Partagez | .
Brûlons ces hérétiques !
Messages : 1421
Yens : 76
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Légende ardente de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Brûlons ces hérétiques !   Mer 8 Fév - 23:06





Brûlons ces hérétiques !
feat. Gally/Yoko


Note HRP:
 

Natsu s’intéressait souvent aux rumeurs colportées par le bouche-à-oreille, par les affiches, et autres baratins dans le genre. C’était ainsi que l’on entendait le plus d’idioties, forcément, mais c’était également par ce genre de biais que les meilleurs informations se transmettaient… Il fut un temps où le but de cet intérêt pour le mage était de trouver une porte de sortie vers Fiore… Mais avec les différents dialogues qu’il avait pu avoir, avec les centaines de kilomètres qu’il avait pu parcourir, avec les défaites physiques et morales qu’il avait subi, le chasseur de dragons s’était finalement résigné. Désormais, il cherchait à en apprendre davantage quant à la guerre…

La guerre était arrivée tellement vite… Même si de fortes tensions existaient depuis un bon moment déjà, entre les trois nations colorées, le passage de la haine aux combats avait été brutal. D’après ce que Natsu avait compris, c’était en grande partie pour vaincre Zayro Jinn que le conflit avait été déclenché. C’est pour cela que le pyromancien n’avait pas hésité à s’y engager. Il devait vaincre le colosse de Fuyu, quel qu’en soit le prix !

Dans une petite bourgade non loin de la forêt tropicale, Natsu s’était fait abordé par un groupe de deux gardes en armure. Ceux-ci, vraisemblablement attirés par le sceau de Fenghuang présent sur l’avant-bras droit du jeune homme, étaient venus directement au fait. Il s’agissait de deux jeunes hommes, pères de familles et très respectueux du Phénix. Mais, lors d’une patrouille commune dans les bois à proximité, ils étaient tombés sur un monument érigé à une entité inconnue, et qui n’était aucunement le dieu de Seika. Le nombre de fidèles était trop important pour qu’ils puissent intervenir, c’est pourquoi l’aide d’au moins un élu leur était nécessaire.

Bien entendu, dès qu’il fallait aider les autres, Natsu ne refusait jamais. Même quand cela concernait l’un des êtres qu’il détestait le plus au monde… Il nota donc les instructions des soldats, puis se mit aussitôt en route. Sa mission : détruire l’édifice et s’assurer que plus aucun culte de ce genre ne serait établi… La violence était autorisée, mais seulement en dernier recours.

Grâce aux données fournies par les gardes, Natsu, même peu débrouillard cérébralement parlant, put aisément dénicher ce qu’il cherchait. C’était une statue, très imposante, représentant une sorte d’ailé, écrasant de ses griffes le Phénix. Voir Fenghuang ainsi ridiculisé arracha un petit sourire au garçon à l’écharpe. Il se posta derrière un arbre, observant les lieux, afin d’établir un semblant de plan d’intervention. Un bon plan dans le genre : tout brûler !





Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 241
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Gally/Yoko α Protectrice α

-



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Sam 11 Fév - 16:52

- La statue de la forêt -

HRP:
 
Comment j’avais fait pour me retrouver dans cette forêt ? Je n’en savais pas grand-chose. Après ma rencontre avec Zoro, j’avais repris la route vers Chikai en passant par la grande route à l’est des grands canyons. Normalement, le voyage n’aurait pas dû me prendre énormément de temps, mais j’avais dû dévier de ma route puisque j’avais finis par atterrir au milieu de l’immense forêt tropicale de la nation du feu. Et évidemment, au milieu de cette végétation envahissante et omniprésente, il ne me fallut pas longtemps pour me perdre.

En vérité, je vous le dis, je ne faisais pas non plus énormément d’effort pour garder le cap vers la capitale. Ce n’était pas que je n’avais pas envie de m’y rendre, mais depuis que j’avais appris que la guerre avait éclaté entre Seika et Fuyu sur l’initiative de la première nation, j’avais été quelque peu refroidie. Je ne connaissais même pas les raisons de cette déclaration, et j’imaginais déjà que Seika était en réalité un empire guerrier désireux de se débarrasser d’un voisin gênant. De toute manière, que Seika ait ou non un casus belli valable, cela ne m’importait pas le moins du monde : je ne comptai pas participer à cette guerre. Au contraire, je voulais à tout prix trouver un moyen de calmer le jeu. Si des gouvernements comme le Ladder, Venus et Jupiter avaient fini par arrêter de se taper dessus et de s’écouter pour résoudre de manière pacifique les problèmes, alors les trois nations de Kosaten pourraient très bien en faire de même.

Ainsi plongé dans mes pensées, je n’avais pas vu la personne dans laquelle je rentrais dedans. Je tombais sur mon fessier sur le choc et revins subitement à la réalité. Je relevais brusquement la tête pour m’excuser, découvrant un jeune garçon avec les cheveux... roses ? Bah, je n’étais plus à ça près. Sa tenue et la présence du sceau rouge du phénix sur son avant-bras droit criaient son état d’élu de l’empire. En voyant cela, je me disais que j’avais bien de la chance que mon sceau soit bien caché derrière mes cheveux sur ma nuque. Cela me protégeait de me faire remarquer par tout le monde, ma tenue faisant déjà très bien ce travail. J’essayais cependant de comprendre ce que faisait un jeune élu au beau milieu des bois.

C’est alors que mon regard se porta sur une espèce de statue de plusieurs dizaines de mètres de haut. Elle semblait représenter un gloubiboulga d’animaux mélanger comme seul les vénusiens savait le faire avec leur bio-science absolument répugnante. Je me relevais alors pour observer d’un peu plus prêt le bousin.
- Bah ça alors, c’est quoi ce truc ? Et surtout d’où ça sort ? Nan, mais parce qu’avec la masse que ça doit avoir, c’est sûr que c’est pas deux ou trois pecnots qui l’ont placé là.

Je remarquai une fois debout que la créature écrasait une sorte d’oiseau que j’identifiai après plusieurs secondes comme devant être un phénix. Les pièces du puzzle commencèrent à s’agencer dans mon esprit. Quelqu’un s’était amusé à tourner en dérision de manière assez violente le dieu de la région. Je repris alors la discussion :
- Oulala... ça va pas plaire aux locaux... C’est toi qui as fait ça ? J’comprends qu’on peut être énervé contre le fait qu’un dieu t’a enlevé à ton univers, mais faire une statue assez insultante n’est p’tetre pas le meilleur moyen pour se faire entendre...
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1421
Yens : 76
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Légende ardente de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Dim 12 Fév - 18:35





Brûlons ces hérétiques !
feat. Gally/Yoko


Natsu observait les environs, en focalisant exclusivement ses sens sur la statue et son périmètre restreint. Il n’y avait pas grand monde autour, tout au plus une dizaine de fidèles en train de se prosterner devant l’idole. Mais ceux-ci étaient assez éloignés et dans les faits, le mage de feu n’avait pas vraiment besoin de se dissimuler. C’est sur cette pensée qu’il s’apprêtait à se rapprocher de la monstruosité lorsqu’il sentit quelque chose lui rentrer dans le dos. Il vacilla un instant avant de se remettre en place, et de pivoter d’un demi-tour.

Il s’agissait d’une jeune femme, brune, vêtue d’une étrange armure métallique, tantôt argentée tantôt violacée. Elle semblait un peu paumée dans son attitude, mais Natsu ne voyait pas comment elle avait pu entrer en collision avec un type aux cheveux roses dans une forêt aux teintes verdâtres, autrement que de manière volontaire.


« Fais gaffe ! T’aurais pas pu regarder devant toi ?! »

Le pire était qu’elle ne semblait absolument pas désolée… Enfin bon, Natsu n’était plus à ça près… Il détourna l’attention de la fille, supposant qu’il devait s’agir d’une partisane de ce genre de secte. Une que le chasseur de dragons allait devoir décevoir dans quelques instants, lorsqu’il ferait de son mieux pour défoncer cette statue. C’était ce qu’on lui avait demandé, et il n’avait rien contre cet ordre.

Toutefois, la nana ne semblait pas vouloir partir. Au contraire, loin de s’extasier devant l’idole, elle fit à son tour l’élogieuse critique de l’horreur sans nom qu’était ce monument. Le jeune homme était étonné par cette réaction. Cette interlocutrice s’était donc bien perdue ??? Car si elle n’était pas une fidèle, ni, comme le pyromancien, une envoyée par l’armée, alors que restait-il d’autre comme proposition ?

Mais, au moment où Natsu se disait que la situation ne pourrait pas être plus gavante, la jeune femme l’accusa d’avoir bâti la statue. D’abord extrêmement surpris, il soupira ensuite un grand coup avant de répondre d’une voix lasse à l’autre, qui le gonflait en à peine deux minutes de discussion :


« T’es dingue toi ! J’ai une tête à construire ça, peut-être ?! N’importe quoi… Je suis au contraire chargé de détruire cette statue ! Mais toi, qui es-tu et que fais-tu ici ??? »

Malgré les précautions que la tête brûlée avait prises, il n’était au final pas passé complètement inaperçu… Un groupe de quelques hommes venait à leur rencontre, affichant une mine contrariée, du fait que des personnes atypiques soient venues interrompre leur cérémonie sacrée. Natsu n’en avait rien remarqué, mais la confrontation devenait de plus en plus inévitable de seconde en seconde…




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 241
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Gally/Yoko α Protectrice α

-



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Lun 13 Fév - 22:51

- Patate dans la forêt -

Ce jeune homme m’avait l’air assez... sanguin, pour rester poli. Il s’énerva une première fois contre moi quand je l’avais percuté, puis une seconde fois pour m’expliquer que son travail en ces lieux était à mille lieux de ce que j’avais supposé. Il me révéla en effet qu’il se trouvait ici pour détruire la statue. Surement un élu envoyé sur une missive de Seika pour se débarrasser d’un problème de type hérétique. Je m’imaginai les gardes vêtus d’une lourde armure blanche décorée d’une croix rouge et répétant sans interruption “Fenghuang uult ! Fenghuang uult !”. Et même si cette scène me paraissait, au premier abord, assez comique et burlesque, j’avais un peu peur de découvrir si mon imagination prenait un peu trop ses racines dans quelque chose de réel. Devenir fanatique n’est jamais une bonne chose, mais je pouvais très bien penser la même chose des gens qui vénérait la statue de cette immondice sans forme et sans nom.

Rosette m’ordonna de décliner mon identité. Pour être honnête, je ne faisais qu’à moitié attention à ses petits cris de mécontentement. Mais, histoire de le calmer, je préférai répondre aux quelques questions qui parvenaient à mes capteurs auditifs :
- Hm ? Tu disais ? Oh ! mon nom, c’est ça ? Moi c’est Gally. Enchanté.

Bien que je n’avais répondu qu’à la moitié de sa question, je retournais vite à l’observation et à l’analyse de l’édifice. Étant très curieuse de comprendre d’où une telle sculpture pouvait bien provenir, j’étais un peu déçue à l’idée que le jeune envoyé du phénix voulait la détruire. Je remarquai enfin ceux que je supposai être des cultistes, qui nous avaient eux-mêmes repérés à cause du raffut que nous avions causé. Ils avaient l’air assez contrarié que deux inconnus les aient dérangé dans leur prière et s’approchèrent lentement de nous, le regard menaçant. N’écoutant que ma curiosité et ignorant ce dernier détail, je sortis de derrière les buissons qui nous cachaient et avançai vers les hommes de la manière la plus amicale possible. Quand j’arrivais à quelques mètres d’eux, ils me firent signe de me stopper :
- Halte-là, femelle chatte ! Qui êtes-vous, toi et ton ami aux cheveux étranges pour déranger les prières que nous offrons à notre seigneur et sauveur : BTsuerkhqw.
- Buairque ? me trompai-je salement, énervant un peu plus les fidèles de la fausse idole.

Je me retournai en direction du jeune élu pour lui demander :
- Hey, tu t’y connais un peu en mythologie ? Non parce que j’y comprends rien à son charabia à ce type.
- Comment osez-vous, mécréant, fit le prêtre qui essaya de me porter un coup au visage.

Ça n’était clairement pas un combattant du tout, car son coup fut tellement prévisible qu’il me suffit de faire un pas de côté et de lui envoyer le dos de mon poing dans le visage pour l’arrêter, le faire, se reculer de deux pas et de lui faire tomber une dent. Ses fidèles commencèrent à paniquer :
- Elle a touché la peau sacrée de notre gourou, cria l’un d’entre eux.
- Attrapez-là. Attachez-là. Brulez-là. Sacrifiez-là au très grand, s’exclame un second.

Je me plaçai alors en position de combat, un sourire aux lèvres signifiant que ça n’allait clairement pas être le cas. Bon, en vérité, il était une dizaine et à mon niveau actuel, j’allais pouvoir en faire tomber trois, grand maximum, avant de me faire submerger. Si l’autre aux cheveux roses voulait intervenir, c’était son moment.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1421
Yens : 76
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Légende ardente de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Mer 15 Fév - 10:17





Brûlons ces hérétiques !
feat. Gally/Yoko


La nouvelle venue avait des allures vraiment étranges. Elle était vêtue de manière bizarre, parlait rapidement sans vraiment donner l’air de faire attention à ce qu’elle disait, et d’ailleurs, elle ne semblait pas écouter ce que Natsu lui racontait. C’est à peine si elle réagit aux remontrances du mage de feu, encore moins si elle lui répondit lorsqu’il l’interrogea à son tour à son sujet à elle. De cet échange, il ne put qu’apprendre le nom de son interlocutrice : Gally. Mais à part cela, il ne savait rien d’elle, hormis peut-être le fait qu’au vu de son ignorance flagrante, elle ne faisait pas partie des fidèles…

Alors que le chasseur de dragons s’apprêtait à répliquer avec fermeté, il fut interrompu par l’arrivée d’un groupe de cultistes. Natsu se maudit intérieurement de ne pas les avoir senti approcher, trop occupé à réprimander Gally… Le prêtre demanda alors quelles étaient les raisons de la présence des deux jeunes gens dans le coin.  Il mentionna aussi un nom, probablement celui de la monstruosité qui piétinait le Phénix, mais le garçon aux cheveux roses ne le retint pas, tant sa phonétique était improbable… Une nouvelle fois, au moment où il allait prendre la parole pour avertir les fidèles de sa mission, la jeune femme le coupa et provoqua la colère du type en face. Lorsqu’elle voulut savoir si le garçon à l’écharpe connaissait cette prétendue divinité, il secoua simplement la tête.

Le gourou tenta alors de frapper Gally, mais cette dernière ne semblait pas sans ressources, puisqu’elle esquiva aisément l’attaque, avant de riposter et de projeter en arrière, en lui ôtant l’une de ses incisives. Forcément, ce geste passa pour un affront et le groupe se rua alors sur eux. Natsu soupira… C’était effectivement la tournure qu’il avait prévue, mais le fait que cela soit dû à l’autre femelle et non de sa volonté l’agaçait…

Toutefois, il était ici pour remettre les cultistes dans le « droit » chemin, enfin le bon chemin selon les adorateurs de Fenghuang. Enflammant alors son poing droit qu’il frappa dans sa main gauche, le pyromancien était prêt à se battre. Cette fois-ci, il ferait attention à ne pas tuer personne, et à ne blesser que ceux qui chercheraient l’affrontement. Il y avait en face une dizaine d’ennemis qui chargeaient.


« Amenez-vous ! »


Malgré ces paroles, Natsu ne laissa pas le temps aux assaillants d’arriver à lui. Il se précipita à leur rencontre et vint écraser son poing ardent dans le visage du premier venu, qui fut balancé à terre quelques mètres plus loin. Aussitôt, la tête brûlée leva son autre bras pour parer une attaque au  bâton. Son porteur ayant baissé sa garde, il fut aisé pour le Seikajin de lui envoyer son genou dans les bijoux de famille. Le gars s’effondra, visiblement peu décidé à continuer le combat.

Tout en vérifiant si Gally n’était pas trop mise à mal par la bataille, Natsu se protégea d’une nouvelle attaque à son encontre, avant d’agripper l’attaquant par les jambes. Le faisant trébucher, le fils de dragon le fit alors tournoyer au sol quelques secondes, avant de le balancer avec force sur la cible la moins éloignée, mettant aussitôt hors combat les deux, assommés par l’impact. La Salamandre était satisfait de sa puissance récupérée.





Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 241
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Gally/Yoko α Protectrice α

-



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Mer 15 Fév - 20:51

- Plus de patate qu'en Irlande -

Et d’un seul coup, le combat commença. Chevelure rose se jeta dans la bataille, prenant sur lui l’agressivité de la majorité des cultistes, principalement à cause des flammes qu’il produisait à partir de son corps et qui le rendait plus menaçant, donc plus dangereux, faisant ainsi de lui la cible prioritaire de ces hommes, malgré le fait que j’étais celle qui avait foutu mon poing dans la figure de leur chef religieux. Au final, c’est trois hommes, dont le prêtre que j’avais à affronter.

Ils tentèrent de m’encercler pour ne me laisser aucune échappatoire, mais c’était plus ou moins ce que j’attendais. La capacité de se battre dans un espace très réduit, c’est ça aussi le Panzer Kunst. Le prêtre se tenait cependant un peu plus à l’écart, faisant plus attention depuis que je lui avais cassé une dent. Ce fut ses deux sous-fifres qui commencèrent l’assaut. En même temps, ils tentèrent de m’atteindre de leur massue que je parvenais à parer et à amortir le choc avec mes bras. Je devais faire gaffe cependant, mon corps n’ayant pas encore retrouvé sa résistance d’antan. J’attrapai dès lors le bras d’un d’eux avec ma main gauche pour le tirer violemment vers moi et frapper en même temps dans son estomac, sans qu’il n’ait de possibilité de recul. Je relâchai ma grippe et esquivai une seconde attaque portée vers ma tête. Je profitai de mon inertie pour me mettre sur mes mains et botter au passage la joue de l’homme que je venais de frapper. Il tomba alors au sol et je me remis rapidement debout pour écraser d’un mouvement sec sa cheville, l’empêchant de se relever pour le reste du combat. Plus que deux.

Le deuxième cultiste était un peu plus hargneux et essayait sans faiblir de me toucher avec son gros gourdin. Ne pouvant pas simplement arrêter ses attaques, je les déviai en leur donnant un petit coup du dos de mes mains. Quand je notai une ouverture suffisante, je vins porter mes deux poings solidement fermés au milieu de sa cage thoracique, écrasant cette dernière pendant une petite seconde, suffisamment pour vider complètement ses poumons d’airs. J’enchaînai rapidement avec un low kick droit dans son genou et il resta lui aussi au sol.

Je me tournai alors vers le prêtre, un sourire en bouche, heureuse d’avoir enfin quelqu’un sur qui taper sans me faire engueuler. Après tout, si un élu avait été envoyé pour taper sur des civils, je pouvais bien rentrer dans ce jeu moi aussi. Le cultiste devait sentir que ça ne sentait pas très bon pour lui, voyant ses autres camarades se faire rétamer par le jeune homme enflammé. Chargé de la volonté du désespoir, il tenta une unième fois de m’attaquer, envoyant son poing dans ma figure. Je ne fis même pas mouche de vouloir esquiver. L’impact fut puissant cependant et je ne voulais pas imaginer la douleur qu’aurait ressentie un individu normalement constitué. Le truc, c’est que moi, je ne ressentais la douleur, donc je pouvais très agir comme si – et j’insiste sur le comme si – je n’avais pas été du tout affecté. Après tout, dans un combat, le vainqueur est celui qui résiste à l’abandon une minute de plus. Croyant que son dernier effort avait été vain, la mine du prêtre s’affaissa. Je lui agrippais alors le bras, me plaçai dans son dos et tirai sur son membre de sorte à le menacer de lui luxer l’épaule. Je m’exprimais :
- Ça, c’est généralement ce qui arrive quand on essaie de m’emmerder. Maintenant si tu ne m’expliques pas fissa d’où cette statue sort, bah, c’est ton bras qui va sortir de ton épaule.
- Ok, ok, c’est bon, j’vais tout vous dire. Y’a un homme, dans une drôle de cabane non loin qui nous a ouvert les yeux sur la vérité de ce monde.
- Et je suppose que vous accepteriez gracieusement de nous y conduire, mon ami et moi ? inquisitai-je en tirant un peu plus sur le bras du pauvre gars.
- Aie, aie, aie. Oui, je vais vous guider, mais laissez-nous tranquille, s’il vous plait.

Je relâchai mon emprise et le laissai tomber au sol et fis signe à l’élu inconnu :
- Hey, c’est bon, j’ai réglé le souci. Le prêtre a gracieusement accepté de nous amener jusqu’à la personne qui a fait cette statue. On y va quand tu veux.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)


Dernière édition par Gally/Yoko le Mer 15 Fév - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1421
Yens : 76
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Légende ardente de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Mer 15 Fév - 21:24





Brûlons ces hérétiques !
feat. Gally/Yoko


Natsu se rendit compte que Gally, malgré son look étrange et sa manière de communiquer très personnelle, savait se défendre à coups de poings et de pieds, ainsi qu’à grand renfort d’acrobaties… Dès qu’il vit cela, le chasseur de dragons cessa de s’inquiéter pour sa partenaire de combat, se focalisant davantage sur le sien. En comptant les quatre hommes dont il s’était déjà chargé, plus les trois qui avaient préféré s’en prendre à l’autre, il ne restait face plus que trois gars en état de l’assaillir. Trois types peu musclés qui hésitaient à passer à l’attaque, après avoir vu comment leurs camarades s’étaient faits massacrer… Néanmoins, cette angoisse fut de courte durée puisque, de loin, le prêtre les encourageait à combiner leurs efforts, prétendant qu’en s’unissant, et grâce à la force du truc impossible à nommer, la victoire serait la leur.

C’est ainsi que la triplette se rua simultanément vers le mage de feu. Au lieu d’être un fardeau supplémentaire pour lui, c’était au contraire un cadeau que ces messieurs lui faisaient. De fait, même si c’était censé le mettre en danger, cela lui donnait par ailleurs l’opportunité de les assommer par une unique attaque, donc ce serait un gain de temps considérable.

Du coup, alors que les gugusses n’étaient plus qu’à un ou deux mètres de Natsu, un dans son dos, les autres sur chaque flanc, le chasseur de dragons s’embrasa de flammes peu ardentes, pivotant sur lui-même. L’aura de feu suivit la rotation et vint frapper les trois hommes en même temps, leur infligeant des blessures peu sévères, tout en les secouant suffisamment pour qu’ils perdent la volonté de se battre. Au moment où les touchés s’effondraient, Gally l’interpela.

En regardant de son côté, le Seikajin constata qu’elle s’était également défaite de tous ses adversaires. Elle avait même réussi à maîtriser le prêtre, qui semblait très enclin à les aider. D’ailleurs, le gourou avait « spontanément » proposé de les amener jusqu’au véritable chef du culte.


« Très bien, alors fais-le de suite ! »


Le capturé obtempéra une nouvelle fois. Le trio passa ainsi devant la statue, qu’il contourna, avant de poursuivre sa route. Ils s’enfoncèrent un peu dans les bois, et débouchèrent effectivement sur un cabanon en bois. Natsu alla frapper à la porte, c’est-à-dire qu’il démolit la planche de bois qui tenait lieu de séparation entre intérieur et extérieur.

Dans la maisonnette se trouvait un grand type blond, très surpris par cette visite inopinée. Les murs étaient tapissés d’effigies du truc imprononçable, il était évident que ce gars-là en était très croyant. Alors que l’homme commençait à exprimer son indignation, le pyromancien le refroidit d’un regard. Recouvert de son aura flamboyante, Natsu toisait le cultiste de ses yeux de braise, tout en laissant la crainte s’insinuer chez l’autre.


« Pars d’ici, et ne recommence jamais ce genre de culte stupide ! »


L’homme voulut répliquer, mais, ne trouvant pas les mots, il s’enfuit, la queue entre les jambes, après avoir ramassé deux-trois bricoles, le regard apeuré dirigé vers la terre. Natsu sortit de la baraque, l’enflammant d’un souffle brûlant, en prenant soin de ne carboniser que le logement, et pas les bois aux alentours. Se tournant vers Gally, il résuma la situation :


« Bon, y’a plus qu’à régler ce problème de statue… »


Capacité contextuelle:
 




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 241
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Gally/Yoko α Protectrice α

-



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Jeu 16 Fév - 18:36

- Correctif -

Au moment où le jeune homme eut terminé de s’occuper du petit groupe et qu’il eut entendu mon appel, il ordonna au prêtre d’exécuter ma demande. Je le relevai donc en le tirant par l’épaule et il ouvrit la voie, de peur de se prendre une mandale de ma part ou, pire, de la part d’une personne capable de générer des flammes de son corps. Nous passâmes à côté de l’imposante statue et nous enfonçâmes dans la forêt via un petit sentier.

Cinq petites minutes plus tard et nous arrivions devant une petite maisonnette en bois. La torche humaine défonça l’entrée et, avant même que l’ermite hirsute – mais néanmoins artiste – ne puisse exprimer son mécontentement, l’élu le chassa d’un seul regard, par sa seule présence, le sommant au passage de ne plus réessayer de lancer le culte de son bousin. Et même si la fuite pressée du sculpteur de chimère semblait vouloir dire qu’il avait compris la leçon, je doutai qu’il allait si facilement abandonner sa foi. Peut-être que la manière forte n’avait pas été la meilleure des solutions à employer pour ce coup-ci.

Pour ma part, j’étais à la fois heureuse que cette histoire soit terminée et à la fois déçue par le fait que je restai curieuse d’en savoir plus sur cet étrange dieu. Mais bon, j’allais devoir me résigner et accepter que ça allait rester un mystère pour moi. Le jeune élu résuma le seul objectif qui lui restait à remplir, soit détruire la statue pour qu’il s’en reste que de la poussière. Je lui répondais donc, ma voix encore un peu remplie par la déception de ne pas avoir tout expliqué :
- Ouaip... plus qu’à péter cette chose. Dommage qu’on sache juste pas comme il a fait pour l’amener jusqu’à la clairière.

Nous entamâmes donc le chemin du retour, durant lequel je fis une grosse découverte : je ne m’étais même pas présentée. Ça peut vous paraitre con, mais non, je ne m’étais pas encore fait la remarque que je traînai avec un inconnu comme s’il s’agissait d’un vieux pote. Je ne me souvenais même pas si je lui avais donné mon nom. Du coup, je pensais qu’il valait mieux que je corrige cette erreur :
- Tiens, au fait, j’viens de me rendre compte que j’ai pas été super poli avec toi. Laisse-moi reprendre tout depuis le début. Moi, c’est Gally, élue de Seika. Et comment s’appelle ce jeune élu capable de cracher du feu.

Je commençai d’ailleurs à réfléchir à ses capacités. Son corps m’ayant tout l’air d’être parfaitement organique, je supposai que ses pouvoirs de génération de flamme lui venaient de ce dont tout le monde me rabâchait les oreilles depuis mon arrivé : la magie. Cette chose étrange, incompréhensible et paradoxale pour tout esprit rationnelle et scientifique qui semblait être présent ici sans que cela ne pose de problème à personne. Ce principe me rappelait cependant l’hypothèse du karmatron de Desty Nova, mais pour être franche, c’était plus une mauvaise interprétation dû au fait que je n’y comprenais moi-même rien au charabia du professeur fou.

Une fois revenu devant l’édifice, je questionnai l’élu sur les moyens qu’il comptait employer pour la détruire :
- C’est-à-dire que ça fait bien vingt mètre de haut ce truc, donc à moins que tu possèdes des pains de C4 ou que tes flammes puissent casser le marbre, je vois mal comment on va faire.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1421
Yens : 76
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Légende ardente de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Jeu 16 Fév - 23:02





Brûlons ces hérétiques !
feat. Gally/Yoko


Gally semblait presque déçue par la tournure des évènements. En même temps, Natsu ignorait toujours les raisons de sa présence en ces lieux. Au départ, il pensait qu’il s’agissait d’une simple touriste égarée, malencontreusement impliquée dans un conflit qui ne la concernait pas… Cette idée s’était néanmoins dissipée lorsque le mage avait vu la jeune femme se battre avec ferveur contre leurs assaillants… Du coup, il ne savait pas vraiment quoi croire à son sujet… Cependant, elle avait au moins raison sur un point.

« Ouais, il a forcément dû user d’un paquet d’hommes ou une astuce dans le genre… Même pour un colosse, cette statue n’est pas transportable… Enfin, c’est pas comme si ça importait désormais… »


Après quoi, n’ayant plus grand-chose d’intéressant à faire sur place, s’étant assuré  que les débris ardents ne risqueraient pas de déclencher un incendie, Natsu prit la direction de l’édifice à détruire, en compagnie de sa partenaire du jour. Alors qu’ils commençaient à marcher tranquillement, Gally se présenta tout à coup, comme si elle n’avait jamais révélé son nom au chasseur de dragons. Il apprit simplement son appartenance à Seika, mais la soudaineté de ce discours l’avait déboussolé. Toutefois, il répondit à son tour :

« Natsu, Natsu Dragnir. Aussi un élu de Seika. »

Et puis finalement, l’objectif de distance fut atteint. Il faut dire qu’il n’y avait pas énormément de kilomètres à parcourir… Tout en faisant le tour de cette monstruosité de pierre, le garçon aux cheveux roses essayait de trouver un moyen, autre que la force brute, pour la défoncer… Mais, il avait beau chercher, rien ne lui venait en tête. Et apparemment, Gally aussi semblait sécher sur la question. Par ailleurs, Natsu ignorait ce qu’était que le C4 dont elle lui parlait. En revanche, il avait parfaitement confiance en ses capacités.


« Mes flammes ne peuvent pas casser le marbre. Par contre, ce n’est pas un feu ordinaire et il est tout à fait capable de réduire en cendres cette statue. »

En effet, la magie de chasseur de dragon de feu avait cette particularité d’user des flammes d’un véritable dragon pyromancien. Un souffle ardent si destructeur qu’il pouvait même carboniser les minéraux d’ordinaire ininflammables ! Pour prouver ses dires, la tête brûlée s’embrasa de l’aura écarlate qui était la marque de son pouvoir. C’était une manière pour lui de faire appel à tout le mana dont il disposait.

Invoquant ainsi la totalité de ses réserves, Natsu transféra cette énergie brûlante dans ses deux mains, qu’il appliqua ensuite sur la statue. Malgré sa hauteur, l’ensemble prit rapidement feu, faisant petit à petit fondre les ornements de l’édifice. Mais, même incendiée, la monstruosité continuait de se dresser. Il fallait frapper fort, ce que s’empressa de faire le garçon à l’écharpe. Le marbre ramolli par la chaleur n’était pas extrêmement dur à défoncer, il suffisait d’un peu de temps. Alors qu’il enchaînait les coups, le jeune homme se tourna avec un sourire amusé vers Gally.


« Je t’avoue que ce serait pas de refus d’avoir un petit coup de main ! »





Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 241
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Gally/Yoko α Protectrice α

-



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Sam 18 Fév - 22:16

- Agent d'entretien de la forêt -

Ainsi, il s’appelait Natsu. Pour un original, ça restait un nom assez banal. Tant pis, j’allais surement devoir attendre le prochain fou pour avoir un nom un peu plus drôle à entendre. Le jeune élu de Seika s’approcha de la statue et m’avoua que bien qu’il n’était pas assez fort pour faire exploser la statue, il pouvait néanmoins la faire... fondre ? Dans le genre : “faire atteindre le point de fusion du marbre” ? Ok, pourquoi pas. Il faut de tout pour faire un monde. Il fallait vraiment que je me mette dans l’idée que toutes les règles de physiques de mon univers d’origine pouvaient être détournées grâce à la magie.

Il apposa les deux paumes de ses mains sur la statue, lui transférant ce que je supposais être des quantités incroyables d’énergie calorifique, vu qu’elle commença effectivement à se ramollir et à fondre par endroit. La structure cristalline de la pierre était fragilisée par la chaleur, Natsu n’avait plus qu’à taper suffisamment fort pour la briser en morceaux. Mais apparemment, cela prenait trop de temps à son goût si bien qu’il fit appel à moi. Je m’avançai, tirant ma moue habituelle de face de poulpe, et me demandant sérieusement ce que je pouvais bien faire pour l’aider, ma force ne me permettant clairement pas de frapper avec assez de puissance pour être efficace. Une petite idée germa dans mon esprit : pourquoi ne pas utiliser une technique ondulatoire.

Petit aparté technique pour expliquer clairement ce que je comptai faire. Une des attaques de base des kunstlers s’appelle le Verschlag. Le but est d’envoyer une onde solitaire très énergétique non-dispersive dans le corps de la cible. Cette oscillation, aussi appelée soliton, rebondit à l’intérieur du corps sans perdre de l’énergie jusqu’à entrer en résonnance avec le matériau et de faire exploser la quantité importante d’énergie contenue dans l’onde, explosion se répercutant à l’intérieur de la cible. Le problème était que je n’avais pas de puissance suffisante pour fournir des ondes très destructives. Comment régler ce souci, me direz-vous. La solution, c’est Natsu qui me l’avait apporté. Une des propriétés peu connues des solitons est qu’ils gagnent énormément en vitesse – donc en énergie – dans des milieux très chauds. Or qu’avais-je sous les yeux ? Une statue chauffée à blanc par un type capable de faire magiquement apparaitre des flammes amenant une roche à son point de fusion. Si mon raisonnement était bon, mes Verschlags allaient gagner en efficacité. Et tout ça sans même trop abusé de mes capacités.

Je posai donc à mon tour mes mains sur la surface de la statue et me concentrai quelques instants :
- Je vais essayer un truc... je te promets pas que ça marche.

J’envoyais une première onde pour tester l’effet. De mon bras, elle entra dans le marbre et, de l’autre côté de la statue, des morceaux de marbres explosèrent et vinrent s’éclater au sol quelques mètres plus loin. Le ramollissement de l’idole devait aussi jouer beaucoup dans ma capacité de destruction. Je prévins donc une seconde fois Natsu :
- Cette fois c’est partie. Fais gaffe au débris. J’ai appelé cette technique : “Plasma Soliton – Bohrmaschine”

Ce qui signifiait littéralement “Marteau-piqueur”. Je commençai alors à envoyer des solitons par dizaine au cœur de la statue de marbre, faisant voler éclat par éclat de tous les côtés de cette chose. Mes efforts conjugués à ceux de Natsu nous permirent de nous débarrasser de l’imposante masse de marbre bien plus vite que prévu. Quand il n’en resta que des petits blocs éparpillés un peu partout dans la carrière, je m’arrêtais et laissai mon collègue terminer le boulot. Même si le Verschlag n’était pas très énergivore, en émettre autant m’avais bien vidé en énergie. Je me tournais donc vers Natsu et lui demander :
- Bon, et maintenant, on fait quoi ? J’t’avoue que je serais pas contre une petite sieste.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1421
Yens : 76
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
1/12  (1/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Légende ardente de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Mar 21 Fév - 11:20





Brûlons ces hérétiques !
feat. Gally/Yoko


Gally semblait aussi peu enjouée à l’idée d’aider Natsu que si ce dernier avait dû s’improviser baby-sitter d’une garderie… Concrètement, elle tirait une tête d’enterrement que le mage ne parvenait à comprendre : alors qu’elle aurait pu se montrer heureuse qu’il lui réclame un coup de main, elle agissait comme une paresseuse… Toutefois, malgré cette réticence flagrante, le garçon aux cheveux roses nota qu’elle fit tout de même l’effort d’offrir sa force.

Ce qu’il se passa ensuite, Natsu ne le comprit pas vraiment… Gally vint à son tour poser les mains sur la statue de pierre, désormais fortement ramollie, si ce n’était prête à fondre à tout instant, et avertit le chasseur de dragons qu’il y aurait peut-être des débris. Ce dernier recula d’un pas, observant attentivement les actions de l’autre. Elle nomma sa technique, mais le terme étant beaucoup trop compliqué à comprendre, voire à assimiler, la tête brûlée l’oublia bien assez tôt. L’effet était en revanche assez impressionnant ! Sans que quelque chose ne soit vraiment visible, les sens aiguisés du Seikajin lui permettaient de ressentir les ondes que la jeune femme projetait à travers l’idole, provoquant à l’opposé la destruction d’une partie de la monstruosité.


« Pas mal ! »

Natsu devait bien admettre que cette technique était efficace. Tandis que Gally répétait l’opération, il revint à son tour à la charge, cognant de toutes ses forces, et avec ce qui lui restait de magie, afin de démolir intégralement la statue. Au bout de quelques instants de travail acharné et conjugué, il ne resta bientôt plus rien de la fausse idole qui se dressait un peu plus tôt.

Gally proposa alors de faire la sieste, ce qui fit éclater de rire Natsu. Il n’avait jamais encore vu d’élue aussi insouciante qu’elle, à part lui-même évidemment, et cette remarque le prit totalement de court. Toujours avec un sourire, il lui répondit chaudement :


« Dors si tu le souhaites. Perso, c’est pas mon truc de roupiller en plein milieu de la journée… Du coup, je pense que c’est ici qu’on se sépare. Merci pour le coup de main, Gally ! »


Natsu tendit alors une main amicale à la jeune femme, qu’il appréciait sincèrement. Certes, leur rencontre avait été brutale et agaçante, mais la Salamandre n’en voulait jamais bien longtemps aux autres dans ce genre de situation. Et puis, il était sincèrement ravi de l’aide que lui avait offerte son interlocutrice. Avant de partir, il prononça ces derniers mots :

« Ah, au fait, j’ai failli oublier ! Il y avait une récompense pour la destruction de cette statue et du culte qu’y allait avec ! Je dirai aux gardes que tu m’as aidé, ils te donneront la moitié des sous ! Tarde pas trop à aller les chercher quand même, ha ha ! Sur ce, à la revoyure, Gally ! »





Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 241
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Gally/Yoko α Protectrice α

-



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   Mer 22 Fév - 13:38

- Rideau, fin -

Natsu ne semblait pas aussi intéressé à l’idée de se reposer. De mon côté, même si je ne le montrais pas, je n’avais clairement plus assez d’énergie dans mes batteries pour avancer efficacement en direction de la capitale. Je lui avais proposé une “sieste”, mais c’était plus une pause le temps que le champ magnétique naturel de Kosaten ne recharge par effet d’induction mes piles. Bon d’accord, de l’extérieur, ça ressemblait à une sieste, mais passons.

La bonne nouvelle, c’était que notre mission était enfin terminée. Et quand bien même j’avais une centaine de question qui volait encore dans mon esprit, je n’allais pas chercher à les répondre. Cette histoire était terminée, je devais m’y faire, point. Natsu me remercia et précisa qu’il allait me laissait me reposer seule. Il me tendit une main que je serrai chaleureusement. C’était un gars sympa pour un élu. Un peu trop impulsif et pyromane à mon goût, mais sympa quand même. J’espérai que j’allais pouvoir le rencontrer une autre fois dans le futur, peut-être pour accomplir une autre mission pour notre sauveur et seigneur le péni... euh... phénix.

Le jeune mage de feu me prévint aussi qu’il allait prévenir les gardes du fait que je l’avais aidé pour que je reçoive une part de la récompense qui l’attendait pour avoir viré les cultistes. En temps normal, je n’aurais pas vraiment accepté et lui aurait avouer qu’il pouvait garder la récompense pour lui tout seul. Mais même si je n’avais pas besoin d’argent pour répondre à mes besoins, c’était peut-être mieux pour moi si je comptai passer quelques jours dans la capitale. Avoir un peu de fonds dans mes poches était quand même agréable.

Voyant que mon nouvel ami et allié s’en allait, je répondis à son au revoir :
- Merci à toi aussi Natsu. C’était sympa d’avoir pu te rencontrer. Bah du coup, à la revoyure mon ami.

Et alors qu’il s’éloignait de moi, j’allais m’asseoir contre un arbre pour me reposer, gardant un œil sur la clairière pour vérifier que personne n’allait revenir foutre la merde avec cette histoire de culte. Les heures passèrent, les unes après les autres, sans que je ne m’en rende vraiment compte. A force d’avoir toujours réfléchi en regardant le vide de l’espace, j’avais finis par ne plus faire attention aux secondes, aux minutes ou aux heures. Mais aussi étrange que cela pouvait paraitre, j’appréciai ces temps de calme et de silence.

Deux jours plus tard, je décidai enfin de partir pour reprendre ma route. En sortant de la forêt, je tombai sur les deux gardes qui me cherchaient sur la description de l’élu de Seika. Ils paraissaient assez surpris de ne pas m’avoir rencontré plus tôt, mais ne cherchèrent pas plus d’explication. Ils me donnèrent une petite bourse, qui devait la récompense promise contre la chasse des cultistes de la région. Je l’acceptai, les remerciai, leur demandai le chemin le plus rapide pour Chikai et suivit ce dernier.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Brûlons ces hérétiques !   

Revenir en haut Aller en bas
Brûlons ces hérétiques !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les socles magnétiques
» Qui j'ai pu endormir pour aller chercher la boîte de cosmétiques d'une copine ?
» Entre soupçons et certitudes
» Le contrôleur doit se réveiller [Royaume kinétiques]
» Dopage: les russes se distinguent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.