sa barbe blanche et sa chevelure ivoire coiffé en une queue-de-cheval dessinant, quant à eux, encore plus l'apparence orientale de l'homme. Ayant monté à bord de la charrette en même temps que la princesse, il s'était montré très silencieux pendant tout le trajet et il se décidait que maintenant à faire preuve de civisme.


-Excusez-moi mademoiselle. Auriez-vous l'amabilité d'aider un vieil homme à descendre ?

Soupirant dans un premier temps, la jeune femme finit par se résigner, avec le sourire, à aider le vieux à descendre, lui et son imposant sac de toile qui semblait être rempli de bibelots venant de tout le continent... Une fois pied à terre, elle put enfin se diriger, en compagnie du papi qui la suivait à la trace, vers les gardes qui surveillaient l'entrée de Chikai. Dévoilant son sceau et ne portant aucune arme, elle n'eut pas grande difficulté à passer cette épreuve, laissant le grand-père derrière elle pour pénétrer dans l'immense cité.

Excitée, comme lors de son passage à Shiryoku, elle commençait immédiatement par une visite des étales des marchands qui se trouvaient un peu partout près de l'entrée de la ville. La ville était immense et bondée de monde, tous les citoyens que pouvait voir la princesse semblaient être bien pressés et il y avait bons nombres de soldats également... Rappelant la triste réalité de la guerre dont Halloween avait entendu parler par Sherkhan et Aki... Ne regardant pas vraiment où elle mettait les pieds, les bottes noires de la chevalière finirent par écraser le pied de quelqu'un...


Vieux marchand:
 


Dernière édition par Halloween le Dim 12 Fév - 10:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Mar 17 Jan - 18:42

Habitudes à prendre

Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis l'arrivée de Sonia sur Kosaten, à Chikai. Un nouveau monde dans lequel elle se fichait bien d'être. Après tout, son quotidien n'avait pas vraiment changé. Plus de bruits mécaniques, de fumée et autres certes mais le plus important était que la Gasuke avait trouvé comment remplacer son passe-temps de création. En effet, n'étant capable de produire que de petites quantités de charbon et de pierre, inventer des machines était impossible. Par conséquent, elle gagnait sa croûte tout en s'amusant en réparant les charrettes  marchandes en mauvais état.

Ce jour-là, la brune prenait sa pause, le bois des charrettes était bien plus délicat à manier que du métal et se reposer de faisait vraiment pas de mal. Un quotidien déjà bien installé dans la vie de la jeune femme qui réussissait tant bien que mal à substituer la mécanique. Ah, que cela lui manquait. Sentir écrous, vis, boulons assembler la machinerie, entendre le doux son de la vapeur générée par le Vaparium faisant démarrer véhicules et autres. La sensation si agréable que de sa clé, sortait tous les matériaux dont elle avait besoin au bon moment avait elle aussi disparu.

Non, les seules choses qui restaient étaient de un, sa narcolepsie qui faisait d'elle une loque permanente et sa clé qui ne servait qu'à alimenter certains restaurants en charbon contre rémunération. Rien de bien palpitant. De plus, elle avait encore en tête les plans de la voiture omni-directionnelle qu'elle avait commencé à créer avec son oncle. Impossible à réaliser sur Kosaten.

Bref, c'était jour de pause et il était temps d'aller faire les courses avant de rentrer à l'auberge où la jeune femme s'était installée. Endroit parfait : Entrée de la ville où les marchands aimaient faire de bonnes affaires... Ou pigeonner les gens, c'était au choix. Ce fût après une demi-heure de marche lente et molle ponctuée de deux arrêts dodo que Sonia y arriva finalement.

Le Soleil lui fracassait le crâne et la foule un peu trop active commençait à lui taper sur le système... Elle avait cependant la flemme de ne serait-ce que soupirer et elle commença à circuler aléatoirement de stand en stand. Elle avait sa clé sur l'épaule et y avait accroché les sacs de nourritures comme sur un baluchon, autre utilité à l'instrument de Vaparium donc qui servait à présent de porte-courses.

Au bout d'un moment, elle décida de faire une pause au milieu de la foule, mettant sa Vapa-clé à la veryicale sur le sol et reposant sa tête et ses bras dessus. C'est à l'instant ou elle commença à s'assoupir que quelque chose vint atterrir sur son pied.

Elle baissa les yeux, remarquant que c'était un autre pied. Puis elle leva la tête prenant note de la propriétaire du pied. Une femme aux cheveux rouges à peine plus grande que la Gasuke. Sonia cligna des yeux une fois, deux fois, trois fois. Puis elle baissa la tête avant de la remonter et de fixer la marcheuse de pieds dans les yeux. Suite à quoi les siens clignèrent, une fois, deux fois, trois fois. Puis elle bâilla. Puis elle monta son bras avant de pointer la tour de pieds du doigt.

Eh... Cocotte... Ton pied... Il est sur mon pied... Tu pourrais... Elle ferma les yeux, émettant trois ronflements avant de se réveiller. ... L'enlever de mon pied... ?
Sonia Gasuke

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Jeu 19 Jan - 8:26

L'esprit ailleurs, la princesse de Kaamelott mit un peu de temps avant de réaliser qu'elle avait quelque chose de mou sous son pied qui se retrouvait, du coup, légèrement surélevé par rapport à l'autre. Tournant son regard vers la brune qu'elle avait incommodé, elle la dévisageait un moment, elle et l'immense clef à molette qui lui servait de cane, avant de se mettre à rougir. S'apprêtant à s'excuser auprès de cette jeune femme qui lui semblait être légèrement plus âgée, avec la fatigue qui se lisait sur son visage, elle fut cependant coupée par celle-ci qui lui faisait remarquer que le pied de la chevalière était toujours sur le siens.

Bizarrement, la victime de notre citrouille semblait s'être endormi, l'espace de quelques secondes, lors de sa remarque ce qui finit par inquiéter Halloween qui commençait à se demander si elle n'avait pas cassé quelque chose chez son interlocutrice. Levant son pied hâtivement, la rouquine joignait les mains et baissait la tête, honteuse, devant sa victime.


-Je-Je suis vraiment désolé ! Je ne regardais pas où j'allais ! ... Euh... « Cocotte »... ?

Relevant un œil vers la jeune femme à la clé à molette, Halloween se rendait enfin compte que quelque chose, chez la femme à moitié endormi, la dérangeait. Crevant tellement les yeux qu'elle mit un instant avant de comprendre, la princesse venait de percuter que la clé à molette à la taille inconcevable n'avait rien à faire dans un monde médiéval tel que Kosaten.

De ce qu'elle sache, dans son monde, les seules personnes qui utilisaient ce genre d'outil, étaient les mécaniciens en charge de la maintenance des appareils de technologies magiques. Agent de terrain, que ce soit dans son Royaume natale ou chez les Witch Hunter, la rouquine n'avait jamais prêté bien attention à ceux qui bossaient en coulisse, faisant en sorte que tout fonctionne, elle n'avait même jamais rencontré l'un de ses techniciens, où elle en n'avait pas souvenir...

En tout cas, elle qui les imaginait comme des gars bourrus , sales en permanence et sacrément musclé, elle se retrouvait à tomber de haut devant la mignonne brunette qu'elle venait de déranger, bien qu'elle ne soit pas certaine qu'elle soit bien une mécanicienne ou une technicienne, la seule présence de cette clé impressionnante lui suffisait pour tirer cette conclusion.

La pression de son pied ayant été retirait, la confuse demoiselle à la chevelure flamboyante montrait du doigt le gros engin de son interlocutrice avant de reprendre.


-Tu es mécano' ? Aaah j'ai dû te déranger pendant ton travail ! Je suis vraiment désolé ! Ah, je sais ! Je vais te payer quelque chose à manger pour me faire pardonner !
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Jeu 19 Jan - 15:30

Une citrouille sur le pied

"Bah t'avais qu'à pas rester là pauv' conne", c'était la réponse à laquelle s'attendait Sonia car c'était celle que l'on lui donnait quand on lui marchait directement dessus, tranquillement allongée sur des marches. Mais cette fois, il n'en fût rien et la marcheuse de pieds s'excusa platement... On aurait pu se dire qu'elle enlèverait son pied et qu'elle partirait directement mais c'était encore une fois se tromper. Elle s'inclina pour demander pardon. Elle sembla cependant interloquée par l'appellation "Cocotte" que la Gasuke utilisait pour qualifier ni plus ni moins tout le monde.

Bah ouais... Cocotte ou Coco, c'comme ça que j'appelle quand j'connais pas l'nom de quelqu'un... Par contre, pas obligée de t'excuser comme ça... Ca m'ferait presque me sentir importante... Héhé...

La brune remit sa tête dans le creux de ses bras pensant que la femme aux cheveux de feu allait s'en aller et... encore perdu. Celle-ci resta, elle trouvait Sonia intéressante ou quoi ? Ah, peut-être. Après tout, sa tenue ne laissait pas penser à une native de Kosaten, c'était peut-être une élue curieuse. Ou juste une curieuse face à la taille de la Vapa-clé. Déjà que trouver ce genre d'outil en Kosaten était rare, un de cette taille avait de quoi être intriguant.

Mais dans un sens, la marcheuse de pieds était tout aussi intrigante avec sa tenue légère et toute noire. Si Sonia s'habillait léger, c'était pour éviter la sueur sue à la chaleur de la vapeur dégagée par le Vaparium mais elle, elle s'habillait comme ça pourquoi ? Une idée traversa bien l'esprit de la Gasuke mais elle préféra rapidement l'effacer, évitant de se faire une mauvaise image hâtive d'une inconnue.

Dans tous les cas, la brune ne s'était pas trompée. Son interlocutrice était bien intriguée par la Vapa-clé et était bien une élue, connaissant le métier de mécano. Elle pensait avoir interrompue Sonia dans son travail. Bon, à part si on considérait que le boulot de Sonia était de dormir en pleine rue, tête postée sur une clé géante, elle ne travaillait pas du tout. Mais bon, on lui proposait à manger donc autant accepter.

Ouaaaaaaais, j'suis mécano... Une des meilleurs d'chez moi d'ailleurs... Mais sur Kosaten, j'en suis réduite à réparer des charrettes en bois... La misère quoi... 'Fin bon, aujourd'hui, je prends une pause... J'ai bossé toute la semaine... Oh et j'dis pas non à un restau...

La Gasuke se redressa lentement, s'étira et bâilla avant de mettre sa clé sur son épaule. Puis, de la main qu'elle avait de libre, elle prit celle de son interlocutrice pour la diriger mollement vers une auberge pas trop chère. C'était la première dans laquelle elle était rentrée à Chikai et aussi celle où elle avait rencontré Four, l'étrange Femmachin. Avec de la chance, elle y serait ce jour-là aussi.

Et encore perdu. Four n'était pas là. Tant pis. Sonia fit signe au patron qu'elle prenait une table pour deux et , sans lâcher la main de la femme aux cheveux de feu, elle alla s'asseoir, arrêtant sa molle étreinte une fois les fesses posées.

'Fait... J'm'appelle Sonia...
Sonia Gasuke

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Sam 21 Jan - 10:51


   




Who am I ?

       Âge : 22 ans
       Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
       Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
       Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


       Une grosse clef !
       feat.Sonia Gosuke

       

La nouvelle rencontre de la princesse de Kaamelott était pour le moins... Originale. Amorphe au milieu de la rue, fixer sans bouger comme un poteau, elle semblait plus essayer de piquer une sieste au milieu de la foule qu'autre chose. Expliquant furtivement la raison de l'appellation cocotte employée plus tôt, Halloween se contentait d'afficher un petit sourire en guise de réponse devant la logique un peu simpliste de la brunette.

Des noms, elle en avait deux à présent et des surnoms, elle avait arrêté de les compter... Entre ses deux vies, bien différentes, ils avaient eu tendance à se multiplier au fil du temps. Princesse, petite, poil de carotte, fille d'Arthur, Citrouille démoniaque, bretteuse ardente, marionnette maudite... Le cocotte de la mécanicienne n'était finalement qu'un nouveau surnom à rajouter à sa liste, bien qu'il semblait être très générique pour celle qui l'employait.

Alors qu'elle allait s'en retourner à ses activités oniriques, le terme de mécanicien employé par l'agent de terrain réveillait légèrement son intérêt, lui permettant même d'argumenter en spécifiant qu'elle était même la meilleure de son monde, trahissant alors son statut d'élue... Pour ceux qui ne l'avaient pas encore compris. En tout cas, Halloween étouffait un petit rire en l'entendant se plaindre à moitié de la réparation des charrettes qu'elle avait entrepris en arrivant dans ce monde en retard technologique et bien que la rouquine ne si connaisse en rien à ce niveau-là, elle la crut volontiers.

La promesse d'un repas de pardon n'étant pas tombé dans l'oreille d'une sourde, la victime sortait avec entrain de son demi-sommeil et ne perdant pas de temps, c'était en attrapant la main du porte-monnaie volontaire qu'elle se dirigeait, d'un pas décidé, vers une auberge un peu à l'écart. Se laissant tirer par la mécano' en pause, la princesse prenait tout de même le temps de rapidement jeter un coup d'œil aux prix afficher à l'entrée de la dite auberge et elle fut bien soulagé en constatant qu'elle avait choisi un endroit modeste, bien qu'elle se maudisse à moitié pour avoir ce genre de penser hérités de ses années passées avec son partenaire radin...

Connaissant les lieux, celle qui finit par se présenter sous le nom de Sonia permis à notre duo de se voir attribuer une table pour deux où elles pourraient remplir leurs estomacs. Bavant à moitié, Halloween était heureuse de pouvoir enfin avoir un repas digne de ce nom après avoir passé presque une semaine en mode survit, c'était seulement la taille de sa bourse qui retiendrait ses ardeurs gourmandes.

-Enchanter Sonia ! Je m'appelle Halloween. Prend ce qu'il te fait plaisir, je te dois bien ça.

Souriant à son interlocutrice, Halloween retournait rapidement sur la carte de l'auberge, hésitant un moment sur plusieurs plats qui l'appelaient avec de douces voix de sirène... Tous semblaient si savoureux, si appétissants... Mais, étrangement, une voix résonnait dans l'esprit de la rouquine, une voix d'homme qui lui disait de prendre seulement le moitié prix, sinon elle devrait travailler deux fois plus pour compenser son appétit... La voix de son ancien partenaire, Tasha, en somme.

Perdant son enthousiasme en constatant qu'elle devait encore suivre ses directives, malgré son absence, à cause de la taille ridicule de sa bourse, c'était dans un soupir qu'elle déposait la carte devant elle dans un léger soupire. Retirant ses mitaines rouges afin de les ranger dans la poche de sa veste, dévoilant ainsi le phœnix rouge qui était gravé sur le dos de sa main gauche, Halloween reportait son regard ardent sur Sonia en souriant.

-Alors comme ça, tu es la meilleure mécano' de ton monde ? Je me demandais, la clef qui t'accompagne vient également de chez-toi, non ? Qu'est que tu pouvais réparer avec un truc de cette taille ?


Dernière édition par Halloween le Dim 22 Jan - 18:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Sam 21 Jan - 23:18




Chikai, marchands et rencontre !

Feat. Halloween

Sourire omniprésent

Fait surprenant, la femme aux cheveux de feu se laissa tirer par la main de Sonia. N'importe qui se serait dégagé, râlant que la mécano était étrange mais non, elle semblait avoir confiance et que cela faisait du bien. De plus, le sourire permanent de cette jeune femme était des plus appréciables et communicatifs. Cela n'allait pas jusqu'à réveiller la Gasuke de son attitude mollassonne mais cela avait le mérite de la mettre de bonne humeur.

Après tout, Sonia n'avait rencontré que deux élues, Four et la jeune femme. Et les deux étaient de parfaits opposés appréciées de la mécano. D'un côté, on avait une femme animale dans laquelle elle se retrouvait parfaitement et d'un autre, une énergique souriante qui semblait complémentaire à l'attitude de la Gasuke. Cette dernière ne savait rien d'elle mais l'appréciait déjà.

En effet, les personnes qui avaient de l'énergie à dépenser que Sonia voyait au quotidien étaient souvent désagréables voire irritantes, rencontrer quelqu'un de simplement bonne humeur était à la limite de la lumière au bout du tunnel et la mécano espérait bien pouvoir rester un peu avec elle.

Dans tous les cas, une fois assises à table, la désormais nommée Halloween se présenta avant de proposer de payer le repas en guise de... remerciement ? Elle devait quelque chose à Sonia ? Sonia avait fait quelque chose ? Elle s'était juste fait marcher aléatoirement sur le pied... Pas de quoi remercier par un repas. Elle regarda la jeune femme d'un air intrigué mais avec un regard un peu mou. Elle s'apprêta à dire quelque chose mais soudain ses yeux se fermèrent, la laissant émettre cinq ronflements puis de se réveiller.

Zut... J'ai oublié c'que j'allais dire... Ah si, j'me souviens ! Halloween, c'pas l'nom d'une fête Américaine et Canadienne aussi ? Boarf... Peu importe... C'est comme ça qu'tu t'appelle et voilà...

Oui, après tout, cette fête déjà peu connue au Japon apparue une cinquantaine d'années plus tôt n'était plus du tout d'actualité sur Kosaten. Sonia se souvenait que son oncle voulait absolument la fêter avec des citrouilles taillées. Quelle idée farfelue, il aurait manqué que cela se démocratise pour les siècles à venir tiens !

La discussion continua en attendant qu'un serveur vienne prendre la commande, Halloween s'interrogeant sur l'utilité du clé à molette aussi grosse. Une question qui avait le mérite d'être posée sachant que le Vaparium n'existait visiblement que chez Sonia selon les dires de Four. Mais cette question fût l'interrupteur du mode mécano-moulin-à-paroles de la brune qui se redressa des étoiles dans les yeux, pouvant parler de ce qui la passionnait.

Alors alors ! En fait, chez moi, on a découvert un matériau qui s'appelle le Vaparium, c'est ultra puissant et ça peut alimenter tout et n'importe quoi ! Du coup on s'en sert pour faire des machines et ce qui est super génial c'est que ma clé chérie, ben elle est faite en Vaparium ! Du coup, je peux créer tous les minerais de chez moi sauf le Vaparium ! Bon par contre, depuis que je suis ici, je peux faire que du charbon et de la pierre ! Mais sinon, je pouvais faire des outils et des machines ! J'suis pas une réparatrice, j'suis faite pour créer moi ! Attends, regarde, fer ! Du charbon apparut sur la table. Aluminium ! de la pierre apparut sur la table. Cuivre ! Charbon. Laiton !

Et cette fois-ci fût la bonne, un morceau de minerai de laiton apparut sur la table. Sonia s'empressa de le prendre et de l'observer sous toutes les coutures. Avec un peu de chance, elle pourrait créer le seul instrument qu'elle savait jouer : le saxophone. Mais le plus important était que les capacités de la clé revenaient petit à petit.

Mais enfin, la Gasuke se calma, redevenant molle. Elle rassembla tout ce qu'elle avait fait apparaître avant de jeter la pierre et de mettre le charbon dans sa poche. Et c'est à ce moment précis qu'elle aperçut le sceau sur le dos de la main d'Halloween. Elle n'avait jamais pensé que son sceau puisse être à un tel endroit. Elle enleva donc son gant et sa mitaine pour se rendre compte que son sceau à elle était dans la paume de sa main droite.

Ah, c'est là qu'il était... Donc, j'suis Seikajin à c'que j'vois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Dim 22 Jan - 18:21


   




Who am I ?

       Âge : 22 ans
       Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
       Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
       Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


       A moitié endormie...
       feat.Sonia Gosuke

       


Alors que les deux jeunes femmes attendaient que l'on vienne prendre leurs commandes, la princesse écarlate s'attendait à ce qu'une valse de questions ne commence, mais elle fut surprise de voir Sonia commencer à piquer du nez devant elle, allant même jusqu'à ronfler timidement à plusieurs reprises devant le regard circonspect et inquiet de la rouquine qui croyait toujours que la narcolepsie de son interlocutrice était dû à sa maladresse précédente.

Agitant sa main devant le regard clos de la magicienne, la jeune fille hésitait un moment à appeler de l'aide avant que Sonia ne revienne parmi nous, faisant sursauter la princesse qui ne si attendait pas. Hésitant un moment, Sonia finit par réussir à bricoler une question avec des bribes de souvenirs, faisant référence à deux pays que la rouquine ne connaissait que de nom, car existant dans son monde, mais étant aux mains des sorcières depuis le début de la guerre. La surprise de ce réveil soudain commençant à se dissiper, Halloween esquissait un petit rire devant l'interrogation de sa victime avant d'argumenter de son côté :

-Si si, c'est bien le nom d'une vieille fête dans mon monde aussi, mais plus personne ne la fête depuis le début de la guerre. On m'a surnommé comme ça parce que, durant deux ans, j'ai eu la forme d'une marionnette à tête de Citrouille, comme celles que l'on faisait durant cette fête.

Vint alors LA grande question qui réveillait totalement la nonchalante jeune femme qui répondit avec un entrain presque communicatif, expliquant avec des mots un peu technique l'origine de sa clef et quelques notions venant droit de son monde, allant même jusqu'à révéler les capacités que lui conférait son outil de travail qui se révélait être assez similaire avec le pouvoir de la broche de notre héroïne.

L'observant avec des yeux brillants galéré à plusieurs reprises avant de réussir à faire apparaître un matériaux de son choix, Halloween ne put s'empêcher d'applaudir devant un tel exploit, surtout que la magie ne semblait pas entrer en ligne de compte sur ce tour de passe-passe que venait de faire Sonia.

-Jolie ! Attend attend ! Je peux faire quelque chose dans le même ordre d'idées moi aussi !

Ne voulant pas rester en retrait devant un tel déferlement de capacité, Halloween tendait son bras gauche, la manche qui le recouvrait disparaissant afin de laisser apparaître une épée de mauvaise qualité dans la gauche de la jeune fille. La faisant ensuite disparaître, marquant le retour de la manche gauche, la rouquine tandis sa main droite dont la manche disparue à son tour, laissant un bouclier circulaire orner le poignet de la chevalière qui était contente de constater que les capacités de sa broche commençaient à revenir.

Entendant le gérant de l'endroit râler comme quoi il ne voulait pas voir d'arme dans son établissement, la princesse faisait revenir ses habits dans leurs états initiaux avant de décrocher la broche d'argent qui ornait ses cheveux pour la montrer à son interlocutrice qui découvrait, avec elle, son appartenance à Seika.

-Cette broche est magique, elle me permet de transformer ce que je porte en armes ou en armures. C'est, comme ta clef, un souvenir précieux de mon monde.

Remettant le bijou en place dans sa chevelure vermillon, Halloween souriait toujours à Sonia, jetant un petit coup d’œil affamé en direction de l'aubergiste.

-Mais dit moi, avec ce pouvoir de création, tu vas pouvoir redresser le niveau technologique de ce monde ! Imagine, tu créais des trains qui traversent Kosaten ou encore des appareils fonctionnant à la vapeur, comme dans l'ancien temps. Tu pourrais aider Seika et même te remplir les poches en chemin ! « Sonia Entreprise, créatrice révolutionnaire », ça sonne bien ! Euh... Tu sembles surprise par ton sceau, non ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Lun 23 Jan - 12:43




Chikai, marchands et rencontre !

Feat. Halloween

Projets impossibles

Sonia avait envie de dire merci à Halloween pour lui avoir confirmé que l'idée absurde de son oncle de faire des citrouilles taillées durant la fête du même nom était d'actualité dans le monde de la jeune femme aux cheveux de feu. Les autres étaient donc vraiment radicalement différents et c'en était impressionnant. A la révélation de l'origine du nom Halloween, la mécano se contenta d'hausser un sourcil intrigué. A peine perceptible, les yeux de la brune peinant à rester ouverts par ailleurs.

On pouvait noter une référence à une guerre. Le monde d'Halloween ne devait donc pas être en paix, voire en guerre totale. Oui, car si l'on pouvait considérer le monde de Sonia comme utopique, le Vaparium ayant résolu la plupart des conflits en rapport avec les ressources, les autres mondes ne devaient pas avoir cette chance. La Gasuke préféra éviter de poser la question afin d'éviter de rappeler de mauvais souvenirs à son interlocutrice.

Passant aux démonstrations de capacités, la brune se vit applaudie par Halloween. Cette dernière était vraiment bon public, cela faisait plaisir à voir. Après tout, comment de pas être enthousiaste face à une clé qui pouvait créer n'importe quel matériau ? Surtout pour en faire des machines, des machines qui faisaient de la vapeur et dont l'intérieur était un agencement perpétuel de de pièces mécaniques en mouvement constant, bougeant à un rythme effréné et produisant des sons témoignant de l'agencement parfait des engrenages. Rien que d'y penser, Sonia en avait des frissons.

Mais la Gasuke n'était pas la seule à pouvoir faire une démonstration de ses capacités et Halloween changea ses vêtements en épée puis en bouclier. Du grand spectacle, la mécano en restait bouche-bée et des plans de machines transformables se formaient déjà dans son esprit. Par exemple, des gants métallisés pouvant faire sortir des armes de petite taille comme des couteaux à la simple pression d'un bouton.

Ainsi c'était une broche magique qui permettait ces exploits. Malheureusement, tout cela fût interrompu par l'aubergiste. Une certaines curiosité envers la magie se créait progressivement dans l'esprit de la brune. Cette chose qui défiait toute physique et logique, presque autant que le Vaparium lui-même qui était déjà une sublime moquerie aux lois connues de la physique. Sonia attendrait de récupérer toutes ses capacités avant de se pencher là-dessus.

Sonia prit un air pensif, réfléchissant à comment mêler magie et technologie mais elle fût interpellée par Halloween, émettant une idée... étrange. Relever le niveau technologique de Kosaten. Ah, en voilà un rêve bien inaccessible.

Héhé... C'est beau d'rêver mais y a pas mal de trucs qui font que ce s'rait pas possible... Primo, rien que pour construire une machine ici, ça m'prendrait un mois mini'. Alors imagine en faire plusieurs... Secundo, toutes mes machines fonctionnent d'une manière ou d'une autre au Vaparium. Le seul élément en cette matière sur Kosaten est ma clé. Ca veut dire c'que ça veut dire : Y a que moi qui peut faire fonctionner mes véhicules... Donc ouais, ce s'rait cool mais genre... C'est mort...

Expliqua-t-elle avec un air déçu et se grattant l'arrière de la tête. Il fallait être réaliste, industrialiser un monde médiéval ne se faisait pas en trois coups de cuillère à pot et surtout pas grâce à une seule personne. Non, Kosaten continuerait son évolution comme elle l'avait commencé et si s'industraliser devait prendre des siècles, elle prendrait le temps.

Sinon, vu que j'enlève jamais mes gants, j'avais jamais vu mon sceau. C'toi qui m'y as fait penser... Héhé, merci.

Et enfin un serveur arriva pour prendre les commandes des deux jeunes femmes. Sonia bâilla avant d'annoncer mollement mais avec un sourire :

La tarte à la chataïgne dont j'vous ai filé la recette l'aut' jour...

Très bien mademoiselle et vous ?

Demanda-t-il, se tournant vers Halloween.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Mer 25 Jan - 9:15


   




Who am I ?

       Âge : 22 ans
       Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
       Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
       Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


       Un rêve vraiment impossible?
       feat.Sonia Gosuke

       


Sonia semblait amusée par l'idée saugrenue de la princesse de Kaamelott, mais cependant, elle semblait être hors de la portée de la jeune mécanicienne à la clef unique. Expliquant cela par le délai de fabrication de ses inventions et de par leurs fonctionnements alimenté par le matériau dont était composé son imposant outil, Sonia était donc la seule à pouvoir faire fonctionner ses propres inventions, ce qui se trouvait être dommage quelque part.

D'un air pensif, la rouquine ne voulait pas tomber son idée si facilement et plongée dans une intense réflexion, elle se retrouvait un peu démunie lorsque qu'un serveur se décidait enfin à venir prendre la commande des deux jeunes femmes. Se retournant vers le serveur, il fut quelques secondes à Halloween avant de comprendre de quoi il parlait, reprenant alors la carte entre ses mains d'un mouvement vif, elle tâchait de se rappeler de son choix fait quelques minutes plus tôt.

-Euh... Euh... Je vais vous prendre une bonne part de tarte aux fraises pour ma part ! Avec un grand verre de lait, si c'est possible.

Notant les commandes, le jeune homme récupérait les cartes des mains des demoiselles avant de repartir en direction des cuisines, laissant Halloween soupirait légèrement avant qu'elle n'en revienne au fil de discussion précédent, têtue comme pas deux, elle n'était pas prête de lâcher son idée de mise à niveau de Kosaten.

-Mais de rien Sonia ! D'ailleurs, si tu as des questions sur ce monde bizarre, je pourrai essayer d'y répondre... Bien que je sois arrivée ici il y a une bonne semaine seulement. Mais pour en revenir à « Sonia Entreprise, créatrice révolutionnaire », tu ne peux pas fabriquer des machines fonctionnant à autre chose qu'au Vaparium ?

Le serveur fit un retour rapide à la table des élues, déposant le grand verre de lait devant la rouquine tout en demandant à son amie si elle souhaitait quelque chose à boire de son côté aussi. Attendant sa réponse, Halloween en profitait pour boire une bonne gorgée du liquide opaline, laissant le serveur noter la réponse de la mécano' avant de repartir.

-Dans mon monde, les machines fonctionnent grâce à la magie, mais j'ai souvenir qu'avant que la guerre n'éclate, elles fonctionnaient avec des trucs plus classiques comme la vapeur ou ce genre de chose. Si tu possédais les plans de ce genre de truc, tu ne pourrais pas créer ce genre de machine ?

Une moustache de lait au-dessus des lèvres, la bretteuse attendait les éclaircissements de sa rencontre journalière avec de grands yeux ronds pleins de bonnes volontés pour ceux monde dans lequel elle ne souhaitait pas séjourner très longtemps.


HRP:
 


Dernière édition par Halloween le Dim 29 Jan - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Ven 27 Jan - 16:06




Chikai, marchands et rencontre !

Feat. Halloween

Accrochée à l'idée

Halloween ne semblait pas avoir abandonné l'idée et y réfléchissait visiblement de manière intensive. Sonia ne lui avait donné que les raisons principales de l'impossibilité d'un tel projet et ce n'était que petit comparé à ce que la Gasuke ne voulait tout simplement pas faire. Après tout, elle avait refusé de reprendre Gasuke Enterprise, elle ne voulait pas créer une nouvelle compagnie sur Kosaten.

Surtout que beaucoup de facteurs feraient opposition. Les dirigeants pouvant être méfiants, les dieux de ce monde qui pourraient ne pas apprécier, les contraintes quant à sa capacité de créer des matériaux, le fait que les natifs pourraient s'y opposer et tout détruire, l'entretient des machines qui demandait une formation spécialisée que Sonia ne pouvait pas gérer à elle seule et tant d'autres choses...

De plus, si ce genre d'entreprise était possible à faire sur Kosaten, Four l'aurait déjà fait... Ou peut-être aurait-elle eu la flemme, ce qui était le plus probable.

Sonia profita qu'Halloween commande pour pousser un grand soupir. Après ça, elle allait sans doute devoir tout lui expliquer du pourquoi du comment elle ne voulait pas créer ce genre de projet. Quoiqu'elle pouvait simplement dire qu'elle n'avait pas envie, ce qui était le plus court et compréhensible. Il fallait trouver le juste milieu entre non-envie et arguments.

La jeune femme aux cheveux de feu relança donc le sujet tandis que le serveur venait demander à la brune si elle voulait à boire, ce à quoi elle fit mollement "Non" de la tête.

Halloween demanda donc s'il était possible de créer des machines fonctionnant à autre chose que du Vaparium car chez elle, c'était le cas avant d'utiliser la magie pour faire marcher la mécanique. Décidément, cet élément surnaturel était plein de surprises. Mais au moins, cela fit se réveiller à nouveau l'instinct mécano de Sonia.

En fait, ce genre de machine ne fonctionne pas exactement à la vapeur non non. En fait, dans le moteur, on va installer une cage remplie d'eau qui sert à créer de la pression. Pour produire cette pression on fait chauffer l'eau jusqu'à ce qu'elle s'évapore et la pression qui va être générée sera envoyé par un tube en alliage de cuivre et de fer jusqu'à un compartiment qui stocke la pression. Ce compartiment est relié à un piston qui s'ouvre et se ferme, envoyant la pression sur les mécanisme, généralement des engrenages, qui font fonctionner la machine. Par contre, si on accumule trop de pression, ça explose, c'est pour ça qu'on installe des manomètres dont les aiguilles vont de plus en plus dans le rouge, si ça arrive au bout, ça pète. Le Vaparium fonctionne avec le même procédé mais la différence est qu'il génère de la pression par lui-même, pas besoin d'eau ou de carburant !

Vous avait-on dit que Sonia était passionnée ? Avec tout cela, elle en avait oublié d'expliquer pourquoi elle ne créerait pas d'entreprise et quand elle le réalisa, elle redevint molle.

V'là le topo : J'ai pas envie de faire d'entreprise dans le genre. J'vais t'expliquer... Mon nom de famille c'est Gasuke... Devine comment s'appelle la plus grosse entreprise de Vaparium de chez moi... Gasuke Enterprise. J'ai refusé de prendre la relève et sur Kosaten c'est pire vu tous les facteurs qui empêcheraient qui que ce soit de créer ce genre de truc. C'est un monde médiéval Japonais... Les habitants sont pas prêts... Faut laisse évoluer à leur rythme sinon ce sera l'foutoir complet.

Elle poussa un autre soupir et le serveur arriva finalement avec les deux parts de tartes. Sonia prit la sienne, la dégustant lentement, le regard dans le vague.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Dim 29 Jan - 13:18


   




Who am I ?

       Âge : 22 ans
       Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
       Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
       Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


       Avenir
       feat.Sonia Gosuke

       


Une chose était sûre, c'était que Sonia était vraiment passionnée par tout ce qui touchait à la mécanique. Emporté part l'élan donné par la rouquine, la mécanicienne commençait à lui expliquer, avec tout pleins de détails, le fonctionnement des machines à vapeur. Halloween l'écoutait sans broncher, ses yeux rubis plongés dans ceux de la brune qui semblait vraiment réveillée seulement lorsque la mécanique était au cœur du sujet de discussion.

N'arrivant à comprendre qu'une partie de l'exposé de Sonia, la princesse tâchait de combler ses lacunes en imaginant ce qu'elle ne comprenait pas vraiment, surtout sur les détails qui, bien que très précis et très clair, étaient parfois un peu difficile à assimiler pour une néophyte. Après cet exposé, Sonia semblait perdre son sursaut d'énergie, redevant plus calme et posé, elle expliquait alors à son interlocutrice les raisons qui lui faisaient refuser l'idée de mise à jour technologique avancé par la chasseuse de sorcière.

Après avoir passé plusieurs jours à l'arrière d'une carriole marchande inconfortable, la rouquine était un peu déçue de devoir accepter la réalité exposée par Sonia. Malgré son envie de retrouver le confort sommaire des transports de son monde, elle ne pouvait pas forcer quelqu'un à faire ce que ses petits caprices lui dictaient et c'était avec un grand sourire adressé à la mécano' qu'elle concluait ce sujet tandis que les desserts commandés étaient apportés par le même serveur que précédemment.

Remerciant le jeune homme, Halloween le regardait s'éloigner avant de plonger son regard affamé dans la crème blanche du gâteau à l'arôme délicat, attendant à peine une poignée de minutes avant de se jeter dessus avec cette délicatesse qui lui était si propre. Mangeant avec la féminité d'une table basse, Halloween se stoppait entre deux bouchés pour briser le silence qui s'était installé à la table.

-Sonia, que compte-tu faire du coup ? J'imagine que réparer des charrettes va t'occuper quelque temps, mais au vu de ta passion pour la mécanique, j'imagine que ça risque de rapidement te saouler, je me trompe ?

Reprenant son repas en y allant moins vite, voulant éviter de refaire la même erreur que lors de son repas en compagnie d'Aki où elle avait failli d'étouffer, la princesse reprenait une gorgée de lait et s'accordant le temps de mâcher convenablement. Après tout, elle n'était pas pressée maintenant qu'elle était enfin arrivée à la Capitale de Seika. Mieux encore, il fallait encore qu'elle détermine ce qu'elle allait faire maintenant qu'elle était ici.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Dim 29 Jan - 19:28




Chikai, marchands et rencontre !

Feat. Halloween

La tarte de la réflexion

Au moins, Halloween était compréhensive. Elle n'allait pas forcer la main de Sonia pour qu'elle trouve une solution et finisse par créer cette foutue entreprise. Non, elle se contenta de sourire aux explications de la Gasuke qui continua de manger sa tarte.

Et quelle tarte ! Son plat favori parmi tant d'autres qu'elle mangeait depuis toute petite. Si elle pouvait en cuisiner elle même elle ne se serait pas gênée mais elle faisait une bien piètre cuisinière. C'est pourquoi elle avait donné la recette aux cuisiniers de certaines auberges afin de pouvoir remanger cette tarte qui avait bercé son enfance.

Heureusement que les châtaignes étaient trouvables sur Kosaten et visiblement en faire des pâtisseries n'était pas fréquent car ce plat rencontrait son petit succès.

Dans tous les cas, il était normal pour quelqu'un d'un monde plus évolué de vouloir retrouver le confort de celui-ci, Sonia ne pouvait pas en vouloir à Halloween pour ça. Par contre, cette dernière toucha un point sensible : Quand la Gasuke en aurait marre des charrettes, que ferait-elle ? Il y avait une réponse bien entendu mais ce n'était que théorique et dans le cas contraire, elle se rabattrait sur autre chose.

Ben c'pas parce que j'veux pas faire d'entreprise que j'veux pas continuer d'faire de la mécanique. Quand ma clé pourra générer plus de trucs, je m'amuserai... Genre avoir de l'aluminium ce s'rait le rêve... Genre, en le faisant fondre, tu peux tout faire avec, juste à d'mander à un forgeron de l'chauffer...

Expliqua-t-elle avant d'enfoncer dans sa bouche ce qui restait de sa tarte et d'avaler tout rond. Elle se tapota le ventre et redirigea son regard vers Halloween, se rendant compte qu'elle ne savait presque rien de la personne avec qui elle conversait depuis plusieurs minutes. Donc autant balancer plein de questions en même temps.

Et toi ? Tu viens de quel genre de monde ? T'as parlé de magie, ça marche comment ? Tu compte faire quoi sur Kosaten ? Rentrer chez toi ou t'installer ?

Non, s'intéresser aux personnes qu'elle côtoyait n'était pas le fort de la Gasuke mais quand elle appréciait quelqu'un, elle voulait au moins en savoir un minimum, comme cela avait été le cas avec Four. Mais elle ne savait pas vraiment comment faire vu qu'elle avait été coupée de rapports sociaux normaux toute sa jeunesse à l'exception de son oncle et de ses professeurs.

Elle préféra donc poser des questions en vrac, quitte à ce qu'Halloween oublie de répondre à certaines d'entre elles. Mais c'était peut-être l'occasion de changer tout cela.

Dis-le si tu veux que j'répète, j'ai pas trop l'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Mar 31 Jan - 8:39







Who am I ?

Âge : 22 ans
Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


Là d'où je viens
feat.Sonia Gosuke



Arrivant à la fin de sa part de gâteau, la rouquine qui se retrouvait à avoir un estomac criant toujours famine n'hésitait pas longtemps avant d'interpeller le serveur afin de passer une nouvelle commande contenant un nouveau verre de lait accompagné d'une part de tarte à la châtaigne cette fois. Salivant en avance en se voyant poursuivre son repas, Halloween pouvait à présent retourner à sa petite conversation avec sa nouvelle amie.

Évidemment, Sonia n'avait pas l'intention de faire ferrailleurs durant toute sa vie en Kosaten, elle attendait seulement que les capacités de sa clef reviennent et cela fit réagir la princesse. En effet, comme prouvé durant la petite démonstration de la mécanicienne, il était évident que son outil semblait avoir perdu pas mal de puissance et cela lui rappelait sa broche qui avait également perdu de sa puissance depuis qu'elle avait posé les pieds dans se monde étrange.

Ainsi, le sceau imposé par les dieux de Kosaten pouvait infecter les objets au capacité spéciale également ? C'était en tout cas, la conclusion que pouvait en tirer Halloween qui avait pris son menton entre ses doigts tandis que son regard se perdait dans ses pensées l'espace de quelques secondes alors que Sonia finissait son repas en mode gloutonne.

Vint alors le tour des interrogations de la part de la jeune femme, une ribambelle de questions sortant des lèvres de la brunette en direction de la rouquine qui fut surprise par une cette attaque surprise et qui fut prise d'un fou rire lorsque Sonia lui proposait de lui répéter ses questions, au besoin...

-Non non, ça devrait aller ne t'inquiète pas ! Je viens d'un monde plus moderne que celui-ci, même si le tien me semble être bien plus avancé encore. Après, mon monde est en guerre ouverte entre les humains normaux et les Sorcières, utilisatrices de la magie, ses dernières cherchant à exterminer ceux qui n'ont pas de pouvoir. Cependant, certaines n'étaient pas de cet avis et ont décidé d'affronter leurs sœurs au côté des humains, c'est ainsi que notre technologie magique a pu voir le jour. Après, comment marche la magie... C'est un peu compliqué et je t'avouerais que je n'ai pas tout compris non plus. Ça m'apprendra à ne pas avoir suivi les leçons de mon Maitre...

Réfléchissant un instant, Halloween tâchait de mettre ses souvenirs dans l'ordre afin de pouvoir répondre simplement à cette question qui se trouvait être un peu technique, surtout pour quelqu'un qui ne semblait connaître la magie que de nom.

-Pour faire simple... Dans mon monde, la magie peu seulement être utilisé, de manière naturelle, par certaines femmes, car elles seules possèdent la capacité de produire du mana, le « carburant » de la magie. Pour ce qui est des détails, je ne pourrais pas beaucoup plus de renseigner, j'ai surtout été formé à affronter les sorcières, je n'ai donc que des bases.

Stoppant ses réponses le temps de réceptionner ses nouveaux plats, Halloween se remettait à table le temps de prendre une gorgée et une bouchée avant de reprendre son petit discours.

-En ce qui concerne mon séjour en Kosaten, je n'ai pas l'intention de m'éterniser. J'ai des amis qui m'attendent de l'autre côté, je n'ai pas envie de les laisser tomber. Pour l'instant, je tâche de retrouver ma force disparu et dès que je trouve un moyen de partir, je fais tourner la nouvelle et je tire ma révérence.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Mer 1 Fév - 16:52




Chikai, marchands et rencontre !

FEAT. Halloween

Porte de sortie ?

Sonia écouta les explications d'Halloween, curieuse mais toujours aussi molle. Un monde dans lequel certaines personnes naissaient mages et d'autres non, le tout enclenchant une guerre. La magie était non seulement exclusive mais en plus destructrice. Y avait-il un moyen de l'apprendre ou était-ce forcément inné ?

Malheureusement, l'interlocutrice de la Gasuke n'était pas renseignée dans les détails, n'ayant pas suivi les enseignements de son maître. Un maître ? Bon, pour le coup, la seule personne comparable concernant la mécanique pour Sonia était son oncle Jax, loin d'être un pro. Au final, la mécano avait tout appris en autodidacte en essayant d'assembler diverses choses à l'aide de sa clé. Un maître était vraiment nécessaire ?

Sonia réfléchissait à cela, observant l'appétit surprenant d'Halloween qui engloutissait verres de lait et parts de tarte. Elle devait faire suffisamment d'activités physique pour ne pas avoir à se soucier de son poids. La Gasuke le savait car bricoler des charrettes la faisait maigrir et elle pouvait se permettre de manger sans trop se soucier de sa ligne.

Mais c'est quand le sujet de l'avenir sur Kosaten arriva que la Gasuke se demanda si Halloween n'avait pas un moyen de rentrer chez elle, ce qui contrasterait beaucoup avec ce qu'avait dit Four : Qu'on ne pouvait rien y faire. Pourtant, si un chemin retour existait, la mécano le prendrait sans hésiter et dans le cas contraire, elle s'adapterait.

Elle leva le nez, observant fixement le plafond. Si les dieux de Kosaten avaient ramené les élus, pourquoi auraient-ils créé une porte de sortie ? Cela ne semblait pas logique.

J'suis... perplexe... Si on nous a emmenés ici... Pourquoi on nous laisserait partir ? Genre, c'pas productif... 'Fin, j'attends pas grand chose pour tout t'dire... Si y a une sortie, j'la prends mais j'compte pas trop là-dessus...

On pouvait appeler cette remarque pessimiste mais mieux valait ne s'attendre à rien plutôt que d'être déçu de s'être attendu à quelque chose qui n'existait pas.

Sonia bâilla, ronfla, puis se réveilla avant de redresser la tête en direction d'Halloween, l'air fatigué et les bras pendant sur chaque côté de sa chaise. Peut-être allait-elle essayer de construire quelque chose en laiton vu qu'elle pouvait en matérialiser.

'Fin, tout ça pour dire : "Si tu trouve une sortie, fais-moi signe". Moi j'vais réfléchir à comment j'peux fabriquer un saxo avec c'que j'ai sous la main...

Ce qui était surprenant était que le laiton était un alliage de cuivre et de zinc, pourtant, la mécano ne pouvait absolument pas créer ces deux matériaux... à moins que...

Zinc. Finalement, une petite quantité de zinc sortit de la clé. Sonia l'observa de près pour se rendre compte que ce morceau était d'une qualité des plus médiocres. Cuivre. Cette fois-ci, rien ne voulut apparaître, même pas du charbon ou de la pierre, juste rien. La Gasuke poussa un soupir avant de re-tenter : Laiton. Tube. Piston. Etrangement, le laiton répondait parfaitement, comme si c'était le seul matériau correct accessible. Un tube et un piston en cet alliage apparurent donc sur la table.

OK, ça va être du gâteau si je continue comme ça...

Cependant, le tube et le piston se désagrégèrent bien vite, devenant des tas de poussière.

Et merde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Ven 3 Fév - 15:11


   




Who am I ?

       Âge : 22 ans
       Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
       Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
       Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


       Atelier improvisé
       feat.Sonia Gosuke

       


Finissant sa commande encore bien trop rapidement, Halloween eu le loisir d'admirer le menton de la mécanicienne qui avait monté les yeux au ciel, l'air perplexe en songeant à cette envie de rentrer chez sois. Comme Sherkhan, Aki et Gally avant elle, Sonia ne semblait pas être très convaincue par la possibilité de pouvoir quitter ce monde, la présence des élus étant souhaité par les dieux, il était, en effet, légitime de penser qu'ils ne laisseraient pas partir leurs pensionnaires aussi facilement.

Malgré la logique du raisonnement, Halloween n'était pas totalement convaincu et elle ne souhaitait pas l'être. Dans sa petite tête rousse, le chemin qui les avaient emmenés ici pourrait être pris dans le sens inverse. En tout cas, la nouvelle amie de la princesse lui dit clairement qu'elle ne comptait pas sur l'apparition d'un miracle et elle préférait se concentrer sur le moment présent.

-Ne t'inquiète pas, si il existe une sortie : Je la trouverais. Sinon... Bah... J'en créerais une ! Je suis bien plus têtue qu'il n'y paraît, je ne me laisserais pas faire aussi facilement !

Tapant du poing sur sa poitrine, Halloween respectait cependant l'envie de Sonia de profiter d'aujourd'hui, après tout, c'était également ce qu'elle faisait, bien que son but final était encore bien encré dans son esprit. Vint alors une nouvelle séance de création de la part de la mécanicienne qui réessayait de produire des matières premières sous le regard curieux de la princesse qui s'était tût pour laisser l'élue se concentrer.

Durant ce nouvel essai, la rouquine put observer que plus que de la matière première simple, Sonia était capable de créer de petits objets simples tels que des tubes ou des pistons. Surprise, une nouvelle vague d'interrogation vint envahir l'esprit de la chevalière alors que les créations de Sonia se volatiliser devant le regard ahuri des deux élus du phœnix.

-Euh... C'est normal que ça disparaisse ? Dis-moi, j'aurais une petite question : Si tu découvres un matériau qui n'existait pas dans ton monde, tu pourrais le recréer avec ta clef ?

Hésitant quelques secondes, la rouquine finit par appeler de nouveau le serveur. En attendant qu'il n'arrive, elle se retournait vers la mécano' et en souriant, elle reprenait la parole.

-Tu peux recommander si tu le souhaite. Sinon, si tu veux bricoler ton..."saxo"? Je pense que nous serions mieux dans ton atelier. Et ça tombe bien, je n'ai jamais visiter un atelier ! Donc je te suis ! Si tu es prête, bien sûr...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Mar 7 Fév - 15:05




Chikai, marchands et rencontre !

FEAT. Halloween

L'atelier imaginaire

Peu importait que l'idée d'une sortie de Kosaten soit impossible voire inconcevable, Halloween était déterminée à soit en trouver, soit en créer une. Une telle force de détermination était admirable. Il fallait juste espérer qu'elle n'allait pas se cogner contre la réalité et que l'inverse aie lieu. Sonia n'avais pas vu grand chose de Kosaten mais vu le nombre de gardes et d'élus combattants, ce monde n'avait pas l'air tendre.

Mais si cette Halloween était un espoir auquel s'accrocher pour rentrer, autant l'encourager. Cela ne dérangeait pas la Gasuke de vivre dans ce nouveau monde mais elle préférait tout de même rentrer chez elle quand bien même elle avait une flemme monumentale de chercher un moyen. Sa petite vie durant laquelle chaque jour s'animait avec des bruits mécaniques et de la fumée recouvrant le ciel lui manquait.

J'suis derrière toi alors... Tu rendras un fier service à tous les élus si t'y arrive...

Lui dit-elle avec son "énergie" habituelle. C'était le moins qu'elle pouvait faire, Halloween était comme une enfant voulant devenir physicienne. Il y avait beau avoir une chance sur dix d'y parvenir, elle s'accrocherait jusqu'au bout.

Tout cela fût suivi de la tentative ratée de création de matériaux. Et Halloween releva un bon point, les créations de la clé n'étaient pas censées se désintégrer avant de demander si la vapa-clé pouvait assimiler les matériaux de Kosaten. Ce n'était malheureusement pas le cas.

Nah, c'pas normal, ça tenait d'habitude... Et pour répondre à ta question, non, je pourrai pas faire les matériaux de Kosaten. En fait, je t'explique, le minerai de vaparium dans ma clé est assez particulier. 'Fait, on l'a enfermé dans une boite avec plein d'autres cailloux et ça a tout absorbé. Du coup, ma clé à une base de donnée qui bouge pas...

Bien sûr, la mécano avait omis plusieurs détails comme le fait qu'il aie fallu vider tout le gaz de la boite afin de favoriser l’absorption des minerais et éviter que la vaparium se multiplie. Mais il n'était pas utile de mentionner tout cela, le minerai violet n'existant pas sur Kosaten.

Suite à cela, Halloween rappela le serveur sans doute pour recommander et proposant à Sonia de faire de même. Ce à quoi cette dernière secoua la tête avant d'expliquer :

Trop de tarte tue la tarte...

La rouquine poursuivit en proposant d'aller dans l'atelier de la Gasuke pour qu'elle puisse bricoler son saxo. Cela lui faisait mal de devoir briser rêves et espoirs mais bon...

Hein... ? Un atelier... ? T'sais, genre, j'viens d'arriver... je squatte les auberges, j'ai pas d'atelier ou d'chez moi... T'façon, avec ma clé dans cet état, j'pourrais pas grand chose dans un atelier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Jeu 9 Fév - 8:56







Who am I ?

Âge : 22 ans
Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


Auberge comme maison
feat.Sonia Gosuke



Au moins, Sonia sous-entendait bien qu'elle serait avec la princesse si elle trouvait un moyen de partir, même si le ton maussade de sa voix laisser entendre qu'elle n'y croyait pas vraiment, ou qu'elle allait bientôt s'endormir, au choix. Enchaînant sur de nouvelles explications relativement techniques, la mécanicienne vint à parler rapidement de l'extraordinaire capacité de création de sa clef qui, comme tout le monde l'avait grosso-merdo compris, ne devait pas être à durée limité dans le temps.

Hochant la tête en écoutant sa nouvelle amie, Halloween avait compris les grandes lignes du monologue de Sonia, un peu attrister par ce constat en voyant cela comme un sacré désavantage, surtout pour un inventeur qui ne pourrait compter que sur ses connaissances de son ancien monde sans vraiment pouvoir s'adapter avec ce qu'elle pourrait trouver sur place.

Prenons un exemple : imaginons que Sonia vienne à trouver, en Kosaten, un matériau plus résistant que le plus résistant des matériaux de son monde d'origine. Elle ne pourrait, alors, que compter sur ce qu'elle trouvera et achètera sans pouvoir utiliser les pouvoirs de sa clef... Et Halloween était aussi un peu attristé, car elle pensait pouvoir demander à la mécanicienne de dupliquer les fibres de l'oublie qui composaient sa tenue... Une idée morte-née quoi.

Après avoir refusé de commander à nouveau, le sujet de l'atelier arrivait à mettre mal à l'aise la rouquine qui ne savait plus où se mettre lorsque Sonia lui annonçait qu'elle n'avait, à l'heure actuelle, aucune habitation fixe, en profitant même pour indiquer qu'elle était arrivée récemment, tout comme son interlocutrice. Baissant la tête au point de presque pouvoir toucher la table avec son front, Halloween se voyait dans l'obligation de devoir présenter ses excuses à nouveau pour l'embarras créait par son étourderie.

-Je suis vraiment désolé ! J'ignorais que tu étais arrivé aussi récemment !

Relevant ensuite les yeux pour les reposer sur le narcoleptique, la rouquine venait à se poser une question sur ce que venait de dire la demoiselle qui lui faisait face.

-Mais, même si ta clef a perdu de sa superbe, cela ne change rien sur tes propres connaissances, je me trompe ? Pour moi, même sans ta clef, tes capacités de créatrice et de mécanicienne doivent être réelles, tu n'as pas besoin de ça pour faire tourner un atelier.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Dim 12 Fév - 18:52




Chikai, marchands et rencontre !

FEAT. Halloween

Enfin un objectif réalisable

Sonia vit bien qu'Halloween était gênée de sa remarque. Mais en même temps, les liens de cause à effet et les indices ne trompaient pas. Il était clair que la Gasuke n'était pas arrivée longtemps avant leur rencontre. Il était visible qu'elle testait encore les limites de sa clé et qu'elle ne savait pas exactement comment Kosaten fonctionnait.

Mais bon, la rousse n'avait sans doute pas fait le rapprochement et personne ne pouvait lui en vouloir. En tout cas, ce n'était pas comme si la mécano avait été vexée, gênée ou quoique ce soit. Elle n'avait pas d'atelier et vivait dans une auberge, c'était un fait.

Pas de quoi baisser la tête ou se sentir coupable. De toute façon, pour mettre Sonia mal à l'aise ou la véxer il fallait pousser le vice extrêmement loin et ce n'était clairement pas le genre d'Halloween.

Lève la tête cocotte, tu pouvais pas savoir...

La rousse reprit, mettant en évidence un objectif réalisable. Oui Sonia avait un cerveau bourré d'idées, de plans, d'inventions et tout cela ne nécessitait pas de clé pour fonctionner. Et créer un atelier était largement dans ses cordes.

Elle adressa un mou sourire à Halloween avant de bâiller et d'annoncer :

Héhé, t'as tout pigé... C'est dans mes cordes d'faire un atelier. Ca viendra t'en fais pas... En attendant, j'vais continuer de réparer des charrettes...

Cependant, il commençait à se faire tard et Sonia piquait encore plus du nez que d'habitude. Il était temps de rentrer et de dormir pour la fin de l'après-midi. D'ailleurs, si la mécano pouvait aider Halloween en lui montrant une auberge où dormir, autant le faire, cela ferait toujours une bonne action.

Bon, moi j'vais rentrer m'pieuter... Tu veux que j'te montre là où je loge ? T'auras pas à t'casser la tête pour trouver comme ça...

La Gasuke se leva lentement, mettant sa clé sur son épaule et bâillant à nouveau. Il fallait payer aussi... Tellement de déplacements, le comptoir était loin, tellement loin... Elle devait l'atteindre pour donner les yens mais rien que l'idée de faire un pas la rebutait.

Elle fixa simplement le comptoir avec des yeux vitreux, sa tête penchant mollement de gauche à droite à intervalles réguliers.

Déjà que mon auberge est pas la porte à côté... L'comptoir me paraît loiiiiiiiiiiiiin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Jeu 16 Fév - 10:45


   




Who am I ?

       Âge : 22 ans
       Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
       Apparence : Rousse, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
       Résumé jusque là : Embarqué dans une carriole partant des Territoires Neutres, Halloween se retrouve enfin à Chikai après avoir traversé les canyons de Seika en compagnie de marchand et d'un petit vieux...


       Le temps d'une pause
       feat.Sonia Gosuke

       


Malgré son air absent et ses tendances à s'endormir de façon un peu aléatoire, Sonia était une gentille fille qui demandait à sa nouvelle amie de relever la tête après la légère honte que la princesse venait de ressentir. Adressant un sourire à la mécanicienne, elle était contente de l'entendre dire que le projet d'atelier était prévu par la nouvelle élue, mais qu'évidemment un certain temps devrait s'écouler avant que ce rêve ne devienne réalité.

Ainsi dont, comme beaucoup d'élus avant elles et comme beaucoup d'autres par la suite, la patience sera le maître-mot pour nos deux demoiselles avant qu'elles ne puissent réellement « vivre » dans ce nouveau monde et avant qu'elles ne puissent vraiment se mettre en quête de leurs objectifs personnels.

-Si jamais tu as besoin d'aide pour te trouver un atelier ou te trouver des matériaux, fait appel à Halloween Express ! Je me ferais une joie de t'aider ! Qui sait, ta future « entreprise » pourrait aider à l'avenir !

Faisant un clin d'œil à la femme à la grosse clef, l'évocation de l'heure tardive décrochée une petite bouille tristounette à notre héroïne qui jetait un rapide coup d'œil à l'extérieur afin de voir le soleil rougeoyant qui déclinait à l'horizon. Faisant un petit rire amusé devant la tête épuisée de la demoiselle, Halloween ce leva et se dirigea vers le comptoir afin de payer leurs consommations qui eurent l'effet de lui vider la bourse de façon significative. Regardant quelques secondes le vide se former entre ses yens, elle finit par en retourner auprès de Sonia, le sourire aux lèvres, afin de lui tendre une main amicale, tout en acceptant sa proposition précédente.

Ainsi dont, c'était sous un soleil bien fatigué après cette longue journée que nos amies se retrouvèrent dans l'auberge qu'utilisait Sonia comme Quartier Général provisoire. S'inclinant humblement devant elle, la rouquine s'excusait une ultime fois pour lui avoir marché sur le pied avant de relever la tête pour lui faire un beau sourire.

-En tout cas, Sonia, je suis heureuse de t'avoir rencontré ! Je pense rester à Chikai quelque temps, nous aurons sûrement l'occasion de nous recroiser comme ça. Fait bien attention à toi et courage avec ta clef capricieuse.

Signant sa phrase d'un signe de la main, Halloween s'étirait en se dirigeant vers la chambre qu'elle venait de louer, l'esprit encombré par tous les événements qui s'étaient déroulés durant ses derniers jours.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   Jeu 16 Fév - 18:42




Chikai, marchands et rencontre !

FEAT. Halloween

Fin de journée

Décidément, si quelque chose manquait à Sonia c'était de l'énergie et Halloween en avait à revendre tout en étant optimiste. Voir des gens d'aussi bonne compagnie n'était pas vraiment habituel et la Gasuke était un peu déçue de devoir écourter la discussion en rentrant à l'auberge. Au moins, la rousse serait là durant le trajet.

Cette dernière paya comme elle l'avait dit la note du repas mais la mécano remarqua bien qu'elle était totalement fauchée. Réparer des charrettes rapportait une sacrée somme par jour et si Sonia comptait économiser pour pouvoir avoir son chez elle, il aurait été méchant de laisser quelqu'un dans un pétrin financier pareil.

Elle plongea la main dans sa poche, en sortant une petite bourse d'environ 100 yens sur les 300 qu'elle avait sur elle et la mit dans la main d'Halloween en bâillant.

T'en fais pas pour mon fric, va...

Les deux femmes se mirent donc enfin en route jusqu'à l'auberge mais avant d'avoir pu dire quoique ce soit, le patron, résolument désagréable, commença à beugler sur Sonia.

C'pas parce que t'es avec une pote que j'te ferai une ristourne ! Par ici la monnaie !

La Gasuke soupira, s'accompagnant d'un "Ouais ouais..." et donna l'argent pour sa chambre à l'aubergiste. Suite à quoi, Halloween s'excusa, encore pour lui avoir marché sur le pied... Franchement, la mécano ne comprenait pas pourquoi ce geste accidentel méritait autant d'excuses mais bon.

La rousse exprima ensuite qu'elle était heureuse d'avoir rencontré Sonia dont la seule réaction fût de faire un signe de V avec son index et son majeur avant de bâiller.

Ouaaaais, t'es sympa aussi...

La Gasuke commençait vraiment à ne plus pouvoir ouvrir les yeux et elle suivit Halloween, gravissant les marches de l'escalier telles l'épreuve qu'était toujours cette action. Elle souhaita une bonne nuit à la rousse avant d'entrer dans sa chambre et de s'écrouler sur son lit...

La journée était finie.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Chikai, marchands et rencontre !   

Revenir en haut Aller en bas
Chikai, marchands et rencontre !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les guildes de marchands ?
» Lalue vidé de ses marchands !
» [Recrutement] Marchands ambulants
» Marché - Taverne des Marchands
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.