Partagez | .
Crocs d'acier
Messages : 1253
Yens : 489
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Crocs d'acier   Sam 25 Fév - 2:33




feat.Chasse aux rats

Cieux

Ambiance

Les cieux.
Eux qui m’avaient ôté ma liberté, mon pouvoir, ma force et par la même occasion, mon moyen d’expression. Depuis le jour où je suis arrivé sur cette terre, dans ce monde, marcher avait été ma portion. La solitude mon compagnon. Le danger mon guide. La puissance mon objectif. C’est à la seule sueur de mon front, à la seule souffrance de ma chair, qui livrée aux vents et marrées pour regagner ces capacités qui étaient miennes, que je cherchais ce qui me revenait de droit. Les dieux au-dessus de ce ciel épais m’écoutaient en tout temps, voyaient mon mal grandissant mais ne firent rien pour m’en dispenser. Bien au contraire, ils prenaient un grand plaisir à me voir me débattre comme un esclave à leur botte pour recevoir un petit pourcentage de ce qu’ils m’ont arraché.

Naturellement, le désir de renverser ces divinités est né en moi, au milieu d’un simple échange avec une élue qui ne méritait pas mon attention. L’Uchiha que j’étais, comptait transcender le divin, au-delà des frontières que les cieux nous imposaient pour éliminer un à un, les malheureux qui prenaient grands plaisir à voir les braves guerriers devenir de simples paysans. Observant du milieu de la pleine argentée ce ciel qui laissait couler des larmes gelées, je criai intérieurement à cette destinée à laquelle je m’attachais, ce but que depuis fort longtemps je m’étais décidé d’accomplir.

Zayro Jinn, Jason Rokuro, tous allaient périr, absolument tous, et aucun d’entre eux, n’allait plus jamais oser lever la tête en ma présence, de peur de perdre cette dernière par mes soins. Ma place était dans les étoiles, avec les personnes de mon acabit. Et une fois encore, j’allais le prouver sans réelle difficulté. Le temps était à ce moment-là, mon seul véritable allié. Attendant patiemment les monstres qui se faisaient de plus en plus fréquent dans la zone, je scrutais les cieux à la recherche d’un bout du royaume céleste, celui où résidaient les divinités. Posture droite et guerrière, mon corps subissait le froid de la nature, mais mon seul œil visible ne battait pas des cils pour autant.

Suite à cela, je baissai les yeux pour observer dans le lointain. Mes bras se croisèrent également par la suite, et mon faciès toujours aussi marbre je réfléchissais encore à la raison de la non-présence des monstres qui pullulaient la région. Peut-être avaient-ils décelé mon pouvoir croissant et donc, pris de frayeurs s’étaient écartés de la zone. Cela était tout à fait possible.

-Approchez…








--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Crocs d'acier   Sam 25 Fév - 13:18

Loup arctique
- 北極オオカミ -

Crocs d'acier

Ce fut ensanglantée que la bête sortie de sa cachette. L’Alpha solitaire, tel qu’il était nommé, venait d’attraper une famille de lièvre qui n’avait pas eu de chance. Les pauvres avaient osés vérifier l’état de leurs réserves, mais en s’exécutant, ils avaient révélés une alléchante odeur pour ce loup qui, endurcit à force de chasser, ne leur laissa pas une seule chance. Capable de s’enfoncer même dans les plus étroits terriers grâce à ses bijoux bien pratiques. Quel chance pour lui d’en être pourvu…

Et pourtant, malgré ce festin qu’il s’apprêtait à manger, le loup criait et pleurait. Il pleurait ? Non, c’était surement la pluie qui humidifiait les cotés de ses yeux. Personne ne pouvait le savoir, mais le canidé était emplie d’une profonde tristesse. Toute sa force de vivre, toute sa hargne, toute sa rage de diriger et d’aiguiller les siens avaient disparus… En même temps que sa meute…

Les hommes… Etaient parfois sans pitiés… La fourrure était rare, les bijoux encore plus, le tout se vendant une petite fortune pour celui qui arrivait à les récupérer, si bien que le braconnage était commun, même pour une race qui était pratiquement sacré dans les terres glaciales. Mais même les lois, ni les religions… rien ne pouvaient arrêter la cupidité de ceux qui, pour s’enrichir, étaient prêt à dénoncer leurs frères…

Et lui qui menait toujours, qui dirigeait, s’était fait prendre de court, et tous les siens… Disparus… IL ne restait sur le sol que d’éparses traces de sang, qui avaient disparue en même temps que la neige les avait recouvertes. Personne ne notera cet événement, mais pourtant, c’était bien tout qui avait disparu pour l’Alpha solitaire, qui en était réduit à un état des plus pathétiques, mais avec une aversion naturelle pour tout ceux qui auraient été responsables de ces horribles crimes…

Et éreinté, le loup ne faisait pas attention à cette personne, cet humain qui, bien que puissant, n’était de ceux que recherchait le loup. Pas la même odeur, non… Juste une grande envie de vengeance…

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1253
Yens : 489
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Re: Crocs d'acier   Lun 27 Fév - 0:05




feat.Chasse aux rats

Volonté

Ambiance

C’est depuis le lointain qu’est parue la bête sauvage quadrupède. Fourrure d’argent et joyaux originaux autour de son cou, il n’y avait plus l’ombre d’aucun doute. C’était là un loup arctique en chair et en os. D’après les informations que j’avais réussies à avoir jusque-là, ces espèces se terraient ça et là dans la neige de Fuyu et autres milieux froids de ce monde, s’il en existait. Il devait donc sortir d’un lieu pas très éloigné d’ici, un terrier très certainement. Son attitude en tout cas me laissa perplexe. Contrairement à tous les canidés jusque-là rencontrés, il ne m’avait pas bondi dessus avec pour intention ferme de me déchirer la peau avec ses dents dès qu’il me vit. Était-ce de la sagesse ou de la sottise que de ne pas attaquer une personne telle que moi ? Son aura était morte. L’animal était de ceux qui n’étaient vivants que de chairs, mais pas d’esprit. Devais-je l’anéantir en un coup ? Ou bien essayer de réveiller son animosité qui semblait assombrie ?

M’occuper des animaux n’entrait pas dans les objectifs qui m’avaient mené dans ces lieux et de ce fait, il ne m’intéressait pas. Seul le combat était déterminant pour moi car jauger mes nouvelles capacités était une chose dont j’avais réellement besoin. Il était bien triste de constater que cet individu n’était réellement bon à rien d’autre qu’à vagabonder. Même le regard d’un être qui avait tout perdu était plus vif que le sien. Que cherchait-il dans cet endroit ? Ce n’était pas à manger, ni même du repos… qu’était-ce ? Je ne comprenais pas le langage des animaux. En avais-je même réellement besoin ?

Je me plaçai en face de lui, l’empêchant par la même occasion de passer. Il était le cobaye parfait que je cherchais pour expérimenter ma force. Il fallait juste que j’obtienne un moyen réellement important de l’amener à combattre. Mon Sharingan aurait-il été la solution ? Ou bien cela aurait-il été inefficace contre une bête de son niveau ? Il était difficile de me situer pour le moment. Et d’ailleurs, je n’étais pas encore au point où il fallait le contraindre.

De ce fait, je dégainai ma lame avant de la placer au niveau du cou du canidé. Mon regard sanglant était toujours disposé sur lui. Ses capacités seules m’intéressaient et de ce fait, il fallait qu’il combatte avec volonté. Rien n’était plus décevant que de combattre une personne n’ayant plus l’envie de se battre.

-Canidé… Attaque-moi ou bien péris en restant immobile. Je te laisse le choix de décider de ta destinée.








--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Crocs d'acier   Lun 27 Fév - 20:32

Loup arctique
- 北極オオカミ -

Crocs d'acier

L’humain se prenait-il grand seigneur ? Se prenait-il comme étant le messie de toutes les créatures, d’être le juge, le bourreau et la flicaille ? Qu’est-ce qui différenciait l’espèce humaine pour que cette dernière se pense d’être en mesure de décider de, si oui ou non, elle avait le droit de vie ou de mort sur son environnement ? Les bêtes chassaient par instinct, pour survivre, pour avoir de quoi se nourrir, mais les hommes… Certains laissaient des dépouilles presque intacte, en ne retirant que plusieurs parties d’étoffes, et laissait toute la chair aux charognards. Pire, certains ne chassaient que pour le plaisir de tuer, pour raviver leurs sens, leurs puissances, et c’était bien de cette catégorie qu’était cet homme qui se dressait face à l’alpha solitaire.

Pourtant, si le loup avait la puissance de combattre, de résister, d’infliger des blessures à cet humain qui avait brandis une lame à l’encontre de la bête, le canidé n’en avait pas la force. Mourir ? Après tout… Pourquoi pas ? Ce n’était pas quelque chose d’annodin certes, c’était ce que presque tous craignaient, et qui était pourtant perçu comme une fatalité… Avancer de quelques temps la mort n’était en rien un drame, et pourtant personne n’en avait le droit, certains ayant cette volonté de vivre, cette volonté d’aller de l’avant, plein d’entrain, et d’autres… N’étaient plus que des êtres en sursis.

Si le loup ne pouvait pas comprendre ce que disait l’humain, bien évidement, il savait en tout cas que ce que lui proposait n’était en rien une miséricorde, mais plutôt un sombre destin. Mourir tel un chien, ou mourir tel un chien après avoir satisfait les pulsions meurtrières d’un être exécrable… Le choix était cornélien, mais faudrait-il encore que le canidé ait l’envie de choisir… Après tout, cet homme était venu pour tuer, et il ne ferait que cela, il ne repartirait pas sans avoir salit sa lame, sans avoir tué, sans avoir eu ce qu’il désirait, le goût du sang…

Et la question était là, lequel était le plus misérable des deux ? Celui qui désirait le plus le sang, où celui qui n’en avait plus la force… Sa vengeance, retrouver tous ceux qui avaient fait l’odieux crime de massacrer les siens… Non, c’était trop lointain maintenant, le loup s’en était consumé, il idéalisait tellement cela qu’il n’avait plus la force d’agir autrement, et même maintenant, ce qui lui restait le quittait.

Ce fut en tout cas pourquoi, quand bien même l’humain avait sa lame posé sur le cou de la créature, cette dernière ne réagit pas, lança simplement un regard qui trahissait toute sa mélancolie, tout son désir de vengeance dans les yeux de cet individu. Lui qui avait des pupilles puissantes pourrait-il lire un animal ? Personne ne pouvait le savoir, mais le loup se dégagea rapidement de cette position, et continuant sa route sans se retourner. Si combat il y avait, il serait prit au dépourvu.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1253
Yens : 489
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Shiryoku... en mission

Progression
Niveau: 138
Nombre de topic terminé: 70
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

- En ligne



MessageSujet: Re: Crocs d'acier   Mar 28 Fév - 8:28




feat.Chasse aux rats

Vengeance

Le combat pour moi était bien plus que le simple fait de croiser le fer dans l’optique de tuer, ou bien de se faire tuer. C’était un art, une évaluation, une mise à jour continuelle de mes capacités et des facultés qui pourraient m’être propres. Il était également une phase essentielle pour l’accomplissement de mon être, pour voir à quel point j’avais pu faire évoluer mes capacités en fonction du temps qui s’était écoulé. Parce que je n’avais pas continuellement un adversaire à ma mesure à proximité de moi, un adversaire avec qui j’aurai pu m’entraîner à chaque fois, que la nature seule était devenue le lieu par excellence de mon évaluation.

Seulement, depuis peu, j’avais réussi à traverser un seuil de puissance depuis mon affrontement avec le colosse rouge à la hache. C’était peut-être le plus puissant adversaire que j’avais eu à rencontrer dans la région et jamais, je n’oublierai les coups qu’il m’avait infligés. Je nourrissais l’espoir qu’un autre individu de cette espèce-là vienne à nouveau me voir afin qu’une fois encore, je sois en mesure de me battre à mon plein potentiel. Ce souhait ne se réalisa pas car à la place d’un grand colosse, c’était un animal moins imposant, plus faible, mais pas pour autant inoffensif : un loup arctique.

Celui qui était en face de moi, ne nourrissais aucun espoir de me vaincre, ni même de s’en sortir vivant de notre rencontre. En réalité, le canidé semblait ne pas avoir d’intérêt pour moi, et encore moins pour son existence. Le langage des animaux n’était pas une chose que je maîtrisais, toutefois, j’étais encore capable de lire dans les regards des êtres qui ont passé la majeure partie de leur existence à risquer leur vie pour leur survie, pour s’établir eux et leur famille. Le regard de la fourrure blanche indiquait clairement son envie de vengeance. Non pas envers moi, mais envers d’autres individus. Ceux qu’il poursuivait, avaient pris à ce canidé absolument tout, au point même où, sa vie était pour lui une charge qu’il était prêt à perdre à la première occasion.

Peut-être étaient-ce des bêtes plus puissantes, des humains connus par le passé, ou autre chose. Quoi qu’il en soit, me battre ici et maintenant n’était pas une chose que l’animal avait envisagé de faire. Le choix était désormais mien. Je pouvais abattre cet animal sans qu’il n’y oppose une quelconque résistance, ou bien le laisser s’en aller dans le lointain à la poursuite de ceux qu’il cherchait. Nous n’étions pas si différents en fin de compte… Non, que dis-je ? Il y avait une grande différence. Mourir, n’était pas une chose que je pouvais me permettre de faire sans combattre. C’était un animal. Il était peut-être normal qu’il se soumette à l’instinct de survie plutôt qu’à son honneur, si même il en était pourvu.

Reprenant son chemin, je rangeai mon Katana dans mon fourreau, jusqu’à l’écoute du déclic, marque de la collision entre la garde et le fourreau. Seule la prochaine bête m’intéressait désormais. Il aurait été possible que cette dernière ait été plus puissante que le colosse rouge. Peut-être même encore elle aurait été moins puissante que ce dernier. Mais quoi qu’il en soit, le prochain, n’allait pas échapper à mon courroux. Il allait périr, de la plus cruelle des manières.







--  Et il se disait que les Uchiha étaient éteints...  --


Themes


Natural // Reflexion //Sadness // Battle // Royal Battle
Rinkyu parle en #0099cc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Crocs d'acier   

Revenir en haut Aller en bas
Crocs d'acier
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fouet d'acier et coup critique .... !!!
» La crevette d'acier
» Méphisto ou machoire d'acier
» DK et Mantel d'acier ?
» Mantel d'Acier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.