Partagez | .
▬ Dans l'antre du dragon
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: ▬ Dans l'antre du dragon   Ven 19 Mai - 14:19




feat.Lilith

Allons à Hyouga


Aiko… c’était certainement le meilleur élément que j’avais en ma possession en ce moment. Il était doté de grands pouvoirs, qui dépassaient même la force à l’état brute. Ce natif avait une capacité incroyable à pouvoir savoir ce qu’il se passait d’intéressant et à me le faire parvenir. Étant partout et nulle part à la fois, il avait les yeux et les oreilles bien plus longues que tout ce que j’aurais même pu imaginer. Récemment, suite à ma rencontre avec Natsume, une rencontre qui fut d’ailleurs aussi riche en informations qu’en actions, j’étais davantage méfiant quant aux élus qui entraient en douce dans notre territoire. Peut-être que, comme Naegi, tous les intrus qui se faufilaient dans nos rangs avaient des projets de destruction, et ne désiraient les réaliser qu’au sein de Fuyu. Cela aurait constitué une menace bien trop grande pour être ignoré. De plus, la destruction de la terre des dragons, enfreindraient beaucoup trop les plans que j’avais en tête. Il me fallait donc pour le moment, agir dans son intérêt le plus total et le plus complet.

Zayro Jinn agissait pour ses seuls intérêts, et prêtait main forte à Sul Hei, pour assurer ses arrières en quelques sortes. Bien que j’ignorasse quelle étaient les méthodes d’Heiwa Jigoku, une chose était bien certaine, il était très dangereux. Le nier serait remettre en cause la logique elle-même. Pour m’être déjà confronté à lui, je le savais bien. Rhadamantys, avait tenté de renverser Sul Hei, et Asura, la bête, avait attaqué Minshu, encore pour ses propres intérêts. Tous les quatre empereurs, n’agissaient pas inutilement. Ils ne clamaient pas haut et fort leur désapprobation de la servitude forcée de Long, malgré le fait que cela n’était un mystère pour personne.

Ces quatre jouaient le jeu, n’hésitant pas à se mettre au service du royaume pour aller et venir à leur guise dans le monde de Kosaten, et mieux encore de Fuyu. En réalité, c’était comme ça que ce monde fonctionnait. Il me fallut une vie entière pour l’apprendre. Cette seconde que j’avais en ma possession, n’allait plus être gâchée comme la précédente. Elle allait être plus minutieuse et plus précise. Je prendrais la force de Zayro, la prudence d’Heiwa, la malice de Rhadamantys et la sauvagerie d’Asura, pour me hisser dans les plus grands sommets, pour la gloire des Uchihas, et le salut de Kachou.

-Une élue de Seika sur les terres glaciales…

Kachou avait été assez prudente pour ne jamais y mettre pieds. Et la seule fois qu’elle le fit, ce fut moi, qu’elle trouva sur son chemin. Ma dulcinée n’aurait certainement pas commis une fois de plus cette erreur sachant qu’on était en temps de guerre. Non, elle était prudente, maligne. Certes elle pouvait se montrer impulsive, mais pas assez pour se jeter seule dans le camp ennemi. De toute façon, ce n’était pas d’elle dont il était question, pour mon plus grand bonheur. Le nom de l’élue en question, était Lilith, tout simplement. Pour des raisons qui m’échappaient encore, elle était présente telle une petite souris dans l’antre du dragon qu’était Fuyu. Une présence surprenante, qui à mon humble avis, tombait à pic. Cette personne était un des nombreux atouts dont j’avais certainement besoin en ce moment. Et bien évidemment, j’allais l’avoir. Karui Hanja était négligeant, bien trop même.

Selon les informations que j’avais reçues, la dernière fois que la rousse avait été perçue était aux alentours de la ville de Hyouga. Après avoir fait un peu de grabuge, elle ainsi qu’un homme en armure rouge s’étaient réfugiés quelques temps à l’extérieur de la cité. Aujourd’hui allait être un jour décisif pour elle, et pour moi certainement. Adossé contre un arbre gelé, j’observai l’œil mi-clos l monde glacial qui s’étendait jusqu’à perte de vue. Pour ma part, je ne faisais qu’attendre, la petite souris qui avait eu le courage de venir fouiner un peu trop loin de son repère.

-Le rejeton du phœnix s’est égaré. Ça sera le dragon qui lui montrera la voie à suivre, la voie qui conduira à l’anéantissement de sa mère.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 523
Yens : 0
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: ▬ Dans l'antre du dragon   Sam 20 Mai - 0:06



feat.Rinkyu
La fin


Musique

Oooh... Aah.... Aaaheh....GNn... .  

Pas de borne.
Pas de cap.
Pas de chance.

Bon sang, que la douleur était lancinante.
La neige fondait sous chacun de ses pas.
Une trainée de sang s'étalait sur combien de mètres à présent ?


Oahh.. Haa.. Haa...HaaAGN.. !.  

Tout était blanc.
Il faisait si froid.
Je n'avais jamais eut si froid.

Les pas de la chasseuse d'arche, la mena dans la sortie de la ville, quelques temps après s'être faite oublié, quelque temps après avoir dit au revoir à Toyohisa et Ayae venue pour l'occasion. Cette occasion... Toute particulière. Cette occasion qui la laissait désormais choir dans cet état. Ca ne s'était finalement pas si bien passé, elle avait menti.

Les reconnaitre, dans ce monde ? Pourquoi aurait t'elle fait cela, elle n'était pas prête pour ça, pour ce rôle et le destin l'avait même choisi à sa place, ou était son mot à dire ? C'était juste en donnant ses ordres et en gardant la tête haute, que Lilith avait pu s'en défaire, s'en sortir, s'enfuir.

Tout était si blanc...
Il faisait si froid...
Encore et encore... Moins de sang dans ce corps.


Je... Haa.. Hee....  

Tiens un élu ?
Ce type étrange qui me fixe.
Ce brun que veux t'il ?
C'est ça, fixe moi...

Je l'approchais, presque sans le vouloir. De toute manière, qu'est ce que je risquais de plus à ce stade. Mes yeux commençaient à cligner tout seul et j'avais même de la sueur perlant de mon front, alors que jamais je ne m'étais sentie aussi glacé qu'aujourd'hui. Déglutissant en approchant, peut être qu'il pourrait faire quelque chose... Pour ça... Pour tout ça ? Il n'avait pas l'air si méchant.... Je crois que je suis fatiguée, un peu.

Lilith s'approcha donc de Rinkyu, avec une démarche claudicante, s'écroula une fois dans la neige, se releva en laissant une marque de sang de plus, puis arrivée à sa hauteur, s'écroula à ses pieds, elle aurait peut être voulut le faire dans ses bras. Elle le fixa alors, tout en restant contre le sol.


Je... Vais..... Mourir..... J... Je.... Vais peut être.... Enfin rentrer....


Je suis aussi ridicule que ça ?
C'est minable... Vraiment.
Mais peut être mon plus beau geste.
De toute manière, fallait bien en finir un jour.

La belle rouquine, cracha du sang, puis se retourna, laissant alors apparaitre un ventre gonflé, mais aucune vie à l'intérieur de ce dernier. La sirène avait déjà accouché depuis plusieurs heures. Ca ne s'était pas très bien passé, même si on ignorait l'état de ou des enfants... Elle était mourante. Elle n'en avait plus que pour quelques minutes. Un medecin n'aurait rien pu faire, son destin semblait scellé.

Elle tenta de se redresser pour prendre les habits du Uchiha. Sa vision semblait trouble, flouE, fatiguée. Approchant sa bouche de son oreille, cette dernière lui demanda humblement.


Qui que tu sois... Est... Ce que tu peux... Rester avec moi.... Encore un peu... Avant de relâcher son étreinte.




C'est pas des larmes... C'est mon huile !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Dans l'antre du dragon   Sam 20 Mai - 13:11




feat.Lilith

Pitié

Ambiance

L’antre du dragon n’était pas un des lieux les plus sures du monde entier, bien au contraire. C’était l’un des endroits les plus violents, les plus désolants de la dure Kosaten. Deux choix seulement étaient seulement donnés à ceux qui y vivaient : se faisait dévorer ou bien se soumettait à la volonté du plus puissant. Les ‘’cœur-tendres’’ de Seika qui s’épaulaient les uns les autres dans un objectif commun, une avancée colossale, n’avaient pas leurs places dans ces lieux. Les fourbes qui dupaient leurs compagnons sans la moindre hésitation n’avaient pas non plus leurs places ici. Tout n’était que bestialité, retour aux sources originelles du monde. Adossé le regard dans le lointain, je l’avais bien compris en tout cas. Aujourd’hui, une chance allait s’ouvrir à moi, une chance de m’élever parmi les autres, et ça, j’allais le devoir à mon fou.

Abandonnant mon arbre que je prenais pour appui, le craquement de la neige se faisait entendre à des lieux de ma position. Ils se faisaient de plus en plus proches, suivi d’une voix faible. L’observant du coin de l’œil, je vis une jeune femme aux cheveux d’un rouge sang, marcher vers moi, du mieux qu’elle pouvait avec le sang qui parcourait son corps. Était-ce l’élue de Seika ? Ma pupille s’écarquilla horrifiée par la scène qui me faisait face. Je gardai difficilement mon calme, mais une fois cela réussit, je m’approchai d’elle pour essayer de la soutenir.

Après avoir pendillée longtemps sur elle-même, Lilith s’écroula sur le sol avant même de pouvoir m’atteindre. La prenant dans mes bras, comme pour bercer un enfant, mon regard s’injecta dans celui sans vie de cette élue avec une certaine pitié. Elle bloqua mon vêtement avant de venir me prier de rester avec elle un moment, avant de se laisser tomber à nouveau. J’avais besoin d’informations sur Seika, il était certain. Toutefois, il me fallait également la soigner. Non, dans son état actuel, il ne lui restait que trop peu de temps.

-Que vous est-il arrivé ?

Je ne pouvais cesser de m’inquiéter, de croire que si c’était Kachou qui était dans cet état, j’aurais été tout aussi impuissant. Mon visage ne laissait rien retranscrire, mais j’étais en peine, pour elle, pour ce qu’elle avait vécue, qu’importe ce que c’était. Son souffle était faible, mais le mien était de plus en plus court, alors que je n’avais de souhait que sa réhabilitation qui était toutefois impossible. Elle aurait dû rester dans son camp, elle aurait dû y vivre, paisiblement, plutôt que de venir ici pour mourir pareillement.

Les élus revenaient après la mort, c’était une certitude. Toutefois, ça n’empêchait en rien le fait qu’ils soient confrontés à une bien grande souffrance avant leurs morts. Kachou, allait-elle également finir ainsi si je ne la couvrais pas assez des yeux du monde ? Non, je ne le voulais pas, absolument pas, non. J’allais faire tout ce qui était en mon pouvoir pour le faire. Cette femme, allait mourir en paix, comme elle le voulait certainement. Passant mes mains dans ses cheveux répétitivement, je nettoyai son visage de son sang avec ma main, tout en l’observant.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 523
Yens : 0
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: ▬ Dans l'antre du dragon   Lun 22 Mai - 18:31



feat.Rinkyu
La fin


Musique


Son souffle haletant se calme peu à peu, lorsqu'elle senti l'emprise des mains de Rinkyu la prendre, comme il aurait prit un enfant. C'était peut être un élu de fuyu, un natif ou un garde, elle ne l'avait jamais vu. De toute manière sa vu se troublait de plus en plus et le ciel, déjà brouillé par de vastes nuages blancs et grisonnants. La neige commençait alors à tomber doucement sur le visage de Lilith.

Quelques larmes étaient mélangée à son sang, elle en était recouvert, non pas qu'elle soit blessée à ce point là, mais les chutes y étaient sans doute pour quelque chose. Le Uchiha lui nettoya le visage pour demander aussitôt ce qui lui était arrivé. Elle fit bouger avec hésitation et difficulté ses pupilles, dans la direction du regard soutenable de cet homme.

Il ne serait ni son ami, ni son sauveur, mais peut être pas son ennemi non plus. Pouvait t'elle le lui dire ? Prendre ce risque... C'était ses derniers mots, sa dernière trace en ce monde. Si la mort lui tendait les bras cette fois, c'était parce que la sirène était à bout. Trop de perte d'amis, d'amour, d'espoir... Enfin même si deux d'entre eux étaient présents, leur avenir n'était pas scellé et leur appartenaient !


Je... J'ai donné la vie...  Fit t'elle en toussant.

N'était ce pas ironique, de mourir en donnant la vie. Le plus grand geste que puisse accomplir un être vivant, autant dans un sens que dans l'autre. Les tatouages de la sirène se mirent alors à briller et son corps devenait de plus en plus luisant également. C'était un signe précurseur d'une fin acceptée. Elle commença alors a regagner peu à peu le sourire.

Le mal n'était pas parti, il était et restait profond. Mais elle ne partait pas seul et déjà, d'autres visions rassurantes lui prenaient l'esprit. Big Band, Jason, Erza... Ses enfants mais aussi... Roland. Reviendrait t'elle sur Pandora ? Irait t'elle dans le royaume des morts ? Finirait t'elle dans les ombres ? Pour peu que le repos soit bien eternel.

Il n'y avait que six sirènes dans tous l'univers, une qui s'éteignait, n'était pas n'importe quel signe. La neige perla à nouveau sur ses joues pour se transformer presque en larme, dans ce froid constant, en plein Fuyu. Bercé par des bras amicaux..


L'avenir... Est... Assurée hein... Ahah.... C'est quoi ton... Nom... Moi c'est... Moi c'est Lilith. Ajouta la belle, difficilement.


Puis elle amena son bras et enfin sa main, délicatement, au visage de Rinkyu. Lui carressant alors doucement la joue, avant de perdre presque toute force et que le bras ne cogne rapidement le sol. La jeune femme n'était pas encore partie, pas encore non...

Nous sommes tous... Des pantins.... Je voudrais enfin... Rentrer sur Pandora...  


Crachant encore une fois du sang, elle commençait à vaciller. C'était sans doute l'ultime ligne droite. Un vent curieux vint agrémenter la scène en offant un silence de mère nature, très particulier. Enfin, la jeune femme ferma les yeux. Sa respiration devenait de plus en plus lente, elle pouvait encore dire une ou deux phrases, mais s’éclipserait surement après. Rinkyu, s'il en avait, devait habilement les choisir...

... Mais nan... Allez quoi !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Dans l'antre du dragon   Jeu 25 Mai - 8:57




feat.Lilith

Agonie


L’agonie qui précédait la mort était toujours plus grande, que la fin en elle-même. Bien que je fusse un guerrier, je ne laissais jamais mes ennemis agonir sous leurs blessures, à moins d’avoir une dent particulière contre ces derniers. Aujourd’hui en tout cas, j’assistai à une mort, lente et douloureuse, qui ne semblait d’ailleurs plus réellement l’être pour l’élue de Seika. La rousse venait de donner naissance, c’était du moins ce qu’elle me souffla quand je lui ai demandé ce qu’elle faisait dans les parages. Mes paupières s’écartèrent lentement, après quoi, ce fut une tristesse légère qui fut observée sur mon visage généralement fermé à tout sentiment.

Donner la vie, était une des actions les plus louables de tout l’univers. Ce qui l’était bien moins par contre, était bien le fait de l’abandonner. Cette fois-ci, elle l’abandonnait contre son gré. Ses entrailles devaient certainement être réduites en charpie, ce qui expliquerait tout le sang qu’elle avait sur la partie basse de son corps, ainsi même que celui qu’elle vomissait de temps à autre. Le visage de la condamnée ne laissait paraître aucune trace d’inquiétude du devenir de sa progéniture, comme si elle savait parfaitement que cette dernière était entre de bonnes mains. Peut-être était-ce à ce moment-là, la seule source de bonheur qu’elle pouvait trouver dans cette situation particulièrement désagréable.

Sa fin approchait, et la mi-morte le savait. Son avenir était scellé, mais encore, elle aurait pu revenir, si elle se montrait forte dans les ombres. Elle aurait pu revenir, comme certains des élus qui furent tombés avant elle. Je le savais, ça avait déjà été mon cas bien évidemment. Mais était-ce ce qu’elle souhaitait ? Elle semblait même s’être libérée d’un gros fardeau. Mais j’allais la chercher. Oui, j’allais le faire, et cette fois-là, les choses auraient été différentes. Contrairement à aujourd’hui, j’allais prendre le contrôle de son esprit et en faire un pantin pour Fuyu. Pour le moment, cela semblait impossible, au-dessus de mes forces. M’étais-je affaibli en esprit ? Étais-je devenue plus fragile ? Incapable de me montrer impitoyable et insensible ? Même face à la mort en elle-même ? Jamais je ne l’avais vu, jamais je ne l’avais croisé, et pourtant, devant son état, je ressentais de l’empathie, suffisamment pour ne pas l’abandonner ici, la laissant mourir comme un déchet, un rebut de la société.

Une caresse fut sa façon à elle de me signifier sa gratitude. Bien évidemment, elle ne fut que de courte durée parce que son bras alla par la suite rejoindre le sol, sans forces. Son cœur battait plus lentement, et je le ressentais bien. C’était mal, très mal.

-Mon nom est Uchiha Rinkyu, élu de Fuyu. J’ignore tout de vous, si ce n’est que vous êtes une élue de Seika. Vous avez raison en pensant que le destin est tracé, vous allez mourir. Mais n’ayez crainte, en ce lieu, vous aurez votre sépulture. Vos proches se rappelleront de vous et avec de la chance, ou pas, nous nous reverrons bientôt. Reposez en paix… Lilith.

Les mots me manquaient, aussi étonnant que ça puisse être. Ce qui était certain en tout cas, était le fait que je n’allais pas dissimuler mon identité. Jamais au grand jamais. Un Uchiha vivait dans la lumière. Ses compagnons de route étaient crainte et admiration. Je ne faisais pas exception à la règle, bien qu’en ce moment précis, je n’avais d’Uchiha que le nom.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 523
Yens : 0
Date d'inscription : 05/12/2014

Progression
Niveau: 18
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Namira ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: ▬ Dans l'antre du dragon   Ven 26 Mai - 0:10



feat.Rinkyu
La fin


Musique


Roland : Hey Lilith. On est morts souvent, toi et moi, pas vrai.
Ro.. Roland ? Qu'est ce que..  
Roland : Tu es bien certaine de vouloir me rejoindre ? Tu sais, si tu rentre un jour, ça ferait plaisir à Mordecaï et Brick.
Ahah.. Je sais, mais j'ai l'impression que Kosaten ne laisse pas les siens partir, j'ai aussi l'impression d'être, comme une brique de trop...  
Roland : Hey ma belle, je te jugerais jamais, tu sais. Tu as fais beaucoup pour pandora, pour l'univers, pour ce monde ou pour moi. Je t'attendais depuis déjà trop longtemps.
Ouais, tu m'as manqué aussi.  



Après que le Uchiha ait fait sa rapide présentation et description, indiquant qu'elle aurait encore une attaque en ce monde, par le biais d'une pierre tombale ou autre chose, la sirène l'observa en ouvrant une dernière fois les yeux. Ses yeux si orangés, si singuliers. Puis cette dernier sembla murmurer quelque chose, indistinct, même en étant proche. Peut etre ce qui semblait être ses dernières volontés ou ses derniers mots, murmurés maladroitement sous l'effet de la fatigue et de la mort qui arrivait.

Après avoir fait cela, la rouquine en sang, laissa un sourire se graver sur son visage et ses paupières se refermer tout doucement, vraiment tout doucement. Lentement, le regard vif de ses pupilles, disparaissait dans un gris froid et mordant. Une fois ses yeux clos, ses muscles se relachèrent et son coeur cessa de palpiter soudainement.

Elle semblait presque dormir, paisible et apaisée. Le bas de ses pieds commença alors à s'illuminer et des gerbes lumineuses s'en allait au ciel en la prenant. La neige continuant de tomber, donnait à ce spectacle un bien curieux contraste. La blancheur tombant sur le sol terreur de Fuyu et les boules lumineuses s'en allant éclairer les cieux. Lilith était morte et entrain de disparaitre rejoindre le royaume des morts.

Mais sa volonté était aussi partie avec. Les jambes étaient désormais englobées dans ce bain lumineux et spectaculaire, une fois fait, le corps, la poitrine, les bras furent à leurs tours pris. Ne laissant derrière qu'un vide, une poussière infime et dorée de ce qu'elle était.

Bientôt, seul son visage subsistait, jusqu'à ce que là encore, tout ne devienne étincelant dans les mains du Uchiha et ne fasse enfin disparaitre. Et c'était alors comme une sorte de nuage d'or qui se dirigea dans le ciel,
en prenant juste avant, le temps de tournoyer autour de Rinkyu. Entrant même dans son corps pour en ressortir, ce dernier aurait pu ressentir l'energie de la sirène, qui marqua ou non Kosaten.

Et dans l'air, un chuchotement...




Merci



The End - Bad Ending #05

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1436
Yens : 20
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 170
Nombre de topic terminé: 84
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Dans l'antre du dragon   Sam 27 Mai - 7:46




feat.Lilith

Sépulture

Il ne fallut plus que quelques secondes seulement, pour qu’elle s’en aille pour de bon. Bien que son corps semblât s’être immobilisé, ce dernier était encore bien actif. Je ne saurais réellement dire pourquoi ou grâce à quoi, toutefois la sorcière se changea en petites lumières jaunes, complètement intangibles et aussi légères que des plumes. Virevoltant un moment dans les airs sans réels objectifs, ces boules de lumière me traversèrent à un moment donné. Dans ce lot de mouvements et de luminosité, rendant beaucoup plus coloré le moment noir et gris qu’était la mort, une voix atteignit mon esprit, celle de la rousse. Elle me remerciait. Si cela m’allait droit au cœur, il y avait tout de même une certaine marque d’indignation. La Seikajin ignorait quel fût le véritable objectif de ma venue. Il était certainement possible que, moi également, j’eusse oublié la raison pour laquelle j’étais venu : sa capture.

Dans ce contraste formé du blanc de la neige, du jaune de la Seikajin, et du bleu de mon ensemble vestimentaire, ma tête s’inclina légèrement dans les airs, les yeux clos. C’était là, un dernier hommage à cette personne, quelle qu’elle fut réellement, au cours de son existence. Attendant une minute entière qu’elle se dissipe totalement, mes paupières s’ouvrirent délicatement, présentant l’azur complet de mon globe oculaire, qui observait les cieux, dans leur magnificence. L’étreinte des nuages se faisait de moins en moins grande, laissant échapper quelques rayons de soleil, qui n’hésitèrent pas à se planter telles des lances lumineuses, de façon inclinée sur le sol enneigé. Cette image était belle, il fallait le reconnaître. Loin des précipitations des scènes endeuillées, c’était l’apparition des rayons solaires, plus forte même que la puissance néfaste et ténébreuse des nuages.

Mon faciès revint faire face aux vêtements qui étaient à même le sol. Je pris ces derniers, avant de m’enfoncer un peu dans la neige, avec pour solide ambition de respecter ma parole. À cent mètres de la route principale, mes pas s’arrêtèrent. Joignant mes mains, pour exécuter un Jutsu, le sol en face de moi s’ouvrit, pour laisser paraître un trou cubique, d’une cinquantaine de centimètres de côté. Je jetai les vêtements de la défunte en son sein, avant de refermer l’orifice avec de la neige.

-Lilith est votre nom. Votre descendance, saura où vous trouver, si les limbes vous semblent impossibles à traverser.

Du sol, juste en face de l’orifice fermé, s’éleva une pierre de quelques centimètres de hauteur. Au cœur de cette dernière, se grava lettre pour lettre, le nom de Lilith. Elle était morte… et désormais enterrée. Ne restant pas une minute de plus dans ces lieux, je fis volte face et m’enfonçai dans la neige infinie de Fuyu. Aujourd’hui, j’avais perdu un atout considérable. Les informations que j’aurais pu tirer d’elle étaient innombrables. Seulement, l’élue était déjà condamnée à mort. Si ce n’était les conditions de son repos éternel que j’avais changé, essayer de la prendre avec moi, aurait été impossible. Malheur. Encore, même si profaner des corps n’était pas dans mes capacités, il ne restait plus rien de potentiellement exploitable. C’était donc, un échec total.

En dépit de cela, je ne manquais pas de ressources. Des choses plus importantes, sinon tout aussi importantes, auraient bien pu me tomber sur la main. Il fallait tout simplement que je provoque cela. Les prochains mouvements de mes informateurs auraient été très clairs. S’immiscer au sein de Minshu et de Seika. La moindre chose qui allait s’avérer être anormale, allait indubitablement me retomber sur la main.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: ▬ Dans l'antre du dragon   

Revenir en haut Aller en bas
▬ Dans l'antre du dragon
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Antre du Dragon des Légendes :
» Evenement de Raid - Dans l'antre d'Ifrit - du 17/03 au 31/03
» Entraînement dans l'Antre du Dragon
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Hector de Valois, oserez-vous pénétrer dans l'antre du diable ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Ville d'Hyouga-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.