Partagez | .
A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Dim 16 Avr - 16:49

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
L’attente se faisait longue, sa patience avait des limites. Sasuke ne pouvait attendre plus longtemps. C’était le moment d’agir, de faire bouger les choses, de marquer à tout jamais ce monde que l’humain appelle Kosaten. Bientôt, le nom d’Uchiha Sasuke ferait trembler la terre, rugir les cieux et déchaîner les océans. Pour l’instant, une telle chose était infaisable, pire encore, impensable. Trop faible, tel était le mot. Personne ne le craignait, personne ne le respectait. Les Uchiha’s étaient inconnus. L’ignorance dont faisait preuve les natifs et les autres élus était une insulte envers le clan. Mais cela changera, tôt ou tard, les choses deviendront différentes. Diriger ? Contrôler ? Non, le jeune homme ne désirait rien de cela. Sa puissance, il la voulait plus que tout pour une seule raison. Rentrer chez lui. Se confronter à d’autres élus de taille. Faire passer l’envie d’amener des élus ici aux trois dieux.

Depuis quelques jours, Sasuke était hanté par son passé. Sans cesse, des images lui revenaient en tête. Cela l’empêchait de dormir et peu à peu, il devenait fou. L’insomniaque se remémorait l’époque où il n’était qu’un gamin, où il venait de rentrer à l’académie. A ce moment-là, son désir de vengeance était à son paroxysme, sa haine pour Itachi était incommensurable. A cette époque, seule la puissance l’importait, comme aujourd’hui. Depuis son arrivée en Kosaten, le jeune homme avait rencontré d’autres élus, certains venant d’arriver tout comme lui, d’autres plus anciens et donc plus forts. Apprendre qu’il aurait besoin de beaucoup de temps pour redevenir comme avant l’avait mis hors de lui. Comme dit plus haut, sa patience avait des limites et c’était au bout de quelques jours seulement qu’elle les avait atteintes.

Le Shinobi s’était donc mis en tête de chercher les quatre empereurs de Fuyu, à savoir : Zayro Jinn, Heiwa Jigoku, Asura et Rhadamanthys. Ce dernier avait apparemment disparu. Quant aux trois autres, il fallait d’abord les trouver ! Quel était le but d’une telle action ? Sasuke espérait de tout cœur que l’un d’eux l’aide à retrouver son pouvoir. Cependant, les rencontrer n’était pas une tâche aisée. Le jeune homme ne savait pas où chercher ; il n’avait aucune piste, il était au point mort. Qui plus est, une fois qu’il les aurait rencontrés, rien ne lui assurait sa sécurité. Ils étaient dangereux et ils n’auraient certainement aucune pitié à le tuer ou à le torturer.

Ainsi, le Nukenin de Konoha s’était aventuré dans la Forêt de Givre. Un espace qui soulevait de nombreuses questions suite aux légendes qu’il avait entendues. En effet, il semblerait que le dragon Long - la divinité de Fuyu - vint autrefois en ces lieux pour y trouver le sommeil. Lorsque celui-ci se réveilla, il décida de partir, laissant la forêt dans l’état où elle est aujourd’hui. Cet endroit isolé s’étendait sur plusieurs centaines de kilomètres. Des arbres au tronc gelé s’étendaient à perte de vue. Sasuke nota l’absence de feuillage. Malgré cela, la lumière du jour passait avec difficulté, tant les arbres étaient nombreux. Cependant, cela n’empêchait pas les quelques flocons de tombaient du ciel grisâtre qui se dressait au-dessus de quiconque vivant ici.  

Comme à son habitude, Sasuke marchait, la tête haute, le regard fixé vers l’horizon. C’était dans cet endroit reculé qu’il espérait rencontrer l’un des plus coriaces, l’un des plus forts.

Depuis quelques minutes déjà, il sentait une présence. Une présence qui se caractérisait par un fort flux d’énergie. Quelque chose de puissant, quelque chose qui pouvait être dangereux. Son cœur battait la chamade. Son Rinnegan aux aguets, il regardait autour de lui, décrivant des cercles sur lui. La main sur son katana, il guettait les rares buissons qui se présentaient à lui. D’un ton calme et sûr, qui ne trahissait pas sa légère appréhension, il ordonna :

▬ Montrez-vous.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Jeu 20 Avr - 1:26



 
A la recherche du pouvoir.


 
Une connaissance?



 




Sa rencontre avec le messager des enfers avait eu lieu et tout semblait s'être passé à merveille. Certes, il y avait eu une quelconque rivalité et quelques paroles lourdes de sens, proche de la menace. Mais dans sa globalité, il pouvait se considérer comme allié. Les deux plus puissants élus de Fuyu qui allait une nouvelle fois, et ce pour une longue durée, travailler ensemble. Asura semblait avoir disparut, mais il restait encore Zoro et à présent Zayro. Que pouvait-il dire au sujet de la guérisseuse Rumaki, qui d'après ses marcheurs d'ombre préparait une trahison, convaincue par la rousse et l'ennemie numéro un de Fuyu. IL ne savait quoi penser de ce qu'on lui avait reporté. Allait-elle partir et trahir ou la peur l'en empêcherait-elle. Toutefois depuis cette nouvelle, le Jigoku avait plus d'attention sur sa personne et son enfant. Si d'aventure, elle venait à appliquer son plan, il interviendrait et deviendrait son plus grand cauchemar.

Pour l'heure, il revenait des territoires inconnus, suite à sa rencontre avec le Colosse. Poursuivant son chemin, pour avancer les pièce de cette partie d'échec géant. Ayant quitté la protection et son moyen de transport aérien, Heiwa poursuivait à pied, depuis son entrée sur le territoire de glace. Fear pouvait être trop visible et attirer l'attention plus facilement. Et puis, en soit le ninja restait patient, puisque toutes les pièces du puzzle se mettaient en place. Mais peut être que le destin l'avait poussé, inconsciemment, à emprunter ce chemin. Une petite voix le soufflait à continuer son chemin par la voie terrestre. Car sans cela, tout ce qui allait suivre n'aurait jamais pu se passer.

Et pour cause, alors que le shinobi marchait, silencieusement, il ressenti une présence non loin. Comme toujours, le Dieu de la Paix retenait son énergie et sa puissance pour ne pas être localisé aussi facilement. C'est ainsi qu'il était tombé sur un homme. En soi, rien qui n'aurait attiré son attention, si ce n'est un détail. Alors qu'il était caché dans la forêt, Nagato put voir l’élément qui lui importerait tant, dans cet individu: Son œil. Identique à ses yeux, si ce n'est qu'il n'en portait qu'un. Aucun doute, ce guerrier, n'était autre qu'un élu et une personne de son monde originel. Comme quoi en peu de temps, il tombait sur plusieurs d'entre eux. Mais pouvait-il être lié à lui d'une quelconque façon, alors que lui aussi possédait le Rinnegan. La puissance même d'un Dieu...

Il devait en avoir le cœur net, et sans bouger, son autre corps divin qui l'avait accompagné, libéra une partie de sa puissance, pour se faire remarquer. Un simple débutant aurait réagit de la sorte, pourtant tout était très bien calculé pour le stratège. Et son interlocuteur répondit, comme il s'y attendait: lui intimant de se montrer. Malheureusement pour lui, ce n'était pas le véritable Pain qui allait se montrer mais un de ses "clones". Pouvait-on sous-estimer si facilement une divinité et ainsi croire qu'il pouvait être repéré si facilement?

-Il est rare qu'on m'ordonne ainsi de me montrer! Soit tu es fou, soit trop confiant en toi!

Le corps divin s'était exclamé, sa voix provenant de tous les endroits en même temps, sans pouvoir dire d'où elle venait exactement. Donnant un effet oppressant et dangereux, alors même que sa voix était froide et sans émotion. Mais peut être qu'un tel ton amplifier encore plus l'effet. Néanmoins, il fallait l'avouer, peu importe l'intérêt que pouvait porter l'Uzumaki sur lui, cet élu était nouveau et par définition faible et inutile. Alors ainsi s'emporter et ordonner revenait de l'ordre du suicide ou de la folie. Peut être même méritait-il une petite leçon.

Pourtant, à surprendre encore d'improbable espions, l'homme sans vie fini par mettre un pas avant, découvrant peu à peu sa silhouette à son interlocuteur, ses orbites et donc son rinnegan tourbillonnant dans sur eux même. Déployant une vaste puissance d'énergie directement sur l'individu, le paralysant presque sur place, tant la différence de niveau était importante.Après tout, il était l'un des quatre empereur, comme il apprendrait plus tard. Un titre dont il n'était pas au courant et auquel il ne s'attendait pas, alors qu'il sortait tout juste de l'ombre dans lequel il avait agit jusqu'à présent.

-Que fait un aussi jeune élu, faible et désarmé dans un lieu si désolé et si éloigné des villes protectrices. Désires-tu la mort? Je peux t'apporter cette Paix définitive si tu le souhaites.


Son visage apparut totalement à l'Uchiha, alors que le rinnegan se posa sur lui, transperçant et déstabilisant. Qu'allait-il lui apprendre et que recherchait-il, ici bas?





 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Jeu 20 Avr - 11:52

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
L’individu ne tarda pas à lui répondre, l’insultant de fou et lui reprochant d’être trop confiant. Sasuke n’était pas fou. Il était conscient qu’il avait du potentiel, des capacités en dehors du commun et des aptitudes qui lui permettaient de se démarquer et de s’imposer parmi les plus grands. Certes, il était muni d’une confiance inébranlable, qui le poussait à agir malgré le danger. C’était grâce à elle qu’il avançait, qu’il n’abandonnait jamais et qu’il allait au bout de ses rêves. Personne ne pouvait critiquer une telle chose ; les autres ne pouvaient être qu’admiratifs et charmés. C’était cette qualité qui l’avait poussée à venir ici, dans ce coin isolé de la terre glaciale. L’individu ne pouvait être qu’ému et flatté. Sasuke était venu jusqu’à lui, malgré les risques qu’il représentait ici, en Kosaten. Critiquer un tel acte de bravoure était inadmissible. Les quatre empereurs étaient-il des lâches, au point de dénigrer cet excès de confiance ? Si tel était le cas, le ténébreux préférait rebrousser chemin. Il n’avait pas besoin de fuyards pour devenir plus fort.

Pour le moment, il était impossible pour le jeune homme de déterminer la position exacte de l’individu. Qui plus est, il ne connaissait rien de son identité. Rien ne lui assurait qu’il s’agissait bien de l’un des quatre empereurs. Sa voix froide, glaciale et sans aucune émotion résonnait dans toute la forêt. Savoir d’où elle était émise était donc impossible. Il se cachait, ne voulant pas être démasqué et vu par qui que ce soit. Il avait certainement quelque chose à se reprocher ou à dissimuler. Il pouvait se servir de son Rinnegan, mais cela ne l’aiderait pas. L’individu était malin et il avait pris l’initiative de déverser son énergie un peu partout, le rendant donc introuvable.

▬ Je n’ai pas peur de vous donner un tel ordre. Cet excès de confiance me pousse à me présenter devant vous, aujourd’hui, dans ce lieu reculé.


L’arrogance s’entendait dans sa voix. Quelque part, Sasuke était fou. Il était faible et sans défense et pourtant, il continuait à faire le malin et à se croire supérieur aux autres. Il était probable que le jeune homme ne ressorte pas vivant de cette forêt glacée. Mais il n’avait pas peur. A ses yeux, la mort était une malédiction qui touchait les autres, mais certainement pas lui. Oui, sa confiance le poussait à défier la faucheuse elle-même, sous prétexte qu’il était un Uchiha. Il pensait que son nom l’aiderait à se sortir des situations les plus ardues. La fierté d’appartenir à cet illustre clan était à son paroxysme. Tôt ou tard, les Uchiha’s seraient connus à travers Kosaten.

Une onde d’énergie le frappa, tandis qu’il était perdu dans ses pensées. Le choc fut terrible et il se retrouva au sol, complétement déboussolé, incapable de se relever pour le moment. L’individu n’avait pas l’air de rire, il était très sérieux. Il n’avait certainement pas apprécié les dires du ténébreux et maintenant, il voulait en finir avec lui. C’était compréhensible. Une telle arrogance énerverait la personne la plus calme de ce monde. Cependant, cette attaque surprise ne l’empêchait pas de rester attentif à ce qui l’entourait. Le moindre bruit, le moindre geste. Ses oreilles et son Rinnegan étaient aux aguets. S’il voulait le tuer, à quoi bon rester anonyme ? De toute façon, il ne serait plus là pour en parler.

Mais rendre l’âme ici le dérangeait. Ce n’était pas la mort qu’il souhaitait, il ne voulait pas terminer sa vie dans ces conditions. Seul Naruto pouvait le tuer, personne d’autre. Sasuke donnerait sa vie pour son idéal, pour changer les choses dans son monde, mais certainement pas pour un psychopathe qui avait besoin de se défouler. S’il le fallait, il se battrait, malgré son faible niveau et le peu de chance de remporter ce duel. Il ne succomberait pas en perdant. Hors de question !

Contre toute attente, il apparut. Ses yeux étaient familiers. Le Rinnegan. Lui aussi, il le possédait. Deux hypothèses s’offraient à lui. Soit, il l’avait volé à un autre élu appartenant au même monde que lui, soit il appartenait lui-même à son monde. Ses pupilles si divines. Elles essayaient de le déstabiliser. Mais Sasuke les connaissait très bien et lui aussi était doté d’un tel pouvoir. Son œil gauche le fixa. L’individu reprit la parole, lui annonçant qu’il pouvait le tuer si le ténébreux le désirait réellement. Drôle de façon d’aborder les gens. Bien sûr que non, il ne voulait pas mourir. Quelle drôle d’idée !

▬ Si je suis ici, c’est uniquement dans le but de trouver l’un des quatre empereur de ces terres. La mort ne m’intéresse guère.


Une certaine fascination subsistait pour cet être. Ses yeux étaient si perçants, si clairvoyants. Il était fort, très fort et quelque part, il y avait une certaine arrogance chez ce type. Il se sentait supérieur aux autres lui aussi, du moins, c’est ce qu’il dégageait.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Dim 23 Avr - 1:39



 
A la recherche du pouvoir.


 
Les quatre empereurs!



 




De surprises en surprises. Telle était la meilleure définition de cette rencontre. Son interlocuteur transpirait la confiance et l'orgueil, des tares qui dans ce monde le mènerait à sa perte. Il n'avait pas la puissance, pas le pouvoir et sûrement aucun allié assez important pour le sauver, pour l'heure il n'était qu'un insecte. Et savez-vous ce qu'on fait aux insectes intrépides et peu méfiant? On les écrase! Le dieu de la Paix pouvait l'écraser, sans plus de cérémonie, sans même se souvenir à l'avenir de sa rencontre avec lui. La seule chose qui le maintenait encore en vie était son propre rinnegan. Un être possédant le même œil divin n'avait rien d'anodin. Et en plus, il lui exclama haut et fort le fait qu'il le recherchait. Le corps divin autant que l'original tapis dans l'ombre arquèrent un sourcil.

Comment pouvait-il le connaitre? Et pourquoi le recherchait-il?Quelles étaient ses raisons? Des questions qui soulevèrent la curiosité du ninja et lui faisait gagner du temps et surtout la vie. Mais la suite des événements détermineraient l'issue de ce face à face. Après tout s'il éveillait la curiosité du Jigoku, il valait mieux pour lui qu'il y est une bonne raison à cela. Si Heiwa venait à être déçu de cet être, il pourrait très bien en finir avec lui d'un claquement de doigt. Mais cet inconnu le savait-il? Se doutait-il de la différence de puissance et des risques qu'il prenait?

Toutefois, l'étranger osait le défier de son propre Rinnegan, mais même l'oeil divin de cet individu était trop faible. Il lui confiait peut être une résistance et une connaissance supérieur à celle des autres, mais il était jeune et son pouvoir d'antan du passé.Pourtant, et même s'il ne parlait que peu, chacun de ses paroles intéressaient un peu plus le shinobi. Malgré cette arrogance et son manque de respect pour un Dieu. Une légère rafale de vent, et le corps divin disparut de son champs de vision pour paritaire à quelques centimètres du jeune homme. Rinnegan opposé à son rinnegan!Et dans le même instant, une main vint s'emparer du cou de Sasuke pour le soulever du sol comme s'il s'agissait d'une plume.

-Peu importe tes raisons pour me faire face en cet instant, tu ne devrais pas ainsi te comporter, surtout si tu as quelque chose à me demander.

L'Uzumaki exerça une pression importante sur ce cou, mais pas suffisante pour le tuer ou lui faire perdre connaissance.Après tout ce n'était pas son but. Son regard plongea dans ses deux yeux différents tentant de comprendre les secrets de cet homme. Il resta immobile sans un mot quelques minutes, sûrement ce temps semblait infini pour le nouvel élu. Puis comme si de rien n'était, il le reposa lentement au sol, et relâcha son emprise sur lui, tout en s'exclamant:

-Tu as tout de même attiré mon attention. Non seulement par ta possession de cet œil, mais aussi par tes paroles. Tout d'abord qui sont ces quatre empereurs? Je foule cette terre depuis les tous premiers élus de cette génération. Je suis peut être l'un des rare encore présent. Et pourtant, je ne connais pas des personnes possédant un tel titre. De plus que désires-tu d'eux pour prendre autant de risques?

Sa vie ne tenait à présent qu'à un fil, et s'il tentait de s'enfuir, il serait aussitôt rattrapé, voir pire encore. Bien sûr la mort était trop douce, lorsqu'on faisait perdre le temps de Pain. Chacune de ses prochaines paroles avaient intérêt d'être choisi avec minutie et surtout de rester aussi intéressant que maintenant.









 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Dim 23 Avr - 12:33

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
En le défiant du regard, Sasuke prenait le risque de se faire exécuter sur-le-champ. Une méthode complétement idiote, utilisée dans le seul but de montrer son potentiel et son courage. Son Rinnegan n’était clairement pas au niveau de celui de l’individu. Plusieurs raisons expliquaient cela. Premièrement, l’étranger en possédait deux, tandis que le jeune homme ne possédait qu’une pupille céleste. La deuxième raison est très simple ; un fossé les séparait en ce qui concerne leur force respective. Comment un jeune élu pouvait-il espérer vaincre un élu qui foulait ces terres depuis déjà bien longtemps. En fin de compte, en acceptant ce « challenge », l’élu passait pour un fou, une personne qui a complétement perdu la tête. Ici, ce n’était pas de la confiance, ni même de l’arrogance. Sasuke avait perdu la tête ; il s’était engagé dans une lutte dont le résultat final était indéniable.

Le ténébreux connaissait très bien la psychologie de cet individu. Enfin, c’était une façon de voir les choses. Pour le moment, l’étranger était sûr de lui, pensant qu’il ne trouvera jamais plus fort que lui. A ses yeux, personne n’égalera sa force. Mais tôt ou tard, les tyrans déchanteront ; ils tomberont de haut et la chute ne sera que plus douloureuse. Belle pour ceux qui seront vivants et qui observeront. Bientôt, ils laisseront leur place aux vrais élus et ils finiront leur vie comme des misérables, comme des moins que rien.

Voilà comment le jeune homme imaginait les choses. Pour le moment, il était faible et sans défense, à la merci de quiconque. Mais plus tard, il comptait sur ses acquis, sur sa force et sur son clan pour le hisser en haut de cette pyramide de puissance. Il gravirait les échelons à une vitesse fulgurante, écrasant les gêneurs. Cet individu, il était exactement comme Orochimaru. A l’époque, Sasuke avait besoin de puissance. Il avait donc fait appel aux services du serpent blanc qui l’avait entraîné pendant trois longues années. A l’issue de ces trois années riches en entraînement, le ténébreux s’était révélé être bien plus fort que lui. Ce sentiment de supériorité l’avait poussé à se débarrasser de lui, tel un ingrat. Sasuke voyait en l’individu un Orochimaru 2.0 ; une occasion de devenir plus fort et de s’assurer une certaine sécurité dans ce nouveau monde. Dès que le moment serait propice, il se débarrasserait de lui comme il s’était acquitté du serpent.

Une rafale de vent vint secouer et perturber le lieu des évènements. L’étranger en profita pour se déplacer à une vitesse impressionnante. Sans son Sharingan, il était impossible pour le jeune homme de sonder les mouvements de l’individu. Quant à son Rinnegan, celui-ci était trop faible. A présent, ils étaient à quelques centimètres l’un de l’autre, leurs pupilles se faisaient face. Ses yeux avaient clairement le dessus sur lui, il pouvait faire ce qu’il désirait du ténébreux. Impossible de lutter. La pression était à son paroxysme. L’interrogation vint submerger le Shinobi. Qu’allait-il faire avec son pouvoir ? Sasuke connaissait très bien les yeux divins du Sage des Six Chemins. Tant de possibilités s’offraient à lui. Un simple Genjutsu et le tour était joué. Pire encore, il pouvait s’emparer de son âme à tout moment, extirpant par la même occasion toutes ses connaissances et ses souvenirs.

Une main étrangère vint se saisir du cou de Sasuke - certainement celle de l’autre élu - exerçant une force impressionnante, mais insuffisante pour lui faire perdre connaissance, ou pire, le tuer. C’était douloureux ; il ressentait une certaine difficulté à respirer et à déglutir. Finalement, voulait-il en finir avec lui ? Pourquoi ne pas avoir utilisé une technique de pupille ? L’homme qui lui faisait face devait être sadique pour en arriver là. Même le Nukenin de Konoha l’était moins. Lorsqu’il avait achevé les brigands en compagnie de Kakashi, il leur avait infligé un simple coup de sabre, mettant un terme à leur vie dans la minute suivante. Mais lui, il voulait faire durer les choses. Rendre le temps bien plus long qu’il le parait, le faire souffrir. Espérait-il que Sasuke le supplie ? Si tel était le cas, il n’aurait rien.

Se débattre était inutile, cela risquait d’empirer son cas. L’élu lui reprochait sa manière de se comporter, tout en continuant de l’étrangler. Calme jusqu’à présent, l’arrogance du ténébreux semblait l’avoir poussée à commettre l’irréparable.

▬ Argggh... Excu...sez-moi.

Présenter ses excuses. Pfff, Sasuke n’était rien de plus qu’un faible, un moins que rien. Jamais il n’aurait dû s’abaisser à faire une chose pareille. Mais notre héros tenait à sa misérable vie, animé par un idéal. Il ne désirait pas mourir tant que le monde des Shinobis serait le même.

Les secondes ressemblaient à des minutes et les minutes semblaient être des heures. Sasuke avait déjà vécu une situation pareille, avec son frère Itachi. Le Tsukuyomi donnait la même impression. Ce Genjustsu à travers lequel une seconde représentait soixante-douze heures. Le beau brun se posait des questions. Etait-ce le pouvoir si perçant de ses pupilles qui rendait cette attente interminable ? Il n’allait pas tenir encore longtemps à ce rythme-là. Sa détermination et son ambition s’estompaient peu à peu, laissant place au néant pur et dur. Cependant, la pression se lâcha soudainement et le corps de notre héros fut déposé au sol délicatement. Un tel changement de comportement étonna le jeune homme. L’individu semblait mystérieusement intéressé par lui, le poussant à ne pas le tuer pour le moment. Sasuke devait gagner du temps. Les minutes étaient précieuses. S’il voulait rester en vie, le brosser dans le sens du poil était la meilleure solution.

▬ Les quatre empereurs ? C’est une expression désignant les quatre élus de Fuyu les plus forts. Quant à leur identité, ils s’appellent Zayro, Heiwa, Asura et Rhadamanthys. Pour le moment, je n’en ai croisé aucun, mais je les cherche dans l’unique but de devenir plus fort.

Il fallait être honnête. Le mensonge était certainement quelque chose que l’individu arrivait à reconnaître avec une facilité déconcertante. Quant à son identité, il n’en savait rien. Mais si ce qu’il disait était vrai, alors il devait certainement les connaître, puisqu’il foule cette terre depuis fort longtemps.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Dim 23 Avr - 20:30



 
A la recherche du pouvoir.


 
Une réputation !



 



De simples échanges de regards, et pourtant le shinobi pouvait tellement lire de choses en cet être. Il était orgueilleux, fier et probablement se considérant comme un élu dans son propre monde. Pourtant, il n'y avait pas que cela dans son regard, il y avait aussi une pure folie. Une folie incontrôlable et enfouie. Du moins pas si enfuie que cela, au vu de son comportement et de ses actions. Il semblait tant confiant en lui, tant confiant dans ses pensées, à un tel point qu'il pensait probablement le connaître et savoir comment la divinité fonctionnait. Néanmoins, il serait vite déçu quand il comprendrait qu'il avait tord sur toute la ligne. Quand il verrait son erreur.

Le Jigoku se savait plus faible qu'à l'origine. Il était un Dieu enfermait dans le corps d'un mortel, dans une simple coquille vide. Ses pouvoirs était donc limités dans ce corps charnel. Il avait ressenti al douleur physique, des blessures presque mortelles, il avait combattu des êtres bien plus puissant que lui, comme le messager des enfers en personne ou encore Rhadamanthys. Il avait même défié le grand Asura, pour se rendre compte que son pouvoir n'était pas acquis et infaillible. De plus, il était un stratège. Sa puissance divine était impressionnante mais il excellait et était reconnu surtout par son esprit tactique de la guerre et des batailles. Asura le suivait en partie pour cela, Zayro Jinn était venu à sa rencontre pour cette raison et Zoro avait été convaincu par son charisme. C'est en connaissant sa faiblesse et son incapacité à déployer sa puissance totale qu'il était bien plus dangereux car prévenant et réfléchi. Il agissait dans l'ombre ayant avancé ses pions peu à peu, il avait survécut depuis toutes ces années pour une bonne raison. Et beaucoup comprendrait bien trop tard que le Jigoku manigançait dans l'ombre depuis son arrivé même en Kosaten.

Chacun était une pièce du puzzle, chacun aurait un rôle à jouer à un moment ou un autre. Les marcheurs d'ombre n'était qu'un prélude. Ses soldats avaient agit pour de plus grands projets. Nagato se demandait donc quel serait le rôle de cet homme. Au moins, dans sa folie son interlocuteur gardait une certaine intelligence. Il ne se débattait pas comme la plupart aurait fait, alors qu'il le maintenait par la gorge et ces belles paroles s'envolèrent, alors qu'il s'excusa. Un tel revirement ne pouvait signifier qu'une chose. Cet homme ne serait pas une personne de confiance. Celui-ci trahirait à la moindre occasion. Celui-ci deviendrait un danger à l'avenir. Sa vie et peut être ses idéaux semblaient plus important que sa fierté qui, quelques secondes plus tôt, le poussait à ordonner et à se comporter comme un prince.

C'est en sachant cela, que Nagato devint bien plus méfiant envers lui, sans pour autant le montrer, gardant son visage aussi impassible et froid. Telle une marionnette aucune émotions n'étaient définies. Et après tout, il n'était qu'un corps divin, alors que l'original était tapis dans les ombres attendant d'en apprendre plus. Peut être se montrerait-il, peut être ne le ferait-il jamais. Seul la suite des événements allaient le décider. Et finalement, l'importun s'exprima, faisant lever un sourcil sur le visage de la marionnette.

Ainsi leurs réputations les devançaient, ce qui n'était guère étonnant pour des individus comme Zayro Jinn et Rhadamanthys, même si celui-ci avait disparut depuis. Mais bien plus étonnant pour Asura qui ne se préoccupait pas de faire parler de lui et tout autant de Heiwa, lui même, qui n'avait agit que depuis peu. Il n'y avait que quelques semaines que le ninja avait décidé de se montrer au grand jour. Les quatre empereurs! Un titre qui interpella le shinobi, alors qu'il était mentionné dans ce petit groupe. Il était allié aux trois autres et à présent était connu de tous. Et ce nouvel élu désirait les consulter pour devenir plus fort. Quels étaient ses buts et pourquoi tant désirer les rencontrer. Il pouvait devenir fort par lui même sans compter sur quelqu'un. Son rinnegan tourbillonna sur lui même, essayant de comprendre ses attentes profondes. Puis après un long silence, il reprit la parole:

-Qu'attends-tu exactement d'eux? Qu'espères-tu de leur part? De tels êtres sont fort occupés et n'auront sûrement que faire d'un élu fraîchement venu, à l'heure de la guerre entre les nations. Pourras-tu leur apporter quelques choses, car en ce monde rien n'est gratuit, et ils ne se préoccuperont sûrement pas d'un inconnu comme toi sans rien avoir en échange.

Le ninja le toisait de toute sa hauteur, laissant, sans s'en rendre compte, son énergie faire pression sur les lieux alentours. Mais il n'en avait pas fini dans ses questions. Il avait éveillé sa curiosité et son intérêt. Après tout, il était lui même d'un des quatre empereurs, et donc concerné par sa demande.

-Quels sont tes véritables buts? Pourquoi tant désirer la puissance. Si tu veux devenir fort, c'est que tu as pensé à des projets bien plus important encore. Je me dis que tu es plus intelligent que l'on puisse le penser et que tu ne parles pas réellement de ce que tu désires par la suite.


Le Jigoku ne lui ferait probablement jamais confiance, mais il pourrait peut être le manipuler comme il avait fait avec bien d'autres avant lui. Se servir de son désir de pouvoir, de ce qu'il aveuglait au final, pour l'aider dans ses propres projets.

Spoiler:
 













 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Lun 24 Avr - 18:16

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
L’Uchiha était dos au mur. Il ne pouvait plus faire machine arrière ; il devait rester fort et garder la tête haute s’il voulait rester vivant. Ne pas dire n’importe quoi, réfléchir avant de parler. Le ténébreux ne devait pas faire de gestes brusques et surtout ne pas tenter de s’enfuir. Quant à l’affronter, cette solution était écartée depuis le début. L’individu semblait susceptible, méfiant et sur ses gardes. Sasuke ignorait la raison d’un tel comportement, mais il devait faire profil bas et s’écraser en quelque sorte. Ce n’était pas lui qui commandait, ce n’était pas lui qui posait les questions, mais l’élu au Rinnegan. Les choses ne se passaient pas comme le ténébreux espérait ; il s’imaginait s’imposer en tant qu’élu. Cependant, sa faiblesse ne lui permettait pas de faire une telle chose, lui qui espérait embobiner facilement l’individu. Ce dernier avait toutes les cartes en main à présent ; il pouvait tout faire, y compris mettre fin à sa vie, ou au contraire, l’épargner et le prendre sous son aile.

Sasuke détestait ce sentiment de soumission, cette infériorité qu’il éprouvait envers lui. Cela lui était insupportable. S’il en avait les capacités, il l’aurait réduit à néant. S’excuser n’était pas la meilleure solution. Il donnait une mauvaise image de lui-même ; celle d’une personne qui retourne sa veste à la première difficulté. Il est vrai que s’excuser était parfois utile, cela permettait de tromper l’ennemi et de le poignarder dans le dos. Cependant, sa fierté en avait pris un sacré coup. Le nom des Uchiha’s était de nouveau sali, cette fois-ci par un homme possédant le Rinnegan. Que devait-il penser de lui ? Qu’il était lâche, dépourvu d’honneur et un potentiel traître. Rien ne donnait envie à cet homme de l’aider. Le ténébreux n’avait pas réfléchi aux conséquences d’une telle soumission. En quelques secondes, il avait perdu toute crédibilité.

▬ J’attends d’eux qu’ils me guident vers la bonne voie, celle qui sera le plus propice à une montée en puissance drastique. Il marqua une pause avant de reprendre. Je peux leur apporter bien des choses. Une fois mes pouvoirs récupérés, je pourrai être très utile dans divers domaines qui concernent le combat.

L’individu n’avait pas tort. De telles personnes étaient certainement occupées en permanence. Grâce à leur force de nouveau acquise, ils avaient probablement une place importante dans ce monde, un rôle quelconque à jouer. Motivés par des idéaux ou bien par l’envie de rentrer chez eux et animés par la volonté de tuer, de massacrer leurs ennemis et les élus en général. Plein de facteurs pouvaient être responsables de ce manque de place sur leur emploi-du-temps. Mais le jeune homme restait confiant. Le pouvoir de son Rinnegan était grand ; il avait du potentiel. Un potentiel qui pourrait être aisément utilisé sur un champ de bataille, que ce soit pour détruire et assassiner ou bien même pour élaborer une stratégie. Son esprit tactique était comparé à celui du grand Madara Uchiha après tout !

L’élu paraissait grand, voir même gigantesque. Bien évidemment, ce n’était qu’une impression ; il était de taille tout à fait raisonnable. Ce sentiment était certainement un effet de son œil céleste qui tournoyait sur lui-même de temps à autre. Sasuke était toujours à terre, ayant encore du mal à bouger. L’onde de choc et la strangulation l’avaient épuisé. Qui plus est, le Rinnegan de l’individu le fixait en permanence, cherchant à connaître ses secrets et ses pensées. Un tel sentiment de malaise l’empêchait de se mettre debout, préférant rester allongé sur le sol froid. Le ténébreux s’était d’ailleurs résigner à lutter contre les yeux de son adversaire et il préféra fermer sa pupille gauche.

Contre toute attente, l’individu demanda au jeune homme quels étaient ses objectifs. Pourquoi faisait-il tout cela ? Quelque part, il ne savait pas comment l’expliquer. Ce désir était naturel et important à cause de son tragique passé. Ses idéaux le motivaient énormément. Il espérait qu’en retrouvant son pouvoir, il pourrait rentrer chez lui et affronter Naruto. Pour combattre le blondinet, il lui faudrait toute sa puissance. Pour le moment, se confronter à lui revenait au suicide, comme avec beaucoup d’autres d’ailleurs. Mais s’il ne pouvait pas rentrer chez lui, son souhait était similaire. Il voulait veiller sur ce monde dans l’ombre et endosser toute la haine, tout comme Itachi a fait à Konoha. Après tout, s’il ne pouvait pas rentrer chez lui, il serait bien obligé de vivre ici.

▬ Mes ambitions. En premier lieu, j’aimerai rentrer chez moi ; j’ai des comptes à régler et des affaires à reprendre en main. Cependant, si rentrer m’est impossible, alors je veillerai sur ce monde, le protégeant depuis l’ombre et endossant ce lourd fardeau qui est la haine.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


HRP:
 


Dernière édition par Sasuke Uchiha le Jeu 27 Avr - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Mer 26 Avr - 17:36



 
A la recherche du pouvoir.


 
Les quatre empereurs: Heiwa Jigoku



 




Aucune fuite, aucune nouvelles supplications. Le jeune élu se livrait corps et âme à son opposant. Probablement avait-il compris que tout ceci était la seule solution à cette rencontre. Il avait voulu rencontré les quatre empereurs sans vraiment y être préparé. Il se sentait supérieur à la plupart, sans se rendre compte de sa faiblesse. Poussé par son orgueil, il n'avait pas vu les tenants et les aboutissants de ses actes et de ses paroles. Au moins retiendrait-il cette leçon. Du moins, il fallait l'espérer. Le Jigoku n'avait donc pas besoin de se battre bien longtemps pour obtenir ses réponses, qu'il écouta avec attention.

Son esprit décortiquait chacune de ses paroles. Analysant ce qu'il avait à dire, essayant de trouver les mensonges dans sa voix, le moindre tressautement, le manque de confiance. Tout ce qui pouvait l'aiguiller pour cerner et comprendre cet homme. Et comme, il pouvait s'y attendre au vu de son tempérament orgueilleux et téméraire, il désirait acquérir une grande puissance et ce rapidement. Ce que la plupart des élus du dragon désirait. Après tout chacun était des guerriers, des conquérants. Et quel était le meilleur moyen que de gagner en puissance. Le shinobi était passé par là lui aussi. Mais l'étranger oubliait un point dans son discours. Croyait-il réellement pouvoir leur être aussi utile qu'il le pensait. Après tout, le temps qu'il monte en puissance et même s'il apprenait vite, les pouvoirs des quatre empereurs étaient à des années lumières de sa force. N'avait-il pas gagné leur puissance par rapport à leurs talents? Certes Heiwa n'était pas le plus puissant des quatre, mais il était doué d'un tout autre talent: celui de la stratégie, de l'intelligence et de la manipulation. Et celui qui lui faisait face avait le potentiel pour avoir le même caractère. Alors comme il disait, une fois ses pouvoirs récupérés, il n'aurait aucune considération pour eux et tenteraient de les renverser. On pouvait voir dans ses yeux le désir de gouverner ou tout du moins d'être le seul et l'unique.

Mais de surprises en surprises, son interlocuteur l'interpella à nouveau, lorsqu'il lui annonça ses désirs. Son but dans ce monde et dans sa volonté d'augmenter rapidement en puissance. Le dieu de la Paix ne savait pas pourquoi, mais il semblait le connaître. Du moins connaître et comprendre ses pensées et ses envies. Comme s'ils étaient liés plus que par leur simple appartenance à un même monde. Ainsi, il le toisait à nouveau silencieux, manipulant les mots de l'Uchiha dans son esprit, pour qu'il n'est plus aucun secret pour lui. Puis son aura se dissipant aussitôt et libérant son interlocuteur de toute emprise, il reprit la parole:

-Tes objectifs sont fort intéressant, en soi tu veux protéger le monde et apporter une certaine paix. Je vois que notre monde n'a connu que la guerre et la souffrance, même après ma mort.

C'était la première fois, que je mettais en avant, non seulement, notre appartenance à tous les deux au même monde, mais aussi à ma mort dans notre monde. Une information que j'avais reçu il y a peu de temps. Mettant en évidence que les Dieux parvenaient à piocher des héros dans différents mondes mais aussi à différentes époques. C'est comme cela, qu'il avait pu venir ici, et c'est aussi ainsi qu'il savait comment changer l'histoire de son monde en revenant chez lui. Pourtant, celle qui lui avait apporté toutes ses informations m'avait expliqué qu'une paix avait été instauré après ma mort. Mais je poursuivis mon discours, ma voix plus intense que jamais:

-Mais si je t'apprenais que peu importe le monde, celui-ci ou le nôtre, ta solution n'est qu'éphémère. IL y aura toujours un être un jour pour te surpasser et plus personne ne pourra endosser cette haine. Et tout ce sentiment négatif qui était canalisé sur ta personne s'éparpillera pour détruire à nouveau le monde. Si je t'apprenais qu'il faut que chacun apprenne ce qu'est la douleur et la souffrance. Une telle émotion qui les oblige à désirer une Paix véritable. Une tel mal qu'il ne combattrons plus. Détruire ce cycle des émotions, de la haine...Je désire ceci non seulement pour Kosaten, mais pour chacun des mondes...


Je me mis à marcher tout autour de lui, alors que je m'exprimais mon rinnegan posé sur lui. Mais je poursuivais ma ronde tout en continuant mes paroles et mon discours.

- Tes objectifs me parlent donc. Mais je ne vois pas ce que tu peux apporter aux quatre empereurs. avant que tu parviennes à leur niveau, ils auront prit une telle avance, qu'ils continueront le gouffre qui vous sépare. Il faut que tu en dises plus, que tu en dévoiles plus...

A cet instant il s'arrêta à son point de départ, à l'endroit même d'où il était sorti de sa cachette. Mais cette fois-ci une nouvelle silhouette apparut dans les ombres. Seul ses pupilles divine brillaient dans le noir. Le corps original s'était montrer en partie. Sasuke ne pouvait voir que sa silhouette et une aura bleutée et noire l'entourait, alors qu'une faux immense était tenu dans son dos. Masamune pulsait d'une énergie puissante et millénaire. Puis les deux voix reprirent en cœur, celle de l'original et du corps divin.

-Dis moi en plus, alors que je me doute que tu pourrais nous trahir à la moindre occasion. Je connais ceux de ton espèce. Mais essaye de me convaincre... Essaye de convaincre celui que tu nommes l'un des quatre empereurs.

Ainsi il avait témoigné ses doutes sur lui, mais plus encore s'était présenté en lui. Et sa puissance, sa carrure son charisme ne pouvait faire douté de son identité. Et même si son visage restait encore invisible au jeune élu, le rinnegan était plus impressionnant que jamais dans les ténèbres de la forêt.












 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Jeu 27 Avr - 21:18

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
Les jours passaient ; Sasuke se rendait compte peu à peu qu’il ne rentrerait probablement jamais chez lui. Pourtant, il ne perdait pas espoir. Sa détermination le poussait à croire le contraire. Il y avait certainement une solution, quelque chose à faire pour inverser ce processus. Les dieux les avaient amenés ici et ils pouvaient logiquement les ramener chez eux. Le ténébreux ne voulait pas s’éterniser ici dans ces terres nouvelles ; un champ de bataille l’attendait, foulé par de nombreux ennemis. Rentrer chez lui était l’une de ses priorités. Cependant, il ne pouvait pas revenir en étant faible, il devait devenir plus fort. Kosaten prenait alors tout son sens. Ce nouveau monde l’aiderait dans sa quête de pouvoir. Il en était convaincu. Voler toute sa force n’était pas idiot ; sa détermination n’était que plus forte. Une fois sa puissance récupérée, il pourrait rentrer chez lui. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Rien ne lui assurait son retour au bercail, le beau brun serait vite déçu du résultat.

Le temps s’écoulait lentement dans la forêt de givre. Sasuke réfléchissait, songeur. L’étranger n’avait rien dévoilé sur son identité. Il était méfiant, choisissant avec soin ses mots et tournant ses phrases avec précaution. Ses gestes étaient calculés, les expressions de son visage semblaient l’être également. L’intonation de sa voix ne donnait aucun indice, indifférente et froide. Cependant, le ténébreux était sûr d’une chose ; tous deux appartenaient au même monde. De nombreuses preuves confirmaient sa pensée. L’élu du dragon lui-même l’avait d’ailleurs confirmé, mais ses yeux en disaient plus long que ses paroles. Le Rinnegan. La pupille céleste était caractéristique de son monde. Rares étaient les personnes qui la possédaient. L’homme devait être quelqu’un d’exceptionnel. Pourtant, Sasuke ne se souvenait guère de lui.

▬ Détruire et reconstruire. Refaire les fondements de ce monde. Repartir sur une bonne base. Mon objectif est d’apporter une paix durable, contrairement à notre monde où la guerre fait rage au moment où je vous parle.

Ses objectifs en Kosaten étaient identiques à ceux de son ancien monde. Que ce soit ici ou ailleurs, la guerre devait être évitée et la paix devait être mise en place. Le Shinobi était prêt à tout pour rendre ce rêve réel. Apparemment, un conflit entre les nations détruisait petit à petit cette nouvelle terre. Sasuke désirait être un acteur de cette bataille. Se faire des ennemis ne le dérangeait point ; il était prêt à tuer et à attiser la haine des autres. Le ténébreux protégerait ce monde depuis l’ombre, tout comme Itachi autrefois. Son grand-frère était à ses yeux le véritable Hokage, celui qui avait su protéger le village caché des feuilles.

L’élu du dragon était donc mort dans son « ancienne vie ». Fort intéressant. Comment pouvait-il être encore vivant alors ? Des questions subsistaient dans l’esprit du jeune homme. Qui l’avait tué ? Pourquoi ?

▬ Je suis satisfait d’apprendre qu’un élu aussi puissant que vous désire lui aussi la paix. Malheureusement, vous avez raison. Cette solution n’est qu’éphémère. Peut-être en alliant nos forces, nous les défendeurs de la paix.

Il y aura toujours plus fort que soi. Tôt ou tard, quelqu’un sera plus puissant que l’étranger et une autre personne aura les capacités pour neutraliser notre héros. Mais cette paix pouvait être maintenue. Un vieil ami lui avait appris que s’allier était la meilleure solution. Itachi lui avait fait comprendre. D’autres élus partageaient donc sa vision des choses. Imposer une paix durable était un sujet important et extrêmement sensible. Il y avait matière à discuter. Cependant, Sasuke ne savait pas s’il pouvait faire confiance à l’individu. Malgré ses intentions nobles, il était... lugubre, sombre. La paix était un concept bien étrange et qui pouvait créer plus de conflits qu’il y en avait déjà.

▬ Vous qui possédez le Rinnegan, vous devez connaître les capacités de cette pupille divine. Vous devinez également de quoi je serai capable plus tard grâce à cet œil. Malgré le fossé, le Rinnegan reste un atout de taille dans ce nouveau monde.

Sasuke ne doutait pas une seconde des capacités de son œil gauche. L’individu devait certainement le comprendre, possédant également cet attribut si particulier. Une silhouette apparut dans les ombres. Plus sombre que l’individu, une aura inquiétante planait, tandis que le Rinnegan le fixait. Un autre individu ? Sasuke se leva délicatement, restant tout de même sur ses gardes.

▬ L’intérêt de vous trahir ne me viendra pas à l’esprit, du moment où nous partageons un objectif en commun.

Ses paroles étaient sincères. Le trahir n’avait aucun intérêt. Tous deux voulaient la paix, ils pouvaient l’obtenir. La puissance de leurs yeux l’imposerait à quiconque, elle ferait trembler Kosaten. Lui et l'un des empereurs de Fuyu.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Sam 29 Avr - 0:38



 
A la recherche du pouvoir.


 
Les quatre empereurs: Heiwa Jigoku



 



La forêt de givre était calme, son silence religieux interrompu par les quelques échanges entre les deux ninjas. Parfois le vent balayé le terrain, le souffle vibrant les oreilles des deux héros. Parfois un amas de neige devenait trop lourd pour les branches agonisantes d'un arbre et tombait au sol avec un léger fracas. Quelques animaux donnaient vie à cette forêt continuellement gelée, mais aucun ne s'approchait de la présence humaine. Ils avaient apprit à se méfier de l'homme. Comme le Jigoku se méfiait de son interlocuteur. Et ce même s'il éprouvait le même désir de Paix.

La première impression qu'avait donné l'Uchiha n'avait aps été la bonne et pour s'attirer les faveurs de l'un des quatre, il devrait se rattraper, s'il le pouvait encore. Au moins, il n'était pas mort, c'était déjà ça. Malgré tout ce qu'il disait, Heiwa sentait en cet être une certaine intelligence et des traits qui lui ressemblaient. Il semblait doué dans la manipulation, ce qui en soi pouvez servir la divinité, mais aussi se retourner contre lui dans l'avenir. L'inconnu lui proposait ainsi de s'allier, avant même de connaître son identité, ou même de se présenter lui même. Chose que Nagato allait faire quelques secondes plus tard. Une telle demande était vide de sens, sans avoir fait ses preuves, et cela le paria devait le savoir au fond de lui. Pourtant, Pain ne disait rien jusqu'à présent. IL avait entendu chacune des paroles de son interlocuteur, sans pour autant revenir dessus pour l'instant.

Et c'est seulement après que le corps original se présente en partie à lui, que l'individu se releva attentif, sur ses gardes. Il ne comprenait certainement pas pourquoi deux êtres possédaient le Rinnegan, et surtout qui était le nouvel arrivant. Surtout que le véritable Heiwa ne s'était pas totalement montré, restant dans les ténèbres de la forêt. Seul son manteau noir au nuage rouge fouettait l'air, derniers vestige de son passé oublié. Ayant bien prit en compte chacune des paroles du ninja inconnu, le Jigoku s'avança légèrement, laissant apparaître juste le bas de son visage.

-Il est vrai que je connais le pouvoir de nos yeux. Une puissance quasi-divine circule en eux. Mais dans ce monde, toutes les règles du nôtre n'a plus lieu d'être. Tu l'apprendras rapidement. Nombre d'élu possède un pouvoir égale à nos yeux et dans de rare cas supérieur. Tu verras, qu'il faudra compter sur bien d'autres choses que ton rinnegan. Prends cela comme ta première leçon!

En effet, indirectement et sans avoir prit encore de décision sur son sort, il lui avait donné une première leçon, comme un maître la donnerait à son élève. Et ici le rinnegan était certes d'une puissance incommensurable, mais d'autre pouvoir pouvait le surpasser, le rendant bien moins impressionnant au final que la réputation qu'il possédait dans leur monde.

- Néanmoins, il est Vrai que tu pourrais être utile, même avec ton manque de puissance. Le Rinnegan apporte des capacités supérieur au commun des mortels et qui peut être utile pour en apprendre plus sur nos ennemis. De plus tu es jeune et nouveau dans ce monde. Tu n'attires donc pas à toi la méfiance et la crainte chez nos ennemis. Si, du moins tu arrives à cacher ton appartenance à Fuyu.

Nagato ne connaissait pas avec assurance la nation de l'étranger, mais pourtant il pouvait dire avec certitude que Fuyu était son royaume d'adoption. Tant au niveau de son comportement, de ses rêves et de son caractères. D'autant plus qu'un nouvel arrivant foulant le sol du Fuyu ne restait pas longtemps vivant s'il n'appartenait pas à Fuyu même. Il prenait donc pour acquis cette affirmation.

-Du moment? Donc si nous ne partageons plus le même objectifs, ou encore si nous passons par des moyens différents pour y parvenir, tu n'auras aucun mal à me trahir?

Les Deux corps du Jigoku vibrèrent dans la forêt, sa puissance se libérant légèrement. Menaçante et impressionnante. Son Rinnegan devint plus oppressant encore, tourbillonnant de manière folle dans ses orbites. Puis peu à peu la pression exerçait, se dissipa pour laisser un calme pesant, avant d'être couper, à nouveau, par Heiwa.

-Néanmoins, Fuyu doit faire front commun face à nos ennemis. Ses élus sont trop disparates et individuels. Dans ces conditions, nous allons droit à la défaite si nous ne changeons pas. Et si cela venait à arriver, il n'y aura plus d'importance au faites que tu nous trahisses ou non.

Sans savoir, jusqu’à présent, si le véritable corps du Dieu allait se montrer à l'Uchiha, la décision veanit d'être prit. Après tout, plusieurs ennemis l'avaient enfin aperçut, et il n'était plus de l'ordre d'agir dans l'ombre- même s'il continuait toujours ses plans, notamment à Seika- mais au contraire de se révéler. C'est ainsi, que Nagato avança d'un pas, laissant son visage apparaître totalement. La Masamune dans son dos brillant d'un étrange éclat hypnotique. Les âmes maléfiques en son sain, s'intensifiant et écrasant celle bénéfiques. Elles résonnèrent d'autant plus aux émotions "négatives" du Jigoku, mais aussi de son interlocuteur.

-Je n'ai pas encore choisi ton sort! Mais peut être pour commencer pourrais-tu te présenter. Là ou celui-que tu surnommes l'empereur l'a fait! Nous réfléchirons ensuite à voir comment tu peux faire tes preuves. Après tout tu désires l'attention des empereurs? Il va falloir prouver ta volonté, cette force de persuasion. Il est beau de parler, mais que vaut les paroles fassent aux actes!

En effet, Heiwa Jigoku ne perdrait pas de temps avec un tel énergumène, alors que premièrement il ne s'était pas présenter et passait pour un simple inconnu. Et en second, pour un être qui ferait pas ses preuves. Après tout, s'il devait unir les élus, il viserait en premiers les plus puissants ou les plus utiles. Ce n'était qu'une question de logique pure et dure!



 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Sam 29 Avr - 22:44

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
Devant lui, se dressait un grand et terrible empereur de ces terres glaciales. Abasourdi, choqué et surpris. Tant d’adjectifs qui qualifiaient ce que ressentait le ténébreux. Quelques jours s’étaient écoulés depuis son arrivé et le jeune homme rencontrait déjà l’un des plus puissants élus de ce monde. Chance ou malchance ? Sa vie ne tenait que sur un fil ; il pouvait mourir ou bien s’en sortir victorieux, repartant avec un allié dans la poche. Le hasard, mais surtout l’envie de l’étranger en déciderait. Mais il restait une chose à savoir ? Qui était-il réellement ? Zayro ? Rhadamanthys ? Heiwa ? Asura ? Sasuke n’en savait rien. Cependant, aucun de ces noms lui étaient connus. Or, l’individu appartenait à son univers. La possibilité qu’il s’agisse d’un pseudonyme effleura le ténébreux. Il espérait sincèrement découvrir l’identité de ce type.

En apprenant que l’élu du dragon était l’homme qu’il cherchait depuis son arrivée, il se rendit compte que sa réaction était stupide. Provoquer l’empereur était une perte de temps et un manque de respect envers cet individu si puissant. Eprouvait-il du regret ? Absolument pas. A ses yeux, les Uchiha’s restaient les plus forts et les meilleurs. Néanmoins, son arrogance et ses belles paroles avaient poussé l’étranger dans ses retranchements, le rendant violant et autoritaire. Un comportement qui aurait pu causer sa perte, surtout actuellement. Mais Sasuke ne pouvait pas lui en vouloir. S’il avait été puissant, une telle arrogance aurait été punie immédiatement et dieu sait qu’il n’aurait pas fait dans la dentelle. L’Uchiha était sans pitié lorsqu’il s’agissait d’un manque de respect envers son clan. Ce dernier tenait à laver le déshonneur de sa famille et à redorer le blason.

Ses yeux s’écarquillèrent lorsqu’il vit un visage sortir de l’ombre. Il daignait enfin se présenter à lui. En y réfléchissant, voir deux personnes possédant le Rinnegan ne le choqua guère. Une telle chose était tout à fait possible ; il s’agissait de l’un des pouvoirs de cette pupille divine. Tout s’éclaircissait alors progressivement dans la tête du jeune homme. Son interlocuteur n’était autre que l’un de ses corps, une vulgaire marionnette que l’original pouvait contrôler à loisir. Sa création avait certainement coûté la vie d’une personne, innocente ou non. Quant à l’original, il venait de se présenter à lui en dévoilant son véritable visage. Etait-ce une preuve, un signe de confiance ? Depuis le départ, l’individu se cachait, ne désirant pas se dévoiler. La discussion avait permis de découvrir des choses intéressantes, d’où cette conclusion. Aux yeux de l’empereur, le voir était un honneur et un privilège. Rares étaient les personnes qui l’avaient vu ? Qui plus est, Sasuke nota la présence d’un manteau noir orné de nuages rouges. Ce motif, il ne le connaissait que trop bien. L’Akatsuki.

L’Akatsuki, pour faire un court résumé, était une organisation criminelle composée de Nukenins provenant de tous les villages. Certains étaient mauvais, d’autres l’étaient moins. Les objectifs de ses membres différaient. Par exemple, leur leader, Pain, désirait la paix et celui-ci voulait l’imposer grâce à la puissance des démons. Itachi faisait partie de cette faction, l’espionnant pour le compte de Konoha. Quant à Sasuke, il l’avait rejointe dans l’unique but de détruire Konoha.

▬ Malheureusement, je suis forcé de vous croire et cela m’irrite fortement. Voir le pouvoir de nos pupilles ainsi me désole. Avoua le Shinobi, mécontent d’apprendre une telle chose.

D’autres élus étaient largement capables de surpasser les ninjas les plus talentueux de son monde, toute époque confondue. Un fait déplorable pour le jeune homme, ayant acquis récemment le Rinnegan et pensant bien dominer les autres avec une telle pupille. Instaurer une paix durable et protéger ce monde semblaient n’être que des rêves inaccessibles. Mais comme le disait si bien l’empereur, il s’agissait tout de même d’un atout de taille. Les pouvoirs qu’elle conférait étaient destructeurs, impressionnants et mortels. Elle donnait des avantages, notamment grâce à la perception de celle-ci. Avec un peu d’entraînement et beaucoup d’expérience, l’Uchiha comptait bien dompter son œil gauche afin qu’il lui obéisse de nouveau.

Qui plus est, un autre atout de taille jouait en la faveur du beau brun : sa popularité. Actuellement, rares étaient les élus qui le connaissaient. Ils se comptaient sur le doigt d’une main, appartenant quasiment tous à la nation des glaces. Seule Akemi ne semblait pas appartenir à sa faction. Des ennemis ? A sa connaissance, il n’en avait pas. Les natifs le croisaient puis l’oubliaient. Les souverains de ce monde ne connaissaient pas son existence. Il passait incognito en Kosaten d’une facilité déconcertante. Un atout idéal pour des missions de renseignement, mais également éphémère. Tôt ou tard, sa réputation le précédera. Mais d’ici-là, sa puissance d’antan sera revenue.

▬ Qu’importe la méthode. Seul le résultat compte. Un objectif ne change pas comme ça du jour au lendemain. Je n’ai donc aucune raison de vous être infidèle. Conclut simplement le jeune homme.

Le trahir par la suite n’était pas un sujet d’actualité. Il est vrai qu’au début, son intention était de le duper, de se servir de lui puis l’éliminer par la suite. Mais la tournure des événements l’avait poussé à agir autrement. Ce n’était déjà pas le bon moment pour se faire l’un des quatre empereurs comme ennemi. Qui plus est, ils partageaient un objectif en commun. Ses Rinnegans tournaient à vive allure, son énergie déversée devenait plus pesante dans les alentours.

▬ Dans notre monde, les villages cachés se sont également alliés malgré leurs différents, dans le seul but d’anéantir l’Akatsuki. La guerre touchait à sa fin, mais je suis arrivé ici avant le dénouement.

Sasuke ne plaçait pas ses espoirs dans les alliances. Il avait l’habitude de faire cavalier seul, assumant ses décisions et les conséquences de celle-ci. Ses combats, il les livrait lui-même, ne comptant sur personne pour le soutenir en cas de difficulté. Les défaites, il les subirait si nécessaire. Néanmoins, pour le coup, il était forcé de demander de l’aide à l’individu devant lui. Puissant et charismatique, il était semblable à Orochimaru. L’homme qui lui avait tout appris. Quelqu’un d’identique existait dans ce monde.

▬ Je suis Sasuke Uchiha. Pour faire court, je suis le seul survivant de ma famille, exterminée par mon frère ainé, Itachi Uchiha. Homme que vous devez certainement connaître, il a appartenu à la même organisation que vous. Aujourd’hui, si vous vous demandez, il est mort ; je l’ai tué. J’avais de nombreux ennemis dans mon monde, la plupart repose sous terre à présent. Shinobi talentueux, craint et haï. Voilà qui je suis, Uchiha Sasuke.

Ceci n’était qu’un résumé compact de sa vie et de ses « exploits ». Un discours net, précis et utile, voilà qui devrait plaire à l’homme qui n’aime pas perdre son temps.

▬ Et vous ? Qui êtes-vous ? Je connais vos capacités, inutile de me les exhiber, je sais de quoi vous êtes capable et je sais également que vous êtes un élu très puissant. Mais votre identité, empereur de Fuyu, m’est inconnue.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Lun 1 Mai - 17:22



 
A la recherche du pouvoir.


 
Une forêt plein de mystères.



 




Le dénommé Sasuke Uchiha semblait revenir à la réalité. Comme si son moment d'égarement s'était volatilisé. Son visage se mit à changer sous les yeux du ninja. Peut être comprenait-il mieux le comportement déplacé qu'il avait eu. Peut être même, possédant une partie de son pouvoir, la vérité s'éclairait dans son esprit. Après tout il devait probablement en savoir beaucoup sur le potentiel du Rinnegan, comme il s'en vanter. Mais ne possédant qu'un œil, en avait-il la pleine puissance et le plein contrôle? Là était la question. Toutefois, comme il le disait l'obtention des yeux divins pouvait se révéler fort utile pour l'avenir et pour les projets à venir.

Finalement, le Jigoku répondit à ses paroles, stipulant qu'il était irriter quand à voir son pouvoir rendu aussi faible depuis son arrivé à Kosaten. Il pouvait le comprendre en partie. Après tout, lui même avait été victime de cette baisse de puissance. A un tel point ou son pouvoir du tendô n'avait eu aucune influence sur un simple soldat. Il avait été réduit à suivre une patrouille de mortel qui allait l'amener tel un prisonnier vers leur bourreau Sul Hei. Le dictateur, qui face à ses premiers élus , les avait pris de haut et ridiculiser. Il y avait Asura, Picolo et Saga. Les deux derniers avaient disparut, quand à l'autre il ne donnait plus aucun signe de vie pendant plusieurs mois avant de réapparaître. Ce souvenir était ancré dans l'esprit du ninja tel une empreinte au fer rouge. Et depuis ce jour, il n'avait qu'agit et manigancé pour renverser le monarque de son trône et capturer les Dieux...

Se perdant légèrement dans les méandres de son esprit et le fil de ses souvenirs, il n'écoutait que peu son interlocuteur. Il avait bien compris que ce derniers lui faisait allégeance ou tout du moins lui assurer sa fidélité et que les deux ne changeraient pas d'objectif si facilement. Au moins, il marquait un point. La Divinité était persévérante et n'avait jamais abandonné. Après deux ans sur ce monde et son objectif restait le même. Tout à coup, le nukeni employa un mot qui fit écho dans les oreilles du shinobi: Akatsuki. Il se souvint de ce mot, alors que sa précédente rencontre avec une personne de leur monde leur en avait parlé. En effet la jeune fille ninja qui le craignait tant, avant mentionné le nom de cette organisation dont il avait été le chef. Et cet homme semblait aussi le connaître. Mais de quelle époque venait-il? Le visage du Jigoku se tourna vers lui avec plus d'attention et d'intérêt. Celui-ci en profita pour se présenter et faire une brève description de lui et de son origine, de sa vie. Il écouta donc, le laissant parler sans l'interrompre une seule fois. Récoltant de nombreuses informations et des noms qui devaient lui parler à priori.

Néanmoins la prétention de Sasuke, alors qui lui intimait de lui donner son nom et son identité, failli lui coûter à nouveau cher. Alors que le Rinnegan s’agrandit et qu'une fraction de seconde l'atmosphère devint pesante et lourde, pour finalement revenir au calme. L'Uzumaki le regardait comme s'il réfléchissait à quel mot employé exactement. Il tourna la tête sur le côté, perdu dans le vide, en apparence. Puis sa voix résonna à nouveau:

-Je vois que tu as connu cette souffrance dont je parlais. Peut être nous nous ressemblons plus que je pouvais l'imaginer. Peut être est-ce une des raisons pour laquelle tu désires la Paix. Tu as souffert, tu as réclamé vengeance et tu as atteint ce premier but, pour t'ouvrir finalement à ton véritable objectif. Intéressant!

Néanmoins, je vais sûrement te surprendre ou te décevoir, mais... Malheureusement, je n'ai plus de souvenir de notre monde et des personnes le peuplant. Kosaten m'a prit plus encore que la plupart des élus. Ainsi mon monde est inaccessible à mes souvenirs. J'ai bien rencontré une jeune fille qui m'en a appris plus que n'importe qui en deux. J'avais bien découvert la présence d'une fille aux cheveux rose qui m'a fui et me craignais comme la mort, mais elle ne m'a jamais apporté ce que je voulais. Donc à te décevoir, j'ai peut être côtoyé ton frère, et d'après mes informations, j'étais peut être même le chef ou l'un des chefs de cette organisme à mon époque, mais je n'en ai aucun souvenir.


Le ninja reprit le silence un moment, laissant le jeune homme réfléchir à ce qu'il venait d'apprendre. Puis après un temps estimé suffisant, le Jigoku reprit:

-Saches que ta notoriété ou ta réputation est réduite à néant. Ce que tu étais dans notre monde n'est plus.En faites, dis toi que pour l'instant, tu n'es plus personne... Mais ceci pourrait te servir plus que tu ne le penses!

Un nouveau silence s'installa, et la tête de Pain se tourna à nouveau vers Sasuke. Son regard à la fois oppressant et hypnotique posait sur le Uchiha. Allait-il réellement se présenter? Les secondes devaient sembler interminable et sa voix aurait pu faire sursauter n'importe qui lorsqu'elle résonna.

-Qui je suis? Tu l'as dis toi même l'un des quatre empereur de Fuyu! Je possède plusieurs noms. Arrivé dans ce monde, je me suis nommé Heiwa Jigoku celui qui apporta la Paix. Pour mes ennemis je suis Pain. Et j'ai appris récemment que le nom dans notre monde était...Nagato Uzumaki!

Il avait témoigné de ses différents noms, prenant probablement un gros risque. Mais après tout seul son nom de Nagato pouvait jouer contre lui à l'heure actuelle. Et si comme il dit, il ne désirait pas le trahir il ne le nommerait jamais ainsi. Mais le brun oubliait quelque chose: il lui avait demandé de faire ses preuves. Il devrait l’impressionner. Mais que pouvait-il faire? Heiwa pouvait proposer des choses, comme un défi face à un de ses marcheurs d'ombre. Mais ceci représentait peu de surprises ou de preuve quand à sa fidélité. Peut être pouvait-il enquêter pour lui pour lui apporter des informations intéressantes. Jouer de son manque de réputation à son avantage... Peut être pouvait-il convaincre des petits villages isolés de quelques dizaines d'âmes seulement de rejoindre leur troupe et leur bataille. Les marcheurs d'ombre avait encore et toujours besoin de grossir leur rang après tout. D'ailleurs, l'Uchiha pouvait ressentir des regards autre que le Jigoku sur lui, tout autour d'eux. Comme des milliers d'yeux posés sur eux.












 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Jeu 4 Mai - 19:16

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
Parler de son frère réveillait en lui un tas de choses. Certaines étaient agréables, tandis que d’autres étaient douloureuses, parfois inqualifiables. D’un autre côté, comment ne pas l’oublier ? Comment ne pas y penser chaque jour, chaque heure, chaque minute ? Itachi fut l’homme à abattre et la source de ses préoccupations pendant une bonne partie de son adolescence. L’Uchiha ne pouvait pas l’effacer de sa mémoire aussi facilement. De toute manière, sa vie tournait désormais autour de lui. Chaque décision, chaque action... Tout dépendait de lui, ce qu’il aurait aimé voir et de ce qu’il aurait fait à sa place. Itachi avait une place particulière dans sa vie. Un grand-frère aimant, un homme pour qui Sasuke ne ressentait que de la haine, puis un martyr. Son sacrifice pour protéger Konoha l’avait transformé. En bien ? En mal ? Le beau brun l’ignorait. Au départ, il n’inspirait qu’à détruire le village caché des feuilles. Mais son grand-frère l’avait convaincu d’agir autrement. Œuvrer pour la paix.

La veste de l’Akatsuki l’intriguait tout de même. L’empereur de Fuyu ne devait pas être une personne au cœur tendre. Appartenir à une telle organisation signifiait être un criminel de rang S. Généralement, ces derniers étaient coupables de haute trahison. Itachi avait donc tout à fait sa place dans cette organisation, tout comme l’Uchiha. Cependant, à quel village appartenait l’élu du Fuyu ? Il n’avait visiblement aucun bandeau de renégat. Pire encore, pour quel motif s’était-il enrôlé dans cette faction criminelle ? Certainement pour la paix, mais rien n’était sûr. Son arrivée en Kosaten l’avait peut-être changé. Poser des questions à l’étranger était difficile. Ne sachant pas vraiment comment il allait réagir, Sasuke pesait ses mots. Il allait tôt ou tard en savoir un peu plus sur lui.

Contre toute attente, il révéla être amnésique. Une révélation choc pour l’Uchiha. Ainsi, les dieux ne privaient pas seulement les élus de leur puissance. Certains n’avaient plus accès à leurs souvenirs. Une telle révélation fit grincer des dents le jeune homme. Pour qui se prenaient-ils ? Ils amenaient les gens ici dans le seul but de s’entretuer et de les ramener à la vie. Egoïstes et arrogants, voilà ce qu’ils étaient. Sasuke éprouvait une certaine empathie pour l’individu. Sans ses souvenirs, la vie devait être rude. Un souvenir forgeait la personnalité. Sans eux, un individu n’était rien. Tout ce qu’il avait vécu, tout ce qu’il avait ressenti, le beau brun gardait cela au fond de lui. Ainsi, il avait de l’expérience et des connaissances. Sa haine, son amour. Ces deux sentiments le forçaient à avancer, à se souvenir de qui il était, d’où il venait. Cependant, les dieux ne s’arrêtaient pas là. Kakashi avait bien rajeuni suite à leur volonté.

▬ Toute ma vie, je n’ai songé qu’à la vengeance, à la haine et à la destruction. Mais les choses ont changé. Dorénavant, j’œuvre pour un noble but, celui d’imposer la paix. Il marqua une pause avant de reprendre. Je suis désolé d’apprendre une telle chose. Votre aventure ici n’a pas dû être de tout repos. Une fille aux cheveux roses ?

Intrigué, l’Uchiha se demandait s’il s’agissait de l’une de ses connaissances. Il pouvait s’agir de Sakura ; cette dernière avait des cheveux similaires. Ou bien même de Karin, ou d’une personne appartenant au clan Uzumaki. Des recherches devraient être effectuées, c’était une obligation.

L’air était redevenu pesant, comme si l’individu était de nouveau énervé, ou du moins, légèrement contrarié. Qu’avait-il dit ? L’Uchiha l’ignorait complètement, mais il espérait ne pas périr si près du but. Néanmoins, tout s’arrêta net. L’étranger avait repris son calme et un long silence s’installa de nouveau. La crise était passée. L’inconnu marchait, fixant notre héros à l’aide de ses pupilles divines. Sasuke devait rester vigilant. Il prenait trop ses aises avec l’empereur de Fuyu. Il ne fallait pas oublier qui dominer l’autre. Le ténébreux était le dominé, il ne devait donc pas trop l’ouvrir, ne pouvant pas s’affirmer grâce à sa force. Comme il le disait, sa faible réputation lui permettait d’œuvre discrètement. Un atout de taille pour l’homme aux Rinnegans s’il désirait des informations.

▬ Inconnu de tous, j’œuvre dans l’ombre. Conclut simplement le beau brun.


Vint le moment tant attendu. Celui où l’empereur de Fuyu révéla son identité. La tension était palpable et le choc ne fut que plus terrible lorsque l’Uchiha entendit... Uzumaki. Ce nom signifiait un tas de choses. Sasuke n’en croyait pas ses oreilles, il pensait avoir mal entendu et la surprise se lisait sur son visage. L’empereur de Fuyu possédait le Rinnegan et il faisait partie du même clan que Naruto. Néanmoins, leur apparence était très différente. Et leur comportement l’était également.

▬ Très bien, votre identité restera confidentielle. Que voulez-vous que je fasse ? J’imagine que vous doutez encore de ma loyauté, ou même de mes capacités.


Le ténébreux devait s’affirmer, prouver qu’il était un bon Shinobi, quelqu’un sur qui Nagato pouvait compter. Enfin, Nagato... Pain... Heiwa... Ce gars avait beaucoup de noms et Pain correspondait à celui de l’ancien chef de l’Akatsuki, tué par Naruto.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Dim 7 Mai - 1:05



 
A la recherche du pouvoir.


 
Allégeance!



 




Il était vrai que devenir amnésique en ce monde avait été sa plus grande perte. Le ninja avait parcourut plus d'une année à essayer de récupérer ce qui avait fait son passé, sans sucés. Il s'était donc fait à cette idée: Son passé n'était plus. Ce qu'il avait été n'existait plus. Il n'était à présent que Heiwa Jigoku, ou encore Pain, ou Nagato Uzumaki. Tant de noms, tant de surnoms et pourtant c'est ce qu'il était à présent. Son passé pouvait revenir un jour ou jamais. Il devait simplement avancé et poursuivre ses rêves, ses idéaux. Et cet homme pouvait peut être y participer. Mais serait-il un des protagonistes ou un simple pion qui disparaîtrait bientôt ou à la moindre occasion.

Il s'exprima à nouveau, essayant de prouver sa volonté d'apporter une paix. Une paix qu'il savait lui même éphémère, mais le le Jigoku lui apportait la preuve que sa paix pouvait être éternelle. Peut être qu'il le suivrait. Il ne retenait que cela dans ses paroles, en aucun cas il prit en compte ses excuses quand à sa perte de mémoire. Il n'avait pas réagit encore et toujours de leur entretien, néanmoins son attention se concentra plus sur l'Uchuha, lorsque celui-ci parut surpris de son nom. Connaissait-il quelqu'un le possédant? Quelqu'un en lien avec lui? Peut être pourrait-il recoller les morceaux avec les informations qu'il avait obtenu de l'une des femmes ninjas et de celles qui pouvaient lui donner.

Mais ce sentiment resta fugace sur le visage de Sasuke. Mais bien présent et visible pour les yeux du divin. Heureusement, il reprenait rapidement sur lui et ne tournant pas autour du pot lui demanda ce que Pain désirait pour prouver sa fidélité. Les deux corps de Heiwa se séparèrent pour tourner autour du jeune élu, tournant et tournant autour de lui. Alors que peu à peu d'autres présences se faisaient sentir tout autour d'eux. En faites, il n'avait jamais été loin ni éloigné, mais le ténébreux était encore trop faible pour les ressentir. Après tout Heiwa s'était entouré d'être qu'il avait lui même entraîné: Les marcheurs d'ombre. Mais ces derniers n'allaient pas encore se montrer pas de suite, pas tant que leur maître ne les appellerait pas.

-Pour revenir sur tes questions. Oui une femme aux cheveux rose, j'ai appris quelques temps plus tard son nom: Sakura. Une élue de notre ennemi Seika. Depuis tout ce temps, elle a dû progressé et devenir une élue puissante de ce monde, mais je ne l'ai plus croiser depuis ce jour. Mais j'aimerais revenir sur un point. Lorsque je t'ai donné mon nom, tu as réagis. Tu semblais surpris, même choqué. Pourquoi donc? Qu'est ce que cela éveille en toi? Peut être que tu peux me donner des informations sur mon passé!

Mais à peine avait-il demandé cela, que son regard se tourna dans les pénombres environnantes. Comme si sa vision lui faisait entre-apercevoir quelque chose que l'Uchiha ne pouvait pas voir. Et comme s'il communiquait avec les ombres, les présences qui les entourèrent se matérialisèrent tout autour d'eux. A la frontière même de l'ombre et la lumière, invisible et pourtant présent. Seul leurs silhouettes apparaissaient aux yeux de Sasuke. D'abord une, puis deux, puis cinq. Tout autour d'eux. Mais Heiwa ne semblait pas les craindre. Pourquoi le devait-il? Ces hommes étaient ses hommes, ses yeux, ses oreilles, ses enfants. Puis retournant son attention sur l'Uchiha, il reprit à nouveau, sans s'inquiéter outre mesure des silhouettes tout autour d'eux.

-Tu demandes ce que tu peux faire pour me prouver ta loyauté?


Un long silence prit place après cette simple phrase. L'ambiance était pesante, comme si la forêt, elle même était pendue à ses lèvres. Et finalement, il cessa cette attente:

-Tout d'abord, la guerre a éclaté entre notre nation et celle de Minshu et Seika. Nous devons réunir les élus de Fuyu sous une seule et même bannière, même si nous devons en passer par la force. MAis je me chargerais de cela. Toi, tu pourras profiter de ton manque de réputation pour espionner nos ennemis et récolter des informations. Mais j'ai besoin de savoir si tu en es capable. Ses hommes que tu vois autour de nous, sont les marcheurs d'ombre... Mes hommes!

Il balaya de ses mains l'assemblée, alors que chacun des marcheurs d'ombre s'agenouilla devant le quatrième empereur. Devant leur Dieu! Sous le regard de leur maître à qui il sacrifiait leur vie sans aucune hésitation.

-Il existe un village isolée dans cette forêt. Le royaume de Fuyu se moque bien de leur existence et donc... Leur disparition ou leur présence. Les marcheurs d'ombre sont éparpillés sur mes ordres dans chaque nation ou après certains élus spécifiques que je tiens à garder à l’œil. Malheureusement cette terre est vaste, et je n'ai jamais assez d'homme. Nous devons constamment agrandir ce groupuscule. Ce que je te demande est à la fois simple et difficile. Mais si tu l'accomplis, peut être que je te ferais assez confiance. Je te confierais des missions que seul tes yeux pourront réussir. Ce que je te demande est donc...

Un vent glacial frappa leur corps, sifflant aux oreilles, et faisant claquer la robe noire du ninja. Mais sans s'en préoccupait, le shinobi poursuivit:

- D'aller voir ce village est de les convaincre, de les rallier à notre cause. Comme je l'ai fais auparavant avec les premiers marcheurs d'ombre. Débarrasses-toi, discrètement et si tu désires ceux qui résistent. Sans eux les autres pourront t'écouter sans aucune gêne. Convaincs les de nous rejoindre, prouve leur que nous sommes l'équivalent des divinités ou le messager des dieux. Ils nous suivront et nous les entraîneront...Toutefois dans cette tâche, tu ne seras pas seul. Un de mes hommes va t'accompagner, enseignes lui comme tu le feras chaque jour à un de mes hommes. Rends les plus fort et plus agile.  Jamais ils n'atteindront notre niveau, mais ils sont utiles et doivent le rester!

Le Jigoku avait longuement réfléchit, et même s'il avait espérer être surpris par son interlocuteur, il avait vu la une belle occasion de rendre la présence des marcheurs d'ombre plus importante encore. De les entraînés et les rendre plus expérimenté auprès d'un élu possédant des capacités tout aussi utile. Mais plus encore, il gardait un œil sur l'Uchiha afin de s'assurer qu'aucune traîtrise ne vienne à germer dans son esprit. A priori, il ne pouvait pas refuser une telle demande, mais Heiwa avait apprit à attendre la confirmation des élus avant de se prononcer. Mais son esprit prévoyait déjà des plans stratégique pour l'avenir. Peut être pourrait-il lui confirmer la future trahison de Rumaki. Celle-ci devenait un danger, mais il devait confirmait cela avant d'agir!














 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Lun 8 Mai - 21:37

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
Le ténébreux ne savait absolument rien sur lui. Il avait en sa possession diverses informations futiles, inutiles dans ce nouveau monde. Elles permettaient uniquement de cerner la personne et de dresser une minime partie de sa personnalité. Nagato Uzumaki, connu sous le pseudonyme de Pain. Ancienne chef de l’Akatsuki, son but était d’imposer la paix entre les villages cachés. Une paix qu’il pensait obtenir grâce à la terreur, utilisant les démons comme une arme atomique. Cet individu était le responsable de nombreux crimes ; il avait déserté le village caché de la pluie et il avait détruit Konoha. Toutes ses actions étaient justifiées par son désir d’apporter le salut. Considéré comme un Dieu grâce à ses pupilles, il était craint et haï. Mais contre toute attente, sa vie s’arrêta brusquement, vaincu par Naruto Uzumaki. Sasuke n’avait jamais eu l’occasion de le rencontrer dans son ancienne vie et honnêtement, il n’y voyait aucun intérêt. Son grand-frère devait certainement le connaître. Mais lui aussi était mort et donc poser des questions à un amnésique et à un cadavre ne mènerait nulle-part.

Malgré son amnésie, il semblerait que Heiwa Jigoku ne soit pas si différent qu’auparavant. Certes, le ténébreux ne le connaissait pas personnellement, mais de ce qu’il en avait vu, ses informations correspondaient. L’empereur de Fuyu désirait la paix en Kosaten, dans leur monde mais également dans tous les autres univers. Un objectif de très grande ampleur à première vue, irréalisable. Ambitieux, comme à l’époque. Cet homme était froid, il pouvait se montrer sans pitié et sans honneur. Heiwa pouvait le trahir dans le seul but de réaliser son souhait. Sasuke en avait très bien conscience et pourtant, il ne reculait pas. L’individu devait certainement avoir divers crimes à son actif et qui sait, des fidèles qui le suivent. Cependant, une chose restait en suspens. Ses moyens, ses tactiques pour venir à bout de cette lourde tâche. Il devait probablement avoir une stratégie pour parvenir à la conclusion désirée.

Les deux corps de l’individu se mirent subitement en mouvement, décrivant des formes circulaires autour de l’Uchiha. Ils tournaient autour de lui, leurs yeux clairvoyants transperçaient toute la forêt de givre. Sasuke ignorait la raison d’une telle action, mais il restait tranquille. Il ne désirait guère s’attirer de nouveau les foudres de Heiwa. Non, son désir de puissance et de paix le poussait à suivre cet homme, qu’importe son passé et ses actions. Mais la crainte d’être trahi subsistait. Le beau brun refusait d’être un pion. Il ne tolérait pas d’être considéré comme un instrument, un objet jetable. Sasuke serait celui qui imposerait la paix, le protagoniste de cette folle aventure... pas un simple sbire. Il lui fallait juste un peu de temps, juste un peu plus de puissance.

▬ Nagato Uzumaki. Vous avez déserté le village caché de la pluie, puis fondé une organisation criminelle : L’Akatsuki. Par la suite, il semblerait que vous soyez parti à la chasse aux démons à queues dans le but d’imposer la paix à l’aide de la terreur. Vous êtes finalement mort, tué par l’une de mes connaissances.

Heiwa Jigoku avait mentionné le nom de... Sakura. Aussitôt, ses yeux se baissèrent, nostalgique. Entendre une telle appellation réveillait en lui un tas de souvenirs et d’émotions. Sakura... Cette fille lui avait donné plein de choses, elle avait essayé tant bien que mal d’apporter un peu de joie dans sa triste vie. Une main tendue que le ténébreux avait ignoré, préférant la vengeance et la destruction. Sasuke n’avait pas été tendre avec cette « amie ». Oui, il la considérait comme une amie, bien que celle-ci ait des sentiments pour lui, du moins, à l’époque. Il espérait pouvoir arranger les choses, à l’avenir. Si elle était ici, cela signifiait une chose. La femme aux cheveux de couleur cerisier était une élue. Une élue apparemment appartenant au camp adverse. L’Uchiha espérait de tout cœur ne pas la rencontrer sur un champ de bataille. Il ne désirait pas la tuer, comme il a pu vouloir le faire auparavant.

L’empereur de Fuyu insista sur la demande du Nukenin. Oui, Sasuke désirait faire ses preuves et montrer son potentiel. Il s’agissait de l’unique solution afin de gagner sa confiance et sa reconnaissance. Le beau brun n’avait guère l’habitude de faire une telle chose. En temps normal, le contraire se produisait assez régulièrement. Les Shinobis qui l’intéressaient passaient des « épreuves » afin de déterminer s’ils étaient intéressants ou non. Déterminé, il comptait donner son maximum dans le but de l’impressionner. Un comportement enfantin, lui ressemblant guère. Heiwa mentionna de plus l’existence d’un groupuscule : les marcheurs de l’ombre. Des pions, aveuglés et enchaînés à l’individu. Des êtres que Sasuke trouvait pathétiques, tant leur manque de fierté était flagrant. Ils s’agenouillèrent devant leur unique maître, prêt à faire n’importe quoi pour lui.

▬ Il n’y a aucun problème. J’éliminerai les gêneurs, je rallierai ceux qui souhaient nous suivre. Quant à celui-là... dit Sasuke, désignant du regard son nouveau « coéquipier », je le prendrai sous mon aile.

Se faire suivre et espionner n’était pas le délire de notre héros. L’intention de Heiwa paraissait peut-être noble aux premiers abords, mais ce n’était pas le cas. Ce pion lui permettait de garder un œil sur lui. Ainsi, il s’assurait que le jeune homme ne tente rien de trop audacieux. L’étranger avait des yeux et des oreilles... partout. Mais ce qui était le cas pour lui, l’était également pour le ténébreux à présent. Les marcheurs de l’ombre étaient vraisemblablement très bons pour se dissimuler à la vue de tous. Dorénavant, l’Uchiha en possédait un également. Il pourrait donc se renseigner tout comme le ninja le faisait jusqu’à maintenant. Les événements prenaient décidemment une envergure très intéressante. Sans plus attendre, il fit signe au marcheur de le suivre et il se mit en direction du village convoité. Là-bas, il forcerait les gens à lui obéir, à lui et à Heiwa. Les gêneurs périront d’un simple coup de sabre. Comment comptait-il les rallier ? Sasuke l’ignorait totalement. La puissance de ses yeux n’était plus ce qu’elle était avant. La voix sera donc sa seule option. Ne sachant pas si Jigoku comptait le suivre, il ne se retourna pas et avança à un rythme rapide, foulant la neige de ses sandales. La position du village était inconnue, tout comme les gens qui y habitaient.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Mer 10 Mai - 0:30



 
A la recherche du pouvoir.


 
Le village de la forêt...



 






Il était venu le temps de voir les différentes réactions de l'Uchiha face à tout ce qu'il venait d'apprendre et surtout sa décision quand à la mission qui lui avait été confié. Une première rencontre est déjà Sasuke était mis en avant par l'un des empereurs, mais devait surtout montrer sa fidélité et son pouvoir. En premier lieu, l'interlocuteur du divin faisait preuve d'une certaine réflexion et intelligence. Il se savait en danger et surtout faible face à son opposant, mais pourtant ne rater pas un instant d'analyser chaque paroles, chaque étape. Un comportement qui éveillait de l'intérêt chez le ninja, d'où le fait que le ténébreux était toujours vivant. Et même le Jigoku était curieux de savoir ce que son esprit cachait et pensait. Il pouvait certes utiliser son pouvoir pour soutirer ces secrets. Mais Heiwa avait trouvé un potentiel allié en lui. Et qui sait là où il le voyait pour l'heure pour un simple pion, pourrait devenir un élu à son égal. Mais nous n'en étions pas là, et le shinobi écoutait les paroles qu'il lui confiait. Le rendant encore plus intéressant.

~Ainsi, même à travers à la mort, mon invocation en ces lieux et mon amnésie, ma volonté n'a jamais faillie. Ce qui me hurle d'avancer et d'agir ainsi depuis le début, sont les vestiges de mon passé. Même ici! Même ici, je tente de créer un groupe d'élite pour parvenir à nos différents buts et bien sûr nous sommes considérés comme des criminels. Ils ne voient pas la vérité...Même ici, je cherche à trouver des créatures de puissance pour leur puissance et instaurer la Paix. Ces démons à queue se sont transformés en Dieux de Kosaten! Et enfin j'ai l'occasion de connaître celui qui m'a jadis tué!~

Du moins, il en avait l'opportunité et il la saisirait. Avant la fin de cette journée, il connaîtrait le nom de son ennemi. Mais le Nukeni avait semble de réaction quand il avait mentionné le nom de Sakura. Il la connaissait donc bien. Mais cet élue n'avait plus aucun intérêt pour Nagato, puisqu'elle ne lui apportait pas les réponses qu'il désirait et il était parvenu à les trouver ailleurs. Elle ne serait qu'une ennemi de plus lors de la grande guerre. Pain n'avait donc pas à revenir dessus et le laissa à son absence, sans réagir à cela. Chacun avait son passé et devait en faire son deuil.

Mais rapidement, il répondit à sa proposition par l'affirmation. Il agirait dans ce sens et convaincrait les hommes et les femmes du village. Peut être trop expéditif et peu réfléchi dans ses paroles, il exprimait son avis à annihiler ceux s'opposant à lui. C'était certes ce qu'il lui avait dit mais pour parvenir à convaincre les plus faible d'esprit, il ne devait pas gagner leur confiance par la peur, car jamais il ne deviendrait apte à rejoindre les marcheurs d'ombre. IL devrait agir comme il avait fait avec les différents villages isolés qu'il avait visité. Pourtant, L'Uzumaki ne dit rien, il devait voir de quoi il était capable sans son aide, sans son intervention et ses conseils. Et puis le jeune home était d’ailleurs parti sans en demander plus, suivit aussitôt par le marcheur d'ombre. Le Dieu de la Paix resta immobile et silencieux encore quelque temps, laissant son apprenti prendre les devants. Mais il le rejoindrait et le regarderait.

De son côté, le fidèle d'Heiwa se rapprocha de L'Uchiha, lui faisant signe de le suivre. Après tout, les marcheurs d'ombre étaient les yeux et les oreilles de leur maître, il connaissait donc l'emplacement du dit village. Plusieurs minutes à avancer ainsi parmi la neige et les arbres, ils s'enfoncèrent un peu plus dans la forêt. Gagnant des contrées rarement atteint par les villageois des cités. Bientôt, ils parvinrent aux premières bâtisses de pierres et de bois. Alors que l'effervescence du village parvenait à leurs oreilles. Heiwa les avait rapidement rejoint mais cachait sa présence à tous, autant que son énergie. IL n'était qu'un fantôme invisible dans cette forêt. Mais avant que Sasuke n'entame sa marche de conversion, le marcheur d'ombre prit la parole.

-Il semble que notre maître place beaucoup d'espoir en vous! Je vous apporterais donc des informations utiles. Sachez que ce village vit en auto-dépendance. Ils n'ont jamais eu besoin d'intervention extérieur et sont loin de savoir ce qui se passe dans le monde extérieur à leur village. En cela, ils sont des agneaux perdus et notre maître, le berger, peut  réunir comme il a fait avec nous.Ne tuez pas les incroyants devant les âmes perdues, car ils ne vous suivront jamais. Jamais ils ne suivront notre maître et ils deviendraient une menace. Aucun marcheur d'ombre ne trahira notre Dieu. Il nous apportera la Paix et tous nos rêves, tout ce que nous désirons. A présent, allons-y et montrons aux yeux divins de quoi vous êtes capable!


Sa tirade prononcée, le marcheur d'ombre attendit que le jeune élu se mette en marche. Patient et imperturbable. IL devait lui même apprendre du protégé de son maître.








 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Ven 12 Mai - 21:34

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
Ses pas craquaient sous la neige, tandis qu’il suivait son nouveau coéquipier. Cet acolyte, il ne le désirait point. Un simple mouchard, une vermine et un espion, voilà qui était le marcheur d’ombre qui l’accompagnait. Sasuke était bien plus fort que lui ; se débarrasser de lui serait une chose aisée. Il semblait à l’Uchiha que la puissance n’était pas leur atout. Néanmoins, on ne pouvait pas leur reprocher leurs grandes facultés à dissimuler leur présence. Un pour et un contre s’opposaient, rendant la décision impossible à prendre. Fallait-il s’en acquitter le plus rapidement possible ? Ou bien, valait-il mieux se servir de lui ? Le beau brun hésitait grandement. Sa disparition finirait bien par arriver aux oreilles de l’individu ; chose qui ne devait jamais arriver. Une telle action mettrait en péril ses projets futurs et sa vie. Que faire ? Il était inenvisageable qu’il subisse cela le restant de ses jours.

Le marcheur de l’ombre semblait être un très bon connaisseur des lieux. Il guidait l’Uchiha sur la bonne voie sans la moindre difficulté. Ainsi, ils étaient plus efficaces que ce qu’ils y paraissaient. Intéressant. Néanmoins, l’avis du ténébreux ne changerait pas. Plusieurs minutes qu’ils marchaient, Sasuke ne ressentait plus la présence de l’empereur de Fuyu. L’avait-il vraiment abandonné ? Lui faisait-il autant conscience ? Non, cela était impossible. Heiwa ne paraissait pas naïf à ce point-là. Il devait observer, quelque part. Où ? Sasuke l’ignorait totalement, mais cela l’importait peu. Le principal était qu’il puisse observer ses prouesses. Se concentrant un peu, il essaya tout de même de le localiser, en vain. Tant pis, il ne bénéficierait pas de son aide. D’un autre côté, il n’en aurait pas besoin.

Le paysage changeait peu à peu. Les arbres à l’écorce de glace laissèrent place aux premières fondations de ce qui semblait être un village. Le marcheur de l’ombre ne s’était donc pas trompé et cela n’était pas un piège. De vieilles cabanes en bois se dressaient devant l’Uchiha. En mauvais états, le bois commençait à pourrir et la clarté des fenêtres pouvait être le sujet d’un débat. D’une taille moyenne, les villageois vaquaient à leurs occupations aux différents espaces. Occupés par leurs tâches, ils ne remarquèrent pas l’Uchiha et le marcheur de l’ombre, positionnés à l’entrée de ce lieu reculé. Le visage des natifs était vide d’émotion, vide de passion. Ils semblaient être des fantômes ou des cadavres ambulants. Leurs gestes étaient machinaux, il s’agissait d’un automatisme. A les voir s’épuiser à la tâche sans ressentir le moindre sentiment fit légèrement grimacer le jeune homme. Ils avaient vraiment besoin d’aide.

▬ Je sais pertinemment ce que j’ai à faire. Tes paroles sont inutiles. Déclara le beau brun, méprisant dans l’intonation de sa voix.

Comme l’avait dit Pain, ce disciple devait apprendre auprès de lui, pas lui enseigner les bonnes manières d’agir. Ce genre de comportement agaçait beaucoup le jeune homme. Il était ici dans un but précis, celui de réussir cette mission. Une requête décisive qui scellerait son destin à tout jamais. Sans plus attendre, ne daignant pas un regard pour son coéquipier, l’Uchiha sauta sur le bord d’un puit. Son œil gauche s’ouvrit progressivement, laissant place au Rinnegan, la pupille céleste. Il était dans l’incapacité totale de les utiliser certes, mais rien que de l’observer pouvait rendre fou ou émerveillé. Il se servirait de son atout pour les endoctriner. Oui, cette mission consistait bel et bien à enrôler les plus faibles d’esprits et les plus naïfs. Cette quête n’était guère noble, il n’y avait rien de glorieux à l’accomplir. Mais l’Uchiha restait indifférent. Il n’y avait certes aucun sens moral dans ses actions, mais cela était pour une cause bien plus importante.

▬ Villageois, je suis Uchiha Sasuke et l’on me considère dans ce monde comme un élu. Je viens à vous aujourd’hui pour vous demander votre aide. Kosaten est en guerre. Le royaume de glace est en danger. Pour y remédier, il nous faut votre soutient. Interpella le ténébreux.

Les villageois s’arrêtèrent brusquement dans leur geste, tournant la tête à la manière d’un robot. Ils ne semblaient pas humains. Les paroles de l’Uchiha les avaient captivés. Dorénavant, il avait toute leur attention. Ses paroles résumaient en quelques mots les évènements qui déchiraient le pays et le reste du monde. De plus, il les complimentait en leur avouant qu’ils avaient besoin de leur aide. En vérité, Sasuke n’éprouvait nullement l’envie ou la nécessité de les rallier. Mais telle était la volonté de Nagato.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Dim 14 Mai - 23:37



 
A la recherche du pouvoir.


 
Premier essai...



 




Le village était droit devant eux. Heiwa pouvait les voir d'où il était, sans être vu lui même. Il ne pouvait entendre ce que disaient les deux hommes. Mais peu importait parfois, le langage des signes et le faciès du visage était plus parlant. Et à cette distance, le shinobi pouvait faire confiance à son regard divin. Il avait donc pu voir le regard méprisant de l'Uchiha sur son homme. L'élu était encore jeune malgré sa puissance et son vécut, il apprendrait qu'avec sagesse à se comporter différemment avec ceux qui lui apportaient leur aide.En chaque monde, il existait tant d'ennemi, qu'il fallait au moins se reposer sur ses alliés. Enfin du moins, ne pas en faire des ennemis supplémentaire. Mais ceci, Sasuke l'apprendrait bien assez tôt, surtout dans cette contrée sauvage qu'était Kosaten.

Au moins, il était prompte à réagit et se montra rapidement aux villageois. Ne prenant aucune précaution avant. Avait-il oublié qu'il n'était qu'un jeune élu? Et qu'avec sa faiblesse, le peuple pouvait aisément le repousser, s'il le désirait. Les habitants semblaient moins instruit que la moyenne du pays, mais il restait des hommes et des femmes avec une conscience, des buts et des rêves. Ce n'était donc pas en fonçant tête baissé et sans stratégie qu'il allait parvenir à son but.Pourtant Heiwa ne bronchait pas, il écoutait la tirade de son élève.

Ainsi sa stratégie était d'essayer de les amadouer, de les rendre important aux yeux de tous. Il avait capté leur attention, comme il semblait le vouloir, mais avait manquer de réflexion dans ses actes. S'il s'était adressé à une personne, ceci aurait pu fonctionner. Mais ici, il était en présence de tout un village, avec chacun ayant leur propre but, leur propre objectif et désirs. Certains rêvaient peut être de gloire et de reconnaissance et serait touché par son discours. Mais d'autres rêvaient sûrement à une vie paisible et tranquille, alors que d'autres encore rêvait simplement à s'enrichir. L'être humain était un des animaux les plus compliqués sur la planète. Et si l'un d'entre eux ou même plusieurs contre-disait son discours, beaucoup suivrait. Au final, Heiwa se moquait de les connaître et d'apprendre d'eux. Il était arrivé en territoire conquis. Ce qui lorsqu'on voulait convaincre quelqu'un était la pire des erreurs. D'ailleurs, ceci ne manqua pas de faire réagir certains. Et alors que le silence avait prit place suite aux paroles du ténébreux, on pu entendre quelques rires, alors que quelques hommes et femmes s'exclamèrent chacun leur tour:

-Nous vivons tranquillement et cela restera.
-On a pas besoin de se mêler de ça, l'armée de Fuyu est grande et puissante.
-Je veux pas me battre!
-Nous ne sommes que des villageois, nous servirons à rien...

Les différentes raisons de chacun fusaient ainsi pendant un moment. Alors que d'autres regardaient leurs pieds ou le sol, sans savoir quoi penser de tout ceci. Aucun doute, qu'ils seraient les plus simple à convaincre. Malheureusement, le jeune élu ne pouvait tous les tuer. Comment allait-il faire pour se sortir de ce pétrin? Heiwa avait déjà bien des idées,et peut être interviendrait-il. Mais il voulait encore voir de quoi était capable ce jeune homme qui se disait prometteur. Renverserait-il la situation, sans verser trop de sang et surtout devant les yeux de tous? Car ce n'était plus à prouver que convaincre les gens par la force ne durait qu'un temps et pousser à trahir quand l'occasion se présentait. Il fallait jouer plus finement. Convaincre la plus grande majorité, manipulé les plus résistant et tuer discrètement dans l'ombre les plus grand opposant et leadeur.

-Que vas-tu faire Sasuke Uchiha?



Spoiler:
 




 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Mer 17 Mai - 20:48

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
Rallier les autres était une capacité innée chez le jeune homme, une faculté qu’il possédait depuis toujours et qui lui avait servi tout au long de sa vie. Néanmoins, dans ce nouveau monde, ce « pouvoir » s’était affaibli. Il était devenu inexistant, il avait disparu en même temps que sa puissance. Tous deux étaient liés ; sa force lui donnait ce charisme, cette envie que les autres éprouvaient de le suivre. Par les passé, ils furent nombreux à se joindre à lui. L’Uchiha avait eu une faculté déconcertante à rallier ses équipiers et à les unir pour former le Taka. De même, nombreuses étaient les femmes qui tournaient autour de lui. Bien qu’il ne fût pas intéressé par elles, cet exemple venait encore une fois prouver ce dont il était capable. Sasuke était un leader malgré le fait qu’il ne veuille pas mener. C’était dans sa nature, il ne pouvait rien y changer.

Se présenter devant les villageois n’était pas la meilleure solution, mais il n’avait pas envisagé un autre plan. Aller voir chaque habitant était une perte de temps inutile ; le message devait être clair, court, efficace et entendu par tout le monde. Ainsi, il aurait des facilités à entendre et à voir les opinions de chacun. En prenant chaque individu seul à seul, il risquait de se créer une méfiance et une curiosité au sein de la population. Pour le moment, ils se sentaient tous concernés. L’objectif était donc rempli.

Cependant, les réactions ne furent pas celle qu’il espérait et la crainte de décevoir le chef de l’Akatsuki s’installa petit à petit. Il lui avait confié une mission ; une directive de la plus haute importance qui lui permettait de se hisser plus haut et surtout, plus rapidement. Echouer ici était synonyme de difficultés majeures pour la suite. Sans alliés, craint et détesté par l’un des plus forts. Sasuke voulait éviter un maximum cet avenir peu radieux. Il inspirait à beaucoup mieux et cet homme pouvait l’aider. Le décevoir n’était donc pas envisageable. Le beau brun trouverait une solution, il trouverait le moyen de les rallier, coûte que coûte.

▬ Détrompez-vous, étrangers. L’armée de la terre glaciale a besoin de votre aide. Vous n’aurez pas besoin de vous battre, au contraire. Si l’on vous demande d’intervenir, c’est dans l’unique but de récolter des informations. Votre village ne sera bientôt qu’un tas de cendre, les ennemis n’éprouveront aucune pitié à votre égard.

Sasuke avait répondu aux craintes des villageois dans un discours condensé. Leurs peurs et leurs aprioris sur le sujet étaient fondés, mais ils devaient disparaître. Son œil céleste les fixait, rendant le jeune homme que plus persuasif, plus mystérieux. Il espérait les intriguer et les charmer de cette manière. L’Uchiha avait encore bien des arguments en réserve, mais également des menaces. Mais contrôler les autres par la peur n’était pas un bon plan. Ils le trahiraient tôt ou tard, au premier moment de faiblesse. Le ténébreux devait se débarrasser des gêneurs, discrètement.

▬ Marcheur de l’ombre, réunis les villageois contre notre projet dans une maisonnette isolée du village et quand le moment sera propice, tu y mettras le feu. Chuchota le jeune homme à l’oreille de son compagnon.

Son idée était simple. Il ferait naître chez eux un sentiment de crainte, mêlé au désir de vengeance et de haine. Après cela, ils le suivraient certainement.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Sam 20 Mai - 15:47



 
A la recherche du pouvoir.


 
Une tentative plus frucuteuse



 




Du Potentiel! Oui c'est ce dont Sasuke Uchiha était pourvu. Il possédait un certain potentiel qui ne demandait qu'à se développer et à grandir. Il avait apprit de son précédent échec, pour dans la minute même changer son fusil d'épaule, comme on dit.  Alors que le brouhaha et les chuchotements de la foule allait bon train. Le ninja ne se démena point et poursuivit son dialogue avec la foule. Il avait pu voir les fauteurs de troubles et ceux qui pouvaient s'opposer à lui. Ainsi il avançait ses pièces, peut être même inconsciemment. Il tentait à nouveau de les amadouer, alors que le silence régna sur la populace. L'idée qu'il n'avait pas besoin d'aller au front, et le risque que leur village soit détruit totalement avait fait mouche dans leur esprit. Après tout, ce n'était pas la forêt qui allait les protéger, même s'ils avaient une foi en elle, quasi divine. Elle les nourrissait, les protégeait et leur apportait tout ce dont ils avaient besoin. Il n'avait depuis plus de contact réel avec l'extérieur, hormis quelques voyageur de temps en temps. Mais même là, ils ne savaient que peu de choses sur ce que la vie en dehors leur prévoyait.

Heiwa avait choisi pour de bonnes raisons cette cible. Ils étaient en manque de connaissance, refermer sur eux même et bien plus malléable que les villages plus proche des grandes cités.Mais même s'il avait le potentiel parviendrait-il à les convaincre? L'Uzumaki était curieux de le voir. Au moins, il n'y avait aucun doute que son "poulain" désirait réussir la mission qui lui était confié, il ne pouvait pas le lui enlever. Ainsi suite à ses remarques, le silence planait quelques secondes, avant que les plus naïf ne discute entre eux, en chuchotant sous les yeux agacés de quelques cas!

-Il a raison, nous ne serons pas à l'abri...

-J'ai entendu dire que Seika était dangereux et qu'il nous détestait!
-Et puis, on a rien à craindre si nous n'avons que des missions d'espionnage!

Le brouhaha léger reprenait donc, mais ceux, qui précédemment s'était opposé au jeune élu, tentèrent de rétorquer pour descendre la plaidoirie du shinobi. Avant d'être aussitôt interrompu, par un homme qui apparaissait d'on ne sait où! Le marcheur d'ombre suivait les ordres du ténébreux à la lettre, et inventant diverses raisons, il parvint à amener hommes et femmes en arrière pour les assommer et les amener dans une grange plus éloigné. Rapide et efficace, à se demander même s'il n'y avait pas d'autres membre du groupuscule dans la foule pour agir au plus vite! Rapidement, il n'y eut plus personne pour redire. Mais les simples hommes et femmes doutant encore et hésitant. Ils n'avaient plus de symbole pour encore s'opposer à Sasuke. Pourtant, ils étaient encore méfiant et en plein doute. Il devait profiter de cette hésitation pour acheter leur méfiance.

Heiwa, de son côté, regardait attentivement la scène sans que rien ne lui échappe. Il y avait de l'idée dans le plan du Nunkeni. Mais là où Heiwa avait prit son temps pour se débarrasser des gêneurs, l'Uchiha était presser d'en finir. Le temps jouait contre lui. Mais comment brouillerait-il les pistes si la grange était détruire avec les opposants à l’intérieur? Le reste du village était naïf, mais pas bête à ce point, il ferait rapidement le rapprochement entre lui et l'incident. Le Jigoku avait bien des idées et des plans d'avance, d'autant plus pour monter la colère dans chacun d'eux envers Seika. L'heure de son intervention était encore trop tôt.
C'est une foule entière et à présent muette qui se tournait vers Sasuke. Avant que l'un d'entre eux gêné et admiratif ne s’exclame de sa voix timide et inquiète.

-Mais... Nous ne sommes que des villageois..Nous... Nous ne connaissons rien.. A la Guerre... ou à l'espionnage... Nous sommes des hommes et des femmes... tout ce qui a de plus...Normal. Nous n'avons.. aucune force... Aucune réelle motivation... Nous...

Nagato, de sa cachette, arqua un sourcil comme à son habitude. L'homme marquait de nombreux points. Ils n'étaient en rien entraînés ou ne possédaient aucune véritable capacité. Ils ne croyaient en rien qu'à la forêt. Qui était pour eux comme leur seul divinité avec Long. Sasuke devrait les convaincre leur promettre et leur garantir ceux que chacun désirait le plus. Montrer qu'il y avait des êtres d'une rare puissance pouvant remplacer la sécurité de la forêt. Un être pouvant prendre le rôle de ce leadeur qu'ils étaient prêt à suivre aveuglément. Un être égalant un dieu à leurs yeux!




Spoiler:
 








 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Sam 27 Mai - 21:47

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku

Son plan avait fonctionné contre toute attente et à la grande surprise du ténébreux. Jamais il n’aurait pensé réussir une chose pareille tant la situation était délicate. Néanmoins, l’esprit des villageois était malléable à souhait ; l’Uchiha pouvait l’utiliser et en faire ce qu’il disait. Peu éduqué, peu instruit, ils ne connaissaient rien de ce monde. Leurs connaissances s’arrêtaient là où cette forêt prenait fin. Ainsi, ils ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez, un comportement incompréhensible pour le beau brun qui détestait vivre dans l’ignorance. Cette dernière était source de danger ; sans un certain savoir, il était impossible de faire face aux embûches de la vie et les villageois en faisaient actuellement les frais. Plus malin et plus sournois qu’eux, il manipulait leurs pensées et leur esprit avec une intention particulière en leur livrant des informations vraies et d’autres, fausses.

Sasuke avait officiellement pris la décision de tuer les gêneurs. Un choix qu’il aurait préféré éviter, mais dont le résultat serait concluant. Le jeune homme ne pouvait pas se permettre de faillir en si bon chemin. Alors oui, faire couler le sang inutilement faisait de lui un monstre, mais il fallait faire des sacrifices afin d’accomplir ses objectifs. Qui plus est, cela stimulerait grandement la motivation des villageois, furieux d’avoir perdu les leurs dans un incendie criminel. Chez eux naîtraient alors un sentiment de haine intense et un désir de vengeance incommensurable. Ils vivraient alors cet enfer que le ténébreux avait vécu pendant tant d’années et qui ne l’avait au final mené nul-part. L’apparition de ce sentiment chez les natifs était donc le but tant recherché par l’Uchiha, car mieux que personne, il connaissait très bien son effet. Grâce à elle, il avait été capable de faire maintes choses héroïques.

Ainsi, ses douces paroles idéalisées en sensibilisèrent plus d’un. Trop naïfs pour comprendre la supercherie, une minorité qui grandissait au fil du temps acquiesçait et prenait peu à peu conscience que ce projet n’était pas suicidaire. Car oui, l’Uchiha ne leur demandait pas de se sacrifier pour lui au combat, mais seulement de récolter les informations nécessaires à la victoire de la nation de glace sur les autres factions. Bien évidemment, espionner était synonyme de danger. Rien ne leur assurait la sécurité ; ils pouvaient en effet se faire capturer et torturer jusqu’à ce qu’ils parlent. Dans le cas où ils ne lâchaient guère de mots, fidèle aux deux détenteurs des pupilles divines, ils mourraient.

Cependant, il restait un villageois perplexe et persuasif qui, malgré les dires de notre héros, arrivait encore à obtenir l’adhésion de tous. La logique voulait qu’il brûle avec les autres, mais Sasuke en décida autrement. Son frêle corps, sa voix hésitante et muette et son âme plus fragile que le verre seraient très utiles. Avec quelques mots, le ténébreux serait capable de renverser la donne et de faire disparaître cette mauvaise opinion qu’il avait. La subtilité, le calme et la patience. Il s’agissait des trois maîtres-mots de cette mission. Avec les natifs, l’Uchiha devait prendre les gants et les pincettes, y aller doucement et ne pas les brutaliser. La peur ne le mènerait à rien. Se montrer rassurant et compréhensif était la clef ; un jeu d’acteur qui demandait bien des efforts pour le jeune homme, froid et sombre en temps normal.

▬ Votre inexpérience dans le domaine de l’espionnage sera votre atout. Aux yeux de tous et en particulier à ceux de nos ennemis, vous n’êtes que de simples natifs. Un avantage crucial car jamais ils ne penseront une seconde que vous puissiez voir et écouter.

De nouveau, le ténébreux leur vantait les nombreux mérites qu’il possédait. Il ne pensait un traître mot de ce qu’il disait... quoique. Être un inconnu dans ce nouveau monde était très utile et l’Uchiha l’avait appris à ses dépens. Ce statut lui avait permis bon nombre de choses depuis son arrivée, avantage qui pouvait disparaître au fil de ses aventures en Kosaten. Les paysans de cette forêt étaient de simples natifs, des étrangers dont les élus ne connaissaient guère leur existence. A aucun moment, ils pourraient se douter de leur présence.

Le marcheur de l’ombre qui l’accompagnait s’exécuta à la grande surprise du beau brun. Sasuke ne s’attendait pas à une telle réaction ; il pensait se heurter à une protestation ou pire, à une opposition de son nouveau acolyte, mais non. Fort bien, il pourrait finalement être utile à l’avenir, un bonus non déplaisant aux yeux de l’Uchiha. Avoir des yeux et des oreilles un peu partout était désormais crucial, qu’importe l’époque ou le monde. Durant les grandes guerres, chaque camp avait des agents infiltrés chez l’ennemi. Mais ici, le marcheur de l’ombre était meilleur qu’un simple espion. Il acceptait également de se salir les mains et d’être complice d’un crime organisé. Il n’y avait qu’une seule conclusion à en tirer : il était bien dressé.

Néanmoins, il restait encore une chose à planifier. Pour le moment, la mise en scène n’était pas assez crédible. Certes, les villageois étaient manipulables à souhait, ils n’en restaient pas moins dotés d’un cerveau et ce muscle pourrait sans doute leur servir. Ainsi, ils feraient plus ou moins le rapprochement entre lui et le feu qui allait se déclarer d’une minute à l’autre. Ils comprendraient donc que l’Uchiha désirait se débarrasser des gêneurs, des entités qui désiraient s’interposer. Et alors, il ne donnait pas cher de sa peau. Munis de faux, de haches et de pelles, ils pourraient aisément le tailler en charpies, malgré sa maîtrise de l’épée de Kusanagi. Une seule solution, il devait être une victime également, mais comment ? Le marcheur de l’ombre était parti réunir les paysans assommés dans la cabane. Il n’était donc plus là pour lui faire perdre connaissance à son tour.  

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Mar 30 Mai - 0:44



 
A la recherche du pouvoir.


 
Une tentative plus frucuteuse



 




Le regard de divin se posa sur Sasuke. Qu'allait-il répondre ou comment allait-il réagir aux paroles de l'homme qui mettait encore l'autorité de l'Uchiha à rude épreuve. Allait-il se séparer de lui, comme il était en train de le faire avec les autres opposants. Ou allait-i se servir de lui pour mener le reste de la population à son point de vue. Il était doué et possédait un potentiel certain. Heiwa voyait en ce nouvel élu un élève, tout en sachant très bien -parano qu'il était- que tôt ou tard ce jeune homme tenterait de le trahir et de le tuer, s'il en avait l'occasion.

Mais le ninja savait aussi qu'il fallait prendre des risques parfois. Et il était peut être même prêt à en prendre pour ce nouveau-né en Kosaten. Qui sait peut être même pourrait-il lui confier la charge de quelques mondes pour apporter leur paix universelle, leur vision d'un monde parfait. Pour l'heure, le shinobi était impatient d'entendre la réponse de celui qu'il testait.

Et son discours était d'une cohérence parfaite. Oui, il n'y avait aucun doute que ces hommes et ces femmes seraient invisibles à l'ennemi. Mais dans sa réponse rien n'assurait leur fidélité au moindre problème, à la moindre arrestation. La peur et la crainte était l'ennemi de la fidélité. Car la croyance en un supérieur basé sur de tels sentiments n'étaient qu’éphémère. Il fallait qu'il soit prêt à se sacrifier pour une cause, pour leur rêve. S'il avait été déçu sur l'instant, Nagato se souvint rapidement que le ténébreux était encore jeun et inconscient de ce monde et de ses habitants. Il avait donc tant à apprendre encore. Après tout il était venu pour ceci aussi: Apprendre!

Toutefois, les actions du sabreur allait être utile pour le Dieu de la Paix. Tout se formait comme un véritable Puzzle. Chaque élément allait servir à l'entrée en scène de Pain. Le signal de départ fut rapidement annoncé, alors qu'une épaisse fumée noire s'éleva dans le ciel, et que la population fut prit de panique, courant vers l'origine de l'accident. Bientôt tout le village fut agglutiné vers une grange dévorée par les flammes, alors que des cris se faisaient entendre de l'intérieur. Des hommes étaient encore dedans, coincés, bientôt brûlé vif. Les locaux regardaient impuissant ce futur massacre, les femmes pleuraient. Même s'ils essayaient d'arrêter l'incendie, ils n'y parviendraient pas à temps.Le désespoir s'empara d'eux, certains tombèrent à genoux, suppliant l'esprit de la forêt. Le moment était des plus opportun.

Une silhouette bondit de toits en toits pour s’engouffrer dans l’édifice en flamme. Sous des hoquets de surprise et de terreur. Qui était-ce suicidaire? Les minutes s'écoulèrent, lentement. Puis sans prévenir, la porte principale fut souffler au loin. Obligeant les villageois à se baisser, mais rapidement, il fixèrent la nouvelle sortie de fortune, se questionnant si un survivant allait sortir. Une silhouette s'avança finalement vers eux, lentement. Tenant deux corps dans ses bras, qui fixait l'inconnu avec des billes à la place des yeux. Leur sauveur avait bravé le danger pour les aider. Cet inconnu n'était autre que Heiwa Jigoku en personne. Sasuke allait être surpris de son intervention. Ou peut être voyait-il déjà clair dans son jeu. Dans tous les cas, il allait avoir rapidement sa réponse, alors que son rinnegan se posa sur lui, quelques secondes.

S'approchant de la foule, il déposa délicatement les deux survivants au sol, qui ne cessait de le regarder tel...un véritable Dieu.Il avait gagné leur confiance en l'espace d'une fraction de seconde et gagné assurément leur fidélité. Pourtant Nagato devait jouer son rôle, jusqu'au bout. Il balaya les hommes et les femmes qui l'entouraient, dans un silence de plomb. Puis sa voix déchira ce calme:

-Habitant du village de la forêt. Mon compagnon vous dit toute la vérité. L'ennemi a déjà frappé! Ce spectacle est son oeuvre.

IL tendit sa main vers la grange qui tombait à présent en poussière, alors que les opposants les plus virulent carbonisaient à l’intérieur. Le dieu de la Paix en avait choisit que deux parmi les victimes, ceux qu'il savait le plus malléable et il avait réussit, puisque l'homme et la femme se tenaient difficilement debout à ses côtés.

-Je suis désolé pour la perte de vos amis et vos proches. Cet homme et moi n'avons pas pu intervenir assez vite. Je vous pris de m'excuser, je suis tout aussi triste de leur perte, alors que je dois veilleur sur vous!

Des regards interrogateurs se posèrent sur lui. Pourquoi devait-il veilleur sur eux? Mais la réponse vint assez rapidement, sous les yeux ébahis de ses spectateurs.

-Je suis la volonté de la forêt, sa représentation. Vous avez toujours cru en la bienveillance de la forêt, et pourtant nous vous avons fait défaut en ce jour.

Le Rinnegan se posa sur l'Uchiha, si ce derniers était présent. Un regard lui sous-entendant qu'il avait réussi la mission qui lui avait été confié car sans lui, rien de tout ceci n'aurait pu arriver.

-Pourtant, je peux vous l'assurer:Je vengerais nos frères et nos sœurs! L'ennemi de cet élu devient mon ennemi...Notre ennemi. Et avec votre aide, nous les mènerons en Justice!

Un silence prit place sur la place, les regards tournés vers la divinité de la Paix, "la divinité" de leur forêt. Du moins était-ce le rôle qu'il prenait en ce jour!L'homme et la femme qu'il avait secourus, le regardait déjà comme étant leur Dieu. Et bientôt une effervescence se clama parmi la foule. Le même regard se transmis d'hommes en hommes et de femmes en femmes. Ils allaient écoutaient le compagnon de leur Dieu à présent. Le duo de ninja était parvenu à se faire de nouveaux alliés fidèles. Quand à Heiwa, il ne lâcha pas l'Uchiha du regard, son visage impassible. Il avait réussi, du moins en grosse partie. Le Jigoku se tenait prêt pour finir leur entrevue, quand il le désirait...A moins qu'il désirait rajouter quelque chose aux paysans...

Spoiler:
 







 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Mer 31 Mai - 21:08

A la recherche du pouvoir.
Avec Heiwa Jigoku
Toutefois, malgré toutes les belles paroles prononcées par l’Uchiha, le doute subsistait. Pas qu’un seul, ils étaient plusieurs à le tourmenter, alors que la situation touchait à son dénouement ; une fin qui déterminerait s’il avait réussi ou non l’épreuve imposée par l’Uzumaki. En effet, il s’était assuré de tout, sauf d’une chose. La fidélité. Cette valeur si importante, si primordial, était nécessaire au bon fonctionnement de leur plan. Imposer la paix dans tous les mondes et en particulier en Kosaten nécessitait des alliés de confiance, des personnes capables de ne pas les trahir dès la première occasion, dès la première difficulté rencontrée. Il était vrai que le ténébreux s’était assuré d’une chose néanmoins. Les villageois ne le suivaient pas sous la contrainte, mais bel et bien pour ses idéaux et les enjeux de cette guerre. Ils ne désiraient certainement pas voir leur forêt transformée en tas de cendre et leur sang se répandre aux quatre coins du globe.

La mission était-elle une réussite ? Il s’agissait de la seconde question que se posait notre héros, soucieux de son avenir. Depuis son arrivée dans ce trou perdu, il n’avait plus eu de nouvelles de Nagato et son absence devenait inquiétante. C’était paradoxal, car n’étant pas dans les parages, il ne pouvait pas assassiner le jeune homme. Mais la quête semblait cependant être accomplie. L’ultime partie de sa stratégie allait débuter et les villageois rentreraient définitivement dans cette boucle infernale mise en place par Sasuke. Ses paroles et l’atrocité à laquelle ils allaient assister les pousseraient à prendre la bonne décision, à faire le bon choix ; celui de rejoindre sa cause.

Très vite, le dénouement s’annonça, tandis qu’une épaisse fumée noire s’élevait dans le ciel bleu, annonçant indirectement la mort de ses opposants. Le marcheur de l’ombre avait donc réussi également ; il s’agissait d’une victoire pour les deux. Les personnes contre l’entrée en guerre de ce village étaient à présent mortes, calcinés dans les flammes ardentes. Les survivants désireraient certainement se venger du responsable, qui n’était autre... qu’un élu de Seika. Oui, faire porter la faute à une tierce personne était la solution parfaite. Ainsi, ils espionneraient sans gêne, sans honte et avec courage, déterminé à faire payer cette ordure pour ses crimes. Une ordure imaginaire, certes.

Le village ne perdit pas de temps et très vite, il se réunit autour de l’édifice dévoré par les flammes. Paniqués, choqués ou bien encore terrorisés, les réactions étaient diverses et variées. Un comportement juste et logique qui précédait celui de la vengeance. Tout se passait bien, il restait juste à les convaincre que c’était une attaque de l’ennemi et non la sienne. Sasuke s’était mêlé à eux, regardant d’un air indifférent le massacre qui se déroulait sous ses yeux. Il était capable de les ignorer... les cris de souffrance qui émanaient de cette grange. Autour de lui, les femmes pleuraient, les hommes étaient à genoux. D’autres priaient une divinité pour arrêter cet horrible spectacle. Mais personne ne pouvait rien faire ; les gêneurs étaient destinés à mourir. Cela ne plaisait pas à notre héros. Il n’aimait pas faire couler le sang inutilement. Il y aurait eu certes bien d’autres méthodes pour parvenir à ses fins, mais celle-ci semblait la plus appropriée.

Perdu dans ses pensées, ce fut l’étonnement des personnes qui l’entouraient qui le fit revenir à la réalité. La main sur la bouche, les poings serrés, ils observaient tous avec intention ce qu’il se passait ; une silhouette humaine venait de bondir et de s’infiltrer dans le bâtiment en feu. Un opposant ? Un élu ? Un guerrier ? Tant de questions circulaient dans la tête du jeune homme, étonné par une telle action. L’espoir renaissait dans l’esprit de ces pauvres paysans, tandis que la méfiance parasitait l’esprit de notre héros. N’était-ce donc pas fini ? Dégoutté et abasourdi, il s’imaginait avoir lamentablement échoué. S’ils étaient sauvés, il ne donnait pas cher de sa peau. En effet, les victimes de cet incendie connaissaient leur ravisseur et les motifs de celui-ci. Aucun doute qu’ils ne tiendraient pas leur langue.

A sa plus grande surprise, ce fut Heiwa Jigoku qui ressortit de l’édifice croulant, tenant sous le bras deux paysans rescapés de ce massacre. Sasuke s’avança prudemment vers lui, écarquillant légèrement les yeux. Pourquoi avait-il fait ça ? L’observait-il depuis le début. De nouveau, un tas de questions circulait dans sa tête, le rendant presque fou. Les deux entités qu’il avait sauvées étaient des ennemis, des opposants ne désirant pas participer à ce noble projet. Les sortir de ce supplice était inefficace, une erreur. Quoique... Sasuke commençait à comprendre le but d’une telle action. En les secourant à la vue de tous, Heiwa avait immédiatement gagné la confiance de ces étrangers, fascinés et admirateurs. Une seconde... Il avait mis aussi peu de temps pour les rallier à sa cause, tandis que notre héros n’y était pas encore totalement parvenu, bien qu’il fût sur le bon chemin.  

L’empereur de Fuyu se présenta comme la divinité de cette forêt, approuvant jusqu’à maintenant les dires du jeune homme, parfois dénués de vérité. Une divinité, un titre un peu trop « osé », quand bien même il s’agissait de l’un des plus forts. Mais se faire appeler ainsi lui octroyait de multiples avantages ; les villageois n’étaient que plus « charmés » par cet homme, intrigués par cet être qu’ils vénéraient depuis toujours. Ce dieu qu’ils priaient jour après jour venait de les sauver d’une tragédie certaine. Ils ne pouvaient être donc que plus admiratifs, les rendant par la même occasion encore plus naïfs et encore plus pathétiques qu’auparavant.

L’homme aux pupilles divines aurait pu certainement percer dans le monde de la politique. Ses paroles ainsi que ses mots étaient choisis avec soin, ses phrases extrêmement bien tournées et sa gestuelle concordait avec le reste. Un leader, un chef, voilà ce qu’il était aux yeux de cette communauté de natifs. Il gardait toutefois ce regard pesant sur Sasuke, lui faisant comprendre qu’il avait plus ou moins réussi cette mission. Une bonne nouvelle après ce sinistre évènement, laissant place derrière lui un tas de cendre fumante. L’Uchiha était responsable de ce massacre, mais également de la réussite de cette mission. Sans lui, ce sauvetage n’aurait pas eu lieu.

Machinalement, il vint s’installer aux côtés de celui qui l’avait sorti de cette situation délicate et il décida de prendre la parole. Un discours égoïste, les mots qu’il prononçait n’avait aucune valeur pour lui, mais il y était forcé. Tout cela faisait partie de sa stratégie afin de les rallier. A présent, ils avaient un devoir, un service à leur rendre. Ils ne pouvaient décevoir leur divinité, l’homme qui a rendu ce massacre moins pénible qu’il ne l’était.

▬ Je suis très attristé par un tel évènement. Je vous comprends, je l’ai moi-même vécu par le passé. Sachez que désormais, nous sommes-là pour vous soutenir, vous épauler dans ce moment difficile. Nous abattrons les responsables de ce massacre, nous vengerons nos camarades tombés afin qu’ils puissent reposer en paix et pour cela, nous aurons besoin de votre aide. Ecoutez dont votre divinité, celle que vous vénérez depuis toujours, celle qui a entendu votre appel et qui est venue à votre secours.

Il marqua une pause avant de reprendre.


▬ Le responsable n'est autre qu'un élu de Seika, d'après nos informateurs.
Ce sera donc notre cible et également la vôtre, c'est là-bas que vous devrez vous rendre afin de récolter les informations nécessaires à notre vengeance.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2091
Yens : 1222
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   Jeu 1 Juin - 0:47



 
A la recherche du pouvoir.


 
De nouveaux fidèles



 




L'Uchiha s'était avancé pour se tenir au côté du Jigoku, comme son égal. Un comportement qu'Heiwa ne reprit pas. Le jeune homme avait mérité de se tenir auprès du Dieu de la Paix. Il avait accompli sa mission et avait prouvé sa valeur. Les cris de colère et de guerre des villageois résonnaient dans tout le village, alors qu'ils se tenaient aussi proche de leur divinité. Pourtant le ninja avait son visage et son attention tourné sur le ténébreux. Il était un élève ayant le plus gros potentiel. A présent, Nagato en était sûr, cet homme pouvait accomplir de grandes choses. Et même si un jour, il se retournerait contre lui. Même si un jour prochain, il tenterait de tuer la divinité. Le Dieu de la paix l'avait accepté dans son groupe. Le moment venu, il se débarrasserait de lui, comme ce derniers désirerait se débarrasser de lui!

Jusqu'à ce jour et jusqu'à ce qu'il ne tente rien contre l'empereur de Fuyu, L'Uzumaki le soutiendrait et l’entraînerait. Son regard rivé sur Sasuke, le shinobi écouta les paroles de son protégé. Il était rapide et même s'il avait pu être surpris des actions du Jigoku, il avait reprit rapidement son sang-froid et opérait comme il devait le faire. Il tourna dès lors la rage de la population vers Seika. Une idée intéressante et réfléchie. Leur véritable ennemi et rival n'était autre que le royaume du feu. Minshu était trop faible pour être un véritable danger actuellement.

Le grand rival de Fuyu avait toujours été Seika, même si le dictateur se vantait de ne pas craindre le royaume du Phoenix. Pourtant les élus dans cette nation était puissants, d'autant que leur force militaire égalisait presque celle du territoire des glaces. En ce jour, Heiwa Jigoku s'était fait un précieux allié et élève. En ce jour, les marcheurs d'ombre comptaient de nouveaux membres dans leur groupe. La marche des ténèbres allaient envahir la flamme de l'espoir. La bataille finale était à portée, les trois royaumes allaient brûler

-N'oublies pas Sasuke Uchiha. Les marcheurs d'ombre apprendront de toi, et prendront de l'expérience à tes côtés! Ils te seront utile et ils permettront de garder un contact entre nous! Tu as acquis ma confiance... Maintenant va, Uchiha!

Une nouvelle alliance s'était formée, Fuyu s'unissait petit à petit pour opposer une force implacable à ce monde...






 

 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]   

Revenir en haut Aller en bas
A la recherche du pouvoir. [PV. Heiwa]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la recherche du pouvoir le plus BADASS [Libre]
» [Recherche] Besoin d'un Mystherbe avec Pouvoir Lunaire
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Forêt de givre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.