Partagez | .
Réveil difficile [Solo]
Messages : 2330
Yens : 1208
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Réveil difficile [Solo]   Mar 24 Jan - 16:23




Réveil difficile



feat.//



Rp très ancien, qui suit l’event d’Halloween

La jeune femme s’étira durement alors que ses muscles craquaient partout dans son corps. Cela ne faisait maintenant que quelques jours qu’elle avait emménagé dans leur nouveau manoir avec Tanith. Leur relation était toujours aussi floue pour elle, et voilà qu’elle s’extirpait d’un rêve complètement bizarre. Il y avait dedans l’épéiste aux cheveux verts qu’elle avait sauvé après l’attaque de Zayro Jinn, ce Zoro Roronoa, et elle l’avait … non sérieusement, l’avait elle embrassé ? Elle ne voulait, ne pouvait pas y croire. On disait parfois que nos fantasmes se réalisaient dans nos rêves, et elle espérait de tout son coeur que ce n’était pas le cas pour elle, en tout cas pas pour ce rêve là. En plus de cela, lorsqu’elle s’était … hum … comment es ce que cela pouvait être dit … lorsqu’elle avait pris conscience, elle était attachée à Zinnia. L’enfant dragonne désagréable et qui malgré tout lui était sympathique avait passé un certains moment en sa compagnie avant qu’un vote étrange où Tenkei l’arrogant prétentieux de Handa ne décide de retourner le monde entier contre elle prétextant qu’elle devait … euh … mourir ? C’était ça l’enjeu de ce vote ? Décidément, même dans son esprit, ce jeune homme méritait des paires de claques. En dehors de ces trois personnages qu’elle avait reconnus, il y avait également Rinkyu, le compagnon d’infortune de Zoro aux grandes ambitions (tuer Zayro Jinn, rien que ça), Takeru, le gamin avec son animal de compagnie étrange qu’elle avait accueillis en Kosaten, Natsume, le gentil Minshujin, aussi nouveau sur ce monde lorsqu’elle l’avait vus pour la première fois, Natsu, le pyromancien sauvage à l’écharpe écailleuse, Jason, l’épéiste sombre qui adorait les enfants, Vergil, celui qu’elle considérait comme son maître temporaire depuis son arrivée en ce monde et huit autres personnes dont elle se souvenait à peine du visage puisqu’elle ne les connaissait pas.

Pourquoi ? Pourquoi avait elle fait un rêve aussi étrange ? A vrai dire, il arrive régulièrement que les rêves sortent complètement des normes, et à peine avait elle eu le temps de se poser cette question qu’elle l’oublia aussitôt. Elle se redressa dans son lit après avoir fixé pendant de longues minutes le plafond. Le matelas était moelleux à souhait, et pour cause, elle s’en était procuré un en ville, ne souhaitant pas garder ceux garnis d’acariens et de puces qui étaient présents lorsqu’ils étaient arrivés. La maison était vide. Elle avait mis un temps fou à s’éveiller, comment cela se faisait il ? D’habitude, dès que le soleil traversait les vitres (maintenant propres) elle ne pouvait faire autrement que d’ouvrir les yeux, et voilà qu’il était bientôt dix heures et qu’elle décollait à peine les paupières ? Orina devait déjà être dehors, à vaquer à ses occupations habituelles, tandis que Tanith gardait la boutique. Et elle, qu’allait elle faire ? Sans doute aller à l’hôpital, c’est ce qui lui semblait le plus intéressant pour cette journée radieuse.

Alors qu’elle s’appuyait au mur pour lutter contre une rapide chute de tension dû à sa précipitation lorsqu’elle s’était levé, elle se sentit légèrement glisser, et se rattrapa de justesse pour ne pas se retrouver le nez par terre. Encore un fait étonnant, ce mur était censé être fait de pierre, pas de savon ! Avec un soupir d’exaspération, elle enfila ses sandales et dut s’y reprendre à au moins trois itérations avant de pouvoir fermer cette *** de sangle qui lui glissait sans arrêt entre les doigts. Décidément ce n’était vraiment pas sa journée, et elle grommelait déjà à l’idée de devoir rester éveillée et souriante tout du long.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1208
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Réveil difficile [Solo]   Mar 24 Jan - 16:24




Réveil difficile



feat.//



À pas lent et mesuré, elle descendit jusqu’à la cuisine, qui était tout à fait vide, comme le reste de la maison. Le feu qu’ils avaient allumés au soir ne crépitait plus, et ne présentait plus au passant que des cendres à peine rougeoyantes. Il allait falloir le rallumer, ce qui ne ferait que retarder plus encore le départ de la guérisseuse qui soupira une nouvelle fois. Elle passa sa main dans ses cheveux, y rencontrant un nombre incalculable de noeud, se promettant de les brosser à la cardère la prochaine fois qu’elle les laverait. Il n’y avait plus de bois à l’intérieur, il allait donc falloir aller en chercher à l’extérieur, en espérant que l’un d’eux avait pensé à acheter un stock, autrement ce serait jusqu’au marché qu’elle devrait pousser. La poignée lui glissa des doigts une première fois, la faisant pester alors qu’elle tentait de nouveau, arrivant au même résultat.

Mais c’est pas vrai à la fin ! Au nom de Gaea, elles ont quoi mes mains aujourd’hui ?

Elle remonta précipitamment jusqu’à la salle de bain et rinça ses mains dans le bac d’eau qui aurait dû être agréablement chaude s’ils n’avaient pas négligé la cheminée. Une fois persuadée qu’elle ne pourrait pas être plus propre, elle tenta de se saisir du baquet pour le vider à l’extérieur et en changer le contenu, mais rien à faire, avec un frustrant “souip” aigu et désagréable, il lui tombait des mains. Bon. C’était peut être le savon qui lui faisait cet effet étrange. Se saisissant d’une serviette et usant de toute sa force pour le garder entre ses doigts, elle finit par réussir à vider le liquide pour le remplir au petit robinet raccordé à l’extérieur qui déversa une eau glaciale qui la fit trembler.

Bon! Allons y maintenant !

Elle se saisit au passage d’une panière pour transporter les bûches, qui, comme tout le reste, se refuse obstinément à tenir entre ses mains, à tel point qu’elle finit par passer l’une des deux accroches sur les côtés à ses poignets. Après avoir ouvert la porte à l’aide de son coude, elle se rendit jusqu’à l’arrière du manoir où il restait effectivement quelques lourdes branches. Ce ne serait pas suffisant pour finir la semaine, mais largement assez pour rallumer le feu. Après moults péripéties en forme de bâton tombant sur son orteils ou de panier décidant de s’écraser au sol, elle finit par pousser celui ci jusqu’à la maison en rouspétant de plus belle. C’était vraiment, réellement, le travail le plus laborieux qu’elle avait eu à faire depuis bien longtemps, et voilà que sa peau lui jouait des tours !

Une fois à l’intérieur, elle tira sur ses manches pour en recouvrir ses paumes et ainsi réussir à déplacer le bois dans l’âtre. Les braises restantes suffirent à faire chauffer l’écorce et la mousse qu’elle avait ajoutée, provoquant une petite flammèche, elle même suffisante à embraser les brindilles qui réussirent à donner un feu largement acceptable qui s’en prit alors aux plus gros monceaux. Soulagée de ce travail qui n’était pas censé être aussi épuisant, elle se laissa aller pendant quelques minutes dans le fauteuil, à profiter tout simplement de la quiétude qu’apportait le feu. Mais par un temps pareil, il n’était pas forcément agréable de rester à côté, et elle finit par se relever pour aller au travail. Cependant, avant tout, elle devait trouver une solution pour ces fichus glissements. Timidement, elle poussa (toujours avec le coude) la porte du cabinet du vampire, qu’il avait transformé en petit établi d’alchimie.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1208
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Réveil difficile [Solo]   Mar 24 Jan - 16:25




Réveil difficile



feat.//



Elle s’occuperait plus tard de lui rembourser les produits qu’elle allait utiliser, mais elle ne pouvait décemment pas rester avec un tel problème, c’était certains. Avec les ennuis qu’elle avait, elle ne pouvait s’occuper d’aucun patient, ni même faire ses propres onguents. Il fallait qu’elle soit précautionneuse avec tous les objets qu’elle voudrait prendre, et si possible, qu’elle se débrouille autrement. Avant tout, elle voulait pratiquer quelques expériences pour déterminer l’origine du problème, et repéra à cet effet plusieurs fioles aux effets différents, qui auraient tôt fait de réagir à sa peau. Mais avant de les utiliser, il fallait les descendre de leurs étagères, et là se posait un nouveau soucis. Armée d’un chiffon, elle n’était même pas certaines de pouvoir les conserver, et pour certaines, il était clair que l’immortel ne verrait pas d’un bon oeil qu’elle les ait laissés tomber par terre. Grognant toujours de dépit, elle essaya malgré tout, et seules deux des cinq fioles qu’elle porta sur la table ne subirent pas le triste sort de se répandre en poussière de verre sur le carrelage.

Et merde ! C’est pas vrai, mais c’est pas vrai !

Un immense soupir de lassitude suffit cependant à la calmer alors qu’elle retournait chercher un balais et une serpillère qu’elle passa tant bien que mal. Ni vus ni connus … Ou pas vraiment car il y avait maintenant des emplacements vides sur les lattes de bois. Tant pis, elle essaierait de les refaire, et si jamais elle n’y arrivait pas, et bien elle payerait son compagnon. Qu’à cela ne tienne, ce n’était pas son problème le plus embêtant. Les deux flacons restants étaient un décapant extrêmement puissant (pour le ménage ? Quelle utilité pouvait on avoir à un décapant autrement ?) et au contraire, un produit adoucissant. Elle tenta d’utiliser les deux en légère quantité sur le bout de ses doigts, mais rien à y faire, lorsqu’elle les passait sur le bois de la table, elle avait toujours l’impression de glisser sur une véritable patinoire. Impossible bien sûr de faire le lien avec ce qu’il s’était passé au village fantôme. En effet, il ne s’agissait là pour elle que d’un rêve sans queue ni tête qui n’avait bien sûr pas le moindre sens.

Ainsi, elle fit descendre plusieurs ouvrages, de la bibliothèque de la maison, puis de celle plus personnelle de l’alchimiste, sans jamais rien trouver de concluant. A croire qu’elle était la seule à subir une telle mésaventure. Elle s’y acharna toute la journée, ne sachant trop quoi faire d’autre, et répugnant à demander de l’aide à l’homme aux cheveux blancs qui se moquerait assurément d’elle. Au contraire, ne parvenant pas à trouver une manière de régler cet obstacle, elle finit par aller dormir à l’hôpital, où on ne lui posa pas la moindre question, refusant de se ridiculiser ainsi devant celui qu’elle aimait. Le lendemain matin, tout avait disparus. Miracle ou magie, impossible de le déterminer, mais elle pouvait de nouveau user de ses doigts comme elle l’avait toujours fait, sans craindre que tout ce qu’elle tenait ne tombe sur ses pieds. Elle n’en parla jamais à personne, après tout, quelle utilité, se contentant d’expliquer à Tanith qu’elle avait été maladroite (il avait l’habitude avec elle) et de lui glisser quelques pièces pour réparer les dommages encourus. Personne d’ailleurs, n’eut l’idée de lui poser la question sur ce qu’elle avait fait cette journée là, hormis quelques politesses rhétoriques auxquelles il n’était pas vraiment nécessaire de répondre.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Réveil difficile [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
Réveil difficile [Solo]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]
» Un réveil difficile
» Réveil Difficile et Perturbant [Abyss & Libre]
» Le réveil. [Rp Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.