Partagez | .
Organisation du jour saint
Messages : 13
Yens : 596
Date d'inscription : 12/04/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Toyohisa Shimazu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Organisation du jour saint   Jeu 4 Mai - 13:39

Le samouraï fut un peu bousculé par les événements. Il y avait beaucoup de mouvement dans la ville depuis quelques jours, déjà lorsqu'il était arrivé, il avait noté cette petite tension qui s'élevait avec le temps. Des festivités étaient en cours, et malgré ce froid mordant, les gens couraient de droite à gauche pour accrocher banderoles et luminaires.
Mais aujourd'hui, c'était le grand jour...

Toyohisa sortit nonchalamment de sa chambre qu'il avait pris, sans denier, dans la taverne qu'il avait fréquenté à son arrivée. Il regarda les gens dans la rue. Une foule bien plus importante que la veille se pressait vers le centre ville, pressée sans doute de joindre les festivités et d'avoir leur place pour les saltimbanques, gourmandises et autres petits plaisirs réservés à ces jours de fêtes.
Une groupe de gardiens de la paix passèrent devant lui, s'arrêtèrent à sa hauteur, et celui qui devait être le chef le toisa du regard.
Ses yeux tombèrent sur les armes du guerrier qui, avec sa flegme habituelle, ne prit même pas la peine de s'expliquer et s'étirait tout simplement.


- Toi ! Qui es-tu ?

- Huh... Toyohisa Shimazu, un de vos "élu" ou je sais pas quoi... On m'a dit que j'avais le droit d'avoir mes armes.
- Parfait ! Suis nous, nous manquons d'effectifs !
- Quoi... ?

Sans qu'il ne puisse finir sa phrase, il fut embarqué de force dans le petit convoi de soldats dans la direction du centre. Tout en marchant, l'officier responsable du contingent lui expliquait :

- On manque de bras cette année... Il y a plus de monde que prévu, à croire que les récents événements ont incité les gens à sortir pour se changer les idées... Toujours est-il que nous sommes en sous effectif pour protéger la population, je rappelle que nous sommes tout de même en guerre, et qu'un espion pourrait aisément se mêler à la foule.

Il poussa sans ménagement un badaud se trouvant sur leur passage, sous les yeux de Toyohisa qui ne savait pas trop ce qu'il foutait là, marchant à vive allure avec le moustachu qui lui servait de guide.

- Avec ton accoutrement tu as l'air de savoir jouer des coudes pour te faire entendre. Ton taff sera de protéger la population ainsi que les festivités, rien ne doit perturber la cérémonie tu m'entends ?! Ca ne devrait pas être trop compliqué, tu as carte blanche pour faire parler l'acier s'il y a du grabuge mais évite le sang ça fait tache au milieu des civils...
- Je...
- Pas le temps, poste toi au carrefour là-bas, je vais essayer de te trouver un partenaire de fortune.

Sans prendre le temps d'écouter le samouraï, l'officier quitta les lieux, ses sbires sur ses talons, disparaissant rapidement dans la marée humaine.

"Qu'est ce que je fous la moi... "

Croisant les bras, tirant une tronche de six pieds de long, Toyohisa était en faction...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
Yens : 1158
Date d'inscription : 19/03/2017

Progression
Niveau: 14
Nombre de topic terminé: 4
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Nyang ¤ Inconnue ¤

- En ligne



MessageSujet: Re: Organisation du jour saint   Sam 6 Mai - 0:58

     
Jour saint




Dehors, les premières lueurs du jour apparaissaient à l'horizon. De sa fenêtre, Nyang pouvait apercevoir le soleil qui se levait et qui projetait ses magnifiques rayons orangés sur la ville enneigée. Les marchands commençaient à ouvrir leurs magasins, à poser leur stand dans les rues. C'était un nouveau jour qui se levait à Kosaten pour la Ki. Une journée qui, d'ailleurs, s'annonçait particulièrement spéciale puisqu'elle était consacrée aux trois divinités. C'était la raison pour laquelle Hyouga semblait si animée à une heure aussi matinale. Les gens s'impatientaient, ils voulaient profiter des festivités.

Contrairement à ce qu'elle laissait paraître, la Ki n'était pas totalement indifférente à ce genre d'évènements. Elle appréciait cette ambiance chaleureuse et conviviale, cela lui rappelait le festival de Goryeo auquel elle avait participé autrefois.

Nyang parcourait donc les rues de la ville, un vent frais se dispersait gracieusement entre ses longs cheveux lisses. La nostalgie se lisait dans son regard. Cette atmosphère paisible et agréable lui faisait presque oublier la guerre qui se préparait. Ces festivités permettraient aux habitants de décompresser en ces temps de conflit.
Soudain, un cri se fit entendre, et étrangement, il lui sembla qu'on venait de l'appeler. Elle balaya les rues du regard, et elle put alors apercevoir un homme qui la pointait du doigt sans aucun scrupule. Sa tenue laissait croire qu'il s'agissait d'un garde. Ce dernier s'approcha d'elle, suivi de ses sbires derrière lui.


▬ Vous êtes douée au combat ? Parfait ! Vous devez nous aider à préparer les festivités.



▬ Pardon ? Répondit-elle, totalement perdue.




Déstabilisée par la vitesse à laquelle se déroulaient les évènements, Nyang ne parvenait pas à répliquer. Elle ne faisait que balbutier des mots qui manifestaient son incompréhension. De toute manière, le garde ne lui en laissait pas la possibilité, cela semblait être un ordre de sa part. Sans lui laisser le temps de répondre, il l'empoigna par le bras et l'entraîna avec lui.

Dans quel genre de situation s'embarquait-elle ?

Ils s'arrêtèrent devant un jeune homme qui semblait les attendre depuis quelques minutes. Nyang l'observa avec un regard plein d'incompréhension, jusqu'à ce que le garde leur explique leurs tâches.


▬ Parfait ! Vous devez aider à préparer les stands. La fête ne doit pas être gâchée. Si des troubles-fêtes tentent quoique ce soit, n'hésitez pas à utiliser la violence. Mettez-les hors d'état de nuire.



Il s'en alla aussi vite qu'il était apparu. Les deux élus n'avaient pas leur mot à dire. Ils étaient contraints d'obéir.
La Ki se résigna à exécuter cet ordre, même si cela ne l'enchantait guère. Ennuyée, elle laissa échapper un long soupir avant de reporter son regard sur l'élu qui devrait être son coéquipier pour la journée.


▬ Je crois que nous allons devoir coopérer. Je m'appelle Nyang.



À peine eut-elle terminé sa phrase qu'une vieille femme l'interpella.


▬ Mademoiselle ! Voudriez-vous m'aider à gonfler tous ces ballons pour la fête ? Je ne m'en sortirai pas toute seule.



La Ki jeta alors un coup d'œil derrière elle, et elle vit alors une énorme pile de ballons de couleurs différentes, tous dégonflés.
Durant un instant, elle s'était presque demandée s'il s'agissait d'une plaisanterie.
Nyang ferma lentement les paupières, et elle dut user d'un effort considérable pour conserver son calme.

S'adressant à Toyohisa, elle lui dit alors :


▬ Bien. Je vais aller l'aider. Si tu vois quelqu'un de suspect, n'hésite pas à me le dire.



Nyang pouvait dire adieu à ses entraînements qu'elle avait prévus aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 13
Yens : 596
Date d'inscription : 12/04/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Toyohisa Shimazu ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Organisation du jour saint   Lun 8 Mai - 15:36

Le jeune homme attendait, bras croisés, lorsqu'il aperçut l'officier et sa bande revenir avec une jolie jeune femme, également armée. Son visage trahissait une origine asiatique, mais pas japonaise. Il avait déjà vu ce genre de beauté que son clan appelait alors "exotique" lorsqu'ils lancèrent leur attaque sur la Corée du Sud.
Un petit sourire se dessina sur son visage en repensant à ces batailles, à tout ce sang qu'il avait versé, et à la gloire qui avait couronné son clan durant cette période.

Dernier ordre de la part de l'officier avant qu'il ne disparaisse, laissant la demoiselle à la peau lactée et l'Ogre de Shimazu seuls, noyés dans une marée humaine.
Elle brisa le silence la première, énonçant un constat que le samouraï n'eu aucun mal à approuver, avant qu'elle ne parte assistée une dame d'âge mûr pour gonfler des ballons, qu'elle que fusse cet objet en question...

- Pas de soucis... Enfin je suppose que je vais rester par ici et... Faire le guet...

Toyohisa lui fit un petit signe de main, attendant qu'elle disparaisse de son champ de vision pour lâcher un profond soupir. Il était un guerrier, pas un vulgaire soldat de garnison tout juste bon à attraper les petites frappes profitant de l'occasion d'une fête pour se remplir les poches. Tout en baillant, les bras croisés derrière la tête, le guerrier avançait nonchalamment au milieu de la foule, allant de droite à gauche, regardant autour de lui ces individus si singuliers vaquer à leurs occupations aussi diverses que variées. Des stands de nourritures en tout genre, aux "attractions" pour petits comme pour les grands, il y en avait pour tous les goûts dans cette myriade de couleurs, de sons et d'odeurs qui emplissaient la ville pourtant militaire en lui donnant un air chaleureux.
Son regard s'arrêta toutefois sur un stand qui semblait avoir quelques problèmes pour se monter. Un jeune garçon peinait à porter et mettre en place une grande planche de bois sur laquelle figurait quelques inscriptions qu'il ne parvenait pas encore à lire. A côté de lui se trouvait une charrette de petite taille, l'une de celle que l'on tire en étant enfant, et qui semblait chargée de récipients de diverses contenances, tous remplis  d'un liquide doré.
Toyo s'approcha de lui, et lui adressa un salut cordial de la main en se mettant à sa hauteur, s'accroupissant ce faisant.


- Tu veux un coup de main petit ? * sourire amical *
- Je ne suis pas "petit" tronche de cake !

Le gamin lui répondit rapidement et avec la véhémence d'un roquet. Il semblait visiblement à cran, si bien que Toyohisa ne leva qu'un sourcil devant l'affront et se redressa promptement. Sans demander l'accord du gnome, il saisit la planche d'une seule main, la hissa aisément et l'installa avant de réclamer les clous nécessaires pour la fixer d'un geste de main réquisitoire.
L'enfant rechigna un instant, mais le seul regard impérieux de l'ancien officier du clan Shimazu suffit à stopper ses jérémiades et à le faire marcher au pas.
Quelques secondes suffirent au samouraï pour fixer la planche, il soupira une nouvelle fois et tourna les talons, avant d'être interpellé par le môme.


- Prenez...

Il lui tendit un vers de ce liquide étrange.

- Qu'est ce l'avorton ?
- Une boisson de ma famille... Un élixir distillé à partir d'une plante que l'on ne trouve qu'au sommet des montagnes. C'est ça qui donne cette couleur particulière. Goûtez et vous verrez !

Toyohisa prit le verre, sentit son contenu rapidement et porta le breuvage à ses lettres. L'enfant dit toutefois la vérité, le goût était singulier. L'amertume de la plante relevé avec un sucre d'origine inconnu donnait à l'ensemble une saveur aussi étrange que la couleur qui teintait à présent la langue du guerrier.
Il termina sa boisson avec plaisir, reposa le verre sur le stand et adressa un simple signe au gamin: un pouce en l'air, symbole de son appréciation.


- Bon courage pour la suite gamin !

Et il se mêla de nouveau dans la foule, le regard attentif à tout ce qui pourrait paraître suspect...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Organisation du jour saint   

Revenir en haut Aller en bas
Organisation du jour saint
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» {Jour 8} Saint Robin, ville noire
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Ville d'Hyouga-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.