Partagez | .
Les vagues de la folie (Quête)
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Les vagues de la folie (Quête)   Mer 8 Mar - 16:29



Les vagues de la folie


-Capitaine! Héla l'un des matelots.

Le Capitaine Lewis releva la tête, interrompant la perte de son esprit devant l'immensité de l'océan. Il posa ses yeux couleurs aciers sur le jeune homme qui l'avait appelé.

-Qui a-t-il Jeïwa? Un problème? Demanda-t-il d'un ton posé.

Le mousse se redressa en signe de respect envers son supérieur. Après un instant d'hésitation il articula:

-Capitaine, Akimoto au nid-de-pie vient d'apercevoir des débris de navires, ce n'est peut-être pas le Dokueki mais nous nous rapprochons sûrement. Le Maître d'équipage m'a envoyé pour savoir si vous vouliez que j'aille prévenir l'élu qui est dans sa cabine.

-Un choix judicieux. Fit-il remarquer. Demande lui de me rejoindre, il faut qu'on parle.

Un bref instant, le visage de Jeïwa blêmit accompagné d'une expression apeurée. Le Capitaine sourit en comprenant les pensées de son marin.

-Ne crains rien, malgré son apparence il n'est pas dangereux. Lui expliqua-t-il. Va maintenant.

L'homme hocha la tête, et tourna les talons pour rejoindre les cabines et effectuer l'ordre.

Lewis qui avait eu l'occasion de rencontrer quelques élus et qui avait été mis au courant par son gouvernement ne montrait aucune peur. C'était d'ailleurs pour cela qu'il était un excellent Capitaine, car il maîtrisait ses émotions avec fermeté.

"Pas dangereux... Ça je ne sais pas en réalité, mais il ne vaut mieux pas que l'équipage panique à l'idée que cet élu soit violent" Pensa-t-il en reposant son regard sur l'océan, adossé au ponton du Kyuryu. Il s'abandonna alors à ses réflexions.

Une semaine auparavant, il avait reçu un ordre de mission de la plus haute importance des chefs de sa nation. Il lui avait été demandé d'embarquer pour partir à la recherche du navire en charge d'explorer le Zaward'O qui était porté disparût depuis maintenant un mois.

Il avait entendu parler de cette expédition, le Capitaine Onida responsable du commandement de ce Dokueki était l'un de ses amis proches. Même si cela avait été difficile à accepter, il avait dû se rendre à l'évidence, son compagnon était sûrement mort. La tempête était une femme impitoyable.

Mais ce qui l'avait surpris était la demande spéciale qui avait été ajouté à sa quête. Ses supérieurs avaient jugé bon de lui fournir le soutien d'un élu. Bizarre, car les élus même s'ils étaient d'une grande force avaient tendance à n'en faire qu'à leur tête.

Sans entrer dans les détails, le jeune homme avait cru comprendre que l'élu avait accepté de l'argent et qu'il avait aussi voulu se faire bien voir par sa nation en arrivant à Kosaten.

Enfin on avait confié à Lewis qu'il avait pour rôle de le surveiller. Il était donc devenu clair que ses dirigeants cherchaient à évaluer ce nouvel arrivant, et qu'ils comptaient sur le fidèle Capitaine du Kyuryu qui ne leur avait jamais fait défaut pour accomplir cette tâche.

-Vous m'avez fait demander?
Interrogea une voie d'une profondeur d'outre-tombe.

Comme à son habitude, le passager n'avait fait aucun bruit en arrivant, aussi silencieux qu'une ombre.

Lewis se retourna pour faire face à la créature.

-Nous sommes proches de notre but. Lui signifia-t-il. Nous avons à parler élu.


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.


Dernière édition par Vulgrim le Mer 8 Mar - 21:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   Mer 8 Mar - 18:49



Les vagues de la folie


L'élu était tout simplement affreux, un être de cauchemar, une créature des enfers. Un corps flottant en l'air comme un voile volant au vent lui servait de corps. Quatre excroissances osseuses formaient des bras malingres. Sa cage thoracique enserrait son buste pour maintenir un semblant de cohésion sur ce corps décharné. Son crâne n'avait rien de vivant, et pour finir de longue cornes dépassaient de sa tête, l'une d'elles était ornée de petits anneaux dorés.

Mais ce qui était le plus perturbant dans tout ça, était le charisme surnaturel qui se dégageait de cette horreur. Ces yeux, d'une lueur enflammée, vous hypnotisaient pour mieux endormir votre vigilance. Quant à sa voix grave et profonde, elle vous détendait pour émousser vos sens.

Grâce à sa volonté d'acier, Lewis n'avait pas été sujet à ces pouvoirs mystérieux, mais il avait bien vu que ce n'était pas le cas de son équipage. Certains de ses matelots lorsque l'élu les fixait n'arrivaient plus à détacher leur propre regard.

-Des débris de navires ont été aperçu. Impossible d'une coïncidence à cette distance de la cote, les Plaines Verdoyantes sont désormais loin de nous. Dit le Capitaine sûr de lui.

-Il faut localiser le navire. Lui répondit le spectre. Suivez cette piste, et préparez vos hommes. Essayons tout de même de ne pas trop approcher cette tempête.

-Tout est déjà prêt, nous devons travailler ensemble, mais faites moi confiance je reste le plus expérimenté en terrain maritime. Répliqua-t-il avec un calme olympien. Lorsque nous localiserons notre objectif, si tenté qu'il en reste quelque chose, un petit détachement d'homme nous accompagnera pour fouiller le bâtiment. Notre priorité reste de récupérer des informations ainsi que les documents que requiert notre mission.

Le Capitaine savait qu'en cas de conflit l'élu aurait le dernier mot et qu'il devrait lui obéir. Cependant il souhaitait bien lui faire comprendre que le Kyuryu restait son navire à lui, et à lui seul.

Mais ce n'eut pas l'air de déranger la créature qui approuva l'efficacité de l'homme d'un signe de tête.

Il était difficile de déchiffrer la personnalité de ce monstre, d'autant plus que lui et Vulgrim, c'était le nom que ses supérieurs lui avaient indiqué, n'avait pas eu grandement l'occasion de discuter. "Un bien complexe personnage" Pensa-t-il.




Pendant ce temps, le vent s'était levé à l'approche des frontières de la tempête, la pluie aussi commençait à arriver. Les nuages eux s'obscurcissaient au fur et à mesure que le bateau avançait. Il ne s'agissait pour l'instant que d'une petite brise, mais il fallait espérer que cela ne grossisse pas.

-Navire repéré! Cria la vigie de toutes ses forces pour qu'on l'entende à travers le vent.

Lewis hocha la tête satisfaite du travail que ses hommes avaient fourni. Il donna quelques brefs ordres à suivre à son Contremaître, et sangla sa rapière à sa ceinture, prêt à la dégainer au moindre problème.


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.


Dernière édition par Vulgrim le Ven 10 Mar - 20:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   Jeu 9 Mar - 8:29



Les vagues de la folie





Le Dokueki n'était plus que l'ombre de ce qu'il avait été. Brisée de toute part, c'était un miracle que la coque tienne encore à flot. L'arrière du navire semblait dangereusement penché, le bois était complètement pourri par les algues, les mâts arrachés, de nombreux débris flottaient autour de la carcasse du bateau. Rien qu'à voir cela on comprenait que l'orage qu'il avait dû essuyer était d'une violence rare.

Le Kyuryu s'approcha avec lenteur pour effectuer une manœuvre permettant un accès par le pont. L'équipage était silencieux, seuls le vent et le bruit des voiles se faisaient entendre.

Une fois les grappins pour se rapprocher lancés, les marins posèrent une grande planche de bois servant de pont pour traverser les deux bâtiments. Le Capitaine Lewis, Vulgrim ainsi que cinq de ses hommes montèrent à bord des décombres.

Le chef répartit ses soldats pour fouiller le navire. Lui et l'élu se dirigèrent alors vers la cabine du Capitaine qui recelait sûrement les informations qu'ils étaient venus chercher.

En poussant la porte, Lewis observa avec quelle force la tempête avait chamboulé le mobilier. Les fenêtres n'en étaient plus, le bureau complètement cassé à travers toute la pièce, les armoires étaient au sol remplis d'eau, même les quelques tapis étaient retournés.

Le démon s'approcha alors de quelque chose qui avait attiré son attention vers une armoire. En regardant à son tour, Lewis découvrit un cadavre en décomposition entièrement recouvert d'algues. En évitant un haut-le-cœur, il s'accorda une prière silencieuse en comprenant par les habits de Capitaine qu'il s'agissait de son ami disparu avec l'expédition.

En se relevant, l'élu agita un calepin à moitié trempé devant lui.

-Il s'agit sûrement du carnet que nous devons récupérer. Dit-il en l'ouvrant pour vérifier son contenu. C'est bien ça, un étrange code que voilà. Je me demande quelles sont les informations qu'il pourrait...

Soudain le navire tangua dans un craquement de bois, le jeune homme se rattrapa de justesse à la porte, le démon lui aussi avait eu le réflexe de s'accrocher à un meuble. Le vent s'engouffrait toujours plus fort à travers les fenêtres, et le sifflement qu'il provoquait devenait insupportable.

-Il nous faut sortir! Lui cria le démon. Le cyclone se rapproche nous allons devoir rentrer!

-J'aimerais bien, mais nous n'avons pas enquêté sur la cause de leur mort! C'est pour ça que nous sommes venus aussi. Lui répondit le Capitaine du Kyuryu.

-Ça ne sert à rien si nous mourrons en mer! Mieux vaux revenir à Minshu sans connaître les détails de leur mort plutôt que de ne pas rentrer du tout en le découvrant!

Au même instant un cri affreux leur parvint aux oreilles. Cela venait du pont, là où Lewis avait laissé ses hommes.

-Merde! Jura-t-il en dégainant son arme pour rejoindre le hurlement.


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   Ven 10 Mar - 20:32



Les vague de la folie


Déboulant sur le pont, Lewis arriva devant un violent combat. Deux de ses hommes se battaient vaillamment contre cinq mercenaires sortis d'on ne sait où. Alors qu'il s'apprêtait à se lancer au secours de ses compagnons, l'un des ennemis leur barra la route. Il était blanc comme un cadavre, son regard, lui, était nappé d'une étrange brume.

-Fuyez bandes de chiens! La colère du Zaward'O s'abattra sur vous! Psalmodia-t-il.

-Qui êtes-vous? Cria Vulgrim à son attention.

En guise de réponse l'homme baissa la tête et murmura d'énigmatiques paroles:

Nous sommes les fils de l'eau
Par l'écume dans notre sang
Notre force provient de ces flots
Nous noierons nos assaillants
Puisse la violence de ces vents
Briser à jamais nos chaînes
Il est l'heure pour l'ouragan
Il est temps qu'il se déchaîne!


Et dans un rire de dément, il ouvrit les bras et au même instant la tempête et le tonnerre explosèrent.



Les vagues secouèrent le navire de toute part, l'eau jaillissait comme la gueule d'un monstre, le vent soufflait dans tous les sens à la fois, au loin une tornade était en train de se former et s'approchait à grande vitesse de l'épave.

De la cale qu'ils avaient cru vide sortirent une quinzaine d'hommes riant de leur propre folie. Ces malades tirèrent leurs sabres, et se ruèrent sur eux. Et c'est alors que Lewis comprit: "On sait ce qui est arrivé au marin: ce sont les marins!"

La foudre déchira les cieux au même instant que l'acier déchirait la chair. Le Capitaine avait dégainé sa lame et n'avait, au début, pas l'intention de tuer. Mais les fous à lier ne se posaient pas tant de questions. À plusieurs reprises il faillit recevoir une blessure qui l'aurait mis à terre, aussi après quelques minutes d'intenses combat, il comprit que l'esprit de ces marins était perdu à jamais.

Sa lame s'imprégna de sang au fur et à mesure qu'il découpait tout ce qui lui passait à portée, il avait déjà tué trois hommes, mais les déments étaient toujours plus nombreux sur lui, continuant à chanter leur terrible refrain.

Un autre de ses hommes avait péri sous les coups effrénés de leurs adversaires. Seuls deux autres luttaient au milieu de ce carnage, mais ils n'allaient sûrement pas maintenir la cadence longtemps.

Vulgrim lui se téléportait en ne devenant plus que brume, esquivant ainsi de nombreuses attaques. Il projetait sur ses ennemies des flèches noires qui transperçaient ses cibles comme de simples aiguilles.

L'équipage du Kyuryu quand à lui ne pouvait pas tenter de rejoindre la bataille à cause des secousses causées par les vagues et la tempête. C'était déjà un miracle qu'ils gardent le contrôle du navire malgré la violence des éléments.

L'ouragan se rapprochait de plus belle, le vent s'intensifiait. Une horrible pensée qu'il ne put s'empêcher de réprimer se formula dans l'esprit du Capitaine Lewis: "Il n'y a rien à faire, nous sommes perdus."


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   Ven 10 Mar - 21:56



Les vagues de la folie




Il parait tous les coups, méthodiquement, efficacement, et avec précision. Son bras tremblait de fatigue, sa sueur se mélangeait à l'eau de mer et à la pluie ruisselante sur son visage.

-Capitaine! Rejoignez le navire! Nous devons partir! Je les retiendrais aussi longtemps qu'il le faudra, ne m'attendez pas! Vociféra Vulgrim, en prise avec quatre hommes.

D'un mouvement du poignet, Lewis fit glisser sa lame sur celle de son adversaire, la rapière vient alors transpercer la gorge du marin qui s'affaissa au sol alors qu'un liquide poisseux rouge imbibait le pont.

-Vous êtes mort si je pars maintenant, et je ne vois pas comment rejoindre le Kyuryu! Lui répliqua-t-il.

En effet les passerelles en bois qui avaient été utilisées pour traverser avaient été emportées par la tempête. De plus les deux bâtiments étaient secoués de toute part ce qui ne facilitait aucune manœuvre.

-Je suis mort aussi si on ne part pas! On va se faire emporter par la tornade! Soyez créatif bordel, trouvez un moyen pendant que je m'occupe d'eux! Rugit le démon qui mettait tous ses efforts dans l'affrontement.

Faisant une roulade sous une lame, Lewis se releva avec une impressionnante rapidité pour fuir son combat. Ne prenant que quelques secondes pour observer le pont, il vit une opportunité.

Il courut avec une grande célérité jusqu'au mât de l'épave, il esquiva d'un pas de côté une lame qui lui estafila tout de même le mollet, cependant avec l'adrénaline il ne ressentait pas la douleur.

Arrivant devant l'immense pilier de bois, il trancha d'un geste brusque une corde d'attache fixée à la grande voile, et pris de l'élan pour se préparer à son action. Sans réfléchir, il fonça devant lui et s'appuya sur le bastingage pour mieux sauter.

Pendant un cours instant, il croyait tomber. Mais la corde se tendit d'un coup et grâce à l'effet de balance le rapprocha du Kyuryu. Pendant ces quelques secondes, il put sentir la fureur de l'océan qui se libérait une dizaine de mètres en dessous de lui. Alors qu'il atteignait sa distance maximale, il lâcha la corde et tendit les mains pour préparer sa chute.

Il parvint à saisir le bord du navire, mais le choc lui coupa le souffle et son épaule s'écrasa contre le bois, lui provoquant une effroyable douleur. Heureusement, plusieurs matelots le hissèrent sur le bateau en lui empoignant les mains.

Reprenant à grande peine son haleine, le Capitaine cria l'ordre de mettre les voiles à ses officiers. D'une allure claudiquante, il se dirigea vers la poupe, trajet qui n'était pas rendu facile par les tangages incessants du bateau.

Agrippant avec une intense satisfaction la barre qui lui était destinée, il la fit pivoter dans le but de mettre le navire en dehors de la zone de danger.

Jetant un regard vers le Dokueki, il déglutit. Ses hommes et l'élu n'avaient aucune chance.


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   Ven 10 Mar - 22:59



Les vagues de la folie


Le combat n'était que chaos. Épuisant toutes ses ressources petit à petit, Vulgrim était au bord de l'évanouissement. Il se téléportait aussi vite qu'il apparaissait, ne laissant la possibilité à ses adversaires que de pourfendre de la fumée.

Cependant ses forces étaient au plus bas, et déjà à deux reprises il avait reçu des coups d'épée qui l'avaient blessé plus qu'il ne semblait l'être.

Voyant que le Kyuryu avait levé l'ancre, il se concentra une ultime fois et disparu dans une sombre fumée. L'espace qu'il traversa était d'une trentaine de mètres, ce qui était déjà une très longue distance. Mais en plus de cela, son état de fatigue n'arrangeait rien à la situation.

Les quelques secondes qu'il parcourut sous forme d'ombre traversant les vents violents lui parurent comme une éternité, sentant chaque instant comme si son corps se désintégrait. Il réapparut sur le pont dans un brouillard noirâtre, les quatre bras à terre pour soutenir avec difficulté son faible corps.

En voyant cela, Lewis fut soulagé. Mais il comprit aussi que ses fidèles marins qui étaient restés sur le bateau étaient condamnés. Il ferma ses yeux aussi bien humides par la tempête que par les larmes, et entendit le bruit de l'épave du Dokueki se faire engloutir sous les flots.

Pragmatique, il se remit de ses émotions, il pleurerait ses amis plus tard. Ils s'étaient échappés du navire qui souhaitait leur mort, mais c'était loin d'être fini, le Kyuryu allait désormais devoir affronter la rage de l'océan.

Devant eux les vagues commençaient à enfler. Alors qu'au loin elles paraissaient minuscules, elles devenaient de plus en plus grosses au fur et à mesure qu'elles arrivaient pour heurter le bateau. Néanmoins il fallait persévérer de l'avant, car l'ouragan était derrière eux.

-Second! Dites à nos hommes de se préparer à l'impact et de resserrer les cordages! On va se faire ballotter! Lança le Capitaine qui avait retrouvé tout son charisme de chef à son Maître d'équipage.

Les premières vagues frappèrent l'embarcation de plein fouet, bousculant tous ses occupants. Lewis fit une rapide embardée pour repositionner le navire et se préparer aux prochains assauts de la mer.

Contrairement à ses combats, il se sentait parfaitement calme et maître de la situation. Le navire n'était qu'un prolongement de son corps, une extension de sa conscience. Il allait se battre qu'importe le résultat final.

"Tu ne m'auras pas déesse des fonds marins. Je mourrais avec mon Kyuryu ou je vaincrais!"

Contextuelle:
 


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.


Dernière édition par Vulgrim le Sam 11 Mar - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   Sam 11 Mar - 10:23



Les vagues de la folie




La puissance des vagues ébranlaient le navire à chaque impact, chaque fois qu'une d'elles arrivait tout l'équipage était secoué avec violence et trempé jusqu'à la moelle. Malgré cela, dès que le bateau semblait sur le point d'être englouti, le Capitaine d'un coup de barre parvenait à le repositionner.

Les matelots couraient de toute part, certains modifiant la voilure dans de dangereuses acrobaties aériennes, d'autres réparant les cordages ou tout ce qui semblait céder, Lewis aperçut Vulgrim sur le pont en train de manipuler la grande voile de sa magie pour lutter de son mieux face au vent. Chacun avait son rôle dans ce titanesque affrontement.

La foudre hurlait tout autour d'eux, répandant des éclairs comme de la pluie. Soudain, le tonnerre rugit de plus belle et une formidable boule de feu explosa sur le second mât. La petite voile était complètement embrasée par les flammes, et le pilier de bois menaçait de tomber. La situation était de plus en plus désespérée.

Voyant que les tentatives d'extinction du feu étaient peine perdue, il hurla à ses marins de couper le mât de misaine pour éviter que le brasier ne se propage. C'était une action suicidaire car il allait perdre en mobilité dans cette tempête, mais il savait qu'il n'y avait pas d'autres solutions. Dans un sinistre craquement le pilier de bois tomba en mer grâce aux coups de hache des hommes sur le pont.

Pour compenser cette perte, Lewis dut se concentrer comme jamais il ne l'avait fait auparavant pour prévoir en avance les mouvements qu'il devrait effectuer avec le bateau afin d'esquiver les murs d'eau.

Une... deux... trois... quatre... Les collisions avec la mer étaient toujours plus nombreuses, et à chaque fois l'océan arrachait d'effroyables craquements au Kyuryu. Mais le Capitaine Lewis ne se laissait pas faire, son regard d'acier était devenu aussi bleu que les fonds marins, il était presque en transe.

C'est alors qu'au loin il vit un obstacle qui lui glaça le sang. Une gigantesque vague fonçait droit sur eux, elle était immense et grandissait à chaque instant. Elle était déjà deux fois plus grosse que le navire et n'aurait aucun mal à l'emporter avec elle.

-Nous n'arriverons jamais à la franchir! Lui cria Vulgrim d'une voix totalement éraillée.

Lewis ferma les yeux un instant, savourant la sensation de la pluie qui lui coulait sur la peau. Il resserra sa poigne sur la barre si bien que ses articulations blanchirent.

-Nous allons y arriver. Si nous la prenons par la proue de plein fouet, elle va nous soulever plutôt que de nous dévorer. Mais nous devons absolument y aller au plus vite, car si elle devient trop grosse, nous n'aurons plus aucune chance! Répondit-il fermement.

Le démon le regarda intensément dans les yeux pour déchiffrer s'il était devenu fou. Mais quand il comprit qu'il parlait sérieusement, il acquiesça d'un signe de tête et retourna à son poste, là où il pouvait aider.

Le Kyuryu fila sur les flots endiablés, arrivant de plein face sur le tsunami qui faisait maintenant une trentaine de mètres. Tout l'équipage sera les dents au moment du contact.

Le bâtiment fut soulevé telle une brindille, renversé à soixante degrés à l'horizontale. Il fallait se cramponner de toute sa volonté pour ne pas rejoindre les profondeurs, ce que malheureusement certains ne parvinrent pas à accomplir.

Au sommet de cette montagne d'eau, le navire était au-dessus de tout l'océan. Pendant un court instant, Lewis eut l'impression de voler. Puis la gravité les rappela, et ils glissèrent sur le dos de la vague provoquant une gerbe d'eau tout autour d'eux.

Le tonnerre grondait toujours, la mer remuait toujours, et le vent sifflait toujours, mais l'équipage tenait toujours. Ils avaient réchappé à la zone mortelle, et étaient désormais plus proches de la cote. Ils s'en étaient sortis.


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 309
Yens : 564
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 17
Localisation : si seulement je le savais

Progression
Niveau: 54
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Vulgrim - Charismatique -

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   Sam 11 Mar - 11:34



Les vagues de la folie


La mer était calme. Ce silence était presque troublant après ce qu'ils avaient vécu.

Le navire avait été fortement secoué, de nombreux trous avaient percé la coque, le pont était sens dessus dessous, et il restait comme une blessure le tronc du mât à moitié brûlé qu'ils avaient été forcés de faire tomber.

Les hommes étaient tous épuisés. La plupart étaient à terre en train de digérer le traumatisme, d'autres pleuraient leurs amis perdus, certains s'étaient endormis à force de se dépenser si vaillamment.

Le Capitaine, lui aussi épuisé, se tenait à l'arrière du navire, laissant son esprit se perdre sur l'horizon bleuté. "C'est dans ce genre de moment qu'on se sent vraiment vivant" Pensa-t-il en regardant sa main encore tremblante.

-Je me dois de l'admettre, vous êtes un excellent marin Capitaine.

Comme à son habitude, le squelette n'avait fait aucun bruit en approchant. Cependant le jeune homme fut surpris de voir que l'étrange attraction hypnotisante des yeux du monstre s'était effacée. Lui aussi était éreinté.

-Votre rôle a été tout aussi important Monsieur. Lui répondit-il avec un sourire las. Mais nous avons triomphé, qui l'aurait cru?

-Sûrement pas les dieux. Commenta Vulgrim.

-Non, sûrement pas les dieux. Dit-il alors même que son sourire devenait triste.

Vulgrim et Lewis laissèrent passer un moment de silence.

-Au moins nous avons accompli notre objectif, nous savons ce que sont devenus les hommes du Dokueki, et nous avons retrouvé le journal de bord que voudront récupérer nos employeurs. La mission était difficile, et la prochaine fois j'y réfléchirai à deux fois avant de me lancer dans une telle entreprise, mais il faut reconnaître que nous avons achevé notre tâche en bon et du forme. Soupira le démon.

-Certes, mais le prix à payer reste lourd. Lâcha Lewis en crispant la mâchoire.

C'était un homme pragmatique et il savait que chacun d'entre eux pouvait mourrir à tout moment, il n'empêche que voir tous ses hommes, tous ses amis, perdre la vie ainsi lui fendait le cœur.

À nouveau Vulgrim laissa planer un silence pour laisser au Capitaine le temps de ravaler ses émotions.

-Je parlerai de vous en bien devant le conseil. Vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir lors de cette aventure. Lui avoua l'homme.

-Je vous en remercie. Répondit le diable fatigué de tous ces évènements.

-Vous devriez vous reposer dans votre cabine, nous arriverons sur les cotes demain matin. Le trajet sera sans problème.

Le spectre hocha la tête et lui tourna le dos pour se diriger dans ses quartiers.

Lewis resta à observer la mer qui était paisible pendant quelques minutes: "Ah... Le calme après la tempête... C'est d'un chiant..." et il se redressa pour retourner à la barre.


Vulgrim




L'argent est un langage universel, on ne peut y échapper. Qu'ils en aient ou pas il répandra le malheur chez les mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les vagues de la folie (Quête)   

Revenir en haut Aller en bas
Les vagues de la folie (Quête)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.