Partagez | .
Coeur charnel
Invité Invité

-



MessageSujet: Coeur charnel   Mer 15 Mar - 23:26



Coeur charnel
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Devant la maison 



Tentative de gâteau

Le soleil annonçait déjà ses derniers rayons. La plaine, si belle, si calme, si tranquille et apaisée, profitait pour la dernière fois de la journée de cette douce lueur, avant de pouvoir tranquillement fermer les yeux et de se laisser bercer par de doux rêves. La journée avait été des plus monotones, et pourtant, la Reizei ne l’avait pas du tout vue passée. Elle avait été occupée toute la journée à faire les comptes de ce qu’avaient gagnées les lycéennes depuis qu’elles s’étaient stabilisées, mais aussi toutes les dépenses qui avaient été engrangées avec la construction de la bâtisse juste à côté.

Et en rajoutant à cela qu’elle s’était permise une petite sieste et qu’elle avait lut pour la seconde fois un roman traditionnel de Minshu, qui racontait les folles aventures d’un petit paysan perdu, qui voyait tout d’un œil encore candide et innocent. Bref, bien chargée, ça la jeune fille l’avait été, et elle ne réalisait que maintenant l’heure avancée qu’il était, son estomac criant famine depuis déjà un certains temps. Peut-être que si personne ne la surveillait, elle ne mangerait pas… Ou même trop en fait ? Il n’était pas impossible que la Reizei soit du genre à ne pas vraiment respecter les doses des médicaments qu’elle prenait, se disant que prendre un flacon entier aiderait à soigner plus vite… Oui, la fatigue n’aidait pas à être logique, malheureusement…

Et a vrai dire, elle se sentait un peu seule actuellement. Harall et Natsume avaient été réquisitionnés pour s’occuper d’un problème dans un village assez loin, mais sur la plaine, en ne laissant qu’un mot sur la table. Il était probable qu’elle ai reçue un baiser de la part de celui qu’elle aimait, mais étant donnée qu’elle dormait surement encore à ce moment là… Personne ne pouvait le savoir si ce n’était le concerné…

Et puis, tout était bien vide maintenant. Alycea, Saori, Hana et Yukari étaient parties pour Chikai, afin de trouver la druidesse qui pourrait s’occuper des différents maux qui affligeaient les lycéennes. Tamae, la jeune enfant que la rousse avait prit sous son aile, avait été confiée aux messagers de Kansei, qui avaient acceptés de la prendre à l’essai et en apprentissage. Et enfin, la Nishizumi était récemment partie s’occuper d’une affaire à Kansei, dont elle ne préférait pas beaucoup parler, mais emportant avec elle le blindé pour d’obscures raisons… Cela devait surement avoir un rapport avec les lettres qu’elle avait envoyées plein de fouet à l’administration de la république, et elle avait besoin d’être sur place, mais pourquoi prendre le panzer ? Surement pour être un peu plus en sécurité, sans aucun doute…

En tout cas, la jeune fille était très heureuse de ce mode de vie qu’elle avait trouvée avec l’androgyne. Elle était certes choyée, chouchoutée, mais elle était surtout très heureuse de pouvoir rendre celui qu’elle aimait heureux, même si elle se demandait souvent ce qu’elle pourrait faire de mieux pour lui… C’était après tout dans cette optique de partage qu’elle essayait de prendre du recul, d’observer le mieux les choses…

Surtout qu’après tout… Cela faisait maintenant dix mois qu’elle s’était réveillée une deuxième fois, sur cette plaine, où elle avait été récupérée par l’androgyne… Déjà dix mois, le temps passait étrangement vite, et cela rendait la jeune fille presque inquiète sur comment elle s’était habituée à ce monde… Il fallait dire que le Minshujin avait joué pour beaucoup dans cette histoire… Mais quand à l’avenir qu’elle aurait par la suite, cela devenait de plus en plus incertain. Elle voulait juste que ce soit avec lui…

Et c’était surement pour ça qu’elle l’attendait. Il ne le savait pas encore, mais aujourd’hui, pour essayer de lui faire plaisir, la jeune fille s’était essayée à la cuisine, et avait préparée un gâteau aux cerises. Bon, le résultat était tout de même mitigé, d’un côté trop cuit et de l’autre pas assez, mais elle avait essayée de faire au mieux, n’étant pas vraiment ce que l’on pouvait appeler l’épouse idéale, bien au contraire. Certes, elle aurait d’autres occasions de se rattraper, elle en était certaine, mais… Disons qu’entre sa taille affreusement ridicule, son manque de poitrine et son manque de talents dans la cuisine, comment pourrait-elle s’occuper d’enfants ?

Oh, elle se mit à rougir immédiatement en ayant cette idée, secouant la tête d’une manière timide. Il était encore beaucoup trop tôt pour penser à ça, elle n’était encore qu’une adolescente perdue, qui parfois se cherchait encore… Mais peut-être que bientôt, elle se trouverait complètement ?




Dernière édition par Anglerfish Team le Ven 17 Mar - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Jeu 16 Mar - 19:02








Coeur charnel

feat Reizei Mako

La journée avait été calme sur la Plaine, très calme, bien plus que d'habitude en tout cas. Surtout à la maison du Gardien qui n'avait été habitée que par Mako et un Kakkun endormi dans la salle d'eau.

Si tout le reste de l'équipage du panzer avait momentanément quitté la grande étendue verte, Natsume et Harall étaient restés bien que ce jour-là, ils aient été absents.

La miniature avait remarqué en faisant un rapide retour à la maison en début d'après-midi que la Reizei avait commencé la préparation d'un gâteau.

L'androgyne avait tenté cette recette la semaine précédente et au vu du résultat, Harall avait préféré trouver une excuse pour faire une ronde de l'autre côté de la Plaine et dormir dans une auberge. Si Natsume et Mako se débrouillaient plutôt bien avec la cuisine salée, ils avaient un réel problème avec les desserts.

Ainsi, le gâteau aux cerises qu'avait fait l'adolescent la semaine passée ressemblait d'avantage à une mélasse carbonisée que la miniature s'était forcée de goûter avant de violemment vomir et de demander à Natsume de jeter l’immondice qu'il venait de préparer.
Il s'était exécuté en se tordant de rire, rassuré de ne pas avoir à faire goûter cela à Mako.

Cependant, durant la journée ou cette dernière avait elle-même tenté une préparation, Natsume avait dû s'absenter afin d'aider à la construction d'une ferme dans un village non loin et à l'entretien des chemins de la Plaine. Et bien sûr, cela avait été long, très long. Si long qu'il ne put rentrer qu'en fin d'après-midi.

Fatigué et soulagé que tout son travail du jour soit terminé, il fût très heureux de voir que Mako était devant la maison en train de l'attendre. Il n'était pas encore arrivé qu'il faisait de grands gestes de la main avec le sourire pour annoncer son arrivée triomphante.

Il était rare que la Reizei soit éveillée lorsque Natsume rentrait, c'était assez agréable de se sentir attendu. Une fois arrivé, il enlaça sa bien-aimée en lui déposant un baiser sur le front.

Alors, comment s'est passée ta journée ?

En écoutant la réponse, l'adolescent sentit une odeur légèrement fruitée, c'était celle d'un gâteau, un vrai, le même qu'il avait tenté de faire. Mako l'avait donc surpassé en dessert bien qu'en jetant un coup d'oeil dans la cuisine depuis l'entrée, on pouvait remarquer que la pâtisserie était légèrement plus sombre d'un côté que de l'autre.

Ah, t'as fait ce gâteau ? Je l'ai tenté l'autre jour, c'était pas fameux...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Jeu 16 Mar - 20:21



Coeur charnel
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Devant la maison 



Tristesse sans goût

Ce fut avec une joie et un amour non mesurée que la jeune fille, qui attendait impatiemment le retour de l’être aimé, put le voir arriver à l’horizon. Pour passer le temps, elle lisait entre deux regards vers le lointain un autre petit livre, sans grand intérêt à vrai dire, probablement qu’elle l’avait déjà lu… Mais c’était juste pour l’attendre, car une fois qu’il serait là, elle n’aurait pas besoin de se réfugier dans la lecture pour passer le temps. Elle était à vrai dire assez impatiente et surtout très nerveuse de le revoir, pour qu’il puisse goûter la tarte qu’elle avait faite. C’était ses débuts en cuisine, et elle espérait bien que ce ne soit pas trop catastrophique…

Et lorsqu’elle le vit, elle rangea immédiatement son livre, avant de lui faire de grands signes de bras un peu fatigués. Elle s’avança en tout cas de quelques pas alors qu’il s’approchait de plus en plus d’elle, avant de se plonger dans son étreinte, toute heureuse de le retrouver… Elle se sentait certes un peu fatiguée après cette longue journée et cette épreuve qu’avait été la cuisine, mais directement, elle trouvait son confort dans les bras de l’androgyne, comme si un simple petit balancement pourrait suffir à la bercer… Elle sentait en tout cas que le gardien de la plaine n’avait pas chaumé durant toute la journée, et ce fut en tout cas avec un grand sourire qu’elle reçu son baiser, les yeux mi-clos, avant de tourner la tête pour lui répondre :

Oui oui, elle fut calme… Peut-être même un peu trop. Ça me fait vraiment bizarre de me retrouver toute seule maintenant, mais j’ai trouvée comment m’occuper. J’ai relu quelques livres et j’ai fait des comptes pour Miho, lorsqu’elle reviendra. Je pensais faire un peu de rangement aussi, mais…


Un baillement coupa sa phrase, laissant tout de même supposer que, comme à son habitude, elle était tout de même fatiguée. C’était normal et il n’y avait rien d’inquiétant à cela, au contraire, c’était presque le signe qu’elle était en bonne santé, tant c’était courant pour elle… Mais pendant qu’elle cherchait à reprendre le fil de ses paroles, l’androgyne prit l’ascendant, en sentant l’odeur de ce qu’elle avait préparée. Ce fut donc toute timide qu’elle répondit à ça, avouant toute sa culpabilité dans cette terrible affaire :

Oui, j’ai essayée, mais… Je ne pense pas que ce soit une grande réussite. J’ai essayée de faire au mieux, mais… Je doute que ce soit vraiment bon…


En disant ça, elle plaqua l’intégralité de ses bras contre le dos de l’élu de Manshe, se serrant toujours un peu plus contre lui, si bien que malgré les vêtements que les deux portaient, ils pouvaient tous les deux sentir les formes de l’autre. Par un espace ne subsistait entre eux deux, rien du tout, pendant que la lycéenne commençait à véritablement douter de ce qu’elle avait concoctée, et même de ses capacités… Aussi intelligente qu’elle pouvait être, elle n’était même pas fichue de suivre correctement une recette…

J’ai beau tout essayer, je ne m’améliore pas à ce niveau là… Peut-être qu’il faut que je me fasse une raison, que la cuisine n’est pas pour moi, et que je ne serais pas... Une bonne épouse…


C’était presque larmoyante qu’elle disait ça, en se collant contre lui… Elle savait que son plat était raté, et cela était peut-être une goutte de trop dans ses efforts en cuisine. Elle potassait pourtant assez souvent comment faire de bon petits plats, mais jamais elle n’avait réussie… Et contrairement à l’androgyne, elle n’avait pas de plats de prédilections, comme il avait cette affinité avec les gyozas…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Jeu 16 Mar - 22:03








Coeur charnel

feat Mako Reizei

Mako avait donc passé sa journée à faire des comptes pour Miho et lire des livres comme à son habitude. Apparemment, le calme revenu ne lui convenait pas vraiment, ce qui était assez compréhensible. D'autant plus que la présence de Kakkun ne réussissait pas vraiment à la Reizei.

Elle fût interrompue par un bâillement qui tira un sourire à Natsume qui en profita pour commencer à caresser la tête de sa bien-aimée. Peut-être s'absentait-il trop longtemps. Son rôle de Gardien lui tenait beaucoup à coeur mais il le faisait par bénévolat. Il n'était pas obligé d'en faire un emploi à temps plein.

Si tu veux, je peux rester un peu plus à la maison. Ca pourra pas me faire de mal de toute façon.

La Reizei avait donc tenté de faire un gâteau et comme à quasiment chaque plat qu'elle cuisinait, elle doutait de sa réussite. Décidément, elle manquait cruellement de confiance en elle. Elle pensait être un poids, un aimant à problèmes incapable de se débrouiller sans aide. Pourtant c'était faux. Elle serait morte depuis belle lurette dans le cas contraire.

Elle avait peur de ne pas être une bonne épouse mais Natsume ne voulait pas d'une bonne épouse, il voulait Mako. Il soupira avant de se baisser pour regarder sa bien-aimée dans les yeux en lui caressant les joues.

Pourquoi tu veux être une bonne épouse ? Moi, je m'en fiche que tu cuisine bien ou que tu saches faire le ménage. T'es là ! C'est ça qui compte ! Tu sais quoi ? Je vais le goûter ce gâteau ! On va voir s'il est aussi mauvais que le mien !

Il se redressa et prit la jeune fille par la main avant de se diriger vers la cuisine. Il observa le gâteau sous tous les angles. Bien qu'il aie un aspect double-face, il avait le mérite d'avoir une forme définie comparée à celui de l'adolescent. Il changea une extrémité d'Erimaki en couteau et il coupa une part pas assez cuite avant de croquer dedans.

Non, ce n'était vraiment pas bon, on pouvait même se demander si l'objectif de base était de faire un gâteau ou une jelly mais pas de quoi vomir comme Harall l'avait fait. Natsume laissa s'échapper un petit rire avant de prendre une partie trop cuite. Celle-ci était si sèche qu'elle aspirait chaque goutte de salive sur son passage et qu'immédiatement après, elle se changeait en sable.

Là encore, l'adolescent pouffa avant de tourner son regard vers Mako avec un grand sourire avant d'éclater de rire. Ils formaient désormais le duo des mauvais pâtissiers.

Haha, c'est vrai que c'est pas fameux ! Mais franchement, le mien était dix fois pire !

Natsume ne pouvait pas être plus honnête cependant, il ne put pas s'empêcher de reprendre une part, puis une deuxième, puis une troisième. Aussi mauvais ce gâteau était-il, il lui paraissait délicieux... Pourquoi ? C'était Mako qui l'avait fait tout simplement.

Je crois que je vais le finir en fait...

Il rit à nouveau avant d'enlacer sa bien-aimée encore une fois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Ven 17 Mar - 13:56



Coeur charnel
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Devant la maison 



The cake is a lie

Il était normal après tout que le gardien de la plaine face un grand nombre de ronde. Les lieux avaient beau être sous la protection de l’androgyne, il restait malheureusement seul sur cette tâche, qui demandait beaucoup de travail. Entre les créatures dangereuses, les bandits, les personnes mal intentionnés, celles qui se disputaient, celles qui étaient perdues, les accidents et l’aide qu’il offrait aux nombreux chantiers, il faudrait qu’il soit au moins une dizaine pour pouvoir agir partout de manière efficace, et en plus pouvoir trouver un peu de repos en plus.

La plaine avait beau être adjacente à la capitale, c’était actuellement d’autres problèmes qui étaient traités en priorité. Et par problème, la guerre en faisait partie. Il y avait une véritable petite chasse aux sorcières qui s’organisait quotidiennement, traquant les patrouilles égarées au nord, les éclaireurs et bien évidement toutes les personnes qui avaient pu à un moment pactiser avec l’ennemi. Il suffisait parfois d’un seul soupçon pour que l’inquisition ne vienne frapper à la porte, et qu’un procès soit mené. Si les citoyens connaissaient au moins leurs droits, ils n’étaient pas vraiment armés pour se défendre face à ceux qui voyaient pour sainte mission que de purifier les rangs de l’armée du serpent…

Mais en tout cas, elle ne voulait pas être responsable de l’arrêt de tout ce qu’il faisait. Elle était déjà heureuse de pouvoir l’avoir pour elle, de s’endormir le soir à ses côtés, et de se réveiller le matin en sachant qu’il sera là le soir venu… Elle n’avait pas vraiment de quoi se plaindre à ce sujet là, mais elle ne refusa pas les caresses que fit l’androgyne, bougeant un peu la tête pour se lover un peu plus encore contre lui…

Pouvait-elle répondre ? Pouvait-elle lui donner une réponse à ça ? Elle ne le savait pas, et gardait simplement le silence en fermant les yeux, comme si elle allait s’endormir ainsi. Ce n’était pas plus mal au final, que de trouver le repos d’une telle manière, mais il y avait encore tant à faire ce soir, elle voulait profiter de celui qui avait bravé bien des choses aujourd’hui, elle voulait encore une fois que chaque instant qu’ils puissent partager soit unique, qu’il n’y ai jamais deux jours identiques, mais une suite indéfinissables d’instants propres à eux…

En tout cas, le sujet cuisine avec tout de même bien attristé la jeune fille, et restait sensible. D’autant plus que même s’il voulait aller de l’avant, plein d’entrain, en précisant que l’important que la Reizei soit là, il ne comprenait pas tout. En effet, la lycéenne essayait de se surpasser pour le combler au maximum, de se donner corps et âme pour lui. Elle n’essayait pas de changer ou de disparaître, ce qu’elle voulait faire, c’était des efforts afin de le choyer, mais il fallait voir que les résultats n’étaient pas là, ce qui avait de quoi être tout de même bien décourageant.

Mais néanmoins il prit par la main la jeune fille qu’il avait regardé dans les yeux pour se diriger dans la cuisine, afin de juger le gateau. D’abord du regard, où l’on pouvait voir très clairement l’inégalité de la patisserie, puis au goût, où sa seule réaction fut de rire après chaque petit morceau, ce qui laissait vraisemblablement confuse la lycéenne, qui ne savait pas vraiment comment l’interpréter. Au moins n’avait-il pas tout recraché immédiatement, c’était surement ça l’essentiel, non ?

Et le verdict se fit entendre. Bien évidement que le gâteau n’était pas bon, cela avait été vu à des kilomètres. L’on ne pouvait en tout cas pas douter de la sincérité avec laquelle l’androgyne avait exprimé son avis sur la question, mais il n’avait pas été des plus subtils… Et quand bien même qu’en comparaison de ce qu’il avait essayé, c’était uen œuvre d’art qu’il avait entre les mains, cela restait dans tous les cas d’un point de vue totalement subjectif un échec en cuisine, ce qui fit soupirer la jeune fille… Mais alors, pourquoi continuait-il à s’infliger un tel mal ? Le goût n’était pas là, ni comme la vue ou l’odeur. Rien n’avait été réussi dans cette patisserie, mais pourtant, il se forçait, ce qu’elle ne comprenait pas vraiment :

Ne te force pas, Natsume. S’il n’est pas bon, ne te rend pas malade pour ça…


Mais pourtant il continuait, avant d’en rire. Manger un véritable parpaing avait des propriétés hilarantes ? C’était en tout cas ce que montrait le sujet de test nommé Natsume, qui se leva pour enlacer une nouvelle fois la Reizei, toujours confuse, qui restait vraiment perplexe face à ce que faisait l’élu de Manshe. Finalement elle haussa les épaules en soufflant, surement qu’elle se prenait la tête pour trop de choses, pour essayer d’être là pour lui, à chaque fois, avec des résultats toujours en demi-teinte. Pour une personne si spéciale que la Reizei, c’était très étrange d’être cantonnée à de tels résultats… Et assez frustrant, elle devait l’avouer…

J’essayerai de faire mieux, les prochaines fois…



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Sam 18 Mar - 0:39








Coeur charnel

feat Mako Reizei

Oui, cela pouvait sembler absurde de continuer à manger quelque chose qui n'était objectivement pas bon. Si Natsume avait pu s'en empêcher, il l'aurait fait mais ce gâteau avait bon goût dans sa bouche totalement subjective et amoureuse de Mako. Il ne fût d'ailleurs pas étonnant que cette dernière demande à l'adolescent d'arrêter de manger sa pâtisserie.

J'ai l'air de me forcer ? Je me force pas...

Répondit-il la bouche encore pleine. Il avait déjà mangé un bon quart du gâteau en plus. Dans tous les cas, ça n'allait certainement pas le rendre malade mais cela l'avait rempli et il y avait fort à parier qu'il n'aurait même plus faim pour le dîner.

En fin de compte, il avait pu bien rire mais ce n'était pas moqueur, c'était complice et presque attendri. Il était heureux que la Reizei s'y soit essayée même si cela avait fini en échec.

Il n'empêchait que l'on pouvait légitimement se demander pourquoi les deux adolescents avaient choisi cette même recette dans l'un des dix livres de cuisine se trouvant dans la maison. Il n'étaient déjà pas très forts en desserts alors pourquoi s'attaquer à une recette aussi compliquée ?

Sa bien-aimée dans les bras, Natsume était heureux. Heureux qu'elle aie tenté de lui faire plaisir et dans un sens, qu'elle aie réussi. Elle finit par dire qu'elle tenterait de s'améliorer. L'adolescent préférait entendre Mako dire ça que de dire qu'elle n'allait jamais y arriver.
Il se baissa à nouveau face au visage de la jeune fille, un grand sourire dessiné sur le visage.

Héhé, c'est comme ça qu'il faut penser ! C'est pas en se rabaissant qu'on s'améliore !

Il en profita pour regarder le visage de celle qu'il aimait, ces yeux noisettes, ces traits fins, cette petite bouche. Son visage s'adoucit, regardant Mako silencieusement, les yeux grands ouverts, laissant paraître une lueur attendrie.

Il rapprocha finalement son visage de la Reizei avant de l'embrasser, la serrant contre lui à nouveau...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Sam 18 Mar - 18:05



Coeur charnel
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Dans les bras de Natsume



Un caprice

Comment une jeune fille aussi fragile et aussi renfermée avait-elle put finir avec quelqu’un d’aussi sociable, d’aussi présent et d’aussi généreux que celui qui était dans la pièce, en train de se goinfrer d’une œuvre culinaire si douteuse que le simple fait de nommer ceci gâteau pourrait être soumis à bien des débats ? Personne ne pouvait le savoir, le cœur avait ses raisons, tant d’aléa qu’il était tout simplement impossible de dire à l’avance qui pourrait être promis avec qui. Après tout, bien des choses différenciaient les deux adolescents, tant de chose, mais pourtant, l’un contre l’autre, ils donnaient l’illusion de n’être qu’un…

Après avoir copieusement mangé en tout cas, après s’être ressourcé de cette éreintante journée de travail avec un pâtisserie qui aurait put être bien meilleure, l’androgyne s’était levé pour aller enlacer une nouvelle fois la lycéenne, qui restait toujours un peu statique, mais qui sursauta légèrement lorsqu’il approcha ses lèvres des siennes. Décidément, même après des mois de vie commune et d’amour, cela lui faisait toujours autant d’effet que la première fois, laissant son corps dans un nuage de frissons qui tourbillonnait, réchauffant et refroidissant à chaque moment toutes les parcelles de son corps.

Pouvait-elle dire quelque chose ? Non, mais de ses mains, elle saisit le haut du dos du garçon, pour se coller une nouvelle fois contre lui, pendant qu’inconsciemment l’une de ses jambes vint à se lever un peu, et à venir juste à coté de celle de son amant. Il était probable qu’elle l’ignorait, mais c’était une certaine forme d’excitation naissait en elle, une forme toujours pure d’amour qui restait depuis bien longtemps enfouie. Elle avait toujours l’objectif d’en faire plus pour lui, de s’améliorer, de dépasser à chaque fois un peu plus le cadre qu’ils avaient construits, en initiant des choses pour qu’ils soient encore plus proches et toujours plus unis…

Et à vrai dire, pendant qu’elle embrassait l’androgyne, elle se sentait presque poussée des ailes, obtenant une étrange poussée d’adrénaline pendant que leurs lèvres s’appuyaient l’une contre l’autre, et ce jusqu’à ce que la baiser se termine, et qu’elle ne soit légèrement confuse, les joues bien évidement teintées écarlates, comme elle avait l’habitude dans ce genre d’expression de l’affection qu’ils pouvaient avoir l’un envers l’autre, et qu’elle ne perde un peu l’équilibre, rincée de ses forces après ceci… Etrangement enivrant n’est-ce pas ? En tout cas, rien de grave à l’horizon, puisqu’elle était dans l’étreinte que lui offrait Natsume, et ce fut après un long souffle et un sourire heureux qu’elle dit, à voix basse :

Je vais aller m’allonger un peu...


En effet, elle avait un peu besoin de reprendre ses sens alors que son corps semblait se perdre un peu plus lorsqu’elle était contre lui. Cette force qui faisait battre son corps, qui lui permettait de serrer on ne peut plus fort le garçon contre elle, qui lui faisait ouvrir les yeux, qui la faisait sourire…  C’était un peu étrange à vrai dire, un petit peu, mais pas forcément une sensation des plus désagréables pour tout dire. Néanmoins, avec la perte d’équilibre qu’elle venait de subir, la distance entre la cuisine et la chambre semblait être immensément trop grande… De quoi vaincre des titans et faire pâlir des géants ! Mais pourtant… La solution était juste à coté d’elle…

Tu pourrais me porter jusqu’au lit ?


Elle dit ça en même temps qu’un sourire. Peut-être que cela ressemblait à un caprice, même si elle avait de bonnes raisons de le demander… Mais ce qui en aurait put en être un aurait été d’obliger le garçon à rester avec elle… Enfin, vu l’étreinte qu’elle conservait sur lui… L’on pouvait véritablement se poser la question…

Et puis, ce caprice… Etait-il si mauvais ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Sam 18 Mar - 22:14








Coeur charnel

feat Mako Reizei

Quand Natsume embrassait Mako, il oubliait tout. C'était comme si tout disparaissait le temps d'un baiser. Il se sentait flotter, voler de plus en plus haut puis violemment redescendre comme dans une montagne russe tandis que ses sens s'entremêlaient, qu'il ne parvenait plus à distinguer froid et chaud, qui se sentait si proche de celle qu'il aimait qu'il avait l'impression de fusionner avec elle.

L'adolescent avait manqué beaucoup de choses, énormément de choses depuis sa naissance mais rencontrer la Reizei était sûrement la plus importante d'entre elles. Il ne se voyait plus vivre sans la jeune fille, il préférait mourir que de la perdre elle ou les sentiments qu'il nourrissait pour elle.

Il en allait jusqu'à se demander si leur proximité du moment n'était pas maximale, s'il n'y avait plus de pas à franchir pour que les deux amoureux s'appartiennent totalement l'un à l'autre. Pourtant, si Natsume ne trouvait pas de réponse, c'était grâce à sa candeur et son insouciance qui l'empêchaient de se rendre totalement compte de l'état dans lequel il était avec Mako.

Pourtant son coeur battait déjà si vite, son corps était déjà si chaud, son esprit était déjà si loin de la réalité. Comment pouvait-il penser ne serait-ce qu'une seconde qu'il y avait une autre étape à passer, un acte ultime qu'il était incapable de concevoir de son regard enfantin de ce qu'était l'amour ?

De toute façon, on on pouvait légitimement se demander si le corps des deux adolescents pouvait en supporter d'avantage...

Pour ce qui était du baiser, il fallait croire que non vu qu'au final, leurs lèvres s'éloignèrent les unes des autres. Natsume avait la tête qui tournait, son souffle était chaud, lourd, irrégulier et ses joues étaient rouges écarlates.

Mako était plus ou moins dans le même état. Cependant, si Natsume tenait encore sur ses jambes, la jeune fille n'était debout que parce qu'elle était dans l'étreinte de l'adolescent. Ainsi, elle annonça qu'elle devait aller s'allonger et, chose bien plus rare, elle demanda à l'androgyne de la porter jusqu'au lit.

Toujours ivre de ce qui venait de se produire, ce dernier mit du temps à réaliser ce que la Reizei venait de dire. Ainsi, il se mit à balbutier comme il ne l'avait plus fait depuis bien longtemps pour répondre :

Ah euh- je-attends- quoi ? Euh oui oui ! Je v-vais te porter...

Finit-il par formuler avant de secouer la tête. Il devait lui aussi avoir besoin de s'allonger. Une fois qu'il eut fini de se remettre, il prit Mako dans ses bras comme un héros portant sa princesse. Un héros ivre de bonheur. Il la ramena donc dans la chambre avant de l'allonger. Il la rejoignit bien entendu, la reprenant dans ses bras.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Dim 19 Mar - 11:51



Coeur charnel
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Contre Natsume



Le prélude

Musique

Finalement, elle n’eut pas besoin d’insister pour se faire amener jusqu’au lit où elle voulait s’allonger. Tout caprice que cela était, l’androgyne, tel le preux chevalier fort et bon qu’il était avec sa petite princesse, le fit sans contester, juste au début en ne comprenant pas, se mettant à parler de manière hésitante comme il avait put le faire tant de fois aux débuts de cette relation qui continuait chaque jour à devenir de plus en plus forte. Y aurait-il une limite un jour ? Rien n’est moins sûr…

Et une fois allongée, posée sur l’immensité du lit, comme perdue au milieu d’une mer glaciale, la jeune fille se sentit une nouvelle fois toute petite, sentant qu’elle avait l’impression de chuter indéfiniement, sans pour autant que son corps ne bouge d’un seul petit centimètre. Ses sens étaient tous engourdis, comme si elle avait été puissamment droguée. Sa tête tournait, son corps semblait se retourner intérieurement, et ses yeux avaient presque du mal à différencier les couleurs de la lumière, puisqu’ils étaient focalisés sur une seule chose : l’élu à coté d’elle.

En effet, elle n’avait pas eu besoin de lui demander de rester, ni un jour, ni toujours, il était là, maintenant, face à elle… Contre elle… Elle sentait la chaleur de son corps, le contact de ses bras contre son dos, contre elle… La fièvre qui s’emparait de la lycéenne ne semblait ne jamais vouloir retomber, ne jamais vouloir redescendre. C’était à la fois une étrange euphorie et une douce maladie qui prenait peu à peu la Reizei, qui lui avait fait quitter l’hégémonie de la terre, pour qu’elle s’envole vers les cieux et les étoiles.

Elle était toujours contre lui, sentant son cœur battre au sein même de la poitrine de l’autre. Tout allait en accords et en résonnances dans cet orchestre des plus étranges, mais surement des plus amoureux. Deux solistes qui le formaient, qui se répondaient dans une parfaite harmonie… Aucune fausse note, aucun faux accord, les deux composaient ainsi la mélopée qui était la vie qu’ils avaient choisit…

Et une nouvelle fois, leurs lèvres se rencontrèrent, s’effleurèrent avec passion. Elle ressentait chaque détail des lèvres parfaites de ce garçon qui était contre elle… Peut-être qu’elle était une mauvaise cuisinière, une risible pâtissière, une catastrophique épouse, mais en matière d’amour pour l’élu de Manshe, elle se classait sans l’ombre d’un doute possible N°1 !

Puis, elle quitta légèrement son étreinte, pour se poser sur le dos, en étant toujours collée contre lui… Elle ne savait pas vraiment si ce qu’elle faisait et ce qu’elle comptait faire avait véritablement du sens, ou même si c’était le meilleur moment ou non… Mais y aurait-il un jour un moment mieux que les autres pour aimer ? N’étais-ce pas au quotidien que cela devait se faire, à chaque instant, à chaque seconde ?

D’une manière douce et hésitante, elle prit de ses doigts fins la main du garçon, qu’elle déplaça lentement, sans même quitter d’un seul instant son regard. Tout pouvait se lire dans ses yeux, autant l’amour que l’appréhension, tant le courage d’avancer que la peur de le faire. C’était en terrain inconnu qu’elle avançait lentement, sans savoir s’il y avait des manières ou des méthodes pour ce genre de choses. C’était avec son cœur qu’elle s’éclairait, si bien qu’elle pourrait presque fermer les yeux, et laisser toutes les émotions qui étaient en elle exploser sous la forme de quelques larmes.

Et après quelques secondes où la main de Natsume glissa lentement sur les vêtements de Mako, elle immobilisa cette main au niveau de son cœur, pour qu’il puisse ressentir chaque battement à l’aide de sa paume. C’était ici que s’était créés tous les sentiments qu’elle pouvait avoir pour lui, toute cette énergie presque magique qui faisait que les deux étaient ainsi maintenant… La bulle dans laquelle ils se trouvaient semblait être encore plus confinée, encore plus intime, alors que pourtant personne n’était là à l’extérieur, à des kilomètres.

Néanmoins, elle continua ensuite, déplaçant juste un peu cette main étrangère, pour l’amener à un endroit encore pur et chaste… Elle venait de la glisser vers sa poitrine, vers l’une des choses qui faisait qu’elle était pleinement une femme. Les seins de la jeune fille n’avaient beau ne pas être des plus volumineux, bien au contraire, ils restaient tout de même incroyablement sensible, et ce malgré les couches de vêtements qu’elle portait encore. Et le seul mot qu’elle put prononcer fut très simple :

Natsume...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Lun 20 Mar - 0:55








Coeur charnel

feat Mako Reizei

Être allongé dans un lit avec sa bien-aimée... Cette sensation n'était pas sans rappeler la nuit sur le bateau durant laquelle Mako et Natsume s'étaient confessés l'un à l'autre. Comme cette nuit-là, l'adolescent avait l'impression d'être sur un nuage, dans une bulle de bonheur dont il ne voulait absolument pas sortir.

Cette sensation ne fût que renforcée lorsque la Reizei lui offrit un nouveau baiser. Les frissons qui le parcoururent à cet instant étaient indescriptibles. Chauds et froids à la fois, il avait l'impression de ne pas toucher les lèvres de la jeune fille mais qu'elles fusionnaient dans un déluge de caresses.

Son coeur battait si fort, sa peau était si sensible, il se sentait si chaud, il ne pouvait pas se résoudre à quitter la douceur de la bouche de Mako. Et pourtant, cela arriva, laissant un Natsume transi d'amour, l'esprit perdu dans un univers hors du réel qui était sa flamme pour sa bien-aimée.

Ils se regardaient les yeux dans les yeux, l'adolescent ne pouvait pas détourner le regard tant il voulait continuer de voir le visage, la profondeur de ce reflet de l'âme qu'étaient les yeux de la Reizei.

C'est durant ce laps de temps semblant durer un infiniement qu'une petite main hésitante vint prendre celle de Natsume. Doucement, elle fût amenée sur la poitrine de Mako.

Sous sa paume, l'adolescent pouvait sentir un petit coeur battant comme s'il allait exploser, comme si la moindre pression pouvait le faire éclater en mille morceaux. Cette sensation se diffusait dans tout son bras, dans tous son corps, se mêlant aux battements dans sa poitrine et formant un duo musical parfaitement synchronisé.

Pourtant, il semblait que ce n'était pas assez pour le garçon à l'écharpe, comme si sa main n'était pas assez proche, comme si les vêtements étaient une barrière superflue. Ce lien qui unissait les deux amoureux fût encore une fois déplacé. Quelques centimètres plus loin, sur une zone moins battante mais plus élevée.

Une zone que Natsume savait tabou pour la gente féminine mais il voulait tout de même sentir la peau si douce de Mako sous ses doigts. Et quand cette dernière prononça son nom, il ne put que répondre :

Mako...

Avant de finalement sauter le pas. Sa main descendit de la poitrine de la Reizei avant de passer enfin sous son haut. Enfin, cette peau, comparable à de la soie se trouvait sous la paume de Natsume. Il remonta à nouveau vers le torse afin de sentir le coeur de la jeune fille, semblant battre encore plus fort. Sa main se trouvait sur une zone qui lui était encore inconnue, une zone bombée au-dessus de laquelle se trouvait encore un tissu.

Il décida de passer à nouveau outre, caressant la poitrine la plus belle peau, la plus belle poitrine, le plus beau sein du monde à ses yeux.

Mako... Ta peau est... si douce...

On pourrait qualifier cette phrase d’obscène mais ce compliment tenait d'un coeur transpercé par un amour incontrôlable et totalement pur...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Lun 20 Mar - 23:24

Note aux lecteurs :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Mer 22 Mar - 20:44

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Jeu 23 Mar - 20:56

Note aux lecteurs :
 



Dernière édition par Anglerfish Team le Dim 26 Mar - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Ven 24 Mar - 0:01

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Dim 26 Mar - 22:31

Note aux lecteurs :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Mer 29 Mar - 3:08

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Sam 1 Avr - 19:57

Note aux lecteurs :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Mar 4 Avr - 19:06

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Mer 5 Avr - 18:05

Note aux lecteurs :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Ven 21 Avr - 21:03

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Lun 24 Avr - 22:47

Note aux lecteurs :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Lun 24 Avr - 23:29

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Mer 26 Avr - 0:27

Note aux lecteurs :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 664
Yens : 0
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   Dim 10 Sep - 16:49

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Coeur charnel   

Revenir en haut Aller en bas
Coeur charnel
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.