Partagez | .
de retour du camps [san goku black]
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: de retour du camps [san goku black]   Ven 7 Avr - 21:16




Un pas après l'autre, les pensées avançaient. Un pied posé au sol après l'autre, entre le camps des montagnes et Fuki, Byakuya progressait dans sa perception de sa situation. Gardant ce calme olympien qui le caractérisait, il avait encore toutefois ce sentiment amer qu'il avait eu en lui pendant tout l'entraînement avec Brenna, et peinait à se considérer comme... un combattant lambda finalement. Elle n'y était pas aller de main morte pour le mettre face à la réalité, mais sans que le capitaine ne veuille l'avouer, c'est qu'il lui fallu pour avoir ce délic. Il n'était pas allé jusqu'à se penser faible, son grand honneur de noble représentant de la famille Kuchiki se le refusait, mais il ne sentait plus dans le regards des civils et des habitants de Kosaten en général, cette reconnaissance sans faille et ce respect parfait dont il jouissait depuis des centaines d'années chez lui. Pour la première fois, il ne contrôlait pas ce phénomène et devait se soumettre à une divinité plus forte que lui. Changer ses habitudes quand on s'y était attaché, voilà qui était très difficile à faire, même pour le plus polyvalent des êtres.

Mais il ne se laissait pas abattre pour autant. Son caractère de combattant et chef de division lui donnait la détermination pour retrouver ce qu'il avait perdu le plus vite possible. Ce détour par le camps en faisait partie. Il désirait maintenant continuer sur cette voie et enfin être en contact à nouveau avec Senbonsakura, l'arme de prédilection du shinigami. Et alors seulement là, il allait pouvoir montrer au monde entier de quoi il était vraiment capable. Sa capacité de détecter les énergies d'élus était toujours en action, mais il ne s'y concentra que très secondairement.

En passant à Jiyu, il avait entendu parler du débat pour mettre fin à l'alliance avec le royaume de Seika. Cette seule supposition finit de faire descendre Minshu dans l'estime du capitaine. Il était là depuis bientôt 3 ans, et il savait pertinemment que cette nation n'allait jamais pouvoir s'en sortir toute seule, elle manquait d'éléments puissants. En face, d'après ses informations, il y avait beaucoup de combattants de valeur, qu'il n'y avait pas ou très peu ici. Il fallait se rendre à l'évidence : cette nation était faible, et le fait de vouloir se séparer d'un allié sonnait en Byakuya comme un mouvement de fierté totalement stupide, qui la mènerait très probablement à sa perte. Mais finalement, il n'en avait rien à faire. Elle n'était pas, et ne serait jamais son souverain. L'avenir de cette nation, il n'en avait cure. Seul sa propre condition l'importait à présent.

Après avoir traversé cette ville, il passa par les grands, lacs car malgré la piètre image qu'il avait du royaume, il fallait avouer que ces paysages étaient beaux. Ils valaient grandement le coup d'œil et le shinigami y venait régulièrement pour se ressourcer. Il se plaça devant un plan d'eau et se mit à admirer l'étendue bleue jusqu'à l'horizon. Il sentit le vent marin se promener à travers ses cheveux et apprécia ce moment d'apaisement, oubliant tout ce qu'il y avait autour.

                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 187
Yens : 883
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 24

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Son Gokû Black ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Dim 9 Avr - 0:28

J'avais repris mon chemin, partant de Fuki où j'avais pu me poser un petit peu et surtout où j'avais renoué avec mon passé, avec qui j'étais réellement. Mon objectif, mon idéal restait de créer un monde sans mortel pour le gâcher.
Je marchais depuis plusieurs heures maintenant. Heureusement, le temps y était plus clément que dans ce désert dans lequel la chaleur était tellement atroce que la traversée fut un véritable parcours du combattant. Oui, le temps était doux ici: il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, le ciel était bleu avec quelques nuages et une petite brise agréable soufflait. C'était le matin. J'avais décidé de partir aux aurores afin de retourner le plus vite possible en Fuyu pour pouvoir commencer sérieusement l'entraînement.

J'avançai et tombai sur un lac, puis un autre, puis encore un, cette région en était truffée. Ces lacs étaient magnifiques: l'eau était cristalline, calme, pure. Cela devait être un bon endroit pour se ressourcer, pour pouvoir s'entraîner dans le calme, ou pour méditer. A ce moment là, mon sentiment de haine envers les mortels grandit. En voyant ces beaux paysages, je trouvai ça dommage qu'ils soient gâchés par ces idiots de mortels, capables de rien si ce n'est détruire et semer le chaos autour d'eux. Je me répètai mais ce sont des abominations à éliminer. Cependant, je devais être prudent. En effet, je n'étais pas encore assez fort pour pouvoir en éliminer ne serait-ce qu'un capable de se battre. Il fallait donc que je prenne mon mal en patience un bon moment.

Ensuite, près de l'un des lacs, je vis une personne assise, en train d'admirer les paysages, lui aussi. Du moins, je me doutai qu'il était en train de faire cela vu qu'il ne remarqua même pas ma présence. J'aurais pu, là, tout de suite, le tuer et je dus avouer que j'hésitai à le faire mais comment progresser si je tue tout le monde en traître? Tuer les mortels n'est pas mon seul objectif, j'en avais un second. Je voulais être un être suprême, je voulais repousser les limites de ce corps, je veux être le plus fort. Alors, pour l'instant, j'allais laisser ce mortel en vie et passer mon chemin. Je décidai de continuer ma route mais...


Dernière édition par Son Gokû Black le Mer 12 Avr - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Lun 10 Avr - 18:48




Le vent qui se baladait sur le visage de Byakuya lui fit un bien fou. Il lui rappelait les douces nuits à s'asseoir sur le devant de sa demeure pour admirer la beauté de la lune. Il vivait avec sa soeur adoptive qu'il avait su aimer malgré tout et qu'il avait vu grandir. D'ailleur comment allait-elle ? Cela faisait trois ans qu'il n'avait plus eu aucune nouvelle, ni d'elle, ni de quelque shinigami que ce soit. Que c'était-il passé avec Haïzen ? Avait-il réussi son coup ? Quelle perte avait subi chaque camps et surtout... Est-ce que Rukia y était restée ? Si c'était le cas, il n'allait jamais pouvoir se pardonner de ne pas avoir été à ses côtés pour la protéger. Et là, tout Kosaten allait payer. Mais pour l'instant, aucun moyen de le savoir, et le capitaine ne sut pas vraiment dire ce qui était le mieux : savoir et s'en vouloir ou rester dans l'ignorance ?

Bientôt, quelque chose vint perturber la tranquillité du bretteur et le tira de ses pensées. Une énergie qui surpassait les quelques civils qui se promenait dans les environs émanait jusqu'à et titilla ses extra-sens. Debout près de son lac, Byakuya ouvrit les lieux, et scruta les alentours calmement jusqu'à tomber sur la source de sa détection. Celle-ci le regardait avec insistance, et il n'aima pas trop ça. Qui était-il pour le scruter ainsi ? De plus, ce n'était pas de l'admiration, ça se voyait, c'était autre chose. Il ne sut dire vraiment quoi, mais toujours est-il que cet avorton venait de perturber un grand moment de méditation. Il avait intérêt à avoir une bonne explication.  Posant simplement son regard sur lui, il lâcha d'une voix calme.

Puis-je savoir la raison d'un tel observatoire ? Que cherches-tu en me fixant de la sorte ?

                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 187
Yens : 883
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 24

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Son Gokû Black ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Jeu 13 Avr - 22:51

L'endroit était vraiment magnifique: ces lacs, cette verdure, ces collines, ces montagnes au loin, le monde était vraiment merveilleux. Il mérite d'être protégé de ces mortels qui le détruisent à petits feux. Cette beauté me rappelait beaucoup le monde duquel je venais, aussi beau, aussi malmené par des êtres inférieurs.
Le vent continuait de souffler. J'étais là, face à cet individu qui m'avait interpellé. Finalement, il avait remarqué que je le fixais et voulais en savoir la raison. Les cheveux soulevés par le vent, le regard froid et les sourcils froncés, je répondis:

"Je n'ai aucune raison. Tu es juste le premier humain que je croise ici, cela m'a surpris et dorénavant, j'aimerais que tu me parles avec beaucoup plus de respect."

Encore un humain qui se croyait au-dessus des gens, au-dessus des dieux même, avec son ton autoritaire. Je me demandai s'il était fort ou non. Ma partie Saiyajin voulait le savoir. Je me répétais peut-être mais c'est en me frottant à de valeureux guerriers que je vais m'améliorer, prendre de l'expérience en combat et devenir l'entité suprême que je suis supposé être.

Le vent s'arrêta de souffler. L'endroit était calme, très calme. On n'entendait pas un seul bruit. Je me lançai. Par surprise, je donnai un coup de poing en direction de mon opposant, visant le nez, pour le tester. Je voulais voir s'il allait l'arrêter ou s'il allait se le prendre. Je voulais voir s'il allait pouvoir contre-attaquer. Je voulais savoir ce qu'il avait dans le ventre...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Dim 16 Avr - 19:16




Si les premières paroles de l'intrus laissaient le shinigami totalement indifférent, son dernier ordre le fit tiquer. Pour qui se prenait cet effronté ? Comment osait-il lui exiger cela alors que présentement, c'était lui-même qui manquait de respect au capitaine ? Il avait bien envie de le remettre à sa place cet avorton, et pour dire vrai, il comptait simplement user de sa prestance pour clouer lui clouer le bec. Il commença d'ailleurs par lui répondre.

Mesure tes paroles gamin, je ne t'ai pas offensé, d'aucune sorte. Quand on se permet de déranger la méditation d'un capitaine, on ne peux pas exiger son respect. Apprends où est ta place.

Byakuya le fixait toujours, de loin pas intimider par l'élu qui lui faisait face. Il lui en fallait bien plus, même après ces quelques remises en question à cause du sceau. Il sentait l'énergie de son interlocuteur, et avait depuis longtemps déterminé qu'elle lui était inférieur, signe notable que son entraînement pour retrouver sa puissance portait ses fruits.  Mais l'homme aux cheveux hirsute ne se laissait pas faire. Malgré sa remarque, cet être stupide tenta de l'attaquer. C'était décevant. Que croyait-il faire en l'attaquant de front de façon si stupide ? Le shinigami soupira.

Pathétique.

Sur ce, il disparut du champs de vision de son adversaire, pour réapparaître moins d'une seconde après dans son dos. Il profita de l'effet de surprise pour tenter de planter sa lame dans l'épaule du gêneur.

Ne joue pas à ça avec moi et passe ton chemin...



                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 187
Yens : 883
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 24

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Son Gokû Black ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Mer 19 Avr - 23:07

J'avais cru que mon poing avait atteint sa cible mais ce type disparut au dernier moment. Je ne le voyais plus. Une seconde ne s'était même pas écoulée que je sentis une lame traverser mon épaule gauche. Je ne pus m'empêcher d'exprimer un cri de douleur sur le coup. Le type retira sa lame et je me trouvai sur mes genoux, mon bras droit pressant mon épaule gauche. Il était vraiment rapide, je n'étais pas de taille pour le moment. Là, je m'avouai à moi-même avoir fait une belle connerie en l'attaquant. Bref, ce qui était fait était fait et je ne pouvais pas changer le passé.

Je me relevai, me tenant toujours l'épaule. La douleur allait me rendre plus fort, c'était un mal pour un bien, finalement. Je souris à mon adversaire:

"Tu es très fort, ça me plait bien."

Une fois à plein potentiel, j'allais m'amuser un peu avant de tous les détruire, et me dire qu'il y avait plein d'adversaires intéressants me plaisait énormément.
Notre combat coupa court. En effet, je vis 4 affreuses créatures sortir d'un des lacs à côté et se diriger vers nous. Il y en avait 3 de taille moyenne et un plus gros. Deux des trois de taille moyenne vinrent se mettre face à moi, tandis que le troisième et le plus gros vinrent se positionner face à mon nouvel ami.

C'étaient des créatures étranges. Elles étaient chacune dotées de 4 pattes, dont les deux de devant comportaient des griffes affûtées. Sur leur tête se trouvait une corne. J'avais déjà entendu parler de ce genre de créature dans mon monde. Elle lui ressemble, si on retire les pattes et la corne.
La première des créatures se jeta sur moi et me donna un coup de griffe que je pus esquiver de justesse. Ensuite, la seconde me donna un coup avec ses cornes. Ce coup, je ne pus l'esquiver et tombai au sol. Heureusement, ce n'était pas trop puissant et je pus me relever sans problème.
Je décidai de contre-attaquer. Premièrement, Je fis ma technique du Kiai Gan pour repousser le premier, avec succès. Ensuite, j'effectuai une acrobatie et donna un violent coup de pied au second, qui put m'esquiver malheureusement. Enfin, je m'envolai dans les airs et effectuai un kikoha qui toucha de plein fouet la seconde créature.

Du coin de l'oeil, j'observai rapidement le combat de mon collègue humain, avant de redescendre pour en découdre avec ces abominations. La première créature s'était relevée et m'avait à nouveau attaquée avec ses griffes. Cette fois-ci, je fus touché au torse. On voyait les traces de griffes sur mon kimono. La seconde me donna également un coup de griffe qui me toucha à l'épaule droite. Bordel, j'allais morfler...

Kiai Gan:
 

Kikoha:
 


HRP:
 

Actions de ce tour::
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Dim 23 Avr - 19:09




Toujours son épée en main, Byakuya continuait de regarder son adversaire avec mépris. Celui-ci lui fit un compliment qui, il faut l'avouer, lui fit du bien. Il n'en montra pas une miette extérieurement, mais il prit ses mots comme une première victoire pour son objectif. Il s'attendait à une nouvelle réplique de cet avorton aux cheveux mal coiffés, mais quelque chose d'inattendu arriva. Du fond du lac surgirent quatre animaux, visiblement enragé pour il ne sut quelle raison. Ils attaquèrent les deux élus qui s'occupèrent chacun d'une partie d'entre eux. Se désintéressant alors totalement de l'autre individu, pour utiliser à nouveau son shunpo et ainsi éviter le premier coup de griffe du plus gros des drequins.

Le deuxième tenta un coup de corne alors que le shinigami était en l'air, et celui-ci n'attendit pas pour répliquer en tendant son index contre lui.

4e technique de destruction : foudre blanche.

Un éclaire sortie de son doigt, para aisément l'attaque et fit même des dégâts aux drequins qui ne s'y attendait pas. À peine l'épéiste sur terre, le plus gros d'entre eux revint à la charge et asséna un nouveau coup de griffe. Encore en équilibre précaire, Byakuya ne put l'esquiver et se la prit de plein fouet. Il fit fi de la douleur, pour foncer contre son assaillant, faisant léviter au passage des pierres autour de lui, qu'il lança les une après les autres sur son adversaire. Puis, pendant que ce dernier se remettait de l'attaque, Byakuya se retourna et attaqua de nouveau le premier drequin.

Raïkoho !

Le drequin esquiva et fonça contre lui pour lui asséner un énième coup de griffe. Byakuya réagit dans la seconde pour bloquer une partie de l'attaque. Il profita de la proximité de l'animal pour répliquer et lancer une nouvelle fois sa foudre blanche. Il n'allait pas se laisser avoir par de vulgaires bêtes des lacs. Profitant d'un moment de répit, il attaque les deux drequins en même temps avec un attaque de zone provoquant des flammes bleues.

Sokatsui !





                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 187
Yens : 883
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 24

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Son Gokû Black ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Lun 24 Avr - 21:55

Le combat faisait toujours rage. J'étais très légèrement blessé mais ça allait. Je décidai de prendre les choses en main. Je fonçai sur la première créature mais une fois arrivé à quelques centimètres de celle-ci, je bifurquai et allai donner un violent coup de pied à la deuxième, qui valsa de plusieurs mètres en arrière. A cause de l'effet de surprise, il ne put esquiver mon attaque. Ensuite, j'envoyai un kikoha sur le premier qui fut touché et recula de plusieurs mètres.
Les deux atrocités étaient furieuses et foncèrent rapidement sur moi, me donnant deux coups de corne chacune, que je ne pus esquiver. Je fus projeté de plusieurs mètres en arrière et pus toutefois bien retomber sur mes jambes grâce à une belle acrobatie. Mais à peine eus-je le temps de lever la tête que les deux animaux foncèrent à nouveau sur moi pour me porter un coup de griffe chacun, que je n'esquivai pas non plus.

J'étais à terre, je n'allais quand même pas me faire humilier par une forme de vie inférieure!
Je me relevai, j'étais en colère. J'en pris un au hasard qui reçut mon kiai gan de plein fouet. Cette attaque était très rapide et il est difficile pour de faibles individus de l'esquiver.
Ce n'était cependant pas terminé. Les deux créatures étaient toujours debout, me faisant face. Des trous s'étaient formés dans ma tunique et mes bras ainsi que mon torse étaient quelque peu en sang, rien de bien grave mais je devais tout de même rester sur mes gardes.

"Allez, venez, saloperies !"


HRP::
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Ven 28 Avr - 22:38




L'un des deux drequins que Byakuya affrontait était réellement dans un sale état. Des blessures décoraient l'ensemble de son corps, et le râlement de ses respirations étaient clairement audible. Il restait pour l'instant grandement sur la défensive.  L'autre avait perdu plus de sa force vitale, mais gardait sa volonté de faire payer ses blessures à son adversaire. L'instinct animal le poussait à continuer. La dernière attaque du shinigami le mit dans une grande rage qui le fit pousser un cri puissant avant de foncer contre lui et de lui asséner un violent coup de griffe. Encore la tête dans sa dernière attaque, le capitaine ne put esquiver ce coup et se vit dessiner une belle blessure sur le flanc, déchirant sa tunique. Il se la tint de la main avant d'esquiver de justesse un deuxième assaut de l'animal furieux. Il tenta une nouvelle fois sa foudre blanche, cependant, animé par sa colère, le drequin fut plus agile et l'esquiva sans problème.

Son acolyte profita de l'attention que Byakuya ne lui portait plus pour attaquer l'autre flanc d'un coup de corne. Il fit mouche et le visé recula de quelques mètres. Il commençait à être sérieusement agacé de cette situation. Déjà ce pitoyable combattant lui avait manqué de respect, et de plus à présent, il devait faire face pour il ne savait quelle raison, à deux drequins qui l'énervait et l'empêchait de poursuivre sa séance d'apaisement. Quoi de mieux pour mettre un noble tel que lui en colère. Il répliqua tout de suite à l'attaque en faisant léviter deux pierres pour l'envoyer au drequin le plus faible. Ce dernier les évita avec peine, mais força sur une blessure qui lui fit perdre l'équilibre et il chuta avant de pouvoir attaquer à nouveau.

Son partenaire plus résistant s'en chargea pour lui et tenta un coup de griffe que Byakuya bloqua en se mettant en position de défense. Profitant de la proximité avec l'animal, il lui envoya une foudre blanche que le drequin ne put esquiver. Il enchaîna directement avec un raïkoho sur le drequin le moins puissant, qui ne toucha pas sa cible. Le dieu de la mort vit toutefois avec une réjouissance sadique enfouie au fond de lui-même ses adversaire lentement s'incliner, arrivant au bout de leur force, face à lui. Ils n'avaient pas dit leur dernier, il le savait, mais son extra-sens l'informait clairement que le combat n'allait plus durer très longtemps désormais. Une question de secondes tout au plus.


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 187
Yens : 883
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 24

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Son Gokû Black ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Ven 28 Avr - 23:52

Un à la fois, sinon, je ne pourrais pas m'en sortir. Les deux drequins étaient toujours face à moi, me suivant du regard, attendant que j'agisse. C'est ce que je fis. Je fonçai sur l'un d'eux et donnai un violent coup de pied. Ensuite, je fis un saut acrobatique en arrière et repris appui sur le sol pour donner un violent coup de poing à la créature. La seconde créature, celle que j'avais momentanément épargnée, ne regarda pas sans rien faire: elle fonça sur moi et m'asséna un coup de corne qui me fit reculer.

Du sang coulait un peu partout sur mon corps qui était meurtri par les attaques répétées de ces sales créatures. Il fallait que je souffle un peu avant de reprendre. Je décidai de m'envoler dans les airs, histoire de me mettre hors de portée de ces monstres pendant un moment. Erreur de ma part, je ne fus pas totalement hors de portée. D'une rapidité déconcertante, l'une des créatures pris appui sur l'autre et sauta dans ma direction en voulant me donner un coup de griffe. Par chance, j'étais particulièrement à l'aise dans les airs et je pus esquiver très facilement son coup.

La créature qui avait voulu m'attaquer était celle que j'avais décidé d'éliminer en premier. Je me concentrai, rassemblai mon énergie et balançai un kikoha sur mon adversaire. Il ne put l'esquiver et fut frappé de plein fouet, avant de retomber lourdement sur le sol. Je descendis et fixai la bestiole qui était toujours debout.

"Tu es le suivant, ne t'inquiète pas."

Je croyais en avoir fini avec l'une des deux créatures, mais je me trompais. En effet, celle que j'avais mise au sol quelques instants plus tôt se releva et me lança un regard noir. Il était furieux. Ce combat était donc loin d'être terminé.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Dim 30 Avr - 20:35




Il était temps d'en finir. Byakuya voyait que ses adversaires arrivaient au bout de leur force, et il n'avait aucune raison de prolonger ce combat qui l'énervait déjà au plus haut point. Il regarda alors froidement les deux drequins devant lui avant que le plus en forme des deux ne se décide à l'attaquer. Il bloqua l'attaque, et vit du coin de l'œil le plus faible ne tente un coup de corne. Il tendit son doigt et envoya une foudre blanche comme contre-attaque. Celle-ci étant trop puissante comparée à l'assaut du drequin, elle blessa mortellement l'animal qui s'effondra dans un dernier cri de douleur sur le sol. Byakuya n'émit aucun signe de compassion et se concentra maintenant sur le drequin restant, qui peu content que son partenaire ne décède, employa sa rage pour asséner un coup de griffe au shinigami qui n'esquiva pas, faute de temps. L'être des mers enchaîna directement avec un deuxième coup. Quand celui-ci fut à quelques mètres  du capitaine, il utilisa le shunpo pour se retrouver derrière l'animal, dans les airs.

C'en est fini pour toi... Sokatsui !

De grandes flammes bleues vinrent achever la pauvre bête, qui dans un râlement écoeurant rendit son dernier soupir et tomba au combat. Byakuya atterrit en souplesse sur le sol, avec toujours ce regard froid à adresser à ses récentes victimes. Il les fixa un court instant avant d'entendre les bruits de lutte de l'autre élu. Il se retourna d'un air fier et observa la scène. La tenue du combattant était dans un sale état, et il semblait lui-même éprouver des difficultés à battre ses adversaires. Byakuya fut tenter de le laisser à son sort et de s'en aller sans demander son reste, mais il préféra observer la scène et examiner la façon de combattre de cet avorton.

Il n'allait pas l'aider, pas du tout. Il n'y avait aucune raison pour qu'il se mêle au combat, et voir les capacités réels de cet insolent lui paraissait beaucoup plus intéressant. Qu'allait-il lui réserver ?


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 187
Yens : 883
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 24

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Son Gokû Black ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Jeu 11 Mai - 17:57

La créature que j'avais mise au sol un peu plus tôt, avec un regard noir, avec l'envie de me tuer, me fonça droit dessus et m'attaqua avec un coup de griffe. Au dernier moment, je pus l'esquiver en faisant une acrobatie arrière et m'appuyant sur mes deux bras pour ensuite me remettre droit.
D'un rapide coup d'oeil à ma droite, je voulus savoir comment ça se passait chez l'autre mortel. Je vis rapidement que...quoi? Il avait déjà achevé ses opposants et en plus il se permettait de me regarder sans rien faire? Bordel, il avait fait vite...

Bon, cela étant fait, j'allais pouvoir me concentrer à nouveau sur le combat qui m'attendait. Toujours dans ma logique, j'allais continuer d'attaquer le même jusqu'à pouvoir le tuer. Je me décidai à attaquer; je fonçai droit sur la même créature qu'auparavant et je lui donnai un coup de poing qui le propulsa dans les airs. Ensuite, je m'envolai et le rattrapai tant qu'il était dans les airs, en pleine ascension, et lui donnai un coup sur la tête en joignant mes deux mains, ce qui le fit tomber violemment sur le sol.
Je voulus en finir en fonçant dessus mais je n'avais pas été assez prudent, j'avais oublié la seconde créature toujours dans la partie. Au dernier moment, elle s'interposa et me repoussa avec un coup de corne qui me toucha l'épaule droite. Cela eut pour effet de me faire reculer. J'observai mes blessures, c'était de pire en pire, je n'allais plus pouvoir tenir le coup très longtemps.

La créature que je rouai de coups un peu plus tôt voyait sa colère croître, à tel point qu'elle avait perdu toute notion de réflexion. Tout ce qui comptait pour elle était me tuer, me faire souffrir. Elle fonça tête baissée sur moi. Etant donné qu'elle ne réfléchissait pas et qu'elle agissait de par ses sentiments, son attaque était pleine de failles. En fait, ce n'était pas une attaque mais clairement foncer tête baissée comme une imbécile qu'elle faisait. Je n'eus aucun mal à la repousser d'un violent coup de pied.

Mes blessures me faisaient de plus en plus souffrir. Le sang ruisselait un peu partout sur mon corps. En outre, la fatigue se faisait de plus en plus ressentir. Comment un dieu tel que moi a-t-il pu être mis tant à mal par des créatures aussi hideuses et ridicules?
Une chose était sûre: je n'allais pas pouvoir vaincre les deux créatures par la force brute. Pour cela, j'allais devoir jouer d'astuce et être un peu fourbe...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Dim 14 Mai - 10:59




Quelle déception. À ce demander pourquoi il était resté. Byakuya observait ce combat depuis de longues minutes déjà et rien le l'impressionna. Un échange de coup classique digne des élus faibles, et un homme qui se laissait aisément berné par deux drequins sans valeur. Le shinigami espérait au moins voir de la part de ce combattant une ou deux techniques personnelles et inattendues qui auraient pu attiser sa curiosité, mais rien, rien ne se passa. Juste des coups de poings banals et sans intérêt. Lui qui faisait le malin en venant déranger sa méditation tout à l'heure n'avait en réalité pas la force requise pour lui tenir tête. Il aurait mieux fait de se taire.

Byakuya se leva et quitta les lieux, laissant l'élu du dragon à son sort. S'il était assez fort pour s'en sortir, alors il vivrait, sinon, alors il n'y avait aucune raison pour qu'il ne reste en vie, et de ce fait, aucune pour qu'il aille l'aider. C'était à lui seul de prouver sa valeur dans ce combat. Il s'éloigna jusqu'à ne plus entendre les bruits de combats. Marchant calmement, il sentit soudainement quelque choses parcourir son corps. Quelque chose qu'il connaissait et qu'il n'avait plus ressentit depuis ces quelques années ici. Etant seul, il se permit une expression de surprise sur le visage avant de se concentrer pour identifier plus précisément cette sensation.

Senbonsakura... son bankaï lui était revenu. Se réjouissant de cette nouvelle, il dégaina son épée pour vérifier ses déductions. Il put faire apparaître son shikaï sans problème, chose qu'il n'arrivait voilà encore quelques jours. Il ne put faire apparaître autre chose, mais ce premier progrès était le signe que ses pouvoirs les plus puissants revenait petit à petit. Même s'il n'était pas très expressif extrérieurement, le capitaine put ressentir une grande euphorie le traverser.

Enfin, il redevenait le combattant qu'il eut été. Enfin ce monde de faible connaîtrait qui il est réellement.


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 187
Yens : 883
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 24

Progression
Niveau: 17
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Son Gokû Black ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   Lun 15 Mai - 23:16

Le combat continuait entre les créatures et moi-même. La colère commençait à monter en moi. Je me concentrai et une aura noire vint se former autour de moi.



Ensuite, je m'élevai dans les airs et préparai un kikoha que j'allais lancer sur l'un des deux nuisibles. Il prenait forme d'une grosse boule d'énergie de couleur jaune dont le noyau était de couleur noire et je le balançai sur le premier mais le deuxième serait forcément touché vu la proximité entre eux deux. Les deux eurent vite fait d'esquiver mais c'était exactement ce que je voulais. Je fonçai droit sur l'une des deux créatures et lui donnai un violent coup de pied. Ensuite, je me retournai et reculai. Une fois la bête que j'avais attaquée debout, je décidai de m'y remettre. Je feintai me jeter pour lui donner un coup de poing mais je préparai discrètement un second kikoha que je voulus lui balancer à bout portant. C'était sans compter sur la seconde créature qui s'interposa au dernier moment, prenant l'attaque à la place de celle que je visais.

A nouveau, je reculai puis m'envolai dans les airs où je toisai mes adversaires. L'un d'eux retourna dans le lac d'où il était venu tandis que l'autre continuais à me fixer. Après quelques instants à peine, je compris pourquoi l'autre était retourné dans le lac: il venait d'en ressortir avec une dizaine de déchets de la même espèce. Là, j'étais vraiment dans le pétrin et je ne pouvais vraiment pas lutter. Peut-être l'autre allait-il se bouger un peu..mais, il est parti?
Il a osé partir dans un moment pareil, ce misérable ! Comment osait-il me manquer de respect à ce point? Me jugeait-il indigne ou quelque chose comme ça? Si c'était le cas, quel prétentieux.
Je voulus le rattraper pour lui faire payer cela mais j'avais pas moins d'une dizaine de ces choses à mes trousses et je ne savais si j'avais la force à la fois de le rattraper et de semer ces créatures. J'optai pour la simple fuite mais ce n'était que partie remise. Un jour, il sera mort de ma main, c'était sûr et certain!

Je volai en direction du nord-ouest le plus rapidement possible mais ces créatures n'étaient pas si lentes que ça. Malgré tout, je pus sans trop de problème sortir de la zone dangereuse et je vis que les monstres avaient arrêté de me suivre, tant mieux pour moi.
Dans tous les cas, ce jour fut une humiliation totale. Ma fierté en était bafouée et cela ne resterait pas impuni. Mais pour l'heure, j'avais vraiment besoin de plus d'entraînement car je n'étais vraiment plus que l'ombre de moi-même. Une fois mon pouvoir à son paroxysme, ce monde tremblera.
Toujours dans les airs, je finis par tomber, inconscient...



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: de retour du camps [san goku black]   

Revenir en haut Aller en bas
de retour du camps [san goku black]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La maman de Goku ! Gine la douce saiyan.
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» New codex black templar
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.