Partagez | .
La secte Noire: Æternam
Messages : 850
Yens : 423
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 0:22

Curieux comme adversaire, pensât Rhadamanthys tout en gardant les yeux fixés sur l'étrange être masqué qui lui faisait face... Ou du moins, observait son rival du jour en train d'essayer de faire comme tel. Son attitude avait quelque chose d’inhabituel au regard du juge des enfers qui, de par sa culture chevaleresque et par respect des règles du combat dictées par le dieu de la guerre Arés: avait accepté le défi comme tout combattant du cosmos se le devait et se mettait en position, jaugeant son adversaire de son regard millénaire et, il devait bien se l'avouer, ne comprenait pas bien ce que cherchait à faire son opposant. Les mouvements de celui-ci, la façon dont il déplaçait son corps dans l'espace et même les mouvements de ses pieds: tout semblait... Étrange, pas naturel, pour ainsi dire faux... Et le plus étrange, c'était que celui de Piccolo avait la même démarche que celui qui était en train de tourner autour du juge des enfers en ce moment même.

Bien qu'ils semblassent tous deux humain au premier coup d'oeil, le spectre commençait à se demander si ces deux-là n'était pas possédé ou hypnotisé: on avait plus l'impression de voir des marionnettes que de véritable combattant. Et c'est cette pensée qui lui fit manqué ce qui arriva par la suite à Piccolo: sans crier gare, les deux masqués se mirent finalement dans l'idée de se battre mais pas comme les élus de Fuyu le pensaient quand une lame vint faire couler le sang violet du guerrier extraterrestre. Les yeux de Rhamanthys s'écarquillèrent le temps d'un battement de coeur avant que ses yeux ne se changent en bille de noirceur et de fureur: laissant la totalité de la silhouette du juge briller d'une lueur violacé et maléfique.

"Enfoiré !"


Rugit-il en levant sa main droite au-dessus de lui tout en concentrant un afflux de cosmos électriques tandis que la silhouette de Piccolo se rapprochait de la sienne: quand celui-ci l'atteignit, le juge compressa le cosmos dans la paume de sa main et la modula en une longue lance de lumière infernale de plus de deux mètres de longueur et la lança en direction de l'adversaire du Namekien, la laissant exploser en dizaines de flèches de cosmos alors que seulement quelques pas la séparait de sa cible. Se plaçant ensuite au côté du démon vert, Rhadamanthys ouvrit alors ses ailes de toutes leurs longueurs et dépassait même le géant à ses côtés en hauteur une fois celles-ci déployées.

" Soit, Piccolo ! Combattant ensemble et anéantissons les: En garde, maudits masqués !"


Terminât-il en pliant légerement les ailes ouvertes du coté de son compagnon comme pour le prévenir d'une éventuelle attaque sournoise tandis que la flamme de son cosmos: commençait à bruler avec la force d'un coeur de dragon alors que tous ses mucles se bandaient pour l'affrontement qui s'annonçait... Sous son casque a forme de Wyverne, le juge souriait.


Citation :
Récap des Techniques et des Stats
Spoiler:
 

* Rhadamanthys utilise "Chatiment" contre l'adversaire de Piccolo

*Rhadamanthys se prépare a contrer la prochaine attaque qu'on portera soit à lui, soit a son partenaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 1:51

La décision fut prise. Le groupe allaient passer par l'extérieur du village. Avant de partir Haiji voulait connaitre nos capacités, ainsi que les armes qu'on utilisait. Brook trouvait que s'était une bonne idée venant de sa part et il décida de lui annoncer ses capacités

" Mes capacités sont simple. J'ai mangé un fruit du démon. Celui-ci s’appelle le fruit de la résurrection. Son pouvoir est d'offrir une seconde chance au détenteur qui meurt. C'est d’ailleurs pour ça que je suis un squelette qui parle. Je suis un très bon escrimeur et je peut lancer des techniques à partir des morceaux de musique. Je possède aussi une épée"

Tsumi montra le plan du village au groupe et montra le chemin le plus sur pour éviter le plus de conflit possible. Tout d'un coup, le bretteur remarqua que plus personne ne se trouvait autour d'eux. Le sabreur sentait que quelque chose de terrible allait se passer. Est-ce que la guerre était sur le point d'éclater. Ses craintes allaient très vite être fondé. Des bruits retentit tout autour. On pouvait entendre des troupes marchaient vers le front. De la fumée commençait à apparaitre au loin. L'épéiste était un peu inquiet que lui et ses compagnons soient en danger. La guerre avait commencé. Bientôt ce village deviendra un champ de ruine suite à la guerre. Serizawa ne dit rien sur ces capacités. Voulait-il garder tout cela secret. Aladdin nous dévoila ses capacités assez minces. Il pouvait lancer des boules de feu avec son bâton. C'est vrai que c'est peu, mais ça pourrait être utile. Le lycan décida de prendre les directives et de partir en tête de groupe. Il nous demanda de protéger le guide. Aladdin prit la gauche. Haiji se mit devant le guide en nous disant

" Bon, je n'ai pas l'habitude des longs discours. Alors alors... je suis pour la formation, de Mirezoku. Setiredawa sera donc devant et nous ouvrira la voie. Possédant des facultés précieuses pour le repérage il n'y a pas meilleur que lui au sein du groupe. Je serai derrière lui. Je me chargerai de regarder un peu partout et si Sirazna débusque quelques choses au loin, il pourra me faire un signe de main afin de me prévenir pour nous arrêter ou changer de direction. De ma position je servirai juste de relais afin de prévenir l'arrière du groupe. Je n'ai plus que des capacités assez réduites depuis que je suis dans ce monde, alors c'est tout ce que je peux faire afin d'assuré l'unité du groupe. Je peux malgré tout déstabiliser l'adversaire pour que la suite de la file puisse agir. Cette suite sera constituée de notre guide à protéger et de cheveux bleus à sa gauche qui grâce à ses sorts de flammes peut couvrir l'avant et l'arrière de la formation et du squelette à droite qui avec sa grande taille peux agir partout. Enfin, Mirotata fermera le groupe comme il l'a voulu. Il sera notre dernière force de frappe en cas d'attaque venant de l'avant, mais le premier si l'attaque vient de l'arrière. J'espère juste que tu as de quoi surveiller nos arrières. Donc on part sur cette formation ? Ah... Je suis d'accord pour rester groupé. Donc cher brun, ce que tu viens de dire qui vaut pour nous vaut aussi pour toi. Tente pas de leur barrer la route seul. Si t'es plus, là on aura plus personne afin de nous ouvrir la voie."

C'était un long discours, mais la fine lame était étonnée. Il trouvait que le jeune était intelligent. Le sac d'os se mit à droite du môme. Il comptait bien protéger le petit coute que coute. Le groupe marcha le long du village pour atteindre la grotte. Au loin on pouvait voir de plus en plus de fumée qui se dégageait du champ de bataille. On pouvait entendre aussi les cris des personnes qui agonisaient par les lames de leur ennemie. Cela rendait Brook très triste, car la mort lui fessait rappeler le premier équipage qu'il avait avec lequel il avait périe. Tout d'un coup, le vieux cria pour nous alerter qu'un énorme rocher était en train de tomber sur eux. Grâce à sa souplesse, le bretteur l'esquiva de peu. Il soupira un bon coup. C'était vraiment moins une. Si le vieux n'avait pas réagi à temps, il serait tous écrasé à l'heure actuelle. Le squelette ambulant regarda autour de lui. Tout le monde allaient bien. Soudain le loup-garou siffla et pointa du doigt un groupe hostile qui foncer droit sur eux. Le conflit allait être inévitable. Le lycan prit les devant et rejoint le vieux en avant-garde pour stopper l'ennemie. Aladdin utilisa sa magie pour envoyer une boule de feu sur un ennemie pour le déconcentrer. Le sabreur trouvait que c'était une belle initiative de sa part. Brook décida de sortir son épée et de rester au coter du guide pour le protéger d'une attaque

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 426
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 1:56


• Rage •


Un cri de joie retenti dans les rangs alliés quand ils virent les rochés écrasés l’armée ennemie, particulièrement celle du centre qui avait fait subir beaucoup plus de perte que les deux autres. Quatre Onis était tombés dans ce bombardement et il n’allait pas s’arrêter sur une aussi bonne lancée.

« Rechargez les catapultes ! »

Il fit ensuite venir un des soldats.

« Rend toi a la position de la catapulte du centre et dit lui de soutenir les points Nord et Sud »

En regardant le soldat courir dans l’enceinte du village Schneiden sourit en pensant que finalement tout pouvait s’arranger. Quel ne fut pas sa surprise lorsqu’il se retourna pour voir émerger de la fumée dégageant des ponts une marée d’ennemis se dirigeant vers ses positions. Encore plus inquiétant, en tête se trouvait un Oni qui avait pris tous les autres de vitesse et ne se trouvait qu’a quelque mètre de lui. Il savait qu’il allait payer son inattention, il le savait… mais il n’aurait jamais pensé que cela serais de cette façon-là.  

~Musique~

Deux de ses soldats essayèrent de s’interposer entre lui et le géant, un jeune homme qui semblait a peine sorti de l’âge adulte et une jeune femme d’âge mature qui avait l’âge d’être une mère de famille. Il sentit la panique l’envahir, que faisaient-ils ici ? Ils devaient tenir leur position dans les rangs, derrière lui ! Il tendit alors les bras vers eux pour essayer de les attirer en arrière.

« NON ! ECAR- »

Le monde semblait bouger au ralentit alors qu’il vit l’énorme poing du géant se diriger vers le corps frêle des deux villageois, ceux dont il avait pris la résolution de protéger coute que coute. Il pouvait voir le coin de l’œil des deux personnes qui avaient pris la décision de le protéger l’observer avec chaleur et admiration. Puis le temps reprit son cours. Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu‘il vit le poing de l’immense créature s’abattre sur le jeune homme et la femme se trouvant devant lui, ce qui les envoya valser sur les côtés de leur emplacement, telles des poupées désarticulés. Schneiden resta immobile, la main toujours lever devant soi et les yeux grands ouverts. Dans sa tête se rejouait inlassablement les cris de douleurs de ses protecteurs alors qu’ils sentaient la masse du poing s’abattre sur leurs corps. Ce qui le fit sortir de sa léthargie fut les pleurs de ses compagnons. Il baissa la tête et parla d’une voix dangereusement basse.

« Qu’est-ce que vous faites… Allez les récupérez et envoyez les à la division de soin… »

Il senti tout son corps bruler, sa raison s’obscurcissait et son cœur tambourinait avec puissance. Il avait déjà ressenti ce sentiment. Où avait-il déjà ressenti ça ? Oh, il se rappelait. C’était avec l’élu dénommer Zayro. Haine, c’était de la pure rage qu’il ressentait. Une aura meurtrière s’échappait de lui et sans doute une des conséquences de sa maîtrise spatial, l’espace autour de lui semblait se déformer, comme si elle réagissait à sa rage. Lorsqu’il leva les yeux, son regard n’avait rien à envier à celui de Seryu. Son coté fou avait refait surface.

« C’est un ordre ! Ne touchez pas aux géants ! Ils sont à moi~ ! »

Que ce soit par inquiétude pour leur vie ou simple pulsions destructrice, on ne le saura jamais. Tout ce qui était sûr c’était qu’il allait tuer tous ces Onis. Il poussa un hurlement de colère et sauta en direction de l’Oni en face de lui dans la tentative de lui infligé un coup de pied au niveau du thorax. Il allait les tuer, tous !


____________________

*Recharge des catapultes Nord-Ouest, Sud-Ouest et Centrale
*Catapulte du Centre libérée pour soutient Nord et Sud
*Rapatriement des deux villageois blessés ou morts
*Ordre donné à la division Ouest : Ne pas s'approcher des Onis
*Schneiden saute vers l'Onis et tente de le donner un coup de pied au niveau du thorax




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 3:10



La troupe était en route vers la grotte où devait se situer la mystérieuse relique qui permettait de ranimer le dieu serpent. Chaque individu du groupe était là pour des raisons différentes et une fois la quête terminé et la relique entre leur main, qu’allaient-ils faire? Mizoku désirait détruire la relique pour éviter la renaissance du Dieu, alors que d’autre avant d’autre ambition concernant le bijou. Cela risquerait de créer des conflits, mais il ne fallait pas pensé à ça. Il y avait des événements plus troublant encore qui se préparait. La guerre qui explosa en Kokota fit vibrer le sol, mais cela ne dérangeait pas trop le vieux qui était habitué au guerre dévastatrice et meurtrière. Il en avait vécu plusieurs au courant de sa vie, dont une quand il avait 20 ans.

Le vieux avait quelques difficultés à suivre les pas rapide de la troupe. Sa jambe le faisait souffrir et il devait boiter pour arriver à endurer la douleur qui l’élançait dans la cuisse. Il avait des courbatures dans tout le corps. Il ne s’était pas attendu à ressentir les effets secondaires aussi rapidement de son combat contre Zayro. Il parvint quand même à apercevoir l’immense rocher qui était catapulté vers la troupe.


- Un rocher! Cria-t-il.

Il avait accéléré le pas malgré la douleur pour attraper l'adolescent par le col de son chandail et le tirer vers l’arrière pour lui faire éviter l’explosion du rocher qui atterri au sol. Le choc projeta les deux individus sur le sol, mais l’adolescent n’avait rien de grave. Contrairement au vieux qui en avait eut le souffle coupé. Il se releva avec l’aide de l’adolescent et il enleva la poussière qui le recouvrait. Il se massa l’épaule et leva les yeux vers Serizawa qui s’était rapproché en ordonnant au autre membre du groupe de se préparer au combat. Mizoku n’avait pas encore tout compris jusqu’à ce qu’il se retourne et qu’il aperçoive des Oni approcher ainsi qu’une troupe de soldat. S’il avait été plus jeune, il aurait déjà foncé dans le combat, mais cette fois, le vieux désirait une chose, protéger ces coéquipiers et éviter de faire des morts inutiles. Remarquant Serizawa fonçant directement vers celui qui semblait avoir invoquer les Oni, le vieux constata que le loup serait rapidement submergé par l’armée. Il composa une série de signe avec ses mains et visa Serizawa avec le plat de sa main qu’il fit bouger de gauche à droite. Le loup pouvait ressentir une aura l’entourer et ainsi le protéger au cas où qu’il se ferait attaquer par surprise.


- Je vais m’avancer pour intercepté l’ennemi et les tenir à distance… Aladdin, je te fais confiance pour nous couvrir avec tes boules de feu moi et Serizawa. Brook … je te laisse la protection de Tsumi. Haiji … arrête tes enfantillages … nous sommes en guerre, le temps n’est plus à la rigolade. Nous devons être concentré si nous voulons que Tsumi survive. Il est notre priorité.

Il boita vers la zone de combat. Les autres membres présents pouvaient apercevoir la faiblesse du vieillard qui arrivait à peine à marcher et à se tenir debout. On avait presque l’impression que le vieux partait directement à la tombe, comme si c’était son dernier combat pour l’humanité. Une aura blanche entoura Mizoku, son sceau brillait de plus en plus fort et ses poings s’entourèrent d’une énergie blanche comme si c’était des flammes blanches, il accéléra le pas jusqu’à courir / boiter vers les premiers soldats qui l’atteignaient, il leva le poing, prêt au combat.

----------------------
Mizoku: PV 480 / MANA 540

Technique passif:
Spoiler:
 

Action:
Spoiler:
 

Stat
Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 695
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 14:38



Un léger imprévu
1
Les choses se passaient plutôt bien. La première ligne tenait bon et les catapultes avaient réussi à éliminé les onis. Elle n'aurait pas besoin d'appeler des renforts à ce rythme. Elle pourrait même venir soutenir ses compagnons. Mais à peine cette pensée rassurante se termina qu'elle aperçut sur son radar un point se délacer à grande vitesse vers leur position. Après un coup d'oeil, elle vit l'oni qui fonçait vers eux avec toute la rage du monde sur son visage. Il était blessé, mais bien vivant. Il s'étais certainement relevé après avoir pris le tir de catapulte. C'étais mauvais, en voulant se débarrassé d'une menace, elle avait accéléré celle-ci. Au moins, il piétinait ses propres troupes sur son passage. Elle devrait s'en occuper, mais elle préférait assurer ses arrières.

"Cavalier ! Partez vers les troupes de réserves et ramenez ici l'un des magiciens !"

Pendant qu'il s'exécutait, elle s'apprêtait à s'occuper l'oni quand de nouveaux points apparurent proche d'elle et des troupes, 5 pour être précis. C'étaient les hommes masqués de tout à l'heure. Ils étaient apparus derrière leurs lignes comme par enchantement. Les enfoirés ! Ce n'était donc ni des guerriers, ni des mages, mais les deux à la fois. De plus, ils semblaient agiles et puissants. Si rein était fait, ils finiraient par désorganisé leur formation. Malheureusement, elle ne pouvait pas intervenir tout de suite. L'oni enragé était une menace plus grande encore, à même de briser complètement la ligne de défense. C'est pourquoi, tout en courant vers un des bâtiment proche, elle hurla ses ordres à pleins poumons.

"Lignes arrières ! Cinq ennemis derrière vous ! Encerclez-les et ne les laissez pas bouger comme ils veulent !!"

Ils étaient agiles et rapide. En les encerclant, cela réduirait leur possibilité de mouvement et donc leur efficacité. Elle était consciente que ce ne serait sans doute pas suffisant pour les tuer, mais ça lui donnerait un peu de temps. De plus, elle avait bien choisi ses mots. En s'adressant aux lignes arrières uniquement et en donnant le nombre exacte d'ennemis, elle évitait que les soldats pensent à une brèche d'un des autres postes de défense. Il lui fallait maintenant s'occuper rapidement de l'oni. En quelques bonds, elle se plaça sur le toit d'un des bâtiments à sa gauche. Après cela, elle détacha ses prothèses pour laisser apparaître les fusils cachés dans ses bras. Elle ne pourrait probablement pas l'achevé d'un seul tir, mais elle pouvait le ralentir. Elle visa les jambes de l'oni et tira. Ce dernier trébucha. Peut-être l'avait-elle touché ? Ou peut-être que c'était juste la surprise qui lui avait fait perdre l'équilibre et qu'il allait se relevé. Elle ne pouvait pas savoir, mais elle ne pouvait rien faire de plus, l'oni étant maintenant à terre, au milieu des troupes de la secte. Elle rattacha ses membres et tourna son regard vers les masqués qui se battaient contre ses hommes. C'étaient maintenant à eux de subir son courroux.


__________


*Recharge des catapultes Nord-Est et Sud-Est.
*Le Cavalier part chercher un des magiciens de réserve.
*Les lignes arrières encerclent les masqués et tentent de réduire leur mouvements et leur efficacité.
*Seryu tire dans les jambes de l'oni enragé.

Stats:
 

Actions:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 19:32



Expérience spéciale 2 :
Affrontement avec l'ennemi


Avant de partir le squelette m'informa de ses capacités , il était donc une fine lame capable lancer des sortilèges grâce à la musique et... il serait revenu d'entre les morts  ? Il fallait vraiment que je traite avec lui plus tard... Nous nous déplacions donc vers notre destination en formation autour de notre guide. Pendant notre avancé je pus constater que l'ambiance n'était plus la même, nous étions seul vers notre destin. Soudain, Mifazawa nous prévint d'un rocher qui nous arrivait dessus. Grâce à lui nous avions tous pu éviter le projectile avec plus ou moins de difficultés. En reprenant notre route, il fallut peu de temps à Simarada pour repérer l'ennemi. Il prit les devant et donna quelques directives aux groupe pour préparer l'affrontement qu'il disait inévitable. Avant de se lancer sur l'adversaire, il m'annonça que je pourrai voir ses aptitudes aux combats. Un groupe d'ennemi fit son apparition avec un homme masqué qui semblait se démarquer des autres. Le vieux se positionna devant avec Serinana et Aladdin qui les couvrait. Le squelette qui s'appelait Badook resta en retrait près de notre guide. En allant de l'avant le vieux m'annonça d'arrêter mes enfantillages. Faire l'enfant ? D'accord. Mais un homme n'étant plus en possession de tous ses moyens se lançant au combat n'est-il pas plus enfantin ? En effet il boitait mais était prêt à se lancer au combat entouré d'un étrange halo blanc. Je plaçai ma main dans ma poche tenant mon Eureka prêt à agir si ça tourne mal.

<< Je veux bien que notre guide survive, mais si vous mourrez tous, il mourra aussi. Après qu'on se soit occupé d'eux, j'aimerai voire ta jambe. Malgré mes enfantillages, je reste médecin. >>



Bon j'avais pas trop le temps aujourd'hui d'où mon post désolé ^^

Action lors du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 20:46

Tour 5: Des combats par défi et pour survivre


" C’est tout mon corps qui pleure
De ces larmes silencieuses
La souffrance de mon âme
Eternel convalescent, je suis."

Le message continue à résonner étrangement dans vos esprits, et se fait de plus en plus distinct, à croire que vous devenez fou


Fuyu:

Rhada:  Que de surprises vous réservez à votre auditoire, alors que le cosmos t'entoure aussi noir et sombre que les ténèbres des Enfers. Usant de ce pouvoir tu envois ton attaque à la suite même du Kikoha de Piccolo qui fut arrêter sous vos yeux.

Néanmoins, alors que les créatures aperçoivent, quelques secondes trop tard, ton attaque en essayant de l'éviter, l'une d'elle se la prend de plein fouet. Elle pousse un cri de douleur, genou au sol.

Vous venez de porter un coup fatidique, semble-t-il! Mais l'adversaire n'est pas hors d'état de nuire, au contraire. D'un coup d'œil, tu peux voir les hommes autour de toi sourire. Le sol tremble légèrement, et face à toi la créature blessée est entourée d'une aura verdâtre et rouge. Aussitôt, elle disparait de ton champs de vision, pour apparaitre devant toi, effroyable vision d'horreur! Tu as réussis à prévoir le coup et vous protège tous les deux de l'attaque, vous ne subissez donc aucun dégâts, mis à part qu'au vu de la puissance bestiale du monstre au masque, vous êtes propulsés sur plusieurs mètres tous les deux!
Sans aucun doute, vous pouvez dire qu'elle est passée en une étrange phase de furie...

Piccolo: Il n'est pas très étonnant pour un guerrier de ta trempe, que de reprendre rapidement le combat, malgré l'attaque sournoise dont tu as été la victime!
Avec les réflexes, que tu as tu te retrouves au côté de ton allié, tout en envoyant une boule d'énergie aux pieds de vos deux ennemis. Non, sans un regard de surprise des spectateurs!

La boule d'énergie filant droit sur tes ennemis pour les exterminer, ce qui aurait pu marché. Malheureusement les créatures ont plus d'un tour dans leur sac. Car alors que la boule allait exploser à leurs pieds, elle fut comme arrêter net par une force invisible. Flottant dans les airs simplement figé, sous les yeux des masqués, qui tournèrent à nouveau la tête sur le côté comme des animaux! Ton attaque fut tout simplement arrêter, avant de disparaitre, aussi simplement...Bel essai mais non fructueux!

Zayro:  L'homme t'écoute attentivement, mais n'omet aucun son. Un simple sourire étire les traits de son visage, que tu peux voir à travers son masque. Il attend patiemment tes paroles, avant d'effacer ce rictus. Son regard ne quitte pas le combat qui se déroule devant ses yeux, imperturbable. Puis finalement il répond à quelque paroles:

-Je n'ai jamais dis ni insulté notre chef en le comparant à un vulgaire Dieu! Toute chose a une fin, même les Dieux de ce monde! Nous nous moquons des royaumes, mais seul notre chef à son mot à dire, pour cela nous pouvons accepter un entretien. Peut être que des élus, l'intéresseront!


Mais alors que tu t'emportes, en devenant plus expéditive, ton interlocuteur, se tourne lentement vers toi, sans montrer aucun signe d'agression ne de combat, il déploie toute son aura autour de toi, implacable et suffocante. Tu peux ressentir qu'il est plus puissant que toi, et que si combat a lieu tu n'es pas sure de l'emporter, surtout seul. Heureusement, il ne désire pas combattre, c'est une simple somation.

-Je n'accepte aucun ordre! Et je vous le dis et vous le répète, je vous offre l'opportunité de rencontrer notre chef, après ce défi! Que direz votre roi, si vous tentiez quoique se soit contre nous? Sul Hei n'est pas patient et n'accepte pas les échecs!

Votre confiance pourrait être mis à bas, car la mort n'est pas ma finalité en ce jour!


L'atmosphère est tout d'un coup beaucoup plus tendu, et les hommes s'écartent légèrement de vous deux, mis à part le jeune homme plus innocent et curieux que le reste du groupe!

Votre groupe:
Le combat fait rage entre les créatures masquées, Piccolo et le chevalier noir. Peu à peu vous comprenez les capacités de vos ennemis: La téléportation, un étrange bouclier invisible ou pouvoir psychique - qu'elle ne peut utiliser que tous les X temps- et lorsqu'elle se sent acculée et blessée, une phase de furie, augmentant exponentiellement sa vitesse, sa force et son habilité. Autant dire qu'il faut s'en débarrasser rapidement.
Mais tous vous pouvez ressentir la puissante aura du capitaine déferlait sur le camp!

Seika:

Seryu: Les catapultes sont donc en recharge, alors que tu envois un messager demander un des deux magiciens en renfort, qui arrivera au prochain tour!

Et avant de régler le problème que fait L'oni, tu demandes au troupe arrière d'encercler les masqués, pour réduire leur champs d'action. Sans même regarder si ceci fonctionne, tu montes sur les toits, et tire sur l'oni qui s'effondre. Non seulement tu as ralenti sa course, mais surtout tu l'as tué. Les dégâts de la catapultes ont été plus conséquent que prévus, et L'oni tentait un derniers baroud d'honneur enragé, tes balles ont achevé la bête.

Mais déjà tu entends en dessous de toi, les cris d'agoni et de rage de tes soldats. Un bref coup d'œil et tu comprends ce qui s'y passe, pire tu comprends que tu as commis peut être une erreur. Car ces créatures ont le don de téléportation et tuent petit à petit les hommes qui les avaient encerclé dans un tourbillon de l'âme et d'ombre. Les plus expérimentés de tes recrues parviennent tout de même à en blesser deux, qui déclenche un pouvoir plus dévastateur encore, une véritable transe bestiale. Entouré d'une aura verdâtre et rougeâtre, ils deviennent plus rapide, plus fort... Un ennemi à tuer en un coup, car le risque en devient bien plus grand... Si tu n'interviens pas vite, tes lignes arrières vont se faire exterminer!


Schneider:  Ils n'ont pas besoin que tu leur dises pour que les hommes rechargent les catapultes, ils le font sans attendre. Alors que le cavalier part sous tes ordres libérer la catapulte du centre.
Tes hommes sont prit d'une grande tristesse, tant pour la perte de ses deux personnes, que pour ton comportement. Tu les as touché! Ils t'écoutent donc de ne pas intervenir sur les géants, sauf si ils les attaquent directement, ce qui sera fort possible. Tu te jettes dans la mêlée, provocant un coup de pieds violent sur ton ennemi, qui ne bronche pas, ou tout au plus un léger rictus d'une petite douleur. Autant dire que tu ne lui as pas fait bien mal...Et pire, il t'attrape entre ces deux grosses mains, te broyant un peu le corps, mais au lieu de te tuer, il te parle d'un langage sommaire:

- Toi. Colère. Car tuer Femme et Homme? Moi colère car vous tuer Frères! Vous être ennemis!


Incroyable mais vrai, ces animaux sauvages étaient aussi doué d'une conscience, ou bien était-ce le seul. Tu arrives tout de même à ressentir en lui la colère et une infime tristesse. Malheureusement c'est la guerre et tu ne peux t'arrêter à ça.

Fort heureusement Wao n'a pas écouté tes ordres, étant lui même un officier. Et avec une discrétion parfaite, il se fraye un chemin jusqu'à toi et les ennemis qui ont atteint tes hommes. Avec habilité, il tranche les tendons du monstre, qui s'écroule mais meurt avant même de toucher le sol, la gorge sectionnée par sa lame. Wao se tourne vers toi et malgré son âge, tu ressens une véritable maturité.

-Ne perd pas ton sang-froid, élu! Ses hommes ont besoin de vous et ce n'est pas dans les ténèbres que vous aurez les idées claires. Ne prenez pas de risques inconsidérés! Nous pleurerons leur mort quand nous aurons repoussé l'ennemi. Pensez à la vie qu'il vous ont donné pour vous, pour nous et chérissez leur souvenir!

Il faut réagir vite car les autres Onis arrivent portant des troncs d'arbre ou encore de rochers qu'ils se servent comme bouclier de fortune, allié à une véritable marée humaine de soldats. Alors que tes propre soldats sont déjà au prise avec la première vague arrivé pendant l'échauffourée avec l'Oni

[Perte de 10 PV]


Light: Absente ce tour, j'ai été prévenu!


Votre groupe:  

La guerre fait rage et vous pouvez entendre tout autour de vous les bruits de lutte et de douleurs. Néanmoins, vous parvenez à maintenir un semblant d'ordre, si on peut dire cela, puisque l'ennemi n'a pas brisé vos défense ni fait aucune brèche, un exploit en soit!

Mais la bataille devient de plus en plus difficile, et l'ennemi n'a certainement pas joué toutes ses cartes. Et surement teste t-il vos défenses!

La formation du sud, envoi un message en direction de Schneider, puis au tour prochain de Seryu, vous prévenant d'un fait plus qu'étrange. Dont Light assistera aussi de son côté:

L'ennemi au nord et au Sud, ne bouge toujours pas, mais au loin, une lumière aveuglante apparait, sans comprendre exactement ce que s'est, alors qu'au travers de la bataille les formations Nord et Sud, sont persuadés d'entendre des incantations ou ce qui s'y approche le plus. Malheureusement la source de lumière est bien trop éloigné pour voir quoique se soit.... Qu'est-ce que l'ennemi vous réserve encore!




Minshu:


Seri: Toi qui ne voulait pas jouer au leadeur, te voilà sans t'en rendre compte le chef tactique durant l'attaque. Choisissant l'attaque, à la fuite ou la défense, voyons si le dictons " la meilleure défense est l'attaque" est juste.

Tu pars à corps perdu dans la mêlée, sans voir les risques inconsidérés ni même connaitre les capacités de tes ennemis!

Ton attaque semble bonne, puisque tu passes sans difficultés le menu-fretin qui n'ont pas le temps de réagir, et la boule de feu te fait une bonne diversion pour les Onis, le temps de t'occuper de l'homme masqué! Pourtant celui-ci n'est pas dupe, et alors que la boule de feu, autant que ton attaque fonde sur lui...Il disparait comme par magie.

Et malheureusement, Les Onis ayant repris leur sens, t'attaquent.Autant tu parviens à éviter un coup, mais pas le deuxième qui t'assène un violent coup. Ton Hobo stroke, te permet de bloquer le plus gros de l'attaque, alors que la technique du vieux ninja absorbe le reste et ton bond en arrière de ne pas subir le reste.
Au moins tu as appris l'une des capacités de cet ennemi atypique, il peut se téléporter...

Spoiler:
 
[ Le bouclier possède encore 20 PV]

Aladdin:  Tu écoutes ton loup-favori et le soutiens dans son attaque. Ta technique est un franc succès, et joue à merveille son rôle de diversion, en plus d'anéantir deux trois soldats sur son passage.
Mais votre cible principale disparait avant que ton attaque ne l'atteigne...

Mizo:  Tu utilises ta technique, juste à temps, puisque tu vois l'attaque des deux Onis arrivaient sur ton camarade. Le bouclier prend un choc dévastateur mais tient encore bon, on peut dire que tu as sauvé ton frère d'arme.

Mais déjà tu es au prise avec les soldats-humain, quatre te tombent dessus, te visant directement de leur épée. As-tu vu que l'homme masqué s'était téléporté ou non, tu dois faire face à tes ennemis, 4 ennemis 4 attaques simultanées!

Brook: Tu te places donc devant Tsumi, votre guide, prêt à le protéger de n'importe quelle attaque qui pourrait venir. En toute logique ceci semble peu probable, puisque le loup prend la charge sur l'ennemi, et pourtant.... A mi-chemin entre toi et Seri, se matérialise l'homme au masque, qui sans perdre de temps, courent tel un animal vers vous deux, sortant d'étrange dagues primitives... Il sera sur vous sans tarder!

Haiji: Décidément, tes compagnons n'arrêtent pas de te charrier. Et tu n'as pas totalement tord de t'inquiéter pour l'ancêtre qui va au devant des ennemis, boitant. Tu essayes de l'interpeler, mais trop tard, il est déjà au prise avec l'ennemi.
Et toi même au côté de Brook et de votre Guide ne tarderait pas à l'être, puisque l'homme masqué apparait à quelques mètres devant toi, comme par magie pour se précipiter vers vous

Votre groupe:
Vous êtes plongé vous aussi dans un combat que vous n'avez pas demandé, mais c'est bien le loup qui amorce les hostilités au corps à corps, passant outre le petit groupe pour s'en prendre à l'homme masqué qui disparait. Alors que Mizoku est au prise avec un quatuor de soldats, et que Aladdin a reussi un instant à détourner l'attention et tuer 3 hommes par sa boule de feu.
Néanmoins et malgré la perte conséquente de ce petit groupe, le danger rôde avec plus d'ampleur sur vous. L'homme masqué se dirige vers le trio composé de Brook, Haiji et votre guide. Prendrait-il ce derniers en cible direct?

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 21:39

WUSS
COMET GET SOME

Un score direct ! Piccolo ne put s'empêcher de sourire un moment quand il put voir que le chevalier d'Hadès avait pu porté un coup direct. Non seulement car il put effectivement voir qu'ils étaient vunérables mais car il put voir une faiblesse.

Ces bêtes avaient une limite, vu comment ils avaient stoppés le Kikoha mais furent incapables de stopper un Kikoha. Notre cher Namek ne put que noter ceci, probablement la raison pour laquelle ils avaient cessés de se téléporter, ils avaient probablement une espèce de "limite "qui les empêchaient d'utiliser ces techniques en un temps donnés ! Combien de secondes, ça reste a voir mais en tout cas, il ne put que cesser cette interrogation quand il vit que le touché s'était relevé et avait doublé la cadence !

Ils furent propulsés en arrière mais ce n'était pas trop un problème car ils étaient protégés, l'armure du gardien était remarquable ! Toutefois, la vitesse de l'autre avait augmenté de façon terrifiante, tout comme sa force.

Il y a une limite de temps aux techniques qu'ils utilisent ! Nous devons essayer de frapper avec des attaques mortelles pour qu'ils ne se relèvent pas également ! Je vais tenter une occasion pour se faire mais préparons nous a un assaut de l'autre !

Le Namékien envoya son Kikoha encore une fois aux pieds de l'enragé, estimant que le délai ne s'était pas écoulé assez rapidement pour qu'ils utilisent cette capacité a nouveau ! Il avait également un autre plan en tête, y pensant tout en matérialisant un autre Kikoha dans sa main droite...

Mais avant...

La ferme Zayro !► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 

Sort : Double Kikoha : Une technique où deux balles d'énergies sont lancées pour plus de puissance en utilisant les deux mains. Une seule peut être utilisée mais il y aura un délai alors.
Niveau d'utilisation minimum : 10
Coût en mana : 30
Dégâts de base : 60 (15+ avec item)
Effet(s) : Inflige des dégâts magiques

Condition :
Vie : 395 (I think)
Mana : 450 (Ja ?)

*Piccolo informe son pote de l'enfer concernant une probable limite de temps et la nécessité de les buter pour que ce mode ne s'enclenche pas.
*Il ré-attaque en espérant que l'ennemi n'ait pas retrouvé la capacité.
*Charge un autre Kikoha

Action :
*Lancé du second Kikoha aux pieds de l'ennemi.
*En charge un autre
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 22:18



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

Pendant que la lutte verbale avait lieu entre, le sous chef du Nest et celui des masqués, la lutte entre boules d'energie, téléportation, coup à l'arme blanche et corps à corps, se poursuivait nettement de l'autre coté. Piccolo avait sans doute entendu l'ordre de Zayro, le chevalier aussi se débrouillait bien, il devait être fort une  fois sa pleine puissance revenue. Mais, forcé de constater, que la secte se débrouillait aussi, même si la plupart, avaient des comportement proche de l'animal, à gesticuler de la tête, de droite à gauche, comme le ferait un hiboux.

Une chose était sure, pour se débarrasser d'eux, le namek vu juste, les deux comparses allaient devoir liés leurs forces au combat, pour en venir à bout une fois pour toute. D'autant, que des choses curieuses apparaissaient. Entre cette forêt, et maintenant, le kikoha retenu par une force invisible, c'était sans compter sur une poésie psychique, qui apparaissait dés à présent dans le crâne des élus. Zayro avait entendu d'autres mots dans sa tête  tout à l'heure, mais bien trop faiblement pour y faire attention. Désormais, vu la structure des phrases employés, il était certain que ça ne venait pas de lui, mais que c'était un effet voulut des sectaires. Cela voulait dire plusieurs choses pour Jinn. Soit, l'un d'eux était télépathe et pouvait lire dans les pensées, comme y introduire une force, une envie, ou des mots, par le psychique. Soit, c'était leur chef, ici quelque part... Mais un truc clochait. Soudain, le type parla de nouveau, toujours aussi confiant. Il appuyait le fait, que le terme de dieu ou divinité, était presque une insulte, que même eux, n'étaient pas éternel. Qu'était ce qu'être Dieu alors ? Si ce n'était, être éternel ? Ou bien...  Sans doute n'avaient-t'ils pas la même valeur ici.


Les dieux de ce monde doivent êtres bien faibles, pour avoir si peu de considération.

La chose certaine, dans ce bien curieux entretien, était que le mec avait mal prit les propos, assez décisifs de Zayro. Il se plaça devant lui, pour contrer son aura, avec la sienne, elle était supérieure, c'était indéniable, il était plus puissant que Jinn, mais pas de beaucoup selon ses propres estimations. Toutefois, si un combat avait lieu, équitablement, alors il serait sans doute perdant, même s'il ne se l'avouait pas lui même. Lorsque ceci arriva, les gens s'écartèrent autour, presque comme pour laisser la place, à un nouveau duel, spirituel cette fois ci. Zayro ne bronchait pas, et fixait droit dans les yeux ce type masqué, il cachait bien son jeu le bougre. Mais alors que l'imposant et carré Jinn, allait faire quelque chose, il fût sorti de ses pensées par la remarque désobligeante de Piccolo.

La ferme Zayro !

La ferme Zayro ? Comment est ce qu'il avait pu croire, avoir le droit de dire ça ? Zayro cessa de fixer le type de la secte, pour se focaliser sur Piccolo, en le regardant combattre, et en analysant. Il remarqua aussi, ce petit enfant curieux, il faisait tâche dans ce cloaque, parmi la horde de barbares fanatiques, c'était presque comme s'il n'avait rien à faire là. Mais pour le moment, son attention resta sur le namek. Concentrant alors de l’énergie dans sa main, il ne pouvait pas laisser une telle remarque impunie. Ce n'était pas forcément parce-que sa fierté en avait prit un coup, mais c'était aussi, pour faire comprendre à ces zouaves affublés d'un masque, que l'erreur n'était pas toléré dans Fuyu. Approchant en marchant, dans le dos de Piccolo, calmement, Zayro ne retint pas vraiment son coup, et frappa dans la colonne vertébrale de l'alien, avec son pouvoir de compression atomique, autant dire qu'il n'y était pas allé mollo... Puis il s'arrêta un instant.

La prochaine fois que tu me manque de respect, je t’achève moi même. Dit-il en fixant l'homme vert.

Il s'avait que ça ne le tuerait pas, mais renforcerait sa haine à son égard. Et alors ? Au moins, il aurait de la haine à porter dans ce monde également, ça lui ferait une occupation. Le tout, était de montrer, que l'intransigeance était de mise. Zayro se tourna donc vers le type qui lui tenu tête tout a l'heure, et regarda l'enfant à coté. Pendant un instant, il fit quelques liens dans sa tête, et puis se rapprocha en marchant calmement du gamin, comme si précédemment, il ne c'était rien passé du tout.

"Ce gosse m'intrigue..." Pensa t'il

Il ajouta, tout en marchant.

Puisque j'ai perturbé le combat, je vais attendre, comme convenu.
_____

* Zayro blesse Piccolo  
* Zayro s'approche du gamin et accepte les conditions du sous chef masqué

1 action (avec pouvoir) :
Spoiler:
 

Piccolo 40 + 72 =  -112 pv Moi je perds 15 de mana




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mar 2 Déc - 23:12




Son plan ne s'était pas passé comme prévu. Son coup était calculé au milimètre, son attaque, inébranlable, cependant sa cible fit preuve d'une agilité impressionnante, disparaissant littéralement de devant le Lycan, perturbant son équilibre et le faisant tomber au sol. Le Lycan roula et se redressa d'un même geste juste à temps pour appercevoir un Oni abattre son bras directement dans sa direction. Un bond réflexe lui permet d'equiver la première attaque mais pas le coup du second Oni qui le toucha de plein fouet. Serizawa n'eut le temps que de faire un bon pour se mettre dans les airs, faussant le rapport de force pendant un moment. Avec ses bras, il amorti le choc, mouvement quasiment réflexe, pour se protéger, la magie de Mizoku fit le reste.
Le temps sembla s'allonger et le Lycan vécu ces quelques secondes comme plusieurs minutes. Le coup le projetta en arrière, il tomba sur ses pieds et glissa sur quelques mètres avant de s'arrêter. Là, il renifla instinctivement et repéra la trace de sa cible, très loin derrière lui, l'homme masqué qu'il prenait pour un invocateur était en réalité un combattant de type assassin. Sa téléportation, ou ce que le Lycan analyse comme tel dans le feu de l'action, lui permit de traverser la frontline pour attaquer directement le groupe de soutient, à savoir le guide, Haiji et Brook.

Le loup savait que Brook, en tant que bretteur, pouvait défendre le guide, mais au vu des capacités de cet adversaire, il ne savait pas si cela suffirait.



Ce n'était pas bon du tout. Devant lui se trouvait les Onis, immenses par leur poids le Lycan s'avait que l'agilité contre eux, tout du moins c'est ce qu'il pensait. Un rapide coup d'oeil en arrière lui permit de savoir que trois hommes restaient entre lui et Mizoku, en prise avec quatre adversaire. Même s'ils n'étaient que des portes-lames, ils restaient bien supérieur en nombre et la soirée ne faisait que commencer, il était temps de faire en sorte qu'elle puisse continuer...
Le Lycan ralentit sa respiration et ferma les yeux. Dans son esprit, ses deux sens principaux dessina une carte précise des éléments, des individus et même en étant masqué par un bruit de fond insondable, c'était suffisant pour tenter d'anticiper les actions adverses.
Les Onis allaient clairement le charger, probablement que les trois péons allaient lui bloquer la route, de plus, il ne pouvait espérer aucune aide, Mizoku étant en prise avec des hommes et le reste du groupe contre un adversaire qui s'annonçait corriace. Son attaque lui avait au moins apprit ça.
Il avait décidé.

Il se retourna vivement et d'un bond il rejoignit les trois hommes postés jusqu'à lors derrière lui. Le combat se déroula très vite. Pleurant de tout son corps, il fit pousser ses griffes une nouvelle fois et les attaqua. Un coup rapide dans la glotte du premier adversaire sans doute prit de court par la vélocité du loup. Il bloqua la sortie d'une lame d'un des soldats, fugace comme une larme et esquiva le coup du second guerrier. Un balayage rotatif du jeune homme désarma son assaillant et il attaqua rapidement d'un coup transversal et dans une rotation total du corps la gorge du pauvre péon qui n'eut pas le temps de dégainer et le Lycan termina son assaut penché sur le corps du dernier des soldats, celui qui trébucha sur la prise de Serizawa, sa gorge dans les crocs acérés de Serizawa. La souffrance du malheureux le gorgea de force alors que son âme, indicible et imprenable, quitta son corps pour s'élever dans la clameur de la bataille. La bête s'éveilla au contact du sang...


Le Lycan ouvrit les yeux et sourit. Cela ne dura qu'un instant, mais ses pensées étaient aussi précises qu'un fait.
Il chargea les gardes.


///

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 423
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 0:58

L'attaque de Piccolo intrigua fortement le dragon d'obsidienne qui, observait alors la boule d'énergie flotter dans les airs en direction du masqué avec la ferme intention d'exploser à ses pieds: à première vue, celui-ci ne faisait pas brûler de cosmos-énergie et le juge des enfers n'avait ressenti la puissance de son partenaire extraterrestre qu'au moment où celui-ci remplissait les paumes de ses mains de ses deux sphères de lumière... Sans aucun doute, ce n'était pas un combattant cosmique, était-ce une énergie d'un autre monde ? Pouvait-il lui aussi la maîtriser ? La question devra être posée quand le spectre et le démon auront terminé cette mission et seront rentrés saufs, du moins autant que possible pour que le juge le questionne sur l'origine de ses pouvoirs. Cependant, aussi intrigante que pouvait être sa technique, elle s'évapora dans les airs comme dévoré par une force inconnue sans la moindre explosion et surtout sans rien pour expliquer l'étrange phénomène... Hélas pour le masquer, ce qui avait englouti la sphère d'énergie ne put rien contre la lance de cosmos du spectre de la férocité: celle-ci le toucha en de multiple point tout en explosant en des dizaines de carreaux cosmiques, soulevant le masquait au-dessus du sol pour le faire voler sur quelque mètre.

N'esquissant aucun sourire a la vision de l'un de ses hommes s'écroulant, Rhadamanthys se demandait si c'était le fait d'avoir arrêté l'attaque du Namekien qui avait permis à la sienne de l'atteindre... Et fut brutalement arraché à ses pensées quand la forme se redressa à une vitesse ahurissante pour venir à lui sans toutefois réussir à les toucher: levant l'une de ses ailes en barrage entre lui et l'humain masqué, le juge des enfers bloqua l'attaque mais fut tout de même repoussé en arrière, ses pieds creusant de profonds sillons sur les mètres qu'il avait parcouru de force par le choc de l'impact. Ravalant un grognement a l'idée de s'être fait repousser de la sorte, le juge concentra de nouveau son cosmos entre les doigts de sa main droite tout en glissant à l'opposé de Piccolo afin de viser cet être masqué d'un angle différent de celui du guerrier vert: même s'il était devenu plus rapide, il ne pourrait pas s'amuser a éviter de nouveau leurs deux attaques, pensait-il tout en acquiesçant aux paroles de son camarade.

" Écrasons d'abord ce cafard masqué ensuite, on réglera son compte a l'autre ! Ils n'attaquent pas en même temps alors il faut faire pression sur celui qu'on a déjà blessé."

Fit le Spectre avant de jeter une nouvelle fois son "châtiment" sur le mortel dans une direction où sa lance une fois séparé en dizaine de pieux cosmique, ne risquerait pas de toucher Piccolo si ce dernier s'amusait à se téléporter de nouveau. Cependant, ce ne fut pas lui qui portât l'attaque qui vint frapper le géant vert dans le dos: c'était Zayro qui avait attaqué Piccolo par derrière. Écarquillant les yeux sur la scéne devant, le juge déploya ses ailes et fonça alors vers son camarade blessé dans un battement d'aile: c'était une occasion unique pour les deux masqués de s'en prendre a son coéquipier. Il ne leurs laisserait pas le temps de venir profiter de sa faiblesse passagère et il lui fallait le défendre au risque de se retrouver tout seul face à ses deux énergumènes.

Citation :
Récap des Techniques et des Stats
Spoiler:
 

* Rhadamanthys utilise "Chatiment" contre l'adversaire sur lequel Piccolo lance son Kikoha

*Rhadamanthys se prépare a intercepter le prochain qui tentera de prend son coéquipier par surprise [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 1:09

Le vieux prit par au combat. Brook craignait qu'il ne puisse pas résister à cause de son vieil âge. Cependant, Haiji précisa au groupe qu'il était médecin au cas il devrait soigner des blessures. Ceci était déjà un bon point. Serizawa fonçait sur l'homme masqué et ses soldats. Les boules de feu d'Aladdin avaient bien joué son rôle en déstabilisant les adversaires. Malheureusement, l'homme au masque disparut comme par magie. Le bretteur se demanda ou il pouvait bien être et comment il avait eu le pouvoir de ce téléporter. Ferait-il partie d'un clan d'assassin entrainer. Le sabreur était sur ses gardes, prêt à riposter au cas ou l'adversaire attaquerait. L'ennemie fit son apparition à mi-chemin entre serizawa et lui-même. Il fonça droit sur eux. Tsumi serait-il leur cible. Quoi qu'il en soit, il devait protéger le guide. L'épéiste était légèrement surpris que son ennemie fonce sur lui sans réfléchir. Cependant, il sous-estimer la fine lame. Brook savait qu'il devait le prendre par surprise et le toucher avant qu'il se téléporte. Il avait justement une solution à ce problème. Il allait utiliser sa souplesse combiner à sa rapidité pour l'attaque par surprise.

"je te laisserai pas toucher un seul cheveux de notre guide tu entend"

Le bretteur attendait encore un peu qu'il s’approche. Une foie arriver à une bonne distance, le sabreur donna un coup de sabre au niveau de la taille de l'homme masqué. Il l'avait attaqué à une vitesse assez incroyable et par surprise pour éviter qu'il se téléporte à nouveau. Tout ceci grâce à sa souplesse et au fait que sa soit un poids plume

spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 3:38



Il ne restait que quelques mètres pour que le vieux atteigne la troupe de soldat armée, par contre, il se retrouva en mauvaise posture quand trois autres soldats se positionnèrent en arc de cercle devant le vieux qui ne pouvait désormais plus s’arrêter sans risquer de se faire transpercer par les épées sorties des soldats. Son pied droit toucha le sol. Il appuya fortement la pointe de ses pieds dans l’herbe et plia le genou pour ce donner un élan et lui permettre de rejoindre les airs et esquiver les épées qui s’entrechoquèrent entre elles. Une douleur aigu lui traversa la jambe jusqu’au genou. Il grogna de douleur, mais tenta de ne pas se laissé déséquilibré par sa blessure. Il atterri derrière les soldats. Quand ses pieds touchèrent le sol, la douleur devint encore plus forte au point qu’il déposa son genou droit sur le sol.

« Je ne suis plus aussi agile que par le passé … cette blessure… elle m’handicape trop…» Pensa-t-il en haletant de douleur.

Il tourna les yeux vers Serizawa pour voir qu’il ne s’occupait plus de l’adversaire qui semblait avoir invoquer les Oni. Il n’avait pas le temps de réfléchir plus longtemps à la situation. Malgré la douleur, il s’obligea à faire une rotation de 180 degré. Sa jambe gauche allongée, il tenta de frapper deux des guerriers dans les tibias pour les faire tomber au sol. Ensuite, alors que les deux autres guerriers se retourneront sans doute vers Mizoku, celui-ci appuya sur sa jambe endolori pour se soulever et tenta de frapper avec ces deux paumes de main les deux derniers guerriers dans le menton pour les faire basculer sur le sol. Son pied gauche fit un mouvement vers l’avant, permettant au vieux de se maintenir en équilibre et à rester debout. Il leva la tête pour apercevoir le premier adversaire de Serizawa qui s’était élancé vers le petit groupe éloigné. Les pupilles dans son regard rétrécir de peur. De la sueur ruisselait sur son visage ridé. Haiji, Brook et Aladdin parviendront-ils à arrêter l’assassin. Mizoku craignait le pire, il imaginait déjà la tactique de l’assassin à pouvoir se téléporter pour atterrir derrière le guide et le tuer voir le capturer. Les trois autres avaient-ils pensé à la même possibilité? Mizoku déposa ses deux doigts devant lui comme le font les ninjas du Yuukan. Il tenta de créer un bouclier autour du guide pour le protéger, mais une douleur encore plus forte le surpris au poumon. Du sang s’échappa de sa bouche et sans pouvoir se contrôler vomi du sang dans l’herbe. Une toux rauque et grasse l’empêchait de se concentrer. Il fit quelques pas vers l’avant en dépassant les soldats et tomba a genou sur le sol.


« Pourquoi maintenant …»

Il leva la tête vers le groupe d’Aladdin, Haiji et Brook, puis tourna la tête pour apercevoir les autres soldats et les deux Oni qui approchaient de sa position et de celle de Serizawa. Les yeux apeurés du vieux se détendirent tranquillement. Il reprit un air serein tout à coup. L’énergie qui l’entourait se dissipa dans l’air, mais son sceau était toujours activé et une force étrange semblait se dégagé du vieux qui reprenait lentement ses esprits.

« Ne laisse pas la colère t’emporter Mizo … »

« Ne t’inquiète pas … »

- Tu es là pour me contenir.

- Tu es là pour me contenir.

----------------------------------------
Action 1:
Spoiler:
 

Action 2:
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 426
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 9:30


• Réalisation •


Il savait que l’Oni était fort, il le savait. Mais il n’aurait jamais pensé qu’il l’était à ce point. Non, avec le recul il aurait compris que ce n’était pas l’Onis qui était incroyablement puissant, c’était lui qui était indéniablement trop faible. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il vit son coup de pied accueillir par un léger rictus du géant. Schneiden tenta une technique d’évasion mais le démon ne l’entendit pas de cette oreille. Ce dernier saisit brusquement son corps toujours en l’air et le rapprocha de sa tête. Il pouvait sentir ses os craquer sous la poigne puissante de la bête mais malgré cela il garda son regard féroce sans montrer un seul signe de douleur. Il allait commencer à se débattre avant d’écarquiller les yeux en entendant la voix rauque et profonde du monstre en face de lui.

« Toi. Colère. Car tuer Femme et Homme? Moi colère car vous tuer Frères! Vous être ennemis! »

Cette chose savait parler ? Un flash lui vint en tête, un autre massacre. Etait-ce une cruelle plaisanterie de la part des dieux ? Il pouvait sentir ses forces se drainer face à son passé qui commençait à refaire surface. L’Oni ouvrit sa bouche pour prononcer d’autres mots mais il eut bougé ses lèvres qu’un déclic se fit entendre et une gerbe massive de sang jaillissait de sa gorge. Il se sentit libérer de l’emprise de la bête et tomba à ses pieds, le géant quant à lui s’écroula mort. En levant les yeux Schneiden aperçut Wao, le toisant avec respect et tristesse. Il lui tendit sa main et lui dit les mots qui le ramenèrent à la raison. Qu’est-ce qu’il faisait !? Ce n’était pas le moment de se perdre dans sa rage de manière irresponsable. Il se claqua la tête et prit la main de la jeune recru pour se relever.

Lorsqu’il fut ramené sur ses pieds il posa un regard attentif sur Wao. Oui, comme il l’avait senti auparavant, cette enfant sera un jour un grand homme. Il n’eut pas le loisir de continuer sur cette lancée lorsqu’il vit ses hommes engagé la vague d’ennemi rescapé du premier tir de catapulte. Il devait agir vite. Alors qu’il s’apprêtait à partir en aide à ses troupes, un messager vint l’informer d’évènements inquiétants se déroulant au Sud et au Nord. Une lumière et des incantations ? Qu’est-ce qu’ils prepar-


~Musique~ (Conseillée)


Schneiden écarquilla grand les yeux lorsqu’il senti quelque chose via sa conscience spatiale. Cette sensation… Au Nord et au Sud de Kokota… Un air inquiet vint se marquer profondément sur son visage. Il connaissait que trop bien cette sensation et si il avait vu juste, ils allaient se faire exterminer si ils n’agissaient pas maintenant. Il hurla ses prochains ordres pour que tous ses alliés entendent.

« Wao ! Prend la moitié des hommes avec toi et fonce au centre ! Prépare-toi à venir en renfort au côté Nord et Sud ! »

Il vit l’incompréhension et une certaine réticence de la part de ceux qui avaient déjà terrasser leurs ennemies. Schneiden grogna, il n’avait pas le temps.

« Ecoutez ! Si je ne me trompe pas ils utilisent une des branches de ma capacité ! ILS VONT SE TELEPORTER A L’INTERIEUR DE LA VILLE ! »

Petit à petit, le regard de désespoir qu’ils eurent aux premières secondes de l’annonce se transforma en rage de protéger. Un par les yeux de chacun se fit habiter par une férocité sauvage. Un animal voyant sa famille être en danger était plus redoutable qu’un animal reclus dans ses retranchés. Il vit Wao avec un regard incroyablement ardent et du le stopper pour qu’il ne fonce pas directement vers le village. Schneiden saisit alors le sabre de la jeune recru en lui lançant un petit sourire.

« Je t’emprunte ça si ça ne te gêne pas, après la bataille tu viendras le récupérer en main propre »  

Le message était clair. Reste en vie et vient récupérer ton arme a la fin de cette bataille. Il ne s’inquiétait pas trop pour lui, si besoin est-il pourra se servir dans l’armurerie de la ville. Il se retourna pour faire face à ses ennemies et vit qu’une autre vague d’ennemies et d’Onis s’approchaient du pont.

« Parfait »

Les catapultes devraient avoir fini de recharger à l’heure qu’il est. Il leva pour la seconde fois la main.

« Catapultes ! Visées le pont ! Catapulte Nord-Ouest vers le milieu ! Catapulte Sud-Ouest vers le début du pont coté ennemie ! »

Il attendit que la marée d’ennemie approche le milieu du pont pour abattre une deuxième fois son bras vers l’avant.

« FEU ! »

Il vit les pierres virevolté au-dessus de sa tête en avant de s’élancer vers le champ de bataille, sabre en main.

« Division Ouest ! Tenez vos positions ! Nous ne laisserons pas un seul de ces monstres touchés le moindre cheveu de nos êtres chers ! »


____________________

*Ordonne le repli de Wao et une partie de la division Ouest pour pouvoir servir de renfort au point Sud et Nord si besoin est
*Catapulte Nord-Ouest tire au milieu du pont
*Catapulte Sud-Ouest tire au début du pont coté ennemie
*Derniers mots d'encouragements
*Schneiden se lance dans la bataille







Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 695
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 12:31



La colère de Seryu
1
L'oni tomba sous ses tirs. Et il ne fit pas que trébucher, il était mort. Cela pourrait être une bonne nouvelle, mais Seryu comprit ce que ça voulait dire. La catapulte l'avait déjà amoché. Les défenseurs auraient certainement pu le tuer sans son aide. Elle avait fait une erreur. Et des honnête gens allaient le payer de leurs vies. C'est avec un mauvais pressentiment qu'elle se retourna vers le combat contre les masqués. Et ce qu'elle vit ne lui plaisait pas du tout. Les champions ennemis usaient de leur téléportation pour déborder les soldats. De plus, deux avaient été bléssés et étaient entrer dans une sorte de rage berserk, par magie.

Une colère sourde commença à l'envahir. Elle avait fait une erreur ! Ces enfoirés usaient de tous les moyens pour commettre leurs atrocités et à cause de cela, des vies étaient perdus. Le mal ne reculait devant rien. Cela ne devait plus durer !


"Koro !"

Elle sauta du toit. Evidemment, Koro la connaissait par coeur et il avait parfaitement compris ce qu'elle voulait. Pendant qu'elle sautait, il avala juste à temps son radar, pour le remplacer par son bras original. Elle n'aurait pas besoin du radar pour ce qu'elle s'apprêtait à faire. Elle avait du mal à penser à autre chose, de toute façon. Lorsqu'elle toucha terre, elle se dirigea immédiatement vers l'ennemi. Mais avant que la colère ne l'envahisse complètement, elle réussit à se souvenir que les catapultes devaient être rechargés. Tout en courant, elle s'adressa à l'un des soldats à l'écart du combat. Elle n'avais pas le temps de donner l'ordre elle-même.

"Toi ! Fais passer le message aux catapultes ! Qu'elles tirent sur les lignes arrières ennemis !!"

Ce fut le dernier ordre tactique qu'elle put donner pour le moment. La rage s'était maintenant totalement emparé d'elle. Tandis qu'elle se rapprochait dangereusement du combat, elle se tourna vers ses ennemis et son visage avait changé. La frustration d'avoir commis une erreur, son désir de justice, sa rage envers ses ennemis. Ces émotions se voyaient clairement sur son visage. Elle avait envie de tuer et ça se voyait ! Si les masqués blessés étaient probablement trop absorbés par leur transe pour s'en préoccuper, les trois autres auraient sûrement peur en voyant son visage de tueuse.

"Quand à vous....CREVEZ !!!!"

D'un dernier bond, elle asséna un coup de pied dévastateur sur le crâne de l'un des enragés, avant de d'enchaîner immédiatement sur un puissant coup de poing dans le plexus solaire de l'autre, les envoyant tout les deux sur quelques mètres mètres. Malgré sa rage, elle avait choisit son angle d'attaque pour que ses cibles se retrouvent au pieds des soldats. Ainsi, vu la puissance des coups, même si ça n'avait pas été suffisant pour les tuer, les soldats n'auraient aucun mal à les achever avant qu'ils ne se rétablissent, berserk ou pas. Quand aux trois autres...

"Soldats ! N'attaquez que si vous voyez une occasion ! Rabattez-les sur moi ! Je m'occupe de ces bâtards !!!"

Son visage n'avait pas changé, l'envie de meurtre s'y voyait encore autant. Ses soldats seraient certainement surpris par un tel visage, mais elle s'en foutait pour l'instant. Ce n'était pas contre eux que sa colère était dirigée. Mais contre les enfoirés qui prenaient des vies et qui usaient de toutes les fourberies pour ça. Ils allaient le payer. Et ils allaient le payer cher !!!


____________


*Les catapultes ont pour ordre de tirer sur les lignes arrières ennemies.
*1 coup physique sur chacun des masqués enragés, orientés pour les envoyer au pied des soldats.
*Ordre aux soldats de rabattre les masqués restants vers Seryu.

Actions:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 580
Yens : 1575
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 19:51


Danger!

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


La bataille faisait rage,toujours en position d'attaque,le Magi regarder les combats qui se dérouler sous ces yeux. De temps en temps,les rucks noir apparaissaient dans son champ de visions,mais disparaissait aussi tôt.Encore aujourd'hui Aladdin avait du mal à les voire, mais de temps en temps,quand ils y en avaient de trop,il les voit... Tous cela ne présager rien de bon.

L'enfant ne savait que faire,surtout en voyant la cible qu'avait attaqué le loup se volatiliser,comme si de rien était. Mais ou etait-il passé? En se tournant,il pus voir le nouveau danger qui menacer leurs guide ainsi que ces deux autres camarades. Bien qu'il y ait le squelette ambulant et l'autre garçon aux cheveux bleus pour le protéger,l'ennemie pouvait être potentiellement dangereux,mieux valait aider ces deux coéquipiers,la sécurité de Tsumi était importante. De toute façon,s'il allait aider le vieux et le l'adolescent,nul doute qu'il les gêneraient plus qu'autres chose dans leurs combats.

Aladdin refit donc exactement la même chose qu'il avait fait précédemment. Inutile de courir comme un dératé, son bâton ne ferais pas grand chose au grand bonhomme qui s'approcher de l'autre groupe. L'enfant visa correctement ça cible, et lança la boule de feu.


----
( Action  ) Aladdin attaque le type qui c'est approché de Brook et d'Haiji  .  (40 + 28 (bonus magique) +10 (bonus de l'arme) = 78)
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 20:02


AU NOM DE KOKOTA !

Rien, rien ne se passait. Quelle ironie pour un temps de guerre. Étrangement le camp adverse semblait se tenir suffisamment à distance pour ne pas être gravement touché par le camp allié, mais ils n'étaient pas non plus assez proche pour attaquer. Cette stratégie cachait quelque chose et quelque chose de grand. Lightning ne trouvait pas ça normal. Elle avait vu le peu de perte de l'autre camp qu'ils avaient fait avec leurs premières flèches. Le silence s'était éteint car personne ne comprenait l'esprit ennemi. Cependant cet état d'attente supplémentaire, à se regarder dans le blanc des yeux les armes levées, permettait à Lightning d'observer la situation, c'était là le moment idéal pour aller voir comment se passait la bataille aux autres côtes du village. La jeune femme soupira profondément, regardant le long des lignes ennemies. Ils leurs donnaient du temps ? Il en fallait plus encore. Mais l'idée qui lui trottait dans la tête serait bien plus efficace si ces monstres se décidaient à avancer un peu plus, juste un peu plus. Et il y avait ces créatures, ces géants au visage monstrueux. Que faire ? De loin ils paraissaient sans failles, pourtant il fallait bien trouver quelque chose. L'attaque précédente n'en avait fait tomber qu'un seul. Il fallait trouver un moyen d'y remédier.

Lightning ferma les yeux une courte seconde et quand elle les rouvrit, ce fut comme si elle sortait d'une transe, revenant à la réalité. Elle descendit de son perchoir pour se tourner vers les premiers qui pouvaient l'entendre

LIGHTNING – Bien. Faites remonter à toute la troupe que je veux que l'on prépare la moitié de nos torches.

SOLDAT – Mais ils n'avancent pas, nous risquons de perdre un moyen de défense tout aussi offensif.

L'élue regarda autour d'elle, les regards semblaient à la fois craintif et ils ne comprenaient pas. C'était quelque chose de normal après tout, la plupart ne connaissait pas la guerre et comptait sur les élus arrivés pour les sauver de cette panique. La jeune femme se mit à sourire légèrement -chose rare- puis elle rétorqua à l'homme d'environ dix ans de plus qu'elle.

LIGHTNING – Notre plus grande puissance de frappe sont les catapultes. Mais à cette distance nous ne ferions que les égratigner. Je suppose que nos amis des autres côtes en ont plus besoin que nous, ne serait-ce que pour détruire l'un des ponts qui sont désavantageux pour nous.

Elle marqua une petite pause pour parler plus fort et que d'avantage de soldats l'entendent.

LIGHTNING – Nous devons gagner du temps pour permettre aux autres d'être suffisamment efficaces ! Nous ne savons pas quand l'ennemi passera enfin à l'offensive alors profitons de cette occasion pour les ralentir quelques minutes de plus et laisser les catapultes pour les champs Est ou Ouest !

Son ton explicatif se changea alors en un ordre digne des grands chefs d'armée.

LIGHTNING – Que les premières lignes se tiennent prêtes avec la moitié de nos torches allumez les et chargez vos armes avec, ensuite vous attendrez mes ordres !

Lightning afficha un sourire aux premiers qui pouvaient encore la voir, un sourire sûr et rassurant pour les mettre en confiance. Elle avança ensuite vers le fond de sa division, ses hommes et femmes s'ecartant sur son chemin pour la laisser passer sans mal. Chacun d'eux s'exécutèrent et firent passer l'ordre à travers toute la troupe. Les premières lignes se dépêchèrent pour se transmettre torches et feu pour celles-ci.

Pendant ce temps, la guerrière arriva derrière et prit à part une jeune femme plutôt petite et qui semblait légère. Elle la regarda droit dans les yeux, l'expression un peu plus refermée mais qui demandait un service.

LIGHTNING – Je vais te charger d'une mission de la plus haute importance. Tu vas prendre mon cheval et rejoindre le plus vite possible le rang Ouest. Là-bas tu iras voir l'élu Schneiden ou le soldat Wao. S'ils ne sont pas disponible ne te mets pas en danger et fais transmettre ce message : L'ennemi au côté Nord attend, nous allons les retarder, profitez pour détruire votre pont.

Cette jeune fille, visiblement impressionnée se contenta de hocher la tête vivement et plusieurs fois. Lightning alla chercher le destrier en question et l'aida à monter avant de répliquer de plus belle.

LIGHTNING – J'ai confiance, je sais que tu mèneras à bien ta mission. Vas y !

Et Lightning tapa un coup sur le flanc du cheval qui partit au galop. Il ne fallait pas perdre de temps si ils voulaient en gagner. Mais un détail devait être absolument réglé. C'est pourquoi immédiatement après la jeune fille partie, la fille aux cheveux roses passa sur les côtés de sa division pour retrouver le front mais surtout pour retrouver les trois magiciens qui faisaient office d'observateurs pour le moment.

Arrivée, Lightning reprit de la hauteur, remarquant que son ordre avait été pris à la lettre et sue chacun tenait fermement levées les torches enflammées. Fière d'eux, elle ajouta enfin à son ordre précédent.

LIGHTNING – Bien ! Maintenant attendons encore un peu mais tenez vous prêts à les lancer !

Elle redescendit une nouvelle fois pour s'adresser plus intimement auprès des trois magiciens qu'elle avait placé en premières lignes.

LIGHTNING – Possédez-vous un sort vous permettant d'influer sur le feu ? Si oui, seriez-vous capable de le maintenir à cette distance ? Je vous en demande sûrement beaucoup mais ils nous faudrait former devant l'ennemi un mur de flamme qui les empêcherait d'avancer, même s'ils n'ont pas l'air décidé.

Elle s'arrêta sur ces questions, attendant une réponse claire et concise. Elle attendait d'eux un soutien qui servirait à étoffer les quelques flammes qui se formeraient sûrement une fois les torches lancées. Elle s'attendait à ce que le peu de corps tombés servent de combustible pour former des points allumé et qu'ainsi les magiciens puissent les relier avec des sorts basé sur l'élément feu. Elle n'espérait qu'une chose à ce moment : que ses espérances soient réalisables.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 21:31

Tour 6:La force pouvant soulever des montagnes...


" Où est la promesse du méprisant ?
Les miens se sont endormis à contre cœur
Ayant pour salaire humiliation et déshonneur
l’injustice embellit la terre de mépris."

Il ne cesse de résonner, de plus en plus fort à votre esprit, venant de toutes part en même temps et nul part à la fois!


Fuyu:

Rhada:  Tu attaques l'homme masqué blessé, et vos deux techniques réunies permettent de mettre KO, ce coriace adversaire. Il en reste donc un, alors qu'au même moment tu vois ton allié se faire abattre par votre "chef". Heureusement tu réagis bien et tente de protéger ton camarade, alors que le même ennemi se préparait à attaquer le géant vert. Mais le destin en décida autrement...

Piccolo: Tu as bien compris que leur technique ont un "temps de recharge" , mais la technique de téléportation est-elle sur la même durée que celle du bouclier psychique? Tu envois donc ta seconde boule sur l'enragé qui avec sa vitesse tente de l'esquiver. Malheureusement pour elle le souffle de l'explosion, ajouté à l'attaque de Rhada la rende inconsciente, Vous avez donc vaincu un ennemi sur les deux....

Mais oh surprise ta réflexion à votre supposé leadeur, atteint bien ses oreilles et la sanction tombe sans équivoque, alors que tu reçois la technique de Zayro de plein fouet, sous les yeux médusés et surpris des spectateurs. Même eux n'auraient jamais imaginé cela, et ressentent une vive colère pour ce traite...

[Perte de 106 PV]

Zayro:  Tu t'avances vers ton allié, enfin vu comment tu le traites... Et lui inflige de lourd dégâts, certes ceci ne va pas la tuer, mais les blessures provoquées pourraient être mortel pour la suite de la journée...Ton action éveille une vive colère parmi ton auditoire, hormis celle du capitaine qui ne bouge pas d'un cil. Quand au jeune enfant auquel tu sembles t'intéresser, il est interloqué, ne comprenant pas ton geste. L'innocence de la jeunesse...Mais finalement après avoir passé tes nerfs, tu décides de patienter... Il ne fallait que ça...

Votre groupe:
Le combat fait rage, mais provoque aussi des descensions dans votre trio, espérons que cela ne joue pas en votre défaveur dans la suite de la mission. L'un des opposants s'écroulent inconscient par l'attaque de Piccolo combinée à celle de Rhada, mais l'autre combat toujours.

Mais contre tout attente, un fait se produit, alors que le combat fait fureur. Une lance vient directement empaler un Oni, qui n'a le temps que de regarder l'arme en travers de son torse, les yeux écarquillés, et s'effondrait sur place. Le calme s'installe quelques secondes infinies, puis tous s'activent, et autant dire vous aussi, puisque vous êtes tout autant la cible que les sectaires, et surtout que si ses hommes tombent, vous perdez toutes vos pistes menant au chef...

-On est attaqué! Aux armes, les soldats de Seika sont sur nous!

Un seul regard, et vous apercevez les étendards de Seika. Ce n'est pas l'armée, mais une troupe d'élite partie en éclaireur et surement là pour intercepter l'arrière de l'armée. Peut être pouvez-vous prouver votre bonne foi d'alliance en prenant directement part au combat, surtout qu'au regard du capitaine c'est ce qu'il souhaite vous faire passer comme message. Zayro quand à toi tu peux voir là un moyen de te défouler et libérer tes tensions!

Seika:

Seryu: Petit à petit mais surement tu commences à être submergée, les catapultes qui tirent à nouveau sous ton ordre, te laisse quelques instant de répit et te permettent de respirer, dans une certaine mesure. Puisque les ennemis déjà sur vous n'ont pas de renforts...Mais même tes hommes de premières lignes commencent à faiblir, même si leur cœur est vaillant et arriveront à tenir si pas de mauvaises surprises...Ils ont confiance en leurs frères pour soutenir leurs arrières, et malgré les cris s'empêchent de se retourner. Et ils font bien car les hommes masqués font mort sur mort...

Ce qui déclenche ta colère, et te fait bondir sur les deux enragés, qui n'ont pu te voir venir... C'est ainsi que tu parviens à atteindre les deux, les mettant au sol. Tu peux sentir qu'ils ne leur restent que peu de vitalité, mais reste toujours vivant, et l'attaque de tes hommes semblent rencontrer une résistance invisible. Encore un nouveau pouvoir? Et tu as raison, voici qu'il te présence un bouclier psychique. Certes, ils ne peuvent attaquer vu que la faiblesse les gagnent, mais il faudra penser à les achever dés lors que leur bouclier disparait... Néanmoins, deux restant tentent de les aider en se débarrassant des soldats autour, alors que le derniers apparait devant toi, pour te ralentir...

Tu reçois le message qui avait été envoyé à Schneider et à toi au sujet de la lumière et ses incantations!

Spoiler:
 

Schneider: Tu reçois le message annonçant le mystère qui se passe au Nord et au Sud, et ton cerveau suppose au prochain plan d'attaque de l'ennemi: Une téléportation au Sud ou au Nord à l'intérieur même de la ville. Mais ta supposition est-elle juste, puisqu'il existe tant de possibilités!

Vaut mieux prévenir que guérir, et même à affaiblir tes troupes tu préfères envoyer une partie de tes hommes et Wao au centre du village prêt à intervenir au Nord ou au Sud! Sans oublier de lui prendre son épée, une promesse muette à rester vivant pour qu'il la récupère. Puis tu donnes tes derniers ordres: La première catapulte tire alors que les ennemis sont au milieu de pont, et la seconde au début du pont, tu vois les rangs des soldats se décimer sous les crie de joie de tes soldats restant, et autant dire que vous n'êtes plus très nombreux. Mais cette fois-ci, l'inévitable est à venir, car même si beaucoup sont mort.... beaucoup sont parvenus à passer grâce au bouclier de fortune qu'on crée les Onis avec les roches et les arbres...Le choc est inévitable et pire du coin de l'oeil, tu aperçois finalement deux hommes masqués qui entre en piste eux aussi.... Mais pire ils se sont téléportés comme par magie à côté de toi...
Tes hommes derrière hurlent pour se donner du courage face à l'affrontement...

Spoiler:
 



Light: Pour le moment tout est calme de ton côté trop calme. Tu fais donc les derniers préparatifs, demandant à ton messager de prévenir Shcneider, celui-ci arrivera au prochain tour.

De leur côtés, hommes et femmes allument les torches et enflamment leur flèches comme tu leur as demandé. Mais un phénomène se produit, car ces multitudes de feu follets, semblent attirer les démons géants qui comme des insectes sont attirés par cette lumière... Les masqués tentent de maintenir leur contrôle sur eux, ils y parviennent, mais 4 d'entre eux sont hors de portés de leur champs d'action et ne prenant pas le risque de s'avancer, ils voient impuissant 4 des leurs arrivaient devant toi, s'arrêtant devant le précipice...

Au même instant, les magiciens te répondent: Ils pourront le faire, mais le sort prendra du temps, s'il est seul pour le faire ceci prendra deux tours, s'ils sont deux, un tour. Mais un des magiciens te dit avec timidité qu'il influe aussi sur le vent et peut allonger la portée de vos flèches, peut être pas toutes les flèches mais une bonne partie... Suffisamment pour toucher les 4 premières lignes ennemis....


Votre groupe:  
La guerre attend son paroxysme et la fatigue commence à gagner les camps de L'ouest et de L'est, et même l'ennemi ressent les pertes importantes de son armée, mais pourtant ne cesse d'attaquer, vous sentez qu'une brèche pourrait arriver, mais ils tiennent encore et toujours, votre seule présence et l'idée de leur famille leur donnant une force pouvant soulever des montagnes.
Quand au Nord et au Sud, ils peuvent entendre de plus en plus fort les incantations, la lumière pulsant de plus en plus. Ils ne vont pas tarder à passer à l'action, la menace grandit, la menace est proche....





Minshu:


Seri: Alors que tu plonges dans un état de transe combative, tu arrives avoir une partie du combat qui s'annonce. Après tout ne dit-on pas qu'un combat se fait avant dans l'esprit, pour les plus expérimentés d'entre nous? Et alors que tu as vu spirituellement le combat à venir, tu bondis sur les pauvres humains, qui sont "sans défense" devant toi...Mais ce que tu avais pu voir ne se passe pas tout à fait pareil, peut être tes sens furent tromper par la puissance des Onis et du masqué, mais ici ce ne sont que de simple soldats.

Alors dés ta première attaque qui est d'une telle violence, tu parviens à tuer le premier homme le plus proche et emporté par ton élan, tu transperces le second. Surement surpris par ce qui vient de se passer, tu ne t'arrêtes pas là, car même si le premier parvient à t'égratigner avec son épée, mais ne rencontre que le bouclier, tu lui ôtes la vie aussi facilement qu'on enlève une petite cuillère à un bébé....

Mais à présent le vrai combat va commencer.... Les deux Onis chargent sur toi!

[ Le bouclier possède encore 15 PV]


Aladdin:  Tu décides d'attaquer l'homme au masque,  alors que ce derniers parvient à bloquer les attaques devant lui, par un étrange pouvoir ta boule de feu parvient à lui brûler le dos, lui laissant échapper un cri de douleur.

Mais il n'est pas mort, pas tout à fait encore, et de son corps émane une puissance rougeâtre et verdâtre, ses yeux s'illuminant d'une rage berseker... Il ne se préoccupe plus du trio, pour se tourner vers l'origine de sa souffrance: Toi. Beau boulot tu es parvenu à faire des dégâts et détourner l'attention sur toi, mais le sort a décidé que tu deviennes la cible de cette créature, qui se met à courir dans ta direction de façon bien plus rapide.... La mort donne un souffle de rage au masqué...Il sera bientôt sur toi!

Mizo:  Malgré la douleur et cette souffrance physique, on dit que parfois l'esprit prédomine et nous pousse au delà de nos limites. Et c'est surement ce qui t'arrive. Car dans un élan, tu parviens à éviter l'attaque des 4 hommes qui venant un ancêtre venir les affronter ont eu le malheur de te sous-estimer.

Mais ne perdant pas de temps, tu envois avec une force surprenante au vu de ton âge, un coup de pieds qui envoi le premier à la rencontre du plus proche de ses compagnons, et que dans une action tout aussi rapide ton poing vint à la rencontre des deux mâchoires des soldats suivant. Il ne sont pas mort, ni grièvement blessé, mais sonné pour au moins deux tours. Ils vous laisseront tranquille pendant ces deux tours, forte heureusement car la menace se trouve ailleurs, deux champs de batailles, deux grands dangers. D'un côté le loup portant ton bouclier qui commence à vaciller face aux deux Onis, de l'autre le groupe protégeant le guide avec l'étrange masqué, qui n'a pas fini de vous surprendre. Et au vu de ton état, il faut espérer que tu tiennes la journée...

Brook: Tu attaques le masqué qui fond sur vous à une vitesse incroyable, mais toi aussi tu peux être surprenant attendant le derniers moment pour fendre l'air de ta lame...Malheureusement, ton épée rencontre une force invisible à 30 centimètres à peine de la créature qui s'est arrêtée. Elle te regarde penchant la tête sur le côté, tel un animal.

Haiji: J'ai laissé jusqu'à 21h30 comme promis, mais dans l'obligation de poster le tour!

Votre groupe: La patrouille ennemi voit ses forces diminué drastiquement par vos forces combinés, mais ce n'est que le menu fretin qui trinque, les "puissants " de cette patrouille demeure, et au bouquant que ce combat fait, vous imaginez bien que vous allez attirer l'attention sur vous et à coup sur des renforts ennemis...Il faut vite en finir, et avec les plus puissants...

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Mer 3 Déc - 22:31

WUSS
COMET GET SOME

Ça devint vite évident que la situation était bonne : Non seulement le type était K.O, mais en plus, ils avaient pu se faire avec des injuries plutôt mineures, en fait, Piccolo n'avait pratiquement rien et Rhadamantys n'était pas blessé ! Ils étaient plus que prêts pour la seconde manche qui n'eut malheureusment pas lieu car Piccolo fut rapidement frappé par Zayro dans un geste pour asseoir son autorité.

Piccolo se sentait plutôt déçu par ce comportement, blessé physiquement mais il devait avouer que c'était un geste très stupide de la part de Zayro qui était un tacticien plutôt bon. Il dirait bien que c'était pour que l'autre paraisse sérieux mais il avait juste l'air stupide et gamin là. Il prouvait bien sa qualité d'élu de Fuyu là !

Rhada entreprit de l'aider mais le guerrier de Namek, Kikoha toujours en main et genou au sol, se contenta de respirer un peu avant de se relever après quelques secondes ! Non ! Il avait vu bien plus dur par sa vie de combattant et il n'allait certainement pas laisser un simple coup de poing l'empêcher de continuer ! N'exprimant aucune gêne envers le coup, il se contenta de cracher au sol et observa l'autre combattant.

A ton tour.

Sa surprise devint largement plus grande quand il vit soudainement un oni tomber alors qu'une force d'invasion de Seika se mit a ravager le camp, une occasion en or d'en profiter pour les aider et mettre a mort le groupe... et également une bonne solution pour perdre toute crédibilité et trace du fameux chef ! Il allait falloir malheureusement prendre le parti du mal.

Et ça, Piccolo ne l'aimait vraiment pas du tout.

Hum... Je ne vois malheureusement pas d'autres options que de prendre les armes contre Seika, nous avons le droit de nous défendre après tout vu qu'ils nous visent probablement tout autant que ces sectaires.

Piccolo fit un large bond dans les airs et entreprit de lancer le Kikoha restant sur les forces de Seika, il savait que Zayro et son allié allaient également se faire mais il se demandait bien quoi.

Et il espérait bien que ce genre de tuerie ne soit plus faite de sa main, surtout pour aider de tels individus que Sul Hei et l'illuminé ayant fondé cette secte.► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 

Condition :
État : 333 PV, bon état (stats de Zayro + Bonus + Médaillon = 62 pv en moins avec le coup). Autorisé par Heiwa.
Mana : Still high

*Piccolo se relève.
*Il voit qu'il y a invasion et décide a contre-coeur d'aider les sectaires.
*Il saute et lance son Kikoha vers les troupes de Seika (HON HON HON, DANS VOS FACES SERYU, SCHNEIDEN ET LIGHTY, DANS.VOS.FACES !).

Actions :
1.Grand saut
2. Kikoha


Dernière édition par Piccolo le Jeu 4 Déc - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5667
Yens : 257
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 0:05



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

La bataille grondait, tout comme ce message, se faisant de plus en plus pressant dans les esprits. A vrai dire, Zayro ne comprenait pas ce que ça voulait dire, il avait beau chercher, il se concentra pour évacuer son esprit, faire le vide et essayer d'arrêter d'y penser. Vu sa force et sa mentalité, ça suffisait pour marcher. Bref, malgré l'attaque sournoise envers Piccolo, ces deux là, avaient montrés un solide esprit d'équipe et se débrouillaient bien. Ils avaient réussis à envoyer au tapis, l'un de leur opposant respectif, mais c'était loin d'être fini. Et tandis que le second round, s'apprêtait à s'annoncer, démontrant ainsi l'apogée de la puissance de Fuyu, le cor sonna encore, une alerte fut donné, tandis que l'un des sectaire, venait de se faire embrocher, avec force et précision. Le grand masqué en perdit presque son calme et s'agita, sonnant de nouveau l'alerte et criant qu'ils étaient attaqués. Zayro soupira intérieurement... Il les avaient prévenus que c'était une perte de temps, tout ça, et ils n'avaient pas écoutés. Des vrais amateurs. Il était temps de montrer, les talents de véritables tueurs professionnels, bien qu'il parlait surtout pour son propre cas.

Apparemment, vu les blasons et les tronches des ennemis, c'étaient des membres armés de Seika, une troupe bien entraînée, vu comment ils avaient pris par surprise le camp des onis. Quoiqu'il en soit, ils ne semblaient pas si nombreux que ça, mais risquaient évidemment, d'infliger des pertes chez la secte et peut-être même, arriver à blesser les élus de Fuyu. Plus question de sous-estimer les ennemis qui franchissaient la ligne. Zayro, voulait dans la mesure du possible, éviter d'être touché et sali par ces minables. Sa soif de tuerie était maintenant démesurée et le combat allait démarrer. Il s'approcha du petit à l'air innocent, de toute manière, avec cette attitude, il serait mort bien assez tôt, et n'aurait pas été bien utile. Il mit sa main sur son crâne, puis descendit jusqu'au cou, avant de resserrer son étreinte et le maintenir fortement, agonisant et pas encore mort, il s'en servait désormais comme d'un bouclier humain. Il le garda au niveau de son torse, le bougeant si nécessaire et marcha dans la foule, c'était un vrai bordel, des flèches étaient tirés, du sang jaillissait d'on ne sait ou. Peu préoccupé par ses camarades, il avançait avec le gamin pour couvrir son corps, il prenait à sa place.


Et maintenant, passons aux choses sérieuses.

Pas de pitié, pas de demi mesure, les élus... Seika... Les masqués, qui étaient-t'ils ? Des sombres merdes, voila tout ! Faisant tournoyer sa cape, il se décida à utiliser son art martial, n'appartenant qu'à lui, la découpe était vive et tranchante, rapide et précise. Il ne tua, que ceux qui avaient baissés leurs gardes. Les arbres, étaient aussi tranchés dans la foulée, et tombaient sur les alliés autant que sur les ennemis, c'était ça, un massacre de plus, une tuerie, et ce n'était pas pour déplaire à notre ami en armure. Le gosse ? Il était sans doute crevé à l'heure actuelle, Zayro le traînait encore par les cheveux, l'utilisant quand un coup venait dans sa direction.

Peu importe combien, peu importe qui... Vous allez tous mourir.

De toute manière, dans cette bataille ultime, tout le monde était occupé, personne n'avait de temps à consacrer à Zayro, comme lui envers eux, c'était un lieu ou ne régnait plus aucun état d'âme, aucun remord ou pitié. Pourtant, il savait que le namek par exemple, n'était pas exempt de morale, Seryu aurait été utile ici, si elle ne faisait pas partie de Seika. D'ailleurs, il y pensait, l'ayant croisé quelques jours avant que tout ceci n'arrive. Elle devait être ici, c'était sur, et elle aurai sa satané technologie, ses radars et son animal de compagnie. Il devait y avoir Schneiden aussi. Bref, Seika était une sacrée proie, mais ici, il ne s'agissait pas d'eux, ni d'élus, juste des soldats de pacotilles, qui se prétendaient élites. Quelle blague... Il ne comptait pas se donner contre eux, mais juste en éliminer le plus possible, sans même se fatiguer. Et quand le corps du gamin, servant de bouclier, serait trop usé, il en changerait.

Il n'en restera aucun.

Continuant sa tuerie, en avançant dans la forêt, traversant la chair et le bois, grâce à ses lames maléfiques, Zayro était en chemin, même s'il n'avait pas oublié sa mission et son objectif, il ne l'oubliait pas, cette fois, c'était une autre paire de manche. Allait-t'il devoir affronter des élus de Seika ? Allait-t'il devoir utiliser tout son potentiel ? C'était à cela, qu'il réfléchissait. Il jeta finalement le corps du gamin lorsque celui ci, trop abîmé et déchiqueté, tombait en lambeaux de chair. Puis il fit face à la situation, il pouvait s'amener, tous en même temps s'ils le voulaient. Craquant sa nuque et ses doigts, il patienta, parmi les cadavres et l'odeur du sang...

..........

________

* Zayro prend l'enfant innocent en bouclier humain, jusqu'à ce que ce dernier ne soit plus en état de servir de bouclier humain.
* Zayro tue quelques membres de seika, et tranche des arbres qui indirectement tombent aléatoirement...

1ere action (defensive) :
Spoiler:
 

2eme action (offensive) :
Spoiler:
 




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 


Dernière édition par Zayro Jinn le Jeu 4 Déc - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 423
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 0:43

Se rendant aux côtés de Piccolo d'un mouvement vif, le juge repéra le second combattant masqué: tapis dans l'ombre d'un nuage , celui-ci se cachait du soleil, attendant son heure pour venir attaquer le combattant blessé que Rhadamanthys couvrait de ses ailes en s'interposant entre son camarade et le dernier guerrier de l'épreuve. Avec une certaine satisfaction, il avait vu le masque blessé subir la décharge de cosmos de sa lance de châtiment et l'énergie lumineuse de l'attaque ne le souffle comme une poupée brisée sur plusieurs mètres: vaincre le second ne serait plus qu'une formalité maintenant qu'ils avaient compris comment fonctionnaient leurs étranges capacités... Piccolo l'avait quelque peu impressionné par cette brillante déduction et il serait préférable de garder ce stratège en bonne condition pour la suite, seul Hadès savait combien d'autre perte de temps ce groupe allait leur imposer et si celui qui s'était proclamé leader des élues de Fuyu allait encore réagir... Certes il venait de montrer son autorité mais au vu des réactions que le juge décelé dans l'assistance: son intervention était tout sauf bien perçue. Plus que de l'obéissance, ils semblaient apprécier la loyauté.

Jetant un regard derrière lui, il vit que son camarade se redressait déjà et semblait pas souffrir d'avantage de cette agression... Cependant, loin de la blessure physique: le juge remarqua quelque chose dans les yeux du Namekien, quelque chose qui allait plus loin que ça sans pour autant mettre le doigt dessus. Et il ne trouva pas le temps d'en savoir plus quand, fendant l'air: une lance vint s'enfoncer profondément dans la poitrine de l'un des géants rouges, lui perçant certainement le coeur et le tua sur l'instant. Quittant des yeux le corps encore chaud, Rhadamanthys vit alors de grand étendard rouge s'élever dans l'horizon, suivit par toute une foule d'homme en armure et en rang.

Voyant qu'ils étaient beaucoup trop loin pour qu'il se serve de sa lance cosmique, le juge leva les yeux vers son partenaire s'élevant vers les nuages avec un sourire amusé à l'idée qu'il venait d'avoir en le voyant s'envoler. Inspirant alors profondément tout en gonflant son corps de cosmos, le juge banda les muscles de ses jambes en s'accroupissant avant de bondir dans les cieux à son tour, suffisamment haut pour même dépasser Piccolo tout en laissant a son ouïe fine ces mots:

" La meilleur défense, c'est l'attaque: je fonce donc devant. On terminera ce combat après et on discutera de ce qu'il vient de se passer, Piccolo"

Terminât le juge en prononçant son nom avant d'ouvrir les ailes pour freiner son saut et positionner son corps de maniéré a foncer vers l'avant sur les premiers rangs de Seika: Cornes et poing en avant, le spectre ressemblait véritablement à son totem alors que son ombre, découpé par le soleil, s'abbatit sur ceux qu'il avait prit comme cible avant que lui même de file en piqué vers eux dans un rugissement bestial et rauque. Le Wyverne était lâché et arrivait vers eux dans un grand fracas de métal...


Citation :
Récap des Techniques et des Stats
Spoiler:
 

* Rhadamanthys bondit dans les airs à son tour

*Rhadamanthys profite de ses ailes pour foncer en piqué contre l'avant des troupes tel un dragon furieux (coups physiques).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 426
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 6:49


• Résolution •


Schneiden sourit en voyant les lourdes pertes que subissaient les ennemies. La bataille devenaient serrer et ils avaient bien besoin de ce petit encouragement. En regardant ses forces actuelles il fut pris d’une légère inquiétude, bien que c‘était encore jouable cela allait être ardu de se sortir de cette situation tout en subissant le moins de dommage possible. Le cri sauvage que lança ses troupes le sorti de sa torpeur en lui arrachant un sourire. Ce n’était pas une question de difficulté, Il allait faire tout ce qui était en son pouvoir pour les sortir de cette situation tout en essuyant le moins de perte possible. Il emploiera chaque fibre de son être pour sauver la moindre vie pouvant être sauvé.

Un cri se fit entendre des décombre du pont et plusieurs figures surgirent hors de la fumée, légèrement voire pas du tout blessé. Des Onis avec des boucliers improvisés les avaient protégés de l’attaque des catapultes. Il fit claquer sa langue, ces géants devenaient vraiment une épine dans le pied. En plus d’être incroyablement fort ils semblaient pouvoir s’adapter à la situation, cela allait être problématique dans le futur. Il devait les éliminer maintenant. Ils étaient un danger majeur pour ses hommes qui n’étaient que de simples humains, des villageois pour la plupart.

« Essayez de ne pas vous approcher des Onis et rabattez les vers moi ! »

Maintenant qu’il avait une arme pouvant transpercer leur défense, il allait se charger d’eux comme il aurait dut le faire originalement. Alors qu’il s’apprêtait à s’élancer vers les gigantesques figures il sentit une perturbation dans l’espace grâce à sa conscience spatiale. Alors ils possédaient vraiment la capacité de téléportation comme il l’avait suspecté. Ce fut pratiquement sans surprise qu’il vit deux être émergé de nulle part à ses côtés. Un à sa gauche et un autre à sa droite. Schneiden arqua un sourcil, ce n’était pas un hasard ils étaient organisés dans leurs attaques.

Sans dire un mot, il utilisa sa capacité à détourner la lumière pour pouvoir se rendre invisible. Cela devrait les faire penser qu’il s’était lui aussi téléporter alors qu’en réalité il était toujours au même endroit. Il ne pouvait pas le voir mais il était certains que les figures masqué avaient les yeux grands ouverts sous la surprise. Il n’attendit pas son reste se rendit de nouveau visible pour asséner rapidement une puissante attaque circulaire au niveau de leurs têtes à tout deux, plus précisément au niveau de la gorge, la partie la plus facile a tranché.

« Resserrez les rangs ! Une nouvelle vague arrive ! »

Il ne prit même pas la peine de voir si les deux attaquants étaient bien morts qu’il aboya déjà de nouveaux ordres. Il ne pouvait pas se permettre d’être laxiste. Il se mit alors en première ligne, servant entre les Onis approchant et ses hommes encore inexpérimenté pour la plupart.

____________________

*Utilise [Actif] Invisibilité pour surprendre l'ennemi (-15 mana)
*Schneiden donne un puissant coup circulaire (Attaque de zone) au niveau de la gorge des deux êtres masqués.
*Schneiden se place en première ligne pour accueillir l'ennemi




Techniques utilisées:
 

Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 18:59



Expérience spéciale 2 :
La voix mystérieuse dans le torrent du conflit


En route vers la grotte, nous nous étions retrouvé face à l'ennemi. Une embuscade tendue par une dizaine d'homme dont l'un se démarquait par le port d'un masque. Seramda s'était lancé dans le tas en affectant les forces adverses grâce à ses aptitudes au corps à corps. Il se battait de façon assez brusque et irréfléchie, un mode assez bestiale. Il ne prenait pas en compte les capacité de ses adversaires, mais cependant, ils ne semblaient pas si fort, puisque pas mal succombèrent à ses assauts. Il était bien épaulé par l'enfant aux cheveux bleu qui par son sceptre de bois envoyait des boules de feu assez rapidement et précisément. Cependant ce qui m'inquiétait c'était le vieille ho...



"C’est  tout mon corps qui pleure
De ces larmes silencieuses
La souffrance de mon âme
Eternel convalescent, je suis."




C'était quoi ça ? Qui a dit ça ? Chacun était concentré sur nos adversaire et pourtant je venais d'entendre cette clameur, j'en suis sûr. Un des hommes qui nous attaque ? Hum.  J'étais inquiet sur le sort de Marizayu, il s'était lancé dans l'affrontement en première ligne avec l'homme bête, il s'était pourtant désigné comme arrière garde pour nous couvrir de derrière. Notre formation était plus vraiment respecté j'avais comme échangé ma position avec le vieil homme. Ce qui m'inquiétait chez lui c'était sa condition physique. Il avait du mal à se déplacer. En l'observant, je voyais bien que cette difficulté de déplacement n'était pas du à son âge, mais à une blessure. Pourquoi ne pas l'avoir fait signaler ? J'aurai pu aviser la formation selon sa situation. Je veux bien les suivre sur l'idée de rester en groupe et de rester en vie, mais si personne ne se donne les conditions pour réussir, ça peut devenir problématique. Malgré sa blessure il se donnait corps et âme dans la bataille. En continuant ainsi sa jambe ne tiendra plus très longtemps.

Soudain, l'homme au masque disparu de nos yeux et réapparu quelques secondes plus tard face au squelette et moi qui devions protéger monsieur le guide. De la téléportation ? Wow. C'était la première fois que j'en voyais. Cet homme au masque ferait un sujet d'expérience assez intéressant. Sauf que maintenant, il se dirigeait vers nous. Pourquoi aussi subitement. Pensait-il que nous étions la partie faible du groupe ? Ou avait-il une cible en particulier parmi nous trois ? L'homme au masque chargeait sur nous à vive allure attirant tout les regard par son coup unique. Je leur avais pourtant dis que je ne possédais plus toutes mes facultés offensives... maintenant il fallait que je me frotte à cet homme masqué. Le vieil homme serait resté en arrière il aurait pu servir efficacement face à cette attaque surprise et sa jambe l'aurai fait moins souffrir. Il en revenait à Barlok et à moi de défendre monsieur le guide.

L'homme bête se défit de quelques hommes autour de lui, le vieil homme aussi pour tenter de venir stopper l'homme au masque, mais le temps allait leur manquer. Le squelette passa à l'offensive pour avoir l'homme masqué et se lança dans la bataille équipé de son arme blanche. Possédant une bonne vitesse, le squelette à la coupe afro allait porter un bon coup, il fallait que j'agisse également. Je sorti ma main de ma poche dévoilant mon Eureka. Lorsque je voulus croquer un morceau de ma pomme, l'homme au masque fut touché. Une boule de feu émise par l'homme aux cheveux bleu l'avait atteint. Brûlé au dos et touché par une attaque qu'il n'avait pas prévu, l'homme masqué lâcha un cri de douleur qui le stoppa dans sa charge vers nous. Le squelette allait pouvoir en finir avec lui en lui assignant un coup fatal avec son épée.



"Où est la promesse du méprisant ?
Les miens se sont endormis à contre cœur
Ayant pour salaire humiliation et déshonneur
l’injustice embellit la terre de mépris."




Comment ? Encore cette voix ? Les clameurs venue d'ailleurs refirent surface dans mon esprit. D'où cela venait ? Mince, l'homme masqué ! Lorsque je reposai mon attention sur lui. Berbook pointait sa lame sue l'homme masqué, mais  ne pouvait pas avancé plus loin comme si un mur les séparait. L'homme au masque regarda soudainement l'escrimeur squelettique, une aura mêlant le rouge du sang et le vert du désespoir s'échappa de la cible des boules de feu. Celui-ci se retourna précipitamment vers l'enfant aux cheveux bleus qui l'avait attaqué et se rua sur lui. J'en avait totalement oublié de me servir de mon Eureka. J'étais fasciné par cet homme masqué, il me le fallait ! Pendant qu'il chargeait sur le manipulateur de flammes. Je croquai un morceau dans ma pomme noire. Mes vêtements se mirent à flotter ainsi que mes cheveux, mes yeux changèrent d'apparence et le motif de mon Eureka se dessina dans mes pupilles. Il fallait enfin que j'agisse. Je ne pouvais pas encore écraser, projeter ou faire léviter. La seule chose qui me restait de mon contrôle de la gravité était l'attraction. La base même de la loi établie par le possesseur originelle de cet Eureka : Isaac Newton. Désolé cher homme masqué, mais tu vas devoir revenir par ici. T'apprendras qu'il ne faut pas montrer le dos à ses ennemis. Je plaçai ma main devant moi et intensifiai la gravité dans le creux de ma main pour tenter d'attirer l'homme masqué à moi chamboulant de nouveau sa course le bloquant dans mon attraction gravitationnelle. Si notre adversaire ne possède pas de point faible apparent, il suffisait de lui en créer un.



<< Monsieur le squelette je peux tenter que ça pour le moment, je le ramène vers nous. Cette fois porte lui un coup dont il se souviendra. Tu vois son dos brûlé vise sa colonne vertébrale tu devrais pas avoir trop de problème à trouver ce que c'est haha. >>




Action lors du tour:
 
Technique utilisé:
 
Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 19:19

Le Sekai tourna la tête vers Serizawa au prise avec deux Onis. Il se retourna ensuite pour apercevoir l’homme masqué foncé vers Aladdin. Le vieux fit un pas en direction de l’enfant, mais il s’arrêta dans son mouvement et analysa la situation. Tout semblait se dérouler au ralenti, le vieux regardait Aladdin, suivi de l’homme masqué, analysait la distance qui les séparait avant l’affrontement au corps à corps qui attendait l’enfant d’une dizaine d’année. Il tourna ses yeux argentés vers Book et Haiji qui formait un triangle avec Aladdin. Un sourire en coin afficha le bout des lèvres du vieux qui tourna le pied pour aller en direction de Serizawa.

« J’ai confiance en la jeunesse… Aladdin et les autres ont une chance de pouvoir arrêter cet homme. »

- Mais pour Serizawa c’est différent.

- Mais pour Serizawa c’est différent.

Il ne comprenait pas les raisons qui le poussait à aider Serizawa, lui qui était un jeune homme à l’esprit libre et désirant toujours accomplir ses actes en solitaire, le vieux se sentait obliger d’aller l’aider et de l’empêcher de périr. Pourquoi faisait-il cela? Qu’est-ce que cela allait lui apporter d’aider cet homme qui désirait seulement le tuer. Puis, il se souvint du passé, il se souvint de ses nombreuses rencontres avec Serizawa et les paroles qu’il lui avait toujours dit après l’avoir empêcher de mourir. Même si trente ans avaient passé, les événements qui se déroulaient en ce moment à Kosaten était fortement semblable à ce qu’il avait vécu dans son monde, mais cette fois les rôles avaient changé.

« J’ai l’impression que le passé ce répète dans ce monde. »

« C’est sans doute pour te faire comprendre certaines choses que tu n’as pu comprendre dans ton monde. »

« Oui … Serizawa se comporte un peu comme moi quand j’étais jeune. Je désirais devenir plus fort pour combattre mon rival et celui-ci m’empêchait de mourir pour que je continus dans la même voie. Je crois que c’est à mon tour de faire la même chose avec lui. »

Mizoku tourna le dos au trio et utilisa son mode accéléré pour parcourir la distance qui le séparait de Serizawa et des démons. Il était presque impossible de voir Mizoku tant il allait vite, mais sa blessure à la jambe était toujours présente et le ralentissait dans sa course. Il passa à côté du fauve, le frôlant presque pour foncer vers les Oni. Il esquiva le premier Oni en passant sur la droite. Son pied se planta solidement dans la terre, lui permettant de prendre le dernier élan qui l’emmena en direction du deuxième. Ses mains s’entourèrent d’énergie blanche et il plaça ses bras en forme de X devant lui.

- Je ne vais pas te laisser la chance de vaincre tous ces Oni. Ce serait dommage que tu puisses me surpasser aussi vite.
- Je ne vais pas te laisser la chance de vaincre tous ces Oni. Ce serait dommage que tu puisses me surpasser aussi vite.

Il s’arrêta devant le démon et le frappa en décroisant ses bras où il tenta de trancher l’abdomen de l’Oni avec ses mains entourés de chakra blanc, laissant sans doute une marque en forme de X sur le démon des enfers. Mizoku se doutait que de simples coups de poing ou de pied viendraient à bout de ces monstres et qu’il faudrait sans aucun doute usé d’énergie pure comme le sien pour en venir à bout.

------
Action 1 :
Spoiler:
 

Action 2 :
Spoiler:
 

Mizoku: 480PV / [color:6505=ff0000]495M

Récap : Mizoku fonce vers les onis, en évite un et va tenté de frapper le deuxième avec ses mains entourées d’énergie lumineuse.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 580
Yens : 1575
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 19:40


Danger!

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


En voyant l'homme masqué foncé sur lui,la peur paralysa un cour moment le corps du Magi. C'était bien qu'il a réussi à lui faire quelque chose,mais de là à ce que l'ennemi réagisse comme ça l'effraya au plus au point. Était-ce vraiment un être humain ? Aladdin avait reculé d'un pas,jetant un bref coup d'œil à ce qui se tramer derrière. Le vieux et l'adolescent semblaient gérer sans problème leurs adversaires.

L'enfant devait se concentrer sur ..La chose qui l'approcher de plus en vite, même si jamais Haiji et le squelette essayer quelque chose,l'enfant voulait tout de même rester sur ces gardes,préférant ne pas gâcher inutilement son énergie pour un rien. C'est donc d'un air décider que le Magi toujours avec son bâton en bois, resta sur ces gardes, les yeux rivés sur l'homme masqué. Si jamais il arriver jusqu'à lui,Aladdin devra faire son possible pour parer ces coups..Encore faut-il qu'il y arrive,et ça,ce n'est pas gagner.

-------------------------

Action :  Aladdin se prépare à parer les  coups ,au cas ou.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   

Revenir en haut Aller en bas
La secte Noire: Æternam
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» La secte Noire: Æternam
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.