Partagez | .
Scénario - Les héritiers
Invité Invité

-



MessageSujet: Scénario - Les héritiers   Dim 2 Avr - 18:36




Les héritiers


Délai de réponse : 4 jours
Lieu : Chikai

Toute personne en manque d'argent ou d'aventure n'aura pas manquer d'entendre parler dans les rues de Chikai, et milles et unes raisons peuvent bien entendus intervenir pour venir dans cette capitale. C'est en passant devant le petit fort de la garde à l'entrée qu'on vous arrête, en effet, on arrête tout le monde, pour les vérifications d'usages liées à la guerre, il y a eu quelques tentatives d'attentats récemment, et la sécurité risque d'être renforcée pendant plusieurs semaines, c'est ce qu'on vous explique en vous demandant de décliner votre identité et votre appartenance ou non aux élus. Si vous répondez positivement, on demande bien sûr à vérifier votre sceau, mais pas de soucis, vous faites bien partie de l'alliance. Quoi qu'il en soit, votre apparence atypique ou votre nationalité attire l'attention du garde à la vérification qui vous demande d'aller dans l'arrière salle du fort, on as quelque chose de réellement intéressant à vous proposer, un contrat vous dit on.

C'est en fin d'après midi (aux alentours de 17h30) qu'un commandant se pointe là où vous attendez, désormais tous rassemblés. Propre sur lui, il est sérieux et ne s’embarrasse pas de formalité, se présentant comme le commandant Sugita, chargé de la surveillance générale et des petites affaires (un des commandants les moins importants, vous l'aurez deviné).

Bien, je n'irais pas par quatre chemins, nous sommes surchargés. Le commandant Oshin, chargé des affaires criminelles d'importance, a dû partir pour une série de meurtre dans le canton voisin, mais à 14h, une affaire de meurtre nous a également été rapportée. Mon unité ne peut pas quitter ce poste en temps de crise, et toutes les autres sont occupées. Tout ce que nous vous demandons c'est d'accompagner le médecin Yanagita ici présent, jusqu'au lieu du meurtre, pour éviter qu'il ne se fasse tuer, et de trouver rapidement le meurtrier. L'affaire ne devrait pas présenter trop de difficulté, le plus souvent il s'agit d'ivrognes de comptoir ou de bagarres, nous vous proposons donc 100 yens chacun, mais si jamais cela venait à se complexifier, soyez assurés que la prime suivra. Nous ne pouvons nous permettre d'avoir des complotistes de Fuyu sur les bras, ou des anarchistes qui cherchent à renverser le gouvernement, s'il faut payer pour cela, nous paierons.

Sur ce, il vous tends des badges officiels, aux couleurs rouges et dorés, ornés d'un blason de phoenix.

Les gens verront grâce à cela que vous êtes en mission officielle, cela vous ouvrira bien des portes si jamais vous en avez besoin. Ces badges devront bien sûr être restitués à la fin de la mission.

De nouveau il vous tends quelque chose, un papier cette fois, pendant qu'un homme au fond de la salle semble chercher à dessiner vos visages.

Signez ici. Nous devons nous assurer que rien de mauvais n'arrivera si vous nous trahissez, j'espère que vous comprendrez.

Sur le papier, quelques lignes alambiquées dont le sens général est que vous vous engagez à donner votre énergie pour la garde Seikajin jusqu'à résolution de l'affaire, et que vous n'utiliserez les badges qu'à cet escient, ainsi qu'une promesse de restitution une fois le contrat remplis.

------------------------------
---------------
---------


A vous de jouer !
Rappel du délais : 4 jours


Dans un petit spoiler de fin de post je vous demanderais de noter :
-> Votre niveau actuel (celui qui prévaudra durant tout le scénario)
-> Les capacités contextuelles que vous voulez bien que les autres voient (vous pouvez m'envoyer les autres par MP, si vous ne souhaitez pas le faire, elles ne seront pas utilisables dans le scénario (ben oui je doit les connaître pour pouvoir les appliquer))
-> Des points de stats ! Vous avez le droit à autant de points de stats que le chiffre des dizaines de votre lvl multiplié par 6, ceux ci seront à répartir entre "Force", "Adresse", "Charisme" et "Intelligence" selon l'orientation de votre personnage. Ils serviront aux divers lancers de dés du scénario, sans pour autant que vous ayez à montrer vos véritables statistiques ! Il est très probable ainsi que la progression soit plus difficile pour les bas lvl, sachez cependant que j'essayerais de ne pas rendre les échecs trop punitifs !

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).


Dernière édition par PNJ Aki le Mar 4 Avr - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 792
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Lun 3 Avr - 12:48


LES HÉRITIERS (scénario)

feat.Jason , Sakura & Gally



Chikaï. Capitale de la nation du Phénix. Pour l’élu du serpent, parcourir ses rues était une première. Depuis un an qu’il était arrivé en Kosaten, il n’avait jamais ou presque franchi les frontières de Seika pour en visiter le pays. Il avait ainsi décidé de changer cela, et il avait choisi comme destination le joyau du sud. La température n’avait rien à voir avec les territoires neutres ou Minshu, et Rock avait un peu trop chaud dans son armure en cuir. Mais il n’était pas surpris. Il avait entendu des tas d’histoires sur Seika et savait à quoi s’attendre. Il finirait par s’habituer. Impossible d’enlever son armure. Ou plutôt, il ne le voulait pas. Et il était têtu, le bougre…

Il fut intercepté par des soldats en entrant en ville, mais ne s’en formalisa pas. Il se plia volontiers au contrôle de son identité, conscient que les tensions liées au démarrage prochain de la guerre ne faisaient que grimper. Une fois son identité vérifiée, Rock fut cependant retenu : on avait apparemment un boulot pour lui. Pourquoi pas ? Après tout, cela ne l’empêcherait pas de visiter au passage la capitale, alors autant joindre l’utile à l’agréable.

Il suivit un garde qui le mena dans une arrière salle où il patienta en inspectant pour passer le temps les armures et armes décoratives disposées dans la pièce. Une bannière à l’effigie du Phénix était également accrochée à l’un des murs, ce qui fit sourire le nippon. Comme toujours, la présence du dieu totem de chaque nation était omniprésente, peu importe la nation en question. Finalement, au bout d’une longue attente,  un commandant se pointa pour leur présenter l’offre. Adosssé à un mur, bras croisés devant son torse, comme souvent, l’assassin écouta attentivement la proposition qui lui semblait tout à fait honnête. Il était habitué à bosser sur des enquêtes post meurtres depuis qu’il travaillait pour Makimura, l’un des commandants de la garde de Kansei. Et à dire vrai, les enquêtes l’intéressaient. Il relut attentivement le papier afin d’être sûr que tout était en règle, et signa finalement avant d’attacher le badge à son médaillon de pourfendeur.

A priori, l’affaire semblait relativement simple à traiter. Mais l’expérience avait appris à l’épéiste à se méfier des apparences. Il se redressa après avoir signé et observa attentivement le médecin nommé Yanagita, l’homme qu’ils devaient accompagner. Un civil, apparemment. Mais il leur serait utile pour autopsier le corps si nécessaire…


Lvl et Stats:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Lun 3 Avr - 22:29



- Contrôle d'identité -

Il y a déjà de longs mois, j'étais allé dans la boutique de Tanith pour me réapprovisionner en matériel médical. J'accueillais toujours des personnes chez moi, ou plutôt chez Yashima, pour leur apporter des soins habituels et quotidiens et répandre un peu de sérénité au sein de cette capitale rongée par la peur. ça ne se voyait pas forcément, mais quand on vivait depuis des années ici, on sentait très bien cette tension invisible qui s'était créée ces derniers temps. Quoi de plus normal après l'effrayant révélation de Karui. Il avait officiellement annoncé une guerre que l'on savait d'avance sanglante. Il nous demandait à tous de se préparer inconsciemment à perdre des proches. C'était horrible dis comme ça, mais il ne fallait pas se leurrer. Même avec toutes mon ardeur de combattante et de celles de tous les élus présents, on allait pas pouvoir sauver tout le monde.

Ce sentiment de frustration me revenait à chaque fois qu'une personne âgée ou qu'un individu dans un état moyen se présentait à moi. Je ne pouvais m'empêcher de ressentir de la pitié pour ces êtres qui n'allaient probablement pas traverser la guerre sans s'y arrêter... pour l'éternité. Je n'en laissais rien paraître lors de mes consultations, mais le petit nœud a l'estomac était bien là. C'est pourquoi en ce jour où je prenais une pause, j'avais décidé de me promener dans les ruelles animées pour me changer les idées. J'avais promis à Yashima et sa famille de rester dans les environs, car avec les récents attentats, ils n'étaient pas du tout rassurées, et je leur avais garanti leur sécurité en échange de leur hospitalité. En vrai, il ne m'avait rien demandé, je m'étais moi-même imposée cette condition car je me sentais redevable. Et puis, ça ne me déranheais pas du tout, j'aimais cette famille.

Arrivée aux portes de la ville, j'eus l'idée de me promener dans la nature alentour, mais je fus arrêtée par un garde.

Excusez-moi, déclinez-vous s'il-vous plaît.  


Pardon ? Vous ne me reconnaissez pas ?

Si bien sûr, mais malheureusement je ne dois pas faire d'exception. Et vous savez, avec les techniques d'élus qu'on voit ces temps il ne serait pas impossible qu'on ait pris votre apparence.


J'haussai les épaules.

Ce n'est pas faux. Je suis Sakura Haruno, de Chikaï. Voilà mon sceau.

Je me tournai pour qu'il puisse voir la marque sur mon épaule. Il l'examina quelque secondes pour vérifier si ce n'était pas une copie, puis il hocha la tête.

C'est en ordre, mais puisque vous êtes là, on aurait une petite mission à vous confier, vous avez le temps ?

C'est que... j'ai promis à des connaissances de rester dans le coin...

Ne vous inquiétez pas vous ne devrez pas voyager, du moins pas à ma connaissance.

Je soupirai. Pas de pause aujourd'hui, même pour les élus.

Très bien, je vous écoute.

Veuillez juste vous rendre là-bas, tout vous sera expliqué.

Je suivis ses indications, et arrivai dans une salle ou attendait déjà un élu que je ne m'attendais pas à revoir de sitôt: Jason. Je lui souris, en repensant à la mission à Kupuo et à notre rencontre à Shiryoku, ce qui dessina un sourire amical à son encontre.

Bonjour, Jason.

Puis je m'assis. Bientôt, les information tombèrent, et je réalisai qu'il s'agissait d'une simple mission d'escorte comme j'avais l'habitude de faire depuis toujours. Rien de très dangereux en somme en perspective.

Je pris naturellement le badge et l'accrochai à la ceinture qui tenait également ma sacoche ninja. Puis je signai le papier sans vraiment le lire. Je n'avais nullement l'intention de trahir Seika, je n'en avais aucune raison. Je m'étais alors engagée dans une nouvelle mission.


infos :
 




MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Mer 5 Avr - 18:39

- Deux HL et leur sidekick rigolo... -

- Alors Chikai... c’est ça...
Après avoir quitté le campement au milieu du désert, Taki et moi-même avions mis trois jours à quitter cette grande étendue de sable. Nous avions finalement rejoint la route vers la capitale de la nation du feu. Pour se protéger du soleil et de la chaleur, mon disciple portait une longue cape bleue et un foulard de la même couleur qui lui recouvrait presque tout le visage, ne laissant sortir que les yeux. Malgré tout cet attirail, des gouttes de sueur perlaient abondement sur le front, les tempes et les pommettes du jeune homme, faisant au passage luire sa peau quand elle entrait en contact avec les rayons du soleil. En même temps, il n’était pas habitué au climat chaud de Seika, lui qui avait grandi et vécu dans la région tempérée du nord-est des territoires neutres. Le rythme de marche de Taki m’avait contraint de revoir mes estimations concernant la durée de notre voyage et, finalement, il nous fallut plus d’une semaine pour enfin apercevoir les murs de l’immense cité. Devant le grand porche par lequel entrait et sortait un flux incessant de gens et de charrettes marchandes, mon disciple était tout simplement fasciné par tout ce qu’il voyait. Il devait s’attendre à une ville de l’ampleur de Shiryoku – et il n’avait pas forcément tort, mais, d’une manière qui m’échappait, la ville avait son truc à elle qui avait explosé les attentes du jeune homme.

Quand il eut fini ses contemplations de l’allure extérieure, nous nous décidâmes à rentrer. Cependant, comme on pouvait facilement le deviner, des contrôles d’identité avaient été mis en place afin de s’assurer qu’aucune personne dangereuse n’allait causer de problème aux habitants de Chikai. Si, dans mon cas, il me suffit de montrer mon sceau au garde pour qu’il me laisse entrer, la situation était toute autre pour mon disciple. Je dus faire des pieds et mains pour convaincre les gardes qu’il était mon disciple et qu’il ne représentait aucune menace à la nation. A force de persuasion, ils lâchèrent l’affaire. Néanmoins, ils me parlèrent d’un boulot qu’ils réservaient aux élus. Maintenant que j’avais la charge de Taki, je ne pouvais plus vraiment dire non à de l’argent facile, donc j’envoyais mon disciple trouver une auberge et attendre mon retour pendant que je partais à l’aventure.

À l’endroit où on m’avait dit de me rendre se trouvait déjà deux autres personnes, un grand épéiste aux longs cheveux brun et au regard très sérieux et une... femme aux cheveux roses. Je ne juge pas. Je pense simplement que c’est étrange. On nous expliqua donc rapidement la situation. Pour résumé, les gardes n’avaient pas le temps de s’occuper d’une petite affaire et dépêchaient donc des larb... des élus pour faire le boulot à la place. Rien d’étonnant donc. La récompense était d’une centaine de yens, une belle somme en somme. Enfin, on nous confia un badge qui prouvait notre affiliation à Seika. Je le rangeai donc dans ma poche, préférant le ressortir au moment le plus opportun. Une fois l’explication faites, je signai le papier qui attestait que nous n’allions pas trahir Seika puis m’adressai à ceux qui allaient être mes collègues dans cette affaire :
- Yosh. Vu qu’on va bosser ensemble, il est p’t’être bon que je me présente. Je suis Gally, élu de Seika. Enchanté.

En observant un peu plus attentivement le bretteur et la femme, leur expérience me frappa. Cela devait faire plusieurs mois voire année qu’ils étaient arrivés à Kosaten et leur puissance surpassait largement la mienne. Pour être franche, j’avais un peu peur de faire tache dans le groupe et mes pensées s’exprimèrent d’elles-mêmes :
- Eh ben, vu le gouffre qu’il y a entre moi et vous, j’espère que j’vais réussir à me rendre utile.

Stats du sidekick rigolo:
 
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Jeu 6 Avr - 1:17




Les héritiers


Délai de réponse : 4 jours
Lieu : Chikai

Le trio réunis, il n'était plus temps de palabrer, le cadavre n'était plus chaud depuis longtemps, et il fallait se dépêcher de le rejoindre. Le médecin connaissant le lieu indiqua d'un signe de tête la sortie aux élus qui devaient l'accompagner, d'ailleurs, on pouvait se demander si sa voix serait audible au travers du masque en forme de bec de corbeau qu'il portait. Le lieu du meurtre était situé au nord de la ville, et il vous l'indiqua sur une carte une fois dehors, carte qu'il vous confia. Finalement, il parla bien pour vous donner quelques informations, de sa voix étouffée à travers le masque.

Je sais pas trop si on vous as dit ce qu'ils savent déjà. Le type qui a été tué, c'est un tailleur, il a été retrouvé dans son arrière boutique, et c'est son employée, il me semble qu'elle s'appelait ... Mizuki Muro je crois. Bref, elle nous as dit qu'il était mort quand il était encore 14 heures, donc moi je risque pas de trouver grand chose au final.

Arrivés devant l'échoppe du tailleur, tout semble calme. Quelques nouveaux gardes ont tout de même été envoyés pour garder le vide dans les rues, ce qui est bien pratique. La boutique elle même ne montre aucune trace de lutte, à aucun endroits. Quant au médecin, il regarde le corps et hausse les épaules.

Franchement, je vois rien de bien spécial. Je suis pas là pour enquêter, moi, juste pour aller faire mon rapport au quartier général. Pour le reste, je peux pas trop vous aider. Le type est bien mort, voilà tout ce que je peux dire.
------------------------------
---------------
---------
Jason -> ton médaillon vibre très (mais alors là très très très) légèrement.

Le médecin :
Spoiler:
 

La carte (qui représente pas Chikai, parce que j'ai pas de carte de Chikai, crédiou)
Spoiler:
 

ET PIS C'EST LA QUE CA DEVIENS MARRANT !

ENQUETE SUR LE LIEU DU CRIME
Vous pouvez tous me lancer un dé ici : http://rp-manga.forum-canada.com/t3651-lancers-de-des-pour-les-scenarios-en-tout-genre qui jouera sur votre intelligence !

Si vous faites moins de cinq de plus que votre capacité (par exemple Gally doit faire moins de 5), votre personnage observera comme un fait notable le fait que la victime n'as plus d'yeux.

Si vous faites moins de trois de plus que votre capacité, votre personnage observera comme un fait notable le fait que la victime a été tuée avec une dague effilée.

Si vous faites moins de votre capacité (là Gally est hors concours), votre personnage observera comme un fait notable le fait que la victime possède dans la paume de sa main (qu'elle gardait fermée) un symbole inconnu. (symbole à me demander par Skype ou MP)

Si vous faites moins de votre capacité -10 (oula), votre personnage observera comme un fait notable que la victime ne possède plus de foie.

Dans le cas contraire, votre personnage ne le remarquera pas, ou ne trouvera pas ça notable :hee: (oui oui, même pour les yeux).

TEMOINS A INTERROGER

Chacun de vous ne pourra interroger qu'un témoin dans son post (faut répartir les tâches les loustics) :
-> Yukio Ukamoto, le joailler voisin
-> Mizuko Muro, l'employée de la victime
-> Un passant qui semble traîner dans le coin

A vous de jouer !
Rappel du délais : 4 jours

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 792
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Jeu 6 Avr - 13:37


LES HÉRITIERS (scénario)

feat.Jason , Sakura & Gally



Alors qu’il attendait tranquillement, le Nippon vit une vieille connaissance entrer dans la pièce : la jeune Haruno ! Il lui sourit, avant de lui répondre d’une voix amicale :
- Je ne m’attendais pas à te croiser aujourd’hui ! Mais j’aurais dû y penser. C’est ta ville, après tout. Content de te voir, en tout cas !
Peu de temps après entra une autre élue à l’enthousiasme un peu trop débordant pour le caractère de Rock. Elle se présenta poliment. Le pourfendeur hocha la tête pour lui dire bonjour, sans toutefois se lever, mais lui répondit d’un ton neutre :
- Tu peux m’appeler Rock.
L’assassin ne comprit pas comment cette jeune femme pouvait déterminer la différence de puissance entre eux, mais une chose était sûre : son médaillon lui indiqua qu’elle était effectivement faible. Aucune importance, cependant, puisque l’affaire semblait sans risques.

Après de brève explications, le médecin (possédant toute la panoplie du parfait découpeur de cadavres) prit les choses en main et déploya une carte pour leur montrer le quartier concerné. Jason hocha de la tête, avant de répliquer :
- Très bien, allons-y ! On aura peut être réglé ça vite si on s’y colle rapidement.
Le quatuor se dirigea donc sur le lieu du meurtre, et l’épéiste franchit rapidement le cordon de sécurité mis en place par la garde grâce à sa broche de Seika fournie plus tôt. Dès qu’il entra dans la boutique et posa les yeux sur le cadavre, son instinct lui murmura que l’affaire serait probablement plus compliquée que prévu. De toute évidence, elle nécessiterait un examen approfondi. Si c’était une affaire classique, son bijou n’aurait pas vibré. Et comme pour sceller son avis sur la question, son médaillon se mit à trembler très légèrement, indiquant qu’un phénomène impliquant du paranormal ou/et de la magie s’était produit ici.

Tournant autour du corps sans le toucher, le jeune Rokuro attendit que le médecin les accompagnant fasse son boulot. Mais celui-ci était visiblement un fumiste de première catégorie, et chercha immédiatement à se débiner. Seulement voilà, il ne connaissait pas le bretteur.
- Non mais tu rigoles ?! Répliqua-t-il pour stopper l’homme avant qu’il ne quitte la pièce. Je veux une autopsie complète du corps, et je veux voir ton rapport avant que tu le remettes à tes supérieurs ! Si tu as cru que tu allais pouvoir expédier la chose et aller boire un coup à ta taverne préférée, tu es mal tombé, mon grand. Fais ton boulot, avant que je ne t’y force… Sinon c’est toi qui vas manger un rapport particulièrement salé de ma part, et tes supérieurs auront une lecture des plus instructives à se mettre sous la dent ! lâcha-t-il d’une voix autoritaire qui indiquait clairement qu’il ne valait mieux pas lui désobéir.

C’est alors qu’il nota un indice étrange : la victime avait le poing fermé, et quelque chose en dépassait légèrement. Il s’accroupit pour voir la chose de plus près et ouvrit le poing : une sorte de symbole y était gravé. Peut-être une rune ?
- Sakura, tu peux regarder ça de plus près, s’il te plaît ? Une fois qu’on aura terminé l’examen du corps ici, il faudra veiller à ce que notre Doc se charge de transporter le corps à la morgue et commence l’autopsie. Je veux savoir de quoi il est mort, et si rien d’autre que ses yeux ne manquent. Ah, et il faut aussi vérifier qu’il est bien mort aux alentours de 14h ! De mon côté, je vais interroger Mizuki. Elle aura peut-être quelque chose d’intéressant à nous apprendre…

Là-dessus, l’assassin sortit au grand air, et se dirigea vers une femme assise dans un coin, un peu recroquevillée sur elle-même, un café à la main.
- Mizuki Muro ? Demanda-t-il pour toute introduction en s’approchant doucement d’elle. Je m’appelle Rock. C’est moi qui suis chargé de l’enquête de votre patron.
Il s’assit près d’elle, avant de poursuivre :
- Vous pouvez me raconter ce qui s’est passé ?

Lvl et Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Ven 7 Avr - 8:23



   
- Premières informations -

   Après avoir signé l'engagement envers Seika, je me préparai déjà mentalement aux événements à venir. Analyser le corps d'un mort à l'aide d'un médecin de la capitale, voilà qui était allègrement dans mes cordes. Je me demandai d'ailleurs pourquoi ils avaient fait appel à tant de personne pour une si petite enquête. Pas que je ne dénigre le travail de mes coéquipiers, dont une m'était d'ailleurs inconnu, mais j'estimais disproportionnée la quantité d'élu sollicitée pour ce travail. Est-ce que je sous-estimais l'investigation ? Peut-être, quoiqu'il en soit, j'allais comme toujours faire de mon mieux et mettre l'enseignement de Maître Tsunade au service de ma nouvelle nation.

Je me tournai légèrement quand une jeune fille s'adressa à Jason et à moi. Elle semblait plutôt jeune, et d'après ses dires, elle faisait partie du voyage. Je ne l'avais jamais vu auparavant, et je fus étonnée une fraction de seconde de l'entendre prononcer le nom de la nation du Phénix. Mais je me repris bien vite en en déduisant qu'elle devait être arrivée il y a peu, ce qui voulait dire que même après mes cinq années de vie ici-bas, les deux continuaient de s'armer. Est-ce que la guerre annoncée par Karui leur faisait peur à ce point ? Égoïstes comme ils semblaient être, ça ne devait pas être ça... Quoiqu'il en soit, je souris à la dénommée Gally, juste après que l'épéiste se soit sommairement présenté.

Et moi, je suis Sakura Haruno, je viens aussi de Seika, et j'habite ici précisément, enchantée.

La remarque quant au fossé qui la séparait de nous me fit doucement rigoler. Elle me rappela un peu amèrement il faut le dire ma situation quand j'étais guenin. J'entrepris alors de la rassurer.

Peut-être te sens-tu faible physiquement, mais peut-être que ton intelligence nous aidera. Chacun a ses atouts.


Puis le voyage commença enfin. Il ne fut pas très long à vrai dire. Arrivé sur place, le médecin fit preuve d'un pessimisme qui me surprit. Il n'avait pas l'ardeur et l'envie brûlante de savoir malgré les épreuves que j'avais l'habitude de voir. Je ne m'en offusquai pas vraiment, me disant que du moment que j'étais sur place, j'allais le relayer, mais ce fut sans compter sur Jason qui fit clairement connaître son opinion à l'individu. Je le regardai un instant le gronder, avant de gentiment venir poser ma main sur l'épaule de l'élu du Serpent.

Te fatigue pas Jason, je vais m'en occuper. ça ira plus vite que si un flemmard comme lui s'en mêle et me gêne dans mes recherches.  

Je me permis cette petite provocation pour signifier qu'au fond, je soutenais l'épéiste. Puis, je me tournai à novueau vers le corps, et m'agenouillai à coté de lui. Il commençait déjà à dégager des odeurs peu agréable, mais j'en fis abstraction pour commencer mon analyse. Je remarquai assez rapidement l'absence de globes visuels et voulut le communiquer au reste du groupe quand Jason me devança et attira mon attention sur un objet qu'il avait trouvé dans la main du cadavre. Dans ses paroles, je compris qu'il avait aussi remarqué pour les yeux, et ne jugeai plus utile d'en faire part. Je pris l'objet en main et l'observa attentivement avant de déclarer.

Je ne connais pas vraiment ce signe, ça semble être une sorte de triangle constitué d'un dessin qui attire le regard en son milieu... mais de là à dire ce qu'il signifie... ça ne vous dit rien ça ?
finis-je par demander au médecin récalcitrant

Je le laissai observer le symbole et poursuivis ensuite mes recherches. Je m'aperçus bientôt que la blessure que présentait le corps n'était pas anodine et pouvait réveler des choses sur les circonstances de la mort. J'en examinai plus en profondeur la forme, pour pouvoir annoncer.

D'après ce que je vois, l'homme n'est pas mort de façon naturelle. Quelqu'un s'est chargé de le tuer avec une arme plutôt effilée comme une dague par exemple.

Je me relevai, ne jugeant pas utile pour l'instant de continuer l'examen. Je me tournai vers Gally, avec un sourire encourageant.

Jason s'occupe de l'employé. Moi je vais voir si les personnes habitant ici ont des informations sur cet homme. Essaye aussi de récolter de l'information.

Je sortis du bâtiment, et demandai à un passant qui se promenait près de l'entrée.

Excusez-moi, vous auriez deux minutes ? J'aimerais vous poser des questions sur l'homme qui travaillait ici, vous le connaissez ?


   

   





infos:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Sam 8 Avr - 15:56

- Shinddha ko... euh Gally ici présente -

Mes deux nouveaux collègues se présentèrent après ma petite introduction personnelle. L’homme portait le nom de Rock et la jeune femme aux cheveux roses s’appelait Sakura. Cette dernière essaya d’ailleurs de me rassurer sur le fait que j’allais bien finir par avoir mon utilité, prétendant que mon intelligence allait leur servir. Une fois que la personne qui écrivait ces textes eut fini de rire à pleins poumons, j’acquiesçai timidement, pas vraiment sûr que cette Sakura avait raison.

Le médecin, dans un costume bien trop alambiqué à mon goût, arriva enfin et nous fit signe de le suivre. En chemin, il nous donna les quelques informations qu’il avait déjà en sa possession concernant cette affaire. Le problème était qu’avec son masque, je n’avais pas clairement entendu ce qu’il avait dit. Je ne compris que le fait que le mec avait été tué en début d’après-midi et que c’était son employé qui l’avait trouvé. Rien de bien folichon en somme. Cela présageait selon moi que l’enquête allait se révéler plus complexe qu’elle n’y paraissait.

Une fois arrivé dans la petite boutique, je fus stupéfaite de voir l’ordre qui y régnait. Si cet homme avait vraiment été assassiné, il devait quand même rester quelques traces de luttes ou un truc dans ce genre. Mais non. À croire que l’on avait juste déposé le cadavre ici. En tant qu’ancienne assassine, je pensai que de voir le corps m’aurait permis d’immédiatement comprendre la cause de la mort, mais non, je ne voyais rien d’étrange ou de relevable. Le légiste confirma mes observations et annonça qu’il ne pouvait dire qu’une seule chose : ce mec était bien mort. À bah merci Sherlock, ça nous aide bien. Alors que Rock commença à s’énerver contre l’homme en habit de corbeau, Sakura se proposa de mener une autopsie sommaire pour chercher des indices. Et ce fut pendant qu’elle nous prévenait qu’elle avait trouvé un étrange objet sur le corps que je les remarquai, trônant sur le comptoir.

De magnifiques et brillantes pommes rouges. C’était délicieusement suspect et je ne pouvais pas courir le risque qu’elles étaient empoisonnées. Je les glissai donc discrètement dans une de mes poches et croquai dans une d’entre elles pour vérifier. Non pas de poison, sinon le goût merveilleux et le jus de ces fruits. Ma collègue aux cheveux roses m’interpela alors, me faisant sursauter. Elle me prévint qu’elle allait interroger des passants et que je devais poursuivre l’enquête de mon côté pour trouver un peu plus d’information. Elle était bien gentille, mais je ne savais pas quoi faire moi. Rock s’occupait déjà de l’employé et Sakura des habitants locaux. Je me souvins alors qu’il y avait une joaillerie juste à côté. Le propriétaire pouvait bien avoir des infos croustillantes sur la victime. Je quittai donc la boutique du mort et me rendis chez le joaillier. Après être entré, je m’avançai directement au comptoir, présentai de manière succincte le badge de Seika et m’expliquai :
- J’enquête sur un meurtre qui s’est produit dans la boutique d’à côté. Est-ce que vous auriez des informations concernant la victime, les clients usuels, bref tout ce qui pourrait avoir un rapport avec mon affaire ? Et sinon, vous voulez une pomme ? conclus-je en lui avançant un des fruits.

Stats:
 
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Dim 9 Avr - 11:28




Les héritiers


Délai de réponse : 4 jours
Lieu : Chikai

Terrifié, le médecin acquiesce et s'accroupit prêt du cadavre qu'il commence à examiner.

JASON
La jeune femme lève les yeux vers le grand épéiste qui lui parle, et ne tarde pas à repérer le sceau de Seika officiel. Soupirant doucement, elle continue à trembler et baisse de nouveau les yeux.

J'ai ... j'ai rien vus du tout moi ... Rien ... J'étais au premier étage et je pliais le linge de lit et ... pouf ! Comme ça ! Pas un bruit! Quand je suis descendue ... il était ... il était ... il était.

Elle fonds en larme et semble se recroqueviller sur elle même. Il n'y as aucun doute, elle ne ment pas.

SAKURA
Le passant semble être un homme très pauvre, qui as établis sa demeure dans cette rue. Il louche sur les vêtements bien mis de la soigneuse et tends une main envieuse vers elle.

Moi ça me dérange pas de répondre aux questions voyez, mais j'ai drôlement faim, pis j'ai drôlement soif !

Il attends quelques secondes avant de soupirer et de ranger sa main (qu'on lui ai donné ou non des sous, auquel cas il range l'argent dans sa poche).

Bon. Il devait être quoi ... vers midi je pense ! J'ai pas d'horloge moi vous savez. Fin bref. J'ai entendus des pas, et une respiration rauque, sifflante, là, juste à côté de moi. Mais rien voyez. Rien du tout. Alors es ce que j'ai halluciné, ça j'sais pas. Mais ça me semblait ben ben réel !

Son haleine sent l'alcool et on peut se demander si, malgré la conviction qu'il met dans ses paroles, il n'as pas tout simplement trop bus ...

GALLY
Le tailleur regarde la jeune femme avec des yeux ronds et étonnés. Mais qu'est ce qu'elle est étrange celle là ! Il secoue négativement la tête lorsqu'elle lui propose des fruits avant de prendre une grande inspiration pour répondre aux diverses questions.

Je connaissais pas bien mon voisin voyez vous, je viens tout juste de m'installer, mais il m'avait l'air d'un bonhomme respectable, si vous voulez mon avis. Mais bon, beaucoup de morts ont l'air respectable une fois qu'ils respirent plus ... Bref ! Moi aujourd'hui, à part un espèce de courant d'air à l'odeur de sueur un peu étrange que je pense avoir complètement rêvé, j'ai rien vus du tout ...

SITUATION GENERALE
Un soldat court vers le groupe d'élus et de témoins, il est en sueur et semble avoir courus à une vitesse effrénée à travers toute la ville. Il tends sa main et ouvre la bouche pour parler, mais incapable de dire un seul mot, s'affale sur un banc et déglutit bruyamment avant de retrouver son souffle.

Je ... ha ... courir pour ... huf ... nouveau ... han ... mort ... fuh. Noble ... raah ... courut aussi ... homf ... vite que j'ai pus.

Incapable d'ajouter un mot de plus, il secoue la main pour qu'on lui amène la carte, sur laquelle il dessine une nouvelle croix pour indiquer le lieu du nouveau meurtre.
------------------------------
---------------
---------

La carte (qui représente pas Chikai, parce que j'ai pas de carte de Chikai, crédiou)
Spoiler:
 

A vous de jouer !
Rappel du délais : 4 jours

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 792
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Lun 10 Avr - 14:10


LES HÉRITIERS (scénario)

feat.Jason , Sakura & Gally



Lorsque la jeune employée répondit à ses questions, le Nippon raya mentalement celle ci de sa liste de suspects. Elle avait eu peur et ne mentait pas. Un coup dans l’eau, donc. Il posa doucement sa main sur son épaule, et lui dit d’une voix douce :
- Calmez-vous. C’est terminé, maintenant. On va trouver ce qui s’est passé.
Là-dessus, il la remercia brièvement et retourna dans la boutique pendant que les deux autres femmes étaient occupées avec d’autres témoins pour jeter un second coup d’œil plus minutieux. Il voulait être certain qu’ils n’étaient passés à côté d’aucun détail.

Il fit le tour du comptoir et ouvrit la caisse, avant de constater sans grand étonnement que l’argent était toujours là. Le vol n’était pas le mobile, mais étant donné l’état du cadavre, ça n’avait rien de surprenant. En panne d’inspiration, l’assassin fit un dernier tour des lieux sans rien trouver de spécial, et finit par sortir. Au même moment, ses deux coéquipières revinrent vers lui, mais alors qu’ils s’apprêtaient à faire le point, un garde essoufflé vint vers eux au pas de course. Un autre cadavre. Et alors ? C’est ce que pensa aussitôt le nippon. Chikai était une grande ville. Rien ne prouvait que les meurtres étaient liés. Toutefois, cela méritait d’être vérifié. Il se pencha sur la carte déployée par le garde et constata que ce n’était pas du tout dans la même zone. Toutefois, cela ne voulait pas dire grand-chose. Au pire, cela diminuait les chances de lien entre les affaires sans les supprimer pour autant. Il fallait donc se rendre sur place.

Rock échangea un regard avec les deux élues, et revint vers les gardes surveillant l’entrée de la scène de crime :
- Bon, veillez à ce que le corps soit envoyé à la morgue. Doc ! C’est toi qui sera responsable du corps, alors si j’étais toi, je ne le lâcherais pas d’une semelle ! Démarres l’autopsie pendant qu’on sera sur le second lieu, et on te fera parvenir l’autre corps pour vérifier que les deux affaires sont liées.

Jason fit demi-tour et allait repartir, mais il s’immobilisa soudain, et tourna son regard vers l’homme :
- Si tu n’as pas fait ce que je t’ai demandé quand je viendrai à la morgue, tu ferais mieux de ne pas être là quand j’arriverai, et de changer de métier…
Le ton était donné. Il savait que Sakura pouvait s’en occuper, et il avait confiance en elle. Mais le type l’avait clairement agacé. Il n’aimait pas les fainéants. Et ce médecin entrait clairement dans cette catégorie. Là-dessus, il revint vers les Seikajins, puis :
- On devrait se mettre en route. Vous me raconterez en chemin ce que vous avez appris et on en profitera pour faire un petit point, ça vous va ? Demanda t’il d’une voix beaucoup plus amicale que celle qu’il réservait pour la feignasse, mais tout de même assez professionnelle.

Lvl et Stats:
 


Dernière édition par Jason Rokuro le Mer 12 Avr - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Mar 11 Avr - 20:39



- Un nouveau meurtre-

Quand le pauvre passant quémande de façon indirect de quoi manger et boire, je ressens un peu de pitié à son égard. ça me rappelle que si je veux protéger la population de cette nation comme je le prétendais, je devais aussi penser aux sans abris qui devaient courir ses rues. Jeplongeai alors ma main dans ma sacoche et lui tendis un morceau de pain que j'avais pris à la base pour ma promenade. Puis je le laissai parler, et je ne pus pas vraiment tout comprendre ce qu'il me disait. Je me laissai quelques secondes de réflexion avant de penser que je n'allais probablement rien tirer de plus de cet homme. Il était saoul, et sa mémoire devait en être altéré. Je gardai quand même les quelques infos pouvant être utile en tête en précaution et remerciai le civil en souriant poliment. Il était temps de rejoindre le groupe pour mettre en commun nos informations.

Mais cette envie fut interrompue par un garde qui déboula soudainement dans la rue, essoufflé et visiblement paniqué. Je m'approchai de lui alors qu'il essayait de parler en vain et le soutenu.

Calmez-vous, venez vous asseoir et respirez lentement.

Il s'exécuta et je m'assis à côté de lui. Il articula quelques mots à travers de grandes respirations puis s'arrêta pour demander une carte. Je lui donnai celle que l'on m'avait donnée en début de mission et il y traça une croix. Entre temps, Jason et Gally étaient revenus, et nous pûmes échanger un regard. Pour que le garde soit ainsi affolé, ça ne sentait pas bon. On pouvait croire à une coïncidence, mais suivant la façon dont le deuxième meurtre avait été commis, il y avait peut-être moyen de tirer des liens et d'y voir plus claire.

Jason sembla l'avoir compris et il donna l'ordre de façon un peu brutale au médecin de service de s'occuper du premier corps. J'espérais honnêtement qu'il fasse son travail correctement, ainsi je pouvais m'occuper du deuxième corps et on allait pouvoir enfin comparer nos résultats. Cette fois, je n'intervins pas pour nuancer les propos de Jason. Je n'en voyais pas trop l'intérêt, et si ça pouvait pousser le flemmard à se bouger un peu, ce n'était pas plus mal. L'épéiste revint vers nous et nous proposa de tout de suite aller voir. Je répondis avec un hochement de tête.

Je te suis.

Pendant le voyage, j'annonçai aux autres, que j'étais revenue bredouille de ma petite enquête.


infos:
 





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Mer 12 Avr - 20:02

- Major au rapport... -


Bon, le joaillier ne m’apprit pas autant de chose que je l’avais souhaité. Apparemment, il venait tout juste d’arriver dans le coin et ne connaissait pas vraiment son voisin. La seule chose un tout petit peu étrange, exception faite du meurtre, qui s’était déroulée dans la journée fut qu’il avait ressenti une étrange odeur de sueur sans rien avoir vu d’autre. Cela ressemblait à un simple détail, mais il valait surement mieux que je le note dans un coin de mon esprit. Après cela, je remerciai le marchand, rangeai le badge dans mon manteau et sortis de la petite boutique.

Je retrouvai rapidement mes collègues, mais avant même de pouvoir faire le point sur nos “découvertes”, un jeune garde en armure et en sueur déboula dans l’allée, s’affala d’épuisement sur un banc et nous indiqua maladroitement qu’un nouveau meurtre avait eu lieu dans la capitale et que l’on nous envoyait enquêter. Si je pensais d’abord que ce nouvel élément n’avait aucun rapport et que nous n’avions pas intérêt à nous rendre sur place immédiatement, je changeai rapidement de point de vu. Si ce garde était venu jusqu’à nous, c’est qu’il devait quand même avoir une bonne raison. Dans tous les cas, au point où nous en étions, nous ne pouvions pas vraiment craché sur une possible piste qui s’offrait à nous.

Jason – que je supposai d’ailleurs être le plus expérimenté de nous tous – prit les commandes et donna les quelques directives que nous devions suivre. Le médecin devait donc arrêter d’être un incapable et faire son boulot – bon courage pour lui faire arriver à ce niveau – et nous allions nous diriger vers l’emplacement du second meurtre étrange pour poursuivre l’enquête là-bas. En chemin, nous partageâmes les maigres données que nous avions pu tirer de nos interrogatoires respectifs. Si Jason n’avait rien appris de plus sinon que le motif n’était pas l’argent, Sakura rapporta un fait similaire au mien. Apparemment, le témoin random qu’elle avait questionné avait rapidement mentionné une présence invisible qui aurait pu expliquer le vent avec l’odeur de sueur dont m’avait parlé le joaillier. Je complétai donc :
- Perso, si je n’estimai pas la poudre à canon comme la chose la plus avancée de ce monde, j’aurai pu penser que notre coupable a utilisé un camouflage optique. Parce que ressentir une présence par l’ouïe et l’odorat sans que la vue le confirme, ça y ressemble vachement... c’est peut-être grâce à ça que notre coupable s’est échappé, il ne pouvait tout simplement pas être vu...

Gally




Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Mer 12 Avr - 23:55




Les héritiers


Délai de réponse : 4 jours
Lieu : Chikai

L'endroit où a eu lieu le meurtre sur lequel les élus ont été envoyé est une villa plus qu'agréable avec deux étages. Le garde vous donne les grandes lignes avant de vous laisser filer, l'examen préliminaire qu'il a lui même mené : ses enfants et sa femme étaient partis en balade, et il se retrouvait donc seul chez lui. Tout comme à la boutique du tailleur, aucune trace de lutte ou dérangement dans l'ordre de la pièce où gît le cadavre, rien ne semble avoir été volé non plus.

Dans un coin le majordome de la maison se tiens à côté d'une domestique, habillée comme une femme de chambre (c'est très probablement la femme de chambre de la maison). On a dû leur demander de ne pas bouger d'ici l'arrivée des enquêteurs, et ils se sont exécutés, ils n'ont pas l'air au mieux de leur forme.
------------------------------
---------------
---------

La carte (qui représente pas Chikai, parce que j'ai pas de carte de Chikai, crédiou)
Spoiler:
 

Afin que personne n'ait rien à faire, ici chacun pourra SOIT enquêter sur le cadavre SOIT interroger un des témoins !

ENQUETE SUR LE LIEU DU CRIME
Vous pouvez tous me lancer un dé ici : http://rp-manga.forum-canada.com/t3651-lancers-de-des-pour-les-scenarios-en-tout-genre qui jouera sur votre intelligence ! (des bonus ont été attribués sur les choses qui avaient déjà été découvertes sur l'ancien cadavre)

Si vous faites moins de dix de plus que votre capacité, votre personnage observera comme un fait notable le fait que la victime n'as plus d'yeux.

Si vous faites moins de huit de plus que votre capacité, votre personnage observera comme un fait notable le fait que la victime a été tuée avec une dague effilée.

Si vous faites moins de cinq de plus que votre capacité, votre personnage observera comme un fait notable le fait que la victime possède dans la paume de sa main (qu'elle gardait fermée) le même symbole que l'autre cadavre.

Si vous faites moins de votre capacité -10 (oula), votre personnage observera comme un fait notable que la victime ne possède plus de foie.

Dans le cas contraire, votre personnage ne le remarquera pas, ou ne trouvera pas ça notable :hee: (oui oui, même pour les yeux).

TEMOINS A INTERROGER

-> Le majordome
-> La femme de chambre

A vous de jouer !
Rappel du délais : 4 jours

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Jeu 13 Avr - 22:14

- Voulez-vous une pomme? -

Nous arrivâmes finalement sur les lieux du second meurtre. Cette fois-ci, le crime avait été commis dans ce que je supposai être les quartiers nobles, ou au moins bourgeois. Le mort avait été retrouvé dans sa confortable villa sans qu’aucune trace de lutte, de désordre ou de possible vol ne soit visible. Comme pour notre tailleur, notre homme s’était fait tuer alors que le reste de sa famille était de sortie. Toutes ces informations, ce fut un jeune garde de service qui nous les avait fournis, non sans avoir fait une légère enquête préliminaire qui, au final, ne nous avançait pas beaucoup dans l’état. Cette fois encore, nous allions devoir répartir les tâches si nous voulions être efficaces et ne pas risquer de manquer un indice.

Vu que Sakura avait déjà mentionné qu’elle s’y connaissait en autopsie, je me doutai qu’elle allait s’occuper de chercher des indices sur le cadavre. Pour ma part, de toute manière, je ne crois pas que j’aurais pu remarquer quoique ce soit puisque la seule chose digne d’intérêt que je pouvais directement voir était que notre victime n’avait plus d’yeux, ce qui était déjà pas mal étrange pour une affaire de meurtre. Je me résignai donc à interroger de nouveau les témoins. Il était au nombre de deux cette fois-ci : le majordome et la femme de chambre. S’il travaillait dans cette demeure, alors ils devaient forcement savoir quelque chose de notable. Je me dirigeai donc vers le majordome, décidant de laisser la femme de chambre à Rock.

Le majordome était un bonhomme d’une cinquantaine d’années, le visage carré, la coiffure carrée et net, le costume carré, net et propre. On sentait au premier coup d’œil que ce gars aimait son métier et qu’il aimait qu’il soit bien fait. Aussi, pour ne pas faire perdre plus de temps à cet homme si sérieux, je décidai d’aller de but en blanc :
- Bonjour monsieur, toutes mes condoléances pour ce qu’il vient de vous arriver. Pourrais-je vous poser quelques questions ? Unu, que pouvez-vous me dire sur votre employeur, repris-je sans lui laisser le temps de m’interrompre.Quel type d’hommes était-il ? Avait-il des ennemis ? Duu, avez-vous remarqué quoique ce soit d’étrange, un son, un bruit, une odeur volatile de sueur sans aucune présence peut-être ? Tri, voulez-vous une pomme ?
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Ven 14 Avr - 17:12



- Etonnante trouvaille -

Pendant le voyage, Gally mentionna sa réflexion quant aux informations que nous avions toutes les deux put recueillir. Elle étaient maigres, mais elle permirent de faire supposé à un sort de camouflage pour que l'assassin ne se fasse pas remarquer pendant ces déplacements. ça pouvait en effet collé au fait que l'employée n'ait rien vum et que les deux autres témoins n'aient aperçu qu'une ombre ou des odeurs.

Se rendre invisible pour se déplacer plus facilement ? C'est pas impossible, surtout que j'ai déjà pu remarquer que certains villageois possédaient quelques pouvoirs mineurs. Si tel est le cas, il va falloir être très prudent. C'est encore bien possible que l'assassin ait été mis au courant de notre venu et réfléchissent à un moyen de nous freiner. Soyez vigilant.

Je regrettai presque de ne pas avoir de pouvoir de détection plus avancés, mais gardait l'espoir de pouvoir coffre cet enfoiré, et vite. Arrivée sur le deuxième lieu du crime, j'écoutai avec attention les maigres indications du garde. J'observai un instant la pièce et ne comprit pas pourquoi il n'y avait pas de trace de lutte. De plus, rien n'avait été volé, et du coup, l'assassin devait en vouloir précisément à ces personnes défuntes. Est-ce que ces deux corps se connaissaient ? Avaient-elles un arrangements entre elles qui déplaisait au meurtrier ? Beaucoup de questions qui allaient probablement se résoudre dans les heures à venir, mais pour l'instant, il fallait partir de ce que l'on avait sous la main.

Merci pour ce rapport, n'hésitez pas à ajouter quelque chose si un élément vous revient. Toutes les informations sont bonnes à prendre.

Je me tournai vers mes coéquipiers.

Vu que notre cher médecin travaille avec le cadavre du premier lieu du crime, je vais me charger du deuxième. Je vous promets de vous découvrir le plus de chose possible.


Sur ces mots, je m'agenouillai près du corps et commença mon examen. Je n'avais aucun incision à faire grâce à mes pouvoir de ninja. De l'extérieur, je pus déjà découvrir des similitudes avec le premier corps. La blessure était la même et les yeux manquaient aussi. Commençant déjà à réfléchir sur le pourquoi de ces globes visuels disparut je posai mes deux mains sur le ventre et en sortis du mana médical. Fermant les yeux pour mieux me concentrer, je promenai mes mains sur toutes la surface du ventre et de l'abdomen, afin d'y analyser l'intérieur. Si tout semblait normal au premier abord, je rouvris les yeux brusquement arrivé au niveau des premières côtes. Surprise de ma trouvaille, je vérifiai une deuxième fois.

Non... pas de doute... cet homme n'avait plus de foie... Est-ce que le premier corps possédait cette même caractéristique ? Je fronçai les sourcils, attendant que mes deux coéquipiers aient fini de leur côté. Qu'Est-ce qui pouvait pousser un meurtrier à s'emparer systématiquement d'une partie des corps de ses victimes ? Et comment expliquer le manque de trace de lutte ? Est-ce que la dague effilée avait suffi à tuer l'homme ou avait-il été empoisonné avant ? si c'était le cas, la dague aurait été là pour masquer la véritable arme du crime.

Je reposai mes mains sur le ventre, et cherchai une éventuelle trace de poison dans l'organisme.


infos:
 





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 792
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Ven 14 Avr - 17:43


LES HÉRITIERS (scénario)

feat.Jason , Sakura & Gally



Le point que le trio fit durant le trajet leur apporta de nouveaux éléments intéressants, mais qui déplurent à Jason : s’il était vrai que ce qui était responsable de ces assassinats avait la capacité de se dissimuler, alors l’affaire était forcément plus dangereuse que prévu car leur suspect n’était pas un abruti ordinaire. Et cela expliquait accessoirement que son médaillon ait légèrement tremblé dans la boutique. Tout concordait plutôt bien, surtout que l’employée située à l’étage n’avait rien entendu du tout.

Ces nouveaux éléments poussaient le pourfendeur à penser qu’il s’agissait d’un monstre ou d’un tueur professionnel. C’était un bon début. Et puis le second meurtre leur en apprendrait davantage. Tant que ce qu’ils cherchaient continuait à frapper, ils ne risquaient pas d’être à court de pistes. Restait donc à exploiter ces dernières comme il se devait. Un point de vue très froid et pragmatique que le nippon ne partageait évidemment pas avec les deux Seikajins. Il demeura silencieux pendant tout le trajet, ne répondant qu'en hochant la tête, à moitié immergé dans ses réflexions.

La seconde scène de crime mena le petit groupe dans un quartier aristocrate, ce qui étonna l’assassin : il n’y avait de toute évidence aucun lien social entre les victimes. En tout cas, au premier coup d’œil. En entrant, il nota qu’il n’y avait pas non plus la moindre trace de lutte ici. Soit le tueur connaissait ses victimes, soit il est trop rapide ou doué pour qu’ils puissent avoir la moindre réaction face à lui.
Consciencieux, l’épéiste prit son temps pour balayer la pièce du regard avant de venir s’accroupir près du corps : yeux arrachés, marque étrange sur la paume de la main, le modus operandi semblait le même que pour le cas précédent. Pas étonnant qu’on soit venu les chercher aussi vite. Les deux meurtres étaient liés, pas de doute possible. Il posa deux doigts sur le pouls du mort, et nota que le corps était toujours chaud. Il était mort très récemment.

Son regard fut soudain attiré par la plaie qui avait été mortelle pour la victime. Elle avait été faite par une dague particulièrement aiguisée. Un assassin ? Mais pourquoi s’amuser à arracher les yeux, tracer une marque sur la main et…
Subitement, le nippon remarqua un détail étrange : le foie de la victime était manquant. Il se tourna vers Sakura, agenouillée à côté de lui et déjà occupée à analyser le corps, qu’il savait plus calée que lui dans le domaine :
- Sakura, tu avais noté que son foie était manquant sur le tailleur ? Je n’ai rien vu. Il faudra vérifier ça à la morgue… Bon je te laisse étudier le corps, je vais interroger la femme de chambre pendant que Gally se charge du majordome, lui dit-il en se redressant pour se rapprocher de la jeune femme.

Il s’approcha doucement, et après un léger sourire pour la mettre en confiance, lui proposa une petite balade sur la terrasse. Il voulait surtout éviter qu’elle reste près du majordome et s’assurer qu’elle pourrait parler sans crainte. Probablement une précaution inutile, mais malgré tout nécessaire du point de vue paranoïaque du bretteur. Il s’approcha de la rambarde et se pencha légèrement en posant ses coudes dessus : la vue sur la ville était superbe d’ici. Il se tourna ensuite et s’appuya contre la rambarde en croisant les bras devant lui :
- Commençons par le début. Dites-moi la raison de votre présence ici.

La jeune femme, très jeune même, probablement environ 18 ans, lui expliqua alors qu’elle était femme de chambre ici. Tout en lui posant des questions, il surveillait ses réactions et son comportement pour évaluer si elle avait peur ou essayait de dissimuler quelque chose.
- Racontez-moi ce qui s’est passé, vous voulez bien ? Quand avez-vous trouvé le corps, et comment cela s’est-il déroulé ?
Elle lui révéla alors qu’elle était partie faire des courses avec le majordome, et qu’ils avaient découvert le corps à leur retour, environ vingt minutes avant l’arrivée du garde qui était venu chercher les élus. Il y avait donc environ une heure. Il l’observa un instant, mais il n’avait pas de doute : elle ne mentait pas. Restait donc à vérifier auprès de Gally que le majordome et la femme de chambre accordaient leurs violons et avaient la même version, mais pour le nippon, ce n’étaient pas eux.
- Votre patron avait-il des ennemis ? Il a été menacé récemment ? Demanda soudainement Rock qui changeait de piste pour en explorer d’autres.

Lvl et Stats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Ven 12 Mai - 20:16



- Curare -


Au vu du départ de Jason et de la pause d'aki qui je pense ne lui permettra plus de continuer le scénar, nous avons décidé avec Gally de le continuer à deux, selon notre imagination

Mes mains se baladaient toujours méticuleusement sur le corps de la victime. Concentrée le plus possible, j'avais pour ambition de tirer tous les vers du nez de ce pauvre homme afin d'éviter que d'autres cas se reproduisent. J'avais déjà découvert beaucoup de choses en peu de temps, mais pour l'enquête, cela ne suffisait pas, et j'étais presque persuadée que d'autres secrets se cachaient encore dans les entrailles du défunt. Avec Gally et Jason, les éléments allaient s'ajouter et enfin notre recherche allait être complète et nous allions pouvoir passer à l'action.

Mon acharnement porta ses fruits car soudainement mes mains s'arrêtèrent sur un endroit précis du corps. Le biceps... celui-ci était totalement contracté et comme figé. De plus, il était entouré d'un liquide qui ne faisait pas partie des composantes habituels du corps. En m'y attardant un peu plus, je pus identifier ce que c'était : du Curare, un poison très puissant qui paralysait les muscles du porteur. Je plaçai mes dans d'autres zones musculaires et je trouvai le même schéma. Plus aucune doute, cet homme avait été empoisonné. Ce n'était pas ça qui avait réellement causé la mort, bien qu'il y ait contribué, mais ce composant pouvait néanmoins expliquer l'absence de marque de lutte sur les murs.

C'est à cet instant que Gally revint de son interrogatoire. Je me levai pour prendre la parole en premier.

D'après mes analyse, l'assassin a utilisé un poison pour paralyser ses victimes avant de les tuer... et le défunt ne possède ni yeux ni foie. On a à faire à quelqu'un qui éprouve un intérêt encore inexpliqué pour ce genre d'organe. Et de ton côté, ça donne quoi ?

Je n'attendis pas l'arrivée de Jason pour commencer l'échange d'information. De toute manière, il fallait être rapide et nous pouvions très bien lui expliquer en route, après avoir pris une décision sur la suite à donner à l'enquête. Et puis, il était préférable de ne pas le presser pour qu'il glane le plus d'informations de son côté. J'avais confiance en lui dans ce domaine.

Spoiler:
 






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Jeu 18 Mai - 18:12

- Les héritiers -

Le majordome m’avait d'abord jeté un magnifique regard d’incompréhension. Il ne devait pas comprendre pourquoi une bien étrange fille avait été choisie pour enquêter sur la mort de son patron. En plus, cette affaire ne lui avait sans doute pas laissé beaucoup de place pour manger, même pas pour une pomme et il refusa donc mon offre de goûter avec toute la politesse dont pouvait faire preuve un majordome. Il m’invita au passage à le suivre à l’écart de la scène. Quoi qu’il voulait me dire, il ne souhaitait pas que ça s'ébruite apparemment. Soit parce que c’était son rôle de ne pas dire trop de choses sur son patron, soit parce qu’il avait bien des faits confidentiels à me partager. Il me guida donc dans le couloir d’à côté et se décida enfin à me répondre :
- Je me dois de vous dire que Monsieur était un homme discret. Il tenait sa richesse de la gestion de plusieurs ateliers de Chikai, de Tokonatsu et d’Hibana. Vous imaginez bien qu’une réussite pareille attire les convoitises de rivaux. Mais Monsieur avait toujours su garder des relations cordiales. Il était aussi connu pour être le mécène de nombreux artistes. De ce fait, beaucoup de personnes l’appréciaient. Je n’ai pas vraiment de personne à laquelle penser en particulier quand vous me demandez si Monsieur avait des ennemis.
- D’autres infos qui pourraient m’être utiles ?
- Je ne sais pas si cela vous servira, mais Monsieur avait une santé fragile. Il se rendait très souvent chez un alchimiste pour obtenir des potions pour régler ses mauvaises humeurs. Mais son dernier achat remonte à plus de trois mois. Il me semble qu’ils ont eu un différend
- Je vois… merci beaucoup.
- Mais de rien. C’est un plaisir de vous servir.

Je laissai donc le majordome tranquille pour le moment. Je n’avais pas remarqué la moindre trace de mensonge ou de secret de la part de cet homme bien maniéré. J’étais un peu déçue de ne pas être tellement plus avancée dans cette affaire. J'espérai que mes collègues avaient un peu plus de chance dans leur enquête. En revenant sur la scène du crime, je remarquai rapidement que Rock avait lui aussi quitté la salle. Il n’y avait que Sakura qui continuait de chercher des indices sur le cadavre du pauvre homme. En me voyant arriver, la jeune femme m’exposa ses observations : le tueur avait utilisé un puissant poison paralysant et avait disséqué sa victime pour lui prendre foie et globes oculaires. C’était effectivement un mode opératoire assez particulier, même pour un assassin. Cette histoire de poison me rappela un détail des paroles du majordome :
- Le majordome m’a dit que notre victime se rendait souvent chez un alchimiste pour se soigner. Et se procurer un poison aussi puissant n’est pas à la porter de tout le monde. Il m’a aussi dit qu’ils avaient eu un différend dans le passé. Je pense pouvoir m’avancer et dire qu’il doit avoir un rapport. Tu ne penses pas ? Bon, sinon il fout quoi Rock...

C’est vrai que son absence commençait à devenir vraiment longue. Qu’est-ce qui pouvait autant le retenir. Peut-être que j’aurais mieux fait de ne pas lui laisser la bonne. Non. Il n’était quand même pas vicelard à ce point. Non ?
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)


Dernière édition par Gally/Yoko le Jeu 25 Mai - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Dim 21 Mai - 11:28



- Directives-

Avec les informations que me transmit Gally, je pus entamer l'élaboration d'un scénario pour notre tueur. Tout n'était pas encore imbriqué de façon cohérent, mais une piste semblait se dessiner. Un bon pas en avant, mais insuffisant pour tout résoudre. Il restait encore des mystères. On ne savait toujours pas où allait frapper le tueur à présent. On ne connaissait pas non plus ses relations, hormis les deux personnes qui venaient de succomber. Autant dire que l'enquête ne faisait que commencer.

Il faut qu'on trouve un moyen de savoir le nom des alchimistes de la région, et qu'on identifie rapidement celui qui servait le maître de cette maison.

Je jetai un regard sur le cadavre, tout en réfléchissant. Nous ne pouvions plus traîner. Ce qui était aussi intriguant, comme le soulevait ma coéquipière, c'est que Jason tardait à venir. Il n'était pas du genre à faire traîner les choses d'habitude, il était plutôt méthodique et efficace. Alors pourquoi faisait-il si long ? Avait-il rencontré un problème en route ? Pourtant, vu le niveau qu'il avait lors de l'enquête à Kupuo ou de notre rencontre à Shiyoku, il avait les moyens de s'en sortir... c'était étrange...Je tournai mon regard vers Gally.

Je vais amener ce corps à la morgue et échanger les informations que l'on n'a trouvé avec le médecin qui s'occupe du premier corps. J'en profiterai pour trouver un registre des alchimistes. Profites-en pour retrouver Jason et me rejoindre avec lui.

Je fouillai dans mon sac et en sortit une petite dose de poudre rose, petite composition explosive que je gardais pour des missions où ses membres devaient s'éloigner les uns des autres. Je l'avais concoctée avec les produits de la région, et se trouvait fort pratique.  

Au moindre problème, signale-le en propulsant cette poudre dans les aires. Je reviendrai le plus vite possible.

Je refermai mon sac et le cala sur mon dos.

Des questions ?





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Ven 26 Mai - 0:23

- Les héritiers -

J’étais plutôt d’accord avec ce que venais de me dire ma partenaire aux cheveux roses. Néanmoins, nous devions rester optimistes. Mais depuis le temps que je vivais dans Chikai, je savais que beaucoup de personnes la considéraient comme la cité du savoir. Rien d’étonnant donc si la ville était blindée de gens curieux d’en apprendre plus sur les propriétés chimiques de la matière et s’ils se servaient de ces connaissances pour gagner leur vie. Néanmoins, nous devions rester optimistes. Nous avions quand même un dangereux psychopathe adepte de la dissection post-mortem et du trafic d’organe.

Maintenant que Sakura et moi-même étions d’accord sur ce point, nous n’avions plus qu’à attendre le feu vert de Rock. Le problème était que malgré les nombreuses minutes qui s’étaient écoulées depuis notre séparation, il n’avait toujours pas montré signe de vie. Cela commençait à vraiment devenir inquiétant. De ce que j’avais pu comprendre, Rock était surement le membre le plus fort de notre groupe, mais aussi le plus expérimenté. Sakura décida alors de prendre les devants et de donner les directives que nous allions suivre. Pendant qu’elle amènerait le mort à la morgue pour approfondir l’examen autopsique, j’allais chercher dans les alentours pour voir où pouvait bien être passé notre camarade. De manière étrange, elle l’avait appelé Jason, surement une autre appellation permise par l’homme grâce à l’ancienneté de leur relation. Elle me confia aussi quelques petites grenades de fumée que je devais utiliser en les lançant dans les airs pour la prévenir si quelque chose de problématique m’arrivait. Je les pris et les rangeai dans une petite poche de ma veste et répondit à sa dernière question :
- Nope. Je serais de retour avec des nouvelles de Rock d’ici une heure, une heure et demi. Si je ne suis pas de retour d’ici là, tu pourras commencer à t’inquiéter. Allez, bonne chance.

Je laissai donc ma collègue partir conclure ses recherches. Pendant ce temps, j’allais enquêter de mon côté. Même si mon objectif était de savoir où était passé Rock, je soupçonnais l’endroit de me cacher encore d’autres indices. Si notre victime était un marchand, alors il avait forcément un bureau, ou un endroit dans lequel il rangeait ses papiers. Qui sait ? Peut-être que le nom de l’alchimiste était écrit sur l’un d’eux. Après tout, il avait bien été son client durant une période. Je remarquai alors que non seulement Rock manquait à l’appel, mais le personnel de cette maison aussi. Il valait mieux pour ma peau que je reste sur mes gardes.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Ven 26 Mai - 17:04



- À la morgue -

Gally n'avait plus de questions et m'assura qu'elle serait de retour d'ici une bonne heure, ce qui m'arracha un petit sourire amusé. Elle avait un style assuré qui n'était pas de trop ici. Je partis donc le cœur un peu plus serein. De toute manière, je lui avais donné de quoi m'avertir en cas de problème. Je la laisser donc et parti jusqu'à la morgue. En chemin, je justifiai le port d'un corps par mon badge que j'avais toujours sur moi, pour enfin arriver au lieu voulu. Le médecin flemmard de tout à l'heure eut un léger sursaut en me voyant. Je posai le corps sur un table d'autopsie non-loin et m'approchai.

Vous... vous êtes déjà là ? je ne.. ne vous attendais pas si...

Evitons les discours inutiles, vous avez trouvé des choses sur le premier corps ?

Il hésita un instant, avant de déclarer, peu assuré.

Ben euh... en plus des yeux, apparemment... ce.. ce corps n'a plus de foie non plus.

C'est tout ?


Euh... ben oui... je... j'ai rien vu d'autres...

Soupirant, je me retins de lui crier son incompétence au visage et lâchai simplement.

Je le savais... bon, j'ai analysé sur place le corps que je viens de ramener. Il montre les même caractéristiques que l'autre, mais en plus, il est rempli de curare. ça vous dit quelque chose ?

Le...le curare ? euh... oui, je connais ce poison... J'ai... j'ai pas eu le temps de voir si le mien en contenait.

Je mis mes mains sur les hanches et lui demandait, un brin agacée.

Laissez, je vais m'en occuper. Il me faudrait aussi une liste des alchimistes travaillant dans la région, vous savez où trouvez ça ?

Il hocha rapidement de la tête, et je conclus donc.

Bien, alors allez me la chercher, dites que ça vient de ma part et faites vite.

Il acquiesça et quitta précipitamment la pièce. Je me tournai alors vers le corps à moitié analysé, et me mit au travail. Après une bonne demi-heure de recherche, je trouvai les mêmes caractéristiques. Plus de doute, le tueur s'y connaissaient en poison et s'en servait allégrement. Restait encore à savoir ce qui le fascinait tant dans les organes subtilisés.







MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Mer 31 Mai - 22:28

- Les héritiers -

Sakura était partie juste après notre petite mise au point sur les prochaines directives que nous allions suivre. Le sourire qu’elle m’avait affiché à son départ montrait bien toute la confiance que la jeune femme avait placée en moi. En bref, j’allais devoir mettre les bouchées doubles pour ne pas décevoir ses attentes. En quelques minutes, l’entièreté de la demeure de la victime avait été plongée dans un pesant silence, comme si tous ses habitants venaient de disparaître en un “pouf”. D’ailleurs, ni la bonne, ni le majordome ne donnaient signe de vie, et aucun des deux ne répondaient à mes appels, ne me rassurant pas vraiment. EN jetant un coup d’œil furtif par la fenêtre, je remarquai que la plupart des gardes avaient quitté leur poste pour accompagner ma collègue et le cadavre à bon port, ne laissant que deux jeunes gardes pour garder un œil sur la maison et éloigner les badauds. J’étais assez peu rassuré de ne pas avoir plus de renfort sous la main si nécessaire, mais j’allais devoir faire avec.

Je commençai mon enquête par le salon. Même s’il n’y avait pas de trace de lutte, il devait tout de même y avoir des indices montrant la venue d’une tierce-personne. Je regardais sous les meubles, vérifiais qu’aucune n’avait été déplacée durant la rencontre en la victime et son assassin. Mais rien n’y fit. La scène de crime était plus propre que le jour où on l’avait construit. Tant de propreté était assez troublant à vrai dire. C’était même trop nickel. Je partais donc sur une nouvelle hypothèse. Le meurtrier avait nettoyé la scène. Le problème, c’est que cette supposition amenait deux problèmes. Premièrement, il n’y avait pas le temps pour un homme seul de nettoyer ce qui aurait pu être une scène de lutte ou des indications sur le fait que quelqu’un d’autre était présent. Deuxièmement, quand bien même notre coupable avait un complice, c’était nécessairement quelqu’un qui pouvait passer inaperçu dans la maison. Quelqu’un de régulier, qui n’aurait pas fait aussi tâche qu’un inconnu. D’après moi et mon expérience, il n’y avait que deux personnes pouvant remplir ce rôle : le majordome ou la bonne. Dommage qu’aucun d’eux ne semblait être présent.

Cette nouvelle idée en tête, je me rendis dans le bureau de la victime. J’espérai pouvoir trouver un papier ou une adresse qui aurait pu m’amener facilement jusqu’à l’alchimiste avait lequel il s’était disputé. Mais alors que j’étais penché sur le bureau, concentrée à chercher quelques indices, je sentis soudainement une lame s’enfoncer en moi, au niveau des reins. Lâchant un juron de surprise, je me retournai aussitôt pour faire face à mon adversaire, qui en profita pour retirer sa dague de mon corps. C’était la bonne, un sourire aux lèvres :
- Ce n’est plus la peine de vous débattre, mademoiselle, s’exprima-t-elle d’un sarcasme horripilant. Le poison de maître Tensin prendra soin de vous.
- Ça, c’est c’qu’on verra, répliquai-je durement.

J’engageai le combat, avec une vivacité à laquelle la bonne ne s’attendait apparemment pas. Ce qu’elle ne savait effectivement pas, c’est que, non, son poison n’aurait pas d’effet sur mon corps. Essayer d’empoisonner un robot et vous verrez comme c’est dur. Je ne lui laissai aucun répit, enchainant les frappes latérales au pied en attendant d’avoir une ouverture pour frapper avec mes mains. J’eus alors une brillante idée pour la déséquilibrée et prendre l’avantage. Je lançai une des petites boules que m’avait fournie Sakura avant de partir et la lui lançai au visage, non sans oublier de l’allumer. Elle explosa au visage de mon adversaire dans un magnifique éclat rose qui enfuma la moitié de la pièce et je profitai de mon avantage naturel pour attaquer alors qu’elle ne pourrait pas répliquer sous l’effet de la surprise. J’attrapai son bras droit et lui fis une clé de bras en serrant de plus en plus jusqu’à déboîter son épaule. Pas besoin de force pour faire cela, un peu d’adresse et de vitesse suffisent amplement. Je la jetai à terre, sur son dos, fis apparaitre mes lames sur mes avant-bras pour les placer en lame de ciseau juste sous sa gorge. La pauvre femme avait perdu son calme et semblait plus terrorisé que confiante.
- Pour qui tu travailles ? l’inquisitai-je.
- Un alchimiste nommé Tensin, paniquait-elle.
- Et où sont le majordome et l’homme qui vous a interrogé ?
- Dans le placard à balais.

Je l’assommai d’une patate et me dirigeai vers ledit placard à balais. En ouvrant la porte, je découvrais effectivement les hommes, attachés, bâillonnés et endormis l’un sur l’autre. Je sortis en vitesse et prévins les gardes :
- J’ai chopé la complice du meurtrier. Amenez-la à la caserne de toute urgence. Il y a aussi deux hommes dans un placard à balais qui auront surement besoin de soin. Je veux qu’il passe tous les tests d’intoxication pour vérifier qu’ils n’ont pas été empoisonnés. C’est clair ?

Ils acquiescèrent par habitude sans vraiment tout comprendre. Maintenant que j’avais tout vu dans cette maison, je me dirigeai le plus vite possible vers la caserne. Sakura devait apprendre ce que je savais.
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Sam 10 Juin - 14:17



- Recherche -

Après avoir constaté les similitudes et les différences entre les deux corps sans vie qui étaient couchés devant moi, j'avais là la certitude de la procédure qu'avait utilisé le tueur pour effectuer ses meurtres. Il avait surpris les personnes en les empoisonnant pour les paralyser, puis avait tout le loisir de tuer sa proie en la transperçant d'une dague à la lame effilée. Il ne lui restait plus qu'à retirer les organes voulus et à s'enfuir. Ce qui me manquait cependant, c'était la raison pour laquelle la salle était propre à notre arrivée. Parce-que cette procédure devait décoré le sol voir les parois de sang, et là, il n'y avait rien. Et aussi, je ne savais pas pourquoi le fois et les yeux avaient été retirés... enfin, je ne savais pas le pourquoi des meurtres. Beaucoup de questions, certes, mais nous avancions tout de même.

Je mis les corps au frais, et enlevai ma blouse servie pour l'analyse. Puis je sortis de la pièce pour rencontrer le médecin qui me tendit, la main un peu tremblante la fameuse liste que je lui avais demandée. Avec un remerciement accompagné d'un sourire poli, je parcourus les noms qui figuraient sur le papier. Je m'attardai un peu plus sur celui que je connaissais : Tanith Amonwiel. Il est vrai que cet homme maîtrisait la composition de potion en tout genre, mais je ne trouvai pas d'intérêt pour lui de commettre de tels meurtres. Je ne le connaissais pas beaucoup, mais je le voyais plus comme quelqu'un de renfermé, à tendance plutôt solidaire, et donc pas du genre à en arriver à de tels extrémités... Néanmoins, ce n'était pas une hypothèse à enlever, j'espérai juste qu'il n'y soit pour rien dans cette affaire. Les autres noms me furent inconnus. Quand je relevai les yeux de la liste, j'aperçus le médecin qui fixait quelque chose derrière moi, avec un air plutôt étonné.

Quelque chose ne va pas ?

ça c... c'est quoi ?

Je fis un demi-tour sur moi-même pour apercevoir au loin une masse comparable à un nuage, de couleur rosée. Elle venait de la maison où j'étais tout à l'heure et eut immédiatement le déclic: Gally avait besoin de moi. Je fourrai la liste dans ma poche et lançai au médecin.

C'est ma collègue qui a besoin d'aide, il faut que j'y aille. Merci du coup de main ! Si vous trouvez quelque chose n'hésitez pas à m'en informer.

Puis je filai en direction de l'endroit où Gally se trouvait. Si elle avait utilisé ma poudre, cela voulait dire qu'un combat s'était déclenché où qu'une menace quelconque avait surgit. Je devais me dépêcher pour lui prêter main forte. Peut-être savait-elle ce qui était advenu de Jason et s'était fait piégée pour cette information. Sautant d'arbre en arbre, j'avançai aussi vite que possible pour finalement arriver à destination. En entrant dans la pièce où le meurtre avait eu lieu, je remarquai tout de suite qu'un affrontement avait eu lieu. Cependant, aucune trace de Gally où du personnel de maison dans les environs. C'était étrange. Où était-il passé ? Je fouillai un peu la pièce et celles environnantes, pensant à cacher mon aura pour ne pas me faire repérer, mais en vain. Aucun signe de vie n'était présent.

Commençant à sérieusement m'inquiéter pour Gally et Jason, je redoublai de vigilance et sortis de la maison pour me diriger vers la caserne où les gardes encadraient l'affaire. C'est là que je vis avec soulagement ma collègue.

Gally ! Qu'Est-ce qui se passe ?







MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 306
Yens : 130
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 18
Localisation : In between the mountain, eating nuts

Progression
Niveau: 34
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Gally/Yoko þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Jeu 15 Juin - 20:48

- Les héritiers -

Heureusement pour moi, la caserne n’était pas si loin de la maison de la victime. Un quart d’heure à marcher à vive allure suffit à me faire arriver. Une fois là-bas, je demandai aux gardes de faire venir Sakura pour lui parler d’une affaire de la plus haute importance, mais je remarquai vite qu’il y avait quelque chose chez moi qui les faisais apparemment beaucoup rire. Je les questionnai sur leur attitude, souhaitant savoir si j’avais de la salade entre les dents ou une autre connerie similaire. Ils m’avouèrent que ça n’avait sûrement aucun rapport avec la salade et que j’étais recouverte d’une poudre rose fluo aussi pétant que les cheveux de ma collègue. J’avais dû m’en mettre quand j’avais fait péter l’explosif au visage de la bonne-pas-si-bonne-qui-travaillait-en-fait-pour-un-alchimiste-meurtier. Après leur avoir demandé de ne pas faire plus attention à ce détail et d’obéir à mon ordre, ils s’exécutèrent, me quittant un grand sourire aux lèvres.

En attendant, je me secouai et me balayai le corps pour me débarrasser de cette affreuse teinte. Je ne détestais pas cette couleur en soit, mais il faut bien m’avouer qu’elle ne m’allait drôlement pas. Alors que j’étais en plein labeur – travail, pas accouchement, faut suivre un peu – Sakura fini finalement par me rejoindre, arrivant, non pas de la caserne, mais de la grande rue. Je ne m’étonnais pas tellement de ce tour de magie, ayant d’autre préoccupation plus urgente. Un peu paniquée, la jeune femme me demanda ce qu’il m’était arrivé, sous-entendant surement “Hey Gally, t’es bien sympa, mais pourquoi tu me fais venir comme ça ? Et pourquoi tu es couvert de rose ?”. J’imitai la voix de Sakura dans ma tête au même moment où j’imaginai cette phrase. Je regrettai immédiatement.

N’écoutant que mon professionnalisme et mon sérieux, je lui fis part de tout ce qu’il m’était arrivé depuis son départ. Je commençai par lui faire part de mes hypothèses sur les raisons de la propreté des lieux, je parlai ensuite de la bonne/complice que j’avais réussi à appréhender et je n’oubliai pas de dire que j’avais finalement retrouvé Rock ainsi que le majordome et que des gardes étaient censés s’en occuper, même si ce n’était absolument pas rassurant. Je concluai :
- Je pense avoir un indice décisif concernant notre meurtrier. Il s’agirait d’un certain Tensin. Si tu arrives à avoir son adresse alors je te propose d’aller immédiatement lui rendre une petite visite, qu’en dis-tu ?
Gally



Couleur:
 


Un peu de maths, ça ne fait pas de mal (Fiche Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2920
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   Lun 19 Juin - 22:29



- Complémentarité -

En arrivant prêt de ma collègue du jour, je la trouvai en train de s'enlever une substance rose qui était présent par endroit sur son corps. Je pensai automatiquement à la poudre que je lui avais transmis tout à l'heure. J'eus alors un petit sourire amusé quand je constatai qu'à part ça, elle n'avait rien, et que je commençai à imaginer la façon dont elle avait procédé pour s'en mettre partout. Mais je ne fis aucune remarque, mon expression un brin moqueuse devant bien suffire pour lui faire comprendre que j'avais remarqué son état.

Ce fut la cyborg même qui remit le sujet épineux sur la table. Elle me conta les événements auxquels elle avait dû faire face en mon absence, et cela me réjouis en quelque sorte. Je n'étais pas heureuse que Gally soit tombée dans un piège, mais plutôt qu'elle m'exposait là la pièce manquante au scénario que je m'étais crée en analysant les corps. De plus, elle me donna un nom qui sonna immédiatement familier. Il figurait clairement sur la liste que j'avais lue. Je m'appuyai contre le mur, les bras croisés.

Décidément, on est bien complémentaire. De mon côté, j'ai pu retracer le déroulement des meurtres. Ce dénommé Tensin injectait du curare par surprise à ses victimes ce qui les paralysait, et après, il lui était facile de les achever sans avoir à lutter. Je comprends maintenant que cette bonne nettoyait les scènes juste après pour que la mutilation et le sang versé passent inaperçus. Plutôt bien réfléchi comme méthode. Seulement...

Je fouillai dans ma poche et en sortit la liste que je montrai à Gally.

Notre cher médecin feignant est parvenu à me donner ça. Et à la troisième ligne, il y a le nom que tu cherches avec l'adresse juste à côté.

Je laissai le temps à ma partenaire de prendre connaissance de ce que je lui mettait en visuel, puis baissai le bras pour replier le papier. L'enquête arrivait à son terme. Tous les éléments étaient réuni, et il était temps de conclure tout cela en beauté et d'élucider les dernières questions. Et pour cela, rien n'était plus valable que de demander à l'intéresser lui-même. Mon sourire s'agrandit.

À ta question, je réponds par l'affirmative, allons voir ce cher Tensin, je pense qu'il a beaucoup de chose à nous dire.

Je rangeai la lettre dans ma poche à nouveau et me tournai vers la sortie. Je lâchai avant de sortir et d'attendre Gally à l'extérieur.

C'est parti pour l'acte final.









MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les héritiers   

Revenir en haut Aller en bas
Scénario - Les héritiers
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Scénario - Les héritiers
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» [Scénario] La voix des Damnés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.