Partagez | .
La Faiblesse du Vivant
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: La Faiblesse du Vivant   Jeu 27 Avr - 17:20

Ce RP est la suite directe de Nouvelle douleur








La Faiblesse du Vivant

feat Tenma & Anglerfish Team

Ca y est ? Tu as le plan ?

L'homme à la cagoule hocha la tête sans rien dire, comme à son habitude. Sur la Plaine, plusieurs légendes se contaient. Celle des Tanukis arrosant les plantes et entretenant les chemins, celle de la petite fille fantôme et enfin, celle de l'informateur mystérieux.

Peu de personnes avaient eu l'occasion de rencontrer cet étrange personnage cagoulé mais parvenir à le voir assurait de tout savoir de manière quasiment omnipotente sur la Plaine Verdoyante.

Natsume ne l'avait jamais rencontré, cependant, suite à sa disparition, Harall, Aeleus et Tenma avaient travaillé d'arrache-pied pour trouver la moindre information concernant l'enlèvement du Gardien de la Plaine.

Cela faisait trois jours que l'androgyne avait disparu et que les Anglers n'étaient pas rentrées de Fuyu. L'informateur mystère avait fini par se présenter à la miniature, proposant son aide par l'intermédiaire d'un petit bout de bloc-note.

Evidemment, Harall avait accepté et elle disposait maintenant d'un plan détaillé et des coordonnées précises de la cachette d'Hideo. Elle ne fit que baisser la tête pour regarder la carte avant de constater que l'homme cagoulé avait disparu.

Bon, on est pas sûrs mais on a pas le choix... Va falloir compter là-dessus...

Elle se rendit dans la salle principale de la maison du Gardien et posa le plan sur une table sortie exprès pour exposer chaque information concernant le kidnapping.

AELEUS ! TENMA ! ON A LE PLAN ! ON S'Y MET !

Hurla-t-elle avant de voir l'entraîneur débarquer les poings serrés. Il restait à attendre Tenma mais un bruit de moteur commençait à se profiler au loin...

La miniature sortit immédiatement, attendant le panzer d'un air ferme, les bras croisés. Après une telle mission, ce n'était pas la meilleure nouvelle à annoncer mais il n'y avait pas le choix. Toute l'aide possible allait être nécessaire. Si Harall avait pu contacter Jason Rokuro, elle l'aurait sans doute fait d'ailleurs... Ellen également si sa présence n'avait pas été si négative à ce moment-là...

-

Trois jours... Trois jours de torture continue... C'était cela que subissait Natsume. Le sort de douleur d'Hideo ne quittait quasiment jamais son torse et lorsque c'était le cas, il n'arrivait pas à parler, laissant l'horreur repartir de plus belle.

Encore une fois, l'adolescent avait vomi sur le sol après avoir subi...

OH BAH ! OOOOOOH ! Je pensais que tu te serais habitué à force ! Je vais encore devoir tout nettoyer ! Tu ne voudrais pas transformer ton écharpe en serpillière ?

Va te faire foutre... Je vais te tuer...

Quelle manque de discipliiiiiiine ! Il est temps de t'inculquer les bonnes manières !

L'androgyne se laissa encore une fois hurler de douleur pendant des minutes, un simple bout de papier sur le torse... Qui fût retiré plus rapidement que d'habitude.

Tu t'en tireras... Il se remit à vomir. ... Pas comme ça... Je vais être aidé, des gens vont venir me chercher... Tu vas pas comprendre ce qui t'arrive... Et je te jure... Que je vais te tuer... Je vais te faire aussi mal que tu m'as... Gh ! Fait mal !

Oh oui, ta môman Harall va venir te chercher ! Mais qu'est-ce qu'elle fera contre tous mes adeptes, je me le demande !

Ha... T'as aucune idée de ce qui t'attend toi...

Et enfin, le sort fût reposé et la torture continua. Longtemps... Une souffrance terrible, insoutenable qui valut à Natsume de perdre conscience... Mais même dans le coma... Il sentait toujours sont corps être meurtri artificiellement... La douleur ne causait aucune séquelle mais elle restait atroce...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Jeu 27 Avr - 21:07



La Faiblesse du Vivant
feat. Natsume Naegi & Tenma



Nishizumi Miho
Devant Harall

Takebe Saori
Devant Harall

Isuzu Hana
Devant Harall



Akiyama Yukari
Devant Harall

Reizei Mako
Devant Harall

Alycea Kitasu
Sur le blindé



Retour sur un air grave

Cela faisait maintenant un temps certains que les lycéennes avaient fait un pas de plus dans la voie de la destruction. Sabotant, tirant mais sauvant dans la même action de nombreuses vies, autant Fuyujins que celles de l’alliance, les jeunes filles avaient quittés les vents froids du pays des neiges il y a quelques jours, et rentraient maintenant promptement vers la plaine, bien heureuses de s’en être sortie en vie et indemnes sans avoir plus de sang sur les mains. Après s’être octroyées un petit temps de pause, quelques heures à peine dans la capitale, afin de donner un rapport sur ce qu’elles avaient fait dans la nation de Long, elles purent disposées et rentrer chez elles.

Mako était plutôt impatiente à l’idée de retrouver l’androgyne, tandis que les autres avaient une hâte toute particulière, celle de revenir dans l’endroit qu’elles s’étaient appropriées, de se reposer… Mais toutes partageaient une envie… Celle de prendre un bon bain chaug mériter, pour se nettoyer de ces journées d’effort, du renfermé et de l’odeur d’essence et de métal qui était propre au panzer. Dès lors qu’elles arrêteraient le moteur, ce serait la guerre ouverte pour la salle de bain, car malheureusement, elles ne tiendraient pas toutes à l’intérieur…

Voilà ce qu’elles devraient faire ! Une petite source thermale à côté de la maison ! Il y avait surement un moyen d’avoir de l’eau chaude facilement avec de la magie ! Ou même par d’autres moyens ! Encore une fois, elles ne manquaient pas d’imagination quand il s’agissait de se faciliter les choses et la vie. Et puis, c’était quelque chose de convivial et d’utile ! D’autant qu’avec la mission qu’elles venaient d’effectuer, elles avaient eu le droit à une jolie prime, financé par quelques trafics dont le nom était rayé…

Mais une fois qu’elles arrêtèrent le panzer, elles n’eurent pas vraiment le droit à un accueil jovial comme elles auraient put normalement avoir. Au lieu de louanges, de pleurs par inquiétude, de soulagement de savoir qu’elles allaient bien… Ce fut avec un regard lourd qu’Harall les regardait descendre, accompagnée de plusieurs personnes hautes en couleur, dont Tenma. La rousse exprima sa grande surprise en voyant celui qu’elle aimait secrètement, avant de commencer intérieurement à paniquer. Elle n’était ni coiffée, ni préparée… Sa tenue était pleine de pliures, et le pire était que les conditions qui avaient fait son voyage la rendaient probablement épouvantable.

Bon, d’un point de vue extérieur, ce n’était pas la catastrophe, pour aucune des cinq lycéennes qui avaient tout de même prit un nécessaire d’hygiène, mais intérieurement, pour elles, c’était tout de même une petite catastrophe que de croiser de telles personnes sans être un peu près nettoyées… Mais bien évidement, il y avait aussi la question de pourquoi ces gens étaient ici, de pourquoi le mage, de pourquoi le grand costaud, et bien évidement, de pourquoi Natsume n’était pas là pour immédiatement prendre Mako dans ses bras et la chouchouter ?

Néanmoins, la Nishizumi, qui fut la première à s’extirper dût à sa position surelévée dans le blindé, resta vigilante. Il y avait des personnes qu’elle ne connaissait pas, et même parmi ceux dont elle avait connaissance, et bien, elle préférait mettre une distance de sécurité. Bien évidement, Harall était au dessus de ça, mais ce n’était pas le cas de Tenma qui, malgré les sentiments que lui vouait Saori, n’en restait moins une personne extérieure. Dès lors que le panzer fut coupé et que toutes se retrouvaient à l’extérieur, dont la kitsune qui avait des courbatures à cause de l’acier, elles firent front, et entamèrent ce qui semblait être le début d’une très mauvaise histoire…

Harall… Est-ce qu’il s’est passé quelque chose ? Qui sont ces personnes et… Où est Natsume ? J’ai un très mauvais pressentiment sur ce qui va suivre.


Pourquoi s’étaient elles absentées ? Est-ce que leur présence aurait-elle permit de changer les choses ? Les jeunes filles n’en savaient pour le moment rien, mais à la vue de ce pourquoi ses personnes à l’air grave s’étaient accumulées… Oh que oui, elles n’auraient jamais dût partir guerroyées dans le pays de glace, car ce n’était pas que la Reizei qui était inquiète, c’était tout un équipage, toutes les amies et même… Toute sa famille qui se faisait du mouron quand à son absence…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : -370
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Ven 28 Avr - 23:28


La Faiblesse du Vent

Nous étions en panique depuis quelques jours. J’étais resté chez Natsume après le festival, et on s’en était tenu à notre promesse, rien de bien anormal là-dedans. Cependant, ça faisait trois jours que nous n’avions plus de nouvelles de Natsume avec Aeleus et Harall. Et c’était très inquiétant. Ce n’était pas le genre de notre ami de se comporter comme ça !

Après tout ce temps sans indices, je commençais à désespérer un peu qu’on trouve quoi que ce soit. Mais je n’abandonnais pas pour autant ! J’avais promis à Natsume que je serai toujours là pour lui et je comptais bien respecter cette promesse ! Je le retrouverai même s’il fallait retourner chaque coin de Kosaten ! Harall interrompit ces pensées plutôt sérieuses quand elle nous interpella avec Aleus, déclarant avoir un plan ! Je me précipitai vers elle, le regard plein d’espoir.

- Sérieux ? Tu as vraiment quelque chose ?! C’est super ! Maintenant, on peut-

Ma phrase fut interrompue par le bruit d’un moteur à l’extérieur, que je ne pouvais que deviner être le son du char des six filles habitant à côté. Mon cœur rata un battement à l’idée de revoir une certaine rouquine, mais je gardais une face sérieuse en suivant Harall. La situation était des plus graves, et je ne pouvais pas me réjouir complètement de revoir Saori. Même si je mourrais d’envie de lui envoyer un grand sourire quand je la vis parmi ses amies.

Je gardai plutôt les mains dans les poches, le regard fuyant ceux des adolescentes. En un sens, je m’en voulais de leur annoncer cette nouvelle alors qu’elles revenaient juste d’une mission en territoire ennemi. Mission pour laquelle je m’étais fait un sang d’ancre une fois que je l’avais appris de la bouche de mon ami lorsque je l’avais questionné sur l’absence de ses voisines. Je ne savais pas comment j’aurais réagi si quelque chose était arrivé à Saori ou même Alycea. Mais au lieu de cela, c’était un de mes amis qui avait disparu alors que je vivais chez lui à ce moment-là. Raison pour laquelle je me sentais coupable.

Au final, ce fut une brune du groupe qui finit par prendre la parole, se doutant que quelque chose de grave était arrivé. Je dirigeai mon regard sur elle quand elle demanda nos identités. Mieux valait peut-être que je remplisse au moins cette part, même si certaines me connaissaient déjà.

- Je suis Tenma, un ami proche de Natsume, ainsi que de Saori et Alycea. Le colosse est Aeleus, l’entraîneur de Natsume.

Je me tus ensuite, détournant une nouvelle fois mon regard. Vraiment, je me sentais tellement coupable. Si j’avais fait plus attention, sans doute que j’aurais pu éviter ça. Mieux valait laisser Harall gérer la situation. Après tout, elle connaissait tout le groupe. Elle serait plus à même de leur annoncer la nouvelle que si c’était un parfait étranger qui le faisait.

©MangaMultiverse




Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire


Dernière édition par Tenma le Dim 30 Avr - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Sam 29 Avr - 0:23








La Faiblesse du Vivant

feat Tenma

Evidemment, la sérieuse mine qu'affichait Harall n'annonçait rien de bon. Et pour cause, la disparition de celui qu'elle considérait comme son fils n'allait pas la faire sauter de joie... Ce fût en remarquant ce visage grave qu'Hana posa la question fatidique à laquelle la réponse allait être dure à formuler.

Harall se mordit la lèvre inférieure, laissant Tenma se présenter lui et Aeleus, ce dernier se contentant d'hocher la tête. Il savait que la situation ne se prêtait pas du tout à sa grande voix que lui-même savait comique. Il sembla normal pour lui de s'abstenir.

La miniature s'approcha du panzer d'un pas lourd, tenant le plan fourni par l'informateur sous son bras. Elle commença par s'éclaircir la gorge avant de baisser les yeux.

Désolé de ne pas pouvoir vous accueillir avec le sourire... Natsume a totalement disparu depuis trois jours. Je n'arrive pas à le contacter avec Erimaki et impossible de le localiser.

Elle monta sur le monstre de métal et posa le plan à plat sur ce dernier. Le complexe d'Hideo était réellement immense mais Natsume devait sans doute se trouver tout au fond.

J'ai pu trouver un informateur qui nous a dit que Natsume avait été enlevé par un connard appelé Hideo. Ca, c'est l'endroit où il le retient. Selon mes sources, il y a beaucoup de mages costauds là-bas et Hideo est une espèce de saloperie surpuissante, va falloir trouver une strat' et pas foncer dans le tas.

Harall mourrait d'envie d'exploser de rage, de simplement foncer et détruire tout ce qui se trouverait sur son chemin, elle se contentait, pour le moment de serrer le poing. Sa voix était assurée mais elle laissait paraître quelques tremblements, témoignant de l'instabilité émotionnelle à laquelle elle était sujet.

Elle descendit du panzer, prenant une grande respiration avant de violemment frapper du pied sur le sol.

Alors comme ça on a envie d'enlever les gosses des gens hein ? Tu vas comprendre ton erreur espèce d'enculé de merde...

Aeleus posa sa main sur l'épaule de la miniature, espérant que cela la calmerait.

HAA- Essaye de te calmer, on va avoir besoin de sang froid pour gérer la situation.

Se força-t-il à dire calmement. Harall prit une nouvelle respiration avant de revenir vers le tank, elle avait une stratégie en tête, une stratégie très dangereuse et incertaine au vu de la fiabilité de ses sources mais il fallait bien compter là-dessus.

J'imagine que vous en êtes. Je sais, le plan est pas forcément fiable mais on peut compter que là-dessus pour le moment. Je veux pas imaginer ce que Natsume est en train de subir et je veux pas qu'il le subisse plus longtemps ! J'ai pensé à une stratégie. Aeleus et le panzer devront fracasser l'entrée.

Elle prit une respiration avant de continuer sans vraiment laisser un temps de réponse.

Si mes infos sont bonnes, il y aura des gardes puissants. Va falloir tous les dégommer pendant que quelqu'un d'autre va libérer Natsume en fouillant les cellules. Je propose que Tenma s'en charge vu qu'il a pas encore récupéré toute sa force. Ce serait trop casse-gueule de le faire combattre. Aeleus et moi, on battra contre les gardes pendant que les filles se chargeront de péter le maximum de murs possibles.

Elle essuya la sueur sur son front, désireuse d'y aller au plus vite, elle voulait absolument sauver son fils.

Faudra faire gaffe à si on croise Hideo, soit il nous attaquera directement, soit il va garder Natsume. Dans le second cas, Tenma devra vite libérer Natsume, sinon, faudra le retenir le plus longtemps et le tuer si possible.

Elle releva la tête, le regard déterminé et colérique. Elle se leva sur le tank et croisa à nouveau les bras.

Vous en êtes ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Sam 29 Avr - 10:42



La Faiblesse du Vivant
feat. Natsume Naegi & Tenma



Nishizumi Miho
Devant Harall

Takebe Saori
Devant Harall

Isuzu Hana
Devant Harall



Akiyama Yukari
Devant Harall

Reizei Mako
Devant Harall

Alycea Kitasu
Sur le blindé



Bad news

Elles étaient toutes là, alignées, un air grave et inquiet qui transparaissait sur leurs traits habituellement joyeux et colorés. Hana n’avait été que la voix qui s’était élevée pour en savoir plus, car l’ambiance morose avait bien évidement mit la puce à l’oreille à tout le monde. Si, au départ, elles avaient put penser que c’était de leur faute, qu’elles soient parties à la guerre, qu’elles aient participées au grand conflit qui déchirait Kosaten, l’absence de Natsume était une chose beaucoup plus inquiétante. En effet, l’androgyne, une pile de bonne humeur à patte et écharpe, était absent…

Dans tous les cas, le garçon, déjà connu d’au moins la moitié des jeunes filles, se présenta. Ainsi c’était donc lui le fameux Tenma ? Pour l’Isuzu, l’Akiyama et la Reizei, c’était une première, même si cela ne se faisait pas du tout dans les meilleures conditions. D’apparence… Et bien il avait l’air d’être une personne de leur âge, relativement sympathique, d’autant que la rousse avait put compter un bon nombre de chose à son sujet. Cette dernière n’osait même pas le regarder pour le moment, tandis que la kitsune ne se gêna pas pour lui faire un petit signe. Enfin, la Nishizumi… N’osait pas confronter son regard non plus… Elle ne pouvait lui faire confiance, elle… Elle en avait honte…

L’autre personne, Aelus, était l’entraineur de Natsume donc ? Un grand colosse, semble-t-il assez bruyant. Deux des jeunes filles pouvaient peut-être avoir une vague impression de déjà vu, mais… Elles avaient vécues tant de choses que se souvenir de tout n’était guère une chose aisée… Finallement, ce fut quand Harall prit la parole que les choses s’éclaircirent et s’emportèrent… Elle mit directement les deux pieds dans le plat, en annonçant que Natsume avait disparu depuis plusieurs jour, qu’il était impossible de le localiser… Sauf qu’elle avait des informations, des renseignements !

L’androgyne était retenu prisonnier par un nommé Hideo, un mage très puissant de ce qu’elles pouvaient en conclure. Rien que de savoir son protég en danger faisait boullir le sang d’Harall, tandis que les Anglers étaient entre la colère et l’incompréhension… Comment ? Comment Natsume, qui était bien puissant tout de même, avait put se faire enlever par quelqu’un ? Pourquoi ?! Tant de questions fourmillaient dans leurs esprits, mais une chose était sûre… Elles allaient le libérer, elles allaient faire en sorte qu’il puisse retrouver sa liberté. C’était la première fois que les choses étaient dans ce sens, que ce n’était pas les anglers qui étaient en danger… Mais armées du panzer… Elles représentaient une immense menace, comme pouvaient témoigner les soldats de Fuyu.

Puis Harall montra un plan d’un immense complexe, en exprimant par la même ocassion tout le mal qu’elle souhaitait au kidnappeur… Et ce, avant d’exprimer son plan. Tenma devrait donc infiltrer le complexe, tandis qu’Harall, Aelus et les Anglers devraient s’occuper des adversaires et de l’endroit ? Cela pourrait marcher… Mais dans l’esprit de la Nishizumi, qui restait concentrée malgré tout ce qui se passait, cela ne sonnait pas comme la meilleure idée. La stratège avait surement une proposition plus intéressante…

Je… J’ai quelques réserves sur ton plan, Harall… Il suffit que quelques mages protègent Natsume, et tout le plan s’effondre… Je… J’aimerai te proposer cette alternative…


Montrant le plan qu’elle désigna par la même occassion de ses doigts, elle commençait à dicter une nouvelle alternative, qui comportait ses risques bien évidement :

Avec le panzer, nous allons commencer les hostilités en tirant plusieurs fois dans l’entrée. Les gardes et les mages comprendront qu’il s’agit d’une attaque, et viendront à notre rencontre. Nous ferons alors diversion, en nous éloignant afin que vous puissiez pénétrer dans le bâtiment et récupérer Natsume.


Cela comportait tout de même bien des risques, mais pour Aelus, Harall et Tenma, c’était moins risqué… Juste que bien videment, le panzer allait être seul face à une armée de mage… Mais le blindage était solide, et l’équipage expérimenté. Elles avaient leurs chances, et elles n’hésiteraient pas un seul instant, d’autant que l’on pouvait voir la Reizei dans un état bien différent… Elle était sombre, terriblement sombre, le regard noir comme si elle avait perdue toute joie. Encore une fois elle était partie… Encore une fois… Les personnes à qui elle tenait disparaissaient… Elle ne pouvait le supporter.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : -370
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Dim 30 Avr - 23:10


La Faiblesse du Vivant

Une fois les présentations terminées, Harall ne perdit pas de temps pour commencer à nous donner ses informations. Je me plaçai à ses côtés, observant le plan du gigantesque complexe. Ce serait assez difficile de se retrouver là-dedans, et vu ma propension à me perdre, j’étais pratiquement sûr d’y parvenir lors de cette mission de sauvetage. Mais je me repris bien vite lorsqu’elle commença à parler de stratégie, ce n’était pas le moment de partir pessimiste ! C’était moi l’optimiste de service ici ! Je n‘étais pas censé me perdre en conjonctures improbables ! Juste donner le meilleur de moi-même et sauver Natsume ! Je ne pus d’ailleurs qu’acquiescer lorsqu’elle précisa que nous ne pouvions pas foncer dans le tas.

Inconsciemment, mes yeux se dirigèrent vers Alycea, puis Saori. Cette situation n’était que trop semblable à celle qui s’était déroulée avec la rousse. Celle où j’avais d’abord commencé par foncer dans le tas, avant qu’Alycea n’intervienne. J’avais cependant retenu de mes erreurs, et bien que je mourrais d’inquiétude et que j’avais juste envie de foncer tête baissée, je gardais un minimum mon sang froid et écoutai la stratégie que proposait Harall.

Je fronçai cependant les sourcils quand elle évoqua ma part dans le plan. Non pas que je réfutais qu’il valait mieux que ce soit moi qui infiltre le complexe. C’était aussi logique pour moi . Non, le problème était que je serais envoyé SEUL. La miniature semblait oublier un détail, Natsume pouvait être gardé par d’autres gardes, voire Hideo lui-même, comme elle l’avait dit. Et dans ce cas, ça reviendrait au même. Je me ferais battre sans résistance pratiquement.

Apparemment, je n’étais pas le seul à penser ça, puisqu’une des amies de Saori intervint sur ce point, s’opposant au plan initial avec les mêmes argument auxquels je pensais. Minzu, si je me souvenais bien, proposa une solution un peu plus équilibrée et je ne pouvais qu’agréer avec elle, même si un dernier point me gênait. Je croisai les bras, mes doigts de ma main droite tapant nerveusement sur le bras gauche.

- Ton plan me paraît un peu plus sûr Minzu. Mais puis-je y apporter une légère modification ? Harall et moi serions beaucoup plus discrets si nous étions seuls qu’avec Aeleus, sans vouloir vous offenser, Aeleus. Mais avec sa capacité à adopter une plus petite taille, elle pourrait rester sur mon épaule alors qu’on se déplace et adopter sa taille normale pour se battre. Je levai des un regard nerveux sur les autres. Alors ? Vous en pensez quoi ?

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Lun 1 Mai - 19:25








La Faiblesse du Vivant

feat Tenma & Anglerfish Team

Pour Harall, "penser à une stratégie" dans son état était assez compliqué, il était normal que la miniature, d'un naturel très sanguin, aie du mal à se concentrer. Heureusement que des gens étaient là pour rattraper ses erreurs. Son plan était dangereux pour Tenma en soi et peu prudent pour délivrer Natsume.

Elle prit une grande respiration et écouta tout d'abord Miho qui proposa d'utiliser une diversion pendant que Tenma allait libérer l'androgyne. Harall acquiesça à cette idée. Après tout, la Nishizumi était bien plus expérimentée au niveau des stratégies d'attaques.

Ca me va. Quelqu'un a trouvé d'autres erreurs à corriger ?

Il semblait que oui puisque, étonnamment, ce fût le mage qui ajouta sa pierre à l'édifice, proposant de se faire discret avec Harall et sa petite taille plutôt qu'Aeleus, ce qui était surprenant en soi... Le plan n'avait pas prévu d'utiliser Aeleus comme moyen de discrétion... Ce dernier décida donc de s'expliquer sans retenir sa voix, cette fois-ci.

HAAAAAAAAAAAA ! DANS TOUS LES CAS, JE SUIS LA POUR TAPER ! PAS POUR M'INFILTRER ! C'EST PAS MON TRUC DE FAIRE LE FANTOME !

La miniature attendit que ses oreilles se remettent avant de finalement construire le plan dans son esprit.

Bon, je récapitule : Les Anglers tirent plusieurs fois pour alerter tout le monde et tentent de les éloigner le plus possible en les attaquant avec Aeleus. Je me mets en mode mini et je monte sur l'épaule de Tenma qui profitera de la diversion pour trouver Natsume et le libérer.

Elle se gratta le menton avant d'observer tout le soutien disponible. Elle remarqua bien vite Mako qui semblait dans un mauvais état, ce qui, encore une fois, était tout à fait normal. La miniature se dirigea vers elle avant de se baisser et la prendre dans ses bras.

Eh... Ca va bien se passer. On va le libérer Natsume, d'accord ? C'est un battant, il ira bien, j'en suis sûre.

Elle se redressa avec un sourire plein de détermination et des yeux enflammés par l'envie de vengeance et de sauver son fils. Natsume allait être libéré et tout allait revenir à la normale !

Bon ! On y va ?!

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Lun 1 Mai - 20:40



La Faiblesse du Vivant
feat. Natsume Naegi & Tenma



Nishizumi Miho
A moitié dans le panzer

Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer



Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer

Alycea Kitasu
Sur le blindé



Prélude au conflit

Musique

La plan qu’avait proposée la Nishizumi était plus sage, et semblait convenir déjà beaucoup mieux pour servir de base. Il fallait dire que la stratège d’Oarai avait déjà eu bien des affrontements délicats à gérer, et cela ne faisait qu’épaissir la longue liste de ce qu’elle avait déjà fait. Les autres lycéennes en tout cas étaient d’accord sur ce point, mais ce fut Tenma qui proposa une modification, concernant le colosse à la voix puissante, Aeleus. En effet, à la vue de sa carrure et du peu de finesse dont il semblait faire preuve, il était préférable de le placer en tant que combattant… Mais ça, la jeune fille ne pouvait pas vraiment le savoir, ne le connaissant que peu, elle avait initialement décidée ce qui mettait le moins de risque sur eux, endossant la lourde tâche d’être responsable de la sécurité des plus exposées, à savoir les Anglers.

En effet, elles avaient beau avoir résistés aux fers et à l’acier de Fuyu, avec le blindage juste ahurrisant du blindé, il n’en restait pas moins que la magie était le point faible de la bête, tout particulièrement les sorts qui affectaient les lycéennes qui restaient des jeunes filles plutôt fragiles, en comparaison de ce que l’on pouvait trouver. Certes, chacune d’entre elle avait tout de même le niveau d’un natif adulte avec l’entrainement qu’elles s’étaient imposées, peut-être même d’une recrue, mais elles n’en restaient pas moins vulnérables…

Dans tous les cas, une fois ce point corrigé, le plan semblait être au moins convaincre tout le monde. Si les anglers et Aeleus devraient combattre, elles le feraient, sans se retenir. Elles étaient déterminées, elles sauveraient la vie de l’androgyne, elles feraient en sorte que justice soit rendue, que le garçon puisse retrouver sa liberté et sa vie… Elles n’étaient plus aujourd’hui les gentilles lycéennes qui cherchaient à vivre, à aimer et à protéger… Non, elles n’allaient pas chercher à se retenir contre une personne qui s’attaquait à leur entourage. Toutes étaient d’accord sur ce point…

Ils vont le payer cher…


Et toutes hochèrent la tête lorsque Harall récapitula le plan, qui restait simple, et tant mieux. Emportées par leurs sentiments, tout ce qui allait être trop technique ne pouvait être fait au mieux. Pas de subterfuge, pas de discrétion, pas d’amalgame. Elles étaient là pour reprendre de Natsume, et ce serait de force. Sans même avoir eu le temps de se changer, de se reposer, toutes remontèrent dans le blindé, à l’exception de la Kitsune qui restait sur le toit.

Allons-y ! Nom de code : Pégase.


Pourquoi ce nom ? Et bien, cet animal mythique possédait des ailes, symbole de liberté… Ce qui allait être rendu à Natsume. Et pour la partie cheval, et bien, il y avait un côté un peu chevaleresque dans cette opération… Mais le titre de l’opération n’était pas la chose la plus importante. C’était les résultats qui allaient être décisif. Il n’y avait pas d’échec acceptable, pas de demie-victoire… Elles se lanceraient à corps perdus dans cette bataille, qui prenait des tournants de guerre ouverte.

En tout cas, le blindé put servir de transport sur la première partie du trajet, mais une fois proche, il fallait que les groupes se dispersent. A l’abri derrière une colline, le blindé n’avait pas encore été repéré, alors qu’il se tenait à environ deux kilomètres de l’entrée du repaire d’Hidéo, qui semblait être une grande structure. Bref, une cible pour l’œil expert de l’Isuzu, qui avait effectuée des tirs bien plus durs par le passé. Le but était de pilonné, de servir d’artillerie, et c’était une chose que le blindé pouvait faire sans problème… Mais la Nishizumi prit la parole, indiquant les quelques consignes :

Tenma, Harall, essayez de vous rapprocher une maximum, mais restez à au moins cent ou deux-cents mètres de l’entrée. Un endroit discret, derrière une pierre ou un arbre, j’en vois plusieurs, à onze heures. Dès lors que vous entendrez les premiers tirs, attendez comptez cinq minutes afin que la grande majorité des servants se lancent à nos trousses.


Elle ferma les yeux, avant de dire quelques mots pour terminer :

Soyez prudent… Nous ferons les premiers tirs dans vingt minutes…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : -370
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Mar 9 Mai - 14:00


La Faiblesse du Vivant

Le plan était maintenant parfaitement en place et en chacun de nous brillait la flamme de la volonté. Nous allions libérer Natsume ! Je hochai la tête avec un air sérieux, bien motivé à mettre la stratégie en place. Pour moi il ne devrait pas y avoir de problèmes, sauf si nous étions confrontés à Hideo lorsque nous parviendrions à notre ami.

- Allons-y !

Je grimpai sur le char aux côtés d’Alycea, maintenant déterminé à accomplir ma mission. Cette fois, je ne faisais pas l’erreur de me laisser contrôler par mes émotions, même si une haine immense bouillait au fond de moi contre ce monde et ses protagonistes. Ne pouvait-on pas vivre en paix ? Je savais qu’un jour, cette rage finirait par exploser. Et que ça pourrait mal se terminer, mais pour le moment, je me concentrai sur le temps présent, enfonçant cette haine au fond de moi.

Nous ne tardâmes pas à arriver auprès de notre objectif, et Mizu nous donna aussitôt les ordres que j’écoutai avec attention. Je hochai la tête à la fin des explications et sautai du char afin de me retrouver sur la terre ferme.

- Ne vous inquiétez pas ! Tout va bien se passer !

Tendu comme un arc, je commençai à marcher en direction de notre objectif, attentif à mon environnement. Manquerait plus que je me fasse remarquer ! Je progressai lentement jusqu’à un arbre que j’avais remarqué un peu plus tôt, qui était à une distance respectable de la planque d’Hideo. Le cœur battant je m’arrêtai à l’endroit voulu, alors que mes mains se faisaient de plus en plus moites. Nous étions proches du but et le stress montait alors que je fixai mon regard sur les portes de la base, attendant avec fébrilité les premiers tirs des filles.

Je devais bien avouer que cette opération me stressait. Que se passerait-il si nous échouions ? Cette position me rappelait que trop bien ce qu’il s’était passé plusieurs semaines auparavant. Seulement, cette fois-ci j’avais adhéré au plan immédiatement au lieu de laisser jouer mes émotions rageantes. Soupirant en me passant une main dans les cheveux, je m’adressai à Harall.

- Ne reste plus qu’à attendre les filles et on fonce. Prête à sauver le petit prince ?

©MangaMultiverse




Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Mar 9 Mai - 15:51








La Faiblesse du Vivant

feat Tenma & Anglerfish Team

L'opération était lancée. Le panzer se mettait enfin en route pour aller sauver Natsume. Tout le monde s'impliquait et Harall était heureuse que son fils aie pu suscité un tel rassemblement. L'adolescent était bien loin de l'époque où il ne sortait jamais de chez lui, totalement asocial. Il avait des amis sur qui il pouvait compter.

Le repaire d'Hideo était là tout prêt. Et l'androgyne était dedans. Si la miniature s'était écoutée, elle aurait foncé tête baissée sans réfléchir mais ce n'était en aucun cas la bonne approche. Il fallait laisser l'urgence de côté pour être efficaces.

Elle écouta attentivement le plan de Miho avant de hocher la tête. Elle reprit sa petite taille, montant sur l'épaule de Tenma. C'était étrange, elle n'était pas habituée à monter sur quelqu'un d'autre que Natsume. Il manquait l'écharpe dans laquelle se blottir et les quelques centimètres que le mage avait de plus étaient assez déconcertants.

C'est pourquoi Harall se contenta de s'asseoir dos au cou du jeune homme, attendant qu'il se mette en route. Durant la marche, elle se focalisait sur les angles morts de Tenma pour ne pas le faire repérer. C'était comme cela que Natsume avait survécu à Ellen lors de leur première rencontre.

En tout cas, la tension du mage était palpable, comme celle de tout le monde en réalité. En attendant le signal du panzer, Tenma s'assura de la préparation de la miniature.

Ouaip ! Je suis prête !

Mais avant toute chose, elle se leva sur l'épaule et prit le visage du mage dans ses minuscules mains pour qu'il la regarde dans les yeux.

Ecoute-moi bien. Je vous ai entendus au festival à Fuki. Tu sais, Natsume travaille beaucoup sur lui-même depuis pour oublier qu'il t'aime. Je te le pardonnerai pas s'il t'arrive une merde pendant cette opération, c'est clair ?

Oui c'était clairement une pression supplémentaire mais elle voulait en parler et c'était le bon moment. Une motivation en plus pour réussir sans prendre de risque.

Côté Natsume

C'était le moment de prendre une pause. Hideo tourna la tête vers l'extérieur d'un air intrigué.

Mmmmh ?

Quoi... encore ?

Rieeeeeeeeeen ! Je dois faire un pitit, tout pitit truc, tu permets ?

Natsume ne répondit rien, c'était inutile de toute façon. Hideo approcha lentement sa main de l'écharpe avant qu'un léger grésillement se fasse entendre. Suite à cela, le tissu se mit à à luire d'une couleur blafarde pendant quelques secondes avant de revenir à la normale.

C'était quoi... Ca ?

OUH mais qu'il est pressé ! Tu verras en temps vouluuu ! En attendant, nous avons une invitée, je la seeeeeeens ! Je vais préparer son accueil ! A tout à l'heeeeeure !

Dit-il avant de reposer le sceau de souffrance sur le torse de l'adolescent, le laissant souffrir, à nouveau seul... Tandis qu'il demandait aux mages de se mettre en formation devant l'entrée, à l'intérieur.

Il n'avait ressenti que la présence d'Harall de par son énergie démoniaque, il n'avait pas la moindre idée de la présence du panzer, de Tenma et d'Aeleus...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Mar 9 Mai - 23:07



La Faiblesse du Vivant
feat. Natsume Naegi & Tenma



Nishizumi Miho
A moitié dans le panzer

Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer



Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer

Alycea Kitasu
Dans le panzer



Tir sans préavis

Les jeunes filles restaient à l’affut. Postées juste après le sommet de la colline, elles n’étaient en aucun cas visible, tandis que le panzer, dont le moteur avait été coupé, attendait patiement son heure. La Nishizumi observait pour le moment la position qu’elles allaient devoir bombarder. L’entrée était plutôt sommaire, plutôt simple mais bien résistante. Elle pouvait apercevoir par ailleurs plusieurs personnes qui semblaient servir de vigie et de sentinelles. Elles seraient bien malheureusement les premières à tomber, car le cliquetis infernal d’une petit montre indiquait à la jeune fille que l’heure fatidique approchait à grand pas. Elle le savait, il ne restait qu’à peine quelques minutes. Elle avait suivit un peu où le mage et la miniature s’étaient cachés. Ainsi, dès lors que les premiers tirs tomberaient, elles partiraient à l’opposé, pour réduire les risques qu’ils auraient à prendre…

Miho… Tu es sûre ?

La voix de son amie se voulait prévenante. Elle aussi savait que c’était ce qu’elles devaient faire, afin de sauver Natsume, mais elles risquaient de s’enfermer et de se nouer dans le cercle de la violence. L’innocence de ces jeunes filles avaient disparues maintenant. Elles disposaient d’un moyen puissant, et il semblait de leur devoir de l’utiliser pour se protéger elles, pour défendre leurs proches et le monde de Kosaten.

Oui… Merci de t’en soucier, mais je n’arrête pas d’y songer. C’est… Ce que nous devons faire. Il est bientôt l’heure en tout cas… Préparons-nous.

A vrai dire, la chef de char se sentait mal. Après tout, il s’agissait d’êtres humains, de gens, de personnes qui avaient des amis, des proches, une famille… Mais qui avaient fait un mauvais choix, celui de soutenir le ravisseur de Natsume. Méritaient-ils la mort ? Personne ne pouvait le savoir sans un jugement, mais… Il n’y en aurait pas. Il n’y en aurait jamais… Elles agiraient ainsi… Car elles en avaient les moyens, car elles en avaient le pouvoir… Mais surtout car elles ne pouvaient supporter de savoir que Natsume était en danger à l’intérieur.

Toutes les jeunes filles remontèrent en tout cas rapidement dans le blindé. La Kitsune, bien que peu encline à participer à ceci, collabora également, rentrant dans la bête d’acier pour aider avec les obus, pour le moment. Bien lentement, le bruit singulier du blindé s’enclencha alors qu’il gravissait le reste de la colline, pour en occuper le sommet d’une manière triomphale. Les vigies purent remarquer tout de même le blindé, et cela fit que bien plus d’hommes se rassemblèrent, méfiant et pas encore au courant que même à cette distance… Ils étaient des cibles.

Position ennemie à… 1950 mètres. Cible verrouillée.

Munition explosive chargée.

Tous les préparatifs étaient prêt. Le monde se retenait de respirer pendant que chef de char ferma les yeux, et prit une grande inspiration. Elle savait que cela serait le point de non retour… Néanmoins, elle ne vacilla pas, consciente que cela était la base du plan qu’elles avaient…

Equipe Anglerfish… Feu !

Et toute la plaine put être spectatrice d’un épouvantable vacarme. Un tir, assourdissant, qui brisa le son lui-même, ne laissant qu’un vague petit bruit dans celles qui en étaient les plus proches, mais qui restaient aptes. La plaine avait son gardien, le gardien avait ses amis, ses amis… Avait une arme. Et c’est l’arme la plus terrifiante de Kosaten qui venait d’entrer en action.

L’obus parti depuis le surpuissant canon du Maus jusqu’à sa cible. L’Isuzu avait vu juste, et l’impact se fit juste au niveau des soldats, qui furent éjectés. Aucun d’entre eux n’avaient survécus, prit par surprise. Mais de combien s’agissaient-ils ? Quelques-uns, à peine, et ce fut une véritable horde qui déboula, conscient d’être attaqués ! Le combat commençait ainsi à se faire, même si fort de sa position distante, le panzer eu le temps de réitérer de nombreux autres tirs, qui creusèrent cruellement les rangs, avant qu’elles ne soient dans l’obligation d’effectuer un repli stratégique alors que les mages commençaient à lancer plusieurs sortilèges. Mais maintenant, c’était aux autres de remplir la part du contrat, c’était à eux d’agir…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : -370
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Lun 15 Mai - 19:15


La Faiblesse du Vivant

J’offris une petit sourire quand je constatais qu’Harall était aussi motivée et déterminée que moi. Cependant ce sourire s’effaça bien vite quand la miniature me prit le visage de ses deux mains, me forçant à la regarder dans les yeux. Je blêmis quand elle me rapporta qu’elle était au courant de ce qu’il s’était passé au festival de Fuki. Je croyais que personne n’était au courant ! Comment avait-elle su ? Retenant ma respiration, j’attendis qu’elle termine, et finis par détourner le regard en serrant les poings. Je pris une profonde inspiration avant de bloquer mon regard sérieux dans celui d’Harall.

- Je sais ça Harall. Et je ferai tout pour ne pas mourir. Je ne suis pas suicidaire.

Un bruit violent retentit dans la plaine à ce moment là, et je pus voir une explosion quelques mètres plus loin, suivie de cris d’hommes. Eberlué, il me fallut quelques secondes pour me rendre compte que c’était l’œuvre des adolescentes. Bon sang ! Quelle puissance de frappe ! Ce devait vraiment être quelque chose leur monde d’origine si de tels engins se baladaient dedans !

Je finis cependant par reprendre mes esprits, et je me relevai, avant de me mettre à courir en direction des portes. Les hommes étaient tous distraits par l’explosion qui les avait visé, et aucun ne ferait attention à la silhouette fluette que j’étais alors que je dépassais discrètement le groupe. Sérieux et concentré, je finis par arriver au portes qui, miracle, n’étaient pas verrouillées. Je les entrebâillai et pénétrai dans l’enceinte du bâtiment, prudent comme jamais.

L’intérieur était sombre, et on y voyait quelque chose que grâce aux torches qui éclairaient faiblement les couloirs. Nerveusement, j’avançai à pas de loups, craignant à chaque tournant de croiser quelqu’un. Je n’avais pas envie de me battre et je savais que je n’étais pas si puissant. Chassant ces idées pessimistes de ma tête, et le cœur battant à la chamade sous l’effet du stress, je continuai mon chemin. Au bout d’un moment, n’en pouvant plus du seul bruit discret de mes pas, je finis par chuchoter à Harall.

- Tu crois qu’on est encore loin ? Je n’arrive pas à estimer les distances.

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Lun 15 Mai - 20:49








La Faiblesse du Vivant

feat Tenma & Anglerfish Team

La réponse de Tenma fût satisfaisante pour Harall qui lui offrit un rapide mouvement de tête accompagné d'un sourire en attendant le signal du panzer. Signal qui arriva relativement vite dans un tonnerre assourdissant qui manqua de faire tomber la miniature de l'épaule du mage. Heureusement, elle s'accrocha à son oreille pour éviter de se briser les côtes sur le sol.

Eh ben, c'était du costaud !

Musique

C'était parti ! Tenma avait commencé à avancer dans le complexe, ses arrières toujours couverts par Harall. En tout cas, personne ne les avait suivis, c'était sûr. La progression se faisait à petit pas dans des couloirs lugubres et vides. Les murs étaient couverts de portes à barreaux. En regardant à travers, on pouvait voir des spectacles plus ou moins ignobles et sanguinolents. En bref, on pouvait légitimement se demander si les personnes prisonnières étaient encore vivantes ou non.

Je te parie que Natsume voudra les libérer une fois qu'il sera sorti...

La miniature se disait cela pour se persuader que l'androgyne n'était pas dans un tel état. Après être passés devant une cellule, la porte de celle-ci prit un grand cou suivi d'un pleur agonisant. Tout dans ce complexe respirait le glauque. Les murs qui n'étaient pas ornés par des portes avaient parfois des traces de mains ensanglantées et les cris se faisaient de plus en plus nombreux et puissants.

Sur le sol, on pouvait voir des traînées de liquide rouge à moitié effacées par le temps. L'ambiance immonde fût coupée par Tenma, se demandant où il se trouvait dans le complexe. Harall sortit sa carte avant d'y jeter un oeil.

On devrait pas tarder à arriver au bout. Normalement, Natsume devrait y être.

C'est alors que les hurlements de l'androgyne atteignirent les oreilles d'Harall. Elle n'y réfléchit même pas, elle descendit de l'épaule du mage avant de prendre taille humaine et de foncer vers la cellule d'où provenait le cri en tenant Tenma par la main. La porte était propre, sans barreaux et fermée à clé. La miniature mit plusieurs coups de pieds avant que la pièce ne soit enfin visible.

Natsume était attaché au fond, se tordant et hurlant toujours de douleur, les yeux révulsés. Même s'il l'avait voulu, il n'aurait pas vu ses deux proches entrer

Merde ! Natsume !

Harall se jeta sur lui pour tenter de le détacher mais sans succès. Finalement, elle remarqua le sort de douleur sur son torse. Se disant que ça n'avait rien à faire là, elle l'enleva. La visage de l'androgyne tomba, recommençant à vomir sur le sol. Il leva enfin la tête.

Ha... rall ? Ten... Ma ? Le... Parchemin... Détruisez... le parchemin...

Réussit-il à formuler entre deux respirations saccadées.


Pendant ce temps, Hideo observait la scène à l'extérieur d'un immense véhicule de métal et un colosse tentant de se défendre contre des mages.
Le chef ennemi était bien loin, regardant tout cela avec un sourire malsain...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Jeu 25 Mai - 21:38



La Faiblesse du Vivant
feat. Natsume Naegi & Tenma



Nishizumi Miho
Dans le panzer

Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer



Akiyama Yukari
Dans le panzer

Reizei Mako
Dans le panzer

Alycea Kitasu
Dans le panzer



Metal Machine


Une atmosphère des plus étranges régnait actuellement au sein de l’équipage. La volonté de mettre à mal ces hommes, ces personnes qui avaient osés s’en prendre à Natsume, et en même temps la crainte de devenir pire encore, de n’être plus que des monstres, des meurtrières, capable de tuer pour arriver à leurs fins. Quatre d’entre elles avaient déjà été responsables de la mort d’une personne, et la majorité du temps, cela avait été justifié (la seule exception sur l’ardoise étant le passé difficile de l’Isuzu et de l’Akiyama).

I have a phobia
A fear of the dark
Afraid to shoot strangers
The animal talks


Et c’est ainsi que le carnage avait débuté. Les yeux pleinement ouverts, la respiration difficile, haletante à chaque instant à cause d’un manque d’oxygène, à cause d’une odeur de fer, de rouille, la Nishizumi donnait des ordres sans faillir, sans faiblir. Chacune de ses instructions était exécutée à la lettre. Quand tirer, quelle cible, les trajectoires à prendre… Elle était la grande chef d’orchestre de ce blindé qui avançait au pas, écrasant la terre et les fourrés en continuant d’éloigner les hommes de leur base.

Guns scare me shitless
But love gun's my friend
The sentinel's coming
But is this the end?


Un tir retenti, dont l’origine était le Maus. S’éclatant sur la colline, à quelques mètres d’un groupes de mage, ces derniers furent néanmoins renversés et blessés par le choc et les éclats qui suivirent la destruction de l’obus. Savoir que si le tir avait été un mètre à coté, tout aurait été différent… Cela avait de quoi effrayer les plus valeureux, mais ils se relevèrent, encore, tandis que cette fois-ci, le panzer se retourna, faisant face à une horde d’ennemi, avec comme seul allié le colosse, qui était un spécialiste du combat au corps à corps, mais qui s’il allait seul finirait submergé…

Riding on this crazy train
I'm going paranoid
Watch me lose my mind
And break the law (breaking the law, breaking the law)


Il n’y avait pas d’autre souffle, il n’y avait pas d’autres alternatives. Confrontées à ces hommes, confrontées à un funeste destin, toutes ne faisaient qu’un, et un faisait tout. Elles allaient résister, elles allaient mordre, elles allaient détruire ces vies. Il n’y avait plus de doute là-dessus. Même la rousse, peu encline à la violence, avait mit la main sur la mitrailleuse lourde qui était à côté de son poste, et conservait un silence mécanique alors qu’elle tenait en joue les bourreaux de Natsume, prête à ouvrir le feu pour…

I'm a metal machine
It's close to midnight and
He's barking at the moon


…Briser un peu plus la tranquilité de cet endroit…

I'm a metal machine
The rainbow in the dark is shining


…Remplacer ‘’verdoyante’’ par ‘’écarlate’’…

I'm only metal machine
It's close to midnight and
He's barking at the moon


…Devenir les machines qu’elles étaient destinées à être…

I'm a metal machine
The kings of metal ride the sky


Car il n’y aurait pas de demain. Elles ne seraient plus jamais les mêmes. Le souffle du moteur s’accompagnait d’un requiem, celui d’un dernier combat, celui d’un ultime affrontement, celui qui mettrait fin aux agissements insensés, aux déambulations, aux traces pourtant longues d’une machine qui n’était pas à sa place. Ce n’était pas un monde pour elles, elles le savaient pleinement. Elles étaient parfaitement conscientes. Peut-être avaient-elles véritablement heureuse de rencontrer ces personnes ? Les souvenirs de leurs visages s’effaçaient lentement alors que le temps mental qu’elles vivaient semblait se rallonger. Les chenilles vinrent à s’immobiliser avec fracas, l’acier à s’immobiliser pendant ce souffle, cette bouffée d’air frais.

Is this st. anger
The ultimate sin
Or have I really
A black knight within?


C’était le destin qui leur avait été tracé depuis le départ. De combattre. Ce monde vivait et mourrait au rythme des affrontements. De nombreux étaient déjà tombées, et elles savaient qu’elles ne seraient pas les dernières. Qu’est-ce qui pouvait les pousser à agir ainsi ? A combattre en sachant qu’elles ne verraient pas l’aube demain ? Qu’elles poursuivraient l’entièreté de leur vie dans un crépuscule sanglant ? Elles savaient maintenant que c’était ce par quoi elles vivraient et mourraient.

The gates of Babylon
Are open and wide
Shout at the devil
There's nowhere to hide


C’était ainsi. C’était fait. Elles se battraient. Elles le ferraient. Plus que jamais, elles étaient devenues des machines. Cette transformation en de véritables androïdes était la fin d’un processus commencé il y a plus d’une année, dont les hauts et les bas avaient été bien trop mouvementés… La vie n’était jamais un long fleuve tranquille, d’autant que c’était dans les eaux du Styx qu’elles s’abreuvaient maintenant, en même temps qu’elles y faisaient couler le sang, déversant des torrents dans le monde. Se battre pour la paix, se battre pour que la violence disparaisse… Tels avaient été les idéaux stupides qu’elles avaient cherchés à suivre, sans se rendre compte qu’elles ne pouvaient que participer à sa destruction.

Fighting for the world to keep
The wild child in it's cage
Broke my metal heart
Against the wall (against the wall)


Elles s’abandonnaient. Non pas à leurs sentiments, mais à la destruction. Après tout, c’était semble-t-il ce qui primait ici, ce pourquoi les gens vivaient et mourraient, pour le combat, pour le massacre, pour la haine et la torture. Il semblait être bien trop simple et inintéressant de pouvoir vivre tranquillement, de vivre en ermite ou bien d’unir les nombreuses forces pour amener vers un avenir meilleur, ou retourner dans leurs mondes, de passer la porte. Mais c’était le cap, c’était le point de non retour qu’elles atteignaient…

I'm a metal machine
It's close to midnight and
He's barking at the moon


…Un tir, suivit d’une violente bourrasque enflammée et d’un sifflement particulier…

I'm only metal machine
The rainbow in the dark is shining


…La terre se pulvérisant sous un impact démesuré, faisant jaillir la poussière et la roche…

I'm a metal machine
It's close to midnight and
He's barking at the moon


…Des corps dansant et émiettés vermillant l’herbe dansante et enflammée…

Come touch my metal machine
The kings of metal ride the sky


Le combat s’engageait de nouveau, des deux côtés. Les tirs du panzer se faisaient de plus en plus précis, de plus en plus mortels. Des corps sans têtes se multipliaient, alors que des membres se perdaient, tandis que des sorts de plus en plus puissants faisaient doûter les lycéennes de leur invulnérabilité. Des éclairs et des boules de feu continuaient de faire danser la machine qui tentait malgré sa masse immense d’éviter les coups. Le blindage endurait comme il pouvait, mais tenait bon, conservant les jeunes filles intactes. Le colosse s’était mit à l’écart, et lançait des roches et des arbres sur des cibles plus isolées, tandis que le blindé s’occupait de les tenir occupés… Et ceux qui se montraient trop audacieux en s’approchant finissaient dans des états pitoyables… Pouvaient-ils gouttés de nombreux tourments ? Bien trop dangereux ?

Come touch my metal machine
It's close to midnight and
He's barking at the moon


Finir écrassés sous des tonnes de métal ?

I'm a metal machine
The rainbow in the dark is shining


Enflammés par les pouvoir de la kitsune ?

Come touch metal machine
It's close to midnight and
He's barking at the moon


Fauché par une mitrailleuse lourde ?

I’m a metal machine
The kings of metal ride the sky


Il ne pouvait en rester qu’un, il ne pouvait rester qu’une seule entité… Un effroyable massacre, des vestiges d’un champ de bataille. Les pillards, les bandits, les charognards auraient le chant de la faucheuse pour témoigner. Ceux qui arriveraient ensuite ne trouveraient que de vagues échos sur ce qui avait ébranlé l’histoire d’une journée le…

I know my metal machine
It's close to midnight and
He's barking at the moon


…Coin…

I'm a metal machine
The rainbow in the dark is shining


…Plaine…

Come touch my metal machine
No we will never fall
We're masters of the world


…Pays…

Come suck my metal machine
No we will never fall
We're masters of the...


…monde…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : -370
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Sam 27 Mai - 17:59


La Faiblesse du Vivant

Harall ne fut pas longue à répondre à ma question, mais ce qui suivit me glaça le sang, me faisant m’arrêter net. D’horribles hurlements de douleur nous parvinrent, et mon cœur se serra en reconnaissant à peine la voix de Natsume. La panique montant d’un coup, je n’hésitais pas à courir derrière la miniature qui avait repris sa taille humaine et m’entraînait maintenant dans la direction des bruits qui nous déchiraient les entrailles.

Il fallut plusieurs coups de pieds d’Harall dans la porte qui nous bloquait le passage vers notre ami semblant agoniser pour que celle-ci finisse par céder. Et le spectacle qui s’offrit sous nos yeux provoqua une myriade de réactions chez moi : un violent retournement d’estomac, un brisement de cœur pour mon ami, mais plus que tout, de la rage envers ce fameux Hideo. Ce feu se propagea dans tout mon corps, et seul le fait que nous devions libérer Natsume ainsi que ses cris résonnant dans la pièce me permirent de ne pas me mettre à la poursuite du monstre.

Serrant les dents, je finis aussi par m’approcher de l’androgyne, gardant cependant une distance de sécurité afin de ne pas l’effrayer. Harall ne prit pas de telles précautions et se précipita vers lui, tentant de le détacher. Je finis par suivre son exemple, sans succès. Natsume remarqua enfin notre présence et je ne sais comment, je parvins à lui envoyer un faible sourire rassurant.

- Ouaip ! On vient voler au secours du petit prince ! Tu vas voir, on va te sortir de là en un rien de temps !

Je jetai un regard au parchemin qu’Harall venait de retirer de la poitrine du prisonnier, allégeant aussitôt ses souffrances. Le garçon avait juste fini de vider son estomac alors que je me saisissais du papier, le gelant en le tenant juste dans ma main avant de le casser contre le mur, le réduisant en effet en mille morceaux.

- Voilà une bonne chose de faite !

Je me concentrai ensuite sur les choses qui retenaient Natsume au mur. Il me fallut plusieurs minutes pour geler les menottes, mais je savais que je n’avais pas la force nécessaire pour ensuite les briser. Essuyant une perle de sueur alors que la rage brûlait toujours dans mon regard, je finis par me tourner vers Harall.

- Je les ai gelé, est-ce que tu penses pouvoir les briser avec ta force ? Sans blesser Natsume au passage ?

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Lun 29 Mai - 1:25








La Faiblesse du Vivant

feat Anglerfish Team & Tenma

Lorsque Natsume vit le sceau brisé par Tenma, son visage s'orna d'un immense sourire de libération mais ce qui le retenait n'était pas ce fameux le sort de douleur mais le parchemin posé sur la table face à lui. Il rit faiblement avant de tousser quatre fois et d'expliquer :

L'autre parchemin...

Harall s'empressa de prendre ledit papier et de le déchirer lui aussi en mille morceaux. L'androgyne n'avait pas réagi sur le moment car il ne réalisait pas bien qu'il était secouru, cela semblait trop beau, comme s'il sortait d'un long sommeil animé de cauchemars infinis.

C'est quand le mage commença à tenter de le libérer qu'il reprit ses esprits. Il pouvait utiliser son énergie démoniaque et se libérer ! Il était libre ! Son écharpe prit son habituelle forme d'Eri-Fists avant de venir sauvagement briser ses liens. Il en était si heureux qu'il poussa un "Oui ! Enfin !" de joie avant de se laisser tomber dans les bras de Tenma et d'Harall.

Vous m'avez tellement manqué ! J'en pouvais plus ! J'ai jamais eu aussi mal de toute ma vie !

Hurla-t-il presque en sanglots. La miniature lui caressait doucement la tête, laissant couler quelques larmes, si rassurée que son fils aille bien.

Maintenant que tout est fini, on doit aller aider les filles et Aeleus dehors. On va foutre une bonne raclée à cette enflure d'Hideo.

Ces mots eurent pour effet de totalement figer Natsume. Ses yeux s'écarquillèrent avant de virer à un rouge vif. Il allait perdre le contrôle d'une seconde à l'autre. Il voulait se venger... oui se venger, faire souffrir ce monsieur propre et le tuer. Il ne voulait plus savoir Hideo en vie.

Avant de se laisser emporter, il utilisa les dernières secondes de lucidité qui lui restaient pour déposer un baiser sur le front de Tenma et Harall.

Il va falloir me pardonner pour ce que je vais faire... Ca va être violent, ce sera plus moi, d'accord ? A tout à l'heure...

Musique

Natsume recula légèrement avant de littéralement disparaître du champ de vision de ses deux amis. Vu qu'il n'avait pas utilisé l'énergie démoniaque qu'il générait durant son internement, il avait tout accumulé et il était temps de s'en servir...

Il se déplaçait désormais plus vite que ce que l'oeil humain était capable de percevoir. Et pour cause, cet instant lui avait fait perdre toute humanité. Il n'était plus qu'une créature démoniaque ne cherchant qu'une chose : la mort d'Hideo. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour casser un mur du complexe et pour sortir avant de foncer à travers la Plaine, pistant l'odeur de son geôlier.

Durant sa course imperceptible, il passait à côté de nombreux mages. Il étaient avec lui, ils étaient avec Hideo. Par conséquent, il les fauchait,
si vite que l'on aurait simplement pu croire qu'ils se coupaient en deux sans raison. Rares avaient été les fois ou Natsume avait laissé son côté démoniaque prendre le dessus. La première fois fût lorsqu'Ellen avait violé Miho...

Le champ de bataille n'était pas si loin au final et la créature démoniaque put rapidement localiser son tortionnaire. Il devait souffrir, mourir, souffrir, mourir, payer, disparaître, mourir, souffrir, mourir, mourir mourir mourir mourir...

Il riait, cette enflure riait à gorge déployée en observant les mages submerger le panzer, la kitsune et le colosse. Une bande de tissu bleu, deux, trois quatre, cinq six, une centaine de bandes de tissu bleu fusèrent sur Hideo, lui paralysant les membres et lui coupant la respiration. Elles le mirent a sol, dévoilant son expression emprunte de panique et d'incompréhension... Oui. C'était ce que voulait Natsume...

les bandes le tirèrent au loin tandis qu'il griffait le sol, tentant désespéramment de s'accrocher à la vie, y perdant même des ongles mais son destin funeste était inéluctable et après plusieurs secondes à perdre ses ongles, il fût retourné sur le dos, faisant face aux yeux rouges terrifiants de la créature démoniaque.

Mmmmmhph ! MMMMMMMMH !

Pense-tu pouvoir mériter le la pitié ? En as-tu eu envers moi ? Il est temps de payer...

La mort d'Hideo étant légèrement gore, ce passage sera mis sous hide :woo:


Le cadavre du maître de secte empalé sur l'Eri-Spear, Natsume brandit son bras couvert de sang en l'air, en profitant pour reprendre ses esprits et tout arrêter. S'adressant aux mages, il hurla :

Votre chef est mort ! C'est terminé ! Abandonnez ou on hésitera pas à en finir avec vous aussi !

Harall avait observé toute la scène en cachant les yeux de Tenma pour ne pas biaiser sa perception de Natsume. Bien que la mort d'Hideo soit une bonne nouvelle, elle n'était pas satisfaite, elle se sentait coupable... Coupable que son fils aie eu à en arriver là à cause de son absence...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : -370
Date d'inscription : 17/11/2016
Localisation : Plaine verdoyante

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Tenma ❄ Ange de Glace ❄

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Mar 11 Juil - 22:00


La Faiblesse du Vivant


Natsume finit par nous tomber dans les bras, et nos le soutînmes du mieux que nous pûmes, le temps qu’il se remette un minimum avant que nous ne songions à prendre la poudre d’escampette. Alors que Harall le réconfortait en lui caressant doucement la tête, je dessinait des ronds avec une de mes mains dans son dos dans un geste apaisant.

- Hey on est là maintenant. Nous reste plus qu’à sortir de ce trou en grand vainqueur et d’éclater la tronche de ce mec !

L’androgyne finit par se relever, nous déposant chacun un baiser sur le front avant de commencer à s’éloigner. Ses propos me firent froncer des sourcils. Qu’est-ce qu’il prévoyait qui pouvait autant nous affecter ? Je fis quelques pas hésitants dans sa direction avant qu’il ne disparaisse soudainement de notre vue. Commençant à paniquer légèrement, je détournai le regard vers Harall avant de me mettre à la poursuite de mon ami. Quelque chose me disait que quelque chose clochait et que ça finirait mal.

Je couru dans les couloirs maintenant totalement silencieux à l’exception de ma respiration bruyante et du bruit des mes pieds tapant contre le sol dans une course effrénée. Mon cœur battait à tout rompre alors que lentement la réalisation se faisait, me faisant pousser mes jambes de toutes mes forces. Il ne comptait quand même pas s’en prendre à Hideo tout seul ?! C’était une entreprise suicidaire ! La peur et l’appréhension renforçaient mon adrénaline, et je finis par enfin déboucher dehors, sur nu véritable champ de bataille. Je pouvais voir des mages à terre, d’autres se battant contre une force inhumaine qui transperçait littéralement les lignes ennemies. Il me fallut quelques secondes pour comprendre ce qu’il se passait, et ce court de laps de temps fut tout ce dont eu besoin Natsume pour atteindre sa cible. Je savais qu’il n’était pas dans son état normal à cause de l’état de ses yeux, un rouge vif, dont j’avais observé le changement plus tôt.

Ma gorge se serra, des larmes me montant aux yeux. Si nous étions arrivés plus tôt, nous aurions pu éviter ce carnage, tant de vies auraient pu être épargnées… Impuissant, j’allai assister à un homicide horrible provoqué par un de mes amis les plus proches. Des mains vinrent cependant se poser sur mes yeux avant que je ne puisse être témoin du massacre, Harall voulant sans doute m’épargner cette vision d’horreur. Elle ne pouvait par contre pas empêcher les sons horribles du meurtre, me faisant drastiquement pâlir alors que mon dernier repas me remontait à la gorge.

La voix de Natsume finit par retentir sur la plaine, annonçant l’inévitable mort du chef ennemi. Toujours nauséeux, j’avançai vers mon ami avec précaution, incertain de si il me reconnaîtrait ou non dans sa rage. Je m’arrêtai à quelques pas de lui, promenant un regard glacial sur les soldats ennemis restants, avant de retourner mon attention sur le brun.

- Natsume… C’est fini. Il est mort, et je pense qu’ils ne voudront plus combattre après ce…show. Tentai-je avec un sourire qui sonnait très faux.

©MangaMultiverse





Présentation
/
Chronologie

"J'ai vu, j'ai couru, j'ai mouru"  Tenma - 2017

Thème :huhu:

Merci à Natsume et Kaweii pour l'avatar, superbe cadeau d'anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   Mar 11 Juil - 22:20








La Faiblesse du Vivant

feat Tenma

Une fois que Natsume eut fini de hurler aux mages d'arrêter, tous se figèrent à l'exact même moment. Cet arrêt sur image dura plusieurs longues secondes suite auxquelles certains adversaires tombèrent sur le sol à quatre pattes tandis que d'autres observaient leurs mains, comme s'ils venaient de les découvrir.

L'androgyne laissa finalement ce qui restait d'Hideo tomber sur le sol, ses yeux reprenant leur marron habituel et se fermant à nouveau. C'est à ce moment-là que Tenma l'approcha, tentant tant bien que mal de faire de l'humour avec le sourire. Cependant l'adolescent savait comment il venait d'être vu, il savait quelle facette de lui était apparue. Se tenant la poitrine, il recula avant de tomber sur les fesses.

Un mage en profita pour se gratter l'arrière du crâne et s'approcher avec un air un peu désemparé. Il avait même l'air complètement perdu.

Euh, je suis vraiment navré de vous, euh, interrompre mais euh, comment dire... Vous pouvez, euh, m'expliquer ce qui s'est passé ? J'étais tranquillement chez moi et puis euh, plus rien...

D'autres mages levèrent la main pour exprimer que la même chose leur était arrivée et la réponse était bien évidente...

Du contrôle mental ?

Natsume écarquilla les yeux avant de se laisser vomir, il venait de tuer des dizaines de personnes innocentes qui avaient simplement été manipulées par Hideo. Il culpabilisait atrocement, il ne voulait plus se voir lui-même, son esprit s'embrumait quand soudain, les mains d'Harall se posèrent sur ses épaules.

Ce n'est pas de ta faute, d'accord ? Tu ne pouvais pas savoir.

L'androgyne n'osait rien répondre, il était incapable de réfléchir... tant qu'il finit par s'évanouir de fatigue, de tristesse, de colère mais aussi de soulagement. Durant son sommeil, des gardes arrivèrent sur les lieux récupérer les cadavres et enfermer les innocents manipulés toujours en vie. Son fils sur les épaules, la miniature observait la scène, se rendant compte que le panzer s'en était déjà allé. Mako n'était même pas venue voir son bien-aimé...

Au bout d'une heure, l'endroit était vide, c'était comme si rien ne s'était déroulé. Les quatre personnes restantes rentrèrent à la maison du gardien, un goût amer dans la bouche...

Natsume passa plusieurs jours enfermé dans sa chambre pour se remettre comme il le pouvait. Il ne laissait entrer personne, réfléchissant lui-même sur ses actes. Tenma finit par retourner à Kansei, Aeleus aux montagnes et les Anglers à la guerre.

L'androgyne ne le savait pas encore mais l'image floue de panzer qui lui restait du combat serait la dernière qu'il aurait. Un cycle s'achevait et un nouveau commençait car un certain démon du tissu reprenait du poil de la bête...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La Faiblesse du Vivant   

Revenir en haut Aller en bas
La Faiblesse du Vivant
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une photo de faiblesse!!!
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
» Haiti : Retrouvé vivant après 27 jours !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.