Partagez | .
Tartare de Uchiha
Messages : 5939
Yens : 283
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Tartare de Uchiha   Dim 29 Jan - 3:25



Tartare de Uchiha

feat.Rinkyu.



Zayro avait terminé ses préparations avec Ellen, les fameuses potions dans son sac, tout était bien ficelé a présent. Maintenant, le messager de l'enfer avait besoin de faire un détour jusqu'à Fuyu. Il voulait non seulement récupérer quelques dossiers de lui même, que son clone possédait dans la capitale, mais également rejoindre un camp du conglomérat pour donner certaines potions demandés. Car oui, il n'avait pas fait cela juste pour lui. C'était donc pour cela, qu'il fit un détour simple et conçit jusqu'à sa fameuse nation.

Le géant au coeur glacé, avait déja fait subir un sale courroux à Zoro roronoa dans le manoir de la sorcière, mais il y'avait d'autres atomes qu'il sentait dans le coin, sur plusieurs kilomètres. Cela allait lui faire faire un tout petit détour, dans le village d'Hyouga. Cela tombait bien en un sens, car jamais le colosse n'y avait posé les pieds. C'était très paradoxal, mais Zayro ne connaissait pas tant que ça l'endroit qu'il servait. Que devait en penser Long de ses cieux inébranlables, lui qui l'avait sauvé au moins deux fois déjà.

Bref, parmi les arbres aux cimes blanches et aux feuilles allourdis par la neige, le messager de l'enfer faisait fondre celle ci juste par son aura émanant automatiquement. Ce n'était pas le genre à se cacher, bien qu'il soit un puissant assassin et que ce mot pouvait être synonyme de furtivité. Non, car Jinn savait qu'au bout du compte, il aurait le dernier mot. Ainsi, les toitures ne tardèrent pas à se dessiner devant lui et les atomes devinrent de plus en plus précis.

Oui, le Uchiha se trouvait ici, pour quels motifs ou raisons, cela il ne le savait pas. Après tout, ce dernier n'avait jamais reçus la marque, c'était donc un cruel manque d'informations qu'il avait de lui. Pourtant, à l'instar du bretteur, lui aussi avait survécus à ses cotés, malgré ses blessures, le bras, la noyade, le point était à éclaircir. Mais Zayro savait très bien qui l'avait sauvé, cette Aki Nishiie était derrière cela. Il l'avait vu a travers sa marque à elle... Cela dit, cette dernière devenait bien puissante et ne tarderait pas à s'en défaire.

C'était une question de temps à présent. Quoiqu'il en soit, Jinn était maintenant arrivé dans la ville et continuait son chemin sur la petite route dégagé sur laquelle les passants et les calèches pouvaient circuler plus librement. Alors, alors... Ou était le fameux Uchiha ? Celui ci commençait sans doute à se faire un nom, surtout après lui avoir survécu.

Ses atomes se profilaient devant lui, Rinkyu n'était pas loin, son destin serait peut être de nouveau scellé ? Cela restait pour le moment un mystère parmi les mystères... En tout cas, le diable était la place et cela ne disait rien de bon, que ce soit pour le combattant et aussi pour les civils de Fuyu. L'homme qui était ici, n'avait aucun camp !



Alors... Il est ici lui aussi.






Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Dim 29 Jan - 4:43




feat.Zayro Jinn

Un bref moment de satisfaction

Ambiance

Le vent soufflait toujours sur les terres de Fuyu. Les cieux eux-mêmes n’avaient de cesse de laisser tomber sur les habitants du Nord des flocons de neige à répétition. L’atmosphère inépuisable de ses nuages et de sa température givrante, faisaient expulser aux habitants, à chaque rejet d’air, un jet glacial de froid depuis leurs narines. C’est dans cette ambiance blanche et froide, que ma silhouette se fit de plus en plus proche, de l’auberge apparemment reconstruit, qui m’avait accueillit par le passé moi ainsi que la Nephalem, Li-ming. À ce propos, Il m’arrivait même parfois de me demander où elle était de même que ce qu’elle faisait ces derniers temps. Plusieurs mois s’étaient écoulés sans que je n’aie pu même voir son visage. Qu’importe. Une fois présent sur les lieux, je ne mis pas bien long avant de laisser mon corps entrer dans cet endroit chaleureux toujours aussi peu rempli. Le gérant de l’auberge qui me reconnut bien vite malgré le temps que nous avions passé sans nous croiser, connaissant toutefois ce que moi ainsi que la Nephalem avions fait pour un des nombreux médecins de la ville, m’accueillit avec un grand sourire. C’était réellement agréable il fallait le reconnaître de revenir dans ce lieu que j’avais déjà adopté comme étant une demeure provisoire, même si je n’avais sur mon visage aucune trace ou forme d’émotion. Visage impassible comme toujours, je m’assis sur une des chaises proches du comptoir afin d’entamer de corps, une discussion sur ce que j’allais bien devoir consommer comme boisson là-bas.

De corps oui, parce que d’esprit, j’étais ailleurs, réfléchissant à bien d’autres choses que mon futur breuvage. Il y avait encore peu, j’avais vaincu un monstre rouge extrêmement puissant, que je n’aurais certainement pas pu vaincre par le passé. Cela ne put que me réjouir parce que ma force qui doucement me revenait avait atteint le seuil de soixante-quinze pourcent de mes capacités initiales. Soixante-quinze étant biensur une valeur approximative. Mais malgré ce progrès fastidieux, Comparé à Zayro Jinn, je ne pouvais pas encore réellement me situer. Toutefois il était bien clair que j’étais toujours impuissant face à lui. Je le savais certes et c’était même d’ailleurs pour cette raison-là, que je n’allais pas abandonner. Mon évolution ces derniers jours avaient été plus rapides que jamais auparavant me donnant même le Susano’o dont la couleur s’échappait peu à peu de ma mémoire dû à son manque d’utilisation. Souriant un moment, ma joie était visible sur mon visage parce que,les nouvelles étaient bonnes. Cette élue, Kachou qui en plus d’être dotée d’une puissance de frappe sans pareille avait également une beauté sans égale, me fit sourire. Une simple pensée à son égard suffisait généralement pour apaiser mon esprit et me reposer longuement l’âme

-Voilà pour vous Uchiha-san

C’était biensur l’aubergiste qui me servit une coupe de Sake, comme je les aimais généralement. En boire une était satisfaisant. Et j’avais un sentiment de plénitude parce qu'entre la dernière fois où j’ai quitté la ville et aujoud’hui que j’étais revenut, ce n’était qu’une évolution à laquelle j’avais eu droit. Biensur, je n’allais pas me reposer sur mes lauriers toutefois, après un moment aussi long et important, qui se soldait par autant de bienfaits, je me permis de célébrer un bref instant.

Seulement, la satisfaction ne dura pas très longtemps. Parce que, comme ci vent avait subitement changé de sens, comme ci une aura avait soudainement gagné le terrain, et conquis la citadelle, l’atmosphère avait changé. Je ne savais pas si cela n’était qu’une impression ou bien même encore si cela était un signe du danger imminent mais une chose était certaine quelque chose se préparait pas loin de là, et je n’allais pas l’attendre ici, en me la coulant douce même si je le méritais. De ce fait, après avoir remercié le vieil homme qui ne m’avait non pas vendu mais offert la coupe, je rejoignis la route principale. Et à ce moment-là, mon regard tomba sur le pire de mes cauchemars. L’être que je voyais à l’horizon, l’objectif de mon entraînement, celui qui une fois déjà a froissé ma fierté.

-Zayro Jinn….


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5939
Yens : 283
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Mar 31 Jan - 2:45



Tartare de Uchiha

feat.Rinkyu.



Le uchiha avait finit sa journée dans une taverne et en ressortait pour arriver dans les grandes ruelles glacées de cette ville. Sincèrement, en la voyant, Zayro avait une seule envie, la raser. Le colosse n'aimait pas son pays, sa nation, en fait il n'aimait rien de ce monde qu'il rêvait trop souvent d'écraser, de détruire et de brûler en même temps que les Dieux.

Enfin, ces faussaires de la divinité qui prétendaient avoir les pleins pouvoirs. Mais bon, ne crachons pas trop sur Long, qui avait quand même sauvé Jinn une fois. Cependant, il ne lui pardonnait pas sa prise en pitié, et le géant de Fuyu aurait préféré mourir dans le Colisée de Karui...

Ce qui était fait était fait, désormais bien en vie, continuer à abattre un à un ses objectifs demeurait l'unique idéal à ses yeux. Mais a chaque nouvelles victimes qu'il faisait, hors natifs en tout cas, les élus revenaient plus en forme que jamais. C'était toujours plus vrai, chaque jours. A quoi donc servait le royaume des morts s'il n'accueillait aucun mort définitif. Lui, qui longtemps avait cru être l'exception pour avoir été mort dans la mort, ne l'était simplement plus.

C'était intolérable, mais en un sens, il ne pouvait pas faire autrement que l'accepter. Tuer pour voir revivre un élu, était une perte de temps stratégique infernale. Mais les natifs eux, ne semblaient pas revenir et même certains élus après tout, avaient disparus pour de bon, sans jamais revenir non plus. Qu'en déduire ? Pour l'instant, les plus coriaces revenaient souvent, c'était peut être une question de volonté...

Mais pour un assassin, ne pas pouvoir être sur et certain de tuer, c'était un peu le comble de l'ironie. Ses prochaines rencontres serviraient donc cette noble cause, dans le but de contourner cette sécurité implacable. Un jour, il réussirait à tuer pour de bon. Mais d'un autre coté, si lui même venait à être de nouveau tué, il pourrait revenir sans cesse. Ce cycle ne lui plaisait guère non plus. Pas que le repos eternel soit bien vu pour lui, mais bon...

Et voila qu'à présent, l'un de ceux qu'il avait aussi cru tuer, avec Roronoa bien sur, était là. Marchant avec son bras bien recollé à son épaule, l'air déterminé, la marche assurée. Il avait gagné en force, peut être même en assurance et se plaçait presque trop fièrement. C'était une mascarade, ce monde entier l'était.



Quelle déception de vous voir en vie. Sauvé par Aki Nishiie. Cette élue commence vraiment à devenir agaçante. Vous êtes passés à coté de la mort, pourquoi avoir continué de vivre ?






Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Mar 31 Jan - 18:04




feat.Zayro Jinn

Pas assez

Quand mon regard se posa sur ce colosse, colosse qui à lui seul représentait le mal dans sa noirceur la plus sombre et la plus totale, les souvenirs de mon bras arraché ainsi que de mon corps tombant dans les profondeurs de la terre revinrent en chaîne sous forme de flashs dans mon esprit. Cela expliquait donc la présence d’une veine qui se dessinait le long de ma tempe ainsi que mes poings et mâchoires qui se serraient de plus en plus. Il était à quelques mètres de moi, l’homme qui m’avait écrasé de par sa puissance époustouflante alors même que je n’étais pas à un dixième de ses capacités. Dépourvu de logique dans ses agissements, abolissant le raisonnement pour laisser place à la violence la plus gratuite et la plus cruelle, sa présence dans ces lieux ne voulait dire qu’une seule chose, il s’apprêtait à réduire cette cité en cendres à l’aide de ses pouvoirs destructeurs. Mais vivant, je n’allais jamais accepter cela.

Mon ennemi juré, venait à moi bien trop tôt pour que je puisse me venger. Je n’étais encore qu’à soixante-quinze pourcent de mes capacités chose cruellement insuffisante contre lui. Ne pouvant pas l’arrêter de force dans son intention, il me fallait évacuer le titan des lieux avant que, d’une montée subite d’adrénaline, de colère de ressentiment ou même encore d’envie, il ne s’adonne à la destruction immédiate de Hyouga, tuant par la même occasion l’aubergiste que j’aimais bien ainsi que mon allié, le médecin qui vivait dans la zone marchande de la ville. Contrairement à notre dernière rencontre, je connaissais un peu comment il procédait, et de ce fait, je pouvais empêcher le pire, du moins je l’espérais.

- Si vous êtes si bien renseigné à propos de ma survie, pourquoi me demander encore les raisons de ma résurrection ? Je pensais que cette information vous serez également acquis.

Biensur, la marque Z. C’était le moyen que le ténébreux utilisait pour observer des personnes à distance. C’était du moins, ce que m’avait fait savoir Kachou lors de notre dernière rencontre. Il était impossible de deviner combien il pouvait en mettre et à qui il pouvait la disposer. Tout ce que je savais c’était que Roronoa ce jour-là, ne possédait pas cela. De ce fait, Aki Nishiie elle-même, devait être marquée et donc, avait mis Zayro au parfum sans même s’en rendre compte. Quoi qu’il en soit, l’être que je désirais tuer plus que tout se tenait à quelques mètres de moi et j’étais bien incapable de lui faire le moindre mal. Bien que cela soit vrai, je n’avais aucune intention de m’incliner.

- Vos informations ne m’étonnent guerre. Je sais déjà comment vous procédez pour agir. Ce n’est que de l’espionnage pur et simple, les méthodes dignes de Minshujins. Vous baissez encore plus dans mon estime Zayro Jinn. Mais pour vous expliquer le tout, mes objectifs ont changé. Auparavant, je ne faisais que vagabonder sans raisons apparentes. Mais à présent, je sais pourquoi je dois évoluer.

Que racontais-je ? Ma fierté remporta sur ma raison et au lieu de contraindre le monstre à se diriger à l’extérieur de la ville, je me mettais plutôt à lui énoncer des propos désobligeants. Il fallait que je me ressaisisse. Fermant longuement les yeux, je repensai à la pâleur des cheveux de la Seikajin, au fond doré de ses yeux, ainsi même que son sourire chaleureux qui savait par moment me laisser stupéfait. Et comme par magie, après avoir un bref moment souri, je rouvris mes paupières observant plus détendu à présent et beaucoup moins enclin à la violence. Si moi j’étais détendu, cela ne signifiait absolument pas pour autant que l’atmosphère elle était moins tendue.

-J’ai appris également de source sure que vous disposez de certains liens encore inexplicables avec les dieux de Kosaten. À quel point cela est-il vrai ? Jinn ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5939
Yens : 283
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Mer 1 Fév - 19:36



Tartare de Uchiha

feat.Rinkyu.



Ce village, comme beaucoup de villes de Fuyu, était froid, le vent balayait les rues et la neige se rabattait sur les cotés des battisses en bois. Les chaumières fumantes et éclairées, ne donnait qu'une envie, y entrer. Les habitants ou passants qui étaient d'ici, bien qu'habitués au froid mordant, étaient bien souvent heureux de retrouver l'intérieur, les bancs auprès d'une cheminée chaude, dorant de sa lumière les lieux et parfumant de son fumet les bons plats, réchauffant ensuite les murs pour passer une nuit sous les fières braises ardentes.

Mais là, nous étions dehors, le Uchiha face au Jinn. Dit comme ça, on pouvait croire à un david contre goliath, un ninja contre un assassin, un héro contre un démon. Mais le mal l'emportait pour le moment clairement, vu l'écart de force entre les deux individus et ce, malgré l'avancée en puissance du jeune homme. Ce n'était encore qu'un gamin, un débutant prétentieux, un survivant chanceux.

Ce dernier trouva pertinent de faire une remarque sur les informations qu'avait Zayro. Mais pour le moment, le colosse allait se contenter, tout en continuant d'avancer comme un mur écrasant tout sur son passage, vers Rinkyu, lui répondre calmement. Les yeux amethystes plongés dans ceux du borgne.



Ce monde peut surprendre n'importe qui, même les plus informés.




En tout cas, la pression de son aura se fit de plus en plus lourde, écrasante, balayant la neige qui mourrait à peine ses pas la foulait. Elle noircissait, comme si l'immaculée devenait ténebres. Mais le Uchiha, fit encore une fois preuve d'assurance, sortant même le fait qu'il était au courant pour la marque, que ça lui servait d'espionnage et que ces methodes étaient celle des fourbes de Minshu. Ce à quoi Zayro répondit presque en le coupant.



Ou des stratèges. En temps de guerre un Fuyujin comme vous devrais pouvoir le comprendre. Je me fiche de l'estime que peux porter un faible comme vous sur moi. Vous n'êtes rien du tout à mes yeux... Vous ne faites d'ailleurs rien pour cette nation, rien en tant qu'élu sinon être sauvé par les ennemis.




Et voila, quelle idée aussi d'agacer le pire type de Kosaten. Au moins, Rinkyu avait peut être la foi d'assurer ses propos, mais les conséquences pouvaient êtres terribles et il devait le savoir après tout. Puis sans tréssaillir, il questionna le colosse sur les Dieux et son rapport actuel avec eux. Mis à part celui de la mort, celui de Minshu et Long lui même, on ne pouvait pas dire que ses rapports étaient très amicaux ou proche avec ces divinités qu'il exécrait par ailleurs.



Cela ne vous concerne pas. Mais vous, vous allez me dire tout ce que j'ai pu louper, sinon je vais vous tuer.





Voila, c'était dit, il le tuerait sans autre forme de procès. En s'approchant de Rinkyu, il frappa ce dernier d'un violent coup de pied, capable de l'envoyer valser assez loin. Évaluant de ce fait sa nouvelle force et resistance. Mais il y'avait quelque chose de bien, qu'il allait pouvoir tester dés aujourd'hui et remerciait déjà Ellen pour ça. Toutefois, le messager de l'enfer espérait ne pas avoir a en utiliser tout de suite.



A chaque mensonges, je vous enleverait quelque chose et je m'assurerait cette fois, que ça ne puisse pas guérir.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Jeu 2 Fév - 4:58




feat.Zayro Jinn

Exécrable Jinn

Espionner des personnes était une tactique de Jinn. Une méthode bien simple mais plutôt rapide d’avoir accès à des données situées à l’autre bout du monde. Aussi vrai que j’avais besoin d’un grand informateur qui me tiendrait au courant des moindres fluctuations qui s’exerçaient dans le monde de Kosaten, le titan devait également rassembler des informations directes sur le même sujet. Et quoi de mieux qu’une marque qui lui aurait permis d’avoir au travers des individus situés à l’autre bout du monde, des informations en temps réel ? À mieux y réfléchir, sa méthode avait bien du sens et relevait également de la raison, sans toutefois être une méthode noble pour autant. Mais pour combattre des fourbes, il fallait savoir se montrer aussi fourbe que ces derniers. Le messager des enfers ajouta également que je n’avais rien fait pour la nation, si ce n’était me faire guérir par une ennemie. Il était bien vrai que se faire traiter ainsi par un ennemi était déshonorant, toutefois, cela ne l’était plus tellement quand la cause même de la blessure est votre camp, un supposé frère d’arme. Difficile à ce moment-là de savoir qui véritablement est son allié ou bien encore son ennemi.

Concernant les rapports qu’il entretenait avec les divinités, ce dernier ne prononça qu’une phrase dont le message était assez clair : cela ne me concernait pas. Toutefois, il en profita pour m’exiger des informations qu’il n’avait pas en sa possession. Cet, ordre ? Précéda un coup de pied que je vis venir avec puissance dans ma direction. Comme suivant un réflexe guerrier, je positionnai mes mains en croix afin d’amortir le choc et ainsi, la manœuvre ayant réussi, mon corps ne recula que de quelques mètres de ma position initiale, sans plus. Une fois encore, il faisait une démonstration de sa puissance, de la plus gratuite des façons. Seulement, j’étais devenu plus puissant, assez pour ne pas me faire tuer par cette attaque-là.

Il ne faisait plus l’ombre d’aucun doute, Zayro allait me tuer si je ne lui donnais pas les informations qu’il voulait. Évaluant mes chances de me sortir de là, fuir pour me faire chasser par le titan était une bonne solution, seulement, ça empirerait mon cas. De même, combattre m’aurait donné une fin bien belle, mais cela ne ferait pas une histoire aussi belle. Qu’il était difficile de savoir que sa vie ne se reposait que sur l’humeur d’un individu en face de nous. Zayro, était réellement exécrable et cela n’était un mystère pour personne. Le pire étant, qu’il s’était ainsi accepté. Soixante mille méditations, ne l’auraient pas sorti de sa noirceur profonde.

Baissant par la suite les mains, étant plutôt fier de ma prouesse, de mon blocage, je relevai la tête pour croiser le regard de mon ennemi. Le mien toujours marbre laissait entrevoir des traces d’agacement.

- Rappelez-vous que j’ai été sauvé par une supposée ennemie car presque abattu à mort par un supposé allié. Mais à présent, il est tout à fait impossible de savoir quel camp vous aidez et quel camp je dois abattre. Pour votre gouverne, j’accueille des élus de Fuyu, leur montre la voie à suivre et leur explique le principe de vie de ce monde. Je leur inculque la force, la puissance et tous ceux à quoi tout Fuyujin aspire ainsi même ses cibles ennemies. Quand Long s’occupe d’envoyer ses combattants, c’est moi qui les guide car c’est mon devoir de veiller à l’augmentation des combattants dans nos rangs.
Tuer des civils ne constitue en rien un forfait pour le royaume. Tuer des élus par contre si. Et j’ai déjà enterré de mes propres mains une élue de Minshu. Cela n’est que le début d’une longue liste parce que, mes véritables ennemis sont dans le camp du lâche. Qu’avez-vous fait pour votre nation ? Vous ? Frapper à mort vos propres compagnons de guerre ? Nous n’avons pas la même définition de guerre à ce que je vois


Ces propos s’en allèrent dans un calme déconcertant parce qu’en réalité, je n’avais jamais approuvé ses méthodes. Quelle gloire tirait-on d’avoir écrasé une fourmi ?

-‘’Pu louper’’ ? Je ne connais ni l’étendue de vos informations, ni le type d’informations auquel vous attachez de l’importance. Bien que cela ne vous sied pas, un échange d’informations est inévitable pour avoir ce que voulez. Dîtes moi ce que vous voulez savoir et si cela est de mon ressort, il est possible que je vous aiderai.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5939
Yens : 283
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Jeu 2 Fév - 10:33



Tartare de Uchiha

feat.Rinkyu.



Alors comme ça, il se permettait de survivre a son coup de pied ? En effet, cela n'avait plus rien à voir avec le premier contact que ce dernier eut envers sa personne. Les élus si fragiles, avaient tendances à vite évoluer en se battant dans ce monde, surtout après une certaine survie de leurs parts. En quelques points, Rinkyu rappelait à Zayro ce fameux Rhadamanthys. Peut être était-ce physique. D'ailleurs, qu'était devenu ce guerrier légendaire ? Il l'avait lui aussi vu en étant qu'un faible, puis un combattant puissant et puis... le néant, le vide, la disparition.

Evidemment, Jinn ne croyait pas au fait que ceux disparaissant ainsi, aient trouvés le moyen de se défaire de l'emprise de ce monde. Si l'un d'eux était proche de cela, c'était lui, et uniquement lui. La clé de tout ça, se trouvait ailleurs, il en était convaincu. Peut être l'ile volante, peut être la mort, peut être encore plus loin... Un jour, le colosse l'obtiendrait et réduirait ce monde à néant, avant de s'y enfuir transcendé.

En tout cas pour le moment, le Uchiha était bel et bien vivant, croisant le regard améthyste du messager de l'enfer, tout en restant droit dans ses bottes. Etait-ce du courage ou alors un grain de folie ? S'en suivit par ailleurs un énorme et long monologue ou il fustigeait l'homme face à lui de l'avoir attaqué et que pour c'était pour cette même raison qu'il fut sauvé par l'ennemi, sans vraiment le vouloir. Puis, se donnait le bon et beau rôle en affirmant aider les élus de Fuyu. Mais que concernant la confiance apporté au colosse, il n'en avait clairement aucune.

Il avait raison au fond, le géant ne faisait lui même confiance en personne et au mieux se servait des autres pour son interêt, de manière violente et expressive.



Vous me gêniez, en plus de n'avoir rien à faire là bas, vous avez étés deux incapables et méritiez votre sort. La faiblesse n'est pas toléré, estimez vous heureux d'avoir survécu.




Un petit silence de mort suivit, balayé juste par le vent mordant et froid, avant qu'il n'ajoute ;



Aucun allié veritable n'est présent dans une guerre.




Puis, comme le bretteur avait visiblement bien encaissé le coup, sans vraiment étonner Zayro, le colosse continua son approche dans sa direction. De quoi rendre nerveux et méfiant à nouveau. Tout en écoutant les informations qu'il pourrait délivrer, mais dans un premier temps, l'utilisateur du Sharingan désirait du donnant donnant ou au moins, savoir ce que voulait connaitre le messager de l'enfer.



Tous les éléments en rapport à la guerre, les élus croisés que je n'ai pu voir par la marque et sont importants ou se démarques. Ainsi que vos pouvoirs... Voyons votre évolution. Détruisez cette maison la bas.





Ajouta t'il froidement, en indiquant clairement la taverne ou se trouvait à peine il y'a quelques minutes Rinkyu. L'avait t'il fait exprès ? Le savait t'il ? L'avait t'il vu en sortir ? C'était un mystère qui demeurait, mais une chose était certaine, si le ninja n'obéissait pas, il n'y aurait pas de seconde chance. Et pour augmenter la pression, il affirma ceci ;



Je veux qu'il n'en reste rien. Ne vous trompez pas de cible et utiliser toute votre puissance actuelle. Si vous êtes encore faible, attendez vous au même châtiment que la dernière fois ou nous nous sommes rencontrés.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Ven 3 Fév - 6:15




feat.Zayro Jinn

C'est aussi ça être un guerrier

La faiblesse n’est pas tolérée. Ce fut les mots exacts qu’il employa pour justifier ses actions. Vu de cette façon-là, il avait partiellement raison, même si en se prenant comme la référence de la force, il agissait avec un parfait égoïsme. Les faibles n’avaient pas le droit à la parole devant un les puissants, ça je l’avais parfaitement compris le jour où je perdis l’usage de mon bras. C’était pour cette raison même que j’étais devenu plus fort, m’entraînant sans relâche sans une fois flancher, ne manquant pas d’éliminer tous les monstres les plus puissants de Kosaten pour jauger ma puissance. Je ne voulais plus être faible, de peur que la maudite tragédie vécue dans les terres inexplorées ne se répète une fois de plus, seulement, ma puissance actuelle était-elle suffisante ? À l’époque où nous avions croisé l’Onimusha, Zoro et moi étions encore que des nouveaux, incapables d’utiliser la pleine puissance de nos capacités. En face de Zayro, nous ne pouvions qu’être condamnés et il le savait mais malgré cela exigeait de la force. Infâme. De toute évidence Jinn était un radicaliste, ne faisant jamais dans la demi-mesure que ça soit sur un champ de bataille ou non. Je le comprenais un peu mieux à présent.

Le tyran choisit de me préciser sa demande plutôt que de procéder à un échange d’informations. La diplomatie ne devait certainement pas être son fort et cela ne faisait que se confirmer au fil du temps. Contraint donc de lui remettre les informations cruellement faibles que j’avais réussi à rassembler dans mon long périple, je me résignai à parler, parler étant la seule option que je pouvais bien avoir évidemment. Toutefois, l’atmosphère restait toujours aussi lourde, et les risques qu’il détruise cette cité toujours aussi grandes. Tenter de l’en empêcher par la violence ou bien part tout autre moyen relèverait d’une condamnation à mort mais je n’allais pas le laisser faire non plus. Il l’avait lui-même dit, il n’existait aucun véritable allié dans un champ de bataille. M’éliminer ne se serait même pas élevé au rang de tâche devant lui. Décidément, ceci n’était pas la meilleure de mes journées.

- Mon voyage ne m’a conduit qu’aux terres du serpent jusqu’à présent et de ce fait, je n’ai pas pu rencontrer assez d’individus du camp du phœnix. Mes informations ne se limitent donc qu’à Minshu. J’y suis allé et j’ai croisé deux élus susceptibles d’être de réels dangers. Une jeune fille aux cheveux violets dont j’ignore le nom, et… un certain Jason Rokuro. Le deuxième, Rokuro, est mon adversaire. Nous avons un compte à régler et même s’il est un peu en avance sur moi, il n’en demeure pas un être que je désire grandement écraser et j’y arriverai. En parlant d’élus, j’ai rencontré une certaine Naïcel, élue de Fuyu depuis quatre ans. Cette dernière semblait vous connaître mais je la suspecte grandement d’être une espionne Minshujin. De ce fait, j’ai besoin de savoir si vous la connaissez

Il pointa par la suite la demeure d’où je sortais, mon auberge préférée de la ville me demandant de la détruire, sous peine de voir mon bras à nouveau sectionné. Seulement, cette fois-ci, les risques que la Seikajinn passe dans les parages étaient beaucoup trop faibles. De ce fait, j’allais très certainement perdre ma vie ici-même. C’était réellement un dilemme difficile et désagréable. Tuer le vieil homme qui m’accueillit, me logea et me nourrit, celui-là même qui un jour m’aida quand j’étais dans un besoin, ainsi que toute sa famille et l’auberge qui représentait sa richesse. Zayro ne m’exigeait pas seulement de détruire un bâtiment, mais plutôt de réduire une vie ainsi que celle de sa descendance à néant. Cela m’était tout simplement impossible, je ne pouvais pas m’en prendre à un être pareil, qui ne demandait rien d’autre qu’une vie paisible et calme. Mais en même temps, mourir dans ces lieux ne m’enchantaient pas réellement surtout quand j’avais à présent des objectifs dignes de mon rang d’Uchiha. Quoi qu’il en soit, sans perdre mon sang-froid et en gardant continuellement mon calme, je serrais mes dents et froissa ma main avant de la braquer du côté opposé de la ville, complètement dans la position opposée de la demeure du vieil homme.

- Uniquement cette auberge ? Vous me sous-estimez beaucoup trop… Messager des enfers… Je peux en un claquement des doigts, anéantir toute cette facette du quartier. Et même, si je me pousse dans mes extrémités, je pourrai neutraliser cette même partie de la ville. Cessez de me prendre pour l’être que j’étais avant et acceptez le fait que ma puissance ait grandement évolué.

C’était dit, et il ne restait plus qu’à confirmer le fait que Zayro ait une préférence nette et claire pour la destruction à grande échelle plutôt que celle à la toute petite et ridicule échelle. Sa puissance, j’allais la lui donner. Certains me traiteront certainement de fugitif suite à cela m'attribuant une lourde prime sur ma tête, une prime offerte par ma propre nation mais c’était de loin préférable à ma main coupée ou même encore à la vie de cet homme. Il était également possible que mon choix se retourne contre moi et qu’à défaut de choisir, il s’occupe de tout détruire autour de lui avec mon être dans la volée. Un risque fou certainement, mais j’avais des résolutions. Et pour tenir le coup, continuer ma montée ascendante, il m’aurait fallu ne jamais revenir sur des pratiques antérieures. Tuer pour rien, juste pour mesurer sa puissance, n’était pas dans mes cordes. Encore quand, la personne ne le savait même pas. Vivre avec des résolutions, c’était également ça, être un guerrier.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5939
Yens : 283
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Ven 3 Fév - 13:47



Tartare de Uchiha

feat.Rinkyu.



Le fort pouvait faire ce qu'il voulait, surtout vis à vis des faibles. Zayro était face à l'un d'eux aujourd'hui, son statut ne changeait pas a ses yeux, mais que pouvait t'il bien faire mis à part répondre a ses questions, se plier toujours plus, courber l'échine dans l'espoir de prendre un jour sa revanche sur le destin. Rinkyu voulait et avait même évolué depuis, il prit de la force, il prit des muscles, l'élu grandissait, c'était un fait. Le colosse ne savait pas encore jusqu'à quel point, il constatait simplement.

Puis finalement, le uchiha se livra, dévoilant quelques informations, découvertes ou noms d'élus rencontrés. Dans le lot Jason évidemment, mais il y'avait une autre personne qui en plus, prétendait connaitre le messager de l'enfer. Fait intriguant, Jinn n'avait jamais entendu ce nom nulle part, ni même dans la paperasse Fuyujin a laquelle son clone était cantonné. La bas dans la capitale aussi, le géant triait les infos.



Ce nom ne me dit rien. La prochaine fois que vous croiserez cette personne, detruisez là.




C'était une chance pour lui, de voir le messager dire cela. Si un "demain" il y'avait, c'était peut être que le colosse au coeur froid ne prévoyait pas vraiment d'en finir avec lui. Au moins, s'il réfléchissait à cette parole, peut être reconsidererait t'il ses options ? Mais bon, le terrifiant Zayro était aussi connu pour son imprévisibilité, faire ce qu'on ne pensait pas qu'il fasse.

Evidemment, lorsque juste l'auberge fut designé pour être détruite, Rinkyu en rajouta une couche, disant qu'il pouvait non pas détruire juste une maison, mais tout un quartier. Tiens donc, et bien il n'avait plus qu'à assumer ses paroles et futurement ses actes. Zayro observa sa main pointant l'horizon, puis ajouta ;



Allez y. Le quartier entier.




C'est lui qui avait choisi ses mots et choisir ses mots, c'était quelque chose de très important dans la voie qu'empruntait un guerrier par exemple. Mais attention, il n'était plus question de faire le malin à présent, parce que si le bretteur n'arrivait pas à faire ce qu'il disait, ce serait son dernier avertissement.



Claquez des doigts. Je veux voir le quartier disparaitre après ça.





Fit t'il, en se positionnant à coté de Rinkyu, le dépassant un peu, mais c'était surtout son aura et sa stature imposante qui impressionnait quiconque à ses cotés. Maintenant, Rinkyu ne devait pas cracher du feu, faire une illusion, lancer de ses mains un jutsu devastateur, non. Il devait claquer des doigts et assumer ses mots fort bien choisis. Il n'était plus celui qu'il fut ? Le temps était venu de le prouver...



Depêchez vous.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Sam 4 Fév - 0:34




feat.Zayro Jinn

Choix égoïste, la fureur du dieu des tempêtes

Ambiance

Naïcel ne lui disait rien du tout, comme je pouvais bien m’en douter à son égard. L’attitude de cette jeune femme beaucoup trop suspecte ne me laissa pas indifférent et ça ne fut que de peu que je décidai de ne plus anéantir cette anomalie, qui avait installé un réseau d’espionnage dans les territoires neutres. Quoi qu’il en soit, le sujet principal de la discussion changea bien vite quand Zayro accepta ma proposition, me demandant de détruire le quartier, comme j’avais fièrement prétendu être capable de faire. Sans me servir de mes mains, clause biensur qu’il a ajouté entre temps, je devais raser dans son intégralité la partie de la ville qui se tenait en face de moi. Il était agaçant qu’à chaque fois où je me proposai de faire quelque chose de grandiose, Zayro mettait la barre au-dessus du niveau que je m’étais moi-même fixé rendant le défi encore plus difficile à surmonter. Fort heureusement pour moi, je possédais en dehors de mes Jutsus classiques, un atout qui était encore plus puissant et c’était la puissance destructrice de cette chose qui allait gracieusement me venir en aide. Encore éveillé récemment par le biais de multiples combats, ce pouvoir n’était pas encore en pleine possession de ses capacités, mais j’allais toute de même faire usage de sa puissance.

- Je vous prie de reculer de quelques pas, voulez-vous ? Ce que je m’apprête à faire nécessite un peu d’espace.

Mes yeux se fermèrent un moment, avant de se rouvrir deux secondes par la suite, arborant en leurs milieux, l’insigne même du clan Uchiha, le Sharingan. Loin d’être le commun mais non pas insignifiant trois Tomoes, on avait affaire avec le stade au-dessus du classicisme Uchiha, le Mangekyo Sharingan lui-même. Ce pouvoir divin était désormais en ma possession, et pas uniquement ça. Parce que je pouvais encore aller au-delà de cela, manipuler les joyaux de ces pupilles était devenu un art pour moi. J’utilisais de plus en plus fréquemment, la plus puissante d’entre elles : le dieu des tempêtes, Susano’o. Vents et marrées allaient s’abattre sur Hyouga sous forme de Chakra, Chakra le plus destructif qu’il ait été donné de voir, réduisant au silence le plus éternel les habitants qui étaient dans ces habitations. Suite à une légère impulsion, une vague incroyable d’énergie se dégagea de mon corps, soulevant par la même occasion mes cheveux bruns qui désormais dansaient sous le vent produit par l’ascension. Alors que le Chakra m’encercla d’une demi-dizaine de mètres, mon œil mi-clos reflétait la lueur bleue de mon titan azuré dans la pupille rouge sang de mon Kekkei Genkai. Un torse, une tête ainsi que des mains furent créés et sans même que je n’ai eu à bouger le moindre muscle, je m’élevai dans les cieux, doucement et progressivement porté par l’apparition des pieds de mon susano’o.

Les villageois stupéfaits par l’apparition d’un être pareil, se faisaient déjà aisément une idée de ce qu’il allait suivre. Un être aussi puissant apparaissant en plein cœur d’une ville, sans qu’il y ‘ait une quelconque forme de menace en vue, ne voulait dire que, la menace en elle-même, était l’être puissant en lui-même. Certains d’entre eux lâchèrent leurs paniers remplis de fruits figés par la frayeur alors que d’autre même encore poussaient des cris de désespoir. Les plus intelligents serraient leur famille dans leurs bras attendant tout simplement l’heure fatidique tandis que les plus naïfs courraient cherchant un moyen de s’en sortir. Je ne pouvais réellement dire pourquoi ou comment, mais depuis les hauteurs de ma toute puissance, je voyais tout cela, chacun d’entre eux. En général, j’insufflai une quantité modérée d’énergie dans mon colosse bleuté pour que dans les combats je puisse l’utiliser plus longtemps. Mais cette fois-ci, ce fut la moitié de mon énergie qui s’en alla joyeusement dans la constitution du Susano’o rendant ce dernier plus puissant que jamais. Après avoir tendu ses deux bras, il alla dégainer ses sabres rattachés à sa taille avant de placer ses mains sur la droite, dans les airs, comme toute personne s’apprêtant à frapper dans une balle de golf avec le club créé à cet effet.

Le dieu des tempêtes préparait son attaque ultime, les villageois tremblaient et moi, j’observais. Serrant encore plus les poignes de ses lames, les lames se mirent à faire jaillir une énergie insufflée par mes soins, les rendant naturellement plus destructrices. Femmes, hommes, enfants, chacun d’entre eux allaient périr sous l’impulsion de mon attaque. Cette simple pensée, me crispa le cœur plusieurs secondes. Tous disparaîtront pour la seule vie et existence de ce vieil homme ainsi que son auberge. C’était égoïste de ma part certes, mais je n’allais absolument pas hésiter.

- Disparais…ssez…. !!!

Désormais, plus rien n’aurait plus été pareil

Dans un silence audiovisuel, les lames s’abattirent sur les bâtiments de la zone, tuant en plus des personnes qui y vivaient, des gardes et soldats qui s’y trouvaient. Un double passage des deux lames destructrices avait pour objectif d’ôter la vie à tous les êtres qui y vivaient pour ne plus laisser que les débris. Les bâtiments s’effritaient au contact de la pression du chakra communiquée par l’épée et à la fin de son passage, qui fut quelque peu rapide, ça ne fut qu’un épais et grandiose nuage de fumée qui régnait dans toute la cité. À chaque vie ôtée, mon cœur déjà forgé par un certain sens de la justice, s’assombrissait de plus en plus. Le vent soufflait dans les cheveux qui s’étaient rabattus sur mon visage, cachant mon regard pour ne plus que laisser une zone d’ombre au niveau des yeux.

En ce jour, j’avais commis l’irréparable.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5939
Yens : 283
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Dim 5 Fév - 22:18



Tartare de Uchiha

feat.Rinkyu.



Le uchiha allait t'il s’exécuter ? Il n'avait que peu de choix face à la demande d'un tel individu, et donc, s'y plia de son gré ou non. Le résultat était attendu par le colosse et messager des enfers. Quoiqu'il en soit, Zayro n'avait rajouté aucune closes particulière à la précédente demande. Jinn avait demandé a ce que Rinkyu fasse selon ce que lui même avait dit. Détruire juste en claquant des doigts.

Et a sa grande surprise, mise à part de l'aura, du chakra, de l'energie et une stature parfaitement immobile, rien ne claqua. Bon, peut être que le jeune homme n'avait pas comprit à quel point, un dialogue avec le colosse pouvait être prit au pied de la lettre. Tant pis, il allait le comprendre à ses dépends, mais en attendant cela, le géant de Fuyu laissa faire.

Observant simplement la manière de faire du brun, qui ne bougea pas, si ce n'est pour ouvrir sa paupière. Et là, se créa une sorte de statue d’énergie bleuté, armé de lame, qui ne tarda pas a signifier l'intense danger qui allait s'abattre sur les habitants de ce village paumé. Zayro n'y avait jamais mit les pieds, ça ne servait pas à grand chose et ça ne servirait moins plus tard.

Mais il était clair que le Uchiha, tout comme le fut Rhadamanthys, deviendrait un élément gênant pour la suite, le futur proche. En tout cas, Rinkyu alla au bout de la chose, avec un certain regret dans les mots et rasa d'un coup sec le quartier avec une technique puissante, il n'y avait pas mit qu'un peu d'energie, mais beaucoup. Loin d'impressionner Jinn cependant... Tout au plus, ce sont ses cheveux blancs qui volèrent dans le vent, comme ceux d'ébènes du bretteur.

Puis un silence sans nom se fit entendre dans le village. Entre des pleurs et des cris au loin, une semi panique générale, bien normale avec la guerre en place. C'est donc à la toute fin, que le messager de l'enfer se tourna vers l'utilisateur du Sharingan, posant sa main lourde sur son épaule, afin de lui dire ;



Rinkyu Uchiha... Je vous arrête pour trahison envers Fuyu, meurtre, destructions d'un quartier. Suivez moi jusqu'à Yuki ou mourrez ici et maintenant. Choisissez.




Et le piège se referma. Là, devant quelques survivants courageux ou curieux d'autres quartiers, s'approchant pour écouter le fin mot de l'histoire, l'effroyable verité. Le Uchiha avait tué, massacré sans vergogne et méritait un châtiment. Prison... Mort... Qui sait encore. Zayro venait ainsi en sauveur. Le regard froid du colosse plongé dans la pupille rougeoyante et sans doute perturbée du jeune homme.



Obtempérez.




_________

1. Suit Zayro a Yuki (La décision sera décidé par Sul hei sur tes actes) > j'informerais le staff, inutile de voir sul, la décision me sera transmise

2. Resiste et cela te menera a un combat contre Zayro.

3. Fuis, tu deviendras un traitre officiel de ta nation. Tu seras pris en chasse




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Lun 6 Fév - 5:53




feat.Zayro Jinn

Revers de la pièce, Fuyu a un nouvel ennemi


Depuis le sommet de mon Susano’o, le sang, la mort, les cris ainsi les gémissements de douleur se faisaient entendre dans la vaste zone dévastée en face de moi. C’était biensur mon œuvre, quelque chose que j’avais eu à faire de mon propre gré. Même si le fait que des centaines de vies s’en étaient allés avec une telle simplicité m’affectait, je me devais de ne pas perdre la face devant mes choix et décisions. Aucune joie, aucune satisfaction ne pouvait être visible sur mon faciès, bien au contraire mon âme était en pleurs. La seule chose qui me rendait encore fier à ce moment était bien le fait que, le vieil homme de l’auberge, ainsi que toute sa famille soient sauvés. Je désactivai alors mon titan de Chakra avant de descendre sur la terre ferme à ma position initiale. Et c’est à ce moment-là, toute mon existence allait changer, le filon d’espoir que j’avais su retrouver en ce monde, allait s’envoler comme de la poussière sous l’impulsion d’un vent ingrat.

La main lourde du titan sombre se posa sur mon épaule. Et à ce moment-là, il me fit part de ses intentions. Après avoir rasé un quartier de la ville, je pouvais déjà me considérer moi-même comme un traître de Fuyu. Les sanctions qui pouvaient donc peser sur moi étaient d’un nombre infini mais l’absolution elle, n’était pas une d’entre elles. Le véritable visage de ce fourbe et infâme Zayro se montrait au grand jour sans réellement me surprendre non plus. Quel avantage tirerait-il d’une pareille situation ? Lui seul le savait. Je me retournai doucement face à lui, voyant déjà la foule venir nous entourer de toute part après avoir repéré l’origine du Chakra. Pour la première fois depuis bien longtemps, Zayro n’avait pas l’intention de me tuer directement. Mais encore, je n’avais pas non plus l’intention de me rendre ou de me laisser faire.

-Votre comportement ne m’étonne plus. La grande qualité de vos bassesses n’a d’égale que votre puissance destructrice. Mais je m’y suis déjà préparé.

Laissant tomber de ma main un Kunai sur lequel était rattaché un parchemin, mon regard croisa celui de mon ennemi et par la suite mes dents et mes poings se serrèrent laissant bien paraître ma colère à son égard. Ce misérable me regardait de haut, cela m’était totalement insupportable parce qu’il n’avait aucun honneur. Si ce n’était le fait que j’avais des choses à faire, je l’aurai très certainement abattu maintenant sans hésitation

-Pour le moment je ne peux pas me rendre, je réglerai mes comptes avec Jason Rokuro et après cela… Mon timbre vocal se chargea soudainement d’une plus profonde colère et aussi, mon regard azuré qui devint aussi rouge que la rage de mon âme …Je viendrai à vous et je vous écraserai jusqu’à ce qu’il ne reste rien de votre conscience. D’ici là…

Une explosion s’en suivi, détruisant le sol en dessous de nos pieds et j’en profitai pour me faufiler dans la masse changeant mon apparence grâce à un Henge no Jutsu. C’était donc doucement et fièrement, que je m’en allai loin de ces lieux où plus jamais, je n’aurais été le bienvenu. Minshu était ma destination et Jason ma cible. Mes jours désormais étaient comptés et je m’étais fait un ennemi puissant qui n’allait pas hésiter à réduire à l’état de cendre toutes les villes et villages où j’allais poser le pied par la suite, dans le but de me retrouver. Mais qu’importe, de toute façon, ça n’était ni Sul Hei que je servais, ni Zayro jinn à qui j’avais fait une promesse, mais bien à Long. Toutefois, les choses se devaient tout de même d’être reconsidérées. Fallait-il que je tourne ma veste pour vivre dans le déshonneur ou bien que je renaisse de mes cendres pour m’établir au sein de Fuyu ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5939
Yens : 283
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 245
Nombre de topic terminé: 127
Exp:
6/18  (6/18)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   Lun 6 Fév - 15:04



Tartare de Uchiha

feat.Rinkyu.



Le messager des enfer passait encore une fois dans un endroit, pour y faire respirer le bonheur et la joie de vivre. Même ceux de Fuyu n'étaient pas à l'abris de ses grandes frasques. Peu furent appréciés du colosse par le passé et encore moins maintenant. Le géant solitaire, n'avait confiance en personne et écarter Rinkyu du jeu était la meilleure solution actuellement pour lui. Ce dernier s'en sortirait bien, pas de doute la dessus, c'était juste un petit coup fourré, dont Zayro avait moins l'habitude directement.

C'était mieux que mourir non ? Le uchiwa ne voyait pas encore la chance qu'il avait et c'était dommage pour lui, tant pis. En attendant, il pu juste voir que ce dernier n'était pas vraiment d'accord pour le suivre, c'était ce qui fut prévu. Il ne le combattrais pas non plus, puisque ce n'était qu'un faible et un lâche, mais au moins... Il était au moins prudent et resterait en vie.

Avant pourtant qu'il ne s'enfuis pour de bon, Jinn voulut lui faire comprendre que ce choix, était peut être le pire qu'il prendrait.



Pour avoir survécu, je vais faire en sorte que votre vie, devienne un enfer. Comme celle de Zoro et de tous les autres. Il n'y aura plus rien pour vous en ce monde et vous regretterez de ne pas être morts ce jour là.




Sa vie sera en effet un enfer, déjà que Zoro avait vu son coeur se faire remplacer par des atomes corrompus, désormais son corps pouvait lui désobéir a tout moment. Rinkyu allait connaitre un autre sort, mais pas moins pire. Désormais sa tête serait mise à prix dans le pays et la nation l'ayant accueilli, il serait poursuivit, par Jinn ou un tiers, jusqu'a ce qu'il ne souhaite que mourir. Face a l'adversité croissante et toujours plus nombreuse !



Un enfer.





Répéta alors le colosse, comme un dernier mot dans la brume glacée, alors que enfin, le Uchiha disparaissait dans un henge, pour se fondre dans la foule. Il laissa partir ce vermisseaux, ce n'était rien de plus qu'un cailloux qui, désormais, roulait sous ses bottes et dévalait la pente jusqu'aux autres qui le suivrait. Maintenant, il devait avancer jusqu'à Yuki, continuer et finir cette quête et demande du conglomérat. Plus de temps à perdre la dessus.

Tout le monde avait vu en tout cas Rinkyu faire ce qu'il avait fait, la garde prit le relais avec l'autorité supérieure sur place, a savoir Jinn lui même. Le nom du recherché, sa prime, tout fut vu en détail et serait ainsi reporté jusqu'à la haute instance ; Sul Hei lui même !
_________

Message au correcteur et au staff :

Suite à la fuite de Rinkyu, sa prime s'élève actuellement à 130 750 yens. + 15000 valeurs de biens
Il est recherché dans tout Fuyu pour les méfaits suivants (primes de nations divisés sauf trahison)
> Délit de fuite 1500 ¥ + peine de prison 1 mois  
> Destruction de petites zone volontaire (incendie, maison...) 10000 ¥ + valeur du bien + 3 mois de prison
> Meurtres multiples 25000 ¥ + peine variées
> Trahison 100 000 ¥ + lapidation publique suivi d’écartèlement

Soit une prime totale de 145 750 yens ainsi que 4 mois de prison et lapidation + écatelement




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Tartare de Uchiha   

Revenir en haut Aller en bas
Tartare de Uchiha
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» [Quartier Uchiha] Domaine du Cygne
» Visite au Domaine Uchiha
» Un séjour au Tartare (Premier Jour) [PV Hélène - Thanatos]
» Hana Uchiha - Genin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Ville d'Hyouga-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.