Partagez | .
Au service de sa divinité
Messages : 465
Yens : 251
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mist ☠ Faucheuse de brume ☠

- En ligne



MessageSujet: Au service de sa divinité   Mer 8 Fév - 23:00



feat. Zoro Roronoa
Au service de sa divinité

Il faisait vraiment froid ce jour-là… Mais genre, pas un simple froid de canard… Non, un vrai froid de Fuyu, capable de vous geler instantanément les os, de vous figer en une rafale dans la tronche… Même Mist, qui d’ordinaire, se sentait dans son élément, là où les autres se les pelaient, n’appréciait guère cette brutale chute de température… La chaleur était allée se réfugier à Seika… A croire que Long avait décidé de gonfler sa propre nation…

Quoiqu’il en soit, c’est par ce temps pourri que commença cette aventure. Aujourd’hui, Mist s’était perdue. En fait, elle avait pénétré dans la forêt de givre, en espérant rusher à travers, et en être sortie d’ici au soir… Cependant, les choses ne s’étaient pas passées ainsi… Tous les sentiers se ressemblaient, la neige au sol embrouillait les pistes, et la visibilité était fortement réduite à cause du brouillard… Concrètement, toutes les conditions étaient réunies pour pourrir la journée de la fille aux cheveux noirs…

Finalement, par chance pour elle, la demoiselle tomba sur un couple de villageois, un grand type roux et une naine blonde, qui eurent la bonté de lui indiquer le bon chemin, en acte profondément altruiste. En même temps, qui ne serait pas généreux lorsqu’il est menacé par une dague ? Enfin, le principal fut que, suivant les instructions, Mist put effectivement regagner une route digne de ce nom. Où elle allait, l’aérokinésiste l’ignorait…

Au bout d’une petite heure d’alternance marche-vol aérien, Mist arriva dans une vaste clairière, au milieu de laquelle trônait une immense statue, d’environ une trentaine de mètres de hauteur pour une dizaine de largeur au sol. Elle représentait un monstre plutôt difforme, lequel piétinait un dragon. La poudreuse avait fait givrer les différentes faces de l’édifice… L’ensemble était très moche. Autour étaient éparpillés des campements et maisons de fortune par centaines… D’ailleurs, une foule de gens, tous encapuchonnés, s’affairaient à s’incliner devant le monument…

« Whaaaat ?! »

Mist n’avait pas pu empêcher son sentiment d’incompréhension de sortir de sa bouche… Dans quoi était-elle tombée ??? Le son de sa voix avait été apparemment suffisamment puissant pour que les agenouillés les plus proches se retournent. Très vite, tout le monde fut au courant de la présence intempestive de la belle aux yeux d’azur. Alors que cette dernière reculait d’un pas par prudence, l’une des personnes se leva d’un coup, la pointant du doigt :

« Ce n’est pas une fidèle à Momosh !!! Neutralisez-la !!! »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1224
Yens : 653
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 142
Nombre de topic terminé: 58
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Jeu 9 Fév - 18:18





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Ewei & Zoro





Aujourd'hui, Zoro s'était perdu... il errait quelque part dans la forêt de givre
Sans raison, le bretteur s'était aventuré dans sa nation, lui qui détestait ces terres froides et hostiles. Il cherchait bien évidemment à s'en dégager, mais toujours de la neige, que de la neige. Ca commençait doucement à lui pomper sur le système.
Ces derniers jours avaient été passionnants ! Entre ses retrouvailles enflammées avec Kachou, et Bashô, puis la rencontre de cette folle dingue de Zwei, ou encore celle de Lilith la dévergondée emmerdante... Que d'échanges croustillants.

Bref, il traînassait dans la forêt, et vous imaginez bien que si des personnes lambdas s'y égaraient aisément, alors ... Zoro était perdu... Dans tous les sens du terme.... Ouais, il était bien foutu là, il ne fallait pas qu'il songe à sortir de là bientôt car ça ne risquait pas d'arriver.
Mais subitement, alors qu'il tournait autour du même bloc d'arbres depuis tout à l'heure, sans s'en rendre compte malgré les familiarités qui lui sautaient à l'oeil, une groupe de soldats fuyujins croisèrent sa route :

- Halte !

Prononcèrent-ils alors qu'ils s'agglutinaient derrière le bretteur. Interloqué, Zoro se retourna d'un air nonchalant et épia les hommes. Que lui voulaient-ils ? Ces mecs s'approchèrent de lui et le jaugèrent de la tête aux pieds comme pour l'inspecter, avec méfiance au vu des armes dangereuses qui se baladaient à la ceinture du cactus. Mais vite fait, ils remarquèrent un détail : le sceau du dragon posé sur le cou du sabreur.
Ils se concertèrent alors, à messes basses, ce que le Zoro désapprouva dans une râle, puis les hommes revinrent à lui :

- Elu, sentez-vous capables d'accomplir une tâche pour votre nation ?!

L'épéiste laissa présager que s'il y avait une récompense à la clé, pourquoi pas ? Résultat, les soldats le renseignèrent sur la mission en question. Apparemment, ils avaient été chargé de trouver cette statue qui faisait beaucoup parler d'elle pour la détruire, et arrêter tous les malfrats responsables de ce blasphème. Toutefois, ils firent comprendre que si un élu, assez fort,se présentait à eux, lui refiler leur boulot ne les déplaisait pas. Enfin, peu importait. Intéressé par la somme au bout, et comme le garçon s'emmerdait à mourir, il accepta de pimenter sa journée.
On lui indiqua où se situait la statue, en vain.. Et les hommes firent marche-arrière aussitôt.

Ok.. Bon, Zoro se mit en route sans plus tarder... Mais une heure, deux heures s'écoulèrent et ce qui était selon ces soldats à 20 minutes de marche, par rapport à leur position de tout à l'heure, semblait être bien plus éloigné que ça. Ou était-ce Zoro qui se perdait encore et encore ? On penchait davantage pour la seconde option. Enervé, il râla à haute voix :

- Tss ! Même pas foutu de me guider correctement... 20 minutes hein ?! ... !!

Son pied fit basculer une lourde masse de neige sous la colère, quand tout à coup, une étrange silhouette attira son attention... Planqué derrière un tronc, il y perçut une jeune fille aux cheveux noirs. Peut-être une fanatique dont les gardes avaient parlé.. Peut-être qu'elle se dirigeait à l'endroit fatidique ! Il devrait en avoir le coeur net pour la suivre.. En tout cas, elle paraissait bien glauque ! Encore une gothique sataniste vénérant la mort.

Et bingo ! Cette discrète poursuite porta ses fruits puisqu'ils atteignirent tout deux cette grande statue construire à la va vite, représentant un truc chelou écrasant un dragon. En soi le pirate s'en contrefichait, mais c'était un objet nuisible à éradiquer apparemment. De plus, les mecs encapuchonnés ne semblaient pas être là pour pique-niquer. Dommage parce que Zoro crevait un peu la dalle ces temps-ci.
Toutefois, contre toute attente, au lieu de rejoindre son groupe, la mystérieuse fille cria son incompréhension, et vu comment les regards sinistres se braquèrent sur elle, tout permettait de croire qu'elle n'était pas la bienvenue ici.
Les types bizarres ordonnèrent de l'attraper, et légèrement blasé, le pirate décida de s'exposer à son tour au grand jour, avant de corriger le discours du gars :

- Neutralisez-LES ! ... Si vous le pouvez...

S'étant ajouté aux côtés de la femme, en mode apparition furtive, il afficha un léger sourire, se délectant à l'avance de ce combat qui s'annonçait jouissif. Plus y'a de fous, plus on rit non ?! Il se prépara alors à dégainer deux katanas, le temps que les types coururent à eux..






† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 465
Yens : 251
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mist ☠ Faucheuse de brume ☠

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Jeu 9 Fév - 21:03



feat. Zoro Roronoa
Au service de sa divinité

Mist n’était pas la cible des tarés fidèles au déchet de trente mètres de haut depuis dix secondes qu’une voix inconnue s’éleva dans son dos, s’ajoutant manifestement à la partie de chasse. La fille aux cheveux noirs se retourna rapidement et constata qu’elle venait d’un type aux cheveux tellement verts qu’on pouvait se demander combien de fois il avait dû racler de la gerbe avec. A part ça, ce gars-là avait une tête de paumé, mais un physique plutôt athlétique et il se trimballait avec des sabres.

Le cactus sur pattes s’était joint à Mist, sans que cette dernière n’en demande rien. D’ordinaire, ce genre de geste l’aurait soulé, mais là, avec la quantité de fous à mater, ce n’était pas pareil… Aussi puissante était-elle qu’elle ne pourrait jamais s’en charger toute seule… Encore une preuve de sa faiblesse qui lui donnait envie de tendre son majeur vers le ciel, en direction du Dragon qui était responsable de cela. Mais à la place, elle s’approcha du nouveau venu, tout en dégainant sa dague de dessous sa cape.

« Je sais pas qui t’es, mais si t’es partant pour te charger de la moitié de ces gugusses, alors on va s’entendre là-dessus ! Par contre, ne viens pas me gêner !!! »

Car plus que de faire équipe avec une branquignole, c’était surtout le fait qu’un abruti sensé être allié vienne entraver ses attaques qui agaçait profondément Mist. Il y avait suffisamment de timbrés en face pour qu’un autre se rajoute. Quoiqu’il en soit, maintenant que la chose était claire –enfin si la serpillère à gazon possédait plus d’un neurone dans sa tête– le reste pouvait commencer.

Il y avait tout un tas de blaireaux qui se ruait vers eux, mais seule une petite quinzaine avait réussi à prendre les devants, et à semer les handicapés restants. Grosso modo, c’était vraisemblablement les plus forts du groupe et il y avait des chances qu’en les vainquant, le reste prenne peur et s’enfuie la queue entre les jambes.

Pour la belle aux yeux d’azur, cet affrontement n’était rien de plus qu’une boucherie gratuite. De fait, elle allait pouvoir abattre bon nombre de personnes, sans que l’on puisse réellement lui en tenir rigueur : elle ne faisait que défendre sa vie…

Mist décida de s’occuper de la moitié droite des arrivants. Elle prit une position stable et attendit que les premiers se rapprochent. Lorsque la triplette de tête ne fut plus qu’à une dizaine de mètres, l’aérokinésiste balaya l’air d’un geste circulaire de gauche à droite avec son bras dénué du sceau, afin de générer une lame puissante composé des vents froids de Fuyu. L’onde, assez condensée, était visible à l’œil nu mais, à cause de sa vitesse, les cibles ne purent pas l’éviter et l’encaissèrent de plein fouet. Ils s’écroulèrent aussitôt, les robes à capuches déchirés, le torse grièvement ensanglanté.

Vérifiant vite fait l’état de ces gars, Mist s’en désintéressa aussi promptement pour passer au suivant. Ceux-ci étant beaucoup plus rapprochés, elle arma sa lame et se tint prête à parer et riposter au bon moment. En même temps, la tueuse suivait du regard l’affrontement de l’autre sabreur.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1224
Yens : 653
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 142
Nombre de topic terminé: 58
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Dim 12 Fév - 21:15





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Ewei & Zoro





Coopérer avec une gothique en pleine crise d'adolescence n'était pas dans ses plans, et ne le branchait pas des masses. Toutefois, il s'efforcer d'allier ses forces puisqu'elle tenait vraisemblablement à exterminer ce troupeau de tarés. Et Zoro n'était pas de ceux qui interdisait les bastons. Tu veux te battre ? ok, vas-y. Le combat, c'était la vie, alors pourquoi priver les autres ?! De ce fait, il ne put lui ordonner de dégager, même si sa soif impérissable de bagarreur désirerait tous se les faire.
Lui en laisser la moitié lui coûtait.. Arf, il parviendrait très certainement à lui en gruger un ou deux, en scred.

- Ca m'va.. Tâche de ne pas crever fillette !

Lui accorda-t-il, avant qu'une première vague déferla sur les deux. Le garçon se tenait là, droit comme un piquet, attendant l'assaut avec sagesse. Ses sabres toujours au sein de ses fourreaux, on se demandait ce qu'il foutait ?!
La jeune fille se chargea de la partie droite. En toute logique, le pirate recevait donc le massacre de l'aile gauche.

Une fois que les adversaires du marimo furent excessivement rapprochés, il se saisit de cette courte proximité pou dégainer un katana lourdement, faisant gicler une longue lame d'air bleutée et puissante sur sa zone. Cette lame faucha plusieurs torses en deux, et la boucherie s'opérait. Un jeu d'enfants.
A côté, la demoiselle se démerdait assez bien également et se débarrassait de ces sbires relativement facilement. Bon, au moins ça le confortait dans l'idée qu'il n'avait pas à la surveiller toutes les 30 secondes pour intervenir en cas de danger critique. Il pouvait combattre sans se soucier d'elle, et c'en était rassurant de pouvoir se concentrer sur son propre combat.. enfin.. pouvait-on vraiment parler de combat à ce rythme là ?! Ca ressemblait plus à un génocide gratos.

Une seconde vague accourut vers eux, et cette fois-ci, bien que Zoro préparait de les tuer avec la même simplicité, il décida de changer de technique, histoire de varier un peu à défaut de s'ennuyer terriblement. Alors il dégaina un second katana, et se positionna de manière à déclencher un élément naturel.. Ils ignoraient le sort qui les attendait.






† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 465
Yens : 251
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mist ☠ Faucheuse de brume ☠

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Mer 15 Fév - 9:47



feat. Zoro Roronoa
Au service de sa divinité

Ce n’était pas tant que Mist se soucie du sort de la tête de cactus et flippe à l’idée qu’il se fasse déglinguer par le nombre ridicule d’adversaires. Bien au contraire, c’était le genre d’info dont elle se foutait royalement… Cependant, le sabreur servait, avec son arrivée aussi stupide que craignos, désormais de bouc émissaire réduisant le nombre d’ennemis attaquant la fille aux cheveux noirs, ce qui était plutôt appréciable. Du coup, il fallait aussi s’assurer que le dernier gugusse arrivé tienne le coup face à sa branquignole d’assaillants, afin d’éviter que cette brochette de débutant ne vienne piquer la tueuse dans son dos.

Etrangement, la majorité des chtarbés du culte s’était naturellement dirigée vers le gazon sur pattes. Enfin, étrangement… Il y avait bien sa tête de paumé bouffeur de weed qui était aussi voyante dans ce décor de givre qu’un panneau lumineux « Bizutez-moi ! » dans le noir… Quoiqu’il en soit, Mist ne se retrouvait plus ainsi qu’avec deux ou trois sbires à abattre, ce qui ne demanderait pas excessivement d’efforts…

Néanmoins, le sceau de Long faisait vraiment bien son taf puisque la jeune Esper se sentit assez crevée juste en ayant balancé une simple onde de choc. Alors qu’un nouveau brelan de types s’amenait, elle s’empara donc de la dague, affamée de sang, et courut à la rencontre de ces messieurs. Evidemment, le surnombre était hard à gérer, même pour une nana du calibre de Mist. C’est pourquoi cette dernière usait de la totalité de ses atouts pour gagner.

Alors qu’elle n’était plus qu’à cinq ou six mètres de planter sa dague dans les poitrines des autres, elle ralentit le rythme. Elle bomba alors ses lolos déjà bien garnis par la nature, tout en laissant bien son décolleté présager d’une suite digne d’un sublime film de la plus culte des catégories. Rares étaient ceux qui pouvaient résister à ce déhanché de luxe, et le trio ne fit pas exception. Alors que la bave commençait à pointer sur leurs lèvres, la demoiselle accéléra d’un coup, frappant de suite le cœur du premier à sa portée, qui s’effondra dans une expression de stupeur aussi pathétique que le style capillaire de l’épéiste d’à-côté.

Cette tactique totalement digne des Verts ne marcherait pas deux fois. Dès lors, les deux restants se mirent mollement en garde, prêts à en découdre. Mist repartit à l’assaut. Elle était désavantagée par la taille… de sa lame. Mais ce n’est pas la taille qui compte. Ainsi, faisant mine d’attaquer à gauche, elle put alors éborgner l’un des tarés, qui eut un mouvement de recul, plaçant ses mains sur sa pupille vide. Le con… Il aurait mieux fait de protéger son œil valide… En effet, l’aérokinésiste leva sa main gauche, pointant son pouce au ciel et son index vers celui-ci, balançant ainsi un petit trait d’air, qui alla percer le second iris du blessé.

La joie de Mist fut de courte durée, car le second ennemi était parvenu à la toucher à son bras gauche, d’un estoc balancé au hasard. La blessure n’était pas grave, mais l’orgueil de la meurtrière était blessé. Faisant montre d’une férocité inhabituelle, elle frappa sans relâche sur la lame de l’autre, jusqu’à ce qu’elle parvienne à l’arracher des mains de son porteur. Avec délectation, la Fuyujin prit alors tout son temps pour taillader littéralement, petit bout par petit bout le gars, qui tentait vainement de fuir.

Ce type étant finalement achevé, Mist ne daigna même pas finir le travail sur l’aveugle, jugeant plus drôle le fait qu’il doive désormais vivre avec cette infirmité. Elle s’occupa juste de lui tatouer sur le front un M sanglant, signature de sa liste de méfaits qui ne cessait de s’allonger. Puis, elle constata qu’il n’y avait plus rien à se mettre sous la dent de son côté, et reporta encore une fois son attention sur le type à la cervelle d’algues.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1224
Yens : 653
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 142
Nombre de topic terminé: 58
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Lun 20 Fév - 13:40





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Ewei & Zoro





Quand l’un ne branlait rien, il fallait toujours que l’autre se tape tout le boulot, sinon l’équilibre des choses ne saurait être maintenu. Les tas de feignasses et les bosseurs, Mist se situait bien évidemment dans le premier camp, à ne rien foutre. Etait-il légitime de lui reprocher sa fébrilité digne d’une fillette atteinte d’une maladie incurable ?! Au vue de son teint cachet d’aspirine, on déduirait qu’un problème de peau la ravageait, le garçon en ressentit presque de la pitié.. Eh, faut prendre le soleil un peu cocotte hein !

Quoi qu’il en soit, il était temps de reprendre les choses en main, ne pas s’attarder sur la misère des autres. Ses lames scintillantes vinrent nourrir un tourbillon d’énergie tranchante, qu’il fortifia à force de mouvement, avant de l’envoyer valser sur ses adversaires. La vague d’hommes capuchonnés s’éleva dans les airs, avec cris et frayeur.
En deux deux c’était réglé. Débarrassé de ses ennemis, le réflexe fut de jeter un coup d’œil vers son « équipe ».

De ce côté là, ça employait des méthodes moins.. basiques. En effet, cette femme usait de ses charmes pour mieux poignarder ses proies. Coup vicieux. Elle lui rappelait Nami, la navigatrice aussi sexy que manipulatrice avec les hommes. Sauf que la beauté féminine ne sensibilisait pas autant le pirate donc pas de danger de son côté.
Il se contenta de rouler la prunelle à cette sournoiserie sans égale ! Bien un truc de meufs ça. Femme de petite vertu !

D’autres mecs au fond, derrière la statue, essayait de se barrer. Petites brebis galeuses effrayées.. Ils courraient pour sauver leur vie, comprenant que leurs camarades se faisaient littéralement décimés.
Par ailleurs, une pluie de mecs recouvra la zone comme de vulgaires bouses, suite au tourbillon du sabreur qui prenait fin. L’une des dépouilles dégringolait droit sur la demoiselle qui venait d’en finir avec un type qu’elle écorchait lentement et cruellement.

A cette vue, la face de cactus faucha le cadavre comme un tigre afin de sauver la pauvre petite fille sans défense. Il le découpa en deux, proprement, telle un pain, tandis que ses jambes le rattrapèrent à proximité de la brunette, bien devant sa face.
Il s’écarta assez farouchement, avant d’émettre un nonchalant :

- Tu peux pas te remuer un peu ?!

Il se retourna alors vers la partie du groupe qui déguerpissait au loin. Et puis, légèrement réflexif, il interrogea la fille, qu’elle puisse au moins servir à quelque chose , à défaut de combattre correctement :

- Qu’est-ce qu’on fait d’eux ? On les laisse se tirer ou on les poursuit ?








† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 465
Yens : 251
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mist ☠ Faucheuse de brume ☠

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Mar 21 Fév - 11:51



feat. Zoro Roronoa
Au service de sa divinité

Tout en observant le bretteur à la capillarité détraquée, Mist se demandait comment les dieux avaient pu donner naissance à un pareil paillasson verdâtre. Ce n’était pas humain de se trimballer une tignasse pareille… Le pauvre type avait dû récurer un paquet de chiottes moisies avec ses cheveux pour se coltiner une teinte aussi dégueulasse. D’ailleurs, c’était sûrement à cause d’un morceau de PQ coincé qu’il s’était crevé l’œil, alors qu’il brossait une énième fois la cuvette d’un WC. Dans le genre « vie de merde », la demoiselle n’arrivait pas à trouver pire que le cas de ce gugusse qui s’était incrusté.

Néanmoins, la jeune Esper devait bien admettre que le fait d’avoir déglingué des tonnes de déchets matériels permettait aujourd’hui à  cette algue ambulante de défoncer des déchets humains. En effet, Mist ne voyait pas en cette brochette de dégénérés mentaux fonçant vers une mort certaine autre chose que de vulgaires déchets destinés à être balayés. Et qui de mieux que l’éboueur des plaines pour s’en charger ?

Malgré ce dédain évident, l’aérokinésiste restait tout de même intriguée par la technique utilisée par le sabreur. Il avait de fait projeté les abrutis dans les airs grâce à ses épées, ce qui démontrait une certaine maîtrise de l’air. Dans un autre contexte, et avec un type moins repoussant qu’un rencard avec un sac poubelle, Mist serait sans doute allée discuter de ce pouvoir avec lui. Mais là, c’était hors de question !

D’ailleurs, les retombées de cette attaque furent pour le moins violentes. Alors que le courant d’air ascendant s’affaiblissait, les hommes ainsi balancés en l’air chutèrent comme les sous des Fuyujins sous Sul Hei, c’est-à-dire à grande vitesse. L’un d’eux se dirigea même vers Mist, qui ne fit qu’un pas pour éviter l’impact. Cependant, le plus végétarien des chevaliers servants s’était empressé d’intervenir pour la sauver, bien que son geste, aussi ridicule que lui-même, n’ait été d’aucune utilité. En plus, il se permit même d’enguirlander la tueuse. D’un regard aussi froid que détaché, elle se contenta de ces quelques mots pour témoigner à ce suceur de chlorophylle tout le respect qu’elle éprouvait pour lui :

« Apprends à viser aussi, troufion !!! »

Par la suite, le gars la questionna sur ce qu’il fallait faire à propos des fuyards. Mist trouvait cette interrogation si stupide qu’elle choisit de conserver le silence quelques instants, usant de sa manipulation de l’air pour projeter un petit souffle sur le bretteur, pour se venger de sa remarque plus tôt. Après ce « vent » qu’elle lui avait mis, elle daigna finalement répondre :

« Si t’as que ça à foutre que les poursuivre, fais-toi plaisir ! Moi, je vais juste détruire cette statue, parce qu’elle est vraiment moche… »


Mist se retint de préciser qu’elle voyait en ce chef d’œuvre de pourriture un ancêtre ou un cousin à l’autre imbécile. Attendant alors de voir ce qu’il décidait de faire, elle chercha à s’imaginer quel genre de culture pouvait se faire dans ce gazon ambulant. Après tout, peut-être était-ce un moyen pour lui d’avoir toujours un plan de cannabis ou deux sur lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1224
Yens : 653
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 142
Nombre de topic terminé: 58
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Mer 22 Fév - 17:52





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Ewei & Zoro





Ah ces bonnes femmes, toujours là, ignares, les bras ballants le long du corps, inintéressantes. Elles laissaient les hommes faire, trop faibles pour se charger de botter des culs. Mist n’échappait pas à la règle. Pouvait-on leur reprocher cette fébrilité naturelle ? Et cette propension à toujours foutre la merde ? Une question de génétiques, probablement..
En fait, cette femme n’était pas plus utile qu’un sapin de noël trop décoré ! La ressemblance s’avérait plutôt proche.

Alors lorsqu’elle osa l’ouvrir, injuriant gratuitement le cactus, pendant qu’elle se la coulait douce, il rétorqua dans l’immédiateté :

- Au lieu de critiquer, fais-le si t’es pas contente ! Grognasse !

Un souffle périmé lui caressa dés lors le visage. Qui avait laissé traîner un vieux camembert pourri dans le coin ?! Il ne mit pas 107 ans pour capter que la source n’était autre que cette gothique à ses côtés. Cette mission s’annonçait périlleuse s’il devait se la taper durant tout le périple.
Ensuite, Mist déclara sa volonté à détruire la statue. Vrai que sa laideur n’égalait que celle de… Mist ! :huhu :… Mais si la mocheté était un critère d’extermination, alors un génocide s’effectuerait contre au moins la moitié du peuple. Il ne resterait plus grand monde.

- C’est ton seul motif hein ?! M’enfin… Y’a moyen qu’ils appellent du renfort, restons sur nos gardes…

Conclut-il en observant les rescapés disparaître à l’horizon, dubitatif. L’objectif était simple : détruire cette horreur, tuer les disciples, et chercher le responsable à la tête de ces fervents hérétiques. Il ne faisait que suivre les ordres comme un bon toutou, d’une main indifférente, sans porter le moindre jugement aux événements, car dans le fond, il s’en contrefoutait.
Mener l’enquête ne l’intéressait pas des masses mais l’étape semblait inévitable, et puis à défaut d’être aussi puissante qu’un paquet de chips molle, cette fille bénéficiait peut-être d’un cerveau… ? Ouais.. Autant croire en la vierge Marie.. Ses longues couettes brunes en forme de patte d’araignées ne l’inspirait pas tellement.


Passons. D’un pas assuré, il se dirigea vers le grand édifice monté à l’arrache. Il leva la tête afin de jauger cette représentation caca des pieds à la tête, et l’air de rien, il s’amusa à grimper dessus. Ouais, ça se croyait en séance d’escalade ici, et alors ?!
En fait, il sautait d’un support à l’autre, tel un félin, jusqu’à parvenir jusqu’à l’épaule de la statue.

Une fois perché là-haut, il analysa la face dégueulasse de cet imposteur, et arqua un sourcil. Une gueule immonde de chimère, on aurait dit une grosse anguille vénère. Vraiment un travail de paysans, il ne regretterait pas d’enlever cette monstruosité à Kosaten. L’une de ses lames se frotta brusquement sur le cou de la statue, et un son fissuré retentit. Lentement, la tête se décrocha, et glissa petit à petit, jusqu’à chuter directement sur le sol pour se fracasser en mille cailloux, dans une pénible vibration.
Toujours sur ce qui servait « d’épaule » à la chimère, Zoro jeta un coup d’œil en bas vers Mist pour vérifier sa sécurité. Après tout, les morceaux explosés de la tête tombée sautillaient dans tous les sens, cette abrutie était capable de s’en prendre un sans savoir l’esquiver.








† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 465
Yens : 251
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mist ☠ Faucheuse de brume ☠

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Sam 25 Fév - 11:23



feat. Zoro Roronoa
Au service de sa divinité

Ah ces bons hommes, toujours là, machos, les bras tendus à leur maximum et enrichis à coups de protéine ridicules à côté d’un corps négligé, sans intérêt. Ils se vantaient d’être capables de tout à faire, persuadés d’être les plus forts alors qu’ils n’étaient que sujets de moqueries chez les femmes, bien plus capables. La tête de cactus n’échappait pas à cette règle. Pouvait-on leur reprocher cette naïveté naturelle ? Et cette propension à toujours aggraver la situation ? Une question de génétique, probablement…
En fait, cet homme n’était pas plus utile qu’une serpillère miteuse ! La ressemblance s’avérait plutôt proche !

Bien entendu, cette lopette à cervelle d’algues –probablement un type qui avait dû bouffer de ces végétaux par la racine, à force de valdinguer–  n’assumait pas ses merdes, préférant les jeter, de manière aussi discrète qu’un mammouth de 10 tonnes squate sur la route, sur les autres. Ici, comme un pauvre type, il se contenta de critiquer Mist… Une méthode digne d’un… Ah bah non, même un prêtre de Long était au-dessus de ça… Mais bon, « la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe », quelle expression tellement vraie ! Car l’avaleur de kiwi ne savait apparemment que baver devant la classe des autres, tellement il était jaloux, vu comment il était vert.

De même, le type sembla perdu, comme d’hab quoi, lorsque la belle aux yeux d’azur daigna lui indiquer ses raisons pour dégommer l’immondicité de pierre. Comme s’il en fallait… Se justifie-t-on avant de dégager les déchets ? C’était pareil ici… Quoiqu’il en soit, l’amateur de sirop de menthe montra une nouvelle la vaste étendue intellectuelle que représentait son QI de 50 en faisant mine de réfléchir.

Après quoi, retournant à ses origines de péquenaud, il se la joua Tarzan en sautant de pierre en pierre, pour grimper sur la statue. Mist s’imaginait dans sa tête la dégaine que tirerait le gugusse après sa chute, déjà morte de rire à cette idée. Malheureusement, il n’est pas bon de s’acharner sur un handicapé et la gravité s’en tint à cette règle. L’autre parvint en haut sans encombre, pour la plus grande déception de la fille.

D’un coup de sabre, il vint délester l’idole de sa tête, qui se brisa à terre en plusieurs morceaux. La sculpture était vraiment laide et devait absolument être détruite. D’en bas, Mist rassembla toute l’énergie qui lui restait, pour balancer une puissante onde de choc en direction des maintiens au sol. Les piliers qui stabilisaient l’ensemble défoncés, la statue commença à vaciller vers l’arrière, entraînée par son poids et celui de l’égo du timbré non recommandé, avant de finalement chuter.

La Fuyujin était amusée par l’évocation de l’écrasement de l’écolo. Déjà qu’il avait dû se faire rouler dessus un paquet de fois avec sa tronche de signalisation verte, si en plus il devait se manger cet édifice, alors même l’épitaphe « Vert de coloris, emmerde garantie » serait un Kinder Bueno en comparaison de la réalité. Cependant, s’il survivait, alors il aurait tout le loisir de faire joujou avec ses épées pour finir le travail.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1224
Yens : 653
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 142
Nombre de topic terminé: 58
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Lun 27 Fév - 20:29





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Ewei & Zoro





Désolé pour la gothique du bas, une gothique qui au passage s’avérait plus déprimante qu’une famille de bébés otaries éventrés, mais le garçon était talentueux, lui. Alors non, il ne dégringola pas comme la dernière des merdes, mais se contenta d’escalader la chimère adroitement. Qu’elle en prenne de la graine cette glandeuse à tête de gland.

Et comme une bonne teubé qui se respectait, elle déglingua toutes les structures du bas afin de provoquer un basculement de la chimère vers le sol. Encore sur l’épaule de la bestiole, ce fut quelque peu mouvementé là-haut, et la chute s’annonçait assez titanesque ! Il devait trouver un moyen de se tirer avant de se faire éclater par la tombée, sinon il risquait de terminer en crêpe.
Non intéressé par ce triste destin crêpier, il se motiva à s’activer le derrière afin de bondir à temps avant que la chimère ne s’explose au sol. Il avait repéré le parfait timing pour se barrer sans casse, dans une direction opposée –soit en avant- de la trajectoire qu’empruntait la statue blasphème pour se péter la gueule.

- OI OI ! S’pèce de cafard écervelé, t’es sévèrement atteinte !  t’aurais pu attendre que je descende avant de tout fracasse comme une sauvage !

Vociféra-t-il à destination de cette face d’asperge périmée ! Une chance qu’il soit expérimenté mais qu’aurait-elle fait s’il s’agissait d’un élu tout frais dépourvu de ses capacités d’antan ?! Aucun bon esprit brillait au sein de cette adolescente en pleine crise d’acné. Pourquoi ne pas retourner écouter du Evanescence en se tailladant les veines dans la baignoire ?!  
La chute de ce monstre créa un bordel assez important, qui résonna dans toute la vallée environnante. Les arbres se secouèrent dans les sens tant la terre tremblait, choquée par cet impact. Plusieurs membres de la statue se fissurèrent, dont les extensions comme doigts, pieds, queue, oreilles.. etc

Bref, atterri comme un seigneur en bas, un type mystérieux s’approchait en catastrophe vers la chimère. Quant à Zoro, il continuait à découper les restes de la statue comme l’on tranchait un bon jambono :

- Arrêtez ! Mettez fin à ce sacrilège ! Mais que se passe-t-il ici ?! Vous… ! Qu’avez-vous fait ?! Vous n’êtes pas des nôtres !

Ce gars là portait les vêtements d’un chef de cérémonie religieuse, très atypique par ailleurs. Apparemment, il était en retard le p’tit monsieur, ses disciples  s’étaient déjà fait la malle ! Zoro et Mist étaient arrivés pile à l’heure de pointe, quel bol !
En tout cas, il avait tout à fait la dégaine du coupable, givré de la tête, le genre de rebelle assez dark avec sa capuche de prête dangerous, et sa longue bebar noire..  Un sorcier vaudou ou Raspoutine ?! Quant à sa robe d'hérétique, elle portait des insignes douteux représentant cette chimère avant qu'elle ne soit réduite en miettes. Interloqué, le cactus prit les devants, armé de sa nonchalance à toute épreuve :  

- C’est toi le responsable de tout ce merdier ?!







† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 465
Yens : 251
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mist ☠ Faucheuse de brume ☠

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Lun 27 Fév - 21:52



feat. Zoro Roronoa
Au service de sa divinité

L’envoyé de GreenPeace avait vraiment le cul bordé de nouilles, et pas des nouilles instant’ comme on en trouve dans n’importe quelle supérette… Nan, là il s’agissait de nouilles préparées par un chef cinq étoiles, vu ce à quoi avait échappé l’autre idiot. Après, avec sa dégaine de tronche d’eucalyptus, c’était pas non plus très facile à vivre… D’ailleurs, Mist ne comprenait pas pourquoi ce type ne sautait pas sur occasion comme celle-ci pour débarrasser tout le monde de sa souillure de vie. Déjà qu’à sa place, elle aurait déjà sauté d’un pont… Quoiqu’il en soit, dans une roulade hasardeuse qui lui aurait brisé les os si le dieu des glandus ne veillait pas sur lui, le Martien parvint effectivement à éviter la mort…

Bien évidemment, les limaces ayant déjà pris place dans sa laitue de chevelure, il pensait aussi vite que roule un scooter sans pneu ni jante… A peine relevé, le Vert se mit à brailler dans un langage aussi incompréhensible que les origines de sa naissance… Heureusement, Mist avait appris à côtoyer les paumés mentaux lors de ses missions, et, sans même user d’un décodeur, elle put deviner le sens des propos à son encontre. L’aérokinésiste soupira… L’autre étai-il à ce point niais ? Car sinon, il pouvait se faire embaucher en tant que comédien fastoche, tant son jeu était crédible… Sur le même ton, la tueuse répondit :

« Tu peux parler, trouduc’ ! C’est pas moi qui fait la conne à sauter de pierre en pierre comme un signe… Même la statue devait se foutre de toi… »

Mais qu’avait-il donc à la fin cet illuminé au néon ?! Mist avait compris qu’il était con, l’autre n’était pas obligé d’imiter un cochon boiteux pour qu’on le comprenne… C’était comme s’il avait accroché à son cou une pancarte rappelant sa condition de stupide cactus. En plus, comme un vrai gamin, il faisait mumuse avec des petits blocs de pierre à terre. C’était sans doute un moyen pour cette raclette moisie de se sentir utile…

Seulement, le spectacle hilarant auquel assistait la Fuyujin fut interrompue par l’arrivée d’un autre homme. Mist eut le coup de foudre : le gars était si beau, si bien proportionné, à l’air si intelligent… Et puis la seconde d’après, la demoiselle comprit que ce n’était dû qu’au fait de la présence de l’épinard moisi d’à-côté… En même temps, n’importe qui semblait magnifique en comparaison… En réalité, le nouvel arrivé avait tout l’air d’un geek enfermé à vie dans sa chambre : le teint pâle, la capuche « dark », les fringues bien puantes… Le pire fut qu’il semblait être le chef de ce faux culte…

Mist mourrait d’envie de violenter cette nouvelle cible. Alors qu’il s’approchait, le Ribéry des plaines essaya de sortir du rang des assistés en interrogeant le prêtre, dans une élucubration aussi harmonieuse que sa tronche. Le gothique n’apprécia pas :

« Ce merdier ?! Mais il s’agit de l’œuvre de toute une vie ! Comment pouvez-vous ainsi blasphémer devant le grand An Hus ??? Repentez-vous ou il vous châtiera !!! »

« Ça risque pas… Personne ne peut empirer l’état de ce type, tellement il fait déjà pitié… »

Mist venait ainsi de prendre la parole. Grâce aux explications du cultiste, elle comprenait désormais pourquoi elle trouvait que la statue avait une tête de cul…

« Certes, les cheveux couleur de vomi, ce n’est pas facile à vivre… Mais vous aussi, prenez garde, prenez garde au courroux de notre dieu ! »


Le gars était vraiment insupportable… Mist en avait marre de l’entendre. Usant de sa maîtrise de l’air, elle lui envoya deux piques dans les yeux, qui éclatèrent sous l’impact. Alors qu’il se hurlait de douleur, elle adressa un regard amusé à l’épéiste :

« Je te le laisse, si tu veux t’amuser ! »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1224
Yens : 653
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 142
Nombre de topic terminé: 58
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Jeu 2 Mar - 13:32





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Ewei & Zoro





Ce cliché de la misanthrope dépressive prit une nouvelle fois le risque d’empoisonner le monde avec ses mots aussi puants que nocifs. Un vrai jet de pesticides naturelles. Mais il ne fallait pas la blâmer car, dans l’histoire, c’était elle qui souffrait certainement le plus.. Victime de sa nature d’insecte nuisible.. Sans même s’en apercevoir. Triste destin.
Si encore elle savait aligner son vocabulaire réduit, de manière cohérente, on lui pardonnerait, mais même cette simple petite manœuvre semblait plus difficile que de gravir le mont Everest en fauteuil roulant. En effet, sa langue avait très certainement fourché et au lieu de probablement le comparer à un singe, ce fut « signe » qui s’évacua d’entre ses lippes de lépreuse :

- Sauter de pierre en pierre comme un signe ?! .. Ca ne veut rien dire ce que tu racontes… Arrête d’aligner des mots l’un à la suite de l’autre en espérant créer un sens, c’est pas comme ça que ça marche fillette !

Zoro qui donnait un cours d’expression oral. Décidément, l’imbécillité de la gonzesse faisait ressortir l’intelligence refoulée du cactus. Même son propre cerveau diminué brillait, et se choquait devant la bêtise effarante de cette débilos albinos. Pas tous les jours que ses capacités cérébrales étaient mises en valeur, il était en effet rare qu’il tombe sur plus con que lui ! (même si en vérité, il n’est pas si bête qu’on le prétend).

Ensuite, le nouveau venu se révolta contre les propos subversifs tenus par marimo-boy. A la suite de quoi, ce dernier arqua un sourcil circonspect :

- Hey le givré, t’en fais pas un peu trop.. ?! Une statue aussi ridicule, l’œuvre de toute une vie.. ? Et t’oses nous menacer pour avoir rendu service à tout le monde …. ? T’es plutôt excessif comme type toi..

Concernant la pique gratuite de l’autre inutile à l’encontre de Zoro, ce dernier la snoba tout bonnement, ne désirant pas céder à son manque cruel d’attention… Lui répondre serait lui accorder une certaine importance, même si un nerf explosa, énervé intérieurement suite à sa remarque aussi grotesque et déplacé que son look désespérant.
Oh et puis, elle pouvait parler... Laisse tomber le teint pâle  et la poudre blanche Marie-antoinette, on est pas au XVIIIe siècle ici, c’est pas à la mode.. Excepté peut-être les Geishas ! En existaient-ils sur Kosaten d’ailleurs ? Fort probable si l’on se fiait au lore japon-médiéval qui définissait son décor ! Alors c’était dont ça, elle désirait se faire Geisha, modèle d’élégance et de subtilité… ?!!! Mh non, elle n’en avait clairement pas l’étoffe.. Elle possédait la grâce d’un porc sur une planche de surf Brice de Nice.

Et l’autre boloss se permit de commenter la chevelure du bretteur ! Pour qui se prenait-il ? Il comprenait pas quelle était sa place ce couillon ? Là, il était clairement en position de faiblesse face à l’élu, alors il avait tout intérêt à ne pas trop faire le malin et Zoro avait bien l'intention de le lui rappeler au cas il eut omis ce détail crucial :

- Oi oi.. tu prends un peu trop la confiance à mon goût… Surveille ton langage pauvre prêtre écervelé !

S’exclama-t-il avant de pointer un sabre sous sa gorge :

- Ne pointez pas cette horreur vers moi !

Shusui ?! Une horreur… ?! Quelle blasphème. Le pirate comptait lui faire ravaler sa condescendance à deux balles, il ne prenait apparemment pas la situation au sérieux. Sous l’impulsivité, il ne planta pas sa lame dans sa chair, même si l’envie le démangeait. A la place, il se contenta de lui foutre la balayette de siècle, d’une manière tout à fait inattendue. Une fois l’action effectuée, le prêtre valsa comme une merde contre le sol, les quatre fers en l’air, gesticulant tel un lombric alcoolique. Il ne captait rien à sa nouvelle posture, et son visage incompréhensif démontrait son dépourvu le plus total :

- Oooh !

Avec le manche du katana, il frappa violemment la tempe du type pour l’assommer partiellement. Il devait rester conscient, mais minimiser les mouvements. Ce geste convint parfaitement. De plus, ça l’arrangeait bien car Marilyn Manson lui laissait l’honneur de s’amuser dessus. Enfin une bonne action de sa part, on n’allait tout de même pas lui cracher dessus.
Bref, face de cactus s’accroupit au-dessus de la tête étourdie du mec, aux yeux clignotant avec hésitation. Furax, Zoro lui claqua méchamment la joue. Pourquoi n’utilisait-il pas son poing ? Parce que la gifle était un acte moins viril, associé aux défenses féminines en général, et de ce fait il était beaucoup plus humiliant de dire « je me suis fait rentamer par une gifle » plutôt que « j’me suis fait cogner par un coup de poing». Il y avait un côté plus victime qui se dégageait de la gifle. On ne giflait pas qu’un corps mais aussi l’honneur de quelqu’un. Et tel était le but de Zoro.Ce fanatique ne méritait pas la dignité de ses poings de guerrier, mais seulement de se faire baffer la joue symboliquement comme un vulgaire gamin à recadrer parce qu’il eut été vilain ! D'ailleurs, il porta automatiquement sa main à sa joue, comme un gosse quoi, résistant pour ne pas pleurnicher fébrilement Quant au sabreur, il releva ensuite son visage vers la gourdasse qui lui servait d’allier à contre-cœur, et lança :

- A toi la dépressive !

Il répéta son ignoble gifle sur l’autre joue, histoire d'égaliser sinon l'autre joue aurait été jalouse... un son fort résonna à travers l’ancien lieu du culte profanant, et Zoro se redressa pour laisser le champ libre aux créativités de l'autre cadavre ambulant.







† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 465
Yens : 251
Date d'inscription : 24/10/2016

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Mist ☠ Faucheuse de brume ☠

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Ven 3 Mar - 10:21



feat. Zoro Roronoa
Au service de sa divinité

Décidément, Mist, dans sa générosité habituelle, avait totalement surestimé la capacité de compréhension auditive de l’asperge ambulante… Pourtant, elle se faisait chier depuis le début à ne prononcer que des mots simples qu’un gamin de six ans maîtrisait. Mais l’autre glandu du fion n’avait même pas le niveau d’un gamin de six ans… C’est dire, pour confondre un singe avec un cygne, il devait pas y avoir beaucoup de neurones à cogiter dans sa tête remplie d’air. Peut-être était-ce à cause de ce parachute naturel que même la gravité ne pouvait débarasser Kosaten de cette loque ? Quoiqu’il en soit, la jeune Esper préférait cent fois causé à un babouin excité qu’avec ce vendeur de chou de Bruxelles sérieusement limité. Elle ne daigna même pas lui répondre.

Après, c’était le moment où le dernier incrusté déblatérait son mélodrame très certainement émotif –quoique Mist n’en ait rien à carrer…– sur le déchet de pierre qui était apparemment son œuvre. Le pire était que le type semblait fier d’avoir assemblé une telle pile de fiente de pigeon… Pour une fois, et une unique fois, et vraiment la seule fois, la Fuyujin fut d’accord, juste cette fois, avec la critique énoncée par le pharmacien renvoyé. En plus, le prêtre gothique, et probablement pédophile comme tous ceux de son espèce, n’avait pas l’air de comprendre à quel point il était au fin fond de la mouise…

Encore une fois, Mist fut fatalement exposée à l’incroyable stupidité de l’Harry Covert puisque ce dernier ne remarqua même pas son insulte. Enfin bon, il fallait lui pardonner : le pauvre avait dû tellement se faire allumer verbalement par les autres quand il était gosse qu’il s’y était totalement accoutumé. C’est comme si, à force de se faire fouetter, il ne ressentait plus la douleur. C’était d’ailleurs possiblement un autre des délires chelous de ce type…

L’aérokinésiste était tout de même curieuse de connaître les malheureux parents qui, au lieu de donner naissance à un magnifique héritier, fierté de leur descendance, s’étaient vus contraints d’élever ce cornichon… Ah mais non, ils avaient sûrement touché de l’argent, beaucoup d’argent comme aide… Le quota d’handicapé étant respecté, c’est évident que cela devait rapporter gros ne serait-ce que de discuter cinq minutes avec cette andouille… Tout de même, ne pouvait-il pas se teindre ou changer de coupe ? Quel style cherchait-il à atteindre ainsi ? La tendance tondeuse à gazon ?

Après que Mist ait rendu aveugle au cultiste dégénéré, ce fut le ramasseur de trèfles à une feuille qui prit la relève. D’abord une spectaculaire balayette, que la belle aux yeux d’azur apprécia beaucoup, même si cela crevait les yeux (pas du prêtre cette fois-ci) qu’il avait glissé et s’était rattrapé par ce fauchage ; ensuite un coup du manche, car le sniffeur de persil semblait beaucoup aimé les longs manches, sur la tempe ; pour finir une double baffe… Rien de vraiment exceptionnel, la fille s’emmerdait sévère… En plus, l’autre lui refila la fin du travail… N’avait-il à ce point pas de couilles pour ne pas tuer un tel con ?

« C’est toi qui doit déprimer avec ta dégaine de moisissure ! Fais au moins semblant de réfléchir, à défaut de parler correctement… »


Cette chose étant dite, Mist sortit sa dague, avant de s’approcher doucement de l’aveugle. Sans une once d’hésitation, elle lui planta dans le cœur, avant de la retirer, puis de l’essuyer sur le corps. Cela avait été rapide. Arborant un petit sourire satisfait, elle s’en retourna vers le guignol d’à-côté :

« Même si t’es bien bien con, j’admets que tu sais te battre. File-moi ton nom, peut-être que je ne l’oublierai pas ! »


Une fois cette dernière discussion torchée, et constatant qu’il n’y avait plus personne à assassiner, Mist repartit dans la direction qu’elle empruntait initialement… Elle avait pu tuer l’ennui quelques temps, il lui fallait maintenant casser la dalle !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1224
Yens : 653
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 142
Nombre de topic terminé: 58
Exp:
3/12  (3/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   Sam 4 Mar - 15:06





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Ellen & Rinkyu






Surprise
feat.Ewei & Zoro





En plus d'imiter Blanche-Neige, ou du moins l'essai était là, avec la beauté en moins, Madame s'improvisait Victor Hugo à donner des leçons sur le dialogue. Alors que contrairement à elle, il ne confondait pas les signes et les singes. Sa fausse leçon puait la frustration, elle serrait des fesses :

- En attendant, je ne me goure pas dans mon vocabulaire. Quitte à posséder un lexique restreint, fais en sorte d'au moins l'utiliser correctement face de raie...

Ensuite, cette débile profonde qui se croyait dans un film de Twilight planta solennellement le coeur du prêtre comme s'il s'agissait d'un vampire. Elle se donnait une allure de professionnelle dans cet acte alors qu'elle ressemblait davantage à une grenouille albinos atteinte de la syphilis.
Elle se redressa complètement et sollicita le garçon à lui révéler son blaze, qu'elle injuria une nouvelle fois au passage. Accoutumé à la vulgarité de cette tête de cul puissance 2000, il ne le releva pas et se contenta de lui adresser un regard des plus hautains :

- tu n'es pas digne de le savoir tronche de cake !

Ce après quoi, elle s'en retourna pour laisser le bretteur sur les lieux du crime. Il ne la retint pas, se délectant de son départ, et balaya le massacre autour de lui. Un beau bordel kosatien !
Il jeta un vif coup d'oeil indifférent à l'autre pucelle qui disparaissait derrière les arbres.. Probablement qu'elle retournait à sa dure vie de torcheuse. Bah ouais, avec des poils de cul aussi longs collés sur le crâne, elle essuyait certainement le postérieur de vieux séniles en panne. Personne ne la jugeait, on faisait ce que l'on pouvait pour se trouver une utilité, un sens à notre miséreuse existence. Certains devenaient rois, d'autres étaient destinés à nettoyer des anus avec les cheveux, mais chacun détenait sa place. Et puis, c'était tout à son honneur, il ne la pensait pas aussi altruiste à première vue ! Comme quoi, ne jamais se baser sur la première impression car les surprises étaient susceptibles de vous sauter à la gueule !

Il décapita le cadavre, et se barra à son tour ! Il se trimbala avec la tête du malfaiteur sous son bras le temps de retrouver ses soldats, ou une base pour récolter une récompense peut-être. Mais si ça prenait des jours à cause de son orientation pourri, il n'en démordrait pas.. Mais à ce rythme, la tête du prêtre risquait de se momifier avant d'arriver à destination.







† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Au service de sa divinité   

Revenir en haut Aller en bas
Au service de sa divinité
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» INITE se met au service de Martelly
» petit service
» So-Service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Forêt de givre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.