Partagez | .
Perdu dans ce nouveau monde
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Perdu dans ce nouveau monde   Jeu 18 Mai - 18:37











• Où suis-je ? •



Je me rappelai encore de mon réveil, dans cet endroit inconnu. J’ai eu de la peine à me débrouiller pour résister à cette fraîcheur mordante de la nuit. Mon manteau ne m’avait été que d’une bien faible utilité contre l’ardeur du froid extérieur. Bien que je fusse loin de mon point de réveil, directement en bordure de mer, je ne pouvais cesser de repenser à ce que j’y avais vu, la chose monstrueuse qui y était. En dépit du fait que je me fusse légèrement enfoncé dans les bois, je n’étais toujours pas certain d’être en sécurité. Suite à une longue marche dans ces ténèbres, je repérai grâce à la lumière lunaire un arbre qui avait en son sommet un petit creux qui pouvait laisser passer une tête humaine.

Le tronc de l’arbre épais, je sus directement qu’il était un endroit parfait pour me reposer un moment. Après avoir durement escaladé les branches une à une, j’utilisai mon couteau pour augmenter la taille de l’orifice, pour qu’il soit suffisamment grand pour m’accueillir totalement. Suite à cela, je m’y installai, bien que le confort ne fût pas de mise. C’est donc là-bas que je me suis endormi la tête pleine de réflexions concernant la façon dont j’étais arrivé ici.


Le matin se leva bien vite par la suite, et avec lui, mon esprit regagna mon corps, me permettant donc de me réveiller. Le creux de l’arbre que je considérais donc temporairement comme un abri, allait être ma maison un moment. J’y posai mon masque ainsi que ma veste, avant de descendre sans mes armes. En réalité, j’étais comme un individu parfaitement ordinaire, comme quand j’étais sous couverture dans mon monde d’origine. Uniquement vêtu de mon jean bleu et de ma chemise blanche aux manches retroussées, mon regard mi-clos et totalement méfiant se posa bien autour de moi, après quoi je me mis en route. J’avais pour objectif d’explorer quelques kilomètres autour de la planque, question de savoir ce qu’il pouvait y avoir dans la zone. Si quelque chose venait à m’arriver, j’allais tout simplement me défendre, comme je l’avais toujours fait.

Sous les gouttes légères de pluie, je m’enfonçai encore plus dans les bois, analysant les arbres qui étaient autour. Je vis des bêtes, aussi bien que celles que je connaissais, que celles dont je ne connaissais absolument rien. Les choses semblaient bien trop étranges depuis mon réveil, et tout portait à croire que je n’étais plus sur la Terre, telle que je l’avais connue. Seulement cette hypothèse était bien trop tordue pour être réaliste. Une heure de marche environ et mes réserves énergétiques étaient déjà totalement épuisées. Il me fallait me reposer un moment pour récupérer toute cette énergie perdue. Surpris moi-même par mon endurance qui avait grandement baissé, j’observai ma main droite pour essayer de comprendre ce qu’il se passait.

-Que se passe-t-il ?

L’ancien ciel renfermait les étoiles des contractants à travers le monde. Mais le nouveau, en était totalement dépourvu. Cela voulait-il dire que tous les contractants étaient morts ? Cela voulait-il dire que j’avais perdu mes pouvoirs ? Non, ça n’expliquerait pas ma soudaine faiblesse. Le changement occasionné en moi était bien trop important pour n’être que la cause de la disparition des étoiles. Mais que penser alors ? Mes capacités extraordinaires étaient-elles toujours aussi présentes ? Il me fallait en avoir le cœur net.

Prenant à moi une feuille, je tentai de la détruire sous l’impact de la foudre que je générai avec ma main. Malheureusement, rien ne se fit. Aucune décharge ne quitta ma main. Je n’avais plus mes pouvoirs, et j’étais même incapable d’utiliser mon corps comme autrefois. Rien ne pouvait être pire, du moins, c’était ce que je croyais. Jetant la feuille dans le lointain, je m’installai attentivement pour observer les gouttes d’eau tomber un peu partout dans la forêt. Que devais-je faire ? Tous mes repères étaient totalement perdus et je ne savais même plus où aller.

Soudainement, j’entendis un craquement dans les parages, qui me fit réagir la même seconde. Je roulais en avant, jusqu’à faire face à la source du bruit avant de me mettre sur mes gardes. Observant attentivement un buisson d’où venait le son, quelque chose sortit de là, un écureuil. Ça ne fut qu’un simple rongeur. Sans modifier l’expression de mon visage, je me relevai lentement jusqu’à ce que ma posture soit droite.

-Un simple rongeur…




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Ven 19 Mai - 4:54



feat.Hei
Perdu dans ce monde





Musique


Satanés lacs, satanés marécages, satanée humidité. La pluie n'avait pas cessée depuis près de deux jours et le ciel n'avait jamais été aussi couvert dernièrement. Aucune étoile, c'est à peine si l'aurore perçait l'horizon. Peut être était ce juste dû à une très mauvaise saison. C'était difficile à dire, Sherkhan n'était pas ici depuis si longtemps et les climats selon les régions, pourtant si proches parfois, étaient en totale contradiction.

Une fois Seika loin derrière, il pu dire adieu à l'aridité et la sécheresse du désert, ou même le vent était une brise chaude en comparaison. Minshu avait sans doute le climat le plus équilibré, mais c'était une sorte d'humidité constante dans l'air qui déclenchait des orages ou des pluies, accompagnées de crue dans quelques rivières. En même temps, deux journées entière sans discontinuer. Le félin n'était pas très fanatique de l'eau, mais les gouttelettes ça allait...

Ce n'était pas non plus, comme plonger tout de go dans un étang. La verdure des forêts et autre prairies de cette nation, offrait un vrai bol d'air frais à l'Ayns. De plus, ces modestes intempéries qui ne dureraient certainement pas bien longtemps, car loin d'êtres diluviennes et se stoppant par accoues, lui rappelait les forêts tropicales immenses de son monde. C'est vrai qu'il n'en avait pas vraiment visité, mais les Shogats entre deux expériences, avaient su lui raconter. Pire, maintenant qu'il y réfléchissait, ce dernier se souvenait de choses fausses.

On lui avait certainement inclus des souvenirs d'être allé à ces endroits, hors le matou savait pertinemment que jamais ô grand jamais, ses pattes n'eurent quitté le labo à ces années là... C'était du passé à présent. Entre bivouac et racket, sa vie s’enchaînait dans la liberté la plus totale, impuni de ses quelques méfaits, conventionnels et peu dangereux. La route s'arrêta au bord d'une falaise, d'un arbre et d'un océan colérique par le vent, se cognant contre les rochers inexorablement.... Encore et encore, comme une vieille rengaine.

Mmmh...

Parfois il repensait à cette étrange sensation, de ne pas appartenir à ce monde, d'être loin de chez lui, mais sans avoir l'envie d'y retourner, mieux, gagner sa place en Kosaten. Devenir quelqu'un, quelque chose, marquer le monde par une trace somme toute humble. Jémial, son frère d'arme, que devenait t'il à présent ? Il sentait encore sa présence, indubitablement, ce dernier devait bien se débrouiller. Par moment, les éléments savait apaiser la rancœur du félin contre les humains.

Lorsque les perles des cieux tombèrent sur son pelage, l'Ayns releva fièrement la tête et ferma les yeux, laissant couler sur ses joues, sa truffe et son armure la source de vie naturelle. Ce rafraîchissement n'était pas désagréable. Avec le vent et la pluie, l'odeur de Hei se dissipait facilement dans l'air, ce qui fit que Sherkhan ne repéra pas tout de suite l'élu en question.

Une fois rafraîchi, ce dernier se dirigea un peu entre les quelques arbres qui bordait le bord océanique. C'était la seconde mer qu'il voyait au passage. Sa préférence esthétique allait à l'eau turquoise de Seika, mais l'est Minshujin avait de beau reste aussi. Il aimait ce qu'offrait cet océan, une sorte de liberté fougueuse. Puis enfin, l'odeur de l'humain traversa ses sens aiguisés et cela le coupa dans sa méditation. Une odeur inconnue contrairement à celle du précédent Homme rencontré : Haru.

Cet autre individu avait déjà fait, jadis, une mission avec le félin tout juste arrivé en ce monde curieux. Mais cette fois, ce pouvait être n'importe qui, n'importe qui qu'il ne connaissait pas. La méfiance était toujours de mise. C'est donc aussitôt que l'Ayns grimpa à un arbre, toutes griffes sorties. Se perchant pour se déplacer, jusqu'à repérer la trace enfin, et l'observer.

Un simple homme, mais vêtu tel qu'un élu le serait, clairement. Cela ne faisait aucun doute. Le dépouiller ? Cette idée traversa vaguement le fauve, mais c'était étrange, cette envie n'était pas dans son cœur pour le moment. Restant dans le feuillage, tapis dans l'ombre, le félidé restait silencieux. Puis soudain, devant Hei, une chose assez hideuse apparue. Une créature insectoïde pour être précis... Cette dernière était camouflé sur la cime d'un arbre et tomba juste devant le jeune élu.



Sherkhan n'avait jamais vu ces choses, mais son allure et son comportement, ainsi que ce qu'il laissait ressentir, demeurait hostile et dangereux. S'il n'agissait pas, cet Homme serait en danger, d'un autre coté, c'était un moyen de voir comment celui ci se débrouillerait ! Comme prévu, le monstre vert attaqua rapidement en se dirigeant, volant et bourdonnant vers le brun tenebreux...

Tss..

- - -

Spoiler:
 


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Lun 22 Mai - 10:07











• Un monde rempli de monstres •




Les gouttes d’eau fusèrent depuis les cieux pour chuter sur le sommet de mon crâne. La gouttelette était bien évidemment suffisamment légère pour que je ne la remarque même pas. Et pourtant, mon regard mi-clos fixait toujours ce rongeur qui me faisait face. Cette boule de foin semblait s’en prendre à une noisette qu’il avait entre ses mains, et donc, n’attachait aucune importance à ma présence, sinon bien trop peu. Maintenant que j’y repensais, si je n’avais pas vu la civilisation – qui devait peut-être exister – alors il aurait fallu que je me remplisse la panse moi-même. Le malheur avait voulu que je laisse mes armes dans ma planque. Bien que je ne sois pas armé, je pouvais essayer d’utiliser ce que j’avais appris comme techniques de combat pour m’en emparer. Voyant l’adversaire, ça n’allait pas être bien compliqué. Mon premier pas se leva pour aller dans sa direction, quand quelque chose de bien plus gros qu’un écureuil tomba directement sur le sol en face de moi.


Sans rien dire, sans même bouger un muscle, je l’observai. À quoi avais-je encore à faire ? On aurait dit un insecte géant. Lors de son atterrissage, il ne restait plus que la noisette du pauvre rongeur qui, avait lâché son dernier soupir sous la pression bien trop grande de la patte du nouvel intervenant. Son dard n’avait assurément rien de bien rassurant. De plus, le simple fait de se présenter à moi ainsi, montrait qu’il ne me craignait pas, et donc, qu’il était bien plus fort qu’un humain ordinaire. Malheureusement, mes capacités physiques actuelles me classaient bien en dessous d’un humain ordinaire. Les choses n’auraient pas pu tomber plus mal.

Observant autour de moi, je découvris une pierre située sur ma gauche, à deux mètres de moi, contre le sol. Avec une épaisseur de dix centimètres et pouvant difficilement suffire dans le creux d’une main, j’avais en ce moment-là, ma seule voie de sortie. Une chance de m’échapper se présentait et j’allais bien m’en sortir. Sa vitesse m’était en ce moment inconnue, mais vu son poids pour le nombre de pattes et tenant compte de sa corpulence, elle ne devait pas être trop grande non plus, à mon plus grand bonheur.

Contre toute attente, ses ailes ne faisaient pas simplement office de décoration. La bête se mit à voler pour charger droit sur moi. Mes pieds enchaînèrent quelques pas en arrière pour me retrouver dos contre un tronc d’arbre, attendant calmement le bon moment. Une fois l’ennemi suffisamment proche et assez éloigné pour ne pas m’atteindre avec son attaque, je me mis à courir sur la droite pour prendre le rocher entre mes mains.

-Bien…

Il était certain que lors de cette manœuvre j’aurais laissé un bout de chemise, toutefois, mon statut vestimentaire n’était pas vraiment une priorité sur le moment. Je lui jetai la pierre droit sur le crâne avec toutes les forces que je pouvais communiquer à mes mains. Et avant même que l’attaque n’arrive à destination, je me mis à m’enfoncer dans la forêt. Prendre à moi mon masque ainsi, que mon arme était ce qu’il me fallait faire absolument. Mais au vu la distance que j’avais parcouru pour arriver ici, j’en avais pour un bon moment…

Non, c’était même peine perdue. En une heure de marche, j’étais arrivé ici. Il m’aurait fallu vingt minutes de course pour arriver à destination. D’ici là, aussi malin que j’aurais pu me montrer, il m’aurait embroché sans la moindre hésitation. Il me fallait me cacher en hauteur et essayer de le prendre de court.

Suivant ces pensées, je me cachai avant tout derrière un arbre, haletant la bouche fermée et les yeux mi-clos. Quelques arbres autour de moi avaient des branches accessibles sans trop d’effort, pour faciliter une possible escalade. Mais les rejoindre signifierait sortir de ma cachette. Me fiant à mes oreilles, j’attendais, caché, observant de gauche à droite. La prudence était une de mes qualités premières. Quoi de plus normal lorsque l’on était une machine à tuer ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Mar 23 Mai - 20:08



feat.Hei
Perdu dans ce monde




Musique

Hei ne semblait pour le moment pas vraiment calculer l'importance de sa situation ou en tout cas, demeurait sacrément calme. Cela pouvait en dire long, selon la suite de ses actions. Mais quelqu'un qui n'était pas prit de panique devant une telle chose, avait quand même quelque chose en plus. Cet humain était un élu après tout. L'Ayns l'observa donc attentivement et lorsque l'insecte géant se mit à bourdonner et voler dans sa direction, il vit l'humain se reculer pour se carapater rapidement.

La multitude d'arbres ne laissait pas un terrain très engageant pour la fuite, mais c'était pas si mal pour se cacher, d'autant que ce genre d'animal ne devait principalement pas compter sur un flair, mais plutôt des sens divers comme la vu ou l'ouïe, voir d'éventuelles vibrations. Le mouvement du jeune homme ne consista pas forcément à fuir en fin de compte, mais prendre une grosse pierre repéré plus tôt et la balancer sur le crâne de cette chose hideuse.

Cela eut pour effet de la stopper un coup, dans un un bourdonnement hésitant. Cette créature vacilla de gauche à droite mais se remit rapidement d'applombs. Cela ne lui avait donc pas faire grand chose.

WZZZWZZZZZZZZ ZZZZZWZZZZZZZZ WZZZZZZZ

Face à quelque chose d'aussi coriace, Hei allait devoir être rempli d'endurance et d'astuce. Mais comme quelqu'un de malin, l'assassin s'enfonça donc dans la végétation luxuriante, continuant encore et encore de courir sans s'arrêter. Pour le suivre discrètement, le léopard passa quand à lui par le sommet des cimes, avec habileté, agilité et finesse. De toute manière, l'attention du garçon devait être reportée sur cet insecte.

Une fois arrêté, ce dernier se posa derrière un arbre, Sherkhan était au dessus de ce dernier, à environs sept ou huit mètres au dessus. De son regard perçant, fixa entre les feuilles le sommet du crâne de Hei. La chose qui le poursuivait n'était pas loin et bourdonnait en zigzaguant de partout, le dard rempli de pointes vivement sorties et prêtes à l'emploi.

D'ailleurs, par moment, l'insctoïde cognait des troncs comme s'il pensait sentir la présence de sa proie. Un vacarme à chaque fois, les piques transperçant avec facilité le bois dur et solide. Cet élu semblait faible et perdu, une fois retrouvé, même s'il se dirigeait quelque part, ce serait terminé pour de bon. Sherkhan regarda dans l'une de ses poches et y trouva un couteau, celui de Tanya pour être précis, une autre élue... Cette petite emmerdeuse à qui le fauve avait volé quelques affaires.

Le félidé laissa tomber la lame, volontairement, à coté de Hei. Ce bruit alerta néanmoins un peu la créature volante qui se dirigea vers l'arbuste en question. Quand à l'Ayns, ne voulant pas encore être repéré pour le moment, il passa sur quelques autres arbres, ne se fiant plus qu'à son ouïe et son odorat surdeveloppés pour surveiller avec étroitesse, les prochaines minutes à venir.

Si l'assassin levait les yeux, il aurait tout au plus aperçut une ombre se volatilisant au sommet des arbres et de la verdure, caché dans le gris des nuages et de la pluie.


" Voila ta chance " Pensa t'il.

D'après ce qu'avait pu voir le félin, la carapace de cette créature était solide, mais certains endroits semblaient vraiment plus fins et une lame pourrait aisément l'atteindre et en finir avec elle. Restait à voir si cet élu en était capable ou pas ?

- - -

Spoiler:
 


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Ven 26 Mai - 18:20











• L'instinct de survie •




Les précipitations n’avaient pas perdu de leur légèreté. Elles ne s’étaient pas non plus alourdies à vrai dire, laissant donc l’ambiance atmosphérique toujours aussi sereine. Caché derrière mon arbre, au milieu d’une vaste forêt qui ne manquait pas de dangers, il fallait se l’avouer, j’étais en proie aux attaques d’un insecte particulièrement gênant et tenace. J’ignorais comment il avait fait pour arriver dans les parages malgré la diversion que j’avais créée, mais une chose était sure, il n’était plus très loin de moi. Au lieu de s’éloigner, il ne faisait que s’approcher au fur et à mesure, à croire qu’il avait une façon bien particulière de me pister. Ce n’était en aucun cas son odorat, il était dépourvu de nez. Peut-être des yeux ? Ou encore avait-il des capacités sensorielles bien plus complexes ? Rien n’était plus sûr. Quoi qu’il en soit, il fallait que j’utilise tout ce qui pouvait être à ma disposition.

*Shik*


Un couteau sortant de nulle part, atterrit à mes pieds. Aucun doute possible, je n’étais pas seul. Mon regard se leva dans les cieux, et je ne vis rien, si ça n’était qu’une ombre, à peine perceptible. Bien évidemment, ma méfiance était à son paroxysme. Non seulement j’étais observé, mais en plus, j’étais assisté. Si la personne ne se dévoilait pas et se contentait juste de me donner un peu d’aide, alors, cela ne voulait dire qu’une chose, elle me testait. Mais à quoi bon ? Qu’importe. À ce moment, c’était ma seule voie de sortie.

Le bourdonnement des ailes du monstre se faisait plus important, et il ne faisait aucun doute qu’il venait par ici. Utilisant la lame du couteau pour en faire une sorte de miroir, je pus aisément voir ce que la bête faisait ainsi même que la façon dont elle se déplaçait. Toujours dans cette sérénité sans faille, je me mis en mouvement, me rapprochant cette fois-ci d’un tas d’arbustes entourant les troncs d’arbres situés à dix mètres de ma position initiale. À l’aide du couteau que j’avais eu en ma possession, je découpai deux grandes branches avant de courir latéralement autour de lui cette fois-ci.

Je me débrouillai à chaque fois pour laisser une distance de cinq mètres environs entre lui et moi. Dans cette suite de mouvements, passant à chaque fois derrière les arbres de la forêt, donnant presque un rythme constant à mes mouvements, je m’arrêtai. Cet arrêt fut brutal et subit, de quoi casser le rythme que j’avais déjà adopté ou bien, fait adopter au regard de l’animal. Dans cet arrêt, j’avais disparu, derrière un arbre bien évidemment. Dans ma position, la même seconde que mon arrêt, je jétai le premier tas de feuilles dans les airs pour qu’il aille heurter le sol, à quelques mètres devant moi, suivant la direction que j’avais tracée avec mes mouvements.

Glissant rapidement mais avec légèreté la partie plate du tranchant du couteau en dehors de l’arbre, j’observai minutieusement la réaction de mon ennemi. L’objectif était de savoir s’il allait réagir à la vue du tas de feuilles dans les airs, ou bien, s’il allait réagir à l’écoute du bruit qu’aurait fait le tas lors de son atterrissage. Dans un cas comme dans l’autre, ma réaction allait être extrêmement rapide.

Ce fut à la vue, principalement qu’il détecta le mouvement de l’arbuste. Une chose bien gênante, parce que ça réduisait considérablement mon champ d’action. Qu’importe. Rester sur place ne m’aurait pas avantagé.



Courant latéralement autour de l’animal sans le lâcher du regard, je me retournai soudainement pour lui faire face, tout en fonçant sur sa droite. J’observai bien attentivement son dard qui pouvait m’attaquer à tout moment. Retirant ma chemise blanche pour la mettre devant moi comme une sorte d’écran, j’étais prêt à réagir à vue, même si c’était au prix d’une misérable blessure.

Dans ma course vers l’adverse, en dessous de l’une de ses pattes, il y avait une partie charnue, qui se propageait également en dessous de lui. Si j’arrivais vivant à passer en dessous de la bête, un coup de couteau aurait suffit pour lui ouvrir le ventre. C’était tout ce que j’avais pour le moment, et j’allais bien évidemment l’exploiter au mieux. Mon arbuste toujours à ma disposition, dont le tronc principal était coincé entre mes lèvres, j’avais un autre plan derrière la tête, au cas où, mon attaque viendrait à avorter. Même si, personnellement, je n’espérais pas en arriver à une telle alternative.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Lun 5 Juin - 22:06



feat.Hei
Perdu dans ce monde





L'étrange créature bourdonna et se laissa finalement berner par le plan de l'élu. Intrigué par le talus de feuille qui était en l'air, cela permit à l'assassin d'agir, ou plutôt de réagir en conséquence, c'est donc en continuant avec rapidité et ingéniosité ses plans, que Hei parvint à creuser la carapace.

En fin de compte, en passant sous cette chose, il vit la partie plus charnue, plus à découverte et l'entailla sans crier gare. Ce fut un succès, pas au point d'en découdre pour de bon avec elle, mais suffisant disons, pour la faire hésiter et fuir.

WZZZWZZZZZZZZ ZZZzzzzzzzzzzzz

Ce dernier n'aurait finalement pas à s'y reprendre à deux fois, cette attaque avait suffit pour la faire déguerpir. Mais il n'était peut être pas encore sauvé. D'une part, parceque la créature pouvait bien aller chercher des congénères. D'autre part, la personne qui lui avait donné le couteau, n'était autre que Sherkhan, hors Hei n'en connaissait pas encore les intentions, mais se savait surveillé.

Instinctivement et en remontant l'odeur de l'humain, après l'avoir vu réussir son coup de maitre, le félidé remonta la piste jusqu'à l'endroit ou cet élu avait caché son matériel. Prenant alors une avance considérable sur lui, assez pour se retrouver devant et commencer ses fouilles. C'état pas vraiment poli, mais cela faisait parti de son naturel.

Evidemment, lorsqu'il arriverait aussi, l'assassin verrait un voleur de deux mètres douze, à l'apparence d'un léopard géant, trifouiller dans sa cachette. Comment réagirait t'il pour le coup ? C'était des questions à se poser, mais le fauve ne craignait pas sa réaction. Se débarrasser de ce gros moustique était une chose, qui lui valut quelques stratégie, du temps, de l'endurance... Alors se débarrasser de lui, un élu et un Ayns, c'était impossible... Tout simplement.


Hmm voyons voyons...

Bien sur, le voler était une chose, mais découvrir qui c'était était une autre chose. Mettant de coté ce qui restait le plus intriguant, un bruit fit irruption, c'était sans doute le jeune homme qui revenait prendre ce qui lui appartenait ? Sherkhan se tourna dans cette direction.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Mer 7 Juin - 3:12











• Li Shengshun •



Ma tentative fut couronnée d’une réussite. Une fois assez proche de lui, je glissai en dessous de l’animal pour lui infliger une blessure en dessous du corps. À peine ma glissade terminée que j’enchaînai avec une roulade pour partir me mettre à l’abri derrière un arbre observer ma victime depuis l’arrière d’un arbre. Bien sûr, je haletai en silence, tout en observant de mon regard neutre et assombri l’adversaire. Ce dernier ne tarda pas à reculer doucement avant de s’en aller. Je l’avais certainement dissuadé de me poursuivre, une chose réellement bonne pour moi. Mais à présent, je savais que des bêtes de son genre pouvaient me tomber dessus à tout moment tant que je fus dans ces bois. Bien évidemment, la meilleure solution aurait été de rentrer dans ma planque, et de ne plus laisser mes armes aussi loin de moi.

En revanche, que faire de la troisième personne ? Celle qui m’avait aidé et dont j’ignorais tout. Les chances pour qu’elle me suive en ce moment même étaient grandes. Aussi, j’ignorais quelle était la nature, ni même l’intention d’un être pareil. Qu’importe. Ce couteau n’allait pas m’aider à l’état actuel des choses, contrairement à mes armes qui me donnaient une bien meilleure plage d’actions dans des combats. Jetant la branche d’arbre que j’avais dans la bouche, je me mis à courir, à vitesse ni trop lente ni trop rapide, juste assez pour aller vite sans m’épuiser considérablement. Il me fallut longtemps pour arriver à destination, mais j’avais mémorisé la voie que j’avais empruntée initialement.

Une fois sur les lieux, quand mon regard se posa sur le sommet de l’arbre où j’avais installé ma base, je vis une sorte de bête qui y était. Comment diable avait-elle fait pour arriver là-bas ? Déjà, quelle espèce était-ce ? Animal humanoïde, cuirassé, et certainement armé, c’était ce que j’avais sous mes yeux. Son gabarit et sa nature bestiale me laissaient déjà prétendre que je n’avais aucune chance de le vaincre, à moins de prendre les mêmes risques que ma précédente confrontation. Toutefois, mes armes étaient uniques dans leurs genres et les perdre ne m’enchantait pas réellement.

S’il fallait mesurer les dangers ainsi que tout ce qui se jouait en ce moment même, on pouvait dire que, un inconnu dont je ne savais rien était au sommet d’un arbre à essayer de prendre mes armes. Il était certainement en mesure de me tuer étant donné de mes conditions actuelles. Mais encore, j’avais un couteau. À cette distance-ci, il ne pouvait très certainement pas me voir, mais moi si. Je pouvais donc lui lancer ce couteau en pleine tête. Mais en cas d’échec, j’allais mourir et perdre mes armes. Le risque de cette tentative était bien trop grand pour un résultat beaucoup trop parfait. Jamais il n’allait marcher. Pourtant, marchander et découvrir qui il était, semblaient bien meilleur. Cependant, c’était une bête. Il était toutefois que sa nature humanoïde puisse m’aider d’une certaine façon.

Dessinant mon plus beau sourire, je m’avançais de façon audible, pour bien faire comprendre que je n’essayais pas de me cacher. Les yeux fermés alors même que je grattais l’arrière de ma tête, je rompis le silence en ricanant

-Heuu… J’ignore qui vous êtes monsieur, mais je crains que ce que vous avez en votre possession ne m’appartienne.

Je ne pouvais grimper pour le moment, pour lui permettre de descendre au cas où il aurait aimé discuter. Lors de mon avancée, mon pied heurta accidentellement une pierre, ce qui me fit tomber de la plus honteuse des façons. Me relevant pour m’épousseter un moment, je m’arrêtai tout en observant mon interlocuteur avec ce même air enjoué.

-Ah… pardon, je suis assez maladroit… Mon nom est Li Shengshun, enchanté de vous rencontrer.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Ven 9 Juin - 16:53



feat.Hei
Perdu dans ce monde





Des armes étranges, du matériel d'élu à n'en point douter. Sherkhan s'amusait un peu à fouiller dans les affaires qui ne lui appartenait pas, c'était un peu plaisant, comme trouver un trésors. Evidemment, s'il pouvait flairer chaque trésors ou découvertes comme ça, s'aurait été clairement autre chose, mais ce n'était malheureusement pas le cas. L'Ayns avait un peu hâte de voir si d'une part, ce fameux élu s'en était sorti et si d'autre part il viendrait réclamer son dû.

Cela ne mit pas longtemps, enfin juste le temps de remonter toute la route pour revenir vers l'arbre perché. Ce dernier se laissa même à découvert, c'était un symbole de reflexion. En effet, l'ayant vu faire au combat, le félidé connaissait un peu la méthode, les atouts et la manière de faire de l'assassin. Mais ce dernier, tout en voyant une menace probable, avait décidé de jouer le jeu de la franchise sur sa présence.

Il y'avait deux possibilités qui auraient pu l'induire dans ce choix. L'excès de confiance ou alors si celui ci savait qu'à son niveau actuel, leurs écarts étaient palpable et que lui, n'avait aucune chance de vaincre. Alors d'un certains point, on pouvait dire que c'était idiot, mais du point de vu du fauve, c'était plutôt malin au contraire. Hei avait de toute manière été repéré plus tôt et il n'était pas difficile de deviner qu'il s'agissait de Sherkhan...

Le léopard regarda alors ce nouvel invité, sans pour le moment démontrer une émotion particulière. Il restait simplement accroché à l'arbre et avait écarté quelques affaires du jeune homme sur le coté. L'élu demanda d'ailleurs à ce que le félin lui restitue ses affaires.

Ah oui ? Et qu'est ce qui me prouve que ce sont les vôtres ? Vous pourriez être un voleur.

Et tandis qu'il posait sa question, en gardant un calme étonnant, mais un petit sourire carnassier aux babines, se sachant forcément supérieur pour le coup et maitre du navire, celui ci fut étonné de voir l'individu trébuché sur un vulgaire cailloux. Mais comme dit précédemment, Sherkhan n'était pas bête, l'Ayns avait clairement vu de quoi était capable Hei l'assassin. Cette attitude était sans doute disposé dans le but de démontrer une faiblesse de sa part. Un plan encore une fois audacieux.

Maladroit ? Ah oui...

Cela fit en effet tilter et sourire le fauve. Li Shengun comme ce dernier se présentait et sans doute sous une fausse identité vu sa prudence et les tentatives de noyer le poisson qui échouaient sans qu'il ne le sache encore, s'était maintenant relevé. L'Ayns quand à lui, n'était pas encore descendu, non non et non... Ca ne tarderait peut être pas, mais pour le moment, demeurant en haut, le félidé posa encore ses questions ;

Pourtant vous l’étiez moins tout à l'heure... Quand je vous observais. Vous savez vous battre,
bouger, utiliser une arme. Et si j'en crois la nature de ce matériel, il pourrait éventuellement vous appartenir.
Le problème c'est que je l'ai trouvé et dans ce monde, il n'y a aucune loi qui protège vos biens... Alors peut être pourrions nous trouver un terrain d'entente.


Finalement, le fauve prit l'ensemble des affaires dans ses grosses pattes velues, puis sauta de l'arbre pour atterrir sans problème sur le plancher des vaches. Le tout sous le coude, il lâcha son butin à coté de lui, puis se recentra sur l'individu face à lui.

Comme vous devez être un élu, commencez donc par me raconter d'ou vous venez, ainsi que votre sceau, un tatouage qui doit être présent sur vous, que vous avez recus à votre arrivée ici en Kosaten et qui bride actuellement vos pouvoirs, suffisamment pour que je puisse vous mettre à terre sans me fatiguer.
Ensuite, dites moi ce que vous pourriez offrir en l'échange de... Ces choses.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Ven 9 Juin - 21:12











• Démasqué •




Bien.

Jusqu’à présent, mon sourire hébété ne s’était pas effacé de mon visage. Mes armes étaient d’une grande importance, suffisamment pour que je joue finement pour les obtenir. Bien sûr, il paraissait totalement idiot de négocier ainsi avec un animal qui ressemblait à un humain. Mais bon, après avoir été attaqué par un insecte qui faisait trois fois la taille d’un être humain ordinaire, j’étais d’avis que tout était désormais possible dans cet endroit, peu importe où j’étais. Si mon visage arborait mon plus beau sourire, celui de l’animal – qui semblait me comprendre au passage – n’avait rien. Lire sur le faciès d’un animal semblait difficile, certes. Toutefois, quand il ne se mouvait d’aucune façon, alors il était clair, qu’aucune émotion particulière ne le traversait.

Mon interlocuteur parla, une chose encore plus surprenante, mais je n’en perdis pas mon calme pour le moment, maintenant de cette façon ma précieuse façade. Toutefois, il me compara à un brigand, une chose qui me mettait bien dans la gêne. À cela, je répondis en des termes plutôt simples, me courbant légèrement avec timidité.

-Euh… hé hé hé. Je dois bien avouer que mon nom n’y figure pas réellement. Mais je vous assure que c’est bien moi qui les ai placé là-haut. Je n’aurais pas cru qu’une personne aurait pu deviner qu’il y avait des objets là-bas…

Jusque-là tout allait bien. Mais la suite s’avéra bien plus compliquée. Mon interlocuteur m’avait vu me battre. Et donc, il savait que j’étais en mesure de bien plus de choses que ce que je voulais prétendre. De toute évidence, il était inutile de persévérer dans le mensonge. Le petit couteau que j’avais en ma possession, c’était certainement cet animal qui me l’avait offert, si animal il était. Mon sourire se dissipa alors, laissant une expression glaciale. Les yeux mi-clos, mes pupilles aussi sombres que la nuit détaillaient celui qui était encore au sommet de son arbre. S’il avait bien raison sur certains points, d’autre semblaient assez superflus, beaucoup moins simples à comprendre. Le terme ‘’élu’’, l’évocation de la notion de ‘’monde d’origine’’, tout me semblait nouveau, mais pas absurde.

Le félidé quitta les hauteurs pour rejoindre le sol, déposant bien vite mes outils qu’il avait en sa disposition, près de lui. Il pouvait me vaincre en bien moins de temps que je ne pouvais même l’imaginer. Il le savait, et je le savais encore mieux. Ce dernier avait également pris le temps de m’observer, m’aidant d’une arme, sans pour autant intervenir dans le combat qui était pour moi mortel. En somme, il voulait uniquement jauger mes capacités, chose qui avait été faite d'ailleurs. Cela voulait donc dire, qu’en combat direct, j’allais mourir. De plus, il était loin d’être stupide à en juger par les précautions qu’il prit avec moi.

Je ne pouvais pas, en plus de ne rien savoir sur le monde, finir cette journée avec une dette sur mon compte. Mais d’une certaine façon, La bête représentait ma seule chance de comprendre réellement ma situation. Ainsi, ça n’aurait été pas très cher payé d’avoir des informations, pour un simple petit service. Mais lequel ? Son accoutrement me laissait penser à un soldat. Mais il ne semblait pas avoir d’armes blanches à sa disposition. Peut-être qu’en tant que demie bête, il se servait davantage de ses griffes. Je n’avais rien que je ne pouvais lui offrir pour le moment, si ce n’était un service. Mais lequel ?

-Vous étiez donc celui qui m’avait suivi tout à l’heure dans les bois. Le couteau, c’était vous également. Cependant, je ne comprends pas ce que vous voulez dire par ‘élu’, ni même par ‘nouveau monde’. Certes, je n’avais jamais vu d’êtres aussi particuliers que vous aussi loin que je m’en rappelle, dans le lieu où j’étais.

Je pris un moment pour observer à nouveau mes objets, avant de prendre parole.

-Le monde d’où je viens se nomme la terre. J’étais originaire d’un de ses nombreux pays, le Japon. Le ciel avait disparu, pour une raison que je ne pourrais expliquer. Dans ce lieu-là, il y avait des personnes maudites, que l’on nomme des contractants. Ils avaient des dons particuliers à une condition bien précise.

Maintenant, vous savez tout de mon monde, parlez-moi du vôtre également. Je n’ai ni argent, ni objets de valeur, si ce ne sont le couteau que vous m’avez offert et que mes armes. De ce fait, je ne saurais ce qui pourrait vous être utile, sans connaître en savoir plus dans ce monde.


Concernant la marque, je n’avais aucun souvenir d’en avoir. L'idée d'inspecter mon corps, pour étudier la présence éventuelle d’une marque, ne m'avait jamais traversé l'esprit. Toutefois, mes capacités avaient bel et bien faibli et grandement qui plus est.

-Quant à cette marque, je ne saurais malheureusement pas quoi vous dire. Je n’ai pas pris le temps d’inspecter mon corps.





Dernière édition par Hei le Mer 14 Juin - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Sam 10 Juin - 3:12



feat.Hei
Perdu dans ce monde





Enfin le face à face... Sherkhan s'était après tout décidé à descendre et remarqua bien vite, que le sourire, le rire, le faciès niait et innocent de Hei, qui s'était présenté sous un autre nom bien sur, avait disparut. Preuve en est qu'il était temps pour lui d'enlever le masque, accessoire se trouvant d'ailleurs dans le lot à coté de l'Ayns. L'assassin jouait désormais carte sur table et c'est bien pour cela que le matou ne releva pas son premier commentaire, lorsqu'il était encore "quelqu'un d'autre".

C'était toutefois une preuve de prudence, un esprit malin, une tentative de manipulation sans aucun soucis. Si le félin ne l'avait pas vu avant, qui sait comment la situation aurait tourné. Mais l'instinct et le fait que le fauve n'apprécie guère les Humains, lui donnait un bon ascendant pour ne pas être prit au piège. Mais bon, une fois que ce type eut finit de parler et que ce fut au tour du léopard, ce dernier ne pu s'empêcher de revenir sur le truc précédent, à savoir, comment avait t'il trouvé la cache.

Un moyen comme un autre de se vanter et d'avouer ses atouts, sans trop en dire non plus. L'odorat de Sherkhan lui avait permit cet exploit, et le dire ne changeait rien à l'état des choses. Croisant ses pattes sur son torse gonflé, peut être par instinct encore une fois, afin de demeurer plus impressionnant que son adversaire potentiel, même si c'était un fait inconscient, il lui raconta ;

Honnêtement, trouver vos ... Enfin tes affaires, n'était vraiment pas difficile. J'ai un très bon flair et ton odeur est partout dessus. Ce qui prouve qu'elles t'appartiennent, mais tu n'as pas de chance, je ne suis pas si honnête que ça... Comme toi Humain. Tu m'as aussi menti et tu me mentira surement encore, nous voila donc sur un pied d'égalité.

Quelque part, l'Ayns n'avait pas à culpabiliser en présence de cet élu, puisque c'était un bon humain, de la bonne vieille terre et que ce dernier, comme tous ses semblables, mentait et trompait à foison. Cette tentative de jouer le niais, en était la preuve. Le voler, ou tout du moins le faire chanter, n'était qu'entrer un peu plus dans son jeu et au moins, ça lui donnait une bonne raison d'agir, ou continuer d'agir de la sorte.

Bien sur, Hei ne comprenait pas un traitre de mot des termes comme Kosaten, Elu ou Sceau. Cela confirmait qu'il avait débarqué vraiment récemment, encore non familiarisé avec ce monde et sans doute pas au courant que le sien n'existait plus. Le revoir était futile, mais l'écouter pour s'informer, demeurait utile !

Ouais, c'était bien moi. D'ailleurs ce couteau ne m'appartient pas, je l'ai... Emprunté à une élue, vous n'aurez qu'à lui rendre si vous la croisez. Une petite teigne blonde aux yeux bleus, traînant avec un vieux. Quand au reste... Heeeeeh... Soupira t'il

Devoir expliquer encore et encore et encore à chacun des pauvres êtres pris de leurs planètes, ce qu'était Kosaten, était rasoir. Mais cela ne l'avait pas empêché de s'amuser quelques fois, comme avec Halloween par exemple. En trompant celle ci, en disant n'importe quoi, c'était au moins fendart pour le coup. Le félidé ausculta un peu plus son opposant. Sa posture, son faciès, son timbre de voix, tout avait changé. Il était vraiment devenu une autre personne.

Mais ce n'était clairement pas un dédoublement de personnalité non, plutôt un camouflage, enfin la periode joviale en était une, celle ci semblait être sa véritable nature. Il était froid, avait l'air peu empathique ou sympathique, mais au moins, Hei ne détenait pas le pouvoir pour mettre en oeuvre un plan d'attaque conséquent contre sa personne. Tant mieux.

Lui dévoiler des infos, sans savoir d'ou ce dernier venait, ni de quelle nation il était, pouvait être dangereux et c'est pour ça, que l'Ayns prenait le tout avec des pincettes.

La terre ? Plus de ciel ? Des personnes maudites.. Ton monde n'a rien de joyeux. Si je dis ton monde, c'est parce que tu es ici dans un autre monde, nommé Kosaten. Tu t'y fera bien vite... Mais il y'a encore cette histoire de sceau. Sur toi, tu as un tatouage de dragon, de serpent ou de phénix, c'est à cela qu'on reconnait les élus. Le miens est sous mon pelage, derrière mon armure. Il s'agit d'un serpent.

Ce n'était pas une information difficile à donner, cela ne voulait pas dire grand chose pour Hei, du moins pas encore. Pour le moment, mieux valait instaurer une relation de confiance pour que ce dernier se dévoile un peu plus et sans user de malice ou de mensonge. S'accroupissant alors, pour tchecker le matériel de l'élu en question, l'Ayns reprit la parole, tournant par moment sa tête dans la direction de son homologue du jour ;

A quoi te sers tout ce matériel, qu'est ce que c'est exactement ? Ah, concernant l'aide que tu peux m'offrir, elle peut être multiple. Mais on verra ça plus tard. Alors, qui es-tu exactement ? Si tu es un élu, c'est que tu as des talents tout particuliers, sinon tu ne serais pas là... Il y'a une histoire de Dieux qui choisissent les élus, c'est long, compliqué, chiant et surtout, chacun y va de son avis la dessus. Je préfères le concret, le palpable. Pour moi, ce qui à de la valeur actuellement, c'est tes informations et ton équipement. Alors parle humain !

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Jeu 15 Juin - 7:44











• Échange •



Il y avait encore quelques heures, j’observais les bâtiments japonais du haut d’un building de plusieurs mètres de hauteur, sous un ciel totalement faux. Maintenant, sous l’averse d’un ciel naturel, j’observais l’homme animal qui avait pris mes outils, me demandant des informations au sujet de mon monde d’origine. Toutes mes croyances, ainsi que ce que je prenais comme impossible, me fir face depuis mes premières heures après cet étrange flash lumineux. Depuis des monstres hideux jusqu’aux félins revêtant des armures, on pouvait bien dire que j’allais de surprises en surprises. Mon corps désormais affaibli, et mes objets hors de portée, j’entrais en négociations franches avec un animal qui pouvait mettre fin à mon existence en un instant. Le monde pouvait-il se montrer plus surprenant que ça ?

Avant tout, mon interlocuteur dont j’ignorais le nom m’expliqua comment il avait fait pour dénicher mes affaires dans un endroit que j’avais cru sécurisé. Bien évidemment, ce fut ses facultés naturelles qui le mirent sur la voie pour arriver à mes précieux objets. La nature elle-même était contre moi et ce n’était pas vraiment surprenant. Son apparence reflétait donc bel et bien ses capacités. Un félin aux capacités félines, qui pouvait se battre comme un humain. Incroyablement grand, il s’imposait bien dans ce lieu si clos, me faisant passer pour ce que j’étais à ses yeux, un être inférieur. Ayant bien compris que je jouais un faux jeu, il décida également de ne pas reposer sa totale confiance en moi. C’était tout à fait logique et ne me dérangeait réellement pas. Je ne lui faisais pas confiance non plus de toute façon.

Concernant le couteau, il reconnut que c’était bien lui qui m’avait aidé. Aussi, ce dernier n’avait aucune réelle valeur à ses yeux. Semblait-il, il appartenait à une petite fille aux cheveux jaunes. Une description aussi vague ne m’aurait certainement pas permis de la reconnaître. Et même, si jamais il tenait à ce que je la lui remette, il m’aurait donné quelque chose de plus concret comme son nom par exemple. Quoi qu’il en soit, il venait au moins de me confirmer l’existence d’êtres humains, comme moi. J’avais bien évidemment hâte d’entrer enfin en contact avec la civilisation, pour savoir dans quel monde j’allais devoir m’insérer et survivre. Le reste ne tarda pas à venir, mais il semblait exaspéré à l’idée de m’expliquer tout cela en détail.

-J’inspecterai mon corps pour voir si une possible marque s’y trouve, même si je doute fort qu’il y en ait une. Pas une fois je n’ai perdu connaissance, si ce n’est hier soir lors de mon sommeil. Et personne n’est venu près de moi pour disposer sur moi une quelconque marque. Quand bien même, il s’avère que cette marque soit présente sur mon corps, comment devrais-je réagir face à cela ?

Maintenant accroupi auprès de mes outils, il n’hésita pas à les scruter pour me demander par la suite à quoi ils pouvaient bien servir. En réalité, il y avait là une corde liée à un dispositif de petite taille, permettant à chaque fois de contracter ou de rétracter la corde. Cet outil me permettait de m’élever dans les hauteurs, ou bien de descendre des bâtiments en douceur. J’avais également en ma possession deux couteaux assez larges et fendus au milieu.

Ces derniers me permettaient de me battre au corps-à-corps. La bête pouvait bien grimper dans les arbres et utiliser ses griffes pour attaquer ses ennemis. De ce fait, des armes comme les miennes n’avaient que bien peu de valeurs à ses yeux. En plus de tout cela, ma veste noire qui résistait à l’impact des balles était mon atout le plus important, m’assurant une protection dans mes nombreuses missions. En réalité, tous les outils qui y étaient disposés avaient leur part d’utilité.

Parallèlement, je pouvais de mes mains générer une impulsion électrique à intensité variable. L’effet foudroyant pouvait aller d’une simple piqure d’insecte à une décharge particulièrement mortelle. Ayant rassemblé toutes ces informations dans mon esprit, je pris parole, sans perdre un seul instant mon sang-froid, ni même mon austérité habituelle.

-Comme vous pouvez déjà le remarquer, mes armes ne sont pas nombreuses. Deux couteaux que j’utilise au corps-à-corps et une corde que j’utilise pour me déplacer avec plus de souplesse, ou même encore, que j’utilise pour ligoter mes cibles. La veste noire quant à elle, fait office de barrière. Elle est particulièrement résistante, malgré sa souplesse. Cela bien sûr ne concernait que mes armes. J’ai par ailleurs la capacité de modifier les particules électriques qui circulent autour de moi. Mon corps faisant office de canalisateur, je suis donc capable de foudroyer tout ce avec quoi j’entre en contact. Seulement, pour une raison qui m’échappe, j’en suis actuellement dépourvu.

Les informations données, je repris la parole également. Bien qu’il ait mes armes, il restait toujours ma seule source d’informations, pour le moment bien évidemment.

-Parlez-moi du lieu où nous sommes ainsi que des règles qui régissent cet endroit, si même, il y en a. Aussi, pourriez-vous avoir un téléphone portable s’il vous plaît ?

Bien évidemment, sur un portable il y avait généralement toutes les informations. Si dans ce monde il y en avait un, en fonction de son modèle, j’aurais aisément pu distinguer l’époque où nous étions. La date ainsi que l’heure qui auraient été visibles sur ce dernier, m’auraient permis de savoir quel était le calendrier qu’ils utilisaient. Et dans le meilleur des cas, j’aurais pu appeler des gens, pour me venir en aide. Encore faudrait-il, qu’il me le prête une dizaine de secondes.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Ven 16 Juin - 14:45



feat.Hei
Perdu dans ce monde





Hei doutait fortement qu'un sceau ou un tatouage puisse être sur son corps, mais son doute venait surtout du fait que par logique, si marque il y'avait, quelqu'un la lui aurait faite. Hors, de ce qu'on pouvait savoir actuellement de puis toujours, c'était plutôt d'ordre magique. Sherkhan ne fut donc guère étonné d'entendre ce genre de discours, cela finissait même par l'amuser.

Devait t'il lui expliquer de long en large le fonctionnement des sceaux ? C'est sur ça lui serait très utile, mais pour le moment l'Ayns ne connaissait ni les intentions, ni la nation de cet homme. Juste un goût prononcé pour le mensonge et le fait de jouer un jeu en masquant un faciès froid, par un visage amical et courtois. Ce soucis de la fourberie aurait pu faire penser à Minshu, clairement...

Mais le matou n'était pas non plus au courant des "critères" nombreux qui faisaient d'un élu de Manshee, un élu de cette nation justement !

Oubliez ça, ce n'est pas une personne qui vous a marqué, mais un Dieu. Cette marque est là,
quelque part, et ne disparaîtra pas. Comment réagir ? Je n'en sais rien, tu fais bien comme tu veux... Colère, frustration, haine ou résolution. Tu finiras par accepter que tu es devenu un pion sur un grand échiquier.


C'était une grosse part de vrai dans tout ça. Franchement, la manière dont l'assassin pouvait réagir, passait au dessus de la truffe de notre ami velu. Tant que ce dernier ne pétait pas tout bonnement un cable, ça irait. Mais s'il fallait le calmer, alors le félin serait de la partie. Il était d'ailleurs temps de changer un peu de sujet.

Le léopard observa un peu le matériel, savoir quoi en faire et ce que répondrait Hei la dessus. Curieusement, l'humain n'hésita pas vraiment à répondre à ses questionnements. Concernant les deux couteaux, il n'y avait pas grand chose à en faire et c'est pour ça que l'Ayns les pris et les envoya à l'élu, sans aucune crainte que ce dernier les utilise à son encontre.

Sa confiance se destinait à bien faire comprendre l'écart de niveau entre eux deux. La nonchalance dont faisait preuve Sherkhan, avait quelque chose de plaisant, se sentir supérieur à un Homme et le garder en joue d'un simple regard. Impressionnant. Bref, une corde pour se déplacer, c'était un objet plus utile et pouvant bien se vendre. Le félidé le prit et le regarda... Essayant de voir comment ça marchait.

Ca à l'air, amusant. Comment ça marche ?  

Mais l'objet le plus intriguant et intéressant, était de loin, de très loin, cette veste ! Légère et capable de stopper des coups, agir comme un bouclier. C'était le jackpot ! Le félin ne pu donc s'empêcher de la mettre. C'était pas vraiment à sa taille malheureusement, ce qui le dégoûta un peu.

Bon, je garde la corde et la veste, je vais les revendre, si tu veux les racheter plus tard, tu pourras. Suffit de trouver des yens, je suis sur que tu te débrouillera avant que ce matériel ne tourne de villages en villages. Moqua t'il.

Il avait naturellement entendu que Hei était capable de foudroyer ce qu'il voulait, un pouvoir assez puissant finalement, même si à son niveau actuel, il pouvait à peine faire quelques étincelles. Par la suite, cet humain voulut en savoir plus sur le lieu ou il se trouvait, c'est certain que ça devait le changer de son monde au ciel sans étoiles. Celui ci conclu en demandant un portable. Le terme ne disait rien à l'Ayns, mais lui même venant d'un monde profondément technologique, du moins à Vasm, il pu deviner.

Ce lieu s'appelle Kosaten, il y'a trois nations, une ile volante, le tout sur un continent entouré d'océans. Y'a une guerre entre humains, enfin, qui met les élus dans le même panier... Personnellement je me fiche de tout ça. Je cherche juste à vivre libre et riche. Concernant ce... Portable... Tu parle d'un moyen de communication à distance ? Dans ce cas, oublie. Il n'y a aucun satellites ici et l'époque semble médiévale. Ce que tu trouveras de plus technologique, c'est des arme à poudre... Et beaucoup de magie.  

Il finissait donc avec quelques réponses, ses deux couteaux, mais en revanche, perdait sa corde et son manteau dans le lot. Dépouillé dés l'arrivée, il y'avait mieux parfois !
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Ven 16 Juin - 17:23











• Dernière question •



À mon avis, si une marque devait être présente sur mon corps, ça aurait été forcément dû à l’intervention d’une personne étrangère. Il était impossible que ça ne soit dû à autre chose que ça. C’était ma conviction, une conviction qui était erronée malheureusement. Selon les dires de mon interlocuteur qui semblait être d’une humeur particulièrement grincheuse – à croire qu’il ne savait rien faire d’autre que d’admirer, avec plus de joie qu’il n’en fallait, mes précieux objets – la marque avait été apposée par une entité qui n’avait rien d’humaine, un dieu.

Aucune surprise ne traversa mon visage sur le moment, même si l’hypothèse de la présence d’un dieu était quelque chose de totalement absurde. J’avais cessé de croire en ces âneries depuis mon monde d’origine. Il n’était donc pas aisé pour moi de prendre une telle annonce au sérieux. Indubitablement, le félidé ne semblait pas rigoler. D’ailleurs, il n’avait jamais semblé rigoler devant moi sur un quelconque sujet. Selon lui, un dieu m’avait donc déposé une marque sur le corps. J’allais prendre le temps de vérifier cela plus tard, étant donné que mes heures auraient été innombrables dans ce nouveau monde

-Un pion ? Si vous avez également cette marque et donc, que vous êtes un élu, cela fait de vous un pion également si je ne me trompe pas. Toutefois, vous n’avez pas l’air d’exécuter la volonté d’une quelconque divinité, à moins que cette dernière ne soit aussi désireuse d’argent que vous.

Mes couteaux m’avaient été retournés et bien évidemment, si en dehors d’une inactive observation, je ne pouvais rien faire pour empêcher la bête de se servir, chose que j’acceptai sans difficultés. L’attaquer dans le dos ou encore me dissimuler après avoir miraculeusement dérobé mes objets aurait été une folie meurtrière. Un simple chien était déjà plus rapide que moi en ce moment. Combien de fois un félin humanoïde ? Mes couteaux plantés à mes pieds, je les pris avant de les placer dans mon dos, au niveau de la ceinture. J’étais prêt à les dégainer si besoin se faisait sentir.

Se plaisant à analyser et à évaluer les biens qu’il allait me dépouiller sur le moment, il me faisait indirectement comprendre comment les choses se passaient dans ce monde. On ne gagnait rien sans être prêt à donner quelque chose en retour. Aussi, la loi du plus fort était la meilleure. Malheureusement pour lui, j’apprenais vite. Il prenait aujourd’hui mes objets, mais j’allais les reprendre, même si cela n'avait pas été à lui. Tout n’aurait été qu’une question de temps. Une personne comme lui ne passait pas inaperçu, et même s’il utilisait un tiers pour vendre mes objets, la particularité de ces derniers était indéniable. Les retrouver ne m’aurait donc pas gêné. J’avais la vie sauve, et pour le moment, c’était le plus important.

-Ce que vous me prenez fera donc office de paiement. Vous m’avez trouvé faible et frêle, et vous avez pris mes objets en échange d’informations. Ils vous rapporteront de l’argent vous permettant de vivre riche et libre comme vous l’entendez. Parallèlement, j’aurais quelques indications sur ce monde. Je pense donc que les choses sont bien établies. Seulement, j’ai encore une question.

Des armes à poudre, de la magie… tout cela était bien loin de tout ce que je connaissais. Donc en somme, j’étais réellement vulnérable dans ce monde. Un enfant d’une dizaine d’années qui connaissait bien la magie, avait un avantage certain sur moi en termes de combat. Une mise à niveau était nécessaire et ce, dans les plus brefs délais. Mais dans l’heure, j’avais besoin d’une dernière indication pour la suite.

-De quel côté devrais-je me diriger pour me trouver la civilisation ?






Dernière édition par Hei le Mer 21 Juin - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 394
Yens : 24
Date d'inscription : 06/12/2016

Progression
Niveau: 99
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Sherkhan ♪ Espiègle ♪

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Mer 21 Juin - 14:04



feat.Hei
Perdu dans ce monde





Derrière sa pique, volontaire ou non, se cachait une véritable question. Si Hei était un pion en tant qu'élu, alors Sherkhan était un pion lui aussi. Pourtant, le félin se sentait plus libre ici qu'il ne l'avait été chez lui durant toute sa vie. C'était donc assez simple à expliquer et il n'hésita pas vraiment à le faire. Cela permettrait d'affirmer et confirmer la vérité, oui, nous étions ici les marionnettes d'entités plus puissantes, mais ce n'était pas pour cela que des chaines étaient à nos pieds.

Oui, je suis peut être aussi un pion, mais je suis libre ici, plus libre que je ne l'ai été dans mon monde durant toute ma vie. Parfois en cas de blasphème ou de désobéissance forte et volontaire, le Dieu peut vous infliger une douleur... Mais à part ça, ma nation n'est pas la pire je crois.

La question de l'argent le fit plus sourire qu'autre chose. De tous les mondes, ce qui le faisait tourner restait et demeurait l'économie. Le troc avait parfois une belle manne, mais souvent vite remplacé par un coté capitaliste qui faisait ses preuves sur la durée. Etre fort ne signifierait bientôt plus grand chose, à coté d'être riche. Un fort était fort et ça s'arrêtait là... Un riche pouvait se l'acheter.

Puis divers proverbes, du proverbe Ayns à Humain, disait que tout Homme avait son prix. Hei ne devait pas non plus courir après des gens pour rien du tout, juste par bonté d'âme. Peut être payait t'il un loyer dans son monde ? Payer sa place, le droit d'être là, de dormir ou de manger. Kosaten n'échappait guère à ce systeme.

Je ne sais pas s'il aime l'argent, mais celui qui n'aime pas l'argent, n'ira pas bien loin.  

Une fois n'est pas coutume, le sujet revint sur le coté pécuniaire, la paie. L'assassin affirmait donc que Sherkhan l'avait trouvé faible et se donnait le droit de prendre ce qu'il désirait et même si ce dernier n'était pas désireux de se venger (pour l'instant en tout cas) le brun désirait savoir ou se diriger. Mais même si le matou était vilain, fourbe et ne cachait pas son envie de vendre la matériel de ce type, il indiqua autre chose.

Moi je vais aller vendre tes affaires dans un village au nord d'ici, à trois kilomètres. Tu pourrais le récupéré après que je l'ai vendu, en le volant ou en le rachetant. Considère ça comme une autre leçon de débrouillardise pour survivre. Sinon tu peux te diriger par là, tu tomberas sur une grande ville. Montra t'il

Ainsi, Hei avait donc deux directions à prendre. L'une pour récupérer ses affaires après la vente du félidé et ce, par la methode de son choix. Au risque bien entendu de se prendre un prime en cas de vol et de témoins. Ou alors le racheter honnêtement plus tard ? Sinon, cet élu pouvait bien sur aller vers les grandes villes et la capitale. Le léopard ne souhaitait pas vraiment perdre plus de temps, la pêche était bonne et il savait que la chance devait être tirée doucement de son jeu et avec parcimonie.

On se recroisera surement un jour, Humain.

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 76
Yens : 59
Date d'inscription : 12/05/2017

Progression
Niveau: 22
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Hei ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   Mer 21 Juin - 19:47











• Courrons •



Jusque-là, les choses se passaient plutôt bien. J’avais encore ma tête sur mes épaules, je connaissais certainement mieux le monde où je me retrouvais, et pour finir, j’avais sur mon corps, une marque particulière, posée par une divinité. Cette marque faisait de moi un élu, qui était désormais un pion pour celui qui me l’avait apposé. Pion dans le sens où, j’étais encore capable de conserver ma volonté. Seulement, je n’arrivais pas à comprendre totalement cette notion de pion. En dépit de cela, une chose était certaine, le temps allait me faire comprendre tout ce que je n’avais pas bien saisi. Un masque ainsi que deux couteaux.

Voilà ce qu’étaient mes armes désormais. Pour le reste, j’allais devoir m’en séparer pour un petit moment. Contrairement à la moyenne de personnes qui trouvaient en leurs armes quelque chose de particulièrement indispensable à leur existence, je voyais en mes outils, des matériaux destinés à s’user, sans plus. Je n’y attachais aucun intérêt au-delà de ce qui devait revenir à des armes ordinaires. Il fallait reconnaître aussi, que cette capacité à considérer les choses logiquement, m’avait permit d’en apprendre beaucoup, et même, mieux encore que je ne l’espérais.

Par la suite, la bête écouta ma question, et ne tarda pas à me répondre comme il se devait. Ma surprise – que je dissimulais bien évidemment – fut grande quand il m’indiqua le lieu où il allait vendre mes objets. Conformément à ses dires, c’était au Nord, à trois kilomètres de notre position. La logique aurait voulu que j’aille prioritairement reprendre mes armes à la personne à qui il allait les offrir, soit par vol, soit par rachat, comme il me l’a si bien fait savoir. Cependant, cela ne l’empêcha pas de me montrer une autre voie, qui donnait sur une ville plus loin.

Le choix me revenait donc totalement, concernant la suite des évènements. Mais la réflexion sur le sujet ne fut pas de longue durée. J’avais pour intention de trouver une civilisation humaine. Et il ne pouvait vendre des armes qu’aux humains, à moins qu’il y ait d’autres bêtes de sa carrure, dotés d’une intelligence aussi développée que la sienne. C’était bien sûr une hypothèse à ne pas exclure, même si elle était particulièrement faible.

Après une dernière salutation, la bête dont j’ignorais le nom s’en alla dans le lointain, entamant sa course dans les bois pour aller certainement là où il m’avait indiqué. Et mon tour allait aussi venir de prendre le large, dans la direction qu’il avait emprunté pour des raisons évidentes. Récupérer mes armes était une priorité qui se voulait capitale, étant bien sur les seules armes auxquelles j’étais habitué pour le moment. Je fixai le ciel un moment encore, exaspéré d’avance de la course éreintante qui allait suivre.

Suite à cette petite préparation psychologique, je me mis à courir dans la forêt, avec la maigre résistance physique dont mon corps était doté. Traversant les mètres les uns après les autres, j’avalai la distance qui me séparait des lieux que m’avait indiqués mon ancien interlocuteur. Connaissant sa nature féline, il allait très certainement avoir une heure à une heure et demie d’avance sur moi. C’était énorme, surtout pour un marché qui était en constant mouvement de vente et de rachat. Mais trouver mes biens était encore dans la mesure du possible.

-Je pense avoir été un peu trop confiant sur le coup…

Il allait me falloir un bon bout de temps pour arriver, et voyant l’allure des choses, ça n’aurait été qu’en soirée que j’aurais pu arriver à l’endroit propice. En dépit de cela, certaines questions trottaient dans ma tête. J’avais comme l’impression, que ses explications, n’avaient pas été réellement complètes.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Perdu dans ce nouveau monde   

Revenir en haut Aller en bas
Perdu dans ce nouveau monde
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.