Partagez | .
Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]
Invité Invité

-



MessageSujet: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Lun 1 Déc - 3:07



"Belle armure que voilà."

Feat: Tia Hallibel & Rhadamanthys








Un petit animal court, roulant ses puissants muscles arrières et jouant de ses réflexes développés  pour éviter obstacles divers et pièges boueux ; celui-ci - un rongeur, à n'en pas douter - s'attaque à la première racine en bon état qu'il trouve sur son chemin. Tandis qu'il se délecte de sa victime végétale, il ne prête pas attention à ce prédateur aérien, pourtant son pire ennemi, qui, approchant par derrière, le saisit de ses serres puissantes et lui brise le cou à même le sol. Fort de sa victoire, ce dernier prend lentement son envol, sa prise toujours solidement retenue par ses griffes implacables. Rien ne peux plus le vaincre, il n'est rien de plus puissant que lui.
C'est sans compter sur le plus discret, mais bien plus redoutable félidé, perché sur une branche proche. Ni trop haut, ni trop bas, son  poste lui offre une vue idéale sur la scène ; profitant de l'instant ou l'élan de son repas futur le rend le plus vulnérable, il lui bondit dessus, avant de l'éventrer sauvagement. Non sans fierté personnelle, il trie les tripes de sa victime - toutes ne lui sont pas agréables au palais ; la force offre le luxe du choix - et s'empiffre du reste.

Un peu plus en arrière se tient un autre prédateur. Une, plus précisément. De ses yeux de Jade, elle observe la scène avec attention. Importée d'un autre monde, elle se remémore le temps passé à chasser, avant d'être chassée à son tour. Combien de fois avait elle elle même pris la place de ce félidé ? Avant de gagner une conscience, du moins. Comme tout cela lui semblait loin, à présent...

Tia Hallibel, Arrancar fétiche du destin cruel, explorait une forêt pour le moins luxuriant et plaisante à l'oeil, mais depuis trop longtemps maintenant. Dans un premier temps, elle s'était persuadée tourner en rond pour une bonne raison, qu'elle aurait simplement oubliée. Mais à présent, force était de l'admettre, elle était perdue. Au fond, elle s'en voulait à elle même ; la douleur de ses plaies, infligées par un immonde traître, l'handicapait encore. Si au moins, lesdites blessures étaient physiques, elle pourraient les dépasser. Mais son esprit guérissait bien plus longuement que son corps, et cela l'empêchait encore de réfléchir calmement. S'aventurer dans un tel labyrinthe vivant était idiot.

Il y a quelques heures maintenant, Hallibel avait démontré ses talents d'artiste en gravant, ci et là, des dessins dans l'écorce des arbres. Lasse de cette activité, elle s'étais mis à observer la nature alentour. Mais voilà qu'elle se lassait à nouveau. Aussi reprit-elle sa route, permettant au roi des lieux de savourer son déjeuner en paix.
Sa route, à ce sujet, était assez rude à suivre. La pluie étant tombée peu avant, les sentiers escarpés devenait plus dangereux encore, et les déchets végétaux les jonchant ne facilitait en rien sa progression.
En bonne tacticienne, elle avait bien sûr pensé à utiliser tout le panel de techniques qu'elle maîtrisait habituellement si bien ; mais pour une raison des plus étrange, voler lui était impossible, et user du Sonido ne semblait plus lui permettre de parcourir des distances si grandes qu'auparavant. De surcroît, s'en servir sans idées de la direction à prendre la fatiguait inutilement.

Elle s'arrêta brusquement. Beaucoup de bruit se faisait entendre, un peu plus loin ; les bras croisés sous sa poitrine, Tia observait silencieusement les alentours, sans parvenir à déduire ce qui provoquait ce son si malvenu. Tout autour de sa personne, les végétaux - aux formes et couleurs aussi diverses que variées - semblaient se jouer d'elle, en persistant à boucher tout les angles de vues proche. Si elle savait de quelle direction provenait ce vacarme, elle ne pouvait dire de quel point exactement ;  Une chose était certaine toutefois. Peu importe ce qui venait, c'était en colère, et ça approchait à grande vitesse.
De son calme aussi olympien qu'habituel, Hallibel remonta tout d'abord le col de sa veste, puis passa son index dans l'un des orifices circulaire de la garde de Tiburon ; Sa puissance avait peux être baissée, mais pas son talent, ni ses réflexes.

Soudainement, la scène typique de la chaîne alimentaire, qu'elle avait observée plus tôt, lui revint à l'esprit.

Je suis prête.








© Codage By Tia Hallibel



Dernière édition par Tia Hallibel le Lun 1 Déc - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Lun 1 Déc - 15:31

Quand un arbre tombe dans une forêt sans personne pour l'entendre, fait-il du bruit ? En tout cas, la silhouette ailée qui venait de passer au travers d'un grand arbuste tropical dans un fracas de bois et de métal: Oui. Roulant douloureusement sur entre les morceaux d'écorce de l’arbre qu'il venait d'éclater à l'impact, le juge des enfers tenta de se redresser: serrant les dents alors que ses doigts s’enfoncèrent dans le sol pour y trouver une prise et ainsi, essayer de stopper sa roulade. Poussant un grognement en enfonçant alors la totalité de son avant-bras dans le sol, celui-ci sentit alors une sensation rigide au bout de ses griffes et tenta instinctivement de saisir quelque chose ... Sa poigne d'airain se referma alors sur une racine des plus épaisses, le stoppant net face contre terre dans une position peu reluisante pour l'ancien titan des Enfers qui, essayait de reprendre ses esprits tout en se relevant sur un genoux avec raideur.

Son casque lui faisait mal, la douleur qui lui pressait le buste lui donnait l'impression qu'on lui avait marché dessus avec un bélier de siège malgré son plastron, ses bras étaient endoloris et il jurerait voir des étoiles danser derrière ses yeux ... Posant une main sur l'une de ses cornes en fermant les yeux, le juge étouffa les sensations qui l'assaillaient, réduisait petit à petit l’univers qui l'entourait en cherchant à comprendre ce qu'il lui arrivait et ce qui l'avait catapulté de la sorte ! Rouvrant les yeux, le juge n'eut que le temps de voir un énorme mur brun venir à lui avant que le spectre ne soit encore une fois projeté à des dizaines de mètres à l'intérieur de la forêt. Après le blanc du choc et la douleur sourde qui lui vrillait les côtes: le spectre serra les dents avant d'ouvrir les yeux sur ce qui s'amusait à l'envoyer dans tous les sens depuis quelque minutes, crachant alors sa fureur naissante tandis que son surplis se mettait à briller de la lueur de sa cosmos-énergie.

"Immonde porcin ! Je vais t'arracher les défenses !"


Grognât le chevalier ailé face à l'immense créature qui lui faisait face: un sanglier de plusieurs mètres de hauteur pour au moins plus d'une demi-tonne de muscle et de cuir animal... Ça lui apprendra à chasser pour se nourrir: Il n'avait pas autant de soucie du temps qu'il était un véritable spectre d'Hadès. Ni la faim ni le sommeil n'avait de prise sur le mort-vivant qu'il était et animé par la puissance du dieu des Enfers et maintenant: il se battait contre un sanglier géant ?! Il ne devait sa survit qu'a l'armure qu'il portait et qui l'avait préservé de toute blessures... Et cette seule pensée mordit si profondément dans sa fierté qu'il déploya ses ailes en position d'attaque:

"Ça suffit !"


Rugit le juge des Enfers en chargeant alors l'immense sanglier: attrapant ses deux plus larges défenses entre ses mains tandis que les cornes de son casque vint percuter la défense nasale du monstre géant. C'était une épreuve de force mais, quand le juge sentit que ses pieds n'arrivaient plus à rester encrer dans la terre, il comprit qu'il était en train de la perdre avant que la bête ne hurle tout en le soulevant et le plaquant contre son museau pour traverser la forêt avec la ferme intention de l'écraser contre quelque chose de plus dur qu'un arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Mar 2 Déc - 0:30



"Belle armure que voilà."

Feat: Tia Hallibel & Rhadamanthys








Patiente, l'Arrancar s'attendait à ce qu'à tout instant, une bête au gabarit respectable surgisse des fourrés, repoussant violemment quelques buissons au passage ; mais en lieu et place de cela, c'est un véritable monstre qui en émergea, brisant jusqu'aux arbres dans sa course folle. Mais contre toute attente, cette force de la nature n'en avait pas après Hallibel, qui resta stoïque lorsque l'immense sanglier lui passa à côté. A en croire ce qu'il tenait entre ses défenses, tout le monde n'avais pas eu cette chance. Alors que certaines mèches de sa chevelure d'or semblaient jouir d'une certaine liberté de mouvement, encore secouées par le passage tonitruant de la bête, la Tercera s'évapora littéralement, ayant enfin trouvé une occasion intelligente d'user de son Sonido.

Quelle étrange sensation, la faiblesse ; dans son élan fréquemment interrompu, elle devait trouver en vitesse un point précis, que se soit un rocher, un arbre - si tant est que celui-ci soit encore debout - pour pouvoir reprendre appuis, et se relancer. Malgré tout, l'Espada arriva à hauteur du sanglier meurtrier assez rapidement, et en profita pour observer la situation. Entre ses puissantes défenses, le monstre semblait retenir un bien étrange individu, lequel résistait courageusement. Malheureusement pour lui, au regard de du comportement quelque peu farouche de son opposant, c'était vain.
Hallibel elle même n'aurait su dire si elle avait agis pour passer le temps, ou plutôt dans l'espoir que l'individu violet ne connaisse le chemin à suivre pour sortir de la forêt. Sûrement un peu des deux. Elle arrêta son imperceptible course et, à l'aide d'un rocher, pu arriver sur l'une des deux défenses de l'animal. Assurant son équilibre en attrapant sèchement la peau de son support vivant, elle plongea ses yeux de Jade dans ceux du pauvre martyr ;  d'humeur à sauver un inconnu, Tia tâcha du mieux qu'elle le pu, à l'attraper par la main, le bras, ou n'importe quel autre endroit susceptible d'être à sa portée. Bien que cela ne s'avéra pas aisé, elle réussit son coup, et après s'être assurée de sa prise, utilisa une dernière fois sa tachnique de déplacement, pour les mettre tout deux à l'écart.

Amortir la chute fut une tout autre affaire toutefois. D'ailleurs, dès qu'il fut libéré, Hallibel avait lâché son compagnon de fortune, le laissant se réceptionner tout seul. A son regard, elle en avait déjà fait beaucoup pour un simple mâle.
Quand elle leva les yeux, le regard d'Hallibel se posa sur le sanglier, plus furieux encore, et qui revenait à la charge. Celui-ci s'approchait de plus en plus rapidement, visiblement rancunier vis à-vis des deux individus ;
Après s'être relevée, l'Arrancar fit jaillir son zanpakuto de son fourreau, non sans lancer un regard de défi à la force brute personnifiée.

Approche et essaie, pour voir.








© Codage By Tia Hallibel

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Mar 2 Déc - 16:49

La puissance de cette créature était écrasante... Sans aucune peine, celle-ci avait arraché le spectre qui lui faisait face de ses appuies en venant tout simplement redresser son museau et jouer de sa grande taille pour soulever sans difficulté la silhouette du juge ailé tout profitant de la prise de l'une de ses défenses sous l'épaule du spectre pour déplacer celui-ci avec autant de facilité qu'un adulte aurait à transporter un bébé... La comparaison ne manqua pas de piquer l'ego de Rhadamanthys qui, exprima sa frustration naissante a coup de genou sous le museau de l'énorme créature. Si celle-ci souffrait, elle ne le montrait pas et ne ralentissait pas non plus au grand dam du juge des enfers, continuant sa charge inexorable sans être ralentit par les arbres qu'il renversait sur son passage en véritable fléau animal.

Serrant furieusement les doigts autour des épaisses défenses du monstre, le juge tenta de se hisser sur les mains tout en ouvrant les ailes en face de ses yeux: essayant de l'aveugler pour que celui-ci rentre si possible dans un obstacle assez dur pour l’assommer sans que celui-ci ne s'en serve de pressoir pour broyer son surplis... Ce qui n'était pas une mince affaire mais, avec l'état de faiblesse dans lequel se trouvait le juge: si son armure n'était pas détruite, ce ne serait surement pas le cas de ses organes internes... À quoi bon se couvrir derrière un bouclier pratiquement indestructible si celui-ci finit par vous écraser sous une force colossale ? La situation commençait à lui échapper, il allait se faire écraser s'il ne trouvait pas rapidement un moyen de s'échapper de là... Il, ne trouva aucune réponse et écarquilla grandement les yeux quand, sortit de nul pars: une silhouette aux yeux de jade vint rencontrer son regard furieux et désamorça sa rage de cette simple rencontre avant de le tirer de là en le tenant par l'épaule.

S'en suivit une roulade où le juge se réceptionna à genoux, se retrouvant alors derrière celle qui l'avait tiré de ce mauvais pas et pu par cette occasion: voir qui l'avait aidé. Non sans surprise car il avait vu ses yeux un peu plus tôt, il vit qu'il s'agissait d'une femme vêtu de manière légère au niveau du ventre et des côtes, de longues méches de cheveux jaunes tombaient dans son dos et contrastait assez joliment avec sa peau bronzée... Secouant la tête pour chasser cette pensée de son esprit, le juge se redressa de toute sa taille et se plaça au coté de cette jeune femme et remarqua alors quelque chose qu'il n'avait pas sentit au début: l'aura d'une guerrière, d'une guerrière puissante même. Et, il ne fut pas le seule car le sanglier chargea de nouveau mais, c'était la jeune femme qu'il visait cette fois-ci: Une erreur qui profitait a Rhadamanthys qui, vint alors s'interposer de nouveau entre le sanglier et celle qui lui avait porté assistance.

"Ne m'oublie pas, sale bête !"


Rugit-il en s'auréolant de cosmos violacé, laissant luire des arcs électriques autour de son corps alors qu'il enfonçait profondément ses appuis dans le sol ainsi que la pointe de ses ailes afin de tenir tête au monstre dans cette nouvelle épreuve de force. Cependant, il ne pourrait pas gagner et ça il le savait... Sans regarder derrière lui, la voix grondante du juge s'éleva avec le timbre d'un dragon sous l'effort.

"Ses yeux ! Perce ses yeux et enfonce ton épée dans son cerveau !"

Terminât-il avant de pousser de toute ses forces non vers l'avant mais vers le haut: se servant de ses jambes comme d'un levier contre le sol, se redressant de toute sa taille en levant le museau du monstre vers le haut, rugissant sa force contre celle de la créature qui, était en train de rompre la prise qu'avait Rhadamanthys sur elle.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Mer 3 Déc - 3:43



"Belle armure que voilà."

Feat: Tia Hallibel & Rhadamanthys









Un court instant, Hallibel fut tentée de laisser son compagnon d'infortune se débrouiller tout seul, lorsque ce dernier céda à la tentation de faire montre d'une démonstration de son taux de testostérones à l'utilité discutable. Durant les courtes secondes qu'elle passa à observer la scène, avec une étrange sensation de déjà-vu, elle ne pu s'empêcher de se demander lequel de ces deux animaux se placerait le premier au sommet de la chaîne alimentaire.

-...enfonce ton épée dans son cerveau !

Comme il est charmant.

Mais voyant que la bête à l'armure perdait de plus en plus l'avantage, et qu'il serait regrettable qu'elle se fasse écraser après les efforts qu'a fait Tia pour elle, cette dernière se décida à agir, malgré tout. Son sabre maintenu dans sa main experte, elle couru vers son "partenaire", et profita de l'appuis terrestre puissant de celui-ci pour sauter sur son épaule dans un premier temps, puis sauta une nouvelle fois, pour arriver sur le front du sanglier. Priant pour que l'étrange chevalier tienne le coup, l'ex Espada entailla sèchement et profondément l'un des deux yeux de la bête, mais veilla toutefois à ne pas lui porter de coup fatal ; de toute façon, au vu de l'avantage physique du monstre sur ses deux opposants, qu'elle réussisse aussi facilement aurait simplement été dû à la chance.
Alors qu'elle s'était jeté vers le sol après son coup, Hallibel plongea ses yeux dans ceux de l'autre guerrier.

C'est ton adversaire. Achève le toi même.

Habile gymnaste, Hallibel se réceptionna sur sa main, mais avant d'avoir réussi à se redresser, l'arrière train du sanglier - pris dans un rodéo démentiel - la percuta violemment. N'ayant pu l'éviter à temps, elle se retrouva propulsée quelques mètres plus loin ; son expérience rentrant en compte, elle planta son zanpakuto dans la terre meuble, ce grâce à quoi elle pu ralentir considérablement son voyage, jusqu'à s'arrêter complètement.
Le premier réflexe qu'eu Tia en tâchant de se relever, fut de porter la main à son sternum ; pris d'une douleur aiguë, ce derniers signalait certainement la présence d'une ou deux côtes fêlées. L'Espada elle même fut surprise de s'en sortir si bien malgré un tel choc ; mais ne blâmant pas sa chance, elle jeta son regard sur la scène qu'elle venait à l'instant de quitter, quelques mètres plus avant. L'immense sanglier vivait toujours et vraisemblablement, ne se calmait guère.

Mais qu'est ce que tu attends ?

Un soupir, un effort, et la voilà remise sur ses deux pieds... Cependant, avant qu'elle ne se jette à nouveau dans le combat, un fin bruit la stoppa net. L'émeraude de son regard légèrement tourné vers l'arrière lui permit de voir deux fourrés doucement repoussés, desquels surgit un deuxième monstre, semblable au premier ; quoiqu'un peu plus petit. Sûrement une femelle. Et malgré son calme apparent, son regard trahissait une colère noire. Fine connaisseuse du sentiment ressentit par la femelle porcine à cet instant, Hallibel comprit que la situation ne pourrait être pire. Toutefois, c'est sans peur qu'elle prit place face à elle, après avoir replacer correctement le col de sa veste.

A nouveau, Tia était réduite à combattre pour sa survie.









© Codage By Tia Hallibel

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Mer 3 Déc - 16:39

La pression qu'il subissait était énorme et même si son armure ne semblait pas souffrir le moins du monde du poids de la créature: ce n'était pas du tout le cas du chevalier des enfers... Si son armure n'avait pas réagi à la chaleur de son cosmos, celle-ci l'aurait lâché et ne se serait pas "bloqué" comme elle le faisait en cet instant: sans son armure, la bête l'aurait écrasé comme une feuille sous la botte d'un géant et plus insultant encore, il venait de demander de l'aide... Se mordant la lèvre intérieure au point de couvrir ses longues canines blanches de sang, le juge des enfers fulminait intérieurement pour la faiblesse accablante qui s'était emparé de lui depuis son arrivée dans ce monde, depuis qu'il avait porté la main contre son maitre et Dieu. Il était faible, si faible qu'il ne pouvait vaincre un vulgaire monstre à défense et qu'il devait demander assistance à une femme... Une guerrière douée heureusement, put observer le juge quand celle-ci vint gracieusement bondir sur l'une de ses épaules avant de trancher vigoureusement la chaire de la bête d'un arc de lumière argentée: cependant, l'affront à sa fierté était fait.

La morsure dans la chaire du sanglier était profonde mais, insuffisante pour vaincre la bête qui, plus furieuse que jamais: l'avait jeté une fois encore en arrière et manqua de peu de percuter la dame de l'espada. Les ailes du juge heurtèrent brutalement un rocher qui se brisa net à sa rencontre, soulevant des milliers d'éclats de pierres tandis que le casque du juge roulait lourdement à ses côtés. Grimaçant sous la douleur qui l'assaillait et le sang qui macula l'un de ses yeux, le spectre se remit alors durement sur un genou et remarquât qu'il n'était pas loin de la guerrière blonde et, remarqua qu'elle ne portait pas seulement qu'une tenue légère mais aussi, une sorte d'armure en os autour du sommet de son buste et même autour de son menton... Excroissance naturelle ou armure macabre ? Au-delà du fait qu'il n'appréciait pas l'idée qu'on lui vienne en aide, il ne put s'empêcher de lui trouver quelque chose de "plaisant" à cette étrange demoiselle. Peut être qu'elle était la seule chose qui lui rappelait l'enfer depuis qu'il était en ce lieu ? En parlant d'enfer, le juge remarqua que celui-ci était devant eux quand un autre sanglier vint arriver à la rescousse du premier ... Soupirant avec une certaine lassitude, le juge attrapa son casque d'une main et le coiffa au sommet de sa tête:

" Bon... Ça se complique!"

Crachât alors le juge du Wyverne tout en venant embraser furieusement son cosmos: laissant celui-ci brûler assez fort que ses mains se remplissent d'une sombre énergie brûlante, laissant des arcs d'énergies violacées courir le long de ses bras. Deux sangliers géants pour deux guerriers, celui que Rhadamanthys désignait comme le mâle du couple de monstre avait un oeil lacéré et fulminait de rage tandis que sa "compagne" elle, avait l'air plus modéré mais au combien furieux... Ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne décident tous deux de charger.

Sans dire un mot, le juge se dressa aux côtés de l'arrancar tout en laissant son cosmos briller autour de sa silhouette ailée, déployant ses ailes pour se faire plus massif, plus agressif et plus brutal aux regards des deux êtres qui, sans se démonter: firent résonner le sol du poids d'un seul de leurs pas. Sur plusieurs centaines de mètres autour d'eux, les animaux fuyaient et les oiseaux s'envolèrent pour se mettre à l'abri tandis qu'entre les deux paires de combattants: une feuille se laissait glisser dans le vent avec légèreté. Une fois celle-ci au sol, les deux mâles se jetèrent l'un sur l'autre dans une charge des plus primaires et un bruit d'os brisé... Du sang coulait le long du visage de Rhadamanthys, un sang noir et épais alors que ses deux cornes s'étaient enfoncé dans le visage du monstre, l'un de ses poings dans la plaie ouverte par Tia tout en libérant une décharge massive de cosmos... Le museau de la bête fuma et une odeur de viande brulée s'échappa de sa bouche entrouverte, laissant le spectre tomber à genoux tout en se dégageant du corps sans vie de la bête...

"Ah... Bon, et l'autre ?"

Terminât le juge en se demandant où avait bien pu passer l'autre sanglier avant d'entendre un long rugissement bestial non loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Mer 3 Déc - 23:39



"Belle armure que voilà."

Feat: Tia Hallibel & Rhadamanthys










Et la bête passa à l'attaque. Plus discrète que son compagnon, elle se contenta d'un souffle rauque lorsqu'une de ses défenses frappa violemment contre la lame d'Hallibel ; malgré le poids non négligeable de la femelle sanglier, l'Arancar réussit à tenir la confrontation quelques secondes, avant de se reculer à l'aide d'un bond svelte. Lorsque son adversaire se rapprocha dans l'espoir de l'écraser - ce qui ne tarda pas - une roulade permit à la guerrière de se décaler tout en tranchant un tendon à l'ennemie.
Dans un râle de colère, l'animal profita de la seconde même ou Tia termina sa roulade pour lui administrer un puissant coup de sabot dans l'omoplate. Bien que cela lui demanda un grand effort, l'Espada parvint à ne laisser paraître aucun signe de sa douleur ; elle le savait, cela n'aurait fait que rendre le monstre plus terrible encore.

De manière élégante, Tia caressa la lame de Tiburon, et à l'instant ou elle le fit, le Zanpakuto se recouvra d'un bel halo doré. Vive comme l'éclair, Hallibel détourna le bras, libérant un Cero, lequel n'avait que pour but grossier de carboniser tout ce qui se trouverait à sa portée.  Simple hasard malchanceux pour l'Arrancar, ou preuve d'une intelligence développée de l'écosystème Kosatien, dans les deux cas la laie s'était décalée, un quart de seconde avant que ne parte le coup. Le faisceau lumineux lui brûla simplement le flanc ; si les cris du l'animal démontrait sa souffrance, elle vivait toutefois encore. Revancharde, elle bloqua Hallibel entre ses défenses, tel son compagnon avait emprisonné le chevalier, quelques instants plus tôt.

Mais l'Espada Tres n'était pas décidée à se laisser traîner. La laie était, fort heureusement, handicapée par sa blessure à la patte ; aussi Tia profita de cette faille. Elle frappa une fois à l'aide de son pied, puis une seconde fois la plaie, et lorsque la bête n'eut d'autre choix que de ralentir, elle se glissa sous son ventre.
Non pas qu'Hallibel y ai prit goût, mais elle entailla à nouveau l'une des pattes de la femelle, avant de se décaler. Se retrouvant du côté où la laie avait été brûlée, et donc fragilisée, l'Arrancar enfonça son sabre dans cette brèche, aussi loin qu'elle pu. Aussi puissante était elle, la bête s'écroula mollement, dans un rugissement bestial si puissant, qu'il avait dû se faire entendre plusieurs dizaines de mètres alentours.
Son fin gant noir, aidé de ses doigts tout aussi fin, vint essuyer son front. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas livré un combat aussi primitif, et cela ne lui manquait guère ; alors qu'elle s'apprêtait déjà à partir, elle remarqua toutefois que la laie respirait encore. Tout autour d'elle, d'autres animaux - bien plus petits - commençaient à s'attrouper, attendant sans nul doute le départ de l'Espada pour sauter sur leur festin.  Dégoûtée, Tia s'approcha de son adversaire vaincue.
Pointant sa lame vers le bas, Hallibel la plaça au dessus du coup de la courageuse bête, laquelle lui lança un dernier regard.

Tu ne mérite pas de finir comme ça.

Un vent dont la fraîcheur allait grandissante, annonciateur de l'arrivée proche de la nuit souffla, répandant ci et là diverses odeurs relativement désagréable ; la pire d'entre elles étant certainement cette infâme odeur de brûlé. Son arme rangée, Hallibel marchait d'un pas ferme, décidée plus que jamais à quitter cet endroit. En passant à côté du chevalier, elle lui adressa un regard quelques peu austère.

- Fais plus attention, à l'avenir.

Sans en rajouter davantage, elle reprit sa route hasardeuse, puisqu'ignorant complètement lequel de ces sentiers pouvait mener à une sortie quelconque.








© Codage By Tia Hallibel

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Jeu 4 Déc - 16:20

Un sang noir gouttait de ses doigts, un sang sombre et visqueux coulait le long de sa main droite, là où le spectre avait enfoncé l'orbe de cosmos meurtrier dans le corps blessé de la bête qui l'avait agressé plus tôt. Laissant son bras meurtri pendre sur le côté, le juge observait la carcasse de l'animal qui gisait au sol à ses côtés: ses défenses étaient intactes si on excepte les fissures qui s'étaient creusées le long des endroits là où le spectre l'avait saisi dans une épreuve de force pure... Étrange, il ne pensait pas avoir la force de briser ces extensions osseuses et s'approcha du corps mort pour découvrir que les fissures qu'il avait vues plus tôt n'étaient rien d'autre que du sang séché: le sien à non point douter, conclut Rhadamanthys en regardant le bouts de ses doigts couverts de sang et de crasse.

Jetant un dernier regard sur la masse sans vie de l'immense créature, le juge tourna les talons en soupirant doucement :l'odeur qui régnait autour de lui était des plus infecte et, il n'était pas vraiment fier de savoir qu'il avait vaincu cette monstrueuse créature que grâce a l'intervention d'une tierce personne... Au moins, il ne s'en était pas trop mal sortit derrière son armure et il se demandait si la jeune femme qui l'avait tiré de ce mauvais pas, se trouvait dans une meilleur posture que lui et: a la vue de sa silhouette qui venait de le dépasser en soufflant quelque mots à son attention, le juge serra durement les dents. Contrairement à lui, elle... Le cosmos du spectre se mit alors à gonfler, profitant de la colére naissante dans son esprit pour régénérer ses forces endolories avant de s'évaporer doucement tandis que Rhadamanthys expirait doucement.

Saisissant son casque sombre de sa main non souillé, il plongea son regard vers le lointain et apercevait une cascade entre les arbres. Puis, sa voix rauque s'éleva alors dans les airs, forte et austère mais aucunement agressive:

"Si tu suis cette route, tu trouveras un temple dédié a je ne sais quelle divinité solaire... Puis l'océan. Moi qui erre depuis des jours dans cette forêt, j'ai apprit qu'un village bien plus bas vers le sud. La nuit approche... Que dirais tu que je t'accompagne pour te "remercier" de ton assistance ?''

Ces derniers mots avaient été un supplice mais, l'idée d'avoir une dette lui était encore plus douloureux encore... Levant sa main vers la cascade, il la pointa du doigt sans détourner le regard de celle-ci tandis que sa voix laissa vibrer son timbre rauque une fois de plus tel le grondement du monstre infernal qui le caractérisait:

"Et il y'a une source d'eau non loin si tu veux nettoyer ta lame... De quoi pêcher et même des arbres fruitiers: ils sont nombreux en cette forêt."

Terminât le juge en restant sur place, laissant les derniers rayons du soleil mourir dans sa chevelure tout en attendant sa réponse, refermant ses ailes tout en se demandant si seulement ce qu'il faisait n'était pas vain: si elle était un tant sois peu aussi fier et têtu que lui, elle n'accepterais pas... Pourtant, il ne saurait dire pourquoi mais quelque chose en lui serait ravi, peut importe la réponse qu'elle daignera lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Dim 7 Déc - 4:40



"Belle armure que voilà."

Feat: Tia Hallibel & Rhadamanthys









Allons bon.

L'Arrancar s'arrêta, et prit même la peine d'écouter ce que le chevalier avait à lui dire. Toutefois, elle ne prit guère la peine d'entamer une discussion quelconque, se contentant plutôt d'une réponse brève et directe.

- Tu peux me suivre.

Si "pécher" et "manger" ne l'intéressait guère, puisque ne sachant pas pratiquer l'un et ne pouvant pas faire l'autre, la présence d'une telle étendue d'eau au contraire, l'attirait fortement. Ironiquement, Hallibel n'avait jamais eu la chance d'observer de véritables cascades - la seule eau qu'elle ai observé en dehors de la sienne se limitant à quelques rivières de Kosaten - et voyant là une bonne manière s'assouvir l'un de ses plus vieux rêves, elle concéda à faire demi-tour pour emprunter le chemin indiqué par le chevalier. Puisqu'elle repassa donc près de lui, elle lui adressa une nouvelle fois la parole ; c'était là une bonne façon de le remercier.

- Je ne t'attends pas.

Et elle n'attendit pas. L'Espada n'avait que pour but actuel de quitter cette forêt presque inhospitalière, et personne ne la ralentira.
Comme si le hasard avait soudainement décidé de la contredire, la route jusqu'à la cascade fut aisée et plus parsemée de feuilles mortes que d'embûches. La chute d'eau quant à elle, était plus impressionnante que ne le laissait supposer sa silhouette vu de loin. De par sa pression et grâce à la formation rocheuse naturelle, un petit point d'eau presque circulaire s'était formé ; l'idéal pour Hallibel qui, une fois sur place, se décida à reculer quelque peu son départ, pour récupérer ici. Et à en juger par les bruits de monceau de fers entrechoqués qu'elle entendit peu après, elle n'était pas la seule.

Le temps passa, laissant s'écouler quelques instants de silence, que mit l'Espada à profit pour nettoyer son Zanpakuto. Lorsque ce dernier eu retrouvé sa splendeur d'antan, elle le rengaina dans son fourreau, n'estimant plus en avoir une quelconque utilité pour l'instant.
Bien que le silence lui convenait parfaitement, Hallibel se retourna toutefois vers le chevalier, qui semblait s'occuper de son côté, et le fixa droit dans son monosourcil.

- Qu'est ce qui tes passé par la tête, pour t'en prendre à une telle bête ?







© Codage By Tia Hallibel

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Dim 7 Déc - 23:55

La réponse qu'elle lui donna fut aussi sèche que directe, ne laissant la place à aucune parole de la part du juge qui, à sa grande surprise: avait le bec cloué par l'autorité de la voix d'Hallibel... Un sourire furtif apparut dans l'ombre du casque à cornes du spectre de l'étoile céleste de la férocité tandis qu'un souvenir émergea du fin fond de sa mémoire: celui d'une grande dame aux longs cheveux de nuit, au regard acéré et à la démarche pleine de souveraineté. Elle n'était autre que la représentante du dieu des enfers sur Terre, celle qui avait ouvert la boîte aux maux interdits et qui devait porter ceux-ci jusqu'à ce qu'ils accablent l'humanité: Dame Pandore. Une femme forte qui, a travers les siècles, avait mené les spectres à la guerre sainte contre Athéna pour la domination de la planète bleue et qui, avait un certain penchant pour se tenir debout sur ses plus fidèles guerriers: les dominants de toute sa splendeur infernale... Et cette femme au teint mâte lui rappelait la dame pour qui il avait donné sa vie avant d'être annihilé par celui qui avait volé les pouvoirs du dieu des Enfers.

Poussant un soupir las tout en la suivant, le juge put observer la démarche de celle-ci tandis qu'elle se dirigeait vers la cascade qui lui avait indiqué plus tôt avant de lever une main à son visage et retirer doucement le casque à corne qui retenait ses propres cheveux dorés. Restant sur ses talons jusqu'à atteindre l'étendue bleutée du lac où mourrait la cascade, le juge s'installa en aval de l'endroit où se trouvait la jeune femme et entreprit en grimaçant de douleur à se laver les mains: essuyant comme il le pouvait le sang séché qui lui tachait les doigts sans prêter attention à la lame de celle à ses côtés, laissant ses pensées et la douleur qu'il ressentait encore; couler avec le sang de ses mains et souillait légèrement le flot azur de l'eau... La souillure ne restera pas comme les blessures, pensât Rhadamanthys en voyant les derniers éclats de son sang séché se perdre dans le courant du lac qui fendait la terre sous la forme d'un long fleuve paisible qui emporterait se soucies jusqu'à l'océan qui sait... Une fois les mains soulagées de la saleté et de la douleur: il vint former une coupe de ses doigts et l'éclata contre son visage pour se rafraîchir avant de reprendre d'une voix fatigué.

" Je ne savais pas qu'elle était là... Je chassais et je me suis aventuré sur son territoire par inadvertance, c'est surement pour cela qu'elle s'en est prit à moi... On s'est affronté pendant plusieurs minutes avant que cela ne devienne un combat à mort... Puis, je t'ai rencontré."

Soufflât le juge en s'installant au sol tout en saisissant son casque entre ses deux mains avant de souffler dans le vent pour oublier les minutes humiliantes où il défendait sa vie des défenses d'un sanglier géant:

"Toi aussi... Tu n'as pas l'air d'être originaire de ce monde, je me trompe ? Si tel est le cas, ce n'est pas important... Sache cependant que j'ai dorénavant une dette envers toi et, avant qu'on ne se quitte: j'aimerais avoir le nom de celle qui est ma débitrice à présent."

Le juge tourna alors son regard vers elle et essaya de capter ses yeux des siens pendant quelque battement de coeur avant de lâcher avec force:

"Je me nomme Rhadamanthys, Spectre de la Wyverne de l'étoile céleste de la férocité et, avant de tomber en ce monde étrange: juge des enfers ."

Terminât-il en gardant un regard intense sur le visage de la belle sans toutefois remarquer que la brise du soir révélait quelque spécificité de son corps comme les plaques osseuses au niveau de ses joues et que ses cheveux cachaient de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Lun 8 Déc - 19:54



"Belle armure que voilà."

Feat: Tia Hallibel & Rhadamanthys










- Je vois.

La réponse donnée par l'ancien juge des Enfers n'étonna guère l'Espada, pour ne pas dire qu'elle s'y attendait un peu ; il était trop rare que ce genre d'animaux se battent pour autre chose que la protection de leur vie ou de leur territoire. Ou éventuellement, pour défendre leurs semblables, comme Hallibel venait d'en faire les frais. Mais au moins remarqua t-elle, n'avait il pas tenté d'ôter une vie pour son bon plaisir. Elle le vit toutefois tenté de cacher sa honte, chose qu'il réussit avec plus ou moins d'habileté, et qui n'étonna pas plus l'Arrancar ; tout les mâles ont une fierté mal placée, c'est génétique.
La suite réussit à la surprendre, cependant ; l'homme en armure, un brin stéréotypé, reconnaissait avoir une dette envers elle ; jamais elle n'avait assisté à une telle chose.

Je n'ai rien demandé.

Jamais elle n'avait sauvé un mâle non plus, d'ailleurs ; exception faite d'Aizen, elle n'avait levé son arme pour autre qu'elle même, ou ses Fraccions. Mais ces temps-ci, elle avait autres chose en tête que la réelle distinction des sexes ; la blessure faite par le Shinigami doublement traître était encore trop présente.
Alors que ses yeux s'en était retournés observer la cascade, le chevalier se présenta de lui même, sans laissé le temps à l'Espada de donner son nom, chose qu'à cet instant, il aurait de toutes façons espéré longtemps.

- Je me nomme Rhadamanthys, Spectre de la Wyverne de l'étoile céleste de la férocité et...

- Tres Espada, Tia Hallibel.

Tandis que Rhadamanthys achevait de se présenter, Hallibel se demanda si comme lui, elle était réellement prête à s'admettre déchue de son rang. Outre son admiration pour son ancien chef, c'est ce titre qui lui avait octroyé la force de défendre ses Fraccions si chères à ses yeux, c'est ce même titre qui les avaient toutes sauvées et mises à l'abri. Au fond d'elle, l'Arrancar restait la Tercera Espada, et rien d'autre. Mais malgré ça, ici...

Qu'est ce que je vaux...?

Tia était seule, à présent. Elle le savait, et la perspective de redevenir une Hollow solitaire l'effrayait presque. Un court instant de silence se glissa, au terme duquel Hallibel  se retourna, et s'engagea dans un nouveau sentier ; lequel, suspectait-elle, la guiderait enfin à la sortie. Elle s'apprêtait tout juste à signaler à l'ancien juge son départ, lorsqu'un court d'air rapide effleura ses chevilles. La source de ce désagrément sauta vite aux yeux de l'Arrancar ; de l'autre côté du sentier, elle eu tout juste le temps d'apercevoir le corps svelte et agile d'un fauve noir se faufiler entre les buissons.

Bonne chance.

Ses pensées se perdirent quelques secondes, mais revinrent bien vite à la réalité.

- Je m'en vais. Si tu veux sortir aussi, tu peux venir.

Puis Hallibel s'en retourna, presque joyeuse à l'idée de quitter enfin ce dédale vivant.








© Codage By Tia Hallibel

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 852
Yens : 323
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   Mar 9 Déc - 18:03

"Tia Hallibel... Tres espadas... C'est de l'espagnol ?"

Demanda le juge des enfers sans pour autant attendre de réponse de la part de la jeune femme: si lui n'était pas un grand orateur, celle-ci s'exprimait à la manière d'une lame par des phrases courtes, concises et efficaces sans rien de superflu. Un comportement intrigant, pensait-il tout en se demandant si cette personne était réellement comme cela ou, comme les amazones de la déesse Artémis, n'était aussi tranchante qu'en la présence d'hommes. Dans tous les cas, il n'avait pas à lui demander pourquoi elle paraissait aussi froide et n'avait nullement envie de faire une chose pareil. Chaque chose en son temps, se dit-il avant de se redresser complètement sur ses deux jambes et de coiffer son casque noir sur ses cheveux, laissant tomber la queue du dragon de son casque entre ses ailes refermés avant de jeter un regard sur la surface de l'eau et le reflet qu'elle renvoyait de lui.

Trouble, flou, distordu... Oui, ces mots convenaient parfaitement à ce qu'il était devenu et a ce qu'il ne devrait plus être s'il voulait retrouver la totalité de sa puissance et son statut de générale de l'armée d'Hadès. Et, tout comme lui, Tia semblait avoir elle aussi beaucoup perdu en tombant dans ce monde étrange. Puis une pensée vint germer dans son esprit: Hallibel était-elle un élu tout comme lui ? De Seika ou de Minshu ? Mais pas de Fuyu... Son instinct lui disait qu'elle n'était pas marquée du sceau du dragon du royaume de glace... Une future adversaire ? Rien n'était moins sur dans la tête de Rhadamanthys en se demandant si elle n'était pas en quelque sorte, elle aussi un reflet déformé de sa propre personne dans sa quête de pénitence.

Vidant son esprit des pensées qui lui embrouillait la tête, le maitre de la Caina tourna les talons en marchant dans les pas de Tia, se dirigeant avec elle sur un chemin qui donnerait bientôt sur la sortie de la forêt: cela ne devrait pas prendre bien longtemps...

"Je prend aussi ce chemin de toute façon..."

Terminât-il en déployant ses ailes à sa suite, le chemin sera long mais, il le prenait en bonne compagnie malgré tout.



Fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]   

Revenir en haut Aller en bas
Belle armure que voilà. [ Pv Rhadamanthys ]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oh ! Les voilà ...
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Armure lvl75-77 et arme lvl73
» BELLE TAPISSERIE
» Armure: casque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.