Partagez | .
L'Incarnation de la Paranoïa
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: L'Incarnation de la Paranoïa   Mer 8 Mar - 22:23








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Quelques jours s'étaient écoulés depuis la destruction de la statue de Kimera. Si la vie sur la Plaine n'avait pas vraiment changé, il avait fallu s'habituer aux nouvelles oreilles de Natsume.

Ce n'était pas comme s'il les avait voulu... Ses oreilles avaient été modifiées à cause de l'énergie démoniaque se trouvant dans le parchemin contenu dans la statue...

L'adolescent avait d'ailleurs pris l'habitude de les tripoter, toujours fasciné par le fait qu'elles soient pointues. Cela pouvait paraître anodin mais le changement était assez énorme l'air de rien.

Par ailleurs, les gens sur la Plaine ne cessaient de lui faire remarquer, ce qui était normal après tout. Lorsqu'on était habitué à voir quelqu'un d'une certaine façon et que cette façon se voyait changée, il y avait de quoi être surpris.

Bref, ce jour-là, Natsume était parti faire sa ronde sur la Plaine en compagnie d'Harall qui s'était logée, comme d'habitude, sur son épaule. Plusieurs heures passèrent sans que le garçon à l'écharpe ne croise qui que ce soit. Il décida donc de faire une halte dans un village.

Mais avant de pouvoir ne serait-ce que s'acheter à boire, il fût interpellé par un garde qui semblait un peu désemparé.

N-Natsume ! Tu tombe bien, on a un problème !

Ah ? Qu'est-ce qui se passe ?

Les villageois font un barrage, je ne sais pas ce qu'ils veulent, je sais pas quoi faire !

Ben, je veux bien aller voir mais je suis pas sûr de pouvoir régler quoique ce soit...

Natsume soupira et se mit en route en direction de l'endroit que le garde pointait du doigt. En effet, la seconde entrée du village était totalement bloquée par des villageois qui ne disaient absolument rien. L'adolescent se plaça devant eux en se grattant la tête d'un air dubitatif.

Ahem, il y a un problème ?

Wow, je savais pas qu'on pouvait être aussi serré en faisant un barrage humain...

L'un des villageois roula des yeux avant de gonfler le torse et de hurler :

Kimera ! Libère cet enfant et apaise ta colère ! Nous ferons n'importe quoi !

Pardon ? Mais de quoi vous-

Laisse notre Gardien en paix ! Il est innocent !

Natsume resta bouche-bée. Ce type disait n'importe quoi. L'affaire Kimera était terminée et il n'y avait aucune raison de continuer de blâmer ce faux dieu, c'était ridicule. De plus, ce barrage bloquait la route et un gros amas de charrettes marchandes tentaient d'entrer en ville mais étaient bloquées par les villageois.

Peut-être qu'une aide extérieure pourrait aider mais pour le moment, Natsume ne pouvait strictement rien faire et Harall non plus...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Jeu 9 Mar - 23:14

- Sur-dramatisme -

Peu après être rentré de ma petite escapade maritime avec Kachou et l’autre joyeux lurons, Hiroki ne tarda pas à me renvoyer faire une livraison. Cette fois-ci, je devais me rendre dans un petit village au milieu des grandes plaines au nord de Kansei. Je devais porter quelques paquets à un de ses anciens amis, lui aussi herboriste, et rapporter ensuite les paquets qu’allaient me donner cette personne. Apparemment, ce n’était pas rare pour eux de se rendre visite pour échanger plantes, potions ou recette, mais vu qu’Hiroki était coincé chez lui à devoir surveiller la régénération des membres de Taki, il ne pouvait pas se déplacer. Je soupçonnais néanmoins qu’il voulait aussi étudier cet étrange phénomène le plus près possible. Enfin, en résumé, c’était moi qu’il avait décidé d’envoyer à sa place. J’avais préparé mes affaires, étais montée dans une diligence en partance pour Kansei et avais fini le reste du chemin à patte.

De ce que je pouvais voir, Minshu était un pays très plat, exception faite de la grande chaîne de montagnes qui bordait la frontière ouest. Après la région des grands lacs, c’était les plaines verdoyantes que je visitai désormais. De grande prairie à ne plus en finir qui ne me donnaient qu’une seule envie : celle de me rouler par terre. Le village dans lequel je devais me rendre se trouvait littéralement au milieu de cette prairie. Pas de collines, pas de bosquet. Juste un village, comme posé aléatoirement au milieu d’un champ de cot... euh de fleur. Cependant, malgré le calme de la région, il semblait y régner un étrange désordre : des gens faisaient un blocus à l’entrée du village et empêchaient tout le monde de passer.

Je les ignorais en les contournant et en passant à côté, escaladant pour ce faire les murs d’une maisonnette. Je remarquai un jeune garçon qui semblait se faire harceler par les personnes faisant blocus. Ces derniers suppliaient un certain Kimera de laisser le jeune garçon tranquille. De mon point de vue, ils ressemblaient de plus en plus à des fanatiques religieux pour moi. Je descendis de mon perchoir et demandai à un passant ce qu’il se passait. Il m’expliqua que le jeune garçon était en réalité le “gardien de la plaine”, surement un titre pour dire qu’il protégeait la région. Plusieurs jours plus tôt, il s’était occupé de régler son compte à une secte vénérant un dieu chimère, ce qui me rappelait étrangement une histoire que j’avais moi-même vécut. J’eus alors une petite idée pour faire en sorte d’aider le jeune garçon a se débarrasser de cette foule d’inconnus.

Je me plaçai devant eux et pris une pose dramatique en agitant ma queue de chat aux yeux de tous :
- Mes chères, TRES chères enfants. Je suis la prophétesse de Kimera, mentai-je en exagérant le ton au ridicule sans me préoccuper de ce que pouvait bien penser les gens. Cet enfant n’a nullement été maudit par notre seigneur et sauveur, mais a été béni. Maintenant, je voudrais m’entretenir avec lui en privé. Je vous demanderai aussi de cesser ce blocus.

Je m’approchai alors du jeune adolescent et lui murmurai à l’oreille avant de m’éloigner de manière nonchalante :
- Aller vient, on se casse d’ici avant qu’ils comprennent la supercherie.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Ven 10 Mar - 0:30








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Natsume était complètement désemparé. Il ne savait plus quoi dire ou quoi faire et ce n'était pas Harall qui allait aider, étant encore plus perdue que lui vu qu'elle n'avait pas assisté à l'affaire de Kimera. La situation était improbable. Comment un événement datant d'à peine quelques jours pouvait prendre une ampleur pareille ? De plus, ce blocage n'était pas anodin, il bloquait la route, c'en était ridicule.

Il fallait trouver une solution et vite si possible. Déjà, l'adolescent écarta la violence, cela n'apporterait rien mais la discussion non plus. Peut-être que se montrer autoritaire. Il serra les poings et ouvrit les yeux, laissant paraître un regard noir.

Ca suffit maintenant. Vous bloquez la circu-

Il n'eut pas le temps de terminer que quelqu'un se plaça devant lui. Une femme, habillée d'une manière des plus singulières avec d'étranges d'ornements sur les joues mais aussi une queue de chat. Décidément, les chats se faisaient nombreux sur la Plaine avec Sherkhan et cette personne.

Cette dernière prit une pose des plus absurdes et annonça être... la prohétesse de Kimera... Si Harall se  claqua la main contre son visage, la supercherie fonctionna une petite seconde sur Natsume qui haussa un sourcil. Il finit par le réaliser, observant d'un air intrigué comment la situation allait tourner.

Une fois que l'inconnue eut fini son discours, tous le barrage de villageois écarquilla les yeux et celui pile au milieu commença à paniquer.

Aaaaaaaah... AAAAAAAAAaaaaaAAAAAAH ! AH ! AH !

Il était impossible de déterminer avec cela si le jeu de l'inconnue avait fonctionné ou non... Celle-ci se dirigea vers Natsume avant de lui dire à l'oreille de s'éloigner sans même savoir si toute cette comédie avait fonctionné.

L'adolescent acquiesça avant de se diriger avec elle dans une ruelle à proximité, se rendant compte que le barrage était toujours bien en place. Natsume se gratta la tête, un peu perturbé par les événements tandis qu'Harall bâillait intensément.

M-Merci j'imagine ? Je m'appelle Natsume et toi ?

Moi, c'est Harall... Par contre, le problème est pas réglé, ces abrutis bloquent toujours la voie...

Mais ils racontent n'importe quoi, j'ai bouclé cette affaire de statue il y a un moment déjà !

Finit-il avant de soupirer. Il voulait juste faire sa ronde comme tous les jours, lui... Trouver des gens perdus, les orienter, soigner d'éventuels blessés. C'était cela son travail, pas dissiper un blocage de villageois paranoïaques... Enfin si dans un sens, le rôle du Gardien de la Plaine était de maintenir l'ordre dans celle-ci. Eviter ce genre de problème faisait peut-être partie de ces fonctions.

Dans tous les cas, l'inconnue était assez étrange physiquement. C'était comme elle n'avait rien sur la peau mais que ladite peau était violette au niveau du corps... Sans parler des étranges tatouages métalliques et de la queue de chat...

D'un autre côté, Natsume et Harall n'étaient pas mieux. Un adolescent androgyne aux oreilles pointues qui se balade avec une femme miniature sur l'épaule n'avait rien de banal.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Dim 12 Mar - 17:41

- Une autre rencontre... -

Je m’étais dirigée à l’écart pour me retrouver seule à seul avec le jeune garçon. Pas si seule à seul en vérité, puisqu’il était accompagné d’une espèce de femme miniature ressemblant un peu aux androïdes de contrôle des tuneds, les robots basés sur ma personne. Le duo se présenta comme étant Natsume et Harall et le premier semblait assez énervé par toute cette affaire. Il mentionna brièvement une statue, ce que me rappela une fois de plus le tabassage en règle du culte que j’avais dû mener avec ce Natsu. Mais personnellement, cela faisait plus d’un mois que c’était arrivé, donc je ne comprenais pas pourquoi cela ressortait maintenant. Je chassai cette réflexion de mon esprit et me présentai à mon tour :
- J’m’appelle Gally. J’pense que tu l’as deviné, mais je n’suis pas vraiment une prophétesse d’un quelconque dieu. Même si, dans un sens, je suis l’envoyé de Melchi et de Iopitan, pensai-je tout haut. Mais qu’importe. Concernant ces gens, je pense que le mieux c’est d’attendre qu’il se lasse. Ou de résoudre leur problème, qui avait l’air lié à toi pour une raison que j’ignore.

Je regardais donc le jeune adolescent de la tête aux pieds. S’il n’en avait pas l’air au premier coup d’œil, il était en réalité assez étrange. Suffisamment étrange pour me faire penser qu’il s’agissait d’un élu. Déjà par son accoutrement, beaucoup trop récent pour avoir été fabriqué par quelqu’un originaire de ce monde. Ensuite, par l’énergie qu’il dégageait. Avec l’expérience du combat que je me trimbalais grâce à mon passé, je savais reconnaitre un bon guerrier quand j’en voyais un, et même s’il n’avait pas le regard d’un tueur, ses yeux me laissaient transparaitre qu’il savait très bien se défendre. Et puis il y avait son écharpe, qui, de manière assez étrange, me paraissait encore plus faire tache que le reste. Une écharpe bleu électrique de laquelle se dégageait une sorte d’énergie mystique. Si je n’avais pas commencé à m’habituer à rencontrer des utilisateurs de magie – bon sang que je déteste toujours autant ce terme – je n’aurais jamais pu deviner qu’il pouvait s’agir d’un objet enchanté. Enfin, un dernier détail attira mon regard : ses oreilles. De petits appendices pointus desquels s’échappait la même énergie inidentifiable que de cette écharpe. Je lui posai donc une nouvelle question :
- Tu as parlé d’une statue... peut-être que ça a un rapport avec ce qu’il s’est passé là-bas. Y’a peut-être un truc que tu n’as pas vu ou qu’il a mal tourné dans le long terme.

Je reportai mon attention sur la foule qui faisait toujours barrage. Une belle bande de bras cassé si vous vouliez mon avis. J’espérai juste que l’ami d’Hiroki ne se trouvait pas parmi eux. Je devais d’ailleurs me dépêcher d’aller le retrouver pour ne pas qu’il s’inquiète trop longtemps de mon retard. De ce fait, j’étais prête à aider ce gamin à régler ses problèmes, mais il fallait qu’il se décide assez rapidement.
Gally




Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Dim 12 Mar - 21:23








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Cette femme, nommée Gally, avait l'air amicale. Elle devait être dans dans le convoi bloqué par les villageois si elle s'était impliquée. Dans tous les cas, toute aide serait la bienvenue. Elle était clairement une élue de par son apparence singulière et les éléments métalliques sur son visage laissaient penser à un monde d'origine au moins un peu évolué.

Elle expliqua donc qu'elle n'était pas la prophétesse de Kimera, levant tout doute sur son identité avant d'annoncer être "l’envoyée de Melchi et de Iopitan", ce à quoi Natsume répondit par un regard un peu perdu. Il se reprit car il fallait recentrer le sujet comme la nouvelle arrivante venait de le faire.

En effet, il fallait soit trouver une solution au problème de ces villageois, soit attendre qu'ils lâchent l'affaire. Or, les habitants de ce village étaient particulièrement bornés et Natsume avaient déjà dû régler l'une de leurs stupidité, consistant à tuer l'unique vache d'un fermier sous prétexte qu'elle volait des patates... Ces gens étaient restés autour de l'enclos de l'animal durant une semaine avant que l'adolescent n'intervienne...

Non, on les aura pas à la longue... Ils sont coriaces. Il faut trouver une solution...

Gally continua en proposant d'explorer la piste de l'incident Kimera et il était vrai que cela pouvait bien être lié à cette histoire que Natsume pensait avoir bouclé. Il se gratta la tête en réfléchissant à voix haute.

Récapitulons : On a ouvert la statue, trouvé le parchemin, détruit le parchemin et la statue avec, on a tué la chimère et on a laissé les gardes se charger du reste... Aucune idée de ce qui a pu se passer...

L'adolescent observa autour de lui afin de vérifier que personne n'écoutait mais c'est Harall qui réagit en voyant le fond de la ruelle dans laquelle les trois personnes étaient. Elle se frotta les yeux histoire d'être sûre de ce qu'elle voyait. Elle descendit de l'épaule de Natsume avant de prendre une taille humaine et d'encore une fois se rendre compte de ce qui était au fond...

Euh... On a comme qui dirait un double exemplaire là-bas...

Le garçon à l'écharpe jeta à son tour un coup d'oeil au fond pour voir... lui-même. Trait pour trait, cheveu pour cheveu la personne au bout de cette ruelle était un autre Natsume.

Eh ! Toi là-bas ! T'es qui ?!

Oups !

Hurla l'individu suspect avec une voix bien trop grave et cassée avant de prendre la suite dans l'un des deux embranchements du fond de la ruelle. Il était lié à cette histoire de barrage c'était sûr et il avait usurpé l'identité de Natsume ! Ce dernier se lança donc à sa poursuite, la miniature ayant reprit sa taille de base et étant retournée sur l'épaule de son partenaire.

Reviens là !

Zamais de la vie ! Ze zuis le gardien de la plaine !!!

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Lun 13 Mar - 17:32

- Hi, I'm Gally, and welcome to Jackass !-

D’après Natsume, attendre que les bloqueurs se lassent n’était pas une solution envisageable, car ils étaient bien trop déterminé. A croire que j’étais, une fois de plus, tombée dans un village de crétins, ce qui semblait être l’apanage de ce monde. Le jeune garçon réfléchit à voix haute, récapitulant étape par étape une aventure qui lui était arrivée et dont je me fichai un peu en vérité. Pour lui, il n’y avait rien eu d’étrange et il me paraissait donc encore plus perdu que moi. Et pendant qu’il était profondément plongé au milieu de ses réflexions, ni lui ni moi ne remarquâmes la présence qui nous épiait au fond de la ruelle. À la place, et contre toutes mes attentes, ce fut cette femme miniature, Harall, qui nous prévint, non sans avoir auparavant augmenté sa taille d’environ cinq cent pourcents, me surprenant assez fortement.

Je relevais la tête, pour découvrir… un deuxième Natsume. Un vrai petit sosie de la tête aux pieds en passant par l’écharpe. Cette fois, c’était comme si un autre professeur fou avait décidé de baser une autre série d’androïde tueur de combat sur le physique d’un petit garçon à l’air innocent. Une idée totalement invraisemblable, mais dangereusement innovante… Qu’est-ce que je raconte moi ? Bien sûr que oui, c’était une idée à la con. Le “vrai” Natsume tenta de soutirer des informations à son double, mais ce dernier n’était pas vraiment pour se faire interroger et il prit immédiatement la fuite quand il comprit que nous l’avions repéré. Harall reprit sa petite taille et Natsume partit sur les talons de son double. Pensant que je n’allais pas servir à grand-chose si je suivais ses traces, je grimpai sur le mur le plus proche pour me retrouver sur les toits.

Je ne comptai plus le nombre de fois où je m’étais retrouvée dans une situation de course-poursuite sur les toits depuis ma dernière renaissance. A croire que j’avais un profond amour pour la vue des tuiles et des ardoises. Je repérai rapidement la direction d’où venait le bruit de la course entre le jeune garçon et son étrange sosie et commençai enfin ma course. L’avantage de se retrouver sur les toits, c’est que je pouvais me déplacer en ligne droite là où il fallait constamment tourner au milieu des ruelles. De ce fait, je parvins plus facilement à me mettre au même niveau que ma cible. Je ne réfléchis pas très longtemps à comment l’appréhender et me contenta de lui sauter dessus. Mes jambes atterrirent sur ses épaules et, avec le choc, il tomba au sol dans une violente chute. Je me réceptionnai sur les mains, fis quelques galipettes pour amortir la fin de mon saut et me relevai les bras écartés et en criant victorieusement :
- PAR-DESSUS LA TROISIEME CORDES !

Je me rapprochai ensuite de ma cible, le saisis par le col, le relevai, plongeai mon regard pour pénétrer ses yeux et le prévint :
- Un mouvement, bichon, et je crois que je pourrais décider d’un coup de tête de te faire un peu mal. Bon, qu’est-ce qu’on fait de lui Natsume ? envoyai-je au jeune garçon qui venait tout juste de me rejoindre.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Lun 13 Mar - 21:37








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Comment ce parfait inconnu pouvait-il avoir le même visage que Natsume ? Une magie d'illusion ? Un déguisement très bien fichu ? Un adolescent empaillé plus vrai que nature ? (Chuck Testa ?) Dans tous les cas, il fallait le rattraper car usurper l'identité de quelqu'un... C'est mal.

Le plus surprenant dans cette histoire était la vitesse de ce type. Il était autant voire plus rapide que l'adolescent, ce dernier ayant un mal de chien à le rattraper. Et pourtant, le garçon à l'écharpe pouvait se vanter de son endurance et sa vitesse. Heureusement, Gally parvint à rattraper l'usurpateur en passant par les toits et en lui coupant la route.

Elle le plaqua en hurlant quelque chose d'assez familier avant de le soulever par le col. Natsume la rejoignit à ce moment-là tandis que l'inconnu gigotait dans tous les sens pour se libérer de l'emprise de la femme.

Vous m'aurez zamais ! Vous allez payer pour ze que vous avez fait !

Hurla-t-il avant de se calmer. Ca aurait pu s'arrêter là mais son corps commença à changer comme si c'était du slime. Il resta totalement informe durant plusieurs secondes avant de prendre une forme plus conventionnelle en celle de... Gally. Gally tenait donc une réplique de Gally. Réplique qui, ne possédant plus de col pour être agrippé, prit la fuite à nouveau aussitôt.

HAHA !!! ZAMAAAAAAAAAAAAAAAIS !!!

Continua-t-il avec l'exacte même voix que précédemment. Natsume n'en croyait pas ses yeux. Cette personne pouvait changer de forme à volonté, le laisser en liberté était bien trop risqué. Il continua de le poursuivre, ou plutôt de la poursuivre et il faisait bien car il ou elle était bien plus lent qu'avant.

Finalement, la fin de la ruelle fût atteinte, débouchant sur une sortie du village, directement sur la Plaine. L'usurpateur n'avait plus d'échappatoire, c'était fini !

Ou pas. Car ce qui attendait Natsume et Gally était plutôt surprenant. C'était une chimère, la même que celle qui était née du parchemin de la statue. Et déjà qu'avec Vulgrim et Sherkhan, l'adolescent avait eu du mal à la contenir, il fallait espérer que Gally soit une très bonne combattante.

Encore ce bestiau ?! Mais c'est pas vrai !

HAHA ! La venzeanze de Kimera va z'abattre zur vous ! Moi auzzi ze peux être zélèbre zur la Plaine NA !

Ce type parlait d'une façon si ridicule qu'Harall éclata de rire pendant plusieurs secondes avant de finalement se calmer.

Mais comment tu veux qu'on te prenne au sérieux ?! Tu parle comme un gamin attardé en manque d'attention !

Tais-toi ! Tu riras moins quand la zimère t'aura écrabouillée ! Z'est de votre faute ! Vous avez anéanti ma zeule zanze d'être zélèbre ! Vous avez cazzé ma ztatue ! Hideo va pas être content !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Lun 13 Mar - 22:58

- Le retour de la sainte patate -

L’usurpateur ne semblait pas vouloir tenir compte de mes avertissements ce qui me donna de plus en plus envie de le mettre sur un régime strict à base de poing dans la gueule. Il geignit son mécontentement et nous menaça de nous faire payer pour l’offense que nous venions de lui causer. Ah bah, excuse-moi, du-con, de vouloir casser la figure d’un usurpateur dont la voix pourrait castrer même le plus viril des karatékas de l’espace. Et au moment où j’allais lui asséner un coup de boule pour le calmer un peu, il se changea dans mes mains, sous mes yeux pour prendre mon apparence. Libéré de ma grippe, il reprit sa fuite en criant sur tous les toits qu’on ne l’attraperait jamais.

Si Natsume et Harall reprirent immédiatement la chasse, il me fallut quelques instants pour processer ce qu’il venait de se passer. Cette chose – puisqu’il n’était définitivement pas humain – avait la capacité de prendre l’apparence de n’importe qui, à la manière de la Grey Goo, mais en plus enfantin et con. La comparaison était plutôt bien trouvée en fait, car son corps tout entier semblait être fait d’un liquide capable de se solidifier et de liquéfier à volonté. Au fond, je pouvais même considérer qu’il avait un corps similaire à mon corps imaginos, mais je n’allai pas jusque-là, pensant qu’il y avait une limite à l’insulte. Pour moi, un fait restait clair, cette créature devait mourir, un point c’est tout.

Je rejoins donc Natsume qui avait piégé notre cible au fond d’une ruelle débouchant sur la sortie du village. Je me positionnai à côté de mon collègue de fortune et écoutai le discours ridicule et exagérément chiant de la créature. Apparemment, il en voulait vraiment à Harall et à son compagnon, surement pour cette même histoire de statue que celle mentionné précédemment. Après tout, le terme “chimère” commençait à vraiment devenir redondant dans toute cette affaire. Le type parla de nouveau de ce Kimera, qui m’était parfaitement inconnu, et expliqua que nous avions ruiné ses rêves de devenir célèbre. Voyant que Natsume n’intervenait pas plus que ça, je repris part au dialogue :
- Écoute moi bien, trou duc. Tu veux devenir célèbre, far-pait, insistai-je sur ces deux syllabes, accentuant au passage la faute d'orthographe volontaire. Je te promets que ta mise à mort sera tellement spectaculaire que tout le monde s’en inspireront pour créer une nouvelle manière de torturer les gens. Ça te va comme célébrité ?

Sur ces mots, je commençai lentement à m’approcher de lui, le regard noir, prête à lui sauter à la gorge telle une lionne en pleine chasse. Ma queue s’était figée dans mon dos. Un combat sérieux... je n’en avais pas tant fait que ça au final depuis ma renaissance et cela commençait à me manquer. À croire que les dieux avaient entendu mes supplications et avaient décidé de m’envoyer un punching-ball pour me détendre. Enfin bref... une fois à porter, je me baisser d’un mouvement vif et balayai de ma jambe celles de ma cible. Puis, en imaginant que je l’avais touché et qu’il était en train de tomber, je conclus ma rotation pour conserver ma vitesse et frappa avec ma paume droite là où aurais dû être son abdomen. Ça n’allait clairement pas suffire, mais il avait l’air trop stupide pour être véritablement dangereux. Dans tous les cas, j’avais Natsume pour couvrir mes arrières, pas vrai ?
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Mar 14 Mar - 21:37








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Gally arriva finalement, l'air déterminée à en découdre ! Et vu ce qu'elle annonçait, ce monstre allait morfler, en prendre plein la gueule  et mourir dans d'atroces souffrances. Natsume avait presque de la peine pour la créature qui s'apprêtait sûrement à devoir encaisser la pire attaque de sa vie !

Elle avança lentement vers la bête qui la fixait d'un regard intrigué. La femme lui asséna un violent coup à la jambe de la chimère qui... ne tomba pas. Puis elle donna un coup dans le vide... C'était moins spectaculaire que prévu au final. La créature se mit à ricaner, se préparant à riposter.

Natsume fonça et poussa Gally sur le côté afin d'encaisser le coup à sa place. Et ça ne rata pas tiens, Natsume fût projeté plusieurs mètres en arrière, se retrouvant cloué au sol, incapable de se lever ou même de simplement respirer. Harall avait sauté de son épaule au moment de l'impact et l'avait rejoint pour lui enfoncer un gyoza dans la bouche.

Il finit donc par se relever, toujours bien amoché avant de foncer sur le monstre, de changer une extrémité d'Erimaki en poing et de donner un grand coup dans le ventre de la créature... qui resta totalement inerte à nouveau.

Mais c'est pas vrai ! En quoi t'es fait ?!

Héhé, tu veux pas zavoir.

Il y avait des moments ou le courage seul ne suffisait pas, ou la force n'était d'aucune utilité, ou la diplomatie ne menait nulle part... Dans ce genre de cas, une seule solution était à appliquer...

RETRAITE !

Quoi ?!

Natsume courut le plus vite possible vers Gally, lui prit la main et se dirigea à nouveau vers la ville. Mais rester au sol n'aurait servi à rien. Il déploya les deux extrémités de son écharpe pour prendre une grande impulsion et atterrir sur un toit. La chimère ne pourrait sûrement pas les rattraper là-haut.

C'était impossible de s'occuper de cette saloperie par la force, elle était trop résistante. Il fallait élaborer une stratégie. Si cette chimère était là, il devait y avoir aussi un parchemin mais où pouvait-il être ?

La dernière fois, on a trouvé un papier bizarre avec des écritures de sang dessus. Quand on l'a détruit, la chimère s'est désagrégée ! Si on trouve le papelard, on devrait pouvoir lui régler son compte !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Mer 15 Mar - 20:55

- De retour au combat -

De manière assez inattendue, bien que mon premier coup avait bel et bien atteint l’usurpateur, il ne fit aucun dégât à ma cible et il n’eut pas non plus d’impact. De ce fait infortuné, il ne se trouva pas là où je m’attendais et ma paume frappa en conséquent dans le vide. Bon, pour être franche, vu la démonstration qu’il nous avait faite plus tôt en changeant d’apparence, je craignais un tout petit peu qu’il soit assez mou pour absorber n’importe quel choc – ce qui semblait s’être avéré juste maintenant. Pas grave, me disais-je donc en commençant un petit bond en arrière pour esquiver la réplique de mon adversaire, il me suffisait simplement de l’attaquer avec mes lames et de le brûler avec mon plasma. En bref, rien de bien compliquer. Seulement, je ne m’attendais pas à prendre un Natsume dans l’abdomen, me coupant dans mon mouvement, me poussant sur le côté et le laissant se prendre un coup que j’allais esquiver toute seule.

Natsume vola sur quelque mètre pour s’étaler violemment sur le sol. Étrangement, il semblait alors manquer de force et ne parvenait pas à se relever, avant qu’Harall n’arrive et ne lui enfourne une espèce de brioche dans la bouche, lui rendant force et courage. Encore un accro aux drogues. Comme quoi... Fier de cette puissance retrouvée, il se remit sur ses petites jambes de chérubins et repartit à l’assaut, frappant notre cible après avoir enroulé ses poings dans son écharpe. C’était surement son pouvoir donc j’allais fermer ma gueule pour ce coup-ci. En voyant que ça n’avait pas plus d’effet, il sonna la retraite, m’attrapa la main et nous envoya sur un toit en s’aidant de son étrange écharpe. Le jeune élu m’expliqua alors que la dernière fois que ça s’était passé, ses compagnons de l’époque et lui-même avaient trouvé un bout de papier qu’ils avaient brûlé, détruisant au passage la chimère. Du coup, la situation devrait être la même ici. Je m’expliquai :
- Harall et toi, aller le chercher. Moi, je m’occupe de le ralentir. Vous connaissez mieux les lieux que moi, donc je pense que vous irez plus vite. Vous inquiétez pas pour moi, j’suis une dure à cuire. Et puis je peux pas refuser un entraînement si gentiment offert.

Je saluai le duo et sautai du toi, me redirigeant vers la créature. Dès que je fus devant elle, je fis apparaitre mes lames de damas sur mes avant-bras. Je me mis en posture de combat et attendis qu’il arrive :
- Tu sais imiter mon apparence, mais sais-tu imiter mes attaques.

Il vint alors à la charge. Quand il fut à portée, je baissai tout mon corps pour esquiver son attaque et remontai en tournant sur moi-même pour essayer de lui trancher une partie de son corps. Puis, toujours sans arrêter mon mouvement – évidemment – je lui plantai mes deux lames dans son abdomen. Je générai alors deux champs magnétiques dans mes deux lames. Les atomes composant le corps de l’usurpateur furent à la fois excités et piégés par ces derniers, si bien qu’ils flambèrent en un plasma pendant quelques secondes. Je me retirai, m’éloignai de quelques pas et observai l’effet que cela avait fait.
- Ça t’a plu ? J’ai pas l’habitude de me décharger à l’intérieur d’inconnu, donc c’est un honneur que je te fais.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Jeu 16 Mar - 0:23








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Une stratégie, Gally semblait en avoir une... ou pas car elle consistait à laisser Natsume chercher le parchemin pendant qu'elle affrontait la chimère. Ce pendant, vu l'impact de ses précédents coups, cette idée avait toutes ses chances d'échouer. Car si la créature ferait un parfait punching-ball si elle était immobile, or, elle répliquait et ce, de façon assez violente comme pouvait en témoigner l'adolescent.

Mais que pouvait-il faire à part acquiescer ? Prendre Gally par les épaules et la secouer en hurlant "RUN NIGGA ! RUN !" ? Non, il fallait que quelqu'un aille retrouver le parchemin et qu'une autre personne retienne la bête. Cette personne aurait pu être Harall alors pourquoi Gally s'était portée volontaire ? Simple gentillesse ou envie de s'entraîner comme elle l'avait dit ?

Peu importait à vrai dire, le principal était d'en finir vite avec cette histoire de barrage humain et de chimère.

Bon d'accord mais fais attention à toi !

Natsume descendit du toit et observa autour de lui, dans quel bâtiment cette créature avait-elle pu planquer son parchemin ? Il était probable que ce soit l'auberge, beaucoup de personne s'y réunissaient et il était quasiment sûr qu'un métamorphe y loge.

L'adolescent fonça donc dans la seule auberge du village sous le regard accusateur du barrage humain. Le patron le regarda avec un sourire.

Re-bonjour Natsume ! Ton cheveu sur la langue va mieux ?

C'était pas moi que vous avez vu ! C'était un métamorphe ! Il a pris une chambre ?

Euh, oui je crois ?

La clé, vite ! Ou la Plaine est dans la mouise jusqu'au cou !

Le sourire de l'aubergiste avait fait place à une expression de panique. Il jeta en tremblotant la clé au garçon à l'écharpe qui fonça à l'étage, ouvrant la porte de la chambre numéro 6. Il ne s'attendait pas à tomber sur un couple en plein coït, c'est pourquoi, il sortit sans même se faire remarquer avant d'entrer dans la chambre suivante.

Pas intéressé ?

J'ai rien vu !

Natsume commença à vider chaque meuble de la pièce dans la panique. Mais à part quelques slips sales ornés de coeurs, aucun parchemin n'était en vue.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Jeu 16 Mar - 16:31

- I can do this all day... -

En me reculant de quelques pas tout en restant en position de combat, j’observai l’étendu des dégâts que j’avais causé, afin de faire un rapide bilan et de voir quelle stratégie je pouvais employer pour tenir le plus longtemps possible face au métamorphe. Concernant mes attaques portées avec mes lames, elles avaient effectivement bien coupé dans le corps de ma cible, mais les coupures semblaient se refermer à grande vitesse sans laisser des lésions postérieures. Cependant, ce qui me paraissait avoir eu un excellent effet fut la brulure au plasma que je lui avais infligé dans son corps. Il avait porté sa main à son ventre et semblait avoir ressenti une légère douleur. Je ne me faisais pas trop d’idée et je savais bien qu’il allait vite cicatriser de cette brûlure. Je devais vite repasser à l’attaque.

Concernant mes attaques portées avec mes lames, elles avaient effectivement bien coupé dans le corps de ma cible, mais les coupures semblaient se refermer à grande vitesse sans laisser des lésions postérieures. Fort heureusement, je l’avais vu venir et je pus, d’une belle acrobatie, éviter le pied qu’il avait tenté de m’envoyer dans l’abdomen. Je me plaçai en posture de close combat permanent, consciente que je n’aurais plus d’opportunité pour mettre de la distance entre lui et moi. Il essaya de me porter des coups-de-poing, mais je parvenais à les esquiver au dernier moment. Il avait beau être rapide et avoir une force impressionnante, s’il n’avait pas la technique, il allait avoir du mal à s’attaquer à la vétérane du combat au corps-à-corps que j’étais. À son dernier jab, je me baissai pour que son bras soit tendu au-dessus de mon crâne et dépliai mes genoux en plaçant mon avant-bras de sorte à ce que ma lame lui tranche net son bras. Je me saisis alors du membre coupé et le lançai à quelque mètre. On allait enfin voir s’il pouvait régénérer son bras à partir de rien, où s’il fallait qu’il le recolle.

C’est à ce moment-là que, la rage de s’être fait couper un bras oblige, le métamorphe décida de m’envoyer son genoux droit dans les cotes, puis de suivre par un violent coup de poing dans ma figure. Cette fois-ci, je ne pus me dégager à temps et je volai donc sur quelque mètre avant de percuter un mur. Les chocs que je venais de recevoir avaient sérieusement endommagé la structure de mon corps qui commençait alors à avoir de la peine à suivre les directives de ma puce cérébrale. Je parvins néanmoins à me dégager de mon encastrement et pendant que je m’efforçai à me sortir de mon mur, mon adversaire était parti chercher son bras pour le récupérer. Une dizaine de mètres nous séparait. Il avait encore toute son endurance et il ne semblait plus subir les dégâts causés par la brûlure. Quant à moi, je savais qu’un seul autre coup aurait suffi à me mettre au tapis une bonne fois pour toutes. Clairement, ça allait devenir plus chaud que je le pensai. Décidément, il fallait que Natsume se bouge avec ce papelard.
Gally




Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Jeu 16 Mar - 19:27








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Natsume cherchait, il cherchait comme il n'avait jamais cherché. Trouver ce parchemin était primordial pour protéger la Plaine mais encore plus, protéger Gally. Il était clair qu'elle n'avait aucune chance face à ce monstre. Le moindre de ses coups ressemblait à un tir de char d'assaut.

Harall, de sa taille humaine, elle aussi, fouillait les meubles et enfin ! Elle tomba sur un papier, un parchemin ! C'était ça ! Elle l'ouvrit pour finalement tomber sur... des dessins, des dessins d'elle... nue. Le plus perturbant dans cette histoire était la qualité irréprochable du trait. Plus réaliste était impossible mais c'était digne du plus immonde des pervers.

Natsume fonça voir de quoi il s'agissait mais la miniature en fit une boule de papier qu'elle mit à la poubelle.

C'était pas ce qu'on cherchait !

C'était quoi alo-

RIEN. DU. TOUT.

Répliqua-t-elle, paniquée avant de reprendre les recherches, l'adolescent faisant de même. C'est finalement lui qui trouva le parchemin tant désiré. Il tenta immédiatement de le déchirer mais c'était impossible, c'était aussi solide que du caoutchouc.

Peut-être y avait-il un autre moyen de le détruire, du feu ! Harall reprit sa taille et retourna sur l'épaule de l'adolescent qui fonça au rez-de-chaussée.

Du feu : Quelque chose qui peut faire du feu ! N'importe quoi pour brûler ce truc !

Un homme se leva de table tendant à Natsume deux silex donc l'androgyne se servit le plus vite possible. Et cela fonctionna, le papier brûla complètement.

Le garçon à l'écharpe remercia cette personne avant de soupirer de soulagement et de retourner là où se déroulait le combat.

Et encore une fois, ça avait marché, la chimère s'effritait petit à petit tandis que Natsume fonçait vers Gally pour voir comment elle se portait.

C'est bon, c'est terminé ! Elle va reprendre sa vraie apparence maintenant. Comment tu vas ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Sam 18 Mar - 20:26

- And that's how the cookie crumble -

La créature me faisait face, le dos bien droit. Depuis tout à l’heure, elle n’avait plus rien prononcé de sa voix irritante et ridicule. La colère se lisait dans ses yeux. Clairement, qu’une inconnue sortant de nulle part puisse autant lui résister devait l’emmerder au plus haut point. Ça et le fait que je lui avais coupé un bras et que je lui avais brûlé l’intérieur du corps. Elle s’apprêtait à me bondir dessous à n’importe quel instant, sachant pertinemment que je n’étais pas capable de me défendre pendant encore beaucoup de temps et attendant donc le moment opportun pour m’avoir d’un seul coup.

De mon côté, j’avais sous-estimé les dégâts que j’avais reçus de l’impact avec son poing puis le mur. J’essayais de garder une garde correcte, mais il y avait une latence qui m’empêchait de rester parfaitement stoïque. En temps normal, j’aurais probablement cherché un endroit sur le temps de reprendre un peu de mes forces, mais cela ne m’arrangeait pas qu’un métamorphe surpuissant et avec une incroyable capacité de régénération se promène dans une ville. Du coup, je n’avais pas d’autre choix que de rester. Et d’espérer au passage que je n’allais pas me faire toucher une seconde fois et que Natsume allait vite revenir.

Je fus coupée dans mes pensées par l’assaut de mon adversaire qui revint à la charge. Cette fois-ci, je n’essayais même pas de rendre les coups et me concentrai exclusivement sur les mouvements à mettre en place pour esquiver. Avec la latence que j’avais, ce n’était pas une tâche aisée, mais mon expérience vint compenser cette lacune et me permit de ne pas me prendre un seul coup, par une chance miraculeuse, je veux bien l’admettre.

C’est alors qu’un nouvel événement étrange se produisit. Le métamorphe s’arrêta brutalement et je remarquai alors que son corps semblait commencé à s’abîmer. Je compris que Natsume avait dû s’acquitter de sa tâche et que la créature n’était plus protégée par son sceau magique. Pour moi, cela ne voulait bien évidemment dire qu’une seule chose, j’avais une occasion en or pour me débarrasser de lui. Je me rapprochai donc de l’usurpateur et apposai ma main droite, la moins endommagée des deux, avant d’envoyer un Hertza Haeon en plein dans sa poitrine. Cette technique n’était certes pas faite pour une cible aux entrailles si gélatineuse, mais j’imaginais que s’il n’était plus protégé, alors mon coup allait faire plus d’effet qu’attendu. Et, contre toute attente, cela marcha effectivement bien. En réalité, pour être plus claire, cela accéléra le rythme avec lequel son corps se désagrégeait.

C’est à ce moment-là que Natsume et Harall refirent leur apparition. Je ne m’étais donc pas trompé. Le jeune garçon me demanda comment j’allais et je lui indiquai le corps de mon adversaire avant de plaisanter :
- Je l’ai fait fondre avec mes charmes. Regarde si c’est t'y c’est pas mignon.

Je m’avançai vers mon collègue, ignorant totalement ce que pourrait geindre le métamorphe durant ces derniers instants. Je repris la conversation avec Natsume pour le questionner un petit plus :
- Du coup, si ce gars était là grâce à un papelard, faut bien une tierce pour l’avoir fait. Une idée du coupable ?
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)


Dernière édition par Gally/Yoko le Dim 19 Mar - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Sam 18 Mar - 22:41








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Gally semblait aller bien, comme l'indiquait sa blagounette digne d'Harall. Natsume en venait à se demander si les charmes n'étaient pas réellement une arme de destruction massive. Si c'était le cas, l'adolescent n'y était sensible que dans une moindre mesure, une mesure nommée "Mako".

Bref, pendant que la femme s'occupait de plaisanter, on pouvait entendre ce qui restait de la chimère hurler à la mort que ce soit de déception ou de douleur, là n'était pas la question. En attendant que la créature aie repris son apparence, l'adolescent remarqua un trou dans le mur qui avait pile la forme d'une Gally écrasée. Il prit le bras de la personne concernée, examinant attentivement le tout.

T'es sûre que ça va ? Je donne pas cher de ta peau si tu t'es pris un seul coup de ce monstre. On ira te prendre des bandages une fois qu'on aura terminé avec cette histoire.

Ouaip, désolé, sur cette Plaine, seul MON charme est mortel ! J'te jure, y en a qui ont déjà fait une hémorragie du nez en voyant mon corps de rêve !

Oui, si Harall pouvait être fière de quelque chose, c'était bien de ses formes plus que généreuses qu'elle se permettait d'exhiber  si la situation le demandait. Et ce n'était pas la modestie qui l'étouffait à ce sujet, c'était sûr.

Mais bref, la question que posa Gally était assez légitime et méritait une réponse. L'identité du meneur de la secte de Kimera était bien connu mais même si les autorités des royaumes le recherchaient activement, personne ne lui avait mis la main dessus pour l'instant.

C'est un certain Hideo, personne sait où il est, les gardes sont à sa recherche de ce que j'ai entendu...

Eh ! Ne parlez pas de maître Hideo ! Z'est un zénie !

Oui, ce qui restait de la chimère était enfin debout. C'était un jeune homme d'à peu près l'âge de Natsume et contrairement à ce que l'on pouvait croire, on aurait pu le qualifier de bombe sexuelle masculine. Des cheveux noirs ébène parfaitement lisses et des yeux bleus cristal formaient un visage parfait au-dessus d'un corps des mieux proportionnés de Kosaten.

Ze vous détezte ! Vous êtes horribles ! Vous avez détruit toutes mes zanzes !!!

Mais tes chances de quoi à la fin ?!

D'être populaire ! Tout le monde ze moque de moi à cauze de mon zeveu zur la langue ! Zi je peux pas être rezpecté, alors ze zerai craint de tous !

Ouais ouais, en attendant, tu vas aller au poste de gardes.

Répondit Natsume avant de se retourner vers Gally avec un regard reconnaissant.

Merci pour ton aide ! Reste plus qu'à dissiper le barrage humain et on aura fini !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Mer 22 Mar - 21:10

- Marché aux patates -

Moi qui pensais que le corps du métamorphe allait fondre et s’étaler sur le sol en une affreuse bouillie, j’étais un peu déçue de me rendre compte qu’il ne faisait que révéler sa véritable apparence. C’était donc un jeune garçon assez mignon qui devait avoir le même âge que Natsume. Ce dernier continuait de s’inquiéter de mon état et avait pris mon bras gauche pour l’observer de plus prêt. Il me proposait d’aller chercher des bandages pour mes blessures, ce qui était gentil de sa part, mais totalement inutile en réalité. Je devais me rappeler de lui avouer ma nature robotique. Enfin bref, passons.

Le jeune élu tenta donc de répondre au mieux à ma question en me proposant pour cela une hypothèse de son cru. Pour lui, le commanditaire des actes de l’usurpateur n’était autre que Hideo, le chef d’une secte sévissant dans la région. Cette hypothèse fut assez vite confirmée par la réaction de l’inconnu qui semblait outré que l’on puisse parler de son maître aussi vulgairement alors qu’il était, selon lui, un génie. Je voulais bien le croire sur ce point cependant, vu qu’il avait vraisemblablement été capable de fabriquer un charme donnant à un de ses sbires une force surhumaine et la capacité de change-forme. Du coup, j’étais un peu étonné qu’il n’avait pas réussi à corriger un bête zozotement avec de telles capacités, mais bon... personne n’est parfait. Malheureusement, toujours d’après Natsume, la position de ce Hideo était inconnue de tout le monde. Il me proposait donc de laisser couler cette affaire, d’aller remettre le gus aux autorités et de tranquillement revenir dans nos vies. Cependant, avant d’effectivement faire cela, j’avais d’autres plans concernant le sectaire en tête. Pardon Hiroki, mais ton ami allait devoir attendre un peu plus longtemps que prévu.

Je m’approchai donc du métamorphe, lui attrapai la bouche de la main droite et inspectai rapidement sa mâchoire avant qu’il n’eût le temps de se libérer :
- Bon, j’ai pas l’impression que ça vient de ta mâchoire. J’devrai être capable de faire un truc pas trop sale. Natsume, avant de le donner à la garde, j’veux essayer que’que chose. Alors, réinterpelai-je notre prisonnier, écoute-moi bien mon coco. Je te propose un marché. De notre côté, on te laisse partir et faire ce que tu veux et, en échange, tu nous amènes voir ton boss. En plus, j’ai l’intime conviction que les gardes adoreraient avoir un garçon aussi mignon pour faire passer les longues nuits de solitude. Mais comme je n’aime pas les chantages, je te propose de te rendre un service si tu acceptes : je te promets de te soigner de ton zozotement. Imagine à quel point tu deviendrais populaire sans ce foutu cheveux sur la langue.

J’étais bien trop curieuse pour laisser tomber cette affaire en vérité. En plus, si les gardes de la nation de la terre étaient aussi intelligents que ceux de Seika, notre bonhomme n’allait pas mettre énormément de temps avant de parvenir à s’évader. Et je ne voulais pas d’un fanatique se promenant librement au milieu des campagnes à notre recherche histoire de se venger. De ce fait, j’espérai qu’il allait accepter ce marché. Il me restait une dernière chose à clarifier :
- Bien évidemment, si jamais il nous arrive la moindre merde, tu seras tenu responsable et le marché ne tiendra pas plus. Qu’est-ce que t’en dis ? Tu marches ?
Gally




Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Jeu 23 Mar - 22:18








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Gally n'était visiblement pas pressée car elle voulait tenter quelque chose sur l'ex-chimère. Natsume haussa les épaules et la laissa faire, la suivante te l'écoutant, tout de même intrigué. Elle prit la mâchoire du métamorphe pour examiner sa bouche, marmonnant qu'elle pourrait faire un truc pas trop sale...

Bien sûr, dans la tête de l'ex-chimère, cela voulait tout dire, c'est pourquoi il laissa s'échapper un gémissement plaintif, désireux de ne pas se faire briser la mâchoire en mille morceaux.

Gally reprit donc, proposant un marché qui consistait à ne pas livrer le fautif en échange d'une entrevue avec son employeur, ce à quoi, il commença à paniquer, faisant son possible pour secouer la tête de gauche à droite. Une condition fût donc ajoutée. La jeune femme pouvait le guérir de son zozotement en plus de manière à ce que ce soit équitable.

Là, le yeux de l'ex-chimère s'illuminèrent et il tenta d'exprimer sa joie :

'est 'rai ?! 'ous 'ourriez 'aire 'a ?

Sans la main de Gally dans la bouche ensuite.

Z'est vrai ?! Vous pourriez faire za ? D'accord ! D'accord ! Ze dirai tout zur Hideo aux gardes, ze le zure !

Natsume resta bouche-bée. Quoique pas trop longtemps car il fallait se poser la question de si Gally pouvait vraiment réparer le cheveu sur la langue du métamorphe. L'adolescent se gratta le menton avant de soupirer.

Mouais, avant de faire tout ça, faudrait déjà convaincre les villageois de libérer le passage.

On va avoir besoin de lui pour les convaincre. Tu lui rouleras des pelles plus tard Gally.

Ajouta Harall avant de constater que le visage de l'ex-chimère avait viré au rouge en observant celle qui le tenait encore par la mâchoire.

Vous allez pas faire za... Pas vrai ?

La miniature prit taille humaine avant de forcer le jeune garçon à se lever et de le pousser jusqu'au barrage humain. Le fait qu'il résistait indiquait qu'il était assez réticent à cette idée.

Allez mon grand, on avance et on assume.

Z'est bon, ze zais marzer tout zeul...

Finalement, la miniature se retrouva seule avec le concerné face aux villageois pas contents. Elle le pointa violemment du doigt avant de leur hurler :

Ce sale mioche s'est payé vot' tête en se faisant passer pour Natsume ! Maintenant vous foutez le camp !

Z'est vrai... Ze zuis dézolé...

Là, tout le barrage émit un "AAAAAAAAAAAAAAH" comme s'ils avaient compris quelque chose d'essentiel avant d'enfin dissiper le barrage, ce qui laissa une nuée de charrettes passer.

Natsume finit par arriver, constatant le résultat et poussant un grand soupire de soulagement.

Eh ben, c'est fini !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Lun 3 Avr - 22:57

- Dr. Gally... -

Mon plan s’était étonnement bien déroulé. Le métamorphe qui ne nous avait toujours pas dit son nom accueillit ma proposition des étoiles pleins les yeux et son cheveu toujours aussi collé à sa langue... enfin, façon de parler. Il accepta donc mes conditions, sans même véritablement me questionner sur la manière que j’allais utiliser pour corriger son désagréable – tant pour nous que pour lui – chuintement. De son côté, Natsume, lui-aussi, me regardait, abasourdi, sans doute sans comprendre une seule seconde comment une inconnue comme moi pouvait être doté de capacité pareille, sans vouloir me vanter. Il restait dubitatif néanmoins et m’annonça clairement qu’avant de faire quoique ce soit, nous allions d’abord devoir nous débarrasser du barrage d’abruti. Harall confirma ses dires, en ajoutant une petite blague qui ne manqua pas de faire rougir notre prisonnier. Je lui jetai un regard froid en lui disant franc-jeu :
- T’en fais pas, j'ai déjà quelqu'un. Cependant, si tu t’approches de moi d’un peu trop près, mes lames pourraient bien retourner au fond de tes viscères. O.K ?

Je lui lâchai donc la mâchoire et le forçai à se tenir debout. Nous nous dirigeâmes donc vers l’entrée du village où les demeurés qui l’habitaient se tenaient encore en rang serré empêchant toute possibilité de passage pour les charrettes. Natsume leur présenta le coupable qui s’excusa aussitôt. Je ne pus m’empêcher de relâcher un léger “Trous duc” quand ils s’exclamèrent tous en chœur pour montrer qu’il avait bien compris. Ils se dispersèrent donc et vaquèrent à leurs petites occupations de péons stupides et crédules. Je soupirai longuement devant ce triste spectacle et me retournai vers mon jeune collègue :
- Ouaip, finis... on peut se tirer de ce trou noir de débilité maintenant. D’ailleurs, tant que j’y pense, viens par là... machin. C’est quoi ton nom en fait ?

Juste après qu’il nous avait annoncé l’appellation à laquelle il répondait, je lui enfonçai sans prévenir mon pouce et mon index droit dans sa bouche. Je lui attrapai rapidement sa langue sans me soucier de sa réaction et injectai de manière indétectable une petite dose de mes cellules imaginos. Une fois l’opération terminée, je retirai mes doigts :
- Voilà, c’est fait. D’ici un mois, la reconstruction des tissus de la langue et de la mâchoire sera finie et ton zozotement ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Si jamais ça marche pas, tu iras te plaindre à Natsume.

Ce que j’avais fait était plutôt simple en vérité. En lui donnant quelques-unes de mes cellules, il allait vraiment pouvoir guérir de la malformation qui causait son défaut d’élocution. Enfin, en théorie. Mais puisque les cellules imaginos ne cherchait qu’à améliorer leur environnement et à s’adapter, c’était fortement probable qu’elle modifie la structure cellulaire de la langue pour quelle ne présente plus de défaut. Comme ça, ce petit garçon tout mignon allait en plus avoir une très bonne langue. Un point bonus auprès des filles donc, mais je m’égare. Ma part du boulot terminé, je poursuivis :
- Maintenant, tu nous amènes à ton boss comme promis, d’acc ?
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Mar 4 Avr - 0:15








L'Incarnation de la Paranoïa

feat Gally

Visiblement, la petite blague d'Harall ne passa pas du tout et fût récompensée d'un regard noir suivi d'une remarque cinglante à l'intention du fauteur de troubles qui resta totalement figé, se contentant d’acquiescer doucement. Il ne semblait pas avoir pour projet de conquérir Gally mais il n'aurait peut-être pas dit non à une proposition.

Ce gamin était décidément quelqu'un de très indécis et il y avait fort à parier que l'image d'une jeune femme au corps particulier en train de lui rouler une grosse pelle lui était passée par la tête.

Et dans un sens, qui pouvait lui en vouloir ? Si Natsume n'avait aucun critère de beauté particulier, Harall pouvait facilement dire que Gally était une assez belle femme.

Au final, il se contenta de suivre bien gentiment Harall qui le conduisait jusqu'au centre-ville non sans une certaine grâce de camion-benne. Heureusement que le barrage se dissipa rapidement car l'inverse aurait été très frustrant et énervant. Gally demanda finalement comment s'appelait le poseur de problème...

Ze m'appelle Nakazima Yuuki... "Nakazzzzzjzzzzima"

le tout évolua à nouveau quand Gally attrapa violemment l'ancien métamorphe avant de faire on ne sait quoi à sa langue. La scène était relativement absurde à cause du fait que la jeune femme effectuait... quelque chose sur une partie du corps qu'en général, on évitait de toucher.

Elle annonça ensuite que dans un mois, l'ex-chimère serait guérie. Cette dernière commença à se frotter la langue, se demandant ce que sa doctoresse venait de faire. Il était vrai que cela avait tout de n'importe quoi après tout, qui pouvait dire que cela marcherait réellement ?

Là par contre, c'était bizarre. Natsume prit la main de Gally et la regarda attentivement sans rien voir. Cette personne n'était clairement pas normale, à part Aki, personne ne pouvait soigner ce genre de chose aussi facilement. Et encore, les traitements de la druidesse étaient bien souvent très douloureux.

C'est vrai ? Comment t'as fait ? T'es pas vraiment humaine pas vrai ?

Il se contenta de soupirer, si cela marchait, tant mieux après tout. Mais bon, cette histoire étant terminée, il allait falloir dire où se trouvait Hideo. Cependant, Natsume avait été gonflé par tout cela, il n'avait rien pu boire et il avait une ronde à finir.

Mouais, il ira dire ça au chef de la garde du coin, c'est quelqu'un de confiance. Moi, j'ai pas mal de trucs à faire le reste de la journée.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 451
Yens : 277
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 19
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 78
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Gally/Yoko ♠ Agente Imprévisible ♠

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   Mer 5 Avr - 20:14

- Encore un au revoir... -

Ma petite démonstration n’avait pas laissé Natsume ou le jeune fauteur de troubles de marbre. Il faut bien dire qu’il y avait plus normal que de voir une belle et jeune fille enfoncer ses doigts dans la bouche d’un inconnu pour lui attraper la langue et pour ensuite affirmer que cette personne allait guérir. Le jeune élu n’y comprenait tellement rien qu’il m’avait attrapé le bras pour l’observer sous toutes ses coutures. Mais s’il s’attendait à voir un quelconque indice pour mieux comprendre le bouzin, il allait être déçu. D’un point de vue extérieur, il n’y avait pas grand-chose à part mon aspect un peu métallique qui trahissait de ma nature. Mais comme il n’était pas un ennemi et qu’il m’avait prouvé que je pouvais lui faire confiance, je décidai de finalement lui révéler mon secret :
- T’as tout à fait raison, je ne suis pas totalement humaine. Mon esprit l’est, mais pas mon corps. Concernant la méthode que j’ai employée, c’est tout con, j’ai refilé quelques-unes de mes cellules robotiques à ce gugus et je les ai programmés pour qu’elle corrige la malformation qui cause son zozotement. Je suis certes pas très rapide, mais je peux m’occuper d’à peu près tout et, surtout, n’importe quoi.

Cependant quand j’avais mentionné qu’il était surement temps de se rendre chez Hideo pour mettre les choses au clair et essayer de calmer les cultistes, Natsume avait tout naturellement dit qu’il avait mieux à faire et que les gardes allaient très bien s’en occuper tous seuls. Mais oui, mieux à faire que d’éviter un autre incident que celui qui venait de se produire. Surement des activités bien plus importante encore que de se débarrasser d’un puissant et dangereux fanatique. J’avais vraiment du mal à comprendre comme il pouvait dire ça avec un tel calme. Mais bon, s’il ne voulait pas venir, je n’allais pas le forcer. Le problème était que sans le jeune garçon, je doutai d’avoir les moyens pour m’occuper par moi-même de ce problème. Je portai mon regard vers celui qui s’appelait donc Yuuki :
- Bon bah, on va te porter à la garde hein... J’suppose que c’est ici que nos routes se séparent Natsume. J’ai aussi une course à faire dans ce patelin. Et puis après, je me casse d’ici. Pas envie de rester plus longtemps dans ce village de con. Du coup, ciao.

Je quittai donc le jeune gardien de la plaine pour vaquer à ce qui m’avait fait venir en premier lieu. Je devais vite trouver l’ami d’Hiroki et me tirer par la suite. Quelle étrange journée n’empêche.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: L'Incarnation de la Paranoïa   

Revenir en haut Aller en bas
L'Incarnation de la Paranoïa
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paranoïa dans les bois... Jusqu'à ce que le loup nous voit !
» Paranoïa XP
» Le mot que l'on entend beaucoup.....
» [Alone] La paranoïa n'est pas une maladie.
» Honeypot (Pv Black Mask)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.