Partagez | .
quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Sam 29 Nov - 23:12



- Un surprenante rencontre-

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je le vis. Cet objet, ce signe familier qui se baladaient devant mes yeux. Cela faisait quelques jours que j'avais atterri dans ce monde et c'était la première fois que cet emblème venant de mon monde croisait mon chemin. Ce n'était malheureusement pas un emblème qui me fit sourire.

Sur le bandeau de l'homme que j'avais repéré, était gravé une note de musique. Bien banal pour qui ne reconnaît le dessin du village d'Oto. C'était un endroit peu conseiller et mes pas s'immobilisèrent quand je le reconnu. L'homme en question ne me disait rien de particulier, mais le seul fait de le voir porter ce bandeau me fit réaliser dans quel camp il était. Suprise et inquiète de le voir dans cet univers, je décidai de le suivre discrètement pour savoir ce qu'il manigançait. Car dans ma tête, je ne pouvais m'empêcher de penser à de mauvaises intentions de sa part. Mes pieds changèrent donc de direction pour m'approcher silencieusement de lui.

Il tourna dans une rue moins fréquentée et je me cachai pour mieux l'observer. Il semblait chercher quelques chose. Apparemment lui-même n'était pas ici depuis bien longtemps. Par réflexe, je sortis un kunaï et me tint prête à attaquer. Je devais lui demander ce qu'il faisait ici. Peut-être est-il d'une manière ou d'une autre impliqué dans la raison de mon transfert ici. Peut-être fait-il semblant de paraître perdu pour atténuer les soupçons. Il aurait pu très bien trouver un moyen très facile pour voyager entre ce monde et le nôtre. Et il aurait travaillé avec les invocateurs d'ici. Je sais, tout ceci peut paraître exagéré, mais quand vous êtes arraché de votre monde subitement, je crois que vous pouvez vous imaginer n'importe quoi, et à cet instant, ce scénario me paraissait tout à fait possible. Je serrai mon kunaï et réfléchis à la manière de l'aborder. Je le sentais, mes capacités étaient fortement réduites et quand vous êtes habitués à vous battre avec un haut niveau, il est difficile de se remettre dans la peau d'un quasi-débutant.

Pendant tout le temps que je prenais pour réfléchir, L'homme d'oto arriva dans un endroit dépourvu de foule, un endroit ou à première vue, il n'y avait que lui et moi. Le sentiment qu'il se tramait quelque chose et qu'il n'y était pas étranger grandit en moi. Je n'hésitai plus et me lançai contre lui, courant dans son dos, pour finalement le tenir d'une main et lui plaçant le kunaï sous le cou avec l'autre main.

Je te tiens, tu vas me dire que ce tu caches. Et ne joue pas aux malin, j'ai reconnu ton bandeau




- « La confiance est bonne, mais la défiance est plus sûre. » -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Jeu 4 Déc - 23:46

Un nouveau voyage, un nouveau royaume de nouveau visage. Et peut être la découverte d'une nouvelle puissance, ou de possible alliés pour le regroupement d'élites qui germait dans son esprit: Seikai! Il était arrivé ici, depuis quelques temps, furetant par ci par là, sans découvrir quoique se soit pouvant attirer son attention ou son désir. Tout ici, sentait le bonheur et la joie de vivre, à coup sûr une fausse image de ce monde corrompu. Ou un simple moment passager avec que l'ombre ne s'abatte ici aussi! Mais il serait là, prêt à agir et faire connaitre la souffrance et la Haine à ce peuple aussi. Leur faire ressentir comme il pouvait la ressentir...
Ses idées n'avaient pas bougé, à l'opposé de ses pouvoirs qui devenaient de plus en plus puissant et sa mémoire revenant par bride. Mais jamais assez suffisante ou rapide à son goût. Il avait d'ailleurs perdu la seule personne susceptible de le renseigner sur sa nature, sur son monde et son passé, n'en ayant trouvé aucune autre.

Mais ce jour allait être bien plus spécial qu'aucun autre depuis son arrivé, car le "Dieu" senti une présence, autant que des regards méfiant à son encontre. L'origine restait toutefois invisible et cachée, elle ne désirait pas se montrer tout de suite. Pour quelles raisons? Il n'avait aucun doute de pouvoir la déloger s'il le désirait, surtout depuis qui l'avait retrouvé la technique de la pluie permettant de localiser sa proie. D'ailleurs, il voulu s'en amuser, user de sa technique pour comprendre et savoir quand elle agirait. Sans réel signe des mains, puisque son Rinnegan le lui permettait, il déclencha une pluie sur ce royaume d'habitude toujours ensoleillé...Regardant le ciel grisâtre, un nouveau flash le prenant à nouveau. Cet instant, cette pluie, tout ceci lui rappelait un lieu, un endroit... des personnes. Non, une personne. La clé et la source de tout ce qu'il était. Toujours aussi inaccessible malheureusement.

Pour l'heure, il chassa cette idée et cette image de la tête, se concentrant sur l'intrus qui s'était encore rapproché, alors que les habitants partaient se mettre petit à petit à l'abri... Trop lentement encore à son goût. S'il devait précipiter les choses? Il le ferait évidement, et il emprunta donc une ruelle déserte, la pluie lui indiquant encore la présence de cette étrangère, qui profitant de l'occasion bondit sans attendre sur lui, arme menaçante sous la gorge, et retenu par une main, fine mais dont la poigne ne faisait aucun doute sur la force, intéressant! Une approche des plus particulière, mais qui éveilla curiosité et goût du combat dans sa bouche. Sentant ses fidèles compagnes la Haine et la Souffrance voguait vers son corps et son âme pour bientôt ne finir qu'une dans un véritable ouragan de noirceur.Pensait-elle réellement, l'avoir eu aussi facilement?

~Naïve! petite sotte ~

Mais les paroles de son agresseur, eut l'effet d'un électrochoc. Non pour le fait qu'il préparait quelques choses d'après ses dires, mais à propos d'un soi disant bandeau qu'il portait et qu'il avait oublié. Que représentait-il et surtout pour elle? Surement rien de bon à sa réaction, mais que signifiait-il réellement? Elle semblait avoir des réponses à ses questions jusqu'à présent vide de réponses. Elle aurait la vie sauve pour cette raison, du moins pour l'instant... Au moins, elle reconnaissait le fameux bandeau, mais point sa longue tenue noir au motif de nuage rouge, dont la représentation l'intriguait bien plus que ce banal bandeau. Mais chaque petites miettes qu'on pouvait lui apportait, il l'accepterait volontiers. Mais tout d'abord, il devrait la remettre en place...Elle et son Blasphème. Comment osait-elle lever la main sur une "Divinité"?
Il ferma les yeux, sans aucune émotion ni crainte, la lame froide touchant sa peau, lui donnant assez de décharge pour malaxer son chakra avec tant de facilité par rapport à ses débuts, que le nouveau-né qu'il avait été en venant ici fut enterré. Quand la puissance suffisante fut acquis, il ouvrit instantanément les yeux ses pupilles roulant sur elle même, alors qu'il prononça dans un simple souffle:

-Banshô Ten'in: Force D'attraction

Aussitôt, un bout de bois d'une bonne grosseur, qu'il avait aperçut en venant ici, fut projeté directement sur la jeune fille, qui ne s'attendait surement pas à cela. Du moins, il le pensait. Ses pouvoirs étaient unique, il les détenait du divin créateur de l'art du Jutsu...C'est ce que lui soufflait sa conscience.
Ne sachant si celle-ci se prendrait l'attaque de plein fouet ou 'léviterait, il n'attendait surtout qu'une chose, qu'elle relâche un tant soit peu sa pression, pour se libérer de son étreinte et bondir un peu plus loin. Elle voulait l'affronter? Soit, ils s'amuseraient un peu, tout en lui retirant les informations qu'il désirait savoir. D'ailleurs, il n'attendit pas, qui avait interdit de pouvoir discuter durant la bataille. Au contraire les langues se délier même plus dans ces instants de partages sombre:

-Je ne cache rien, néanmoins tu me caches beaucoup de choses, étrangère!

une fois à bonne distance, il fit apparaître de sa manche une de ses barres de chakra noir dont il en avait le secret, prêt à affronter cette ennemie. Son visage aussi figé et insensible.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Dim 7 Déc - 16:08



   
- Souvenir lointain -

   L'homme que je tenais restait étrangement calme. Mes sourcils se froncèrent quand je le vis fermer les yeux. Que cachait-il en réagissant de cette façon ? Y avait-il des alliés cachés ? Je serrai un peu plus mon arme et jetai deux ou trois regards rapides autour de moi sans repérer un quelconque renfort. Je m’apprêtais à reposer ma question quand les yeux de mon actuel prisonnier se rouvrirent accompagnés de l'énonciation d'un nom de technique.   Instantanément, ce nom sonna familier dans ma tête : je l’avais déjà entendu !
Mais pas le temps de réfléchir davantage, un bois d’une grandeur non-négligeable me fonça dessus et je décidai de lâcher ma prise pour faire un bond en arrière et ainsi éviter le projectile. Gardant toujours l’arme devant moi, sur la défensive, j’examinai une nouvelle fois la personne que je venais d’attaquer. Et c’est là que je réalisai mon erreur…

Cette cape noir avec des nuages rouges, cette technique permettant de repousser ou attirer les éléments, ces yeux en cercle violet… j’étais en face du membre de l’Akatsuki qui avait attaqué mon village avec plusieurs corps. Celui qui avait tué Kakashi, Shizune et tant d’autre avant de les ressuciter. J’étais devant Nagato !
Ma bouche s’ouvrit bien grande et ma main commença à trembler. Mes yeux s’écarquillèrent et les images de ce terrible carnage me revinrent en tête.

-Je ne cache rien, néanmoins tu me caches beaucoup de choses, étrangère!


Étrangère ? Pourquoi une telle dénomination ? Ne reconnaissait-il pas le bandeau de mon village ? Pourtant, ce signe devait être familier pour lui. Usait-il du bluff pour me faire baisser la garde ? Le regard songeur et inquiet à la fois, je réalisai que je ne pouvais plus rebrousser chemin. Je ne pouvais plus le quitter comme si de rien n’était. Apparemment, il voulait me soutirer quelque chose. Mais que pouvais-je savoir qui lui serait utile ? Avalant difficilement ma salive après avoir évalué le niveau de mon adversaire, je parvins tout de même à m’exprimer.

Je n’ai rien à dire à un être tel que toi !

Puis instantanément, je sortis un kunaï explosif et sauta en l’air. Une fois les pieds hors du sol je lançai le kunaï sur Nagato et atterrit un peu plus loin sur le toit d’une maison. Je pensais que s’il voulait repousser le projectile, il ne pouvait au moins pas le rediriger dans ma direction. Je continuai donc de l’observer depuis ma position, encore angoissée de m’être lancée là-dedans sans avoir réfléchi avant à la tenue pourtant révélatrice qu’il portait. La pluie tombait toujours ce qui fit apparaître quelques frissons sur mes bras découverts. Je m’efforçai d’en faire abstraction pour me concentrer sur mon adversaire.


   
- Les regrets arrivent toujours trop tard -

   

   



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Mer 10 Déc - 22:41

Son idée pour lui détourner l'attention fonctionna à merveille, et même si Heiwa aurait appréciait que son action la blesse un peu, il fut satisfait du résultat. Il avait pu se libérer de son étreinte pour s'éloigner d'elle, tout en tenant son arme indestructible en main. Lui qui d'apparence était dans une mauvaise posture prouvait encore qu'il fallait se méfier de lui, même dans un monde ou sa mémoire lui faisait défaut. Mais ce qui suivit le perturbait légèrement, il ne pouvait pas passer à côté des tremblements de la jeune fille autant que de sa bouche grande ouverte, horrifiée par un passé qui le concernait lui! Sans en comprendre le sens, ou même lire dans son esprit, il put sentir que le passé refaisait surface en elle, un passé douloureux et lourd sur ses épaules. Un passé dont il en était le protagoniste. Il ne s'était donc pas trompé, elle le connaissait. Et elle lui apporterait les réponses qu'il recherchait tant, de grès ou de force!

Le vent souffla sur le terrain, comme à l'annonce d'un duel digne de film de western. Ils se jaugeaient tous les deux sans pouvoir encore placer un mot. Une rencontre fatidique, un rencontre qui peut être les bouleverseraient tous les deux.Il observa attentivement chacun de ses faits et gestes, et il put apercevoir ses interrogations, et la peur qu'il lui provoquait. Pourquoi un Dieu tel que lui déclenchait un tel sentiment en elle. Lui même qui ne désirait que la Paix de " Ces mondes corrompus". Même si pour cela, il fallait passer par la destruction et la Souffrance, Briser ce cycle vicieux de l'Amour à la Haine. Peut être s'approchait-il de ce but dans son monde d'origine, et comme tout esprit faible, ne comprenait-elle pas la finalité de son objectif, comme tant d'autre!
Elle s'exclama finalement, lui décrétant qu'elle n'avait rien à dire à un être comme lui! Lui? Un Dieu sur ce monde de Mortel, le Dieu de la Paix véritable!

Sans attendre elle avait agit, lui envoyant un Kunaï entouré d'un étrange parchemin. Son esprit et son Rinnegan lui permirent d'analyser le danger. Sans savoir ce que s'était, mais une réminiscence le prévenait de s'en écartait au plus vite. Son corps formé au combat, se souleva un instant dans les air, en utilisant à nouveau la Force d'attraction, le Kunai fut aussitôt dévier de sa course principale pour se diriger directement sur Nagato. Un acte suicidaire? Le parchemin explosa bien en l'air, provoquant un épais nuage de fumée, rendant toute visibilité impossible, le temps que la poussière se dissipe. Mais avant que ceci arrive, Nagato serait déjà loin. Il avait minutieusement tout prévus, le Kunai déplacé de sa course, il pouvait redescendre tranquillement au sol, caché par le souffle de l'explosion. Et aussitôt se propulsait avec la plus grande discrétion, au côté de la fille aux cheveux cerisier.

Et alors que le nuage se dissipa totalement, il s'exprima dans le dos de la jeune fille, de façon toujours aussi calme, mais de plus en plus inquiétante:

- Un être tel que moi? Ainsi tu me connais! Sache que je récupérerais les informations que je souhaite, peu importe les moyens! Nous venons du même monde, qui m'est inaccessible! Tu seras ma porte, ma réponse à mes questions!

Ayant fini son petit discours, et s'assurant qu'il avait récupéré la limite de temps sur son Banshô Ten'in, il en usa à nouveau pour attirer le corps de la jeune fille à lui, et si ceci marchait, il resserrerait sa poigne sur son cou si fin. Pas assez pour l'étouffer, mais suffisamment pour la maintenir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Ven 12 Déc - 21:42



   
- Entre terreur et détermination-

   Mon adversaire sauta, comme pour éviter mon arme mais finit par l'attirer à lui. Surprise par cette action, je me déconcentrai et fut obligé de mettre mon bras devant mes yeux pour me protéger de l'explosion. Que comptait-il faire en rapprochant ainsi l'impact de l'explosion ? Je n'attendis pas avant de baisser mon bras mais je ne vis que le nuage de fumée. Une angoisse me prit, agrandissant la boule dans ma gorge, déjà bien présente. J'avais beau scruter le moindre mouvement partant de l'explosion, rien ne bougeait. Etait-il toujours dans ce nuage gris ? Qu'attendait-il ? Je fis un mouvement pour me lever, ayant dans la tête l'idée de fuir. Quand je sentis du vent faire voltiger mes cheveux. Alors je compris...

Mon coeur doubla le tempo pendant que mes yeux se remplirent d'eau salée. Le temps de me retourner, je croisai ses yeux menaçant. Alors mon corps sembla se figer.

Un être tel que moi? Ainsi tu me connais! Sache que je récupérerais les informations que je souhaite, peu importe les moyens! Nous venons du même monde, qui m'est inaccessible! Tu seras ma porte, ma réponse à mes questions!

Les yeux agrandit au maximum, je sentis les larmes courir le long de mes joues. Je ne comprenais pas. Pourquoi ? Quelle informations pouvais-je détenir qui puisse autant l'intéresser ? Je me sentis tout à coup impuissante, nue face à cet homme au pouvoir si puissant. De nombreuses images du village détruit, de ninja de Konoha tombé sous ses coups, de ce havre de paix et de sérénité rasé par un seul homme en une seule technique. Que pouvais-je faire face d'une telle concentration de pouvoir qu'incarnait ce membre de l'Akatsuki ?

Puis une image s'installa dans mon esprit alors que je me sentis attirée contre mon adversaire. Celle d'un individu aux capacités exceptionnelles, le seul à avoir tenu tête  à l'envahisseur... Naruto... ou es-tu ? Mes larmes se font plus nombreuses. Je sens la main de Nagato me presser la gorge, ce qui m'arrache quelques gémissements. Instinctivement, je lui tint la main, les pieds dans le vide. Naruto... j'ai besoin de toi ! à l'aide !

Mon cerveau réfléchissait à vive allure et soudain, desespérée, une idée me vint. Pusque mon adversaire, m'attirait, j'allais en profiter. Un élan de courage se fit sentir en moi. Péniblement, je regardai celui qui me retenait, les dents serrées et les sourcils froncés. Plus question de dépendre et d'avoir peur. Je veux me montrer que je peux m'en sortir toute seule. Fixant mon adversaire, je murmurai, respirant difficilement.

Jamais..je...je ne te dirai... qu... quoi que ce soit

Malgré que j'étais consciente du danger auquel j'étais exposée, cette phrase eut le don de m'encourager, comme si à travers mes mots, tous mes amis me soutenaient, qu'ils étaient avec moi. Nous étions alors tout un groupe face à un ennemi. Une larme de plus coula, mais ce n'était plus le reflet d'une peur intense, mais d'un mélange d'angoisse et de détermination. J'étais seule ici, je devais m'en sortir par moi-même. Pas question de mourir ici.

Je concentrai du chakra dans mon pieds, et replie le genoux en en-haut pour envoyer le pied frapper mon adversaire. Je comptais le faire lâcher et peut-être m'en aller.En même temps du coup de pied de force moins grande que j'en avais l'habitude, j'entrepris avec mes deux bras, de lui écarter les doigts pour lui faire lâcher prise. Je sentais que le chakra que je concentrais dans mon pied était bien inférieur que ce dont j'étais capable à Konoha, mais malgré tout, j'y mis tout mon coeur. Je devais à tout prix trouver un moyen m'en sortir, moi Sakura, qui au combat ai jusqu'à maintenant beaucoup compté sur les autres.


   
- Le courage est le prix que la vie exige pour accorder la paix. -

   

   



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Dim 14 Déc - 18:47

Il était parvenu, non sans surprise, à s'emparer du corps frêle de la jeune fille. Peut être parviendrait-il à lui retirer les informations qu'il désirait. Si seulement, il avait sa pleine puissance, sa mémoire lui soufflait qu'une de ses capacités aurait retiré tous ses secrets, certes en lui ôtant la vie ou au mieux laisser la cible vider de ses forces, mais tout ce qui comptait, était le résultat. Mais dans cette situation, il devait faire avec les moyens du bord!

Ses pupilles plongèrent dans l'âme de cette étrangère à la recherche de tout ce qu'il pouvait lui soutirait. Celle-ci ayant un moment d’absence alors que des images terrifiantes défilées encore dans son esprit. La peur, la tristesse et le désespoir se lisait sur ce visage blanc, mais ceci ne touchait absolument pas le ninja, qui poussait plus loin sa recherche. S'il venait du même monde, elle devait savoir qu'il avait été corrompu et que seul le chaos pouvait le sauver, mais quel moyen avait-il trouvé pour le purifier? Il perdit une minute d'inattention, une simple minute qui changea momentanément la donne. Car alors que la Gravité faisait toujours effet sur la ninja qui lui faisait face, son visage changea du tout au tout. Une nouvelle détermination se lisait dessus, autant qu'un plan qui germait dans son esprit. Ainsi, malgré le fait qu'elle soit plus jeune que lui, elle semblait plus intelligente que beaucoup, et avait le pouvoir de retourner la bataille au moment le plus critique. Ne sachant pas ce qu'elle allait faire, elle s'exprima difficilement. La fille aux cheveux rose était obtus et ne voulait rien lui dire, ce qui à nouveau l'exaspéra. Pourquoi personne n'était un tant soit peu censé...

Son adversaire, concentra une énergie qu'il reconnu sans problèmes, confirmant un peu plus l'idée qu'il venait du même monde. Cette énergie qui se prénommait Chakra! Plus confiant et une certaine joie de faire cette découverte, il baissa un peu plus sa garde. Ce qui permit à cette ninja de se soustraire de son étreinte. Pire, elle avait même réussi à le toucher de son pied.

~Que ça maudit cette perte de Ma puissance! Cette créature est parvenu à m'atteindre!~

Celle-ci avait projeté son pied dans les airs, alors qu'Heiwa était perdu dans ses pensées, il avait tenté dés lors de l'esquiver mes ses sens n'étaient pas aussi développé qu'avant, et le coup porté le projeta un peu plus loin, créant un léger brouillard de poussière. Les dégâts étaient moindre, mais le simple fait d'avoir été touché de cette façon avait énervé le Dieu.

Nagato se releva de toute sa hauteur, frottant sa main sur la joue à l'endroit même où il avait été touché, regardant la jeune fille, qui aussitôt tentait de fuir. Cette fois-ci, l'incarnation du grand sage des six chemins n'utilisa pas sa force de gravité pour l'arrêter. Sa voix résonna simplement jusqu'aux oreilles de la shinobi:

-Tu es têtu! Mais tu auras beau fuir, je te trouverais. Tu vois cette pluie? Elle est ma création et elle détecte toutes les personnes que je désire. Tu es marqué et je connaîtrais tout tes déplacements.

Pour confirmer ses paroles, Nagato usa de sa vitesse de ninja, pour se retrouver au lieu même, ou la fugueuse se cachait. Jouant à ce jeu de cache-cache à plusieurs reprises, et à chacun de ses apparitions enchaînant ses phrases qui lui étaient directement destinées. Elle aurait pu se croire dans un véritable cauchemar où peu importe ou elle allait le Dieu la retrouvait sans tarder...

-Peu importe ta cachette je te retrouverais!

Sa voix devait presque résonnait dans son esprit, alors qu'elle ne pouvait nullement s'éloigner de sa présence.

-Je vois la peur en toi! Et ceci va te surprendre, mais je ne comprends pas pourquoi! Je souhaite le savoir!

Ce petit manège dura un temps, puis son pas résonna finalement dans la ruelle, annonçant son arrivé dans la dernière cachette du fleur de cerisier. La pénombre causé par la pluie révélant juste sa silhouette et ses pupilles.

-Rassure toi, qui que tu sois! Je ne te tuerais ni ne te ferais aucun mal, tant que tu peux m'apporter les réponses que je désire! Commençons par des plus simples! Qui es-tu et pourquoi tant de crainte à mon égard, quel est notre passé dans notre monde d'origine?

A cet instant précis, ses pupilles s’agrandir et heureusement pour son interlocutrice sans son pouvoir originel, elle n'était pas paralysé sur place, comme ceci aurait du être dans leur monde d'origine! Allait-elle enfin se résonner et lui répondre à de simples questions? Apprendrait-il enfin quelques éléments de son passé?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Jeu 18 Déc - 18:35





- Combattre le diable -

Mon plan fonctionna, à ma grande surprise. Ma respiration revint à la normal et mon adversaire fut projeté un peu plus loin. Retombant accroupie sur le sol, je toussai quelques fois avant de redonner un rythme normal à ma respiration. Puis instantanément, je tournai le dos et alla me cacher dans la ruelle ou je l'ai attaqué. Mais à peine arrivé à destination, la pluie n'arrangeant rien à mes mouvements et ma concentration, j'entendis résonner:

-Tu es têtu! Mais tu auras beau fuir, je te trouverais. Tu vois cette pluie? Elle est ma création et elle détecte toutes les personnes que je désire. Tu es marqué et je connaîtrais tout tes déplacements.


Sa création ? Alors c'était un ninjutsu ! Voilà pourquoi soudainement il s'est mis à pleuvoir après un paysage au ciel bleu. Il atterrit à mes côtés et par réflexe, je fuis dans une autre cachette. Mais comme un sangsue sur un homme, cet homme ne me lâchait pas d'une semelle. Quoi que je fasse, ou que j'aille, il me retrouvait. Il m'avait donc repéré dès le départ, avant même que je sorte un kunaï.

Cette constatation me fit froid dans le dos. Mais malgré tout, quelque chose clochait. Tout en évitant mon adversaire, je remarquai que ce combat durait trop long. Un individu d'une telle force aurait dû me tirer les vers du nez depuis longtemps, d'autant plus que mes capacités étaient limitées. Pourquoi faisait-il ainsi durer l'affrontement ?

Je vois la peur en toi! Et ceci va te surprendre, mais je ne comprends pas pourquoi! Je souhaite le savoir!

Ce fut l'effet d'un élécrochoc. Se moquait-il de moi ? Impossible qu'il ait oublié ce fameux jour ou tout ce qui m'était cher à été touché ! Même s'il ne se souvenait pas de mon visage, il avait mon badeau pour faire un lien avec cette attaque.

Alors pourquoi....

Rassure toi, qui que tu sois! Je ne te tuerais ni ne te ferais aucun mal, tant que tu peux m'apporter les réponses que je désire! Commençons par des plus simples! Qui es-tu et pourquoi tant de crainte à mon égard, quel est notre passé dans notre monde d'origine?

Mes sourcils se froncent pendant que l'incompréhension la plus totale se lisait sur mon visage. Un sentiment d'agacement mêlé à de l'incertitude m'habitait. Le comportement de Nagato devenait de plus en plus bizarre. Me rappelant qu'il avait repéré ma position grâce à sa pluie, je me permis de prendre ma parole, ma voix ne lui indiquant rien de nouveau.

Arrête de te foutre de moi ! Que tu ne saches pas qui je suis passe encore, mais ton attaque sur mon village, serais-tu sombre au point de l'avoir oublié ? Ne me fais pas rire !

Je me place en face de lui, mon arme toujours en main.

Tu es un être abjecte qui a de sang froid détruit mon village. Remarque que venant de l'Akatsuki il n'y a rien d'étonnant lâchai-je en sentant la colère monter en moi.

Le regard dure et une boule à la gorge, je continuai, la voix légèrement tremblante par l'émotion.

Mais dans ce monde ou tout m'est encore inconnu, tu oses encore jouer les innocents !! N'as-tu donc aucune limite à la torture que tu infliges ?!

Les larmes coulent le long de mes joues. J'avais l'impression de voir le diable en face de moi. La tristesse m'envahit. Comment peut-il être aussi horrible. Ne se rend-il pas compte du tort qu'il a causé ? Poussée par un bond de colère mêlée à de sombres souvenirs, je ne réfléchis pas et fonce contre lui avec l'intention bien naïve de le frapper à la joue avec mon poing. En parcourant la distance qui nous séparait, je lui hurle avec toute la rage que j'éprouvais à son égard.

TU ME REPUGNE !!


-
L'enfer est dans un coeur vide. -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Sam 20 Déc - 14:51

Enfin! Oui enfin la jeune fille se décidait à lui répondre et à arrêter de fuir. Elle lui fit finalement face dans un étrange tourbillon d'émotion qui lui faisait perdre son sang-froid et tout raisonnement. Il lui avait prouvé déjà que l'attaque frontale ne marcherait en aucun cas contre lui, surtout de cette façon. Mais il avait grappillé plusieurs informations capitales sur son passé. Ainsi lui, Heiwa Jigoku avait attaqué par le passé son village!Bien sûr il n'en avait aucun souvenir, que ce soit les raisons et le pourquoi du comment. Mais à lui seul, il avait réduit en cendre un simple village. Peut être s'opposaient-ils déjà à son rêve utopique d'une paix durable et sans conditions. Elle était donc une ennemie, mais ici, il devait la jouer finement pour récolter encore et toujours plus d'information. Il ne devait pas s'en faire une adversaire, mais plutôt une marionnette qui pourrait elle aussi utiliser comme bon lui semblait que cela soit pour ses projets ou dévoiler tous les secrets de son passé. L'art de la manipulation était la clef pour parvenir à ses fins, surtout quand l’amnésique qu'il était n'avait pas encore toute sa puissance. Mais un autre fait le marqua dans ses paroles. Un mot et un seul mot qui eut l'étrange effet d'un électrochoc. Son esprit se perdant momentanément dans les méandres de son passé. Ses lèvres s’étirèrent sans qu'aucun bruit n'en sorte de suite, puis un mot sorti dans un souffle qu'il se répéta maintes et maintes fois dans sa tête

- Akatsuki?!

Ce mot résonnait en échos dans son esprit, déclenchant des souvenirs perdues qui revenaient à la surface. Un long manteau noir au nuage rouge, son manteau qu'il portait actuellement. Un groupe secret et vivant dans l'ombre essayant d'apporter la Paix avec leur maigre moyen, deux amies dont les rêves étaient identique au sien. Mais leur visage restait encore et toujours inaccessible. Une fille au cheveux noir-jais et un garçon de son âge aux cheveux orangés. Le chef visible de leur organisation? Des combats, des guerres, des rires, des larmes, des peines et des joies... Mais surtout cette amitié profonde et ancrée en lui. Tout ce tableau et ce souvenir se brisèrent sur l'image de son ami, comme un verre qui se casse... La Mort!

Un instant Heiwa Jigoku se tint la tête comme si une douleur sourde lui vrillait le cerveau. Son corps parcourut de spasme étrange et incontrôlé. Une page de son passé se rattachait au livre de son histoire. Il oublia un instant son interlocutrice, alors que la sueur perlait à son front, retenant un cri de douleur et d'incompréhension. Au début, la course de la jeune fille n'attire qu'à peine son attention, plongé et perdu dans ses images rapides qui défilent dans sa tête, tellement vite, qu'il n'arrive pas totalement à se concentrer sur une seule. Le choc ne tarda pas à se faire, alors qu'à la douleur se mêle le cri de rage de la jeune fille. Peut être pouvait on trouver là une quelconque ouverture dans la défense parfaite du Dieu, et peut être c'est ce que se disait "le Cerisier", si elle n'était pas déjà déstabilisée par le comportement et la souffrance de son interlocuteur. Personne n'aurait pu dire ce qu'elle pouvait à cet instant, même pas lui, le Dieu de la Paix!
Et finalement la douleur se calma, non sans laisser quelques trace de Haine et colère dans son cœur, le menant encore un peu plus sur la voie sombre et dangereuse de la folie. Lui jeune ninja enlevé de son monde, alors qu'il gardait encore espoir en l'humanité et en ces mondes. Qu'adviendrait-il sur Kosaten, le destin le mènerait-il sur la même voie?
Le poing de la jeune fille fila en direction du visage de Nagato, mais alors qu'elle aurait du ressentir la peau de son ennemi, un choc plus violent se fit entendre et sentir, car son poing rencontra la main de L'Uzumaki...Le silence s'installa entre eux deux, l'un le poing retenu par la main fermée de l'autre.

Le ninja divin avait usé de son pouvoir du Tendô pour accélérer et contrôler la course final de l'attaque directement dans son poing. Ainsi maintenu, le Rouquin prit son temps. Respirant difficilement et tenant une partie de son visage entre ses mains, alors que ses cheveux lui tombaient devant les yeux. Seul un de ces rinnegan se posa sur la jeune fille, déstabilisant et inquiétant. L'ombre causé par la pluie et le lieux fit de sa pupille un phare dans les ténèbres, alors que la pluie ruisselait sur leur deux corps immobile... Et finalement il s'exprima d'une voie calme et posée:

-Je ne suis pas l'homme dont tu parles, car je n'ai aucun souvenir de notre monde, ni de qui je suis! Tout mon passé a disparut depuis l'arrivé de ce monde-ci. J'erre à la recherche de mon passé et de mon souvenir! Peut être ai-je été cet homme répugnant, mais je ne le suis pas actuellement. Je ne promet pas que je ne le deviendrais pas un jour... a nouveau! Néanmoins, je n'ai qu'un but qui ne changera jamais...

Malgré la situation, Heiwa Jigoku joua de comédie en parfait acteur qu'il était. D'ailleurs, il n'avait pas besoin de jouer le rôle de l'amnésique puisque ceci était la vérité. Néanmoins, il omis le fait qu'il avait peut être déjà emprunté la voie qu'elle lui prédestinait. Mais seulement pour une noble raison qu'était la Paix. Et peut être qu'elle lui donnerait les solutions qu'il avait trouvé dans leur monde. Il attendait patiemment, reprenant son souffle, peu à peu, crachant du sang sur le côté, avant de relâcher son étreinte, s'assurant que celle-ci ne poursuive pas son attaque. Il attendait patiemment, une quelconque réaction de sa part. Peut être parviendrait-elle à ouvrir les yeux sur la situation et arriverait-il à la berner un tant soit peu!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3290
Yens : 49
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 125
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Mar 23 Déc - 18:38



- Tentative -

Mon poing fut paré et maintenu. J'essayai de m'en libérer et l'étreinte tint le coup. Alors, je le regardai. Ce regard toujours aussi ténébreux semblait traverser mon âme. Ma respiration se fit saccadée dû à la fatigue du combat et de l'émotion qui résidait encore en moi. Immobile, je ne pus que rester passive et écouter docilement son discours. Mais il ne plut pas du tout. J'irais même jusqu'à dire qu'il m'irrita encore plus. Non-content de me faire souffrir, il rajouta un touche de torture en continuant son jeu de l'homme qui ne se souvient de rien. Un état de transe s'agrippant à mes tripes, mon instinct me hurla que c'était faux et complètement désorientée par la situation, je décidai de le croire.

Cela fit monter une rage en moi, quasi incontrôlable. Cet homme se foutait clairement de moi, et savait très bien qu'à tout moment, il pouvait mettre fin à ma vie. Visiblement, il adorait jouer avec mon coeur. À peine eut-il relâché son étreinte sur mon poing que je retirai d'un geste brusque mon bras pour le remettre le long du corps. Mon regard trahissait toujours cet immense mépris que j'éprouvais pour lui. Ma main se serra et j’eus de la peine à me retenir. Je voulais intérieurement jeter mon mépris sur lui, lui faire comprendre ce que c’est de me chercher, mais ma raison criait encore assez fort pour m’avertir que ça serait ma dernière action. Emplie d’une grande frustration, je me forçai à soupirer pour atténuer le poids de mon cœur avant de finalement tourner le dos à Nagato, en faisant quelques pas pour m’éloigner de lui.

Tu continues donc ton petit jeu… Tu ne t’arrête alors jamais… mais je sais que ça ne sert à rien de te raisonner, tu n’es pas quelqu’un qu’on change avec quelques mots.

Je saute sur le toit le plus proche.

Sache que je ne crois pas un seul mot de ta soi-disant amnésie, tu as quelque chose d’autre en tête, sinon tu m’aurais déjà tué bien facilement, comme tu as fait avec certains de mes amis.

Je me dépêche d’atteindre un endroit à l’abri de la pluie dans une autre rue. Je ne voulais plus avoir à faire à lui, de peur d’une part, et de grande frustration quant à la différence de niveau d’autre part. Je fis alors apparaître un clone qui s’exposa à la pluie pour atteindre à nouveau le toit d’une maison. Je me disais que si mon clone arrivait à l’éloigner suffisamment pour que sa pluie ne m’atteigne plus, je pouvais fuir. De toute façon à mon niveau dans ce monde, c’est bien tout ce que j’étais capable.


- La méfiance nous aide à nous défendre. La peur est un instinct infiniment utile qui joue le rôle de signal d’alarme en présence du danger.
-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2127
Yens : 653
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   Dim 28 Déc - 23:37

Pas besoin de paroles pour comprendre toutes les émotions qui traversaient la jeune fille. Un simple geste vif, ramenant son bras contre son corps déjà tendu. UN regard lancé plein de rancœur et de mépris, qui ne fit nullement bronché le ninja. Son objectif et son dessin divin l'avait placé sur cette voie, et il devait supporter ce que les mortels ne pouvaient comprendre. Il deviendrait la cible de cette colère et de ce mépris, il l'attiserait même pour instaurer par la suite une Paix totale. Et même s'il ne comprenait pas totalement sa réaction et sa haine à son encontre, il tint le regard, jusqu’à ce que celle-ci lui tourne le dos et qu'elle prenne à nouveau la parole, d'une voix remplie de poison.

Elle était non seulement têtu , mais en plus elle manquait sérieusement de jugeote.Après tout pourquoi jouerait-il ce petit jeu, quel intérêt gagnerait-il à pareil subterfuge. Il ne la comprenait vraiment, et fut quelque peu agacé de son tempérament. Un cœur digne des plus grand volcan, mais l'esprit aussi évasif que la brume. Elle était jeune et n'avait pas encore vu tout ce que ce monde avait de pire à offrir, car la destruction de son village n'était rien. Et en tant que ninja puisque c'est ce qu'elle était aussi, elle aurait bien d'autre vision de destruction et de morts. Il leva un instant les yeux au ciel, légèrement impatient et désirant ardemment retrouver la totalité de ses pouvoirs, pour terminer rapidement son oeuvre.

~Est-elle si stupide que cela? Si comme elle le dit j'ai le pouvoir de la tuer dans la seconde, pourquoi je m'en priverais! Elle qui n'est autre qu'un moustique inutile, à part m'apporter les réponses à mes questions!~

Et voici que celle-ci bondit sur le toit le plus proche, pour s'échapper à nouveau, devant le regard et l'immobilité total du Dieu. A quoi bon la poursuivre encore, il n'obtiendrait rien de celle-ci. Il se contenta donc d'attendre, ressentant sa présence s'éloigner de par son jutsu. Celle-ci disparaissant un instant à l'abri des "larmes" divines, pour apparaître à nouveau prenant un chemin différent.

~Me sous-estimes tu tant que ça, gamine?~

Il avait compris qu'elle avait cherché d'une manière ou d'une autre une façon pour détourner son attention. Pensée qui se vérifia alors qu'une nouvelle jeune fille se présenta sous la pluie empruntant un autre chemin. Ainsi, elle avait utilisé un clone ou une technique s'y approchant. Son geste grossier causa une colère silencieuse qui monta dans le cœur de Nagato. Le Chakra sortant de son corps, laissant le sol s’affaisser sous la pression. Les yeux fermés, il les ouvrit instantanément. Et ou que la jeune fille soit, elle pouvait ressentir le Rinnegan posait sur elle de façon oppressante et pesante. Comme si chaque gouttelettes de pluie étaient une continuité de ses pupilles. Mais peu à peu la pluie se dissipa et les nuages noirs laissèrent place au soleil habituel de ce royaume. Mais le destin choisit de laisser une nouvelle tâche sombre au tableau, alors que des coins encore sombre de la ruelle surgit une ombre essayant de s'échapper. Qui était-ce? Et pourquoi les avait-elle espionné? Était-ce la jeune fille ou lui la cible de cet espionnage?

Il n'aurait jamais ses réponses, car la colère s'étant transformé en une Haine profonde et froide, il usa de son chakra qui s'échappait de son corps pour attirer l'auteur de cette ombre. Une fois en main, le visage masqué de l'homme, eut les yeux exhortés, alors que l'étreinte autour de son coup de fit de plus en plus forte, pour que bientôt un simple gargouillis se fasse entendre à la place de sa respiration saccadée. Il n'avait pas eu sa victime pour noyer son manque d'information, et toute patience qu'il avait, le ninja devait calmer son sang-froid... Bientôt la vie s'échappa du corps de sa proie, pour finir jeté au sol , un corps inerte et sans vie. Seul sa main avait bougé durant toute l'opération, le reste de son corps aussi immobile qu'une statue. Et là ou la silhouette de Jigoku se trouvait, elle disparut en un clignement d’œil. Peut être croiserait-il à nouveau cette jeune fille, mais ce jour là, la situation risquerait d'être totalement différente.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)   

Revenir en haut Aller en bas
quelqu'un de mon monde... enfin ? (pv heiwa)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trouver quelqu'un pour se rebeller enfin ... [Pv : Madyson]
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 4
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.