Partagez | .
Folie aveuglante...
Messages : 1257
Yens : 1122
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Folie aveuglante...   Sam 8 Avr - 18:31



Feat. Zoro~
Une révélation...
... Devrais-je le lui dire ? 
Oui, il le fallait. J'avais bien réfléchi là dessus. Je ne pouvais pas élever seule cette enfant éternellement. Enfin... Je pouvais le faire, mais pour elle, pour Elena, pour Ellie, je ne pouvais pas... Elle devait voir... Son père.

Je l'avais appelée ainsi car... Car Ellen me manquait énormément. Son nom ne voulait sortir de ma tête et pourtant je faisais tout pour que cela arrive. J'avais un peu modifié le nom pour ne pas trop me rappeler d'elle... Le résultat était plutôt satisfaisant. Un prénom plutôt charmant, tout aussi élégant que le sien...

On marchait, toutes les deux, je lui tenais la main, elle avait bien grandi, ... Trop grandi en si peu de temps. Sûrement dû à son sang de démon... Les ténèbres que dégageaient mon âme en étaient aussi coupables. Car elle les absorbait, et grandissait en conséquence. 
Elle ne ressemblait pas beaucoup à son père. Du moins, physiquement. Elle avait les cheveux blonds... Ses yeux verts étaient plus foncés que ceux... Ou plutôt que l'œil de son paternel. Cependant, elle avait un sale caractère ronchon et têtu. Mais je l'aimais pour ça. Ça rendait ma vie... Plus active.

Elena (Ellie):
 

Soudainement, au bout de quelques minutes de marche dans la forêt luxuriante de Minshu, Ellie se mit à agiter mon bras en se frottant l'œil gauche, râlant en grimaçant : 

« M'an, où on va ? C'est quand qu'on arrive ? Chuis fatiguée...

Je m'étais habituée à être appelée "maman" ou plutôt "m'an". Au début, j'ai été très gênée, mais c'est passé très rapidement.
J'ai mûri avec ça... J'ai chassé avec elle les animaux du coin, comme de vrais prédateurs... On suivait notre instinct démoniaque.

On arrive bientôt... Bientôt., lui répondis-je tendrement, les yeux presque fermés.
Gné ? "Bientôt" ? Mais m'an c'est quand "bientôt" pour toi ?! »

Elle se mit à gonfler sauvagement ses joues en me regardant d'un air frustrée. Je me mis à rire, mais cela ne dura pas longtemps. J'étais vraiment terrifiée.... Comment allait-il réagir ? Que va-t-il se passer ? Je n'en savais rien, et j'en avais très peur...

Elle souffla longuement en posant de nouveau son regard vers l'horizon, les yeux plissés. Mais tout à coup, elle secoua brutalement mon bras, pointant du doigt une silhouette toute juste esquissée devant nous : 

« Hey, m'an, regarde ! Y a quelqu'un là bas !, hurla-t-elle, toute excitée.
Hum ? »

D'un coup je me figeai, mes yeux écarquillés... C'était lui. 
Devais-je avancer ? Devais-je vraiment le voir ? Devais-je le lui dire ? 
Il le fallait. 

« Maman...?
Allons-y. »

Je me mis à trottiner plus vite, à la grande surprise d'Ellie, devenue terriblement anxieuse. Arrivée près de lui, je m'arrêtai, épuisée :

« Zoro !... Je dois te dire quelque chose... »

Il était temps. Il fallait que je lui dise...
Qu'elle était sa fille. 




“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1188
Yens : 225
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 134
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Lun 1 Mai - 18:03





まばゆいばかりの狂気

feat. Viola




Au coeur d'une méditation intensive, l'humble postérieur du cactus réquisitionnait un caillou au milieu d'une étendue d'herbe verdoyante. Une clairière au sein de cette forêt luxuriante. La lumière du jour caressait le visage de l'homme, et l'enfouissait dans une chaleur des plus agréables. On ne voyait que lui au centre de cette zone, non loin d'un puits mystérieux, sans aucun arbre autour.
La nature vivait et respirait tout autant que lui, la fraîcheur de cet instant prodiguait des soins inestimables au pirate. Après tous ces périlleux événements bien merdiques, il avait tout intérêt à se reposer l'esprit avant de s'enrouer les circuits à coups de folie.

La mort de l'Uchiha, son frère d'armes, l'avait plongé dans une profonde rage. S'il voulait régler cette affaire dans les règles de l'art : soit par la vengeance, il ne se laissait guère d'autre choix que de s'apaiser. On ne combattait pas sérieusement quand on se trouvait blindé de haine. Ca ne l'intéressait pas d'être contrôlé par la colère durant sa bataille. Il comptait botter le cul du Rock dans une sérénité absolue, comme un simple homme accomplissant son devoir en tant qu'ami du défunt shinobi.
La lutte qui se préparait exigeait de la concentration, et un grand sang-froid. Il connaissait Jason, il utilisait les émotions des autres pour remporter. Il fallait réduire ces chances de le vaincre à tout prix, même si l'adversaire était grand, voire surpassait le bretteur largement.

Avec ce colossal problème à régler, était-ce réellement le moment de s'en encombrer davantage. Un problème d'une toute autre catégorie, mais avec son taux de conséquences également s'approchait à grands pas du sabreur. Il se trouvait même littéralement derrière lui. Pas un seul moment de répit pour un homme comme le Zoro, il l'avait bien compris.

Une déconnexion à la nature s'opéra sur le champ. Arraché à sa torpeur de force par une voix familière, il tenta néanmoins de regagner un lien avec l'environnement autour. Parce que cette voix, elle lui faisait un drôle d'effet. Elle le frappait de stupeur sans comprendre pourquoi, il n'arrivait même pas à deviner de qui il s'agissait, et pourtant, ça lui procurait une sensations des plus glaciales. Un sentiment de honte inexpliqué vint même l'attraper. Il la connaissait cette femme ! Qui était-elle... ? Il mourrait à la fois de savoir qui était la sale femelle capable de le tracasser autant, mais d'un autre côté il redoutait de la découvrir.

Toujours en tailleur sur son rocher, ne semblant pas se remuer d'un pouce, il se contenta d'émettre un simple :

Hmm ?!  


Il ne comptait pour ouvrir son oeil avant de sentir la menace se placer devant lui ou la solliciter davantage. Mais un détail supplémentaire le tiquer.
Il entendait une voix, mais sentait deux présences par le biais de son haki de l'observation. [/color]
.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1257
Yens : 1122
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Sam 13 Mai - 14:21



Feat. Zoro ~
...
Il était là. Il était assis, calmement sur son rocher, son seul œil utilisable fermé. Il méditait. J'avais rapidement compris que ma présence l'avait dérangé. Mais il était temps. Il fallait que je le lui dise. Je ne pouvais plus le cacher.
Finalement, je me mis correctement devant lui, tenant Ellie par la main. Voyant qu'il ne voulait pas encore ouvrir l'œil, je lui donnai une petite claque sur la nuque pour le réveiller. Je n'aimais pas attendre. Du moins, par pour ces genres de choses.

« Debout Zoro ! C'est moi, Viola... »

Ellie le regardait d'un air intriguée. Elle ne savait pas qui il était. Pas encore.
Elle se tenait le cœur, cherchant à savoir à tout prix qui il pouvait être. Ça faisait assez longtemps que je ne l'avais plus vu, ce bretteur aux cheveux verts. Je lui en devais une, il m'avait sauvée des dangers de la forêt, malgré tout ce que nous avions pu faire. Serrant les dents, mes yeux de refermant à moitié, je me mis à réfléchir. Je voulais partir. Je ne voulais plus rester. C'était dur. Je n'en pouvais plus. Je me sentais terriblement honteuse. Mais il le fallait. 
Je ne pouvais pas l'occulter impunément. 

« Allez, réveille-toi, je dois te dire... T'avouer quelque chose de très ... Important... 
M'an, c'est qui ce cactus parlant ? 

Je mis longtemps à réagir, perturbée. Commençant à trembler, je me tournai vers elle, gênée, balbutiante :

C'est.... C'est Zoro... Ton père... »

Ses yeux s'écarquillèrent d'un coup, d'une brutalité incommensurable, comme si son cœur s'était arrêté un court moment sous le choc. Le mien se resserra en la voyant ainsi, coupable. Enfin, je me remis droite devant le sabreur à trois sabres, ... Admirant sa réaction. Admirant ma création. Admirant l'horrible spectacle que j'avais provoqué.





“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1188
Yens : 225
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 134
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Dim 14 Mai - 16:08





まばゆいばかりの狂気

feat. Viola




Qui était l'accompagnant ?! En tout cas, les pas et le parfum naturel des deux individus lui chatouillaient les narines. Il les savait à présent juste devant son museau ! S'il déployait sa paupière, il découvrirait leur visage, mais parfois l'aveuglement valait mieux que la vérité.
Cela dit, ce fut sans compter sur une surprenante tape dans la nuque qui dérouta le pirate sur le champ. Par réflexe, son oeil s'ouvrit, et paf, il se retrouva avec deux faces innocentes devant la gueule, suivit du prénom "Viola", et de nattes blondes familières.

Chacun de ses organes se retournèrent sur eux-même à l'entente de ce prénom, et surtout à la vue de ce visage si joli. De sombres souvenirs interrompirent le court de ses pensées. Cette partie de jambes en l'air de l'enfer... La honte occultée volontairement remit au goût du jour. Mais pourquoi l'emmerder avec cette affaire ?! Si elle voulait remettre ça, elle pouvait crever.
Et qui était cette foutue gamine ? Son portrait craché en plus ! Pourquoi amenait-elle sa gosse ou sa petite soeur ici ? Un plan à trois pédophile ? Beurk... Il eut un haut-le-coeur.

Quelque chose d'important ?! Cactus parlant ?! Mais pour qui elle se prenait cette petite peste ?! Elle allait se prendre un beignet dans la gueule, et expédier au lit sans bouffer ! Encore une qui manquait d'éducation. Non mais alors ! Elles se permettaient de perturber sa méditation, tout ça pour l'insulter en plus ?! Quelle perte de temps !
Zoro ton père ! Ouais bah elle le respectait pas beaucoup son père !

Nani ?! Tiens ta gamine ou j'lui coupe les tifs !  


Menaçant envers sa propre enfant. Et non, sous le coup de la colère, il ne percuta même pas le mot "père".
Ce fut qu'une fois le calme regagné, les sourcils défroncés, qu'un spasme inhabituel traversa son corps, comme un electrochoc. La nuque raidi, la prunelle dilatée, et la mâchoire crispée, il élança un regard incompris à la femme :

Gné.... ! Qu...Qu'est-ce que....  


" QU'EST CE QUE C EST QUE CES CONNERIES ENCORE ?! "
[/color]
.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1257
Yens : 1122
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Mer 17 Mai - 15:04



Feat. Zoro ~
...
« NE PARLE PAS COMME ÇA À TA FILLE, BAKAYARO !! »

Un réflexe maternel ? Sûrement bien. Le poing sur son visage, il l'avait bien mérité. Puis, reprenant mon calme assez rapidement, les sourcils légèrement relevés d'inquiétude, je posai ma main sur le front du bretteur, coupable. Je n'aimais pas faire du mal. Même à des êtres que je haïssais. Même à des êtres dont ma relation avec ces derniers n'étaient pas très bonne. Je me mis à effleurer sa peau de mes doigts, la caressant doucement, pour abolir ses douleurs. 

C'était en le relâchant que je me rendis compte de ce que je venais de faire. Je me mis à rougir, gênée, mais ce n'était pas le moment, et Ellie était devenue toute blanche. En panique, je la pris dans mes bras, la portant comme une mère digne de ce nom. Elle s'était évanouie. Délicatement, je lui remettais des mèches derrière l'oreille, je lui caressais les cheveux... Elle était adorable. Je l'aimais. Même si sa naissance n'a jamais été voulue.

« Zoro... Je... Je suis sa mère. Tu es son père aussi... Tu sais très bien pourquoi...

Je continuai, le regard plongé dans son unique œil ouvert, vert aussi, d'une voix tremblante et timide.

Je... J'ai été stupide de ne pas te l'avoir dit plus tôt mais... Mais j'avais peur ! J'avais peur de ta réaction ! Je suis.... Je suis sincèrement désolée... »

Je ne baissai pas le regard. Je restais debout, les yeux mis-clos, pétillant bien assez pour montrer que j'allais presque éclater en sanglots. 
J'avais l'esprit, le mental dur habituellement. Mais c'était un sujet extrêmement sensible. Et j'étais la seule coupable. La seule responsable.




“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1188
Yens : 225
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 134
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Sam 20 Mai - 15:39





まばゆいばかりの狂気

feat. Viola




Mais une fois de plus, on priva le fil de ses pensées par un cri venue des profondeurs de l’enfer, accompagné d’un poing hargneux qui s’écrasa contre la tête du bretteur. Une frappe méritée selon la blondinette. Et vrai qu’on ne s’adressait pas de cette façon là à sa fille, mais elle omettait un point : il ne le savait pas. En plus, il s’agissait du bretteur le moins affectif qui soit, alors si elle s’attendait à le transformer en papa-poule, c’était…. Autant parier au loto !
Puis, en bonne sensible, Viola regretta son geste. Il s’en foutait Zoro, son coup de poing valait pas plus qu’une piqûre de moustique alors il se contenta de dégager violemment la main de la mère portée à son front pour essuyer la souffrance lui-même.

Arg.. touche pas pauvre abrutie, c'est bon ! 


Quant à la gosse, elle palissait étrangement. Zoro refusait toute association à cette emmerdeuse. Et d’ailleurs, il ne l’admettait toujours pas. Il vit la demoiselle attraper sa gamine pour la porter comme une maman kangourou. En fait la p’tite s’était carrément évanouie !
Pas moyen, le cactus ne mettait pas au monde des êtres aussi fragiles qui s’assommaient pour trois fois rien. Elle était tout à fait du genre à tomber dans les pommes à la vue d’une simple goutte de sang, ridicule !

Il guettait la mère prendre soin de sa fille d’un air répugné. Pourquoi le mêlait-elle à pareilles conneries ?! Et qu’insinuait-elle par « tu sais très bien pourquoi »… ?! Non, il ne savait pas, et il ne voulait pas savoir. Il ne l’admettait pas plus exactement. Le pirate avait enterré cet événement honteux dans les tréfonds de son inconscient. Et cette foutue insolente sortie tout droit de la petite maison dans la prairie venait encore apporter un drama tout pourri dans la vie de l’homme. Quand arrêterait-elle de perturber son existence ?! Il ne lui avait rien fait bordel de queue !

Peur de sa réaction ? Bah elle aurait mieux fait de se taire, ça éviterait bien des complications. Le rôle du père n’était pas une nécessité si la mère endossait les deux statuts. A part faire présence d’autorité, il n’apporterait rien à l’éducation de la gosse, et puis quel piètre père ferait-il ?! Il était bien trop immature, égoïste et mener une vie trop dangereuse pour s’occuper d’elle. Et il ne renoncerait jamais à ses activités de pirate au nom de la protection de sa gamine. Son objectif était de devenir le plus grand bretteur du monde, et s’il prenait part au développement d’Ellie, ses principes le forceraient à ranger ses armes impérativement. NON NON NON ! Même pas la peine d’y penser.

J’comprends pas c’que tu racontes mais ça m’a pas l’air bien intéressant alors toi et ta mioche, foutez-moi le camp ! Et viens pu m’emmerder avec tes mensonges ou ça s’passera mal pour vous... !  


Il ne menaçait que rarement les femmes, mais celle-là commençait royalement à lui taper sur le système.

[/color]
.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1257
Yens : 1122
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Sam 20 Mai - 16:59



Feat. Zoro ~
...
Bien. Je m'attendais très bien à une telle réaction. Je déposai alors délicatement Ellie sur une roche voisine, dos au sabreur aux cheveux verts, pour finalement me retourner vers lui avec le visage grimaçant de rage. Qui sait à quel point je pouvais être sauvage lorsque le courroux me submergeait. 
Le blanc de mes yeux noircissant, mes canines ressortirent, et je lui grognai au visage, bestialement, sans aucune once d'humanité :

« FERME-LA !! »

Le blanc remplaçant ce noir obscure qui ornait mes iris, je plaquai mes deux mains contre ma bouche, cachant mes canines, horrifiée de moi-même. Je n'étais pas encore très bien habituée à cette nouvelle race. Même après tant de mois. J'avais du mal à adoucir cette impétuosité animale, infernale. Mes mains et jambes vacillant, des larmes se mirent à perler mes joues rosées.

Je n'en pouvais plus. C'en était trop. 
Comment aurait réagi mon père en me voyant ainsi ? En apercevant sa fille désormais un abominable monstre cannibale, en découvrant sa descendance avec une enfant dont le père s'en fichait pas mal !?... Inacceptable. Il aurait honte de moi. 
Moi qui l'avait aidé depuis tant d'années après la mort de ma mère... 
J'étais née pour ça. Pour prendre soin des autres. J'étais habituée à m'occuper de la maison, de chasser grâce aux talents de mon père, ... Je m'occupais très souvent des enfants de mon village aussi. Avant ma rencontre avec Ellen... Qui avait changé ma vie.
Que dirait-elle ? Que ferait-elle ? J'en avais peur. Terriblement peur.

« Zoro... Écoute-moi... Je ne te demande pas de m'aider, je te demande de prendre conscience de son existence ! D'enfin assumer le fait que tu es père désormais ! Si tu le souhaites tellement, je me débrouillerai seule... 

Je continuai, mes mains, cette fois, serrées contre ma poitrine, mon cœur battant à la chamade, tremblant d'inquiétude...
Et ces sons sournois qui nous entouraient, ces bruissements de buissons... Cela n'arrangeait rien.

Je suis toute aussi furieuse que toi... »

Comme si j'avais rêvé de m'occuper de l'enfant d'un homme que je n'aimais pas réellement... De vivre seule avec elle, comme une pauvre veuve ou divorcée... 
Je séchais pitoyablement mes larmes en essayant de garder un visage courageux. 




“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1188
Yens : 225
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 134
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Sam 20 Mai - 22:31





まばゆいばかりの狂気

feat. Viola




Viola déposa l’enfant sur un rocher comme une immaculée, promise à un sommeil profond. Et tout ça pour quoi ? Pour mieux pinailler à la gueule du bretteur d'un « FERME-LA ». Pas très sympathique la maman, on comprenait de qui la gamine avait hérité ce caractère désastreux. Concevoir une enfant aussi ratée était à prévoir pour une mère pareille !

La vive prunelle de la blondinette se faisait violente envers le pirate, mais ce n’était rien en comparaison de ces crocs limite vampiriques, apparus sous la rage. Audacieuse pour un familier d’Ellen… Cette foutue sorcière était encore la cause de tout ce cirque, elle aurait pu au moins dompter son joujou correctement.
En tout cas, en bonne nana qui culpabilisait, elle plaqua ses mains contre sa bouche comme pour planquer cette horreur, qui semblait échapper à son contrôle. Ce geste témoignait d’une honte dont elle s’accablait.

Elle n’assumait clairement pas la créature loufoque qu’elle incarnait. Pourtant, il faudrait ma cocotte. Elle paraissait condamnée à vivre avec, et on allait pas se mentir, c’était carrément flippant.
Même si Zoro mettait tout en œuvre pour garder la face, et ne pas démontrer une quelconque perturbation, ça ne le laissait pas tout à fait indifférent. Il en ravala sa salive difficilement, et bruyamment tant les réactions de la femme s’avéraient imprévisibles. On ne savait plus à quoi s’attendre avec elle. Un coup enragée et agressive, un coup douce et inoffensive.  

Et c’était reparti pour un changement d’humeur. Ses tempéraments faisaient le yoyo, bien la bipolarité Viola !? Elle avait regagné un timbre plus craintif pour énoncer avec diplomatie qu’elle ne demandait pas de son aide, mais seulement de reconnaître le fruit de ses entrailles.
Une demande bien culottée. Zoro n’avait pas voulu de cet enfant. De plus, il n’avait jamais envisagé la possibilité d’être père un jour. Rien que de penser à ce titre le déboussolait, lui fourguant un mal de ventre pas permis. Profond mal à l’aise, ou lentilles du midi mal digérées ?!

L’air sévère, et les joues blêmes, le garçon cloua son œil comme pour s’éclaircir calmement les idées, ou était-ce une manière d’échapper à cette réalité complètement dingue ?

Furieuse... Hm !


Répéta-t-il lascivement, avant qu'un furtif rictus ne lui étire le coin de la lèvre pour s'effacer aussitôt. Son émeraude verte à nouveau ouverte, il se dressa enfin de son rocher pour se placer devant Viola qu'il regarda silencieusement, avec une intensité plutôt dérangeante. Puis, il dévia la tête vers le problème allongé sur le rocher un peu plus loin, roupillant avec l'innocence de sa mère. Il effleura alors l'épaule de Viola pour passer, et s'amena à côté du rocher de la gamine.
Sans mot dire, il la reluqua jouer à la belle au bois dormant. Comment un bout de chou si vulnérable pouvait-il répandre autant de maux, et de désarroi autour de lui, à son insu ?!

Dans une pensée un peu en dérive, il dégaina un katana hors de son étui et le versa vers le corps de l'enfant :

Bien... C'est simple... Je peux mettre définitivement un terme à cette connerie.. Comme ça tu ne seras plus furieuse, et tu m'foutras la paix... C'est le moment ou jamais !  


Sur ce funeste dialogue, servant surtout à tester Viola, il s'amusa à effectuer quelques habiles arabesques avec son katana, juste au-dessus du corps de la gamine. Un accident était si vite arrivé...Même pour un pro du maniement de fleuret...

.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1257
Yens : 1122
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Dim 21 Mai - 11:39



Feat. Zoro ~
...
Il avait répété cet adjectif une nouvel fois, avec un sourire qui me rendait si mal à l'aise... 
Le sabreur borgne qu'il était se leva, je reculai sur le coup, levant les yeux vers lui qui était si grand. Il avait l'air de se moquer de moi... Sombrement sarcastique... 
Puis, après m'avoir regardée un court moment, il se cogna à mon épaule, me bousculant donc, pour de rapprocher d'Ellie. Me tournant vers lui avec terrible, intense anxiété, mes yeux rougirent brutalement en le voyant dégainer l'un de ses sabres. 

À peine il l'eut sorti que j'avais bondi sur lui en hurlant de toutes les forces, d'une voix changée, infernale. 
Mes mains postées sur ses épaules, je le gardais au sol en lui montrant les crocs, grognant comme une bête, un animal enragé. Le blanc de mes yeux était redevenu noir, et ma poitrine se levait, baissait, au rythme de la respiration, rapide. 

« Ne la touche pas... Ne la touche pas, tu m'entends ?! Je suis sa mère, peu importe si tu es le père, je te tuerai si tu lui fais du mal ! »

Mes yeux s'écarquillant d'un coup, je regardai mes mains qui commençaient à rougir. Je me devais de me calmer, ... Ce n'était qu'une provocation, même si elle était de très mauvais goût. 
Reprenant mon calme petit à petit, les yeux fermés un moment, au dessus de ce bretteur aux cheveux peridot, je rouvris délicatement ces derniers, en manque d'énergie...

J'avais soif. Très soif. Horriblement soif.
Ma langue passant humidifier mes lèvres un bon coup, je vins mordre celle inférieure avant de rapprocher mon visage du sien... Je pouvais sentir son souffle chaud glisser chaleureusement sur mon visage... C'était excitant. 
Mes canines ressortirent, tandis que le reste de mon corps redevenait humain. Ainsi, ils se plantèrent tendrement dans la chair de son cou, et je m'abreuvai de son sang si délicieux pendant quelques longues secondes ainsi. Quand enfin, je pris conscience que c'était un acte de séduction; un démon mordait le cou de quelqu'un pour exprimer son amour, son envie de ... Sexe.

Mon cœur rata brusquement un bond et je le relâchai avant de reculer et de bondir sur mes pieds, jusqu'à finir le dos collé à un arbre, le visage blanchi. 
Je me mis à balbutier, en sueurs, me tenant à l'arbre : 

« Je... Je n'ai pas voulu faire ça ! Je te le promets !!... »

Mon corps voulait de lui. Se frotter au sien une nouvelle fois... Je le sentais. 
Mon corps tremblait pour lui, et un petit gémissement sortit involontairement de ma gorge... Mon côté démoniaque le désirait plus que tout. Mais moi, je ne le voulais pas. Je ne le connaissais qu'à peine... Et j'avais déjà un enfant de lui... Quelle horreur... 




“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1188
Yens : 225
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 134
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Lun 22 Mai - 0:21





まばゆいばかりの狂気

feat. Viola




Les tourni coti tourni cota avec le katana ne perdurèrent pas longtemps. A peine la lame gagna-t-elle l’occasion de s’exprimer qu’une mère en furie se jeta sur le sabreur, à l’instar d’une laie protégeant ses marcassins jusqu’au bout, quitte à niquer quelques races au passage. Chabal pouvait retourner danser dans sa montagne, car le plaquage de Viola trouait l’espace-temps. D’où diable sortait-elle une telle force ?! Elle… Si frêle.. ?!

L’instinct maternel excitait les hormones de la femelle, prête à mourir pour protéger sa descendance. Comme si Zoro était capable d’abattre une gosse aussi innocente. Il s’agissait seulement d’une simple provocation, pour se débarrasser de ces parasites. Mais au lieu de l’éloigner, elle s’était rapprochée, et maintenait le pirate fermement au sol.
Pris au dépourvu, il ne réagissait pas des masses avant de percevoir les crocs aiguisés au-dessus de lui. Plutôt impressionnant de cette perspective…
Une véritable gueule de loup dans lequel il était jété, s’il se faisait transpercer la chair par cette connerie, il ne fallait pas s’attendre à un happy end à la Disney pour lui.

Elle retranscrit alors ses actes en paroles, faisait part de ses intentions barbares à l’homme s’il osait toucher la gamine. Une réaction quelque peu déroutante que Zoro ne savait guère anticiper. Il gigotait pour échapper à sa prise, mais en plus de le tenir par les épaules, elle le déstabilisait avec son visage démoniaque. Il cherchait toujours comment quelqu’un pouvait passer d’un visage aussi doux qu’un enfant de chœur à une tête possédée par le diable. Quel était son problème ? Sérieusement ?

Gn... mais CASSE TOI DE LA !  


Râla-t-il alors, de sa mine bougonne habituelle. Il détestait cette proximité qu’elle s’autorisait avec lui, sans son accord. Si elle pensait s’en sortir indemne, elle se foutait le doigt dans le cul !
Et merde, pourquoi se léchait-elle les babines comme ça ? Pourquoi il ne décelait plus une once d’humanité sur son visage ? Pourquoi portait-elle le regard d’une cannibale se délectant de la délicieuse proie qu’elle s’apprêtait à bouffer ? Une vilaine impression de déjà vu vint lui glacer l’échine. Une nouvelle fois, cette attitude malsaine et animale lui fit ravaler sa saline incorrectement, manquant presque de s’étouffer.

Cette femme le prenait pour un casse-croûte. Et ça, il le comprit parfaitement bien au moment où les clous qui lui servaient de dent se plantèrent dans son cou. Son œil valide s’arrondit comme une pleine lune tant la sensation le surprit, avant de reprendre sa lutte pour la repousser. Il essaya de placer ses mains de manière à la dégager avant qu’elle ne le vide de son sang, mais au lieu de ça, ses tentatives défensives s’affaiblissaient, et il préférait étrangement se laisser faire plutôt que résister. Sa paupière clignotait, l’œil de plus en plus tournant, à mesure qu’il s’abandonnait à la sensuelle bouche de la démone qui le sirotait comme un vulgaire diabolo fraise au bord d’une piscine. Sa conscience le quittait en même temps que son sang..

Il pencha sa tête en arrière pour lui laisser un meilleur accès, tout en calant sa main derrière la tête de la blondinette, comme pour l’encourager dans son ouvrage.. Si plaisant de se faire aspirer toute force vitale…
Zoro, tel qu’on le connaissait, haïssait ça. Mais son sombre cœur en palpitait de volupté. Viola et Zoro n’étaient pas les meilleurs potes du monde, mais leurs deux faces ténébreuses vivaient un amour passionnel à chaque fois qu’ils se rencontraient, et se mêlaient. Leur part d’obscurité s’attiraient, non eux-même, il ne fallait pas confondre. Tout ça à cause d’Ellen et Zayro, tout deux responsables de la liaison déplorable de ces deux amants malgré eux.

Et puis, la Viola incontrôlable se reprit, relâchant l’homme aussi sauvagement qu’elle l’avait suçoté. Tétanisée par ses propres actes terrifiants contre un arbre, elle se repentit comme elle le put. Mais le garçon ne réagissait pas, toujours étalé sur le dos, à moitié dans les vapes, et le cou troué. Deux perles ensanglantées fleurissaient sur sa peau meurtrie, tandis qu’il tentait de reprendre ses esprits au plus vite. Il essayait de bouger ses membres, doucement, mais sa perturbation le ralentissait.

j... j'te... je ... te.... tuerai...  


Jura-t-il faiblement, se remettant de cette choquante agression qu'il fut incapable de maîtriser à cause de ce putain de coeur ! Va te faire foutre enfoiré de Zayro Jinn !
.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1257
Yens : 1122
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Lun 22 Mai - 19:16



Feat. Zoro ~
...
Comment ai-je pu faire ça ?
Cet instinct... Ce sentiment, si fort...! Dur, impossible de résister...! Cette terrible envie de me lier à lui grandissait, croissait à vue d'œil !... 
Mes ténèbres, Dark Viola, l'adoraient... Moi, je l'aimais bien, mais sans plus. Enfin... Je mentirais si je disais ne jamais avoir senti un certain plaisir à le regarder. Il était charmant, musclé, fort, ... Sa personnalité était mignonne, adorable... J'appréciais beaucoup l'énerver, l'entendre râler et m'hurler dessus comme un bon vieil ivrogne ! Je trouvais que cela lui donnait tout son charme.

La tête pencher sur le côté, je le regardais, quelque peu rêveuse, un sourire niaisement tendre se dessinant sur mes lèvres, sans que je puisse m'en rendre compte. 
J'étais attirée par lui, oui, ... Une simple attirance, ... Rien de bien sérieux. Je ne m'imaginais pas encore avec lui pour toute une vie, et puis... J'étais devenue un démon. J'avais toute une éternité devant moi; pas lui...

Soudainement, mon cœur tournait autours de lui même, pour se serrer fortement jusqu'à presque m'en faire une hémorragie interne... Quelqu'un s'approchait de nous, à une vitesse fulgurante...
Ces pas, je les reconnaissais... 
C'était Ellen. 
Que me voulait-elle ? J'avais peur. Terriblement peur. J'avais un très mauvais pressentiment, et d'un coup, je courus prendre Ellie, tournant ma tête derrière moi pour découvrir avec horreur ... Une Ellen enragée, les yeux rougis, le visage déformé par une affreuse grimace, des crocs gigantesques, des griffes gargantuesques, ... 

Un seul mot : courir. Se sauver. Partir le plus loin possible d'elle.
Ainsi, je galopai à toute vitesse, tandis que ma chère meilleure amie... Transformée en une bête abominable, ... Me poursuivait en grognant comme un prédateur affamé. 
Ellie, bien contre moi, je me souvenais dans ma course, celle que nous avions pu faire il y a au moins huit ans de cela... Des larmes tombèrent en cascade sur mes joues, et j'essayai pauvrement de me réconforter en admirant le visage angélique de l'innocente enfant que j'avais dans les bras...

« LAISSE-MOI !! PITIÉ !!... »

Elle n'écoutait pas, je continuais à courir, suante. 
Je n'avais jamais autant donné d'énergie à cela... Mis à part pour ce dernier événement tragique... 
Zoro... Oui, ce bretteur... Je le suppliais, intérieurement, de m'aider. 
Mais vu dans quel état je l'avais laissé, ... Il y avait très peu de chance qu'il réussisse à nous rattraper et ... À me sauver. À sauver Ellie.

Ne la voyant plus derrière moi, je me cachai du mieux que je pus derrière un arbre, inspirant un grand coup pour bloquer ma respiration et ne plus faire de bruit...
J'espérais qu'Ellie ne se réveillerait pas en un si mauvais moment...

« Viola ? Violaaaaaaaa ? Viola, ma chérie, où te caches-tuuuuuuu ? Oh my, my dear, aurais-tu peur de moi ?~ 

.... Pas un seul mot. Je pouvais l'entendre se rapprocher dangereusement.

Chercherais-tu à me cacher quelque chose ?...

Elle attrapa Ellie par les cheveux, me l'ôtant d'une force inouïe... 
Je sortis mes crocs, mais vivement une puissance invisible m'obligea à m'agenouiller devant elle... Comme si la gravité était contre moi...

COMME CETTE ENFANT QUE TU AS FAIT AVEC ZORO ?! AHAHAHAHAHAHAHAH !!!~ 

Mon visage plein de larmes, je la regardais, maintenant à quatre pattes, le sol craquelant sous cette pression magique...
Je gémissais, suppliais de toutes mes forces... 

JE T'EN SUPPLIE !!... Laisse-la... JE T'EN PRIE !!... 
... Ridicule. Ridicule de vouloir protéger l'enfant d'un viol... Pauvre de toi... Pauvre de toi, Viola... La vie s'acharne contre toi... Et tu as l'air de prendre plaisir à souffrir... Alors très bien. Soit. Je vais te faire souffrir. »

Elle la lâcha, la laissant tomber au sol... 
J'avais voulu la rattraper, mais cette puissance... Non, je ne pouvais rien faire. 
Ellen fit sortir ses longues canines, et, les yeux arrondis, lumineux d'une sanglante et furieuse couleur rouge, bondit sur moi, me plaquant au sol en me déchirant les entrailles de ses griffes acérées. 
Les yeux blanchissant, il vint un moment où je n'arrivai plus à hurler. Ni même à parler. 
La respiration faible, je voyais toujours cette sorcière que je croyais être mon amie... Venir s'occuper d'Ellie, la jetant la tête la première contre un rocher... 
Le champs de vision devenu trop flou, je soufflais, imitant un cri silencieux, en étant spectatrice d'une terrible fête de sang... Giclant affreusement...

« Ellie.... Comment as-tu pu me faire ça... Ellen....? Me trahir une nouvelle fois... »

Mon enfant... Mon enfant adoré...
Qu'est-ce qui pourrait être plus horrible pour une mère de voir son enfant mourir, crier, sans pouvoir rien faire ?...




“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1188
Yens : 225
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 134
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Mar 23 Mai - 1:17





まばゆいばかりの狂気

feat. Viola




Quelques vertiges à la con affaiblissaient l’homme à terre, mais qui luttait néanmoins pour recouvrer ses esprits. Le regard perturbant de Viola s’appuyait sur lui, il sentait son aura mystique emballer la sienne, mais peu importait. Il espérait juste qu’elle dégage de sa vue, et miraculeusement, le souhait se réalisa. Il ne croyait pas au divin, mais la beauté de la coïncidence était à noter.

Prise de panique, la jeune affolée ramassa ses cliques et ses claques, dont sa fille, pour entamer la course du siècle à travers la forêt, comme pour échapper à une terrifiante menace. Et une fois que la blondinette vint à disparaître de son champ de vision, une autre forme apparue au loin, semblant traquer impitoyablement sa proie. Loup et biche se courraient après dans les bois, et il ne comprenait pas.
N’ayant pas toute sa tête, il crut reconnaître des couleurs familières : ça appartenait à Ellen, la sorcière déjantée.

Ellen..?  


Marmonna-t-il, médusé, comme subissant une hallucination : «  mais qu’est-ce que tu fabriques ici ? ». En tout cas, la Viola n’avait vraisemblablement pas très envie de voir sa gueule.
Quant au garçon, à mesure que son corps pompait du nouveau sang à travers son corps, il retrouvait l’usage de ses forces.

Peu de temps après quelques essais, il parvint à se relever. Deux lignes s’offraient à lui : se tirer comme de rien n’était, ou comprendre la réaction de Viola face à la visite surprise d’Ellen. Cette Viola l’emmerdait avec ses mythos, mais était-ce une raison pour l’accabler, et la laisser… Mourir ?!
Oui car si au départ, il pensait qu’elle ne risquait rien avec la cheveux violet, il changea rapidement d’avis à la vue d’une traînée de sang sur la pelouse. Merde, quelqu’un perdait du sang ?! Il ne semblait pas avoir vu Viola blessée contrairement à lui, ou était-ce Ellen ? Dans tous les cas, ils devaient en avoir le cœur net. Ou dernière hypothèse : l’une d’elles avait ses règles.

Il s’élança alors dans la direction parcourue par la cible et sa chasseuse après avoir rangé son katana, quand soudainement, des cris agressifs se dispersèrent dans la forêt luxuriante. Des cris typiques de la femme en détresse sur le point de se faire violer le cul. Il fallait intervenir, jamais il ne laisserait des dames en danger. Même si il préférait les éviter toutes les deux à cause des emmerdes qu’elles apportaient, en plus de les juger monstrueusement chiantes, il ne pouvait se résoudre à les abandonner. Sa conscience ne le considérerait plus comme un homme s’il se barrait en bon lâche après avoir entendu des hurlements aussi déchirants.

En parlant de déchirure, ce fut déchirée du bide que l’homme retrouva Viola, étendue dans son propre sang sur un lit d’herbes qu’elle teintait d’une couleur pourpre. Massacre à la tronçonneuse, ou Freddellen les griffes de la nuit ! La tempête déchaînée avait sévèrement sévi sur la pauvre démone, la chair découpée en lambeaux. Elle était encore plus flippante que d’habitude, limite si elle ne le répugnait pas, mais il ferait son possible pour la sauver malgré tout.
Grimaçant par le tableau barbare exposé sous ses yeux, il s’accroupit auprès de la demoiselle, effleurant son ventre meurtri du bout de ses doigts. Inexpressif, on pouvait néanmoins entendre sa gorge nouée lorsqu’il prit la parole, complètement dépassé :

Gn.. mais qu’est-ce que t’as foutu abrutie ?! On te laisse 5 minutes, et on te retrouve dans cet état !  


Il dévia la tête dans tous les sens pour chercher la sorcière qui tombait à pic avec ses pouvoirs :

- M’a semblé voir Ellen, où est-elle passée encore cette imbécile !  …C’est une sorcière, elle te soignera !   


Il croisa alors le regard horrifié de la blondinette, et s’arrêta net dans la chasse à la sorcière. Il connaissait ses yeux là, et il ne pouvait le nier plus longtemps. Ce qu’il refusait de croire s’était pourtant produit :

Ellen… ! C’est elle … Qui t’a fait ça ?  

.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Zoro Roronoa le Mer 21 Juin - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1257
Yens : 1122
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Mer 24 Mai - 14:50



Feat. Zoro ~
...
Mes paupières se faisaient si lourdes... Qu'elles tombèrent involontairement, me laissant dans un noir nostalgique et rempli de tourments... 
Mon cœur s'obscurcissait, et ma peau commençait à me démanger, à brûler délicatement... 
Pourtant... Pourtant je ne me laissai point faire, et, reprenant le contrôle malgré le fait que mes yeux étaient devenus pourpres, je me redressai, le ventre dont les entrailles se faisaient parfaitement voir plié en deux. Ainsi donc j'hurlai de toutes mes forces sous la douleurs, ce cri venant du plus profond des enfers. Je me recouchai, épuisée, fatiguée par cette énorme perte de sang. 
Les mains posées sur mes organes qui bougeaient encore, j'utilisais ce peu de pouvoir que j'avais en moi pour cumuler assez de magie, et me régénérer plus rapidement à cet endroit. Ainsi, la vaste et répugnante déchirure commença à se refermer petit à petit... Jusqu'à-ce que je sentis des mains inconnues effleurer mon corps...

Ces mains... Je les reconnaissais. Juste par la sensation qu'elles provoquaient... 
De cette partie nue, mon corps frissonna entièrement d'un plaisir intense et incompréhensif. Je tournai faiblement ma tête vers le propriétaire qui n'était rien d'autre que Zoro, le bretteur aux cheveux verts venu trop tard à ma rescousse.

Un sourire terriblement hypocrite sur mes lèvres, les yeux plissés et noyés de larmes, je levai une main vers lui, caressant sa joue doucement, mes yeux verts le regardant d'une tendresse mélancolique...

« Elle est partie... Partie... »

Pourquoi ne pas m'avoir tuée, moi ? Pourquoi Ellie ? Pourquoi ma fille adorée...? 
Était-ce une punition divine de ces trois dieux de Kosaten, parce que mon amour envers elle était quelque peu bloqué par le fait qu'elle soit née d'un viol ?... Je n'en savais rien. Cela n'avait peu d'importance... Elle n'était plus là... Je ne pourrais plus jamais la revoir...

Me relevant désespérément, je pris Zoro dans mes bras, la tête contre son torse, pleurant abondemment, sans m'arrêter, pendant plusieurs minutes qui semblaient être une perpétuité !...

« Elle est partie ! Partie !.... » 

Et je n'ai rien pu faire pour la sauver.




“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1188
Yens : 225
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 134
Nombre de topic terminé: 56
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   Dim 11 Juin - 15:14





まばゆいばかりの狂気

feat. Viola




Viola en PLS n'était pas une forme très jouissante à admirer, en dépit de tous les ressentiments du bretteur à son égard. Sa détresse folle se mêla à ses larmes ensanglantées liée à une voix faible, prétendant qu'elle était partie. Oui, en effet, Ellen n'était plus là, mais pourquoi le départ de sa tortionnaire la rendait-elle aussi tristounette ?
Il ne pensait pas une seule seconde à la gamine dans cette réplique, cette dernière n'existait pas. Il la reniait ! Elle n'incarnait qu'une vulgaire arnaque, alors sa mémoire l'avait déjà jarté, même si ça ne faisait que 5 minutes.

En fait, le pirate ignorait ses projets à venir. Il n'était pas question de laisser une femme éventrée, dépérir seule ici. Même s'il s'agissait de sa pire ennemie, c'était plus fort que lui. Son instinct premier sauvait la gente féminine, bien qu'il n'en avait pas l'air quand on le voyait autant ruminer avec ce sexe opposé. Il prétendait n'en avoir rien à foutre, mais comme tout homme qui se respectait, un fond gentleman vivait en lui, et ne se manifestait que dans des cas extrêmes comme celui-ci.

La bonne demoiselle se redressa avec son état en décomposition, et se jeta à corps perdu dans les bras du garçon qui ne sut quoi faire. Ce n'était pas le moment de repousser une femme aussi bousillée de partout, au risque de la blesser davantage, et pourtant ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Ce contact le mettait mal à l'aise et lui picotait le coeur sans raison apparente. Il fallait qu'il trouve un moyen de s'extirper de cette enlacement maudit avant que son coeur ne s'active et ne recommence à faire des siennes.
En plus, elle répétait cette phrase chiante et tragique : "elle est partie"... ça semblait bien plus l'affecter que la douleur de son écorchement. Pourtant, ça devait pas être chouette d'avoir les intestins à l'air....

Oue.. oue ... c'est bon.. calme-toi... 


Mal à l'aise, il entoura son bras autour de la demoiselle qui le serrait desespérément contre lui. Il ne se posait plus de question quant à ses phrases déboussolées. Elle était certainement sous le choc, ça ne comptait pas.
Il empoigna l'épaule de la femme et la souleva délicatement par les jambes afin de l'emmener dans un endroit sûr.
Non loin, il repéra une grotte, et abrita le demoiselle dessous. Avec une quantité de feuilles, il lui prépara un petit lit douillet à la Koh Lanta, et alla lui cueillir des baies qui traînaient miraculeusement à côté de la grotte. Il mit un peu de temps à revenir car il parvint tout de même à se perdre, et s'occupa de la fille le temps que son pouvoir n'opère la guérison. Il n'était pas certain mais autrefois, il se souvenait avoir été témoin d'une auto-guérison de sa part, alors il n'espérait plus que cela se fasse. Déjà, au vu de son état, un humain lambda serait mort, dont lui également.

.
[/size]
[size=15]
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Folie aveuglante...   

Revenir en haut Aller en bas
Folie aveuglante...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.