Partagez | .
À la croisée des mondes, le début de l'aventure
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Jeu 27 Nov - 18:15

Il faisait chaud aujourd'hui. Certes, pas aussi chaud que dans la sixième prison des Enfer et le fleuve de sang bouillant qui composait sa première vallée mortelle mais: il avait perdu la sensation de chaleur et de froids depuis des siècles, depuis qu'il était devenu spectre il y a plusieurs millénaires. Ressentir la chaleur du soleil et la morsure du vent depuis tant de siècles était... Assez dérangeant pour l'ancien juge des enfers qui, depuis quelques jours déjà, réapprenait petit à petit comment vivaient les vivants de ce monde. La transition n'était pas bien facile il devait l'avouer et le fait qu'il se trouvait dans un monde totalement différent du sien ne l'aidait en rien: retrouver son humanité dans un endroit qui lui était inconnu était surement l'une des épreuves les plus difficiles qu'il aurait à surmonter pour faire pénitence de ses péches mais, il relèverait le défi, comme toujours !

Assis sur la pandora box contenant son surplis, Rhadamanthys observa le long chemin de terre sur lequel il avait marché des heures durant depuis qu'il était "tombé " dans ce monde: d'une région froide, il avait fini par arriver dans un lieu plus tempéré après deux jours de marche tout en évitant soigneusement de se mêler à la population tout en remarquant au passage qu'il comprenait leurs langues et qu'il avait une étrange impression quand certaines personnes passèrent à coté de lui. C'était un peu comme lorsqu'il ressentait la présence d'un cosmos, d'une aura non loin de lui sans pour autant devenir pleinement à qui elle appartenait... Mais quoi de plus normal: il avait perdu la majeure partie de ses pouvoirs et sa cosmo-énergie était endormi depuis sa "mort" des mains de celui qui se faisait passer pour son maître. Et pour ne rien arranger, soupira l'ancien spectre en ouvrant un pan de sa chemise pour observer son torse: il y avait cette étrange inscription bleuté sur le coté gauche de son buste, à l'exacte endroit où Régulus lui avait arraché le coeur des jours plus tôt. Oh seigneur, qu'il avait l'impression que cette histoire datait d'a peine deux jours... Ce qui n'était pas tout à fait faux à vrai dire.

Soupirant doucement en regardant autour de lui, le juge essaya de voir s'il trouvait quelque chose qui sortait de l'ordinaire: enfin de l'ordinaire, disons plutôt qu'il cherchait ce qui avait l'air de ne pas avoir sa place dans ce monde, comme lui. Voyons voir, la place où il se trouvait n'était pas beaucoup animé : un marchand de fruits et de légume bravait la chaleur pour embêter les rares passants après avoir essuyé de nombreux regards sombres de la part du juge , quelques enfants couraient à perdre haleine sous le soleil et ceux qui avaient un tant sois peu de jugeotte profitait d'avoir une habitation pour se mettre à l'ombre... Après plusieurs minutes à observer, le juge remarqua qu'il n'y avait presque plus personne sur la grande place de la petite ville marchande où il avait fait halte. La faute à la chaleur, grommela intérieurement le juge avant qu'un frisson ne le prenne et, qu'il découvre non loin de lui: une grande forme en cape blanche avec un turban autour de la tête ainsi qu'un teint... Vert ? Il ne lui en fallait pas plus.

Sautant alors depuis la boite contenant son surplis, le juge se posta face à l'étrange personnage qu'il venait de répérer, oubliant de refermer le haut de sa chemise qu'une légère brise entrouvrait de temps en temps pour révéler l'insigne bleuté sur son buste à la peau clair. Sans préambule, Rhadamanthys fixa du regard les yeux sombres de celui qui lui causait le frisson au niveau du sceau sur son corps et l'interpella d'une voix ferme.

"Halte là, créature . Je devine que tu n'es pas de ce lieu et je pense que tu es donc le seule capable de m'aider: accorde moi ton attention et je te le revaudrais le temps voulu ."


Terminât le juge d'un ton clair et légèrement agressif, il n'avait pas pour habitude de quémander de l'aide aux inconnus et cela piquait douloureusement son ego; tout en toisant l'homme qui faisait une tête de plus que lui malgré son un mètre quatre vingt neuf: il espérait des réponses de sa part, même s'il devait les lui arracher de ses mains.

" Je suis étranger à ce monde et tout comme toi: je suis perdu."


Dernière édition par Rhadamanthys le Sam 13 Déc - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Jeu 27 Nov - 19:03

Teacher
You're grown men already

Il tranchait les airs sans que la moindre hésitation n'apparaisse sur son visage vert, ignorant de façon spectaculaire l'altitude a laquelle il se trouvait ainsi que la vitesse utilisée pour se concentrer sur son objectif de rejoindre Seika, la contrée des élus rouges qui était la seule que le Super Namek n'avait pas encore vu. Il savait bien qu'il y avait une fofolle et un élu chelou dans cette verte contrée mais en dehors de cela, ses connaissances concernant cette merveilleuse contrée se voyait limitées.

Le vol était efficace pour se déplacer, en fait, il serait quasiment déjà parti s'il avait la possibilité de tout simplement voler dans l'espace. Bien évidemment, il savait que ce n'était rien d'autre qu'un objectif vide de sens vu que l'univers était différent et que toute planète qu'il avait eu l'occasion de visiter devait sans doute avoir connue un degré de changement des plus élevés mais il pensait déjà que le vol augmentait de façon vaste ses futures capacités.

D'après cette carte achetée y a pas longtemps avec la monnaie de la tuerie des gobelins, il semblerait qu'il soit déjà arrivé dans le pays de Seika vu qu'il volait depuis un moment. Le faux démon entreprit d'étudier les environs, souhaitant bien voir la culture et technologie de Seika mais également conscient qu'on le tuerait ou l'emmènerait devant le boss de ce pays si on savait qu'il était de Fuyu. Calculant ses chances, il entreprit de tout simplement essayer et s'envoler rapidement si jamais du trouble s'approchait, ce qui ne devrait guère arriver si personne ne voit son seau placé dans le dos.

Coupant court l'accélération et descendant de façon rapide vers une forêt, le Namek essaya d'analyser son environnement pour détecter toute forme de vie l'ayant aperçue et se mit en route vers la ville. Après tout, il savait qu'atterrir comme ça en pleine ville risquerait surtout de provoquer un atterrissage catastrophique sur une vieille dame.

Piccolo Jr fit rapidement son chemin dans la forêt et atteignit la ville marchande. Remarquant qu'il avait sans doute atterri au mauvais endroit (pas dans Seika en tout cas), il entreprit quand même d'y aller pour voir de façon efficace à quoi ressemblait ses villes.

Entrer et marcher dans la ville fut plus facile que prévu mais il ne laissa pas sa garde tomber. Neutre ou pas, le pourcentage de chance qu'on décide d'aller voir ce que foutait un Alien ici restait élevé et il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre quand même. Plusieurs années de combat lui avaient appris que la sécurité absolue n'était jamais possible.

Il marchait lentement en observant les comportements humains tels que boire ou simplement le processus de s'échanger des bactéries en posant une lèvre humaine contre une autre. Bien sûr, avoir un Namek comme témoin de son premier plaisir corporel n'était pas réjouissant et bien des gens, dans une activité ou pas, fuyaient en voyant que l'alien les regardaient.[/i

[i]Il rejoignit finalement une grande place vide, probablement causé par la présence d'un autre homme qui semblait bien peu amical et qui transportait une boîte étrange. D'ailleurs, il semblait avoir un seau bleu sur son torse, permettant a Piccolo d'anticiper sa question concernant ce qui lui arrivait en ce moment. Après tout, il avait demandé de façon si polie...


Tu es a Kotasen dans une dimension présumablement différente de celle que dans laquelle tu as évoluée. Si je ne me trompe pas, tu as perdu tout tes pouvoirs en ce moment et tu t'es réveillé avec un seau, tu cherches aussi a faire en sorte qu'un élu moins récent t'aide... Ai-je raison ? ► NOM- X - 24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Jeu 11 Déc - 0:37

Leçon n° 1

Tout était si différent de Cocoon. Un monde où il n'y avait pas la même technologie, et certainement pas les mêmes personnes. Pourtant de son temps, de son univers, Lightning en connaissait du monde, ayant pour gagne pain le devoir de les protéger. Mais ici.. Ici c'était un nouveau départ pour une nouvelle histoire.

La petite famille qui l'avait trouvée quelques jours auparavant avait été si gentille avec la nouvelle venue, mais elle avait eu beau poser toutes les questions qui lui étaient passées par la tête -et dieu sait qu'il y en avait beaucoup-, la petite famille ne lui avait pas appris grand chose excepté qu'elle se trouvait dans le monde de Kosaten et qu'elle était une Élue. C'était bien sa veine de savoir ça sans même comprendre le véritable sens. C'est pourquoi son envie de savoir -entre autre- l'avait fortement poussée vers le chemin de l'aventure, quittant ainsi la petite famille la tête haute et le coeur reconnaissant.

La route n'avait pas montré d'embûche particulière si ce n'était qu'un ou deux animal sauvage. Lors du premier jour, Lightning avait d'ailleurs observé sa marque de l'Cie qui s'était prolongé en un tatouage rouge. Au premier abord la jeune femme avait pris peur, quoi de plus normal quand l'on sait que la marque de l'Cie donne une limitation de temps au marqué pour qu'il accomplisse sa tache, et si celle-ci n'est pas achevée dans le temps imparti, le l'Cie devient fantôme et errent à jamais sur terre sans pour autant interagir sur celle-ci. Mais après une longue réflexion, Lightning avait fini par calmer sa crainte et s'était promis de garder espoir et de tout faire pour ne pas baisser les bras. Pour elle, rien n'était jamais perdu.

Elle avait donc poursuivi sa route droit devant elle sans ne savoir ni où elle était ni où elle allait dans "Kosaten". Finalement, elle arriva dans un lieu ressemblant fortement à une ville marchande pour ces quelques commerçants qui se faisaient une belle concurrence mutuelle. Cela lui rappelait un peu Cocoon cette ambiance, rien de bien méchant, simplement une paisible vie. Du moins c'est ce qu'elle pensait. Marchant dans les rues, le regard quelque peu évasif, Lightning se sentait observée. Quoi de plus normal puisque chacun la regardait passer comme si elle était un extraterrestre descendu de son vaisseau spatial. Elle n'aimait pas ça, pas du tout même. Elle n'aimait pas être le centre de l'attention si ce n'était pas pour mener une bataille. Mais autrement, elle préférait le calme pour se reposer ou pour aller s'entrainer un peu. Mais c'était dans ces moments là, ces moments de solitude face à tous, que sa petite soeur lui manquait terriblement. Elle qui était si joyeuse avectoujours un mot pour rire aurait forcément fait quelque chose de cette situation. Elle aurait même peut-être "sauvé" son aînée des regards assaillants des villageois.

La jeune guerrière qui regardait autour d'elle, bien qu'au fond très mal à l'aise, accéléra le pas dans une direction toujours inconnu, mais ce qui était sûr c'est qu'elle y allait franchement. Elle s'arrêta enfin sur une place bien plus calme, où peu de monde était de sortie. Mais ce fut sur cette place que la jeune femme vit quelque chose de bien plus intriguant et surprenant que les yeux qui étaient braqués sur elle. En effet, ses yeux bleus figés et légèrement écarquillés, elle s'était arrêté sur un être gigantesque, devant arriver ou depasser les deux mètres de haut. Il était de dos, et pourtant ce qui la surpris d'avantage ce furent ses bras, la peau de cet... Chose. Elle ne savait pas trop comment le définir, elle qui n'avait jamais pareil être vivant auparavant, elle le qualifia instinctivement d'alien. Mais quittant un instant ce grand homme vert du regard, elle aperçu un autre spécimen, celui-ci semblant humain. Des quelques mètres où elle se trouvait, Lightning tendit curieusement l'oreille vers ces deux là et, à sa grande surprise, elle compris vaguement qu'ils était aussi perdus qu'elle. Le geant vert sûrement un peu moins puisque en guise de réponse, il affirma certains points que la jeune femme connaissait vaguement. Alors, sous l'emprise de l'envie de comprendre, Lightning s'avança d'un pas sûr, les yeux rivés sur le géant qui l'intriguait -voire l'impressionnait- plus qu'autre chose.

LIGHTNING – Hum.. Excusez-moi. Vous avez parlé d'élus ? Vous savez ce que c'est ?

Demanda-t-elle poliment avant d'enfin jeter un regard sur l'homme à côté. Lightning aussi pouvait surprendre si elle le voulait, après tout elle possédait, trônant sur son dos, ses quatre Gunblades, chacun dans leurs étuis respectifs. De plus ses vêtements ne pouvaient pas être des habits traditionnels : son veston, ses épaulettes, et puis surtout sa demie-cape rouge. Ces éléments montrant une sorte d'appartenance à un autre monde et ce sans prendre en compte ses cheveux de couleur rose et l'impression d'assurznce qu'elle pouvait dégager.

∆ hors rpg ∆

Encore désolée pour ce gros retard.

Pour les admins : Le post précédant qui est celui de l'anciennement Aizen n'est pas à prendre en considération.



© N a l a | C u p p y
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Jeu 11 Déc - 1:45

- Les mystères de Kosaten -



Musique

Le voila qu'il marchait, tout droit, en suivant d'abord son instinct, et puis, parce-qu'il n'avait de  toute façon aucune idée d'ou il était. Mutenroshi, pouvait passer pour un vieillard du coin, son apparence était somme toute banale, sa force de base était élevée pour un humain, mais ici, pas bien grande et lui même ne s'était pas tout de suite rendu compte de ce fait. En tout cas, son apparence était presque lambda, et seuls quelques gadgets le démasquait dans son rôle d'élu. Premièrement, ses lunettes de soleil, ensuite sa carapace peu commune et pour finir, sa chemisette de vacance, pas vraiment au ton médievalo-fantastique. Enfin, peu importe, il continua sa route, jusqu'à sentir quelque chose qu'il connaissait, et qui l'interpella. Le Ki d'un individu de son monde. Haussant les sourcils, il se décida à accélérer le pas.

C'est en courant et en allant un peu plus vite, qu'il se rendit compte, que son endurance et sa force musculaire avait grandement baissé, il était encore à un niveau, relativement bon pour son âge fortement avancé, mais il y'avait clairement anguille sous roche. En tout cas, il ressentait toujours les Ki, et c'était plutôt une bonne nouvelle. L'air dégageait aussi des énergies différentes, plus ou moins fortes et puissantes, et surtout la majorité d'entres-elles, inconnus au petit vieux.

Et puis finalement, il s'avéra qu'il arrive à un village, en ayant suivit une route, il était de plus en plus certain de savoir à qui appartenait le ki qu'il avait senti, mais ses sens avaient eux aussi baissés, et il n'était plus à une surprise prêt ! Bref, entrant dans la ville, évidemment, il croisa de jolie villageoise, qui détournèrent très fortement son attention principale. Il s'approcha de l'une d'entre elle ;

Mutenrôshi parle ;
Hum, oy ma mignonne ! Pourrais-je vous demander de quelle couleur est votre culotte ?


/ SBAFF /

Il se prit une enorme claque, qui mit ses lunettes completement de travers sur sa figure. Il avait l'air étonné, et se disait intérieurement, que les femmes avaient décidément, le mauvais caractere de Bulma, même dans ce monde étrange et particulier. Quoiqu'il en soit, le kame sennin retrouva un semblant de serieux l'espace de deux minutes, replaçant ses lunettes et repartant en direction du ki et des energies qui se côtoyaient depuis tout à l'heure. Et la, il appercut Piccolo ! Il ne pouvait pas se tromper, grand, vert, l'air sévere, le namek était bel et bien là, accompagné par un homme en armure étrange, toute noire et brillante. Il ne vit pas Light tout de suite, et se décida donc d'approcher en courant, content, levant les deux bras en l'air.

Mutenrôshi parle ;
Hohé hohé !!! Piccolo !!! Piccolo !!! Je savais que c'était toi, j'ai senti ton ki. Goku est-t'il ave....


C'est précisément à ce moment la qu'il remarqua la belle Lightning. Cette somptueuse jeune femme, aux cheveux roses, était juste là, à coté, à le regarder (enfin... C'est comme ça qu'il s'imaginait la scène) et n'avoir d'yeux que pour lui. Il faut dire, que Mutenroshi avait son charme. Il oublia un peu le namek pendant cette instant, mais il avait bon gout pour être accompagné d'une si charmante demoiselle. Heureusement, ses lunettes de soleil, cachait son regard, posé successivement sur ses ravissantes jambes, puis ses fesses, sa poitrine et enfin son visage tout mignon. Pas de toute, c'était son style !


Mutenrôshi parle ;
Je... Je ... Je suis Mutenroshi, le dieu des arts martiaux.


En s'approchant de la jeune femme, et en voulant la saluer d'un geste de la main, il fit (peut-être) exprès de glisser sur un cailloux, sa main s'aggripa alors au niveau des hanches de Lightning, avant de glisser sur ses fesses, et qu'il ne tombe. Le kame sennin, se releva en s'époussetant, mais il sentait bien qu'il allait en prendre une...

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Jeu 11 Déc - 21:30


En route vers l'inconnu


En route vers l’inconnu, la femme avait décidé de continuer son chemin et de suivre le chemin de terre qui finirait sans doute par la mener vers un petit village ou une ville où elle pourrait sans aucun doute pouvoir demandé son chemin et poser des questions sur le monde dans lequel elle venait d’atterrir. Elle était déçue de ne pas avoir pu terminer sa tâche avec le policier.

« Je n’avais pas besoin l’aide de Dieu… j’aurais très bien pu m’en sortir seule. Stupide homme barbu de mes deux… »

Ses yeux se perdirent dans le vide alors qu’elle marchait toujours lentement sur le sentier de terre. Elle revoyait les derniers événements avant le flash de lumière. La balle lui perçant l’épaule. Son corps projeté plus loin. Le retentissement du deuxième coup de feu, puis la vive lumière qui l’a transporter dans ce monde. Elle déposa son index et son majeur dans sa plaie encore sanglante. Elle fit pénétré l’extrémité de ses doigts dans la blessure pour en faire sortir du sang un peu plus. La douleur la fit grimacé, puis sourire de satisfaction.

« Je peux au moins me satisfaire avec ça pour un certain temps. »

Le liquide rouge ruissela le long de ses doigts. La jeune femme s’arrêta quelques secondes. Elle retint un gémissement à la fois de plaisir et de douleur. Le bruit de ses doigts massant la chair sanguinolente la faisait presque frissonner.

- Vous allez bien mademoiselle?

Surprise, elle ouvrit grand les yeux. Elle enleva aussitôt ses doigts de sa blessure pour les caché derrière elle en massant le sang sur ses doigts avec son pouce. Tomoe leva la tête pour apercevoir une jeune femme habiller d’un kimono et transportant quelques vivres. Les yeux bleus de l’Amaterasu se déposèrent sur la gorge de la dame qui lui demandait comment elle allait. Pendant quelques secondes, elle s’imaginait déjà passé sa lame sur l’artère principale de la dame, mais elle ne fit rien. Se calmant un peu, Tomoe prit un air un peu piteux et répondit à la femme :

- J’ai été blessé et j’ai parcouru plusieurs kilomètres… savez-vous où est la ville le plus proche?

- Il y a un petit village à quelques mètres par là. Je vous conseil d’aller voir le médecin du village, il pourra vous soignez. Dépêchez-vous avant que cela ne s’infecte…

- Merci… merci de votre aide…

Tomoe se pencha, mais une fois la tête pencher, son regard s’assombri. Elle n’en avait rien à faire du médecin, mais savoir qu’un petit village se trouvait non loin de sa position lui permettrait sans doute de rencontrer des gens qui pourraient l’aider. Cette dame ne pourrait pas l’aider, elle était si naïve. Si ça n’avait pas été de l’incompréhension de Tomoe sur ce vaste monde, elle aurait sûrement déjà commencé sa torture sur cette dame. Les deux femmes poursuivrent leur route en sens inverse.

Les quelques kilomètres parcourus, Tomoe resta dégoûté par l’architecture vieillot et traditionnels du village sur lequel elle venait de tomber.


«Décidément… je crois que je viens de retomber dans l’ère médiéval. »

Elle entra dans le petit village de quelques habitants à peine. Les villageois à l’extérieur la saluait, mais Tomoe n’était pas intéressé et ne voulait pas se forcer à leur rendre leur salue. Arrivé vers le centre de la cité, l’Amaterasu s’arrêta quand elle aperçu un regroupe de quelques personnes. Un extraterrestre vert attira d’abord son attention, puis l’homme en armure violette, suivi de la jeune femme aux cheveux rose. Elle garda son regard pendant un moment sur la femme. Elle admirait ses courbes, non pas qu’elle était attirée sexuellement vers Lightning, mais plus vers ce désir de vouloir la voir souffrir et crier de douleur, elle semblait avoir une peau tendre et facile à couper avec son couteau. Un petit sourire apparu sur son visage. Le vieillard cacha la vue de Tomoe qui fronça les sourcils.

« Finalement, il y a aussi des extraterrestres dans ce monde … »

Elle s’avança et sortie de l’ombre pour se rapprocher du petit groupe. Avant qu’on ne la remarque, elle cacha son couteau pour qu’on ne la prenne pas pour une menace. Son visage se détendit et elle prit un air généreux devant les autres personnes.

- Vous avez attiré mon attention … Il est rare de croisé un homme vert, un homme en armure, un vieillard et une femme si… hum… enfin de voir toute ces communautés différentes réunis ensembles. Dit-elle en souriant timidement.


©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Dim 14 Déc - 0:49

Pressentant le pouvoir enfoui de l'humanoïde vert, le juge avait invoqué son armure tandis qu'il conversait avec celui-ci, laissant son cosmos énergie naître doucement autour de sa silhouette avant que celle-ci ne vienne vibrer et auréoler la Pandora Box dans son dos. Celle-ci s'ouvrit dans un léger flash de lumière noire et vint recouvrir Rhadamanthys: le parant alors d'obsidiennes et de nuit quand son grand plastron s'installa sur son torse, que ses lourdes épaulières tombèrent sur ses épaules et que son casque coiffa son visage dans l'expression agressive de la Wyverne qui le personnifiait... La manœuvre pouvait paraître hostile mais, si comme il pensait, cet homme était bien plus fort qu'il ne l'était: il lui fallait mettre du poids dans ses mots et pour cela, son surplis lui serait d'un grand secours.

Que cela ai fait pression ou pas sur le grand homme, le juge eut ses réponses et plus encore de sa part. Il n'en revenait pas: il était bien dans un autre monde et par-dessus le marché, d'autres avaient subi le même sort que lui ? Serrant les dents sous la spontanéité des mots du géant vert, le juge recula d'un pas comme accusant le choc de cette révélation avant de regarder l'étrange personnage directement dans les yeux:

" Tu as réponse à tout j'ai l'impression, créature. Et tu vois juste, j'ai bel et bien besoin d'un guide en ce monde étrange... Et je suppose que toi aussi tu es marqué d'un sceau comme la marque bleu que j'ai sur le torse: Que signifie-t-il ? Sommes-nous marqués comme du bétail que l'on jette à l'abattoir ? Ou sommes-nous les jouets des dieux dans ce monde aussi ?"

Demandât Rhadamanthys tandis qu'une flopée de questions vinrent dans son esprit tel un flot que rien n'aurait pu interrompre si sa soif de réponse n'était pas assouvie: rien sauf l'arrivée d'une bien étrange jeune femme portant bon nombre d'arme d'instrument à la forme bien particulière dans le dos. Posant une question à son tour, le juge allait lui demander d'où elle venait quand un nouveau personnage apparu sous l'apparence d'un vieil homme qui, connaissait son interlocuteur à la peau verte. Il siffla alors au namékien tandis que le barbu glissa accidentellement au sol:

"Tu t'appelles donc Piccolo... En voila un nom bien singulier."

Dit-il sans prêter d'avantage attention au vieil homme lubrique: bien qu'il trouve son comportement répugnant, ce n'était pas à lui de le corriger et si la femme qu'il embêtait n'en faisait rien, c'était qu'elle ne valait guére mieux que ce porc à forme humaine. Puis vint une dernière arrivante au sourire trop faux pour être vrai aux yeux du juge des enfers... Cela en faisait du monde alors, il fit étinceler son cosmos sous la forme de violent arc d'énergie électrique le long de son surplis pour attirer leurs attentions à tous tandis que sa voix s'éveilla avec force et sévérité.

" Avant qu'on essaye tous d'avoir des réponses, qui parmi vous se sont réveillé en ce monde étrange avec un sceau bleu en forme de dragon ? Je me nomme Rhadamanthys, j'étais juge des enfers, spectre du Wyverne de l'étoile céleste de la férocité. Comme je porte cette marque, j'aimerais en savoir la signification auprès de "piccolo". Pour ne pas avoir à entendre les questions que j'ai déjà posées: sachez tous que ce monde se nomme Kotasen, un lieu où nous sommes tous les ombres de ce que nous fûmes jadis... Et que nous y sommes tous prisonniers pour l'instant, ai-je tort ?"

Terminât Rhadamanthys en levant les yeux vers Piccolo avec l'attente d'une réponse qui pourrait lui donnait satisfaction... Du moins, autant que possible dans cette étrange monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Dim 14 Déc - 12:37

Teacher
You're grown men already

Ça pouvait paraître bizarre qu'il donne des infos comme ça mais vu sa situation, il devait se faire. En effet, le Namékien n'agissait pas comme cela juste car il avait des idées nobles, bien sûr, il voulait toujours donner un coup de main a quiconque le méritait mais il pensait seulement que l'idée d'avoir d'autres camarades avec lui pourrait aider.

Il n'était pas fin analyste mais savait toutefois que bien peu de ces élus accepteraient la perte de leur pouvoirs et leurs déplacements ici si facilement, et cela pour diverses raisons : simple fierté dans leurs capacités désormais très réduites, désir d'aller sauver leur monde qui se voyait en danger au moment de leur déplacement ou autres. Bien sûr, changer de dimension avait sans doute pu sauver untel d'une attaque dévastatrice ou autres mais là n'était pas la question.

Il ne savait pas ce qu'ils faisaient encore ici sinon que faire la guerre pour des royaumes, républiques et empires différentes mais il ne comptait pas trop le savoir. Rentrer était sa priorité avant toute chose, bien que l'idée d'éliminer un tyran pour le bien de ce monde lui plaisait, après tout, mieux valait essayer d'aider.

Ce fut a ce moment là qu'une jeune fille se ramena et, avec des armes indiquant qu'elle ne faisait certainement pas partie de ce monde. Une technologie comme celle qu'elle avait ne pouvait pas être adaptée aux moyens primaires de Kosaten après tout, reste a savoir comment elle allait faire pour se débrouiller pour recharger ses armes vu qu'elles utilisaient sans aucun doute des munitions.

Elle semblait pas trop savoir ce qu'était des élus, faisant d'elle une toute récente élue. C'était naturel qu'elle soit donc forcée de poser ce types de questions, après tout, les deux hommes présents respiraient "PAS DE CE MONDE", l'un pour des raisons évidentes et l'autre a cause de son armure bien étrange, qui avait sans doute d'autres fonctions que de défendre pour le coup. Il ne put toutefois y réfléchir plus longtemps car il vit une connaissance se ramener.

Mutenroshi, le premier professeur de Goku et l'ancien homme le plus fort du monde. Piccolo le voyait surtout comme un lubrique trop vieux mais via les souvenirs de son père, il avait également pu voir que c'était un homme sérieux quand l'occasion se présentait. Pas qu'il éprouvait beaucoup de respect pour lui quand même, il avait vu trop de perversité en cet homme pour qu'il puisse le tenir en estime après tout. Il prouva par ailleurs rapidement que non, ce n'était guère un moment sérieux pour l'ermite vu qu'il entreprit d'aller faire son pervers avec l'autre.

Il y eut un grand bruit alors que la main de Piccolo rencontra a nouveau son visage et qu'il s'avança pour poser son pied sur le dos du vieillard, pas assez pour l'écraser mais suffisant pour qu'il n'essaye plus de ce genre de trucs. L'autre fit un commentaire sur son nom, probablement surpris qu'un tel être soit nommé après un instrument de musique mais bon, au moins, son nom n'était pas compliqué a écrire, lui.

Se ramena ensuite une AUTRE jeune fille confuse, cinq élus au même endroit, on appelait ça le "rêve d'un leader de pays" mais ça signifiait aussi qu'ils allaient tous poser des questions au Namékien qui se tint prêt, bien qu'il fut fort heureusement "sauvé" quand Rhadamantys entreprit d'attirer l'attention de tout le monde.

Il avait bien résumé le scénario, c'était sympa.

C'est cela oui. Pour faire court, imaginez simplement que tout ce que vous avez pu faire de notable dans votre monde, vous êtes pour l'instant incapable de le faire ici. Inutile de le dire mais vos ennemis les plus costauds ici seront des gardes et non des dieux fous ou autres entités de ce type.

Il croisa ses bras, observant leurs réactions.

Vous pouvez toutefois récupérer progressivement vos capacités, comme je l'ai fait depuis un petit moment. Il va falloir travailler pour ça en revanche, n'imaginez pas que vous allez pouvoir faire tout ce que vous voulez dans une semaine. ► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Mer 17 Déc - 19:49

Leçon n° 1
En quelques minutes cette ville marchande, où il n'y avait que deux ou trois marchands alarmés par l'arrivée de potentiels clients, étaient devenue un point de rencontre. Après Lightning, deux autres élus firent leur apparition.

Tout d'abord, ce fut un vieillard qui, au premier abord, attendrit la jeune femme. Qu'est-ce qu'un petit homme, le dos recourbé, les traits distinctifs de la vieillesse, le crâne dégarni ne comptant pas même un cheveu, et une barbe dont la couleur avait disparu, faisait-il sans cane ou aide extérieure au beau milieu des rues pavées ? Ne devrait-il pas être avec ses amis du troisième âge en train de donner aux oiseaux les morceaux de pain dur que ses vieilles dents ne peuvent plus mâcher. Et puis ce papy interpella dans leur direction, comme s'il y avait eu rendez-vous au préalable.

MUTENROSHI – Hohé hohé !!! Piccolo !!! Piccolo !!![/b] Je savais que c'était toi, j'ai senti ton ki. Goku est-t'il ave....

Lightning regarda en premier l'alien qui semblait être l'intérêt de la venue de ce vieillard. “Piccolo ? Drôle de nom ” Pensa la jeune femme, mais qui n'en dit rien comparé à l'homme en armure. Le vieil homme semblait ne pas l'avoir vu tout de suite, cependant cela vint bien vite. as sa vue, Lightning se demanda si elle n'avait pas quelque chose de coincé entre les lèvres ou collé sur la joue. Elle en devint quelque peu mal à l'aise tant il la fixait. Mais ce n'était pas tout car trop vite, elle sentit le regard -même caché par des lunettes- de cet homme sur son corps! Elle n'en dit cependant rien, espérant que cette manie était un automatisme chez lui. Tout se serait bien déroulé si seulement le papi avait prouvé que les pensées de Lightning étaient véridiques. Finalement, la jeune femme comprit bien vite que les intentions du petit vieux étaient tendancieuses et portées sur la perversité. En tout irrespect, les mains ridées du grand-père se placerent sans retenue sur ses hanches féminines avant même que la jeune femme ne sente glisser celles-ci impunément sur ses fesses. Lightning n'en avait mêle pas remarqué la "chute" provocatrice de cet attouchement.

La fille aux cheveux roses paraissait indignée, plus encore elle en était choquée, par ce qu'il venait de se passer. Elle avait son regard écarquillé posé sur le vieux au sol. Jamais, Ô grand jamais personne n'avait osé la toucher ainsi. Les seuls contacts qu'elle avait ou avoir avec autrui s'étaient contentés de simples embrassades qu'elle avait pu avoir au retour à la vie de sa petite soeur. Lightning finit par se reculer d'un petit pas, obligeant les doigts maladroits à quitter son postérieur. Mais au même moment le grand individu vert l'aida un peu plus en écrasant un petit peu le vieux. En voyant ce pied chaussé sur le dos frêle du vieux, la guerrière releva les yeux vers Piccolo, un regard plein de remerciements tandis que l'homme à l'armure ne semblait que spectateur avec des yeux dénigrant aussi l'humaine. Elle reprit donc son souffle correctement puisqu'elle s'était crispée le temps que le vieil homme la touchait, elle avait retenu sa respiration, contracté ses abdominaux et enfin, elle avait bien évidemment serré les poings, prête à lui en décoller une. Mais comme l'alien l'avait devancée de peu, prenant par ce biais la défense de la jeune femme, elle se contenta de marcher exagérément sur la main fripée du grand-père, prenant le temps de correctement l'écraser de tout son poids.

Sa petite vengeance établie comme si de rien n'était, elle s'écarta du vieil homme ne lui adressant plus aucun regard. Cependant ce fut le tour de l'arrivée d'une jeune fille. Lightning se retourna en entendant sa voix. Elle commença par la plaindre si le grand-père voulait recommencer ses fantasmes sur le corps de cette demoiselle. Ensuite elle se sentit encore une fois mal à l'aise face au regard que cette inconnue pouvait avoir sur elle. Elle n'allait pas faire comme le vieux quand même ! Finalement, Lightning fut d'une part rassurée, mais d'une autre infiniment perplexe. “ Une femme si quoi ? ” Se demanda Lightning quelque peu vexée suite à la remarque de l'autre jeune fille.

Lightning préféra passer outre et elle ne fit que tourner son regard vers les étranges bras de l'homme vert. Il semblait y avoir des morceaux de chaire rosée. Quelle était cette créature ? Pourtant, avant même qu'elle ne cherche d'explication, l'homme en armure les coupa tous dans leurs affaires. Il capta leur attention en mettant en avant sa puissante armure en un halo d'énergie. Ô que Lightning détestait ça. Elle préférait la simplicité, la modestie à ce genre de manière qui consistait à montrer son attirail pour montrer qui paraissait le plus fort. La jeune femme tourna donc la tête vers le fameux Rhadamanthys qui commençait tout juste à se présenter. Elle n'était pas du genre à trop garder ce qu'elle pensait en tête, surtout quand ce qu'elle avait à dire lui deplaisait. Alors, cette fois, elle retrouva son côté franc pour tout étaler, les yeux fixés sur ceux du "juge des Enfers"

LIGHTNING – Je pense que nous avons tous des questions pertinentes à poser. Mais je pense qu'il est inutile que nous ne exposions nos forces à chaque prise de parole.

Elle s'arrêta là, gardant un visage tout à fait humble. Elle repensa cependant à la particularité que l'homme avait soulevé à propos d'une marque bleue sous forme de dragon. Elle repensa à sa trouvaille sur son buste, se confondant avec sa marque de l'Cie. Elle avait vu quelques nuances de rouge mais la forme n'était pas un dragon. La jeune femme posa alors finement ses doigts sur son buste où se trouvait ce tatouage et afficha une mine inquiète. Oui inquiète car d'aussi loin qu'elle se souvenait les marques n'étaient pas de bonne augure, et en l'occurrence, sa marque de l'Cie de Cocoon annonçait le compte à rebours de sa vie. Mais qu'en est-il de ce fameux tatouage de couleur ?

Lightning se tourna de nouveau vers Piccolo qui enrichit les conditions de leur venue ici. Une force affaiblie qu'il fallait retrouver ? C'était un défi qu'elle n'était pas attristée ou découragée de relever. La guerrière avait cependant arrêté ses pensées sur la présence de possibles ennemis. Si cela était possible, la rose songea à la probable présence de sa soeur, car oui seule Serah comptait comme un élément indispensable dans la vie de Lightning. Mais un détail la perturbait, est-ce que tout ses amis avaient été envoyé ici, éparpillés dans Kosaten ? Or, son ancienne question refit surface car ni les uns, ni les autres n'avaient éclairé sa lanterne sur le sens même de l'élu

LIGHTNING – J'imagine que notre venue n'est pas liée au hasard et si, comme Piccolo le dit, notre puissance a été énormément réduite, mais alors qu'est-ce que nous sommes ? Le mot "élu" n'a pas de sens pour moi, si l'un d'entre vous a la réponse en ce qui concerne notre utilité.

Declara-t-elle d'un ton un peu inquiet car elle ne voulait pas rester ici, dans ce monde. Elle voulait retrouver le sien, toprouver un moyen de sauver ses amies Vanille et Fang, sans parler du mariage de sa petite soeur auquel elle voulait quand même assister bien qu'elle restreint bien vite ses rêves : quitter ce monde ne serait sûrement pas aussi simple, mais il fallait d'abord comprendre son fonctionnement.

∆ hors rpg ∆






© N a l a | C u p p y
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Jeu 18 Déc - 17:00

- Les mystères de Kosaten -



Sacré Mutenroshi, il ne changerait jamais ! Il avait mis la jeune femme mal à l'aise, rien qu'en la fixant, et elle semblait disposer de talent, pour percevoir la perversité dans le regard du vieil homme. En tout cas, la chute fut lourde, mais les réactions tout autant. Pendant que Rhadamantys se présentait, que Piccolo faisait un facepalm, une autre jeune femme avait rejoint le groupe, et ce fût à peu près la que le kame sennin se releva, enfin... Tenta de se relever, puisque Lightning se vengeait en lui écrasant la main, et Piccolo le dos, il n'y avait plus de respect dans ce monde de brute, je vous jure ! Mais après un petit moment, le maitre des tortues pu quand même se lever, se frottant le dos, et la main qui était toute rouge, façon cartoonesque.

Evidemment, il fixa l'autre jeune femme, mais il se disait que le groupe n'était pas très receptif, en tout cas, à ses manière d'un autre âge. Il était clair, que s'il tentait autre chose, il s'en prendrait une, bien plus violente, de plus, il sentait que l'autre jeune fille, n'était pas net ! Elle semblait presque arriver comme un cheveux sur la soupe. En tout cas, le Kame sennin arriva vers Rhadamantys, pour lui parler.


Mutenrôshi parle ;
Radentifrice ? juge des enfers et spec... Oulala, mon petit, c'est un nom bien compliqué !


Il toussota un peu, et puis se retourna vers le groupe entier, ayant désormais retrouvé son calme, même si ses yeux bifurquaient entre Light et la nouvelle arrivant, une filet de sang était encore visible sous ses narines, mais il se retenait. Il fallait bien avouer que les deux filles ici présentes, étaient charmantes et mignonnes et tout à fait son style. Kawai et aux belles formes, cependant, il resta pour le moment en distance, vu que le namek l'avait presque tué sur le coup. Il écouta donc les explications du géant vert, avec intérêt.

Mutenrôshi parle ;
Kosaten ? Et nous sommes affaiblis... Hmm... Que diable se passe t'il donc en ce monde.


En tout cas, Muten commençait à cerner l'histoire, le truc des élus, lorsqu'il rencontra la fermière. Ainsi, c'était une sorte de monde sub-parallèle ou un truc comme ça. Un peu comme la salle du temps, hors réalité, mais qui regroupait un bon nombre de personnages et personnes, venant d'autres univers. Ce que pouvait affirmer Tortue géniale, c'est que les nanas des autres univers, étaient plutôt sexy ! Mais peu réceptives, tout comme Chichi ou Bulma, dommage.

Mutenrôshi parle ;
Je suis Mutenroshi, enchanté !


Il aurait pu ajouter, qu'il était le plus fort du monde, mais c'était un vieux souvenir, et même ici, il semblait déjà dépassé par le ki énorme de Piccolo. Il ne lui restait donc plus qu'à écouter tranquillement, tout en regardant les courbes des deux jeunes femmes. D'ailleurs, il posa sa carapace pour s'y asseoir et attendit un peu, regrettant intérieurement, de ne pas avoir d'appareil photo, pour Tomoe et Light.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Jeu 18 Déc - 19:11


Un monde de fou!


Tomoe venait de tomber dans un monde de fou! Un homme en armure se présenta sous un nom trop compliquer pour que la jeune femme puisse s’en rappeler. Il se disait être le juge des enfers et le spectre d’une étoile. Du blabla que la jeune femme n’arrivait même pas à comprendre, mais elle souriait pour ne pas montrer son désintérêt total envers cette pseudo religion cosmique. La religion la dégoûtait tout simplement, cela ne lui donnait même pas envie de disséquer l’individu derrière son armure violette.

« Je crois que la balle m’a seulement assommé et je suis en train d’halluciné. Un gars en armure datant de la période médiéval qui prétend jugé les enfers? C’est quoi ces conneries?! En plus de tomber dans un monde médiéval, je tombe sur des gens pro religion… je préférais encore me faire pourchasser par la police. »

L’extraterrestre sous le nom de piccolo prit la parole en expliquant que les nouveaux élus n’avaient plus toute la force qu’il avait dans leur monde d’origine. Qu’il recommençait dit-on à zéro et qu’ils devraient reprendre leur force d’antan. La jeune femme détourna brièvement le regard. Elle ne semblait pas être le genre de femme à combattre ni même à avoir un quelconque pouvoir.

« Faible… moi?! Pff… c’est des conneries tout ça… je ne me sens pas moins forte que dans mon monde. Cela ne va certainement pas m’empêcher de tous vous égorger vif. »

La discussion tournait sur les raisons de leurs venus sur Kosaten. En effet, Tomoe ne savait pas pourquoi elle s’était réincarner dans ce monde. À la base, elle devait s’échapper de la police, mais quelques choses l’avaient empêché de se faire atteindre par une deuxième balle. Personne de présent ne savait vraiment les raisons de leur venu dans ce monde. Tomoe fit un pas en avant pour s’exprimer, toujours aussi timide.

- Peut…Peut-être que nous devions sauver ce monde d’une menace? Vous savez… ou pas, mais dans les films de mon monde, il y a toujours une raison à ce genre d’événements et l’une des premières c’est que nous devons sauver ce monde.

« Sachez par contre que je ne vous sauverais pas… Je me dégoûte moi-même à sortir ce genre de conneries.»

- Je m’appel Tomoe Amaterasu… Enchanté de vous rencontrer.

« Enchanté de vous massacrez dans un avenir proche. »
Petit sourire en coin.


©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Sam 20 Déc - 13:30

Le regard dur, les yeux dorés du juge des enfers heurtèrent ceux de la jeune guerrière sans se démonter: au contraire quand il la toisait avec un dédain certain pour ses paroles, il n'avait pas d'ordre à recevoir de personne hormis de son maître et lui montra clairement en sifflant avec mépris avant de se concentrer sur la petite péripétie amusante qui se montra sous la forme du pied de Piccolo sur la carapace du vieil homme libidineux. Un semblant de calme s'était installé par la suite dans le petit groupe une fois que le vieux personnage à lunettes eut été molesté par l'alien vert et par la jeune femme aux cheveux roses: au moins, elle avait un tant sois peu de fierté pour ne pas laisser passer ce genre de comportement malvenu et non désiré... Quoique Piccolo lui, semble bien apprécier le fait de marcher sur le vieillard à l'apparence de tortue. Un litige existait en eux . En tout cas, il ne semblait pas le porter dans son coeur, s'amusa le juge en se demandant ce qu'avait pu faire cette "tortue pas trop génial" a ce géant vert pour subir un tel courroux. Que la vieillesse était affligeante... Voilà ce qui se passait quand on vivait depuis beaucoup trop longtemps et une chance pour lui, il avait toujours trouvé la mort bien avant d'atteindre un âge pareil et il en était plutôt ravi: jamais il n'aurait osé se présenter si décadent et si stupide à la vue de son maître.

"Vieil homme... Ne me donne pas d'avantage de raison d'abréger vôtre vie bien trop longue ..."

Dit-il après que le barbu caparaçonné n'ai écorché son nom de manière peu plaisante... Puis essaya de suivre les mots de Piccolo qui leur expliqua alors qu'ils n'étaient pas plus fort que le commun des mortels... Et que lesdits mortels autour de lui ne pouvaient s’empêcher de sortir des inepties toujours plus ennuyantes les unes que les autres. Après de longues minutes, il semblait plus qu'évident que la stupidité n'était pas que l’apanage du vieux barbu mais touchait aussi Lightning ainsi celle qui semblait être la plus jeune du groupe: une jeune fille vêtu de rouge et à la langue bien pendu avait trouvé bon de donner son avis avec des commentaires digne d'être gravé en épitaphe sur la tombe qu'on risquait de lui creuser si elle continuait à lancer autant d'ineptie dans l'air... Serrant les dents, le juge crachât alors d'un ton acerbe en élevant la voix.

" Élu ? Nous sommes marqués comme du bétail prêt à être envoyé à abattoir: nous avons été arraché a notre monde et pourquoi ? Vous n'êtes pas naïf, vous êtes complètement stupide si vous n'avez pas encore compris et seul Piccolo a dû le comprendre s'il a survécu ici bien plus longtemps afin de retrouver une partie de sa force ! Je ne vois que des semblants de guerrier ici et pourtant, c'est surement la raison de notre présence ! Nous avons été appelé pour nous battre et mourir."

Le juge lança un regard sévère a tous, se demandant si certain avaient été marqué avec le même sceau bleu que lui et qui pourrait se trouver sur son chemin avant de tourner les talons tout en refermant les ailes dans son dos:

"J'en ai assez entendu. Je vous laisse vous inventer des histoires et je vais chercher des vrais réponses là où on pourra me répondre... Quant à toi la gamine: essaye un peu de venir me charcuter et je te promet que c'est toi qui finira en morceau de viande, parole de Rhadamanthys."

Terminât-il en commençant a se retirer vers l'endroit où il sentait venir un léger vent glacé ... Sans le savoir, il se dirigeait vers la forêt d'émeraude et plus loin encore: les frontières de Fuyu.

Arrow Rhadamanthys quitte le topic

(Merci pour avoir fait connaissance les amis, j’espère que je laisserais un bon souvenir a chacun de vous :3 )
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Dim 21 Déc - 12:57

Teacher
You're grown men already

Ils semblaient de toute évidence confus et surpris en entendant cette phrase affreuse qu'était le "vous avez perdu tout vos pouvoirs". Ça ne voulait pas dire grand choses pour certains individus qui utilisaient des capacités relativement normales mais pour eux, qui possédaient sans nul doute des capacités spéciales, c'était plutôt catastrophique.

Il ne savait pas vraiment d'où ils venaient par ailleurs, ni même leurs intentions. On pouvait faire son bon samaritain mais il se pouvait très bien que les personnes réunies ici soit en vérité des antagonistes qui allaient tout faire pour ravager ce monde, ce fameux Rhadamantys semblait être le plus louche pour le moment mais il ne savait pas pour les deux humaines, oui, elles n'avaient rien montrées pour l'instant mais la méfiance était de mise dans un monde où l'on n'avait plus de pouvoirs.

Il aimait bien se demander si jamais ils avaient tous pu remarquer que la place déserte commençait à se remplir de civils qui observaient les élus de façon quasiment terrorisée, ils avaient entendus des histoires concernant ces derniers et leurs pouvoirs ! Cinq élus ici, c'était une invitation au massacre !

Des hommes en armure se réunissaient ici et là, au cas où untel essayerait de tout défoncer. Lui pouvait s'envoler plus loin mais le reste ? Pas qu'il souhaitait spécialement aider ces derniers mais il sentait que le premier mouvement suspicieux serait suffisant pour que des gardes sur les nerfs lancent un assaut.

L'autre jeune fille, nommée Tomoe Amateratsu, présenta de façon timide ses pensées. Sauver le monde, c'était naïf comme idée, surtout de la part d'un humain mais il pouvait l'excuser pour ça. En revanche, notre très cher Rhadamantys fit ce que les humains appelaient de façon peu éloquente un "caca nerveux" en allant hurler sa colère pour insulter les trois élus. Les gardes se rapprochèrent un peu plus alors qu'il entreprit de partir, craignant que des répercussions s'abattent sur eux si jamais il se faisait effectivement embusquer par les soldats, personne ne fit un geste pour le stopper. Une fois assez éloigné, Piccolo reprit la parole.

Ma foi, l'on dirait qu'avoir perdu ses pouvoirs le stresse.

Il ne savait pas ce que ce juge des enfers allait faire tout seul et sans allié mais avec une tenue aussi flashy et son caractère, il ne doutait pas qu'il allait attirer l'attention non voulue. Reste a savoir s'il pourra bien aller a Fuyu avant d'être attrapé, vu comment le pays de glace se trouvait derrière cette forêt.

Piccolo reposa son regard sur tous, corriger les paroles de la jeune femme ayant déjà été fait gracieusement, il entreprit de faire comme si rien ne s'était produit.

Vous avez donc bien compris j'imagine, il y a trois états qui veulent cette puissance que nous offrons. Ils la veulent tellement que plusieurs soldats vont nous sauter dessus dans les minutes qui vont suivre. Si vous souhaitez voir le pays de vous même, il serait préférable de partir avant qu'ils ne réalisent que vous êtes aussi dangereux qu'un seul d'entre eux pour le moment, pardonnez l'estimation. ► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Mar 6 Jan - 17:11

Leçon n° 1
Ils étaient tous aussi étranges les uns que les autres. Lightning avait un peu de mal à suivre et surtout à classer les informations qui venaient de tous les côtés. Il y avait déjà le grand-père qui synthétisa ses pensées, puis la jeune fille brune au regard cruel exposa son idée de sauver le monde. Peut-être était-elle seule dans ce cas là mais pour Lightning c'était là une explication qui tenait la route. Sinon pourquoi les retenir captif en ce monde. Elle n'était pas à son aise ici, elle avait encore deux amies à sauver de leurs sorts, mais surtout elle devait retrouver sa petite soeur et son idiot de beau-frère. Mais avant ça elle devait partir, sortir de ce monde.

En attendant elle était là, sur la place d'une ville marchande, en compagnie de quatre autres élus, et autour d'eux, les observaient un troupeau de personnes qui s'agrandissait un peu plus chaque minute. Pourtant tout ceci n'empêcha pas la jeune fille du nom de Tomoe d'exposer sa menace au grand jour. Lightning qui l'imaginait normale, elle. Encore un exemple qui confirme qu'il ne faut jamais se fier aux apparences. La jeune guerrière en croisa les bras et fronça les sourcils. Préférant ne pas répondre à sa provocation, la jeune femme aux cheveux roses se contenta de regarder le papy qui s'était présenté sous le nom de Mutenroshi et qui semblait toujours dans ses délires pervers. Encore trop proche de l'homme à la carapace -qu'il utilisa comme siège d'ailleurs- et vêtue d'une jupe, elle s'en décala, quitte à se rapprocher de la ferraille sur pattes. Ce Rhadamanthys était sûrement le moins aimé de Lightning. Qu'elle pouvait détester ce genre d'individu se croyant tout permis. D'ailleurs il était si instable que, même si les forces armées de ce petit village arrivaient aussi peu à peu, cet homme à l'armure imposante décida de... Péter un câble. Insinuant que chacun d'eux n'étaient que de misérables jouets, Lightning en serra les mâchoires, affichant un air agacé. Décidément ils ne deviendraient pas amis, ça non. Pourtant elle se retint de lui gouttes son poing en pleine face, non pas parce qu'elle hésitait mais plutôt parce qu'elle se sentait surveillée. Si elle débutait les hostilités, elle ne pourrait s'en prendre qu'à elle-même pour les dégâts causés, et elle n'était pas comme ça. Par pur bonheur pour l'éclair, Rhadamanthys décida de partir sur un coup de tête.

PICCOLO – Ma foi, l'on dirait qu'avoir perdu ses pouvoirs le stresse.

Lightning avait gardé son regard fixé sur celui qui les quittait d'un pas décidé, le toisant du regard. Après la remarque de l'homme vert, la jeune femme renchérit un petit peu encore d'un ton sec.

LIGHTNING – Sûrement un problème d'égo.

Puis elle détourna la tête vers ses confrères élus qui étaient encore là. Piccolo reprit la parole très vite après, reprenant l'explication que l'instable avait tenté de faire comprendre sur un ton et avec des mots bien plus agressifs. Lightning soupira doucement songeant aux dires de l'extraterrestre. Des nations qui les veulent, pourtant n'étaient-ils pas déjà assignés ? Ces marques qu'ils avaient apparemment semblaient être leurs signes d'appartenance. Mais quelle mascarade tout ça. Lightning en était dépassée. Et puis elle se souvint de la dernière remarque de Piccolo, évoquant les forces de la ville marchande qui les encerclaient. La guerrière passa alors son regard autour d'eux et se mordit légèrement la lèvre inférieure. Elle glissa une main dans ses cheveux, se grattant la tête en signe d'agacement, elle qui avait encore des questions. Mais elle se résolut à les loger dans un coins de sa tête et elle s'adressa au géant à la peau verte.

LIGHTNING – Merci pour vos explications Piccolo. Au plaisir de vous recroiser sûrement un jour, on m'appelle Lightning.

Car oui, elle ne s'était pas présentée mais pensa qu'elle le pouvait sans crainte, maintenant que l'hystérique était partit. Elle fit un signe de remerciement de la tête avant de se tourner vers les deux autres restant. Elle regarda d'abord la jeune psychopathe.

LIGHTNING – J'espère que tu résoudras ton soucis de soif de sang, sur ce...

Et elle finit par poser son regard azur sur le grand-père Mutenroshi. Lightning avait un regard à la fois froid et menaçant. Elle voulait lui faire comprendre qu'il ne devrait plus jamais, ô non jamais recommencer avec elle ce qu'il avait pu faire auparavant. La jeune femme ne lui adressa pas un mot de plus avant de contourner sa carapace au sol pour s'éloigner petit à petit. Elle ne savait absolument pas où elle allait mais espérait tout de même rejoindre le pays auquel elle avait été assignée.

∆ hors rpg ∆

Lightning quitte le RP. Désolée pour cette réponse que je trouve un peu inutile.. Enfin j'aime pas beaucoup ce que j'ai écrit pour le coup.

Elle ne dit au revoir veritablement qu'à Piccolo car elle aime pas Rhada, Muten a fait mauvaise figure Razz et puis pour Tomoe, elle veut pas trop se frotter à elle, elle la trouve bizarre.

Quoiqu'il en soit merci pour ce RP et je m'excuse pour l'attente que j'ai pu vous faire subir.



© N a l a | C u p p y
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Mer 7 Jan - 0:26

- Les mystères de Kosaten -



Ma foi, ça faisait pas mal de monde réuni en un seul lieu. Chacun y allait de son petit mot, soit pour s'expliquer, soit pour se présenter, soit pour autre chose. Mutenroshi était pour le moment assit sur sa carapace, tandis que de plus en plus de monde arrivait autour des élus, comme des mouches attirés par de la nourriture. Cela risquerait d'attirer d'avantage de personnages et peut être des gardes, donc de futurs problème. Rhadamantys fut le premier à se tirer, énervé par tout ce beau monde, il menaça même le papy pervers, mais pas de chance pour le chevalier d'Hadès, Muten s'était endormi un peu avant de l'écouter, laissant voir une bulle distinctive sortir de son nez, un filet de bave coulant jusqu'à ses pieds, et un bruit de ronflement peu exagéré, mais pas discret pour autant.


Mutenrôshi parle ;
Rooooon...ZzzzZZZZ...Rooooon...ZzzzzZZZZ....
Roooooon....ZZzzzZZ....
Hé hé.... RooooNNN..ZZZzzz... Hi hi....


* Début du rêve *

Mais même s'il dormait, le vieux était encore très expressif dans ses rêves. Il laissait entendre entre chaque ronflements, des rires un peu coquins, qui laissaient bien présager la nature de ceux ci. De l'érotisme sans doute ! Oui c'était bien ça, in it's dream, il était avec Lightning et Tomoe, juste elles. Celles ci semblaient aux anges avec notre vieux papy pervers. Evidemment, tout se passait pour le mieux, il était sur une plage, avec sa Kame house, un verre de jus de fruit dans la main et une paille pour le siffler. Le soleil était agréable, le bruit des vagues détendait l'atmosphère.

Dans l'eau, les deux filles se baignaient en bikinis, et Mutenroshi y jetais un coup d’œil. Elles semblaient jouer à se renvoyer la balle, un peu comme du beach volley, mais terriblement plus sexy ! Entre leurs petits rires et sourires, l'eau qui éclaboussait et se reflétait sur leurs peaux douces et soyeuses. Finalement, les deux se décidaient à sortir, en courant, leurs poitrines ne faisaient que bouger et rebondir, c'était un pur spectacle. Roshi en saigna du nez si intensément qu'il tomba à la renverse. Mais comme c'était son rêve, pas de baffes pour lui cette fois.

Lightning releva le pépère doucement, maintenant sa tête prés de ses seins, qu'il ne manquait pas de humer comme un animal, tandis que Tomoe, se plaçait derrière, lui proposant un bon massage, caressant les épaules du vieux Kame sennin. Ce rêve était de loin l'un des meilleurs depuis longtemps !



LIGHTNING – Haaan Kame sennin samaaa vous devez avoir envie de faire paf paf.

Tomoe– Oui Mutenroshi san, laissez moi vous frottez d'abord contre mes seins !

Mutenrôshi parle ;
Oh Ouh Ouh ! Li....Li...Liggght Chan ! To...To...Tomoe Chan ! C'est le plus beau moment de toute ma vie !


Rougissant comme s'il n'en pouvait plus, il ne voulait quitter ce rêve pour rien au monde. Il était si bien, tout était si parfait. Ici, pas de maltraitance par un Mazoku énervé à l'air renfrogné habituel. Pas de fille sainte ni-touche qui refuserait les avances de l'homme le plus fort du monde. Tomoe frottait le crâne de Roshi dans sa petite poitrine, pendant qu'il perdait son sang, et faisait paf paf avec ceux de Lightning. Il aurait tant voulu que ça continu encore, encore, encore et encore !


* fin du rêve *


Mais soudain, la bulle de son nez éclata et tout cela prit fin pour un dur retour à la réalité. Dur pourquoi ? Parce-que Light était partie. Il restait Tomoe et le regard du papy se fixa donc sur elle. Il sourit, pensant que son rêve, était réalité, il fonça vers elle pour lui caresser abondamment, ce qu'il avait caressé dans ses pensés intimes et y frotter son crâne. Tout ça ne pouvait pas être qu'une pensée perverse, non !


Mutenrôshi parle ;
Hmm Hmmmmm HMMMMMMM Encore mieux que dans mon rêve Tomoe chaaaan !


Ahem... Bref, le retour à la réalité, allait peut être, être encore plus difficile et dur que prévu, pour le kame sennin. Mais pour le moment, pendant ces très brèves secondes, il en profitait au maximum. D'ailleurs, puisqu'elle voulait du sang, du moins dans ses pensés, Muten n'hésitait pas à saigner du nez sur son beau kimono, c'était involontaire bien sur, mais bon... Le plaisir était là.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   Mer 18 Fév - 20:44

Après des réponses vaseuses et très peu instructives, la plupart des personnes présentes quittèrent le petit groupe. D’abord Rhada qui semblait plutôt en colère, suivi par Lightning qui ne désirait pas resté ici plus longtemps non plus. Tomoe se retrouvait désormais seule avec l’extraterrestre, Piccolo, et le vieillard pervers, Kame chez pas trop comment l’écrire. Tomoe détourna le regard, gêné de la présence de cet homme vert imposant. En réalité, elle n’aimait pas leur présence, ils lui faisaient perdre son temps.

*Ils ne valent pas la peine que je m’intéresse à eux plus longtemps.*

Avant même qu’elle n’est le temps de partir, le vieux pervers prononçait son nom d’un ton langoureux cassant à lui faire saigner les oreilles. Et voilà que le vieux avait déjà sa tête dans la poitrine de Tomoe. La jeune femme se figea et fit semblant d’être gêner par ce geste. Entre temps, elle avait sorti son couteau et déposa la pointe piquante sur la pomme d’Adam du pervers.

-Re…Reculer!! Cria-t-elle

Elle le repoussa vivement. La pointe de son couteau glissa sur la gorge et le dessous du menton du vieillard, lui laissant une petite marque rouge. Elle lui jeta un regard assassin et approcha son visage pour dire quelques mots que seulement le vieux pourrait entendre :


-Continue comme ça et je t’arrache ce qui te reste de testicule, je te les fais avaler et je te coupe ce qui pend et je te le rentre dans le c*l.

Elle lui enfonça ses paroles au plus profond de son crâne, puis elle recula et reprit son sourire niais. Elle rangea son couteau et recula à nouveau de quelques pas.

-Merci pour vos informations… je vais poursuivre ma route.

Elle se retourna et poursuivi sa route sur le sentier battu. Entre temps, elle tourna la tête vers le vieux pervers et lui jeta un regard assassin qui voulait dire : Tu me mattes les fesses et je te crève les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: À la croisée des mondes, le début de l'aventure   

Revenir en haut Aller en bas
À la croisée des mondes, le début de l'aventure
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À la croisée des mondes, le début de l'aventure
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
» BANDJO mâle croisé caniche-bichon 1 an SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.