Partagez | .
Réaction de Karui - Référendum Minshu
Messages : 57
Yens : 756
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Réaction de Karui - Référendum Minshu   Lun 8 Mai - 19:31



Réaction de Karui au référendum


L'annonce de Jéong et sa décision, sont parvenues aux oreilles de Karui et sans doute celles de Sul Hei aussi. C'est évidemment une triste nouvelle, car le leader de la nation du Phenix ne voulait pas que cette situation dégénère. Attristé, pour autant, il restera fier et digne et peut même arriver à comprendre une telle réaction. Mais la sienne, il doit la donner aussi pour les siens, son peuple et ses élus. L'île volante prends désormais de plus en plus d'ampleur et de place.

Elle pouvait être ignorée auparavant, mais ce n'est plus le cas maintenant. Si l'un des leurs était descendu pour aller voir Minshu. C'est que quelque chose de grave ne se prépare. Cette nouvelle alliance n'est pas forcément bonne, mais Karui sait que Jéong est un fin stratège et ne sert pas forcément que ses propres intérêts, mais ceux des siens également. Le pire reste le destructeur et tyran de la nation de Long. C'est encore un ennemi, c'est encore le seul et unique ennemi important de cette guerre.

Il n'y a pas eu trop de morts élus encore... Pas encore. Mais les natifs sont dans la crainte. Les attentats, les destructions, les planifications se font de plus en plus présentes et oppressantes.



***



L'estimé Hanja décide de venir comme l'a fait Jéong, se présenter devant la foule toujours aussi nombreuse et faire son propre communiqué. Réagir et montrer qu'on ne faiblit pas est aussi important. Ses dires sont retranscrits en direct, son attitude est dessinée par des artistes de Chikai et tout ceci sera envoyé aux confins de Kosaten, partout, pour que l'ont sache ce qu'à dit l'empereur.

- Elus, nation, je m'adresse encore à vous aujourd'hui, pour vous annoncer que la réaction de Jéong au référendum de sa nation et de notre alliance ne m'étonne pas. Nous y étions préparés dés son annonce, c'était une possibilité. Celle ci est devenue vraie, avec l'arrivée de l'ile de Tenshi.
Cette nouvelle nation est à prendre en compte, mais elle n'est pas encore une ennemi. Ne l'oubliez pas.


Les personnalités rassemblées en un même lieu, attendaient de savoir. La peur était palpable, mais quelque part, les gens avaient confiance en leur empereur. Karui n'avait jamais vraiment déçu les siens.

- J'ai déclaré la guerre à Fuyu, j'ai demandé à Minshu de m'accompagner. Je ne puis les forcer à rester à nos cotés. Mais je dois continuer ce combat. Fuyu est une menace, ses élus comme Zayro Jinn aussi. Si j'arrête de lutter, que restera-t'il de nous ? La nation de Manshee s'en mordra peut être les doigts en comprenant son erreur, mais nous... Nous ne reculerons pas. Jamais.

La foule était assez galvanisé pour laisser entendre plusieurs applaudissements. Mais évidemment, comme partout, il restait des personnes encore peu convaincues...

- Je sais que certains doutent ou ont encore peurs. Mais nous nous sommes suffisamment renforcés sachez le. Ce n'est pas parce que Minshu nous soutenait que je me suis reposé et ai laissé notre belle nation amorphe. Défenses, élus, sécurité, j'ai encore tout ré haussé et je continuerais.
Les Minshujins ne sont pas nos adversaires, nous resterons concentrés sur Fuyu. Nous garderons notre ligne de conduite et je sais que nous gagnerons. On ne peut pas détruire notre volonté.


Dans son regard, la flamme d'une destinée et d'une envie d'abattre Fuyu, de gagner, de vaincre. Mais cette rage est contenue par son calme extérieur. Il serre le poing et ajoute ;

- Nos ennemis choiront. Je tends encore une main vers Jeong. Mais s'il persiste et signe dans son choix et que ce dernier nous contraint à devenir ennemis, alors je n'aurai aucune pitié non plus. Fuyu à réussi à nous diviser et Sul hei doit se réjouir. Mais la division ne fait pas la victoire. Nos élus sont nombreux et puissants, notre peuple est vaillant et soudé. Peut t'il en dire autant ? Il possède la force et la puissance, dans le chaos et la désorganisation. Il impose sa loi par la peur, quand son peuple doutera, le tyran descendra de son piédestal. Je peux vous le jurer, Nation de Fenghuang, c'est la justice et le bien qui triomphera !

Après avoir été noyé sous un tonnerre d'applaudissement dans l'élan de son ultime monologue, l'empereur tourne les talons et s'en va rejoindre son conseil de guerre. Ne pas lésiner à la tâche. Sul hei prévoit sans doute lui aussi sa réponse ou pas... On sait que le tyran est particulier après tout.

_____________________________


HRP - IMPORTANT:
 
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Réaction de Karui - Référendum Minshu
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Un RP où y'a de l'action! >
» Préval pourrait-il demander un référendum pour modifier la constitution de 87 ?
» Pour un référendum européen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.