Partagez | .
Outrage aux Plaines [Quête Solo]
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Outrage aux Plaines [Quête Solo]   Ven 10 Fév - 12:33



Solo.
Outrage aux Plaines...

Apparence:
 

Le vent était si froid aujourd'hui. Plutôt ironique en y pensant. Nous étions dans les terres de Minshu. Cela ne devrait jamais arriver. Était-ce mon esprit qui me jouait des tours ? Sûrement bien.
Mon instinct m'avait obligée à avancer vers les Plaines Verdoyantes. On m'eut dévoilée qu'une statue s'y situait, et portait atteinte contre le dieu serpent. On m'avait demandée. 

Je pris alors le cristal que j'avais autours du cou, le serrant contre mon cœur, puis l'ôta. Briser une statue n'allait point être facile. Il me fallait user des pouvoirs d'Ellen. Je n'étais rien sans.

Je le rangeai alors entre mes seins. Je n'avais pas de poche. J'y sortis alors le couteau de la sorcière devenu mien, qui se changea rapidement en une énorme machette à vaste lame scintillante. Je la tendis devant moi après m'être arrêtée dans ma marche, inspirai un grand coup, et soufflai un long moment. Je relevai ma tête vers le ciel bleu azur, les yeux mis-clos. Je les refermai pendant quelques secondes pour méditer, et m'en allai vivement continuer mon chemin. 

Arrivée à destination, un homme s'avança vers moi, les jambes arquées, semblant viril, agitant ses bras comme si il faisait de la musculation, barbu et les cheveux plaqués vers l'arrière. Il était blond cendré et avait les yeux bleus.
À côté de lui se trouvait un grand homme qui arborait une tenue plutôt intrigante, une cagoule cachant sa bouche et un chapeau de cowboy ébène. Il portait un gros manteau de la même couleur, aussi. Son regard était froid, et une énorme cicatrice le rendait borgne. Je pouvais entendre de loin le son stressant que provoquaient ses bottes quand il marchait...

« Ah ! Vous êtes enfin arrivée ! Vous en avez mis du temps ma p'tite dame ! Mais c'est pas grave, tant que vous nous enlevez ça, on peut vous pardonner de tout !

Le blond, vêtu simplement d'une chemise ouverte et d'un pantalon retroussé dans ses bottes brunes à lacets, frappa soudainement le dos de l'autre monsieur qui lui lança un regard des plus agressifs en conséquence. Le barbu rit de bon cœur, et vint entourer mon cou d'un de ses bras :

Vous êtes une élue de Minshu, vous allez nous débarrasser de ça très vite, n'est-ce pas ? Même si vous en avez pas l'air, vous devez sûrement cacher de bien puissants pouvoirs !... *silence de quelques secondes* OH ! J'oubliais ! Mon nom est Shizoku, et celui-là à côté, le bon gros ronchon, c'est Birei, mais tout le monde l'appelle Bibiche. Et vous m'a p'tite dame ? Les prêtres qui vous ont ramenée ici ne m'ont pas dévoilé votre nom.

Le dit Birei grogna à l'entente de ce surnom plutôt... Gênant. Je restai cependant toujours froide, toujours impassible. J'enlevai alors gentiment le bras de Shizoku, et lui répondit directement : 

Viola. »

Je n'avais rien à rajouter. Le blond écarquilla des yeux à ma réponse. Je savais très bien à quoi il pensait, mais je m'en foutais royalement. Le plus important, c'était d'exécuter l'ordre, pour le maintient de la paix en ce monde, et gagner assez de sous pour vivre. 
Le plus sombre soupira, et se tourna vers la statue :

« Il est temps. Mais cela ne peut pas être aussi facile. Son ou ses créateurs sont sûrement planqués dans les environs. Il faut être prudent, préparé à toute embuscade. 
Bibiche a raison, Vi—iiii... Iiii... Vio ! Pour ça qu'on s'est ramenés avec des armes ! Bibiche prend les dagues jumelles et moi je garde mon énorme épée. D'façon il est trop frêle et fragile pour soulever un truc pareil. »

Birei gronda de nouveau, Shizoku rit en réponse et s'en alla chercher son épée, cachée derrière l'énorme statue putride qui prenait les formes d'une chimère écrasant hautainement le pauvre Manshe sous ses pattes avants. 

Elle était gigantesque, et sa lame était brune, légèrement arrondie. Elle était même plus grande que le jeune homme, ce qui était vraiment drôle à regarder. 
Birei avait tout simplement brandi ses deux dagues accrochées à sa ceinture. 

Des bruissement de feuilles se firent entendre, puis un craquement. La grande bataille allait arriver. 





“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Outrage aux Plaines [Quête Solo]   Ven 10 Fév - 13:23



Solo.
Regrets ?...
C'est ainsi que je posai une main sur la statue pour fermer les yeux un court moment. Je les rouvris subitement, ces derniers devenus blancs et terriblement lumineux. Ce tas de pierres fut alors englouti par une vague de ténèbres qui le réduit en cendres. 
Je tournai alors des talons pour faire face à une bande de cinq hommes qui sortirent de leur cachette avec rage.
Birei et Shizoku s'étaient lancés quelques regards, tandis que moi, je fixai les hommes devant nous, totalement stoïque.

« Qu'avez-vous fait de notre statue ?!
La chimère est celle qui nous mènera vers le droit chemin, vers la bonne voie ! Ces ridicules dieux que vous pouvez avoir ne sont rien face à elle ! »

C'est ainsi qu'ils crièrent tous "allez périr en enfer !" avant de s'élancer sur nous, déterminés à nous anéantir. L'un d'entre eux tenta désespérément de me découper en mille morceaux, mais j'esquivais tous ses coups sans problème. Seulement quelques mèches de cheveux s'étaient perdues dans le vent. Je lui attrapai alors l'avant-bras, et le plaqua au sol avec violence pour lui planter ma machette dans le front. Je lui découpai alors la tête en deux, et le décapitai. Il en restait maintenant quatre. Il ne nous en fallait qu'un. Bien suffisant.

Birei avait neutralisé l'un d'entre eux en lui assénant un coup dans la nuque. Il l'avait assommé. Shizoku, lui, avait planté sa l'âme dans le crâne d'un, et avait pris une jambe des deux autres pour les frapper inlassablement contre le sol, ce qui leur en valut une tête toute fracturée. Leurs yeux en étaient devenus blancs, comme la mort.

« Heureusement que t'es là Bibiche ! Sans toi, je pense qu'on n'aurait eu aucune chance de récolter quelques informations sur ce mystérieux culte ! Je me suis laissé aller par mon esprit combatif. Je pense que c'est le même cas pour Vio, n'est-ce pas ? Héhé. »

Il se gratta l'arrière de la tête avec un sourire niais. Je lui souris gentiment, un court moment. J'étais perdue dans mes pensées. Je haïssais tuer. Le pourquoi de mon humeur froide actuellement. 
Se dire que c'est de notre faute ... Toute cette horreur ... Mon cœur, mon âme ne le supportaient pas.

« Bon, plus qu'à attendre qu'il se réveille ! Vous voulez un peu de bouffe, mademoiselle Vio ? 
Non, ça va aller, merci !... »

Il me tendit alors un bento traditionnel japonais, du curry plein dans la bouche. Je ne compris pas tout ce qu'il disait mais j'en connaissais globalement le sens. Je le pris alors, plutôt gênée, et mangeai, patientant avec les deux hommes le réveil du jeune endormi.

Je regardais de temps en temps le ciel, puis Shizoku qui me souriait tendrement et joyeusement. Je lui souriais toujours en retour, par politesse mais aussi sous la rigolade, en le voyant les joues pleines de nourriture. Quel goinfre ! 
C'était réchauffant. Calmant. J'en commençai alors à oublier tous ces corps qui nous entouraient...




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Outrage aux Plaines [Quête Solo]   Ven 10 Fév - 16:43



Solo.
Détermination...
« Ramiamiam... Ugh... Darghme Vriaarfio, foufou zète vien battue ! 
Ahah ! Merci beaucoup... J'ai... En quelque sorte... Une certaine expérience en combat !...
Ran fieu alorgh ! »

Il ne m'était plus difficile de comprendre ce qu'il disait. Cela faisait au moins une heure qu'on parlait ensemble. Birei ne disait rien, seulement son ami Shizoku me tenait compagnie. Il fallait avouer que le plus sombre des deux ne parlait pratiquement jamais. Il ne levait la voix que pour dire des choses "utiles" selon lui. Il était bien intriguant que ces deux jeunes gens soient amis. Ce contraste de personnalité qu'il y avait entre les deux était fort surprenant. Cela me rappelait Ellen et moi-même... Elle me manque beaucoup.

Le blond se tourna alors vers le quasi muet en lui donnant des coups de coude sur l'avant bras après avoir avalé tout ce qu'il avait dans la bouche : 

« Hey ! Bibiche ! Tu peux pas réveiller la belle au bois dormant ? Ça fait long là. On ne fait jamais attendre une demoiselle ! Héhé ! »

Je ne dis rien. Je laissai « Bibiche » se relever — nous étions tous les trois adossés à la statue, assis par-terre — pour aller secouer l'épaule de l'assommé. Ce dernier frémit sur le coup et ses paupières s'ouvrirent doucement. Son cœur rata un battement, il restait tétanisé devant les deux hommes. Il s'éloigna alors, redressé, rampant en arrière du mieux qu'il pouvait. Mais Shizoku se leva alors, avec difficulté et fainéantise, poussant un lourd grognement satisfait et, son épée sur son épaule, attrapa la belle au bois dormant pour le soulever avec un sourire : 

« Bon, tu vas nous dire pourquoi vous admirez tant cette chose. D'où ça vient tout ça ? »

Je me relevai à mon tour. Ma machette s'était transformée en simple couteau pour être facilement rangé entre mes seins, remplaçant le collier de cristal que j'avais désormais de nouveau autours du cou.
L'homme s'agita, grondant à tout bout de champs, ne souhaitant dévoiler une seule information. Cependant, sans même que nous levions le petit doigt, il s'arrêta brutalement. Il avait sûrement remarqué le triste sort qu'avait reçu ses amis. Il tourna alors ses yeux bruns sur Shizoku, sur Birei, et enfin, sur moi-même.

« Ce... Eh bien... La chimère... La chimère est un dieu que nous adorons. Tout ce que je peux vous dire... C'est qu'elle arrivera. Elle nous vengera ! Vous paierez tous—euurrrrrrghh....!! »

Shizoku avait serré l'étreinte, mais à force, lui en explosa la tête. Il souffla alors, déçu, et agita sa main, répugné :

« Beurk... Bon bah tant pis. On aura fait de not' mieux. Merci pour votre aide, dame Vio ! 
En espérant vous revoir bientôt mademoiselle.
Ow... De rien... Bonne chance pour la suite ! Nous nous reverrons. Je vous le promets ! »

Shizoku me tendit la main, mais tenta de la retirer, honteux d'avoir du sang sur la main. Je ris, et la lui attrapai avant qu'il ne l'enlève, et l'enlaçai. Après cela, je m'en allai rejoindre Birei qui avait reculé sur le coup en agitant ses mains devant lui comme pour dire qu'il n'en voulait pas. Je le pris dans mes bras, le serrai fort contre moi avant de partir en courant, toute joyeuse.

« Au revoir !
Au revoir dame Vio !
Humf... Au revoir... »

C'est ainsi que je m'en allai vers d'autres horizons, les mains derrière le dos, le sourire grand aux lèvres. 
Je devais m'habituer à tout cela. Je devrais garder une bonne force mentale en ce nouveau monde. 
Je devais progresser. Je devais m'améliorer. Pour elle. Pour Ellen, en son honneur. Même si je sais que j'arriverai à la faire revenir. Un jour.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Outrage aux Plaines [Quête Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
Outrage aux Plaines [Quête Solo]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Sur les plaines arides (fini)
» Le vent de sang qui vient des plaines plombe nos vies de son danger |Fini|
» Lïsa, guerrière des plaines.
» présentation Bob Solo [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.