Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .
Une fleur aux cheveux roux
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Mar 12 Sep - 13:25


Une fleur aux cheveux roux

Je restai prostré un petit instant avant que la voix de la kitsune, proche, ne se fasse entendre. Je levai mon visage ravagé par les larmes vers elle, l’observant de façon indifférente, alors qu’elle soignait ma blessure. Malgré ces paroles rassurantes, je savais que j’en avais pour des mois de cauchemars, mais aussi de culpabilité. Car même si c’étaient des malfrats, ils avaient aussi une famille. C’était pour ça que la justice existait dans les pays. Pour éviter que tout ne part en vrille comme ce qui venait de se passer. Me passant une main sur le visage pour essuyer mes larmes, je ne pus m’empêcher de grimacer quand je sentis le sang s’étaler en même temps sur mon visage alors qu’une partie partait avec ma main. Je retirai bien vite celle-ci avant de me relever en évitant le regard d’Alycea.

Cependant, en la voyant tenter de prendre Saori sur son dos, je m’interposai, prenant doucement la jeune fille de son bras, avec une faible sourire. Je m’expliquai, la voix rendu rauque par mes pleurs plus tôt.

- Laisse-moi la prendre, tu es blessée, ne vas pas rajouter plus de pression à ton corps.
Je plaçai Saori sur mon propre dos, avant de répondre à la kitsune. Je pense qu’ils sont déjà là avec le boucan que j’ai fait tout à l’heure.

Je restai ensuite silencieux, les derniers propos de la rousse virevoltant dans ma tête. J’aurai pensé que j’étais prêt à tout. Et pourtant j’avais juste assommer le responsable de nos malheurs. Mais j’avais aussi tué, non ? Cela voulait bien dire quelque chose. Cependant, plutôt que de m’apporter du soulagement, cette pensée me fit peur. Je n’avais pas envie de tourner en un monstre. Et pourtant, c’est ce qui avait l’air de se passer. Soit à cause de ma magie, soit à cause d’autre chose… Mais ce n’était pas bon pour la suite. Sans doute devrai-je éviter les combats et d’utiliser ma magie à l’avenir. Ah ! Plus facile à dire qu’à faire au vue de ce que j’avais déjà traversé.

Heureusement, nous sortîmes par-derrière, là où il y avait seulement un garde. Celui-ci porta aussitôt la main à son arme, mais il finit par me reconnaître sous le sang, et se détendit presque aussitôt. Je savais que je m’étais maintenant fait un nom au sein des gardes. Je gardai cependant une expression neutre alors qu’il m’interrogeait sur ce qu’il s’était passé. Je répondis de façon succincte, ayant juste envie de me retrouver au calme chez moi.

- Inoue, vous savez, votre traître ? Il a kidnappé mon amie en pour se venger du fait que nous l’avions démasqué avec Kachou. Alycea et moi sommes venus à son secours. Vous trouverez Inoue au sous-sol.
Je m’apprêtais à le laisser en plan avant d’y repenser. Est-ce que vous pourriez envoyer un médecin à mon appartement ? Alycea est plutôt bien amochée, et je voudrais que quelqu’un s’occupe rapidement de ses blessures.

- Merci Tenma. Je pense qu’on te sera redevable longtemps pour ce que tu viens de faire. Et il n’y a pas de problème, un médecin sera chez toi dans dix minutes.

Je hochai distraitement de la tête, avant de tourner les talons en direction de mon appartement. J’utilisai les rues les moins fréquentées, et rapidement nous arrivâmes chez moi. J’ouvris la porte, et allai installer Saori dans ma chambre avant de revenir dans le salon. Epuisé, je m’assis dans le canapé, invitant Alycea à faire de même.

- C’est terminé…





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 684
Yens : 190
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Mar 12 Sep - 14:02



Une fleur aux cheveux roux
feat. Tenma



Takebe Saori
Endormie

Alycea Kitasu
Affalée sur le canapé



Au repos soldats

Constatant l’étendue des blessures de la kitsune, le mage récupéra rapidement la Takebe. Il avait bien raison de faire cela… Probablement que la blessée n’aurait pas put la transporter jusque là-bas, déjà que tenir debout n’était pas la chose la plus évidente pour elle, dans cet état… Elle se serait effondrée sur le chemin, si elle avait déjà réussie à remonter à la lumière du jour… Après tout, Alycea avait soignée la majorité des blessures qu’avait subit le mage, mais au détriment d’elle-même… Son énergie n’étant pas illimitée, elle avait dût prendre le parti de le soigner lui… Ainsi, s’il y avait toujours quelqu’un, il pourrait les défendre… Elle n’aimait pas vraiment être dépendante, mais elle savait qu’elle ne pourrait se soigner entièrement actuellement… Et que même avec toutes ses forces… Elle aurait du mal…

Néanmoins, la nouvelle comme quoi les gardes étaient déjà là ne rassura qu’à moitié la demoiselle… En effet, elle n’était pas vraiment amie-amie avec eux, la majeure partie du temps, et c’était à cause de sa nature différente qu’elle avait reçue bien des problèmes, d’où la volonté de se débrouillée seule la majeure partie du temps, parce qu’elle n’avait jamais vraiment eu le choix de faire autrement. C’était ça, la vie d’une paria, d’une personne qui existait là où on ne désirait pas d’elle… Mais le simple fait qu’elle puisse vivre encore restait un bel exploit, alors que de nombreux dans son cas n’avaient pas passés la première nuit…

Mais le mage savait s’y prendre. Disposant d’une bonne réputation auprès de la milice locale, chose qui par ailleurs, étonna un peu la Kitsune, plus habituée à être dans les mauvais coups que du bon côté de la loi, avant de se diriger vers l’appartement du jeune homme. Etait-elle invitée ? La majeure partie du temps, lorsque l’on ramenai une fille chez soi, c’était avec d’autres pensées… Et là, il en ramenait plusieurs, dont une inconsciente… Un petit sourire traça un peu son visage, avant qu’elle ne soit rappelée par la douleur…  Ouais… elle s’était bien donnée aujourd’hui… Un peu trop même… Mais elle se permit tout de même de dire un petit mot au mage, une fois que le groupe avait quitté la compagnie du garde :

J’sais pas si les médécins du coin ont l’habitude de s’occuper des cas comme moi. J’tiens pas à devenir l’terrain d’essai ou la marionnette d’un maniaque un peu trop curieux… Tu m’excuseras par avance si j’le mord, mais j’aime pas être palpée !

Néanmoins, cela n’empêcha personne d’arriver à bon port. La rousse fut allongée à un endroit plus propice pour le sommeil, une chambre par ailleurs, tandis que la Kitsune commençait à fureter un peu partout, regardant quelques coins et recoins de l’endroit, avant de simplement s’affaler sur le canapé sans une once de retenue, comme si elle avait toujours été chez elle… Il fallait croire qu’elle se moquait de donner une bonne ou une mauvaise impression. Après tout ce qui s’était passé aujourd’hui…

Sympa en tout cas… Ton coin… A vrai dire… Les filles sont en train de s’faire une maison, sur la plaine… J’dois avouer qu’c’est sympa, mais… Ça va m’faire bizarre de m’dire que j’aurais un… ‘’Chez-moi’’…

Elle bailla en même temps qu’elle disait ces quelques mots, visiblement bien exténuée par cette journée. Elle avait des bosses, des hématomes, un bras cassé et surement quelques cotes dans ce même état. Sa réserve de magie était assez basse, et pour tout dire, elle avait juste envie de fermer les yeux… Mais bon, il allait y avoir la visite du docteur qui risquait d’être assez faible… Il ferait surement une atêle, quelques pansements et bandages, avant de préconiser une bonne portion de médicament qu’elle ne prendrait surement pas, à cause de sa condition différente… Nan, le reste, elle s’en occuperait elle-même, à coup de quelques soins rudimentaires et d’un peu de volonté…

Mais ouais… C’est terminé…C’malade restera a vie dans un cachot, et probablement que Minshu s’occupera bien de son cas pour s’en être prit à des élus… C’comme s’il attaquait votre dieu… j’crois ? Fin bref, ça nous concerne plus…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Ven 15 Sep - 18:16


Une fleur aux cheveux roux

Nous étions tous les deux épuisés, et ça se voyait à nos positions. Sans compter les blessures de la kitsune qui m’inquiétaient. Je préférai ne pas relever ses remarques, tout simplement parce que je n’en avais pas l’énergie. Je ne pus cependant m’empêcher d’esquisser un sourire à ses propos alors qu’elle s’étalait sur le canapé, moi la rejoignant quelques secondes plus tard. Je restais en position assise, et finis par répondre avec un semblant d’énergie.

- On a tous un chez soi. Je suis sûr que tu te plairas avec les filles. Surtout dans un coin aussi calme que la Plaine.  Et ne t’inquiète pas pour le médecin, je suis sûr que tout se passera bien.

En parlant de médecin, on toqua justement à la porte à ce moment là, m’empêchant de répondre à la dernière remarque d’Alycea, même si je ne savais pas ce que j’aurais pu dire en retour. J’avais complètement oublié que j’avais le visage couvert de sang et donc ne compris pas tout de suite le pas de recul du médecin à qui je venais d’ouvrir la porte. Ni son expression terrifiée. Fronçant des sourcils, je pris quand même la parole.

- Bonjour, vous êtes le médecin ? Mon amie est dans le salon, si vous voulez bien me suivre.

- Vous… Vous êtes Tenma ?! Etes-vous blessé aussi ?

- Euh… Non. Alycea m’a soignée. Pourquoi vous me posez cette question ?

- Eh bien… Il paraissait gêné, me faisant incliner ma tête sur le côté avec une expression confuse. Vous êtes couvert de sang…

Je me figeai, me rappelant enfin de ce détail, et de pourquoi j’étais aussi peu présentable. Me passant une main dans les cheveux, ceux-ci contenant aussi du sang séché, je finis par paniquer un peu. Je n’avais maintenant plus qu’une seule envie, prendre un bain pour me débarrasser de tout ce sang. Je me contins cependant juste assez pour conduire le médecin dans le salon, m’adressant aux deux personnes de manière assez détachée.

- Je vais… Je vais juste vous laisser. J’ai besoin de me nettoyer un peu.

Je fis comme si de rien n’était et tournai les talons en me dirigeant vers ma salle de bains, mes mains tremblant un peu. Bien vite j’atteins mon refuge et fermai derrière moi, avant de retirer en vitesse ma tunique. La jetant dans un coin, je me précipitai ensuite vers mon bassin d’eau avant de plonger la tête dedans. Aveuglément, je pris une éponge qui était sur le coin du bassin avant de ressortir la tête de l’eau. J’étais fébrile quand je me mis à me frotter le visage, de l’eau rosée coulant de celui-ci. Je replongeai vite la tête dans l’eau, cette fois-ci en me frottant les cheveux à l’intérieur.

Après dix bonnes minutes à faire ce manège, je sortis une dernière fois la tête du bassin avant de m’asseoir contre le bassin. L’eau gouttant de mes cheveux et de mon visage, je restai sans bouger pendant quelques minutes, reprenant ma respiration qui s’était accélérée. Je finis cependant par me lever péniblement en passant ma main sur mon visage, complètement épuisé. Et ce fut en regardant autour de moi que je remarquai quelque chose.

- Zut ! J’ai oublié de prendre une tunique propre.

Grommelant contre moi-même, je sortis de la pièce pour me rendre discrètement dans ma chambre, après m’être essuyé un minimum. Sur la pointe des pieds, je pénétrai dans mon sanctuaire actuellement occupé par Saori, et me dirigeai vers ma penderie. Je l’ouvris le plus doucement possible, grimaçant au petit grincement que la porte émit, avant de me saisir d’une tunique propre et de m’en vêtir. Voilà, il ne me restait plus qu’à rejoindre les deux autres dans le salon, en espérant que la situation était restée sous contrôle.





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 684
Yens : 190
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Ven 15 Sep - 21:59



Une fleur aux cheveux roux
feat. Tenma



Takebe Saori
Derrière Tenma

Alycea Kitasu
Endormie sur le canapé



Le docteur et sa patiente

Tout le monde avait… Un chez-soi ? D’une certaine manière, oui. Les hommes avaient des maisons, les ours des grottes, les abeilles une ruche et les lapins des terriers… Au final, les vagabonds, ceux qui vivaient au jour le jour, comme la Kitsune, avaient le monde comme domicile. Nul besoin de se chercher un toit, lorsqu’un arbre pouvait servir… Mais parfois, il était bon de poser ses bagages, et de s’attacher, de visiter chaque jour durant les mêmes lieux, les mêmes recoins, commencé à prendre ses habitudes, à taper dans le même caillou, matin et soir, en passant. Effectuer les mêmes petits pas, les mêmes petits rites de danse…

Il fallait dire aussi qu’elle n’était pas forcément la plus préparée à cette grande éventualité, celle de vivre en communauté, chaque jour, avec les mêmes personnes. Certes, elle l’avait supportée jusqu’à maintenant, avec la Nishizumi puis les autres, mais elle avait presque tout le temps été en voyage, et par son expérience, c’était elle qui menait la danse… Mais maintenant, elle devrait faire la cuisine, sortir les poubelles, faire le ménage… Un tas de chose qui était nouvelles pour elle, plus habituée à poser ses pieds sur la table ou à la renverser qu’à la mettre…

Mais alors que l’on parlait du médecin, le voilà qu’il toquait à la porte. S’il se montra d’abord surprit par l’aspect du mage, qui était bien loin d’être présentable et empestait d’une odeur âcre (ce que la Kitsune se moquait, elle avait fait et vu bien pire durant sa longue vie), il comprit bien vite grâce à quelques explications que la personne qu’il devrait s’occuper n’était pas l’élu, mais celle qui était affalée sur le canapé… Probablement faudrait-il le nettoyer par la suite, car encore blessée, elle salissait un peu l’endroit… Un détail certes, mais qui ne serait pas à sa charge…

Bref, le jeune homme, comprenant son état lamentable, prit la direction de la salle de bain, pendant que le docteur s’approchait de sa patiente, qui dès lors, comprit qu’elle ne pouvait plus reculer…

Bon, j’vais être brève… Vous pouvez m’lancer un sort de soin ?

Non.

Et m’donner du mana pour que j’puisse le faire moi-même ?

Non.

Bordel, vous servez à quoi ?!

Le vieil homme soupira, pendant qu’il installait son nécessaire pour les opérations à venir. D’un calme retrouvé face à une patiente difficile, chose qu’il avait déjà connu auparavant, il se gratta la moustache, avant de commencer son petit discours :

A prévenir, à guérir, à vous sauver la vie, à limiter la casse, à vous prémunir des complications ou faire en sorte que vous partiez sans souffrir, en fonction de vôtre cas. Et plus vous restez tranquille, plus vite ce sera fini.

Woh, génial… J’suis genre suuppppeeeeer emballée…

Ne m’obligez pas à vous attribuer un sédatif. Bien, enlevez vos vêtements, et décrivez-moi en détail ce dont vous souffrez.


S’équipant d’une tunique de travail en même temps qu’Alycea, pas forcément la plus pudique à ce stade, enlevait les vêtements imbibés de sang qu’elle avait, le médecin put constater qu’il s’agissait donc d’une Kitsune, ce qui le fit reculer d’un pas, plutôt surprit d’une telle occasion. C’était la première fois qu’il allait donc s’occuper d’un tel cas… Cela avait de quoi être excitant, mais il conservait son calme, en notant d’abord rapidement les dégâts que la Kitasu avait subit, avant de commencer à faire quelques auscultations, ce que la Kitsune détestait, pour voir s’il y avait des fêlures ou des fractures… Hormis le bras et quelques côtes, il n’y avait pas plus de blessures internes graves… Mais elle avait perdue du sang…

Ainsi, il fit rapidement plusieurs bandages, sur la tête, sur le bras, sur les côtes… N’importe quel homme en aurait profité pour plonger son regard dans la poitrine plutôt aguicheuse de la non-humaine, ce qu’il fit au tout début, lorsqu’il avait été surprit, avant que son professionnalisme ne le rattrape, et que derrière cette Kitsune à l’apparence garnie, il y avait avant tout une patiente blessée, ce pourquoi il avait débuté cette carrière, il y a de ça de très longues années…

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous. La bonne, c’est que vous allez vous en tirer. La mauvaise, c’est qu’une personne normale resterait alitée de longs mois. Mais je me doute que vous n’êtes guère une personne à rester sage, sinon, vous ne seriez pas dans cet état.

Il posa d’un coup sec sur la table un petit flacon, remplit de petits comprimés qu’un apothicaire avait préalablement fait pour ce genre d’occasion et de patients… Energiques…

Deux comprimés par repas pendant sept jours, et autant de soins que vous pouvez faire sur votre bras et vos côtes. Si vous avez toujours mal, la suite sera à vos frais.

La Kitsune prit rapidement le petit flacon en verre, avant de le secouer rapidement, pour ensuite regarder le docteur,  lui disant avec surprise :

Nan mais j’vais pas prendre ça ! J’suis sûre que ça un goût horrible, et des effets secondaires à tout va !

C’est ça ou vous risquez de ne même plus pouvoir marcher avant des mois. A prendre, ou à laisser.

La Kitsune ralla un peu, avant de soupirer, et de s’affaler complètement sur le canapé, en étant toujours déshabillée, rappelons-le…

Je sais me montrer convaincant. Passez la bonne soirée à Tenma, et évitez les idioties.

Ce fut sur ces mots qu’il partit, pendant que la dénommée Alycea, allongée, commençait bien à fatiguer… La journée avait été longue, très longue… Et maintenant, elle avait juste envie de fermer les yeux, de se laisser porter par les bras de Morphée… Elle risquait de baisser sa garde, sa vigilance mais… Elle ne pouvait guère résister plus… Son corps se transforma petit à petit, et en moins d’une dizaine de seconde, il ne restait plus qu’un renard, roulé en boule dans un coin du canapé, avec plusieurs bandages, au milieu des quelques vêtements qu’elle avait laissée par terre…


*****

De l’autre côté de la maison, ce fut avec un mal de tête atroce que la jeune fille reprenait lentement conscience… Elle… Elle était en vie… Certes, ses sens étaient endoloris… Mais elle allait bien… Ses bras étaient libres… Ses jambes aussi… Et l’endroit nettement plus confortable ! Ouvrant difficilement les yeux, qu’elle dut refermer à cause d’une lumière passant l’ouverture de la fenêtre, elle avança à tâtons en direction de la porte avant de l’ouvrir, pour voir Tenma, ou plutôt son dos… Et c’est avec un ton peu réveillée qu’elle lui demanda :

T...Tenma… Que… Que s’est-il passé ? E… Est-ce que tu aurais quelque chose… Contre le mal de… Tête ?

Elle secoua son cou, essayant de reprendre ses sens, avant de lui demander, en se posant une question ayant du sens :

Et… Où sommes nous ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Mar 3 Oct - 18:19


Une fleur aux cheveux roux

Je me figeai dans mon mouvement, près d’ouvrir la porte, alors que j’entendais la voix de Saori s’élever derrière moi. Me retournant complètement vers elle, je tentai de lui offrir un sourire rassurant, celui-ci tremblant légèrement alors que mes yeux devaient être tout aussi ternes qu’avant. Heureusement, je m’étais lavé. Je n’osais pas imaginer qu’elle aurait été la réaction de la rouquine si elle m’avait vu dans mon état précédent.

- Bienvenue dans le monde des vivants princesse !

J’allai ouvrir les rideaux afin qu’on puisse y voir un peu plus clair, avant de me diriger de nouveau vers la porte.

- Je vais te chercher une potion pour les maux de tête. Je reviens.

Et en effet, je ne fus pas long. Les potions curatives se trouvant dans la même salle de bain que je venais de quitter, il était rapide de s’y rendre et de revenir dans la chambre. Je notais par ailleurs que le médecin était parti, et je supposais que la kitsune devait s’être endormie si elle n’était pas encore venue nous rejoindre. Secouant la tête, je finis par rentrer dans la pièce, tendant la fiole à Saori avec un sourire.

- Tiens, ça te fera du bien.

J’allais m’asseoir sur mon lit, l’invitant à faire de même en tapant la couette juste à côté de moi. Je n’avais pas envie d’entrer dans les détails et terrifier mon amie. J’étais après tout moi-même terrorisé, et je supposais qu’une seule personne avec des cauchemars suffirait. Alors adoptant mon plus grand (et faux) sourire, je commençai à parler.

- Pour le lieu où nous sommes, bienvenue dans mon humble demeure, et plus précisément, ma chambre. Je n’ai pas de chambre d’amis et je n’allais pas te laisser te casser le dos sur mon canapé. Une rapide grimace de peine mélangée à de la haine et de la terreur traversa mon visage avant que je ne me lance dans mon récit. Pour faire court, un homme que moi et une autre élue avions trouvé coupable d’un horrible meurtre était après moi. Il t’a kidnappé pour m’atteindre, et Alycéa et moi sommes venus à ton secours, tels de preux chevaliers sur leurs chevaux blancs.

Je m’arrêtai là, laissant le temps à Saori de digérer ce que je venais de lui dire. Puis, prenant mon courage à deux mains, littéralement, je posai celles-ci sur les siennes avant de tenter de rencontrer son regard. Par mes yeux, mon expression faciale déconfite et mon ton, je tentai de lui transmettre ma sincérité.

- Je suis vraiment désolé. Tout ce qui est arrivé est de ma faute. Tu n’aurais jamais dû te retrouver mêlée à ça. Même si tout est réglé maintenant, cela n’aurait jamais dû arriver en premier lieu. Est-ce que… est-ce que tu m’en veux ?





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 684
Yens : 190
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Mer 4 Oct - 21:28



Une fleur aux cheveux roux
feat. Tenma



Takebe Saori
Assise sur le lit

Alycea Kitasu
Endormie sur le canapé



Shame on me now

Le changement était plutôt brutal, et sa tête encore engourdie n’était pas pour l’aider… Elle… Avait été capturée, attaquée par surprise, attachée… La suite des événements était une succession d’image assez floues et perturbées, comme si son corps n’avait pas assimilé le traumatisme qu’elle pouvait avoir subit… Ça, ou alors cela était un contrecoup du sort que la kitsune avait lancée sur elle pour l’évanouir… Après tout, dans le feu de l’action, l’on pouvait facilement surdoser la puissance nécessaire, d’une simple maladresse… Mais pour le moment, elle ne savait pas vraiment l’ensemble de ce qui s’était passé…

Juste qu’elle remarquait que le mage avait un comportement assez étrange avec elle… Si le mot princesse réussit à la faire rougir un peu, elle remarquait en même temps que quelque chose n’allait pas avec le jeune homme… Qu’il semblait cacher quelque chose, enfouissant au fond de lui des souvenirs et des instants, pour se protéger, pour créer une barrière entre le véritable lui et les autres… Une manière de montrer que l’on pouvait toujours assurer, que l’on allait bien, pour ne pas inquiéter les autres… Mais souvent, c’était ce genre de personne qui allait le plus mal, ceux qui souriaient trop, qui tentaient parfois lourdement d’amuser la galerie…

S’asseyant sur le lit, elle était un peu confuse, ne sachant pas si cette perception qu’elle avait eu de lui était dût à sa douleur, à la fatigue ou si cela était bien réel… Se frottant les pupilles, elle tentait lentement de revenir à un état de lucidité plus… Convenable… Elle ne réalisait pas encore tout très bien, mais elle en serait capable si le dialogue s’installait… D’autant qu’il revenait avec une potion pour elle, bien arrivée pouvait-on avouer… Se faire une petite armoire d’urgence, contenant quelques cataplasmes et autres potions était une chose qu’elles pourraient faire à l’avenir, après tout, c’était toujours plus pratique que de chercher un remède dans la panique, et donc potentiellement créer des situations dangereuses…

Merci…

Effectuant un léger sourire, qui était probablement le mieux qu’elle puisse faire dans cette situation, la jeune fille prit une grande inspiration, avant d’ouvrir la potion, et de se forcer à la boire… Peut-être un peu trop vite, si bien qu’elle toussa plusieurs fois en finissant la fiole, pendant qu’elle grimaçait presque sous le goût relativement atroce des médicaments…

P-pouah ! *kof* C… C’est vraiment… Un médicament ?

Elle savait en même temps par expérience que généralement, ceux ayant le pire goût étaient les plus efficace. Resterait à savoir si dans les prochaines minutes elle commencerait à planer et à vouloir s’envoler en se jetant par la fenêtre… La démence est-elle un effet secondaire ? Aucune idée, mais au cumul des événements qui se déroulaient actuellement… Il y avait de quoi devenir fêlé et atteindre le point de non retour… Même s’il avait déjà été franchi…

En effet, il expliquait que cela était terminé… Qu’ils étaient dans la maison du mage, et que Alycea l’avait aidée lors de cette folle expertise de sauver la rousse… Donc cela voulait dire qu’il avait ramené une fille dans sa chambre… Oh bref, ne nous embarrassons pas des détails. Ces remarques sont trop datées. La Takebe manquait encore de lucidité pour percuter cela, mais même si elle l’avait fait… Qu’est-ce que cela aurait changée ? Elle n’était pas forcément capable d’aller bien loin de toute façon, ne sachant même pas où elle se trouvait dans la capitale… Et voulait-elle vraiment partir ? Ce serait sûr qu’elle serait gênée, qu’elle rougirait comme une pivoine… Mais…

Bref, elle continuait de l’écouter, tout en sentant en elle cette même impression qu’elle avait eue au début… Quelque chose clochait, quelque chose n’allait pas… Cela le concernait… Ils semblaient être sortit d’affaire… Ou peut-être gardaient-ils encore un pied au milieu du cauchemar ? Elle n’en savait que peu, mais elle était en mesure de différencier un sourire sincère de celui que l’on faisait en se forçant, uniquement pour rassurer les autres et se prouver que l’on pouvait encore le faire… Même si c’était faux…

Elle l’avait affrontée, ces visages faux. La Reizei en avait été un temps une spécialiste… Elle avait longuement tentée de tout conserver pour elle-même, chose qu’elle faisait encore par ailleurs, mais maintenant, elle ne semblait presque plus externaliser ses émotions, étant donné qu’auparavant, la Takebe avait été en mesure de lire sur ses lèvres son état… Et le fait qu’il cachait des choses, elle l’avait comprit…

Mais il prit ses mains après un temps, forçant leurs regards à se croiser alors qu’ils étaient trop proches l’un de l’autre… Dans d’autres circonstances… Dans une autre vie… Cette simple scène aurait put amener à un point critique… Mais après avoir écoutée ceci… Elle ne put que se résoudre à baisser les yeux, avant de serrer les dents, pendant que quelques larmes commençaient à couler le long de ses joues pour finir par tomber sur sa jupe…

Tu… ne comprends pas…

Hypersensibilité ? Effet secondaire des médicaments ? Lachâge complet des nerfs de la demoiselle ? En tout cas, cette dernière commençait à fondre en larme, alors qu’elle peinait à expliquer pourquoi…

Ce n’est pas… de ta faute… Si… Si j’avais put… Put me défendre… Me protéger…Rien de tout cela ne serait arrivé… Pour moi… C-comme pour toi…

Un gentleman devait-il faire pleurer une demoiselle ? Probablement que non… Mais elle endossait sur elle la responsabilité de tout ceci… Tout en sous-entendant… Qu’elle savait… Elle n’avait pas été libérée de manière diplomatique…

J’ai beau être une élue… Je… Je ne peux même pas me défendre… Je… Je ne peux rien faire seule… J’ai toujours besoin… D’avoir les autres… Et même si j’avais face à moi m-mon destin, m-mon bonheur…

Un point qui ne pouvait être discuté. Elle n’était théoriquement rien, pas même l’ombre d’une personne ou d’un personnage. Juste une partie d’un ensemble, où elle n’était même pas celle qui était toujours désignée en héroïne… Elle ne devrait peut-être ne même pas posséder de sceau sur elle… Ou d’âme…

Je… Je ne pourrais pas… M’en saisir...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Jeu 5 Oct - 21:07


Une fleur aux cheveux roux

Même si la réaction de Saori au médicament m’avait quelque peu amusé, je demeurais tout de même sérieux, et triste. Après tout, je ne lui avais pas encore tout dit.

Quand ce fut chose faite, je suis pris au dépourvu quand elle commença à pleurer. Je n’avais pas voulu la blesser ! Je ne pensais même pas avoir dit quelque chose qui puisse provoquer cette réaction ! J’avais encore tout fichu en l’air sans le savoir ! J’étais vraiment débile !

Mes pensées assez dépréciatives furent interrompues par Saori lorsqu’elle reprit la parole, et je l’écoutais attentivement, fronçant de plus en plus des sourcils au fur et à mesure qu’elle continuait. Et quand elle termina sa tirade, mon coeur se brisa en deux pour elle. Lentement, je l’entourai de mes bras, lui laissant tout le temps de refuser l’étreinte si elle le voulait, mais on m’avait toujours dit que le contact physique calmait les gens.

- Hey, hey. Fis-je d’une voix douce. Personne n’aurait pu rien faire, il nous a prit par surprise. Et bien sûr que tu es forte. Tout ne réside pas dans la force physique, sinon, bon nombre de personnes seraient déjà mortes, toi et moi y compris… Je faisais évidemment référence au moment où j’avais foncé comme un taureau et où j’aurais péri sans l’intervention d’Alycea. Et puis… Ce n’est pas un mal de s’appuyer sur les autres. Tes amies s’appuient sur toi aussi, non ?

Ce que j’allai ajouter était très certainement hypocrite, mais Saori n’en savait très certainement rien, et je le faisais pour la rassurer. Je n’allai pas laisser mon amie se morfondre alors qu’elle n’y était pour rien dans cette histoire. Sans compter que j’allai ajouter quelque chose que je ne croyais pas du tout, me sentant responsable à cent pour cent de ce qu’il s’était passé.

- Ce n’est pas un mal de s’appuyer sur quelqu’un quand on en a besoin. Mieux vaut tout dire plutôt que de supporter seul un poids trop lourd. Et… et à bien y réfléchir… Ce n’est de la faute d’aucun de nous deux, seulement celle d’Inoue. Tu n’as pas à t’en vouloir.

Une boule se forma au fond de ma gorge. Je mentais comme je n’avais jamais menti avant, mais c’était pour le bien de Saori. Je ne voulais pas la voir dans cet état alors qu’elle n’était en rien responsable de ce qu’il nous était arrivé.





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 684
Yens : 190
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Ven 6 Oct - 23:27



Une fleur aux cheveux roux
feat. Tenma



Takebe Saori
Assise sur le lit

Alycea Kitasu
Endormie sur le canapé



Mensonge

Et un nouveau moment de tristesse. La vie des jeunes filles sensibles n’était pas un long fleuve tranquille, mais plutôt une cascade infinie dans un déluge de torrent, dans une eau trouble et dangereuse, infestée de requin par temps de pluie, avec parfois quelques éclaircies qui semblaient indiquer que même au fin fond du gouffre, l’on pouvait voir la lumière. Arriverait-elle de l’est à l’aurore du cinquième jour ? Est-ce que cela coïnciderait avec la dernière action désespérée qu’elle pourrait faire ? Dans un des rares instants où elles pouvaient respirer ? Nul ne le savait, surtout pas elle, et aucun dieu, aucun être, aucune entité ne pouvait prédire le destin qu’elles auraient…

Pas même moi…

La rousse était en tout cas en larme. Une corde sensible avait été de nouveau tirée… Celle à savoir sur ses capacités personnelles, sur ce qu’elle pouvait faire… Après tout… Jamais elle n’avait brillée seule. Là où Miho avait protégée des vies, sauvant celle d’Alycea, là où Mako avait défendue Natsume et Ellen, là où Yukari et Hana avaient dût vivre avec la mort de leurs amies sur la conscience… Elle… N’avait jamais fait quelque chose… Elle avait juste été ballotée par Fuka et Von, jusqu’à quoi elle n’avait presque rien fait, avant de se diriger vers le temple de Manshe… La suite, Tenma avait participé à l’écrire… Mais même avec lui… Même pour sauver Tamae… C’était Alycea qui n’avait brillée ce jour là, pas elle…

Et aujourd’hui encore… C’était le cas… Si cela était censé être initialement la journée qu’ils auraient put passer ensemble… Les événements les avaient séparés, et c’était la Kitsune qui avait bondit à la rescousse pour aider la lycéenne… La Kitasu était une héroïne, valeureuse avec un caractère bien trempé… Elle… N’était rien de plus qu’une roue de secours… Même au sein du blindé, elle n’était pas celle qui réalisait des prouesses… Certes, elle tentait de faire de son mieux, réalisant de bonnes performances, mais elle n’avait jamais été décisive lors des moments clés, contrairement aux autres, qui excellaient…

Alors… Pourquoi elle ? Pourquoi avait-elle la chance d’être dans ses bras actuellement ? Parce que c’était un gentleman, et qu’elle donnait l’impression d’être dans le besoin. Etait-ce vrai ? Avait-elle besoin d’une assistance ? Probable. Elle n’avait rien d’exceptionnelle encore une fois, et ça… Il aurait put le faire avec n’importe qui… Il était suffisamment altruiste pour privilégier les autres… A son détriment… Il tentait de paraître confiant, de faire tout ce qu’il fallait faire… Alors que lui-même couvait en son cœur une chose sombre…

Même si, dans d’autres circonstances, elle aurait souhaitée rester bien indéfiniment ainsi, dans le confort de ses bras… Elle savait au fond d’elle que ce n’était pas ainsi que les choses devaient être… Si cela perdurait dans ce sens, à ce qu’elle soit comme toujours assistée… Jamais elle n’irait de l’avant. Elle le savait… Et peut-être qu’aujourd’hui pourrait-elle faire enfin un pas vers une prochaine étape ? S’appuyer sur les autres était une chose autorisée, mais comment différencier un simple soutien du fait de se reposer sur eux ? Comment savoir où était la limite ? Et surtout, à qui pouvait-on ainsi se lier ? Les personnes en qui elle pouvait avoir confiance n’étaient pas si nombreuses… Et cela la mettait relativement mal à l’aise d’en parler…

Mais pourtant… Les mots qu’il prononça par la suite eurent l’effet inverse de ce qu’il souhaitait faire. Il voulait la rassurer, il la fit sombrer dans l’inquiétude. Il voulait montrer qu’il n’y avait pas de quoi se soucier, elle en faisait maintenant des caisses… Il souhaitait donner des conseils qui pouvaient être bon… Mais fallait-il déjà qu’il commence à les appliquer à lui-même ! Elle savait pertinemment que le mage essayait de lui faire passer cette crise qu’elle avait… Mais pourquoi ne prenait-il pas la décision qu’ils affrontent ensemble les démons que tous les deux avaient ?

T… Tenma…

Elle commençait ceci en arrêtant presque de pleurer… Plusieurs frissons et autres hoquets indiquèrent qu’il ne s’agissait là que d’une accalmie avant la tempête… Que cela n’était pas fini, bien au contraire… Mais ce qu’elle disait ici… N’était pas dénué de sens… Bien au contraire…

Alycea… Et toi… Vous… Vous n’étiez pas… De preux chevaliers sur leurs c-chevaux blancs… I… Ils n’existent pas… Ce… Cela ne s’est pas déroulé… Comme un conte de fée…

Ses joues recommencèrent à devenir humide, alors que ses yeux croisaient pleinement ceux du mage, indiquant un expression d’inquiétude, de peur, de panique, et d’une profonde tristesse…

Pourquoi… Me caches-tu ceci ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Jeu 12 Oct - 10:23


Une fleur aux cheveux roux

Un silence s’installa pendant quelques secondes, seulement entrecoupé des sanglots de Saori. Je me sentais super coupable, un sentiment qui commençait vraiment à me ronger. Tout ceci ne serait pas arrivé si je n’avais pas laissé Inoue s’échapper la dernière fois. Tout était de ma faute.

La voix de la rouquine me tira de mes sombres pensées, et je baissai le regard sur elle, curieux de savoir ce qu’elle voulait me dire. Cependant, je dus me retenir de ne pas m’éloigner, alors que je pâlissais à vue d’oeil face à son observation. J’aurais dû me douter qu’elle verrait que je mentais. Après tout, je n’étais pas le meilleur des menteurs. Mais ce n’était pas pour autant que j’avais envie de tout lui dire.

Je croisais son regard larmoyant, le fixant avec hésitation et peur pendant quelques secondes. Le sang battait à mes tempes. Me confier ? Ou tout garder pour moi ? Je finis cependant par craquer et fermai mes yeux en poussant un soupir.

- Saori… Je n’ai pas envie d’en parler. Oui, nous n’étions pas de preux chevaliers sur leurs chevaux blancs. Disons, que… Je ne suis pas fier de ce qu’il s’est passé. Et je n’ai pas envie de t’ajouter un poids sur la conscience en te racontant en détails ce qu’il s’est passé. J’hésitais, détournant les yeux en me mordillant la lèvre. J’ai... j’ai perdu le contrôle pendant le combat. C’est tout ce que tu as à savoir.

J’écarquillai les yeux en me rendant compte que j’avais sans doute été un peu froid en disant ma dernière phrase. Me passant une main sur le visage, l’autre toujours autour de Saori, je finis par replonger mon regard dans le sien avec une expression désolée.

- Ce que je veux dire, c’est que j’ai un problème avec ma magie quand je combats ou que je suis sous une trop forte pression émotionnelle. C’est un problème que j’ai à régler seul. Je pense que ça vient de mon arrivée en ce monde, car ce n’était jamais arrivé avant. Je soupirai avant de continuer. Saori, tout ce dont tu dois te soucier, c’est qu’Alycea et moi sommes intervenus à temps. Malheureusement, notre amie a été salement amochée et a préféré me soigner avant elle-même. Elle doit être en train de se reposer dans le salon actuellement. Tentant de changer le sujet de discussion, j’esquissai un sourire avant de continuer. Tu veux que nous allions la rejoindre pour voir comment elle se porte?





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 684
Yens : 190
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Jeu 19 Oct - 20:15



Une fleur aux cheveux roux
feat. Tenma



Takebe Saori
Contre Tenma

Alycea Kitasu
Endormie sur le canapé



Entre le rêve et la faucheuse

Musique

La mort… Etait parfois une bien plaisante compagnie. Elle était souvent perçue comme celle qui mettait fin précipitamment aux jours d’une personne, en étant cruelle, injuste et impardonnable. Beaucoup croyaient qu’elle était la réelle démone de ce monde, et que sans elle, sans la faucheuse qui incarnait le trépas, la vie serait bien plus heureuse, bien plus épanouie… Après tout, pourrait-on vivre pleinement sans avoir la crainte de la douleur, de la mort et de la fin ? L’on pourrait réaliser l’impossible, et pourtant…

Ce n’était pas le cas. La faucheuse n’était pas la manière dont on la percevait. La mort n’était pas de sa faute, mais à cause de la nature même du monde, propre à la destruction, et surtout à la sienne. Pas une âme n’échappait à ceci, et la mort était en quelque sorte la douce délivrance qui permettait que tout ceci ne prenne une fin. Son étreinte était douce, ses baisers uniques et son attirance… Irrésistible… Parfois s’arrangeait-elle pour qu’une personne rende son dernier soupir après avoir put faire ce qui lui tenait à cœur… Et d’autres fois… Non. Elle agissait comme toute entité, et un jour elle aussi serait remplacée, partirait… Elle n’était pas mauvaise, elle était pleine de compassion, de tendresse, et avait une tâche à mener, celle de guider les âmes d’un monde à l’autre…

Mais pour les deux adolescents qui se trouvaient dans cette chambre, cela n’était pas de son ressort. Elle veillait, après tout, la journée avait été chargée, et elle avait eu sa part de travail, mais surement préférait-elle éviter de nouveaux drames. De nombreux étaient déjà en train de réaliser le dernier des voyages, puissent-ils avoir été bon ou mauvais dans leurs actes. Elle n’était pas juge, inquisitrice ou policière, et elle n’avait pourtant nullement besoin d’autorité pour effectuer ses actions qui demeuraient incomprises de tous… Sans même qu’ils ne puissent comprendre, même en la côtoyant au plus près.

La rousse était en tout cas au summum de la tristesse. Une part d’elle, la plus grande de son cœur, débordait de compassion et de pleurs pour celui qui se trouvait là, dans la même pièce, au plus proche d’elle, et une autre part… Présentait quand à elle une rancœur, un sentiment destructeur, quelque chose qui pourrait la mener dans les pires voies que l’humanité avait put engendrer. Pouvait-elle être amenée à vouloir protéger les autres en cessant son existence ? Une pensée perturba son esprit, celle que cela ne serait pas une mauvaise chose. Par sa faute il avait les mains couvertes de sang, par sa faute, il avait perdu le contrôle, par sa faute… Tant de chose qu’elle souhaitait assumer, sans que cela soit réellement possible. Tous les faits ne pouvaient être imputés à quelque chose ou quelqu’un. Certains actes… étaient. Ils arrivaient, et c’était la seule chose qui pouvait être rajoutée…

Et alors qu’elle fermait les yeux… C’était dans les orbites de la faucheuse qu’elles les posaient, demeurant silencieuse. Combien de temps durant restèrent-elles à se fixer ? Une seconde ? Une année ? Il n’y avait pas réellement d’autres choses à rajouter sur ces faits, si ce n’était que les plus sombres pensées de la rousse se confrontaient à la puissante entité qui était omniprésente. Probablement avait-elle déjà réservée ma place en son monde… Tout du moins, jusqu’à ce qu’elle baisse lentement les yeux, comprenant l’idiotie de ceci… Elle en avait gros sur le cœur, avec ce monde, avec cette journée, avec le fait… Qu’il avait cherché à la protégé alors… Qu’elle souhaitait l’inverse, qu’elle souhaitait s’impliquer, qu’elle souhaitait aller de l’avant… Mais comment le faire lorsque l’on était coincé entre des murs que les autres posaient, autant par prétexte que par obligation, ou sur base d’autres sentiments…

Et il l’avait dit pourtant… C’était tout ce qu’elle avait à savoir… Il souhaitait résoudre tout ceci seul, s’occuper de ses affaires comme il le voulait… Après tout, qui était elle pour lui ? Une inconnue, d’un monde différent, que Kosaten avait fait se rencontrer… A seulement deux reprises… La première fois, la rousse s’était retrouvée affaiblit et dépassée par les événements et le fait qu’elle retrouvait la mémoire, et cette fois-ci… Pouvait-on vraiment considérer ceci comme une rencontre ? Ils n’avaient même pas passés une dizaine de minute ensemble avant d’être interceptés par ceux qui avaient kidnappés la lycéenne… Elle n’était donc rien. Une inconnue. Une silhouette. Une ombre. Un murmure… Mais tout murmure qu’elle était…

Elle l’aimait.

Peut-être était elle trop aveuglée par d’autres sentiments pour s’en rendre compte, peut-être qu’elle le refoulait, peut-être même qu’elle ne voulait pas y penser, par peur d’une réponse négative, par peur d’être repoussée et de demeurer éternellement ce qu’elle était sensée restée… Probablement qu’elle le serait à jamais, sa malchance concernant les relations amoureuses avait toujours agit pour la laisser dans cet état de célibat… Peut-être qu’au final, ce n’était pas une chose qui lui convenait. Peut-être était-elle vouée à ne rien être d’autre qu’une femme à chat pour le restant de ses jours…

Mais si ce serait le cas… Elle se refusait le moindre regret… La moindre chose à laquelle elle repenserait avec cette tristesse d’action… Et c’était pourquoi elle ne le laisserait pas, souhaitait-il pourtant être seul avec lui-même, souhaitait s’enfermer dans sa chambre froide spirituelle, à se congeler esprit, corps et âme.

Tu... N’es pas seul…

Avait-elle commencée d’une faible voix, avant de se redresser, au point que les deux risquaient d’en perdre l’équilibre. Elle semblait actuellement avoir totalement perdue raison et logique, puisse la kitsune être dans un état critique. Son amie était ce qu’elle était, une amie. Et ce lien, aussi fort qu’il pouvait être, ne semblait être que poussière face à l’illusion de son esprit.

Même si cela vient de ton arrivée en ce monde, tu… tu n’es pas le seul sur qui tu peux t-te reposer ! Je n’ai aucun pouvoir… Je ne ressens pas la magie… Mais je…

Sa voix, qui avait été élevée subitement, devint presque un murmure, qu’elle sifflait larmoyante à son oreille…

Je… Je ne veux pas… N-ne rien être… Pour toi…

Pas pour les autres. Pas pour ses amies. Pas pour sa famille ou autre… Juste pour lui… La faucheuse brillait légèrement, en gardant ses airs de mystères, pendant qu’elle tournait sa cape… Partant…

Comme elle le faisait toujours…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Dim 22 Oct - 11:21


Une fleur aux cheveux roux

Je fus à court de mots face à la réaction de Saori. Je ne comprenais pas vraiment d’où ça sortait. Elle n’était pas rien pour moi ! Sinon je ne l’aurais pas sauvé, je n’aurais pas terni mes mains de sang pour elle ! Elle était mon amie ! Voire plus, avais-je remarqué. Je n’aurais pas pu supporter l’idée de la perdre aux mains d’Inoue. Et pourtant, elle croyait qu’elle ne représentait rien pour moi. Quand avais-je pu donner une telle impression ? Avec un sourire, je la rassurai.

- Saori, tu n’es pas rien. Tu es une super fille à qui je tiens énormément, même si ça peut paraître étrange vu qu’on ne se connaît que depuis peu.

Je tentai ensuite de trouver le meilleur moyen de m’expliquer sans blesser les sentiments de la jeune fille. La magie était complexe, et déjà que JE ne savais pas ce qu’il se passait avec la mienne ces derniers temps, j’ignorais comment exprimer mon problème à mon amie. Comment lui annoncer que je tournais en une créature sans émotions à chaque fois que je combattais contre un ennemi ou que j’étais sous une forte pression émotionnelle ?

Me passant une main dans les cheveux, les ébouriffant encore plus, je finis par prendre une inspiration avant de prendre la parole.

- Si tu veux tout savoir, je ne sais même pas ce qu'il se passe. Juste qu’à chaque fois que je combats avec ma magie où que je suis face à une situation émotionnellement forte, je semble complètement couper mes émotions. Je deviens ma magie, glacial. Je ne sais ps trop comment expliquer ce sentiment.

Soupirant, je détournai le regard. Je venais de confier un truc qui me pesait sur le coeur depuis plusieurs mois maintenant. Même Natsume n’était pas au courant de ça. Personne ne l’était, sauf moi, et maintenant Saori. Je ne savais pas si c’était une bonne idée d’avoir fait ça. Et si elle venait à être répugnée par ce que je venais de lui avouer ? Qui pourrait apprécier quelqu’un capable de devenir une personne sans aucun émotion lorsque la situation devient trop difficile à supporter ?





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 684
Yens : 190
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Mer 25 Oct - 23:42



Une fleur aux cheveux roux
feat. Tenma



Takebe Saori
Contre Tenma

Alycea Kitasu
Endormie sur le canapé



Je ou elle ?

Musique

Qui de nous deux se sentait le plus mal actuellement ? Probablement elle à vrai dire. Je la regardais depuis longtemps, et c’était bien la première fois qu’elle était aussi bas. Elle avait donnée sa confiance, son amitié et même son cœur à quelqu’un, sans s’imposer de limite, au point que cela en était devenu une souffrance, une chose qui allait être un poids, un gangrène tant qu’elle ne pourrait pas évoluer, mais dans quel sens ? Fallait-il accepter ce fait, cherché à traiter la plaie ou directement amputer l’embryon ? C’était la première fois qu’elle ressentait des sentiments aussi forts, aussi puissants, aussi… Unique…

Et même si cela disparaitrait avec le temps, cela restait cette première fois. Il aurait toujours une place privilégié dans son cœur, même si cette amourette disparaitrait sitôt l’aurore. Il avait prit place, sans même s’en rendre compte, sans qu’il ne puisse rien faire. C’était trop tard, et pourtant… Trop tôt aussi… Comment dire… Ils ne se connaissaient que depuis peu, et elle se sentait totalement nunuche ou gourde à éprouver une chose aussi puissante pour lui… Mais cela était déjà la deuxième fois qu’il lui sauvait la vie… Cela n’était pas rien… Mais même si son cœur agissait ainsi, elle ne pouvait le dire… Pas maintenant… Le simple fait d’imaginer une réponse hésitante aurait été un poids supplémentaire sur son cœur en charpie, et elle aurait envisagée le pire…

Tandis que de mon côté… Juste le sentiment d’être hypocrite. Rien de bien grave, j’avais vu bien pire, à leurs côtés… Je l’avais déjà été, en niant certaines informations pour elles, alors qu’elles étaient divisées et perdues, mais là, il s’agissait d’un cas différent. Jamais la rousse n’avait portée son regard assidument dans ma direction, mais probablement aurait-elle comprit immédiatement… Et dire que cela faisait bien des temps que j’étais juste à côté d’elles, de ce groupe, de cet ensemble… Un sourire se fit en mon être imperceptible. Peut-être que je m’imposais trop. Je n’étais que le narrateur, rien de plus, une entité qui n’avait comme existence que des mots noirs sur fond gris. Je ne cherchais pas à être plus que ceci, ni même à disparaitre… A vrai dire, je ne recherchais rien, n’ayant comme le seul but que de vous compter le chemin qu’elles traversent.

Dans tous les cas, la Takebe avait un haut de cœur, les émotions qu’elle ressentait commençait à jouer sur son corps déjà affaiblit, et les médicaments la faisait divaguer presque. Des nausées, des vertiges, et peut-être pire si elle continuait à s’entêter… Elle finirait sur le sol, inconsciente, si on ne lui forçait pas le repos… Mais comment pouvait-elle le trouver ? Actuellement, c’était juste impossible, juste inenvisageable… Le simple fait de laisser cette personne seule… Etait suffisant selon elle pour lui payer le trajet direct pour les enfers des âmes impardonnables, un endroit dont nul ne s’échappait tant les tourments étaient importants.

Il lui disait… Qu’elle n’était pas rien… Mais elle ne savait même pas s’il disait ça avec gentillesse, pour la rassurer, ou réellement… Bon sang, elle s’en voulait de douter de cette parole… Mais s’il était là… Pour la rassurer… C’était qu’il y avait une part de vérité non ? A quel moment la dévotion s’arrêtait-elle pour faire place à de réels sentiments ? Elle n’en savait rien… Et souhaitait y croire… Croire qu’elle valait réellement quelque chose, qu’au moins… Elle ne vivait pas pour rien…Et pourtant, pas un mot ne sortait de sa bouche, juste qu’elle se resserrait un peu plus sur lui, qu’elle fermait un peu plus ses bras…

Et il lui expliquait ses tourments, prouvant ainsi ce lien particulier… Même si cela avait dût se faire presque par un caprice de la lycéenne… Il lui disait… Que ses pouvoirs prenaient le pas sur lui, qu’il risquait de perdre le contrôle, mais pas de sa raison… C’était au niveau de son cœur que le mal était… Le froid qu’il utilisait l’influençait, au point qu’il ne devienne qu’un être de glace, dépourvu d’émotion… Elle commençait à s’imaginer le pire, non pas pour les actions qu’il pourrait faire… Mais pour ce qu’il pourrait en ressentir… Et immédiatement, comme une sotte, cherchait un moyen… Comme si elle avait la moindre chance de trouver, elle ne connaissait rien de la magie, et rien de lui, alors un mélange des deux, un cas qui nécessiterait plusieurs experts et des semaines d’analyse au bas mot… Qu’avait-elle de plus que tout ceci ?

L’espoir.

Elle resta un temps silencieuse après cette révélation… En aucun cas elle ne le jugeait ou autre… Cela ne modifiait pas la personne qu’il était pour elle… Ce fut d’un simple mouvement de main qu’elle alla vers sa poche, avant d’en sortir Un petit bijou, qu’elle lui tendit, encore larmoyante :

T-tiens… Je voulais te le donner plus tôt, mais…

Ses yeux se fermèrent, alors qu’elle avait trop de mal à parler, rendue aussi confuse qu’une enfant aux cheveux roses

Tenma… Je te promets de tout faire pour t’aider concernant ceci, mais… Promets-moi aussi… De ne pas rejeter m-mon aide… Et celle des autres…

Sa voix devenait de plus en plus faible, son corps également, comme si elle s’apprétait à quitter ce monde, comme une misérable… Comme…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Ven 27 Oct - 21:08


Une fleur aux cheveux roux

Le silence qui suivit ma déclaration fut oppressant, me faisant de plus en plus regretter ma décision alors que les secondes tiquaient. Même si son étreinte s’était resserrée durant ma confessions, Saori restait silencieuse, me rendant encore plus nerveux. Allait-elle finir par parler ? L’avais-je dégoûtée comme je l’avais si bien prédit ? Mes épaules s’affaissèrent ainsi que ma tête. Voilà, elle allait penser que j’étais un monstre. Et en soi, c’était ce que je deviendrai si ma magie prenait encore plus le contrôle.

Mes yeux se relevèrent brusquement vers les siens, une lueur d’espoir et de soulagement brillant à travers ceux-ci alors que, finalement, mon amie reprit la parole d’une voix tremblante. Mon regard confus se posa sur le collier que me tendait Saori, et je sentis tout de suite une émanation magique provenant de cette amulette. La prenant avec précaution, j’offris un sourire tremblant à la rousse avant d’attacher le collier autour de mon cou.

- Merci… Tu sais pas à quel point ce cadeau me touche. Je… Je croyais que tu étais dégoûtée parce que je t’avais dit…

Mon sourire se fit plus doux et confiant face à ses propos suivants. Bien évidemment que je ne refuserai pas leur aide… Quand ils remarqueront que j’ai un problème et que j’ai besoin d’aide pour le résoudre. Et j’avais tellement réussi à rendre mes sourires vrais, que peu arrivaient à voir au travers comme l’avait fait Saori.

- Je te le promets Saori. Je ne refuserai pas de l’aide si on me l’offre.

Ce n’est qu’après avoir dit ces paroles que je finis par remarquer son teint pâle et ses yeux qui devenaient moins concentrés. Soupirant, je me dégageai lentement de son étreinte avant de me lever complètement du lit.

- Tu devrais te reposer, tu n’es pas encore remise. Je vais prendre une couette et m’allonger au pied du lit si jamais tu as besoin de quelque chose. Ça te va ?





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 684
Yens : 190
Date d'inscription : 13/08/2016

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 37
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Anglerfish Team ▲ Professeur ▼

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Jeu 2 Nov - 18:51



Une fleur aux cheveux roux
feat. Tenma



Takebe Saori
Endormie

Alycea Kitasu
Endormie sur le canapé



Dans les étoiles sera l'avenir

Ses yeux… S’étaient fermés. Lorsqu’elle les rouvrirait, tout serait changé à jamais. Elle s’en doutait, bien évidement, de ce qui l’attendait, de ce qui adviendrait par la suite, mais… Jamais, au grand jamais, elle n’oublierait cet instant où elle avait été si proche de lui. Car à partir de maintenant, dès lors que cette histoire prendrait fin, dès lors que le point à la fin du dernier paragraphe de ce texte serait apposé, cela serait fini. Jugement ? Punition ? Dur et mérité châtiment pour fautes, actions et manquement ? D’autres voies empruntées ? Rien ne pouvait être certifié tant la psyché de ce qu’on appelait humanité était complexe.

Certains vous présentaient des sourires, mais dès lors que vous ne regardiez pas, s’assuraient que vous resteriez au fond de vôtre misère. Présentez une chose ? Ils s’occuperont de l’ignorer, ou pire, de tout faire pour qu’aucun dialogue ne puisse être fait. Où est notre voix dans cette histoire, lorsque l’avenir de toute personne est géré par une même minorité. Où sont nos arguments, nos forces, lorsque nous ne participons même pas au débat, que l’on nous propose juste une chose considérée comme « Satisfaisante » ?

Je, narrateur, risque peut-être de me montrer intrusif, mais qu’importe. Après tout, que puis-je risquer ? De mauvais propos ? Une censure ? Comme si cela pouvait me stopper. Je ne fais que présenter des idées imagées, chose qui s’est multipliée dans cette histoire dont le dénouement était initié avant même les premiers pas de la rousse dans cette ville. Il y avait pourtant de ces histoires dont on savait déjà la fin, mais que l’on pouvait apprécier, n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas le cas de tous. Certains demeurent avec le sentiment qu’une chose ne s’accomplit pas. Au profit d’une autre, peut-être ? Mais elles seraient en tous points différents.

Ne pas oser dire bonjour, c’était manquer peut-être une belle amitié, ou une histoire d’amour qui s’en allait. Devait-on le regretter ? Tout dépendait des circonstances. Chacun de nos choix amenait à perdre l’opposé, et peser le pour et le contre permettait simplement de juger quoi perdre. Nous ne pouvons pas gagner dans ces jeux où les règles sont dictées et appliquées selon des âmes. Tout comme nous ne pouvons gagner par une justice divine. Mais plus un peuple grandit, plus les comportements deviennent radicaux… Mais c’est souvent le pire raisin que l’on regarde pour juger toute la grappe, non ?

Mais bref, il était temps de poser les dernières paroles sur cette journée. La demoiselle, épuisée, affaiblie par ce qui lui était arrivée et des médicaments un peu trop… Puissants, se retrouvait à véritablement tituber. Heureusement qu’elle était non loin du lit, car sinon, la chute aurait put être douloureuse… On avait bien assez de traumatisme aujourd’hui pour en chopper un nouveau, crânien…

Tenma répondait en tout cas qu’il était touché du présent de la demoiselle, et qu’il promettait d’accepter de l’aide s’il en recevrait à l’avenir… J’aurais peut-être cherché à conter un peu plus ceci, mais c’était les faits. Rien de plus, rien de moins. Saori n’était pas dans un état suffisament bon pour réagir, mais il fit un simple sourire, les yeux toujours fermés, avant de tomber sur le lit, s’allongeant avec la grâce subtile d’une otarie… Et sa question n’eu en tout cas jamais de réponse, sur le point si cela lui irait ou non. Elle était déjà dans un état entre l’inconscience et le coma. Le pays des rêves, là où elle irait s’épanouir…

Une journée de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 810
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 19
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   Mar 7 Nov - 23:24


Une fleur aux cheveux roux

Je n’obtins aucune réponse de la part de mon amie, me faisant me retourner vers elle, inquiet; Cependant mon regard s’adouci bien vite en constatant qu’elle s’était juste endormie comme une masse. Secouant la tête avec amusement, je me retournai vers l’armoire, me préparant à prendre ce dont j’avais besoin. Mais j’interrompis brusquement mon mouvement, mon poing se refermant à quelques millimètres de la poignée.

Je me mis à trembler violemment. je n’avais pas envie de dormir. J’avais… Peur de dormir. Car si en fermant les yeux, j’avais déjà des visions de sang, qu’est-ce que ce serait quand je serai plongé dans le sommeil ? Je n’avais pas envie de revivre ma journée. Soupirant, et tentant de regagner mon calme, je posai ma tête contre la porte de l’armoire, avant de me redresser.

Si je voulais avoir un repos sans mauvaises images, il suffisait simplement que je m’épuise au point de tomber. Et vu l’énergie qui circulait dans mon corps, il en restait une petite quantité. Je jetai un dernier regard à Saori avant de sortir de la chambre. Je passai par le salon, constatant qu’Alycea avait repris une forme animale et dormait paisiblement sur le canapé. Ce spectacle me tira un faible sourire, mais je finis par quitter la maison, refermant à clé derrière moi. Et enfin, je pus sentir le poids de ce qu’il s’était passé me tomber sur les épaules, me faisant manquer de m’effondrer contre ma porte.

Etouffant de nouveaux sanglots, je me mis à courir, m’engageant dans un footing, puis sprint interminable, cherchant à échapper à la culpabilité qui me rongeait depuis ce matin et qui n’avait fait que s’aggraver au fil des événements. Je courus pendant une durée indéterminée avant que l’épuisement ne me rattrape, et que je ne rentre chez moi, découvrant les filles toujours aussi profondément endormies. J’eus à peine le temps de balancer une couette au sol avant de m’effondrer dessus, Morphée me réclamant dans ses bras. Demain serait un jour nouveau





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une fleur aux cheveux roux   

Revenir en haut Aller en bas
Une fleur aux cheveux roux
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Cheveux roux.
» Maïwenn, le Moineau triste
» Fiche de personnage : Elinor Cealtar (non terminé)
» A quoi ressemblent ces nazis ?
» La noblesse d'Altamira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.