Partagez | .
Les débuts d'une légende
Messages : 194
Yens : 1419
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 14

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Kakashi Hatake └ Modeste ┐

- En ligne



MessageSujet: Les débuts d'une légende   Mar 14 Mar - 20:05

Sortit du magasin où il se trouvait précédemment, Kakashi cherchait un autre élu. Il ne savait pas qui aborder, alors il choisirait quelqu'un qui sort du lot: une personne qui n'est pas habillée comme les autres. Le ninja se demandait pourquoi c'était lui qui avait été choisi comme élu, après tout le monde regorge de shinobis bien plus puissants que lui ! Il ne savait pas non plus à quelle faction il était "affecté", mais il verrait sur le chemin, pour l'instant trouver un autre élu était son objectif principal.

Au final, Kakashi se retrouvait à déambuler dans les rues pendant des dizaines de minutes, sans jamais trouver la moindre piste. Heureusement, il parvint enfin à trouver un potentiel élu: celui-ci était plus grand que Kakashi, des cheveux en batailles de couleur verts; une sorte de manteau très long qui ressemblait à une sorte de robe avec un petit foulard à l'épaule verts eux aussi; et des bottes, -vous l'aurez deviné- vertes elles aussi. Pour changer de tout ce vert, la personne avait une sorte de turban rouge bordeaux et trois sabres à la ceinture. La chose qui surpris Kakashi quand il vît cette personne, c'était qu'elle aussi avait une cicatrice à l'oeil gauche, mais elle en avait aussi une beaucoup plus grande sur le torse.

Le ninja décida alors d'aborder cette personne le plus poliment qu'il pouvait, histoire d'avoir le plus de chance possible pour ses renseignements:

Heum, bonjour monsieur. Je cherche un élu, en seriez-vous un ? Si oui, pourriez vous me donner un peu plus d'infos sur le monde qu'est Kosaten ? Je viens d'arriver et par conséquent je ne sais presque rien de cet endroit.

Kakashi attendait ses réponses, un peu gêné d'aborder comme ça un inconnu dans la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1300
Yens : 521
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Mar 14 Mar - 21:00

Un nouveau pauvre slip


Petit titre
C'était une journée tranquille. Les oiseaux chantaient, les écureuils faisaient des galipettes derrière les feuilles, les papillons batifolaient sur les fleurs qui exposaient leur première pétale. Le bretteur quant à lui prenait l'air, le museau humant la fraîcheur des jours heureux.
Zonant dans les alentours ces derniers temps, le pirate nonchalant se recherchait une occupation de taille. Et les aléas de la vie ne tarderaient pas à lui en proposer un, bien que ce ne soit pas vraiment ce à quoi il s'attendait.

Déambulant à travers les rues, s'engorgeant de saké, l'épéiste ingurgita la dernière goutte de la bouteille. Déçu, il visita à deux fois le fond du récipient pour vérifier qu'il ne restait pas une gouttelette. Interdiction au gaspillage d'alcool ici, une goutte était si précieuse.
Et en effet, une nouvelle occupation se présenta à lui. Une occupation qui prit la forme d'un gosse au look relativement spécial. Il ressemblait à une espèce de bébé ninja avec son nez couvert. Pourtant Zoro n'avait jamais signé pour faire la garderie ce jour là.

En tout cas, le gamin s'avéra plus intéressant que prévu. Il interrompit le marimo d'une façon peu conventionnelle. Au lieu de s'la jouer sale gosse de la cité du coin, il déblatéra un discours interrogatif à propos des élus. Apparemment il en cherchait un, et il en était un. L'insouciance du marmot était déconcertante. Il balançait aux premiers inconnus sa fébrilité, en annonçant son arrivée, sachant que les nouveaux étaient faibles.
Et puis pourquoi venir à lui ? Y'avait-il écrit "élu" sur le milieu du front ou quoi ? AH... mais il possédait le sceau du dragon sur son cou, cet imbécile clignotait comme un gyrophare. Il bougonna dans sa barbe et jaugea le gamin de la tête aux pieds, d'un air aussi hautain qu'indifférent :

- Hin.. Mh.... Qu'est-ce que j'y gagne à t'raconter tout ça ?

Il se rappela alors de la bouteille trônant contre sa paume. Une idée lui fit déclic dans sa caboche de grenouille. Il leva la bouteille devant les yeux du jeune élu, et l'interpella après avoir pris une mine réflexive, ça ressemblait presque à un visage témoignant de l'intelligence :

- Oi p'tit... T'as de l'alcool à m'filer ?

C'était ça le deal : infos contre alcool.
Petit titre du bas

(C) Galimybé - Mini BN



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Mer 15 Mar - 10:23







Who am I ?

Nom Réel : Mordred Pendragon
Âge : 22 ans
Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
Apparence : Rousse, une fine cicatrice sous le menton, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
Résumé jusque là : Une étrange requête est émise par le vieux marchand ambulant: retrouver une épée perdue dans les Zone Inexploré de Kosaten... Acceptant la quête, Halloween ce met en route.


Un nain et un alcoolique
feat.Kakashi et Zoro



-Contente de te revoir petite... Est-ce que je pourrais te parler ?

De retour d'une énième mission, voilà que le marchand itinérant qu'Halloween avait croisé lors de son trajet vers Seika venait à nouveau trouver son élue préférée. Cependant, à la différence de l'habitude, il n'abordait pas son sourire habituel et semblait un peu plus sérieux et ce changement de ton eu rapidement fait de réveiller la curiosité de la chevalière qui acceptait sa proposition. Assis autour d'un verre, le vieil homme à la barbe blanche sortis une pile de paperasse que la demoiselle put reconnaître rapidement : en effet, c'était elle et Haru qui avait ramené ses étranges documents au marchand et voilà qu'ils revenaient sur la table des négociations.

Couvert d'annotations pas toujours très lisible ni très clair, le grand-père commençait alors ses explications, parlant de l'existence d'une épée perdue au fond d'un village abandonné en bordure des Zones Inexplorés, près de la frontière de Minshu, en plein nord du continent. Suivant ses explications de quête, l'homme ne tardait pas à demander à la chevalière d'aller vérifier cette histoire et de lui ramener la lame si elle venait à exister réellement.

-Et qu'est-ce que je gagne dans cette histoire moi ?
-Comme d'habitude : La gloire et le prestige ! La joie de la découverte d'un trésor depuis longtemps oublié ! Où se trouve donc ton âme d'exploratrice ?


Dubitative, Halloween finissait, malgré tout, à accepter la requête ne serait-ce que par l'appel de l'aventure, l'envie d'avoir une raison de bouger un peu de son cul-de-sac actuel et le fait d'en apprendre plus sur cette étrange histoire qui n'était pas sans lui rappeler les légendes de son Royaume natal. Après avoir préparé son baluchon, sa destination notée sur sa carte, la chasseuse de sorcière pouvait enfin reprendre la route, comme au bon vieux temps ! Arpentant la terre contre vent, pluie et soleil de plomb, l'élue de Seika finissait par rejoindre les Territoires Neutres, lieu qu'elle avait quitté quelques mois auparavant.

Rebroussant donc chemin, la rouquine était finalement parvenue à revenir dans la ville de Shiryoku où elle avait rencontré la sympathique Gally, androïde de son état, avec qui elle s'était rapidement liée d'amitié. Mais aujourd'hui, c'était pour une toute autre raison qu'elle était revenue jusqu'à cette ville pivot de la région et elle n'avait que peu d'espoir de recroiser des connaissances ici.

Son nez plongé dans sa carte, la chasseuse de sorcière laissait son instinct guider ses pas dans la foule de l'immense ville marchande qu'elle avait déjà visité, une brochette de yakitori dans la bouche. Prévoyant ses prochaines destinations, elle fut cependant soudainement stoppée lorsqu'elle rentrait dans une petite chose qu'elle n'avait pas remarquée. Décalant sa carte de devant les yeux, elle se voyait face à un homme bourru, à la tignasse verte, tendant une bouteille de sake devant lui.

Baissant alors les yeux, jetant un regard sous sa poitrine, elle pouvait apercevoir une chevelure argentée semblant appartenir à un enfant dans lequel elle était rentrée par accident. Retirant la brochette, qui avait perdu sa viande, de sa bouche, Halloween adressait un petit regard surpris au duo qu'elle avait l'impression d'avoir interrompu, bien que l'homme aux cheveux verts semblait pas être spécialement sympathique en plus d'empester l'alcool.

-Ce mec te cherche des ennuis, petit ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 194
Yens : 1419
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 14

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Kakashi Hatake └ Modeste ┐

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Ven 17 Mar - 22:28

Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende

C'est au moment où la personne au cheveux verts adressa la parole à Kakashi que celui-ci se rendit compte qu'en fait, il puait l'alcool ! Heureusement, le shinobi avait son masque, l'odeur était donc atténuée, bonne nouvelle pour ses narines. Monsieur cheveux verts demanda à Kakashi ce qu'il gagnait à l'informer, il décida ensuite que ça serait de l'alcool contre les infos. Le ninja lui répondit alors après quelques secondes de réflexion.

J'ai vraiment l'air de me trimbaler avec une bouteille de saké sur moi ? Non seulement, je suis un gosse, mais en plus, ça ne rentrerait pas dans ma besace, donc non. Par contre, on peut toujours négocier pour autre ch-...

Le ninja n'eu le temps de finir sa phrase, il se fit attaquer par une paire d'oppais sauvages. Son visage se retrouva alors dans la poitrine d'une jeune femme, qui se recula pour engager la conversation avec les deux déjà présents. Kakashi fut d'abord surpris de se faire attaquer en plein dialogue, puis -personne ne le saura- il eut un nosebleed qui dura tout le temps que son visage soit collé à la demoiselle. Kakashi recula alors puis répondit à la question qu'avait posée la nouvelle arrivante :

J-Je... Non, c'est bon. Il essaye juste d'arnaquer un gosse mais sinon ça va : il voulait que je lui paye une bouteille d'alcool contre des renseignements, mais le problème c'est que je n'ai pas un sou sur moi.

Comme il y avait une nouvelle arrivante dans la discussion, Kakashi pensa à plutôt poser ses questions à la Mlle qu'à l'autre algue sur pattes.

Mais sinon, voudriez bien répondre à mes questions à sa place ? On verra se qu'on fait de lui plus tard. En fait, c'est juste que comme je viens d'arriver j'aimerais en savoir plus sur le monde qu'est Kosaten.

Le shinobi termina sa phrase, tout en regardant ses deux "opposants".

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1300
Yens : 521
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Dim 19 Mar - 15:48

Un nouveau pauvre slip


Petit titre

"Non seulement je suis un gosse ".. Alors déjà, à preuve du contraire, gosse et alcool n'étaient pas deux opposés. On pouvait très bien être un gosse et boire. Etre un gosse intelligent qui comprenait les plaisirs de la vie quoi.... Et puis " ça ne rentrerait pas dans ma besace "... Bah Zoro se pavanait avec des bouteilles sans besace ou sac, et il s'en sortait remarquablement bien. Il les rangeait dans une géante poche à l'intérieur de sa ceinture. Le gamin aurait très bien pu jouir des mêmes accessoires.
En revanche, le bretteur nota une intention de négocier autre chose.. Mais sa proposition s'interrompit à cause d'une nunuche incapable de regarder où ses pas la menaient.

Résultat des comptes ?! Une tête de gamin pris au piège par une paire de mamelles. Intéressant comme concept. L'enfant avait probablement le zizi tout dur à l'heure actuelle. Quant à Zoro, il s'immobilisait dans son observation, le regard toujours aussi sévère. Il analysait le tableau avec une impassibilité déconcertante, alors que cette situation était remarquablement perturbante. En fait, tout le monde était entrain de bug comme un vieux windows 98...

Les deux engagèrent la conversation comme si le pirate ne les entendait pas. Cette fille débarquait à peine qu'elle emmerdait déjà le cheveux vert. De quel droit s'autorisait-elle à accabler autant un inconnu sans connaître la nature de la discussion. Râleur, il déclara à destination de la fille :

- Mêle toi de tes affaires femme.. Ca ne te concerne pas !


Sachant que Zoro n'avait absolument rien demandé, il était dans son coin tranquille quand ce minot se pointa comme une fleur. De plus, ce petit couillon accusa à son tour le bretteur de vouloir l'arnaquer. Merde, des claques se perdaient ici... Pas question de laisser passer une souillure d'image :

- Oi.. arrête de m'enfoncer sale gosse ! ... Et qu'est-ce qui te fait dire que cette femme sera en mesure de répondre à tes questions... ?

Bien que sa dégaine était spéciale, Zoro se doutait de son statut d'élue, sans en être convaincu. Seule cette drôle de dame possédait le pouvoir de l'affirmer ou non.

Petit titre du bas

(C) Galimybé - Mini BN



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Jeu 23 Mar - 7:56







Who am I ?

Nom Réel : Mordred Pendragon
Âge : 22 ans
Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
Apparence : Rousse, une fine cicatrice sous le menton, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
Résumé jusque là : Une étrange requête est émise par le vieux marchand ambulant: retrouver une épée perdue dans les Zone Inexploré de Kosaten... Acceptant la quête, Halloween ce met en route.


Nouvel arrivant
feat.Kakashi et Zoro



Son attention portée sur le petit bout de chou qu'elle avait percuté, Halloween observait l'enfant aux cheveux blancs en lui adressant un sourire amical, le laissant lui expliquer la situation actuelle en profitant du fait qu'il s'était décollé d'elle pour l'observer un peu plus en détails. Le petit avait en effet une dégaine un peu inhabituelle, même pour Kosaten ou pour le monde d'origine de la chasseuse de sorcière... En effet, il portait une sorte d'armure légère aux coloris sobres, une épée courte dans le dos et un col allant lui couvrir la partie basse du visage. Quelque part, cette dégaine n'était pas complètement étrangère à la rouquine qui avait déjà croisé certaines Witch Hunter, originaires des pays de l'Est de son monde qui avaient également ce genre d'accoutrements...

Dans tous les cas, la discussion avançait et la rouquine apprenait que l'étrange bonhomme à la tignasse verte avait essayé d'embobiner l'enfant en troquant des informations contre de l'alcool... Lâchant un petit "Oooh..." en relevant le nez dans la direction du coupable, Halloween lui lançait un regard inquisiteur alors que l'accusé commençait à donner sa défense aux jurys en lançant une remarque misogyne à celle qui venait juste de débarquer en rétorquant qu'elle n'avait pas à se mêler de cette affaire. Le visage de la chevalière se crispait un tant soit peu lorsque le terme « femme » fut utilisé à son encontre, croisant les bras tendit qu'il réclamait de l'attention. Poussant un soupir devant ce comportement un peu macho qui n'était pas sans lui rappeler certains de ses anciens collègues, Halloween s'agenouillait devant le petit pour être à sa hauteur et lui adressait un sourire radieux.

-Je ne suis pas sûr de pouvoir répondre à toutes tes questions, mais je veux bien essayer, mais seulement devant un bon repas ! Je viens d'arriver en ville et mon estomac cri famine. Faisant un clin d'œil à cheveux blancs, elle se redressait pour diriger son regard suspicieux en direction de l'alcoolique notoire. Et si je te paye un verre, tu seras disposé à combler les oublies que je pourrais avoir, c'est bien ça ?

Posant ses mains sur ses hanches, elle attendait de voir les réponses des deux personnes et elle avait invité l'individu étrange dans l'espoir qu'il est réellement des informations à fournir, en plus d'essayer de détendre la conversation, car elle restait encore très récente dans ce monde et elle savait très bien qu'elle ne pourrait pas répondre à toutes les interrogations que pouvait avoir un nouvel arrivant.

C'était dans ce genre de situation qu'elle repensait à sa rencontre avec Aki qui avait sus répondre à bon nombre des questions qui avaient pu rester en suspens après qu'elle avait croisé Sherkhan, très avare en explications en plus de donner des infos erronés à la pauvre petite demoiselle fraichement débarqué... M'enfin, tout ceci était de l'histoire datant de quelques mois maintenant et elle espérait pouvoir aider celui qui se présentait, de lui-même, comme un nouvel élu.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 194
Yens : 1419
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 14

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Kakashi Hatake └ Modeste ┐

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Ven 24 Mar - 19:34

Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende

La jeune femme avait donc engagé la conversation avec Kakashi, celui-ci lui expliqua que cheveux verts essayait de l'arnaquer, et il n'avait pas l'air de vouloir abandonner son "offre". Au quelques phrases de cet homme, le shinobi s'était fait une image de cette personne comme quelqu'un d'assez grognon au naturel, qui se levait du pied gauche tous les matins ; et qui plus est avait l'air de toujours avoir plusieurs bouteilles d'alcool sur lui, voire dans son sang... En attendant, la dame avait gentillement accepté d'apprendre plus à Kakashi sur Kosaten, en même temps elle proposa au deux gars de l'accompagner manger un bout, car elle avait le ventre vide. Kakashi réfléchit pendant un moment : aller manger voudrait dire qu'il serait obligé d'enlever son masque, reste à voir comment il ferait...

Hm ? T'accompagner au restaurant ? Heu... D'accord, je te suis. Je suppose que Mr. l'algue va suivre vu qu'il est question d'une bouteille de saké en échange, je me trompe ?

Enfin bref, ils partirent en direction d'un restaurant, tignasse verte suivant pour combler le manque d'informations de la demoiselle.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1300
Yens : 521
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Dim 26 Mar - 20:43

Un nouveau pauvre slip


Petit titre


La femme supportait avec difficulté la remarque macho du garçon. Il lisait dans son regard un semblant de rancœur, mais raisonnable, elle ne se risqua guère et passa outre cet instant désagréable.
A la place, elle proposa au gamin d'élucider les mystères autour d'une bonne table. Zoro comprit que son échange s'arrêtait la, alors sans mot dire, il emboîta le pas avant que la jeune demoiselle ne le coupe dans son élan.

Mais c'était que ça avait tout l'air d'une invitation cette histoire. Franchement, qui refuserait un verre gratos contre quelques renseignements ?! Intéressé, l'impassible bretteur tendit une oreille tandis que le p'tit gars supposa que l'escrimeur suivrait. Juste pour ça, il hésita à  les envoyer bouler afin de prouver a ce gosse qu'il se gourait... Mais le petit parla d'une bouteille. Ah ? Le prix convenu contre les infos n'était pas seulement un verre à la base ? De mieux en mieux si l'objet du deal augmentait.

- Hm....puisque vous insistez...

Rétorqua-t-il fier comme un lardon dans une omelette, arborant une expression résignée... à le voir, on aurait dit qu'ils lui forçaient la main... parce qu'il n'assumait pas le fait d'accepter leur compagnie de son plein gré.
Bref cette fois ci, il les poussa à se retourner pour faire face au restaurant qui se situait derrière eux. Une chance.

Sans attendre, la face de cactus écarta la femme et l'enfant, pour se frayer un chemin tel un seigneur entre les deux. Quelle arrogance ce type.
Il entra alors tandis qu'il recherchait une table libre. Un serveur passager l'interpella :

- ah ! Une sortie en famille ! Je peux vous conseiller la table du fond la-bas, parfait pour trois.


Une sortie en famille jugea-t-il... Il considérait cette jeune gazelle comme la femme du bretteur et cet enfant perdu comme le fruit de leur union ? Histoire sérieuse ?!
Offusqué l'escrimeur trouva nécessaire de rectifier ce grossier malentendu. Sombre, il s'exprima effroyablement :

- Ce n est pas ma famille...
Petit titre du bas

(C) Galimybé - Mini BN



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Jeu 30 Mar - 9:00


   




Who am I ?

       Nom Réel : Mordred Pendragon
       Âge : 22 ans
       Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
       Apparence : Rousse, une fine cicatrice sous le menton, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
       Résumé jusque là : Une étrange requête est émise par le vieux marchand ambulant: retrouver une épée perdue dans les Zone Inexploré de Kosaten... Acceptant la quête, Halloween ce met en route.


       Petite famille au restaurant
       feat.Kakashi et Zoro

       


Pour une raison quelconque, le petit élu à la chevelure d'argent semblait hésiter devant proposition de la princesse de Kaamelott et cela était tout en son honneur, il était vrai qu'il ne fallait pas accepter les invitations des inconnus sans faire un minimum attention et ceci, élu ou pas ! Bon, cela n'empêchait pas l'enfant de finir par accepter la proposition, allant même jusqu'à promettre une bouteille d'alcool complète à l'autre individu qui avait également été invité à la petite fête.

Mauvaise habitude que lui avait offerte son ancien partenaire, Halloween se mit à compter ses yens dans son esprit, vérifiant que maintenant combien cette histoire risquait de lui coûter... Surtout si la face d'algues était un gros buveur. Bon, de toute façon ce qui était dit était dit et elle ne pourrait pas revenir dessus, c'était elle qui avait lancé l'invitation de toute manière, elle en assumerait les conséquences.

Gardant son sourire sur les lèvres malgré le calcul de ses finances qu'elle venait de se faire en aparté, le trio nouvellement constitué fut rapidement dirigé, par le buveur du groupe, en direction d'un petit restaurant de son choix sans même demander l'avis au reste de l'équipe. Forçant le passage pour rentrer en premier dans le bâtiment, la rouquine se tournait vers le nouvel élu avant de pousser un léger soupir en haussant les épaules avant de le suivre, constatant alors que l'un des serveurs venait de les prendre pour une petite famille en ballade. Croisant les bras, surpris et étonné, Halloween commençait à dévisager la face de cactus de haut en bas...

En effet, l'homme empestant l'alcool n'était pas tout à fait désagréable à l'œil, son air farouche et sauvage pouvait même lui donner un certain style et une certaine virilité quelque part... Mais son côté complètement matcho avait rapidement fait de faire contrebalancer la balance, laissant la jeune fille secouait la tête de haut en bas en soupirant avant qu'elle ne suive son supposé mari dans sa rectification.

-Non merci, je suis encore trop jeune pour être mère... Nous sommes juste des voyageurs. Une table pour trois personnes, s'il vous plaît !

Finissant sa demande en souriant, laissant le serveur les conduire jusqu'à une table ce situant dans l'aile ouest du bâtiment. Une fois que tous les trois eurent pris leurs places, Halloween demandait la carte au serveur, laissant les deux autres -et surtout son mari- commander dores et déjà s'il le souhaitait, reportant son attention sur celui qu'elle avait percuté précédemment.

-Alors comme ça, tu « viens juste d'arriver » ? J'imagine que tu dois être un nouvel élu, alors pose toutes les questions qui te viennent en tête, je tâcherais d'y répondre... Et le cas contraire, il restera qu'à espérer que « papa » mérite sa bouteille.

Faisant un clin d'œil au jeune homme, Halloween désignait l'agréable cactus avec son pouce avant de lui adresser un léger sourire amical.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 194
Yens : 1419
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 14

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Kakashi Hatake └ Modeste ┐

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Ven 31 Mar - 20:16

Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende

Bon, alors comme dit précédemment, les trois élus partirent donc vers le restaurant, le plus proche et ayant été choisi par les "soins" de la grande algue. Kakashi remarqua une grosse pancarte avec le nom du restaurant avant d'y entrer, il s'appelait "Aux 1001 délices". Il ne restait plus qu'à espérer que le nom allait avec la qualité des plats servis. Les voyageurs pénétrèrent donc dans ledit bâtiment, avec ensuite un serveur qui les accueillit : le maladroit les prit pour une famille, si c'était le cas, les membres la composant étaient assez inhabituels pour leur rôle : cette famille se composerait alors d'un père vert (peut-être pervers, allez savoir) qui était un cactus de la tête aux pieds et toujours avec ses bouteilles d'alcool sur lui ; d'une mère qui à l'air d'apprécier percuter les enfants avec sa poitrine ; et d'un enfant borgne, qui cache la moitié de son visage et qui transporte un sabre dans le dos...

Enfin bref, les deux autres voyageurs qui étaient passés devant le ninja rectifièrent l'erreur de la personne les ayant accueillis. Kakashi lui se contenta de regarder ce serveur et d'agiter son doigt pour dire "non", histoire d'en rajouter sur le fait qu'il s'était trompé. Le trio s'installa dans l'aile ouest du restaurant, puis ils demandèrent la carte des plats. Une fois assis, la discussion entre la demoiselle et le masqué reprit :

Alors oui c'est ça, je suis tout récent dans ce monde, du coup j'ai des questions sur un peu tout : pour commencer, qu'est-ce que je fais ici ? Pourquoi moi et pas un autre shinobi ? Après, pourrais-tu m'en apprendre plus sur ce monde ? Du genre, qui commande ? Je pourrais rentrer à Konoha un jour ? Pour l'instant c'est tout, on verra après pour la suite, si j'ai d'autres idées qui me viennent à l'esprit

Le shinobi accentua sa dernière phrase d'un sourire, pour éviter que la voyageuse ne prennent ses paroles pour celles de quelqu'un de sec, et tout le temps sérieux. Kakashi avait beau être un ninja formé pour le combat, il n'en restait pas moins un enfant qui savait s'amuser le moment venu.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1300
Yens : 521
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Jeu 6 Avr - 17:54





伝説の始まり

feat. Deux trous de balle  




Le serveur vit son erreur de jugement se faire farouchement remballer par une exclamation du bretteur, adoucie par la rectification nettement plus courtoise de la femme. Enfin, le gamin appuya une dernière fois sur la note à l'aide d'un geste négatif avec son index. S'il ne comprenait pas avec ça que les trois élus ne partageaient aucun lien familial, eh bien il ne resterait plus qu'à lui acheter un cercueil pour son cerveau.
Mais poli, il grimaça, désolé de s'être fié à des à priori infondés, et les emmena vers une petite table à trois le plus vite possible en guise de dédommagement. On leur apporta la carte, et contrairement à la belle aux cheveux pimentés, le bretteur ne prit même pas la peine d'ouvrir la carte. Lui ne désirait que deux choses alimentaires dans la vie qu'il prononça aux oreilles du serveur revenu à eux 5 minutes plus tard :

Une bouteille de saké et des boulettes de riz... !  


Saké, riz, tel était son régime, et ça lui convenait parfaitement. Pourquoi changer un programme fonctionnel ? Au moins, on ne l'attendait pas, sa décision se prenait rapidement.
L'objet de cette réunion put ainsi reprendre son cours : répondre aux interrogations de ce nouvel élu, de surcroît, un gosse. Halloween jugea judicieux de remettre cette histoire de "famille" sur la table en supposant que l'épéiste prendrait la relève si jamais elle butait. A l'appellation "père", la face de cactus fusilla la rouge du regard, il n'appréciait vraisemblablement pas les provocations et il lui faisait savoir. Un regard qui en disait long sur sa pensée actuelle, bien plus qu'une simple prise de parole.

S'ensuivirent des questions à la chaîne que le bretteur ne prit que le temps d'écouter partiellement. Cela dit, le terme "shinobi" revenait plusieurs fois sur la table, ce qui le tiqua dans son indifférence :

Qu'est-ce qui te fait croire que t'es le seul shinobi ici ? Premier conseil gamin, commence par faire le ménage parmi tes certitudes, ce monde n'a rien à voir avec le tien et ses lois sont différentes. Kosaten est un redémarrage à zéro, oublie tout ce que tu as appris jusqu'ici si tu veux survivre. Tant que tu n'as pas fait l'expérience d'une chose, n'affirme pas bêtement. Pour preuve, tu es loin d'être le seul shinobi appelé. Ils sont déjà plusieurs à traînasser sur Kosaten.... !    


A mieux le toiser, il était vrai qu'il ressemblait à un shinobi. Des blazes comme Heiwa, Rinkyu, Akemi, Sakura lui vinrent à l'esprit. Etrangement, ils étaient en partie ses meilleurs alliés. A croire qu'il entretenait un bon feeling avec les shinobis, peut-être à cause de leur esprit blindé d'honneur -en général- proche de sa philosophie samouraï. En ce qui concernait les autres questions, il laissait volontiers la main à Halloween pour le moment, car seule celle-ci avait suscité son intérêt actuellement.
.
[/size]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Sam 8 Avr - 13:06







Who am I ?

Nom Réel : Mordred Pendragon
Âge : 22 ans
Sceau : Dos de la main gauche, caché par des mitaines.
Apparence : Rousse, une fine cicatrice sous le menton, 1m65, habillé de sa tenue légère des Witch Hunter noire.
Résumé jusque là : Une étrange requête est émise par le vieux marchand ambulant: retrouver une épée perdue dans les Zone Inexploré de Kosaten... Acceptant la quête, Halloween ce met en route.


Un enfant plein de questions
feat.Kakashi et Zoro



Réuni autour d'une table comme une bande d'amis que rien ne pourrait rassembler en temps normal, le sympathique Zoro s'avait déjà quoi commander et il ne se gênait pas pour le faire, sans même jeter un coup d'œil à la carte. Halloween lui emboîtait rapidement le pas en commençant un plat local et son verre de lait habituel, pouvant ensuite porter une oreille attentive au jeune élu qu'elle avait décidé d'aider à s'intégrer.

Le petit garçon commençait alors à poser une série de questions en y ajoutant des termes inconnus de la chasseuse de sorcière qui avait alors bien du mal à comprendre certaines interrogations, devant donc faire de l'analyse pour comprendre où le jeune homme voulait en venir. Tout d'abord, le terme de Shinobi qui semblait, au vu de la tournure de la phrase de l'élu, être une sorte de métier ou de classe sociale comme pouvait l'être les Wicth Hunter ou les chevaliers de chez elle. Appuyant ceci, la face de cactus alcoolisée vint s'en prendre au garçonnet avec une gentillesse et une tendresse à toute épreuve, mais malgré sa façon de dire sa façon de penser, l'homme soulevait un point important que Halloween avait dû rapidement comprendre lors de son arrivé : oublier tout ce que l'on prend pour acquis, car en Kosaten, tout tournait d'une façon bien particulière... Voir étrange même.

Le second terme étrangé à notre héroïne était celui de Konoha, mais comme pour shinobi, au vu de la façon de poser sa question cela semblait vouloir désigner un lieu plus ou moins important pour le nouvel arrivant. Un lieu où il souhaitait retourner prestement de toute évidence et Hall' ne pouvait pas lui en tenir rigueur...

-Shinobi ? Konoha ? Mais papa a raison, ici est un nouveau monde pour les élus. Ce que tu verras ici seras bien différents que ce que tu as pu connaître chez toi. Certaines choses qui te semblent aujourd'hui normales, pourraient se trouver incompris ou déplacer ici...

Souriant au jeune garçon, Halloween sortait alors sa carte de sa besace, la posant au centre de la table en la tournant vers le garçon masqué afin qu'il puisse la voir correctement.

-Pour commencer, sache que tu te trouves en Kosaten. Comme tous les élus, tu as été invoqué par l'une des trois divinités protégeant ses terres et tu te trouves maintenant sous sa protection et, surtout, sous son « contrôle » en quelque sorte. De ce que je sache, tu dois avoir un étrange tatouage quelque part sur ton corps, cette marque prouve ton statut d'élu ainsi que ta nation d'accueil.

Déposant son doigt sur la carte, la rouquine commençait alors la ronde des explications, toujours en évitant de faire comprendre qu'elle était, elle aussi, une élue, préférant passer pour une simple voyageuse le temps qu'elle était dans les territoires neutres.

-Au nord, tu trouveras les terres de Fuyu, protégé par Long, le dragon, il me semble que c'est un roi un peu chelou qui y gouverne... À l'Est s'étendent les frontières de Minshu, le serpent Manshe en étant la divinité protectrice. Ils fonctionnent sous un gouvernement diplomatique régi par un Président. Et enfin, au Sud, tu trouveras le phoenix Fenghuang, gardien de Seika et de son Empereur. Ici, tu es dans les Territoires Neutres, n'étant affilé par aucune des trois nations.

Prenant une pause, la jeune fille récupérait sa commande qui venait d'arriver, buvant une longue gorgée et mangeant un peu, laissant le temps au shinobi d'assimiler ses quelques informations géographiques avant de rentrer dans les détails chiants : la géopolitique.

-Il faut que tu saches quelque chose d'important : ses trois nations sont rivales. Seika et Minshu sont actuellement alliés et ils sont en guerre contre Fuyu donc, qu'importe ton affiliation, fait bien attention à qui tu dévoiles ton statut d'élu, tu pourrais faire de mauvaises rencontres... Enfin, personne ne sait vraiment pourquoi les dieux invoquent des élus d'autres mondes, ni même comment ils les choisissent... Tout ce que l'on sait, sait que vous êtes obligés de défendre votre nation d'accueil et votre invocateur, que votre puissance est devenue nulle en arrivant et qu'il n'y a aucun moyen connu de revenir chez vous.

Sur ses derniers mots, la jeune fille enfournait de la nourriture dans sa bouche en baissant légèrement les yeux, restant ainsi quelques instants avant de relever le regard en direction de l'alcoolique, se demandant si elle n'avait pas oublié quelques choses.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 194
Yens : 1419
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 14

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Kakashi Hatake └ Modeste ┐

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Lun 10 Avr - 18:50

Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende

Les trois compagnons de voyage étaient enfin à table, et avaient entamé la conversation. Après les questions de Kakashi, "papa" lui avait répondu d'une manière assez sèche, lui disant d'oublier sa vie antérieure, et qu'il n'était pas le seul shinobi sur Kosaten. Profitant que le serveur soit à la table, le ninja commanda à son tour, il demanda au serveur de la soupe miso aux aubergines, un de ses plats préférés. Puis, le masqué expliqua au cactus qu'il avait mal compris ses dires.

C'est pas ça que je veux dire. Je voulais dire, pourquoi moi en particulier ? De mon village je peux facilement donner des noms de ninjas me terrassant en levant seulement le petit doigt. J'ai quelque chose de spécial, de plus que les autres ?

Après cela, Halloween lui expliqua plus sereinement les bases à savoir sur le monde qu'était Kosaten. Elle paraissait sécher sur certains termes qu'utilisa Kakashi dans ses questionnements.

Un shinobi, c'est un ninja en gros, et Konoha c'est mon village natal, normal que tu ne connaisses pas.

Le masqué lui sourit, mais il doutait que la rouquine voie ce sourire. Pourquoi ? Ben... Parce qu'il est masqué pardi. À la fin des explications, tous les mots clé tournaient en rond dans la tête de Kakashi, mais il les prit tous, et il réussit à en faire une phrase qui résumait ce pourquoi il était arrivé là : il était assigné à une faction, et il devait protéger cette faction en la défendant en tant qu'élu pendant une dite guerre. Après ce rapide résumé dans sa tête, le ninja reçu sa commande, qu'il dévorait des yeux. Il n'oublia pas de remercier celle qui l'avait mis au courant des choses à savoir.

Hmm, d'accord merci, je comprends mieux. Et donc comme ça j'ai un tatouage ? Faudrait que je vérifie... En tout cas, si jamais tu es une élue et que nous ne sommes pas dans le même camp, j'espère qu'on pourra tout de même rester en contact.

En terminant sa phrase, Kakashi se rappela qu'il y avait sa soupe qui lui chatouillait les narines, il voulait l'entamer mais ça lui posait un problème, dans ce cas il devait retirer son masque en public, et il détestait ça.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1300
Yens : 521
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Mar 18 Avr - 15:07





伝説の始まり

feat. Deux trous de balle  




Des boulettes de riz à gogo se dandinaient devant le bretteur. Ses baguettes vinrent piocher voracement dans le bol, tandis qu'il interrompait ses bouchées par quelques coups de saké.
Pendant ce temps, Halloween prenait la main pour affirmer les propos de la face de cactus, s'amusant encore à le nommer "papa". Casse-bonbon cette bonne femme, vraiment. Une nouvelle fois, il la foudroya d'un regard cisaillant et tapa du poing contre la table

Arrête de m'appeler comme ça toi !  


Halloween était particulièrement bien renseignée sur les élus de Kosaten, et vu sa dégaine, le doute était sincèrement permis quant à son origine. Il la toisait discrètement comme si sa prunelle désirait percer sa couche corporelle pour découvrir son essence. Bien trop atypique pour une simple native mais peut-être se fourvoyait-il car à côté, elle ne paraissait pas extrêmement puissante.
Elle continua son récit avec les présentations des trois gogoles gouverneurs, appuyant notamment sur le fuyujin. Un roi un peu chelou ?! Elle pesait ses mots la p'tite dame! Un grand taré de sa race plutôt ouais, qui mériterait trois énormes coups de pelle dans la margoulette.

Et puis, elle le mit au jus de la guerre. Chose importante à savoir, surtout s'il se trouvait du côté des fuyujins, ça réduisait pas mal les zones de promenade. Il fallait toujours surveiller où on mettait les pieds car une emmerde était vite arrivée ici. En fait, les catastrophes se démultipliaient par 10 sur cette île de givrés.
Quant à l'interrogation identitaire du shinobi, Zoro décida de prendre la relève :

Parce que c'est comme ça. Nombreux sont également ceux qui me surpassent dans mon monde, et pourtant je suis là, j'ai été choisi et pas eux. On ignore sur quels critères se basent les Dieux pour nous sélectionner alors ça sert à rien de te fatiguer les méninges avec ça... Si ça t'emmerde tant, t'as qu'à aller leur demander.


Par ailleurs, en parlant du sceau, Zoro se demandait bien à quel camp le ninja appartenait. Jusqu'ici, les shinobis se répartissaient soit à Seika, soit à Fuyu. A croire que le clan des fourbes, aka Minshu, n'était pas digne de porter un coeur de ninja. Ils possédaient bien trop d'honneur pour cela. (En vrai, il y a Mizoku mais Zoro ne le connait pas puis en plus c'est qu'un vieux cancéreux en fin de vie).
Après, il miserait pour Seika concernant le gosse. Un enfant était assez pur, et intrépide en principe, ça n'était pas encore corrompu par la soif de pouvoir, ni ne pensait à dominer par-dessus tout. En revanche, s'il détenait cette volonté de repousser ses limites, et de redoubler d'efforts indéfiniment, alors il se pouvait que Fuyu lui convienne. Le pirate était connu pour son éternel dépassement de soi.

Si tu veux bouffer, il faut peut-être retirer ton masque non ?


Fit remarquer le perdu au galérien, curieux à l'idée de savoir ce qui se cachait derrière ce masque. Pourquoi un gosse s'amusait-il à se trimbaler masqué ?!
.
[/size]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 194
Yens : 1419
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 14

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Kakashi Hatake └ Modeste ┐

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Dim 21 Mai - 1:20

Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende

Bavant toujours devant son bol chaud, Kakashi le dévorait des yeux. Visiblement Papa Cactus avait remarqué ce détail puisqu'il sortit au ninja que celui-ci devrait retirer son masque, que ça serait plus facile pour manger.

Comment ? Retirer mon masque ? Non mais ne t'inquiètes pas pour moi.

Une fois sa phrase terminée, le masqué remarqua qu'Halloween s'était levée et partait de la table. Elle disait devoir aller aux toilettes et que les deux gars ne devaient pas l'attendre pour manger. Le jeune élu en profita alors pour faire plus ample connaissance avec Cactus Man :

Et sinon, c'est quoi ton prénom Monsieur Cactus ? Moi c'est Kakashi, Hatake Kakashi.

En même temps qu'il qui parlait, l'argenté "jouait" avec sa fourchette en la faisait passer entre ses doigts, ça lui permettait d'oublier qu'il y avait le bol qui fumait sous son nez.

                           // Petite ellipse des familles pour faire avancer le rp//

Remarquant que ça faisait une bonne demie heure que a rouquine avait disparu, Kakashi proposa à cheveux verts d'aller jeter un oeil pour voir si elle allait bien.

Dis, ça fait longtemps qu'elle est partie, tu voudrais pas aller voir si ça roule pour elle ? En attendant je resterais là pour garder la nourriture.

A vrai dire, le ninja espérait grandement qu'il irait à sa place vérifier, afin qu'il engloutisse son bol, qui même après le temps était resté encore brûlant.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1300
Yens : 521
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Jeu 25 Mai - 17:35





伝説の始まり

feat. Deux trous de balle  




Que l'enfant retire son masque ou pas pour bouffer n'était qu'une question de confort. S'il y tenait, il resterait dans cette posture ! Une occasion peut-être de découvrir une nouvelle capacité ninja consistant à téléporter la bouffe directement au sein de la bouche sans passer par le mouvement habituel.
Au vu de la réponse confuse du gosse, il ne comptait pas montrer le bas de sa gueule, détail qui attisa davantage la curiosité du pirate. Il voulait le voir vider ce bol à sa manière, il le défiait d'une certaine façon en soutenant son regard. Ce gamin était spécial, il le sentait.

Mais une autre activité l'intrigua davantage : la rouge qui jusqu'ici, se comportait comme une insolente, semblait soudainement perdre tous ses moyens. Elle se dirigeait vers les cabines de l'époque, dans l'urgence, conseillant aux hommes de ne pas l'attendre. Arquant un sourcil, Zoro l'observa disparaître derrière une porte, avant de reporter son attention vers le bol devant lui, qu'il ingurgita voracement, entre deux gorgées d'alcool bien placées.
Durant la dégustation, il fut parfois interrompu par quelques questions de l'enfant. Le p'tit lui demandait de décliner son identité en échange de la sienne. Nom original, il le retiendrait probablement, tout dépendait de la mémoire sélective. Il remarqua également que le gosse n'avait toujours pas touché à son plat, mais il se préserva de commenter. Calmement, il se contenta de répondre avec un oeil sévère :

Roronoa Zoro..  


Quelques longues minutes défilèrent, et Zoro tournait de l'oeil sur sa chaise. Cette femme, elle en était longue... Et ce gamin qui avait laissé son bol refroidir pitoyablement. Une belle brochette de winners... Toutefois, l'enfant s'impatientait également, alors il prit la peine d'envoyer Zoro la chercher. Et puis quoi encore ? Pourquoi il se bougerait pour cette nana ? Il s'en contrefichait de ses problèmes ou de son existence. Toutefois, en dépit de la grimace qu'il affichait face à cette demande, il se leva malgré tout. Son instinct protecteur refoulé envers les femmes parlant à sa place, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une légère inquiétude pour elle :

...mh... j'vois bien que ça t'angoisse, j'vais aller vérifier juste pour que t'évites de chialer...  


Et voilà, encore une fois, Kakashi lui servait d'alibi pour maquiller ses sentiments : son inquiétude dans ce cas-ci. il s'en alla en direction de ce qu'il pensait être les toilettes, mais se perdit aux cuisines. En plus de recevoir les réprimandes des cuisiniers, ces derniers le guidèrent jusqu'aux toilettes. Lieu où il entra silencieusement afin de discerner tout son avant d'élever la voix. Cet endroit était sordidement silencieux. Un silence de mort où régnait l'angoisse. L'homme n'osa même pas déranger cette atmosphère solennelle, et se contenta d'examiner toutes les cabines boisées, délicatement. Les portes grinçaient mais aucun humain, ou forme ressemblant à halloween n'apparaissait. Elle s'était comme... volatilisée dans les airs.
.
[/size]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 194
Yens : 1419
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 14

Progression
Niveau: 23
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Kakashi Hatake └ Modeste ┐

- En ligne



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   Mer 5 Juil - 22:38

Le mot de la fin :
Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende Les débuts d'une légende

C'est en voyant que Zoro non plus n'avait pas l'air de vouloir revenir, que Kakashi décida de repartir, son bol de nouilles à la main. Il laissa quand même une dizaine de yens sur la table, histoire que ce cactus ne se coltine pas toute l'addition. Il repartait donc dehors, dans allez savoir qu'elle direction son bol à la main, la nuit étant tombée entre temps. Il n'en sera que meilleur, personne ne pourra voir se qu'il y a sous son masque ! Il marchait désormais totalement au hasard, impationt de savoir se que lui réservait ce nouveau monde.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les débuts d'une légende   

Revenir en haut Aller en bas
Les débuts d'une légende
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...
» Quelque vilains dans la Légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands :: Shiryoku-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.