Partagez | .
La secte Noire: Æternam
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 12:18



Tuer le géant
1
Les deux protecteurs s'étaient simplement enfuis. Ils n'avaient pas cherché à la ralentir, pas une seule attaque, ils n'étaient pas venus renforcé le monstre non plus, d'après le radar. Les lâches ! au moins, c'était cela en moins à s'occuper pour le moment. Elle pourrait s'occupée pleinement du plus urgent, à savoir l'oni géant qui faisait tant de mal à leurs troupes. Apparemment, celui-ci avait été éloigné du centre de la bataille. Il se trouvait au bord d'un des ravin, au nord pour plus de précision. Il y avait sûrement été attiré par Lightning ou Wao. Mais le plus inquiétant n'était pas ce géant, c'était ce qu'elle vit sur son radar. A l'Ouest, là où se trouvait Schneiden, leurs forces reculaient vers le centre du village, et l'ennemi s'engouffrait dans la brèche. C'était tout sauf une bonne chose. La bataille au centre du village était déjà assez serrée comme ça. Si en plus, les forces ennemies de l'Ouest venaient s'y ajouté, on courrait à la catastrophe. Il fallait absolument se débarrasser de cet oni rapidement, pour pouvoir rallier leurs troupes au plus vite.

Quand elle arriva près de sa nouvelle cible, elle vit l'adversaire qu'il avait choisi. C'était Lightning, et elle semblait blessée. Mais l'oni aussi, au vu de la façon dont il se déplaçait. Bon point pour elle. Mais cela ne serait pas suffisant pour s'en débarrasser, du moins pas rapidement. Et avec la brèche, ils ne pouvaient se permettre les solutions lentes. Il leur fallait tuer cet oni le plus vite possible. Elle ne voyait qu'un moyen pour ça, et apparemment, Lightning avait eu la même idée en l'amenant ici. Encore un bon point. Mais si, toute seule, elle devait manquée de solution pratique pour faire tomber le monstre, à deux, c'était plus réalisable. Elle réfléchie rapidement à un plan d'action, tout en s'approchant de l'élue. Et profitant que le géant jauge la menace représenté par la nouvelle arrivante, elle l'exposa à sa collègue.


"Lightning ! Il y a une brèche, nous ne pouvons pas nous permettre de le tuer à petit feu ! Et je ne vois qu'un moyen de le tuer rapidement!"

Elle la regarda dans les yeux pour être sûre de se faire comprendre, avant de poursuivre.

"Nous sommes tout les deux équipées d'armes à feu. Je vais attiré son attention, pendant que toi, tu visera ses yeux. Ensuite, je passerais derrière lui et je le blesserais à l'autre pied. C'est parti !"

Elle avait parlé à voix basse, suffisamment fort pour se faire entendre de l'élu, mais pas assez pour que le grand oni ne l'entende. Mettant son plan à exécution, elle fonça vers la créature, vociférant pour attirer son attention.

"Eh ! La grande perche ! Où est-ce que tu regarde ! c'est moi, ton adversaire !"

Foncer sur l'oni directement comme ça était risqué, elle le savait. Mais elle avait confiance en Lightning, et si elle faisait sa part du plan, le monstre n'aurait pas l'occasion de l'attaquer. En visant les yeux, le but était évidement de l'aveugler, temporairement ou non. Une fois dans ce état, le monstre ne pourrait pas se défendre ou attaquer correctement. Seryu en profiterait pour filait derrière les jambes du monstres et avec les fusils cachés dans ses bras, elle abîmerais les tendons encore intacts de la créature, avant de s'écarter pour éviter de se retrouvé écraser, bien sûr. Car avec la blessure qu'il avait déjà au pied, si on li blessait l'autre, il avait toute ses chances de tomber. C'était aussi le but du plan. Au mieux, il tomberais dans le ravin. Au pire, il serait à terre et serait donc une proie facile. Dans tout les cas, la façon de procédé était claire !

__________


*Rejoins Lightning et lui expose un plan.
*Fonce vers l'oni et le provoque pour détourner son regard de Lightning.
*Après l'action de cette dernière, fonce vers l'arrière du géant.
*Utilise Justice Execution pour abimer les tendons encore intacts, avant de s'écarter en prévision d'une chute du monstre.


Actions:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 16:04

L'espace d'un instant, Rhadamanthys se permit de croire que l'affrontement n'aurait pas lieu: ses mots sincères et ceux de son compagnon au teint vert avaient, semble-t-il, stoppé l'immense humanoïde qui s'était présenté à eux comme le chef de la secte qu'ils devaient rencontrer depuis le début de cette mission. Celui-ci faisant mine d'écouter leurs voix avant d'entendre celle de Zayro, le juge se remit imperceptiblement en garde pour parer à toute éventualité... Cependant ce n'était pas assez rapide eut-il juste le temps de penser avant de voir l'immense main du géant se refermer sur son visage.

Comment quelque chose d'aussi gros pouvait être aussi rapide ? Se demandait le juge en regrettant dans l'instant de ne pas avoir récupéré son casque: la pression de la poigne du géant était à son image, monstrueuse et ne manquerait pas lui écraser la tête s'il ne faisait pas rapidement quelque chose. Attrapant le poignet de l’agresseur entre ses deux mains, le juge ouvrit rapidement ses ailes pour balancer son corps en arrière, battant une nouvelle fois des ailes pour propulser son corps en avant avec la pointe métallique en partance de son genou en direction de l'avant-bras du chef de la secte.

Un bruit d'explosion vint souffler au niveau de son visage et il se saisit alors de l'occasion pour venir fermer ses ailes pareilles a deux longues épées avec trois lames chacune autour de sa main: se libérant alors avant de bondir en arriére avec le regard rouge de rage.

"Maudit butor !!! Tu l'auras cherché ! "

Rugit-il en faisant abandonnement brûler son cosmos énergie jusqu’à ce que ses veines ne lui brûlent et que de la fumée ne sortent de sa bouche tandis qu'il adoptait une posture bestiale. Son armure se mit alors à briller sous l'aura sombre qui enveloppait son corps, laissant le spectre de l'étoile de la férocité serrait les dents avant de se tourner vers Zayro:

"Je vais lui prendre son bras !"

Et cela, il comptait le faire dans le premier sens du terme en fondant vers le géant avec une vitesse dont il n'avait pas fait preuve avant, se glissant aussi fluidement qu'une lame au niveau du flanc du monstre tout en profitant des effets de l'attaque de Zayro pour venir bondir au niveau de l'épaule du géant: le saisissant au niveau de l'épaule en essayant de planter les pointes de ses ailes pour se créer une prise, Rhadamanthys concentra sa rage et sa colére dans la paume de sa main droite sous la forme d'une lance de cosmos sombre et parcourut d'énergie.

"Encaisse ça si tu peux !"

Terminât-il en envoyant la pointe de sa lance vers sa cible dans un nouveau rugissement rauque.

Citation :
Récap des Techniques et des Stats
Spoiler:
 

*Rhadamanthys se libère des doigts du chef

*Rhadamanthys se jette sur le chef et essaye de lui enfoncer sa lance cosmique dans l'articulation entre l'épaule et le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 16:47


• Fin •


Il pouvait sentir le vent défiler dans ses cheveux alors qu’il se déplaçait parmi les ombres. Il pouvait voir le regard du chef des masqués se balader frénétiquement dans tous les sens dans l’espoir de le dénicher. Ce dernier était sur ses gardes protégeant ses côtés et le moindre angle mort. Schneiden sourit, il semblerait qu’il ait oublié quelque chose. Dans des situations comme cela, les stratégies les plus surprenantes sont celles qui sont les plus évidentes. Il accéléra et se trouva pile à l’endroit où sa cible s’y attendrait le moins. Son voile d’invisibilité se baissa et révéla alors à tous sa position. Il se trouvait en face du commandant masqué, sa lame pointée vers l’avant.

« Echec et Mat »

D’un coup rapide et puissant, il enfonça sans retenu le tranchant de la lame dans le cœur de l’Oni. Ce dernier avait encore le regard ahuri alors qu’il tombait au sol, comme si il ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer. Schneiden baissa les yeux pour observer le corps sans vie de son adversaire. Malgré sa victoire il ne ressentait aucune satisfaction, seulement un sentiment de déception et de gâchis. Des grognements se firent entendre aux alentours et Schneiden prit une mine d’acceptation. C’était à prévoir, il avait marché seul derrière les lignes ennemies et maintenant il allait en payer le prix. Alors qu’il s’apprêtait à fermer les yeux en attente de son châtiment, plusieurs sifflements dans les airs le firent écarquiller les yeux. Il se retourna brusquement et aperçu tout un régiment de soldats et d’archer qui était resté en arrière.

« Qu’est-ce que vous faites ici !? Pourquoi n’êtes-vous pas avec les autres !? Partez ! »

Malgré ses ordres, ils ne bougèrent pas. Au fond de lui il le savait. Ils l’attendaient. Schneiden serra les poings et lâcha un soupir au bout de quelques secondes… avant de lâcher un rire.

« Bandes d’idiots ! »

Malgré ces mots durs et son expression colérique, Schneiden arborait un sourire reconnaissant. Il ne lui fallut pas plus d’une seconde avant qu’il ne se précipitait à toute vitesse vers ses hommes. Avec le soutien à distance des archers, il parvint à revenir sur ses pas avec difficulté mais relativement sain et sauf. Le seul signe de faiblesse qu’il montrait était sa respiration lourde et anormalement saccadé. Lorsqu’il fut aux côtés de son groupe, ils échangèrent un regard de complicité, d’amitié et d’admiration. Ses hommes mais aussi lui, au cours de cette bataille avait naquis en lui un sentiment de respect envers tous ces hommes et femmes qui protégeaient coute que coute leurs famille bien que pourtant si faible. Ce fut le cri des ennemies approchant qui brisa leur instant personnel. Ils devaient partir au plus vite. Sans regarder en arrière ils se précipitèrent tous en direction du centre de la ville.

Même de loin Schneiden pouvait le sentir, la bataille finale dans la ville avait déjà commencé au centre. Il espérait juste que ses compagnons avaient su tenir le rythme. Il n’eut même pas le temps de souffler arrivé sur place qu’il se retrouvait lui et ses hommes au centre du chaos ambiant. Des sectaires et les citoyens de Kokota se battaient à tous les coins de rues de ce qui fut autrefois une paisible ville. Il apparut Wao au centre de la tempête, causant des ravages sans pitié à forces ennemies tout en protégeant avec passion ses alliés. Avec un mouvement de tête collectif ses hommes et lui se joignirent a l’escarmouche. Il se précipita aux côtés de la jeune recrue et bloqua un des coups qui lui étaient destiné. Les deux compagnons d’armes se retrouvaient maintenant dos-à-dos, entourés de sectaires.

« Désolé du retard, pour compenser cela je suis venu te remettre ton arme en main propre »

Il pouvait sentir le regard surpris du jeune homme se poser sur lui.

« Par contre, je ne te le rendrais qu’à la toute fin… Si tu veux un jour revoir ta lame il faudra que tu survives un peu plus longtemps~ »

Il lui lança un sourire sous-entendu et se mit en position d’attaque. Ils allaient en finir avec cette bataille qui avait trop duré.


____________________


*Tue le commandant Oni
*Bats en retraite avec ses hommes
*Schneiden et la division Ouest rejoignent Wao au centre
*Schneiden bloque un des coups visant Wao et se met dos-à-dos avec lui





Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 598
Yens : 475
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 19:00


Destination finale?

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


Après s'être pris un sacré coup,Aladdin se releva péniblement. Cela n'avait pas était la bonne chose à faire,il semblerait. En entendant à nouveaux la voix de la créature mythique,l'enfant se ressaisit. Il ne devait donc plus rien faire et se laisser attaquer ? C'était un peu étrange,mais certes,il avait commis une grosse erreur juste avant...Qu'est que c'était encore comme épreuve bizarre. N'ayant plus rien à perdre,il décida de faire ce qui lui avait dit la voix.

Rangeant son bâton dans son dos,le Magi fixa la statue et ferma les yeux afin de ne plus voir ce qui allait lui arriver. Autant faire confiance à la voix! Et s'il ne fallait pas,tant pis,il devra trouver autre chose..
-------------------------

Aladdin ne fais rien

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 19:18

Le soldat chargeait Brook. Le choc allait être violent entre eux d'eux. Le bretteur était sur de lui et ne bougeait pas d'un poil. La créature allait frapper le sabreur, mais au dernier instant, il disparut dans un vent violent, t'empêchant de voir pendant quelques secondes t'obligeant à te couvrir les yeux. Lorsque l'épéiste rouvrit les yeux, il se trouvait au coter de Seri et Haiji. A premier vue, lui et ses deux compagnons avaient réussi le test. Le sac d'os était content de les revoir. Cependant, il était inquiet pour le reste de la bande. Il avait peur que Aladdin et le vieux avaient échoué l'examen. Le guide rejoignait le trio. Il avait l'air d'être épuisé et effrayer. La fine lame se demandait si les autres avaient eu la même épreuve que lui. Seri leur posa une question

"Il semblerait que nos camarades n'aient pas réussi leur épreuve... Vous aussi vous avez eut une statue armée qui se jeta sur vous ? Que le gamin au turban prenne peur et tente de s'enfuir, je ne suis pas étonné, mais que le vieux tente quelque chose... Ca m'étonne de sa part, avec son expérience il aurait du comprendre..."

Brook lui répondit

"ah toi aussi tu a du affronter une statue armée. Moi aussi j'avais une statue qui fonçait sur moi il y a quelques minutes."

Tout d'un coup, le loup-garou s'avança vers le guide, le prit par le col et le plaqua au mur. Le squelette ambulant voulait intervenir, cependant le lycan dit à haute voix

"La première partie du speech du tigre s'avéra vrai n'est ce pas ? Ne rien faire ouvrait plus de porte... Qu'en est-il de la seconde partie ? Et s'il y avait un loup dans la bergerie, sans mauvais jeu de mots... Au final, nous avons tous la marque, nous sommes tous des élus, nous sommes tous liés... Mais lui, on ne sait rien de lui, il pourrait tout aussi bien être le chef de guerre de ceux qui nous ont attaqué, on en saurait rien ! Alors dis moi gamin... Qui es-tu ?"

Ce qu'il avait dit donner matière à réfléchir. Le bretteur se disait aussi qui le môme était vraiment. Il était impatient de connaitre sa réponse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 20:24



Expérience spéciale 2 :
En attendant 





J'étais donc coincé avec la statue dans une sorte de dimension à part. Aucune idée de la façon dont je m'étais retrouvé ici, mais j'étais coincé face à une statue qui s'était mise à se mouvoir. Cependant elle bougeait pour m'attaquer, au vu de la taille de cet objet vivant, me prendre un coup pourrait m'être fatal, mais j'avais décidé de ne pas bouger. La chimère de l'épreuve d'avant nous avait annoncé en quelque sorte la couleur de cette épreuve et nous avais donné un indice... enfin j'espère, car l'épée que la statue avait dégainé était assez colossale. Le coup d'estoc porté était fulgurant malgré la taille, je n'avais pas besoin de faire de calcul pour voir que si j'étais touché, je suis mort. Bon au moins j'aurai été un bon scientifique... Non, je ne peux pas mourir, je suis un génie ha ha ha. Lorsque je me reconcentrai sur la statue, celle-ci avait son épée à quelques centimètres de moi, mais elle ne bougeait plus. Hum... Bon, il se passe quoi maintenant ? C'est assez malsain comme situation, c'est une feinte pour me planter à la seconde ou je bougerai ou bien alors c'est un aut...

Oh. L'objet colossale s'effrita soudainement pour s'évaporer dans les airs lors de la seconde qui suivit. L'aspect des lieux changea, j'étais revenu au point de départ. Hum... Expérience terminé. Je savais qu'il ne fallait rien faire pour s'en sortir. Mais en regardant autour de moi, il n'y avait que monsieur l'homme sauvage et monsieur le grand squelette. Nous étions plus que trois et attendions dans le plus grand des silences, mais Cheveux Bleus, Marizoku et Teramamo ne venaient pas. Un peu plus en avant j'aperçus une porte, je m'étais donc hâté pour l'observer de prêt afin de l'étudier un peu et c'est alors que Sanirwa prit la parole, cassant le silence ambiant.


<< Il semblerait que nos camarades n'aient pas réussi leur épreuve... Vous aussi vous avez eut une statue armée qui se jeta sur vous ? Que le gamin au turban prenne peur et tente de s'enfuir, je ne suis pas étonné, mais que le vieux tente quelque chose... Ca m'étonne de sa part, avec son expérience il aurait du comprendre...  >>
<< Ah toi aussi tu a du affronter une statue armée. Moi aussi j'avais une statue qui fonçait sur moi il y a quelques minutes. >>


Il avait l'air de commencer à s'inquiéter pour les autres. D'après ses dires il avait aussi eut à faire à une statue qui... n'en était pas vraiment une si on regarde les choses comme il faut. Les autres auraient donc échoué ? Je répondis à sa question par un simple hochement de la tête. Tout à coup des bruits de pas se firent entendre, c'était Takami qui était arrivé. Hum ? Il a l'air fatigué... mais en pleine forme. L'homme sauvage s'approcha de monsieur le guide afin de lui apposer sa main sur son épaule. J'ai lu quelque part que ce genre de geste servait à rassurer quelqu'un, alors pourquoi pas.

Oh... Subitement, le geste d'attention se transforma en geste de violence. Monsieur l'homme sauvage attrapa monsieur le guide par ses vêtements afin de le plaquer.  


<< Tu es qui en vérité ? La première partie du speech du tigre s'avéra vrai n'est ce pas ? Ne rien faire ouvrait plus de porte... Qu'en est-il de la seconde partie ? Et s'il y avait un loup dans la bergerie, sans mauvais jeu de mots... Au final, nous avons tous la marque, nous sommes tous des élus, nous sommes tous liés... Mais lui, on ne sait rien de lui, il pourrait tout aussi bien être le chef de guerre de ceux qui nous ont attaqué, on en saurait rien ! Alors dis moi gamin... Qui es-tu ? >>


Sedabama prit la grosse voix pour s'adresser à Tsudini. Reprenant les mots de la chimère, il s'interrogea sur l'identité de notre escorte, il le soupçonnais d'être le traître. Cependant, on savait qu'il y avait des traîtres, mais je ne savais pas combien. D'après ce que j'ai pu voir, s'il y en avait bien, il devrait être le seul. Lors de l'attaque ennemie, nous avons tous mis notre vie en jeu, sauf lui. Bon c'est un peu précipité comme raisonnement, mais au vu de ce qu'on a vécu, c'est le chemin le plus logique. Logique, mais pas assez précis pour affirmer qu'il est bien un traître, après tout on devait le protéger. Je ne me suis pas lancé dans le droit, mais il me faut plus d'information pour le condamner. Mais, il espère vraiment le faire tomber comme ça ?... Que le petit Chaperon Rouge demande à Mère-Grand, si elle est en réalité le Grand-Méchant Loup, la suite des événements nous amène à trois solutions. Soit, le Loup se dévoile, car il se sent capable de tous nous manger. Soit , il lui dit qu'il n'est pas le Loup, car il ne l'est pas. Soit, il dit qu'il n'est pas le Loup, mais attend le bon moment pour tous nous manger. La porte devant nous qui est fermée m'amène à dire que la première solution n'est pas envisageable, s'il veut obtenir l'artefact, laissant la deuxième et la troisième solution. Donc, il répondra soit en disant la vérité comme quoi il n'est pas le Grand-Méchant Loup, soit en mentant en disant qu'il n'est pas le Grand-Méchant Loup. Dans tout les cas il s'annoncera innocent aux soupçons de Serikama. Désolé cher homme sauvage, mais tu vas devoir le laisser pour le moment. Je voulais donc accélérer le jeu en titillant monsieur le guide, afin d'étudier sa réponse.



<< Taranami, tu devrais répondre à sa question. Notre cher homme sauvage n'a pas l'air très content. Impulsif comme il l'est, il pourrait te manger tout cru ça se trouve, c'est assez moche, mais il pourrait le faire. Dis-lui juste que tu es un type normal et que tu cherches l'objet dans cette grotte. Senamiwa te demandera pourquoi et tu lui donneras une raison, invoque la curiosité ou le fait que tu sois excité par l'aventure... Hum. Tu dois te dire que c'est pas convaincant comme réponse ? Et t'as raison. Dans ce cas trouve autre chose, mais ce que je veux te faire comprendre, c'est que quoi que tu dises, tant que tu n'auras pas prouvé ton innocence -ce qui veut dire jusqu'à ce que nous ayons l'artefact-, tu es sous viseur cher guide. >>



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 20:47


AU NOM DE KOKOTA !

Ligjtning était un peu plus en sécurité. Après son attaque directe à l'arrière du pied géant de l'Oni, et pendant son râle de colère, l'élue s'était alors reculée loin de lui pour regarder l'état de son bras qui la lançait. Il saignait toujours bien que ce n'était pas à flot. La blessure ne semblait cependant pas profonde. Mais lors de ces quelques secondes de répit elle eu la surprise de retrouver Seryu qui l'avait rejoint. C'était une merveilleuse nouvelle, oui merveilleuse, car cela affirmait que leur timing avait été parfait et que, surtout, Lightning n'était plus seule pour tenter le quasi-impossible : faire basculer cette masse dans le ravin.

Visiblement, Seryu avait compris la situation et avait descelle le même plan que sa cadette auparavant. Elle y ajouta également des éléments supplémentaires qui faciliterait leur tache et leur donnerait un temps précieux pour rejoindre le front du centre. Elle proposait un plan plutôt vite élaboré mais qui, réalisé avec un parfait timing, pouvait avoir ses chances de fonctionner. Dans un premier temps Seryu attirait l'attention de l'Oni et pour Lightning le mieux à faire était de se reculer et de se concentrer. Les yeux, elle devrait toucher les yeux. Elle fallait l'aveugler ou trouver de quoi capter ses yeux, l'obliger à ne pas s'occuper de Seryu. Il lui fallait l'utilisation d'un sort. Alors, tandis que son aînée se mettait en avant, Lightning se recula encore un peu, fermant ses paupière pour se concentrer et viser le plus juste possible. Elle entendit Seryu provoquer le monstre et au moment où elle se douta que la rousse allait commencer à courir, elle enclencha le mécanisme de Organyx qui se transforma en épée aux allures vertes et elle rouvrit les yeux, regardant sévèrement l'Oni géant. Le regardant droit devant elle, Lightning finit par donner un grand coup vif d'épée dans le vide mais qui provoqua une boule de feu qui fonça sur l'immensité, droit sur son visage, sur ses yeux. La boule de feu n'était pas énorme mais elle qui savait les Onis attirés par la lumière, elle espérait que ses yeux de monstres n'y résistent pas et, qu'au mieux, cette boule de feu lui brule un minimum le visage, laissant le temps à Seryu de l'attaquer.

LIGHTNING – Maintenant !

Cria-t-elle à sa compagne de combat. Lightning vit alors Seryu foncer à l'arrière de l'Oni pour ainsi tirer droit dans le tendons encore intact.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 11 Déc - 21:49

Tour final: La bataille finale



Fuyu:

Votre groupe: Le combat fait rage contre le chef sectaire, et autant dire qu'il est violent. Mais par votre travaille d'équipe, oui étrange au vu de votre mission... Vous réussissez à vous sortir de son étreinte mortelle. Piccolo lance son Kikoha pour détourner l'attention, tout en blessant l'un des bras du mastodonte, tandis que Zayro, une fois libérée vise les tendons de son adversaire, l'obligeant à s'écrouler sous son propre poids, se retrouvant à genou, et laissant champs libre à Rhadamanthys pour lui couper le derniers bras valide. Son sang coule à flot, alors qu'il vous regarde avec rage. Il vous insulte, peste, mais n'en a pas fini:

-Je vous emporterez dans la tombe!


A ses mots tout son corps se met à s'illuminer d'une puissance lumière, qui vous aveugle bientôt, et un souffle vous agresse aussitôt, vous vidant de toute votre énergie.

[ Il ne vous reste que 10 PV chacun]

Quand la visibilité revient, vous êtes dans un piteux état autant que votre adversaire qui respire toujours. Mais celui-ci vous regarde horrifié, la bouche entre-ouverte, comme s'il avait vu la mort en personne.

-Maître? Maître! Pourquoi m'avoir donné ce pouvoir. Pourquoi?

Vous comprenez de suite que ce n'est pas vous qu'il regarde, mais plutôt derrière vous, alors que des pas se font entendre. Un coup d'œil et vous apercevez l'enfant élu. Que se passe t-il? Celui-ci garde son air enjoué et enfantin, tout en passant à côté de vous, trop affaibli pour réagir. Il se dirige droit vers le supposé chef Sectaire, mais vous comprenez que ce n'était qu'un coup monté. L'enfant se poste à côté de son sous-fifre, posant sa main sur son épaule. Et finalement, il 'exprime avec une telle froideur que ceci vous glace le sang. Vous reconnaissez même la voix de votre esprit...

-Je t'ai donné ce pouvoir pour que tu me sois loyal. Et grâce à mes "amis" j'ai mis à jour ta trahison. Mais je te pardonne...

A peine s'exprime t-il que le géant se met à hurler de souffrance, alors que son corps se désintègre sous vos yeux. Autant dire qu'il est puissant pour avoir réussi à cacher ainsi son aura et sa puissance jusqu'à présent.

Il se tourne vers vous, redevenant l'enfant innocent et amusé:

-Fuyen! Vous avez joué votre rôle à merveille, comme je vous ai prouvé que je peux être un très bon comédien n'est-ce pas? Vous avez affaibli les pouvoirs que je lui avais confié, ce qui m'a été utile pour ne pas me salir!

Il se met à sautiller sur place, puis redeviens aussi froid que précédemment, avant de reprendre:

-Vous devez vous posez de nombreuses questions! Mais chaque chose en son temps, j'attends encore certains éléments et invités. Je peux néanmoins vous expliquer ce qui vous concerne! Pourquoi ce jeu? Simplement parce que j'avais des doute sur la loyauté de certains, le pouvoir leur ayant monté au cerveau. Vous avez été l'appât, et j'ai vu ainsi qui se faisait passer pour moi!

Quand à votre requête, ma réponse sera clair: Je refuse une quelconque alliance! Mais rassurez-vous cher frère élu, dés que les préparatifs sont fini, vous comprendrez pourquoi! Mais avant...


Une aura impressionnante, vous empêche de bouger , et même si vous ne pouviez surement pas bouger, il préfère ainsi s'assurer que vous ne tenterez rien!


Seika:

Seryu Et Light  Quel bel esprit d'équipe. Alors que vous ne vous connaissez que depuis peu, vous alliez chacune de vos capacités pour faire un plan imparable. Light aveugle la créature, qui sans son bouclier, hurle de douleur, alors que seryu déchire les tendons de l'animal qui s'effondre. Celui-ci se rattrape in-extremis au rebord, mais son poids fait s'effondrer la roche, vous voyiez en derniers lieu les yeux de rages de la créature suivit de la main, et de son cri qui part dans le lointain... Mais pas le temps d'agir, puisque vous foncez droit sur le centre du village.

Schneider: Tu combats avec ton coéquipier Wao avant d'être rejoins par tes deux amies!


Votre groupe:  
La bataille finale fait rage tout autour de vous, mais vous perdez à chaque fois plus de terrain alors que les troupes de Seryu sur le derniers pont vous rejoins à leur tour repoussé par l'ennemi. Tous les combattants sont donc encerclés  par l'ennemi qui vous arrive dessus. L'espoir commence à disparaitre dans le cœur de tous!

Mais momentanément, la secte s'arrête, vous regardant sans broncher, le silence règne aussitôt sur le champs de bataille, alors qu'hommes et femmes se regardent incrédule. Que se passe-t-il? Et finalement, une voix brise le silence, à vous faire sursauter. une voix que vous reconnaissez en tant que celle de Wao, qui petit à petit prend des tintes de la voix que vous entendiez dans votre esprit.

-Je dois vous félicitez élu de Seika! Vous m'avez réellement impressionné! Je dois dire que les nouveaux élus ne sont point décevant et surprenant! Malheureusement, vous avez échoué, même si vous avez lutté jusqu'au bout! Comme nombre d'élu qui ont participé à cette journée vous vous posez nombre de questions! Elles vont venir rassurez-vous!

Tout en parlant il se place devant l'armée sectaire qui reste immobile, et peu à peu vous comprenez vous avez à faire au chef de In Aeternam. Mais pourquoi?

-Pourquoi? Vous comprendrez! Comment? J'ai longtemps œuvré pour avancer mes pions, je me suis fait une place aussi dans ce village, empêchant tous les doutes sur mon compte, tant par mes paroles et la confiance que j'ai inspiré que mes pouvoirs! Je suis devenu un enfant de ce village, et tant d'autres sur ce monde! Attendez et vous comprendrez pourquoi. Tous sont bientôt rassembler!



Minshu:


Seri: Choppant le gamin, celui-ci panique et ne comprend pas ce que tu fais. Il se fait dessus, tant tu lui fais peur, les larmes lui venant aux yeux, il bafouille, il bégaye, t'expliquant, qu'il voulait juste vivre une aventure, alors qu'il s'ennui dans ce village aux vieilles traditions. Il regarde tes compagnons, ses yeux appelant à l'aide...

Aladdin:  Tu ne fais plus rien à ton tour, et ne voyant pas ce qui se passe, tu mets plusieurs minutes à te rendre compte que rien n'arrive. En effet, ne rien faire montrez ainsi que tu n'avais aucune envie de lutte, aucune fièvre du combat... Tu te retrouves donc au milieu de tes confrères.

Mizo: Tu ne bouges plus alors que la pression se fait de plus en plus fort et indirectement ceci te sauve la vie. Puisque tout disparait pour finalement te retrouver au milieu de tes compagnons. Tu étais inconscient, mais l'illusion ou quoique se soit te permet de t'éveiller peu à peu sans aucune douleur. Du moins si ton esprit est robuste et s'il le désire!

Brook: Tu écoutes la conversation entre l'homme sauvage et le guide, qui t'appelle à l'aide du regard!

Haiji: Tu tentes de convaincre le guide de répondre, chose qu'il venait de faire déjà... Mais vous êtes tous interrompu par l'arrivé des deux retardataires...

Votre groupe: Vous êtes enfin tous réuni, peut être êtes vous surpris, ou simplement intrigué, mais vous n'êtes certainement pas arrivé au bout de vos surprise. Car dans un bruit sonore brisant le silence religieux, la porte s'ouvre et une vive lumière en émane, avant que vous voyiez tous l'artefact en apesanteur, sous vos yeux! Il ne demande plus qu'à être pris, alors que des chuchotement s'en échappe. Venant du Dieu-serpent ou de son culte, elles sont néanmoins, douce et apaisante, destiné aux représentant de Minshu. Chacun entend ce qu'il désire au fond de lui, mais aussi d'autres paroles incompréhensible, noyé sous le flot des centaines de voix différentes... Vous êtes attirés par ceci, comme des moucherons... Mais bientôt vous sortez de votre rêve, alors que Tsumi , votre guide, se trouve à quelques centimètres à peine de l'objet, ses yeux intrigués et victorieux. Cette fois-ci, il s'exprime, posant ses yeux tour à tour sur vous tous et plus précisément sur Seri, sa voix vous la reconnaissez tout d'un coup, celle de votre esprit!

-Je n'ai plus à jouer ce petit jeu! Vous aviez vu juste...Mes frères élus! Tout comme le gardien, je ne suis pas un simple jeune amoureux d'aventure! Et la statue que nous avons tous rencontrés, en a fait les frais!

Alors que tous vous vous rendiez compte que l'affrontement mènerait à l'échec, apprendre que ce jeune homme à anéanti l'illusion ou la statue, vous prouve de sa puissance. Il continue encore son discours:

-Je dois finir quelques préparatifs, avant de tout vous expliquer, mais je peux déjà parler de ce qui vous concerne! Tout ceci: Cette Bataille pour détourner l'attention, les informations au sujet de l'artefact. Tout ceci provient de moi. J'avais besoin des représentants de Minshu pour entrer dans cette grotte et m'emparer de cet artefact. Certes ceci ne suffira pas à invoquer le Dieu-serpent, mais c'est une première étape, une première marche. Et tout ceci grâce à vous! Alors quand j'entends que vous vouliez le détruire, quel blasphème, ceci allait à l'encontre de mes plans.

Il vous sourit et son aura ténébreuse vous entoure à vous glacer le sang! Il est tout proche, et compte bien s'emparer de l'artefact...Et un combat avec lui assure la mort à coup sûre. Toutefois, même s'il ne peut pour l'instant être blessé son attention se reporte sur le fragment, les yeux pétillant et mauvais!

[ Ce poste n'a pas besoin d'action, surtout du Blabla, sauf peut être pour les verts, s'il désire interagir avec l'artefact directement!]



©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5801
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 0:17



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

Apparemment, chacun avait rempli son rôle dans l’événement, et fait plier le fameux chef de la secte, qui rapidement, pesta contre eux, rageant de sa probable défaite, arrivant à grand pas. Mais il ne s'avouait pas vaincu pour autant, et Zayro sentait bien, avant qu'il ne dise sa dernière phrase, qu'il emmagasinait de l’énergie en un point, ça sentait l'explosion de puissance, quelque chose de vraiment puissant, qu'il ne pouvait pas se permettre d'esquiver. Alors il allait parer de toute sa force, même si ça serait futile. Dans les premiers instants, sans forcément l'écouter, il pensait que ce dernier voulait se tuer lui même dans son attaque, en emportant les élus avec lui, mais ça n'avait aucun foutu sens. C'est donc la qu'il comprit qu'il ne s'agissait pas du chef. Pourquoi s'être donné un mal fou à employer des plans pour attaquer un village, déployer des troupes et escorter les élus, pour finalement râler et mourir en les tuant, non, c'était pas logique. Zayro croisa ses bras en croix pour subir l'attaque, et recula en foulant la terre sous ses pieds, qui se souleva. La fumée laissa alors place à des élus exténués et au bord de la mort, mais vivants !

" Cette attaque aurait pu nous tuer tous. " Pensait-il sur l'instant.

Ses bras étaient tremblant, sa force l'avait quittée, et c'était loin d'être fini, à peine eut t'il le regard relevé sur le sois-disant chef, que des pas se firent entendre derrière lui, et l'enfant passa devant tout le monde, la vérité était enfin dévoilé, il réduisit au silence le gros tas de muscle en un instant, puis, se mis sur le trône et commença à s'expliquer, changeant parfois radicalement de ton, passant, de l'enfant joyeux, à un être froid, dépourvu de sentiment et de jovialité !

Zayro fixa l'enfant, c'était lui, qui lui tournait autour tout à l'heure, lui dont il se servit comme bouclier humain. Il savait que ce gosse était important et louche, dés la seconde ou il l'avait vu dans ce camp, comme une lumière dans les ténèbres. Mais il fut surpris par les tournures des événements à son propos, à chaque fois. Régénération ? Élu ? Et maintenant dédoublement de personnalité, pire, c'était lui le chef et il s'était amusé d'eux... Avec facilité, comme si les élus, la sectes, tous, n'étaient que des pions dans son échiquier. Et le comble, est qu'il n'acceptait même pas l'alliance. Zayro frappa du poing par terre, en fixant le sol.


Sale morveux ! Sale gamin de merde ! Fait chier !

Zayro perdait rarement son sang froid. Mais ici, il venait de comprendre qu'il avait été utilisé depuis le début, et qu'il avait été impuissant, une marionnette dans les mains d'un gosse, et qu'en plus son objectif était échoué, tout ça parce que celui ci s'amusait d'eux, et se permettait de surcroît, de les faire attendre encore pour dévoiler la fin de la partie. Voir encore des gens débarquer ? Tout ça pour qu'il soit satisfait. Jinn ne digérait pas la pilule, il ne voyait rien d'autre que l'échec dans son esprit, la manipulation de débutant dont il avait été victime, tout comme le namekseijiin et le chevalier d'Hadès. Il continuait de frapper le sol avec le peu de force qui lui restait, frappant jusqu'au sang, creusant un trou dans ce dernier, puis se stoppa. Il ferma les yeux, et puis les ré ouvris en regardant le gamin. Se releva dans la foulée, tenant difficilement debout, il était de toute manière paralysé à présent, par un pouvoir dont il ne pouvait se soustraire.

Je vous tuerais.

Dit il calmement, d'un calme ultra froid et pesant, son regard ne quittait plus le gamin, et ses mains tremblaient, mais comme s'il luttait pour se défaire de la paralysie, dans un seul et unique but, foncer sur le gamin et lui briser le cou.

_________

* Zayro tout colère, qui frappe au sol et perd son sang froid ! une première, profitez en.

* Zayro reprend son calme (ah quand même !) et menace de mort le gamin.



Stats : Vie : 10 / Mana : 390



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 12:30



Tuer le traître
1
L'oni commença à lever son poing gigantesque dans le but évident de faire d'elle une tache rouge sur le sol. Mais c'était sans compter sur le travail d'équipe des deux élues. La boule de feu de Lightning vint lui brûler les yeux comme prévu, l'empêchant d'abattre son poing sur elle ou qui-que-ce soit d'autres. Que sa cécité soit temporaire ou non n'avait pas d'importance, puisqu'il n'aurait pas le temps de s'en remettre. Profitant que la créature soit plus occupée à hurler de douleur qu'autre chose, Seryu passa entre ses jambes, avant de se retourné rapidement, révélant les fusils cachés dans ses bras. Le tir suivit l'instant d'après et fut précis, suffisamment pour toucher en tout cas. Les tendons de la bête explosèrent sous le coup et après quelques instants, sa jambe céda. Le monstre tenta de se rattrapé avec l'autre jambe, mais celle-ci avait déjà été blessée par la gunblade de Lightning. ainsi, le géant s'écroula en arrière et tomba vers le ravin avec surprise. Il eu tout juste le temps de agrippé le rebord avec l'une de ses immenses mains, plongeant son regard, dans lequel on pouvait lire la rage et le désespoir, vers ses bourreaux. Ainsi, il avait déjà récupéré de l'attaque enflammée de sa collègue. C'était impressionnant, mais cela ne lui permettait que de voir sa mort arriver. Après quelques secondes à les fixer du regard, l'oni tenta de soulever son énorme poids, mais cela ne fit que faire céder la roche sur laquelle il s'agrippait, précipitant sa chute dans un long hurlement de rage qui se perdit peu à peu dans l'obscurité du précipice.

S'en était terminé du géant. Lightning et elle avait réussie à travailler en équipe pour se débarrasser du monstre. Une bonne chose de faite ! Elle se retourna vers sa collègue, affichant un sourire sincère, et tendit la main, levant le pouce vers le haut. Elle ne savait pas si ce signe voulait dire quelque chose, là d'où venait la guerrière, mais chez elle, cela pouvait signifier plusieurs choses. Le respect et la confiance, dans le cas présent. Malgré tout, un regard vers son radar lui fit reprendre son sérieux. Les forces du pont Est battaient en retraite à leur tour. La situation était mauvaise là-bas, ils se devaient de faire vite. Elle commença à avancer, passant à coté de Lightning, non sans lui décroché un dernier sourire.


"Allons secourir les autres..."

Et elle se mit à courir, filant vers le siège de la bataille, probablement la dernière pour Kokota. Quand elle arriva à destination, la situation était aussi mauvaise qu'elle l'avait prédit plus tôt. Les troupes étaient encerclés au milieu du village et comme si cela ne suffisait pas, toujours plus d'ennemis arrivaient par le portail magique non loin. Ainsi, il se battaient sur deux fronts, contre un ennemi bien supérieur en nombre. Malgré la témérité dont faisait preuve Schneiden et Wo, cela n'était clairement pas suffisant. Il fallait que les deux guerrières se joignent à la bataille. Faisant une percée parmi un groupe ennemi, elle rejoignit les deux combattants, tuant leurs ennemis respectifs pour engagé le dialogue.

"Contente que vous soyez toujours en vie, vous deux ! On a fait aussi vite qu'on a pu !"

Elle ne perdit pas de temps en plus de cérémonie et replongea dans la bataille. Celle-ci fut longue, du moins c'est l'impression qu'il en restait. Elle fut aussi épuisante, mais cela ne se ressentirait qu'après. Mais surtout, elle fut meurtrière. Malgré la puissance des élus, ils perdaient du terrain de minutes en minutes et les cadavres des villageois tombaient sur le sol au fur et à mesure. La situation n'allait pas tarder à devenir catastrophique. Bientôt, les rangs n'allaient plus pouvoir être maintenus et à ce moment là, ce serait un chaos qui se transformerait en carnage pour les habitants du village.

"Ce n'est pas bon. Nous n'avons pas le choix, nous devons nous regroupés !"

Ils resserrèrent les rangs dans un coin, faisant face à l'ennemi. Si cette situation les acculait dans une mauvaise position, c'était toujours mieux que le chaos et cela avait le mérite de leur faire gagner un peu de temps. La situation était mauvaise quand on n'y pensait. Ses armes n'avaient presque plus de munitions. Ils étaient encerclés, sans aucun moyen de s'échapper et l'ennemi n'allait pas tarder à lancer sa dernière charge. Elle doutait que les villageois y survivent cette fois. Malgré tout, la justice ne pouvait pas perdre...

"Eh bien, si nous sommes condamnés, autant les emporter avec nous ! Cela dit, je ne pensais pas devoir utiliser ça une deuxiè...Hein ?"

L'armée ennemie venait de stopper son avancée. Ils restaient là, à les fixés, semblant attendre quelque chose, mais quoi ? La réponse ne tarda pas à venir quand Wao prit la parole, avec un ton qui ne lui était pas familier. Tout en se plaçant devant les troupes de la secte, il leur adressa un discours qui se voulait mystérieux. Des conneries, selon elle ! Au fur et à mesure de ses paroles, la surprise laissa place à la colère. Wao était le chef de cette secte ? Ce garçon avait vécu parmi ce village et maintenant, il les trahissais ? Il avait beau les complimentés, il n'était qu'une raclure de la pire espèce ! "Attendez et vous comprendrez ?" Pour qui il se prenait, ce type ?!

"Tous sont bientôt rassem..."

"FERME-LA !!!!!!"

La colère dominait son visage, maintenant. La colère de la défaite imminente, la colère de cette trahison. Si ce type pensait pouvoir agir à sa guise et pouvoir gagner leur respect, il se trompait lourdement. Ce type était clairement corrompu par le mal, et il avait trahis tous les siens, son royaume, ceux qui étaient venu lui porté secours, tout le monde ! Il allait voir, elle jurait qu'il allait payer !

"Pour qui est-ce que tu te prend, enfoiré ?! Tu vit parmi ce village et d'un seul coup, tu les trahis tous et tu envois tes aberrations pour prendre leur vies ? Et tu crois qu'on va avoir la moindre attention pour tes raisons ?! Les types comme toi..."

Elle porta la main à son visage, pour s'empêcher de rigoler devant l'arrogance de ce traître. Des réponses ? Qu'est ce qu'ils en avaient à faire de réponses ?! Ce type venait de dévoiler sa vilénie, il n'y avait qu'une seule réponse possible. Son sourire sadique s'agrandit de plus belle et son regard se fit plus froid.

"Tu veux qu'on te respecte, qu'on t'écoute ? Tu te crois si important que ça ?! Ne me fait pas rire ! Tes réponses, tu peux te le garder ! Tu n'est rien. Rien, sinon un traître ! Tu n'est qu'un de ces fous qui s'opposent à la justice ! Une raclure ! Un déchet ! Une vermine ! Une tâche sur le sol ! Les types comme toi ne méritent qu'une seule chose : qu'on les fasse disparaître de ce monde !"

Oui, il allait payé. La bataille était peut-être une victoire pour la secte, mais ce type ne s'en sortirait pas vivant. Elle lança un regard à ses collègues élus et bien qu'il ne laisse aucun doute à ses intentions, elle y joignit la parole, pour que l'autre puisse l'entendre.

"On se le fait !"

Sans attendre, elle détacha ses bras pour révélé les fusils cachés. Au bout de quelques tirs, plus de munitions. Tant pis, il lui restait d'autre cartes. Elle replaça ses bras et fonça vers le jeune garçon, tout en tirant avec son pistolet buccal. Là encore, un clic caractéristique se fit entendre après quelques tirs. Mais que ce soit par ses balles ou par ses poings, elle le ferait payé. Elle ne pouvait pas laisser le mal s'en tirer comme ça. Elle ferait tout pour le tuer !

_____________


* Utilise Justice Execution sur "Wao" et invite ses compagnons à se battre avec elle.
* Fonce sur lui, tout en tirant avec Execution of the Just.


Actions:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 598
Yens : 475
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 14:17


Destination finale?

«  Dans chaque ami, il y a la moitié d'un traître .  » ~  


Au début,il n'avait rien compris. Il s'était retrouvé avec ces compagnons,sans trop savoir comment. Face à eux se tenait l'artefact tant rechercher depuis le début de leurs périples. Des murmures se faisaient entendre tandis que le sentiment d'avoir réussie cette mission (même s'il n'avait pas fait grand chose) l'envahisser lentement.
Mais cela ne dura pas,lorsque son attention fut dirigée vers Tsumi qui se trouvait actuellement à quelques centimètres de l'objet divins. Aladdin trouva cela dangereux,si un sort était posé sur le trésor,le guide serait touché ...Il fallait peut-être lui dire de revenir,non?

Sauf que non,ce ne fut pas le cas,le jeune se lança dans un discours qui choqua plus ou moins l'enfant. Depuis le début,ils avaient protégé un ennemi? Et c'était lui qui ne cesser de leurs parler par penser avec ces phrases sans aucun sens? Toute la troupe avait donc était piéger...

- Pourquoi?

L'aura qui commencer à les envelopper ne semblait pas être un bon présage non plus,mais attaquer ne servirait à rien,et ça Aladdin l'avait déjà compris.

- Si seul des personnes de Minshu pouvaient accéder à cet endroit...Je pense qu'il ne pourra pas prendre l'artefact,il doit y avoir une protection sur l'objet...

Du moins,c'est ce qu'il espérer. Sinon,d'autres aurais-déjà fait le coup depuis longtemps..C'était beau de rêver parfois! Paralyser par la peur,le Magi fixer betement la personne.
-----
Aladdin observe


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 18:18

Enfonçant profondément son arcane dans l'épaule du golgoth de muscle et de fureur, le juge intensifia son cosmos au maximum alors que son trait de cosmos transperça muscle et tendon: se logeant parfaitement entre l'articulation de l'épaule et du bras de l'immense individu quand, dans un élan de colère, Rhadamanthys ne surchargea pas sa lance de cosmos lumineux et ne fasse exploser celle-ci dans une gerbe de lumière et de sang... Une déflagration écœurante éclaboussa alors le chef de la secte avant que le juge ne se retira, laissant le sang tacher une partie de son plastron ainsi que ses canons d'avants bras sans pour autant affecter le juge qui se remit alors en garde.

Le géant était amoindri par autant d'assaut, prouvant qu'il n'était en rien invincible: cette idée fit alors sourire le spectre tout en embrasant son cosmos. Cependant, il le perdit rapidement en voyant ce que prévoyait de faire le monstre désormais vaincu. Repliant alors ses ailes autour de lui tel un bouclier, la silhouette de Rhadamanthys glissa en arrière en criant:

"Il va exploser ! Reculez tous !"


Mais reculez où ? La chose avait été bien pensées car l'endroit ils se trouvaient été scellé... Ce plan était bien pensé, grognât intérieurement le juge avant de se figer sur place. Une sensation froide glissa le long de son échine et une vive douleur hurla dans son estomac : instinctivement, il planta la pointe de ses ailes dans le sol pour le soutenir tandis que ses jambes elles, se dérobèrent sous lui, le faisant tomber à genoux avant qu'il ne vomisse une énorme gerbe de sang. Plaquant ses mains au sol pour se soutenir tandis que la douleur vint alors vriller ses pensées, Rhadamanthys gargouilla tout en crachant à nouveau son sang :

"Par Hadès... Kof Kof... On a été trahis..."

Crachât-il douloureusement avant de jeter un oeil a Piccolo et a Zayro: ce dernier semblait en forme vu qu'il martelait le sol de son poing furieux sous le regard amusé de celui qui les avaient tous trompé. L'enfant... Depuis le début c'était lui le responsable de tous et leurs véritable objectif...

"Faut... Se lever, Piccolo... Faut... Se battre... Encore!"

Terminât le juge avant de sombrer peu à peu dans l'inconscience: fermant l'un de ses yeux en laissant son corps s'écraser au sol sous un poids invisible qui l'empêchait de son mouvoir... Il n'avait plus de force, il était complètement vidé et, se mit à sourire en usant de tout ce qui lui restait de force pour ouvrir les doigts de sa main droite vers l'enfant moqueur tout en l'auréolant de cosmos: il venait d'un monde où le cosmos promettait des miracles lorsque tout avait été tenté, seulement si on avait la volonté de se battre jusqu'au bout... Que son cosmos s'embrase alors jusqu’à son paroxysme alors !


Citation :
Récap des Techniques et des Stats
Spoiler:
 

*Rhadamanthys agonise

*Rhadamanthys tente de jouer la spécialité des chevaliers du zodiaque : faire un miracle avec la puissance du cosmos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 19:54

Leur guide se fit dessus et pâlit littéralement face aux crocs de Serizawa alors qu'il bafouillait quelques excuses et inepties pour s'en sortir. Le Loup ne marchait pas dans sa combine, aussi, lorsque la porte s'ouvrit et qu'il eut cette seconde d'inattention, Tsumi, le jeune homme aventureux et banal, se révéla être leur ennemis depuis le début, celui qui était la source de cette voix, et la source de cette guerre.
Le Lycan avait donc tout compris...



Prit dans son monologue glorieux, Tsumi, puisqu'il n'avait que ce nom là pour le moment, apprécia sa victoire en beuglant sa toute puissance devant les élus de Minshu. Il semblait tellement sûr de lui, tellement fière et hautain que le loup-garou ne pouvait l'accepter.
Il sourit ironiquement, puis commença à rire, un rire lourd de sens tandis que Serizawa pointait du doigt leur interlocuteur.



Il marqua une pause, s'essuya les yeux pour enlever une larme qui s'y était logé, et continua :

- Décidément, je n'arrive pas à prendre au sérieux un mec qui s'est pissé dessus devant moi et qui, ses bas encore souillé par la peur, commence a fanfaronné de tout son soul * sourire cynique * Mon "cher" camarade élu, comment veux tu nous inspirer quoique ce soit de plus que de l'indifférence et du mépris quand, incapable de bouger un rocher tu comptes nous faire vaciller ?

Le Lycan glissa sa main dans sa poche et déplia la lame de son couteau.

- Mais je t'en prie, Ô toi puissant parmi les puissants, saisit ta chance et prend l'artefact que tu sembles tant vouloir au point de renier fierté et honneur pour salir ton fute * rire cynique * Tu n'inspires ni la crainte, ni la peur, ni même du respect, tu n'es rien d'autre qu'un usurpateur, un vaurien grandiloquent qui se donne des airs de conquérant derrière une réalité bien moins flatteuse !

Alors qu'il tendait la main pour saisir l'artefact, les yeux brillants de cette envie sans doute irrépressible, Serizawa lança son couteau d'un geste précis et habile, sans enlever de sa poche gauche sa main, affichant une attitude nonchalante devant cet être abjecte. La lame fonça vers la main de Tsumi qui allait toucher la relique et le Lycan continua :

- Je n'ai pas fini vermine... Regarde moi quand je te parle... Je me fous de ce qui peut arriver à ce monde, je me fous aussi de ce que tu veux faire de cette relique et je me fous du pourquoi Minshu a besoin de cette relique mais une chose est sûre : la perte de mes pouvoirs ne me fera plier l'échine devant rien ni personne, surtout pas une loque incapable de faire lui-même ce dont à quoi il aspire.

Avec son visage le plus dédaigneux, Serizawa fit craquer sa nuque et regarda Tsumi droit dans les yeux. Il n'avait pas peur, il n'avait pas froid dans le dos et si un frisson parcourait son corps c'était de l'excitation, celle d'un combat imminent même s'il est perdu d'avance. Il s'en foutait. Il ferait ravaler son sourire à cette tête de noeud qui se croyait supérieur.


///

Sans dec' tu pensais que j'allais rien dire XD
Serizawa fait front, qu'importe les conséquences ! Naméoh
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 20:39



Expérience spéciale 2 :
Le serpent parmi les serpents  



En attendant Cheveux Bleus et le vieille homme, nous étions quatre à les attendre qu'ils s'en sorte avec l'épreuve. Monsieur l'homme sauvage avait pris monsieur le guide par ses vêtements afin de l'immobiliser en lui maintenant une certaine pression.  Tedasami prit peur et commença à pleurer, suer, couler du nez, se faire dessus... Je pense qu'il n'y a pas d'autre moyen d'évacuer un liquide par son corps. C'était la première fois que je voyais tout ça en même temps, il pouvait vomir aussi, c'est vrai... Quoi qu'il en soit, monsieur le guide semblait être plutôt surpris par l'intervention de l'homme sauvage. Notre cher guide se défendait comme il peu en disant qu'il voulait juste vire une aventure. Hum... Tout se passe comme je l'avais prévu, il se déclare innocent pour le moment. La tension montait entre Sedikama et Tepayami.

Soudain Cheveux Bleu et le vieille homme réapparurent. Et à leur retour, la porte derrière moi commençait à faire du bruit. Elle s'ouvrait. Une nouvelle salle nous étais accessible, que nous attendait-il derrière ? Une fois dans la salle, il y avait un élément lumineux. Je m'étais approché pour voir ce que c'était et un mystérieux objet se tenait devant moi. De cet objet, des chuchotement étranges s'en échappaient voulant tout et rien dire. Etait-ce l'objet que nous recherchions ? Si c'est le cas, le Grand-Méchant Loup va bientôt se mettre à table. C'est alors que Temami se plaça devant nous, nous regardant  d'un air étrange, son expression faciale avait bien trop changé depuis sa prise de tête avec l'homme sauvage. .. Bon bah, alors il était bien …


<< Je n'ai plus à jouer ce petit jeu! Vous aviez vu juste...Mes frères élus! Tout comme le gardien, je ne suis pas un simple jeune amoureux d'aventure! Et la statue que nous avons tous rencontrés, en a fait les frais!  Je dois finir quelques préparatifs, avant de tout vous expliquer, mais je peux déjà parler de ce qui vous concerne! Tout ceci: Cette Bataille pour détourner l'attention, les informations au sujet de l'artefact. Tout ceci provient de moi. J'avais besoin des représentants de Minshu pour entrer dans cette grotte et m'emparer de cet artefact. Certes ceci ne suffira pas à invoquer le Dieu-serpent, mais c'est une première étape, une première marche. Et tout ceci grâce à vous! Alors quand j'entends que vous vouliez le détruire, quel blasphème, ceci allait à l'encontre de mes plans. >>



Ah... C'était donc la troisième solution, il était le Grand-Méchant Loup. Mais cette voix, je la connais ! C'est monsieur le télépathe... Intéressant. Il voulait ramener le dieu de Minshu, mais il lui manquait certains éléments. Cheveux Bleu souligna un point intéressant peut-être bien que seul ceux de Minshu pouvaient prendre cet objet. Ce qui ruinerait en partie les plans de Teganami... Au final, c'est quoi son nom ? Le problème était de savoir comment l'immobiliser tout en nous emparant de l'objet. Il fallait que je réfléchisse vite.


A vrai dire je te soupçonne depuis un certain temps, depuis le moment où je t'ai posé ces deux questions avant de rentrer dans la grotte, plus précisément.Depuis, j'ai continuer mon chemin. J'ai demandé si tout le monde entendait les voix, mais c'est surtout ton nom que j'avais souligné. Apparemment tu es l'émetteur... Ensuite, la chimère nous a annoncé qu'il y avait des gens suspects au seins du groupe, ce qui a fait que restreindre mon attention sur toi. Lorsque tu es revenue de l'épreuve de la statue tu semblais fatigué, alors que pour réussir cette épreuve, il ne fallait justement rien faire. Ce qui veut dire que tu as trouvé un autre moyen qui t'as quelques peu fatigué. Seule la solution de l'affrontement était possible et venir à battre ce genre d'entité alors que tu étais sensé être faible, m'a fait comprendre que tu n'étais pas net. Quand je disais que tu étais sous viseur, cher guide. J'aurai peut-être du le dire à voix haute...

L'homme sauvage se mit à rire et se frotta aux attentions de monsieur le télépathe. Il était prêt à en découdre, car il n'avait pas trop l'air d'apprécier le fait qu'on le prenne de haut. De mon côté, je croquai de nouveau dans ma pomme, mes pouvoirs activés, je pouvais agir. Je plaçais ma main devant moi et tentai d'attirer l'artefact du dieu serpent grâce à la gravité.



<< Pour commencer je ne suis pas ton frère. Cher guide télépathe que dirais-tu de nous expliquer pourquoi es-tu tant intéressé par ce serpent ? >>





Désolé, post fait vite fait et peu développé par manque de temps ^^
Action du tour:
 
Technique utilisé:
 
Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 20:52



« Qu’est-ce qui se passe… Ma tête… mon corps… »

« Mizoku!!»

Le vieux ouvrit grand les yeux. Il était réapparu au milieu de la pièce, légèrement à l’écart du groupe. Le mal s’estompait graduellement, mais le vieux était encore chamboulé par cet événement. Il avait eut raison pour le coup, il avait été plongé dans un genjutsu, mais il n’avait pas s’eut garder son sang froid face à la statut. Plusieurs événements se déroulaient autour de lui, mais il ne comprenait pas trop ce qui se passait avant de se remettre debout. Il se rapprocha du groupe qui ne l’aperçu pas sur le coup, mais ce n’était pas grave. Le vieux se concentra sur les événements qui se déroulaient devant ses yeux. Tsumi avait changé, non pas physiquement, mais mentalement. Il avait un air hautain et dévoilait plus ou moins ses plans au membre de Minshu. Le vieillard plissa les yeux en écoutant les paroles du guide, mais aussi celles de Serizawa qui confrontait verbalement le guide. Aladdin aussi se demandait pourquoi Tsumi les avait utilisé et pour quelle raison il désirait obtenir l’artefact.

« Il dégage une force époustouflante … Il y a sans doute un moyen de le raisonné. »

« J’en doute beaucoup … La puissance et son but lui a monté à la tête. »

« C’est ce que je pensais, mais on peut toujours essayer. »

- Tu ne toucheras point à cet artefact, car je doute que tu puisses le toucher sans notre aide, mais nous n’allons pas t’aider à obtenir ce que tu veux. Cette relique est une malédiction qui doit être détruite et peu importe ce que tu désires en faire, tu ne pourras jamais contrôler le pouvoir de la chose que tu veux réveiller. J’ai vu trop souvent dans mon monde des hommes assoiffés de pouvoir qui ont désiré aller chercher la puissance encore plus loin en réveillant des Dieux ou des démons encore plus puissant qu’ils n’ont jamais réussi à contrôler. Tu ne feras pas exceptions à la règle Petit. Tu dégages peut-être beaucoup de puissances, mais sache que rien n’est immortel et imbattable dans la vie. Tu pourras faire tout ce que tu veux, tu ne pourras jamais contrôler la chose que tu veux réveiller. Réfléchis bien à tes actes si tu ne veux pas finir comme plusieurs hommes trahis et détruit par leur propre puissance. Tu peux aussi ne pas me croire, mais sache qu’à la fin tu le payeras de ta vie… et ce ne sera pas nous qui t’auront tué, mais la chose que tu auras réveillée.


Le sceau du vieillard se dessina lentement sur son front. Ses yeux bleus pâlir pour devenir argenté, mais le vieux ne montrait aucun signe de combat. Il restait droit, rigide dans sa position et un air sévère s’était dessiné sur son visage. Ses rides s’étaient durcies autour de ses yeux et ses lèvres s’étaient légèrement arqués vers le bas.

« Mizoku qu’est-ce que tu fais?! »

« S’il ne nous écoute pas et qu’il tente malgré tout de récupérer l’artefact… je n’aurais pas le choix de l’arrêter. »

« Tu n’as aucune chance face à lui! »

« Que j’ai la chance ou non de le vaincre ne m’importe pas … Si j’ai l’opportunité de l’arrêté ou au moins d’essayer je le ferais … non pas pour augmenté ma force … mais pour protéger Kosaten. »

« On n’est plus à Suna Mizoku… Tu n’as plus la puissance que tu avais par le passé … ne risque pas ta vie inutilement. »

« Seika!! Je ne t’ai jamais connu sur le Yuukan! Mais sache que peut importe le monde dans lequel je me trouverais, si la parole ne peut pas empêcher la folie, j’utiliserais mes poings comme par le passé. Je sais que la violence ne règle pas tout! Je suis prêt à aider mes adversaires pour les ramener sur le droit chemin, mais jamais je ne laisserais un maniaque arrivé à ses fins sans avoir au moins essayer de l’arrêter par la parole ou par la violence. »

« Mizo… Très bien… Je te protégerais comme je le peux. »

- Tu peux encore revenir sur le droit chemin Tsumi … Réfléchi un peu … mais si tu ne veux pas m’écouter et poursuivre ta folie, tu ne me laisseras pas le choix… je t’empêcherais de récupérer cet artefact.
- Tu peux encore revenir sur le droit chemin Tsumi … Réfléchi un peu … mais si tu ne veux pas m’écouter et poursuivre ta folie, tu ne me laisseras pas le choix… je t’empêcherais de récupérer cet artefact.

*Mizoku tente de raisonné Tsumi, mais si celui-ci ne coopère pas, il le « menace » de l’arrêter s’il veut toujours accomplir son plan.

Mizoku : 460PV / 435M


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 21:05


AU NOM DE KOKOTA !

Lightning et Seryu se retrouvèrent bien vite au centre du village qui était en ruines. Les deux élues avaient réussi leur plan comme elles l'avaient voulu mais les quelques secondes de réjouissance s'estompèrent aussi vite qu'elles étaient arrivées. Car à droite, à gauche, devant et derrière se trouvaient des corps dénués de vie et des êtres qui s'acharnaient les uns sur les autres pour faire gagner leurs causes. Lightning savait pourtant parfaitement que ceci était la guerre mais finalement elle se demandait comment ils avaient pu perdre cette bataille. "Perdre" n'était pas le mot qu'elle emploierait car celui-ci n'est pas de son vocabulaire mais il serait extrêmement dur de faire de pencher la balance, surtout maintenant que les villageois perdaient courage, foi et volonté.

Pourtant ils n'étaient tous pas au bout de leur peine. La vérité éclata. Comme l'effet d'une bombe. Wao, c'était Wao le cerveau de l'opération ennemie. Lightning n'y croyait pas, pourtant tout ça ne semblait plus si absurde. Mais pourquoi ? Il les avait pourtant aidé ! Quelle était le but de toute cette mascarade ? Ce fut Seryu qui explosa la première, tandis que Lightning était partagée entre l'incompréhension et la colère qui lui brulait l'estomac.

LIGHTNING – Ne dis pas faire partie de ce village ! Regarde ce que toi et.. Ces monstres avez fait de Kokota ! Et tu te permets encore de le considéré tien ? Traitre !

Seryu lui reprit bien vite la parole bien qu'elle parlait pour eux tous. Ses questions, ses mots étaient bel et bien ceux que Lightning se posait tout bas. Finalement, la guerrière laissa sa compagne faire sans l'interrompre, ne cessant plus de fixer le nouvel ennemi. Elle bouillonnait de rage et elle sentait que la rouquine était dans le même état qu'elle. Quel idiotie d'attiser d'avantage la haine, et ainsi le peu d'adrénaline qui restaient aux deux jeunes femmes car il était évident qu'aucune des deux ne laisserait cet acte impuni. Elles étaient bien sur la même longueur d'ondes et tandis que Lightning rangeait Organyx en lui redonnant la forme d'un pistolet, elle reprit automatiquement Blazefire Saber en main, lui redonnant son apparence d'épée sans perdre une seconde de plus.

LIGHTNING – Je te suis !

Et aussitôt que Seryu fut partie, Lightning utilisa ses plus grandes forces qui lui restaient pour partir en furie droit sur Wao et tenter de lui assigner un coup de grâce en plein ventre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 12 Déc - 22:08

Tour Facultatif: Les révélations




Fuyu:

Zayro: Tu perds ton sang-froid avant de le reprendre, tout en maudissant "le Puissant". Celui-ci te regarde, comme s'il t'encourageait à le haïr et à lutter, même si ceci est en vain. Tel un professeur sadique, fier de son élève!

Radha Tu es entre la vie et la mort, mais tu résistes, aidé étrangement par l'aura du véritable chef, qui te maintient! Et alors que tu entoures l'enfant de ton aura, il pousse un soupir, brisant d'un revers de la mer ta tentative...

Piccolo: Absent?

Votre groupe: Il vous regarde attentivement, prenant une patience rare, aucune colère à votre encontre, ni même envie de meurtre... Puis fermant les yeux un instant, il s'exprime dans un chuchotement:

- Tous sont prêt!


Seika:

Seryu  Comme tant d'autre tu perds ton sang-froid et te précipites sur le prétendu Wao. Celui te regarde comme un père regardant son enfant faire une bêtise. Et alors que certains sectaires commencent à s'avancer pour le protéger, un léger main de la main, les interrompt instantanément.

Sans peine et curieusement, il parvient à éviter tes balles ne bougeant que de quelques millimètres à chaque fois, le tout en gardant les yeux fermés...

Schneider: Absent?

Light Tu t'engages dans le combat à ton tour, choisissant le corps à corps. Wao gardant les yeux fermés, esquive chacune de tes attaques, un léger sourire d'encouragement sur les lèvres. Ceci te donne l'impression qu'il t'encourage ainsi à le toucher et à le Haïr un peu, comme s'il t'apprenait une leçon. Mais quand il en a assez, il te repousse avec son énergie démentielle te propulsant à ton point de départ, avec plusieurs blessures, avant de s'occuper de Seryu qui a eu trop de paroles effrontées...


Votre groupe:  
Alors que vous suivez ou non, la femme de la Justice, Celui qui fut Wao, esquive facilement vos attaques, puis finalement, apparait devant Seryu, lui infligeant un coup suffisant pour la plier en deux, tout en ajoutant avec une étrange neutralité quelques paroles:

-Je n'ai trahis personne, jeune élue! Je n'ai jamais fait parti de ce village, et les vies que je prend sont celle qu'"ils" ont volé par le passé! je ne demande donc en aucun cas le respect de qui que se soit! Alors quand tu parles de Justice, tout ceci n'est que subjectif. Dirais-tu que ceux de ton royaume ont été les justicier par le passé, mettant en jeu la vie de nombre innocent? Crois que être la justicière, alors que tu as toi aussi ôter la vie de mes hommes, qui possède eux aussi une famille? Mais tu comprendras avec le temps, je l'espère! Pour l'heure, je vais t'apprendre et te donner une leçon!

Sa main brille d'une lumière violette, approchant peu à peu de ta tête, alors que tes alliés ne peuvent rien faire pour toi, immobilisé par une force invisible.

-Peut être entendras-tu la souffrance et la peine des familles à qui tu as enlevé leur enfant. Et peut être que tes espoirs et ta justice sera remis en doute, par ce présent que je t'offre!

La lumière semble t'entourer la tête, avant de disparaitre complètement. Wao te relâche en douceur, avant de s'éloigner de vous, il ferme un instant les yeux, en ajoutant dans un soufle:

-Tous sont prêt!




Minshu:


Seri: Tu insultes le dénommé Tsumi, essayant de le ridiculiser. Néanmoins, un coup d'œil à son pantalon et tu vois qu'il ne s'est pas oublié. Encore une illusion? Il pousse un simple soupir, exaspéré par ta violence; mais tu agis de concert avec ton compagnon pour l'empêcher de s'emparer dut dit artefact...

Aladdin: L'aura de l'élu t paralyse et alors que tu essayes de te faire la voix de la raison, en affirmant qu'il ne pourra pas s'en emparer, il te répond par un sourire, sa voix résonnant dans ton esprit et à toi seul:

-J'avais besoin de vous pour y entrer, et passer les épreuves. Tous maléfices qu'il peut y avoir ne sera rien!

Comme pour confirmer ses paroles, d'un mouvement de la main, il brise une barrière invisible.

Mizo: Te réveillant tu te mets vite au courant de ce qui s'y passe, et alors que tu tentes de le raisonner sa voix résonne à nouveau dans ton esprit!

-Vieil homme, ne te fie pas au apparences, je suis plus âgé que toi, je foule cette terre depuis la venue des premiers élus. Et comme tu dis rien n'est immortel, même les dieux ne le seront pas! Tu es bon, élu, mais si tu m'empêches d'agir tu détruits plus de vie que tu ne l'imagines


Il te parle comme parle un père à son enfant, mais les autres sont malheureusement déjà passé à l'action...

Brook: Absent et prévenu

Haiji: Alors que tu lui poses la question et attire à toi la pomme, il ne te répond pas, essayant de s'en emparer, mais il est déjà hors de sa portée...

Votre groupe: Vous suivez le plan premier et essayez de détruire la représentation du Dieu-serpent. Le poignard lancé par Seri détournant un instant l'attention de Tsumi, alors que Haiji attire l'objet à lui et que Mizo le détruise, dans une gerbe d'étincelle, alors que des cris de douleur en émanent par centaines.

-NON!

Cette fois-ci vous entendez la colère dans la voix de votre ancien guide, et l'aura que vous ressentiez n'était qu'une toute petite partie immergée de l'iceberg. Vous avez déclenché la colère de l'élu, alors que sa puissance se matérialise par un souffle puissant, qui vous immobilise tous instantanément, avant qu'une lumière aveuglante vienne vous brûler

[ Mizo, Haiji, Seri tombe à 10 PV, Aladdin indemne]

Vous avez eu un aperçut de sa puissance et êtes cloué au sol tant par son aura que par la souffrance .Mais aussitôt Tsumi se ressaisit! Il vous regarde avec un once de regrets, se rendant compte qu'il s'est emporté, mais remet une partie de la faute sur vous, et finalement s'exprime:

-Je suis désolé pour cela, rassurez-vous, vous récupérerez vite! Votre action aura ralenti ce que j'envisageais, mais de par ce monde, plusieurs artefact existe encore!

Il s'arrête un instant, puis dit dans un souffle.

-Tous sont prêt!

Tous les Groupes: Seika, Fuyu, Minshu


Alors que vous faites tous face à un homme qui se proclame comme le chef de la secte, celui-ci se concentre un instant, et ce que vous voyiez est surprenant. L'homme qui était seul, ne l'est plus, puisqu'à sa droite et à sa gauche se trouve deux silhouettes, deux hommes identique à celui qui vous fait face. Serait-ce des clones? Des triplets? Ou un autre secret? Mais non seulement de ce chef identique, vous apercevez un auditoire devant, lui sans forcément reconnaitre les visages des personnes ou qui ils sont. Chacun des silhouette étant trop flou, hormis le chef qui vous fait face! Les voix des trois chefs résonnent à vos oreilles chacun leur tour:

-Cher élu de Seika, Fuyu ou Minshu...Mes frères et sœurs, mes enfants! Enfin je vous rencontre et surement vous posez vous des questions à toute cette machination. J'ai expliquer à chacun ce qui lui concerne directement, mais entrons dans le vif du sujet!

Je vous ai attiré ici, pour vous juger, vous tester, voir ce que vaut la nouvelle génération d'élu. Car oui, je suis désolé de vous l'apprendre, mais vous n'êtes pas la première vague, vous n'êtes que de nouveaux outils. de plus quelques uns, comme moi, ont survécut au passé et à l'histoire de ce monde! Nous n'avons pas le temps de tout expliquer pour l'heure, je vais donc parler de ce qui se passe maintenant.

J'ai voulu donc vous tester, pour voir vos capacités et apprendre à vous connaitre. Pendant que Seika défendez ce village fervent adorateur de ce royaume Rouge, vous ne regardiez pas que j'agissais dans l'ombre pour m'emparer du fragment du dieu-serpent! Et de l'autre côté, j'attirais Fuyu hors de ses frontières. Tous élus hors de vos châteaux, j'ai pu m'y glisser pour récolter les informations que je désirais et m'emparer de secrets que je voulais! Pourquoi tant de mystères?

Car ce monde s'approprie notre âme et nous dérobe à nos propre mondes, bouleversant l'équilibre. J'ai vécut des années et des années ici, dans l'ombre recherchant les réponses. Et ce que j'en ai déduis? Les trois dieux de ce monde sont reliés. Si nous pouvons les invoquer et les détruire nous déchirerons le voile qui nous maintiens ici. Certes ceci provoquera un chaos sans nom dans ce monde-ci. Mais préférez vous retrouver le vôtre et sauver des milliers d'univers, ou protéger un seul monde: celui-ci; au détriment de tous les autres! Le passé de Seika, Minshu et Fuyu reste secret pour vous. Mais ses hommes, cette secte me suivent car ils désirent se soulever contre le joug des trois royaumes. Voilà la vérité!


Il tend sa main dans le vide comme une invitation à le rejoindre, tout en ajoutant:

-Ici, nous sommes tous frères et sœurs, élus. Si j'agis ainsi c'est dans notre sens. Devenez plus puissant et brisez vos chaînes qui vous lie à ces royaumes, et rejoignez moi! Qui je suis?

Cette fois-ci, les trois voix s'exclament en même temps résonnant en échos dans votre tête, comme marqué au fer rouge:

-Je suis Æternam!

Ainsi vous apprenez l'un des buts de cet élu, en plus d'apprendre bien des choses. Mais vous pensez qu'il ne dévoile pas tout encore. Que peut-il bien cacher encore et surtout manigancez pour l'avenir...Malheureusement vous n'êtes pour l'heure pas assez puissant pour lui faire face. Une partie du grand mystère a été dévoilé. Mais au même instant, vous entendez une trompette au loin, un corps de bataille: celui de l'armée de Seika. Les renforts arrivent pour sauver le village. Le courage de Kokota hurle à nouveau, même si cette découverte à jeter un froid sur tout le village.

Quand à " Æternam " , il ne réagit pas, regardant juste un point lointain d'où provenait le son, et les étendards de Seika. Un signe de la main et son armée rebrousse chemin, certains restant en arrière pour retenir les villageois qui tenteraient quoique se soit, ou les Seikaïen eux même. Tandis que pour les membres de Fuyu, il vous téléporte à des lieux d'ici, vous redonnant suffisamment de vitalité pour fuir le lieu. Alors que Minshu est assez éloigné pour fuir sans problème. un seul mot résonne à votre tête:

-Recherchez moi, et mes bras seront ouvert quand vous serez assez puissant! Nous nous verrons à nouveau dans In Æternam

La voix résonne doucement telle une promesse!

[ Ce tour n'est pas une obligation, répondent que ce qui désirent je laisse jusqu'à Dimanche matin , puisque je serais pas là dans la soirée de Samedi pour répondre et je clôturerais l'aventure. Suivra dans la semaine, le résumé et la conclusion de l'aventure, puis els récompenses bonus... En espérant que l'aventure vous a plu et que vous vous êtes amusés. Un Poste viendra bientôt pour recevoir vos critiques positive ou négative avec argument pour améliorer le système mais aussi mon rôle de MJ, afin de me perfectionner encore!. Merci beaucoup de votre participation ce fut un plaisir de jouer avec vous! ]

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 13 Déc - 0:01

WUSS
COMET GET SOME

Il ne savait vraiment pas comment réagir, ce gamin était donc le chef ? Impossible, il était étrange mais le fait qu'il soit en vérité le leader d'une telle organisation ne pouvait que le surprendre, c'était, également, bizarre que le supposé chef soit si aisément mis en échec par un groupe d'élus, bien que le Namékien attribua ceci a une certaine manque d'expérience avec ses pouvoirs là ou alors une simple incompétence du faux leader...

Il était de toute évidence surprenant et bien au delà de leur niveau actuel combiné, même en pleine forme. Zayro n'était pas prêt a l'accepter et Rhadamantys aussi mais Piccolo savait que son état miséreux ne lui permettrait pas d'opposer une résistance décente. Souvent, il fallait s'avouer vaincu et fort était de constater que tous étaient paralysés...

Il s'attendait a ce que la fin vienne mais il fut surpris de se trouver devant le chef avec d'autres silhouettes, reconnaissant de façon très faibles certaines mais appliquant une grande partie de sa concentration sur l'élu principal. Il sortait un speech normal mais il y avait une partie étrange.

Son monde en danger ? Il savait qu'il y avait Super Buu dans le sien mais en dehors de ça, il ignorait comment les autres progressaient. Essayait t-il donc de les manipuler avec des mensonges comme tout bon méchant ou alors il essayait autre chose ? Quoi qu'il en soit, Piccolo savait que c'était sans aucun doute quelqu'un qui n'était ici que pour ses propres plans maléfiques et qui se fichait de façon cruelle du sort des autres malheureux.

Il ignorait ce qu'il comptait faire avec ses dieux mais de toute évidence, c'était très mauvais pour eux tous. Même s'il semblait vouloir laisser les élus en vie vu comment ceux de Fuyu furent emportés plus loin, soignés. Le Namékien observa son corps un moment puis se tourna vers les deux autres.

J'imagine que nous allons devoir partir en vitesse, je vais essayer de me soigner puis démêler cette affaire au clair... enfin, je vais essayer de vous emmenez avec moi. Après tout, la marche a pied sera trop lente.

Il se tint avec les bras croisés, observant de son regard perçant ses deux alliés... qu'allait t-il dire ? Quoi qu'il en soit, selon leur réponse, il partit rapidement en vol, s'élançant avec un ou deux "passagers"...► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 

Condition :
État : Good
Mana : Still high.

Dernier post, a Zayro ou Rhada de voir s'ils veulent partir avec Picco.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5801
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 13 Déc - 1:05



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

Zayro avait la haine en fait, vraiment au fond de lui, s'il n'avait pas été paralysé, il aurait tué le gamin, il avait beau faire un discours plutôt cool, avec un fond intéressant, s'amuser de Jinn n'était pas permis ! La paralysie passait, et il pensait bien qu'il allait disparaître à la fin, alors il se calma, de toute façon, l'écart de puissance était trop évident. Malgré toute la mise en scène, au fond le sous chef du Nest s'en foutait, mais royalement, il avait bien entendu tout capté et gardait ça dans un coin de sa tête, mais il le tuerait s'il le retrouvait. Piccolo semblait s'être résigné, et bien que blessé, comptait partir en volant, pour éviter de se taper la route à pied. Le namek se proposa d'accompagner Rhadamantys et Zayro, mais ce dernier lui adressa un regard froid et distant.

Je me passerais de ton aide, on se sépare ici. Adieu.

Il n'acceptait pas l'aide du Namek, mais celui ci l'aurait sans doute deviné, il fallait que Jinn s'entraine et avale cet échec, ainsi que tout ce qui venait de se passer. Téléporté bien loin du lieu ou ils étaient, Jinn se décida à partir de son coté, son voyage n'était pas terminé, mais il n'avait plus vraiment envie d'aller encore une fois vers Seika. Cependant, il le devait à Sul Hei, et d'autre part, il voulait voir comment eux aussi réagissaient face à cette manipulation... Il savait que Seryu était de Seika et affectée à la mission de Kokota, suite à la précédente rencontre, ça ne faisait aucun doute.

La justicière n'aurait sans doute, comme lui, pas accepté la situation tel quel, et Zayro pensait que sa technologie pourrait avoir un role utile, pour retrouver cette enflure. Mais cela inclurait de lui dire la verité sur la mission, et qu'il était un ennemi, même si manipulé, de Seika. Au final, les risques étaient nombreux et grands. Que devait t'il faire ? Pour le moment, il préférait se diriger vers une auberge tranquille, pour se reposer, il aviserait la bas.


.... ..... .... "Ce genre de choses, n'arrivera plus".

Mais il n'était pas complètement insatisfait. Ces combats, l'avait rendu plus fort, il le sentait, un nouveau pouvoir grandissait en lui et jaillirait sous peu, de sa chape de plombs. Ce n'était qu'une question de temps, il se savait fort, assez fort pour résister au reste. Seika, ce n'était rien comparé à ce qu'il venait de vivre ici. Mais ses limites étaient loin d'êtres atteintes, et ça, c'était une bonne nouvelle.


_________

* Zayro part de son coté

Stats : Vie : 10 / Mana : 390



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 13 Déc - 12:48


• Fureur et Regret •


Comment est-ce qu’ils en étaient arrivés là ? La bataille devenait de plus en plus acharnés et difficile mais ils tenaient bon. En dépit de leur infériorité numérique, lui et les habitants de Kokota se battaient avec acharnement pour pouvoir protéger ce à quoi ils tenaient, le village, leurs amis, leur famille. Malgré la défaite naissante leur rage et leur volonté ne diminuèrent pas. Ils repoussèrent les nouvelles vagues d’ennemie avec toujours plus d’acharnement… Alors comment est-ce qu’ils en étaient arrivés là ?

Alors que la marée d’ennemie commençait a les submergés, Seryu et Lightning firent leur apparition et causèrent une véritable bouffée d’air frais pour ses hommes. Le moral des troupes grimpa en flèche a la vue des renforts, surtout les deux élus ayant rejoint la mêlée. La jeune rousse avança vers eux et leur offrit un regard d’excuse. Schneiden ne put que sourire à cela tout en réprimant son envie de lui de lui tapoter le haut du front comme il en avait pris l’habitude.

« Vous êtes en retard Ms. Seryu, Ms. Lightning~ »

La jeune justicière s’élança alors dans la bataille suivit de près par sa compère aux cheveux roses. Il n’en fallut pas plus pour que l’ensemble des habitants suivent la charge avec une énergie nouvelle. Schneiden esquissa un sourire avant de lui aussi céder à l’adrénaline qui coulait dans ses veines. Il en va s’en dire que la faction des sectaires subits de lourds dommages dans les instants qui suivirent. A chaque citoyen arraché, cinq membres de la secte tombaient avec lui. A ce moment Schneiden et sans doute tous les autres pouvaient apercevoir un futur possible pour ce village et ses habitants. Il était certain qu’ils triompheraient, il était certain que tout était encore possible. Alors comment est-ce qu’ils en étaient arrivés là ?

Malgré leur volonté et leur rage, ils se faisaient submerger par l’ennemi. Les brèches dans leurs défenses se faisaient de plus en plus nombreuses et leurs nombres se faisaient de plus en plus moindres. Ils en étaient arrivés à devoir se regrouper pour ne pas se faire complètement annihiler. Puis, alors que l’espoir se faisait de plus en plus rare, quelque chose se produisit. Les forces ennemies stoppèrent leurs attaquent et restèrent en hiatus. La tension était palpable et tout le monde était à cran, se demandant ce qu’il se passait. Puis une figure se détacha de la formation alliée et se dirigea vers le camp adverse. Schneiden pouvait sentir que son cœur avait arrêté de battre à la vue de la personne se détachant du groupe.

« Wao… ? »

Comment est-ce qu’ils en étaient arrivés là ?




Il se mit ensuite à parler et ce fut comme si une montagne avait été lâché sur lui. Wao était le chef de la secte désirant la destruction du village. Il sentit une partie de lui se briser. Il se rappela alors de leurs brides de conversation, des sourires que la jeune recrue envoyait à tout le monde dans l’espoir de les rassurer, de son désir de protéger Kokota et ses habitants. Est-ce que tout ça n’était qu’un mensonge ? Il sentit son emprise sur le sabre se serrer avec une telle violence que du sang commençait à couler de sa main. Il vit ensuite Seryu et Lightning perdre leur sang-froid et foncer a toute allure sur le présumé traitre mais lui ne bougeait pas. Pas qu’il n’était pas en colère, Ô que non, ce serait une terrible erreur de penser ça. Des trois celui qui fut le plus affecté par la trahison de Wao était Schneiden. Seryu avait le visage défiguré par la colère au point ou plusieurs de ses hommes avait peurs d’elle. Mais le cas de Schneiden était encore pire, un fossé s’était formé entre lui et les habitants de Kokota qui quelques instant auparavant l‘entouraient. Il avait gardé ses traits calmes mais d’une certaine façon était beaucoup plus effrayant que son compagnon. Ses yeux disaient tout ce qu’il y avait besoin de savoir. Il était enragé. C’était une colère silencieuse mais mortelle promettant souffrance et les traits physiques du maitre de l’espace accentuèrent encore plus la chose. A cet instant, on pouvait voir où se trouvait la véritable dangerosité de l’élu. Pour l’instant ce n’était pas a cause de ses capacités, non loin de la… Ce qu’il fallait craindre était son état mental instable. Comme il l’avait déjà démontré avec le commandant des Onis masqués cela pouvait le mettre dans un état frôlant l’obsession et il ne s’arrêterait pas avant d’atteindre son objectif. Même s’il devait jeter toutes considérations pour sa vie pour atteindre ce but.

Schneiden vit les attaques des deux autres élus de Seika se solder par un échec, Wao était passé de recrue prometteuse à monstre pouvant soumettre deux élus sans difficulté. Il se permettait même d’agir en tant que figure paternelle qui observait sa progéniture faire ses premiers pas. Il serra les dents avec force et une veine faisait son apparition au niveau de sa tempe.

« Ne te fiche pas de moi… »

Il commença alors à essayer de mettre en doute les croyances de Seryu et de Seika en général en avançant les vies qu’eux aussi avaient prit mais cela n’avait aucun effet sur lui. Il avait déjà prit la résolution de se salir les mains pour protéger Kokota et ses villageois, peu importe le poids des péchés qu’il devait porter. Il savait qu’il n’était pas du côté de la justice et il l’avait accepté à partir du moment où il avait ôté la vie d’un être vivant. Il sentit alors une énergie violette le restreindre mais il ignora ce detail. Il avança avec difficulté, se déplaçant centimètres par centimètres.

« Wao… »

Son regard était froid et réclamait vengeance. Il se souvint des regards souriant d’homme de femme et d’enfant se transformant en regard effrayé à l’approche de la mort.

« Que tu sois bon ou mauvais… »

Plusieurs veines apparurent sur son corps sous l’effort. Il se souvint des cris de joie se transformant en hument de terreur.

« Je vais te tuer… JE VAIS TE TUER ! »

Les dernières traces de sanité sur son visage disparurent pour laisser place à une rage hideuse qui relevait plus d’une bête que d’un humain. Il pouvait voir un sourire se dessiner sous les traits calmes de celui qu’il considérait être un compagnon d’arme. Schneiden laissa échapper un grognement dérangé, il voulait arracher ce rictus avec le visage qui allait avec.

Wao s’éloigna et se plaça au centre du village. Deux clones firent alors leur apparition à ses côtés et ils se mirent à s’exprimer en totale synchronisation, l’un finissant à chaque fois les phrases de l’autre en total harmonie. Bien que légèrement secoué lorsqu’il apprit la présence de d’élus de Minshu et de Fuyu, ce fut lorsqu’il évoqua son objectif que le sang de Schneiden se glaça. Toutes ces vies gâchées… tous ces futurs détruits… toute cette mascarade n’avait que pour seul but de les tester ? Alors que le discours du chef sectaire continuait, il sentit son corps trembler avec rage de façon incontrôlable. Il voulait sacrifier tout un monde pour assouvir son désir de liberté ? Il voulait sacrifier tout un monde tout en basant cela sur des théories et la connaissance des hommes de Kosaten ? Il voulait renvoyer tous les élus dans leur monde originel pour qu’ils puissent les protger d’une destruction hypothétique ? Il serra les dents avec colère. Il ne pouvait même pas voir le défaut majeur de son propre plan ? Avec toutes les informations qu’il possédait, pourquoi ne pouvait-il pas voir quelque chose d’aussi simple. Pourquoi ne pouvait-il pas voir que tous les élus n’étaient pas tous désireux de paix ? Dans un certain sens il lui rappelait Heiwa mais en pire. Il leur posa alors une question, celle de son identité. Schneiden ria sombrement, il le savait. L’homme en face de lui… était un homme mort.

« Tu agis dans notre sens ? »

Malgré la restriction qui lui était imposé il tenta de se déplaçait vers les chefs de la secte.

« NE TE FICHE PAS DE MOI ! »

Il releva la tête et le regarda yeux dans les yeux.      

« Tu agis uniquement dans ton sens car tu ne supportes pas les chaines qui te sont imposés ! »

Il tenta d’avancer mais trébucha et s’écroula sur le sol. Toutefois il ne s’arrêta pas.

« Tu n’es qu’un homme plaçant les élus au-dessus de tout en ne connaissant rien à leur sujet… Le monde ne tourne pas autour des élus, imbécile ! »

Il releva la tête et le regarda avec défiance.

« Ne sous-estime pas les humains… Ils n’ont pas besoins de nous pour protéger leur monde et ceux qui leurs sont chères ! »

Avec ces derniers, un cor de bataille se fit entendre au loin. Les renforts de la capitale étaient arrivés. Un cri de victoire s’échappa de la vie de quelques-uns de ses hommes. Le chef de la secte lui lança un dernier regard lui lança un dernier regard avant d’ordonner le repli de ses troupes. Il laissa planer une dernière phrase avant de disparaitre dans les airs.

« Recherchez moi, et mes bras seront ouvert quand vous serez assez puissant! Nous nous verrons à nouveau dans In Æternam »

Il se fit une promesse à lui-même suite à ces mots, il allait les retrouver comme ils le souhaitaient. Mais pas pour leur apporter la libération de leurs chaines, non, il allait les faires regretter leurs actes. Il allait les libérer des chaines qui les rattachaient à la vie.




Il sentit alors le control de son corps revenir à lui. Avec le peu de force qui lui restait il se remit sur ses pieds et se retourna pour observer le village. Malgré les cris de soulagement quelques secondes auparavant, l’ambiance n’était pas à la fête. En face de lui ne se trouvaient pas que des hommes, des femmes et des enfants mais aussi des veufs, des veuves et des orphelins. Il serra les poings face à son impuissance. Il n’était pas assez fort et il l‘avait appris à la dure. Il avait failli à sa tâche.

« … »

Schneiden se toucha la joue, surpris. Il pouvait sentir un liquide couler tout le long. Est-ce qu’il… pleurait ? Il regarda dans en direction du ciel, comme pour vérifier qu’il ne pleuvait pas. Apres quelques instants, il redescendit son regard. Les troupes étaient arrivées dans le village. Le capitaine vint alors leur faire face.

« Messire ! Je suis heureux de voir que vous êtes encore en vie et que la mission est un succès ! »

Il tiqua sur cette phrase. Le village était encore debout mais…

« Un succès ?  Regardez autour de vous Capitaine… »

Il pointa intima son regard vers les habitants de Kokota. Tous avaient un air solennel et vide. La perte de tant de personne était trop lourde à porter pour laisser place à un quelconque instant de bonheur.

« Cette mission est un échec »

Il s’avança d’un pas résolu vers les survivants et posa un genou à terre tout en tapant du poing par terre.

« J’ai échoué »

Il ne se défendit pas et ne demanda pas pardon. Il se contenta de rester à terre, prêt à accepter toutes les insultes et tous les coups qui lui seraient envoyés. Il n’avait pas réussi à les protéger et avait eu le culot de leur laissé gouter a l’espoir sans pouvoir assurer derrière. Il était prêt à en subir les conséquences qu’elle qu’ils soient.


____________________


*Schneiden attend au village, prêt a encaisser tout ce que les villageois aurait à le reprocher




Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 13 Déc - 17:24

Pas de miracle pour le spectre d'Hadès, pas d'espoir pour lui et surement pas d'aide divine de la part de Sa Seigneurie infernale... À croire que le cosmos qui jaillit comme une fontaine de puissance n'était réservé qu'aux chevaliers de bronze suicidaire d'Athéna... Aussi facilement que la brise matinale ne souffle les feuilles mortes au petit matin, l'enfant élu balaya la maigre tentative de Rhadamanthys avec une aisance si insupportable de sa part que le juge jurerait qu'il lui faudrait plus de concentrations pour ouvrir une fenêtre: il avait... Ils avaient perdu ce combat et allaient bientôt le regretter, s'enrageât-il intérieurement avant qu'une large lumière ne dévore sa silhouette dans un flash lumineux.

Rouvrant douloureusement les yeux, le spectre de la wyverne rencontra alors le reflet de l'enfant sous la forme d'un adulte et d'un vieillard: ne comprenant pas ce qui se passait sur le coup avant de remarquer qu'autour de lui se trouvait d'autres guerrier et guerrière en plus de ceux de son propre groupe. Une délégation de chaque nation, a n'en point douter pensât-il tout en essayant de se redresser en prenant appuies sur ses coudes endoloris. La voix de l'organisateur de cette sombre farce tonna alors et déversa un flot d'information obscure sur le devenir de ce monde ci et les risques qu'ils faisaient encourir aux autres... Se mordant l'intérieur de la lévre a ses paroles , les yeux du juge brulérent d'une flamme renouvellé de violence a peine contenu: était-ce cela la punition d'Hadés ? Sauver ou détruire un monde pour avoir la chance de retrouver le sien ? Du sang goutta le long de sa joue avant qu'il ne vienne cracher celui-ci sur le sol tout en se mettant difficilement sur ses deux jambes.

"On... Se retrouvera, enflure... Je n'oublierais pas ce que tu nous a fait subir..."

Crachât-il en maitrisant sa fureur avant de se tourner vers Piccolo, plongeant ses yeux perçants et bouillant de douleur dans les siens avant de lui tendre une main aussi hésitante qu'honteuse: ce nouveau monde punitif semblait prendre un malin plaisir à l'abaisser à ce qui meurtrissait sa fierté....

"Je... Te suis, Piccolo. Je veux comprendre ce qu'il s'est passé et je... Veux redevenir fort hors: tu sembles être le seul capable de... M'aider."

Déglutit-il avant de se joindre au namékien: il avait déjà fait équipe avec lui et, cela semblait bien partit pour durer encore un moment.

* Décide de partir avec Piccolo
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 13 Déc - 19:47

L'équipe de Minshu fit au bout du compte son travail, et comme le dise tous les méchants : "si la relique n'est pas a moi, elle ne sera a personne". La combinaison de Serizawa, Haiji et Mizoku suffit a venir a bout de l'artefact, noyant les plans de Tsumi dans un puits sans fond. Tout du moins c'est ce que le Lycan espérait. Le boss de fin, un ancien élu selon ses dires, tenta d'outre passer la honte de s'etre fait dessus mais même s'il s'agissait bien d'une illusions, ce n'était que couardise de refuser de ce dévoiler de la sorte.
Le loup avait toujours un sourire cynique sur son visage, celui du jeune homme arrogant qu'il était fier d'avoir mener a bien son but. Toutefois, Tsumi ne comptait pas en rester là.
Dans un flash blanc, le Lycan senti sur son corps une chaleur insoutenable alors que son corps, paralysé par une magie puissante, refusait de bouger pour se mettre à l'abri. Le lumière ne dura qu'un instant, suffisamment pour lui infliger d'intenses brûlures et des dégâts importants. Le corps calciné, le Lycan tomba a genoux puis se soutint avec ses bras, à quatre pattes, sans mauvais jeu de mots encore une fois, sur le sol. Un rictus était toujours présent sur ses lèvres alors que la douleur se faisait de plus en plus forte.

- Tu es mauvais perdant à ce que je vois * rictus fatigué *


Et comme dans tout bon film d'action, le méchant se dévoila pour finir dans un prestigieux monologue. Il était bien plus puissant que tous les élus, probablement tous réunis lors de cette "saison" a défaut de savoir comment nommer la chose. Le Lycan devait bien lui reconnaître ça.
Le départ de Tsumi résonna dans la tête de chaque élu comme l'écho de la bataille qui se déroula sur cette terre cette nuit là. Seika, Fuyu, comme Minshu, ont, sans le savoir combattu côte a côte pour vaincre un ennemi commun, l'ennemi de leur nation et de leur monde. Cependant le loup ne pouvait que réfléchir sur ces dernières paroles, au bout du compte, n'était-il pas ici pour servir les dessein de quelques forces supérieurs se jouant de leur vie comme des pions sur un échiquier ?
Tsumi n'avait peut être pas tord après tout.
Après son départ, le Lycan s'assit péniblement, reprenant lentement des forces après l'attaque de l'élu. Il l'avait épargné, il les avait tous épargné, sans doute pensant que les nouveaux élus rejoindraient sa cause plus tard.
Serizawa mit la main dans sa poche et sortit une cigarette qu'il alluma. Cassé et brûlé, elle avait le goût amère de la défaite mais également l'odeur plaisante de la satisfaction. Quoiqu'on dirait, Minshu avait fait le bon choix ce soir.


Il se laissa aller contre le mur, se reposant pour quitter les lieux.

- On se retrouvera, couard, on se retrouvera * sourire cynique *
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 13 Déc - 20:37



Echec
1
Ses balles n'avaient aucun effet. Pire, elles n'atteignaient même pas leur cible. "Wao" les évitait les yeux fermés, ne bougeant que très peu à chaque esquive, comme s'il savait à l'avance où les projectiles allaient passés. Et il fit la même chose lorsque Lightning passa elle aussi à l'action, évitant chacune de ces attaques comme si elle bougeait au ralenti. Ainsi, sa puissance était bien réelle. Il jouait avec elles comme si elles étaient des enfants un peu trop téméraires. C'était rageant de se retrouver face à une telle puissance. Mais il en fallait plus pour saper la volonté de Seryu. Elle s'apprêta à venir porter secours à sa collègue, espérant débordé le monstre qu'elles avaient comme opposant. Mais la guerrière à la gunblade fut projetée sur plusieurs mètres par l'énergie du chef de la secte.

"Light !"

Elle n'eu cependant pas le temps de s'inquiétée de la santé de l'élue, vu que "Wao" était apparu devant elle, sans qu'elle ai eu le temps de le voir venir. Et avant qu'elle ne puisse réagir, il lui assena un puissant coup dans le ventre. La frappe avait été si violente qu'elle ne pu rien faire d'autre que se mettre à genoux en se tenant le ventre, luttant contre la douleur. Pendant qu'elle était à terre, il lui adressa un discours au combien paternaliste. Il tentait encore de justifier ces actions ? Il croyait sincèrement faire ce qu'il devait faire ? C'est pour ça que le mal resterait toujours le mal. Il n'y avait pas d'espoir pour ceux qui s'y étaient adonnés. Il verrait quand la souffrance diminuerait, quand son corps répondrait à son appel, elle le tuerait, elle le briserais en morceau !

Mais avant cela, il plaça sa main sur son visage et déclencha quelque chose. La vision de Seryu devint blanche, son esprit se remplit d'images diverses, tirées parfois de son passée, d'autres complètement inédites. C'était comme si on cherchait à jouer avec son esprit. La douleur était atroce, bien pire que tout à l'heure. Et cela dura un moment, du moins, c'était l'impression que ça lui donnait. Mais au bout d'un moment, cela se calma et la vision de la jeune femme redevint peu à peu normale. que lui avait-il fait ? Elle l'ignorait, et sa rage revint de plus belle en y pensant. Alors qu'elle recouvrait ses esprits, elle sentait son corps répondre à son appel. Elle était prête à le prendre par surprise et à lui faire subir sa colère. Mais tandis quand elle releva la tête, ce n'est pas Wao qui se trouvait au dessus d'elle mais quelqu'un qu'elle ne s'attendait pas à revoir. Cette coiffure rose, ce maudit fusil. C'était la dernière personne qu'elle avait vu avant d'arriver sur Kosaten, celle qui l'avait forcée à utiliser son dernier atout : Mine. Cette petite conne était sensé être morte, que faisait-elle ici, à la toiser avec un sourire mauvais ?!

Elle plaça sa main devant son visage, comme pour chasser l'apparition. Et quand elle la retira, personne ne se trouvait devant elle. Ni Mine ni Wao. Ce dernier s'était déplacé un peu plus loin, faisant face à tous. Des clones de lui-même apparurent à ses cotés, tandis qu'au coté des élus apparaissaient des silhouettes fantomatiques. Etait-ce encore le résultat de ce que ce type lui avait fait ? En tout cas, une force invisible la retenait sur place et l'empêchait de partir à l'assaut une nouvelle fois, comme s'il voulait s'assurer que personne ne l'interrompe dans son petit discours. Et ce n'est pas l'envie qui lui manquait. Les conneries que racontait ce type étaient ahurissantes. Détruire ce monde ? Pour une raison aussi merdique ?! S'il pensait qu'elle allait le rejoindre après un tel discours, il se trompait lourdement. Ce type était le mal et il ne méritait qu'une chose : la mort. Il n'était pas question qu'elle mette le bazar ici, simplement pour pouvoir rentrer chez elle. Ce type avait fait tant de mort pour les tester. Pas moyen qu'elle se corrompe en faisant la même chose.

Soudain, un cor de bataille résonna dans les airs. C'était Seika, les renforts du roi étaient arrivés. La nouvelle arracha des cris de joies aux habitants qui reprenaient espoir. Mais malgré cela, Wao ne sembla pas particulièrement inquiet. Il se contenta de sonner la retraite, leur lançant une dernière invitation avant de disparaître. Le silence s'abattit sur la ville après cela. Personne, Seryu y comprit, n'avait le coeur à parler. Elle observa ce qui restait des lieux. Un village dévasté par la guerre. Quelques villageois, le coeur brisé par la perte de leur proche et la trahison. Et eux.

Elle vit Schneiden s'agenouiller devant les villageois, invoquant son échec. Oui, il avait raison. C'était un échec, sur tout les plans. Il avaient été envoyés ici pour deux raisons : Protéger ce village et détruire la secte. Rien de cela n'avait été accompli. Pendant qu'ils se battaient ici, l'ennemi avait semble-t'il récupéré un artefact important. Et si le village tenait encore debout, c'était uniquement parce que la secte les avait laissé vivre. Ils avaient échoués. Complètement. Et tout ça parce qu'ils étaient faibles. Oui, beaucoup trop faibles. Ce type avait raison sur ce point, ils leur faudrait gagnés en puissance.

Elle resta un long moment sans bouger, ignorant les paroles des soldats de Seika qui tentaient de la félicité. Elle maudissait sa propre faiblesse, et ne pouvait sortir ce type de ses pensées. Et puis elle sentit une chaleur contre sa jambe. C'était Koro qui était venu la réconfortée. Comme toujours, il était toujours là pour elle. Elle chassa deux minutes ses pensées noires pour regarder autour d'elle. Elle vit la souffrnace des habitants, et su que la journée n'était pas finis. Ils avaient échoués, alors ils n'avaient pas le droit de se reposer, pas encore. Elle s'approcha de Lightning et Schneiden, le visage toujours triste.


"Ils ont encore besoin de notre aide. Nous avons échoué, mais nous devons les aisés à enterrer leurs morts et nettoyer leur village..."

Le ton semblait froid, mais c'était l'amertume qui provoquait cela. Tandis qu'elle s'approcha des villageois pour proposer son aide, elle regarda son teigu, reprenant une dernière fois l'expression effrayante qu'elle avait eu face à Wao tout à l'heure.

"Koro...Ce type, tu le bouffera ! Je te le promet..."


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 14 Déc - 21:52



Expérience spéciale 2 :

Æternam




Nous étions arrivé dans la salle au trésor. L'objet de notre quête était ici, l'artefact permettant de ramener le Dieu-serpent. Tegagami qui s'était révélé être la personne qui nous parlait par télépathie était aussi un ennemi. Il cherchait à obtenir l'objet et allait s'en emparer. C'est alors que Sersata sorti un couteau afin d'empêcher monsieur le télépathe de s'en emparer. Profitant de la distraction offerte par monsieur l'homme sauvage, j'intensifiai la gravité dans le creux de ma main pour attirer l'artefact à moi. Monsieur le méchant télépathe tenta d'avoir l'objet au vol, mais il le manqua de peu. J'avais l'objet en main et c'est alors que le vieille homme arriva et détruisit l'objet. Lorsque celui-ci éclata, de nombreux cris fantomatiques s'échappèrent, comme si nous avions libéré une cage aux monstres.


<< NON ! >>


Notre nouvel adversaire avait poussé un cri de désarroi qui raisonna dans la salle où nous étions. Je crois que notre combinaison à trois l'a vexé. Soudain l'atmosphère changea, la pression se faisait de plus en plus lourde pendant que Tajako bouillonnait de l'intérieur. Je crois qu'on l'a vraiment vexé. La pression continuait à s'intensifier tandis qu'une lueur s'éveillait en notre ancien guide. La lumière s'intensifiait en prenant lentement de plus en plus de place dans la salle. Tout à coup, une explosion lumineuse. La déflagration de lumière arrivait brutalement dans notre direction. Hum... Je pense ne pas pouvoir esquiver ça, j'espère au moins que j'en sortirai vivant. La bombe de lumière nous avait soufflé et m'avait infligé des brûlures. Allongé sur le dos, je crachai un peu de sang du au choc du coup. Ca va je suis encore vivant... Seul notre opposant était su ses deux pieds, lui donnant une allure victorieuse, mais l'expression de son visage changea nous regardant mélancoliquement.


<< Je suis désolé pour cela, rassurez-vous, vous récupérerez vite! Votre action aura ralenti ce que j'envisageais, mais de par ce monde, plusieurs artefact existe encore! >>
<< Tu es mauvais perdant à ce que je vois  >>


Désolé ? Il s'excuse pourquoi ? Il est parfaitement conscient de ce qu'il venait de faire. Il est atteint de bipolarité ? D'après ses dires, nous récupérerons assez vite. Le fait que nous ayons détruit l'artefact ne le gênait pas tant que cela, car d'autres artefacts existeraient encore. Intéressant. L'homme sauvage qui se tenait sur quatre pattes -tiens ça lui va bien pour ce qu'il est- signala seulement que Tevasumi était mauvais perdant. C'est vrai que la crise qu'il venait de nous faire était assez enfantine. Est-ce que je serai en train de tenir un discours de personne âgée ? Non... juste mon esprit scientifique de génie qui parle. Maintenant, il fallait que je vérifie, mes conditions motrices.  Vu que j'ai survécu à cet assaut, je compte pas rester ici à mourir. Pouls correct. Cou, en état. Epaules ? en état. Coudes gauche et droit, aussi. Poignet et doigts pareillement. Genou gauche oui,  genou droit assez moins. Hum... Mes chevilles vont bien. C'est bon pour les articulations. Passons aux...



<< Tous sont prêt! >>


Hum ? En regardant Tsunami, deux autres silhouettes apparurent à ses côtés. Elles étaient floues, je n'arrivais pas à bien distinguer les visages. C'était peut-être parce que je suis sonné que je ne distingue pas bien les visages. Quoi qu'il en soit, s'ils sont là pour nous, je pense qu'on est mal. Les trois personnes levèrent le visage et se mirent à parler ensemble. Les mots, les voix, l'intonation était identique aux trois hommes. Des clones ? Hum. En tout cas, l'ombre d'un combat s'était volatilisé.







<< Cher élu de Seika, Fuyu ou Minshu...Mes frères et sœurs, mes enfants! Enfin je vous rencontre et surement vous posez vous des questions à toute cette machination. J'ai expliquer à chacun ce qui lui concerne directement, mais entrons dans le vif du sujet!

Je vous ai attiré ici, pour vous juger, vous tester, voir ce que vaut la nouvelle génération d'élu. Car oui, je suis désolé de vous l'apprendre, mais vous n'êtes pas la première vague, vous n'êtes que de nouveaux outils. de plus quelques uns, comme moi, ont survécut au passé et à l'histoire de ce monde! Nous n'avons pas le temps de tout expliquer pour l'heure, je vais donc parler de ce qui se passe maintenant.

J'ai voulu donc vous tester, pour voir vos capacités et apprendre à vous connaitre. Pendant que Seika défendez ce village fervent adorateur de ce royaume Rouge, vous ne regardiez pas que j'agissais dans l'ombre pour m'emparer du fragment du dieu-serpent! Et de l'autre côté, j'attirais Fuyu hors de ses frontières. Tous élus hors de vos châteaux, j'ai pu m'y glisser pour récolter les informations que je désirais et m'emparer de secrets que je voulais! Pourquoi tant de mystères?

Car ce monde s'approprie notre âme et nous dérobe à nos propre mondes, bouleversant l'équilibre. J'ai vécut des années et des années ici, dans l'ombre recherchant les réponses. Et ce que j'en ai déduis? Les trois dieux de ce monde sont reliés. Si nous pouvons les invoquer et les détruire nous déchirerons le voile qui nous maintiens ici. Certes ceci provoquera un chaos sans nom dans ce monde-ci. Mais préférez vous retrouver le vôtre et sauver des milliers d'univers, ou protéger un seul monde: celui-ci; au détriment de tous les autres! Le passé de Seika, Minshu et Fuyu reste secret pour vous. Mais ses hommes, cette secte me suivent car ils désirent se soulever contre le joug des trois royaumes. Voilà la vérité! >>



Tout nous était plus ou moins expliqué, le pourquoi du comment de cette mascarade. Tout ceci était un test organisé par, une personne issue de l'ancienne vague d'élus. On m'avait qu'il y avait eu une vague précédente à la notre, il était issue de celle-ci. Combien de temps s'est passé entre ces deux vagues ? Apparemment les trois groupes de ce monde ont été testé, des élus de Seika et de Fuyu ont aussi eut le droit à leur mascarade. Pendant que je me relevais et que je quittai le temple son discours continuait. Il disait qu'il fallait réveiller les trois dieux et les détruire pour que nous puissions rentrer chez nous. Cependant cela causerai un désordre dans ce monde. Détruire ce monde pour retourner dans le mien ? Hum... Etant donné que j'ai dis à cette fille que j'aiderai son monde, je ne peux pas le détruire, même si c'est pour rentrer chez moi. Pourquoi les chef de Minshu, Seika et Fuyu cherchent à ramener leur Dieu alors ? Sont-ils issus d'autres monde ? Les élus étaient incité à rejoindre la secte de cet homme qui se nommait Æternam. Une révolution de la secte contre ce monde se menait en place. Tous les élus étaient invité à les rejoindre, mais pour ma part je sais ce que j 'avais à faire.


<< Recherchez moi, et mes bras seront ouvert quand vous serez assez puissant! Nous nous verrons à nouveau dans In Æternam >>


Quand nous serons assez puissant hein ? C'est vrai que j'ai beaucoup perdu en venant dans ce monde. Les autres élus avaient-ils donc subit le même sort ? Apprendre ce que j'ai déjà appris. C'est plutôt un comble pour un génie ha ha. Mais je dois devenir plus fort. L'ennemi n'était pas un Marvo, mais Æternam. Mon assistante me ferait la morale si elle apprenait que je me suis encore fait des ennemis en allant dans un autre monde. Bon cette histoire ne m'intéresse plus pour le moment. Il est temps que je rentre et que je fasse d'autres découverte sur ce monde, je chercherai la vérité sur cette secte plus tard. En parlant de découverte de ce monde j'ai l'impression d'avoir oublié un truc. Hum... Ah.. Oui. La chimère. Ce fabuleux tigre, je n'aurai donc pas l'occasion de l'obtenir et de l'étudier. La seule chose intéressante de cette aventure. Je vais peut-être redirigé ma prochaine étude sur monsieur le squelette alors. A moins que l'homme sauvage, fasse un meilleur sujet d'expérience. Non, le squelette vivant est plus intriguant scientifiquement. Je commence à fatiguer moi et puis...



<< C'est par où Minshu ? >>

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 17 Déc - 14:01

Résumé et Conclusion


Un feu crépite  sur la place du village, seule source de lumière des alentours. Alors qu'autour de plus en plus de monde se réunisse, entourant le vieux-sage, celui-ci gardant son regard plongé vers la braise. Une fois que le village semble être présent, il porte son attention sur les spectateurs, et plus précisément les enfants!

-Cher enfants, ce soir je vais vous compter l'histoire du village de Kokota: sa Bataille, ses secrets et les héros qui y ont participé. Rapprochez vous et écoutez bien!

..........................................

Tout commence par l'intervention de trois royaumes du nom de Seika, Fuyu et Minshu, chacun intervenant pour leur propre but. Alors que l'armée rouge venait défendre l'un de leur village d'une attaque. Le peuple vert parti à la recherche d'un artefact dont on dit que la puissance pouvait invoquait un Dieu. De son côté le Royaume bleu envoya ses champions, pour pactiser avec le Mal! Mais aucun des représentants de chaque royaume ne savait les dangers qu'ils entouraient et qu'ils étaient victime d'une manipulation. Le mal dort dans les ténèbres et surgit là où on s'attend le moins! Un Mal qui est prononcé avec crainte: In Æternam

Les trois héros de Seika, parvinrent en premier sur le lieu de notre histoire, afin d'apercevoir un village en ébullition à l'aube de la bataille. Alors même que chacun des habitants savaient pertinemment qu'ils n'avaient aucune chance de victoire. Et pourtant l'arrivé des trois héros, qui d'après la légende, se nomme Schneiden, Seryu et Lightning, ont changé le cours de leur destin et de la bataille, aidé d'un jeune homme prometteur Wao. Tacticien hors pair, ils formèrent à eux trois un plan que l'ont dit quasi-infaillible, et avant que la bataille ne commence chacun se placèrent avec leur groupe respectif aux quatre points cardinaux; utilisant des discours qui marquèrent les esprits et que l'on chante encore dans ce lointain pays, pour redonner espoir et courage!
Mais dans l'ombre les deux autres royaumes avançait aussi, les champions des bleus restèrent caché dans la forêt des Lucioles, attendant le moment opportun pour intervenir. Leur discrétion était le secret de leur réussite, puisqu'il devait forger une alliance avec le même ennemi qui attaquait Kokota. Mais le destin choisi de les mettre rapidement sur le chemin du Mal, qu'ils rencontrèrent rapidement. Mais les premières relations furent plus que chaotique et elle n'irait certainement pas en s'arrangeant, avec le chef de leur Trio du nom de Zayro. Un être froid et dépourvu de réel sentiments, fin stratège et guerrier redoutable. Le Mal les mit au défi et ce fut deux élus Piccolo et Rhadamantys qui durent faire front commun devant des adversaires redoutable: les hommes masqués. Des créatures sorti, tout droit de l'enfer, mi-homme  mi-oni, ayant des pouvoirs incroyable et une rage de vaincre leur ennemis quand leur esprit voit la mort venir! Le combat fit rage entre ce quatuor, et même si les Fuyens partirent mal lors de leur combat, il se rattrapèrent vite montrant jeu égal avec les monstres...
Mais d'autres protagonistes avançaient avant que la bataille ne fasse rage devant leurs yeux , les représentants des verts voyaient, impuissant, le village fuir et apeuré face à la menace, mais un groupe d'adolescent furent surpris de leur venu, il n'en fallut pas plus à un home-sauvage Serizawa pour débuter une discutions avec eux, suivit rapidement par un enfant, qui malgré son jeune âge montrait une rare intelligence: Haiji. Suite à cette conversation les représentant de Minshu furent guider par un adolescent Tsumi, natif de Kokota, qui leur promettait de leur montrer le chemin s'il pouvait venir avec eux. La promesse de l'aventure le faisant rêver. Ce qui évidement nos héros acceptèrent. C'est ainsi qu'ils partirent en route. Avec d'après ce que disent les écrits, un groupe des plus étrange. Un squelette vivant, jouant de la guitare d'un nom tout aussi étrange Brook. D'un enfant-magicien qui était Aladdin, et d'un vieux guerrier-sage étant un dénommé Mizoku.

Mais chaque aventure commence aussi simplement, loin de penser que le Mal agit depuis bien longtemps, avançant ses pions lors d'une partie d'échiquier géant.

Car Bientôt Kokota fut plongé dans une guerre qui marqua à tout jamais le Royaume, les Homme-en-rouge purent bientôt voir une armée fourmillant à leur porte de chaque côté du village. Les ponts Ouest et Est furent les premiers attaqués, sous une marée impressionnante: composée non seulement d'humain, mais aussi des fameux Hommes-masqués, qui hantent encore nos mémoires, tel le Croque-mitaine, mais aussi et surtout un clan d'Oni. Mais les Kokotatiens, encouragés par les élus gardèrent courage et combattirent. Et même s'ils combattaient pour du 1 contre 5, voir plus d'après les légendes, ils tenaient bon, chacun des élus usant de leur esprit tactique pour causer le plus de dommage dans les vagues ennemis. Mais la guerre est le plus abjecte maux de notre monde. Au fur à mesure de la guerre, chacun pu voir des amis, des frères, des pères et des mères périrent sous les assauts de In Aeternam, le héros Shcneiden fut le plus touché de tous à ces visions d'horreur. Alors que la Championne Lightning observait impuissante l'armée immobile devant elle, ce qui inquiétait bien plus encore les villageois. Mais à leur doutes et leur craintes vint un phénomène qui allait bouleverser la face même de la bataille...
Quand au "bleu" au prise à leur combat qu'il soit physique pour certains et verbale pour d'autres, furent bientôt atteint par la guerre de Kokota, puisqu'une armée rouge vint à leur rencontre, composée d'élite même de Seika! Le royaume ayant apporté toute son armée pour aider ses champions dans le combat, le roi craignant les actions d'une secte aussi mystérieuse. Ce qui n'était donc qu'un duel à quatre se transforma en combat rangé entre l'élite rouge et la secte aidée par les trois représentant de Fuyu. Mais le destin choisi une nouvelle fois de frapper, car durant la bataille, Zayro se servit d'un enfant que tous pensaient innocent comme d'un bouclier, avant que ce derniers ne fasse preuve d'étonnant pouvoir de régénération. Les autres le présentant comme un élu de la secte, ce qui forcément intrigua les héros. Mais le combat faisant rage et perdant du terrain, Zayro fut au prise avec un capitaine de Seika qui faisait preuve de la même puissance que lui. Ce qui valurent au deux de rencontrer un ennemi mortel, car dit-on qu'une promesse fut passée entre eux pour qu'ils se retrouvent et finissent ce qu'ils avaient commencé... Mais l'enfant-élu obligea les forces sectaires, à couvrir les trois fuyens pour les présenter directement au chef In Aeternam.
Les vert qui pourtant était éloigné de toutes cette effervescence fut à leur tour rattrapé par la guerre, alors qu'un contingent les attaquèrent sur le chemin. Fort heureusement, même s'ils furent surpris par les capacités de leur ennemi, ils s'en sortirent indemne, hormis pour le guerrier-sage, qui dû à son grand âge fut blesser durant l'affrontement. Néanmoins n'étant pas sorti des problèmes, les sectaires n'avaient pas dit leur derniers mots et d'autres troupes étaient dépêchées pour els affronter. Les vert préférant fuir et atteindre la Chaine de Montagnes, au plus vite. Fait étrange les sectaires rebroussa chemin, comme rejeté par la montagne même. Mais peu enclin à réfléchir à ceci, le petit groupe continua son chemin, jusqu'à tomber sur la Grotte des Esprits tant convoitée...

La Bataille de Kokota faisait rage, mais un élément allait tout changer, puisque par un surprenant pouvoir, les hommes-masqués parvinrent à créer un portail  au nord et au sud, téléportant les troupes directement au centre de Kokota, et plus inquiétant encore une bête centenaire, plus haut qu'une maison et causant des dommages important. Faisant perdre peu à peu espoir aux défenseurs. Deux héros parvinrent au centre du village averti d'une menace, Lightning et Seryu avait prit rapidement la situation en main, l'une attirant le géant prés du précipice qui entourait le village, l'autre se détachant pour exterminer trois hommes-masqués éparpillé dans le village qui utilisaient un rituel pour apporter un pouvoir défensif infranchissable à la créature, alors que Wao était en charge de contenir les forces ennemis téléportées et Schneiden combattait vaillamment en affrontant l'un des commandant ennemi. Mais tous furent bientôt repousser au centre du village, et même si L'oni Centenaire fut tué, leur propre force diminuée grandement pour se retrouver acculé devant une armée qui ne semblait jamais finir. Mais l'ennemi s'arrêta brusquement...
Alors que la fin de l'aventure touchait à sa fin pour les représentant Fuyen, et qu'il rencontrerait le mystérieux chef de la secte; l'homme froid et dangereux qu'était Zayro fut au prise avec l'enfant-élu, jouant le baby-sitter à son insu, tandis que Piccolo et le Guerrier d'Hadés furent en pleine conversation avec le capitaine sectaire récoltant le plus d'information possible. Mais finalement, ils arrivèrent au camp principal du groupuscule. Un camp qui aurait pu impressionner plus d'une personne tant par le nombre et leur organisation, que les membres et les créatures qui le composait. Mais ceci n'intéressa pas plus que cela les héros, impatient de rencontrer leur objectif! Un homme d'une imposante stature et d'un pouvoir impressionnant, qui outré par le comportement des élus, et pour bien d'autres raisons plus mystérieuse engagea le combat contre eux. Un combat de courte durée mais épique et qui affaiblit considérablement les trois héros qui passèrent proche de la mort lors d'une dernière attaque. Malheureusement, les secrets de la bataille de Kokota allaient être révéler...

Minshu parvint à l'entrée d'une grotte qui sans avoir trouvé la solution, leur simple présence et le sceau qui les marqués comme élu de Minshu ouvrit l'accès à la grotte! Dedans, ils durent faire face à l'étrange impression d'un temps qui ne s'écoulait pas avant d'affronter le gardien de temple. Un affrontement non par les poings qu'ils n'auraient pu gagner mais de l'esprit, alors qu'il leur posa une simple énigme. Ce ne fut autre que Mizoku qui en apporta la réponse, complété par la parfaite explication de l'enfant-scientifique Haiji, qu'ils répondirent juste à la question. Le gardien les laissant passer, les mettant en garde contre un danger qui rôdait autour d'eux. Mais ils ne furent pas au bout de leur surprise, puisque dans la pièce qui suivirent, chaque héros furent séparé des leurs, devant affronter une statue-gardienne. Certains comprirent très vite qu'ils étaient encore devant un teste, alors que d'autres préfèrent lutter un certain temps avant de trouver à leur tour la solution. C'est ainsi que la grotte aux esprit dévoile l'un de ses trésors: Le fragment de l'artefact. Et pourtant le mal allait montrer son vrai visage...


......................................

Le vieux-sage s'arrêta un instant, observant son auditoire captivé par son récit. Les enfants étant à la fois effrayés, émerveillés et impatient de savoir la suite! Un léger sourire se dessina sur le visage ridé de l'ancien, avant qu'il poursuive...

................................

Ce monde dévoilait alors le plus hideux de son visage par celui d'un enfant innocent. Qui pouvait soupçonnait que le mal viendrait par l'être le plus pure qui existe? Les secrets de cette guerre allaient être révélés, pour le plus grand désarroi de tous. Peu importe où se trouvait les héros de chaque royaume, ils firent face au véritable ennemi. Tsumi, Wao et l'enfant innocent n'étant qu'une seule et même entité. Etait-ce des triplet ou bien des clones? là encore nous le savons pas encore; une chose est sûr, il était le véritable ennemi, le chef sectaire. Il était Aeternam! L'enfant provoqua ainsi chacun des élus, les maîtrisant comme le vent souffle un grain de sable. Montrant une rare puissance qu'aucun n'avait encore connu dans ce monde. Dévoilant être l'un des élus du passé venu dans notre monde pour la même raison que ceux de maintenant.
Toute la bataille ne fut donc qu'un subterfuge pour s'approcher des élus, tout en entrant discrètement dans les château et royaume de chacun pour obtenir ce qu'il désirait! Chose qu'aucun des élus ne prit en compte voilée par la colère et la haine qui lui vouait à présent. Les morts et les êtres encore vivant n'étaient que des pions qu'il avançait sur son échiquier géant; dont le premier coup avait été décisif! Mais pourtant, il n'eut aucune intention de s'en prendre directement aux élus, désirant que tous le rejoignent, pour ne pas répéter les erreurs du passé, témoignant sa rancœur envers les chefs de chaque royaume, laissant planer le doute sur ce qu'il s'était passé des époques en arrière.  Et même s'il s'attirait la haine et la colère de chaque élu, il avait planté la graine du doute en eux. Puisqu'aucun ne savait les raisons exactes de leur venue ici, sous-entendant qu'ils étaient manipulés par les différents roi. En outre, Aeternam mettant en avant le fait qu'il avait trouvé le moyen de retourner dans leur monde origine. Que si ceci n'était pas fait cela déclencherait le Chaos de chaque Univers sauf de ce monde-ci. Tant de découvertes, mais aussi tant de mystères planaient encore. Des questions sans réponses qui furent arrêté par l'arrivé même de l'armée de Seika venu secourir le village.
Alors que chacun part de son côté, il est dit que certains membres de la secte, impressionné, par les Fuyens les ont rejoins. Les verts apprennent qu'il existe bien d'autres fragment d'artefact pour invoquer un dieu et les détruire. Alors que els rouges vont aider à la reconstruction du village!

......................

Le sage fini son histoire, sous les yeux des enfants qui luttent pour ne pas s'endormir, rêvant des capes et d'épée, loin de s'imaginer que la fiction est parfois proche de la réalité. L'ancien fini par regardé le ciel étoilé, quelque peu inquiet quand à l'avenir: le nom de In Aeternam résonnant à leur esprit, comme signe de mauvais augure.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   

Revenir en haut Aller en bas
La secte Noire: Æternam
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» La secte Noire: Æternam
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.