Partagez | .
La secte Noire: Æternam
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 19:52

Serizawa avait donc réussi ce qu'il avait entreprit, cependant la perte d'une partie de ses capacités l'a rendu beaucoup plus lent au point qu'un des soldats parvint à le toucher. Le bouclier que Mizoku lui avait placer crépita légèrement sous le choc mais tint bon. Ce sort était rudement efficace. Le Lycan eut un sourire cynique le temps d'un moment, le vieux semblait pleins de ressources et il aimait ça. Encore un bourdonnement sourd dans sa tête, une voix lugubre qui marmonnait des phrases d'un lyrisme certain. Le loup secoua la tête pour se chasser ce son inaudible et réalisa que les deux onis l'avaient pris pour cible.
Il fit un pas en arrière et banda ses muscles pour se préparer à l'esquive quant un genre de vent lui frôla le bras.

Le Lycan réalisa qu'il s'agissait de Mizoku uniquement lorsque ce dernier s'élança dans les airs, tel l'aigle qui fut autrefois son maître, et s'abattit de toute sa hargne sur l'Oni. Serizawa ne put voir si le coup porta ses fruits mais il savait maintenant une chose. Qui il devait frapper. Un sourire aux lèvres, il pivota sur sa jambe pour esquiver le coup du Oni qui le passa légèrement, permettant à Serizawa de pouvoir frapper la même cible que Mizoku.
Ayant perdu de la vitesse avec son esquive, le Lycan ne put porter que deux attaques de faibles envergures, espérant que ses griffes fassent leur travail sur le cuir du démon. Le premier coup de griffe visera l'abdomen du monstre à l'horizontal tandis que le second, un coup de pied plein de force, frapperait le centre de la bête pour permettre au loup d'une pirouette agile afin de rétablir sa position de combat.

- T'inquiètes pas Oji-san, ils sont assez lourd pour nous deux * sourire en coin * Cependant joignons nos forces pour les faire tomber un par un, on peut pas se permettre le luxe d'un combat équitable avec ses monstres. Nous perdons du temps et plus nous traînons ici, plus des renforts sont susceptibles d'arriver, ou la bataille se retourner vers nous.

Derrière lui, le mage, le bretteur et le... Serizawa n'arrivait toujours pas à mettre un nom sur sa classe, se livrait à une lutte avec l'assassin berserk dont le but était encore trouble pour le Lycan. Même s'il peinait à se concentrer, il savait que ses alliés étaient encore sauf, mais il ne savait pas combien de temps encore. Ils devaient se hâter, et déguerpir d'ici au plus vite.


///

Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 20:51


AU NOM DE KOKOTA !

Le danger ne semblait pas menaçant pour le moment. Ils ne voulaient pas bouger, mais il était vrai que la prise en main des torches n'allait sûrement pas les inciter à faire un pas en avant. Mais Lightning voulait profiter de cette situation. Ils préparaient quelque chose, il fallait bien que les alliés répondent du mieux possible. C'était pourquoi peu avant la guerrière avait ordonné à ses hommes et ses femmes de s'armer de leurs armes prêts à les lancer sur l'ennemi. Mais un élément devait être amélioré selon la jeune femme. Pour cela elle avait fait appel aux magiciens qui, à sa satisfaction, répondirent positivement à ses questions, et plus encore.. L'un des trois se mit même en avant et proposa intelligemment sa capacité à commander au vent. C'était parfait oui parfait. Lightning en afficha même un large sourire fier et en posa ses mains sur les épaules du jeune magicien.

LIGHTNING – Excellent. C'est très bien. Tu feras ça, tu prolongeras le vol des torches, si nous pouvons en toucher d'avantage c'est toujours mieux. Tu attendra mon signal pour lancer ton sort, il faudra le faire au meilleur moment.

Sous le regard intimidé de celui-ci, elle lui fit signe de se placer et de ses préparer tant qu'il le faudrait. Ainsi elle se tourna vers les deux autres et leur afficha le même visage satisfait, et leur dit d'un même ton entraîné, elle les encouragea.

LIGHTNING – Quant à vous deux je vous laisse le temps de vous concentrer pour votre sort. Je pense que vous devriez vous poster de part et d'autre pour maintenir un champ plus large. J'ai confiance, vous y arriverez !

Enfin, Lightning les laissa exécuter son ordre pour enfin revenir sur son muret lui servant de perchoir depuis le début. La fille aux cheveux rose leva le bras pour donner l'ordre à ses soldats de rester attentif, l'assaut de flèches enflammées allait bientôt partir.

Malheureusement un imprévu est toujours à prévoir. Lightning le savait pourtant. C'est uniquement quand elle entendit des son d'étonnement, des murmures reflétant la crainte qu'elle se retourna, regardant les quatre Onis s'écarter de leurs rangs. Que faisaient-ils ? Était-ce un piège ? D'ici elle n'avait pas pu remarquer les masqués tentant de retenir leurs bêtes. Ils n'étaient que quatre pourtant ils réussissaient à faire monter la panique dans la section de Lightning, et elle n'allait sûrement pas laisser ses bras armés se déconcentrer. C'est alors qu'elle prit des mains d'un de ses archers son arc et sa torche, lui promettant de lui rendre. La jeune femme était bien trop sûre d'elle pour craindre quatre malheureux monstres qui attendaient, comme fascinés au pied de la roche. Elle leva donc son arme haut dans le ciel pour capter l'attention de tous.

LIGHTNING – Restez concentrez ! J'ai besoin de vous maintenant pour lancer cette attaque de même portée que la précédente ! Avec moi !

La jeune élue se tourna alors face aux Ibis qui la regardaient. Son visage humain paraissait haineux et plein de colère, pourtant elle plaça son arc près d'elle, cala la torche suffisamment proche pour étirer la corde mais assez loin de sa main pour ne PS se bruler et enfin..

LIGHTNING – FEU !

Et un dernier instant de concentration, de réflexion et non d'hésitation pour enfin tirer. L'armée avait lancé ses flèches de feu au loin, au même horizon que lors de la première attaque, mais pas Lightning. Elle avait visé bien plus précisément. Elle avait placé sa torche en direction d'un oeil d'un des Onis. Aussitôt sa flèche lancée, sans même regarder son coup arriver juste ou non, la jeune femme se tourna vers le jeune magicien et cria.

LIGHTNING – Le sort ! Maintenant !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1430
Yens : 594
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 21:16



Le combat continu !
1
Les enfoirés ! De la téléportation, une rage berserk et maintenant, un bouclier magique ?! Manquait plus que ça ! Est-ce que c'était les seules surprises que lui réservaient ces monstres ? Il y avait une limite à ce que le mal avait le droit de faire. Si les soldats étaient incapables de les finir eux même, elle s'en occuperai elle-même. Tandis que deux des masqués tentait de les sauver en tuant un maximum de soldats, elle s'avança, prête à leur passer sur le corps s'il le fallait.

Cependant, elle recula d'un bond par réflexe quand une épée passa à quelques centimètres de son corps. Le dernier masqué lui barrait la route. Il voulait l'empêcher de tuer ses camarades ? Elle n'avait jamais eu l'intention de l'épargner alors peu importe. Elle recula encore, avant de détacher ses bras une nouvelle fois. Quand elle brandit ses fusils dans sa direction, le sectaire ne savait pas comment réagir. sans doute n'avait-il jamais vu ce genre d'arme. Elle fit un petit sourire avant de tirer. La surprise devant la détonation put se lire dans la gestuelle du masqué. D'autant plus qu'il n'avait pas été touché. Car ce n'était pas lui qui était visé. Elle avait visé les deux blessés avec chacun de ses fusils. Les armes à feu éteint utiles, ca les gens de ce monde l'apprendraient en la voyant.

Après avoir replacer ses bras, elle se prépara à affronter son nouvel adversaire, quand deux chevaux arrivèrent au même moment. L'un était son messager qui revenait avec le magicien. Parfait, c'était une bonne chose. L'autre était le messager venu du poste Sud


"Monsieur le magicien ! Ces types masqués ont des pouvoirs gênants. Vous pourriez les bloquer ou, à défaut, nous aider à les combattre ?"

Elle évita une autre attaque du masqué. Elle entendit le deuxième messager donner un rapport étrange sur ce qui se passait au Sud. Elle ne savait pas ce que signifier ces lumières étranges. a vrai dire, la magie n'était pas son domaine. Elle ne pouvait qu'espérer que les gardes du poste Sud soient suffisamment réactifs pour faire face à ce qui allait leur tomber dessus. Elle avait encore fort à faire elle-même. Sur ces pensées, elle fonça sur son adversaire.


_________


*Utilise Justice Execution pour tenter d'achever les deux berserks
*Demande au Magicien bloquer les pouvoirs des masqués ou de se joindre au combat
*Esquive quelques coups d'un des masqués (pour le style owo)


Actions:
 
/div>


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1989
Yens : 612
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 21:34

Tour 7:Les surprises ne sont pas toujours bonnes...


" Le mensonge est servi à la table des pères.
Pour abreuver de violences le cœur des fils
Du levant au couchant le bien s’essouffle
Le mal est revêtu de gloire triomphante"

Le message devient de plus en plus clair dans votre esprit
https://www.youtube.com/watch?v=Yiapc462rEs

Fuyu:

Rhada:  Tu sautes en l'air donc, pour fondre sur l'ennemi: l'ange de la mort, ou l'ange noir comme pourrait te surnommer certains... Mais ton attaque, qui au début semble fonctionner en faisant valser les hommes en armure, sans pour autant les tuer, est rapidement contrer, alors que l'élite forme un mur compact face à ton attaque arrêtant instantanément ta charge et ton élan... Tu as l'air bien malin dans cette position et il va falloir vite réagir car tu te fais déjà encercler. Ce ne sont pas des petits guerriers inexpérimentés que tu as devant toi!

D'ailleurs deux d'entre eux t'attaquent directement, rapide et vif... Les autres empêchent tout renfort sectaire ou Oni à venir à toi ....

Piccolo: Décidément cette journée promet des guerres sur tous les fronts, et vous voilà plongé vous même dans une guerre que vous n'aviez pas prévus. Il était une chose de faire un duel, mais une autre encore de participer à une telle bataille.

Et à contrecœur, tu lances la première vague d'attaque, visant la "masse rouge", une explosion provoquant un épais nuage de fumée, indétectable encore pour ceux de Kokota, surtout qu'ils sont bien trop occupé avec ce qu'ils ont sur le dos!

Ton attaque déstabilise l'adversaire, mais ne tue aucun d'entre eux, tout du moins du en blesses un ou deux... Et bientôt la mêlée s'engage entre les sectaires et Seika... Alors que deux Chevaliers rouge t'encerclent..

Zayro:  C'est à se demander, si tu cherches vraiment à réaliser cette alliance, comme te l'avait demandé ton roi. Tu t'empares de la pauvre âme, pour t'en servir de bouclier, pas vraiment courageux comme acte, et plutôt lâche mais passons outre. Tu t'avances dans la bataille, usant de ton pouvoir pour anéantir ce qui se trouve devant toi. Si ce n'est les Seikaïens, ce sont les arbres. Néanmoins tu sous-estimes tes ennemis, même si tu en blesses grièvement ou en tues un ou deux au passage, ils sont bien entrainés et parviennent à se protéger de tes attaques.

Quand aux sectaires, ils s'écartent de toi, sans un regard pour toi mais pour le jeune innocent que tu as pris. une certaine crainte mêlée d'appréhension s'installe. Et l'aura du capitaine Sectaire s'intensifie derrière toi. Tu vas finir par te mettre à dos tout le monde et échouer ton objectif.

Tu jettes enfin le corps inerte de l'enfant, totalement ensanglanté, et troué, et l'aura du capitaine s'arrête sur le cadavre. Un grand espace te sépare à présent de tout âme qui vive, jusqu'à ce que... Tu ressentes une violente douleur sur le flanc. Un regard à cet endroit, et tu peux voir qu'on vient de te couper avec une longue lame argenté et brillante. Grâce à ton armure tu reprends de la vitalité, mais pas autant qu'on t'en a enlevé... Un regard sur le fautif et tu te retrouves nez à nez avec un homme différent des autres, et semblant même ton égal en puissance. Il s'exprime enfin:

-Nos rapports te présente comme Zayro Jinn! Nos élus, nous ont dit de faire attention à toi. Et probablement ici, je ne suis le seul qui pourra te tenir tête! Scélérat, prépare-toi à m'affronter!

Tu le ressens ou pas mais ce combat ne sera certainement pas facile...

[ Pertes de 78 PV!!!!93 pv - 15 Pv de Regen]

Votre groupe:
Ce qui n'était qu'un duel se transforme en véritable chaos et bataille rangée. Tout le monde à des ennemis conséquent face à lui, et pour l'instant les sectaires sont eux même trop occupés pour dire leur décision quand à vos faits, mais sans aucun doute, il ne vous mèneront pas à leur chef. Tout semble croire que vous avez échoué à cause des actes de votre "leadeur"...Et pourtant le destin est de votre côté en un sens...

Une voix est prononcée sur le champs de bataille, tout excité et amusé comme un enfant. une voix aigüe ce qui tranche avec les hommes présent ici:

- Oh capitaine! Capitaine! Il faut qu'on les emmène au chef-chef , protégez-les! Et s'il faut retarder Seika et escortez-les jusqu'à notre bien aimé chef! Je suis sûre qu'il va les aimer, oh oui je suis sûre!

Un regard vers l'origine de cette voix de dément, et effroyable vision qui vous fait tous frémir. L'enfant qui avait servit de bouclier, et dont le corps est en sale état, prend la parole. Et même s'il est toujours au sol, vous pouvez voir ses lèvres articuler ses mots, et s'étendre dans un sourire enfantin.

Une véritable folie qui ne laissera personne indifférent, mais voici votre porte de sortie pour rencontrer le chef... Enfin tout du moins faut-il au minimum se débarrasser des ennemis qui vous font fasse ou les blesser suffisamment pour s'échapper!

Seika:

Seryu: Tu trouves une solution au problème, et surprend même tout le monde, surtout le masqué, ce qui n'était pas assuré. Les deux masqués au sol qui parvenait à bloquer les attaques de tes soldats se voit peu à peu perdre leur pouvoir, ton attaque passe donc sans problèmes les achevant dans une marre de sang, et les cris de tes compatriotes.

Et lorsque tu demandes au magicien de bloquer leur pouvoir, il te fait comprendre que ne connaissant pas leur nature, il ne peut pas néanmoins, si vous lui donnez une ouverture, il pourra les paralyser, et dans un léger sourire, il te fait un exemple direct, sur un des masqués, qui lui tourne le dos au prise avec deux de Kokota, se concentrant intensément, de l'eau apparait et tournoie tout autour du masqué, une sphère liquide emprisonne dés lors la créature, qui semble totalement paralysé. Toutefois , il en reste deux, et ont vu attentivement le danger que représente ce magicien, ils ne se feront pas avoir aussi facilement....

Schneider: Tu passes dans le monde de l'invisible, mais au lieu de voir de la surprise ou quoique se soit dans les créatures qui te font fasse, elle reste immobile, comme des bêtes, attendant que tu reviennes dans leur champs de vision.

Et finalement tu lances ton attaque, qui parvient à en toucher un et ayant visé une partie vitale s'effondre directement, mais l'autre eu le temps d'esquiver ton attaque, et alors que tu donnes tes ordres sans prêter attention, celui-ci profite de cette faille pour t'asséner un coup violent de sa dague.

Néanmoins un fait étrange se produit, car lorsque tu as tué l'un des masqués, deux à trois Onis ont ralenti leur course, quelque peu hébété. Il regarde à droite, puis à gauche, et un masqué apparait devant eux, déclenchant à nouveau leur charge bestiale dans ta direction...

Il te reste encore un ennemi, alors qu'un oni profite de ceci pour s'abattre sur tes rangs, tu peux entendre le choc sec, et même s'il n'y a pas encore de failles, L'oni parvient à s'emparer d'un homme, puis deux et les jeter dans le ravin, d'où tu entends les cris qui s'éloignent dans le vide...



Light: Tu fais rougir le magicien qui essaye de se faire plus petit qu'une souris! Mais est bien heureux de pouvoir ainsi aider. Peut être as-tu une touche?

Mais pas le temps à la plaisanterie, les deux magiciens se placent donc comme tu leur as demandé, et commence leur incantations, tu n'as donc plus Qu'un tour pour que le sort soit opérationnel.

De l'autre côté tes archers tirent leurs flèches aidées par le sort du vent, tu peux voir ainsi les traits filaient plus loin encore avec émerveillement et surprise de tes archers. Aussitôt, les soldats et autres ennemis courent en tous sens, alors qu'il brûle vivant. Vous êtes parvenu à balayer les quatre première lignes, et pourtant ceci ne semble faire ni chaud, ni froid au reste de l'armée... Quand à toi, ta flèche traverse l'œil de L'oni qui, poussant un cri de douleur, trébuche et tombe directement dans le vide.


Votre groupe:  


Comme vous le savez, une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule. Et d'où émane les lumière qui pulse, un flash vient momentanément aveugler tout le monde. Tous peuvent voir se Flash impressionnant qui englobe pendant quelques secondes tout le village. Votre vision revenu à la normal, un Cri bestiale vous parvient aux oreilles, terrifiant et primaire. Un cri qui vous fait froid dans le dos et provient directement du centre du village, là même ou se trouve la catapulte.

Mais ce n'est pas tout, des messagers parviennent à chaque élu, envoyé directement par Wao qui a cru bon vous prévenir d'un détail. Trois hommes masqués ont été aperçu dans la ville à fureter et ont éviter le combat avec n'importe quel soldat...

Aussitôt le mage positionné encore au centre de la ville, envoi dans les airs une flamme Rouge, suivit d'une flamme bleu... Signifiant une faille et un besoin de renforts. Vous sentez que l'urgence est de mise... Et pourtant, vos propre groupes ont déjà du mal à contenir l'ennemi.

Mais ceci voyant la complexité, vous demande de partir et qu'ils tenteront de tenir aussi longtemps qu'ils peuvent. A vous de décider ce que vous faites! Partir tout de suite et laisser ce que vous faisiez en comptant sur vos troupes. Finir ce que vous faisiez et partir après coup, ou bien rester avec vos hommes.... Ce choix, et vous le savez, sera crucial....



Minshu:


Seri: Tu prends pour cible, l'oni que Mizo a attaqué à peine une seconde avant toi, et même si tes attaques sont plus faible par ton esquive, tu ne fais qu'assurer la mort du monstre qui s'écroule dans un bruit sec, au sol, les yeux vitreux... Ton plan a permis, pour ton plus grand plaisir, d'éviter une attaque dévastatrice de L'oni qui se met à charger sur vous deux en même temps à présent!
[ Le bouclier possède encore 15 PV]


Aladdin:  Tu as peur et le monstre ressent ta peur qui le motive encore plus. Mais de ton point de vue tu assistes a de nombreux spectacles étrange et imprévus, car ton adversaire se retrouve arrêté net dans son élan, et regardant derrière lui tu aperçois Haiji.

Toutefois tu comprends tout aussi vite que la technique du scientifique ne marche pas comme elle devrait, une lutte s'amorce entre les deux, et aucun ne sait qui en sortira victorieux...
Mizo:  Tu fais confiance à la jeunesse, combattant surement l'ennemi le plus dangereux qu'ils aient put rencontrer depuis leur arrivé ici, espérons que ton pari soit payant.

Mais déjà tu te précipites sur Les deux Onis et Seri, passant à côté de celui-ci, et visant l'un des Onis. Ton "esquive du premier" n'est pas utile, puisque celui-ci se trouve déjà sur Seri, et donc ne se préoccupe pas de toi.

Mais avec ton attaque dévastatrice et rapide, tu pourfends le démon, celui-ci s'apprêtant à te broyer dans ses bras musclés. Le temps s'arrête son corps se fige, comme le tiens, alors que le silence de votre duel s'installe. Et finalement il s'effondre, la vie ayant quitté son corps avant même de tomber au sol.

Brook: Absent....

Haiji: La voix te tracasse, surtout quand y regardant bien, elle ne provient aucun des ennemis qui t'entourent? Deviens-tu fou? Est-ce une puissance invisible et inconnue? Mais pas de temps à perdre alors que ton groupe est plus qu'en danger. Et donc usant de ton Eurka, tu stoppes la charge enragée du masqué.

Mais alors que tu essayes de le ramener vers vous, il résiste, tu ressens une force supérieur ou égal à ton pouvoir. Il ne bouge plus luttant contre ton pouvoir et parvient à grappiller quelques centimètres de plus encore... Avec difficulté, il tourne la tête vers toi, et ses yeux rougeoyant se pose sur toi avec tant de rage que tu en frissonnes... Surtout qu'il pourrait user d'un pouvoir que tu ne connais pas encore si ça continue... Déjà opposant ta gravité à sa téléportation tu empêche d'user de celle-ci.

Votre groupe:

Vous commencez à voir la fin de ce combat, mais aussi un épais nuage de fumée s'approchant de vous, autant dire des renforts pour l'ennemi, il ne vous reste plus beaucoup de temps pour anéantir les deux forces qui restent ( soit dans deux tours et plus qu'un tour pour que les hommes sonnés par Mizo ne se relève). Courage mais rapidité!
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 22:21

WUSS
COMET GET SOME

Descendant, le Namékien eut l'occasion de constater que son camarade de Fuyu a l'armure semblait de toute façon aigre au combat, son vol était relativement bien mené et il n'avait de toute évidence aucune peur mais malheureusement, il semblerait que le fait de privilégier ses attaques au corps a corps avait été une certaine erreur : Certains soldats volèrent devant la puissance et le gabarit de notre homme mais ils formèrent rapidement un mur pour bloquer Rhadamantys, choqué, le Namékien ne put voir plus longtemps ce qui allait se produire car il descendait également trop vite pour ça.

Voler et aider Rhadamantys était une option de toute évidence alléchante mais force était de constater que pour le moment, rejoindre un brouhaha pareil serait sans aucun dangereux, ça le genait mais il allait sans doute devoir compter sur Zayro pour l'aider ou essayer d'atteindre le gardien d'Hadès a pied.

Le problème uno était le fait que l'homme a l'armure noire était en danger, avec une position qui ne lui permettrait certainement pas de riposter. Il fallait l'aider mais, désireux de conserver du mana, le Namek attendit qu'il ait touché le sol pour ça.

En revanche, Zayro continua de ruiner chaque chance qu'il avait d'etre pris au sérieux en allant essayer de se servir d'une enfant comme bouclier. Scandaleux et il ne pouvait pas le stopper car il était malheureusement trop tard pour intervenir vu comment le corps était déchiqueté. Retenant un cri de colère, l'ancien roi démon observa la façon avec laquelle le sous chef engageait le combat.

Un autre homme surgit instantanément pour s'occuper de lui, dommage, il semblait de toute évidence très fort, quasiment au niveau de Zayro. Ça signifiait que seul l'homme en armure avait les capacités nécessaires pour affronter son nemesis et inversement.

L'heure n'étant plus a la palabre... ce qui, remarque, était déjà le cas depuis trop longtemps en fait, Piccolo entreprit d'enlever sa cape et son turban afin d'augmenter sa vitesse dans un geste qui semblait prémonitoire vu que deux chevaliers l'entourèrent.

Manteau toujours en main, le Namékien se mit en position de garde. Il avait vu des situations plus dangereuses que du 2 vs 1 mais là, ils étaient doués... les sous-estimer était une mauvaise option mais il allait probablement vite devoir se charger de ça pour aider Rhadamantys et, probablement, Zayro, bien que ce dernier mériterait quand meme tout ce qui allait finir par lui arriver.

Humph ! Moi qui pensait que cette mission contiendrait plus de palabres que d'actions... L'on ne peut pas dire que ça me réjouit.

Sa stratégie était vulgaire et il le savait mais il devait essayer tout ce qui était en son possible pour s'occuper de ces ennemis là rapidement, par conséquent, il jeta bien rapidement la tenue d'entrainement (principalement la cape) vers le chevalier a sa gauche avant de se tourner vers celui a sa droite, pensant toujours a la possible riposte qui allait suivre dans probablement deux secondes quand l'autre ne sera plus affecté. Cette stratégie n'était guère utile contre des soldats qui avaient idées de ce qu'ils faisaient comme celui-là mais acheter seulement quelques secondes lui permettra de mener a bien son objectif.

Le Namékien bondit en direction de son opposant pour lui donner un gros coup de manchette, une certaine connaissance des arts martiaux restait dans son crane vert mais il espérait toutefois que son opposant ne pose pas trop de problèmes.► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 

Condition :
État : 333 PV, bon état.
Mana : Still high

*Piccolo voit la situation.
*Ho bordel
*Il enlève sa tenue pour plus de vitesse et, se voyant entouré, balance cette dernière sur le mec a sa gauche avant d'attaquer l'autre avec une manchette.

Actions :
1.Piccolo jette sa tenue d'entrainement (cape et turban) sur la geule du chevalier a gauche pour gagner au moins une seconde.
2. Il fait un coup Comme ceci sur l'autre chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Jeu 4 Déc - 22:29

Le Oni s'écrasa plus facilement que prévu. Au final, l'attaque de Serizawa n'était même pas utile. A présent, Mizoku et Serizawa faisait tout deux faces au dernier Oni qui les chargeait aussi bourrinement que précédemment. Au final ils n'étaient pas très intelligents comme démon, et ils avaient de plus puissants que leur physique des plus ragoutants. Derrière le Oni, les quatre hommes gémissaient au sol alors qu'ils reprenaient doucement leur esprit. Plus loin encore, l'assassin était toujours debout, luttant contre force supérieur que semblait invoquer Haiji. Peut être là son pouvoir ? Le Lycan voyait toutefois que le berserk gagnait du terrain et que s'il touchait l'un des deux mages, ou le guide d'ailleurs, toujours derrière le comique, ils passeraient un sale quart d'heure.
Le Lycan s'adressa au vieil homme :


- Ils ne sont pas aussi résistant que ce que je pensais, au final tu vas pouvoir t'en occuper tout seul. Je vais filer un coup de main à l'arrière garde. Ils ont l'air de galérer avec l'assassin. J'irais plus vite quoi, tout du moins je n'ai pas à forcer sur ma jambe pour y arriver. Tâche de rester en vie et achève en passant ces gardes que tu as épargné... Je suis triste de dire ça, et tu me prends déjà pour une bête sanguinaire, mais c'est la guerre à présent, et ça se résume par un adage simple : c'est eux ou c'est nous.

Le visage du Lycan était fermé, froid et distant. Il ne disait pas ça sur une pulsion meurtrière.

- Personnellement ça m'est égal de mourir, tant que je préserve mon honneur et ma fierté. Et pour ça, je ne laisserais pas mourir ces gamins qui m'accompagne. Donc, Oji-san, fait ce qui doit être fait, pour préserver la jeunesse.

Un dernier signe de tête et le Lycan fonça droit vers l'Oni. Avant l'impact, un mouvement circulaire digne d'un Devil Bat Ghost permit au Lycan d'esquiver le démon pour se ruer à pleine vitesse sur l'assassin qui semblait se détacher peu à peu de l'étreinte de Haiji.
Dans la tête du loup, les échos perpétuels de cette voix lancinante, macabre et sordide continuait son épopée lyrique dans les esprits des combattants.
Les crocs et les griffes du loup avait atteint leur paroxysme. Par deux fois, le Lycan bondit au sol et utilisa ses bras pour augmenter sa vitesse, rappelant encore plus un fauve en train de charger sa proie.
Proche de l'impact, Serizawa s'écria :


- MEURT !


Le Lycan sauta et tenta de frapper sa cible avec un coup ambidextre, décochant ses bras comme deux missiles qui se croisèrent, toutes griffes sorties, en X sur le torse de son adversaire. Si le coup ne le tuait pas, les deux individus rouleraient sans doute sur le sol, emportés par l'élan de la charge du jeune homme qui n'avait pas ménagé son action.

///

Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5545
Yens : 250
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 226
Nombre de topic terminé: 120
Exp:
23/24  (23/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 0:31



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

Pourtant, au départ, tout avait bien commencé, les bonnes décisions avaient étés prises. Pourquoi ça dégénérait autant ? Zayro, se remit un peu en question en réfléchissant à ça. Il s'était autoproclamé chef du groupe et de l'objectif fixé, mais il laissait son ego l'emporter. Il avait frappé son coéquipier pour une remarque futile, alors qu'il aurait pu régler ça bien plus tard, il tenait tête au membre qui pouvait les amener vers leur chef, et lorsque la bataille surprise éclata, il prit en otage et se servit d'un enfant, comme bouclier humain. Les gens le regardaient avec effrois et colère, mais c'était un sentiment de glace. Même si ça ne l'atteignait pas, lorsqu'il s'était arrêté, après avoir envoyé sa première salve de coup vers l'ennemie, il fixa le vide un instant, avait-t'il fait une erreur ? Il se le demanda, lorsque soudainement, une violente douleur le fit sortir de ses pensées, une lame venait de le transpercer au flanc...


Musique (conseillé)


Le regard de Zayro était soudainement vide, fixant un horizon qui n'existait pas, les sourcils plus froncés que jamais, les veines de son front sortant petit à petit. Il n'était plus question de regarder Seika envahir la secte, ou d'aider ses prochains, de porter ne serait ce qu'une attention aux autres. Sa tête normalement si inexpressive, subit un changement l'espace d'un instant seulement. La blessure était plus profonde qu'il ne le croyait. Il toucha la plaie, et regarda son propre sang sur sa main, puis son visage se transforma de nouveau en pierre froide. Zayro se contenta de tourner son visage en direction de l'auteur de ce fait. Un homme de seika, plutôt imposant et fort vu ce qu'il dégageait, il devait être plus ou moins au même niveau que Jin.

La bataille faisait rage autour, les élus et les sectaires, comme les soldats de Seika, tous semblaient se donner à fond, mais autour de Jinn, le temps s'était comme arrêté l'espace d'un instant, il voyait rouge, rouge d'une colère et d'une frustration qu'il allait devoir évacuer sous peu. En regardant les personnes qui l’entouraient, sans bouger la tête, fixé sur le type qui l'avait frappé, il pouvait constater sa faiblesse, et il ne l'acceptait pas du tout. Pourquoi était-t'il si faible, pour que son corps et son armure n'arrive pas à parer une attaque comme celle ci. Et son ego, allait faire échouer la mission ? Qu'est ce que c'était que ces échecs cumulés qui se cognaient dans sa tête, avec cette poésie diabolique qui continuait.

L'aura qu'il dégageait était vraiment mauvaise, elle faisait bouger sa mèche blanche, le sol craquela un peu sous ses pieds, ce type qui était face à lui, et qui en plus ouvrait sa bouche, allait être sa prochaine victime... Zayro serra fortement son poing, il fit un pas en avant, puis un autre, très calmement.. Mais soudainement, une sorte d'éclair le sorti de cette torpeur, l'enfant n'était pas mort, et criait presque de joie, il porta son regard vers lui, assez étonné qu'il ait survécu et ce qu'il disait, n'avait presque aucun sens. Que devait t'il faire à présent ? La tension qu'il avait emmagasiné redescendait doucement.

Bien que pour une rare fois, la colère l'ai gagné, dans presque toute sa puissance, puisqu'il se demandait pourquoi eux, qui n'étaient pas des élus, étaient aussi puissants. Il fallait qu'il se rende à l'évidence. L'image du roi tyran lui passa à l'esprit, comme un message subliminal, voulant lui dire de se ressaisir et réussir sa mission. Il ferma les yeux une seconde, pour les ouvrir de nouveaux, retrouvant ainsi son calme olympien, malgré la bataille qui continuait autour d'eux. Puis il s'adressa au type masqué, qui avait apparemment été renseigné à son égard.


... Ils vous ont bien renseigné, ce n'est pas avec ça que vous me tuerez.. Preparez vous.

Ce mec allait poser problème et le gamin qui avait servit de bouclier humain, et parlait encore, était peut être encore plus effrayant que ce qu'il avait pu imaginer. Quoiqu'il en soit, portant un bref regard sur l'enfant, avec une sorte d’étonnement, de mépris et de dégoût dans le regard, il s'en alla en direction du soldat d'élite de Seika, c'est lui, qui allait payer la frustration qu'avait eu Zayro, tant pis pour sa blessure pour l'instant. Zayro avait un étrange sentiment, qu'il n'avait pas ressenti depuis le fantôme. Il fonça sur le mec pour le frapper tres puissamment.

"........ Cette sensation... Qu'est ce c'était." Se demandait-t'il encore...

Zayro tuait ou blessait, comme s'il s'agissait d'un quotidien. Ici, il était bien plus prit par ce qui venait de lui arriver, autant sur cette libération de colère et d’énergie, dont il n'avait pas vraiment l'habitude... Mais se demandait aussi et fortement, pourquoi ces êtres de la secte, étaient finalement aussi forts. Pour ce mec de Seika aussi ? Pourquoi...

________

* Zayro dégage une aura intense et meurtrière, mais celle ci disparaît vite
* Zayro préfere finalement combattre les membres de Seika et fait face au mec d'élite

1ere action (defensive) :
Spoiler:
 

2eme action (offensive) : Zayro s'attaque au soldat de Seika, en aidant la secte donc. Il frappe en brisant les os et en visant les points vitaux
Spoiler:
 

__________

Stats : Vie : 402 Mana : 405
[/quote]



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 


Dernière édition par Zayro Jinn le Ven 5 Déc - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 1:12

Le coup d'épée de Brook s'approcha de l'homme masqué. Le bretteur pensait qu'il allait le toucher mais, un mur invisible bloqua son élan. Quel était donc ce mur, comment pouvait-il bloquer son attaque. Le sabreur se posa de plus en plus de questions sur la capacité de cet oni. Le démon regarda le squelette avec assistance en tournant légèrement la tête. L'épéiste se demandait pourquoi il le regardait de cette manière. Tout d'un coup, une boule de feu toucha le dos de notre ennemie. L'adversaire poussa un cri de douleur et il fut blessé au dos. Il se tourna vers Aladdin et fonça sur lui. Notre mage était terrorisé devant l'assaut de la bête. Il fallait le stopper avant qu'il le tue. Au loin on pouvait voir le vieux et le jeune adolescent au proie avec ces ennemies. Cependant, il réussit à en avoir quelques-uns. Haiji décida de réagir et de le bloquer en utilisant un sortilège mais, le démon résistait et avança de quelques mètres. Brook était surpris de voir une telle puissance. Cependant, Haiji demanda au squelette d'attaquer sa colonne vertébrale. Il n'avait pas tort il faut l'attaquer tant qu'il en ai encore tant.

"ne vous en faite pas je vais l'attaquer avec une de mes techniques à distance"

Le sabreur se prépara à attaquer, mais il aperçut le lycan fonçait droit sur l'oni pour lui porter un coup fatal. Brook utilisa la technique Aubade Coup Droit. Une technique d'estoc avec l'épée qui, apparemment, crée un souffle d'air comprimé avec suffisamment de puissance pour faire éclater son chemin à travers un épais mur de feu, comme si une arme à feu avait été utilisée. Cette technique fonça droit sur la colonne vertébrale du démon. L'épéiste espérait que sa technique additionné à l'attaque du lycan aller tuer une foie pour toute l'adversaire. L'ennemi se retrouvait face à une attaque frontale et une autre attaque dans le dos.

"on va l'avoir cette foie si Yohohohoho"

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 2:44



Le vieux ne réagit pas à la phrase de Serizawa quand celui-ci lui demanda de tuer les autres guerriers qui s’apprêtaient à se réveiller. Sans leur jeté un coup d’œil, Mizoku fonça vers l’Oni en même temps que le loup fonçait en direction du trio d’enfant. Le démon et le vieux se firent face, tous les deux se donnant un élan pour frapper l’autre. Le vieux planta son pieds droit dans la terre pour se donner le dernier saut sur la bête. Une douleur insupportable l’élança dans sa jambe droite.

« Mizo, atten… »

« Seika! »

Des paroles étranges firent taire la voix de l’âme. Des paroles qu’il n’avait pas porter attention jusqu’à maintenant. Cela le déconcentra momentanément, au point que le démon s’apprêtait à agripper le vieux en mauvaise posture. Il se rattrapa juste à temps avec son pieds gauche, le maintenant en équilibre. Sans doute que le coup du démon atteindrait Mizoku, mais celui-ci avait entourer ses mains d’énergie blanche et vit une légère ouverture où il devrait faire pénétrer ses deux lames de chakra blancs directement dans le cœur du démon. Une bourrasque de vent balayerait la zone de combat. Le vieux recula de quelques pas, chancelant, il tomba sur le sol. Essoufflé, il regardait la bête au dessus de lui, sans savoir si celle-ci s’apprêtait à l’attaquer.

De la sueur perlait sur son visage ridée et tâché de quelques gouttes de sang. Ses mains elles aussi seraient recouvertes de sang épais et visqueux. Il se releva lentement malgré sa blessure pour rejoindre en marchant d’un pas semi rapide les guerriers qu’il pouvait entendre gémir. Les paroles de Serizawa lui revinrent en mémoire. Il tourna les yeux vers l’Oni, puis à nouveau vers les guerriers.


« Non, ils ont seulement choisi le mauvais camp. Ils ne méritent pas de mourir. »

Il se baissa lentement, puis il déposa ses deux mains sur une zone sensible au niveau du cou des guerriers restant pour les empêcher tout simplement de se réveiller, pas maintenant. Il espérait seulement que cela allait fonctionner, sans quoi, il était à la proie d’une lame qui pouvait facilement lui transpercé l’abdomen.

« Je ne redeviendrais pas l’assassin que j’étais. »

Il jeta un dernier coup d’œil au guerrier, puis leva les yeux vers le trio maintenant devenu quatuor. Il se sentit pendant un instant coupable d’être foncé dans le combat malgré sa blessure. Il regardait ses mains recouvertes de sang.

« Je ne dois plus faire la même erreur … le temps des combats … je dois me concentré uniquement sur la défense. Je ne suis plus l’arme de Suna … je suis désormais le bouclier de Kosaten. »

-----------------------
Mizoku: 480PV / 450M

Action 1: Attaque l'Oni
Spoiler:
 

Action 2: (2 demi action) Assomme les guerriers
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 13:58


Danger!

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


L'adversaire avait du mal à avancer et une lutte bizarre avait débuter. L'enfant trouva la scène assez drôle,malgré la situation plutôt dangereuse dans laquelle il se trouver depuis un moment. Si l'autre enfant n'arriver pas à retenir le bonhomme masqué,nul doute que notre protagoniste en subira les conséquences..; et ça ne sera pas agréable. Aladdin tira une grimace en y pensant et se concentra à nouveau sur le spectacle devant lui. Lui aussi devait faire quelque chose, quitte à ce que cela ne serve à rien.

Néanmoins l''adolescent avait décidé d'agir et s'attaqua aussi sur l'être masqué. Peut-être en avaient-ils fini avec ceux de derrière ? Puis se rappelant qu'il voulait aussi participer,le Magi réitéra son habituel sort malgré que ça bouger un peu trop pour tenter quelque chose...
-------------------------

Action1 : Aladdin attaque à nouveau le type masqué,en espérant ne pas toucher Serizawa .  (40 + 28 (bonus magique) +10 (bonus de l'arme) = 78)

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 18:35

L'élan de sa charge l'ayant emporté trop loin, le juge ne put voir le nouveau coup d'éclat de Zayro et s'il avait pu le voir, comment l'aurait-il jugé ? Rhadamanthys était un guerrier et un soldat au compte du dieu Hadès, un dieu jugé maléfique par certain mais, dont la vision promettait l'utopie à ses guerriers, si ceux-ci se salissaient les amis... Et celles du maitre de la Caina avaient goûté tellement de sang différent qu'il s'était demandé si son âme immortelle serait à jamais marquée des vies qu'il avait arrachées par-delà les siècles... Mais la question n'était pas là et les actes du chef de son petit groupe bien loin de lui quand la silhouette ailée du juge pénétra à l'intérieur du premier rang des troupes de Seika. Faisant voler plusieurs corps alors à l'impact, le juge hurla sa fureur alors que pareille à ses quilles, il renversait bon nombre de chevaliers rouges, les éparpillant sans se soucier du poids de leurs armures avant que sa charge ne soit brutalement stoppée par un épais écran de corps et de bouclier .

Tombant lourdement à genoux, Rhadamanthys adressa un regard colérique à ceux qui venait de l'encercler, laissant son cosmos jaillir par vague de haine noir le long de son armure sous la forme d'arc électrique noir: il était prêt à se battre et le fait de s'être fait piéger de la sorte ne semblait pas l’apeuré le moins du monde, loin de là même. Expirant bruyamment sa voix rauque entre ses longs crocs tout en soulevant ses ailes de chaque coté de son corps afin de bloquer les deux chevaliers sautant sur lui, le juge des enfers se redressa lentement de toute sa taille.

" Vous croyez vraiment avoir plus de chance en m'attaquant à plusieurs ? Amenez vous tous en même temps, chiens rouge !"

Rugis alors le juge avant de repousser les deux combattants les plus proches de lui d'un brusque battement d'aile avant de se jeter sur l'un des deux hommes qu'il venait de brusquer: tentant de le saisir au col pour lui faire avaler l'intégralité de son poing ganté d'obsidienne avant de venir avec son aile, pareille alors a une immense épée, de trancher ledit individu ainsi que ses compagnons les plus proches... Poussant alors un long hurlement inhumain, Rhadamanthys se plongeait dans une fureur tellement grande que les Onís semblaient faire pâle figure face au combattant des enfers qui, envoyait ses poings et ses jambes aux malheureux qui avaient la sottise de l'approcher... Auréolé de cosmos et de rage, l'ange noir n'en était pas: c'était un dragon de jais et nuit qui s’enfonçait inexorablement dans une marée rouge ...

"Venez vous battre ! Je suis Rhadamanthys, juge des enfers et spectre de la Wyverne: Venez affronter ma rage !!!"

Terminât-il en envoyant son poing rencontrer le visage de celui qui venait de croiser son regard...


Citation :
Récap des Techniques et des Stats
Spoiler:
 

* Rhadamanthy pare les attaques à l'aide de ses ailes tout en se redressant.

*Rhadamanthys lutte contre tous ceux qui sont à portée (coups physiques).
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 18:50



Expérience spéciale 2 :
Coup de poker  





Afin d'aider cheveux bleus, j'avais décidé d'utiliser mon Eureka. En ayant croqué dans la pomme de Newton, j'avais en ma possession le contrôle de la gravité. L'homme au masque avait répondu à l'attaque de Cheveux Bleus et chargea sur lui, mais j'étais intervenu pour le stopper en l'attirant vers moi grâce à l'attraction. L'homme masqué s'arrêta net, mais ne venait pas à moi. Pire, il continuait à avancer vers Cheveux Bleus en luttant de toutes ses forces. Il grappillait même quelques centimètres. J'avais vraiment perdu mon maniement de l'Eureka... Hum. Ce ne fut pas pour autant que je renonçai à mon attraction, je maintenais mon entrave sur l'homme masqué en attendant que le squelette agisse. Il fallait que je trouve quoi faire après que l'attaque de Biroak soit lancée. Toujours avoir un coup en avance, afin de faire plier son adversaire. Il fallait que je réfléchisse et vite. Alors alors, commençons par un état actuel de la situ...



"Le mensonge est servi à la table des pères.
Pour abreuver de violences le cœur des fils
Du levant au couchant le bien s’essouffle
Le mal est revêtu de gloire triomphante"



Encore cette voix ?... C'est que je vais finir par m'habituer à force ha ha. Cela ne ressemblait pas à des souvenirs. De la télépathie alors ? Si oui, pourquoi maintenant ? Et qui est l'auteur de ces messages ? C'est assez intrigant, mais je trouverai d'où cela vient. Avant ça, il y avait cet homme masqué devant moi. Je devais me concentrer sur lui et sur le moyen de le mettre hors course. Je le maintenais sous contrôle, un contrôle assez limité. Je regardais autour de moi, mais rien ne semblait m'être utile. Cheveux Bleus pourrait lancer une boule de feu pour  faire reculer l'homme masqué, mais il fallait qu'il se ménage, il en avait déjà assez fait. Devais-je utiliser la fausse pomme ? Justement pile à ce moment-là, je crachais un peu de sang. Le contrecoup de la vraie pomme était arrivé, me déstabilisant quelque peu. Je regardais le sol  en reprenant mon souffle et essuyant le filet de sang qui était sorti de ma bouche avec mon autre main.  Que devais-je faire pour en terminer avec cet homme masqué. Il avait sa capacité à se téléporter, ses armes, mais c'est tout ce que je sais de lui. Avec ces cartes je devais trouver ce qu'il pouvait faire avec pour l'empêcher de jouer et le mettre au tapis. Mais avait-il un joker dans sa manche ? Il fallait que je lui fasse dévoiler toutes ses cartes. Pourquoi je me pose autant de questions ? C'est toujours comme ça que je procède, mettre à jour l'adversaire pour mieux en finir. Hum. Mettons fin à cette expérience. Je relevai la tête et portai mon attention sur l'homme masqué, celui-ci m'observait avec un regard déroutant. Il y a un truc qui cloche avec lui. Cependant j'esquissai un sourire.






<< Cher homme masqué, ce n'est pas sur moi que tu devrais porter ton attention. >>
<< Meurt ! >>
<< On va l'avoir cette fois-ci Yohohohoho  >>


L'homme sauvage était revenu de notre côté et s'était élancé sur l'homme masqué qui était immobilisé, griffes en avant prêt à le hacher menu. Le squelette se mit à la charge en envoyant un coup dans le vide avec son épée. La vitesse du coup fendit l'air pour envoyer une lame d'air perforante, tout droit en direction de l'homme masqué. Cheveux bleus aussi passa à l'attaque. D'un geste avec son sceptre de bois, il lança une nouvelle boule de feu... C'est vrai. Je ne joue pas cette partie seule. Cette expérience était menée à nous quatre. Si l'homme masqué avait un joker à sortir cela devait se faire maintenant. Je devais faire confiance à ceux qui livraient le combat avec moi. Ils sont pour le moment mon coup de poker.

Tout à coup, tout se stoppait ; mon esprit, mon coeur et ce que je voyais. C'est quoi cette sensation ? Mes yeux se mirent à observer dans tout les sens en un éclair et j'avais fini par trouver la cause de mon tourment. Un nuage de fumée s'approchait de nous. Une erreur dans le processus de l'expérience ? A moins que ce soit le joker de l'homme masqué ?




Action du tour:
 
Technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1430
Yens : 594
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 19:29



Confiance
1
Deux en moins ! Ses tirs avaient parfaitement fonctionné. Les boucliers de ces types avaient donc une limite d'utilisation, tut comme leur pouvoir de téléportation. Voila qui était bien, s'il ne leur réservait pas d'autres mauvaises surprises, ils s'en sortiraient sans trop de pertes. En plus, le magicien fit preuve de son utilité : bien que ne pouvant directement bloqué leurs pouvoirs, il lui fit une démonstration impressionnante. Après quelques incantations de sa part, il recouvra l'u des masqués d'une bulle liquide, lui expliquant qu'il pourrait le refaire s'ils lui donnaient une ouverture. Vraiment bien ! Après lui avoir fait un petit sourire, elle fonça sur le masqué pour profité de l'occasion. Se servant de sa main comme d'une lance, elle la plongea dans le dos du prisonnier, avant de la retirer et de faire la même chose avec l'autre main, visant cette fois le coeur. Le combat l'appelant, elle ne prit pas le temps de savoir si ça avait été suffisant. Si elle s'était bien débrouillé, il ne restait que deux ennemis. Elle retourna un autre sourire au magicien. Il voulait une ouverture ? Elle lui fournirait cela !

Mais alors qu'elle s'apprêtait à foncer vers ses deux adversaires restants, un hurlement bestiale se fit entendre depuis le centre du village, rapidement suivi par deux signaux, un bleu et un rouge. Une brèche et une demande de renforts ! C'était donc ça que l'ennemi préparait ! Ils avaient téléportés leurs troupes à l'intérieur même du village ! que faire ? Devait-elle laisser ces soldats ici pour partir affronter la menace ? Serait-il capable de défendre ce poste sans son aide. Un regard vers ses soldats dissipa ses doutes. Le regard que ses soldats lui portaient étaient sans équivoque : Ils l'encourageait à y aller. Si ses soldats lui faisaient confiance malgré le danger, alors elle ferait de même pour eux. Ils défendraient le poste Est sans son aide, elle voulait y croire ! Elle chercha du regard le soldat qui lui semblait le plus expérimenté et le plus posé, et se dirigea vers lui rapidement.


"Toi ! Je dois aller défendre la brèche. Tu prend le commandement du poste Est ! Tu connais les capacités des masqués, maintenant. Finis-les et concentre-toi sur le pont ! Assure-toi que le magicien soit protégé, c'est la clé de votre victoire ! Bonne chance !"

Avec un dernier sourire encourageant à son encontre, elle se retourna et grimpa à l'arrière du messager.

"Emmène-moi au centre ! Puis reviens ici !"

Tandis que le cheval l'emmenait vers sa prochaine bataille, elle regarda en arrière. Elle avait choisi de leur faire confiance et elle espérait que ce choix ne les enverrait pas dans la tombe...


_____________


*Deux coups dans le but d'achever le masqué piégé par la bulle d'eau.
*Seryu confie le commandement du poste Est à un soldat expérimenté.
*Elle part ensuite vers la brèche.


Actions:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 20:55


• Découverte et Espoir •


Alors qu’il hurlait ses ordres à gauche à droite, il sentit via sa conscience spatiale un être se dirigeant à toute vitesse vers lui. Il se retourna pour voir un poignard se diriger au niveau de sa poitrine. L’un des êtres masqué avait eu assez d’agilité pour pouvoir. Avec une dextérité impressionnante, Schneiden réussi à se saisir de la main de son ennemi avant qu’elle n’atteigne son objectif. Il grogna sous l’effort qu’il demandait à son corps. Il n’attendit pas son reste, alors qu’il détenait toujours une emprise sur l’homme au masque de démon, il assena de son autre main un autre coup au niveau de la gorge, le même coup qui avait pris la vie de l’autre masqué étendu au sol. Cette fois-ci il devait être mort.

Il lâcha son opposant pour pouvoir se concentrer sur le champ de bataille. Il vit alors quelque chose qui le chamboula, les Onis avaient une tête hébéter comme si ils venaient de sortir d’un mauvais rêve. Cela ne dura que quelques secondes avant qu’ils ne reprennent leur charge brutale. Il prit un regard vers les figures masquées et son cerveau cogita. Pourquoi ces êtres n’apparaissaient que maintenant ? Pourquoi rester dans les lignes arrière avec un tel potentiel offensif ? Pourquoi posséder de telles capacités centrées sur la fuite ? Et surtout pourquoi des masques ? Puis, quelque chose tilta dans son esprit. Les hommes masqués n’avaient pas pour but d’être des combattants mais d’êtres ceux qui guide les Onis. Alors qu’il venait de réaliser cela, il senti l’espace au centre de la ville se tordre de façon inhabituel et peu de temps après plusieurs objets fit leur apparition au centre de la ville. Il serra les dents, comme il s’en était douté ils avaient lancé leur attaque en plein centre grâce à une sorte de manipulation spatiale. Il devait faire vite. Il fit venir quatre hommes.

« Ecoutez-moi bien, je veux que vous faite parvenir un message au élus et a Wao. Je veux que vous leur dite de visé en priorité les ennemis masqué, ce sont les cerveaux et les Onis les bras. Sans cerveau, les bras seront inutiles ! »

Il regarda ses messagers partir avant de se reconcentrer sur la situation.

« Catapultes ! Visées en priorité les hommes masqués ! Je répète, visées les hommes masqués en priorités ! Ne touchez pas les Onis »

Malgré l’incompréhension générale qu’il recevait, Il attendit un instant le temps qu’ils aient intégrés sa nouvelle instruction avant d’élever de nouveau la voix.

« FEU ! »


Alors qu’il voyait les pierres partir, il réfléchit a ce qu’il avait a sa disposition. Il savait que les Onis se faisaient manipuler mais par quels moyens ? Contrôle mental ou menace ? Il posa un dernier regard sur les deux qui étaient tombé sous le poids de sa lame. Non… et si c’était quelque chose de plus simple ? Il se précipita en vitesse pour se saisir du corps inerte d’un des hommes masqués et le souleva par l’arrière, comme si il se servait de lui en tant que bouclier humain. Il vit que les Onis étaient presque sur leur position. Si sa théorie ne marchait pas, il serait dans une situation extrêmement inconfortable. Lorsque les géants atteignirent une distance respectable, il ôta le masque de l’individu qu’il avait sous les bras tout en orientant sa tête de façon à ce que les bêtes puissent avoir une vue complète sur le supposé visage humain du démon masqué. Il éleva la alors la voix.

« Un des vôtres m’a dit être en colère car nous avions tués vos frères ! »

Il saisit le visage de sa prise et l’exposa aux yeux de tous.

« Est-ce pour lui que vous vous battez ? Est-ce pour lui que plusieurs de vos réels frères ont péri sous les feux ennemis !? Est-ce que cet humain vaut plus que la vie de toute votre tribu !? Répondez-moi, Onis ! »

S’il avait vu juste ils avaient encore une chance de s’en sortir en réduisant les pertes au maximum, dans le cas contraire ils allaient prendre chère. Le cri de ses hommes tombant dans le canyon sous les coups de poings des Onis confirma ses dires. Il serra les dents en espérant que cela marche.


____________________

*Schneiden intercepte homme masqué et envoi un coup d'épée au niveau de la gorge (vu que je ne perdais pas de PV dans la résolution précédente)
*Envoi de messagers aux élus et a Wao pour les prévenir de visés en priorité les hommes masqués
*Recalibrage des Catapultes Nord-Ouest et Sud-Ouest : Cibles prioritaires = hommes masqués
*Recalibrage des Catapultes Nord-Ouest et Sud-Ouest : Ne pas toucher aux Onis pour l'instant
*Catapultes Nord-Ouest et Us-Ouest ouvrent le feu
*Schneiden enlève le masque d'un des hommes masqués et tente d'ouvrir le dialogue avec les Onis

PS: Désolé pour le retard, post fait a l'arrache je me suis réveiller en retard X)


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Ven 5 Déc - 23:23


AU NOM DE KOKOTA !

Le danger approchait et personne ne s'attendait à une telle offensive, du moins pour Lightning c'était là quelque chose d'impossible à faire. Les ennemis étaient intelligent et leur plan semblait être des plus élaboré. Seika avait à faire à de très bons tacticiens.

Avant cela, l'attaque du Nord avait eu l'effet escompté. Les flèches avaient été envoyées et, sous les yeux ébahis de tous, Lightning ordonna au magicien de faire son boulot. Celui-ci n'avait pas attendu d'avantage et grâce à son soutien les torches, au moment même où elle allait commencer à redescendre, fit quelques mètres de plus en altitude, grattant encore un peu plus de terrain et donc mangeant un peu plus d'adversaires. Cette attaque avait été parfaite, oui parfaite. De son côté, l'élue qui avait visé l'un des quatre ennemi grimpant, elle s'était empressée de regarder au fond du ravin la bête tomber lourdement au sol. Il en restait donc trois, du moins ça c'est ce que tous croyait en dépit de la non mouvance de l'armée face à eux.

Quelle erreur. Quelle erreur de les avoir sous-estimé. Et encore, Lightning ne se doutait absolument pas de ce qu'il pouvait se tramer là. Elle en fut donc l'une des premières surprise lorsque soudainement un blanc total s'était comme emparé de toutes visions. Puis un hurlement, un hurlement terrifiant et plein de haine et de colère, de quoi en avoir la chaire de poule. D'ailleurs tous les soldats l'avaient, la chaire de poule. Quoi de plus normal, qui aurait pu penser à un tel sort pouvant être utilisé contre nous d'une manière si radicale. L'emplacement du cri de terreur n'avait pas été long à déduire pour Lightning et ce fut à ce moment là qu'elle commença à angoisser. Et si la mission qu'ils avaient était vouée à l'échec, et si elle mourrait. En ce dernier cas, son seul voeu se résumerait a un acte héroïque. Mais le temps n'était pas encore et adieux et très vite, elle reprit ses esprits.

LIGHTNING – Nous n'avons plus rien à faire ici ! Nous devons aller défendre le centre ! Et vite !

Mais comment était-ce possible ? Personne ne l'avait vu venir. Du moins dans les rangs au nord. Et puis il y avait ces trois Onis qui restaient persistants. Lightning se décida vie' vite en ce qui les concernait. L'armée en face était partie et pourtant deux de ses magiciens étaient encore occupés à préparer leur sort. Lightning vit là l'occasion de ne pas perdre cette anticipation et elle s'adressa directement à eux.

LIGHTNING – Tenez vous prêts ! Le sort, vous l'utiliserez sur les deux Onis restant !

UN DES SORCIERS – Mais ils sont trois !

Lightning n'attendit pas plus longtemps et, s'emparant d'une nouvelle torche, elle l'allumage et chargea son arc. La pression qu'elle ressentait, sachant maintenant la menace présente au sein de Kokota, la jeune guerrière ne prit pas son temps comme auparavant et le ciblage prit bien moins de temps. Elle avait visé au même endroit, l'oeil, pourtant la flèche en feu sembla dévier un peu plus bas. Mais pas le temps de vérifier, elle se tourna vers ses deux magiciens.

LIGHTNING – Plus maintenant ! Allez-y !

Donna-t-elle comme dernier ordre avant de s'avancer pour vérifier que sa troupe était bien partie. En effet, l'hésitation paraissait prenante mais ils avaient eu tous l'air de tenter pour le tout. Peut-être allaient-ils mourir mais chacun savaient qu'ils ne pouvaient se résoudre à laisser les élus se battre seuls contre ces monstres.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1989
Yens : 612
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 4:23

Tour 7:Le combat des héros!


" Le mensonge est servi à la table des pères.
Pour abreuver de violences le cœur des fils
Du levant au couchant le bien s’essouffle
Le mal est revêtu de gloire triomphante
"

Le message brûle de plus en plus votre esprit, alors que la voix n’élève pas plus le ton...

Fuyu:

Rhada:  Grâce à ton armure, tu dévies toutes les attaques à ton encontre, mais lorsque toi même tu attaques, ils parviennent à esquiver facilement tes coups. Ils sont plus puissant qu'ils n'y paraissent et cette fois-ci la force pure ne suffira pas....il va falloir ruser!

Piccolo: Tu déclenches le combat cette fois-ci, en balançant ta cape sur l'un des hommes, qui évite habilement ton geste, avec une certaine classe d'ailleurs. Après tout, ils sont l'élite!

Et tu t'en prends directement au second, qui "accepte" ton coup de bon cœur, se faisant propulser sur quelques mètres, se relevant et s'enlevant un peu la poussière. Il revient vers toi, non sans tuer un sectaire au passage comme si de rien n'était et s'exclame:

- Pourquoi des membres de Fuyu viendrait ici? Votre roi proclame t-il la guerre ouverte à Seika?

Quand au second, plus proche, il bondit sur toi épée magnifiquement ouvragé , tentant une double attaque de sa lame, tout en ajoutant:

-Peu importe, nous ne permettrons pas cela!


Zayro:  Ton aura violente se fait ressentir par tout le monde autour de toi, mais ton petit coup ne semble pas impressionner l'élite. Peut être un peu plus les sectaires, mais tu te calmes tout aussi vite, dû à l'intervention du "gamin" qui tu peux le voir à présent, se reconstitue peu à peu. Laissant le sang se sécher  sur sa peau "neuve"...

Tu te décides finalement d'attaquer celui qui t'égale. Lui infligeant deux coups de poings auquel il répond par ses propres poings, ces derniers s'entrechoquent à force égale et personne ne prend de dégâts, vous vous "annulez" vos propre coups.

Votre groupe: Vous avez donc choisi de faire front contre vos ennemis ,à moins que ceci soit pour mieux fuir par la suite. Mais le Macabée vivant, et vous pouvez le voir du coin de l'œil, se reconstitue, laissant le sang se sécher sur sa peau. Il se relève, aidé de plusieurs sectaires, les yeux brillant à votre encontre. Quand au capitaine, il n'hésite pas à dire à ses hommes d'essayer de vous aider de quelques façons que ce soit, sauf pour Zayro qui a tout de même attirer la colère envers lui, et surtout ils craignent que ce derniers ne se retourne contre eux.

Seika:

Seryu: Tu achèves l'homme-démon, d'une facilité déconcertante, mais le travail n'attend pas et décide donc te rejoindre le centre du village. Tout en laissant tes troupes avec le magicien, qui s'attèlent à la bataille dés ton départ...Tu peux être fier d'eux, puisqu'en peu de temps ils ont prit exemple sur toi et ont gagné en expérience...Vous recevrez le message de Schneider, alors que vous vous dirigiez vers le centre du village...Vous intimant de tuer en priorité les Masqués. Pourtant, vous n'avez vu aucun masqué depuis votre départ du champs de bataille

Schneider: Tu envois tes messagers à la rencontre des autres élus, ne sachant pas que certains sont déjà parti pour le centre du village. Mais au moins tu as tué ton derniers opposant, bien facilement avec surprise.

Mais sans t'attarder dessus, tu demandes à tes catapultes de viser les masqués directement. Malheureusement les coups sont trop lent contre eux, et même si elles font d sérieux dégâts dans l'armée adverse, elle ne touche aucun masqué qui parvient à se téléporter avant...

Et lorsque tu décides de mettre en avant une hypothèse que tu avances, tu dévoile le visage d'un masqué....Et oh surprise, si tu regardes ce même visage....Puisqu'il n'est pas totalement humain. Ses traits sont totalement tirés et grotesque par rapport à son corps. Ce même visage se rapprochait plus à celui d'un Oni déformé sur un corps d'humain...Et ton essai, perturbe une fraction de secondes, mais ne fait que les ralentir avant de repartir sur vous...Un masqué se téléporte pour toi avant, et dans un rire glaciale s'exprime de sa voix envoutante:

-Elu, tu as prouvé un grand sens de la déduction de ce que nous avons pu voir...Mais tu te trompes sur ce point. Nous ne contrôlons pas à proprement parler les Onis, nous pouvons même dire que nous faisons parti de leur clan... Nous sommes juste le cerveau et nous arrivons à les guider et les faire agir en groupe, nous les avons former en temps de guerre rangée! Notre lien est unique et profond. Tu as simplement réussi à faire perdre leur lien et permis un doute dans leurs actions et stratégie. Ils ne sont que des créatures non-organisées après tout!


De l'autre côté, L'oni qui avait balancé deux hommes dans le vide se faisait acculer par tes soldats qui le repoussèrent à son tour dans le ravin. A croire que tout le monde tombait comme des mouches de ce côté-ci.... Et pourtant alors qu'un a été éliminer 3 Onis de plus arrivent sur tes lignes et commencent à parvenir à faire une brèche, rapidement refermée

Light: Tu tue facilement l'autre Oni, toujours hypnotisé par les torches elle même, alors que les magicien créent  un mur de feu directement sur les deux créatures restant, celle-ci partant en brasier, instantanément. Mais déjà tu pars avec tes troupes sur le centre du village...

Votre groupe:   Schneider de son côté décide de rester avec les siens, alors que tu reçois à ce tour des renforts surement inattendus, Puisque les troupes du Sud renforce les camps de l'est et de l'ouest, avec deux magiciens de ton côté et un derniers de l'autre, en plus des archers que L'Est et L'Ouest reçoit...Surement des renforts qui te feront le plus grand bien...

De leur côté Light, accompagnée de ses troupes et Seryu débarquent sur la place du village qui semble déserte. Et bien trop silencieuse! Hormis la catapulte détruite, et les cadavres tout autour, non seulement du magicien ayant prévenu de l'attaque, mais des forces postées ici. Wao arrivant peu de temps avant vous, regarde silencieux le massacre. Il s'approche de vous avec ses propres hommes:

- Un des nôtres a pu parler avant d'être emporté dans la tombe. Il était en état de choc, je ne sais donc pas si on peut prendre à la lettre tout ce qu'il a pu dire. Nous pouvons en confirmer un.

Sans un mot, il vous fait signe de le suivre, et au détour d'une maison, vous pouvez voir une sorte d'étrange portail luminescent

- D'après ce qu'on a pu nous dire, des forces ennemis débarquent en certains nombres toutes les 10 minutes.
Mais là ou il délirait probablement s'était sur la présence d'un Oni aussi grand qu'une maison, possédant un bouclier invisible qui le protégeait de toutes les attaques... C'est impossible nous le verrions...


Au même instant, un cri lugubre retenti encore, puis le silence. Mais regardant d'ou le son provient d'après vous, Une main hideuse vient s'appuyer sur les toits d'une des maisons autour de vous. La créature s'approche faisant sortir sa tête de démon...Aucun doute, elle approche bien la taille d'une grande maison. Vous regardant tous tour à tour, elle se met à pousser un second hurlement dont la propulsion de l'air vous fait reculer sur un centimètres ou deux. Tout autour d'elle se trouve un bataillon de sectaire essayant de la "protéger" dans son massacre...Comme si elle avait besoin d'aide...

Mais aucune vue des trois Masqués qu'on dit avoir vu marcher dans les rues aussi discret que possible...



Minshu:


Seri: Tu vois que malgré les attaques combinées de la jeunesse, ils ont du mal à contenir la furie, et l'inaction du squelette ambulant, laisse l'opportunité au Berserker de prendre petit à petit de terrain. Alors même qu'il aurait pu s'en défaire... Malheureusement cette finalité te revient et tu fonces donc sur le masqué...

Celui-ci t'aperçoit du coin de l'œil, et alors que le choco est inévitable, il utilise cette sorte de bouclier psychique, te bloquant net dans les airs toi aussi, alors qu'une lutte s'amorce entre vous deux.
Pour les spectateurs, la scène est assez particulière, puisque le scientifique est concentré à contenir la bête, qui lutte pour avancer, alors que toi même tu es contenu par la créature, tout en luttant pour lui donner le coup de grâce, et tu sais au fond de toi, qu'elle va lâcher prise... Elle ne peut faire front sur ses deux domaines en même temps, et avec persévérance, tu vas parvenir à ton but. Et avec l'aide de tes camarades tes coups parviennent finalement à anéantir le monstre.

[ Le bouclier possède encore 15 PV]


Aladdin:  Pauvre Masqué, mais il combat vaillamment, ce qui n'est malheureusement pas suffisant contre vos quatre techniques en même temps, car ta boule de feu finit par carboniser la créature, les flammes se régalant encore de son corps sans vie.

Mizo:  Tu te tournes vers ton derniers ennemi, qui voyant ta faiblesse, parvient juste avant de trépasser à te frapper de son poing massif au niveau de la taille, mais plus du côté de ta jambe invalide...Un rictus mauvais sur son visage avant que les ténèbres ne l'emporte lui aussi.
Tu te dirige vers les hommes pour les assommer à nouveau et être tranquille. Mais point de temps à perdre les renforts seront bientôt là, et vu le coup que tu viens de te prendre tu seras surement ralenti.

Brook: Tu profites que la créature te tourne le dos pour l'attaquer directement, alors que celui-ci est au prise non seulement avec la technique de Haiji, mais en plus doit se concentrer aussi sur l'attaque de l'enfant-loup, et voilà que tu t'y mets aussi...Bien évidement, le monstre ne peut rien faire, déjà bien occupé...

Haiji: Tu maintiens ton sort, mais tu ressens que la créature gagne encore et toujours plus de terrain. Fort heureusement, tu n'es pas seul dans cette lutte, et tu peux enfin voir le Masqué s'écroulé au sol sans vie... Pris par surprise, tu ne sauras jamais s'il avait d'autres coup de poker en jeu...

Votre groupe: Vous êtes parvenus à vous défaire de vos ennemis, non sans mal tout de même! Et en ce qui concerne l'homme masqué, il ne put rien faire contre vos attaques combinées, vous prouvez ainsi que Minshu fait preuve d'un bel esprit d'équipe. Personne ne saura qui lui aura ôté la vie: Brook et son attaque dans le dos, qui permit à la créature de baisser sa garde, en même temps que Aladdin et sa boule de feu, ou bien encore Seri et ses griffes aussi tranchants que des lames, qui profita de la baisse d'attention de votre ennemi pour lui lacérer visage et cou...
Mais ce n'est pas une compétition, et vous pouvez entendre l'approche de l'ennemi, d'ailleurs votre guilde vous hurle de le suivre au pas de course.. Sans attendre de savoir si vous le suivez, il se dirige droit vers la chaine de montagne et la probable protection qu'elle apporte. Cap sur la Grotte des Esprit, Vous y arriverez au prochain tour!






Spoiler:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5545
Yens : 250
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 226
Nombre de topic terminé: 120
Exp:
23/24  (23/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 5:45



« La secte, la guerre, des morts ! »
In  Æternam

* Pour plus  de clarté, sachez que cette mission, dans la chronologie de Zayro, apparaît après son départ de Minshu.

Musique

Les poings contre poings, le combat entre Zayro et cet homme à la force comparable avait débuté. Ce n'était plus un simple combat de base, les péons étaient oubliés dans la bataille d'à coté. Les deux hommes se faisaient face avec une force incroyable, les poings s'étaient entrechoqués, faisant déferler un vent d'energie, qui souleva les cheveux et la capes bardés de lames de Jinn, ainsi que les vêtements de son opposant également. Serrant les dents et fronçant les sourcils, c'était comme s'il ne pouvait pas se soustraire facilement à cette force, et qu'il devait lutter pour que ses propres mains se défassent de cette emprise de puissance. Le regard était fixe, mais plein de hargne, la lutte ne faisait vraiment que commencer.

Son ennemi, semblait être dans la même situation, mais il avait été effectivement bien choisi, sa force était incontestablement équivalente à celle de Zayro, et c'était un gros problème. Il ne s'occupait désormais même plus du gamin ou de la voix dans sa tête, les sectaires étaient de leurs cotés, quand à Piccolo et Rhadamantys, il peinait à savoir ce qu'ils faisaient. C'était incroyable, qu'il soit ainsi prit dans une telle situation. Il se concentra et concentra son energie, pour finalement arriver à se défaire de ce choc de titan, et recula sous la pression, les pieds collés au sol, s'enfonçant dans la terre meuble, tout comme son adversaire à priori.


... Enfoiré... Vous n'êtes pas un type normal.

Les mains de Zayro, étaient encore fumantes, à cause du pouvoir exercé mutuellement, au même moment, avec une puissance conséquente, mais équivalente. Il continuait de regarder l'homme d'élite de Seika, avait non pas du mépris, ni du respect, mais une sorte de curiosité, bien que ses sourcils restent froncés, et qu'il ait un air, indubitablement concentré sur l'action présente. Mais pour Jinn, il était difficile de croire que ce soldat, n'était qu'un simple péon sans potentiel, il rivalisait avec lui, un élu, alors que Zayro sentait qu'il commençait à bien récupérer ses pouvoirs. Il se mit instinctivement, à penser aux choix possibles et aux solutions alternatives. Soit, il était encore trop faible, soit son potentiel allait grandir vite et d'avantage, bien plus que dans son monde originel. Soit, ce type était clairement pas anodin... Mais il ne dégageait pas, ce que dégageaient les élus. Jinn reprit ses appuis, et se plaça droit comme un i, paré à la contre-attaque.

Je commençais à m'ennuyer avec ces clowns. Vous tombez vraiment bien... Grâce à ce combat, je vais devenir nettement plus fort.


Zayro décida de ne plus y aller simplement aux poings, il savait que pour faire la différence, il devrait utiliser son pouvoir en plus, et son art martial également. Même s'il ne mettrait qu'un seul coup dans son contre, il décida d'y ajouter son pouvoir, les atomes c'était quelque chose. Malheureusement, il sentait bien qu'il était à deux doigts de débloquer un bien plus grand potentiel, ce combat serait sans nul doute la clé d'un tel programme. Quoiqu'il en soit, Zayro shoota dans un tronc d'arbre tombé à ses pieds dans la bataille de tout à l'heure, ce n'était pas dur avec sa force, il tira l'arbre en direction de son opposant. Ce n'était pas tant pour lui faire mal ou le toucher, simplement pour le surprendre, il serait occupé à tenter d'esquiver ou se focaliser sur ça, pendant que Zayro, en se rapprochant en même temps, lui asséna un violent coup dans le bas ventre.

Ne baissez pas votre garde, je comptes bien faire durer les choses !

Mais Zayro, pensait vraiment avoir réussi son coup, même s'il était certain que ça n'avait pas vraiment suffit, il ne pourrait pas faire grand chose de plus, pas avec sa faiblesse actuelle, il devait libérer le potentiel qui était bloqué et le condamnait au match nul, contre des élites de cette trempe. C'était évidemment.. Inacceptable ! Zayro resta bien évidemment sur ses gardes après une telle offense, il recula doucement, les bras paré au choc suivant.
________

* Zayro creer une diversion en envoyant un tronc sur son opposant
* Zayro s'élance en frappant dans le bas ventre son adversaire, profitant de la diversion
* Zayro reste sur ses gardes

1ere action (defensive) :
Spoiler:
 

2eme action (offensive) : Zayro s'attaque au soldat de Seika, utilisant la surprise et son pouvoir, ça fera moins mal avec sa faiblesse actuelle, mais il ne le contrera sans doute pas... Du moins, zayro l'espere.
Spoiler:
 

Le type de seika perds 78 pv
__________

Stats : Vie : 402 Mana : 390



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 10:13

WUSS
COMET GET SOME

La cape n'avait guère touché l'autre chevalier, confirmant qu'il s'agissait là d'un bon combattant. Il s'était rendu compte que ces personnes étaient de toute évidence l'élite de leurs pays, ça allait être dur de les affronter alors qu'il avait quand même reçu un coup de Zayro mais rien n'allait lui faire peur pour le moment. Il avait vu pire après tout.

La bataille continuait, bien que le Namékien savait qu'elle finirait éventuellement par tourner au désavantage des sectaires, même en présence des onis. Aussi nombreux et puissants soient t-ils, ces soldats prouvaient qu'ils avaient une certaine force et pourraient sans doute aisément s'occuper d'eux. Si jamais ils étaient tous comme le jeune qui avait pu revenir a la vie et soigner toute blessure sur elle en revanche, ça allait être dur.

Son coup ne semblait pas avoir fait grand chose, plutôt décevant mais il avait d'autres tours dans son sac. Il n'était pas forcé de les tuer comme le ferait sans doute Zayro ou même Rhadamantys, non. Les mettre hors d'état de nuire était une option qui lui convenait et c'était bien car il ne souhaitait pas provoquer une guerre avec ses camarades, des élus de Fuyu qui tue le personnel militaire de Seika, ça allait bien les mettre en conflit !

Bien que le simple fait de leur infliger de la souffrance avec son kikoha était déjà pas très efficace, surtout que ses camarades n'allaient pas se soucier des vies humaines qu'ils fauchaient.

Il lui demanda alors ce que faisait Fuyu alors que son camarade entreprit d'attaquer le Namékien.

Nous ne sommes pas venus ici pour défendre ces sectaires, nous n'avions aucune idée d'une telle attaque.

Les sabres tranchèrent son corps, enfin... ils passèrent au travers plus ou moins, l'on aurait dit que le corps du Namek, toujours immobile, était devenu transparent un moment avant de disparaître. Aucun globule rouge n'était tout simplement sorti, en fait, Piccolo disparut pour ré-apparaître derrière le chevalier qu'il frappa sur la côte droite avec un très puissant coup de pied horizontal.

Je ne changerais pas ce qui se déroule maintenant avec des mots de toute façon, préparez-vous !► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 

Condition :
État : 333 PV, bon état.
Mana : Still high

*Piccolo constate que le type revient;
*Ils parlent
*Piccolo utilise l'image rémanente pour esquiver le coup de l'autre gugusse.
*Il lui fout un gros coup de pied horizontal.

Actions :

1. Après-image : En se déplaçant assez vite, le Namek peut laisser une image de sa personne derrière lui pour distraire l'opposant, efficace mais elle ne peut pas attaquer du tout et il faut qu'il y ait un certain palier entre le niveau d'observation ennemi et la vitesse de Piccolo.
Niveau d'utilisation minimum : 10
Coût en mana : 30
Dégâts de base : --
Effet(s) : Berne ceux qui ont moins d'énergie spirituelle que Piccolo.  

Demi-action : Coup de pied horizontal sur le chevalier aux lames.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 16:13

Véritable tornade de coup et d’ébène dans la marée rouge, le juge des enfers jouait des coudes pour atteindre ses adversaires de Seika: visant les visages et les fines jointures entre les plaques de leurs armures de nombreux coups percutants, sans grand succès hélas. Chaque fois que le poing du spectre fila dans les airs, un bouclier le stoppa net quand celui-ci ne rencontrait pas seulement le vide lorsque son coup était esquivé tandis que lui-même parrait une attaque via la solidité de son armure. Pour chaque attaque que donnait le juge du Wyverne, il devait contrer une réplique avec une frustration grandissante: aucun de ses coups n'arrivait à toucher l'un de ses chevaliers rouges mais lui par contre, ne faisait qu'encaisser les assauts de plus en plus fréquents contre la robustesse de son surplis. Cette situation ne lui plaisait pas, vraiment pas et l'idée de se retrouver coincer dans cette pagaille n'aidait en rien son humeur: s'il avait tous ses anciens pouvoirs, il les aurait tous massacrés en moins de temps qu'il fallait au coeur humain pour aspirer le sang dans un battement et aurait même eu le temps de détruire le village qu'ils devaient surveiller, si tel en avait été la mission bien sur... Stoppant un nouveau coup via l'un de ses avants bras, le juge rencontra le regard de l'un de ses opposants dans un grognement rauque, laissant ses yeux lancer des éclaires de fureur à peine contenue:

"Vous êtes pitoyables ! Vous êtes donc incapable de me blesser ?! "

Rugis le chevalier des Enfers en venant parer un coup visant son dos tout en stoppant une arme qui essayait de s’abattre sur son casque. Serrant les dents, le spectre essaya de trouver rapidement une solution pour se démettre de la situation dont laquelle il était coincé depuis plusieurs longues minutes ... Et comme si ça suffisait pas: quelque chose était en train de lui bruler l'esprit. Depuis le début de cette bataille, il avait une étrange sensation dans la tête: comme si quelqu'un essayait de s'insinuer dans ses pensées, comme les paroles d'une chanson dont n'arrivait pas à se souvenir tout en gardant l'air dans la tête. De simple bruit de fond, cette chose s'était changé en véritable parole et la sensation qu'elles donnaient, été des plus désagréables pour le juge des enfers qui ne pouvait se concentrer sur cela : son attention étant presque totalement accaparée par ses adversaires.

Serrant douloureusement les dents, il se demandait s'il arrivait à s'en sortir sans aide extérieure... Puis écarquilla les yeux en pensant à quelqu'un qui pourrait faire pencher la balance de son coté. Se couvrant de ses ailes, le wyverne concentra sa cosmos-énergie dans ses jambes avant de bondir en arrière de toutes ses forces: décollant dans les cieux de plusieurs dizaines de mètres de hauteur tout en déployant ses immenses ailes. Levant l'une de ses mains au-dessus de lui tel le grand Zeus, Rhadamanthys espéra que l'ouïe surdévellopé du Namekien pourrait le prévenir de sa prochaine action:

"Écartes toi, Piccolo !"

Terminât-il avant de gonfler les muscles de son bras d'énergie cosmique, faisant briller une lueur électrique le long de sa main jusqu'a son épaule ainsi qu'une partie de son torse quand, d'un mouvement du bras: Rhadamanthys lança la lance cosmique en direction du chevalier qui recevait la jambe du guerrier vert dans les côtes: la laissant exploser en dizaines d'éclats de lumières cosmiques a quelque mètre de la cible du juge qui, retombait alors vers l'avant des lignes de Seika.


Citation :
Récap des Techniques et des Stats
Spoiler:
 

* Rhadamanthy bondit dans les airs en direction de Piccolo

*Rhadamanthys lance un chatiment contre le soldat aux prises avec Piccolo
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 569
Yens : 1435
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 17:44


Danger!

« L’aventure, c’est d’abord l’ouverture aux autres. .  » ~  


Enfin terminé...Plus de menaces ne peser sur eux,du moins c'est ce que pensa le Magui qui avait poussé un soupir de soulagement. Les adversaires étaient à terre,et pour le bien de tous,personne ne semblait gravement blesser.Pourtant l'enfant n'en revenait pas encore de ce qu'il venait de faire. Oter la vie à quelqu'un était une chose horrible,qu'Aladdin préfère éviter le plus clair de son temps,malheureusement,quand on n'a pas le choix,il fallait faire avec.

Le guide commença à s'agiter leur ordonnant de le suivre immédiatement. Aladdin n'avait toujours pas remarqué l'approche des nouveaux ennemis, ou alors, il les avait vus mais essayer d'ignorer la nouvelle menace. Sans attendre,l'enfant couru rejoindre Tsumi en vitesse,ne voulant plus perdre de temps. Les autres allaient suivre aussi ,autant ne pas rester en restait cette foi-ci.

- Depechons-nous!
-------------------------

Action : Aladdin suit Tsumi.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1430
Yens : 594
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 18:59



Interrogation
1
Un cimetière. Voila tout ce qui restait des tropes de réserves. Le nombre de l'ennemi devait être particulièrement élevé pour que nul n'ai put fuir. Et pourtant, les lieux étaient déserts, à l'exception des nouveaux arrivants. Elle regarda quelques secondes ce spectacle avec autant de consternation que le jeune Wao, mais avec sans doute moins de tristesse. C'était des voisins, des amis, peut-être même des frères dont il contemplait les cadavres. Mais là où la tristesse dominait le regard du garçon, c'était l'inquiétude qui se reflétait dans les siens. Où était passé l'ennemi ? Au combat contre les forces de Schneiden. Peu probable étant donné la présence de Wao et de ses hommes. Le garçon était parti avec l'élu au début de la bataille et avait du être envoyé en renfort. Tout comme elle, si l'ennemi avait foncé sur leur positions, il seraient entrain de les affrontés en ce moment même. Alors où étaient-ils ? Devant l'absence de réponse, elle laissa cette question de coté pour le moment et se dirigea vers Lightning et Wao, elle avait quelques informations à leur communiqués.

"Lightning ! Wao ! J'ai rencontrés des guerriers masqués capables de se téléportés, de créer des boucliers invisibles et d'entrer en rage berserk quand ils sont blessés. Faites attention à cela..."

Elle tourna ensuite son regard vers le jeune homme.

"Vous êtes arrivé avant nous. Savez-vous où se cache l'ennemi ?"

Il répondit par la négative. Mais il n'était pas sans informations, toutefois. Un soldat mourant avait pu dire ce qu'il avait vu avant de trépasser. Les emmenant non loin, ils purent voir une sorte de portail magique. Cela ressemblait à la description qu'avait faite la générale Esdeath d'un utilisateur de Teigu capable de créer des portails similaire. L'un de ces portail avait transporté la générale sur une île déserte. Ce n'était sûrement pas cet individu, mais ils avaient à faire au même type de magie. Wao confirma ses pensées en indiquant que l'ennemi arrivait par ce portail. Et il parla juste après de la possible présence d'un oni grand comme une maison. Mais s'il ne semblait pas y croire, Seryu, elle, y croyait. Ils avaient tous entendu un hurlement. Il appartenait sans doute à cette bête. Mais où était-elle ?

A peine la question se forma dans son esprit que le hurlement retentit une nouvelle fois, bien plus proche d'eux. La créature se montra alors et effectivement, elle était très grande. De plus, un bataillon de sectaires semblait vouloir la protéger. Un dur combat les attendait et l'attitude a adopté semblait très claire. Mais...quelque chose n'allait pas. Seryu avait un étrangement pressentiment. Elle se tourna vers ses deux compagnons.


"Retenez-le ! Je dois réfléchir à quelque chose !"

Suite à ces paroles, elle sortit le canon du pistolet camouflé dans sa bouche et tira en direction de l'oni, espérant passé au travers du bouclier comme tout à l'heure, ou au moins le distraire. Après quoi, elle fila vers la rue la plus proche pour se mettre à l'abri d'un mur. Là, elle réfléchit à ce combat. Quelque chose n'était définitivement pas normal. Ce monstre aurait pu charger leurs défenses. Et vu comment ils avaient craint la charge des onis classiques, ils n'auraient jamais pu tuer un tel monstre, pas suffisamment vite pour l'empêcher de percer leurs défenses, en tout cas. Mais il ne l'avait pas fait. Après avoir massacré les troupes au centre, il était resté là, se mettant hors de vue comme si il les attendait. Pourquoi ? Il n'y avait aucune raison pour qu'un tel atout ne soit pas employé de manière optimale. La seule explication était que percer leurs défenses n'était pas le but premier de la secte. Tout cela sonnait comme une diversion. En y réfléchissant, la secte n'avait aucune raison d'attaquer un village isolé comme celui-là. De plus, pourquoi celui-ci était construit comme une forteresse ? Elle n'aurait pas de réponse à ces questions dans l'immédiat. Cependant, il y avait ces trois masqués qui se baladait dans le village, évitant tout combat. Il y avait forcement une raison à leurs comportements, et elle n'aimait pas être laissée dans l'inconnu, surtout dans une situation comme celle-ci. Elle se tourna une nouvelle fois vers ces compagnons.

"Ce monstre aurait pu attaquer nos défenses par l'arrière ! Mais il ne l'a pas fait ! Et ce n'est pas la seule chose étrange ! Il y a trois guerriers masqués qui se baladent dans le village, nous devons savoir ce qu'ils mijotent ou ça risque d'être une catastrophe ! Koro !"

Une nouvelle fois, le Teigu effectua le changement qui la dota d'un radar. Elle y chercha les trois masqués. L'ennemi avait fait des efforts pour envoyer des troupes a l'intérieur du village, mais ne s'en était servi que pour détruire les quelques troupes postés au centre. Cela n'avait pas de sens. Quoique fasse ces trois hommes, cela avait sûrement un lien avec le véritable objectif de la secte. Il ne fallait pas les laissé faire ce qu'ils veulent, sans quoi ils pourraient le regretter. Et entre son radar et ses armes à feu, elle était la plus à même de les interceptés.


_______


*Tire sur le grand oni avec son arme caché.
*Reprend son radar pour tenter de localisé les trois masqués manquants.


Actions:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 19:44

Le combat était donc terminé. Le groupe de Minshu avait surmonté cette première épreuve sans perte et en minimisant les dégâts. Il n'y avait au final que Mizoku qui avait puisé dans ses réserves, aggravant le cas de sa jambe, un peu de repos lui ferait le plus grand bien. Le Lycan se retourna après la mort du berserk pour voir comment le vieux se débrouillait. Il parvint sans peine a terrasser la créature et s'était baissé sur les gardes pour les tuer, du moins c'est ce que pensait Serizawa.
Mais il comprit à la mine du vieux qu'il ne l'avait pas fait, le Lycan soupira et sourit. Il était trop gentil, ça lui jouerait des tours.
L'étrange nuage se rapprochait d'eux désormais, il ne fallait pas tarder. Le jeune homme couru vers Mizoku, agrippa son bras et le passa par dessus son épaule pour qu'il puisse s'appuyer sur lui plutôt que sur sa jambe.


- Pas le temps de faire la fine bouche, faut qu'on accélère. Allez-y devant ! Restez groupé et partez devant, on vous suivra de près.

Aidant le vieux ninja à marcher vite, Serizawa imposa une cadence soutenue permettant de se déplacer plus vite malgré la blessure de Mizoku, l'obligeant à sauter de sa jambe valide et de s'appuyer sur le Lycan qui courrait en portant le plus gros de son poids. Ils étaient plus lent que le groupe devant eux qui marchait à bonne allure, mais ne les perdaient pas de vu, il y avait, tout au plus, une centaine de mètres qui les séparaient.

La première partie de l'aventure venait donc de s'achever, mais le loup sentait que la grotte leur réservait bien des surprises!



///

Départ du groupe vers les grottes
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 640
Yens : 326
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 22:00


• Protection •


~Musique~



Il avait fait une erreur. Une terrible erreur. Il n’avait pas pris la peine d‘inspecter le visage de sa prise et maintenant il allait en payer les conséquences. Quelles ne fut pas sa surprise lorsqu’il vit les Onis continuer leur charge après son discours, ce ne fut qu’après observation du facies du cadavre dans ses bras qu’il comprit, les hommes masqués n’étaient pas des hommes mais des Onis eux aussi. Il se maudit pour son incompétence, cela allait mal se finir. Il espérait que de leurs côtés Wao et ses compagnons élus avaient plus de chance. Quelques instants après, un Onis masqué fit son apparition près de lui.

Il lui expliqua qu’ils n’étaient pas entièrement Onis mais qu’ils faisaient parti de leur clan et comme il l’avait déduit, les masqués étaient le cerveau et les géants les muscles. Il sentit un sentiment de défaite s’abattre sur sa personne, c’était littéralement l’un des pires scénarios possible. Le bruit de combat aux alentours s’intensifiait, ses hommes avaient eu vengeance sur l’Oni qui avait poussé leurs camarades dans le vide mais ils n’eurent pas le temps de souffler que trois autres apparaissaient, créant ainsi une brèche dans leurs défenses. Ses hommes firent alors de leur mieux pour les repoussés. S’il ne faisait rien ils se feraient anéantir. Schneiden se senti serrer les poings, ne pouvait-il donc rien faire au final ?

Alors qu’il commençait à avoir le gout de la défaite en bouche une salve de flèche tomba sur ses adversaire. Il se releva sous le choc et regarda en arrière, des renforts venu du Sud étaient arrivés. Deux magiciens et un régiment d’archer ayant la rage de protéger le village et leurs familles. Il sera le poing en esquissant un sourire, il avait failli oublier qu’il ne se battait pas que pour lui, il se battait pour eux. Il ne pouvait pas se permettre de baisser les bras si facilement. Il sentit un embrasement nouveau intérieur au fond de lui. Il regarda l’Oni masqué de toute sa hauteur, plongeant son regard dans les trous qui lui servait d’yeux comme si le masque qu’il portait n’existait pas.

« Humain ou Onis, bon ou mauvais, vengeance ou justice. Je ne sais pas qui vous êtes ou vos raisons pour faire ce que vous faites et honnêtement je m’en fiche éperdument. Le moment ou vous avez décidé de poser les mains sur ce village a fait de vous un ennemi, mon ennemi ! »

Il sorti son aura une nouvelle fois. Mais cette fois-ci elle ne dégageait pas d’une envie de meurtre malsain mais plutôt une douce chaleur voulant protéger ses êtres chers.

« Je vais vous montrez la puissance de Seika ! Archers ! Magiciens ! Soldats ! Hommes ! Femmes ! Père ! Mère ! Enfants ! Je vous le demande une dernière fois ! Battez-vous pour votre survie ! Battez-vous pour pouvoir revenir chez vous ce soir ! »

Il sorti son sabre et se mit en position offensive.

« Nous sommes plus faible qu’eux mais notre détermination et notre désir de survie est plus forte ! Nous triompherons ! »

Il pouvait sentir la curiosité émané de la figure masqué se trouvant à quelques mètres devant lui. Il utilisa ensuite sa conscience spatiale pour détecter tous les objets se déplaçant comme les Onis masqué ou encore tous ce qui avaient la capacité de manipuler l’espace. Lorsqu’il aurait ces informations il pourra diriger plus efficacement ses hommes.

« Visés en priorités les Onis Masqués ! Ce sont les cerveaux des géants ! Sans le cerveau le corps deviendra immobile ! »

Pour appuyer ses dires tenta un coup d’estoc avec le sabre de Wao à deux reprises consécutives vers deux points vitaux. Une à la pomme d’Adam, l’autre vers le cœur. Il avait décidé, que ce soit pour le mieux ou pour le pire il allait protéger ce village et ses villageois, même si cela voudrait dire qu’il devra lourdement se salir les mains.


____________________

*Renforts du Sud arrivent (2 Magiciens + Archers)
*Schneiden motive les troupes pour un dernier assaut
*Schneiden utilise sa conscience spatiale pour détecter tout les Onis masqués
*Schneiden attaque deux fois (2 demi-action = 1 action) : 1 fois a la gorge et l'autre vers le cœur





Technique utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1989
Yens : 612
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 22:35

Tour 8: Les secrets de la Bataille et le sang de l'honneur!


" Nourrit de pleurs, de tristesse, de désespoir
Les orphelins de pères n’ont plus de larmes
C’est en vain qu’ils réclament justice
Même les hommes de cœur se lamentent
"

Il commence à avoir de l'emprise sur votre esprit, ce qui peut vous troubler

https://www.youtube.com/watch?v=PiPGRoMgJLg

Fuyu:

Rhada:  Tu subis plus que tu ne rends jusqu'à ce qu'une idée te vienne. Bondissant dans les airs, au même moment ou un des deux chevaliers souhaitaient t'attaquer, tu les surprends tous. Ils ne s'attendaient réellement pas à ça, imaginant tes "ailes" comme de simple éléments esthétique de ton armure...Tu attaques le même chevalier que Piccolo, celui-ci essayant de contrer l'arme se dirigeant sur lui, avant d'être pris par surprise par les milliers de lames qui le transperce de ton cosmos. Ceci déclenche un nuage de poussière, rendant impossible la visibilité sur le corps du chevalier....

Peu à peu, il disparait, et tu vois le corps du chevalier au sol... Mais après quelques secondes, il se relève difficilement. Il est dans un piteux états, mais il est vivant. Alors que deux chevaliers se placent devant pour le protéger. Ils sont surentrainé et à l'image de leur royaume s'entraide parfaitement. Autant dire que ce n'est pas un homme que vous affrontez mais un groupe dans son ensemble...Néanmoins bonne nouvelle, même cette troupe d'élite n'est pas invincible! Au moins tu te retrouves au côté de ton allié du jour, face à trois chevalier, le blessé étant amené à l'arrière, essayant de le sauver de la bataille.

Piccolo: L'ennemi qui t'attaquait de son épée, rencontre avec une grande surprise ton "image" lui passant à travers emporté par son élan. Il ne peut donc que recevoir ton coup, qu'il tente d'amortir en se recroquevillant dans son armure. Heureusement, celle-ci prend une partie du choc. Cet opposant se retrouve au sol, alors que le second profita de ceci, avec un œil des plus observateur, pour se glisser à tes côtés en t'infligeant un coup de poing orné de son gantelet sur l'épaule...

-Nous ne croyions pas en tes paroles blasphématoire, alors que vous discutiez même avec ces scélérats. Tes mots sont d'autant plus inquiétant!
Nous devons rapidement en finir pour sauver Kokota!


[ Perte de 15 pv]

Zayro:  Le combat fait rage, un véritable combat de titans, puisque vous semblez être de force réellement égale. Il évite facilement le buche que tu lui envois dans la tête, par un léger déplacement sur le côté. Et se prend ton coup en plein bas ventre, le faisant se plier sur lui même, se retenant le ventre. Quelques secondes défilent, alors que tu t'éloignes de lui. Toujours plié en deux, il s'exprime:

-N'est-ce là tout ce que vous recherchez? La puissance! Une chose aussi primitive.

Je dois reconnaitre votre puissance, mais ma lame ne versera pas votre sang, vous ne le méritez pas.
Il se relève, et tu peux apercevoir que son armure a prit le plus gros des dégâts, même si tu es parvenu à le blesser. Mais n'était-ce pas là une tentative de sa part pour analyser la puissance de ton coup. Un risque qu'il a prit mais un pari qu'il fait. Aussitôt, il se précipite sur toi, son armure ne semblant pas le gêner plus que ça au contraire même il fait preuve d'une vitesse impressionnante. Et parvient à te toucher à son tour, rendant coup pour coup. L'adrénaline le prenant aussi tant le combat est intense. Soit vos coups s'entrechoquent, soit chacun parvient à en assener un à l'autre à tour de rôle.

-Je suis désolé pour vous, mais le village a besoin de nous, j'espère donc ne pas faire durer cela plus qu'il en faut...

Votre groupe: La bataille atteint un niveau réellement impressionnant même si votre nombre est pourtant réduit. Rhada et Picco se retrouve côte à côte, dans une alliance éphémère face à trois chevaliers. Alors que Zayro mène le combat de sa "vie de Kotasen". Probablement n'a t-il encore rencontré un adversaire aussi coriace et pouvant lui tenir tête ainsi...

De son côté le capitaine, lève l'enfant qui s'est remis totalement de ses blessures, mais son innocence et sa curiosité se transforme légèrement en une mine bougonne et impatiente. Il désire partir d'ici et vous amenez à son chef... Le capitaine s'exprime comprenant bien le message:

- Mais, élu, nous ne pouvons pas laisser nos troupes. Même les Fuyens sont au prise avec l'ennemi...

Un simple regard de "l'enfant" et le capitaine, demande à ses troupes de protéger une voix d'accès pour vous trois. Il faudra un tour pour qu'ils y parviennent, libérant en premier Piccolo et Rhada qui sont plus proche...

De leur côté les chevaliers rouge, s'impatiente aussi puisque l'inquiétude se lit sur leur visage au sujet de Kokota, eux même tentent donc de se frayer un chemin vers leur commandant, pour laisser cette troupes et renforcer le village. Mais ceci est plus simple à dire qu'à faire! Surtout avec un adversaire comme Zayro, qui semble prendre goût à ce combat!

Et oui, vous avez bien entendu, le capitaine venez de surnommer l'enfant d'élu! Une autre question qui vous taraude surement l'esprit!

Seika:

Seryu:  Guère surprenant de ta part, tu essayes d'analyser tous les aboutissants et toutes les solutions à cette situation qui semble catastrophique. Tu tires donc ton attaque de ta bouche, ce qui n'est guère esthétique et tu n'auras pas la chance de t'attirer les sentiments de quelqu'un comme ton amie Light...Mais plus sérieusement, ton Missile, alors qu'il se dirige droit sur le Centenaire, se voit exploser à deux mètres de lui, sans lui causer de dégâts. au même instant, il pousse un nouvel hurlement qui fait reculer les soldats sur plusieurs mètres, une véritable tempête! Et d'une poigne de fer détruit totalement la maison sur laquelle, il se retenait!

Mais sans observer les résultats, tu regardes ton scan pour détecter la présence de trois vies, à l'ouest, à l'est et au nord. Aucun doute ce sont les masqués, mais ils restent immobile dans une symétrie parfaite.
Schneider: Alors que tu perds tout espoir, les renforts, plus que bienvenue, arrivent et de façon opportun. Là ou la faille était apparut tes hommes réagissent très vite pour les repousser et reformer les rangs. Un nouveau souffle de courage règne sur les troupes, et même si rien n'est encore gagné ou même perdu, ils combattent d'autant plus ardemment. Ton interlocuteur démoniaque, penche la tête sur le côté tel un animal curieux, ne comprenant pas vos réactions, et alors que tu tentes de l'attaquer, il disparait simplement à l'arrière de ses troupes. Peut être était-il l'un des commandants de cette force.

Tu échoues donc ton attaque non sans garder ta rage de protéger, et alors que tu utilises ta techniques tu peux ressentir dans le village une forme de vie isolée et immobile. Un des masqués repéré dans le village par Wao.

Mais votre rage de protéger et répondu par un appel au combat. Les masqués passent aussi à l'action. Et tu ressens plusieurs énergie se téléporter dans tes rangs, causer des dégats, puis disparaitre à nouveau, autant dire que c'est surement l'assaut finale qui arrive de ton côté. Et que l'ennemi lance toutes ses ressources dans la bataille.

Heureusement, même si tu connais de nombreuses pertes, l'adversaire en connait tout autant. Des fantassins, quelques Onis et parfois de rare masqués. Mais peu à peu, vous êtes submergés et des failles apparaissent. Même si les pertes sont rare, ils parviennent à traverser petit à petit...Tu te retrouves en plein cœur de la bataille au milieu d'ennemi et d'allié.

Light: Absente mais prévenu !


Votre groupe:  
Schneider perd peu à peu de terrain, mais leur volonté reste infaillible ce qui ralenti fortement leur avancé. De leur côté Seryu et Light combatte un Oni centenaire, et surement le chef de la tribu Oni qui étrangement se voit attribuer d'un pouvoir de bouclier Psychique bien plus puissant que les Masqués semblent t-il.

L'oni Centenaire commence ses ravages au sein des troupes du centre...protégé par des fantassins... Mais la situation semble critique puisque de nouvelles troupes apparaissent du portail. Retenu par Wao et quelques soldats. Néanmoins l'esprit vif de Wao passe le message aux élus. Le portail ne semble réellement pouvoir envoyer des troupes limitées durant un certain temps. Plus le temps passe et plus des ennemis arrivent pour renforcer, celle déjà présente, si elles n'ont pas été tuées avant.



Minshu:


Seri: Votre travail morbide accompli, tu aides ton ancien à poursuivre son chemin de manière soutenue, essayant de mettre le plus de distance possible entre vos ennemis et vous. Bien sûr, vous êtes plus lent que le groupe devant vous, qui bientôt devient un point à l'horizon, alors que le nuage que provoque l'armée dans votre dos se rapproche dangereusement...
[ Le bouclier disparait]


Aladdin:  Tu suis Tsumi, inquiet des forces qui vous poursuivent. Mais vous faites surement le bon choix, car déjà les chaînes de montagnes apparaissent...

Mizo:  Absent et non prévenu

Brook: Absent et non prévenu (un peu trop répétée et risque de sanctions dans l'aventure)

Haiji:Absent mais prévenu

Votre groupe: Vous courrez derrière votre guide comme si les chiens de l'enfer étaient à vos trousses ce qui n'est pas totalement faux. Le groupe de devant parvient en premier à la chaine de montagnes, se mettant à l'abri dans ce nouveau labyrinthe aride, mais magnifique si vous faisiez du Tourisme...

Spoiler:
 

Quelques longues minutes plus tard, vous êtes rattrapés par les deux retardataires, voyant dangereusement les ennemis s'approchaient. Et pourtant lorsque vous parvenez aux montagnes, les troupes ennemis s'arrêtent et font demi-tour comme si de rien n'était. Etrange? Mais au moins vous êtes pour l'instant en sécurité! Et vous avez le temps de soigner vos blessures, ou faire tout ce que vous désirez... Même si Tsumi semble très impatient.

Après avoir fait ce que vous aviez à faire vous suivez à nouveau votre guide, qui vous mène à l'entrée de la grotte après un temps qui vous semble interminable. Mais la dites grotte est complètement fermée par un rocher qui ne bougera en aucun cas. Plein de symbole sont peint et dessiné tout autour et contre les paroi rocheuse. Mais un texte que vous arrivez à comprendre et lire attire votre attention:

" Montrez à qui appartient votre cœur, et votre loyauté. Prouvez votre foi au Dieu rampant et sifflant. Et le chemin s'ouvrira!"



©MangaMultiverse


Dernière édition par Heiwa Jigoku le Dim 7 Déc - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   Sam 6 Déc - 23:36

WUSS
COMET GET SOME

L'on ne pouvait pas le dénier mais l'après-image était utile, comme prouvé sur la personne du chevalier rouge qui était tombé dans le piège du Namékien. Il avait perdu énormément de vitesse comparé a son monde original mais ça ne l'empêcherait pas de sortir des ruses qu'il faisait alors qu'il n'était biologiquement âgé que de trois ans. Il savait ce qu'il faisait et il put parfaitement bien le voir quand le chevalier ne put que se cacher dans son armure pour bien absorber le choc. Il fut donc jeté a terre, permettant au Namek de probablement l'achever.

Sa surprise fut toutefois grande quand il fut frappé par l'autre chevalier, il s'en voulait pour son erreur de débutant mais ce n'était pas grave, il avait pris des dommages assez légers et ne voyait pas en quoi c'était grave d'encaisser ce type de choses. Son attention fut en effet rapidement portée ailleurs alors qu'une espèce de lance toucha le chevalier, masquant la zone sous un nuage de fumée qui fut dissipé assez rapidement pour montrer l'autre chevalier de Kosaten, blessé après deux attaques mais encore vivant.

Son état le mettait honnêtement a portée de tous mais le Namek n'allait pas se faire, surtout quand il fut interrompu par l'autre chevalier et deux renforts. Il lâcherait presque un sourire si jamais il n'était pas un ennemi, tant de camaraderie... enfin, il fut distrait par un dialogue entre le capitaine et l'enfant. La phrase "élu" fit apparaître de la surprise sur son visage mais sans plus, vu qu'il accueillit avec aise son allié Rhadamantys.

Joli tir... bien, j'ai appris via mon ouïe que cet enfant là bas est un élu, de plus, si jamais ces sectaires s'avançant vers nous sont bien ce que je pense, nous avons notre ticket de sortie... inutile de nous emballer en revanche, je doute que ces trois chevaliers nous laissent partir aisément.

Il l'avait quasiment chuchoté, faisant attention a ce que l'inévitable surprise ne soit pas exploitée par un fourbe.

On ne peut pas les tuer en si peu de temps mais les distraire, si. Je vais essayer d'envoyer de la fumée sur eux via un Kikoha alors que tu vas te déplacer légèrement a droite ou a gauche pour attaquer avec ton rayon. Les renforts arrivent donc n'essayons pas de bouger trop loin, ils peuvent aussi essayer d'esquiver alors faisons attention a ne pas nous faire attaquer sur les flancs. Je te suivrais légèrement pour éviter qu'on se fasse séparer.

Il prépara son kikoha et le lança en quelques secondes, grâce a l'habitude, espérant que Rhadamantys ait bien compris.

MAINTENANT !

La boule d'énergie fonça vers les pieds de leurs ennemis, les blessant probablement tout en créant de la fumée... qu'allait faire le juge d'hadès ? Dans tout les cas, le Namékien allait faire attention a essayer de le suivre un peu pour éviter une séparation qui les mettraient en danger.► NOM- X -  24/12/13.

« X► NOM
Code by AMIANTE

Spells !:
 

Objets :
 

Condition :
État : 333 PV, bon état.
Mana : Still high

*Piccolo se fait touché.
*Il entend tout sur l'élu.
*Piccolo donne sa strat a Rhady
*Il lance un Kikoha et s'apprête a suivre légèrement Rhadamantys pour ne pas être séparé, le tout en vérifiant qu'ils s'éloignent pas trop des renforts.

Actions :
1.Kikoha : Une simple boule d'énergie rapide mais peu puissante.
Niveau d'utilisation minimum : 1 Coût en mana : 15
Dégâts de base : 30
Effet(s) : Inflige des dégâts magiques  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La secte Noire: Æternam   

Revenir en haut Aller en bas
La secte Noire: Æternam
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» La secte Noire: Æternam
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.