Partagez | .
Vengeance par procuration
Invité Invité

-



MessageSujet: Vengeance par procuration   Mer 5 Avr - 0:00



Vengeance par procuration
feat. Haru & PNJ Dante



Takebe Saori
Sur la place

Isuzu Hana
Sur la place

Akiyama Yukari
Sur la place

Reizei Mako
Dans le blindé



Prête et armées

Comment une simple mission avait-elle put être prise autant à cœur par les jeunes filles ? Comment le fait de s’occuper d’une hideuse créature nécrophage avait put être acceptée aussi facilement par les lycéennes ? Après tout, ces dernières n’avaient rien de combattantes, et faire un tel contrat, pour une prime… Certes, cela servait l’intérêt commun, car la bête en question était une menace autant pour la tranquillité des morts que pour la vie de ceux qui respiraient encore, tout comme cela était une tâche que les gardes avaient confiées aux lycéennes pour, en quelque sorte, voir ce qu’elles pouvaient faire, mais ce n’était pas du tout la tasse de thé des gamines…

Non, au contraire. Originellement, elles auraient essayés de trouver un moyen face à la bête. Le portrait qu’avait put décrire le référent de Minshu ne pouvait pas être si horrible, et il y avait surement un moyen de trouver un compromis, en donnant un nouveau chez soi à la créature… Mais malheureusement pour cette pauvre bête, cette histoire était devenue bien trop personnelles pour les Anglers, qui allaient faire de cette créature un exemple, un avertissement envers cette horrible personne…

Cela ne faisait que quelques jours que le groupe qui était parti en direction de Chikai était de retour à la plaine. Si cela aurait dût se faire sous des triomphes, chacune étant guérie du mal qui la rongeait, l’Akiyama parlant à n’en plus finir, ce ne fut que la tristesse d’apprendre que leurs cauchemars n’étaient pas près de s’arrêter… Elles avaient déjà appris en route la décision du peuple de la république, mais ce n’était rien à coté de ce qui s’était déroulé en leur absence… Miho… La pauvre était complètement traumatisée, ne sortant plus, ne souriant presque plus… Elle était encore véritablement sous le choc, et il lui arrivait fréquemment d’avoir des crises de larmes et des cauchemars…

Et lorsqu’une mission avait été donnée pour s’occuper d’un cas d’un monstre mangeur de chair… Elle avait tout de suite fait l’amalgame avec la sorcière, qui possédait une propriété semblable. Quand bien même ce n’était pas elle, ce Nikuya allait être un avertissement. La sorcière n’était pas la bienvenue ici. Si elle s’aventurait ici, elle rencontrerait une opposition immense, après le crime qu’elle avait fait. Mieux valait pour elle de ne jamais revoir l’équipage, sinon elle risquerait grandement de connaître sa fin. Plus jamais sa vue n’était désirée, plus jamais…

En tout cas, avec le choc qu’elle avait reçut, la Nishizumi était restée à domicile, en compagnie de la Kitsune et de l’androgyne pour veiller sur elle. Le reste de la bande était bien déterminé à mettre acte à leur colère, en se défoulant sur une cible qui, de toute façon, était loin d’être blanche. Arrivant dans le village incriminée, une petite bourgade terrifiée par la bête qui rodait dans le cimetière, le panzer s’immobilisa sur la place dans un assourdissant vacarme. Les natifs eurent d’abord peur, mais une fois qu’ils virent une des jeunes filles en sortir, ils purent comprendre ce qu’il se déroulait ? Elles allaient vers les gens, pour leur dire qu’elles allaient s’occuper du Nikuya. Toutes les infos étaient les bienvenues, mais aussi il fallait qu’ils se mettent en sécurité, à l’abris. Il n’y aurait pas de raison de craindre normalement, la bête attaquant des cibles isolées, mais prudence était mère de sureté…

Et ce fut ainsi que l’élu de Manshe fut abordé, alors qu’il était dans ce village, pour une raison ou pour une autre. La rousse, sans se douter qu’il était un élu, vint vers lui et commença la discussion :

Bonjour ! Vous ne semblez pas être d’ici, je me trompe ? En tout cas, il faudrait mieux vous mettre à l’abri ce soir, dans le doute. Cette bête… Nous allons nous en charger !


Elle essayait de paraître forte, mais avec les récents événements, elle ne savait plus vraiment où donner de la tête. Elle était, l’on pouvait le dire, bien perdue…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Mer 5 Avr - 21:22




feat. Anglerfish Team & PNJ Dante

Vengeance par procurationHaru n’avait pas réellement de but lorsqu’il s’était engagé sur la plaine verdoyante. Comme beaucoup avant lui, il cherchait à explorer Kosaten. Peut-être espérait-il dénicher quelque part le moyen de retrouver le Grand Pas sur le Côté qui lui faisait défaut depuis son arrivée en ce monde ? Ou peut-être s’était-il réellement intégré à Minshu, suffisamment pour s’en sentir issu et désireux d’aider ses habitants ? Lui-même ne parvenait plus à en être certain… Une chose était sûre : même si l’idée de se battre au nom de Manshe l’exécrait au plus haut point, son côté altruiste le poussait à intervenir dès que la veuve et l’orphelin le demandait.

C’est ainsi qu’alors que le Dessinateur se promenait dans un nouveau village sur son périple, il s’était approché d’un attroupement fort bruyant. Le brouhaha était tel que le garçon aux cheveux bleus ne parvenait pas à définir quelle en était la cause… Il écouta donc une fois à proximité, mais se retrouva bien vite frappé par l’horreur de la situation. De fait, des cris et des lamentations de la foule amassée, il put comprendre qu’un monstre hideux, nommé le Nikuya, nécrophage endurci, venait souiller les tombes de cette bourgade, tout en terrifiant les habitants. La nation verte n’était évidemment pas faite que de fleurs, mais l’existence de ce genre de créature laissait le Marchombre complètement perplexe : le dieu vénéré de cette République ne pouvait-il donc pas intervenir à ce genre d’occasion ?

Profondément choqué et empathique face à cette situation, le jeune bretteur s’immisça petit à petit dans la discussion, en dévoilant son identité de prime abord, avant d’assurer aux villageois qu’il ferait de son possible, en encore au-delà, pour terrasser la bête. Les visages de certains se montrèrent légèrement apaisés, bien que cette annonce n’ait pas été prise très au sérieux… Alors que Haru réfléchissait à une manière efficace de mettre en application ses dires, un vacarme assourdissant se fit entendre, tandis qu’un véhicule de combat, familier au Minshujin, s’arrêtait sur la place centrale de la bourgade.

Il s’agissait d’un tank, un engin de guerre développé pour combattre beaucoup plus efficacement. Cependant, Haru ne se rappelait pas en avoir déjà observé un à Kosaten, l’invention provenant de son monde d’origine… Très intrigué, il se rapprocha du char d’assaut et nota la présence d’une jeune fille à la chevelure rousse sortant du monstre d’acier. Elle s’approcha de lui en lui enjoignant d’aller se mettre à l’abri, avant d’affirmer qu’elle allait abattre la bête. Très surpris, l’épéiste se reprit rapidement et répondit en fixant la demoiselle :

« Vous venez pour vaincre le Nikuya ? C’est une excellente nouvelle, je m’apprêtais également à aller affronter ce monstre. Faisons front commun ! »


Ceci étant dit, le jeune homme se décala légèrement de côté pour observer le tank. Quelques secondes d’attention à cette machine, avant de se tourner vers son interlocutrice, en pointant le véhicule du doigt.

« Dites, il s’agit bien d’un tank, n’est-ce pas ? Que fait-il ici ??? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Mer 5 Avr - 22:48



Vengeance par procuration
feat. Haru & PNJ Dante



Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer

Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer



Face à la grotte

Si tous les natifs du village qui avaient put être informés commencèrent lentement à se disperser, en rentrant chez eux et en commençant à se barricader afin de maximiser leur protection dans ce qui risquait d’être un affrontement dantesque ! Mais bon, il fallait dans tous les cas rester concentrée, ça les jeunes filles ne l’oubliaient pas un seul instant. Elles étaient là pour vaincre cette immonde créature, et par la même occasion le spectre de la sorcière qui pourrissait à ses côtés. Elles n’allaient pas avoir de pitié, elles n’allaient pas faire preuve d’une quelconque merci… Elles seraient intransigeantes face à cette vermine.

Mais pour ce qui s’apparentait à la personne qu’avait abordée la rousse, à la place de partir se mettre à l’abri, il semblait plutôt être partant pour aller aider l’équipage dans ce combat ! Essayait-il de se mettre en valeur en prennant des risques, et ce pour les beaux yeux des lycéennes ? Non non, il semblait véritablement être là pour s’occuper également du Nikuya, malgré le fait qu’il semblait être assez frêle et pas véritablement préparé à cela… Les Anglers pouvaient se permettre le fait qu’elles n’étaient pas des combattantes, puisque le panzer compensait largement cela. Mais elles étaient l’unique exception…

Après, il se pouvait aussi qu’il puisse faire preuve de magie, auquel cas il aurait des réserves cachées… Bref, elles ne pouvaient pas le jauger si facilement, d’un simple regard, et le voir à l’œuvre serait surement le meilleur moyen pour savoir de quoi il était capable. Mais il n’y aurait pas d’essai. Ils seraient bientôt face à la bête, qui se défendrait pour sa vie. Mais le fait était qu’il faisait encore jour, et que cette chose était nocturne… Il faudrait la réveiller donc, pour la détruire.

Affichant néanmoins un sourire, la rousse répondit rapidement à son intervenant, pour lui dire d’une voix amicale :

C’est une très bonne idée ! Je suis heureuse de voir qu’il y a d’autres personnes prêtes à aider les villageois !


Elle fit un sourire, avant de continuer sur le point que demandait le garçon, concernant le tank ! En effet, c’était un point plutôt rare d’en voir un sur Kosaten, et il aurait bientôt la chance de voir le blindé à l’œuvre, ce qui était quelque chose d’exceptionnel… Mais ça l’était tout autant de voir quelqu’un qui connaissait le principe d’un tank ! Attirée ainsi, l’Akiyama se glissa furtivement à côté du garçon, pour lui répondre avec le plus grand des sourires, mais aussi et surtout, avec toute sa voie retrouvée !

Tu sais ce qu’est un tank ?! Mais c’est génial ! Celui-ci est un Panzer VIII Maus de l’empire Allemand pendant la seconde guerre mondiale ! Il n’en existait que très peu, juste des prototypes ! C’est l’un des tanks les plus lourds jamais construit, et a raison ! Et il est tout simplement énorme ! Et pourtant, il ne faut que 6 personnes pour…


La jeune fille ne put continuer sa phrase, puisque la main de la rousse vint se coller contre sa bouche, pendant qu’elle se grattait l’arrière de la tête. Embrouiller les gens avec de telles phrases… Oui bon, c’était une spécialité de l’Akiyama, de se perdre dans ce genre de phrase. Néanmoins, elle reprit en soupirant un peu, après avoir affichée une mine gênée. Oui, elle s’était un peu emportée. Un tout petit peu…

En fait, aussi improbable que cela puisse être… Il est arrivé avec nous dans ce monde. Il était plus petit avant, faisant… La moitié de sa taille actuelle, mais il a… En quelque sorte évolué en ceci.


En même temps qu’elle disait ça, elle montra la marque caractéristique de Manshe sur le dos de sa main droite, avant que l’Isuzu ne vienne le prévenir d’une voix presque maternelle :

Je suis heureuse de vous savoir avec nous, mais mettez vous à l’abri si les choses tournent mal. Les Nikuyas sont, parait-il, des créatures redoutables.


Puis, peu après, le panzer se remit en route, longeant le cimetière pour remonter une trainée de sang jusqu’à une grotte, à plus d’un kilomètre de distance. C’était là que la bête se terrait…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Sam 8 Avr - 18:42




feat. Anglerfish Team & PNJ Dante

Vengeance par procurationHaru n’était pas habitué à ce que l’on lui demande d’aller se réfugier tandis qu’un danger approchait… Il l’était encore moins s’il s’agissait de demoiselles en charge de le protéger. Non pas que le Dessinateur soit misogyne, tout le contraire. Mais, de par l’éducation qu’il avait reçue, il avait toujours appris que c’était à l’homme de protéger la femme, et s’était toujours montré salvateur et charmeur avec les élus féminines que son périple l’avait amené à rencontrer… En voir ici, déterminées à se battre, et en possession d’un monstre de guerre le prenait totalement de court…

Cependant, à force de côtoyer la gent féminine depuis son arrivée en Kosaten, Haru avait compris que chacune d’entre elles était différente et que la plupart savait se défendre seule, allant parfois jusqu’à considérer comme un affront l’aide masculine. C’est pourquoi le Marchombre n’insista après les remarques de son interlocutrice, ajoutant simplement qu’il participerait aussi au combat. D’ailleurs, la rousse accepta cette offre avec joie et l’accord oral fut promptement achevé.

La suite concerna la question du bretteur à propos du tank et de sa présence en ces lieux… Il y avait en effet de quoi rendre perplexe quiconque connaissait son origine, et même quiconque l’ignorait… Ce fut une autre jeune fille qui lui répondit, une brune très enjouée lorsqu’elle parla du tank. Les détails qu’elle donna à Haru étaient très techniques et prouvaient que la demoiselle s’y connaissait en la matière. Malheureusement, tout ignorant qu’il était, le jeune homme ne comprit pas la totalité de ce qu’elle lui racontait, bien qu’il ait essayé d’en assimiler un maximum.

L’autre sembla noter cette perplexité et elle stoppa rapidement ces indications, affichant un air gêné. Juste après, Haru devina que la brune faisait mention de son statut d’élu, permettant ainsi à l’orphelin de finalement apprendre d’où provenait la machine blindée. Les appelés divins étaient tous différents, et une nouvelle fois, le garçon au foulard était ébahi par la diversité de choix de Manshe. Le petit cours accéléré étant fini, le tisseur de réalité, poli, s’inclina respectueusement de la tête devant son professeur improvisé pour la remercier :

« Je vous remercie pour ces explications. Je comprends mieux d’où vient ce tank, maintenant que je sais que vous êtes élues. »

Ensuite, ce fut une troisième jeune fille qui s’approcha, la plus belle du trio aux yeux de Haru. Elle souhaitait avertir une ultime fois le garçon aux cheveux bleus contre la dangerosité de leur adversaire commun. Sans prendre un air macho, comme il détestait par-dessus-tout, l’épéiste lui adressa un petit sourire charmeur qui se voulait rassurant.

« Ne vous inquiétez pas pour moi ! Je saurai me débrouiller pour survivre ! Prenez surtout soin de vous et de vos amies ! Ce serait dommage que Minshu perde une si belle élue… »


Le départ arriva bientôt. Les filles ayant regagné l’habitacle du tank, Haru se téléporta sur le dessus de l’engin pour profiter de cette motricité mécanique. Bien entendu, il prit soin de ne pas s’asseoir sur l’ouverture ni de gêner le véhicule dans ses mouvements. Tandis que le groupe se rapprochait de sa destination, il se préparait mentalement pour le prochain combat.

Capacité contextuelle:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 68
Yens : 496
Date d'inscription : 28/08/2015
avatar
PNJ Dante - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Jeu 20 Avr - 11:55

Nikuya
- 肉屋 -

Vengeance par procuration
Une goutte d’eau se forma à l’intérieur de la grotte, claire et sans impureté, elle commença à grossir peu à peu, lentement, mais surement. L’humidité dans l’air aida cette dernière à se former plus vite, comme l’eau de la rivière rejoignant le lac. Puis en l’espace d’une respiration, elle quitta son nid pour se diriger vers le sol, tout simplement. Elle ne pouvait résister à l’appel de la gravité, elle n’avait aucun pouvoirs, même, elle n’avait aucune conscience. Était-ce mieux ainsi ? Le fait de connaître son destin  n’est pas forcément une chose belle en soi. La vie, l’amour, la mort, la douleur, l’envie, la colère, la haine, la paresse,… Des notions qui régissent chaque être doué d’une conscience, auquel aucuns d’eux ne peuvent s’y soustraire. Cependant, chaque existence est unique. Chaque vie aura une expérience différente de l’existence. Tandis que l’un aura droit au bonheur pendant les derniers moments de sa vie, une autre vivra son dernier souffle dans la peine et le désespoir. Triste, en effet, pourtant, c’est par ces mêmes moments qui donnent à la vie sa valeur, son goût unique, son voyage quelque peu folklorique par endroits.

Toutefois, là n’était pas le sujet du moment et toi-même, tu n’en n’avais que « pouic » d’un débat sur la vie et la destinée. Ici, en ce lieu, la seule chose qui occupait ton cerveau dépéri était de massacrer puis de dévoré tout villageois qui vivait dans cette zone. Oh toi, erreur de la nature, tu ne savais pourquoi tu étais là. Ni ton passé d’être humain, ni ta raison d’être, ni tes sentiments, ne subsistaient dans ta conscience mutilée par le temps et ta renaissance. Tu n’étais rien, tu n’étais personne, tu n’étais qu’une existence que l’on écartait du monde des vivants. Et aujourd’hui, aujourd’hui, tu avais faim, ici et maintenant, tu voulais la chair, les cris et les larmes d’un prochain villageois. Tu ne savais pourquoi cette faim insistante, tel un ver qui te dévorait les entrailles, pourtant, à chaque hurlement entendu, à chaque bouché, tu jouissais d’un bien-être quasi orgasmique. Plus... plus... plus... Tu en voulais plus. Plus de femelles, plus de nourrissons, les os de tes victimes s'entassaient inlassablement dans ton antre, créant même un petit tas d'ossement d'une hauteur d'un mètre de haut.

Par contre, tu étais une créature nocturne. Tu traquais, récupérais et mangeais la nuit... Le jour, tu prenais un repos bien mérité, car après tout : tuer demandait des efforts.

HRP:
 
©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Ven 21 Avr - 17:46



Vengeance par procuration
feat. Haru & PNJ Dante



Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer

Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer



Face à la grotte

Ce fut par le cliquetis des chenilles que l’annonce de l’arrivée du blindé se fit. L’on pouvait entendre résonner à travers la terre, le sol et les arbres les petits bruits réguliers de l’infernale machine. Sans faillir, sans trembler, la bête de fer allait se défier à celle de chair, dans un duel intense. Bien évidement, les motivations des deux camps étaient largement différentes, et pour punir cette créature horrible, les Anglers étaient prêtes à faire preuve de nombreux moyens. Les coups qu’elles porteraient seraient violents, et elles n’allaient pas songer à épargner cette bête qui, rien qu’à l’odeur qui se dégageait de l’endroit, était infernale.

Pas même une photo n’avait été montrée que directement, les jeunes filles étaient écœurée. Et quand elles verraient la bête, il fallait espérer que les plus sensibles ne s’évanouissent pas. L’horreur, poussée à son paroxysme, allait connaître un fracas dans cette réalité. Si cela ressemblait à une purge d’exemple, c’était parce que cela en était une, sous couvert d’une prime et d’une bonne action. Elles seraient intransigeantes, dépourvues de pitiés et de compassion. Une telle créature ne pourrait en avoir ou en recevoir, qu’importe ce qu’elle serait, même si les plus fragiles des lycéennes doutaient du bienfondée de cette colère… Mais si c’était pour éloigner la sorcière, alors elles le feraient.

Une fois à hauteur de la grotte, il fallait se rendre compte que la bête n’allait pas sortir de là facilement, ou tout du moins seule. Bien évidement, il était hors de question d’utiliser un appât… Il faudrait donc la mettre en colère, et pour cela, l’empêcher de dormir serait une bonne alternative. Et pour cela, il faudrait faire du bruit… Heureusement, le blindé était très talentueux dans ce domaine ! Avertissant Haru de se mettre à l’abri, les jeunes filles firent juste ensuite un tir d’obus dans la grotte, qui eu l’efficacité de la faire toute trembler, faisant que le bruit se répercutait sur tous les murs, sur toutes les salles. Trouver la tranquillité ou le repos ici semblait être impossible, d’autant que plusieurs pierres tombaient suites aux vibrations engendrées par le tir, sans obstruer le passage toutefois.

En tout cas, il était nécessaire d’agir ainsi. A l’intérieur de la grotte, le tank serait beaucoup trop limité, et ce n’était même pas sûr qu’il puisse se mouvoir. Les plaines donnaient un avantage grand au blindé, qui à l’aide des obus pourrait prendre un bon avantage. Restait toutefois à savoir si la créature mordrait à l’appât, ce qui restait bien évidement en suspens. Dans tous les cas, les jeunes filles restaient à l’affût du moindre signe, se préparant à agir dès lors qu’elle montrerait sa tête.

Quand la bête montrerait-elle un signe ? Quand bougerait-elle ? Ce n’était pas à elle qu’il faudrait poser la question, mais dans tous les cas, le panzer était prêt à bouger pour encaisser les coups, la machine étant bien plus résistante que toutes les autres choses possibles…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Sam 22 Avr - 18:10




feat. Anglerfish Team & PNJ Dante

Vengeance par procurationLe combat serait incontestablement violent… Le Nikuya était une créature malfaisante que Haru avait déjà pu observer par le passé dans un livre. Bien entendu, entre récit et réalité, la différence était toujours flagrante, mais au moins, le Dessinateur se faisait une petite idée du monstre qu’il s’apprêtait à affronter. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’il se doutait que la bataille à suivre ne serait pas aisée, ce fléau étant généralement prêt à tout pour défendre sa zone d’action. Il faudrait rapidement trouver un point faible.

En outre, le Marchombre se savait encore bien faible par rapport à l’environnement de Kosaten. Le sceau de Manshe le dépossédait encore de plus de la moitié de ses capacités et, même si Haru avait pu retrouver un peu de force, il savait, par expérience passé, que bon nombre d’alliés comme d’opposants le dépassaient. Fort heureusement, il pouvait compter sur le tank conduit par les jeunes filles pour l’aider dans cette tâche. Néanmoins, il ignorait à quel point les dieux brimaient la puissance de ce monstre de guerre… La seule chose dont il était sûre, d’après le commentaire de l’une de ces demoiselles, était qu’elle avait elles-aussi accumulé de l’expérience en ce monde, étant donnée la modification de leur véhicule.

Dès que le char d’assaut s’arrêta, la destination atteinte, le garçon aux cheveux bleus redescendit de son transport. Tout en s’avançant un peu, il commença à étudier la topographie des lieux, s’assurant au passage de la présence ou non d’un quelconque adversaire. Mais personne ne les attaqua, ni ne leur fit front. Le Nikuya devait très certainement être terré au fin fond de la grotte, attendant que l’heure de son repas arrive. Bien entendu, il était hors de question de patienter jusque-là : les combattants étaient venus ici pour mettre fin aux agissements du profanateur de tombes !

Prévenu par les filles, Haru se positionna un peu plus en retrait, pour assister au premier tir du tank, en plein sur les parois de la cavité. Le sol trembla sous les pieds du bretteur et l’impact s’en fit ressentir jusque dans ses doigts. La salve était largement suffisante pour avertir le monstre de l’imminence de sa mort. Le garçon au foulard dégaina sa lame, se mit en garde, prêt à passer à l’offensive dès que la bête sortirait.

Exceptionnellement, Haru frapperait pour tuer. Le Nikuya n’était pas un genre de monstre capturable : le jeune épéiste se doutait que les uniques issues de la bataille seraient la victoire du nécrophage, ou son trépas...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 110
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Jeu 11 Mai - 16:49

Nikuya
- 肉屋 -

Vengeance par procuration


Alors que le Nikuya dormait, étant un monstre nocturne, un bruit commença lentement à le tirer de son sommeil. Mais ce n'était pas le bruit d'une simple mouche agaçante qui volait près de son oreille, non, il s'était habitué à ce bruit là. Il ne savait pas décrire ce qu'il entendait et ne cherchait surtout pas s'y focaliser, bien trop occupé à diriger son repas de la veille, des cadavres frais. Pourtant ces grincements mécaniques étaient vraiment inhabituels. Et pas seulement ici, Kosaten tout entier ne devait pas les entendre souvent et surtout pas de partout. Toutefois, peu préoccupé par une quelconque notion de danger qui lui était étrangère, il continua à ronfler, faisant un vacarme qui avait déjà fait fuir toutes les chauves-souris de la grotte. Heureusement pour elle d'ailleurs...

Peu après, alors qu'il continuait de faire des rêves de lui mangeant des dépouilles accompagnées de piment d’Espelette, un bruit assourdissant, bien moins discret le réveilla instantanément! Que s'était-il passé?? Il ne le savait pas, ne voyant que la grotte qui commençait à s'écrouler par endroits. Il courut alors vers la sortie de la grotte afin de ne pas mourir bêtement avant l'heure, voyant son foyer partiellement détruit. Qui avait bien pu faire cela??! Qu'il se dénonce seulement et il allait l'étriper!! Observant les alentours, il ne put manquer l'énorme tank qui devint son suspect numéro un, et il avait raison.

-JE VAIS TE MANGER!!!!!!!! hurla-t-il en chargent le monstre de métal.

Oui, il n'avait pas beaucoup de suite dans les idées et sa vie se résumer à manger et dormir. Pouvait-on vraiment en attendre plus d'un Nikuya? Il dévala alors la pente pour percuter l'engin de toute sa masse malheureusement celui-ci ne bougea pas d'un pouce. Il sortit ensuite ses outils de boucher pour essayer de découper son adversaire. De toute évidence, il ne serait pas comestible directement.

Il n'avait pas encore remarqué le dessinateur qui s'était posté non-loin.

Combat:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Jeu 11 Mai - 18:43



Vengeance par procuration
feat. Haru & PNJ Dante



Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer

Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer



Full Frontal

Qui aurait put se douter que des personnes d’ordinaires si gentilles, si sympathiques, si conviviales en viendraient aujourd’hui à souhaiter la mort avec force ? Probablement personne. Certes, elles-même agissaient plus par devoir que par réelle envie de causer du tort à cette créature, mais elles se devaient d’agir pour empêcher qu’une bête aussi cruelle ne puisse agir… En espérant, bien évidement, que la sorcière en serait dissuadée de poser un seul pied ici, qu’elle ne s’approche pas du tout de la Nishizumi qui était à la maison actuellement, en train de lentement se remettre de ce terrible incident… Mais elle n’était pas sans protection, il y avait l’androgyne tout comme la kitsune qui restaient alertes…

Néanmoins, c’était sur le présent qu’elles devaient se concentrer. La grotte tremblait encore sous le terrible impact qui l’avait ébranlée dans ses profondeurs, pendant que des boyaux de la terre laissaient transparaître un bruit horrible… Celui d’une créature qui se réveillait brutalement, une bête en colère, instable, intraitable, qui allait tenter de tuer… Elles ne pouvaient bien évidement pas laisser faire cela, et chacune d’entre elle était aux aguets, prête à faire feu faire valoir la justice…

Et finalement, la bête se montra ! Hideuse, elle l’était. L’on dirait un amas grossier de cadavre et d’autres pourritures… La simple vision effroyable de cette chose donna des nausées aux lycéennes, qui pouvaient constater l’horreur, détruisant par cette occasion la prudence qu’elles avaient initialement… Ce qui fit qu’elles furent prises de court, ne pouvant pas réagir alors que la créature fonçait tête baissée sur l’engin pour tenter de le détruire ou de le renverser… Mais entre le poids de la bête, et les cents quatre-vingts huit tonnes d’acier, de fer et de destruction pour le blindé, l’échange fut bref, et ce ne fut qu’un léger tremblement qui fut ressenti à l’intérieur du panzer.

Toutefois, les grincements commençaient à se faire alors qu’un crochet d’acier était en train de griffer le blindé. Rien de plus que de rayer la peinture en fait, mais à la longue il risquait tout de même d’être une menace. Il en était une en fait, pas pour le blindé, mais pour les autres personnes, dont Haru ! Se ressaisissant, elles commencèrent à manœuvrer, envoyant une fois, puis deux, puis trois… Ce fut bien à quatre reprises que la créature put être frappée par le canon, avant que le blindé ne se recule légèrement, pour l’aligner, et lui envoyer rapidement deux obus, en visant le cœur de cette masse certes rapide, mais qui n’était au final rien de plus qu’une cible… L’Akiyama avait été très efficace sur cette action, rechargeant en moins d’une seconde le canon secondaire. Mais il faudrait bien plus pour le mettre à terre… Cette chose… Avait au moins la force d’être résistante…

Elle ne serait dans tous les cas qu’un jouet que les lycéennes viendraient à briser, une poupée qui se déchirerait après une utilisation prolongée et trop puissante… La pilote enclencha de nouveau l’accélérateur, en fonçant directement sur la créature ! Elle serait bientôt écrasée sous les chenilles du blindé, percuté et lacéré par l’acier du panzer ! Il restait uniquement à savoir quel serait le rôle du jeune garçon dans cette histoire… 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Jeu 11 Mai - 21:43




feat. Anglerfish Team & PNJ Dante

Vengeance par procuration La bête ne tarda pas à sortir, et son apparence était aussi immonde que l’affiche le laissait présager. Il s’agissait véritablement d’une aberration de la Nature qu’il était impératif d’éliminer. En outre, le Nikuya mettait en péril la sécurité des villageois aux alentours, en plus de profaner chaque nuit les esprits mortuaires. Briser ainsi un cycle aussi parfait que celui de la vie, puis de la mort, irritait profondément le garçon aux cheveux bleus. Haru était déterminé à en finir au plus vite, bien que l’impressionnante carrure de ce monstre l’ait au premier abord quelque peu intimidé.

Le Dessinateur n’avait à peine retrouvé qu’une fraction de ses capacités d’antan qui le rendaient si fier. De là à pouvoir faire front contre cette abomination… Haru lui-même n’était sûr de rien… Néanmoins, il tenait absolument à se battre pour aider les pauvres natifs sans défense, à défaut d’apporter une quelconque contribution à cette guerre qu’il jugeait stupide et inutilement sanglante. Par ailleurs, le Marchombre n’était pas prêt à se défiler devant un groupe de jolies demoiselles armées de courage, mais peut-être plus faibles que lui, malgré l’énorme char d’assaut qu’elle conduisait.

A ce propos, les craintes du garçon au foulard furent bien vite dissipées. En effet, bien que le Nikuya ait décidé de charger brutalement le véhicule d’acier, ce dernier tint admirablement bien le coup, ripostant avec autant de violence, voire même davantage. Haru, éberlué par cette surprenante puissance, oublia d’agir pendant quelques instants. Il se reprit rapidement, armant sa garde avant d’observer rapidement l’ennemi.

Ne voyant pas de véritable point faible à exploiter, Haru se décida à passer à l’offensive. Il se précipita dans le dos du monstre, qui ne l’avait apparemment pas remarqué, avant de le frapper du tranchant de sa lame, autant que son endurance actuelle le lui permettait. Il se replia ensuite en se téléportant à son point de départ, attentif à ce qui allait suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 110
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Ven 12 Mai - 20:52

Nikuya
- 肉屋 -

Vengeance par procuration


Au début, le combat se passait bien pour le Nikuya. Muni de son imposant crochet de boucher, il s'était mis à s'en prendre au blindage du panzer essayant de lui arracher les plaques d'acier. Même si ça ne semblait pas très bien fonctionner au premier abord, l'acier commençait à grincer par endroit. Au bout d'un moment il arriverait bien à l'ébrécher pour l'ouvrir non? Ensuite ce qui l'attendait à l'intérieur serait succulent... Il se doutait bien que quelqu'un était aux commandes de cet incroyable engin même s'il ne savait pas comment une telle prouesse était possible. La surprise lui donnait vraiment l'eau à la bouche et il aurait pu l'avoir encore plus si celui-ci savait que c'était ni plus ni moins que cinq jeunes femmes qui pilotaient la machine de guerre. Il préférait largement les femmes aux hommes, mois savoureux.

Malheureusement pour lui, la suite se passa bien moins bien. Le panzer commença par répliquer à son attaque après avoir été légèrement surpris en lui donnant des coups de canons qu'il ne put esquiver. Cela eut pour effet de le sonner et, quand il eut repris ses esprits, un énorme canon était pointé sur lui. Sans savoir ce qui pouvait en sortir, son instinct l'avertit qu'il y avait danger et il se jeta sur le côté à temps pour esquiver l'obus. Il reconnut alors l'attaque qui l'avait touchée. Quelques secondes plus tard, il devait déjà esquiver une autre attaque! Il réussit de nouveau mais cela le vida de ses forces. Il eut alors moins d'énergie pour faire la course avec le char d'assaut et celui-ci parvint grâce à ses chenilles à lui broyer une partie de ses membres inférieurs. Il pourrait toujours marcher mais ce serait moins évident pour lui.

Une fois sortit de la trajectoire du tank, alors qu'il pensait être sauvé, un autre humain de téléporta dans son dos pour le lacérer de sa lame. Il n'eut le temps de réagir et se prit alors de gros dégâts physiques. Le combat venait à peine de commencer et il était déjà en piteux état. On aurait même put le qualifier d'estropier avec ses jambes quasi-broyées. Il péta alors un câble et prit son arme par le bout de la chaîne et la fit tournoyer. Le panzer était à sa portée mais le bretteur aussi malgré sa téléportation.

Ses actes suffiraient-ils pour tuer ses adversaires et le sauver?

Combat:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 664
Yens : 0
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Ven 8 Sep - 12:56



Vengeance par procuration
feat. Haru & PNJ Dante



Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer

Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer



L'innarrêtable bête

Musique

A mort. Tels étaient l’état l’esprit qui résonnait à l’intérieur de la machine, qui n’était devenue que l’instrument de la douleur et de la faucheuse, ayant laissée son arme symbolique pour préférer à cela les diables de la destruction. Comme quoi, l’amour du moteur pouvait séduire même les plus hermétiques, à condition d’accepter ceci, ce qui, dans certains cas, relevait du miracle. Mais qui y croyait encore ? Qui espérait encore que les choses soient figées éternellement ? Gravées dans la roche aux peintures rupestres ? Lascaux n’était qu’une étape, tout comme ce monstre. Un pas, une marche, tout au plus une barrière de paille, qui romprait, un jour… Ou l’autre…

Après tout, tel était le destin des créatures de Kosaten. Vivre, et mourir de la main d’une entité supérieure, plus forte. La sélection naturelle. Les plus anciens dméons n’étant que des légendes défiables, que restait-il ? L’on trouvait à chaque fois des créatures plus anciennes, plus incroyables, et pourtant… Elles pliaient, après avoir vaguement surprit, effrayer… Mais en un instant, elles disparaissaient, emportées par des flammes, des attaques et autre courroux. C’était leur vie, de passer de vivant à trépas… Sinistre destin…

Et si c’était pourquoi le Nikuya était là, alors il pourrait partir l’esprit tranquille, celui d’avoir plié comme il le devait, devant la mort que lui imposait l’équipage. Toutes roues armées, déployant une force considérable, le panzer s’élança en direction de sa cible, pour que toutes les chenilles d’un blindé trop lourd lacèrent la chair de ce monstre. Il allait mourir, il allait disparaître, et allait être oublié. Les lycéennes n’agissaient plus avec retenue et modération. Il n’y avait plus de lycéennes. Il n’y avait qu’une bête d’acier, implacable, qui allait faire cracher le sang…

Et elle s’executait, s’élançant… Combien de temps la créature tiendrait ? Pouvait-elle déjà même espérer survivre ? Impossible, les quelques attaques qu’elle avait lancée précédement n’avait fait qu’érafler le blindage du panzer, qui s’était déjà réparé. Le déchu connaissait maintenant son destin, et ses derniers mots, aussi grotesque pourraient-ils être, seraient bientôt son épitaphe où personne n’irait se recueillir. Il disparaitrait, comme tant d’autres. Il n’était ni le premier, ni le dernier. La terreur mécanique était en marche, et l’horizon avait des questions à se poser…

Car l’on ne pourrait stopper la bête… L’on ne pourrait l’arrêter… Lancée à pleine vitesse sur l’autoroute de l’enfer, aucun barrage, aucune herse, aucun virage ne saurait la ralentir ou la faire bifurquée. Montagnes, déserts et océans seraient domptés. L’univers entier, bientôt soumis. Car c’était une machine qui ne connaitrait le repos que lorsqu’un drapeau connaîtrait son apogée… Que lorsque tous combats seront derrières… Que lorsque la fin du monde arriverait… Elle sera là, partout et nulle part…

Elle sera, ici et là…

Elle sera… 




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Ven 8 Sep - 18:26




feat. Anglerfish Team & PNJ Dante

Vengeance par procuration Haru avait frappé aussi fort qu’il le pouvait. Il n’avait aucune raison d’épargner un être aussi abject et répugnant que celui qui leur faisait face. Imposant, sanguinaire, pestilentiel, dangereux… En clair, une menace ne méritant pas de vivre et à éliminer dans les meilleurs délais. Il fallait répondre à la violence par la violence, et c’est exactement pour cela que les élus avaient été dépêchés ici. Le Dessinateur faisait de son mieux, mais il se savait clairement en dessous de ce dont il était capable auparavant. Intérieurement, il fulminait contre le sceau imposé par Manshee.

De leur côté, les conductrices du char infligeaient également d’importants dommages au Nikuya, au vu des mines surprises et souffrantes qu’il affichait. Il fallait bien avouer que le colosse d’acier qu’elles pilotaient était redoutable et surpuissant, arrachant des blocs de pierre à chacun de ses coups de canon. Clairement, Haru n’aurait échangé sa place avec leur adversaire pour rien au monde, et il espérait ne jamais avoir à affronter ces jolies demoiselles, en particulier Hana évidemment.

Cruellement blessé, le Nikuya émit plusieurs cris à déchirer les tympans, avant de s’emparer d’un crochet tout aussi immense, rattaché à une longue chaîne. La suite était assez prévisible : le monstre fit tournoyer peu à peu son arme improvisée, atteignant bientôt une portée titanesque. Les coups se multiplièrent alors dans la direction des combats, et Haru dut bondit à plusieurs reprises pour parvenir à éviter l’assaut, qui l’aurait sûrement mis à mal. Mais finalement, la bête se calma sans que le Marchombre ait encaissé de dommages.

Aussitôt, Haru se téléporta, toujours en usant de son Pas sur le Côté, dans le dos de l’ennemi, et planta sa lame à plusieurs reprises dans les jambes de celui-ci, afin de le déstabiliser le plus possible, pour que coup fatal lui soit aisément donné. Le garçon aux cheveux bleus s’acharna ainsi pendant quelques instants, avant de se déplacer instantanément une nouvelle fois, puis de se mettre en garde. Le combat avait beau tourner en leur faveur, il ne fallait pas pour autant relâcher son attention.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 110
Date d'inscription : 10/04/2017
avatar
Bashô PNJ Non-validé

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Dim 10 Sep - 23:17

Nikuya
- 肉屋 -

Vengeance par procuration


Il lui fallait se rendre à l'évidence, il n'avait plus aucune chance de gagner ce combat. Entre le monstre d'acier qui lui fonçait dessus en ignorant royalement ses attaques et le bretteur qui les esquivaient toutes... Son inefficacité était évidente. Il devait alors se résoudre à... mourir? Peut-être pas après tout si? Peut-être trouverait-il une chance de survie dans la fuite? Si les dieux que prient les humains existent vraiment, il devrait vivre. Car qui pourrait oser dire que c'était lui le monstre quand il ne faisait que se nourrir et qu'il affrontait un mastodonte de métal comme le panzer? Beaucoup de questions pour un trop petit cerveau qui finalement ne demandait qu'une seule chose: vivre.

Il se mit alors à fuir tant bien que mal, mais plus mal que bien. Ses jambes le faisaient énormément souffrir et cela tenait du miracle qu'elles soutenaient encore son poids si imposant. Seul l'adrénaline lui permettait encore de bouger comme si de rien était... Et encore. Une énième fois le char d'assaut tenta de l'écraser sous ses chenilles pour le transformer en crêpe. Quelle ironie, lui qui avait toujours été au sommet de la chaîne alimentaire allait se changer en un aliment comestible. Cette idée ne lui plaisait guère. Malheureusement on ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie.

Finalement son destin le rattrapa.
Les Anglers écrasèrent ses derniers espoirs.
Haru planta le décor de sa mort.
Ses peurs appartenaient désormais au passé, il était enfin libre...

Combat:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 664
Yens : 0
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Lun 11 Sep - 11:10



Vengeance par procuration
feat. Haru & PNJ Dante



Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer

Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer



Partir sans se retourner

Des lambeaux, lacérés, déchiquetés… Et une carcasse ouverte, morte, qui poussait son dernier rale d’agonie au milieu du bruit du carnage et des os qui se brisaient… Un spectacle horrible, mais qui avait été nécessaire pour faire taire une fois pour toute l’horrible Nikuya, qui maintenant, serait le repas d’autres carnassiers… En espérant, bien évidement, que ce ne soit pas un autre spécimen de plus grande taille… Dans tous les cas, les jeunes filles firent reculer lentement la machine, qui retrouva tous ses appuis sur la terre ferme… Néanmoins, l’adrénaline eu son effet, et sa disparition les mirent dans tous leurs états… La Reizei se mit même à déglutir, choquée…

En effet, la créature avait souffert, elles le savaient… Tout comme elles savaient qu’elles n’avaient pas eu le choix, qu’elle devait partir… Ou mourir… C’était elles ou la bête ! C’était un combat à mort qui avait prit fin… L’Isuzu sortit lentement sa tête de la machine, pour constater le charnier que le tank avait généré… Les chenilles étaient devenues rouges, et dégageaient une impression de mort… Subissant quelques nausées, elle projeta un peu d’essence sur le corps de la créature, avant d’y mettre le feu par l’intermédiaire d’un tir… Au moins, cela permettrait d’éviter les charognards, et donnerait l’information comme quoi la créature était tombée… Définitivement.

Sans plus de mots, vérifiant tout de même que le jeune homme était toujours en un et un seul unique morceau, elles se mirent en direction du village, où une petite troupe s’était rassemblée, attendant le retour victorieux des jeunes élus. Ils avaient assistés, par l’intermédiaires des échos des tirs, au combat, qui rien qu’avec la puissance des déflagrations, était terrible… Mais la bête était tombée, et maintenant, plus personne ne serait menacée par sa présence… Les morts pourraient reposer en paix à partir de ce jour…

Et elles, pourraient souffler… Au final… Aucune d’entre elle n’était véritablement satisfaite de ceci… Car elles n’y avaient pas trouvées ce qu’elle cherchait… La bête était tombée, elles étaient récompensées, mais Miho demeurait dans cet état… Et la colère qu’elles avaient contre la sorcière restait identique… Il faudrait qu’elles règlent ça… Lorsqu’elles croiseraient de nouveau sa route… Mais pour le moment, l’heure n’était pas à la vengeance… L’heure de panser les plaies était venue, et c’est avec un petit signe de main que les demoiselles prirent la route, en direction de leur domicile. Elles n’étaient pas fières de cette journée…

Pas le moins du monde…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 698
Yens : 52
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 76
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   Mar 12 Sep - 19:20




feat. Anglerfish Team & PNJ Dante

Vengeance par procuration Une nouvelle fois, Haru s’était démené du mieux qu’il pouvait pour blesser la créature hideuse qui leur faisait face. Cette dernière paraissait de toute façon bien mal en point, mais il aurait été stupide de se relâcher suite à cette faiblesse apparente. Nombreux étaient les guerriers tombés au combat pour n’avoir pas su correctement interpréter la fourberie de leurs adversaires… Le jeune homme ignorait si ce monstre-ci pouvait faire preuve d’un tel esprit, mais en tout cas, il restait sur ses gardes jusqu’au bout, et se donnait à fond. La lame qu’il avait jadis dessinée suite à sa vision cauchemardesque traçait des lignes sanguinolentes dans le dos du Nikuya.

De leur côté, les demoiselles et leur char d’assaut continuaient de ravager de front l’imposant ennemi, le faisant souffrir drastiquement de manière plutôt apparente. En comparaison, l’épée du Marchombre paraissait n’être qu’un simple cure-dent… Pourtant, Haru ne faiblissait pas, s’acharnant sur le profanateur de tombes, ouvrant quelques blessures qui, à la longue, finiraient bien par affaiblir celui-ci. Il bondissait, frappait, esquivait, se fendait, tailladait. Le garçon aux cheveux bleus était déterminé à tuer.

Finalement, harcelé de toute part, mortellement blessé par l’assaut commun, le Nikuya s’effondra, totalement inerte. Son corps avait été en grande majorité écrasé par le tank, et Haru s’assura que son cadavre en soit réellement un en lui ouvrant profondément la gorge. Le combat était désormais terminé, les vainqueurs avaient été désignés, tout comme la victime. Sans plus un regard pour cette dernière, l’épéiste essuya le sang crasseux et répugnant qui ruisselait sur son arme, avant de la rengainer proprement.

Peu après, le véhicule blindé commença à s’éloigner. Haru adressa un dernier signe de la main aux jeunes femmes avec qui il avait fait équipe, avant de s’en retourner tranquillement vers le village commanditaire. D’ordinaire, il rechignait à réclamer les sous des habitants de classe modeste, mais pour le coup, s’il voulait lui-même éviter d’être dans le besoin, il nécessitait quelques économies. Il soupira, la journée avait été longue et pénible.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Vengeance par procuration   

Revenir en haut Aller en bas
Vengeance par procuration
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2010/ARISTIDE Vs PREVAL : UNE BATAILLE PAR PROCURATION
» [Warning] Les contacts par procuration [Feat Nathanaël]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.