Partagez | .
Les nouilles à la vapeur
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Les nouilles à la vapeur   Mer 1 Fév - 22:10



Les nouilles à la vapeur

Après avoir retrouvé son chemin, Vulgrim avait à nouveau traversé la forêt d'émeraude. Il avait ensuite rejoint des routes qui le conduisirent vers les villages marchands.

Durant son voyage, le démon avait longuement réfléchi, et avait finit par penser que s'intégrer discrètement en ayant son apparence n'était pas une chose simple. Il s'était donc promis de trouver de quoi passer un peu plus inaperçu qu'il ne l'était actuellement.

En arrivant à l'orée de la grande Shiryoku, Vulgrim fut enchanté: des dizaines et des dizaines de commerçants étaient affairés à vendre tout et n'importe quoi, criant toujours plus fort pour attirer l'attention sur leur stand.

La ville regorgeait d'activité, des odeurs incroyables de spécialités diverses emplissaient l'air. Des musiciens jouant des instruments inconnus se donnaient à cœur joie dans des danses folkloriques. Même lui n'était presque pas remarqué au milieu de la foule bariolée. On ne savait plus où donner de la tête. L'endroit regorgeait tout simplement de vitalité.

Avec un plaisir non feint, le démon de l'avidité s'empressa de rajouter son grain au commerce local.

Tout d'abord, il réussit à convaincre avec ardeur un jeune artisan que l'une des feuilles qu'il avait récupéré dans la forêt d'émeraude était une véritable pierre précieuse et qu'il lui cédait quasiment gratuitement pour la modique somme de 500 yens.

Une fois son entreprise accomplie, il parvint à dénicher une longue toge noire capuchonnée, qui, à une certaine distance ne laisserait pas deviner sa nature si particulière. On aurait simplement l'impression qu'une personne de grande taille était enroulée dans un sombre manteau.

Il trouva aussi des bijoux décoratifs qu'il accrocha à sa corne. Ainsi, cela cacherait son sceau d'élu pour les personnes extérieures.

Enfin, il s'amusa à traîner en ville en observant avec attention les commerçants. Il s'amusa même à provoquer une dispute entre deux concurrents à un moment dans l'après-midi.

Cela faisait du bien de savoir que son éloquence naturelle n'était pas perdue.

Lorsque le soleil commença à décliner, le démon réfléchi quelques instants: "Cela fait bien longtemps que je n'ai pas goûté la nourriture des mortels. Je dois avouer que l'idée de trouver un agréable restaurant n'est pas désagréable."

Il s'enfonça alors dans des plus petites ruelles en dehors de la principale pour trouver son bonheur.

Après quelque temps, il dénicha un petit restaurant au coin d'une ruelle qui semblait fort paisible. Il était indiqué: "Le Soja Vert: les meilleurs nouilles à la vapeur".

En rentrant, la femme qui s'occupait des clients leva un sourcil interrogateur devant l'étrange silhouette masquée qui se dressait devant elle. Puis une main squelettique sortie. Cela fit d'abord reculer la serveuse. La main s'ouvrit et découvrit une quinzaine de yens. Aussitôt celle-ci vaincue sa réticence et des lueurs avides envahirent la prunelle de ses yeux.

Elle empocha le tout et indiqua avec son plus beau sourire une table à l'écart. Vulgrim sourit. Décidément, l'argent était un langage universel.

"Il est vrai que mon débarquement n'a pas été des plus aisés, mais il est important de savoir savourer l'instant présent. Ce monde est ma foi tout à fait intéressant." Songea-t-il en s'installant confortablement.

Alors que le spectre attendait patiemment ses nouilles vapeurs, en cri en provenance des cuisines vint interrompre son attente.

-Au voleur!
©MangaMultiverse



Dernière édition par Vulgrim le Dim 5 Fév - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Jeu 2 Fév - 19:54



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur





Depuis le temps qu'il entendais parler de Shiryoku par certains marchands, passants, aventuriers, élus ou que sais-je encore. Shiryoku par ci, shiryoku par là. Ville du vice et du commerce, des péchés et du renoncements, du pardon et de la fornication, le las vegas de Kosaten, perdu au milieu des territoires neutres, joins par les grands axes routiers. Et bah c'était juste une ville. Bon, c'est vrai que le village était grand, les chaumières plus hautes, même le systeme d'éclairage était mieux et on sentait l'évolution progresser plus vite ici qu'ailleurs.

Mais bon, Sherkhan n'avait pas encore tout vu et tout visité de ce monde, loin de là même. Cependant, l'idée et l'optique de se refaire la main, dans une ville que ne le jugerait pas, était une bonne idée. Alors, il commença sa routine en faisant quelques racket à des voyous du coin, puis fit le pickpocket sur quelques bourgeois de passage. Il utilisa ces sous pour aller à des jeux, se laisser aller au plaisir du paris.

Seulement, ce grand endroit, si beau en apparence, était bien sur dirigé par toutes sortes de mafias qui se faisaient la part belle sur le front économique. Du moindre petit pachinko, au jeu de rue le plus sommaire, ils étaient là. En investissant ses gains et en pensant gagner en engrangeant, le félin fut prit à son propre piège et perdit tout, absolument tout ! Cela incluait même les tissus difficilement gagné. Cela déclencha alors une bagarre, dans laquelle le fauve ne pu que fuir face au nombre.

Les humains étaient peut être faibles, mais eux, étaient bien armés et parfois costauds aussi. La mafia n'était pas du genre à lésiner sur la sécurité et engageait de sacrés mercenaires, bien différents des pirates affrontés en compagnie de Bashô... Sans le sous, le félidé déambula.

C'est alors qu'une odeur alléchante, quand la faim commençait à le tirailler, vint lui titiller les naseaux. Humant l'air en se laissant guider et piéger par celle ci, comme happé par le plaisir, le fauve entra dans une cuisine. Mais même pas par l'entrée, mais les coulisses, celle de services..

Habituellement carnivore, l'Ayns s'étonna d'être investi par un tel parfum. Un bol géant de soupe ou de nouille ou de... Enfin, de quelque chose de très très alléchant. Ecartant les cuisiniers du passage, Sherkhan ne résista pas et prit le plat, tout en le versant dans un conteneur qu'il pouvait transporter plus facilement. Pas question d'en renverser de partout. Evidemment, ça criait ;

Au voleur !

Une fois dans le bon récipient, bien fermé pour en garder la chaleur, le fauve sauta par dessus l'établi et arriva en salle. Il fut tenté de courir pour s'enfuir, mais une sorte de masse sombre et géante l'interloqua un instant. Caché sous du lourd tissu, et semblant comme attendre quelque chose. Un peu perturbé, mais pas décontenancé pour autant, le voleur entama sa course pour atteindre la sortie... Serait t'il stoppé ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Jeu 2 Fév - 21:00



Les nouilles à la vapeur

Interrompu par les hurlements porcins du cuisinier, le démon releva la tête. Il eut à peine le temps d'apercevoir une forme sombre courir à travers le restaurant à une vitesse impressionnante.

Sortant de la cuisine à toute allure, le patron, un homme court sur pattes aussi large qu'un baril de vin l'interpela.

-Au secours, ce bandit vient de me cambrioler! S'empressa-t-il de dire en sueur.

Vulgrim qui n'avait pas bougé, fixa le petit homme.

-Et alors? Il est sûrement déjà trop tard. À l'heure qu'il est votre homme est déjà bien loin. Et je ne compte pas m'engager dans une course-poursuite perdue d'avance. Répliqua le monstre.

Non mais pour qui ce chef de malheur le prenait-il? Il était simplement venu ici pour manger, rien de plus. Comme s'il était capable de résoudre tous les problèmes du monde! Ce gars n'avait qu'à appeler la milice, ou quelque chose dans le genre.

-Vous ne comprenez pas, reprit l'homme. Ce gredin m'a piqué mon plateau de nouilles! Il y avait des nouilles pour toute la journée dans cette marmite! Vous savez le temps de préparations de mes fameuses nouilles?

-J'ai l'air d'un cuisinier? répondit Vulgrim avec cynisme.

-Deux jours de longue préparation! La prochaine fourné ne sera pas avant... au moins demain!

Avant demain? Mais c'était maintenant que le démon avait faim, pas demain! Et puis demain il serait sûrement reparti pour son voyage.

-Et merde... commenta-t-il.

Non mais pourquoi par les enfers, fallait-il toujours que tout se passe mal quand il essayait d'avoir un moment de détente? Finalement ce monde n'était en définitive qu'un gros tas d'emmerdes...

-Bon... je vais le faire. Mais ce n'est pas pour vous que je le fais! Gronda-t-il en se levant.

Il sortit du restaurant juste au moment où la forme noire tournait dans une ruelle pure s'échapper.

-Rhaaa! J'aime vraiment pas ça, mais les raviolis n'attendent pas! Râla-t-il une dernière fois.

Et il se lança à la poursuite de cet inconnu.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Ven 3 Fév - 15:01



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur





C'est assez simplement que Sherkhan parvint à mettre à mal son poursuivant. Un petit homme au bon embonpoint, ne pouvait pas lutter face à sa rapidité, son agilité et le reste. Question de cardio peut être ? En tout cas, ce que le matou venait de voler, sentait curieusement bon, trop bon. Lui qui pourtant, n'était pas un habitué des plats chauds, ou même d'autres plats ou la viande n'était pas de mise.

Normalement, un bon steak, une pièce de gibier, crue, ça lui suffisait. Mais ce changement opéra dans ses narines et ses papilles, l'effet délicat d'une envie de dégustation pressante. Bref, c'est en sautant, courant et virevoltant que l'Ayns parvint à semer tout son monde dans une ruelle. Là, il s'installa tranquillement dans la petite rue peu bondé.

Les rares passants ne lui prêtant pas ou peu d'attention, ce dernier pu ouvrir le gros récipient chaud, fumant et y découvrir les fameuses nouilles aux ravioles, ou raviolis, ou un truc qui y ressemblait mais était pour sa part, totalement inconnu. Comment manger ça ?

Aie ouille.. C'est chaud !

Plongeant ses grosses pattes velues dedans, prenant à la main, enfin vous l'aurez compris, la fameuse nourriture, le léopard le mit en bouche. La texture était peu commune pour lui de prime à bord, mais l'intérieur des ravioles aux bœuf, étaient vraiment excellente. La pâte était raffinée et délicate, très bien assaisonnée également. C'est une explosion de saveur qui le détendit immédiatement.

Ce vol s'était agréablement bien passé et pour une fois, de l'argent ne lui aurait pas procurré un tel plaisir et surtout pas gustatif. Plusieurs fois, il répéta l'opération pour engloutir une bonne partie du repas qui ne lui était d'ailleurs pas destiné. Son vrai client, ne tarderait pas à se montrer.

Mais en attendant, l'Ayns voulait juste profiter de ce repas chaud, la nuque détendu, les yeux parfois écarquillés d'étonnement. Les Humains étaient détestables, c'est vrai, mais talentueux dans certains domaines ! Cette fois, le félin était obligé de le reconnaître. La nourriture de Mandoo n'avait jamais été aussi bonne.

Comment mettent t'ils la viande dans...

En prenant parfois celle ci pour l'observer, minutieusement. Essayant de comprendre les rouages et les mécanismes de cette cuisine moderne. Le bœuf haché menu, moulé dans la pâte dorée, cuite ensuite très chaudement. C'était incroyable. Quelques coups de langue sur ses babines et s'essuya les moustaches pour constater que le plat se vidait extrêmement vite. Ça n'allait pas du tout, à force, le léopard aurait fini avant d'être repus.

Mais voila qu'une ombre à l'air patibulaire s'approchait en flottant légèrement dans les airs. Ce n'était pas un humain au moins, enfin ça n'en avait pas l'apparence commune. Mais ça lui rappelait quelqu'un.. Oui, dans le restaurant bien sur. Par réflexe, le léopard se releva. Que voulait cette personne ? Pas de jugement d'apparence pour l'Ayns, encore une fois. Un simple ;

Pourquoi tu m'as suivis toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Ven 3 Fév - 16:15



Les nouilles à la vapeur

Suivre l'homme qui lui avait volé son en cas n'avait pas été une chose simple. Le démon avait d'abord pensé qu'il le rattraperait rapidement, en tout cas au début. Car la silhouette était réellement d'une vitesse impressionnante.

Deux ou trois fois Vulgrim avait bien cru qu'il avait perdu sa cible, et il est vrai qu'il s'en fallut de peu. Néanmoins grâce à la motivation de son ventre et un coup de pouce de la chance, il parvenait à récupérer son retard.

Soudain l'ombre sauta par-dessus un toit à grande allure et disparu totalement de sa vision. Lorsqu'il contourna l'habitation, il tomba sur une allée commerçante remplie par la foule.

"Bordel, je ne vais jamais pouvoir retrouver ce gars maintenant." Grimaça-t-il.

Se laissant aller au désespoir d'avoir encore un creux dans l'estomac, le spectre s'assit sur un banc pour souffler un peu.

"C'est dingue! À croire que les dieux de Kosaten on en grief personnel avec moi!" se lamenta-t-il.

Alors qu'il maudissait son triste sort, une odeur lui attira l'attention.. une odeur douce... une odeur enivrante... une odeur agréable... une odeur de ravioli... une odeur de... attendez!? Une odeur de ravioli!?

Comme un choc Vulgrim se tourna immédiatement en direction de la provenance de cette fragrance alimentaire. Il se leva brusquement et telle une masse innarrêtable fonça droit vers son objectif au plus vite.

"Si je retrouve cette espèce de fils de chien je le..."

En découvrant son criminel, le démon fut surpris. De fils de chien? Euh non, plutôt de fils de chat.

En effet, un étrange matou était en train de dévorer goulûment le fameux trésor. Cet étrange félin au sombre pelage était clairement l'auteur de ce méfait.

Certes le spectre n'avait jamais rencontré de chat humanoïde, mais après tout il était assez mal placé pour juger question apparence, non?

Reprenant ces esprits, et pas démonté pour autant, Vulgrim s'empressa d'arrêter le massacre:

-Et toi le chat de gouttière! T'es en train de manger MES nouilles! Croit moi tu as intérêt à avoir une bonne justification par ce que j'assure que sinon ça va barder pour tes poils mon minet! Avait-il grondé de sa voix éraillée.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Ven 3 Fév - 21:51



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur





Ce plat se mangeait facilement, et bientôt il ne resterait plus rien. Mais heureusement pour Vulgrim et malheureusement pour le léopard, ce dernier fut coupé dans cet élan de fringale. En effet, le cornu qui avait réussi à retrouver sa trace, le stoppa en l'appelant chat de gouttière, ce qui déjà, d'une part, ne plu pas au fauve qui se leva du haut de ses deux mètres douze, arrivant environs à la même hauteur que ce type encapuchonné.

Son allure étrange ne lui faisait pas peur, pour autant, Sherkhan sentait bien l'inhumanisme de cette chose en face. Le récipient posé à ses cotés pour le moment, le félidé fronçait un peu son faciès et plissait ses yeux rouges rubis pour tenter de voir sous la capuche. C'était donc ses nouilles et il avait suivit son voleur jusqu'ici ? Ce devait être un affamé pour faire ce genre de chose. Mais au moins, sans encore trop se plaindre, le démon demanda une justification.

Alors déjà, je ne suis pas un chat ou un animal... Je suis un Ayns fier ! A, Y, N, S... Ayns.

Concernant la raison de ce larcin, le matou prit le récipient qu'il avait précédemment posé, l'ouvrit en humant le fumet délicat, puis mangea le reste devant Vulgrim, comme pour se moquer un peu de son discours précédent. Mais attention, croyez bien que le cornu aurait ses justifications. Engloutissant la fin de son repas, délicieux il fallait l'avouer, Sherkhan lança le réceptacle vide vers son demandeur.

C'était un peu osé, culotté, voir même malpoli d'agir ainsi. Mais pour le coup, le félidé ne voulait ni être vraiment méchant, ni vraiment gentil. Alors, le fauve prévu de procéder par étapes, lentement mais surement. D'abord, l'explication.

J'avais faim !

Voila pour ce qui était du justificatif. Pas sur que cela suffirait pour le spectre flottant, mais c'en était une au moins. En revanche, le coup de la menace, devait t'il prendre cela au sérieux pour un plat, très bon, mais somme tout basique et facile à dérober ? Le pire n'étant pas de voler ça, mais l'Ayns ignorait que ces nouilles étaient les dernières. Que de fait, Vulgrim n'aurait pas le droit à une suite, mais en revanche, cela lui donna une idée.

Hmm.. J'ai peut être une idée qui pourrait te satisfaire, toi comme moi.

Après tout, le léopard avait encore faim et le cornu volant devait quand à lui, avoir l'estomac dans les talons. Pour le petit plan que ce dernier concoctait habilement dans son crâne velu, Sherkhan prit une ou deux minutes, puis décida de le dévoiler. Si ça ne marchait pas, alors il pourrait à nouveau fuir, ça ne changeait rien. En ayant réussi à presque le semer une première fois, le félidé n'aurait qu'à doubler sa dose de course !

Je te propose de faire le tour des restaurants en ville. Tu commandes, je vol le plat et tu demandes le remboursement. On aura deux repas et peut être même que tu pourras exiger les excuses des chefs, pour avoir ton plat gratuit. Pendant que moi, je dégusterais ça un peu plus loin. J'ai compté au moins huit établissement comme le dernier, plus de petites étales. Tu en penses quoi ?

Le but étant de se rassasier à l’œil, de manière un peu fourbe il fallait bien l'avouer. Mais en somme, ce n'était pas un mauvais plan, tant que personne n'arrivait à faire le lien entre Vulgrim et lui.

On peut rester prudents et faire la moitié aujourd'hui, la moitié demain.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Ven 3 Fév - 22:36



Les nouilles à la vapeur

Le démon ouvrit la bouche, puis la referma, puis la rouvrit, puis... prit la parole:

-Mon cher Ay...Ayns, excuse-moi pour la prononciation, tu es... un putain... de génie!

Vulgrim s'agita avec emphase, sans se soucier de la réaction du minou devant la pleine découverte de son apparence.

-Plus que manger j'adore déclencher des embrouilles, et je vois bien que la chose ne t'est pas inconnue! Commenta-t-il avec emphase.

Cessant un instant de s'agiter dans de grands mouvements théâtraux, il se retourna vers l'Ayns.

Certes ce félidé lui avait piqué son repas, certes il avait fini tous les raviolis, certes il s'était montré irrespectueux et grossier. Mais l'entreprise qu'il proposait était purement magnifique. Alors qu'importe si il fallait passer l'éponge sur une ou deux petites erreurs!

Et puis de toute façon, les voyous, c'est ce que préférait Vulgrim. Avec eux au moins le Seigneur de l'Avidité pouvait se donner à fond.

-Bien évidemment je te pardonne pour les nouilles, la perspective de chaos me semble ma foi bien plus agréable, ricana-t-il dans un sourire.

Mais enfin pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt, foutre le bazar, s'en mettre plein la panse et en même temps ruiner des honnêtes gens? C'était tout simplement divin!

-Excuse moi de mon empressement, mais cela fait bien longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de m'amuser. Aussi ce serait avec grande joie que j'accepte cette alliance.

Le spectre se rapprocha dangereusement du félin.

-Sauf si bien sûr tu as peur de conclure un tel marché avec un être aussi malfaisant que moi. Chose qui à mon avis est loin d'être le cas... souffla le démon en tendant une poigne de main squelettique et décharnée. Mon nom est Vulgrim.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Sam 4 Fév - 16:15



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur





Enfin quelqu'un qui comprenait, quelqu'un qui avait le même gout prononcé pour l'argent, le vol, mais aussi la nourriture pour le coup ! Vulgrim avait beau être un spectre à la mauvaise apparence, Sherkhan s'en fichait, il commença à sourire de tous ses crocs en pensant à cette alliance. Visiblement, ce cornu n'ayant rien d'humain, gagnerait plus aisément le respect du félin. L'Ayns se serait joué d'un Homme avec un tel plan, en le laissant se faire attraper, mais pas cette fois.

La source de l'avidité, aimait donc déclencher le chaos, les petites rixes, la folie tout autour de lui. En effet, ce n'était pas quelque chose d'inconnu pour le maitre de la fourberie. Enfin, maitre était un grand mot. Mais depuis son arrivée, le fauve avait parfois plus ou moins habilement menti, se payant la tête de bon nombre de natifs, d'humains ou d'élus. C'est avec certitude que l'avenir se continuerait dans cette même optique.

Mais en tout cas, le tout étant, que le flottant sombre semblait d'avis de mettre à bien se plan, pardonnant même au félin son vol précédent. Voila, Vulgrim prouvait bien qu'il n'avait pas un coeur si impur... La ou de simples Hommes aurait fait du mal à Sherkhan.

Tes paroles me font plaisir.

Si le démon n'avait pas mangé depuis longtemps, et qu'il manquait d'amusement, alors l'Ayns se promettait de lui servir cela sur un véritable plateau d'argent, c'était le cas de le dire, tant les deux métaphores ne pouvaient mieux êtres réunies. Acceptant l'alliance en se rapprochant du félin, ce dernier se présenta sous son véritable nom ; Vulgrim. De ce fait, le matou en fit autant.

Enchanté Vulgrim, je suis Sherkhan. Fit t'il en tendant sa patte dans sa direction.

Le deal semblant clos, le plan pouvait se poursuivre de plus belle. Aucun frémissement, appréhension ou jugement n'émanèrent du fauve sur son interlocuteur obscur. A l'annonce d'une possible peur ou de doute de sa part, le léopard se voulut totalement rassurant, en profitant aussi pour élaborer plus en détails le plan.

Peur, surement pas ! Bon, voyons le premier de la liste... Inutile d'attaquer trop proche, autant marcher un peu, ce sera moins louche.

Ne jamais rester trop près des lieux du premier vol. Les gens pouvaient reconnaître facilement un fuyard, le cuisinier prévenir ses amis, c'était donc risqué. Prudent, Sherkhan préféra marcher aux cotés du démon, au moins vers les restaurants les plus éloignés. Une fois que le duo serait en place, l'Ayns s'expliquerait et donc, voici ce qui était prévu.

Non loin de l'entrée d'un établissement d'un bon standing, ornements dorés, colonnes de marbre, statue et petite fontaine, les mets devaient êtres chers et raffinés. Le remboursement étant moins sur ici, vu la clientèle, Le félin décida d'agir différemment.

Bien, voici le premier. "La croisée d'or". C'est un restaurant chic, ils ne te rembourserons pas même si tu te faisais voler le plat. Donc, tu vas y rentrer et commander pour cher, très cher. Ensuite je rentre, je vol le plus que je peux en mettant le boxon, je renverserais de la nourriture partout et un peu sur toi. La dessus tu te scandalisera et tu sortira outré. Rejoins moi ensuite plus loin, tu n'auras qu'a descendre la rue et tourner a la sixième ruelles sur ta droite.

Il ne restait plus qu'à voir quels genre de plats commanderait Vulgrim et comment il s'en sortirait dans l'apparat du client chic et outré.

Avec ma diversion, les cuisiniers ou les gros bras du restau' ne te poursuivrons pas. Si tu veux prendre un truc pendant que je mettrais le chaos, n'hésite pas.

Avec ce marathon de nourriture, le plus bon et beau des repas de la journée leur étaient promis.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Sam 4 Fév - 17:32



Les nouilles à la vapeur

Comme Vulgrim l'avait deviné, le chat s'empressa d'accepter le contrat. Désireux de se remplir la panse tout en exerçant son activité favorite.

En signe d'acceptation, lui aussi se présenta sous le nom de Sherkhan.

"Je n'ai pas rencontré de personne similaire depuis mon arrivée en Kosaten. De plus il se présente sous le nom d'une race qui ne me dit rien non plus. Il est à mon avis vraisemblable que ce matou soit un élu lui aussi." Réfléchi-il.

Suite à quoi Sherkhan commença à lui prodiguer tout un tas de divers conseils stratégiques sur la manière de procéder, qu'il fit du mieux pour retenir. On voyait bien que le félin n'était pas à son coup d'essai.

Les deux compagnons partirent donc en chemin vers leur première arnaque.

La croisée d'or était, comme l'avait décrit l'Ayns, un important restaurant de luxe. De succulentes odeurs émanaient des cuisines. On y devinait tout un assortiment de bonnes choses aromatisées d'épices. Les spécialités elles aussi étaient variées et la beauté des plats égalaient leurs odeurs.

"Je comprends désormais pourquoi il a choisi cet endroit!" Commenta intérieurement le grand fantôme.

À nouveau lorsqu'il pénétra dans ce grand lieu de débauche culinaire, les serveurs à l'entrée lui jetèrent un œil circonspect. Que s'empressa de détourner Vulgrim en faisant danser une pièce à travers ses longs doigts, montrant qu'il aurait de quoi payer.

Il se posa à une table proche des cuisines pour mieux visualiser la situation. Ainsi si les choses n'allaient pas bien du côté de Sherkhan, le démon serait vite informé et pourrait rapidement intervenir.

Une serveuse s'approcha de lui et tendit une belle carte de menu ornée de dessins. Le démon jeta un bref regard et après un instant commença sa commande:

-Bien, je voudrais donc: Une assiette de crevettes sur salade accompagnée d'une sauce aigre-douce, un plat de sushi aux algues baigné dans un jus de soja, des nouilles sautés aux légumes relevés par une sauce forte, du poulet au caramel avec une poignée de noix de cajou, des travers de porc sur plaque chauffante, un plat de canard laqué avec un émincé de bambou, en accompagnement vous pouvez rajouter du riz cantonais ainsi que des beignets au calamar, en boisson vous m'amènerez quatre verres de saké ainsi qu'un pichet de vin rouge, enfin en dessert vous terminerez par un simple bol de lychees, je tiens à ma ligne tout de même.

La serveuse cligna des yeux, totalement éberluée.

-Euh Monsieur...

-Quoi? vous souhaitez que je répète?

-Non, mais Monsieur...

-Et bien parlez à la fin!

-La commande de Monsieur est... importante...

-Évidemment qu'elle est importante puisque je vais vous payer pour ça! Maintenant filez en cuisine, ça fait une semaine que je voyage et j'ai hâte d'étancher la faim qui me tiraille le ventre!

La serveuse blêmie et sans un mot se dépêcha d'exécuter les ordres de l'acerbe visiteur.

Une fois seul, Vulgrim prépara une petite farce pour faciliter la tâche de son coéquipier. Lorsqu'un cuisinier ouvrit la porte chargé d'une douzaine de plats destinés à la table d'à côté, le démon tira d'un coup sec sa cape qu'il avait préalablement installé au moment où l'infortuné posa le pied dessus.

Et ce qui devait arriver arriva.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Dim 5 Fév - 15:57



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur





Vulgrim était emballé par le plan visiblement, cela lui faisait plaisir, vu son pardon précédent et l'élan qu'il mettait pour suivre le filou. Et bientôt, le duo ne tarda pas à arriver devant la première cible. Pour le moment, caché derrière une sorte de ribambelle de tonneaux à l’extérieur, faisant offices de barrière et aussi de cache pour observer. Le démon entra dans l'établissement.

A ce moment précis, le voleur prépara aussi un peu de son coté, de quoi emmener le maximum de chose au moment du larcin. Un grand sac de toile de jute, ce ce dernier serait assez résistant pour permettre de garder le tout. Car attention, tout ceci irait vite, même si se battre ne lui faisait pas vraiment peur et que la force d'un cuisinier enervé était la dernière chose crainte par le léopard...

Autant éviter d'avoir des problèmes ou d'être reconnu. C'est d'ailleurs pour cette seconde question d'anonymat, que l'Ayns eut une idée en voyant le tissus. Arborant alors un foulard de tissus trouvable sur une étale, non loin. Puis une coiffe de pirate gardé de sa grande aventure de la piraterie avec Bashô... Finalement ce dernier allait servir aujourd'hui. Fin prêt pour la suite, il n'aurait qu'à attendre les odeurs !

Musique

Olé...

Ce style était pas mal. Bon, à présent que l'odeur des plats arrivèrent, en sortant d'une chaumière se trouvant vers le restaurant, indiquant le coin cuisine, le félidé passa par le toit pour arriver par l'arrière, comme à son habitude. Défonçant alors la porte en surprenant les cuisiniers qui furent pris entre étonnement et crainte face à cet homme ou cette bête masquée !

Tandis que de son coté, Vulgrim n'en était plus à sa première farce non plus, puisqu'il fit tomber le cuistot arrivant en entrant dans la grande salle, mais n'étant pas pour sa table. Cela créa une bonne diversion. Au même moment dans les cuisines, les plats chauds, raffinés et savoureux, ainsi que quelques bouteilles furent englobés dans la grande  toile de jute de Sherkhan, qui passa ensuite par la porte ouverte de l'entrée.

Le cornu et lui se croisèrent, tandis que le léopard géant s'arrêta dans le milieu de la salle pendant quelques secondes afin de dire ceci, en prenant un petit accent espagnole ou proche de cela. Lui même ne savait pas trop pourquoi, mais ça brouillerait les pistes ! Il fallait profiter de ce moment de panique et d'étonnement de toute manière, autant s'amuser un peu.

Yé soui... El Catador ! Claignez moé yé léviendlé démain poul vous voler encole et encole ! Yé léviendrait vel midi, yé claint lien ! lien du tout ! Puis fit un signe indescriptible de C en pointe d'épée...

Avant de disparaitre, assez content de sa farce, mais gêné pour ce moment et pour lui même. Cependant, tout était prit dans le sac de jute et en plus, en disant qu'il reviendrait demain à midi, sans craindre personne et en narguant le restaurant, fort à parier que les autorités, le personnel et tout le monde se concentrerait sur CE lieu et non un autre.

Dans tous les cas, cela faciliterait grandement les prochains vols. Mais le sac était bien bien rempli, Vulgrim n'avait pas commandé à moitié. Au moins, le duo se ferait un bon repas. Sortant en pleine course effréné de l'établissement et sautant avec son impulsion féline sur un toit, l'Ayns disparut de la vue de tous et seul quelqu'un ici présent savait OU le retrouver.

Comme prévu, de toits en toits, le léopard descendit jusqu'à la rue indiqué, se posant dans celle ci, le butin à ses cotés, en attendant son complice. Avec tout ça, peut être n'y aurait t'il même pas besoin de faire tous les restaurants aujourd'hui. C'était en tout cas très amusant de rouler les Hommes ainsi.

Oh, ça sent vraiment bon, voyons ce qu'il avait commandé ?

Toutefois trop curieux, ce dernier n'hésita pas à ouvrir le sac pour ne serait ce que regarder le fruit de ce larcin, et c'était beau, que c'était beau... Forcément un peu en bordel dans la toile de jute, mais ce n'était pas très grave. L’esthétique passait après le gout.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Dim 5 Fév - 17:26



Les nouilles à la vapeur

Le bordel était total. L'un des serveurs pleurait sur l'épaule de son partenaire de service devant tous ces plats si chers qui étaient au sol. Le patron faisait tout son possible pour quémander la milice en braillant. Un ou deux hommes avaient essayé de prendre en chasse le voleur, mais sans succès. Des demoiselles affolées croyaient que se lamenter arrangerait les choses. Deux personnes dans le fond de la salle s'engueulaient pour affirmer que l'autre aurait dû surveiller le plat. Et au milieu de tout ce carnage, un étrange personnage encapuchonné profitait du spectacle en souriant.

Décidément, ce monde lui plaisait.

Après s'être bien diverti de toute cette scène, Vulgrim rejoint son compagnon de poil en faisant attention à ne pas être suivi. Comme prévu, le félin l'attendait avec son butin.

Le matou avait déjà commencé à manger sans attendre son partenaire, mais le démon ne s'en formalisa pas. Après tout, c'était pour ça qu'il aimait bien cette boule de fourrure, non? Justement parce qu'il était assez égoïste et ne respectait rien.

À son tour il plongea les mains dans le grand sac, et commença son festin. Certes, les plats étaient un peu moins présentables qu'auparavant, mais il conservait leur délicieuse saveur.

Les deux compères mangèrent donc l'intégralité de leur trésor, ce qui prit une bonne heure, en laissant ce qui ne leur intéressait pas. Lorsqu'ils eurent fini, repus, ils décidèrent d'un commun accord de faire une petite sieste digestive.

En réalité ce n'était pas nécessaire à Vulgrim, car il ne ressentait pas la faim et par conséquent n'avait pas "le ventre plein". Néanmoins, il admit qu'un peu de repos gustatif n'était pas négligeable.

Ils restèrent donc une heure ou deux, le nez au vent, à profiter de leur satiété.

-Tu sais Sherkhan c'est quand même une foutrement bonne idée que tu as eu là mon ami. Dit-il au chat pour lui faire connaître le fond de sa pensé. Alors, qu'en dis-tu, veux-tu qu'on remette ça?

Il se redressa pour pouvoir mieux faire face au léopard.

-J'ai remarqué deux choses intéressantes ce matin en me baladant. Ricana l'engeance infernale. Il y a un autre restaurant dans le même style que celui que nous venons de piller. Le coup sera facile grâce à ta diversion indiquant de surveiller le même restaurant à ces abrutis de cuistot.

Les yeux enflammés du spectre brillèrent alors d'une lueur d'avidité.

-Ou alors, j'ai localisé un casino avec des jeux d'argents. On pourrait essayer de piquer la caisse. Le casse sera sûrement plus compliqué, mais le jeu peut en valoir la chandelle, non? Et crois moi, je ne suis pas le plus mauvais quand il s'agit d'argent. Sourit-il.

Il gratta sa corne un instant et observa le chat.

-À toi de voir el Catador. Après tout c'est toi le maître voleur.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Lun 6 Fév - 16:20



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur





Le démon avait aussi fait sa part, partant du restaurant par la suite pour rejoindre le félidé dans la rue qu'il avait précédemment indiqué. Le velu avait évidemment retiré son chapeau de pirate et son bandana qui cachait sa truffe froide. C'est vrai qu'il était si difficile de resister à cette odeur, que le fauve avait plongé ses pattes pour prendre la nourriture à plein crocs. Ces saveurs, c'était clairement du jamais vu et en plus, le duo avait le droit à des mets de luxe.

Par la suite, après avoir partagé un repas amical, Vulgrim indiqua au léopard que son idée avait été des plus plaisante. Cela l'avait vraisemblablement amusé puisque celui ci voulait repartir. Bon, pour l'instant, son état ne lui permettait pas d'avaler encore des pâtes, mais Sherkhan ne dirait pas non à de bons quartiers de viandes. C'était juste que certaines choses bourraient plus que d'autres.

Bien sur et j'ai encore faim moi.

Mais attention, un démon avide était un démon avant tout. C'est donc la dessus que le cornu parla de "son" prochain plan. Cela ne concernait plus vraiment la bouffe à ce niveau. En effet, le flottant désirait aller un peu plus loin, passer la vitesse supérieur, le cran au dessus. Bien qu'il parla d'abord d'un autre restaurant du même genre et qui se verrait braqué facilement vu le chaos précédent...

Non, Vulgrim visait clairement autre chose et l'attention du félidé était bien présente. Les jeux d'argents, les casinos, c'était vraiment enviable c'est vrai. Mais si Sherkhan était avide, ce dernier n'était pas moins prudent. Ce genre d'endroits n'étaient plus seulement remplis de cuisinier ou de client, mais de gardes ou de mafieux. Peut être même d'élus embauchés ?

Evidemment, le cornu essayait de se vendre, en disant savoir s'y faire ou bien connaitre ce genre de chose. Des braquages de natifs, du pickpocket, des petits vols de nourriture okay, mais là... C'était s'attaquer à la racine. Le fauve réfléchissait en prenant un air plutôt serieux.

Hmm...

Quoiqu'il en soit, le démon attendait la réponse du léopard, lui laissant les commandes et la décision finale quand à cette option. Après une minute sans rien dire, fermant les yeux en s'imaginant à comment agir, Sherkhan prit la parole ;

C'est au dessus, les risques sont plus grands, les humains mieux armés. Mais j'aime le challenge. Cependant je refuse que nous allions là bas sans êtres organisés.

Y aller aujourd'hui en tant que braqueurs était trop risqué. Il fallait faire un repérage des lieux, de sa sécurité. Pour l'instant voici ce que proposait le félin.

On y va en clients, on repère les lieux, ses gardes, sa surveillance et les gains possibles. On détail, on retient et on s'organise pour la suite. Ça te va ? Il nous faudra peut être des déguisements, nous n'avons pas un physique commun, même masqués on seraient reconnus. Mais j'ai une idée pour ça.

Vulgrim avait les cartes en main, il pouvait dés lors accepter et emmener son acolyte aux jeux d'argent, tous les deux repéreraient les lieux. Puis quelques achats seraient nécessaires, avec un peu d'idées derrière. Ne restait plus qu'à suivre le démon. Le félidé déciderait de quand attaquer, avec qui et comment...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Lun 6 Fév - 22:41



Les nouilles à la vapeur

Comme il l'avait prévu, le matou ne refusa en rien le défi. Ce chaton était vraiment génial.

Mais Vulgrim n'avait pas seulement lancé ça comme une plaisanterie, et il se doutait bien que le coup n'allait pas être simple. Il s'accorda avec Sherkhan pour les préparations. Il faudrait être précis, rigoureux et rapide. Il ne s'agissait pas de débarquer comme des bleus pour voler des nouilles.

Le félin lui indiqua alors toutes les subtilités auxquelles ils allaient devoir recourir, que le démon acquiesça d'un hochement de tête, l'heure n'était plus à la plaisanterie. Si le poilu avait préféré se débiter, le spectre aurait alors respecté sa décision. Cependant, il devait bien avouer que son choix lui faisait chaud au cœur... pour peu qu'il en ait un.

-Pour l'équipement, cette ville est une véritable foire ambulante. Autant dire que ce sera aussi facile de trouver ce qu'on recherche qu'une botte de foin dans une aiguille. Ça ne me dérange pas d'avancer la monnaie pour payer ça, tant que c'est pas trop cher. Indiqua le cornu. Maintenant vient, je vais te faire découvrir ce petit bijou.

Le casino "L'As des As" était assez célèbre en ville. L'architecture de ce palais des vices était en bois de cèdre repeint d'une couleur rouge vif. Des publicités tout autour ne permettaient pas aux touristes de passer à côté.

Dedans, l'ambiance était étonnante. De la musique endiablée résonnait dans les oreilles, toutes sortes de machines bruyantes et clinquantes étaient disposées pour vous faire perdre de l'argent. Des dizaines de joueurs étaient monopolisés par leur partie.

Mais ce n'était pas ça qu'y intéressait le plus les deux compères. Ils remarquèrent une dizaine de yakuzas tous postés à des endroits stratégiques pour surveiller le moindre problème. Ces hommes, habillés en kimono, portait une longue épée à leur fourreau qui n'était sûrement pas là pour décorer. Cet accoutrement fit penser Vulgrim à Bashô, et il empêcha de justesse une scène dans sa tête où tous les vigils étaient coiffés d'une coupe banane de le faire rigoler comme un idiot au milieu de tout le monde.

Les voleurs notèrent aussi que l'argent était gardé à la même place que les jetons. Un guichet ou une jeune femme derrière une barrière de verre acceptait avec plaisir le contenu du portefeuille des clients.

Ils finirent leur inspection en examinant le bâtiment en lui-même. Il y avait donc une porte de secours à côté de la femme dans son aquarium qui débouchait sur une petite ruelle juste derrière le bâtiment. Intéressant.

Enfin sortis, et dans un petit coin tranquille, les complices s'efforcèrent de confronter leurs idées.

-Pour ma part, je pense qu'on pourrait essayer de déclencher un incendie pour faire évacuer l'endroit. Bien évidemment, quelques feux d'artifice et de la fumée dans la salle provoqueraient une panique générale qui nous serait fort profitable. Entama Vulgrim. En tout cas il me paraît important de déclencher une diversion pour nous faciliter la tâche. Tout à l'heure, tu m'as parlé de déguisement. Je trouve ça loin d'être bête, être reconnu est de loin la pire chose qui pourrait nous arriver.

Ouais... ce plan lui plaisait bien. Il avait des défauts certes, ils allaient devoir par exemple, trouver de quoi faire cramer tout ça, mais au moins la fumée leur garantirait une sécurité supplémentaire en cas de pépin. Vous avez déjà tenté de poursuivre des brigands en plein brouillard vous?

Mais encore une fois, le démon laissa la parole au maître chapardeur.

-Bien sûr tu es en droit de me contredire ou de me proposer d'autres stratagèmes, si tel est le cas, je suis à ton écoute. Annonça le monstre.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Mar 7 Fév - 23:02



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur




C'est vrai que cette ville offrait bien des choix quand à l'optique du braquage plus tard. Vulgrim se proposait même d'avancer son argent, c'était une belle preuve d'honnêteté, et ce, malgré la situation. Sherkhan refusa pour le moment sa proposition, il n'était pas utile d'utiliser de la monnaie pour ça, enfin pas maintenant en tout cas et ce serait même probablement facultatif. Toujours est t'il, qu'à présent, visiter les lieux demeurait important et le fer de lance qui permettrait de débuter cette mission.

Suivant le cornu qui flottait dans les airs dans sa grande tenue noire, ainsi que ses longs bras inquietants, le félidé en profita pour détailler l'individu qui le précédait. Le démon était atypique, jamais depuis qu'il était sur Kosaten, l'Ayns n'avait croisé pareil élu ou pareil natif. Puis le duo arriva à l'As des As. Solidement surveillé par des hommes en kimono, tatoué et garants d'épées bien aiguisées.

Bon, fallait pas se faire toucher ou repérer, mais ça devrait aller. Ce n'était pas de la technologie vasm, aucun laser, aucune caméra, pas de droïdes, de robots, de cyborgs de morts... Mais ce n'était pas utile de les sous estimer pour autant, car ces dernier avaient étés plutôt habilement placés, couvrant chaque angles morts, surveillant autant l'entrée que l'arrière salle.

L'endroit important était le guichet, les jetons et l'argent devait passer par là, avant d'être éventuellement vidé dans d'autres coffres. La porte de secours permettrait un repli, mais la ruelle fine inquiétait Sherkhan. Cette dernière était principalement disposé étroitement, pour éviter d'avoir une affluence d'individus. Ce devait être fait exprès. Vulgrim parla, en proposant de créer un incendie en diversion, cela pouvait marcher...

En effet, il se trouve qu'on a de la chance. Il y'a un mariage d'une personnalité de la ville. Ils vont passer par cette rue, le couple est probablement fils ou fille d'un des pontes mafieux de la cité. J'ai pu voir quelques prospectus faisant office d'invitation pour les habitants. De ce que j'ai lu, certains seront costumés, nous pourrions nous fondre dans ce mariage, profiter de nos costumes. Je vais aller acheter quelques pétards, de quoi faire du bruit et de la poudre, elle te servira pour creer un incendie. Nous avons notre couverture, nos deux diversions, il ne reste plus qu'à savoir comment agir.

Le cornu demanda tout de même si ce plan était bon, si tout pouvait bien se passer. Sherkhan acquiesça dans l'ensemble, mais bon, il restait à découvrir comment subtiliser la caisse et s'enfuir. Délaisser ensuite les costumes et fuir pour éviter d'être chopés et reconnus. Pour l'instant, les étapes étaient les suivantes ;
Partir acheter les pétards et les costumes de fête.

Puis, se fondre dans le mariage et attendre de remonter la rue. Si le couple s'arrêtait à l'As des As tant mieux, sinon il fallait délaisser le groupe à partir d'ici. Faire préparer la poudre par un éventuel complice, qui l'allumerait juste avant que nous arrivions dedans. Costumés, nous entrerions dans le casino pour aller au guichet, prendre la caisse et se séparer, l'un par le toit, l'autre par la sortie de secours.

Voila comment je vois les choses. J’achète la poudre et les costumes. Je reviens déguisé, nous trouvons un sdf ou un voyous pour lui demander de déposer la poudre dans le casino et attendre notre passage pour l'allumer et débuter l'incendie. On va se fondre au mariage et on remonte la rue. Si tout se passe bien, le couple ira peut être dépenser son argent, mais s'ils ont faim et vont plus haut.. On devras se séparer du groupe. On entre et on fonce pendant que les gardes s'occupent du feu, on braque la caisse au gichet et nous nous séparons. On peut fuir séparément ou ensembles.

Comme on dit dans le milieu, il n'y avait plus qu'à. Pour le félin en tout cas, tout était bon et celui ci ne voulait plus perdre de temps. Si ce dernier trouvait un voyous en chemin, servant de complice, ne serait-ce qu'en le repérant le temps d'avoir un costume, ce serait ça te prit. Vulgrim devait donner son avis également. Tout ça donnait de l'excitation au félidé.

Ce démon était plus qu’intéressant, mais l'utilité de faire des victimes n'était pas en jeu. Le tout étant de s'amuser et de voler, puis d'en profiter, point barre ! Rien de plus simple sur le papier, mais une fois en terrain, peut être que les choses ne se dérouleraient pas comme prévues ? Nous verrions.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Mer 8 Fév - 21:18



Les nouilles à la vapeur

En écoutant les recommandations du félin, le monstre sourit. Les choses s'annonçaient vraiment bien parties pour être drôles!

Cette histoire de mariage était une véritable aubaine, ils allaient pouvoir profiter de la foule pour se dissimuler avec leurs costumes. Quant à la poudre, il aimait bien l'idée du matou. Laisser faire les trucs risqués à un mec qui n'avait rien demandé, ça ça avait de la gueule.

-Bien... ricana le démon. Le plan à l'air de tenir la route. Pour ce qui est des préparatifs, je pense qu'on devrait se répartir les tâches. Ça nous permettra d'aller plus vite. Je m'occupe de la poudre et des feux d'artifice. Je te laisse la partie costumes. Indiqua-t-il.

Et juste avant de partir il se retourna une dernière fois:

-Ah et une petite précision... je m'occupe de nous dénicher un clodo capable de répondre à notre demande. Ne t'en fais pas, je sais être persuasif... Dit-il en lui adressant un clin d’œil.

En cherchant un peu, Vulgrim parvint aisément à trouver un marchand capable de lui fournir les matières premières dont il avait besoin. Il était courant en cette période de l'année d'acheter des pétards ou encore des feux d'artifice pour les habitants. En revanche, l'énorme quantité que demanda l'étrange inconnu caché sous sa cape fit s'interroger le vendeur qui arque bouta un sourcil en entendant la commande.

-Ne vous en fait pas. Le rassura-t-il. C'est pour l'anniversaire d'un ami, nous souhaitons lui faire une surprise et rester discrets.

-Et bien avec tout ça votre ami va pouvoir éclairer le ciel toute la nuit. Commenta le gérant.

Mais il ne le retint pas plus et lui laissa accéder à la fameuse poudre inflammable.

Une fois ses emplettes faites, le démon s'empressa d'attaquer la partie qui l'intéressait le plus: trouver un guignole pour faire le pigeon à leur place.

Au bout d'une heure d'observation, il remarqua un vieil homme assis sur un banc. Celui-ci n'avait pas bougé depuis que le spectre était arrivé. Il était habillé de vêtements usés, raccommodés et semblait être dépourvu d'une quelconque fortune. En dépit de cela, le vieil homme arborait une attitude heureuse.

Vulgrim s'assit à côté de lui.

-Belle journée pour profiter du lieu, n'est ce pas? Il avait prix un ton enjoué.

-Vous avez raison, ça fait plaisir de voir que les gens peuvent apprécier les choses simples.

-Oui belle journée, pour sûr. Renchérit-il. Enfin sauf que...

Il laissa planer un silence, attendant que le poisson morde.

-Sauf que quoi? Demanda le vieillard gentiment.

-Non, rien. Des problèmes personnels, rien de particulier... Laissant à nouveau le silence arriver.

-Eh bien parlez, les problèmes sont faits pour être racontés! Incita l'ancêtre.

Le spectre sous sa capuche, fit mine de lui jeter un regard timide.

-Rien de grave... Enfin... Bon pour faire simple, j'essaie d'organiser une surprise à mon meilleur ami pour sa fête d'anniversaire.

-Noble attention.

-J'ai donc acheté tout un tas de feux d'artifice et de poudre pour la surprise. Mais voilà, il est le patron d'un casino et ces hommes de main ne souhaitent pas jouer le jeu de la surprise en m'aidant. Je me retrouve donc coincé avec ma caisse que je ne pourrais pas allumer tout seul. Et je ne peux bien sûr pas lui demander de prévenir ses gardes, car il risquerait de comprendre ce que j'essaie de faire... Soupira le monstre en jouant à fond son rôle.

-Mais voyons si ce n'est que cela je peux la déclencher votre pétarade moi! Lui dit l'homme plein de bonne volonté.

-Vraiment? Vous feriez ça? Ce serait merveilleux, comment puis-je vous remercier? S'empressa de dire le comédien avec une fausse joie.

-Bien sûr, ça me ferait même plaisir!

-Vous venez de me sauver la vie Monsieur! Il suffit simplement de mettre le feu aux poudres, et les feux d'artifice sont prévus pour faire effet tout seul. Une fois ça, vous ne devrez cependant pas rester sur les lieux. On ne sait jamais, un pépin est si vite arrivé!

-Tout ce qu'il y a de plus facile!

-Vous êtes d'une grande bonté, permettez-moi de vous offrir ceci pour vous récompenser.

Et sans que le vieux n'ait eu le temps de protester, il lui plaça ce qu'il restait de son argent dans la main, soit environ trois cents yens. L'homme voulut les rendre, mais Vulgrim ne le laissa pas discuter, de toute façon ce n'était rien à côté de ce qu'ils allaient rafler.

Du point de vue de l'engeance, il ne faisait que distribuer un poison mortel: l'argent. Qu'importe si dans le cas présent cela se rapprochait d'une bonne intention. Au final, l'argent répandait toujours le mal autour de lui.

-Je serais sûrement déguisé, mais le moment venu je vous ferai signe et vous lancerai le feu aux poudres! Tout en parlant, il écrit sur un papier qu'il lui tendit le lieu, la date et l'heure à laquelle leur naïf complice devrait les rejoindre.

Après quoi, le spectre s'excusa de devoir le laisser aussi prestement et se dirigea vers l'endroit où il devait retrouver son chaton favoris. "Je me demande bien comment s'en est tiré la boule de poils de son côté." Se questionna-t-il, curieux.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Jeu 9 Fév - 14:28



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur




Le plan bien huilé, Sherkhan s'empressa aussi de son coté, ne rechignant pas à cette tâche confié, ni même au fait que Vulgrim veuille s'occuper d'acheter la poudre et trouver le bouc-émissaire. Le matou faisait confiance au démon pour cette partie du plan, ce qui ne laissait pas grand chose à faire pour l'Ayns, mais tant pis. Qu'à cela ne tienne, en se baladant, peut être aurait t'il d'autres idées lumineuses ? Qui sait.

En tout cas, une fois arrivé devant la boutique de farce et attrape, le léopard s'arrêta. Dedans devait se trouver l'intitulé, mais pas seulement. Des costumes festifs étaient aussi présent et peu de regards étaient portés sur ce genre d'endroit. En entrant, le chat guerrier fit tout de même forte impression de part son immense taille, lui stipulant donc le fait que c'était un bon point de rapidement se déguiser !

Prenant alors deux costumes et deux gros masque, l'un formant un lion des fêtes chinoises et l'autre une bélier, ainsi que de longue tunique recouvrant avec assez de tissu tout le corps, mais laissant de quoi se mouvoir. L'Ayns avait pensé aux cornes de Vulgrim, pas forcément rétractable, au moins ce dernier pourrait faire croire que cela faisait parti du masque de bélier... Juste un doublon de cornes. Personne n'y ferait attention au final.

Ce sera tout ? Vous allez ou avec ces beaux costumes ?

Au mariage d'un ami.

Aaah, le mariage de Tchang Sakujo, le proprietaire du Flacon argenté ?

Non, je ne suis qu'un ami de l'un des invités. Je ne suis pas aussi festif d'ordinaire et j'y vais pour faire plaisir a ce dit ami.

Ahah, je vois je vois. 130 yens s'il vous plait.

On ne sait jamais, par prudence ou pour éviter le piège, Sherkhan n'affirma rien. Si jamais ce Tchang n'était pas le vrai nom ou que le "flacon argenté" n'existait pas ? Même s'il doute que ce gérant de farce et attrape soit aussi malin, on pouvait vite se retrouver piéger par un tiers. Dans le doute, le félidé préféra dire qu'il était l'ami d'un ami et noyer le poisson. Payant ses costumes il quitta le magasin pour se mettre dans une ruelle.

La dessus, ce dernier se prépara et mit le siens, avant d'aller retrouver au plus vite le démon qui devait aussi avoir terminé sa tâche. Le fauve devait lui passer sa part du costume puis tout deux, se diriger au mariage si tenté que les préparatifs artificiers soient prêts ?

Bref, en explorant à nouveau la ville, l'Ayns ne tarda pas à reconnaitre l'immense masse noire, s'approchant a grand pas, bardé d'un apparat méconnaissable si ce n'est par sa taille. Le félidé lui parla alors ;

J'ai les costumes, voici le tiens. Avec un superbe masque de bélier. Tu peux passer tes cornes ici, j'ai fais des fentes. Le mariage ne vas pas tarder, nous n'avons pas besoin d'y aller directement, juste patienter dans une rue adjacente et nous y mêler une fois qu'ils remonterons.

Tout en attendant un peu, quelques minutes, que le cornu lui explique ce qui s'etait passé, qui il avait choisi pour le rôle de l'allumeur de poudre, Sherkhan finit par entendre le bruit de quelques clairons et tambours. Au loin, la fête et fiesta se profilait avec une petite armée de danseurs et danseuses, de fakir ou encore de musiciens. C'était une grosse assemblée et cela tombait bien. La mégalomanie mafieuse n'aurait pas pu être mieux accueillie.

En attendant, il était probable que ce type ne soit pas le propriétaire de l'As des As, mais un ami du propriétaire, le fils peut être ? Lui, dirigeait le flacon argenté et l'Ayns n'avait pas manqué, un peu avant de rejoindre le démon, de se renseigner sur cet endroit. C'était un autre casino, plus petit que celui repéré par le flottant. Mais en verifiant les noms de famille, aucun doute n'était permis. Ce quartier appartenait à la même mafia...

Les voila, j’espère que tout se passera bien pour l'explosion. Ils serons là dans deux minutes.

Et cela ne loupa pas, le groupe commençait à passer. Tous dans un ordre parfaitement rigoureux. Les personnes lambda s'étaient également rassemblées sur les trottoirs de la cité pour observer le grand spectacle. Attention, ce serait bientôt à Vulgrim et Sherkhan d'entrer en scène et remonter la rue discrètement.

A nous, allons y !

Au moment ou plein de personnes en costumes suivait le peloton, le matou écarta quelques personnes et s'inséra convenablement dans la foule masquée. C'était pour le moment parfait. La grande rue se profilait alors... L'As des As serait à portée dans moins de trois minutes. Le signal avec Vulgrim devrait être au top !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Jeu 9 Fév - 20:39



Les nouilles à la vapeur

Accompagnant Sherkhan dans la foule, l'étrange personnage à tête de bouc passait totalement inaperçu dans la marée humaine. À côté d'eux, des danseurs et des musiciens s'occupaient d'émerveiller le public.

Partout des exclamations et des cris pour signifier le bonheur des habitants d'apercevoir une telle troupe. Les jeunes enfants agitaient des lanternes et lançaient des confettis sur le dos de l'un de leurs parents. Depuis les fenêtres de leur maison, les chanceux pouvaient contempler le spectacle avec un point de vue en hauteur.

-Wahou! Elles sont trop bien faite vos cornes! Comment les avaient vous créé? S'exclama un jeune homme caché sous un masque de renard.

-Secret professionel. Rigola le démon.

Ils continuèrent ainsi leur procession durant un bon quart d'heure, avant d'avoir le casino en ligne de vue. Plus que quelques minutes avant le début du plan.

-Prêt pour les véritables festivités? Lança Vulgrim en direction du matou pour le taquiner.

Le diable n'était pas effrayé. Au contraire, il sentait l'excitation monter en lui. Les risques étaient réels, et les conséquences en cas de problèmes pouvaient être lourdes. Mais n'était ce pas ça justement qui était excitant?

Le spectre repéra son pigeon favoris. Le vieil homme attendait comme prévu à l'endroit, adossé à une caisse énorme placée juste à côté du casino. Le monstre à tête de bélier fit un signe de la main au vieillard, qui une fois remarqué s'attela à sa tâche.

Comme ils étaient assez loin, les complices ne virent pas entièrement l'action. Mais ils purent constater qu'après s'être penché en avant pour trifouiller la caisse, le vieux parti prestement comme on lui avait indiqué.

BOUM! Une violente explosion se produisit, et une gerbe d'étincelles se répandit au-dessus des rues. D'autres explosions parvinrent de l'As des As. De dehors, on voyait seulement de nombreuses fumées multicolore.

Des personnels du lieu commençaient à sortir en toussant.

-Au... Koff... Au feu... Koff. Articula l'un d'entre eux.

-Vite. Souffla le démon.

Les deux voleurs se jetèrent dans l'entrée du palais de l'avarice sans vraiment se faire remarquer par les gens qui commençaient à paniquer.

À l'intérieur, l'épaisse fumée ne laissait pas voir plus loin que son nez. Mais le poilu et le cornu savaient où trouver leur trésor. On apercevait gardes sortir prestement en crachant leurs poumons. Le feu était en train de se répandre à l'étage supérieur.

-C'est parti! Cria la sombre créature en s'enfonçant dans l'épais brouillard.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Ven 10 Fév - 12:48



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur




Le duo entra dans la foule costumée, tous dansèrent et l'heure était à la fête, mais au fond, deux individus savaient que tout finirait pas ne pas si bien se passer. Enfin pour eux, si. L'investissement était de petite marge face aux gains qu'ils engrangeraient. Cependant après un tel coup, la question des restaurants ne se poseraient évidemment plus. Au moins, en étant masqués comme cela, si ça réussissait, aucune primes ne seraient sur leurs têtes. L'Ayns et le démon demeurant des braqueurs anonymes.

Quand Vulgrim se tourna vers le léopard, pour lui demander si ce dernier était fin prêt pour les hostilités, ce dernier acquiesça d'un mouvement de tête, enfin, de casque. La paire n'était pas effrayés, mais au contraire, le fauve comme le flottant étaient excités à l'idée de ce casse. C'était un sacré coup après tout. L'adrénaline montait au fur et à mesure que l'écart entre eux et l'As des As s'amenuisait.

Le bouc-émissaire était là aussi et ce dernier avait comprit le geste de main du cornu, c'était le signe qu'il fallait pour mettre en place la seconde partie du plan. Sans doute l'une des plus importante et pourtant, confiée à un simple inconnu. Le culot avait tendance à payer, quand ce dernier était à la fois organisé et que la chance souriait aussi.

C'est l'heure.

Lorsque les premières explosions retentirent et que le personnel du casino sortait, Vulgrim fonça à l'entrée, suivit de près par Sherkhan. Avec l'incendie, la fumée, la panique et la confusion, entrer fut d'une simplicité enfantine et ce, sans être directement repéré. Les mafieux et gardes tentaient à la fois de maintenir l'ordre, évacuer des gens mais aussi, garder ou transporter la monnaie évidemment.

Heureusement, le duo avait vu ou se trouvait le guichet plus tôt, en analysant les lieux de fond en comble. L'effet de surprise étant avec eux, le félidé en profita pour s'enfoncer dans la sombre fumée à son tour. Le flottant le précédait de peu, le guichet était droit devant. Il y'avait quelques sabreurs pour proteger l'évacuation des caisses et des jetons.

Passant par dessus l'épaisse et haute grille, le félin utilisa sa queue pour étranger l'un des mafieux et l'envoyer dans le décors, puis ses pattes pour dégager le second. La dernière personne était une femme en kimono de soi, au sol, avec des sacs et des valises. Sans doute une mafieuse aussi...

Par ici les yens ! Le sac, les bijoux, les jetons, dépêche toi humaine !

Ce fut peut être la seule erreur du matou dans ce casse. Le fait d'appeler la femme "humaine", le trompait donc dans sa condition. Mais par habitude, le fauve ne s'en était rendu compte que trop tard et tenta de rattraper sa bourde tant bien que mal. L'adrénaline faisait parfois faire des choses incongrues. Passant alors sa queue autour du cou de la demoiselle, Sherkhan serra, fort... De plus en plus fort. Elle savait, si un témoigna avait lieu plus tard, cette information essentielle aurait pu le condamner. La jeune femme perdit connaissance.

Sherkhan continua de serrer, le cerveau n'était sans doute plus oxygéné, cela pouvait parfois faire avoir des amnésie ou des séquelles. Mais est-ce que Vulgrim serait pour le meurtre ? Pas si sur... L'Ayns ne l'était pas lui même et ne voulait pas que cela dégénère d'avantage. Alors, celui ci relâcha de lui même la pression. La mafieuse n'était pas morte, mais dans les vapes profondes.

S'accroupissant pour ramasser le maximum de yens, de jetons et d'autres choses, il fallait esperer compter sur l'aide du cornu pour avoir le reste et fuir.

Bon, trois minutes avant des possibles renforts et l'incendie maîtrisé. On se bouge !


Hrp : Je t'autorise a bouger mon perso au prochain post si tu le souhaite, pour qu'on "sortent" de là.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Ven 10 Fév - 14:17



Les nouilles à la vapeur

Arrivant devant la caisse, son compagnon sauta sur deux des gardes et dans une impressionnante figure aérienne parvint à les neutraliser en même temps.

Le démon lui en avait repéré en troisième près du comptoir. Le corps-à-corps n'était pas sa spécialité, mais caché derrière une épaisse fumée n'importe qui avait un avantage. Il tendit ses quatres bras et lança deux uppercuts fulgurants. Alors que l'homme aveuglé encaissait les coups, il l'agrippa de ses deux mains restantes et le projeta le plus loin possible dans le brouillard. Espérant que cela suffirait.

Pendant ce temps, le chat, lui, avait failli tuer une jeune femme. Les marques sur son coup indiquaient clairement qu'elle n'était pas passée loin du sommeil éternel. Mais pourquoi donc le félin s'était-il arrêté en si bon chemin? Avait-il des remords? Pfff... Visiblement, même les grands criminels avaient une conscience. Quel dommage.

Il aurait été à sa place, il n'aurait pas hésité longtemps. Tuer ne le dérangeait absolument pas, mais il comprenait la faiblesse de caractère des gens quand il s'agissait d'ôter une vie, même si il y voyait là de l'idiotie. De toute façon, il n'était pas l'heure à la réflexion.

Sortant à son tour son grand sac de toile, il commença à récupérer le magot. "Hé hé, avec quatre bras ça va plus vite!" ricana-t-il. En un éclair, la caisse était vide du côté de Vulgrim et son sac bien rempli. Il jeta un coup d'oeil à Sherkhan qui semblait lui aussi s'être bien débrouillé pour ramasser le trésor.

-On bouge maintenant! Cria-t-il.

S'élançant vers la sortie de secours à côté d'eux, les cambrioleurs arrivèrent dans la ruelle derrière le bâtiment. Des joueurs du casino étaient regroupés en essayant d'avaler autant d'air frais que possible.

-Ils sont partis par là! Hurla un yakuza non loin d'eux.

Vulgrim et Sherkhan se regardèrent un instant avant de conclure dans un silence muet "On se sépare."

Avec une incroyable agilité, le matou, toutes griffes dehors escalada d'une traite le bâtiment en face de lui. Son ascension n'avait duré que quelques secondes et déjà il s'enfuyait en courant sur les toits.

Le spectre, nettement moins doué pour les acrobaties, se dépêcha de rejoindre une rue pleine de monde. Comme ils l'avaient prévu, le mariage avait attiré beaucoup de touristes, et le démon n'eut aucun mal à se glisser discrètement entre les gens attroupés tel des moutons devant l'incendie.

La créature était contente. Le coup s'était déroulé comme prévu, sans accroche. Et désormais il ne restait plus qu'à faire profil bas pendant un temps avant de rejoindre le félidé. À peine arrivé que déjà il foutait la merde dans Kosaten, voilà qui était exquis!

Lorsque ses poursuivants arrivèrent sur les lieux, ils ne parvinrent pas à localiser le criminel. Étrangement, la seule chose qu'ils retrouvèrent dans les décombres était un masque de bélier.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 355
Yens : 81
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 88
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Ven 10 Fév - 22:29



feat.Vulgrim
Les nouilles à la vapeur




Comme prévu, comme sur des roulettes même, le plan se déroula sans aucun accrocs, sauf peut être cette femme qu'il ne s'était pas résolu à achever. Elle oublierait sans doute de toute manière. Peu de chance que cette petite humaine s'éveille de son coma, ni avec toute sa tête. Quoiqu'il en soit, le duo amassa le plus de sommes possible. Puis d'un commun accord se séparèrent une fois la ruelle rejoint.

Sherkhan monta sur les charpentes ou les murs, atteignant sans difficulté et avec finesse les toitures à la manière d'un ninja. Vulgrim se débrouillerait surement de son coté, de toute manière à partir de ce court instant, le jeu était parti en chacun pour soi. Si l'un des deux étaient chopés, tant pis pour lui, ce dernier paierait pour la paire. Mais ce ne fut heureusement pas le cas.

Les mafieux et yakuza du coin tentèrent bien entendu de poursuivre chaque braqueur. Des lanternes et des sortes de lances immenses pour attraper quelqu'un par le cou, cependant en terme de vitesse ces derniers étaient totalement dépassés. Bientôt, l'Ayns mit un vent significatif et lorsque celui ci se trouva un peu en sécurité, quitta son costume et emballa l'or volé des sacs, dans le tissus du costume transformé en énorme balluchon.

Bien sanglé sur son dos, il parvint à rejoindre une rue et se calma un peu. Son coeur palpitait un peu, mais c'était vraiment une très bonne experience. Voleur et récupérateur se croisaient ainsi en une action. Retrouver le spectre pour se dire Adieu, était la dernière action que souhaitait faire le félidé aujourd'hui. Son odeur retracé, il n'eut aucun mal à remonter à lui.

Hey Vulgrim ! C'était sympa. J'ai compté ma part, j'ai pris pour environs huit mille deux cent yens, quelques bijoux, et ces jetons que je réutiliserais plus tard. Et toi ?

Est ce que chacun gardait sa part ou bien, partageraient t'ils équitablement ? Après tout, la prise de risque, le plan, l'avance, tout le monde avait participé de la même manière et à même hauteur. C'était donc normal de faire le bon vieux fifty fifty.

Je te propose un cinquante cinquante et ensuite on se sépare. Inutile de faire les réstaurants après ce coup. Ni de trop rester dans le coin.

Mais qu'en penserait le cornu ? Lui qui s'était après tout terriblement amusé dans cette histoire, ne connaissait peut être aucune limite ? Peu importe, car pour le félin, le choix de la prudence était primordial et primait sur le reste de ses possibles réponses. Cependant, un adieu n'était pas un adieu sans un bel au revoir.

C'était une bonne journée.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   Sam 11 Fév - 9:07



Les nouilles à la vapeur

Après s'être échappé dans l'ombre, le démon avait alors rejoint son partenaire pour finaliser leur casse en bon et du forme. Le partage de l'argent!

Le Seigneur de l'Avidité n'avait pas perdu ses talents d'estimation en ce qui concernait la fortune et le commerce. Aussi, il avait calculé le montant de sa part en prenant en compte le prix moyen de revente des objets sur le commerce à environ dix mille quatre cent cinquante six yens. Un bon départ pour quelqu'un comme lui qui venait d'arriver en ce monde!

Transportant son honnête trésor durement gagné, le squelettique fantôme rejoignit le félin pour clarifier leur situation bancaire.

Le chat lui annonça une somme légèrement inférieure à la sienne. Le cornu remédia à la situation:

-D'après le contenu de ton sac, si j'ajoute les objets bruts, ça te donne un truc comme... environ neuf mille cinquante deux yens. Je t'épargne la virgule. Du coup, si on fait cinquante cinquante, ça nous fait donc... neuf mille sept cent cinquante quatre yens chacun. Je t'offre les jetons, de toute façon ils ne me seront pas très utiles.

Vulgrim avait débité ça tellement rapidement que le chaton avait cligné des yeux. Les calculs avec de la monnaie à la clé c'était son truc, il était fait pour ça. Littéralement.

Il n'avait même pas vraiment pensé à essayer d'arnaquer Sherkhan. L'Ayns l'avait aidé à répandre le chaos, et en plus en volant de l'argent, quoi de mieux pour le monstre! Non, clairement le félin méritait son salaire.

Quelle merveilleuse sensation que d'avoir accompli cette tâche qui transcendait l'existence même! Que de bonheur de sentir le malheur de toutes les victimes de leur méfait! Ah... voilà bien longtemps qu'il n'avait pas été aussi euphorique... C'était de loin le moment lui plus divertissant qu'il avait eu à passer en Kosaten.

En tout cas pour l'instant. Car les projets du Sombre Seigneur ne s'arrêtaient pas là... Ne laissant transparaître qu'un sourire de satisfaction, il reprit son discours:

-Comme tu l'as souligné il est prudent de ne pas rester dans le coin. Il serait dangereux de recommencer de suite. Nous allons désormais quitter la ville chacun de notre côté pour ne pas attirer l'attention sur nous.

Il marqua une pause et rajouta:

-C'était vraiment sympa l'ami. J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir. Bonne route Sherkhan.

Ce n'était pas dans les habitudes de Vulgrim les effusions d'adieu. Mais il pensait vraiment ce qu'il avait dit. Il savait très bien qu'un jour, peut-être que le matou le trahirait, ou l'inverse. Mais pour l'instant il lui accordait tout de même un certain respect.

-C'était une bonne journée. Conclut-il.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les nouilles à la vapeur   

Revenir en haut Aller en bas
Les nouilles à la vapeur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai froid aux nouilles.
» Combien de chevaux-vapeur sur notre Forum?
» La Vapeur des Soupirs [PV-Rin]
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ♦ Hélène & Lilieth
» Collier de Nouilles | Le collier qui paaarle. ♫ | KIT À FAIRE D'ICI LE 30 JUIN |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands :: Shiryoku-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.