Partagez | .
Poussin de souffre
Invité Invité

-



MessageSujet: Poussin de souffre   Mer 22 Fév - 13:57




Poussin de souffre
FEAT. Basho et Kamiko

Cela faisait maintenant plusieurs journées que j’avais confiée la lettre pour Papa à un marchand qui se dirigeait vers la capitale. Je… Je devais avouer que j’avais eu un drôle de pincement au cœur après avoir pris cette décision que de partir explorer seule le monde à la recherche de Maman, mais… Je ne voulais pas… Etre inactive une nouvelle fois, alors qu’elle pouvait avoir besoin d’aide…

A vrai dire, la fois où elle était rentrée toute blessée et dans un état critique après être partie en mission dans l’empire m’avait réellement traumatisée, et… Je craignais grandement qu’une chose similaire… ou pire ne lui soit arrivée… Et je ne voulais pas simplement être impuissante, à ne pouvoir seulement espérer qu’elle reprenne conscience… Non, je voulais l’aider, au moins une fois, pour toutes les choses qu’elle avait put faire, pour toutes les fois où elle m’était venue en aide, faisant fît du danger et des risques… Je devais lui montrer que… Que je pouvais être utile, moi aussi…

Mais bien long allait être ce voyage, je m’en doutais… Nalya sommeillant beaucoup et passant la grande partie de son temps à contempler les grandes étendues qui s’offraient à pertes de vue, j’avançais lentement, mais surement. C’était peut-être bien la première fois que j’avançais avec pour seule compagnie la petite fée. Habituellement, il y avait toujours des gens et des marchands qui m’aidaient à avancer, mais… Là, c’était par mes deux jambes que je faisais le voyage.

Toutefois, le soir, j’étais bien obligée de me reposer malgré toute ma volonté. J’avais quelques petites provisions pour manger, et faire un feu n’était pas très compliqué avec mes pouvoirs. Je m’étais donc arrêtée dans les canyons, dans un renfoncement qui pouvais faire penser à une grotte (fort heureusement, cette dernière était vide), et j’avais pris quelques petits buissons et branchages pour alimenter le foyer, en plus de récolter les quelques baies naturelles qui y poussais. Je devais avouer que… Ce n’était pas simple, de monter un campement, mais… J’avais réussie à avoir de bons réflexes, notamment en trouvant une petite source d’eau.

Ainsi commençait la soirée. Les étoiles comme compagnie, la jeune fée endormie, et une petite odeur agréable. La solitude était certes présente, mais… Pour le moment, je tenais le coup, même si la maison me manquait un peu. Je savais que ce dans quoi je m’embarquais était quelque chose de colossal, mais… Il fallait que je le fasse ! Néanmoins… Je somnolais un peu, fatiguée de ma journée de marche, tout du moins jusqu’à ce qu’un bruit colossal ne se fasse entendre dans le ciel ! Un très grand oiseau survola à vive allure tous les canyons, emplissant l’air d’une chaleur difficilement supportable… Mais la vision de ce rapace… Etait à couper le souffle ! J’en restais bouche bée pendant plusieurs secondes, avant de me taper les joues pour savoir si ceci avait été ou non un rêve. Je me sentais consciente, et je regardais d’un air un peu intriguée l’horizon, me demandant si… Cet oiseau… Avait été un mirage ou non…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Ven 24 Fév - 10:44



Un oiseau de feu?!



Bashô, Kuru et Mirya, alors qu'ils cherchaient toujours à rejoindre la campagne de Chikai, dévièrent de leur route pour aller revoir la somptuosité des grands canyons. Ils avaient au début préféré passer par le désert brûlant mais la chaleur qu'on leur avait décrite des lieux était loin d'égaler la réelle température ambiante. C'était tout bonnement insupportable. Ils avaient pourtant dû s'y arrêter plusieurs jours pour que le maffieux profite du camp d'entraînement que l'empereur mettait à disposition de ses élus. Et ce seul petit séjour n'avait pas été une partie de rigolade, un vrai calvaire...

Mais ce n'était pas la seule raison de leur changement de parcours. Bashô était déjà venu admirer les grands canyons lors de son premier voyage pour la capitale et son âme de poète en avait été émerveillée. Les lumières observable lorsque le soleil se couchait étaient tout bonnement époustouflantes! Il avait raconté son voyage à son maître qui n'y était jamais allé ce qui lui avait donné envie à lui aussi de s'y rendre. Ils n'allaient pas être déçus.

En effet, l'ambiance totalement banale des grands canyons laissait place à une atmosphère bien plus chaleureuse et prompt à l'émotion lorsque le soleil se couchait. Les deux poètes furent émerveillés, même Bashô pour qui ce spectacle n'était pas nouveau. Mirya elle-même babillait et semblait plus heureuse que jamais. Un moment des plus féeriques. Kuru se sentit immédiatement inspiré.

Te voici, paysage tant vanté,
Qui du lait d'Héra a su se parer,
Et en lieu paisible a su se changer,
Sois-sûr que jamais je ne t'oublierai.


Les laissant à leur émerveillement, Bashô entreprit alors d'installer le campement. Enfin, campement était un bien grand mot, ils se contenteraient de deux sacs de couchage, de langes pour Mirya et d'un feu de camp. Rien de bien compliqué. L'aîné et la benjamine du groupe s'installèrent alors dans leurs lits de fortune respectifs avant de tomber dans les bras de Morphée sous le voile que formaient les astres...

Mais Bashô n'alla pas immédiatement se coucher. Pour lui, cet endroit n'était pas que synonyme de bonheur. C'est également ici qu'il avait fait la connaissance de celui qui allait devenir sa Némésis. Il avait failli mourir par deux fois ce jour là. Le premier péril fut Ferun, le second un tigre à dents de sabres qui sut le sauver du premier. Il dut se débrouiller tout seul contre la bête. Une certaine nostalgie commençait à emplir son esprit. Pourtant ces événements dataient de seulement de trois mois. Mais il se souvenait également du bonheur qu'il avait ressenti en réalisant qu'il commençait déjà à récupérer sa force d'antan. Qu'il était heureux ce jour-là. Il avait réussi, avec grande difficulté, à grimper sur l'un des pitons du canyons. Un simple humain en aurait certainement été incapable.

Bashô entreprit alors d'escalader de nouveau l'un des pics rocheux du canyon. Sans surprise, il y arriva. Avec bien plus de facilité que la première fois. Il avait encore beaucoup progressé depuis. Une fois en haut, il était heureux. Heureux de savoir qu'atteindre son ancien potentiel lui était possible. De son promontoire, il lui semblait pouvoir voir tout son chemin parcouru depuis qu'il avait été appelé en Kosaten. D'Hibana jusqu'ici. Il était fier de lui.

Soudain, quelque chose l'arracha à ses pensées. Un oiseau d'une taille colossale le survola à toute vitesse! Si vite que le maffieux n'eut pas réellement le temps d'apercevoir de quoi il s'agissait. Mais il ne semblait pas y avoir de danger car l'animal, le monstre ou la chose ne s'arrêta pas pour lui et continua son chemin toujours aussi rapidement. Que cela pouvait-il bien être?! Bashô le garda en vue tant qu'il pouvait encore le voir, intrigué par l'identité de cette majesté. Il n'avait encore rien vu de tel en Kosaten. "Quelle bête a encore trouvé refuge ici?" se demanda l'élu qui n'avait pas été très content de sa dernière rencontre animale dans les environs. Peut-être allait-il bientôt le savoir.

Du pic où il était perché, toute personne en contrebas pouvait certainement le voir.

©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 848
Date d'inscription : 12/12/2014

Progression
Niveau: 15
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Kamiko ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 26 Fév - 23:07


   
Poussin de souffre

 




Quelque temps après ma rencontre avec Gally, je décidais avec Akemi d'aller faire un tour dans les canyons de seika. Je sentais une étrange force qui m'attirait à cet endroit, mais pour ne pas inquiète ou laisser un sentiment étrange à Akemi, je fis comme je faisais toujours quand nous partions à l'aventure.

Nous avions avant de partir tracer notre route sur une carte que j'avais achetée en ville, puis avions des provisions pour quelques jours.

La marche avait été longue pour arriver là ou nous voulions aller, mais nous avions été récompensées par un magnifique couché de soleil et par le passage soudain d'un énorme oiseau spectaculaire qui nous avait coupé le souffle par son passage.

Quand cette bête avait quitté notre champ de vision, je lançais, en rigolant, à Akemi :

- Si j'avais eu accès à ma forme de dragon, on aurait peut-être pu choper un méga poulet... Et on aurait eu à bouffer pour des siècles !

La jeune femme éclata de rire en me regardant :  

- Si les poulets pouvaient être aussi gros, personne n'aurais faim dans ce monde !

Nous avions rigolé comme des gamines pendant un moment en nous relançant tous les deux à-coups de phrases stupides mes toujours un peu drôle avant de nous installer dans un coin tranquille à l'abri des prédateurs.

Assez rapidement, nous avions monté notre camp pour la nuit. La rapidité d'installation, nous l'avions développer durant nous aventures, car quelque fois nous avions été rattrapé par la nuit... Et l'installation de nuit ce n'était pas vraiment agréable, ni pour Akemi ni pour moi.

Confortablement installer, nous avions regardé le plan de la route que nous avions convenue  au départ. Elle était encore longue le premier arrêt nous avait déjà fait un sacrée impact . Ce qui nous donnait la motivation de la continuer encore avant de faire le chemin inverse pour rentrée.




   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Lun 27 Fév - 12:06




Poussin de souffre
FEAT. Basho et Kamiko

Du peu que je pouvais voir à travers la pénombre, plusieurs petits départs de feu s’étaient allumés avec le passage de l’énorme oiseau au milieu des canyons. Il y en avait deux, deux petites flammes contrôlées qui ne semblait en rien vouloir dévorer l’intensité et la grandeur de l’empire, mais, au contraire, qui semblaient réchauffer tout le monde dans cette nuit froide. Peut-être qu’il s’agissait d’autres personnes qui, elles aussi, voyageaient à travers les canyons ? Ce n’était pas impossible, tout comme cela pouvait être ma fatigue qui me jouait des tours, et qui me poussait à voir des mirages après cette longue journée.

Dans tous les cas, il valait mieux que j’aille me reposer pour le moment, le sommeil me manquant et d’autres longues journées comme celle-ci m’attendaient. Voyager seule n’était en rien une partie de plaisir, bien au contraire, mais ce que je pouvais découvrir était fantastique, et plus important que cela, ce pourquoi j’avançais seule valait toutes les peines du monde ! C’était donc pour ça que je m’allongeais, proche des flammes pour ne pas me frigorifier pendant mon sommeil, avant de commencer à trouver le repos…

Mais c’était sans compter cette étrange voix que je commençais à entendre, et qui raisonnait, qui se multipliait de plus en plus, à la fois partout en dehors du campement, mais aussi et surtout dans ma tête. Cela devenait pénible, voir insupportable, et paniquée, je cherchais vainement d’où cela provenait… Non, c’était… C’était autre chose qu’une personne… C’était magique… Ce… Cela devait l’être, car je sentais des traces de magie autour de moi, des traces qui ne m’étaient pas familières… Quelqu’un se jouait de moi, quelqu’un… Etait en train de préparer quelque chose !

Rassemblant rapidement mes affaires, je restai sur le qui-vive, cherchant le moindre indice pour savoir d’où venaient ces traces de magie. Rien pour le moment… Peut-être que finalement… Tout ça aussi était dût à ma fatigue… Mais alors que je commençais à me calmer, je sentis une accumulation de mana derrière moi, et que l’instant d’après une ombre se dresse devant moi, gigantesque, dominant l’entièreté de la grotte, me faisant reculer de plusieurs pas en arrière, contre le rebord du canyon… Jusqu’à ce que l’inévitable ne se produise, et qu’une pierre ne se détache, celle où j’vais mes appuis, et que je ne sois entrainée vers le fond du Canyon…

Si la chute aurait dût être mortelle, c’était sans compter sur mes sorts de protection, que je lançais immédiatement, recouvrant mon corps de flammes protectrices, qui s’illuminèrent telles des phares chaque fois que je percutais une roche. Mon corps n’en restait pas moins balloté de tous les bord, et ce fut inconsciente tout de même, saignant à plusieurs endroit à cause des pierres, que je gisais au fond du canyon…



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Mar 28 Fév - 9:44



Boule de feu?!



Cela faisait un petit moment déjà que l'oiseau de feu n'était plus en vue et Bashô commençait à songer à aller se coucher. Il n'était pas spécialement fatigué, au contraire même, mais demain une longue journée de marche l'attendait et il n'allait pas tenir longtemps s'il se couchait trop tard. Il décida alors d'obéir à la petite voix de sa mère à l'intérieur de sa tête et se leva pour descendre le piton rocheux. Seulement à ce moment là, un événement survint qui nécessita toute son attention...

En effet, au loin tombait une espèce de boule de feu scintillant par moments jusqu'à toucher le sol et embraser quelque peu les environs. La scène devait se dérouler à environ un kilomètre du maffieux. Qu'est-ce que cela pouvait être? Bashô l'ignorait encore mais avait bien envie d'aller voir. Cette scène lui avait offert un beau spectacle et il était maintenant décidé à aller voir ce qui avait causé ceci. Il n'allait pas voir par prudence, même s'il était vrai qu'il pouvait y avoir danger, mais simplement par curiosité. "Peut-être est-ce une bête qui a causé cela? Ou une météorite? A moins que ce ne soit que la météo du coin qui est bizarre?" conjecturait-il. Il n'avait clairement plus du tout sommeil.

Avant de descendre de son promontoire, il prit bien soin de mémoriser la vue du dessus qu'il avait de la scène. Il était curieux, ok, mais n'avait pas non plus envie de passer des heures à tourner en rond sans jamais rien trouver. Il n'était pas le jeune aventurier fougueux et naïf non plus...
Il descendit alors et se tâta pour prévenir Kuru de son absence momentané. Il décida finalement de ne pas le faire, le vieux n'était pas très commode au réveil et en avait certainement rien à foutre.

Il partit alors peu après, en bon touriste sans aucun équipement, dans la direction du crash. En bonhomme motivé, il avançait en trottinant et en chantant des chansons paillardes. C'est comme ça qu'on fait de grandes choses putain! Malheureusement, son plan comportait une grosse faille: il avait une mémoire de merde et se souvenir de par où il fallait passer n'était qu'un triste rêve.  Au bout d'une demi-heure, il était perdu. Il n'accepta pas le fait de s'être égaré avant un bon quart d'heure. "Eh merde! L'empire n'est pas assez riche pour installer quelques panneaux de signalisation sur ses terres non?!" râlait-il intérieurement.

Il finit par adopter une technique très simple et très efficace qu'il utilisait à chaque fois qu'il était perdu. Elle consistait à se diriger aléatoirement jusqu'à trouver ce que l'on cherchait. Méthode trèèèèès efficace ayant moult fois prouvée qu'elle l'était. N'empêche, son sens de l'orientation n'avait jamais été excellent mais c'était de pire en pire depuis qu'il avait rencontré Zoro. Ce garçon avait visiblement une mauvaise influence sur lui...

A peine cinq minutes plus tard, Bashô trouva ce qu'il cherchait. Une fois de plus sa méthode révolutionnaire prouvait son efficacité et démontrait l'inutilité des cartes. Le talent, certains diront la chance, y'a que ça de vrai. Pourtant, l'esprit de l'élu n'était pas tellement absorbé par ce fait mais plutôt par sa nouvelle découverte. Au milieu des cendres et des braises était allongée une petite fille, apparemment inconsciente. Il avait trouvé ce qu'il cherchait et l'une de ses questions avait enfin sa réponse. Seulement maintenant de nombreuses autre surgissaient de son esprit. "Qu'est-ce qu'une frêle jeune fille fait toute seule si loin de tout?!" était la principale qui occupait son esprit.

Il s'approcha alors calmement, jetant rapidement des coups d'œil dans les environs. Arrivé à sa hauteur, il lui mit une main sur l'épaule et la secoua doucement. Elle avait l'apparence d'une jeune fille d'une douzaine d'années à tout casser, portait un kimono, et avait de beaux cheveux roses.

-Eh! Petite! Réveille-toi, c'est dangereux pour quelqu'un comme toi de dormir seule par ici... Réveille-toi j'te dis! tentait-il.

Il ne percevait pas encore la nature magique de l'homonculus.

©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 848
Date d'inscription : 12/12/2014

Progression
Niveau: 15
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Kamiko ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 5 Mar - 23:02


   
Poussin de souffre

 



Confortablement installés au bord du feu, Akemi et moi partagions un repas bien mérité après les longues heures passées à marcher. Sa compagnie rendait mes voyages plus agréables et surtout moins solitaire ce qui me plaisait énormément puisque je n'ai jamais vraiment été une grande solitaire.

Pendant que nous mangions et discutions, mon regard fut attiré par ce qui rassemblait a une grosse boule de feu qui dévalait le bord du canyon. Elle était plus petite que l'oiseau que nous avions vu, se rapprochant plus à celle d'un animal... Cela m'intrigua et j'interrompis ma jeune alliée pour l'en lui parler.

- T'as vu ça ?

- Vu quoi ?

- la boule de feu... Ça m'intrigue, je pense que je vais aller voir.

- Ah euh non, j'avais pas vu, tu veux que je vienne voir avec toi ?

- Non reste ici pour surveiller nos choses, je vais aller voir vite fait !

Je me transformais en petit dragon et me dirigeais vers l'endroit où j'avais vu cette étrange boule de feu atterrie au sol, mais en m'approchant, je vis un homme au côté de ce qui semblait à une jeune fille inconsciente. Pour ne terrifier personne, je tentais de me poser sur l'un des deux côtés du canyon, mais les roches instables m'obligeaient à descendre près des deux individus.

Malgré mon manque de discrétion, je me posais au sol et repris forme humaine en m'approchant d'eux

- Ça va ? J'ai vu une boule de feu débouler et je suis venue voir.

Je les regardais attendant une réponse de leur part du moins de celles de l'homme, car une demoiselle inconsciente ne peut pas vraiment répondre...


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 12 Mar - 22:40




Poussin de souffre
FEAT. Basho et Kamiko

Tout semblait si… Irréel… J’avais l’impression de flotter, doucement, sur les flots d’une mer paisible… C’était comme si je ressentais chaque petite vague, comme si je ressentais l’eau rouler sur elle-même… C’était calme, peut-être trop malheureusement… Car je savais que… Que quelque chose s’était passé… Qu’il y avait eu des signes qui ne me trompaient pas, même si j’étais très facilement dupable à cause de mon inexpérience… Plus que l’une de mes premières sorties de la capitale, c’était la première fois que je devais compter exclusivement sur moi-même… Et je risquais déjà, en étant pourtant encore à l’intérieur de l’empire, de perdre la vie…

Car ce qui m’avait attaqué… C’était pour cela… J’étais intérieurement terrifiée, je voulais fuir, quitter immédiatement les canyons où j’étais, mais… J’étais inconsciente… J’étais pour le moment inapte… Et si cette chose rappliquait, je… Je ne pourrais même pas me défendre, malgré mes pouvoirs que je commençais à pouvoir manier… J’espérais en tout cas que Nalya aille bien, la petite fée, qui était dans mes vêtements, avait dût elle aussi encaissée grandement la chute, chaque choc qui avait été ammorti par les flammes protectrices que j’avais invoquée….

Et ce que je ne savais pas, c’était qu’il y avait d’autres personnes… La jeune fée, blessée elle aussi, réussi à sortir tant bien que mal en rampant de ma poche. Elle avait été grandement secouée et surtout, elle avait été extirpée de son sommeil d’une manière assez brutale, ce qui la rendait encore plus léthargique… Mais elle savait que la situation était critique, puisque je ne répondais pas… Mais lorsqu’elle vit plusieurs ombres se diriger ici, elle n’eu d’autres choix que de se cacher de nouveau, serrant les dents pour ne pas se faire repérée… C’était très risqué pour elle, d’autant que ça l’était pour moi, mais fort heureusement, la personne qui arriva n’était pas vraiment méchante, et tenta de me réveiller… Mais c’était pour le moment insuffisant, les différents chocs ayant malmenés mon corps et mon esprit…

Dans tous les cas, elle resta pour le moment dissimulée, alors qu’une autre forme, celle d’un dragon, descendait vers nous… Si la vue d’un dragon avait de quoi terrifier plus d’une personne, même s’il était assez petit, il n’en restait pas moins impressionnant. Toutefois, il, ou plutôt elle, se transforma rapidement en une femme, adulte, qui s’enquerra immédiatement de la situation. Si pour le moment j’étais dans l’incapacité de répondre, de dire que j’étais blessée, mais pas gravement, Nalya ne savait vraiment comment réagir, et préférait rester dissimulée pour le moment… Chose que je pouvais comprendre… J’aurais surement fait la même chose si j’en avais eu la possibilité, si je faisais sa taille…

Néanmoins… En se rassemblant ici, ces gens… Venaient de s’exposer à un grand danger… Et tout le monde pouvait ressentir cette accumulation de mana à proximité, qui créa, quelques instants plus tard, une créature horrible, garnie de plusieurs rangées de dents et de membres supplémentaires, qui poussa un rugissement monstrueux…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Lun 13 Mar - 21:21



La Bête...



Apparemment, la jeune fille ne semblait pas vouloir faire mine de se réveiller, ce qui en soit n'était pas bien grave tant que ses jours n'étaient pas en dangers. Elle pouvait bien prendre le temps qu'elle voulait pour sortir de son inconscience. Le problème était néanmoins la condition "tant que ses jours n'étaient pas en dangers"; non pas qu'elle était mal en point, mais plutôt que pour être dans un tel état, elle avait dû se faire attaquer. C'était la thèse la plus probable devant celle du simple accident car oui, en effet, un tel accident était peu probable. Il fallait maintenant espérer que son agresseur ne soit fort qu'à terrasser des jeunes filles et non des guerriers de son gabarie. En tout cas, pour le moment, personne ne se montrait...

... A part ce dragonnet qui s'approcha de lui en volant calmement. C'est ce calme qui fit dire au poète que le nouvel arrivant n'était pas un ennemi, pourtant il se mit tout de même en garde car il avait le parfait profil du monstre tueur d'enfants. Peut-être était-ce la bestiole qu'il avait aperçu tout à l'heure? Non, pas assez gros, plutôt l'un de ses petits...

Le petit dragon montra un comportement non seulement pacifique mais également intelligent, il ne lui fonça pas directement dessus mais choisit plutôt de se poser à quelques mètres. "C'est bien, tout doux..." pensait Bashô. Et puis, comme par enchantement, le monstre féérique se transforma en une humaine au physique plutôt attrayant. Était-elle alors simplement une humaine ayant la capacité de se transformer en dragon? Si tel était le cas, c'était certainement une élue, il n'avait jamais entendu parler d'un natif ayant de telles capacités... La nouvelle arrivante chercha aussitôt à connaître l'état de la jeune fille qui jonchait au sol.

-Son état semble se stabiliser et il ne me semble pas qu'elle soit en danger... Mais je ne suis pas médecin donc je ne suis sûr de rien malheureusement. Avant que vous ne vous approchiez davantage, dites-moi qui êtes-vous et ce que vous faites ici, demanda-t-il d'un ton autoritaire. Vous ne m'en voudrez pas d'être trop prudent, c'est juste qu'il est facile de faire l'amalgame entre une femme-dragon et un monstre...

Soudain, alors que Kamiko terminait à peine sa réponse, une certaine tension magique se fit ressentir dans l'air. Bashô s'immobilisa alors, désireux de ressentir d'où venait cette tension. Il en profita également pour déployer son En, une aura magique qui lui permettait de sentir toute chose dans un certain rayon. Mais ce ne fut qu'une bien misérable mesure, ses yeux lui permirent rapidement de voir l'énorme bête qui venait de se former. Elle était totalement hideuse et sa monstruosité n'avait d'égale que l'odeur fétide de son haleine.

Des ses yeux pourpres se dégageait de la haine
Produisant de la peur contenue avec peine
Qui dans leurs oreilles murmuraient sombres mots
Ceux demandant de fuir à son alter-égo...


Bashô prit alors la fillette sur son épaule et se mit à fuir le monstre sans se soucier de Kamiko. Seulement il doutait que le rattraper soit d'une quelconque difficulté à la bête...

©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 848
Date d'inscription : 12/12/2014

Progression
Niveau: 15
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Kamiko ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 19 Mar - 20:40


 
Poussin de souffre






Je regardais calmement les deux individus, quand celui encore conscient m'expliqua la situation sans pouvoir me décrire en détail son originie et demanda à son tour des explications ce à quoi je répondis :

- vous n'avez rien à craindre de moi. Je m’appelle Kamiko, je suis une élu de seika et je suis en balade avec ma coéquipière qui m'attend plus loin et non je n'est pas de connaissance poussé en médecine, mais je peux toujours aider. Et vous, qui êtes vous?

À peine, ai-je eu fini que je ressentis un changement dans l'atmosphère. Attentive, je regardais méthodiquement au tour de moi, quand une énorme créature apparue de nul part et je soupirais :

- Génial... Après le serpent dans le désert... Il fallait que je tombe sur ça...
Je commençais à me dire que j'attirais toujours ce genre de bestiole, mais bon ce n'était pas vraiment important, je finirais bien un jour par pouvoir les gérer...


Je me retournais pour voir l'homme partir avec la fille et je me demandais rapidement quoi faire... Je choisis de ralentir la bête, mais de retrouver plus tard cet homme et la fillette. Je criais assez fort pour que l'homme m'entende dans sa fuite :

- JE VAIS LA RALENTIR, PLANQUE TOI!

Je regardais la créature en me mettant en position.

- Quant à toi, tu ne bougeras pas d'ici.

Je ne savais rien de ces deux personne, mais ce n'était pas une raison de laisser de cette créature les bouffer !


 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 19 Mar - 23:23




Poussin de souffre
FEAT. Basho et Kamiko

La panique pouvait être de mise dans ce genre de situation, mais… J’étais encore trop inconsciente pour me douter de ce qui se passait vraiment… Je flottais encore paisiblement dans mon esprit, commençant t-très lentement à reprendre les sens qui m’avaient fait défaut pendant plusieurs minutes… Et je ne comprenais pas vraiment ce qu’il se passait, même si je sentais u-un peu de vent fouetter mon visage, comme si j’étais en train de me déplacer… Il y avait d’autre chocs, des rebondissements, réguliers e-et rapide, mais… Je ne pouvais savoir ce qu’il se passait actuellement…

Néanmoins… Nalya… Elle pouvait témoigner de tout ce qui se déroulait, du chaos environnant qui avait suivit à la fois l’arrivée de la dragonne, mais aussi et surtout l’apparition de cette terrible créature qui semblait en avoir après nous… Si… Si j’étais consciente, je pourrais combattre cette monstruosité, la chasser, loin, très loin, mais… Je ne pouvais pas, et mon destin reposait sur les épaules de parfaits inconnus…

Et de Nalya… La jeune fée était en proie à un dilemme immense, que j’ignorais totalement… Elle voulait me protéger, me permettre de fuir, mais étrangement, la tête du monsieur qui faisait ça ne lui donnait pas confiance, et elle craignait de ne pas me retrouver si elle me laissait seule avec lui… Et de l’autre… Elle avait peur pour la dragonne qui annonçait vouloir faire gagner du temps… Elle avait du courage, elle osait se confronter face à une effrayante créature, mais… Est-ce que cela suffirait ? Ne risquait-elle pas de mourir en faisant cela ? Trop de questions qui demeureraient sans réponses pour le moment, car quand bien même elle souhaitait s’opposer à la créature…

C’était la magie que cette créature poursuivait, par conséquent, elle ne chercherait pas à s’opposer à la dragonne, mais bel et bien à poursuivre le moustachu, étant donné que c’était moi qui possédait le plus de mana dans cette histoire… Elle usa de ses membres et de ses forces pour faire un immense bond, pour couper la route au monsieur, et crier de toutes ses forces un terrible rugissement qui résonna à travers tous les canyons… Si cela était un cauchemar… Alors il était véritablement effrayant, car dès lors qu’il arriva, il tenta de mettre des coups de griffes, qui furent parés par la jeune fée, qui utilisa sa magie en essayant de se faire discrète. D’un point de vue extérieur, l’on pouvait voir des dizaines de bulles s’envoler à chaque coup qui était parés par les barrières de la petite magicienne…

Mais pourrait-elle tenir indéfiniment ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Mar 21 Mar - 21:55



Drame imminent



Au grand plaisir de Bashô, la dragonne se montra pacifique et répondit à ses questions avant de plus s'approcher d'eux. Tant mieux pour elle, le maffieux ne portait pas son masque et pouvait donc se montrer plus méfiant que d'ordinaire. Elle disait s'appeler Kamiko et être une élue de Seika. La pauvre était peut-être tombée dans la nation dans laquelle la perfidie était la plus cachée mais certainement pas la moins répandue. Elle était apparemment accompagnée, tout comme lui; et affirmait ne pas être capable d'administrer des soins poussés à la gamine. Elle lui retourna ensuite la question, mais le fait qu'elle ait si facilement dévoilé tant d'informations à son sujet révélait une nature peu inquiète. Le hunter décida alors d'être aussi franc qu'elle, même si son mensonge habituel quand à son identité s'imposait toujours.

-Je m'appelle Ferun et je suis également un élu de Seika, ravi d...


Le maffieux n'eut pas le loisir de terminer sa phrase qu'une bête monstrueuse aux traits des plus hideux apparut, remplaçant le néant. Un nouvel invité que personne n'avait désiré. En plus de devoir gérer une inconsciente, ils devraient s'occuper de ce monstre là. Et honnêtement ça, Bashô ne le sentait pas... "Là, c'est le moment de se barrer mon pote!" se dit courageusement le hunter.

Il courut alors dans la direction opposée, la fillette sous le bras, ne jetant qu'un seul regard en arrière avant de passer à la vitesse supérieure. Il put donc voir Kamiko se dresser héroïquement entre eux et le monstre, et cela pinça le cœur de l'élu. Était-ce à lui de décamper alors qu'une femme s'interposait pour les sauver tous deux, au détriment de sa propre vie? Il se souvint alors de ses paroles quand le monstre apparut, elle ne semblait pas affolée, au contraire, très décontractée. Elle avait certainement confiance en sa force. Il lui ferait alors lui aussi confiance. "Bonne chance l'amie!" lui lança-t-il mentalement.

Seulement elle n'eut pas à faire preuve d'une quelconque prouesse martiale puisque la créature bondit pour se mettre sur la route du poète. "Mais qu'est-ce qu'elle me veut celle-là, un autographe?!" se demanda-t-il ironiquement. Malheureusement pour lui, le monstre n'était quand à lui apparemment pas là pour rire. Cette animosité se vit par exemple par les coups de griffes qu'il tenta de lui asséner. Je dis bien "tenta" car la créature était un peu gauche. Par trois fois, elle rata son attaque sans que Bashô n'ait rien d'autre à faire qu'un petit saut de côté inutile. "Mais elle est carrément manchot en fait?! Pas de quoi s'inquiéter..." pensa-t-il, n'ayant pas vu les bulles d'origine magique qui apparaissaient à chaque coup de la bête. Il était trop concentré sur les mouvements de son gargantuesque adversaire pour le remarquer.

Il essaya alors, profitant de la faiblesse du monstre, de se faufiler entre ses jambes de manière à pouvoir s'enfuir plus facilement en sortant de son champ de vision. Une entreprise intelligente si l'on ne prenait pas en compte la maladresse dont fit preuve le maffieux. En effet, dans la précipitation, son pied buta contre une pierre et il s'étala de tout son long, amortissant comme il le put la chute de son fardeau. Cette dernière avait dû être bien secouée même si aucune lésion n'avait été ajoutée à son malheur. Tant mieux pour elle, ça lui ferait une belle jambe quand elle succomberait aux coups de la bête. Et oui celle-ci s'était déjà retournée, prête à abattre sa proie.

-NOOOOOOOOON!!!!!! hurla Bashô de toute ses forces.

L'élu renégat ne pouvait pas agir efficacement. A moins que la secousse et le véritable brame du poète n'ait réussi à éveiller la conscience de l'élue insoupçonnée, ils étaient cuits. Espérons que non...

Bashô, fais confiance
Au Destin.
Il te sauvera...

©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 848
Date d'inscription : 12/12/2014

Progression
Niveau: 15
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Kamiko ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Sam 8 Avr - 22:52


   
Poussin de souffre

 



Je soupirais longuement en voyant la créature filer vers les deux inconnus en m'ignorant totalement et je me lançais à la course vers elle pendant que celle-ci les attaquait.
Pendant ma course, je réfléchis rapidement à une stratégie pour nous sortir tous les trois en vie des griffes de cette bête étrangement attirée par l'homme et l'enfant... Ou peut-être par un des deux en particulier...

J'arrêtai ma course et me transformais en dragon avant de pousser un genre de sifflement aigu qui servait de signal d'urgence entre moi et ma chère alliée. Je savais qu'elle n'arriverait que dans quelques minutes, mais cela me laisserait le temps de tout mettre en place.

Je repris forme humaine pour terminer la distance qu'il me restait à parcourir jusqu'aux deux individus et je passais entre les pattes du monstre pour récupérer la gamine qu'après avoir jetée sur mon épaule, j'apportais un peu plus loin. Par la même occasion, j'en profitais pour attraper l'homme par la jambe pour le tirer avec nous étant donné que je n'avais pas l'habitude de laisser quelqu'un derrière.

Je me retournais planta mon regard dans celui de l'énorme bête...

''Peut importe celui que tu veux... TU L'AURA PAS AVANT D'AVOIR PASSER SUR LE CORPS D'UNE DRAGONNE ! ET CE N'EST PAS LES SALES BÊTES COMME TOI QUI ME FONT PEUR ''

Je ne pouvais pas faire plus de mon plan pour l'instant, mais dès que ma partenaire arrivera, je pourrais montrer à cette bête qu'on ne doit jamais fâcher une dragonne...





Akemi


J'étais tranquillement installée près du feu quand j'entendis un sifflement qui ressemblait au signal de détresse de la dragonne et je me levais rapidement. Après avoir vite tout rangé et éteint le feu, je pris nos affaires et courrais en direction du signal.

Je pouvais remercier la dragonne pour m'avoir aidé à affiner mes sens et m'avoir entraîné à porter des charges sans avoir trop de mal à courir... Mais vu le canyon dans lequel je devais descendre et la distance à parcourir, j'en avais pour un petit moment avant d'arrivée...

J'espère que la dragonne ne s'est pas enlisé les pattes dans un gros souci et qu'elle tiendra jusqu'à temps que j'arrive...


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 9 Avr - 10:54




Poussin de souffre
FEAT. Basho et Kamiko

Les cris… Les hurlements… Je les avais entendu, plusieurs fois… La situation réelle… Devait-être en train de déraper… Mais pourtant… Je continuais à être inconsciente, à ne pouvoir que subir les contrecoups de chaque mouvement, de chaque attaque… Je… Je m’en voulais d’être responsable du fait q-que ces personnes soient attaquées par ma faute… J’aurais dût… Me défendre contre cette créature, dès que j’avais put l’apercevoir… Mais maintenant, je… J’avais entrainée avec moi bien des problèmes… Et… Je devais y mettre un terme…

Mes yeux c-commencèrent lentement à vaciller, à trembler. Mes paupières gigotaient un petit peu… Jusqu’à ce qu’au bout de quelques secondes… Je puisse voir ce qu’il y avait… Deux personnes… Inconnues… Et cette créature, toujours démoniaque, toujours infernale, qui semblait me poursuivre… Je… Connaissais ce qu’elle était… Mais il fallait que je m’occupe de lui… Une fois que je pus déterminer sa position, je rassemblais ma magie au niveau de mon œil, comme j’en avais besoin avant chaque sort, tout en ne le quittant pas un seul instant… Peut-être n’aurais-je le droit qu’à un seul coup… Alors… Il fallait être sûr que je ne le loupe pas, et qu’il en soit détruit…

Mon œil gauche commença alors lentement à s’éclairer, devenant de plus en plus lumineux, jusqu’à éclairer à plusieurs mètres, avant que je ne murmure deux mots, tout en m’apprêtant à relâcher le sortilège infernal…

‘’Ablazing eye…’’


Et directement, les flammes accumulées se libérèrent en un rayon très puissant, très destructeurs, qui frappa le cœur de la créature. Cette dernière s’enflamma tout entière, poussant un cri abyssal, avant de tomber en poussière sur le sol. Mais l’attaque avait été si terrible que les deux personnes avaient put sentir une grosse montée de chaleur alors que les flammes étaient apparues, qui se dissipait petit à petit une fois que l’attaque avait disparue…

Tout le canyon avait été un instant illuminé par mes flammes… Mais il y avait un contrecoup… La puissance du sort alors que je manquais de force m’avais fait chuter au sol, sur le dos, alors q-que j’étais un peu haletante après avoir utiliser si brusquement mon mana… Mais… Il y avait urgence… Nous étions sauf, pour le moment… Néanmoins… Je devais des explications à ces gens, qui… Devaient avoir plein de questions…

‘’D…Désolé… Ce monstre… Il en avait après moi… Après ma magie…’’

J’essayais lentement de me redresser, sans grand succès pour le moment. Je ne pus que m’asseoir, pour reprendre :

‘’I-il… C-c’était un famillier… A-au service d-d’un mage… Il risque d-d’y en avoir d’autre…’’

Je me mordais la lèvre… S’ils restaient ici, non loin de moi… Ils allaient être en danger… Mais je ne savais pas si… Je pourrais me confronter face à d’autre familier. Mes sorts pouvaient me défendre, mais… Je subissais grandement la fatigue de toute la journée… Mais je devais au moins… Les remercier…

‘’Merci d-de m’avoir s-sauvée de cette a-attaque… J-je m’appelle Orina, je… J-je suis une élue…’’



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Mar 11 Avr - 17:39



Rien qu'un début



Alors que Bashô pensait que son dernier instant était arrivé, la dragonne qui était manifestement allié avec lui par la force des choses tenta de le sauver. La fille aussi, par la même occasion. Elle l'attrapa et le prit par l'une de ses pattes monstrueuses pour confronter son regard à celui de la bête. Un regard emplit de détermination mais qui n'empêcherait pas l'irréparable de se produire contrairement à celui flamboyant de la gamine qui illuminait actuellement la zone. En effet, sans que le maffieux ne comprenne pourquoi, celle qu'il défendait venait de dévoiler une œil d'un pourpre comparable à celui de son meilleur ami dans son monde original. Cela faisait déjà une dizaine de mois qu'il n'avait pas vu l'une des sept plus belles couleurs existantes, celle des pupilles des Kuruta!

Mais outre la couleur déroutante de ses yeux, ce qui n'aurait pas le mérite de les sauver, ils accumulaient également une quantité impressionnante de mana. Bashô n'en avait assurément pas autant, la petite fille n'était donc pas qu'une simple gamine sans défense? Probablement pas. Non seulement elle possédait des pouvoirs magiques ce qui était impressionnant pour son âge, mais de plus elle semblait bien plus forte que le seikajin lui-même. Cela en était effrayant même si ce n'était encore que des hypothèses. Hypothèses qui furent vite confirmées quand elle relâcha de sa pupille un rayon concentré de magie pure qui transforma instantanément la bête en un tas de poussière. "Mais qui est-elle...?" se demanda-t-il effaré.

La pression et le vacarme ambiant retombèrent instantanément, comme s'ils n'avaient jamais existé. Comment cela se faisait que la bête ne soit pas tout simplement morte au lieu de disparaître? Plusieurs questions toutes plus pertinentes les unes que les autres commencèrent à naître dans son esprit. Trouveront-elles des réponses satisfaisantes? En attendant il restait cloué au sol, assis, attendant que quelqu'un réagisse. Tout ce qui venait de se passer dans la dernière seconde était bien trop intense pour que ce soit lui le premier à prendre la parole. Ce fut finalement celle qui avait le plus à dire qui prit cette décision.

Elle commença par s'excuser, c'était elle qui que le monstre poursuivait. Cela étonna grandement le poète qui se demandait ce que pouvait vouloir une si étrange créature à une personne comme elle mais l'attitude de la créature ne contredisait pas ses dires, au contraire. Elle sembla essayer de se relever sans y parvenir avant de poursuivre ses explications. Apparemment, leur agresseur n'était qu'un simple familier au service d'un mage puissant. Elle leur avoua également et toujours timidement qu'il risquait de ne pas être le dernier. "Et merde..." souffla intérieurement le hunter. Il avait déjà eu sa dose d'émotion journalière et n'aimait pas la perspective que ce ne soit qu'un début.

Elle se présenta ensuite sous le nom d'Orina, s'excusant de nouveau. Elle déclara également être une élue ce qui était... devinable. Bashô s'avança alors et lui tendit la main pour l'aider à se relever.

-Quand à moi, je m'appelle Ferun, mentit pour la seconde fois le poète. Ne t'excuse pas autant, je trouve intéressant qu'une fille de ton âge puisse être si puissante et suis content que notre rencontre ait lieu. Cependant quelques questions trottent dans ma tête... Pourquoi t'arrive-il tout cela? Que fais une personne comme toi dans un lieu comme celui-ci? Qui est-ce que tu appelles "mage"?

Puis Bashô hésita quelques instants avant d'ajouter, peut-être pris d'affect par une personne à l'apparence si fragile dans un monde si dur, ceci:

-Peut-être puis-je t'aider à résoudre tes problèmes?

©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 848
Date d'inscription : 12/12/2014

Progression
Niveau: 15
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Kamiko ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 23 Avr - 0:43


   
Poussin de souffre

 



Finalement, je n'avais pas eu à attendre qu'Akemi nous rejoigne pour que la bête soit neutralisée. En effet, la jeune demoiselle choisit ce moment pour sortir de son inconscience. Je remarquais que son œil devenait de plus en plus lumineux... Intrigant... Je compris son utilité lorsque celui-ci, surement commander par la gamine, relâchait une puissance impressionnante sur le monstre, qui dans un long cri d'agonie fut réduit en cendres.

Cet évènement avant surement illuminer tout l'endroit et je sentit un changement de chaleur qui ne me dérangeais pas trop puisque j'y était habitué. À ce moment, je fus convaincu que la petite n'était pas une simple gamine... Elle était forcément une élue.

La jeune concernée après être tombée fut relever par l'homme qui était resté au départ assis au sol et nous fit part d'explication fort intéressante. Le monstre qui  nous avait fait face n'était pas un être arrivée par pur hasard, de ce que j'avais pu comprendre... Elle continua de nous expliquer que le monstre qui en fait était le familier d'un autre qui en voulait à sa magie et qu'il risquait dans avoir d'autres... Ça pouvait être intéressant, mais aussi très chiant... Mais bon, la jeune fille s'excusa et dit qu'il s'appelait Orina ce qui était bon à savoir.

L'homme commençait a parler tout de suite après, elle et je le laissais faire en attendant mon tour, il posa quelques questions particulièrement intéressantes auxquels je laisserais la demoiselle répondre, mais je me permis de dire :

''Moi, je m'appelle Kamiko, je suis aussi élue... Élue de Seika pour être plus précise. Enchanté de faire ta connaissance Orina.''

En attendant un bruit, je levais les yeux vers le haut du canyon pour voir ma chère alliez débarquer avec toute nos affaires. Une fois qu'elle fut en bas, j'allais la rejoindre pour lui faire un petit résumer vite fait et pris mes affaires pour l'alléger. Aussi, je la ramenai là où se trouvaient l'homme et la fille.

'' Désoler d'être parti comme ça, je vous présente Akemi, ma coéquipière.''

Akemi s'assit au sol pendant que moi, j'étais resté debout à attendre de voir ce qui allait se passer. Je la laissais faire, car elle avait dû fait  re beaucoup d'effort pour se rendre jusqu'à moi et donc méritai une pause...




   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 23 Avr - 11:04




Poussin de souffre
FEAT. Basho et Kamiko

En regardant plus amplement le visage du monsieur qui se trouvait non loin de moi, et qui m-m’avait sauvé la vie, u-une vague impression de déjà vu m-me vint en tête… Je ne l’avais jamais vu pourtant, o-ou tout du moins… Je n’avais jamais discuté avec lui, mais… Je… Je me s-souvenais é-étrangement avoir eu l’occassion d-de voir son visage… J-je ne m’en rappelais p-plus, et j’espérai que cela ne soit pas trop important, q-que… J-je ne sois pas amenée à regretter cet oubli m-malheureux… D-dans tous les cas, j-je… Je comptais faire en sorte de m’en souvenir, mais… J’étais encore trop confuse pour cela.

En tout cas, le monsieur… S’appelait Ferun, et commençait à poser plusieurs questions sur ce qu’il se passait… J’acceptais en tout cas timidement sa main, alors qu’il m’aidait à me remettre sur mes jambes, encore chancelantes… Il… Il semblait avoir la volonté de m’aider, de résoudre mes problèmes, même si… Cela ne le regardait pas. Il… Il était doté d’une grande bonté p-pour m’aider ainsi, mais… J-je ne savais même pas comment p-procéder, c-comment faire… Dans tous les cas, a-avant que je ne puisse répondre, l-l’autre personne se présenta, comme étant une élue, se nommant Kamiko.

La dame en tout cas s’éclipsa un temps pour aller chercher celle q-qu’elle présenta comme s-se nommant Akemi. Cette dernière semblait être un peu fatiguée, suite à ce qu’elle avait dût faire dans les canyons, pour nous rejoindre, et aussi à cause de l’heure tardive… J’étais toute fatiguée aussi, mais… Les conditions faisaient que… J’allais devoir veiller pour que nous soyons tous en sécurité… Déjà que… Qu’ils l’étaient par ma faute… Baissant le regard, d’une manière coupable, j-je commençais à me tenir le bras, avant de répondre aux questions qu’avait put poser monsieur Ferun :

‘’Je… Cette personne qui contrôle ces créatures… J-je crois qu’il souhaite obtenir l-la magie q-que je possède… Pour se renforcer, j-je pense, m-mais je ne suis p-pas sûre… B-beaucoup d-de personnes cherchent à d-devenir plus fortes, et c-ce par tous les moyens possibles… ‘’

Je regardais d’une manière inquiète le monsieur… J’imaginais q-qu’il comprenait qu’en se mêlant de cette histoire, i-il risquait d’être de nouveau confronté à ces créatures dangereuses, et que la meilleure solution pour lui serait de faire c-comme s’il n’avait rien vu, comme si cette soirée n’avait jamais existée… Mais ce fut tout timidement que j’expliquai ce pourquoi j’étais ici :

‘’Si je suis ici… C’est p-pour retrouver ma mère… Elle a disparue… Elle s’appelle Aki, Aki Nishiie, c-c’est une élue elle aussi, très forte…’’

Je serrais les dents, en me forçant à ne pas pleurer avant de me ressaisir. Si la c-créature avait disparue ici, p-peut-être que son maître savait notre position. Tremblant un peu à cette idée, je me tournais vers les autres personnes, d’une manière assez craintive :

‘’Il ne faudrait pas rester ici… Le mage et ses créatures pourraient r-revenir !’’

Et au final, a-alors que je commençais à regarder de tous les côtés p-pour trouver un endroit s-sûr, je me souvins du fait que… J’avais lancé un sortilège, et que… Je n’avais pas encore expliquée ma nature à ces gens… Vu les circonstances… Il faudrait mieux q-que je leur en parle… C-car… C’était justement à cause de ma nature que j’étais poursuivie… Me retournant une fois de plus, ce fus presque honteuse q-que je m’adressais à eux :

‘’Je… Je voulais vous prévenir de… D’une chose… Je suis… une homonculus… Une personne créée par magie… C’est… C’est à grâce à la magie que je vis, et c’est surement à cause d-de ça que… Que ce mage s’est mit en tête de me pourchasser…’’



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Lun 24 Avr - 11:20



Réponses



Lorsque le maffieux se présenta à la jeune fille qu'ils venaient sauver qui venait de les sauver, Kamiko fit de même. Cette élue n'avait pas du tout l'air d'être déroutée par les événements et débordait d'une confiance en elle qui leur serait certainement utile pour la suite s'ils restaient ensemble. En revanche, l'enfant aux cheveux roses ne présentait pas cette qualité, loin de là. Elle bégayait tout le temps et semblait constamment désolée de ce qui lui arrivait. Toutefois, c'était bien normal à son âge.

Puis, quelques secondes plus tard, les bruits de quelqu'un dévalant les canyons se fit entendre. A l'entente de ce signal sonore, le hunter se tendit comme un arc. Un potentiel ennemi?! Il était prêt à sauter sur son adversaire pour le tuer lorsqu'il vit que la dragonne n'eut aucune autre réaction que celle d'ouvrir un grand sourire quand elle le vit. Il devait être avec elle. Il se relâcha alors, soulagé. En effet, une fois arrivé près d'eux et la personne se révélant être un femme, Kamiko s'approcha d'elle pour la soulager d'une partie de son fardeau. Ensuite elle revint la présenter. La nouvelle arrivante s'appelait Akemi et était sa coéquipière.

-Enchanté, Ferun, se contenta de dire Bashô.

Puis, à son grand bonheur, Orina s'employa à répondre à ses questions et même plus. Apparemment leur adversaire du jour chercherait à s'approprier sa puissante magie pour se renforcer. Une technique tordue mais qui devait marcher si des gens étaient prêts à tuer des petites filles pour cela. "C'est pour ça que j'aime pas la magie aussi, un mage sur deux est maléfique, c'est énervant à la fin..." se plaignit-il intérieurement.

Et que faisait une si fragile petite fille dans un endroit aussi hostile que celui-ci? Rien d'autre que chercher sa mère évidemment! Ah, Kosaten était décidément  plein de banalités... Cependant cela interpella Bashô qui remarqua une incohérence dans ses dires.

-Ta mère aussi est une élue? Cela veut dire que vous avez toutes les deux étaient envoyées ici ou qu'un élu aura des enfants qui auront le même sceau que lui? Je n'ai jamais entendu parler d'un tel phénomène... déclara-t-il étonné.

Puis, pas la force des choses, Orina évoqua l'idée de se mettre à l'abri. C'était une idée à laquelle le poète ne put se retenir d'y soulever un léger bémol.

-Se mettre à l'abri, ça sonne bien, mais se mettre à l'abri où? demanda-t-il. On est dans des canyons, ça va pas être bien évident. A la limite il faudrait trouver une grotte assez étroite pour que les créatures ne puissent pas s'y engouffrer mais je n'en ai pas vu... Le plus simple serait certainement de réussir à localiser le sorcier dont tu nous parles pour le neutraliser le plus rapidement possible non? Étant donné que lui arrive à te localiser grâce à ta puissance magique, tu ne devrais pas pouvoir réussir à faire de même?

Orina parla ensuite de sa nature magique mais le poète y était peu sensible. Pour lui, elle restait une fillette à qui quelqu'un voulait du mal. Et ça, le fait qu'elle soit une homonculus n'y changeait rien. Celui qui tentait d'attenter à sa vie le paierait de la sienne.

Depuis quand l'on tue des enfants pour le pouvoir?
Depuis quand la magie fait perdre la raison?
Vous voulez devenir plus puissants chaque soir?
Entraînez-vous dur, c'est la seule solution...


©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 848
Date d'inscription : 12/12/2014

Progression
Niveau: 15
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Kamiko ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Mer 10 Mai - 1:04


 



Poussin de souffre






J’écoutais attentivement la conversation qui se déroulait devant mes yeux en réfléchissant…Ou cela allait-il encore me mener ? Allais-je regretter mes gestes pleins uniquement de bon sentiment ? … Je secouais la tête avant que ces questions prennent toute la place…Effectivement, je ne savais pas dans quoi j’allais m’embarquer, mais je n’étais plus seule dans cette aventure qui formait cette boucle de rencontre nouvelle et d’aide qui m’apportait à la fois affaiblissement et gain force…

Akemi était d’une certaine façon-là pour moi et pouvait prendre le relais quand elle voyait mon état descendre au plus bas, c’était une aide précieuse que je devais protéger...Autant que cette petite fille égarée qui était en danger par sa nature qui attirait un mage au envie déloyal et qui cherchait simplement sa maman… Elle me fit penser au petit fantôme que j’avais vu, il y a un moment… Je me demande bien si elle a retrouvé ses amis… Bref, le fait qu’elle mentionna que sa mère était une élue ne me fit pas tiquer du tout… Je ne sais pas pourquoi, mais je ne cherche plus de logique dans ce monde, j’ai eu mon quota de chose étrange pour ne pas trouver un truc comme ça… Extraordinaire ou même étrange, cela me laissait un peu indifférente au fond...

Continuant d’assimiler ce qui se disait, je regardais Akemi qui se prenait une petite pause en me demandant si notre campement n’était pas d’une certaine façon un endroit sécuritaire où l’on pourrait au moins passer la nuit… Je n’avais aucun souci à rester éveiller toute la nuit en me tenant prête à botter le cul d’un monstre pour l’envoyer en bas de la falaise ou ma coéquipière et moi, nous étions installées.

Je regardais la jeune fille et l’homme et dit :

- hm, nous pourrions nous installer là ou Akemi et moi étions installer… On peut avoir une vue sur 360 degrés et rien ne peut nous arriver sur le dos ou les côtés… S’il doit y avoir une autre attaque, elle serait frontal… Et j’ai aucun problème à botter le cul d’un autre monstre s’il faut. C’est le devoir d’un élu non ?

Je fis une pause et repris

- La localisation et la neutralisation de ce mage seraient effectivement une bonne chose...Mais probablement pas la priorité numéro un...

---
Akemi


Finalement arrivée, la dragonne me fit le plaisir de me décharger du poids que j’avais porté jusque-là et ne me fit aucun commentaire sur le fait que je prenne une petite pause.

J’écoutais attentivement la conversation puis fut d'accord avec ce que la dragonne disait. Nous avions effectivement pris un lieu de repos assez stratégique de notre point de vue.




 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Mer 10 Mai - 18:05




Poussin de souffre
FEAT. Basho et Kamiko

Rapidement, le monsieur à la pilosité très développée se présenta, sous le nom de Ferun… J’avais beau y réfléchir, ce nom-ci ne me disait rien… Mais pourtant, j’avais la réelle impression d’avoir déjà vu son visage qui… Qui était pour le moins singulier… Mais où ? Sa voix était inconnue, ses expressions et ses mimiques aussi… T-tout  ce que j’avais put voir de lui aurait été un portrait ou autre chose, mais d-dans quelles circonstances ? Cela me taraudait, et j’étais grandement curieuse de le savoir, mais par politesse, je préférais ne pas aborder la question… Je risquais peut-être d’aller sur un sujet sensible…

Mais alors que je continuais d’expliquer, le monsieur fut interpellé par un point, en me demandant la confirmation si Maman était une élue. En effet… C-cela était plutôt inhabituel, voir m-même impossible… Mais je lui expliqua bien rapidement faisant un discret non de la tête, pour lui préciser juste ensuite quel était mes réels liens avec la druidesse de Seika :

‘’Elle m’a adoptée. Je… Nous n’avons pas le même sang, mais… Même si cela est un peu étrange, n-nous… Nous sommes une f-famille…’’


J’avais fait un petit sourire sur ces derniers mots… L’idée que tout le monde soit de nouveau à la maison me faisait chaud au cœur, et c’était pour cela que je cherchais à avancer, à aller de l’avant en explorant Kosaten, en la cherchant partout… Même si je n’étais pas très douée pour trouver des choses… Il arrivait que je n’arrive pas à mettre la main sur un livre en ayant l’angoisse de l’avoir perdu, alors qu’il était posé juste dans mon dos, sur le lit de la maison… Mais je secouai la tête, pour reprendre concernant notre sécurité…

Et c’est à c-ce moment là que les deux adultes n’eurent pas le même avis concernant les moyens que nous devions mettre en œuvre… En effet, si l’un était plutôt pour préférer la rechercher et la traque de ce sorcier qui nous attaquait, en utilisant mes pouvoirs, l’autre p-préférait au contraire que l’on se mette à l’abri là où elles étaient tantôt… Mais si nous faisions ceci… Nous serions alors obligatoirement contraint de veiller, de devoir combattre ces créatures… Tandis qu’en allant à l’offensive… C’était ce que nous allions devoir faire aussi… Ce fut d’une voix timide que j-je résumai la situation :

‘’Dans tous les cas… C-cette personne relancera d-de nouveau assauts… N-nous devrons l-la combattre… Et lui d-demander d’arrêter… Il… Il vaudrait m-mieux… Prendre les devants ? J-je rejoins c-ce que propose M. Ferrun… E-et je p-pense pouvoir l-le faire, m-même s-s’il faudrait que… Que nous nous rapprochions…’’

Il n’était p-pas impossible q-que nous croisions de novelles créatures en avançant… Il faudrait q-que nous soyons prudent… Le plus possible… Mais j-je ne voulais pas que ces gens se sentent o-obligés de se mettre en danger p-pour moi… Néanmoins… Je voulais poser une question à M. Ferrun, même si cela… Risquait d’être indiscret…

‘’M. Ferrun… Je… J’ai l’impression d’avoir d-déjà vu votre visage… J-je ne sais p-plus où, mais… J-je dois me tromper…’’



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Jeu 11 Mai - 22:46



Deux tactiques



La tactique de Bashô était clairement offensive tandis que celle que proposait et que préférait Kamiko était complètement défensive. Deux tactiques opposées et non compatibles donc. Malheureusement il voyait de gros défauts à cette deuxième: rien n'empêcherait le mage de leur envoyer des monstres jusqu'à qu'ils soient épuisés et succombent. Leur ennemi serait alors bien au chaud chez lui, ne craignant aucune attaque. Le hunter n'était clairement pas un chef de guerre mais trouvait cette manière de faire bien trop dangereuse. Il allait avancer ses arguments quand Kamiko évoqua le "devoir" des élus. Ce n'était vraiment pas quelque chose à évoquer avec lui mais elle ne pouvait pas vraiment le savoir. Mauvaise pioche...

-Comment ça notre devoir d'élu? Les dieux nous ont appelés dans ce monde merdique pour qu'ils puissent se servir de nous comme des pions et l'on devrait trouver cela normal et ne pas protester, s'y plier gentiment?! Je m'excuse mais je ne partage pas cette idéologie là... Mais ne nous étendons pas sur le sujet, je ne devrais pas m'énerver pour si peu... s'arrêta-t-il avant de s'emporter.

En effet, dans cette situation, on pouvait remercier sa conscience de le brider. Rien que pour ça il aurait pu converser pas forcément très pacifiquement pendant des heures pour convaincre la personne de ne pas servir son dieu aveuglément comme elle le faisait. Il avait lâché une grossièreté devant une enfant et il s'en excusait, mais il aurait pu aller beaucoup plus loin. Dans d'autres circonstances, il aurait pu aller jusqu'à tuer l'outil de Fenghuang pour mieux mettre des bâtons dans les roues du dieu Phénix. Aujourd'hui, il se retiendrait par respect pour l’innocence d'une enfant. Kamiko avait toutefois intérêt à ne pas relancer le débat.

Redoute de lui ses liens avec le Phénix
Car il s'agit de bien plus qu'un manque de foi,
C'est de la haine qu'éprouve cet apostat
Pour avoir été victime du crucifix...


Cette précision faite, restait toujours le problème de choisir quelle tactique ils allaient adopter. Alors que l'élu allait argumenter, la fille adoptive d'Aki prit la parole pour exprimer le même avis que lui. En temps normal il n'aurait certainement pas pris en compte l'avis d'une enfant de son âge mais il était évident qu'elle n'était pas comme les autres et puis cela servait ses intérêts.

-Je pense réellement qu'une attaque éclair pour se débarrasser du mage avant qu'il ne se renforce et n'invoque trop d'autres monstres puisse être très efficace, expliqua le maffieux. Sun Tzu, un général de mon monde, disait que la victoire revenait à celui qui savait prendre l'initiative. Je suis d'accord avec lui. J'espère t'avoir convaincu avec ce peu d'arguments, je ne voudrais pas qu'un simple vote t'oblige à suivre un point de vue que tu n'as pas.
D'ailleurs, tu n'as pas répondu à ma question Orina, serais-tu capable de localiser notre ennemi?


Puis, peu après, la jeune fille questionna le barbu sur une impression de déjà vu qu'elle avait avec son visage. Étrange, le poète ne pensait jamais l'avoir rencontrée... Où pourrait-elle bien avoir vu son portrait alors? Après une plus ample réflexion, une possibilité peu enviable lui vint à l'esprit: son avis de recherche. C'était peu probable mais à prendre en compte.

-Je pense en effet que tu te trompes, ria-t-il. Il y a peu de chances que nous nous soyons déjà croisés.

Il redoutait la réaction de l'homonculus et de la dragonne si elles apprenaient la vérité quand à son identité.

©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 441
Yens : 848
Date d'inscription : 12/12/2014

Progression
Niveau: 15
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Kamiko ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Dim 21 Mai - 6:37


   
Poussin de souffre

 


La discutions continuait et semblait vouloir encore s’étirer un moment alors, j’écoutais attentivement.Excepter Akemi qui, je le pensais, se rangeait de mon côté, les deux autres personnes prirent position contre moi au sujet du mage et de ce que nous devrions faire, cela me fit soupirer, mais je me tue...

J’avais de moins en moins envie de débattre ayant une impression d’un épuisement millénaire qui me tombait dessus depuis quelques jours...

Je ne pus par contre retenir mes paroles lorsque que l’homme me sembla énerver par la mention du ‘’devoir d’élu’’ et me fit un petit monologue auquel je répondis :

Peut-être que pour toi, c’est cela, mais pour moi, c’est l’une des dernières choses qui me retient d’aller me jeter du haut du canyon en espérant m’écraser correctement en bas…

Rude, mais directe, je ne savais pas trop d’ou cela venait, mais c’est ce qui me passait par la tête à ce moment-là...J’étais épuisé et la pause que j’avais faite loin de tous ces élus n’avait peut-être pas été assez longue... Je continuais en sentant la main d’Akemi sur mon épaule :

Pour arriver ici, je suis morte tuer par quelqu’un qui aurait dû prendre soin de moi, alors je fais avec ce que j’ai.

J’aimerais bien continuer à appliquer le code d’honneur draconnique que l’on m’a appris au lieu du ''code des élus'', mais l’appliquer dans son intégralité m’est impossible ici, alors je prend un peu de ce qui s’en rapproche le plus avec ce que je considère le devoir des élus.

Contrairement à ce que tu penses, je ne suis le pion de personne, sinon je ne serais pas là, j’obéis à ce qui me semble juste et aux personnes qui me semblent honorables.


Je soupirais longuement et regardais Akemi. La réaction de ma jeune coéquipière ne m’avait pas dérangé, car je savais que celle-ci connaissait le mal qui me tourmentait et qu’elle l’avait fait simplement pour me retenir et me calmer.

Je pris quelques instants pour respirer en fermant les yeux, puis je regardais les gens qui se trouvaient devant moi et ajouta :

Je ne suis pas méchante et je ne refuse pas d’aider... Si vous tenez à ce point à vous débarrasser de ce mage dans l’immédiat, je vous aiderais, mais cette fois si ça tourne mal, je ne me tiendrai pas responsable de l’idée.


Je n’appréciais pas ce qui m’arrivait, mais je pouvais guère faire mieux, une fois cette situation régler, je pourrais prendre le temps de régler mon propre problème...


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 769
Yens : 564
Date d'inscription : 09/11/2016
Age : 17
Localisation : Chikaï & ses alentours et Sud de Minshu

Progression
Niveau: 90
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Ferun (Bashô) ✝ Victime ✝

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   Sam 17 Juin - 16:51



Fin d'une aventure



Bashô était vraiment anti-nationaliste au possible, c'est pourquoi l'évocation du "devoir des élus" par Kamiko l'avait passablement énervé. Il s'était donc permis de lui en faire part mais celle-ci n'avait pas fait profil bas comme il aurait aimé qu'elle fasse. Elle alla même jusqu'à mentionner un "code des élus", ces mots lui hérissèrent le poil. "Un code des élus? Mais qu'est-ce que c'est que cette horreur... Elle est complètement barrée celle-là!" se dit-il. Heureusement elle avoua juste après agir seulement pour les causes qui lui semblaient juste et non spécialement pour l'Empire. Même s'il n'aimait pas beaucoup les gens aveugles à leur propre servitude, le fait qu'elle soit seulement une noble personne agissant pour des causes lui semblant juste le réconfortait. Si ça n'avait pas été le cas, il aurait très bien été capable de la tuer sur le champ, même la présence d'une enfant de l'aurait pas retenu.

-Tant que la frontière entre ce qui te semble juste et ce qui semble juste à l'Empire est nette pour toi, cela me va. Tache tout de même de ne pas l'effacer... lui conseilla-t-il.

Peu après il se mit à expliquer à la dragonne les avantages d'une tactique offensive plutôt que celle d'attendre. Elle ne semblait pas convaincu par leur avis mais se résigna pourtant assez facilement, comme si elle était fatiguée de discuter. Le choix de leur tactique était donc fait, restait à savoir s'ils pouvaient ou non localiser leur adversaire. A cette question Orina répondit que ces yeux pouvaient percevoir les sources de chaleur mais seulement dans un certain rayon. Elle ne pouvait donc pas localiser, grâce à la magie qu'il dégageait, le mage noir qui lui utilisait pourtant cette méthode. Il faudrait donc d'abords s'approcher de sa position avant de pouvoir utiliser les capacités de l'homonculus pour pouvoir le localiser plus précisément. Malheureusement toute la difficulté était là, dans quelle direction allaient-ils chercher?

Le maffieux se mit alors à se creuser les méninges. Il semblait peu probable que leur cible habite dans des canyons inhabités comme ceux-ci, la zone civilisée la plus proche était à plusieurs jours de marche de leur emplacement. Pourtant le mage noir ne devait pas être si loin que ça non plus s'il voulait pouvoir contrôler les monstres qu'il envoyait à la jeune enfant... "Tiens mais c'est vrai ça! N'importe quel mage ne peut pas contrôler de très loin ses créations, aussi fort soit-il! Il ne doit donc pas être si éloigné de nous que cela! Il est forcément dans le coin!!" réalisa le hunter. La chasse était ouverte.

Avec les éléments en sa possession, il se mit alors à réfléchir à un plan exploitant au mieux leurs capacités pour retrouver l'homme qui en avait après la vie de la jeune fille et enfin lui faire payer le prix fort. Au bout d'un moment, il réussit à mettre au point quelque chose de satisfaisant malheureusement leur moyen de déplacement au cœur de ses grands canyons posait problème. Il posa alors la question de savoir si quelqu'un était capable de les faire voler ou se téléporter et heureusement Orina avait cette capacité. Grâce à la chaleur qu'elle pouvait produire, elle pouvait manipuler les courants d'air chaud ascendants et ainsi faire voler une personne. Le plan de Bashô était maintenant au point.

-Pour contrôler les monstres, le mage qui en veut à Orina doit forcément être dans le coin, déclara-t-il. Pour le trouver je vais donc nous rendre invisible grâce à l'une de mes technique. Il faudra cependant que l'on reste en contact. Ensuite Orina, tu nous fera voler au moins nous deux puisque Kamiko n'a pas besoin de tes pouvoirs pour le faire, sa nature draconique lui suffira. Ensuite nous parcourons les alentours pendant que toi, Orina, tu te concentreras sur la détection d'une chaleur humaine. Dès que tu auras repéré notre cible, on descendra pour l'abattre et le tour sera joué. Vous vous en sentez capable?

-Oui! répondirent-elles à l'unisson.

Ils appliquèrent donc le plan à la lettre en suivant, Akemi les attendrait en surveillant le camp. Après une bonne demi-heure à chercher sans aucun résultat, Orina se mit à fatiguer. Heureusement, alors que le maffieux lui demandait si elle voulait qu'ils fassent une pause, elle déclara avoir repéré une présence humaine à quatre-vingt mètres de leur position. Il n'y avait plus à hésiter, il fallait lui foncer dessus avant qu'il ne prenne la fuite!

Ils se posèrent alors et marchèrent jusqu'à tomber sur le mage prononçant des rituels d'invocation. Il n'y avait aucun doute, c'était bien lui. Il était piégé mais ne le savait pas encore, le haïku du poète l'empêchait également d'entendre les bruits que produisaient leurs pas. La suite fut d'une simplicité remarquable. Bashô demanda à Kamiko de faire en sorte qu'Orina n'assiste pas à la scène tandis que lui aller lui ôter la vie. Connaissant la force physique de la plupart des mages, ça n'allait pas être bien dur. Il s'approcha alors par derrière, annula les effets de sa technique puis lui tordit le cou tout en susurrant quelques mots à son oreille:

-Quand tu menaces quelqu'un, fais au moins en sorte que cette personne n'ait pas de moyen de devenir plus forte que toi...

Les cauchemars d'Orina étaient enfin terminés, elle allait pouvoir rejoindre sa mère. Bashô ne pouvait pas accompagner l'enfant et de toute façon cela aurait été bien inutile, elle était plus forte que lui et il avait eu l'occasion de s'en rendre compte. Les chemins des trois élus se séparèrent alors espérant qu'ils se recroiseraient de nouveau dans de meilleures circonstances...



Contextuelles:
 

©MangaMultiverse



L'apparence de Bashô maintenant qu'il cherche à camoufler son identité:

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Poussin de souffre   

Revenir en haut Aller en bas
Poussin de souffre
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Poussin de sucre ou de sel [PV]
» ça sent le souffre en EDF
» [Thème 5] Quand un Poussin devient Serpent (Mis)
» maureen (+) c'est l'histoire d'un poussin qui voit un poussin qui en pousse un.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.