Partagez | .
Sommet de trois ninjas.
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Sommet de trois ninjas.   Mar 25 Avr - 18:33

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Voyager aux côtés du ninja copieur lui rappelait de nombreux souvenirs. Certains étaient agréables, d’autres l’étaient beaucoup moins. Se déplacer avec son ancien mentor lui rappelait en partie pourquoi il avait déserté le village caché des feuilles. En effet, la faiblesse et le manque de puissance qui le tourmentaient autrefois, étaient actuellement son problème principal. Un souci qui ne pouvait être réglé par des moyens normaux et qui ne pourrait pas s’arranger s’il continuait à voyager avec lui. Afin de devenir plus fort, il fallait s’enfoncer dans les ténèbres, un monde sombre où seul la haine, la vengeance et la solitude régnaient. En compagnie du ninja copieur, Sasuke avait très peu de moyen à sa disposition. Kakashi ne disposait pas des connaissances et des capacités suffisantes pour exaucer le souhait du jeune homme. Il n’avait pas ce côté sombre qu’Itachi ou Orochimaru possédait. Il n’était pas ambitieux comme le faux Madara qui l’avait poussé à rejoindre à l’Akatsuki pour se venger de son village natal.

Cependant, voyager en compagnie de son ancien mentor faisait surgir en lui une certaine nostalgie. L’équipe sept avait été une famille, un temps, puis un fardeau par la suite. Une partie de sa colère avait disparu grâce à elle, mais elle était revenue, plus forte qu’auparavant. Une volonté de protéger son prochain était née, mais elle était morte lorsqu’il quitta le village caché des feuilles. L’équipe sept était responsable de son bonheur, mais également d’une partie de son malheur. Penser à elle, c’était revivre un échec. Son passé était voué à l’échec et son ambition et sa détermination l’empêchait de faire une chose pareille. L’enfant n’avait pas intérêt de s’accrocher à lui, car très vite, le Nukenin s’en irait. Quant à lui, il ne désirait pas renouer les liens. Son but premier n’était pas de se faire des amis après tout.

Cette « excursion » ressemblait à sa première mission de haut rang. En compagnie de Naruto, Sakura et Kakashi, ils avaient défendu un ouvrier de la plus haute importance. Ce dernier désirait construire un pont, mais son projet contrariait les plans d’un être mal intentionné, mêlé dans divers trafics de produits illégaux. Durant cette mission, le jeune homme avait vécu et ressenti un tas d’émotions. Il avait sauvé Naruto d’une mort certaine en activant son Sharingan pour la première fois, éprouvant de la haine et de la rancœur envers son ennemi. Cette mission lui avait permis de s’affirmer en tant que ninja, mais également de découvrir des sentiments qui jusque-là, lui étaient inconnus ; son amitié et sa rivalité avec le blondinet par exemple.

Depuis plusieurs heures, les deux individus se dirigeaient vers la ville de Hyouga. Pourquoi une telle destination ? Sasuke désirait voir, observer et apprendre. Visiter et rencontrer d’autres élus étaient ses principales motivations. Cette cité était réputée pour ses nombreuses défenses, telles que les remparts. La ville était une « assurance » en ce qui concernait la sécurité nationale du royaume des glaces. Le ténébreux désirait voir cet endroit de ses propres yeux. Qui plus est, il ne perdait pas espoir de croiser l’un des quatre empereurs de Fuyu. Quant au gamin, celui-ci le suivait, désirant être pris sous l’aile de quelqu’un. Être un gosse dans ce monde, bonjour les ennuis. Néanmoins, le beau brun ne comptait pas le protéger éternellement. Pour cette fois, il était d’accord, mais par la suite, il devrait se débrouiller tout seul.

Le ciel était gris, quelques rayons de soleils tentaient vainement de percer cette masse de nuages qui encombrait les cieux. Il n’avait pas neigé depuis quelques jours, une bonne chose pour les voyageurs tels que les deux garçons. Le paysage était recouvert de son habituel manteau blanc. Au loin, on apercevait les premières fortifications de Hyouga. Aux alentours, des sapins aux épais feuillages se dressaient d’une allure fière et vaillante. Les oiseaux chantaient, la neige craquait sous les pas des passants, nombreux à faire l’aller-retour entre la ville fortifiée et le reste du pays. La tête haute, le regard fixé vers l’horizon, son rythme de marche était modéré.


▬ Nous approchons. Ne te fais pas remarquer, je ne tolérerai aucun débordement. Est-ce clair ? Demanda le ténébreux, l’air grave.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Dernière édition par Sasuke Uchiha le Mer 26 Avr - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mar 25 Avr - 21:13

Ft. Sasuke Uchiha

et Akemi Namikaze

Sommet de trois ninjas
Ce jour là, le ciel était couvert de nuages, mais quelques rayons du soleil arrivaient à ce faufiler dans cette grosse couche blanche. Il ne neigeait pas -du moins pas encore- mais le sol que foulait les deux élus était quand même recouvert de son habituelle couche de neige épaisse. Sasuke étant devant, il "ouvrait" la marche, Kakashi lui était toujours sur Bobby, sur le dos face au ciel, il pensait à ce qu'il pourrait faire dans ce monde. Maintenant qu'il était bloqué ici, il fallait qu'il se trouve un but, un objectif à atteindre.

Voyager et se faire des alliés n'était pas suffisant, il devait devenir plus puissant. Mais comment faire ? Sûrement que la plupart des entraîneurs potentiels ne l'accepteraient pas "parce que c'est un gamin". L'argenté devait donc trouver un maître qui le prendrait sous son aile en sachant que certes c'est un enfant, mais qu'il pourrait vite progresser. Surtout quand il trouvera un moyen d'avoir le total contrôle sur son sharingan, à ce moment certains pleureront d'avoir voulu se frotter au (futur) Croc Blanc de Kosaten. Kakashi fut interrompu dans ses pensées par Sasuke qui lui ordonna de ne pas faire de bêtises dans la ville où ils arrivaient. Kakashi, un peu énervé qu'on le prenne pour un bébé lui répliqua :

J'ai une tête à vouloir m'attirer les foudres de tous ? Déjà que les natifs me dévisagent tous à cause de comment je cache mon visage, je n'ai pas envie de faire une bourde et que quelqu'un alerte directement la police. La garde m'a déjà confondu avec un cambrioleur une fois, c'est que ça ne me plairait pas vraiment de devoir encore une fois les esquiver en courant sur les toits.

Une fois qu'il eut fini de parler, le ninja se remit à penser, il faudrait qu'il arrive à soutirer des infos au grand brun : où s'étaient-ils rencontrés ? Comment ? Et surtout, pourquoi Kakashi ne se rappelait-il pas du fait de l'avoir déjà vu ? Toutes ces questions tournaient dans la tête du jeune élu, qui commençait d'ailleurs à s'endormir, après tout, le dos d'un cheval était d'après lui quand même bien confortable.


Dernière édition par Kakashi Hatake le Sam 29 Avr - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1066
Yens : 417
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Jeu 27 Avr - 20:38







Sommet de trois ninjas

feat Sasuke, Kakashi et Akemi
Encore une commande à l’extérieur de Chikai que je devais effectuer. Cependant, celle-ci se trouvait même en-dehors de Seika, et dans un territoire sur lequel je ne m’étais encore jamais risquée : Fuyu. La nation ennemie. Je n’arrivais toujours pas à croire comment c’était possible, mais Shinichi m’avait dit qu’il s’agissait de la famille d’une cliente, cliente qui nous avait recommandé à eux. Ma destination était donc la ville d’Hyouga, et j’appréhendais un peu mon voyage. Non pas que tout le monde saurait que j’étais une élue de Seika. En réalité, seul le bandeau que je portai sur mon bras, ainsi que mes armes m’identifiaient comme une possible élue maintenant que j’avais adopté le style vestimentaire de Kosaten. Par contre, j’avais dû me munir d’un manteau chaud en prévision du froid, et j’avais bien fait. Il faisait un froid de canard là-bas ! Déjà que j’avais les pieds presque mouillés à marcher dans la neige à la recherche de la maison où je devais livrer ma commande !

Grommelant intérieurement contre ce royaume au temps hostile, je marchais de nouveau vers la sortie de la ville après avoir enfin trouvé ma destination et accompli ma mission. La jeune femme en question m’avait donné un pourboire généreux pour me remercier d’avoir fait l’effort de m’être déplacée jusqu’ici, bien que je n’avais eu aucun réel problème à le faire. Mais il me tardait maintenant de rentrer chez moi. Déjà parce qu’il faisait meilleur là-bas, mais aussi parce que je courrais toujours le risque de me faire prendre pour une élue de Seika. Même si il n’y avait aucune chance pour le moment, vu comment j’étais couverte. Les seuls de Fuyu qui auraient pu me reconnaître étaient Zoro, Rinkyu et Zayro Jinn. Les deux premiers ne me dénonceraient très certainement pas, et le dernier… Haha… Le dernier s’amuserait sans doute encore à me torturer ou finirait peut-être le travail cette fois. Donc mieux valait ne même pas y songer.

J’atteignais enfin la sortie de la ville quand deux figures arrivèrent en sens inverse. Je me figeai dans mes pas, ayant reconnu au premier coup d’œil le brun et le plus âgé des deux. Sasuke Uchiha. Il avait aussi été transporté ici ? Oh punaise… Il semblait aussi être un élu de Fuyu si il voyageait dans ce territoire. Et le gamin à côté de lui, sur un cheval, les cheveux et le bandeau, tout faisait penser à Kakashi Hatake. Peut-être avait-il aussi été envoyé ici à une époque différente ? En tout cas, je n’avais clairement pas envie de m’attarder. Je n’avais jamais pu comprendre comment notre Hokage avait pu laisser l’Uchiha libre après ce qu’il avait fait. Et quant à l’autre… Eh bien, je n’avais tout simplement pas envie de faire sa connaissance. Le sensei pervers et Hokage flemmard m’avaient donné une assez mauvaise opinion de lui.

Cependant, la posture qu'il avait sur ce cheval, ce manque d'attention me fit tiquer. UN ninja se devait de toujours être sur ses gardes. Et être avachi sur un cheval n'entrait pas clairement pas dans ma définition d'être alerte. M'arrêtant à quelques mètre d'eux, je croisai les bras en haussant un sourcil circonspect.


- Tu prétends être un ninja avec cette attitude gamin ?




Dernière édition par Akemi Namikaze le Mer 12 Juil - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Ven 28 Avr - 21:31

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Contre toute attente et à sa plus grande surprise, les mises en garde du ténébreux irritèrent l’enfant, le poussant à dire ce qu’il avait sur le cœur. Le ninja copieur était certainement vexé par ses propos, conscient de sa condition difficile dans ce nouveau monde. Être un enfant ici, ce n’était pas une partie de plaisir. Les natifs et les autres élus allaient certainement à l’avenir le sous-estimer, sous prétexte qu’il ne s’agissait que d’un gosse. Cela pouvait être extrêmement irritant pour les oreilles du concerné, étant le seul conscient de son véritable potentiel. Sasuke le premier l’avait considéré comme un moins que rien. Sa perte drastique de puissance et son jeune âge avait poussé le jeune homme à tirer des conclusions aussi hâtives. Conclusions qui pouvaient se révéler être vrai, ou au contraire, fausses. Tout dépendrait de Kakashi, il avait les cartes en main pour réussir. Le connaissant avec de nombreuses années de plus, le ténébreux savait pertinemment que l’homme au Sharingan possédait des capacités hors du commun, faisant de lui un ninja redoutable. Il n’aurait certainement aucune difficulté à retrouver ses pouvoirs. Après, la stratégie et le hasard décideraient de son sort. S’allier avec les bonnes personnes était une chose primordiale. Quant au harsard, celui-ci était imprévisible. Le mauvais sort pouvait s’abattre à tout le moment tout comme la chance pouvait frapper à notre porte n’importe quand.

Et notre héro ? Celui-ci devait être craint et si possible, détesté. Le jeune homme avait déjà une petite idée de ce qu’il voulait faire dans ce nouveau monde. Bien évidemment, récupérer sa puissance était sa priorité. La faiblesse était synonyme de mort, ne l’oublions pas. Cependant, voyager et faire de nouvelles rencontres ne lui suffisaient plus. Sasuke visait quelque chose de plus haut, quelque chose de plus grand. Cette chose portait un nom : la paix. Kosaten était en ce momen-même ravagé par la guerre. Cette information, il l’avait apprise de la bouche d’un soldat de la capitale, avant sa rencontre avec le ninja copieur. Le jeune homme ne supportait pas l’idée qu’un nouveau conflit ravage ce nouveau monde. Il devait agir et rapidement pour éviter que les événements deviennent semblables à ceux de son univers. Un but bien noble, certes, mais une part de ténèbres subsistait...

Bobby. Ce nom retentissait comme une vaste plaisanterie. Kakashi n’avait tout de même pas osé appeler son cheval ainsi ? Ce prénom était tout simplement ridicule, même pour le plus mauvais des chevaux de traits. Sasuke n’en revenait pas, abasourdi par une telle blague. L’intelligence et le sens de l’humour du ninja copieur étaient remis en question. Dans cette créature, le Nukenin de Konoha voyait un esprit noble, plein de bons sentiments. Cette bête voulait se rendre utile, portant ses propriétaires sur son dos et les amenant là où ils désiraient. Le minimum à faire était de donner un nom convenable. Regardant le ciel bleu, il essayait de comprendre les avantages de se battre à cheval, en vain. Se battre à pied était pour lui la meilleure méthode pour gagner. Mais il n’était pas contre à l’idée de combattre avec cette créature comme alliée. Après quelques minutes d’un long silence morne, le ténébreux soupira.

▬ Ne me déçois pas. Finit-il par conclure.

Sasuke s’arrêta brusquement, faisant un léger signe de la main pour annoncer à l’enfant de s’arrêter. Son œil droit - celui qui n’abritait pas la pupille céleste - s’était machinalement posé sur le corps d’une jeune femme. Des cheveux longs jusqu’aux épaules et châtains, visiblement attachés, des vêtements qui ne donnaient aucune indication sur ses origines. Elle était habillée comme une native et pourtant, quelque chose perturbait le jeune homme. Certainement le petit étui qu’elle possédait, semblable à celui des ninjas. Ce dernier servait principalement à conserver et mettre de l’ordre dans ses outils ninjas, à savoir : les shurikens et les kunaïs. Sasuke n’avait pas ce problème, étant donné que ses armes étaient entreposées dans une dimension parallèle, accessibles grâce aux sceaux qu’il portait sur ses deux poignets. Attention, nous nous égarons... La jeune femme s’était également arrêtée pour une raison encore inconnue. Méfiant, Sasuke la fixait droit dans les yeux, prêt à s’enfuir ou à se battre si la situation dégénérait. Qui était-elle ? Mais plus important, que voulait-elle ? Les individus allaient très vite le savoir. Haussant un sourcil, elle critiqua la posture du ninja copieur, tout simplement. Ce fut autour de Sasuke d’écarquiller un sourcil.

▬ Gamin, tiens droit. Dit-il, avant de s’adresser à l’arrivante. Puis-je savoir de quoi vous vous mêlez ?

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Sam 29 Avr - 17:56

Ft. Sasuke Uchiha

et Akemi Namikaze

Sommet de trois ninjas
Alors qu'il était tranquillement en train de se reposer sur sa monture, une inconnue fit remarquer à Kakashi que sa position n'était pas la meilleure à prendre en tant que ninja. Il est vrai qu'un ninja se doit d'être constamment sur ses gardes, mais bon quand on est un enfant faible dans un monde plein de grosses brutes ça ne sert un peu à rien. Et ça, Kakashi le fit remarquer à son interlocutrice :

Alors déjà... Bonjour ? dit-il en se dirigeant vers la jeune femme qui l'avait interrogé. Je ne me prétends pas ninja, je le suis. Voyez ce bandeau ? C'est la preuve même de mon appartenance à la classe des shinobis. Après, vous dites sûrement ça à cause de la position dans laquelle j'étais, n'est-ce pas ? Je ne pourrais juste vous répondre qu'il ne me sert à rien de me protéger, je suis devenu aussi faible d'un... Adolescent basique de mon âge.

Son visage se crispa, laissant paraître une grimace de dégoût. Le jeune élu détestait qu'on lui dise qu'il était faible, alors imaginez si lui-même le dit... encore pire. Hé, mais attendez... Comment pouvait-elle savoir que Kakashi était un ninja ? Le seul moyen de le savoir était son bandeau, qui arborait le symbole de Konoha. En dehors de ça, Kakashi ne voyait pas vraiment comment elle aurait pu deviner son appartenance à cette branche.

Quoique, il y avait aussi son étui à armes de jet. Mais c'était moins sûr : sachant qu'il n'était transparent, à moins d'être assez près pour voir le contenu de haut, il fallait s'y connaître en armes pour en deviner à quoi il servait. Enfin bref, à moins qu'elle aussi vienne de Konoha, le masqué ne voyait pas vraiment comment elle pouvait deviner qu'il était un shinobi. La théorie comme quoi elle venait de la même époque de Sasuke s'écroula puisque celui-ci n'avait pas l'air de la connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1066
Yens : 417
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Lun 1 Mai - 14:33







Sommet de trois ninjas

feat Sasuke, Kakashi et Akemi
Evidemment, l’Uchiha garda son calme, contrairement au gamin qui devait être Kakashi. D’ailleurs la réaction du dernier me fit soupirer. Etait-il vraiment un ninja à avouer ses faiblesses aussi facilement ? Mais en un sens ça me servait aussi. Au moins, je savais que ça ne faisait pas longtemps qu’il était arrivé. Et le fait que Sasuke soit en train de me fixer, semblant se tenir prêt à fuir ou attaquer me prouvait qu’il ne devait pas être là depuis longtemps non plus, surtout si son Sharingan n’était pas activé.

Affichant un sourire totalement hypocrite, mais qu’ils ne parviendraient sans doute pas à décrypter puisqu’ils ne me connaissaient pas, je pris une nouvelle fois la parole.


-Excusez-moi de vouloir rehausser un peu votre image. Sérieusement… Un ninja affalé sur un cheval, que devient notre monde ? Quelle image des nobles shinobis est-ce que vous donnez aux habitants de Kosaten ?

Soupirant une nouvelle fois, je me passai une main dans les cheveux. Décidemment, ce Kakashi était bien différent de celui que j’avais connu ou qui était décrit dans les livres d’histoire. Je finis par croiser de nouveau mes bras, mon sourcil toujours haussez, et un peu moqueur. Je n’arrivais pas à croire que le célèbre Hatake était une telle mauviette à cet âge là.

- Ah je vois… Tu viens de sortir de l’Académie, c’est ça ? Parce que tout ninja sait qu’il faut se tenir sur ses gardes et ne jamais dévoiler ses faiblesses de sa propre volonté. Deux choses que tu viens juste de faire gamin. Et même si tu es aussi faible qu’un natif, ce n’est pas non plus une bonne idée de laisser ça se savoir. Surtout avec le contexte actuel. Vous seriez une cible facile pour vos ennemis si vous criiez sur tous les toits que vous étiez des personnes faciles à abattre. Vous avez de la chance que je ne sois pas ce genre d’élue.

J’adoptai ensuite un visage plus sérieux, ne voulant pas non plus totalement les agresser verbalement. J’avais beau ne pas aimer ces personnages, surtout l’Uchiha, ils étaient tout de même des inconnus pour moi, et je n’avais pas le droit de me fonder sur des jugements basés à partir du futur. Ou en tout cas, dans le cas de Kakashi. Sasuke, je me méfierais sans doute toujours de lui.

- Plus sérieusement, je dis cela aussi pour vous aider. Les trois nations sont en guerre. Si vous veniez à rencontrer une personne hostile, il y a de fortes chances pour qu’il profite de votre faiblesse si vous lui dévoilez.




Dernière édition par Akemi Namikaze le Mer 12 Juil - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Lun 1 Mai - 21:51

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Arrogante et provocatrice. Si la demoiselle tenait à donner une bonne image d’elle-même, alors sa tentative était ratée. Pour être honnête, elle ne s’y prenait pas de la manière correcte. Ses paroles étaient un peu trop... violentes. Bien évidemment, le beau brun était insensible à cela. Les mots n’étaient que des mots et qui plus est, ses dires visaient directement le ninja copieur. Elle enchaînait critiques sur critiques, rabaissant davantage l’enfant au fil du temps. Indirectement, elle l’insultait et l’Uchiha se demandait si Kakashi s’en rendait réellement compte. Maligne, elle choisissait extrêmement bien ses mots et les tournures de phrases qu’il fallait. Ainsi, elle ne paraissait pas trop... brutale, mais elle l’était. Visiblement, elle semblait les connaître, ce qui n’était pas le cas des deux individus. Dans le cas contraire, l’inconnue serait complétement folle. Déverser sa haine de manière verbale sur deux voyageurs... Il fallait vraiment ne pas avoir les idées claires pour faire une telle chose. Une action comme celle-ci aurait pu se retourner contre elle. Heureusement, elle était tombée sur eux, trop faibles pour lui faire ravaler ses paroles.

Comme à son habitude, son visage ne trahissait aucune émotion. Le regard vide, il attendait la fin de cette situation embarrassante, les yeux rivés sur le visage de la demoiselle. De temps en temps, il fixait le ninja copieur, attendant une réaction de sa part. Il grimaçait à l’allusion de sa faiblesse. Sasuke était calme et passif ; il n’avait aucun intérêt à se mêler de cette histoire. Les deux individus avaient certainement des comptes à se rendre, il s’agissait de la seule explication plausible. Le ténébreux se contentait donc d’observer et d’écouter, cherchant vainement à tirer des informations sur cette jeune fille. Jusqu’à maintenant, il avait rencontré beaucoup d’autres ninjas en Kosaten. Il devait certainement y avoir une explication, quelque chose qui justifiait leur arrivée ici. Sasuke se posait la question. Quel était leur point commun, hormis le fait d’être un Shinobi ? Malheureusement pour lui, il ne connaissait pas l’inconnue. Aucun nom ne lui revenait en mémoire. Le beau brun soupira, exaspéré de perdre son temps inutilement.

Une noble image ? Sasuke ne put s’empêcher de rire, affichant un sourire rempli de rancœur. Balivernes et mensonges, ses paroles n’étaient que foutaises. Les ninjas n’avaient rien de « majestueux ». Ils étaient considérés comme des armes, de vulgaires pions au service d’un village caché. Certes, ils étaient prêts à endurer les pires supplices au monde pour protéger leur faction. Mais le contraire était vrai également. Torturer et assassiner ne les dérangeaient guère, tant que leur camp était protégé. Ils n’avaient aucune morale, aucune reconnaissance, aucun sens de l’honneur. Ils ne savaient point réfléchir ; ils agissaient bêtement au service d’un village dans le seul but d’assouvir leur désir de puissance et de suprématie par rapport aux autres. Voilà, la vraie image du ninja.

▬ Tu te trompes. Notre monde et les Shinobis qui y vivent n’ont rien de « nobles ». Rétorqua le jeune homme.


Sans même s’en rendre compte, le ninja copieur avait commis une grave erreur ; une faute impardonnable qui aurait pu signer leur arrêt de mort. Heureusement pour eux, la demoiselle n’était pas remplie de mauvaises intentions. Il ne fallait jamais... jamais dévoiler d’informations sur eux. Il s’agissait d’une base apprise à l’académie, bon sang. Dire que l’enfant était en réalité Kakashi Hatake. Il était difficile pour Sasuke de penser une telle chose. Il n’avait rien, absolument rien dans la cervelle. Un débutant, un boulet qui suivait l’Uchiha et qui en plus, mettait sa vie en danger. Ils n’allaient pas rester longtemps en vie s’il continuait ainsi.

La demoiselle les mit également en garde. Une information qu’il connaissait déjà lui était parvenue aux oreilles : la guerre faisait rage en Kosaten. Rien d’étonnant bien évidemment. Dans tous les mondes, il y avait des combats, des guerres et des conflits. L’Homme était avide de pouvoir et d’argent. S’imposer et écraser les autres étaient dans sa nature et cela, l’Uchiha ne pouvait rien y faire. Enfin, si. Supporter toute la haine de ce monde était dans ses cordes.

▬ Qui es-tu ? A quel village appartenais-tu avant ton arrivée ici ? Demanda le jeune homme.


(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mer 3 Mai - 20:16

Ft. Sasuke Uchiha

et Akemi Namikaze

Sommet de trois ninjas
"Quelle image des nobles shinobis est-ce que vous donnez aux habitants de Kosaten ?" Quand Kakashi entendit cette phrase, il faillit exploser de rire. Il rétorqua d'ailleurs à la demoiselle que les shinobis ne sont pas nobles :

Ah non non, comme disais le brun à côté de moi, les shinobis d'où nous venons sont tout sauf nobles. Nous ne vivons pas comme des riches ou je ne sais pas quoi, nous vivons à la dure. Aucune joie de vivre quand on est ninja, nous sommes entraînés pour tuer. C'est ça, nous sommes des machines à tuer, on nous paye pour tuer parce qu'on aime tuer. C'est assez glauque dit comme ça, mais si on a peur de tuer... Pourquoi être ninja ? Nous ne somme pas forcés, alors ça veut dire qu'au fond, on apprécierait tuer si on s'est engagés. Il ne faut pas le nier si c'est la verité, quand tu es ninja, même si tu veux pas, au fond de toi c'est le contraire.

Kakashi était quand même bien étonné de la manière dont il avait parlé, ça n'était pas vraiment son style d'habitude. Mais là, une sorte d'envie de rabattre le clapet de la demoiselle devait avoir germé dans l'esprit du jeune élu.

Peu après, quand la demoiselle recommença à parler, elle sortit quelque chose qui allait faire sortir Kakashi de ses gonds. Elle savait où taper pour faire mal visiblement. Mais il se ravisa, inspira grandement et lui répondit encore une fois calmement :

Écoute, j'ai une tête à être un fraîchement diplômé ? Je l'ai été à 5 ans. Et maintenant, j'en ai 13. Donc non, je ne sors pas de l'Académie, je suis un jounin madame. Et puis même, cela ne change rien que je sois sur mes gardes ou non, que je sois faible ou non, dans tous les cas, je me battrais. Et ça jusqu'à la mort. C'est mon nindo. Qu'ils soit un ; deux ; dix ou même cent, si ma vie ou celle de mes camarades est en jeu, je ferais tout pour ne pas perdre. J'ai déjà fait cette erreur une fois...

L'argenté cligna des yeux de plus en plus, afin d'éviter que de son œil ne coule des larmes, il n'avait pas envie d'être prit pour un faible, car il repensait à cette fois-là, avec son ancienne équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1066
Yens : 417
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Lun 15 Mai - 14:06







Sommet de trois ninjas

feat Sasuke, Kakashi et Akemi
Je faillis pousser un soupir quand ils ne comprirent pas ce que je voulais dire par nobles shinobis. Bien évidemment que je savais qu’il n’y avait aucune gloire à en être un. Seulement, je parlais de l’image extérieure que nous donnions aux civils. Si mon père ne m’y avait pas poussé, je ne serais même pas devenue une kunoichi tellement je détestais ce métier ! Mais ça, les deux garçons en face de moi ne le savaient pas. Et je n’allai très certainement pas leur révéler plus d’informations sur moi alors que d’un, je ne les connaissais pas, et de deux, je n’étais pas du genre à déballer ma vie. Et ce que disait le gamin me faisait presque sortir de mes gonds. Je n’avais pas choisi de devenir ninja ! On m’y avait forcé pour apporter du prestige au commerce de ma famille parce que nous partagions le même nom que les deux plus grands héros de notre village.

Je gardais cependant mon calme et continuais à parler, ne laissant rien transparaître de mes émotions. Aucune chance que je les laisse avoir un quelconque avantage sur moi ! Ce fut encore une fois Kakashi qui vint m’étonner. On lui avait donné la réputation d’être un excellent shinobi depuis qu’il avait quitté l’Académie, et pourtant, c’était lui qui commettait le plus d’entorses au code des ninjas. Ici, il laissait ses émotions prendre le dessus. Il avait tellement de chance que je ne comptais rien leur faire, sinon, j’aurais pu continuer ainsi et juste le déstabiliser et le déconcentrer assez pour pouvoir l’achever en un seul coup. Oui, il avait vraiment de la chance que je ne le considérais pas comme un ennemi à abattre. Seulement, jen ‘étais pas sa mère ou son sensei. S’il n’était pas capable de se plier aux règles les plus élémentaires pour un shinobi, c’était son problème. Soupirant, je finis par répondre au plus jeune.

- C’est une bonne résolution. Mais il faut aussi savoir réfléchir et ne pas foncer dans le tas… Ne pas être suicidaire… Ces conseils que je donnais, je n’avais commencé à les suivre que depuis que Sakura m’avait empêché d’accomplir un acte irréparable. Et excuse-moi de ne pas te connaître. Mais d’où je viens, on sort de l’Académie vers onze ou douze ans. Seuls les prodiges en sortent plus tôt. Je ne pouvais pas deviner du premier coup d’œil que tu en étais un, surtout avec ce comportement.

Ce fut ensuite au tour de Sasuke de lancer sa propre question, me faisant hésiter. Leur révéler d’où je venais ? Avec un potentiel maniaque qui voulait détruire Konoha en face de moi ? Même si Kakashi se trouvait à côté de lui et qu’ils étaient aussi faibles que des moucherons pour le moment, je n’avais pas envie de me créer de futurs ennemis. Mais d’un autre côté, vu la direction dans laquelle la conversation se dirigeait, ils finiraient par voir clair dans mon jeu et ils l’apprendraient tôt ou tard lors de leurs voyages. Me passant une main dans les cheveux, je soupirai une nouvelle fois.

- Je sens que je vais regretter de te dire ça Uchiha. Je suis de Konoha. Et si je me fie à ton apparence gamin, je dirais que tu es Kakashi Hatake. Et je me nomme Akemi.

Voilà, je n’avais pas révélé trop de choses. Tout ce que j’avais dévoilé était que je connaissais leur identité, mon village d’origine, et mon prénom. Autant ne pas leur révéler mon nom de famille. L’un me sauterait dessus en croyant que j’étais liée à son sensei décédé, et l’autre serait encore plus méfiant en entendant que je portais le même nom que notre défunt quatrième Hokage. Je ne voyais pas non plus en quoi ça pourrait m’avantager de révéler que je venais d’un futur où la Quatrième Grande Guerre était finie depuis trente ans. Ça ne ferait qu’attirer l’attention ambitieuse de l’Uchiha.





Dernière édition par Akemi Namikaze le Mer 12 Juil - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Sam 20 Mai - 20:42

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Quelle serait la réaction de la demoiselle devant lui ? Un léger sourire se dessina sur le visage du ténébreux, satisfait du déroulement de la situation. Il ne fallait pas le nier, le désir de vouloir démolir l’idéologie de l’inconnue prenait peu à peu le dessus. Il était donc forcé de se contrôler, peser ses mots et les tournures de ses phrases afin de ne pas paraître trop agressif. Ce sentiment était clairement un signe de faiblesse. Les plus faibles levaient la voix, les vermines insultaient et les lâches attaquaient par derrière. L’Uchiha n’était rien de tout ça. Cette conversation était synonyme de conflits, une guerre idéologique. Sa vision du monde triompherait sur celle de son interlocutrice, il en était persuadé. Une persuasion qui se ressentait par sa façon de se comporter et de s’exprimer, notamment par ses légers sourires et ses paroles directes, sans fioriture.

De nouveau, il sourit en écoutant le discours du ninja copieur. De l’époque où il venait, sa vie ne devait pas être de tout repos. En effet, enfant, Kakashi au Sharingan avait lui aussi connu une guerre. Un conflit mondial où les acteurs n’étaient autres que les grandes nations. Dans les batailles, il n’y avait aucune pitié, aucune gloire. Seulement de la haine, du désespoir et du sang. Comme l’avait souligné le gamin aux cheveux d’argent, les Shinobis étaient des machines à tuer, des personnes payées dans le seul but d’assassiner. Ainsi, leurs visions du monde se croisaient. Tous deux pensaient vraisemblablement la même chose : les ninjas n’avaient rien de noble, au contraire.  

L’inconnue semblait sous-estimer le gamin, ignorant au passage complétement la présence de Sasuke. Pourtant, aucun sentiment ne paraissait sur son visage. Calme, neutre, elle dissimulait ses émotions comme le ferait un bon guerrier entraîné. Un acte prouvant sa valeur sur un champ de bataille, mais surtout ses capacités. On racontait à l’époque que lorsque deux combattants expérimentés échangent des coups, ils pouvaient lire dans les pensées de l’autre. Cette phrase avait marqué le ténébreux. Il avait déjà ressenti cette sensation dans le passé, avec Naruto. Mais ici, c’était clairement différent. L’Uchiha essayait de voir clair dans son jeu, dans sa gestuelle et ses expressions, en vain. Elle désirait garder son calme, chose qu’elle faisait à la perfection. Ce n’était pas aujourd’hui qu’elle serait déstabilisée par le ténébreux. Quant au ninja copieur, il essayait de nouveau de rattraper sa gaffe passée en avouant explicitement qu’il était un génie.

▬ Tu penses certainement que nous sommes nobles car tu n’as jamais connu la guerre et les horreurs qui s’y produisent. Insinua Sasuke, essayant de nouveau d’imposer sa vision des choses.


Ainsi, elle connaissait également son nom. Uchiha. Ce mot avait tellement de sens, tellement de valeurs et de significations. Être connu était un privilège, ne pas l’être était un blasphème. Heureusement pour elle qu’elle le connaissait. Après tout, elle n’avait aucune excuse de ne pas le savoir, faisant également partie de son monde. Elle connaissait également Kakashi Hatake, ce qui expliquait certainement son manque de tact avec lui et son arrogance répétée à maintes reprises. Si elle avait entendu parler de Sasuke, il n’était pas étonnant qu’elle ne l’ait point critiqué. Le ténébreux détestait les remarques et les jugements. Qui plus est, il valait mieux pour elle l’avoir pour allié et non pour ennemi. Dans quelques temps, il serait craint.

▬ Décidemment, vous arrivez les uns après les autres, ninjas de Konoha.


Un certain reproche se faisait sentir dans sa voix, devenue plus lourde. Il serrait les poings, fixant le sol et ses pieds. Elle venait également du village caché des feuilles. Un village qu’il s’était juré de détruire par tous les moyens. Un village que Itachi avait défendu au péril de sa vie, rendant l’âme dans le déshonneur et l’ingratitude. Un village qui avait persécuté tout son clan. Et pourtant... Et pourtant, Sasuke s’efforçait chaque jour, chaque minute, chaque seconde à le protéger. Quelque part, le beau brun avait beau avoir abandonné son idée de vengeance, la rancune restait coincée au fond de sa gorge. Un sentiment qui prenait de plus en plus d’ampleur à chacune de ses rencontres avec d’autres Shinobis.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mar 23 Mai - 22:33

Ft. Sasuke Uchiha

et Akemi Namikaze

Sommet de trois ninjas
Le premier échange entre les trois ninjas ne s'était pas vraiment déroulé dans la joie et la bonne humeur, d'un côté nous avions deux shinobis au sharingan qui voyagent ensemble et de l'autre une kunoichi livreuse de textile qui semblait connaitre beaucoup des deux autres. Déjà pour commencer, elle connaissait leur identité à tout les deux, se qui surprit un peu l'argenté. Il venait à peine de débarquer dans ce monde et déjà avait-il rencontré deux shinobis de Konoha qui savait beaucoup sur sa personne. Vous vous imaginez arriver dans un nouveau monde et tous les gens vous connaissent ? C'est flippant un peu, vous trouvez pas ? Et bien c'est pas vraiment le point de vue de Kakashi, ça le surprend un peu mais au final, il s'en fiche un peu. Il n'est pas spécialement choqué en fait.

Akemi, de Konoha... Et vous êtes beaucoup comme ça ? Je veux dire, à venir de Konoha, et dont je n'ai aucun souvenir de l'existence alors que vous me connaissez, pas sur le bout des doigt mais à peu près.

Et sinon, à cause de cette interruption, Kakashi et Sasuke se retrouvait plantés avec une inconnue qui semblait vouloir cacher son identité, la situation était un peu bizarre. Pour combler le blanc qui commençait à s'installer, le masqué demanda se qu'ils allaient faire à présent :

Bon, et sinon Sasuke, qu'est-ce qu'on fait du coup ? Parce que ce n'est pas tout, mais j'irais bien m'abriter au chaud moi. e n'est pas que j'ai froid, mais la neige commence à me recouvrir comme je suis petit, je ne voudrais pas me retrouver en tas de neige.

Il pointa du doigt une taverne au bout de la rue, en proposant muettement que les trois ninjas aille discuter là-bas plutôt que de rester dans le froid.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1066
Yens : 417
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mer 12 Juil - 23:23







Sommet de trois ninjas

feat Sasuke, Kakashi et Akemi
L’arrogance de l'Uchiha n’avait vraiment pas été surfaite et je dû m’empêcher de rouler des yeux face à sa réplique. Ce gars était borné, ça c’était clair. J’avais beaucoup moins de difficultés à comprendre pourquoi il avait toujours tenu à sa vengeance durant sa jeunesse si il était aussi têtu dans sa vision des choses. Secouant la tête face à son refus de comprendre le point de vue des autres, je refusai de m’engager dans un débat qui se révélait déjà inutile.

Cette rencontre hasardeuse n’était vraiment pas dans le top 10 de celles que j’avais pu faire jusqu’ici, et je tiquai à sa dernière phrase, si seulement il savait le pauvre. Je me retins carrément de laisser échapper un rire sarcastique s’emparer de moi quand Kakashi prit la parole. Je pensais avoir rencontré tous les ninjas jusqu’ici et il semblait que je me sois trompé, donc qui sait qui se cachait encore sur Kosaten. Qui sait ? Le prochain serait peut-être Naruto Uzumaki-Namikaze. Un sourire énigmatique se dessina sur mes lèvres. Je n’avais pas très envie de dévoiler la présence de Sakura à Sasuke quand je savais dans quel état il était. Surtout que ça risquait de finir en combat entre les deux, et j’aurais au moins une mort sur la conscience. J’en avais déjà assez, ce n’était pas pour en ajouter volontairement. Effectuant un vague geste de la main, j’éludai en partie la première question de l’Hatake.

- Il y a une raison toute simple au fait que moi ou Sasuke te connaisse alors que toi non. J’ai déjà rencontré ce problème. Il semblerait juste que nous venions de temps différents. C'est-à-dire que nous venons d’un temps ou tu as grandi et es devenu assez connu pour que nous puissions te reconnaître. Enfin c’est plus spécifique pour ton compagnon. Je suppose qu’il t’a déjà expliqué votre lien.

La neige commençant lentement à nous recouvrir et donc à nous refroidir, le plus jeune du groupe ne tarda pas à proposer à l’Uchiha de se mettre à l’abri. Je notai avec amusement qu’il ne s’était adressé spécifiquement qu’au brun, me laissant de côté. Ne sachant si j’avais pour le moment satisfait leur curiosité, je laissai Sasuke prendre sa décision, anticipant qu’il allait gérer en partie cette discussion s’il souhaitait la continuer à l’abri.
HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Sam 15 Juil - 16:56

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Combien étaient-ils à fouler le sol de ce nouveau monde ? Combien oseraient venir défier le beau brun ? Ces deux questions se répétaient en boucle dans le crâne du jeune homme, tandis qu’il essayait de garder son calme face à toute cette agitation. Bien que la discussion fût relativement calme, la tension était quant à elle à son paroxysme. Respectueux, leurs propos n’avaient rien de vulgaires, ni même de grossiers ou offensants. Chacun jouait sur le terrain du sarcasme ; un registre particulier qui demandait une certaine finesse, une répartie que l’on trouve rarement et un esprit capable de lire les messages qui se cachaient derrière ces paroles. Cette discussion était divertissante pour le ténébreux qui savourait ce moment peu habituel. Intéressante, elle lui permettait de dévoiler au grand jour ce qu’il pensait tout bas et faire part d’une partie de ses projets à cette inconnue venant du village caché des feuilles.

Assez rancunier, il ne portait pas dans son cœur ses anciens compagnons et les villageois qui selon lui, s’étaient servis du clan de l’éventail pour assurer leur bonheur. Il fut un temps où sa volonté de détruire les bourreaux de son défunt frère prenait le dessus sur la raison ; une raison qui l’avait amené à défendre son pays natal par la suite. Toutefois, ses méthodes pour y parvenir étaient peu conventionnelles et il savait pertinemment qu’elles ne conviendraient pas à tout le monde, voir à personne. Mais comme Sasuke le disait si bien, l’avis des autres l’importait peu. L’héritier du clan Uchiha changerait le monde à sa manière, il le façonnerait comme il l’entend, qu’importe l’avis de la demoiselle qui se tenait devant lui.

Elle ne semblait pas l’apprécier et le sentiment était réciproque. Deux idéologies s’affrontaient, deux points de vue divergents. Le beau brun ne pouvait lui en vouloir. Les trois-quarts du village ne connaissaient pas la vérité. D’ailleurs, seules les hautes instances de la nation la connaissaient et l’un d’eux était mort de sa main. Ils n’étaient qu’une poignée à connaître les motivations d’Itachi. L’interlocutrice du ténébreux faisait certainement partie des ignorantes, celles qui ignoraient totalement l’horrible vie qu’avait menée son défunt frère, supportant sur ses épaules le poids de cette haine grandissante. Akemi avait probablement pris connaissance des actions de Sasuke contre Konoha et rien d’autre, d’où cette méfiance qui régnait.

▬ Ainsi, de quelle époque viens-tu ? Je n’ai aucun souvenir de toi... du moins, tu n’as pas fait entendre parler de toi.

Ce qu’elle disait était probable, voir vrai. Cela expliquerait donc beaucoup de choses, dont la transformation de Kakashi Hatake en enfant. A en voir son apparence et son âge, si les calculs de l’Uchiha étaient bons, le gamin qui se tenait devant lui vivait à l’époque de la troisième grande guerre. Une époque, où le clan de l’éventail n’était pas encore décimé... Il n’y avait donc rien d’étonnant que le ninja copieur se débrouille plutôt bien au combat, bien qu’il ait encore des progrès à faire. Comme la jeune femme l’avait souligné tantôt, dévoiler des informations au premier passant était complètement stupide et Sasuke espérait qu’il ne commettrait plus une erreur semblable à celle-ci. Cette hypothèse expliquait également le fait qu’il n’ait aucun souvenir de lui, à son plus grand soulagement. Il ne savait donc rien de sa désertion et de sa tentative pour détruire le village caché des feuilles.

Le temps déclinait, poussant le gamin aux cheveux d’argent à vouloir s’abriter. Le regard de l’Uchiha se tourna vers le ciel, où une masse nuageuse inquiétante laissait penser qu’une grande tempête de neige approchait. Le vent soufflait de plus en fort, n’arrangeant rien quant aux craintes de Sasuke. Il soupira, regarda son interlocutrice, puis le ninja copieur avant de s’exprimer :

▬ Nous allons nous abriter et continuer cette discussion à l’intérieur.

Sur ces mots, il s’avança en direction de la taverne décrite par son compagnon. En y repensant, il avait l’impression de passer la majeure partie de son temps dans ces commerces. Un futur alcoolique ? Non, il s’agissait d’endroits assez utiles quand il fallait obtenir des informations. Les consommateurs qui s’y trouvaient n’étaient pas la meilleure compagnie qu’il puisse existe, mais quand il s’agissait de parler, ils dévoilaient bien des choses.

Une interrogation subsistait dans l’esprit de notre héros, mais ce n’était pas le bon moment pour poser cette question qui brûlait ses lèvres. Il aurait bien une autre occasion pour confronter la jeune fille à sa curiosité.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1066
Yens : 417
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Dim 13 Aoû - 16:27







Sommet de trois ninjas

feat Sasuke, Kakashi et Akemi
Je ne pus m’empêcher de laisser un sourire mystérieux apparaître sur mes lèvres.  Ainsi, l’Uchiha n’avait pas encore fait le lien ? Pourtant il était dans la même situation que moi avec Kakashi, non ? Et dire qu’il était vu comme un brillant ninja dans notre monde. Visiblement, le voyage en Kosaten lui avait peut-être un peu mélangé quelques neurones. Que faire ? Les laisser mijoter ou leur dire la vérité ? Je leur avait déjà dévoilé le problème des différentes lignes de temps, et pourtant, ils n’avaient pas fait le lien. Soupirant, je répondis à l’Uchiha d’une voix blasée.

- J’aurais cru que tu aurais fait le lien. Tout comme tu viens du futur de Kakashi, je viens de votre futur. De plusieurs années dans votre futur. Et je n’ai aucune envie de donner plus de détails. Je ne vois pas à quoi ça vous servirait sachant qu’on ne peut pas retourner dans notre monde.

Je patientai un petit moment en attendant de voir la décision de Sasuke. Accepterait-il de continuer la discussion dans un autre endroit ? Ou allait-il décider de stopper la conversation ici ? La réponse vint bien vite et il commença à se diriger vers l’auberge désignée par Kakashi. Je m’apprêtai à les suivre quand je finis par remarquer le soleil déclinant à l’horizon. Punaise ! J’avais promis de rentrer aussitôt mon travail accompli ! Shinichi et Takeshi s’inquiéteraient sûrement de ne pas me voir revenir au temps précis que j’avais indiqué ! Ils avaient déjà eu du mal à accepter que je me charge de transporter la commande en territoire ennemi alors que j’étais une élue du Phénix, alors si en plus je rentrais en retard !

M’arrêtant brusquement, je me massai la nuque avec une expression repentante, même si je m’en fichais un peu de les laisser en plan.

- Ah…Je suis désolée, mais je dois vous quitter. Ma famille m’attend à la maison et ils se font déjà assez de soucis sans qu’en plus je revienne en retard. En tout cas, ce fut une rencontre… intéressante.

Sur ces mots, j’offris un sourire aux deux garçons avant de me retourner et de marcher en direction de la sortie de la ville. Il était temps de rentrer chez moi.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Lun 14 Aoû - 0:18

SasukeAkémi
260 mots
dialogue en gras
pensées en italique
Sommet de trois ninjas
Alors comme ça, Akémi débarquerait d'un futur encore plus lointain que celui de Sasuke... Vraiment bizarre. Puisque qu'ils avaient l'air de bien connaitre Kakashi, cela voulait dire qu'il était encore en vie à leurs époques respectives. Mais dans ce cas, pourquoi est-ce que Long le Dragon aurait-il choisi d'emmener le Kakashi enfant ? Le prendre en adulte n'était pas plus logique ? Toujours autant de questions, pour au final personne pour y répondre. Peut importe, de son côté, le shinobi était assez intrigué au fait qu'Akémi veuille garder le silence sur son époque.

Hmmm, un futur très lointain... C'est tout de même suspect qu'elle ne veuille rien dire. Qu'importe, maintenant nous sommes tout les trois bloqués ici, et à la même époque.

L'argenté fût vite arrêté dans ses pensées, Akémi qui reprit la parole. Elle disait être en retard et devoir s'en aller très vite. La voyant déguerpir, le shinobi se demanda si elle n'était pas un peu louche.

D'abord elle garde l'anonymat sur son époque, maintenant elle s'enfuit sans demander son reste. Vraiment bizarre celle-là.

Quand ils ne furent plus que deux et installés dans la taverne, l'argenté demanda à son compagnon de voyage ce qu'ils pourraient bien faire ensuite.


Bon, Sasuke, on fait quoi du coup ? Désires-tu que l'on se sépares ? Ou bien préfères-tu qu'on reste en duo pour éviter que tu te fasses agresser ?

Plutôt que d'attendre sa réponse, le masqué interpella le barman et commanda une bouteille de saké, pour remercier son partenaire pour la fois où ils s'étaient rencontrés.
Adieu, Akémi la mystérieuse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Lun 14 Aoû - 21:58

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Chaque époque connaissait son ou ses ennemis, un conflit ravageur et responsable de nombreuses pertes humaines et matérielles. Les temps de guerre étaient à la fois les plus éprouvants, mais également ceux qui unissaient une nation et de nombreuses personnes. Rongés par la haine d’avoir perdu les siens, un lien étrange basé sur l’envie de détruire naissait entre les civils et les guerriers sur les champs de bataille. Beaucoup pensaient que mourir pour sa nation était gratifiant, que faire la guerre était un acte noble, prouvant ainsi sa fidélité et son amour pour son pays. La guerre était un horrible concept. Les vainqueurs se réjouissaient de la défaite de leurs adversaires, tandis que ces derniers étaient morts, ou dans un état critique. Les triomphants des conflits armés profitaient ainsi de la faiblesse de leurs adversaire pour s’emparer de terres et de richesses, créant ainsi un sentiment amère dans la bouche des vaincus. Et ce phénomène se répétait inlassablement, toujours aussi cruel et injuste. Un cercle vicieux, un événement courant et trop répétitif que l’Uchiha devait mettre un terme.

Le gamin aux cheveux d’argent connaissait la guerre. Ainsi, il avait une expérience que visiblement, la demoiselle n’avait guère. Sans doute, elle ne pouvait imaginer l’horreur d’un champ de bataille, malgré son statut de Shinobi qui l’entraînait à devenir une guerrière prête à servir sa patrie. Ce détail irritait particulièrement le ténébreux, tandis qu’elle se permettait depuis déjà un certain temps de donner des leçons de morale aux deux voyageurs. Le ninja copieur avait perdu beaucoup de camarades, il avait probablement enlevé un grand nombre de vies, détruit une quantité conséquente d’installations et édifices de haute importance. Le sang, les explosions et les cris. Ils restaient à tout jamais gravés dans la mémoire de ces combattants. Pour sa part, le beau brun ne ressentait aucune douleur vis-à-vis de cela. Son indifférence lui permettait de faire abstraction de telles choses, futiles. Mais, le monde devait changer, il en était persuadé.

Selon les dires de la jeune femme, elle provenait d’une époque avancée à celle de notre héros, ne donnant davantage de détails. Si ce qu’elle disait était vrai, alors le ninja copieur et lui-même étaient encore en vie. Un fait qui aurait apaisé l’âme de nombreuses personnes, mais pas celle de Sasuke. De multiples questions brûlaient ses lèvres, des interrogations qu’il aurait aimées posé. Mais, sa froideur et sa retenue naturelles le firent taire. En effet, il désirait savoir ce que leur monde était devenu après la guerre. Avaient-ils déjoué les plans machiavéliques du terrible Madara ? Qui était à présent le nouveau Hokage ?

▬ Très bien, je n’ai aucune raison de te retenir. Agis comme bon te semble, tes réponses me suffisent amplement. Lança le brun en tournant le dos à la demoiselle.

Tandis que d’autres s’efforçaient de voyager et récupérer leur puissance d’antan, certains préféraient vivre une charmante vie paisible. Bien, cela ne le regardait pas ; elle faisait ce qu’elle désirait faire et rien de plus. Toutefois, aux yeux de l’impassible Uchiha, elle n’avait pas l’âme d’une Shinobi. En cela, elle lui faisait étrangement penser à son ancienne coéquipière de l’équipe sept. Toutes deux n’étaient pas taillées de façon à devenir un Shinobi compétent. Elles n’avaient ni le mental, ni cette part de ténèbres que requérait une telle profession. Sasuke soupira, avant de s’installer dans cette taverne que Kakashi avait aperçue tantôt. Sur sa chaise bancale, le regard vide, il songeait. Qu’allait-il faire à présent ?

Récupérer la totalité de ses pouvoirs était une priorité absolue. Voyager lui permettait de se renforcer physiquement et mentalement, à une allure lente, certes. Il songeait donc à trouver un autre élu, beaucoup plus puissant que lui. Immédiatement, son esprit se tourna vers les quatre empereurs de la nation de glace. Des êtres aux pouvoirs si puissants, qu’ils avaient acquis ce titre et une réputation considérable. Les rencontrer était dangereux, voir suicidaire. Toutefois, son ambition le poussait à prendre ce terrible risque. Qui plus est, il n’avait pas le sentiment de progresser en compagnie du gamin, qui pour le moment, était inutile.

▬ Dois-je te rappeler que je t’ai sauvé la vie, Kakashi ? Te laisser mourir dans cette ruelle était une option que j’avais à ma disposition, ne me fais pas regretter ce choix. Il marqua une courte pause, avant de reprendre. Ce que je compte faire ? Cela ne te regarde pas. Je suppose que tu vas tenter de rentrer chez toi et mettre un terme au conflit qui ronge ton époque, non ?

Sur ces mots, il prit la petite coupelle d’alcool de riz qu’on lui tendait et commença délicatement à déguster ce doux liquide.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mer 23 Aoû - 18:27

SasukeAkémi
466 mots
dialogue en gras
pensées en italique
Sommet de trois ninjas
La troisième Grande Guerre Ninja, cette longue bataille qui marqua un cap dans la vie de Kakashi. Il se rappelait comme si c'était hier ce qui était arrivé à ce moment :

Les troupes du village d'Iwa provenant du Pays de la terre avaient commencé à envahir le Pays de l'Herbe avec un front de mille shinobis dans le but de poursuivre ensuite leur expansion sur le territoire du Pays du Feu. Afin d'endiguer et arrêter la progression des ninjas de la Terre, Minato partit pour le front en confiant à l'équipe de Kakashi, restée en seconde ligne, une mission de sabotage ; celle de détruire le Pont Kannabi que les troupes d'Iwa devaient obligatoirement franchir si elles voulaient accéder au Pays du Feu.

Au cours de la mission, Kakashi et son équipe furent attaqués par des espions d'Iwa qui kidnappèrent Rin. Lorsqu'Obito se précipita pour aller la sauver, Kakashi lui rappela que la mission était plus importante que Rin. Obito écœuré par cette attitude envers celle qui les avait soignés et sauvés plus d'une fois, abandonna Kakashi à sa mission et partit seul sauver sa camarade, non sans lui avoir précisé avant de partir que pour lui, les vrais héros, étaient ceux de la trempe de son père, Sakumo Hatake, qui risqua tout pour sauver ses amis. Ce jour-là, deux héros sont nés à Konoha, chacun avec son propre Sharingan. L'un a son nom gravé sur une stèle... Et pour l'autre, il paraîtrait que sa renommée de "Kakashi l'homme au Sharingan", a dépassé les frontières. Cependant... Le temps passant, même les récits d’héroïsme peuvent mener à une réalité froide et cruelle. La guerre, la souffrance, la haine... Le cycle est sans fin...



Tout cela est bien beau, mais revenons à nos moutons...




Oh, mais, c'était bien gentil de ta part et je t'en remercie, mais tu sais, je suis sûr que j'aurais pu me débrouiller seul. Et, à propos de mon époque, je ne sais même pas si c'est possible de retourner dans ce monde à cause de ces foutus dieux, mais de toutes façons, il est trop tard. J'ai perdu deux êtres chers et il m'est impossible de les revoir, alors autant rester ici.

Évidemment, Kakashi essaya de chasser toutes pensées qui faisaient référence à la Troisième Grande Guerre pour éviter de se mettre à larmoyer et passer pour un bébé. Ses pensées se concentrèrent donc sa recherche de puissance, oui, encore et toujours le même sujet. Mais il fallait à tout prix que le borgne retrouve sa force d'antan et plus encore s'il voulait pouvoir se protéger face à d'autres élus, sans avoir à recourir à l'aide d'autres personnes. Et puis même, s'il voulait avoir d'autres objectifs, il ne les atteindraient sûrement pas en restant aussi faible qu'un natif.
Un petit cours d'histoire so dramatique


Dernière édition par Kakashi Hatake le Mer 13 Sep - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Ven 1 Sep - 22:44

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Peu importe le monde ou l’époque, il y aurait toujours un homme capable de bouleverser son équilibre et sa prospérité. Ces nouvelles terres qui se présentaient au ténébreux n’échappaient pas à cette terrible réalité qui avait touché son univers de départ. Souvent craint et détesté par les natifs, cette entité était disposait généralement d’une puissance de frappe considérable et il n’hésitait pas à s’en servir contre les innocents et tous ceux qui se mettaient en travers de sa route. L’objectif d’un tel être ? Il était bien souvent difficile de le déterminer, tant sa réflexion était poussée et étrange. Imprévisible, tel était le mot qui le décrivait parfaitement. Les lois et la morale, cet homme n’en avait rien à faire. Tout ce qui l’importait était de mener à bien ses plans plus machiavéliques les uns que les autres. Le sens de l’honneur, il ne le connaissait point. A ses yeux, ses semblables n’étaient que des marionnettes qu’il pouvait manipuler autant qu’il le souhaitait. Chaque monde et chaque ère possédait un ennemi comme celui-ci décrit tantôt. Un adversaire, qu’il fallait abattre pour préserver ce territoire.

Par la faute du beau brun en partie, son univers d’origine fut frappé par un terrible conflit qui coûta la vie d’innombrables guerriers. La Quatrième Grande Guerre Ninja, l’une des confrontations les plus meurtrières et les plus violentes que ce monde avait  pu connaître. L’Akatsuki, dirigé par Madara Uchiha et Obito Uchiha avait provoqué ainsi les cinq grandes nations ; factions qui avaient pris alors conscience qu’elles devaient s’entraider et non se déchirer. A cela, s’ajoutait également les nombreuses actions du ténébreux qui n’avait guère arrangé la situation, déterminé à détruire le village caché des feuilles et ôter la vie des bourreaux de son frère.

Uchiha Madara et Obito. Deux hommes qui avaient causés le chaos, deux hommes qui avaient fait perdre la vie à des milliers de Shinobis. Ils se battaient soi-disant pour créer le monde idéal, un monde où chacun vivrait à l’intérieur d’une illusion. Le concept était intéressant, mais impossible à accepter. Sasuke, qui s’était allié à son ancêtre avait finalement changé de camp au dernier instant, jugeant préférable de suivre les pas de son frère que ceux de ce fou, bien qu’il ne les encourageait pas. Madara et Obito étaient de simples pions, des hommes qui lui permettraient d’obtenir sa vengeance, rien de plus.

Un élément notable de ce conflit fut bien évidemment les Zetsus, capables de se métamorphoser et copier l’apparence des soldats de l’alliance, de quoi provoquer le trouble et la méfiance dans les rangs. Ainsi, cela causa beaucoup de morts inutiles et on pouvait également noter l’apparition d’anciens Shinobis, décédés. Kosaten ne devait pas être déchiré par un tel conflit, non. L’Uchiha serait celui qui s’en assurerait.

Hatake Kakashi avait également connu un conflit, bien que ce soit difficile à l’imaginer au vu de son jeune âge. Arrogant, immature et trop confiant. Il n’hésitait pas à provoquer ses alliés et à les rabaisser, une grave erreur puisqu’il était faible et donc, susceptible d’être abattu. Pourtant, c’était bel et bien l’un des héros d’un conflit. Un héros qui avait perdu deux de ses camarades, dont l’un qui n’était pas réellement mort. Devait-il lui dire une telle chose ? Non, cela le bouleverserait, mais d’un autre côté, il devait le savoir. Peut-être que cela empêcherait de mauvaises choses d’arriver ?

▬ Uchiha Obito est toujours en vie. Dit-il sèchement.

Après tout, l’Uchiha apprécierait grandement que quelqu’un vienne lui dire que son frère était en vie, bien qu’il serait difficile pour lui de croire une telle chose.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mer 13 Sep - 19:57

SasukeAkémi
393 mots
dialogue en gras
pensées en italique
Sommet de trois ninjas
Commençons par le commencement,
Depuis la nuit des temps, les Ninjas s'affrontaient. Certains pour la paix, d'autres pour le pouvoir et c'est cette divergence d'opinions qui fut à l'origine des guerres Ninja.
En ces temps reculés, chaque clan se battait séparément pour acquérir force, pouvoir et respect. Entre tous, seulement deux étaient craints : le clan Uchiwa, et le clan Senju. Ils étaient les plus puissants, et ne cessaient de s'affronter pour qu'enfin, il y ait un vainqueur. Mais à chacun de leurs affrontements, c'était un match nul, et les Ninjas commencèrent à se lasser d'être perpétuellement en temps de Guerre. C'est pourquoi le chef du clan Senju (Hashirama Senju) proposa une trêve au chef du clan Uchiwa (Madara Uchiwa) et c'est ainsi que la paix tant méritée arriva.
Tous étaient heureux, et Hashirama proposa alors une chose que personne n'avait jamais proposée :
il voulait créer une alliance entre tout les clan du pays du feu pour ne former plus qu'un seul et même village.
C'est de là que Konoha vit le jour, qu'Hashirama fut nommé Shodaime Hokage, que les kages furent nommé, et que les 4 autres villages cachés (Suna, Kiri, Kumo, et Iwa) furent construits.

C'est longtemps après que la 3e guerre eût lieu...

La 3e grande guerre Ninja éclata peut après la disparition du troisième Kazekage. Suna obsédé par le désir de retrouver leur Kage disparu, devint vite vulnérable, et attisa les convoitises de pays voisins.
Konoha et Iwa s'opposèrent à Kusa en détruisant le pont de Kanabi, et c'est ainsi que la Guerre débuta.

De longues batailles se succédèrent les unes après les autres, laissant derrière elles des milliers de morts. Et parmi eux, les deux compagnons d'Hatake Kakashi : Rin Nohara et Obito Uchiha. Enfin pour le deuxième, ça n'est pas tout à fait exact, et ça, l'argenté l'appris malgré lui. Quand le masqué apprit cette nouvelle, son cœur faillit s'arrêter. Ça voulait dire qu'il avait pleuré pendant plusieurs années quelqu'un qui n'était pas mort ?

COMMENT ?! Mais comment c'est possible !? Je suis sûr qu'il soit mort, je ne sentais plus son pouls ! Et puis, il n'aura pas pu survivre, il était enseveli sous une tonne de rochers !

Bouleversé par cette simple phrase que venait de prononcer l'Uchiha, Kakashi attendait impatiemment d'autres informations qui pourraient changer son monde d'origine du tout au tout.
Il est vivant ? O_o
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mer 20 Sep - 21:23

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Uchiha Obito... Étrangement, cet homme ne lui inspirait guère de sympathie, bien au contraire. Pourtant, tous deux provenaient du même clan, de la même famille. Ils partageaient le même sang et malgré tout cela, le ténébreux n’arrivait pas à ressentir la moindre once de pitié ou de compassion à son égard. Cet être fou aux objectifs démesurés n’était pas l’un des siens, du moins, aux yeux du jeune homme. Obito devait simplement mourir, disparaître de leur monde afin que ce dernier puisse connaître la prospérité qu’il mérite tant. En tant que réincarnation d’Indra, Sasuke s’était fait un devoir de l’éliminer et mettre un terme au cycle de la haine et de la vengeance ; un cercle vicieux qui visiblement, ne dérangeait point le second Uchiha, qui par le passé, avait encouragé notre héros à détruire le village caché des feuilles. Obito s’était fait passé pour Madara, il avait dirigé l’Akatsuki et enfin, avait déclaré la guerre aux cinq grandes nations. Tant qu’il serait encore debout, le monde souffrirait.

Mais pour l’heure, il était impossible pour le ténébreux de rentrer chez lui et poursuivre cette longue bataille au clair de lune. Il était bloqué, ici, à cette table en compagnie de son ancien sensé dont l’apparence était trompeuse. Il était condamner à côtoyer ce gamin haut comme trois pommes et dont l’âge mental ne dépassait pas le nombre de doigts d’une main. Qui plus est, il était désormais faible et sans défense. Cette situation virait simplement en cauchemar, un songe d’où il était impossible de sortir ; celui que l’on nomme réalité. Celle-ci pouvait se révéler être dure et difficile, parfois insurmontable. Dans ce moment-là, où l’Homme a la fâcheuse tendance de baisser les bras, il fallait s’accrocher à ses rêves et à ses buts.

Si l’Uchiha était encore en vie, c’était uniquement grâce à son défunt frère. Il ne se passait pas un jour sans que celui-ci pense à lui, pas un jour sans que sa mort et ses derniers mots lui reviennent en tête. Itachi était le véritable Hokage, celui qui avait préféré sacrifier son bonheur, son honneur et sa famille pour sauver et préserver ce village de pacotilles. Le beau brun essayait tant bien que mal de réprimer sa rancœur envers la population de cette faction, égoïste et idiote. Incapable de se rendre compte de la réalité, ils préféraient dénigrer et se réjouir de sa mort et de la disparition du clan de l’éventail. Toutefois, détruire cette nation était impossible. Il y avait une meilleure solution et pour que celle-ci puisse réaliser, Uchiha Obito devait mourir.

▬ Il est aujourd’hui, tout comme moi, l’un des ennemis de ce monde. Reprit-il, toujours aussi dur.

Si l’on se basait sur les récits, le clan de l’éventail était le responsable de nombreuses tensions et de multiples conflits à travers les âges, tout comme le clan Senju bien que celui-ci joue un rôle minime dans les guerres. Les Uchiha’s étaient des guerriers au cœur sombre, idolâtrant l’amour et maudissant celui-ci lorsqu’ils le perdaient. Très liés, ces derniers se battaient pour leur survie et pour s’imposer un minimum dans la société. Une place que les autres avaient refusé de leur accorder, préférant les isoler et les traiter comme des lépreux. Parmi les membres du clan, des êtres tels que Madara, Obito ou moi avaient jugé nécessaire de se rebeller et de commettre des actes irréparables, faisant de nous des Nukenins, des ninjas renégats. Sasuke n’était pas spécialement fier de ses actions, mais il n’en regrettait aucune. Guidé par sa haine et son désir de vengeance, il avançait en regardant droit devant lui, rongé par les fantômes du passé.

Le ninja copieur semblait déboussolé par la terrible nouvelle qu’il venait d’apprendre. Rien d’étonnant, Sasuke ne s’attendait pas à ce qu’il saute de joie suite à ses dires. Son ami était en vie, mais il était différent. Il n’avait plus rien en commun avec ce compagnon de voyage autrefois souriant et joyeux. Il avait jugé nécessaire de se laisser guider par la noirceur et d’agir pour accomplir ses sombres desseins ; buts que l’Uchiha ne tolérait pas et qu’il comptait bien annihiler de manière définitive.

▬ Tu dois savoir une chose. Je suis déterminé à tuer Uchiha Obito, qu’il soit ton ami ou non. Cependant, si ton désir de protéger et servir ton monde dépasse les sentiments que tu éprouves pour lui, alors je te conseille de lui ôter la vie dès que tu en as l’occasion. Conclut le jeune homme.

Comment allait réagir le mioche ? Mal très certainement. Il se pourrait bien qu’il fonde en larme ou alors qu’il s’énerve et tente de frapper notre héros. Quoiqu’il en soit, la situation était bien claire à présent. Le gamin n’aurait pas de mauvaises surprises s’il venait à apprendre une seconde fois la disparition de son ami, qui cette fois-ci, serait bel et bien vraie.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Lun 23 Oct - 1:05

SasukeAkémi
442 mots
dialogue en gras
pensées en italique
Sommet de trois ninjas
Uchiha Obito.... Au début de leur rencontre, Kakashi ne l'avait jamais considéré comme un réel shinobi, le trouvant trop faible et pleurnichard. D'un côté, vous aviez Obito, un enfant joyeux, qui avait le goût à la vie, toujours souriant ; et de l'autre, Kakashi, le blasé de la vie qui n'avait pas souvent d'expressions faciales. Obito avait tout un clan, tandis que Kakashi était seul, les deux seuls autres membres de son clan étant morts. A la vue de cette comparaison, on aurait en aucun cas put dire qu'ils deviendraient amis, l'un ne comprenant la vision du monde de l'autre et inversement. Et pourtant, si, ils commencèrent à bien s'entendre, jusqu'à ce qu'un rocher se jette entre eux. Et dire qu'en peut de temps, l'Hatake perdit ses deux amis, l'un mort dans un éboulement, et l'autre, morte "accidentellement" de la main de celui qu'elle aimait.

Et dire que sans le vouloir, Rin Nohara, en périssant de la main de son ami Kakashi, déclancha chez Obito - qui épiait la scène de loin - une réaction qui de fils en aiguilles deviendra une Guerre Ninja, la 4eme. Le comment du pourquoi me demanderez-vous. Et bien, Obito (une fois que tous les ninjas des villages de Konoha et d'Iwa furent partis) courut voir le corps de celle qu'il avait toujours aimée, le trouvant inanimé. L'argenté venait de tuer l'amour de sa vie. Il jura alors de se venger et de créer un "paradis" où elle serait toujours en vie. Paradis qu'il créerait avec un "Dôjustu" créé par son sharingan, pour les trois du fond qui ne suivent pas.



Tout cela est bien "beau", mais revenons un peu à nos moutons...



Imaginez-vous, vous pensiez que cette journée serait aussi banale que les autres, et d'une minute à l'autre vous apprenez que votre meilleur ami que vous pensiez mort est en fait un ennemi de l'époque d'une génération suivante à la vôtre. Et bien, dites vous qu'après que Kakashi eût appris ça, il faillit tomber sur les fesses. Il n'en revenait pas : Obito Uchiha, l'ami qui lui avait légué un sharingan à sa mort, n'était donc pas mort. Et Sasuke qui disait vouloir l'éliminer. Passant de la joie à une sorte de colère incontrôlée, le ninja tenta de frapper au visage celui qui venait de bouleverser son esprit.

Non, tu ne peux pas le tuer ! Pas maintenant ! Je me fiche qu'il soit devenu en ennemi de Konoha, je parviendrais à le faire revenir à la raison !!

Sorti de ses gonds, le masqué ne pouvait imaginer qu'on (re)tuerait son ami, alors qu'il venait d'apprendre qu'il n'était pas si mort que ça.
Mon poing dans ta tête pour avoir dit vouloir le tuer
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Lun 23 Oct - 19:37

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
Les lois qui régissaient sur ces terres étaient dures et impitoyables : éprouver un semblant d’émotion avait de lourdes conséquences, pouvant mener jusqu’à la mort. Les sentiments et le cœur altéraient le jugement de l’humain, il devenait alors incapable de prendre une décision avec logique et lucidité. Il s’agissait d’une erreur considérable, capable de causer l’échec de la mission en cours, ou pire encore, mettre un terme à votre misérable existence. Ainsi, rejeter la moindre once d’émotion était synonyme de victoire. Rejeter ce qui faisait de vous un être-humain vous assurait de vivre un peu plus longtemps, d’écraser votre adversaire et d’accomplir votre quête. Toutefois, rares étaient les personnes ayant la capacité de faire une telle chose. Tôt ou tard, ils finissaient tous par craquer et à se laisser submerger par leurs sentiments.

Les plus grands guerriers que le monde n’ait jamais connus étaient des êtres qui avaient renié leur humanité. Afin de garantir leur succès et leur victoire, ils furent parfois contraints de prendre des décisions inhumaines, aux conséquences désastreuses. Pertes humaines, perte de territoire... ils ne flanchaient pas, ils ne se laissaient pas abattre par la peur ou la crainte d’être vaincu. Non, ils continuaient à se battre jusqu’au bout, quitte à mourir ou à perdre davantage d’hommes encore. Parfois, il arrivait même qu’ils perdent un être qui leur était proche. Accablé par le chagrin, la tristesse n’influençait pas leur façon de se battre et de prendre des décisions. Au contraire, leur haine pour celui qui leur a infligé cela avait pour effet immédiat de les rendre plus fort... beaucoup plus puissant.

Uchiha Sasuke faisait partie de ces hommes qui restaient froids et sans émotions. Deux qualités qui faisaient de lui un guerrier d’exception, deux qualités qui faisaient de lui un redoutable stratège. Son passé y était pour beaucoup ; la perte des siens et la haine qu’il avait éprouvé avaient créé une carapace indestructible. Insensible, il œuvrait désormais pour sa propre personne, déterminé à faire de ses idéaux une réalité. Toutefois, un sujet l’affectait en particulier et malgré sa mine glaciale, son esprit pouvait être troublé. Le clan de l’éventail et Uchiha Itachi, sans oublier Uzumaki Naruto. Trois sujets qui faisaient naître en lui des sentiments bien particuliers. Colère, haine, souffrance et tristesse. Quatre émotions qui étaient, soi-disant passant, d’excellents carburants pour combattre.

Hatake Kakashi était faible. Apprendre que son meilleur ami était encore en vie l’avait littéralement boulversé. Désormais dans un état second, l’Uchiha pouvait sentir la haine monter en lui. Le ninja copieur éprouvait de la colère, beaucoup de colère. Une émotion qui se caractérisait par le désir de frapper notre héros. Toutefois, le gamin aux cheveux d’argent ne l’utilisait guère correctement. Il semblait en effet avoir perdu sa capacité à réfléchir avec raison et logique. Une erreur impardonnable dans ce monde où les élus s’entretuent. Il allait d’ailleurs en faire les frais, puisqu’au moment où il se jeta sur lui pour le frapper au visage, le ténébreux se décala légèrement sur la droite et lança sa jambe gauche pour balayer les appuis de l’enfant « prodige ». Une simple balayette, ayant pour unique but de calmer et maîtriser le Shinobi, au sol.

▬ Grave erreur. Dit le beau brun, dégainant son sabre.

Il leva le bras, prêt à abattre sa lame sur le corps du gamin. Pourquoi une telle réaction ? Kakashi ne semblait pas être destiné à survivre dans ce nouveau monde. Sensible et idiot, il se ferait tuer ou manipuler par n’importe quel élu assez intelligent pour le faire. Naïf, il laissait son cœur le guider, plutôt que le caillou qui lui servait de cerveau. Qui plus est, le tuer aurait peut-être pour effet de modifier le passé et ainsi, réduire à néant le menace connue sous le nom d’Uchiha Obito.

Autour d’eux, certains clients se levaient. La peur et l’appréhension se lisaient sur leur visage crispé. D’autres restaient assis, détournant le regard, gêné par la situation. Le tavernier s’était caché sous le comptoir, attendant la fin du conflit. Puis, il y avait ceux qui étaient bourrés. Le sourire aux lèvres, gesticulant leurs longs bras avec lesquels ils tenaient leur chope de bière, ils encerclaient les deux Shinobis.

▬ Ce n’est qu’un enfant, dit-il en rotant à proximité des deux individus, je vous conseille de cesser immédiatement ce que vous vous apprêtez à faire... Sinon...

Il s’arrêta à la fin de sa phrase, mais celle-ci laissait sous-entendre que l’Uchiha aurait des ennuis avec les clients de la taverne. Jetant un léger regard désintéressé à son interlocuteur, il ne dit rien, se contentant d’approcher lentement la lame au niveau de la gorge du ninja copieur. Qu’allait-il se passer ? Les  natifs allaient-ils l’arrêter ?

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 224
Yens : 30
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 15

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hyper Buu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Sam 18 Nov - 18:50

SasukeAkémi
285 mots
dialogue en gras
pensées en italique
Sommet de trois ninjas
Alors voilà où ça menait de perdre inutilement son sang-froid, se retrouver une épée sous la gorge, bloqué au sol par l'envie de ne pas mourir ici et maintenant. Heureusement pour lui, le destin lui envoya un "ange" gardien qui était la clé pour s'échapper de cette situation. Un natif avait levé ses fesses pour venir faire la morale à l'Uchiha, comme quoi l'Hatake qu'était qu'un gosse, et qu'il ne fallait pas faire de telles choses à un enfant. Profitant de cet instant d'inattention de la part du ténébreux, Kakashi frappa dans son épée, afin de l'éloigner de sa gorge. Se relevant alors, le masqué demanda alors à l'homme qui avait fait irruption dans leur "discussion" de gentiment s'en aller, tout en le remerciant quand même.

Tais-toi, petit. Il va devoir te présenter des excuses devant moi, s'il ne veut pas que mes amis et moi-même ne lui tirions le portrait brailla-t-il sur l'Hatake.

Je sens que celui-ci ne va pas terminer sa soirée indemne....

Il parlait en connaissance de cause, l'argenté savait très bien que les Uchiha's n'étaient pas vraiment réputés pour être très patient face à des cas comme cet homme. Et qu'est-ce qui se passe quand une personne possédant assez peu de patience est face à un individu qui ne fait que les provoquer ? Mais si, je suis sûr que vous savez... Voilà, c'est ça ! Ça finit généralement par dégénérer ! Et bien, ce qui allait déclencher ça, était sûrement le fait qu'une petite foule qui s'était formée autour des deux shinobis et de l'habitué de la taverne, et que cette même foule huait le ténébreux, insultant de tous les noms d'oiseaux qui passaient par leurs bouches étanchées par l'alcool.
Ça va castagner ! :v


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Jeu 28 Déc - 13:16

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
L’individu qui  gisait au sol devant les yeux sombres et le visage inexpressif du ténébreux n’avait décidemment rien d’un véritable Shinobi. Le ninja copieur devait certainement commencer à comprendre les conséquences de son erreur ; le prix à payer lorsque les sentiments occupaient une place importante dans une situation comme celle-ci. Il avait laissé ses émotions s’emparer de lui et désormais, il était au sol, en danger de mort. Un léger mouvement de bras et l’Uchiha pouvait lui transpercer la gorge, devant les yeux ébahis des poivrots qui meublaient la taverne. Le temps passait, et le jeune homme commençait sérieusement à se poser des questions au sujet de son interlocuteur. Pour l’heure, il ne semblait guère être un bon et fidèle allié. Faible et fraîchement arrivé, il n’y avait pas de place pour ce genre d’erreur. Au fond de lui, il espérait que le gamin comprendrait cela bien assez tôt, car sinon, un autre individu que lui le tuerait très prochainement.

Seules la haine et la colère avaient leur place. Deux sentiments, engendrés par la souffrance qui étaient utilisés comme combustibles afin d’alimenter cette flamme qui est la puissance. Les autres sentiments, que ce soient la joie, l’amour ou la tristesse devaient être oubliés. Autrefois, Sasuke avait été faible. Cette faiblesse ne lui avait rien apporté de bon, elle ne lui avait causé que du tort. Entouré d’êtres qu’il appréciait, d’autres qu’il aimait, ces derniers avaient eu un effet néfaste sur sa progression et il avait fini par se rendre compte qu’il devait s’en débarrasser pour progresser. Amitié, amour et attachement n’avaient pas leur place. Afin de devenir plus fort, il fallait s’enfoncer dans les ténèbres, c’est tout.

Le regard sombre de l’Uchiha croisa un instant celui de l’Hatake. Bien que celui-ci semblait vouloir dissimuler toute émotion après l’erreur qu’il venait de commettre, le jeune homme pouvait aisément ressentir sa volonté de vivre. Il était décidé à survivre, décidé à ne pas mourir aujourd’hui... tout comme lui. Pourquoi ? Sasuke l’ignorait et très honnêtement, il s’en fichait. Les objectifs des autres ne l’intéressaient guères, seuls ses intérêts comptaient. Et pour l’heure, sa montée en puissance était capitale.

▬ Tu l’ouvres un peu trop à mon goût. Déclara-t-il, jetant un léger coup d’œil sur le poivrot.

Il titubait, c’était à peine s’il arrivait à marcher droit. Toutefois, les paroles du beau brun ne l’avaient visiblement pas atteint. L’inconnu persistait à le défier du regard, poussant de légers gémissements. Un sourire de coin se formait sur son visage rouge. Il allait passer à l’action. Alors que l’attention de l’Uchiha était portée sur le nouveau challenger, le gamin aux cheveux d’argent en profita pour s’extirper en déviant la lame de Kusanagi. Cela n’avait pas d’importance. L’objectif de Sasuke n’était pas de le tuer, seulement de le remettre en place et lui faire comprendre qu’il mourrait très vite en continuant de réagir ainsi.

Le reste des clients de la taverne étaient désormais autour des trois individus, choppes à la main. Le silence régnait, chacun retenait son souffle, attendant avec impatience le début des hostilités. Le ténébreux n’avait pas pour habitude de se battre dans les bars, mais en tant qu’héritier du clan de l’éventail, son honneur était bafoué s’il ne remettait pas à sa place l’inconnu. Jetant un dernier regard sur la foule qui se préparait également à combattre, un léger sourire se dessina sur son visage... puis, il se jeta sur son opposant. Certes, le Nukenin n’avait plus sa puissance d’antan, mais ce n’était pas un poivrot qui allait le mettre en difficulté. Rapide, malgré la perte de ses pouvoirs, il ne lui fallut que quelques instants pour atteindre la position occupée par son adversaire et lui asséner un coup de Kusanagi. Bien évidemment, la lame était protégée par le fourreau, afin de ne pas le tuer. Plié en deux, l’inconnu se jeta au sol, crachant un peu de sang.

▬ Tu disais ? Mon nom est Sasuke Uchiha. Que tous ceux qui aient assez de cran viennent me défier immédiatement. Hurla-t-il à travers tout l’édifice.

Aussitôt, la foule s’esclaffa et bientôt, tout le bâtiment se transforma en un véritable champ de bataille. Ami ou ennemi, allié ou adversaire, peu importe. L’alcool et la testostérone poussaient quiconque à frapper son voisin. Assis sur une chaise, avec son katana sur les genoux, il attendait, les yeux fermés, que quelqu’un vienne le défier.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 204
Yens : 183
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 17

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 10
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   Mar 27 Fév - 21:17

Sommet de trois ninjas.
Avec Kakashi Hatake & Akemi Namikaze
▬ Des balivernes, comme toujours. Soupira, l’Uchiha.

Survivre dans ce monde était une utopie, un luxe que tout le monde n’avait pas les moyens de s’offrir. Il ne s’agissait pas d’une question d’argent, bien au contraire. Rester en vie et donc, ne pas se faire tuer, nécessitaient une qualité qui était rare chez un grand nombre d’humains : l’intelligence. Oui, faire preuve d’esprit tactique et de réflexion était, selon le ténébreux, les deux clefs afin de subsister, les deux aptitudes nécessaires si un jeune élu désirait ne pas mourir. En suivant ce raisonnement et cette logique de vie, il s’était très vite aperçu qu’il était entouré d’idiots, dont l’idée de perdre la vie ne leur avait pas effleuré l’esprit. Un comportement irraisonnable selon l’Uchiha, incapable de comprendre leur façon de penser. Durant toute son enfance et son adolescence, il avait cherché à survivre par tous les moyens possibles, dans le seul et unique but d’accomplir son idéal, sa vengeance.

Encore aujourd’hui, mourir n’était pas une option. Prendre des risques inutiles n’était pas tolérable. Il agissait encore une fois, de manière raisonnée et réfléchie. Défier les clients de la taverne, pouvait paraître aux premiers abords idiots, mais il savait pertinemment qu’il ne risquait rien. Au contraire, les personnes que nous pourrions qualifier de « bêtes » seraient l’ensemble des hommes présents ici qui ont pu songer un instant à défier l’Uchiha. S’ils étaient tombés sur l’un des Empereurs de Fuyu, qui sait ce qui aurait pu leur arriver ? Le ténébreux avait fait preuve de clémence. Insulté de tous les côtés, il aurait pu tous les massacrer. Peut-être, avec de la difficulté, certes. Mais, ils seraient tous morts, pour avoir bafoué l’honneur du clan de l’éventail.

Quoiqu’il en soit, ce voyage était inutile et Sasuke songeait à s’en aller. La taverne était silencieuse, calme. Plus personne ne bougeait, les clients étaient au sol. Aux premiers abords, nous pourrions croire qu’ils étaient morts, mais en observant de plus près, il était possible de les voir inspirer et expirer faiblement. Une bouteille à la main, un verre dans l’autre, certains gisaient dans une flaque de vomi, d’autres dans une mare de sang. Le visage de certains était rouge et décoré par un léger sourire - signe de leur faible intelligence - d’autres étaient pâles. Il ne restait que le jeune homme et le gamin à l’intérieur de la taverne. Le tavernier s’était enfui lorsque la bagarre avait commencé, certainement à la recherche de soldats du royaume des glaces.

Cette hypothèse, bien qu’elle ne l’effraye pas, le dérangeait. En effet, le ténébreux ne tenait pas devenir un fugitif, tout comme dans son monde d’origine. Non, il désirait se faire discret et manœuvrer de façon à récupérer le plus rapidement ses pouvoirs. Ainsi, il avait pris la décision de partir. Jetant un dernier regard au ninja copieur, il s’arrêta à quelques mètres de la porte d’entrée. Il soupira, en songeant à l’idée de poursuivre son voyage avec lui. Hatake Kakashi serait, pour le moment du moins, un frein à sa progression. Jeune, têtu et arrogant, il devrait évoluer et mûrir s’il tenait voyager aux côtés de Sasuke. Qui plus est, le lieu où l’Uchiha comptait se rendre était dangereux et ne concernait aucunement le gamin aux cheveux d’argent.

Oui, il avait pris la décision de se lancer à la poursuite de l’un des Empereurs de Fuyu, dans le but de le trouver et d’en apprendre davantage sur le monde qui l’entourait, les options qui s’offraient à lui quant à la récupération de ses pouvoirs. Son confrère lui avait certes, déconseillé de les rencontrer. Toutefois, Sasuke ne comptait pas suivre ce conseil, allant à l’encontre de sa logique. Faire la connaissance de l’un d’eux était dangereux, quasi-suicidaire si cette rencontre était intentionnelle. Le ténébreux encourrait beaucoup de risques ; il pouvait mourir.

▬ C’est ici que nos chemins se séparent, demi-portion. Je dois partir, j’ai des affaires à régler.
 

Sur ces mots, il ouvrit la porte et la poussa derrière-lui. Il n’avait plus rien à ajouter, plus rien à dire au gamin aux cheveux d’argent. Il connaissait la vérité désormais, il savait qu’Obito Uchiha était encore en vie et que si le sort du monde lui tenait un minimum à cœur, il devait trouver un moyen de rentrer et de l’abattre. Quant à lui, retourner dans son univers était également l’une de ses priorités. Le monde n’allait pas changer, Naruto était encore en vie. Tant de problèmes que le ténébreux devait absolument résoudre. Pour l’heure, il pensait se diriger vers la Forêt de Givre, songeant à la rencontre qu’il pourrait faire là-bas...  

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Sommet de trois ninjas.   

Revenir en haut Aller en bas
Sommet de trois ninjas.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Ville d'Hyouga-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.