Partagez | .
Les plus grands
Messages : 5749
Yens : 16
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 230
Nombre de topic terminé: 123
Exp:
2/24  (2/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Les plus grands   Jeu 23 Fév - 18:44



Les plus grands

feat. Sul Hei



Musique

Le rendez vous était fixé, prévu, voulut. Zayro Jinn se dirigeait vers le grand palais dans l'intention de revoir le grand et unique Sul Hei. Le voir, mais également lui parler, peut être même le tester. Que faisait le grand tyran depuis tout ce temps ? Comment s'employait t'il à raviver la flamme de la guerre, que faisait t'il contre ses opposants tout simplement ? L'ex bras droit, s'il ne l'était pas encore par ailleurs, se posait justement la question.

Côtoyant alors les dalles marbrées et les grands rideaux épais et rouges des salles du palace, Zayro ne tarda pas à s'arrêter face à la porte qu'il avait déja traversé plusieurs fois. Parfois pour parler, une fois pour se battre. Que donnerait ce nouvel entretien avec l'homme supposément le plus puissant de la nation bleue. Le tyran faisant tellement plus parler de lui, qu'on avait parfois l'impression d'une non-importance... Décevant.

C'était un chef, un leader, indigne pour le moment. Des rumeurs parlaient même de maladies, d'oubli, du fait que Long voulait en changer. Comment pouvait t'il laisser cela circuler ? Depuis bien des temps déjà, Jinn n'avait plus aucune vraie mission donnée de mains en mains par Sul en personne. En voulait t'il une pour autant ? Non. Juste se renseigner.

Ainsi, poussant les grands battants de bois solides, le colosse entra en marchant sur le long tapis menant au trone ou, le grand Sul Hei l'attendait. Pas de rendez vous, mais comme d'habitude, le tyran semblait au courant de l'entrée en scène de son plus puissant élu. Chacun de ses soldats étaient des marionnettes dans ses mains et le messager de l'enfer connaissait bien l'état d'esprit de son leader bon gré, mal gré.



Sul Hei, il était temps que je vous revois. Nous devons parler.





Le ton était sec, dur, l'air froid, comme celui sur son faciès. Un visage sans expression, face à la fourberie qu'émanait les yeux du dictateur face à lui. Que dirait t'il ? Impossible à dire aussi. Zayro s'avança encore un peu, toujours plus, jusqu'à n'être plus qu'à trois mètres seulement. Puis à ce moment précis, se stoppa ;



La guerre est lancée, mais nos ennemis encore debout. Quelle est la prochaine étape ? Que faites vous dans votre palais depuis tout ce temps, ou sont vos précieux alliés qui défendaient tant les projets de votre chef de guerre. Madara Uchiha ? Des lâches. Je suis encore le seul qui soit puissant et à vos cotés, je veux donc vous parler de choses importantes...





Le colosse se voulait très clair. Ces évenements qui avaient lieu (AVANT KUPUO) avaient dans l'optique de faire bouger un peu plus la guerre. Mais également donner plus de responsabilités et de pouvoir à Jinn. Que cherchait le messager à ce moment là ? Pour le moment, le doute était permis.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 34
Yens : 756
Date d'inscription : 12/10/2014
avatar
Sul Hēi - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Dim 26 Fév - 18:39



« Les plus grands »

You gonna have a bad time



MUSIQUE


Verre de vin à la main, le Monarque de Fuyu regardait Zayro Jinn avancer vers lui. Son regard, à la fois froid, amusé, déçu et suspicieux parlait pour lui. Sul Heï toisait le messager de l’enfer, son bras droit, comme il le laissait s’appeler. Se remémorant leurs derniers mots, l’Altesse posa sa coupe vide sur le rebord de son trône en faisant signe à son préposé au vin de venir la remplir. D’une couleur anormalement rougeâtre, le liquide se déversa en même temps que les mots du colosse.

Un rire profondément dédaigneux vint alors se heurter aux immenses murs du palais royal à la fin de son discours. Masqués sous leurs armures, les gardes eurent des sueurs froides. Le Roi n’était pas très indulgent en ce moment, et ils craignaient devoir combattre celui qui avait amené tant de désolation chez les nations voisines.

- Nos ennemis ? Qu’entends-tu par cela ? Karui est mon ennemi. Pour ta part… Je me demande si tu as apprécié le goût de ses bottes ? Car, si je me souviens bien, je t’avais donné les clés pour le vaincre, lui et l’autre. Qu’as-tu fais à la place ?

La tension se relâcha légèrement chez la garde. Le souverain ne semblait pas d’humeur à vouloir à découdre physiquement. Pour l’instant.

- Élu. La nouvelle de ta mort ne m’a pas enchanté. Encore moins que tu ailles te réfugier chez le Phénix à ton retour. Qu’importe les circonstances ou les marchés que tu as pu passer avec ces vautours du Royaume des Morts. Je me fiche même de savoir si tu étais toi-même à ce moment. La traitrise est punie de mort ici.

Les gardes se raidirent, craignant pour la suite des évènements.

- Tu penses peut-être être une pièce maitresse de Fuyu, mais laisse-moi te rappeler qu’une pièce maitresse…


Le Roi cornu se leva, prenant son verre qu’il vida en quelques secondes avant de descendre des marches surélevant son trône.

- … Reste un pion. Et comme tu le sais, je ne suis pas connu pour m’embarrasser de mes pions. Il en va de même pour toi, et pour tous les « lâches ». Ne l’oublis jamais.

Un sourire nostalgique s’empara de lui en repensant à une tout autre histoire. Similaire, mais tellement différente.

- Alors, dis-moi. Comment devrais-je réagir maintenant que tu reviens à moi ? Argumentant sur les projets de ma nation comme s’il ne s’était rien passé ? Menaçant ouvertement de détruire le Temple du Ciel ? Dois-je t’accueillir à bras ouverts et te féliciter d’avoir distrait nos ennemis le temps que j’organise l’affrontement ?

Le souverain approcha l’homme qui le surpassait en taille sans aucune crainte, jusqu’à lui poser une main sur l’épaule.

- Ce que tu fais entraine des conséquences. Je ne suis peut-être pas aussi efficace que Jeong en ce qui concerne la surveillance, mais je ne suis pas à laisser pour compte… Ce qui te sauve ici, c’est ta puissance. Ainsi que quelques informations que tu détiens.

Sul Hei recula alors pour le regarder dans les yeux. Il claqua des doigts, faisant évacuer toute la salle de son monde. Il ne restait que ses gardes spéciaux, dissimulés quelque part dans la pièce. Leurs présences, aussi bien physiques que spirituelles, étaient difficilement détectables.

- Dis-moi tout ce que tu sais, tout ce que tu as vu et tout ce qu’on t’a dit au Royaume des Morts. Après cela nous parlerons de la guerre et ta prochaine mission.


HRP:
 


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5749
Yens : 16
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 230
Nombre de topic terminé: 123
Exp:
2/24  (2/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Dim 26 Fév - 21:27



Les plus grands

feat. Sul Hei



Musique

Le tyran était encore dans un statut de repos, un verre de vin à la main, le ricanement subtile et léger, comme s'il se sentait en permanence protégé par une quelconque puissance qu'il avait par ailleurs démontré, qu'une seule fois, il y'a longtemps déjà. Qu'avait t'il pu faire face à Karui ou Jeong, les Dieux, la mort ou même Aeternam ? Rien, parce que la vérité était la suivante : Un dictat n'était rien sans ses pions, comme il le disait si bien. Mais oubliait t'il que celui ci parlait à Zayro Jinn ? Celui à qui il avait jadis confié une partie de son armée, une chambre de luxe au palais, des missions d'importances et un siège de bras droit ? Apparemment un peu trop.

Si son rire souleva la sueur, la peur et le stress parmi la communauté et sa garde, elle ne souleva rien chez Jinn, pas même un haussement d'épaules ou de sourcils. Ainsi, lorsqu'il commença par répondre, en faisant une légère provocation, Zayro n'attendit que la fin de ce premier paragraphe pour y répondre, très froidement, fixant et toisant presque au passage Sul.



Surveillez vos paroles, vous qui êtiez confortablement installé ici. Vous ne m'avez rien donné de bien tangible pour le vaincre et vous le savez. J'ai été sauvé par Long, vous n'avez certainement pas votre mot à dire la dessus.




Rappelant au passage au dictateur que lui même, n'était qu'un pion dans les mains du dieu dragon. Il fallait être franc et clair avec Sul hei. Jinn ne l'avait jamais craint, jamais, pas même quand il n'était encore qu'un jeune élu, une recrue de plus dans la nation élitiste. Dés le début, son franc parlé l'avait mené au chemin que celui ci traversait aujourd'hui. Le colosse ne changerait pas pour faire plaisir à l'égo démesuré de ce bon roi qui s'y croyait un peu trop.

Les clés de la victoire ? Faisait t'il référence à cet entrainement qu'il avait donné il y'a des années ? Même à cette époque lointaine, Sul devait être certains de connaitre la force de son frère ennemi et savait à quel point, même aujourd'hui, Zayro aurait eut du mal à vaincre Karui. Mais il avait tort sur un point.



Me réfugier ? Vos sources sont bien mauvaises Sul hei. Boire du vin à perte de temps ne vous aide pas dans votre clairvoyance. Peut être devriez vous... Passer la main.





Mais avec cette petite pique, le géant de glace ne s'arrêta pas ici, il voyait bien que la tension montait et ce genre de provocation ne plairait pas. Peut être le paierait t'il en se faisant mettre a terre et humilier, mais Zayro allait rappeler qu'il n'était pas qu'une petite marionnette, mais l'élu le plus important de cette ère et peut être même de ce monde. Son discours approcha ainsi ;



Mon âme s'est divisée, le processus m'est inconnu et je ne m'en souviens guère. Mais je sais que cela a blessé profondément Karui, votre ennemi est amoindri comme jamais. C'est grâce à moi. Le lancement de cette guerre, qui à mit bien trop de temps à venir... C'est encore grâce à moi. Celui qui à détruit Hibana, le temple de la terre et débarrasse ce monde de bon nombre d'élu, c'est encore grâce à moi.




L'élu sombre après ces premiers propos, commença à bouger, se rapprocher du trone, mais pas trop encore. Ce qui pouvait être agaçant, était de voir que Sul hei ne pigeait rien et était loin de connaitre les affaires le liant à son plus proche élu. Ainsi, ce dernier s'embarqua dans le discours sur l'importance de Jinn au sein de son royaume. Il sorti enfin son mot préféré, Pion. Se prenant ainsi pour le mastermind, le maitre de cet univers, contrôlant chaque vie indépendamment et par sa volonté. Zayro s'approcha encore un peu, plus qu'un mètre le séparait de Sul.



Je n'ai jamais été votre pion. En revanche, vous êtes entrain de m'insulter, peut être perdez vous votre sang froid. C'est ce qu'un faible fait pour continuer de s'assurer d'avoir les autres à ses cotés par la peur. Etes vous devenu faible, Sul hei ?



La dernière question, n'en était presque pas une, mais dit d'un ton lassé, comme un constat affligeant sur la situation. Comme si derrière ce mot "faible", Zayro soulignait avec importance la prochaine défaite de Fuyu si rien n'était fait correctement et si le tyran ne se réveillait pas. S'il ne respectait pas son arme de destruction massive, il perdrait seul face contre tous. Car Jinn le lui avait dit dés l'aube des premiers temps, jamais il n'avait eu de camp et avait respecté le dictateur pour sa force et son charisme. Mais le temps coulait, troublait et il fallait le manier comme les mots ; Avec précision.



Il est affligeant de voir que vous ne saviez pas que mon clone atomique n'a jamais quitté ces lieux et ce palais. Vous m'aviez laissez croire que je pourrais vaincre Karui et Jeong, inepties...  J'avais pour vous, une once de respect, le voila fébrile.




Après une courte pause et tout en s'étant arrêté devant le tyran, qui lui même avait approché son bras droit sans aucune crainte. Il était encore puissant c'était certain. Zayro reprit ;



Si ce qui me sauve de vous, sont mes informations et que je ne comptes plus à vos yeux. Alors inutile de bavarder. Nous savons comment régler cela, n'est ce pas ? Mais faites bien attention, que vous restera t'il, là dehors ? Je connais vos compétences, j'ai combattu deux fois contre vous, mais le dire aux ennemis ne m'importe peu, je vous rejoins dans leurs destruction absolue, sachez vous contentez de cela. Ou faites cet autre choix.




Zayro se voulait ferme, catégorique. Fini les phrases mielleuses du genre "mon charmant bras droit" ou "mon grand Zayro" c'était un autre temps. La guerre avait pleinement commencé, les choses bougeaient enfin de manière cruciales ! Karui était handicapé, Jeong sans doute dans un mauvais état après la perte de son âme au royaume des morts, certains élus perdus, d'autres disparus... Cela valait malheureusement aussi pour Fuyu. Mais Jinn était encore là. Le plus actifs et destructeur des élus. Par ailleurs, ce dernier n'avais jamais menacé le temple du ciel.



La suite dépend de votre réponse.





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 34
Yens : 756
Date d'inscription : 12/10/2014
avatar
Sul Hēi - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Dim 5 Mar - 18:28



« Les plus grands »

You gonna have a bad time


Acerbe. Voilà un Zayro Jinn faisant honneur à sa réputation. Mais  Sul Hei ne s’en inquiétait pas plus que cela. Certes, les milliers de reproches ne le laissaient pas indifférent, mais il n’avait pas à se justifier devant un élu. Surtout pas cet élu. Le plus puissant de Fuyu, l’ayant autant satisfait que déçu ces dernières années. Pour ainsi dire, l’opinion du monarque était maintenant neutre à son sujet. Il avait d’autres chats à fouetter que de surveiller chacun de ses élus. Beaucoup de choses se passaient en arrière-plan, et il ne devait pas perdre une miette des jeux de puissance de Kosaten.

- Un affrontement pour le trône ? Contre un élu ?

Un profond rire aigu résonna alors que le souverain repartit s’asseoir.

- Je présume que Karui et Jeong n’ont pas encore eu à l’utiliser… Ou que cela ne s’est pas ébruité… Amusant ♥ Eh bien, Zayro. Je n’ai aucune raison de t’affronter maintenant. Mais si un jour l’envie t’en prenait… Sache qu’on ne destitue pas son gouverneur ainsi.

La dernière phrase, dite indépendamment du ton enjoué du reste du discours, avait été soulignée par un regard particulièrement froid et menaçant. Il n'en dirait pas plus. Le passé était maintenant le passé. Sul Hei ne pouvait plus s’encombrer de sentiment envers ses armes, pas avec ce qui arriverait bientôt.

-

- Oh, et malgré toutes ces facéties. Ton retour tombe à bien. Vois-tu, les élus commencent à peine à s’unir sous la bannière du dragon. Ce qui est parfait ~ Mais pas assez rapide. Si Long vous réunira par sa volonté aux moments clés, il serait bien que vous vous coordonniez un peu plus. Le Seigneur de Guerre Daisuke à l’habitude de réunir tous ses soldats et de les passer à tabac jusqu’à ce qu’ils s’entraident pour essayer de le stopper, par exemple. Tu es libre de la méthode à utiliser, mais je veux que les élus soient plus aptes à combattre ensemble. Tu prendras une vingtaine de soldats si tu le souhaites, mais tu limiteras les pertes.

L’ordre de mission avait été donné. Un seul objectif, pas de limite de temps. Il attendait un éventuel commentaire, avant de parler de la guerre.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5749
Yens : 16
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 230
Nombre de topic terminé: 123
Exp:
2/24  (2/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Lun 6 Mar - 23:45



Les plus grands

feat. Sul Hei



Musique

A la suite des premiers propos énoncé par le colosse, toujours dans un froid sans nom, sans sentiment et un faciès complètement dénué d'émotion, il comprit que Sul hei avait un peu changé d'avis à son sujet. Son détachement, ses impressions et son ton général en témoignait. Puis il rigola à la demande plus ou moins ambigûe de duel annoncé. Mais au moins, Zayro avait préféré être direct, aller droit au but, c'était son truc.

Cela étant dit, le tyran après avoir apparemment eu sa dose de rire, reparti s'asseoir, comme lassé de la situation. Qu'allait t'il faire ? Visiblement, même si toute la salle avait été en sueur, il n'était pas enclin à combattre son plus puissant élu, ce n'était certainement pas dans son interêt. La suite de son dialogue se voulut plus "mystérieuse". Jéong et Karui n'avait pas utilisés, mais pas utilisés quoi donc ?

C'était peut être du bluff et Jinn n’omettait pas que Sul puisse mentir, juste pour se préserver, c'était un homme (enfin Homme...) très malin.  Quoiqu'il en soit, peu importait la force de ses deux frères ennemi, Karui était mis à mal suite à l'âme scindé, à se demander pourquoi ce bon empereur était allé aussi loin pour Kid... Mais il était désormais temps pour le colosse de répondre un peu à tout ça.



Vous affrontez ne m'apporterais rien actuellement. Je voulais juste que vous sachiez que je n'ai reculé devant quiconque, pas même vous. Je ne suis pas aussi aveugle que la plupart des élus arrivants ici ou sous les ordres de Karui, Jeong et vous même. Peu importe, passons...




En revanche, Zayro n'était pas vraiment rancunier, pour lui, primait l'objectif avant tout ! La réussite avant le reste ! Clairement, maintenant que ce petit point était vu et mit de coté, le duo pouvait parler de choses plus serieuses. Sul Hei s'interressa en effet à nouveau à l'âme scindé de Zayro. Ce n'était pas le sujet le plus connu dans le monde actuel de Kosaten. Le messager de l'enfer garda les bras croisés avant de répondre ;



Non, c'est votre ami Karui Hanja lui même qui s'est occupé de scinder l'âme du corps qui est réapparut. J'ignore pourquoi mon corps est revenu du royaume des morts, ni pourquoi il est revenu sous une autre apparence, je n'ai pas tant de souvenirs que cela de ce qu'il s'est passé au moment de ce changement.





Par contre, Zayro se souvenait d'avoir été tué, de qui il avait affronté ou encore ce qu'il avait pu traverser dans ce fameux royaume des morts, le grand au dela sombre. D'incroyables secrets y étaient sans doute ensevelis et Sul hei n'était pas le seul à vouloir mettre la main dessus, Yashkhan l'assassin qui en avait après Kid et Jinn, lui aussi les désirais. La mort, quoi de plus inconnu ? Cela échappait au tyran apparemment. Mais, sous une touche d'humour "noire", le colosse ajouta ;



Voila une bonne raison de mourir non ? Je suis bien revenu et je découvre que les élus reviennent... Si je vous tue, vous pourriez revenir avec vos réponses, vous voyez que ce n'est pas si bête de m'affronter au fond. Enfin, je suppose que ce n'est pas votre priorité de laisser le pays sans leader.




Il savait très bien que le tyran refuserait une telle chose, mais cela aurait peut être le mérite de lui faire connaitre d'autres réponses. Sul hei en tant qu'élu et vu sa puissance, n'aurait aucun mal à revenir sur ce monde. Si d'autres élus (bien bien plus faibles que lui) étaient revenus, alors il reviendrait ! En revanche, si c'était un natif et que les natifs ne revenaient pas... Il y'avait une possibilité que Zayro en comprenne le rouage et fasse la différence qui manquait entre ces deux cas.




Oui j'ai vu des chose.



Quelques réponses sans trop de détails. Il y'avait plusieurs raisons à cela. D'une part, Zayro n'aimait pas vraiment reparler de sa mort et donc sa défaite auprès des élus ou d'ennemis mortels comme Schneiden, Seryu et d'autres... Même si cela remontait, la frustration restait. D'autre part, le changement de corps lui avait bien prélevé des souvenirs, c'était quelque chose qui lui échappait aussi après tout.

Fort heureusement, le tyran en revint vite aux priorités encore une fois, comme quoi, ce petit coup de gueule de son élu avait au moins eu l'impact bienfaisant de réveiller le leader de la nation de Long ! Il parla ainsi du fait que le retour de Zayro ait du bon. Une nouvelle mission qui ne lui plaisait guère, consistant à rassembler les élus, mais au moins la méthode restait libre, les coups autorisés.



Cette mission est loin d'être une priorité pour un élu comme moi. Mais je rassemblerais ceux que je croiserais. Avez vous eu vent d'élus plus intéressants que d'autres, que vous voudriez à vos cotés ? Je préfères que nous ne perdions pas de temps avec la chair à canon.




Comme un chef de guerre sans émotions et remords, Zayro s'indiqua prêt à sa mission, mais pointant la priorité sur les élus forts ou utiles et non les nouveaux arrivants, même si plus malléable. Si la puissances et les coups suffisaient, les forts se plieraient face à Jinn...

Dans tous les cas. Mais certains ne seraient pas faciles à convaincre, ou à retrouver... Comme Madara, Rhadamanthys et quelques autres qui ne portaient pas dans leurs coeurs le colosse. Mais si Sul l'avait désigné, c'était bien que son intelligence lui dictait que le "meilleur" rôle parmi TOUS ses élus, était lui pour cette mission... Ma foi.



Maintenant, passons à la guerre. Autre points que j'aimerais éclaircir, ce sont les artefacts et les oracles. Pour le premier, nous avons récoltés parfois ce genre de chose, nous avons connaissances de leurs importances, ou sont les autres ? Quand aux oracles, j'ai lu quelques dossiers sur eux, dites moi ce que vous savez sur eux.




La curiosité du géant s'arrêta là, trois questions avec un gros sujet dans le lot, serait suffisant à laisser de la réflexion à Sul, le temps de sa prochaine réponse.






Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Mer 15 Mar - 18:34



« Les plus grands »

You gonna have a bad time



Les yeux du souverain percèrent ceux de Zayro Jinn lorsque celui-ci lui proposa de mourir pour visiter le Monde des Morts par lui-même. Une pression écrasante aurait surement fait s’évanouir les simples soldats, s’ils étaient encore dans la salle à ce moment. Toutefois, Sul Hei savait que cela ne ferait que glisser sur le colosse.

- Insolent.

Mais l’atmosphère se détendit instantanément.

- Haha, j’aime ça !

La suite se passa calmement. Lorsque des détails de la mission furent demandés, Sul Hei claqua des doigts pour que sa coupe soit remplie du liquide rougeâtre. Le préposé à son verre n’étant plus dans la salle, le récipient se remplit seul. On ne décevait jamais Sul Hei.

- Je les sens. À Fuyu ou ailleurs. Ils ont fait leurs preuves au prêt de Long et les voilà maintenant libérés de son emprise… Inconsciente, tout comme toi. L’idéal serait de les réunir. Certains fuient, se cachent, complotent ou n’attendent que le bon moment pour se battre. Je me fous totalement de leurs motivations, mais il faut que je m’assure de leurs loyautés. Si ce n’est pas le cas, sens-toi libre de retourner leurs os.

Par la suite, le Roi écouta les questions de Jinn, par laquelle il répondit, de manière à ce que seul le colosse ne puisse l’entendre :


Il s’essaya ensuite à s’expliquer sur les oracles :


- Les Oracles hein… Disons simplement, qu’ils sont apparus, et qu’ils restent. Nos liens sont assez inconstants. Je te conseille de leur poser la question toi-même, mais prends garde : elle pourrait te révéler des choses que tu n’aimerais pas entendre.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5749
Yens : 16
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 230
Nombre de topic terminé: 123
Exp:
2/24  (2/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Jeu 16 Mar - 22:36



Les plus grands

feat. Sul Hei



L'aura et la pression d’énergie se fit plus intense, oh oui, Sul avait encore le niveau, mais le voir dans l'oisiveté ne lui donnait pas le droit de trop jouer en croyant être immortel et indétrônable, ce ne serait pas le cas éternellement. Mais d'un certains coté, mieux valait avoir un roi trop confiant, se gavant sans s’entraîner, ce qui lui donnait une chance d'un jour le battre, plutôt que voir un potentiel ennemi déja puissant reprendre de l'avance.

Zayro n'avait en effet pas vraiment vibré sous cette aura, mais senti quand même cette dernière lui titiller le menton. Maintenant que cela était fait et l’esbroufe passé, Sul hei y alla de son sarcasme et son ricanement en prenant un autre verre de ce somptueux vin. Jinn y aurait bien goutté s'il ne voulait pas perdre plus de temps...

Ce qui fut intéressant, bien plus que l'idée de boire ce breuvage, était bien entendu ce qu'annonça Sul hei après coup. Le regard du colosse quitta le vin pour recroiser les yeux insensibles et plissés du tyran. Celui ci savait ou étaient les artefacts et sans doute Jeong. Tiens, Karui l'ignorait ? Encore un fait intriguant. Quoiqu'il en soit, le plus important à dénoter dans ce monologue, restait le fait que ces artefacts ne pouvaient pas juste êtres trouvés et pris, mais marchaient comme des cadenas débloqués en temps et en heure. Tout n'était donc que préparation et à partir de là, Zayro comprit.



Je comprends mieux votre oisiveté. Si nous ne devons qu'attendre, il n'y a en effet pas besoin de se presser autant.




Oui, l'assassin aimait la clarté pour que ses objectifs soient réussis de la manière la plus efficace qui soit. Eviter de perdre du temps, aller droit au but, tels étaient ses idéaux. Cette histoire d'artefacts auraient dû être plus claire depuis le début. Maintenant que Jinn savait que tout venait à point, un jour ou l'autre, ce dernier ne s'en soucierait plus, en tout cas jusqu'à nouvel ordre.

Le second sujet intéressant le colosse étaient les oracles. Ces êtres faisaient parler un peu plus d'eux chaque jours, mais leurs apparitions avaient étés amenés comme un cheveux sur la soupe et pourtant, il paraissait que leurs utilisations étaient plus que probante. Une des clés du grand mystère de Kosaten ? S'ils savaient tout, alors Zayro devait les voir.

Mais, Sul prévint quand à cette potentielle rencontre. Une déception ? Et après ? Ce n'est pas comme si le sous chef du Nest allait s'en soucier, non.



Peu importe. Je dois les voir, j'y comptes bien, après que la prochaine mission soit reglé, s'ils peuvent me contacter au dehors de Fuyu, faites leurs savoir que je souhaites avoir des réponses et suis prêt à tout entendre... Maintenant, parlons de la guerre. Quelle est la prochaine mission ?





Il était enfin temps de parler de Kupuo, des choses étranges s'y passaient, une infection parait t'il ? Zayro était prêt à partir, avec un dossier complet, pleins de nouveaux objectifs, de la puissance en plus et surtout des réponses et de nouvelles questions, forcément... Il esperait au moins pouvoir contacter ou être contacté par l'oracle de Yuki au dehors, sans être obligé de revenir. Etait-ce possible ?



Je ne sais pas quand sera mon prochain retour, j'ai de nombreux, très nombreux projets... Et vous le savez, chacune de mes sorties sont sujettes à de nouveaux éclats en ce monde. Alors soyez prêts, vous aussi... Le retour de Long ne sera peut être pas l’événement le plus important qui arrivera prochainement.




Ajouta alors le messager de l'enfer, d'une voix sombre, très sombre. Le tyran pouvait t'il la sentir aussi ? Cette aura noire et puissante, émaner du corps du plus sombre des sombres élus...





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 34
Yens : 756
Date d'inscription : 12/10/2014
avatar
Sul Hēi - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Mar 21 Mar - 18:08



« Les plus grands »

You gonna have a bad time



- Une diversion ? La guerre ? Penses-tu que je mettrai la vie de mes soldats en danger pour m’amuser ?

Un nouveau ricanement résonna dans la salle vide.

- Je suis bien élevé. On m’invite à danser, j’accepte. Et puis, oser défier mon peuple, cela ne reste pas impuni.

Après cette remarque, le Roi écouta le discours de Zayro Jinn concernant les oracles.

- Je verrais ce que je peux faire pour l’oracle. Enfin, je verrais si j’en ai envie. Elle ne me porte pas dans son cœur, et si j’en avais un, capable d’émotions aussi humaine, cela serait réciproque.

Le Monarque prit une position plus détendue, n’hésitant pas à croiser les jambes en sirotant sa coupe.

- Ta question tombe à point nommé. Il y a quelques jours, nous avons reçu une demande d’aide de Kupuo. Enfin, nous l’avons intercepté. Un virus décime la population… Naturellement, il pourrait décimer une tout autre population, si nous l’utilisons bien. Nos scientifiques auront pour mission de transformer un échantillon du virus en arme biologique. Je compte envoyer quelques missives à certains élus pour qu’ils s’y rendent aussi. Va, et rapporte-moi un porteur sain. Et qu’importe si tu fais du bruit, tant que cela n’entache pas la réputation de Fuyu.

Sul Hei sourit. Pour entacher la réputation de sa nation, il aurait fallu faire des choses affreusement agréables.
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5749
Yens : 16
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 230
Nombre de topic terminé: 123
Exp:
2/24  (2/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   Mar 21 Mar - 19:36



Les plus grands

feat. Sul Hei



A la première phrase de Sul hei, si Zayro avait pu rire aux éclats, ce dernier l'aurait fait. Sacrifier des vies était presque le crédo, l'idéal du tyran. Se préoccuper de ses soldats ? Mais le maitre de Fuyu ne se préoccupait déjà pas de la plupart de ses élus, tous n'étaient que des pions et le but des pions étaient d'avancer, gagner quelques positions et en dernier lieu, le but ultime de ceux là, se sacrifier. Donc, en voyant le leader monarchique dire cela, ce n'en fut que plus risible encore et le colosse n'hésita pas à répondre à la fois sobrement, mais d'instinct un ;



Oui, je le pense.




Mais il n'était pas ici question de joute verbale. Les deux êtres qui s'opposaient des regards avaient, sans doute, d'autres chats à fouetter. Alors concernant la guerre et son déclenchement, Sul ne prétendit qu'avoir répondu à celle ci et pour une fois à juste titre. Ce lancement ayant déjà bien trop trainée et, malgré ce dernier, Zayro trouvait encore que ce n'était qu'un conflit de façade, ou les pittbulls aux machoires de papier s'aboyaient dessus de loin, sans prendre aucun risque.

Ou était l'envoi massif d'élus dans une cohortes menée d'une main de maitre, jusque dans les flancs d'une bataille hargneuses pour faire ployer l'ennemi, le tuer, briser les fondations ? Ou était toute la violence enfouie dans le pouvoir des mains de ces tueurs servant Long ? Non, il n'y avait bien personne mis à part Zayro ou Asura et peut être Heiwa pour mettre un peu de chaos et d'amertume contre Seika et Minshu en ce monde... Et encore, c'était presque un temps de paix, comparé au passé ou là, la paix officielle semblait régner.

Triste ironie, triste constat. Mais là encore, Jinn se tût, car rien de plus à ajouter à cette misérable confrontation n'apportant qu'à peine plus, à son lot de consolation. Pour finir, Sul hei indiqua qu'il verrait la possibilité de traiter avec l'oracle pour que le messager de l'enfer en profite, mais rien n'était gagné, même dans ses propres rangs, le tyran n'était pas aimé.

En revanche, le fait que l'oracle n'apprécie pas cet homme, était très appréciable pour la suite. Zayro le nota dans un coin de sa tête, pour plus tard...



Bien, faites le nécessaire ou envoyez un garde. Qu'importe...





Oui, faites donc le necessaire Sul. Jinn aimait parler au dirigeant comme à un potentiel égal, qu'il comprenne que ce n'était vraiment pas le dernier des crétins ou le plus faible des élus face à lui. Mais outre cela, la concentration du colosse se focalisa sur la prochaine mission. Une pandémie, un virus sévissant dans une ville peu connue ; Kupuo. Il était temps de ne pas trainer en route, alors sans détour et sans ménagement, le messager tourna les talons et s'en alla comme il était venu, dans la froideur absolue !



Du bruit... Il y'en aura certainement.




Voila donc que cette nouvelle confrontation s'achevait, une de plus dans la grande chronologie du sous chef du Nest et ancien bras droit de Sul Hei en personne. Le monde ne paierait rien pour attendre son courroux terrifiant, cinglant, poignant...




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les plus grands   

Revenir en haut Aller en bas
Les plus grands
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Organigramme du conseil des grands maîtres.
» Obama met Haiti dans la "Blacklist" des plus grands cartels de la drogue
» Histoire des grands magasins de Paris
» Les grands poetes russes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Capitale de Yuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.