Partagez | .
La secte Noire: Æternam
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 2:33

" Une armée huh... "

Serizawa bavardait avec les jeunes gens. Ils étaient clair qu'ils avaient peur, mais la témérité de la jeunesse en faisait des proies aisées pour le Lycan. L'un d'entre eux mordit à l'hameçon et vendit la mèche. Un gamin s'approcha du groupe, se mêlant parmi eux comme un serpent entre les herbes. Le jeune loup ne le remarqua que peu de temps avant qu'il ne prenne la parole, son odeur et son aura le classant immédiatement comme étant un élu.

- Aiguillez-le si vous pouvez. Je recherche aussi ce qu'il cherche.

Un regard dédaigneux passa sur le visage du fauve alors qu'il toisa le nouveau venu du regard. Il semblait jeune, mais nettement plus dégourdis que les autres de sa troupe. Il dégageait une certaine assurance, restait a savoir ci cette dernière était fondée. Un petit sourire en coin apparut le visage de la bête qui se retourna vers les jeunes. Beaucoup partirent assez vite, craignant pour la suite des évènements, mais l'un d'entre eux, plus courageux ou plus sot, revint sur ses pas et dit aux deux jeunes hommes.

-Je pense savoir de quoi vous voulez parler. Il existe un artefact dit-on dans la chaine de montagnes. Dans une certaine grotte aux esprits. Nous nous mettons au défi d'y aller parfois, mais aucun n'y parvient réellement. Je veux bien vous aider et vous en dire plus à une condition, que je vienne avec vous! J'ai toujours voulu savoir ce qu'il y avait là bas!
- Une grotte tu dis ?

Serizawa se frotta le menton. Il avait une piste et il ne pouvait pas la laisser filer. Puis en cas de guerre ce gamin serait sans doute plus en sécurité avec lui dans une grotte qu'en plein conflit...
Le Lycan jeta un coup d'oeil vers le gamin au cheveux étonnant et lui fit un signe de tête. S'il était un élu, il comprendrait.


- Ca marche gars on te suit, mais avant tout je dois récupérer ma... Famille. * sourire gêné *

Le Lycan fit signe aux deux individus de le suivre pendant qu'il retournait vers les autres. Il pressa le pas pour s'adresser à eux avant que n'arrive Tsumi.

- Les gars j'ai une piste, je me magne avant que la grande tige n'arrive. Bon en gros l'artefact serait dans une grotte je sais pas où, le môme veut bien nous guider mais uniquement si on le prend avec nous. Ah et aussi, on a un autre gamin dans la bande je crois. A sa tronche je dirais que c'est un élu.

Il marqua une pause, chercha ses cigarettes de la main droite avant de se rappeler qu'il n'en avait pas. Il soupira et termina:

- Soit on va vers la grotte en passant en dehors du village, auquel cas on risque d'affronter la secte de je sais pas quoi, Soit on passe par la ville, c'est plus court, moins discret, et ca va foutre la merde... Ou on rebrousse tous chemins et on se fout sur la couenne avant de rentrer! J'avoue que je me mettrais bien un os sous la dent... Hein Brook * sourire carnassier *

Sur cette blague graveleuse, il se retourna et observa les deux individus qu'ils attendaient. Lorsqu'ils arrivèrent, Serizawa fit les présentations, un tour de table, ou plutôt de campement où il présenta les individus avec sa vision du monde.

- Bien Tsumi, voila Oji-san, le nain, le mort et... Toi toi je ne sais toujours pas qui tu es... T'es qui exactement ?

Le Lycan s'attardait bien entendu sur le dernier arrivé de la bande. Suite a celà, Mizoku prit la parole.

- Cet artefact est notre priorité, mais nous ne pouvons laisser des innocents se blesser dans notre combat. Aussi j'exige que la protection de Tsumi soit garantit.
- Et Concernant à ce que tu disais a propos de la relique, on part sur quel plan ?

Serizawa fronça les sourcils et un rapide coup d'oeil a Haiji suffisait à faire passer son message. Le Ninja avait compris.

- Et bien, notre priorité est d'éviter les dégâts collatéraux et de retrouver notre artefact. Quelqu'un a une autre idée en tête ? Personnellement je suis plus pour passer sur le côté, si nous éviter d'attirer l'attention sur nous c'est bien mieux pour la suite.

Serizawa croisa les bras et fit un signe de tête pour accepter.

- Je m'occuperais de protéger le jeune Oji-san, tu n'as pas a t'en soucier.


///

Tsumi a rejoins le groupe maintenant composé de Haiji, Mizoku, Aladdin, Brook, Tsumi et moi même.
Vous êtes tous mis au courant de ce qu'a dit Tsumi concernant la grotte. MIzoku et Serizawa sont pour l'approche discrete en contournant le village, au risque de croiser la secte.
A vous de donner votre avis, la majorité l'emportera
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5670
Yens : 267
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 3:55



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

La première partie du plan, avait été établie. Le cheval était marqué pour les retardataires, le groupe pouvait s'enfoncer dans cette bien étrange forêt. Zayro ne jetait pas forcément de coup d'oeil vers le namek, il sentait sa présence assez proche, c'était suffisant. Mais pendant le début du trajet, Rhadamantys, se permit une remarque sur le plan de l'autoproclamé chef de ce trio. En effet, un peu après avoir répondu, qu'il ne connaissait aucun chevalier d'or, ce dernier se demandait si ceci n'était pas une perte de temps, car il s'agissait peut être d'un autre élu. Mais au vu de la cacophonie engendré, bien qu'il soit effectivement, difficile de deviner de quoi il s'agissait, il était une certitude, c'est qu'il y'avait bien plus d'une ou deux personnes ou choses la bas. Zayro, sans se retourner, répondit donc au chevalier tout de noir vêtu, d'un ton franc et discourtois.

Votre sens de l'écoute a t'il été aussi altéré à ce point ? Nous attendions deux personnes de Fuyu, les bruits indiques clairement qu'il y'a du monde. Donc évitez de parlez, ce sont vos paroles qui sont une véritable perte de temps.

Sec dans ses propos, comme à son habitude, il continuait sa route sur le même  timing, une marche rapide. Mais le duo au sol, fut rapidement interrompu par Piccolo. Le plan semblait être un succès pour le moment, puisque d'en haut, le namek avait repéré une sorte de campement. Partageant ses informations avec le groupe, encore bien à l'écart, il fut tres explicite sur le nombre des troupes, en parlant aussi d'Oni, bien qu'il n'ait pas tout compté... Cela insupportait Zayro au fond, il aurait pu faire un effort et prendre le temps de faire ça bien, mais non... Tant pis, il faudrait faire sans.

Remarque, Piccolo ne ménageait pas ses efforts, il entreprit même un plan tout seul, qu'il expliqua aux autres. Proposant ainsi plusieurs alternatives, sur de lui. Le groupe qu'il avait vu, correspondait à l'habillage de cette secte, comme expliqué sur les parchemins de missions. Et avec autant de monde, peu de chance qu'il s'agisse ici d'espions. En revanche, leur nombre était conséquent, était ce une sorte de camp principal ? Il était reculé dans les forêts, hors de portée du village, pas trop loin non plus de ce dernier. Zayro y réfléchissait un peu... C'était peut être leur camp d'opération.


Bon, tu as fini ? Dit il a Piccolo, qui parlait un peu trop à son gout.

Zayro garda le silence pendant quelques secondes, il fixa la forêt, qui semblait vide et morte. Il mit les informations obtenues dans un coin de sa tête. Village non loin/ Forêt morte/ Camp d'une cinquantaine de personnes. Qu'est ce que ça pouvait bien vouloir dire ? Si la forêt était naturellement comme ça, c'était possible, mais peu probable, ça ne l'avançait pas vraiment. En revanche, si ces Onis et cette secte, avait un pouvoir sur le lieu, ça pouvait être bon à savoir. Le terrain semblait hostile, mais Zayro avait son idée. Les gens de cette secte, ne semblaient vouloir reculer sous aucun prétexte, mais ils avaient un objectif à réussir, quand à Sul Hei, lui, il voulait avoir leur soutien. On pouvait faire une bonne affaire, mais la diplomatie n'était pas le truc de Zayro, avec ce genre de personne, autant frapper vite, fort et bien !

Reprends de l'altitude, mets toi au dessus d'eux. Si je lève un bras et j'ai bien dit un, envoi des boules d’énergies sur les cotés du camp, de manière a créer un incendie et les avertir que nous pouvons agir d'en haut, si je sers le poing, le bras levé, détruit leur camp et ne te fais pas remarquer tout de suite, attends seulement mes signaux. Si je garde les bras baissés, ne fais rien. Compris ? Vous le chevalier, suivez moi, on va les rencontrer...

En fait, le plan de Zayro était simple. Il voulait que ça soit bien fait. Et pour ça, il avait réfléchit à sa manière d'user de diplomatie. Malgré l'ordre de Sul, cette secte semblait autonome, et on ne pouvait pas prévoir ce qu'ils voulaient, mais ils planifiaient une attaque d'envergure, et s'organisaient, c'était une ultime chance pour eux. En allant à leur rencontre, la chose était simple. Il proposerait l'alliance, mais si cette secte tentait de se montrer hostile, il ordonnerait à Piccolo de soit les faire repérer rapidement en incendiant la forêt autour, ce qui pouvait également faire office d'avertissement, soit détruire leur camp et leur objectif à néant. Piccolo était le joker, la précaution, l'effet de surprise, la potentielle "mort" venue d'en haut. Mais Zayro, ne voulait pas forcément en arriver la. Il continua sa marche jusqu'au camp, sans forcément savoir si Rhadamantys le suivait d'ailleurs... Il s'en fichait bien. Ne tentant pas de se cacher, gardant les bras le long du corps, il arriva vers le groupement, ne sachant pas trop à quoi s'attendre, il s'annonça avec une voix forte, n'ayant aucune peur évidemment.

Je suis Zayro Jinn, je viens au nom du Roi Sul Hei de Fuyu. Je désire voir votre chef, nous avons connaissances de vos objectifs, une alliance mutuelle peut être créée, montrez moi l'un de vos gradés.

Zayro remarqua rapidement, ce que Piccolo avait appelé Oni, des créatures à l'air féroce, musclés, et résistante. Certainement la chair à canon des premières lignes, mais il y'en avait trop peu ici, pour que ce soit le campement destiné à la première attaque. Cette faction, était importante et discrète malgré tout, il devait certainement y avoir quelqu'un d'important ici. Tout de même, afin d'ajouter un peu de courtoisie, Jinn ajouta.

Si vous voulez tuez des gens, sachez que vous ne trouverez pas meilleur allié que Fuyu. Je vous conseil de m'écouter, et d'éviter toute hostilité, Nos forces nous couvre, et saurons faire de cette forêt un enfer, si vous tentez le pire à notre encontre..

Evidemment, il n'était pas question de dire qu'un seul élu était en couverture. De plus, les potentiels renforts, étaient aussi comptés dans ce lot. Malgré tout, Zayro était confiant et serein, il n'avait aucune goutte de sueur, son cœur ne battait pas la chamade, aucun stress, rien. Il croisa les bras et attendit les réactions des potentiels Oni et membres de la secte. Il trouvait leurs accoutrements ridicules, et se fichait bien de leur objectif final, tant que le sien était fait. Une fois l'alliance avec Sul Hei signé, le pacte créé, pour Zayro, ce lieu, ces gens, cette histoire, n'aurait plus d’intérêt. Enfin... La guerre qui se préparait, semblait tout de même palpitante, une part de lui était curieux de cela, mais il aviserait, en fonction de la situation, et des avis de cette fameuse secte inconnue !

_____

* Rhadam et Zayro encore au sol ensembles, en direction (puis dans le camp de la secte "a l'entrée")
* Piccolo a ordre d'aller en hauteur, et aux signaux de Zayro, soit incendier, soit détruire le camp/forêt.
* Zayro annonce l'alliance possible entre eux et Sul.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 423
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 12:19

Bientôt, le village ne serait plus qu'un lointain souvenir à des centaines de mètres de leurs points d'observation et avec lui: la capacité de regarder le village à surveiller sans craindre de se faire repérer malgré le soleil qui se reflétait sur son armure aussi noire que les pierres de l'Enfer, preuve qu'elle aussi avait perdue un peu de son pouvoir car les surplis buvaient la lumière du soleil et se fondaient parfaitement dans les ombres... Serait-elle devenue aussi faible que son propriétaire ? L'étoile céleste de la férocité avait-elle aussi perdu de son intensité ? Ou, serait-ce ce monde étrange qui l'aurait changé elle aussi ? Que de question et aucune réponse à l'horizon, soupirât intérieurement l'ancien juge des Enfers en écartant une branche de son chemin tout en suivant Zayro d'un pas déterminé tout en écoutant d'une oreille les mots de celui-ci, les laissant se perdre dans le vent sans chercher à lui répondre: s'il le faisait, l'écouterait-il ? Surement pas, il ne servait à rien de discuter avec ce genre d'individu et cela il le savait car, il n'était pas si différent de lui autrefois. Voir ce personnage donnait l'impression au juge de se voir lui-même dans un miroir déformant: un pâle reflet de l'être qu'il était jadis... Et cela ne lui plaisait pas mais ne le fit pas apparaitre tout en gardant un air sévère sur le visage en espérant que ce Jinn, n'était pas lui aussi un test à passer pour la rédemption du juge des Enfers.

Chassant ses pensées en écartant une nouvelle branche, Rhadamanthys se stoppa en voyant la grande silhouette de Piccolo revenir et s'en voulait intérieurement de n'avoir plus assez de cosmos pour se servir de ses ailes ... Cependant, les mots du Namek lui firent rapidement oublier cette pensée: il avait vraisemblablement trouvé un contingent appartenant à la secte qu'ils recherchaient et celle-ci fourmillé d'humain normaux, d'autre portant des masques de démons et justement, de deux démons de forte taille.

"Des Onis et des masques d'Onis... Toujours bon à savoir."

Fit le spectre pour lui-même: il devait y avoir une certaine corrélation entre les masques démoniaques et les démons dont ils sont inspirés, ceci expliquerait pourquoi ces humains pouvaient être si proche de ce genre de monstre... Quelque chose qu'il faudra briser si cette troupe venait à leur chercher querelle. En tout cas, le namekien se montrait comme quelqu'un de confiance et oh combien efficace, clair et concis dans son rapport comme dans ses suggestions: il avait bien des qualités de stratèges, pensa Rhadamanthys en opinant du chef a ses paroles.

"Vu l'amas de troupe, ils se préparent a porter un assaut: reste à savoir si c'est sur nous ou sur le village qu'on devait surveiller..."


Mais il demeurait une question: pourquoi ce village attirait tant cette secte ? Un trésor y était caché ? Un de leurs opposants s'y terrait ? Dans l'esprit du Wyverne, quelque chose n'allait pas et il craignait qu'ils se soient trop écarté dudit village: il allait surement se passer quelque chose et ils n'étaient pas là pour le voir... Cependant, la mission  prédominait et il fallait prendre contact avec ce groupe avant tout. S'en suivit alors les instructions de Jinn avant que celui-ci ne parte... Lui laissant quelque seconde d'avance, il s'adressa au namekien d'un ton neutre sans quitter des yeux, le dos du "chef" de leur petit groupe:

"Si jamais tu met le feu à la forêt, ne risquons nous pas d’alerter le village d'une présence par les flammes et la fumée ? Je vais suivre Zayro en retrait."


Terminât-il en emboitant alors le pas a leur ambassadeur improvisé, venant se cacher dans l'ombre de grand arbre tout en restant a une distance respectable du guerrier aux cheveux blanc: prêt à intervenir si quelque chose allait mal tout en restant hors des regards pour l'instant. Si Zayro était agressé, il serait de la partie.


*Rhadamanthys suit Zayro Jinn en lui laissant plusieurs mètre d'avance

*Rhadamanthys essaye de se dissimuler pour couvrir Zayro en restant dans la forêt tout en gardant un oeil sur le golgoth
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 581
Yens : 1585
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 13:16


Ohayo

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


L'enfant avait donc attendu sagement le retour du grand adolescent qui était parti en quette d'information. Pendant qu'il était parti,Aladdin avait tout de même continuer de fixer le squelette ambulant qui venait de les rejoindre.. Décidemment,Aladdin aura encore un peu de mal à s'y habituer.

Quand l'adolescent revient vers la petite troupe et qu'il commença à expliquer ce dont il avait appris,le Magi pencha la tête de coter. Si l'objet rechercher était dans une grotte, s'était aussi fort possible...Mais la grotte devait surement être protéger ou quelque chose du même genre! Face aux différentes propositions posées par l'adolescent, Aladdin pensa que le plus judicieux serait aussi de passer en dehors du village,quitte à tomber sur cette fameuse secte même s'il n'avait pas très envie d'affronter qui que se soit pour le moment.

- Le mieux serait d'éviter le village, je ne veux pas que l'on s'attire d'ennuie!

Il ne savait pas du tout ce qui se tramer dans le village, mais en tout cas si tout le monde en partaient,c'est que quelque chose de mauvais s'y préparer.. Le Magi observa le nouveau ainsi que Tsumi. La troupe était au complet ! Enfin,c'est ce qu'il penser pour le moment. Maintenant plus qu'a attendre l'avis des autres et de commencer à aller vers cette fameuse grotte.


-------
Aladdin rejoins l'opinion de Serizawa et de Mizoku.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 426
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 19:30


• Courage •


Sa camarade le surpris. Elle avait évoqué un point des plus intéressants. S’ils étaient effectivement reliés par des tunnels, la secte pourrait prendre par surprise au corps a corps leurs unités d’attaque à distance et ce ne seraient définitivement pas bon pour eux. Il lui adressa un sourire sincère et approuva son plan face au conseil du village.

La jeune recrue prometteuse, Wao, s’approcha de lui et lui dit quelque chose qui lui fit froncer les sourcils. Ils étaient prêt à se battre jusqu’à la mort pour les empêcher de franchir les entrées du village. Il balada alors ses yeux sur l’entièreté de la foule. Des hommes, des femmes de tous âges se trouvaient devant lui, il pouvait même distinguer des enfants effleurant à peine la puberté. A cela il eut un flash dans sa tête, un petit être vert le fixant avec haine. Il serra les dents et se reconcentra sur la situation. Ils essayaient de ne pas le montrer pas mais ils étaient tous effrayés, certains avaient les jambes tremblotante si ce n’était pas tout le corps, d’autres la respiration anormalement saccadé ou bien encore quelque uns essayaient tant bien que mal de cacher le coulis de larme sur leur visage. Il contracta ses poings. Il était temps de leur donner une petite tape sur le dos.

Il s’avança vers le jeune Wao et… lui donna une pichenette sur le front avec un regard désapprobateur et un tantinet taquin. Il se mit alors dos à la foule et parla d’une voix forte.

« Le jeune Wao vient de me prévenir que vous étiez tous prêt à mourir pour protéger vos proches… »

Un élan de fierté se fit entendre dans la foule qui faisait face à son dos. Cela ne le fit pas sourire. Ses paroles suivantes furent glaciales et dures.



~Musique~



« Bandes d’imbéciles ! »

Cela fit instantanément taire le regroupement de soldats, il pouvait même sentir la colère de certain face à l’atteinte à leur fierté. Fierté ? C’était sa dernière préoccupation à ce moment-là.

« Vous ne mourrez pas pour vos proches ! VOUS VIVEZ POUR EUX ! »

Silence totale. Schneiden reprit une respiration normale, il s’était un peu trop emporté. Depuis quelque temps la notion de vie et de mort était devenue un sujet sensible pour lui. Il reprit la parole d’un ton plus calme, plaidant presque.

« Ne vous battez pas pour vaincre, battez-vous pour survivre. Ne vous battez pour voir l’agonie sur le visage de vos ennemis mais pour voir le sourire de votre famille. Ne vous battez pas pour tuer, battez-vous pour protéger… »

Il fit quelques pas en avant et regarda en l’air.

« Je n’ai pas besoin d’héros qui mourrons sur le champ de batailles… j’ai besoin d’hommes qui ferons tout pour survire ! Si vous devez être lâche, soyez-le ! Si vous voyez un ennemi isolé, prenez le a plusieurs s’il le faut ! Si vous devez utiliser votre couardise, utiliser la sans hésiter ! Tout ce qui est nécessaire a votre survis… FAITES-LE ! »

Un silence plana sur le lieu de la réunion. Il ne savait pas si ses mots avaient eu un quelconque effet.

« Ne jouez pas au héros, la seule princesse qui vous attends est notre très chère libératrice, la mort »

Il se retourna et prit un ton adouci.

« Aujourd’hui nous partons en tant que soldat sur le champ de bataille et ce soir nous reviendrons en tant qu’hommes et femmes vers ceux qui nous sont chères… »

Il leur offrit alors un de ses très rares sourires sincère, sans aucune trace de malice ou de curiosité. Un simple sourire resplendissant de chaleur. A l’image de Seika.

« C’est un ordre ! »

Il adressa à tous un regard qui pouvaient décrire ses intentions. Courage, on se revoit plus tard. Il n’attendit pas son reste et commença à se diriger vers un des points stratégique.

« Wao et la division Ouest avec moi~ »

Des deux côtés l’Ouest était celui qui avait le plus de chance de se faire attaquer, ils étaient arrivés par l’Est et pourtant ils n’avaient rien détecté. L’Ouest était donc le front qui avait le plus de chance d’être attaqué et il était de sa responsabilité en tant qu’ainé de prendre sur lui le danger le plus important. C’est pour cela que la présence de Wao sera des plus importantes.

« On part en guerre~ »


____________________

*Motivation des troupes
*Prise de position à l'Ouest
*Wao dans la division Ouest


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 19:34

Lorsque Brook se présenta au groupe, tout le monde s'étaient retournés. Les réactions étaient divers. Le génie avait les yeux et la bouche grande ouvert à la vue du squelette. Pendant un cours instant, le silence régna en maître. Le bretteur n'était pas du surpris d'une telle réaction. Il avait l'habitude avec tous les gens qui partaient en courant quand il était dans les parages. Au bout d'un moment, le jeune homme secoua la tête pour pouvoir reprendre ces esprits. Il se présenta au sabreur. Il s'appelait Aladdin et lui aussi était à la recherche de la relique. Le loup-garou avait le visage crispé à la vue du sac d'os. Était-ce de la peur ou était-il surpris, va savoir. L'épéiste était surpris de voir une telle réaction, car c'était la première foie que quelqu'un se comporter comme ça. Le lycan se présenta pas, prit une couverture et le donna au squelette ambulant. Il lui demanda de se recouvrir avec pour éviter d'attirer l'attention et de se faire repérer. Le groupe était eux aussi présent pour le trésor. Cependant, le loup-garou précisa qu'avec un gamin et un cadavre, on risquait de ne pas passer inaperçu. Il prit les devant et annonça au groupe qu'il allait récupérer des informations. Cependant, il leur demanda de rester calme et d'éviter de se faire remarquer. Il demanda à Brook s'il avait compris. Il répondit avec joie

"très bien, je vais essayer d'être le plus discret c'est promis Yohohohoho"

La fine lame aimait bien son assurance, mais il trouvait un peu trop arrogant. Le lycan se dirigea vers trois personnes. Le sac d'os espérait que le jeune au cheveux brun allait pouvoir obtenir quelques informations. Aladdin continuait toujours à regarder le sac d'os. Allait-il vraiment être habitué à sa présence. Seul le destin le dira. Il mit la couverture sur lui pour être plus discret. Tout d'un coup, un jeune homme rejoint la bande. Sans se présenter, il se dirigea vers les trois personnes pour aidez le jeune homme au cheveux brun à obtenir des informations. Brook trouvait que s'était mal polie venant de sa part. Comment le loup-garou allait réagir à cet approche. A première vue, aucune réaction à déclarer. Tout d'un coup, les trois jeunes hommes partirent en courant. Le bretteur n'était pas vraiment surpris devant ce spectacle. Cependant, il allait vite être étonné, car un des trois jeunes étaient revenues pour dévoiler des informations à Serizawa. Il revient vers le groupe avec un des jeunes homme et le nouveau élue. D'après ce qu'il avait dit l'artefact se trouverait dans une grotte. Le môme était d'accord de nous guider mais, uniquement s'il venait avec nous. Le sabreur n'était pas contre cette idée. Serizawa chercha quelque chose dans la pause mais, il ne trouvait pas ce qu'il voulait. Il nous proposa un choix.

"Soit on va vers la grotte en passant en dehors du village, auquel cas on risque d'affronter la secte de je sais pas quoi, Soit on passe par la ville, c'est plus court, moins discret, et ca va foutre la merde... Ou on rebrousse tous chemins et on se fout sur la couenne avant de rentrer! J'avoue que je me mettrais bien un os sous la dent... Hein Brook * sourire carnassier * "

Pendant un moment, il le regarda avec la bouche grand ouvert et lui dit

"Mes os ne sont pas fait pour être manger. Je tient encore à mes os même si je ne suis plus qu'a squelette Yohohohoho"

Brook réfléchit sérieusement au choix qui s’offrir à eux. Aladdin y réfléchit aussi de son coter en penchant la tête et choisit de passer en dehors du village pour éviter le conflit. Le seul risque était de tomber sur la secte. L'épéiste avait fait son choix

"je pense aussi que passer en dehors du village serait le meilleur choix qu'on est pour l'instant"

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 20:57



Expérience spéciale 2 :
Formation d'un groupe spécial


Je venais de faire mon apparition au sein du petit groupe de discussion cependant tous fuirent à la seconde d'après. Je n'ai pourtant pas voulu faire peur... Je dois avoir une tête qui revient pas à moins que ce soit autre chose. On est bien avancé, maintenant. Un silence de mort régnait pendant que j'étais laissé là avec le brun. Un petit vent souffla afin de marquer le silence, il ne manquait plus que la motte de foin qui passait en coin. Mais quelques secondes plus tard, un des jeunes revint à vive allure. L'air essoufflé, mais déterminé il reprit la parole.


<< Je pense savoir de quoi vous voulez parler. Il existe un artefact dit-on dans la chaîne de montagnes. Dans une certaine grotte aux esprits. Nous nous mettons au défi d'y aller parfois, mais aucun n'y parvient réellement. Je veux bien vous aider et vous en dire plus à une condition, que je vienne avec vous! J'ai toujours voulu savoir ce qu'il y avait là bas! >>
<< Une grotte tu dis ? Ca marche gars on te suit, mais avant tout je dois récupérer ma... Famille. >>


L'objet à trouver était donc dans une grotte. Il faudra donc aller dans une grotte hantée... encore. C'est vrai que je n'avais encore aucune carte des lieux, sa présence était primordiale afin de nous guider. Il était aussi d'accord, en même temps on n'avait pas tant le choix que ça afin d'arriver au plus vite. Il disait qu'il devait récupérer sa famille... Hum. Il partit donc hâtivement sur le côté nous faisant signe de venir à moi et notre petit homme à escorter. Le brun alla retrouver quelques personnes afin de leur adresser des mots. Sûrement sa ''famille", même si j'y crois pas tant que ça à cette histoire. M'approchant de la troupe je fis rapidement le tour des personnes d'un regard rapide. Le brun entama les présentations.


<< Bien Tsumi, voila Oji-san, le nain, le mort et... Toi toi je ne sais toujours pas qui tu es... T'es qui exactement ? >>


Donc notre guide s'appelle Tsumi. Nous avons une personne âgée, d'apparence assez robuste, mais bien dessinée par l'âge. Son visage me faisait quelque peu penser à... Pourquoi je dois me souvenir de lui maintenant ? Ensuite un enfant, comme moi. De petite taille, comme moi. Et Il avait les cheveux bleus, tout comme moi. Cependant il semblait peut-être même plus jeune que moi. Selon son apparence on l'aurait cru tout droit sorti des contes des Mille et une Nuits. Enfin il y avait... un squelette ? C'est bien un squelette ?! Il est vivant au moins ? Il est habillé, a des cheveux et porte même une guitare. Incroyable ! A-t-il passé un pacte démoniaque, est-il revenu d'entre les morts ? Une fois cette histoire finie, j'aurai bien envie de faire quelques expériences avec lui. C'est dans ces moments-là que je regrette mon laboratoire laissé dans mon monde. Le brun avait souligné le fait qu'il ne me connaissait pas et me demanda à sa façon de me présenter. Sauf que moi non plus je ne sais pas qui tu es cher brun. En fait, malgré ces présentations, je ne connaissais aucun prénom. Je voulus répondre au brun, mais le vieil homme pris subitement la parole.


<< Cet artefact est notre priorité, mais nous ne pouvons laisser des innocents se blesser dans notre combat. Aussi j'exige que la protection de Tsumi soit garantit. >>
<< Et concernant à ce que tu disais a propos de la relique, on part sur quel plan ? >>
<< Et bien, notre priorité est d'éviter les dégâts collatéraux et de retrouver notre artefact. Quelqu'un a une autre idée en tête ? Personnellement je suis plus pour passer sur le côté, si nous éviter d'attirer l'attention sur nous c'est bien mieux pour la suite. >>
<< Je m'occuperais de protéger le jeune Oji-san, tu n'as pas a t'en soucier. >>
<< Le mieux serait d'éviter le village, je ne veux pas que l'on s'attire d'ennuis! >>
<< Je pense aussi que passer en dehors du village serait le meilleur choix qu'on est pour l'instant. >>

Faut croire que la décision était prise. Mon vote ne ferrait rien changer. De toute façon je n'avais rien à redire sur le fait de traverser par le côté. Il était vrai que j'avais envie de croiser ces hommes en noir afin de m'assurer que ce ne sont pas les Marvos, mais si c'est bien eux, alors retrouver l'artefact était alors le plus important. Cependant, il y avait un point à souligner. Le plan était de ne pas passer par le village afin d'éviter tout conflits -à ça je n'ai rien à dire-, mais rien ne nous assure qu'en passant par le côté, nous prenons un chemin contenant le risque 0. Si un conflit armé se prépare, les opposants de ce conflit ne doivent pas être bien loin. Rien ne nous dit que des renforts venant de l'extérieur arrivent dans le village sans croiser notre route. A vrai dire si des renforts arrivent pour soutenir tel ou tel camp, nous serions les premiers à les croiser. Et vu qu'assurer l'unité du groupe était l'un des objectifs, il nous faudrait une formation afin de pallier à tous risques.



<< J'accepte de passer par le côté, cela réduira nos chances d'entrer en conflit, mais pas assez pour dire que nous pourrions avancer jusqu'à la grotte sans encombre. J'aimerais que chacun me fasse l'inventaire de ses capacités, aptitudes, armes  afin que je puisse établir la meilleure formation afin de nous déplacer. Chaque détail pourrait m'intéresser et  être utile au groupe. Au fait, vous pouvez m'appeler Haiji. >>



Action lors du tour:
 


Dernière édition par Haiji le Dim 30 Nov - 21:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 21:01


AU NOM DE KOKOTA !

Des regards illuminés semblaient émaner de chaque soldats. Entre la première qui avait proposé une solution particulièrement efficace si une attaque a lieu sur les ponts, le second qui avait soulevé une hypothèse cdrtainement pas à prendre en compte, et avec une stratégie défensive bien plus élaborée. Et enfin il y avait la dernière, la plus jeune des élue, Lightning, qui avait enfin décidé de se reprendre et de laisser ses craintes et émotions pour plus tard. Apparemment le point relevé par cette dernière sembla faire mouche auprès du conseil du village mais aussi auprès de ses compagnons. Sa réflexion ne paraissait donc pas si stupide, simplement recherchée et possible. La jeune femme en avait pris un peu plus confiance en elle et se disait encore et encore qu'elle ne devrait pas flancher.

Quand le jeune Wao donna les nouvelles instructions, Lightning fronça légèrement le regard, pensant qu'ils auraient pu le dire plus tôt. Ce n'étaient que des détails qui n'en changeaient pas la stratégie adoptée mais qui pourraient avoir un certain impact sur la suite des événement. C'était une chose de viser la roche à l'autre bout du pont, s'en était une autre de viser le milieu ou même pire : le côté du village. En ces scénarios là des soldats alliés pourraient être touchés et cette idée de sacrifice refroidissait la guerrière. Mais il n'y avait plus de temps pour réfléchir à un autre moyen, les troupes allaient être lancées.

Avant même que chacun ne partent vers leur extrémité respective, Schneiden prit la parole. Un discours des plus sage, nul doute ne pouvait exister : il avait bien évidemment une certaine expérience de la guerre. Mais il ne fallait pas non plus être devin pour savoir que ces soldats amateurs n'avaient, eux, que très peu d'expérience voire pas du tout. Lightning ne se souvenait pas de quand remontait l'époque où elle aussi tremblait à l'idée de tuer, mais aussi et surtout de se faire tuer. La jeune femme laissa parler son confrère, mais elle l'écoutait aussi d'une oreille attentive. Le bon sens qu'il faisait preuve la surprit grandement, peu encourageait de cette façon. A l'origine, un chef d'armée inciterait ses troupes à se battre jusqu'au bout, leur promettant une place de Héros dans la société quand l'heure du retour à la maison aurait sonné. Mais lui faisait le contraire et ça plaisait beaucoup à la jeune femme aux cheveux roses.

A la fin de son discours, Lightning désenclancha le mécanisme qui donnait une apparence d'épée à son arme pour que celle-ci se rétracte et qu'il redevienne un pistolet. Elle le rangea dans son étui et, tandis que l'homme appelait ses troupes, la jeune femme remonta sur son cheval et s'écria, se dirigeant au petit trot vers le Nord, le poing levé.

LIGHTNING – L'unité Nord avec moi !

Puis elle partit avec son escouade.
–––––––––––
Ils arrivèrent tous ensemble dans le quartier Nord, la vue sur le ravin. Lightning descendit de son cheval et le laissa à l'arriere. Elle se précipita sur un muret pour prendre unpeu plus de hauteur pour pouvoir voir ses soldats et se faire entendre de tous -ou presque-

LIGHTNING – Je veux vos meilleurs archers dispatchés sur toute la surface de combat et c'est vous qui guiderez les plus débutants ! Les quatre magiciens, j'en veux trois à l'avant et un à l'arrière !

Elle fit une pause le temps de reprendre son souffle mais repris aussitôt avant que tout se mettent en place.

LIGHTNING – Je sais parfaitement que certains ont une expérience dans le combat mais d'autre n'en ont pas.. Je vous demande donc, à tous d'aider les plus jeunes car c'est votre avenir ! L'entraide nous mènera à la victoire ! Mais surtout ! Surtout ! N'oubliez jamais l'image de ceux qui vous attendent après la bataille !

Elle s'arrêta là et descendit de son perchoir tandis que les hommes et femmes se mirent en place comme elle l'avait ordonné.


Dernière édition par Lightning Farron le Dim 30 Nov - 21:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 695
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 21:28



Derniers préparatifs
1
La réunion se passait bien. Ses deux compagnons avaient donnés de bonnes idées qui complétaient merveilleusement le plan initiale. Celui-ci n'était pas parfait bien sûr, mais il s'en approchait autant que possible. Ainsi, elle irait défendre le pont Est avec la moitié des soldats, Schneiden et Wao défendrait le pont Ouest avec l'autre moitié. Chacun des groupes se verrait accompagné de quatre magiciens et de deux catapultes. Quand à Lightning, elle défendrait le coté Nord avec la moitié des archers, tandis l'autre moitié défendait le coté Sud. Un groupe de réserve était également présent, comprenant une catapulte, deux magiciens et quelques soldats.

Elle fit un sourire chaleureux à ses compères élus. Ensemble, ils avaient aboutis à quelque chose de bien, qui augmentait radicalement leur chances de victoire. Ils pouvaient en être fier. Restait maintenant à être à la hauteur de la suite, et à transmettre cette fierté aux soldats. C'est ce que fit Schneiden avec son discours. Il commença par réprimander la fougue de Wao avec une pichenette, acte qui lui rappelait des souvenirs. Après quoi il inspira les soldats en leur rappelant l'importance de leur propre vie. Il n'y aurait ainsi pas d'actes insensé ou héroïques. Tant mieux, ils se battaient à 1 contre 3 et ne pouvaient se permettre de sacrifier trop des hommes. Bref, son discours aurait sûrement fait effet. La bataille n'allait pas tarder à commencée, les 4 groupes étaient sur le point de se mettre en place.

Il y avait un dernier détail qu'elle devait régler sur la stratégie toutefois. Elle demanda 4 soldats sachant monter un cheval et les réunis devant elle.


"J'ai une mission pour vous...Vous prendrez les chevaux avec lesquels nous sommes arrivés et chacun d'entre vous accompagnera l'un des groupe...Votre rôle ne sera pas de vous battre, mais de transmettre des messages. Nous pourrions avoir besoin de transmettre des informations plus précises que les signaux des magiciens. C'est que vous entrerez en jeu. Bonne chance !"

Ce dernier détail réglé, elle se tourna vers ses compagnons élus. La bataille allais commencée et il ne serait pas ensemble dans celle-ci. Elle leur fit un sourire sincère, accompagné d'un salut solennel.

"Vous aussi, revenez vivants..."

Elle se détourna d'eux et partit au pont Est avec son groupe. Une fois là-bas, elle regarda son radar pour voir si l'ennemi était en vue. Rien encore, mais ça n'allait sûrement pas tarder. Elle se tourna vers les soldats sous ces ordres. Il fallait leur expliquer une stratégie à eux aussi.

"Vous avez entendu Schneiden : Survivez !...Mais pour ça, il faudra suivre un plan quand l'ennemi attaquera. Grâce à l'objet circulaire sur mon bras, je détecterais les ennemis à l'avance quand s'ils viennent par ici. Malgré tout, la secte aura certainement prévu l'intervention d'élus. Je pense donc qu'ils auront des champions. Voici ce que je vous demande : Nous nos posteront à l'entrée du pont, coté village. Les ennemis seront obligés de combattre à même le pont, réduisant ainsi considérablement l'avantage du nombre. De plus, je compte sur les catapultes pour clairsemé leurs rangs avant l'engagement. Une fois le corps à corps lancé, inutile de continuer, cela risquerait de blesser les nôtres. Eventuellement, visez les lignes arrières. Maintenant vient le principal problème : les champions. Si vous voyez des ennemis puissants ou qui se démarquent des autres, rabattez-les sur moi ! Inutile de prendre des risques, nous, élus, sommes là pour ça. Dernière chose..."

Elle se retourna vers eux et leur fit le même sourire et le même salut qu'aux élus.

"Résistez et survivez !"

La stratégie était fin prête. Un oeil fixé, sur son radar, Seryu ne pouvait qu'attendre, comme les autres. Attendre que l'ennemi arrive. Attendre la victoire !


______________


*Ajout de messagers à cheval pour chacun des groupes
*Stratégie pour le groupe Est
*Surveillance de l'Est via le radar


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 21:50

Tour 3: Le sable, le sang et la mort!


Et le cinquième ange sonna de la trompette : et je vis une étoile tombée du ciel sur la terre ; et la clef du puits de l’abîme lui fut donnée, et elle ouvrit le puits de l’abîme, et une fumée monta du puits, comme la fumée d’une grande fournaise, et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.


Fuyu:  

Rhada:  Tu restes à la frontière du camp pour protéger ton "chef", néanmoins tu vas très vite te faire interpeler (voir résolution de Zayro)

Piccolo:  Après avoir expliqué ce que tu as vu, tu exposes ton plan qui semble avoir un public, puisque Zayro prend note autant que Rhada de ce que tu dis! Tu te places donc dans les airs prêt à agir au moindre signe de ton chef... mais pourtant tu vas très vite te faire interpeller! (Voir résolution de Zayro)

Zayro: Tu donnes tes directives quelques peu expéditives, sans l'assurance que cela marchera. Néanmoins en prenant des précautions, tu prends la voie de la diplomatie, même si ce n'est pas forcément ton fort. Et te présente donc au groupe, qui t'entoure rapidement, sans broncher agissant comme un seul homme. Un entrainement bien rodé, tu ne peux pas le nier avec ta propre expérience militaire.
Néanmoins un silence accueille tes paroles suivit d'un rire général, qui s'interrompt aussitôt. Le cercle autour de toi s'écarte pour laisser passer une personne, qui s'exclame sans passer par 4 chemins:

-Élu de Fuyu, je sais que vous nous sous-estimez, comme vos royaumes à tous! Tu viens en allié, alors que tu nous menaces? Mais détrompe toi, appelle à toi tes deux alliés, nous savons qu'un plane dans les airs, et qu'un autre se trouve derrière toi dans la forêt. Appelle-les et nous pourrons discuter... Comme des hommes civilisés.

Attendant que tes compagnons arrivent et s'ils décident de venir, il t'annonce qu'avant toute chose, vous devrez prouver votre valeur par un duel avant de demander quoique se soit! A peine a t-il proposé ceci que le cercle s'ouvre à nouveau laissant apparaitre deux hommes au masque D'oni.

- Et puisque tes deux compagnons sont restés en retrait, je décrète que ce soit eux qui combattent, tu resteras à observer à mes côtés!

Votre groupe:
 Votre épreuve si vous décidez de descendre: Deux étranges hommes au masque D'oni, malgré cette étrangeté il semble être des humains tout à fait normaux, mis à part qu'ils avancent vers vous deux comme des animaux, de manière bestiale et primaire, et qu'il dégage d'eux une certaine aura de puissance hypnotique...

Seika:

Seryu:  Votre plan étant déjà bien abouti, tu préfères encore un peu plus assurer vos arrières, et décide de mettre en poste 4 cavaliers, qui obéissent sans rien dire! Après un long temps à attendre qui te semble interminable, ton radar te prévient de la présence de quelques signes de vie en approche. Les quelques signes se transforme bientôt en une véritable marée humaine, et pour confirmer tes probables pensées tu entends le cor de bataille.

Schneider: Ton discours enflammé, qui au début surpris la populace, fut prit avec une telle joie que leurs yeux se mirent à briller des larmes d'émotion, alors qu'ils regardaient les personnes autour d'eux. Chacun devenait frère, sœur, père, mère et enfant!
On dit que la volonté et la détermination , autant que l'union fait la force, peuvent surmonter des montagnes. Tu leur a donné le courage, la peur insufflant le courage, autant que l'espoir de retrouver les êtres cher!
Wao te sourit alors qu'il part avec toi, te félicitant à l'oreille!

Light:  Isolée de tes compagnons, à peine les avoir retrouvé, tu ne perds pas de temps et prouvant encore une fois ton expérience de la bataille. Tous t'écoutent attentivement et se place comme tu l'ordonnes. Le discours de Schneider ajouté à tes paroles, gonfle un peu plus d'espoir et de détermination tes hommes! Chacun armant leurs arcs et essayant de percer de leur regard la plaine qui s'offre à eux.

Votre groupe:  Vous êtes tous fin prêt, le côté Sud de la ville n'est pas surveillé par un de vos compagnons surement en retard ou ayant eu un empêchement. Mais les soldats ont bien compris les messages et vous préviendrons au moindre problème.
L'attente se fait donc interminable, oppressante et inquiétante, puis déclenchant une légère terreur dans vos troupes, le son du cors retenti.

Et de vos points respectif, vous apercevez une véritable marée humaine, bien plus conséquent au niveau des ponts, et moins importante, mais tout de même impressionnante au nord et au sud.
Sans voir la globalité de cette armée, deux points vous sautent aux yeux: la présence d'homme portant de terrifiant masque d'oni, et l'existence même importante d'oni gigantesque.

Spoiler:
 


Comme un seul homme, l'ennemi s'arrête afin de vous juger. Un autre cor retenti et en réponse les hurlement enragés de l'ennemi. Alors qu'au même instant, des cailloux d'une taille impressionnante sont tiré de l'arrière de l'armée, en direction de vos troupes. Les Onis faisant office de catapulte-vivante. Heureusement peu de pertes à déplorer, leur nature sauvage ne les rendant pas d'habile lanceur. Mais le reste de l'armée se précipite sur vous du côté du pont.

Côté nord et Sud la situation et plus que différente et étrange. Quelques Onis s'approchent du ravin, tout en vous regardant de leur yeux à glacer le sang, alors que le reste des troupes reste en arrière, attendant patiemment!
N'oubliez pas vous n'avez le droit qu'à une action offensive+ une action défensive ou une des deux+ action générale. Ici vous êtes libre de soit participer activement à la bataille avec votre propre personnage, soit faire agir vos troupes, ceci étant considéré comme des actions de vous.


Minshu:

Seri: Tsumi te suit, excité par cette aventure, comme un enfant peut l'être. Il s'amuse de ton comportement avec les autres membres de Minshu.

Quand à la décision à prendre, tu suis simplement ton ancien et décide de passer par l'extérieur du village au risque de vous retrouvez entre deux feux, celle du Village de Kokota et celle de la secte. Est-ce un bon choix nous le verrons prochainement!

Aladdin:  Tu es d'accord avec l'avis général, et même si tu n'arrives pas à t'habituer au squelette ambulant, tu continues le chemin avec!

Mizo:  (Absent encore me semble t-il)

Brook: Tu rejoins donc tes camarades sur l'idée de passer incognito en contournant le village

Haiji: Tu suis le plan, mais ton esprit plus ingénieux et plus rapide que les autres, tente de mettre une nouvelle stratégie en place, alors que votre petite troupe commence déjà à partir.

Votre groupe:  Tsumi vous fait un plan rapide de la région, et vous pouvez voir ou se trouve la fameuse chaine de montagnes, le village et un endroit approximatif de la grotte aux esprits. En passant par l'extérieur vous serez à l'orée de la montagne en deux tours minimum. En partant vous voyiez, que plus personne ne se trouve autour de vous, soit la populace a fui, soit elle s'est mis à l'abri. Tandis qu'au porte du village vous pouvez apercevoir de loin que l'armée se déplace et se met en position pour recevoir l'ennemi. Aucun doute la bataille ne va pas tarder à avoir lieu!

........................................................................

TOUS LES GROUPES: Seika Minshu, Fuyu
Chacun de votre côté, et peu importe ce que vous faites, vous entendez un bruit annonciateur de malheur!


https://www.youtube.com/watch?v=DkOnFCdxkvs (1 min 15 à 1min 22)


Suivit des tambours de guerre, et du martèlement de l'armée en marche. Le sol tremble sur des kilomètres à la ronde. Vous pouvez sentir l'odeur du fer annonciateur de la bataille qui déferle sur cette partie du monde


Musique de début de Bataille: https://www.youtube.com/watch?v=KjHSEzoMrSI

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Dim 30 Nov - 22:22

Le plan était donc décidé. Le groupe irait vers les grottes. Le second nain du groupe prit la parole, sur un ton confiant et gonflé d'autorité. Aurait-il l'habitude de donner des ordres ?

-J'accepte de passer par le côté, cela réduira nos chances d'entrer en conflit, mais pas assez pour dire que nous pourrions avancer jusqu'à la grotte sans encombre. J'aimerais que chacun me fasse l'inventaire de ses capacités, aptitudes, armes  afin que je puisse établir la meilleure formation afin de nous déplacer. Chaque détail pourrait m'intéresser et être utile au groupe. Au fait, vous pouvez m'appeler Haiji.

Un sourire cynique se dessina sur les lèvres du Lycan, ce gnome était lucide et semblait intelligent. Cependant recevoir des ordres d'un enfant ce n'était pas dans l'état d'esprit d'un électron libre si bien qu'avec une mimique éloquente, le loup lui répondit.

- Bonne initiative gamin. Cependant je ne te connais pas, je ne connais à vrai dire personne ici et si nous sommes liés pour un but commun, ma finalité est de vaincre le vieux après coup. Vous donnez mes compétences et mes appétences reviendrait à me tirer une balle dans le pied * sourire cynique * Nous ne sommes ni amis, ni alliés, simplement un groupe dans la même galère. On suit le membre avec la tête sur les épaules, c'est un conseil que je vous donne. Et concernant mes aptitudes tu n'as qu'une chose a retenir Chibi-kun, si je suis entre toi et nos ennemis, tu as moins de risque de t'en prendre plein la tronche * sourire carnassier *

Soudain, un genre de cors de guerre sonna le glas funeste de la bataille. Serizawa percuta sur le coup et son ouïe fine repéra la direction du bruit, rapidement suivit par la tumulte des tambours de guerre et le fracassement du métal qui rencontrait la terre. Les armées étaient en marche, et leur groupe n'était pas au bon endroit.
Le Lycan perdit son sourire dédaigneux et afficha une mine grave.


- On a plus de temps... Haiji, considère moi comme un guerrier. Je prend la tête du groupe si tu ne vois pas d'inconvénient Mizoku. Mes facultés olfactives et auditives doivent être par cent fois supérieur aux vôtres, je sentirais les ennemis avant qu'ils ne soient visible. Protégez Tsumi pendant le trajet. On avance droit vers les grottes...

Le Lycan commença a marché vers la direction indiquée par leur guide puis se retourna. Le visage sérieux et implacable.


Il écouta les palabres de son groupe avant de se mettre en route, en tête de file.


///


Serizawa a donné sa vision des choses. Il part en tête de file pour utiliser au mieux ses capacités sensitives (Ouïe et odorat)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5670
Yens : 267
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 0:04



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

Zayro, avait décidé de prendre les devants, peu importait les avis des autres, d'ailleurs s'en était-il seulement soucié un jour ? Non... Pas vraiment. Il avançait jusqu'au camp, le chevalier suivant doucement, en gardant une distance de sécurité. Piccolo aussi, s'était exécuté, en volant, il passerait inaperçus, enfin c'est ce qu'avait pensé Jinn sur le coup, mais il avait peut être sous estimé ces fanatiques qui lui faisaient maintenant face. Ces onis et ces gens masqués, étaient organisés, puisqu'ils entouraient rapidement le sous chef du Nest. Ils avaient écoutés ses propos, pour laisser un grand rire éclater. Etait-ce de l'assurance ou de la moquerie ? Au fond, les bras croisé, il attendait de voir la suite, puisqu'ils n'avaient pas daignés attaquer, c'était qu'ils portaient un intérêt à la suite des événements, et donc, le début de son plan marchait, quoiqu'il arrive.

Le cercles des individus, à l'allure assez hostile, s'écarta soudainement, pour laisser la place à un gradé, sans doute, puisque ce dernier prit la parole, tandis que les autres se taisait. Il n'avait rien de particulier, en tout cas, rien de plus que les autres. Le toisant du regard jusqu'au bout, Zayro écouta ce qu'il avait à répondre, ou à dire dans ce cas présent. C'était un bon point pour cette secte, elle était organisé et ils étaient malins, ils avaient repérés facilement le chevalier d'Hadès et Piccolo en hauteur, et demandait leur présence aux cotés du chef autoproclamé du groupe de Fuyu.


Je réponds au nom du roi du Sul Hei, mais pour être franc, votre guerre et votre objectif ne m’intéresse pas. Vous pourrez mourir si ça vous chante, je vous propose un appui de puissance supplémentaire, et un avenir ou vous pourriez faire verser bien plus de sang. C'est tout.

Ce type et ces sectaires semblaient bien trop prudent. De quoi avaient-t'ils peur après tout ? Le groupe de Fuyu, n'étaient que trois, et sans renforts, tandis qu'eux, étaient une faction complète d'une cinquantaine d'hommes et de démon, armés et parés au combat. Zayro pariait même, que leurs propres vies ne les intéressait pas véritablement et qu'ils étaient prêts à se sacrifier pour leur cause, quel quelle soit.

Si vous voulez qu'ils vous rejoignent, allez donc les chercher vous mêmes

Dit-il sèchement, au supposé chef de la secte, ou de l'attroupement d'Oni masqués. Ces types, semblaient être forts, moins que Sul hei cependant, mais il ne fallait pas les sous estimer, cependant, il était évident que craquer devant un ennemi ou un hostile potentiel, n'était pas une mesure à adopter. Ils sauraient, qu'en face d'eux, le groupe de Fuyu, avait beau être peu nombreux, il ne s'agissait ici, que d'élus puissants, une élite, la crème de la crème ! Sans peur, et n'ayant surtout pas froid au yeux, tout comme ce leader sectaire, Zayro l'approcha. Il voulait faire combattre Piccolo et Rhadamantys, contre ses combattants. Pourquoi ? Sans doute pour prouver leurs valeurs, les jauger ou était-ce un moyen différent de gagner leur confiance ? Ou s'excuser d'être arrivé ainsi ? Peut être un mélange de ces possibilités. Les bras croisé, Zayro ne déciderait pas pour son groupe, il fixa le mec masqué, pour lui répondre.

Vous voulez nous faire perdre du temps dans des combats ? J'ai donné mes conditions, je veux voir votre chef, pour lui proposer une alliance, ne me faites pas perdre mon temps...

En effet, autant la stratégie fût bonne, autant la diplomatie n'était pas le fort de Zayro. Toutefois, il refusa de décider pour eux. S'ils voulaient se battre, c'était à eux d'en décider. Mais Jinn, lui, était paré à cette éventualité, même s'il n'arrivait pas à comprendre pourquoi, ces masqués voulaient les faire se battre contre leurs hommes, il avait sa petite idée, mais il trouvait que c'était une perte de temps. Restant aux cotés du supposé gradé des Onis, il ajouta calmement (mais froidement) ;

Vous allez entrer en guerre, notre soif de sang est la même, faites les combattre si vous le voulez, mais menez moi a votre chef, sinon, je vous tuerais tous ici, moi même.

Ahem... Oui, l'instinct et l'envie de meurtre de Zayro grandissait. Ces hommes étaient bestiaux et semblaient sadiques et sans pitié, mais ils ne connaissaient pas vraiment, ce qu'était un véritable tueur. Jinn se tourna vers le dit gradé sectaire, son regard insistant et froid, appuyait ses derniers propos. Tandis que des tambours de guerres battaient et que les cors sonnaient, il semblait totalement imperméable à cette ambiance guerrière, comme si ça ne l'atteignait pas. Sa puissance était suffisante pour venir à bout de ces cinquante hommes, il le sentait en lui, mais il avait quand même envie de réussir sa mission, car c'était aussi l'une des clés de sa puissance future.

_____

* Zayro laisse Rhadam, Piccolo décider de ce qu'ils veulent faire ou non.
* Zayro réitère sa demande en deux étapes (courtois et direct)
* Demande d'alliance encore une fois.




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 423
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 1:27

Un frisson désagréable vint naitre le long de la nuque de l'ancien juge des enfers tandis que celui-ci levait un sourcil intrigué par les événements qui s'étaient enfin accéléré sous ses yeux. N'ayant pas quitté de l'oeil le chef de leur petit groupe depuis qu'il s'était posté dans les ombres de la forêt, celui-ci écoutait les mots de Zayro avec une curiosité naissante pour la réaction du groupe d'humains et de démon face à lui: s'attendant à les voir répondre par la fureur et l'indignation de se voir parler de la sorte... Tel ne fut pas sa surprise quand, après un silence de mort des plus pesants: le groupe de cinquante hommes se mit à rire à gorge déployée de cinquante voies différentes dans une véritable cacophonie de timbre en tous genres. Était-ce si drôle que ce qui semblait être des soldats, perdit leurs contenances tous ensemble ou bien cherchaient-ils tout simplement à railler ce seul homme dressé face à la masse de cinquante individus et les démons qui les accompagnaient ? Nouvelle perte de temps que cette bravade inutile, soupirât intérieurement Rhadamanthys avant que l'orchestre du rire ne s'estompe aussi prestement qu'il avait explosé: laissant alors apparaitre un seul homme, le leader peut être, face au colossale Finn.

N'écoutant les paroles de celui-ci que d'une seul oreille, le juge dit alors d'un ton détaché, laissant sa voix se perdre dans le vent à l'adresse de l’ouïe de son compagnon namekien:

"Ils nous défient... Ma foi, il serait malpolie de ne pas répondre à une telle invitation... Je passe le premier."


Ponctua le spectre en sortant alors des bois, écartant ses immenses ailes couleurs obsidiennes alors que le soleil se refléter sur ses écailles de métal: laissant pleinement apparaitre la silhouette prédatrice du wyverne des Enfers. Affichant une expression féroce à la troupe, il s'avança vers elle en laissant jouer ses doigts dans le vent: laissant celui-ci glisser entre les griffes de ses gantelets sombres tout en jetant un regard sévère vers les deux adversaires qu'on leur avait désigné. C'était justement les masqués du rapport de Piccolo et comme celui-ci l'avait si bien fait remarquer: ils avaient l'air humain. Cependant, cela s'arrêtait là, pensât Rhadamanthys en regardant le comportement des deux guerriers masqués: leurs attitudes et la sensation qu'ils dégageaient, l'étrange frisson qu'il avait ressenti un peu plus tôt, lui laissait parfaitement deviner que ce combat ne serait pas aussi simple qu'avec des humains normaux. Bah, il n'était pas contre un peu de challenge et c'était de surcroit, la situation idéale pour voir à quel point ses pouvoirs avaient baissé...

Refermant doucement ses grandes ailes de nuit dans son dos, le juge observa Zayro s'enfoncer dans le groupe de soldat, surement à la recherche d'un responsable afin d'avancer la mission qu'on leur a donné: si pour cela, il fallait qu'il brise quelque os alors il fera son possible pour la réussir. Se prenant les mains l'une contre l'autre en face du plastron noir de son surplis, le spectre commença a craquer ses phalanges tout en ouvrant la bouche d'une voix forte et ferme, laissant apparaitre les longs crocs qui garnissaient sa mâchoire de juge des enfers avant de pointer du doigt son adversaire:

"Je suis Rhadamanthys du Wyverne et je relève ce défi ! J'accepte vos conditions alors accédez aux nôtres !"


Terminât-il en serrant les dents, se préparant alors a affronter l'étrange personnage qui lui faisait face avec la ferme intention d'enfoncer ses poings si fort dans son masque qu'il n'y aura pas que celui-ci qui va se briser: si ce mortel masqué se vantait de posséder quoi que ce soit de bestial, il allait vite déchanter face à celui sur qui brillait l'étoile maléfique de la férocité...


* Rhadamanthys sort de la forêt

* Rhadamanthys relève le défi
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 5:46



L’idée de Mizoku fut prit en compte et le groupe décida de passé par l’extérieur du village. S’était plus prudent pour le petit groupe de Minshu, car s’ils passaient par l’intérieur de la cité, il risquait de se retrouve entre deux feux et Mizoku ne désirait pas voir des pertes humaines dans leur groupe. Surtout qu’il y avait deux enfants et pendant un instant, Mizoku cru devoir faire le babysitters. Le groupe était drôlement composé de gens en tout genre, même un squelette ambulant avec des manies un peu agaçantes avait rejoint le regroupement de Minshu. Le vieux avait vu plusieurs choses au courant de sa vie, mais de là à voir un squelette vivant et amical le surprenait un peu, mais il le montrait très peu sur son visage serein.

- Merci de nous aider Tsumi-san… ton aide nous sera utile. Dit-il calmement.

Sa phrase fut coupée par des coups puissants provenant du village ainsi que le raisonnement des gongs. Le vieux savait qu’il ne fallait pas resté prêt du village trop longtemps, sans quoi ils seraient tous pris par la guerre qui débuterait bientôt dans la cité. Serizawa prit la parole avait le vieux qui était trop lent sur la détente. Au final, s’était le loup qui prenait les commandes du groupe, se qui ne dérangeait pas du tout le vieux qui n’aimait pas trop diriger malgré son âge avancé et ses connaissances peut-être plus vaste sur le monde (se qui n’était pas le cas du tout).


- Nous ferions mieux de suivre Serizawa … je fermerais la marche. Avancez en premier… Tsumi, tient toi au milieu du groupe, nous pourrons ainsi mieux te protéger en cas d’attaque. Nous devons restés en losange autour de notre guide pour qu’il ne se fasse pas attaquer et nous restons toujours dans cette formation! Serizawa est à l’avant pour pister les alentours.

S’était un ordre clair et précis que Mizoku donnait au autre membre de l’équipe. Son ton de voix était devenu un peu plus sec et froid que d’habitude. Il était devenu sérieux et concentré. Le temps à la discussion était terminé. Le vieux fit signe au groupe de suivre Serizawa qui marchait en direction de la grotte indiquer par le guide. Le vieux fermait la marche et jeta un dernier coup d’œil à la cité avant de se tourner dos au mur. Il fit une combinaison de signe qui ressemblait davantage à une prière étrange. Son sceau s’illumina d’une douce lumière blanche et ses yeux tournèrent au blanc / argent.

*Mizoku ordonne à Aladdin, Brook et Haiji se positionné autour de Tsumi pour le protégé (Un à sa gauche, un autre à sa droite et un autre à l,avant de lui) Mizoku ferme la marche et il ordonne au groupe de suivre Serizawa qui a prit les reines.*



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 7:38

WUSS
COMET GET SOME

Zayro était Zayro tout simplement, vu comment il semblait désireux d'aller immédiatement droit au but. L'espèce de mépris qu'il avait pour le plan semblait assez peu blessant mais ça inquiétait un peu le Namékien, il savait bien que Zayro n'allait pas y aller en pensant que les mecs devant étaient des enfants de choeur mais une partie de lui ne put qu'agréer avec le chevalier de la Wyverne quand ce dernier remarqua qu'un combat ferait juste remarquer la position du camp aux autres.

Volant a nouveau, il entreprit de se rappeler du signal alors qu'il observait la diplomatie de Zayro, ne pouvant s'empêcher de faire un long facepalm alors que ce dernier proposa de façon plutôt brutale l'accord de Sul Hei. Il était vrai que demander poliment serait bien étrange mais les menacer ne ferait guère qu'énerver, surtout que ça impliquait qu'il les sous-estimaient, et aucun gros groupe de méchant n'aimait se faire sous-estimer, c'était bien connu.

Comme le pensait Piccolo, ils rirent un long moment puis se réunirent autour de lui afin de le menacer. Un tel effet marcherait bien sur un débutant mais en tant qu'élu le plus puissant a l'heure actuelle, Zayro n'était nullement intimidé. Au contraire, même alors que son plan tomba a l'eau de façon facile, il ne perdit pas son calme. C'était un enfoiré mais le namékien devait toujours avoir du respect pour le calme olympien qu'il avait en toute situation.

Il semblerait que l'affrontement soit de toute évidence évident, vu qu'ils avaient été repérés de toute manière. La Wyverne semblait d'accord sur ce point en tout cas car il sortit rapidement, suivi par le Namékien qui descendit au sol avant de sortir également pour se mettre pas loin de Zayro qui avait seulement commencé a se montrer poli.

Je sais que ça doit sans doute te contrarier mais je pense qu'ils seront meilleurs juges si ces onis sont vaincus, comme preuve de notre "puissance"... Faisons vite, j'entends le son de la guerre.

Il s'éloigna de Zayro et se mit en position, prêt au combat...► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 581
Yens : 1585
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 19:06


Ohayo

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


La décision de passer en dehors du village avait été acceptée par tout le monde sans aucune objection de la troupe. Le nouveau garçon aux cheveux bleu avait demandé un rapide topo des aptitudes de chacun.; sauf qu'ils sembleraient que personnes ne voulaient en faire. Trouvant que c'était utile comme genre d'indication,Aladdin ne mit pas longtemps à répondre à Haiji :

- Je peux lancer un sort de feu avec mon baton..et..heu..je crois que c'est tout..

Le tremblement qui suivit n'avait pas arrangé les choses, et cela commença à le faire paniquer. Que se passait-il là-bas? Quelque chose d'horrible et de très dangereux,sans doute. Le Magi préféra se concentrer sur les paroles émises par son groupe. L'adolescent prenait la tête de la marche ayant les capacités pour.

Suite aux ordres émis par le vieil homme,Aladdin alla à la gauche de la personne qu'il fallait protéger. Un enfant qui protéger une personne beaucoup plus agé que lui..
----
Aladdin va à la gauche de Tsumi .
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 695
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 19:25



Que la bataille commence !
1
L'attente fut longue, trop longue. Cela augmentait la tension des troupes. Tous attendaient le début de la bataille avec appréhension. Mais ils tenaient leurs postes, c'était l'essentiel. Le morale pouvait affecter une bataille, essentiellement parce que les gens avaient tendance à fuir quand les choses tournaient mal. Mais au combat, ce n'était pas la volonté mais les coups justes et l'expérience qui déterminait la victoire.

Au bout d'un moment, quelques point à la périphérie de son écran radar. De nombreux autres points suivirent bientôt. Enfin, la bataille allait commencée. Elle se tourna vers ses soldats.


"Ils arrivent..."

Bientôt, tous purent entendre un cor annoncé l'arrivée de l'armée ennemie. Bientôt, une armée gigantesque apparue. Comment une secte avait-elle pu se procuré autant de soldats ? Elle put apercevoir des hommes masqués en son sein. Sûrement les champions qu'elle avait prédit ou des mages. Mais le plus inquiétant n'était pas le nombre des ennemis ou la présence des individus masqué, mais les silhouette démoniaque qui se détachaient du reste par leur taille. Elle ne connaissait pas ces créatures en particulier, et elle avait déjà affronté des bêtes dangereuses plus grandes que ça, mais dans son état, ce serait plus dur. Et pour les villageois, n'en parlons même pas.

Mais elle avait entendu d'autres cors plus lointains, provenant des autres cotés du village. Ils étaient donc encerclé et ils avaient également un moyen de traversé le ravin. Elle encouragea mentalement ses compagnons et se prépara à faire face à la situation. Elle pouvait lire la peur à travers leurs yeux déterminés. Le discours de Schneiden avait peut-être remplis leur coeur d'espoirs, mais il avait été fait alors qu'ils étaient encore en sécurité. Ces gens n'étaient pas des soldats entraînés, conscient que la fuite ne ferait qu'augmenter leurs chances de mourir. Ils n'avaient probablement jamais fait face à une bataille auparavant et ils ne sauraient pas forcément géré le émotions qui en découlerait. Il était probable que beaucoup seraient tentés de fuir au moment du danger. Mais si la situation était mauvaise, elle savait comment s'en servir. Elle se tourna une nouvelle fois vers les soldats.


"Ecoutez-moi bien. Vous avez peur et vous aurez encore plus peur au moment de la bataille. Et encore plus quand vous verrez des camarades tombé à vos cotés...Mais quand vous serez face à l'ennemi et que vous sentirez la peur dans vos tripes, rappelez-vous ceci : Le village est encerclé. Fuir ne vous sauvera pas. Cela ne fera que réduire vos chances de rester en vie. Et pas seulement les vôtres, celle de tout le monde ici, vos familles, vos amis, tout le monde ! Si la formation se brise, si nous ne pouvons plus défendre le pont, la bataille est quasiment terminé. Alors rappelez-vous ceci quand vous aurez la tentation de tourner les talons..."

A cet instant, d'autres cors retentirent et les onis jetèrent des pierres sur eux. Heureusement, ils n'étaient pas vraiment des tireurs d'élites, ne faisant que peu de morts. Mais cela signait le début de la bataille, les troupes ennemis se mettant à charger. Elle se tourna une dernière fois vers ses soldats.

"Voici ce que je vous dis : Tenez la ligne ! Tenez par tout les moyens !"

Elle partit ensuite vers l'arrière pour pouvoir donner ses ordres aux catapultes et pour pouvoir jauger la situation à venir. Les onis l'inquiétait vraiment. Ils n'étaient visiblement pas dangereux en tant que catapultes vivantes, mais si l'ennemi les envoyait au corps à corps, il n'y a rien qui pourrait les arrêter. Ce genre de monstre pouvait briser une ligne de défense d'un seul coup. Elle ne pouvait laisser ça se produire.

"Catapultes, tirez sur les géants ! Et visez juste !"

Si cette menace pouvait être éradiqué maintenant, ce serait déjà ça en moins. Maintenant, il fallait s'occuper de soutenir la ligne de défense. Elle pourrait retourner à leur coté et se battre avec eux mais, bien que l'envie de tuer ces sales types la démangeait, elle se retint. Une fois en bataille, elle n'aurait pas de vue d'ensemble et si une partie de la ligne de défense faiblissait ou que les masqués intervenaient, elle ne pourrait réagir convenablement. C'est pourquoi, elle resta là, observant successivement la bataille et son radar, prête à partir renforcer une faiblesse dans la formation ou à affronter un ennemi particulièrement dangereux.


_________


*Les 2 catapultes tirent sur les onis.
*Une ligne de défense est formée face au pont.
*Conseils donnés au soldats pour faire face à la peur.
*Seryu observe la situation, prête à partir renforcer la ligne de défense à l'endroit d'une faiblesse ou d'un ennemis plus fort.


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 426
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 20:50


• Bataille •


La tension était palpable et l’attente éternelle. Cela ne faisait qu’une dizaine de minutes depuis son discours mais ils avaient l’impression que cela faisait des heures. La pluparts s’auto-frappaient pour ne pas succomber à la peur, d’autres serraient les dents le plus fort qu’ils pouvaient et d’autre encore récitaient des mantras. Ils avaient un point en commun, il craignait tous les évènements inconnus qui se dresseraient devant eux. Il regarda à ses côtés pour voir Wao, craintif mais désireux de protéger son village. Schneiden sourit, la jeune recru en face de lui sera un grand homme dans le futur.

« !? »

Il écarquilla les yeux en sentant des formes de vie entrées dans le périmètre de détection de sa conscience spatiale. Un, dix, vingt, trente, cinquante… Il avait arrêté de compter quand il avait dépassé la barre des cent. C’était une véritable marée humaine qui s’était rassemblé autour du pont, accompagné par le bruit de cor retentissant sur tous les points stratégique du village. Ils allaient attaquer de tous les côtés, il serra les poings face à cela. Son plan reposait principalement sur le faite qu’ils devaient déplacer leurs forces sur un point précis pour renforcer leur efficacité, si tous les points étaient attaqués en même temps, ils n’avaient clairement plus cette option. Il fit venir le garde monté que lui avait envoyé Seryu.

« Va prévenir la catapulte du centre de diriger son tir vers le milieu de ce pont et d’attendre mon signal »

Il devait faire vite, il devait détruire le plus vite possible pour renforcer les autres points le plus vite possible. Alors qu’il réfléchissait a un nouveau plan d’action quelque chose le stoppa, il vit que dans les rangs ennemies se trouvaient d’immenses figures. Des Onis. Des êtres qui lui rappelaient la bête qu’il avait rencontré la nuit d’Halloween, Asura. Ce n’était pas bon du tout. Ses dires se confirma quand les géants se saisirent de rocher environnant pour les lancées dans leur direction.

« A COUVERT ! »

Plusieurs bruis d’impacts se firent entendre dans les rangs et leur position fit recouverte de fumée. Apres quelques instants des cris de douleurs émergèrent de sa position. Certains de ses hommes avaient été touchés, la gravité de leurs blessures lui était inconnue.

« Emmenez les blessés à l’intérieur ! Vite ! Catapultes et infanteries, en position ! »


~Musique~


Son cerveau tournait à pleine vitesse alors qu’il observait la situation en face de lui. Une marée humaine fixait le village d’un air affamé et les démons en tête de prou leur promettaient destruction et chaos. Il serra les dents de colère, si seulement il avait pu prédire cela ! Il ouvrit grand les yeux quand il vit l’attitude de ses hommes. Ils étaient tous apeurés, tous tremblaient et craignaient pour leur vie et pourtant… consciemment ou inconsciemment ils se placèrent tous en formation devant lui. Comme pour le protéger. Lui. Il se détendit petit à petit et réussit à reprendre son calme. Il se marmonna à lui-même.

« On se demande qui protège qui dans cette histoire… »

Il avança parmi le bloc qui s’était formé autour de lui en tapant sur l’épaule de tous ceux qu’il pouvait en signe d’encouragement et de remerciement. Il atteint finalement Wao et lui sourit quand il le dépassa pour se placer dix mètre devant toute la division, en première ligne. C’était lui qui devait être le protecteur, qui devait servir de bouclier, pas l’inverse. Il leva le bras quand il vu la marée d’ennemie charger sur le pont.

« Catapultes visées les démons en priorité ! Infanterie, défendez vos positions ! »

Il ne savait pas quels regards il recevait de ses camarades mais il pouvait sentir peu à peu leur courage revenir.

« Ce soir ! On reviendra tous vers nos êtres aimés ! »

Cela parti d'un simple grognement de certains dans les rangs, qui évolua cri pour finir en hurlement de rage. Dans leurs têtes et dans la sienne, ils allaient survires à cette bataille. Quand les ennemies arrivèrent a la moitié du pont, Schneiden abattis son bras avec force vers l’avant.

« Catapultes ! FEU ! »

La bataille avait commencée.


____________________

*Déplace les blessés dans le village
*Catapulte Nord-Ouest et Sud-Ouest tires vers les Onis (Ouest)
*Catapulte Centre tire vers milieu pont Ouest
*Schneiden se place devant la division Ouest en signe d'encouragement
*Division Ouest tient ses positions




Dernière édition par Schneiden le Lun 1 Déc - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 20:58



Expérience spéciale 2 :
Prêt


Nous avions donc opté pour contourner le village qui serait source de combat, mais j'avais souligné que cette voie était plus sûre, mais pas sans danger. J'avais donc proposé au groupe de m'expliquer ce dont chacun pouvait apporter au groupe afin de nous préparer à nous déplacer et pallier les éventuelles attaques adverses. Il est vrai qu'en temps normaux, je n'établis pas de formation, en m'adaptant à ce que chacun peut sortir, mais cette fois on était trop et de plus nous avions une personne à protéger. Un sourire se traça soudain sur le visage du brun, me dévisageant de manière assez déconcertante. Il avait un regard assez preneur, je me demandais bien ce qu'il voulait. Après que l'homme aux cheveux gris remercia notre futur guide. Le brun prit la parole.


<< Bonne initiative gamin. Cependant je ne te connais pas, je ne connais à vrai dire personne ici et si nous sommes liés pour un but commun, ma finalité est de vaincre le vieux après coup. Vous donnez mes compétences et mes appétences reviendrait à me tirer une balle dans le pied. Nous ne sommes ni amis, ni alliés, simplement un groupe dans la même galère. On suit le membre avec la tête sur les épaules, c'est un conseil que je vous donne. Et concernant mes aptitudes tu n'as qu'une chose a retenir Chibi-kun, si je suis entre toi et nos ennemis, tu as moins de risque de t'en prendre plein la tronche. >>


Pour tout te dire mon cher brun, je ne te connais pas non plus. Et c'est justement pour ça que j'ai besoin que tu me dises ce dont tu es capable, on a beau être un groupe en dépit de tout ce qui nous sépare. Je pense que tu seras d'accord si je te dis qu'une équipe qui ne se connaît pas ne fera pas grand-chose ensemble. Si c'est le fait de te battre avec la personne âgée qui t'empêche de parler -tu risques de le tuer le pauvre-, il n'a qu'à se boucher les oreilles. Le brun m'annonça qu'il pouvait servir s'il était en première ligne, je veux bien, mais que fera-t-il ? Et puis il a une drôle de façon de sourire quand il parle, il me faisait quelque peu penser à un animal.

Un bruit changea soudain l'ambiance des lieux. Des tambours rythmés avec des pas saccadés impactèrent les environs. Nous ressentions les secousses émises par les ondes jusqu'ici, le combat allait bientôt commencer. En regardant le ciel, je pouvais voir les oiseaux fuir le village, une odeur de fer et de poudre hantait les lieux. Au sens propre comme au sens figuré ça sentait pas bon ha ha. Mon observation des lieux fut stoppée par une nouvelle intervention du groupe.


<< On a plus de temps... Haiji, considère moi comme un guerrier. Je prend la tête du groupe si tu ne vois pas d'inconvénient Mizoku. Mes facultés olfactives et auditives doivent être par cent fois supérieur aux vôtres, je sentirais les ennemis avant qu'ils ne soient visible. Protégez Tsumi pendant le trajet. On avance droit vers les grottes... >>
<< Nous ferions mieux de suivre Serizawa … je fermerais la marche. Avancez en premier… Tsumi, tient toi au milieu du groupe, nous pourrons ainsi mieux te protéger en cas d’attaque. Nous devons restés en losange autour de notre guide pour qu’il ne se fasse pas attaquer et nous restons toujours dans cette formation! Serizawa est à l’avant pour pister les alentours. >>
<< Je peux lancer un sort de feu avec mon bâton..et..heu..je crois que c'est tout.. >>




Bon... Le brun s'était enfin décidé à parler et se désigna pour être en avant. Au vu de ce que je sais maintenant de lui, le mettre en première ligne était la meilleure solution, c'est là que je l'aurai mis aussi. Le vieux qui semblait s'appeler Mizatoto était tout aussi d'accord pour mettre le brun qui semblait s'appeler Semiwapa devant et s'était proposé pour fermer le groupe et avait proposé sa formation d'un ton sec. Former une croix latine à l'envers en mettant Sigawata devant et lui à l'arrière. Selon sa formation il fallait mettre notre guide au croisement de la croix et placer une personne sur les côtés de notre guide et une personne devant lui qui serait en même temps derrière Sedatma. Nous n'aurions à protéger personne, une formation en ligne droite aurait été plus correcte, mais vu que nous devions protéger quelqu'un, je pense qu'il n'y a pas mieux que cette formation. Laisser Mizerga en fin de formation ne m'embête pas, seulement s'il peut contrôler la zone à l'arrière afin de nous prévenir si nous sommes suivi ou attaqués par-derrière. S'il ne peut pas, il faudrait que Sarizma puisse englober son champ de repérage à l'avant et à l'arrière. Mais ayant une audition et un odorat aussi développé, je me demande si son cerveau peut traiter autant d'informations en simultané, un humain ne pourrait pas le gérer. Mais est-il humain ? Hum. Je n'ai pas le temps de le traiter médicalement et faire des tests maintenant, il avait raison, il fallait se dépêcher. Mieux vaut qu'il ne s'occupe que du devant afin d'ouvrir la voie en étant le plus concentré possible. Ce qui veut dire que je vais devoir faire confiance à Migazoku pour nous couvrir tous et le laisser porter le coup final. Le petit homme aux cheveux bleu, lui, n'avait pas rechigné à l'idée de me dire de quoi il était capable. Il pouvait utiliser des flammes par son bâton. Un magicien ? Un sorcier ?... Il se positionna ensuite sur le côté. Sa place était plutôt bien choisie. S'il peut lancer des attaques à distances, il est le plus apte à être en milieu de formation afin d'aider rapidement et efficacement aussi bien devant que derrière. Il constituera le cœur de la formation avec le squelette. Je ne savais pas encore de quoi il était capable, mais sa grande taille le rend sûrement polyvalent afin d'aider partout. Il se chargera donc du côté droit. Et pour ma part...


<< Bon, je n'ai pas l'habitude des longs discours. Alors alors... je suis pour la formation, de Mirezoku. Setiredawa sera donc devant et nous ouvrira la voie. Possédant des facultés précieuses pour le repérage il n'y a pas meilleur que lui au sein du groupe. Je serai derrière lui. Je me chargerai de regarder un peu partout et si Sirazna débusque quelques choses au loin, il pourra me faire un signe de main afin de me prévenir pour nous arrêter ou changer de direction. De ma position je servirai juste de relais afin de prévenir l'arrière du groupe. Je n'ai plus que des capacités assez réduites depuis que je suis dans ce monde, alors c'est tout ce que je peux faire afin d'assuré l'unité du groupe. Je peux malgré tout déstabiliser l'adversaire pour que la suite de la file puisse agir. Cette suite sera constituée de notre guide à protéger et de cheveux bleus à sa gauche qui grâce à ses sorts de flammes peut couvrir l'avant et l'arrière de la formation et du squelette à droite qui avec sa grande taille peux agir partout. Enfin, Mirotata fermera le groupe comme il l'a voulu. Il sera notre dernière force de frappe en cas d'attaque venant de l'avant, mais le premier si l'attaque vient de l'arrière. J'espère juste que tu as de quoi surveiller nos arrières. Donc on part sur cette formation ? Ah... Je suis d'accord pour rester groupé. Donc cher brun, ce que tu viens de dire qui vaut pour nous vaut aussi pour toi. Tente pas de leur barrer la route seul. Si t'es plus, là on aura plus personne afin de nous ouvrir la voie. >>

Qu'est ce qui me prend à parler ainsi ?... Je n'avais jamais chercher à protéger des gens de cette façon. Un groupe ? Une équipe ? L'excitation d'une nouvelle découverte ? Hum...





Action du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 21:32


AU NOM DE KOKOTA !

Un silence de plomb finalement atténué puis saccagé par les tambours et les cris de guerre. Le brouhaha existait de tous les côtés, ce qui commença à inquiéter les soldats malgré les encouragements de plus tôt. Lightning ne savait plus vraiment où donner de la tête, sentant la pression et la peur s'installer dans sa troupe. Elle avait beau les comprendre, ce n'était pas le moments de rebrousser chemin. Elle regardait à gauche, à droite, elle n'en voyait pas le bout : l'armée ennemie approchait à grand pas et personne ne pouvait le nier, le combat venait tout aussi vite. L'élue aussi sentait arriver le moment fatidique, cela semblait si lointain, et encore elle n'avait jamais dirigé une escouade d'un tel nombre, même en tant que lieutenante. Mais elle allait les guider, elle le devait.

LIGHTNING – Un arc et des flèches !

Hurla-t-elle parmi les bavardages qui s'élevaient peu à peu. La jeune femme fut cependant vite servie tandis qu'elle récupéra l'arme avant de reprendre appui sur son muret. Quelque chose d'assez risqué en ce temps de guerre puisqu'elle se mettait à découvert et au devant des ennemis. Cependant c'était aussi un moyen de justement montrer sa présence aux adversaires. Mais avant tout, elle devait relever son rôle important de leader.

LIGHTNING – N'ayez pas peur ! A n'importe quel prix gardez bien en tête ce que Schneiden ou moi vous avons dit ! N'oubliez pas qu'après cette mauvaise période vous retrouverez vos famille ! C'est pour eux que vous le faites ! Vous êtes prêts ?!

Demanda-t-elle d'abord alors que les premiers visage apparaissaient et, au beau milieu des rangs, des géants d'un physique imposant et monstrueux qui sortaient du lot. C'etait eux que Lightning devaient viser. Son coeur battait la chamade à chaque pas qu'elle soupçonnait des ennemis. Ne relâchant pas son élan, et toujours sur son perchoir, elle s'empara d'une flèche et empoigna fermement l'arc.

LIGHTNING – VOUS ÊTES PRÊTS ?!

Cria-t-elle de nouveau en passant sa flèche le long de l'arc pour en étirer le fil avec le bout de la flèche. La combattante regarda alors le long de cette flèche, se forçant à respirer calmement pour enfin étirer la ficelle élastique au maximum, la flèche suivant. Les archers firent alors de même qu'elle, visant l'horizon, savant que le vent pousserait aussi leurs flèches.


LIGHTNING – Maintenant !

Et la jeune femme lâcha sa flèche qui s'envola en descendant vers l'armée en marche face à elle. En suivirent toutes les autres flèches de l'armée alliée qui firent la même trajectoire retombant à grande vitesse sur les adversaires.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 21:44

Tour 4: La bataille de Kokota!


"Dans les entrailles de la terre
L’affliction est grande
Vent de douleur, de haine
Souffle le désespoir de nos frères"

Message qui résonne étrangement et légèrement dans vos esprits, malgré ce que vous faites!

https://www.youtube.com/watch?v=FcKaCCedjQY

Fuyu:

Rhada: Lorsque tu sors de ta cachette, les moins expérimentés des soldats ont un léger mouvement de recul: un démon sorti de l'enfer. Et ils ne sont pas loin de la vérité. Mais ils reprennent vite contenance.
Et quand tu te présentes à ton adversaire, et fait craquer tes doigt pour impressionner, l'homme au masque penche la tête sur le côté comme un animal curieux, mais ta tentative échoue car tu ne fais aucun effet sur lui.
Il te tourne donc autour, pensant parfois devant son propre allié pour passer derrière, comme deux prédateurs cherchant une faille! En réalité, les deux êtres masqués désirés que vous attaquiez en premier, chose que vous n'avez pas fait! Puis comme agissant à un seul son, les deux créatures se précipitent sur vous avec une vitesse surprenante... Mais lorsque le choc est imminent avec ton propre adversaire, il disparait instantanément, avant d'entendre le bruit si particulier d'une lame fendant l'air et du sang qui coule...Mais ce n'est pas le tiens!

Piccolo: Tout comme ton frère de Fuyu, tu surprends par ton allure la troupe, mais au lieu de causé de la crainte comme ton ami Rhada, c'est plus de la curiosité et de la surprise. D'ailleurs, l'un des plus jeune de cette troupe semble plus curieux encore que les autres. On appelle ça la curiosité de la jeunesse!
Enfin dans tous les cas, le combat s'annonce, et là aussi tout comme Rhada, l'ennemi s'attendait à ce que vous ouvriez les hostilités. Et lorsqu'ils courent vers vous, vous êtes prêt à les recevoir. Mais pas à ce qui suit, puisque momentanément, tu ressens une légère douleur dans le dos. Et pour cause, l'ennemi de Rhada s'est littéralement téléporté derrière toi, sans que tu puisses esquiver quoique se soit. Personne n'a dit que ce duel était en un contre un!

[Perte de 5 pv]

Zayro: Ceci pourra peut être énervé ou non, mais le chef de ce petit contingent ne réagit pas à tes menaces ou même ton semblant de politesse. IL garde aussi bien son sang-froid que toi, même si tu ressens une aura froide et ténébreuse t'entourant, une puissance silencieuse. Et même lorsque le champs de bataille résonne, il ne réagit pas au contraire de ses hommes qui s'agitent quelque peu. Ils devaient partir en guerre, mais personne n'osant faire affront à leur chef, ils se contentèrent donc d'attendre.

Après un instant, le chef t'adresse la parole, avec un calme tout aussi olympien que le tiens. Et même si vous ne luttez pas physiquement, il semblerait qu'une guerre froide se soit installée entre vous deux:

-Sache, élu, que nous n'avons rien à faire de vos rois et de vos royaumes! Et même si je ne connais pas les projets de notre " Maître", ils sont infiniment plus grand et incompréhensible que de vulgaires pensées de tueries. Il réfléchit et vit dans des sphères bien supérieures et insaisissable aux nôtres.
Je pense que tu es assez intelligent, toi aussi, pour comprendre cette "perte de temps"? Nous n'emmènerons pas n'importe qui et encore moins le premier venu à proposer une possible alliance à notre chef. Qui nous dit que vous n'intenterez pas à sa vie!


Il tourne finalement son regard sur toi, alors que tu sens une force invisible te clouer légèrement sur place, autant dire que même si tu peux le combattre, tu n'arriverais surement pas à le tuer, surtout seul!

-Essaye seulement de nous tuer, mais je n'assure pas tes chances de succès! Donc soit patient, nous te mènerons à Lui bien assez tôt! Et seul Lui décidera du sort de cette Alliance!

Votre groupe: Le combat s'annonce et alors que vous pouviez le commencer dés le poste précédent, c'est l'ennemi qui déclenche le combat, les deux êtres s'alliant pour attaquer Piccolo sur ce tour. Réagissez vite!

Seika:

Seryu: Tu donnes tes dernières recommandations à tes soldats, qui malgré la peur te répondent par un cri de ralliement. Ils se positionnent aussitôt à l'entrée du pont ( côté village), formant un véritable mur de boucliers et de fers, alors que tu ordonnes aux catapultes de ton côté de tirer sur les Onis, qui sont en grand nombre. Les engins de siège parviennent à tuer un Oni et en blesser un autre qui déclenche sa rage et sa folie. Devenant momentanément incontrôlable, elle se précipite elle aussi à l'assaut, piétinant sur son passage trois hommes de la secte, dont tu peux entendre les râles d'agonies. ( Au tour prochain les catapultes devront recharger, elles sont donc inutilisable pour ce tour et l'Oni enragé arrivera au prochain tour aussi)

De ton emplacement, tu peux voir très clairement, le choc que va produire les deux armées, et le temps semble ralenti. Au moment du Choc tes hommes tiennent bon, et la première ligne ne cède pas, alors que les premiers ennemis meurent. Le nombre est réduit de manière impressionnante, votre stratégie semble la bonne... Mais au milieu de ce capharnaüm, une surprise t'attends et pas des moindres. Car alors que ta troupe est compact, tu vois apparaitre comme par magie de nouveaux points, sur ton radar, en plein milieu de tes troupes... Un coup d'œil, et tu aperçois, un groupe de 5 Humains aux masques D'oni. Comment ont-ils fait pour apparaitre ici, sans que personne ne s'en aperçoive? Mais pas le temps à cette question, puisqu'il décime les hommes autour d'eux, tel des animaux sauvage. Rapide, agile et d'une force redoutable! Ils tentent ainsi de prendre à revers ta défense...


Schneider: Tu as gagné le respect, la confiance et plus encore de tes hommes et des villageois. C'est donc tout naturellement qu'il te protège. Après tout, tu es le cerveau et le seul espoir pour gagner cette guerre, tu es la "tête" du serpent que l'ennemi doit trancher!

Peu de blessés à déplorer, ils sont donc rapidement mis à l'abris, et pour quelques un pourront reprendre le combat rapidement.

La bataille a donc commencé et comme ta compatriote de l'Est, tu demandes à deux catapultes de tirer directement sur les Onis, en nombre. L'une parvient à tuer l'un d'eux, tandis que l'autre n'atteint pas sa cible. Néanmoins, elle parvient à balayer quelques fantassins ennemis.

Par contre de ton côté, l'ennemi envoi directement en charge les Onis, tout d'abord une dizaine, l'autre moitié restant en retrait pour observer. C'est donc une vague d'oni et d'humain qui déferle sur le pont et sont accueillis par l'attaque de la catapulte du centre de la ville, sous les cris de joie de tes soldats. Deux Onis meurent, , alors qu'un troisième tombe dans le ravin dans un cri primaire. Le passage si étroit du pont t'est bénéfique... Néanmoins pas suffisant pour anéantir la première attaque, qui va s'attaquer directement à tes défenses dont toi!

Devant toi, Un Oni qui te prend pour cible, et deux villageois essayent de s'interposer mais sont balayer par la force herculéenne de la créature. Leur cri va surement te marquer, alors qu'ils tombent à leur tour dans le ravin. Les bruits de lames se fait entendre tout autour de toi...
Spoiler:
 


Light: On t'apporte un arc et une flèche, et même si tu ne pourras pas les garder, très longtemps, elles font office d'arme de substitution, en attendant que les capacités de tes armes te reviennent, ce qui surement ne sera tarder!
En tout cas tu décoches tes flèches sur l'ennemi qui a arrêté sa marche, pour reculer sans se presser. Heureusement pour toi, mais ce qui peut être tout aussi étrange, dans leur patiente marche arrière, vous tuez un bon nombre d'ennemis, et blesser légèrement quelques géant, un peut être s'effondre sous la pluie de flèches, son corps s'écroulant bruyamment. Néanmoins, ils n'attaquent pas et observent patiemment...Ce qui intriguent et commencent à inquiéter d'autant plus tes troupes. Un homme pose même la question tout haut de ce que pense tout le monde tout bas:

- Que font-ils? pourquoi n'attaquent-ils pas?

Devant toi, il n'y a que la première ligne d'ennemi qui est encore à porté de flèches, les les deux premières lignes à porté de catapultes ( malheureusement tes compagnons les ont déjà utilisé pour ce tour)


Votre groupe:
Que dire, chacun est au prise avec son propre combat, Light voit les hommes masqués au milieu de ses hommes. Schneider est au prise direct avec l'ennemi et Light regarde un étrange spectacle .Quand au Sud, il ne demande pas de renfort pour l'instant, ils assistent avec surprise à l'état statique de l'ennemi, préférant déclencher des salves de flèches sur ceux à porter, qui ne bouge même pas! Vous avez pour l'instant vos propre soucis et la bataille ne fait que commencer!


Minshu:


Seri: Comme tes coéquipiers, tu ressens l'urgence de la situation, et sans perdre de temps, tu prends la direction du groupe. Avec tes capacités, tu es tout désigné pour guider le groupe. Surtout que le danger est très grand à présent!

Et donc grâce à ton Ouï sur-développé et ton odorat, tu parviens à éviter des groupes d'ennemis, que vous voyiez parfois au loin sans être repéré. Malheureusement, toute cette bataille déclenche tellement d'odeurs différentes, entre le sable, le fer, le feu et la fumée et aussi....Le sang, qui peut être, en tant que loup, peut te faire perdre un peu le contrôle... Que bientôt tout ceci te "détruit" totalement ton odorat. Prêt à te rendre fou ,ce qui était ton talent, devient ton cauchemar. Il en va de même pour ton Ouï, moins touchée néanmoins, mais tu as de plus en plus de mal à te repérer et à localiser les bruits... Ce qui était donc tant redouté arrive...

Aladdin:
Tu te places au côté de votre guide, en sous-estimant peut être tes capacités, mais sache que même les plus petits peuvent accomplir de grands exploits. Ton rôle sera peut être même déterminant...

Mizo: Suivant l'idée du loup, tu fais les placements de ton groupe, et vous partez déjà bien regroupé ensemble. Tu actives ton étrange sceau, qui attire l'attention de Tsumi, ce derniers ne disant pas un mot, même si ses questions se lisent dans ses yeux.
Par la suite, il ne vaut que tes réflexes de ninja pour pousser tes compagnons et éviter de justesse un rocher, qui vous visez directement.

Brook: Absent et n'étant pas prévenu si dans deux tours, je n'ai pas de MP ou que personne ne puisse me prévenir, le destin de ce personnage sera mien !!!! Muhahahaa

Haiji: Tu confirmes donc ce plan, et ajoute plus de détails et même le rôle qu'aura chacun. je ne sais pas si cela plaira à notre cher loup-sanguin. Surtout qu'une légère mésentente semble naître entre vous deux. Espérons que ceci ne pose pas de problèmes, en cas d'attaque.

Votre groupe: Vous parvenez à franchir une bonne partie de la distance, mais alors que vous arrivez à éviter l'ennemi, que vous pouvez voir au loin, attaquant le village. D'ailleurs vous voyiez même la fumée émanait du village, et entendez la fureur de la bataille.
Mais vous avez vous aussi fort à faire, car évitant de justesse un rocher d'une taille impressionnante, des armures ornées du sablier de la secte vous attaquent. Ils sont encore loin, mais vous rattraperont rapidement. Ils sont un petit groupe de deux Onis, un homme au masque d'oni et une dizaine de soldats...Le combat est probablement inévitable!

©MangaMultiverse



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 22:11

WUSS
COMET GET SOME

Il avait vu des créatures immenses dans sa vie, ayant eu le privilège d'en être une ou ayant même détruit un astre juste afin d'écarter de façon radicale la présence d'une d'entre elles sur Terre. Ces onis semblaient petits comparés à ça, bien qu'ils restaient intimidant avec leurs et qu'ils étaient sans aucun doute capable de lui poser des problèmes, il pourrait penser qu'ils étaient lents mais il savait que juger la vitesse d'un ennemi sur son poids était une pensée idiote.

Par conséquent, il ne fut quasiment pas surpris quand il reçut une blessure légère dans le dos... enfin, la surprise apparut l'espace d'un instant mais il reprit bien vite un air plus sérieux alors qu'il vit l'homme apparaître derrière lui, oui, ils ne jouaient pas selon les règles et il en payait le prix ! Lui qui croyait que de tels individus possédaient quelque chose qui ressemblait a un sens de l'honneur, il avait bien diminué ! Toutefois, ce n'était pas ça qui allait vraiment l'affecter plus que ça !

Le Namékien ne laissa pas échapper de cri de douleur ou une quelconque exclamation de surprise, se contentant de faire apparaître des balles de lumières dans ses mains alors qu'il entreprit de faire un bond rapide en direction de Rhada, se tournant en direction de l'autre.

Prenez ça !

La Kikoha jaune fut lancé avec force aux pieds de son ennemi afin qu'ils aient moins de manoeuvres d'esquives possibles pour l'instant. Gardant l'autre Kikoha dans son autre main, il eut en tête les paroles de Rhadamantys concernant l'explosion mais il n'en avait pas grand chose a faire actuellement, les forces armées n'allaient pas venir maintenant si un conflit se préparait vraiment dans le village après tout et il avait du pain sur la planche.

Atterrissage près de Rhadamantys alors que le sprint prit fin, sa main luisant toujours avec l'autre Kikoha en stock.

Ils sont soit très rapides soit vraiment dotés de téléportation mais dans les deux cas, ne baisse pas ta garde ! Nous allons devoir coopérer si nous voulons voir venir ces choses !

Ayant dit de façon basse (pour ne pas que le reste n'entende, vu qu'ils pourraient être impliqués quand même), il entreprit de se mettre en position de combat, attendant une action ennemie...► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 

Actions :

Offensive : Lancé d'un des deux Kikoha aux pieds des deux onis !
Autre : Sprint vers Rhadamantys pour coopération.

Sort : Double Kikoha : Une technique où deux balles d'énergies sont lancées pour plus de puissance en utilisant les deux mains. Une seule peut être utilisée mais il y aura un délai alors.
Niveau d'utilisation minimum : 10
Coût en mana : 30
Dégâts de base : 60 (15+ avec item)
Effet(s) : Inflige des dégâts magiques

Condition :
Vie : 395 (I think)
Mana : 510 (Ja ?)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5670
Yens : 267
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 22:49



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

Le conflit était entrain de débuter, entre Rhadamantys, Piccolo et les masqués de la secte. C'était une perte de temps, mais aussi une bonne occasion de voir comment son homologue vert de Fuyu, avait progressé et également comment se débrouillait le chevalier d'ébonite. Mais une autre chose était à noter, c'était la rapidité des individus de la secte inconnue. Leur methode de combat, était en soit banal, du corps à corps brute et armé, mais les déplacements étaient bien plus organisés et rapide en soit, ça faisait une certaine démarcation entre les deux styles. Cependant, ce n'était pas le combat de Zayro, ce dernier étant encore approché par l'homme supposé être un gradé du camp.

Ce type, était comme lui, il avait un sang froid à toute épreuve, il ne bronchait pas, et ses hommes semblaient lui êtres voués et loyaux en toute circonstance. Jinn ressenti alors, une pression d'aura, ce n'était pas la première fois qu'il avait ressenti ça, contre le fameux fantôme d'Halloween ce fut le cas également, cette sensation d'être comme aspiré par une puissance invisible et oppressante. Certainement lié à leur pouvoir, lorsque ça lui était arrivé à l'époque, Zayro était beaucoup plus faible qu'aujourd'hui. Il y résista donc bien mieux, sans broncher, mais il le sentait... Pourtant, ce pouvoir, n'était pas le même. Peu après, alors qu'il continuait, faute de mieux, d'observer le début du combat entre les élus de Fuyu, et les sectaire, le mec masqué lui parla. Dans les premiers instants, il l'écouta donc ;


............

Son discours, indiqua donc clairement qu'il n'était pas le chef ici, mais bien plus étrange, c'était lorsqu'il parlait de sphère supérieure, que voulait t'il dire par là ? Son chef aurait t'il atteint un autre niveau de puissance que les leaders des royaumes ? Ils ne semblaient pas vraiment intéressés par une alliance, mais Zayro commençait à comprendre pourquoi Sul Hei s'était intéressé à eux. Leur armée était aussi grande que celle d'un royaume, leur chef avait un véritable cultes de fanatiques à ses pieds. Avait t'il découvert le secret de Kosaten et des élus, ou le moyen d'invoquer la divinité dont parlait Sul ? Ou était ce lui même, une divinité ? Accordant encore quelques mots au sous chef du Nest, le gradé masqué ajouta, que c'était bien une mise à l'épreuve, mais qu'ils étaient méfiants vis à vis du groupe de Fuyu. Bien qu'un peu surpris par les derniers propos, Zayro se ressaisi pour parler franchement.

J'ai du mal à vous croire. Vous prétendez que votre chef est devenu une sorte de divinité ? Mais... Vous avez peur que j'attente à sa vie ? Vous prétendez ne pas vous souciez des royaumes... Mais vous voulez m'accordez un entretien ?

Zayro, était un homme extrêmement perspicace, dans les moments critiques. Son sang froid, mêlé à son assurance à toute épreuve, en faisait un redoutable adversaire, que ce soit sur le combat verbal ou dans les bains de sang. Il fixa froidement le prétendu sous chef masqué, et lui fit également ressentir son aura puissante, assez pour être au même niveau que la sienne précédente, si c'était bien ça, puis il ajouta, en face à face ;

Il y'a bien trop de failles dans votre discours, bien trop de paranoïa, alors que vous ne semblez craindre personne... C'est pathétique... J'ai assez perdu de temps, vous avez ces deux là pour vous rassurez, si cela ne suffit pas, je vais finir par croire, que votre secte, n'est qu'une poignée de guerriers effrayés, qui se donnent du courage dans le mensonge.

Quant à l'idée de tuer ce prétendu sous chef masqué, ça avait traversé l'esprit de Zayro, pendant un court instant. Vu qu'il n'était pas serein dans son discours, même en donnant l'apparence du contraire, pour l'imposant Jinn, c'était une première victoire sur son interlocuteur du moment. En effet, la guerre froide dans le discours, avait été lancée, et Zayro perdait patience. Il se tourna vers Piccolo, et ajouta.

Finis en rapidement avec eux, qu'on puisse avancer.

Comme il l'avait dit, ils n'avaient plus le temps, pas pour jouer à ce petit jeu ridicule. L'armée de la secte attaquait, ça s'entendait, un combat faisait déjà rage entre le village de Kokota et eux. Mais ils avaient un objectif en tête, et malgré la puissance de leur chef, ils galéraient contre un petit village totalement encerclé, ce n'était pas brillant, mais Zayro n'avait pas envie d'en rajouter, il savait désormais, qu'il avait à faire à des petits joueurs..

Simplifions dés maintenant. Soit vous exécutez mon ordre, soit je vous tue devant vos hommes. Choisissez ce que vous avez le plus à perdre. Dit il, au masqué qui lui tenait tête depuis tout à l'heure.
_____

* Zayro laisse Rhadam, Piccolo combattre, et ordonne à Piccolo de faire rapidement
* Zayro tient tête au meneur du groupe sectaire, en contrant ses propos
* Il le menace encore une fois, bien plus directement.

[/quote]



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Lun 1 Déc - 23:28

Ainsi le groupe était en marche. Le Lycan ne prit pas la peine de répondre au petit plaisantin trouvant son humour enfantin et prit la tête du convoi à une allure qu'il imposa soutenu. Il entendit les premiers fracas d'armes, les cris de bataille et les premières détonations. Egalement, les effluves de sang, de sueur et de fumée vinrent rapidement saturé son odorat probablement affecté par le changement de monde. Avec un petit effort il parvint toutefois a se concentrer pour stopper ces stimulations de le perturber, redevenant ainsi un simple humain sur le plan sensitif. Il jura tout bas, pestant contre coup du sort qu'il n'avait pas anticiper. Il n'avait pas non plus anticipé l'énorme rocher qui leur tombait dessus, sans doute produit d'une catapulte qui ne leur était pas destiné selon le loup.


Un cri d'avertissement du vieux ninja et dans un réflexe bestial, Serizawa roula sur le sol sur le côté pour esquiver de justesse le projectile en question, se retournant vers son groupe pour voir s'il y avait des dégâts.
Plus de peur que de mal, tant mieux.
Cependant, alors qu'il observait sa troupe se relever de l'attaque, il repéra non sans mal un groupe visiblement hostile foncé droit sur eux. Le Lycan en décompta un peu plus d'une dizaine.
Il siffla à l'aide de ses doigts et désigna de la main le groupe qui leur poursuivait. Puis, sans vraiment attendre les autres il commença à reculer vers le gros du groupe, étant séparé d'un dizaine de mettre pour faire l'avant garde.


- Ils sont beaucoup plus rapide que nous... Nous ne pourrons jamais atteindre la montagne à ce rythme. Le combat est inévitable...

Il continua de marcher et passa devant Haiji.

- Comme je te l'ai dis, je passe devant pour les affronter de front, puis il regarda Tsumi devant lui. Reste derrière toi, ne prend pas part au combat. Si ça tourne au vinaigre, tente de fuir... Même si je ne pense pas que tu puisses survivre si on se fait submerger.


Il arriva bientôt au niveau de Mizoku. Il tapa amicalement l'épaule du vieux et lui dit:

- Je pense qu'on va faire office de frontline. Je sais au moins que tu encaisses bien les coups Oji-san * sourire amical *. Yoh Al, tu nous couvres avec tes boules de feu ? J'espère que tu sais tirer parce je ne compte pas rester statique!

Le Lycan garda ses yeux rivés sur les attaquants. Il repéra deux énormes démons et un homme avec un masque de démon. Le reste n'était que de la piétaille. Il désigna du doigt l'homme masqué et dit:

- Je pense qu'on doit descendre celui là à côté. Je ne m'y connais pas en magie mais j'ai assez lu d'heroic fantasy pour savoir que des monstres ça s'invoque. Avec un peu de chance en le tuant les deux démons disparaissent également. Je vais tenter de lui sauter dessus directement et de le prendre de vitesse, il nous faut quelqu'un pour protéger les casters. Mizoku, Shi-san vous pouvez vous occuper du menu-fretin ? Al, une boule de feu droit sur ma cible me fournirait une diversion suffisante pour l'atteindre. J'espère l'avoir d'un seul coup, mais ça me parait prétentieux vu mon niveau... Haiji je ne connais pas tes compétences mais sois heureux, tu vas pouvoir voir les miennes pour un prochain combat, si on survit * sourire cynique *

Serizawa se mit en position et après un signe de tête a Al pour lui donner le signal, il fonça vers les adversaires qui n'étaient plus si loin désormais. Il tenta de passer les péons avec l'appuie de ses collègues pour foncer directement sur l'individu masqué. Il se concentra un instant et fit sortir crocs et griffes pour passer à l'offensive. Il espéra voir sous peu tombé la boule de feu demandé à Aladin pour pouvoir sauter sur celui qu'il prenait pour un invocateur. Il avait dans l'idée de le frapper deux fois de suite, une fois au visage d'un coup de griffes latéral, pour lui détruire le visage en même temps que son masque, et une seconde fois au niveau de la glotte, pour lui arracher la gorge d'un coup de griffes magistrales. Si tout se passait comme il le prédisait, cela devrait faire disparaitre les Onis, sinon, ils étaient dans de beaux draps. Suite a quoi il voulait faire un bond en arrière pour mettre une distance raisonnable entre sa cible et les deux Onis sur les côtés.


///

Désolé je prend les devants encore, j'ai beaucoup de taff cette semaine et je ne peux pas répondre en journée :p

Résumé :
Serizawa demande un appuie a ses collègues et donnes quelques directives puis attaque sa cible maintenant a portée (considérant qu'ils continuent de courir pendant la mise en place de la stratégie) désignant l'homme masqué comme cible prioritaire.

Actions:
 

Techniques:
 

Stat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 581
Yens : 1585
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 0:01


Oh non...

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


La troupe avancer à bon rythme graçe aux incroyables sens de Serizawa, en évitant pas mal d'éventuel souci,ce qui était pour le mieux. Neanmoins,ce ne fut pas graçe à l'adolescent que le rocher put être éviter in extremis ,mais à l'avertissement du vieil homme. Aladdin eut juste le réflexe de se jeter sure le coté,en espérant ne pas trop se blesser. Bien heureusement,tout le monde semblait indemne,première bonne nouvelle.

Le temps que le groupe se relève de l'attaque surprise,que le loup leur indiqua qu'ils n'étaient plus du tout seul. Génial,il ne manquer plus que ça. Serizawa donner déjà les directives qu'Aladdin avait sorti son bâton attaché dans son dos. Au moins,il pourra se rendre utile. Tout ce dont il devait faire,c'est de crée une diversion en visant l'homme masqué sur lequel se diriger l'adolescent. Simple non?

En prenant son arme à deux mains,Le Magi commença à se concentrer,les yeux fixer sur le bonhomme masqué,il devait juste avoir confiance en son pouvoir,c'était tout..Déja la boule de feu se former devant le bâton et s'élança vers l'ennemi indiqué un peu plus tôt,en évitant l'adolescent.


----
Action 1 : Aladdin fait ce que lui à dit Serizawa,il lance un Harl Harl Infigare. (40 + 28 (bonus magique) +10 (bonus de l'arme) = 78)

Spoiler:
 

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   

Revenir en haut Aller en bas
La secte Noire: Æternam
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» La secte Noire: Æternam
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.