Partagez | .
Une étrange rencontre...
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Une étrange rencontre...    Sam 10 Juin - 23:05

Une étrange rencontre...
Avec Ellen

Ambiance

La nation de glace était désormais un lointain souvenir, le territoire où tout avait commencé. Il s’agissait d’un lieu où il pouvait se réfugier, un endroit où il était en sécurité, à l’abri de tous les fous de ce monde. Là-bas, le ténébreux en avait vécu des choses. Des vertes et des pas mûres, des bonnes et des mauvaises. Les adorateurs du dragon l’avait recueilli, les autres élus lui avaient offert de l’expérience et du savoir ; deux éléments qu’il n’était pas prêt d’oublier. Pour la première fois, il se considérait comme l’un des leurs. Une étrange réaction de la part de l’Uchiha, certes. Jamais il n’aurait imaginé ressentir un tel sentiment d’appartenance, et ce, malgré tous ses efforts pour s’intégrer dans ce nouveau monde. Fuyu creusait un vide dans son esprit, habitué par le terrible et glacial climat de ce territoire. Mais son désir de retrouver sa chère et tendre puissance, le désir de découvrir et faire la rencontre d’autres personnes prenaient le dessus. Il fallait se détacher, il devait rompre les liens et avancer, quitte à laisser ses alliés derrière lui.

Quelques jours auparavant, il assiégeait une forteresse en compagnie de Rinkyu et Kakashi. A présent, il était perdu dans ce milieu hostile et sauvage, ne sachant quelle direction prendre. Quelle belle expérience tout de même... Cette mission lui avait beaucoup appris. De nouveau, l’importance du travail d’équipe sonnait comme une évidence dans son esprit. Pourtant, la nécessité de couper tout lien se ressentait et Sasuke ne pouvait s’en défaire. Le beau brun était parti, sans même adresser un dernier regard à ses deux coéquipiers. Cette quête, il l’avait acceptée dans l’unique but de devenir plus fort et, par la même occasion, croiser le second Uchiha qui avait tant à lui apprendre. Rinkyu... Il s’agissait de son seul et unique allié. Plus qu’un ami, cet homme était un membre de son clan, de sa famille ; le seul qui ne pourrait le trahir dans ce monde inconnu et vice-versa.

Assis contre la roche froide, sa vision absorbée par les tâches bleutées des végétaux, il s’efforçait à n’adresser aucun regard aux deux cadavres qui gisaient devant lui, à quelques mètres de sa position. Entourés par une grande flaque de sang, le visage crispé, nous pouvions aisément lire la terreur et la stupeur qu’ils avaient éprouvées avant leur mort. Un terrible châtiment que l’Uchiha s’était donné le droit d’attribuer. Ce n’était pas la première fois qu’il exécutait sans pitié, sans retenue et sans honte les natifs de ce monde. Sasuke avait ses raisons et le regret ne le rongeait point. Aux côtés des corps meurtris, entaillés de toute part, deux dagues à la lame ensanglantée. Ils n’étaient pas innocents, ils méritaient la mort et le ténébreux était le juge et le bourreau de ce monde ; un titre qu’il s’était décerné en arrivant ici, en Kosaten.

La forêt luxuriante. Aucun doute à ce sujet, il y était bel et bien. Ce lieu sinistre et magnifique à la fois correspondait tout à fait à la description qu’il avait entendue de la part des deux hommes, avant l’incident. L’épais feuillage des arbres empêchait les rayons du soleil de parvenir jusqu’à notre héros, éclairé par la lumière bleuté produite par les végétaux et les arbres. Un phénomène resplendissant et intriguant. L’Uchiha aurait aimé en connaître la cause, mais ce n’était pas le bon moment. Ses légers cris d’agonie se mêlaient aux hurlements des hiboux, tandis que sa main appuyait fermement sur le côté droit de son abdomen. Aux alentours, il n’y avait rien. Rien qui puisse l’aider à surmonter cette nouvelle épreuve imposée par les dieux. Personne n’osait s’y aventurer, tant la taille des troncs d’arbre y était imposante... Serait-ce la fin ?

Il était hors de question. Non. Sasuke refusait de se laisser abattre, il refusait l’idée de mourir. Jeune et parfois insouciant, sa volonté de vivre pour faire de son idéal une réalité prenait le dessus sur la douleur. Tant qu’il n’aurait pas changé le monde, il ne pouvait rendre l’âme. Tant qu’il n’avait pas cristallisé toute la haine en la concentrant sur son unique personne, il n’avait pas le droit de se reposer. Tout comme son grand-frère, l’Uchiha comptait veiller sur ces terres depuis l’ombre. Déterminé, il se leva en prenant appui sur un arbre, grimaçant de douleur. La lame avait déchirée la chair sur plusieurs centimètres. Il saignait abondamment et contenir l’hémorragie était de plus en plus fastidieux. Sans l’aide d’une autre personne, il ne se donnait pas une heure de plus.

La roche sur laquelle il s’était adossé était recouverte du liquide pourpre de notre héros. Le regard faible, il avançait en titubant, à la recherche de civilisation. Une maisonnette, une cabane... Il fallait absolument trouver quelque chose, quelqu’un qui avait le matériel ou les connaissances pour le soigner de cette terrible blessure. Sa vue s’obscurcissait, elle devenait de plus en plus floue. Son rythme de marche ralentissait à vue d’œil, laissant derrière lui une mare de sang impressionnante à voir. Il lui semblait apercevoir une habitation à une vingtaine de mètres de sa position. Etait-ce une illusion ? Un rêve ? Sasuke l’ignorait totalement, mais il préférait tenter sa chance que de mourir ici. Il se précipita à l’entrée, utilisant ses dernières forces pour frapper à la porte. Quelqu’un aurait-il la gentillesse de lui ouvrir la porte ?

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Dim 11 Juin - 9:21



Feat. Sasuke  ~
...Un tueur.
...:
 

Hier avait eu une belle soirée, bien arrosée. Unifiant passion, sauvagerie et bestialité, j'avais pu dégusté de cela avec mon ancien partenaire de crime, Rinkyu Uchiha. Uchiha... J'avais pu entendre via des rumeurs qu'un autre était présent en Kosaten. Un certain "Sasuke Uchiha". Il était connu pour avoir tué des personnes, pour une, ou des raisons inconnues actuellement. D'après le nom, il semblerait qu'ils soient de la même famille. Frères, cousins ? Je n'en savais rien. Mais il me tardait de le savoir. 

Couchée sur le lit, mon journal entre les mains, je relisais mes écrits. Je parlais de Kosaten, de mes aventures récentes... Parfois je me consolais en écrivant. Après tout Viola me manquait toujours autant. Elle n'était jamais revenue depuis. Je n'avais jamais reçu de nouvelles d'elle, que ce soit de sa part ou via des voyageurs environnants. 

Tournant les pages en agitant mes jambes, mes yeux dorés à pupilles félines vinrent se focaliser sur un chat au pelage ébène qui venait de s'asseoir près de moi, me regardant ainsi que mon carnet d'un air curieux. Il me faisait terriblement penser à Démon... Devrais-je être heureuse ou triste que cela ne soit point lui ? Dur choix. Après tout il m'avait poussée à faire tant de choses mauvaises... Comme trahir Viola. Mais en même temps, c'était lui qui m'avait offert l'immortalité, un manoir dans mon ancien monde, la magie noire et ces beaux vêtements que je possédais encore maintenant.  

Souriant tendrement, je me mis à lui caresser sa fourrure si scintillante ER douche au toucher. Il se mit à ronronner de plaisir, fermant les yeux en relevant son dos pour en demander d'avantage. Riant un peu, je fis ce qu'il me demandait, avant de relever quelque peu brusquement la tête vers mon balcon. J'avais perçu une nouvelle présence dans ma forêt... 

Une aura sombre, particulière... Que je n'avais jamais pu ressentir autrefois. M'extirpant de mon lit avant de claquer des doigts pour faire apparaître mes vêtements sur moi, je sortis dehors, m'accoudant au sorte de muret qui me séparait du vide, admirant la cime des arbres de la belle forêt. C'était à peine l'aube que je recevais une nouvelle visite. Les rayons rougeoyants, vermillons du soleil se projetèrent comme des flèches sur mon visage, m'aveuglant quelques instants. Me frottant les yeux, je vins utiliser ma magie pour voir à travers les arbres... Un homme vêtu de vêtements atypiques avait assassiné deux personnes.

Haussant d'un sourcil, je vins attendre, silencieuse, jusqu'à-ce qu'il réussisse, blessé et enveloppé d'un voile de sang, à toquer aux portes principales. Attirée par cette odeur excitante de liquide de vie, j'accourus au rez-de-chaussée, affamée. Serait-ce une nouvelle victime ? Un corps en plus dans mon garde-manger humain ? Peut-être. J'y réfléchissais encore... Après tout il semblait être bien spécial...

J'ouvris les portes par moi-même, ce qui était assez rare, car mes larbins telles les gargouilles s'en chargeaient habituellement. Ainsi, je fis face à un homme de ma taille — extraordinairement — mystérieux du regard, bel homme, plutôt jeune. Un sourire s'esquissa sur les lèvres, et mes pupilles fines et animales vinrent trancher ses yeux comme j'avais l'habitude de faire avec tout le monde. Levant la voix, toujours d'un ton grave à l'accent anglais, je vins presque chuchoter à son égard :

« Qui êtes-vous ? Et que faites-vous ainsi, à ma porte ? »

Mmmhh... Cette senteur exquise... Si aguicheuse me faisait frissonner de plaisir. Il ne fallait point succomber à la tentation maintenant... Je voulais au moins connaître le pourquoi de sa venue ici, et son nom qui pourrait me dévoiler certaines choses.






“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Dim 11 Juin - 21:41

Une étrange rencontre...
Avec Ellen

La tension était à son paroxysme, une situation habituelle pour le jeune homme. Habitué à une vie mouvementée et dangereuse, ce n’était pas rare d’être aux côtés de la faucheuse. Déjà auparavant, son ancêtre, le seul et unique Madara Uchiha avait tenté de mettre fin à ses jours. Une tentative qui s’était soldée par un échec, sauvé par le Sage des Six Chemins, le dieu de tous les ninjas. Un homme sage qui lui avait beaucoup appris, un homme qui lui avait permis de faire un point sur ses sentiments et faire évoluer ses yeux. L’évènement qu’il vivait actuellement était similaire, sauf qu’il s’était fait agressé par deux voleurs stupides et qu’il ne serait pas aidé par un dieu ou une déesse. Sasuke ne pouvait compter que sur lui-même et qui sait, sur une autre personne aux intentions inconnues. Tandis que l’ambiance devenait peu à peu maussade et lugubre, le temps semblait ralentir. Les secondes ressemblaient à des heures, les minutes à des jours. Etait-ce la fièvre ou bien la grande quantité de sang perdue qui provoquait un tel effet ? Le ténébreux l’ignorait.

Sa dernière chance était à l’évidence cette porte qui se dressait devant lui. Grande, imposante et résistante, la détruire n’était pas la solution attendue. Qui plus, il n’avait certainement pas les forces nécessaires à un tel exploit. Les natifs de ce monde étaient idiots et naïfs, mais pas au point de ne pas se protéger un minimum des agressions extérieures. C’était déjà étonnant que quelqu’un puisse oser vivre ici ; ce lieu si sombre, si lugubre, mais pourtant magnifique n’était pas un endroit convenable pour y trouver refuge. Mystérieux et qui sait, dangereux, il pouvait aisément abriter les criminels et les créatures les plus terrifiantes. Seuls les élus et les fous comme notre héros pouvaient s’y aventurer sans peur et sans crainte. Un tort, car désormais, Sasuke était dans un état critique. Survivrait-il ?

Puis, la porte finit par s’ouvrir, à son grand soulagement. La crainte qu’il ressentait de perdre connaissance sur le paillasson disparaissait progressivement au fur et à mesure où l’entrée se dégageait, laissant place à une jeune femme. Belle, il n’y avait pas d’autres mots pour la décrire. Mais ce n’était pas le moment de s’extasier devant une représentante de la gente féminine, loin de là. S’il était ici, c’était dans l’unique but de trouver un refuge et de quoi se soigner. Qu’elle l’aide ou non l’importait peu, tant qu’elle lui fournissait le matériel nécessaire à son bon rétablissement. Mais il fallait le reconnaître, ses cheveux violets et ses yeux dorés lui donnaient un certain charme... Dévastateur ? Il en faudrait plus pour faire tomber l’héritier du clan Uchiha. Insensible, voilà ce qu’il était. Son regard sombre et froid vint croiser le sien, tandis qu’un sourire se dessinait sur le visage de l’inconnue.

▬ Uchiha Sasuke... Quant à la raison de ma venue, vous devez vous en douter, ne serait-ce qu’un peu... Déclara-t-il en désignant du regard sa blessure.

Dévoiler son identité au premier inconnu... Une grossière erreur que le ténébreux avait commise, profitant pour le moment d’une réputation nulle. Il s’agissait-là d’une mauvaise habitude qu’il avait prise en arrivant dans ce nouveau monde. Jamais autrefois il n’aurait pris le risque de divulguer une telle chose. Craint, détesté, haï. Tout le monde voulait jadis sa mort, tout le monde désirait voir sa tête au bout d’une pique. Tous les êtres avides de pouvoir convoitaient les yeux des Uchiha’s. Mais ici, c’était un élu fraîchement arrivé, n’ayant commis encore aucun acte capable de le faire connaître. La jeune femme ne devait certainement pas avoir connaissance de son existence avant aujourd’hui et ce, malgré les atrocités qu’il avait pu commettre depuis son apparition en Kosaten. Mais ce n’était pas le bon moment pour être sérieux et rester sur ses gardes.

Perdant de plus en plus de sang, l’heure pressait et les secondes semblaient se rallonger. Il n’attendait qu’une chose ; recevoir l’autorisation pour entrer et s’installer. Il pouvait également forcer le passage, mais ce geste passerait pour une agression et ses chances de survie tomberaient bien bas. Elles n’étaient déjà pas très hautes. Cette femme était son seul et unique espoir, son avenir reposait entre ses mains et Sasuke espérait qu’elle fasse le bon choix. Bien évidemment, il lui serait redevable pour une durée indéterminée, peut-être même jusqu’à sa mort. Le beau brun remboursait toujours ses dettes et il ne ferait pas exception aujourd’hui. Il espérait cependant ne pas être tombé sur une folle ou une psychopathe, réduisant le temps qui lui restait à vivre à néant. C’était un risque qu’il prenait. De toute manière, il allait périr sinon. Ce n’était guère le moment de douter et de craindre la personne qui se dressait devant lui.

▬ Auriez-vous l’amabilité de me faire entrer, jeune demoiselle ? Demanda-t-il, un léger sourire ironique se dessinant sur son visage fiévreux.

Il jouait sa dernière carte, tandis qu’il sentait le sang couler le long de sa main. S’agrippant fermement au mur qui se tenait devant, il attendait une réponse positive de l’inconnue. Quant à son identité, il finirait bien par la découvrir, tôt ou tard. Habituellement désintéressé de tout, Sasuke désirait connaître le nom de cette âme charitable. Un étrange comportement pour un homme cherchant les ténèbres et la haine un peu partout.

Regardant à droite, puis à gauche, il s’assura de dissimuler au maximum l’épée de Kusanagi, ne voulant pas être perçu comme quelqu’un de menaçant.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Mer 14 Juin - 13:27



Feat. Sasuke  ~
Des soins....

Son regard me semblait si familier... Froid, mystérieux, grave et impassible.... Comme... Comme celui de l'homme avec qui j'avais passé la nuit hier. Tel Rinkyu Uchiha, ce bel inconnu, récemment assassin, en train d'agoniser devant moi, avait un air sombre tout à fait charmant. Sa coupe de cheveux était quelque peu atypique; tout comme ses vêtements. J'avais remarqué qu'il possédait une vaste épée, qu'il tentait difficilement d'occulter. Puis sa voix vint rompre le silence...

Elle était plutôt lourde mais encore juvénile. Un nom qui m'était il y a peu de temps venu aux oreilles vint être divulgué. Uchiha Sasuke, se disait-il être. Mon sourire devint légèrement carnassier. Uchiha... Comme Rinkyu. Remettant une mèche derrière mon oreille gauche, je vins relever légèrement ma robe en faisant une révérence élégamment royale :

« Mon nom est Ellen. Enchantée de vous connaître, Sasuke Uchiha...

Me redressant doucement, le regard sournois et malsain, je l'invitai à rentrer, gardant toujours un ton sensuel et minaudant :

Entrez donc. »

Je lui pris alors délicatement la main, sans demander son avis, marchant à ses côtés comme deux partenaires prêts à danser dans un bal de nobles.

Pourquoi avais-je choisi de le garder en vie ? Pourquoi ne lui avais-je point épluché la peau de mes griffes, après l'avoir démembré et mis dans mon garde-manger humain ? Surtout qu'il était enseveli de sang...
Eh bien, je ne le savais pas moi-même. J'étais de bonne humeur aujourd'hui — sûrement dû à ma soirée d'hier, il ne fallait pas le nier — et j'avais choisi d'épargner un pauvre humain. D'un côté c'était plutôt ingénieux, car il possédait un potentiel : son aura était particulièrement obscure, et j'adorais ça. Cela m'intriguait beaucoup. Une raison de plus pour lui laisser la vie sauve.

L'emmenant, toujours sans autorisation, jusqu'à une chambre après l'avoir aidé à monter les escaliers, après avoir longer d'angoissant couloirs aux murs généreux en tableaux (vivants), je le déposai sur le lit, en le couchant délicatement. Faisant apparaître une chaise, je m'assis à ses côtés. Posant mes mains sur son ventre, je tremblais d'envie de le dévorer. Ce sang entre mes doigts me rendait si hystérique, si folle, si affamée... Il fallait faire vite.

« Ça va un peu piquer... »

Canalisant assez de magie dans mes mains, une lueur noir violacé sortit de mes paumes pour venir briller sur les blessures. Les plaies commençaient à se refermer, mais le sang, lui, ne disparaissait pas, et, à force de le regarder, ma langue passa humidifier mes lèvres, affichant bien ma grande faim. Finalement, je vins mordre ma lèvre inférieure pour me retenir ...

Vite, vite, il fallait terminer vite ! La bête ne se contiendra point éternellement !






“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Jeu 15 Juin - 16:13

Une étrange rencontre...
Avec Ellen
Serait-ce de nouveau l’œuvre de son défunt frère ? Sa rencontre avec la jeune femme n’était pas le fruit du hasard. Le ténébreux s’efforçait d’y croire, ne songeant pas un instant qu’il s’agisse simplement de la chance. Ses derniers mots étaient très clairs ; il veillerait sur lui et quoiqu’il advienne, il l’aimerait toujours. Même ici, dans ce monde inconnu, Itachi s’assurait de la sécurité de son cadet, il agissait de façon à ce qu’il reste sur la bonne voie, malgré les difficultés rencontrées. La tentation et la possibilité qu’il retombe sur le chemin de la vengeance et de la haine étaient grandes ; très grandes. Sasuke ne pourrait pas lutter éternellement contre la malédiction de son clan, bien que pour le moment, il résistait. La mort serait la solution, mais ce serait un acte de lâche et complétement inutile. Il devait vivre pour ne pas rendre inutile la mort de son grand-frère et bâtir le monde dont tous deux rêvaient. Bientôt, tout le monde connaîtrait le nom de Sasuke Uchiha, l’homme qui réussit à annihiler les ténèbres des trois grandes nations.  

La demoiselle qui se présentait devant lui, s’inclina. Ecarquillant légèrement les yeux, il observait cette beauté sauvage s’abaisser devant lui, un homme perdu et blessé au regard sombre et froid. Beauté sauvage ? Serait-ce la fièvre et la perte de sang considérable qui le faisaient penser ainsi ? Ou bien, était-ce tout simplement une réalité douloureuse ? Sa pupille céleste ne pouvait s’empêcher de décrire chaque partie de son corps majestueux, attachant une importance particulière à ses iris dorés et animales. Son regard était envoûtant, tout comme celui de l’Uchiha malgré lui. En effet, le ténébreux avait toujours eu une facilité déconcertante avec la gente féminine ; un atout dont il ne se servait pas, désintéressé par de tels rapports.

▬ Inutile de vous comporter de la sorte... Bien que je sois flatté, ce n’est pas nécessaire.

Dans son monde, le clan Uchiha était connu par tous. Craint, détesté et rejeté par tous, certains de ses membres s’étaient démarqués par leurs actions et les horreurs qu’ils avaient commises. Madara s’était illustré dans les nombreuses batailles auxquelles il avait participées, notamment contre son éternel rival où il y trouva la mort. Fondateur du village caché des feuilles, il était mort comme un « martyr » aux yeux des siens. Itachi avait massacré le clan, puis déserté le village avant de s’allier à un groupe de criminels. Quant à Sasuke, ses actions contre sa patrie l’avaient conduit à être ajouté sur la liste des cibles à abattre. Mais aujourd’hui, sa réputation n’était plus rien. Libre de tout mouvement, de toute parole, son avenir lui appartenait. Pourquoi s’était-elle abaissée à une action aussi réductrice ? Il n’était rien, inconnu de tous.

La dénommée Ellen l’invita à entrer, après de brèves présentations peu fructueuses. Au final, il ne savait rien d’elle et ce n’était pas le moment adéquat pour poser des questions personnelles. Ses réactions restaient toutefois douteuses ; ses sourires étaient quelque peu « malsains », mais l’Uchiha s’en fichait. Faible, ses défenses n’étaient pas des meilleures et être sur ses gardes était inutile. En territoire inconnu, le tuer serait d’une facilité déconcertante. Sa pupille céleste - le Rinnegan - observait cependant les alentours, à la recherche d’un complice d’un éventuel massacre. Paranoïaque et méfiant, il était trop habitué aux pièges et aux plans foireux qui tournent mal et finissent dans un bain de sang.

Le tenant par la main, elle l’emmenait vers une destination inconnue, l’aidant à monter les terribles escaliers qui se hissaient devant lui. Sa main était froide, comparée à la sienne, mais le contact n’était pas désagréable contrairement à ce qu’il pensait. Sa présence était à la fois rassurante et inquiétante, tandis qu’elle l’emmenait dans divers couloirs aux murs ornés de tableaux vivants. Oui, ils étaient en mouvement, du moins, pour Sasuke. Il mettait cela sur le compte de la fièvre et ignora cet évènement si étrange. Ils finirent par arriver dans une chambre et elle l’allongea sur un lit aux draps blancs. Ils n’allaient pas rester de cette couleur très longtemps. Mystérieusement, elle fit apparaître une chaise à ses côtés, puis elle s’installa à son tour.

▬ Je pourrai supporter la douleur, faîtes ce que vous pouvez, Ellen.

Sur ces mots, une étrange lueur violâtre naquit de ses paumes de main. Sombre, elle refermait peu à peu la plaie qui tourmentait Sasuke depuis plusieurs heures déjà. Ainsi, elle était une magicienne. Fort intéressant. Le sang cessait enfin de couler et la douleur disparaissait petit à petit, laissant place à un léger picotement. Le ténébreux lui devait la vie. Une vie qui ne serait pas futile et sans aucun intérêt ; il était destiné à faire de grandes choses et trouver la mort n’était pas l’un de ses objectifs principaux. Le beau brun se redressa lentement, tandis qu’il observait de nouveau la jeune femme qui se mordillait la lèvre à la vue de tout ce sang. N’était-elle pas habituée à ce liquide ? Soit. L’Uchiha prit un drap et vint le recouvrir le long de la grande tâche sur ses vêtements. Ainsi, elle ne serait plus distraite.

▬ Je vous dois la vie Ellen, merci. Excusez-moi pour le sang...

Ses yeux fixaient son visage angélique, tandis qu’il récupérait des forces peu à peu.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Mer 21 Juin - 23:51



Feat. Sasuke  ~
Vampire....

J'avais pu lire en ses pensées... Qu'il me voyait en "beauté sauvage". Flattée ? Oh oui je l'étais. J'adorais le fait d'être ainsi complimentée sur mon physique, même si, pour tout avouer, j'en entendais souvent. Mes yeux étaient particuliers et félins... Mes cheveux étaient violets, et je n'avais pu rencontré une autre femme partageant cette même caractéristique. J'avais le teint pâle, blanc comme de l'ivoire, prenant des airs de vampire. J'avais beaucoup de fierté pour ma chevelure, ondulée, longue et volumineuse. Mon nœud rouge embellissait parfaitement le tout. 


"What's your favorite color ?
— Red."


Le rouge m'allait si bien... La couleur du sang se mariait bien au teint blanc neige de ma peau. Une vraie princesse vampirique. Alors qu'en réalité, j'étais bien plus dangereuse qu'un suceur de sang basique. J'étais... Une sorcière.

"Yeah Ellen is a witch
A crazy little bitch"


Les élues de Satan étaient toutes bien malaimées. Elles étaient puissantes et malsaines. Elles représentaient plusieurs péchés. Et moi je les commandais. Je commandais ce peu qui restait, depuis le génocide au Moyen Âge dans mon monde d'origine...
Je soumettais Satan là bas, je réduisais l'élu le plus puissant de Kosaten ici. Et pourtant il y avait un énorme écart de puissance entre la reine des démons de mon ancien univers, et celle présente ici.

Enfin, l'invité inattendu, me perturbait vraiment avec tout son sang coulant... Mais, ingénieux, il occulta celui-ci après que j'eusse terminé de le soigner. Souriant faiblement, quelque peu gênée, la folie m'emporta, et, lui ôtant la couverture, je me mis au dessus de lui, le plaquant violemment contre le matelas, le tenant fermement par les épaules, avant de lui mordre le cou, me délectant de son liquide de vie avec gourmandise. Je gémissais de temps en temps... J'avais eu si faim... C'était trop dur d'autant me retenir... Cette soif de fluide vital n'allait donc jamais se dissiper ?

Le relâchant doucement après avoir assez bu, je plongeai mon regard dans le sien, mes yeux plissés, respirant bruyamment. 
M'extirpant du lit, je me rassis sur la chaise, remettant une mèche derrière mon oreille avec une légère honte visible, mes joues quelque peu rougies :

Excusez-moi... J'avais soif... Vous m'avez donné si soif... Je ne pouvais plus calmer mes pulsions... 

Était-ce de la gêne parce que j'avais bu son sang ? En quelque sorte, oui. Mais en vérité, pour être précis, j'étais rouge à cause du fait que je venais à peine de le guérir avec ma magie... La morsure sensuelle avait peut-être une symbolique sexuelle, mais cela me laissait indifférente. C'était devenu tant habituel...

Je le regardais droit dans les yeux, des miens éclatant d'une somptueuse couleur dorée. Il avait... Un regard fort particulier. Je pouvais... Ressentir de la magie noire dans ses yeux... Enfin plutôt son œil droit... Vraiment intriguant...
Je ne cachais pas ma fascination sur mon visage.

Que pouvait-il bien cacher, ce bel assassin ténébreux ?




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Jeu 22 Juin - 18:17

Une étrange rencontre...
Avec Ellen
Je m’étais juré d’ignorer tout sentiment et de ne m’attacher à personne. Après la perte de mon clan, mon esprit s’était forgé une carapace, s’alimentant uniquement de la haine que j’éprouvais à l’égard de mon frère et de mon intense désir de vengeance. Cette dernière ne m’avait pas suffi, il m’en fallait davantage et j’avais alors pris la décision de détruire mon village natal, coupant par la même occasion tous les liens que j’avais forgés avec mes anciens camarades. L’amour était un sentiment qui rendait faible ; tisser une relation avec autrui nous rendait vulnérable. La présence de mes pions et ma solitude me satisfaisaient parfaitement ; je ne convoitais que les êtres forts, les entités aux capacités particulières et puissantes. Cette femme qui se tenait devant moi ; elle semblait douée et intéressante. Je la désirais. La cause ? Sa beauté ? Ses capacités ? La fièvre ? Je n’en savais rien et je me devais de rester calme et courtois.

Encore une fois, j’avais déjoué les plans que la faucheuse me réservait. Etais-je né sous une bonne étoile ? Le destin était à mes yeux un ramassis de mensonges que l’on pouvait modifier à sa guise, mais je croyais bel et bien à la chance et au hasard. Rencontrer Ellen était peut-être une simple coïncidence, mais les faits étaient présents ; elle fut capable de me soigner et ainsi, de me sauver la vie. Comment y était-elle parvenue ? Je l’ignorais, tout comme j’ignorais s’il s’agissait d’une élue ou bien d’une native. Mais à ma connaissance, les habitants de ce monde étaient des faiblards sans intérêt particulier. La seule possibilité était donc qu’elle soit une élue venant d’un autre univers. Il restait à savoir la nation à laquelle elle appartenait, mais chaque chose en son temps.

Mon regard continuait à se perdre dans le sien, subjugué par une telle beauté et un tel éclat. Hypnotisé, j’étais très confus quant aux tâches de sang déversée sur les draps blancs du lit. En temps normal, ce détail anodin ne m’aurait posé aucun problème, mais je ne voulais guère causer d’ennuis à l’hôte qui m’avait accueilli dans cette noble demeure. Le liquide de la vie provoquait chez les autres des réactions diverses et variées et je ne désirais point perturber la jeune femme qui était à mes côtés. De la peur ? De l’excitation ? Chacun réagissait différemment en sa présence. Pour ma part, sa vue n’avait aucun effet sur mon mental, habitué aux combats depuis toujours. Soupirant, j’observai un léger sourire qui se formait sur le visage de mon interlocutrice qui vint subitement retirer le drap afin de me plaquer contre le lit.

Je pouvais me débattre, ou bien parler, mais mon corps refusait de faire quoique ce soit. Je me laissais faire, tandis que je sentais ses dents pénétrer ma chair et sa langue absorber le sang qui coulait de cette nouvelle plaie. Le contact de ses lèvres sur ma peau ne me laissait pas de marbre, à ma plus grande surprise. Etait-ce du plaisir ? De temps à autres, des gémissements parvenaient à mes oreilles. Mon inertie et mon calme laissaient penser que j’étais mort, mais j’étais bel et bien conscient, attendant qu’elle finisse de se « nourrir ». De nombreuses légendes circulaient quant à ce genre de créatures. Appelées vampires, ils se nourrissaient du sang de leur victime. Il s’agissait bien évidemment d’un mythe, mais ici, en Kosaten, tout était possible.

Les minutes étaient longues, mais elle finit par s’arrêter, à mon plus grand soulagement. Mon corps ne fonctionnait plus correctement depuis l’agression que j’avais subie. Ma concentration avait grandement diminué et mes réflexes étaient inexistants. J’étais une proie ; la cible parfaite que quiconque aux arrières pensées dérangées rêveraient d’avoir. Peu combattif, je me contentais de subir, d’écouter et de parler, en attendant que cela aille mieux. Mon état m’agaçait ; j’aimerai reprendre la route rapidement, quitter cet endroit et cette femme qui mystérieusement, ne me laissait pas indifférent. Connu pour mon tempérament glacial, ce genre de relations ne m’attirait pas en temps normal. Les filles qui avaient tenté leur chance avec moi étaient nombreuses, mais aucune n’était parvenue à prendre mon cœur indomptable.

Assise à mes côtés, son visage trahissait la gêne qu’elle ressentait à mon égard. Mon regard s’était assombri davantage, laissant place à la couleur rougeâtre des Uchiha’s.

▬ Je suppose que vous êtes une élue. Les habitants de ce monde ne possèdent pas un quart de vos capacités et ne se permettraient jamais d’agir d’une telle manière.

Le Sharingan, la pupille qui s’était subitement manifestée dans mon œil droit. Il reflétait l’amour perdu et la haine engendrée par une telle perte. J’avais encore quelques difficultés à le contrôler depuis mon arrivée et le sceau du dragon m’avait permis de l’utiliser récemment, à ma plus grande satisfaction. Cet iris sombre et puissante, une fierté pour un Uchiha et une raison de les admirer et de les jalouser. Ils étaient beaucoup à vouloir s’en emparer, beaucoup à vouloir goûter à cette douce puissance.  

Ma main vint machinalement se poser sur l’une de ses mèches de cheveux, pour une raison que j’ignorais totalement. J’en ressentais... le besoin, tandis que mon autre main vint toucher la plaie au niveau de mon cou. Chaud et liquide, quelques gouttes de sang continuaient à perler. Les draps collaient à ma peau encore fiévreuse ; je ressentais le besoin de bouger, malgré la douleur qui tourmentait mon abdomen. Mon Rinnegan tournoyait légèrement sur lui-même, observant de plus près cette femme.

Les yeux de Sasuke:
 

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Pour le correcteur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Ven 23 Juin - 19:01



Feat. Sasuke  ~
....

Qu'était-ce que ces yeux là ? Ils étaient si beaux ! Si... Sublimes, magnifiques... Inspirants ! Je n'avais rien vu de tel. Tant surprise et admirative, j'en ignorai le fait qu'il s'était rapproché de moi pour poser une main sur l'une de mes mèches... Je voulais voir de plus près... Alors je me rapprochai, jusqu'à-ce que je puisse ressentir sa respiration faible sur mes lèvres, mes yeux dorés à pupilles de chat croisant les siens, si spéciaux et... Qui dégageaient une sauvagerie, une sorte puissance unique qui m'hypnotisait... Les motifs qui tournaient autours de ses pupilles étaient si... Époustouflants...
Mes pupilles félines commencèrent à se dilater de fascination, et, l'attrapant par le menton, les yeux mis-clos, j'examinai ce phénomène encore jamais vu auparavant...

Incroyable... Je n'ai jamais rien vu de tel...

Lorsque je me rendis compte de notre étreinte trop proche, je reculai doucement, le relâchant en reprenant mon sourire narquois de précédemment. 
C'était fantastique, merveilleux... Remarquable. 
J'avais raison. Ce n'était pas un mortel comme les autres... 

Je repris alors mon ton lascif habituel, de ma voix si lourde et sensuelle pour répondre à sa question que je faillis oublié à cause de mon ébahissement :

Je suis bel et bien une élue très cher... Élue de Minshu. Mais, je ne me sens pas vraiment concernée par cette nation... Je suis plus neutre qu'autre chose. 

Je me relevai alors, les bras croisés derrière mon dos, noblement, fixant le beau paysage depuis la fenêtre. Cette forêt était devenu en quelque sorte mon territoire, mon chez-moi. Cela me rappelait mon domaine d'antan, dans mon ancien monde. Mais il y avait un mauvais côté là dedans... Je devenais très souvent nostalgique à cause de cela. Je repensais au passé, je me souvenais des bons moments passés avec Viola... Tout ça, c'était terminé, malheureusement. Jamais plus nous rirons ensemble, comme autrefois...

Analysant la forêt de depuis l'intérieur, je fermai les yeux quelques instants, songeant à ce qui avait pu arriver à cet homme, à ce Sasuke Uchiha... Une question me vint alors à l'esprit, et je ne tardai point à le lui faire comprendre, sans le regarder :

Pourquoi avoir tué ces hommes là-bas ? Vous ont-ils offensé, ou quoi que ce soit de mal ? 

Lui demandai-je, intriguée, tournant un peu ma tête pour le voir sans me retourner. Je décidai alors d'ouvrir les fenêtres, et, tout à coup, je fus ahurie de sentir un vent violent s'abattre sur moi, faisant flotter les rideaux, ma robe et mes cheveux améthyste, mes yeux écarquillés. 
Je souris de nouveau... Ce n'était pas si mal. Cela me rafraîchissait. Cela faisait un bon moment que je n'étais plus sortie dehors... Le devrais-je ? Peut-être bien. Mais où irai-je ? Je laisserai seul le géant de Fuyu que j'avais transformé en monstre ? Je soupirai après avoir ri un court instant.

Tant de problèmes... Tant de problèmes...
J'avais une vie si dure... Que cela en devenait grotesque.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Dim 25 Juin - 22:10

Une étrange rencontre...
Avec Ellen
Le clan de l’éventail était réputé pour beaucoup de choses et leur sang coulait à l’intérieur de mes veines. Calme, sérieux et puissants, les membres de cette famille s’étaient imposés en maître dans de nombreux domaines, dont le combat et les conflits, notamment grâce aux pouvoirs si particuliers de leurs yeux. Le Sharingan ; l’œil qui reflétait l’amour perdu avait permis à plus d’un de s’illustrer dans l’histoire, que ce soit en bien ou en mal. Je n’avais guère besoin de préciser les noms ; ils étaient suffisamment tabous et craints pour ne pas les mentionner. Ses yeux, qui avaient le pouvoir d’hypnotiser quiconque d’un simple regard étaient d’une beauté exceptionnelle, il fallait le reconnaître. Et pour la première fois depuis mon arrivée, j’avais le privilège d’observer les conséquences de ce pouvoir bien utile. Mon utilisation involontaire de mes pupilles avait provoqué chez mon interlocutrice un comportement bien étrange, comme l’on pouvait s’y attendre. Mais, je devais de nouveau garder cette façade, me représentant comme un être froid et sombre.

Je fermai mes yeux, tandis qu’elle me faisait part de son extase pour mon dôjutsu. Ses paroles étaient certes, chaudes et sensuelles et l’intonation de sa voix n’arrangeait rien, mais je me devais de prendre mes distances. Ainsi, tandis que son regard sauvage me transperçait de toute part, je pouvais sentir sa main attraper mon menton, son souffle s’abattre sur mon visage et la chaleur de son corps m’envahir progressivement. Il fallait que cela cesse et la demoiselle devant moi en avait parfaitement conscience. Il s’agissait d’un agréable moment, un moment que je n’étais pas prêt d’oublier et que j’aurai apprécié faire durer davantage, mais mes idéaux me contraignaient à poser une limite.

Fort heureusement, alors que je comptais légèrement m’écarter vers le fond du lit, elle décida de reculer et de s’installer à sa place initiale ; sur la chaise, à mes côtés.  

▬ Je me doute. Les personnes possédant de tels yeux ne sont qu’une poignée... et encore.


« Une poignée » était un grand mot. Je n’avais eu l’occasion que de rencontrer deux hommes dont les pupilles rivalisaient avec miennes. Le premier n’était autre que Rinkyu lui-même, le second et dernier Uchiha encore vivant. Tout comme les nôtres, il s’était éveillé au Sharingan et s’en servait relativement bien d’après ce que j’avais vu. Quant à la seconde personne, ce n’était pas un membre du clan de l’éventail, mais il possédait le Rinnegan pour une raison que j’ignorais encore. Enfin, nous pouvions considérer que le ninja copieur était également l’un des possesseurs de notre dôjutsu, bien qu’il ne s’en soit encore jamais servi. Mais je devais reconnaître que mes yeux me permettaient d’accéder à des pouvoirs bien dévastateurs et très particuliers. Etait-ce le cas des trois individus que j’avais cités tantôt ? Le désir d’en apprendre davantage sur les capacités de chacun m’envahissait, mais je le découvrirais tôt ou tard.

Un homme sage m’avait avoué lors de mon arrivée de me méfier des élus de la nation du serpent. Ce conseil dont la source était sûre ne m’avait jamais effleuré jusqu’à maintenant et la question de l’appliquer ou non restait en suspens. D’un autre côté, cette mise en garde ne s’appliquait pas seulement aux élus de cette nation, mais à tout le monde. Chacun avait une idée derrière la tête, chacun avait des envies et des devoirs qu’il était prêt à accomplir aux prix de n’importe quoi. Que ce soit les élus de ma propre nation, du phénix ou bien du serpent, ils étaient tous jusqu’à preuve du contraire mes ennemis. Des adversaires que je devrai abattre si le besoin se faisait ressentir. Mais la neutralité dont faisait preuve Ellen me laissait perplexe, me poussant à croire qu’elle serait prête à trahir sa faction s’il le fallait. Les traîtres... Je n’avais rien contre eux, conscient que la fin justifiait les moyens. Après tout, j’avais déserté le village caché des feuilles pour rejoindre le serpent blanc.

▬ Intéressant, je m’engage personnellement à assurer votre protection le jour où vous mettrez un pied sur le territoire de la nation de glace, Ellen.

Ma façon de la remercier était peu commode, mais mes dires signifiaient bien plus. Ainsi, je sous-entendais grandement que j’appartenais à la faction du dragon.

Elle se leva pour rejoindre l’autre côté de la pièce, là où une grande fenêtre nous permettait d’observer la forêt et ses alentours. J’ignorais la cause de ce besoin, mais je ne posais pas de question. Il était bon parfois de se poser et de se perdre dans les méandres de la nature et du paysage qui nous entoure. J’en ressentais parfois l’envie et je savais ô combien cette sensation était agréable. Elle nous permettait de faire le point sur nos sentiments, sur nos plans et sur nos peines, mais également de nous reposer. Mon périple était long et fastidieux. La nécessité d’un tel acte me tourmentait, mais le temps me prenait de court.  

Puis, elle me posa une question à laquelle je n’étais pas prêt de répondre.

▬ Ces hommes pensaient pouvoir me voler. J’ai simplement réagi, c’est tout.

Comment était-elle au courant de cette histoire ? Mes yeux n’avaient pourtant rien aperçu lorsque j’avais tué ces deux brigands. Personne n’était venu pour m’apporter son aide lorsque je me vidais de mon sang contre ce rocher. La possibilité qu’elle ait assistée à la scène m’effleura l’esprit, mais ce n’était pas la vérité. Il n’y avait strictement aucun intérêt à me soutenir maintenant, alors qu’elle aurait pu le faire tantôt. La seule solution était un pouvoir, semblable à mon Kekkai Genkai, qui lui permettait ainsi de percevoir les choses cachées, secrètes ou bien de très loin.

Je vins alors à ses côtés, quittant les draps souillés par mon sang. La brise était agréable, me faisant peu à peu oublier la douleur de mes blessures. Maintes questions circulaient dans ma tête, dont la capacité à réfléchir laissait encore à désirer.

▬ Vos yeux sont également fascinants. Finis-je par renchérir.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Lun 3 Juil - 15:11



Feat. Sasuke ~
...
Il me protégerait si je venais à aller au territoire fuyujin, hein ? Il était donc un élu du dragon bleu, je supposais... Pas étonnant. Après tout il y avait un autre Uchiha, Rinkyu, assigné à cette nation. 

Réfléchissant paisiblement, je me demandais réellement si je devais rejoindre ce peuple des glaces. Je serai une traître. Je recommencerai à être détestée. J'aurai honte de moi. Quitter les plus faibles pour rejoindre les plus forts... Cela m'arrangerait. Mais mon honneur me disait de ne pas renoncer à la nation du serpent émeraude. Une promesse que j'avais faite à Viola me dictait de ne point trahir à nouveau. De changer. De se repentir... Devrais-je lui mentir, pour survivre ? Après tout Minshu allait sûrement se faire attaquer tôt ou tard, parce que rendu trop faible après avoir quitté l'alliance avec Seika...

Énormément de questions se mélangeaient dans mon esprit. Mais la voix du jeune homme aux yeux atypiques me réveilla vivement de mes songes. Il m'avait rejointe, debout à mes côtés pour admirer à deux l'horizon orangé de l'aube. Finalement, je tournai mes yeux dorés vers lui, intriguée par sa réponse. Tuer des voleurs ? Était-ce vraiment utile ? Perplexe, je ne répondis rien, je devais rester compréhensive. Peut-être que le vol était quelque chose d'intolérable pour lui...

Lorsqu'il vint me complimenter mes yeux, je souris, assez flattée, même si j'en avais l'habitude. Les bras croisés, une main se releva pour venir remettre un cheveu derrière mon oreille. Malgré le fait qu'il semblait être assez attiré par moi — car je le ressentais facilement, par ses paroles, mais aussi par ses pensées que j'avais pu curieusement lire — son physique ne le montrait point. Il avait l'air impassible, froid et mystérieux. Profondément intriguant. 

Merci.

Répondis-je simplement. Je me tournai alors enfin vers lui. Une question me trottait la tête. Il y en avait beaucoup, mais une tout particulièrement. C'était ainsi que je repris une nouvelle fois la parole, d'une voix toujours aussi grave, lascive et suave :

Que faisiez-vous dans les terres de Manshe, Sasuke ? Vous êtes un fuyujin n'est-ce pas ? N'avez-vous pas peur de marcher au cœur du camps ennemi ?

Blessé si gravement pas de simples voleurs... Alors par des élus, il serait sûrement mort. Du moins, si je n'avais pas été là. Il possédait des pouvoirs étranges au grand potentiel, je pouvais le sentir. Je voulais en connaître d'avantage. Je voulais découvrir les grandes capacités de ces yeux si fascinants...

Je resserrai notre étreinte, c'était assez amusant d'avoir la même taille que cet homme... Enfin, avec mes talons, j'avais au moins quelques centimètres de plus que lui. Mais c'était de la triche. J'en ris un peu. 
Plus grande que lui donc, je soufflai sur ses lèvres pour le provoquer. J'adorais faire ça. Je voulais juste briser ce stoïcisme qu'il avait. Alors, caressant sa joue en faisant frôler mes longues griffes contre sa peau pâle, le faciès narquois, malsain, je lui léchai cette joue si douce et froide. Ce fut violent mais très court. J'humidifiai mes lèvres de ma langue avant de faire l'ongle de mon index du début du torse jusqu'à son menton que j'attrapai délicatement. 

Pourquoi être aussi froid, Sasuke ?~

Mon sourire s'agrandit en restant élégant et aguicheur. Un rire étouffé s'en suivit. Et, le relâchant à nouveau, je décidai de reposer mon regard sur le paysage vert. Mes ricanements étaient parfaitement sarcastiques, mais aussi sensuels. 

J'adorais m'amuser des mortels.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Jeu 6 Juil - 16:46

Une étrange rencontre...
Avec Ellen
La trahison, un acte impardonnable et condamnable pour certains, compréhensible et tolérable pour d’autres. Pour ma part, je faisais partie de la deuxième catégorie, peu soucieux du passé et des actions de mes alliés. Leurs aptitudes et ce qu’ils étaient capables de m’apporter m’importaient davantage, conscient que la loyauté n’existait pas en ce monde. Chacun avait une raison d’agir de la sorte, poussé par ses idées ou par sa propre expérience. La volonté humaine de dominer et de s’enrichir dominerait toujours les nobles sentiments, c’était un fait irrévocable. Toutefois, les actions d’un parjure pouvaient avoir de grandes conséquences ; risque que je ne prenais guère, agissant principalement en solitaire. Ne pas tisser de liens et ne pas survivre aux dépends des autres, deux règles que j’appliquais à la lettre.

Comme tout être-humain, j’étais capable de commettre l’irréparable et cela ne me gênait point. Par le passé, poussé par la haine que je ressentais à l’égard de mon frère, je n’avais pas hésité une seconde à déserter le village caché des feuilles et à rejoindre l’un des plus grands criminels de notre ère. Il fut d’abord un temps où les autorités me laissèrent tranquilles, mais lorsque j’entrepris de détruire ma patrie, les cinq grandes nations se lancèrent à ma poursuite. Mon nom fut alors inscrit dans la liste des cibles à abattre.

Pourquoi songer à tout-cela ? J’étais actuellement en territoire ennemi, aux côtés d’une élue aux intentions encore inconnues. Mes connaissances sur la terre du serpent étaient limitées et cela me poussait donc à me demander si elle n’était pas en danger par ma faute. Les dirigeants pouvaient se révéler être durs et intolérables, au point de condamner des innocents pour avoir aidé d’autres innocents en danger de mort. Mais, la réciproque était vraie également. Les terres glaciales étaient en droit de penser que j’avais déserté ma faction et trouvé refuge-ici.  

En un instant, un parjure pouvait perdre la confiance de quiconque et être considéré alors comme un moins que rien. Rejeté par sa famille, ses amis et ses proches, il n’était plus digne de respirer le même air qu’eux et de leur adresser la parole. Les regarder était une insulte et une provocation. La plupart du temps, il finissait donc seul, nourri par le remord et les regrets de ne pas avoir agi différemment. Dans d’autres cas, il s’élançait sur une voie sans retour que l’on nomme la vengeance, déterminé à ôter la vie de ses bourreaux.

▬ Je voyage à travers le monde, dans le but de rencontrer d’autres élus et parfaire mes connaissances. Malgré les nombreuses mises-en-gardes quant à cette nation et mon appartenance aux terres du nord, j’ai pris la décision de venir ici.

Aux yeux de ceux qui m’entourent, je devais être considéré comme une personne étrange et associable. Mes paroles glaciales et révélant un semblant de mystère se contentaient de répondre aux interrogations de mon interlocutrice, curieuse et visiblement intéressée. Une tâche qui allait me demander des efforts encore considérables, bien que lui parler n’était pas si désagréable que cela en fin de compte. De manière générale, adresser la parole aux autres m’était insupportable, appréciant particulièrement le silence et le fait de pouvoir m’entendre penser. J’aimais la solitude, situation qui m’avait pourtant fait souffrir pendant si longtemps. La puissance était accentuée à ses côtés, un fait indéniable.

Depuis mon arrivée dans cet étrange monde, mes mains étaient salies par le sang d’innombrables brigands. Je ne m’en cachais pas, mes réactions étaient excessives et dénuées de sens. Je ne me l’expliquais pas, je ressentais cette volonté de ne ressentir aucune pitié vis-à-vis de mes opposants et de les exterminer au dénouement de notre confrontation. Difficile à expliquer aux autres, n’est-ce pas ?

De nouveau, nos deux corps se rapprochaient dangereusement, semblables à deux aimants qui s’attiraient. Mon œil céleste continuait à dévorer chacune partie de son corps angélique, mémorisant chacune de ses courbes voluptueuses, tandis que ma pupille rougeâtre continuait à fixer son visage, agréable à observer. Je n’expliquais pas la cause de cette attirance que je ressentais pour elle. De même, je ne trouvais pas de réponses quant à ses réactions aux connotations douteuses. Etait-ce le compliment à propos de ses yeux qui la faisait réagir ainsi ? Non, je n’étais probablement pas le seul à lui avoir dit une telle chose. Son souffle sur mes lèvres ne me laissa pas de marbre et le contact de ses mains et de sa langue sur mon visage me glaça le sang à maintes reprises. Le temps ralentissait au fur et à mesure. Les secondes semblaient être de longues heures. J’étais dans l’incapacité de me défaire de cette emprise qu’elle avait sur moi. Cela semblait être un Genjutsu, rien de plus. Une illusion des plus agréables dans laquelle on pouvait ressentir le fait d’être désiré. Pourtant, il s’agissait bel et bien de la réalité ; mes yeux ne me trompaient point. Prenant donc une grande inspiration, je secouai la tête et reculai d’un pas vers l’arrière.

▬ La haine et le désir de vengeance vous transforme en une tout autre personne, froide et sans aucune émotion. Vous prenez alors conscience que les liens que vous avez tissés par le passé vous rendent faible et qu’il faut à présent les couper définitivement.

Sur ces mots, mon regard sombre se détourna vers le paysage qui se dressait devant nous. Mentionner ce sentiment qui m’animait depuis fort longtemps déjà m’avait permis de récupérer le contrôle de mon corps, poussé vers la demoiselle. Mes paroles annonçaient la triste vérité et une réalité que je comptais changer. A l’époque, j’étais un enfant souriant, aimant et respectueux, fier d’appartenir au clan de l’éventail. La mort de mes proches m’avait fait prendre une décision irréversible : emprunter le chemin de la vengeance.

▬ Et vous, pourquoi habiter dans cet endroit, à la fois resplendissant et sinistre ? Avez-vous des choses à cacher ou à craindre pour vivre ainsi dans ce lieu reculé ?  

La forêt qui s’étendait à perte de vue était à l’image de la jeune femme. Magnifique, sombre et mystérieuse.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Jeu 6 Juil - 18:29



Feat. Sasuke ~
...
Haine... Désir de vengeance... Couper le fil du passé...
À ces mots, je me tournai brusquement vers lui, à nouveau, cette fois la bouche légèrement entrouverte, les yeux écarquillés, les sourcils haussés. Surprise, oh oui je l'étais. Mon cœur palpitait fort, et souhaitait plus que tout s'extirper de ma poitrine. 

Il avait changé. De la même manière que moi. 
En résumant dans les grandes lignes, nous étions pareils.
Fixant le sol en réfléchissant nerveusement, j'eus des flashs de mes parents. Ma mère d'abord, qui me souriait gentiment, avant de finir couchée au sol, la nuque déchirée. Mon père ensuite, fier et sérieux, qui ne me regardait point. Il ne m'avait jamais regardée. C'était pourquoi le flash qui suivit, le dernier, le montra gisant au sol près du cadavre de sa femme.

Oui, c'était ça qui m'avait changée. 
C'était cela qui m'avait transformée. 
Ce meurtre fut l'un des pires de l'histoire. 
Leur sang avait inondé la pièce. J'avais sept ans ce jour-là. Je n'avais pas conscience de ce que je faisais. Et suite à cela, marquée à tout jamais, je pleurai longtemps, avant de perdre tous mes sentiments... Qui furent retrouvés via Viola, ma raison de vivre. Lui, cependant, n'avait pas eu de "Viola" dans sa vie. Et le voilà encore traumatisé, vide et stoïque.

.... Vous .... Je vous comprends tellement ....

Je ne voulais plus rester ici. Je ne voulais plus lui faire face. Lui tournant le dos, j'avais les yeux pétillant de tristesse. Je ne voulais pas qu'il me voit comme ça. Un terrible déshonneur. 
Mais vint la question fatidique. Pourquoi j'étais là ? Seule, isolée de tous, dans ce château sinistre ? Suite à cela je voulais qu'il disparaisse. Sur-le-champ...

Je déglutis, et sans me retourner vers lui, la tête haute, fixant le vide, je serrai les dents avant de lui répondre d'une voix grave, presque agressive, et bien claire :

Parce que ma haine était trop forte. Tellement que le monde la ressentait, et en avait peur. Je ne pouvais plus vivre avec le monde. Je ne supportais pas ces regards apeurés. J'étais vue comme un monstre.

J'inspirai un grand coup avant de soupirer longuement, désespérément. Mon cœur commençait à ralentir, pour reprendre une cadence plus douce, plus normale, plus supportable.

Je tournai des talons pour croiser de nouveau le regard particulier de l'Uchiha, sombre et sévère au visage.

C'est pourquoi je suis ici. Je me suis exilée. Et j'aime vivre ainsi. 

....Je préférais vivre ainsi que de vivre avec les autres, qui ne m'acceptaient pas. Qui ne m'aimaient pas.
Je continuai, sous un ton plus grave et sérieux, limite oppressant :

Tout comme vous, j'ai été marquée par un terrible événement. Sauf que la différence entre mon cas et le votre...

Pendant un laps de temps de quelques secondes seulement, le temps que les rideaux cachèrent entièrement la lumière du soleil, ne laissant que quelques rayons montrer tout mon corps sauf mes yeux qui s'arrondirent brutalement pour prendre une couleur écarlate épouvantable, ma voix prit un ton plus abyssal, et des yeux pleurant du sang s'ouvrirent partout sur les quatre murs de la pièce :

.... Est que j'ai été responsable de mon propre traumatisme.

Lorsque les rideaux se dégagèrent par le vent, tout était revenu à la normal, comme si ce qui venait d'arriver n'était qu'une illusion. Passant une main dans mes cheveux ondulés et améthystes, je partis m'asseoir sur le lit, pensive, méditant pour me calmer.

Le monde est bien cruel pour certaines personnes. 

Terminais-je, d'un air assez mélancolique, malgré ce faciès dur et imposant, fixant droit dans les yeux du nouvel invité.





“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 


Dernière édition par Ellen le Sam 22 Juil - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Ven 7 Juil - 22:12

Une étrange rencontre...
Avec Ellen
Rares étaient les personnes capables de me comprendre. Une triste réalité qui me poussait à voyager seul et à agir en loup solitaire. Simples d’esprits, elles n’imaginaient pas une seconde ce que j’avais pu ressentir depuis toutes ces années, trop hypocrites pour regarder au-delà des ténèbres qui me rongeaient. A cela s’ajoutait également leurs capacités mentales trop faibles pour espérer un jour piger quoique ce soit. Parfois, un élan d’intelligence brillait dans leur regard ; des yeux dans lesquels je pouvais aisément lire de la pitié, mélangée à une incompréhension des plus totales. Ma vie était complexe et mon passé était l’un des plus tragiques de mon monde. Personne ne pouvait ressentir ce que j’éprouvais, personne n’était qualifié pour se mettre à la place... Non, personne n’avait le droit de se mettre à ma place, tout simplement. Il arrivait parfois qu’elles soient empathiques, glissant à mon oreille des phrases de soutien. Je n’en avais pas besoin, bien au contraire. Je voulais que cela cesse le plus rapidement possible ; je n’avais pas besoin d’être réconforté par qui que ce soit. Seuls mes idéaux me permettraient de me sentir mieux.

Mes deux phrases semblaient faire réagir grandement la femme qui m’avait permis de vivre un peu plus longtemps. Une réaction qui me laissa perplexe, passant d’une situation à connotation érotique à une conversation sérieuse, mêlant sentiments forts et douloureux. Décidemment, j’avais un don particulier pour apporter le malheur dans les différents endroits où je passais. De nouveau, la malédiction des Uchiha’s frappait et cette fois-ci, notre passé ensanglanté et le cercle vicieux de la vengeance affectaient une simple inconnue que je connaissais depuis à peine quelques dizaines de minutes. Ellen semblait particulièrement touchée. Mes mots lui avaient parlées, ils avaient une signification particulière à ses yeux. D’abord surprise et déboussolée par une telle réaction de ma part, elle chercha par la suite à me fuir du regard. Je la comprenais parfaitement. Affronter son passé n’était pas une chose aisée, bien au contraire.

▬ Vous me comprenez ? Que c’est étonnant, je n’ai jamais rencontré une personne capable de ressentir ce que j’éprouve depuis déjà fort longtemps.

En réalité, une seule et unique personne  pouvait comprendre ce que je ressentais. Uzumaki Naruto, le blondinet que je considérais comme un ami, mon meilleur ami. Tout comme moi, il a vécu la majeure partie de sa vie sans parents, sans personne avec qui passer le temps, sans personne à qui se confier. Rejeté de tous, car il l’était l’hôte d’un démon, il a éprouvé pendant un temps une certaine rancœur pour le village. A la différence de ma personne, il n’a jamais abandonné et il a fini par se faire des amis... beaucoup d’amis. Quant à moi, je suis resté dans l’ombre à m’entraîner, à entretenir cette haine et de désir de vengeance que j’éprouvais envers Itachi. Naruto était capable de me comprendre et c’est pourquoi je devais le tuer dans les plus brefs délais... afin d’être enfin seul au monde.

Elle s’était... isolée ? Ne désirant pas imposer sa présence et la haine qu’elle ressentait, elle préférait s’exiler et vivre sa propre vie loin de ces pathétiques humains. Ellen n’avait pas tort, bien que je ne sois pas totalement d’accord avec elle. Contrairement à moi, elle ne désirait visiblement pas faire changer les choses. Je me trompais peut-être, mais ce n’était pas en restant cloitrée ici qu’elle pourrait entreprendre de grandes réformes. Encore, fallait-il avoir un objectif. Pour ma part, ma vie avait un sens, un but que je m’étais fixé et que je comptais atteindre par tous les moyens. Mes idéaux me rappelaient pourquoi j’étais encore en vie, pourquoi je n’avais pas péri avec les miens ce terrible soir. Je ne comptais pas trouver le repos et la rédemption avant d’avoir détruit les piliers qui soutenaient les fondements de ce monde.

▬ Ce n’est pas une mauvaise chose. S’exiler permet de faire le point sur nous-même, sur le sens de notre vie et sur l’avenir. Dans votre cas, cela vous permet de ne pas causer plus de mal. C’est tout à votre honneur. Mais, je reste convaincu qu’il faut avancer et affronter nos problèmes en face. L’avis des autres nous importe peu. Si nous sommes encore en vie, autant en profiter et accomplir de grandes choses.

Mon regard perçant continuait à fixer le paysage, ne prêtant pas attention à la demoiselle qui désormais, me faisait de nouveau face. Je ne tenais pas spécialement à affronter encore une fois son visage, changé par le flux d’émotions qui venait de nous frapper.

Toutefois, l’ambiance maussade qui s’installait peu à peu dans la pièce m’interpella et je détournai ainsi rapidement le regard, observant chaque recoin de la chambre. Je poussai un léger cri de stupeur à peine audible, tandis que je regardai plusieurs dizaines de pupilles sanguinolentes apparaître sur les quatre murs de la salle. Qu’était-ce cet étrange phénomène ? Une technique de la sorcière ? Je n’en savais absolument rien et cela m’inquiétait légèrement. Ce n’était visiblement pas une illusion, mais c’était réel. Le Rinnegan et le Sharingan ne trompaient pas. Mon corps se courba, prêt à bondir en dehors de l’espace clos. Le motif de mes deux yeux tournaient vivement sur eux-mêmes ; une légère goutte de sang tomba de l’un deux. Puis, tout s’arrêta brusquement, comme-ci rien ne s’était passé. J’essuyai alors le liquide de la vie coulant le long de ma joue et je me tournai vers Ellen.

▬ Peu importe, je ne suis personne pour juger. Vous semblez être une bonne personne. A première vue, vous ne désirez faire aucun mal et je vous respecte pour cela.

J’étais mal placé pour juger. Sur le coup de l’émotion, tout pouvait partir en vrille et finir dans un bain de sang. Les émotions n’étaient pas éternellement contrôlables et à un moment ou un autre, elles prenaient le contrôle de votre corps, vous poussant à accomplir des actions monstrueuses et immorales, dénuées de sens. Vous n’aviez alors plus que vos yeux pour pleurer et une vie entière pour regretter et maudire votre faiblesse.

Pour ma part, je n’étais pas le responsable de mon malheur. J’avais eu la malchance de naître dans ce clan maudit, bien que je sois fier d’appartenir à cette famille. Itachi était le responsable des drames de ma triste vie. S’il ne m’avait pas épargné ce jour-là, je serai actuellement en paix avec mes parents... dans l’au-delà. Non seulement il m’avait laissé en vie, mais il avait également laissé la haine se propager en moi.

▬ Le monde est cruel et c’est pourquoi, je suis bien décidé à le changer.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Jeu 27 Juil - 16:46



Feat. Sasuke ~
...
Une bonne personne.
Une bonne personne...
En étais-je vraiment une ? Après tout tous ceux qui m'entouraient semblaient le contre-dire. 
J'avais pu remarquer, lorsque la salle fut assombrie, que Sasuke avait eu l'un de ses yeux pleurant du sang, juste comme moi. Il était vraiment étrange de voir autant de similarités entre nous deux.

Je ne pouvais plus supporter l'ambiance maussade présente actuellement. C'est pourquoi je souris à nouveau sarcastiquement, du moins, du mieux que je pouvais. Un serpent vert se glissa autours de mon cou, et, croisant son regard ambre, je lui parlai dans son langage, lui demandant tout simplement de ne pas rester ici, et d'aller plutôt voir ses congénères, après lui avoir caressé doucement la tête. Il s'en alla alors aussi mystérieusement qu'il était venu. Me relevant gracieusement, je posai mon regard doré en celui de l'Uchiha, reprenant petit à petit de l'assurance.

Vous voulez changer le monde ? Quel beau projet.

Je continuai, une main sur une hanche, d'un ton toujours aussi grave et aguicheur, la tête haute, mes talons me donnant plus de hauteur comparée à lui :

Nous partageons le même rêve. Qu'il est beau de voir autant de points communs nous liant...

Lui fis-je remarquer, sincère. Oh oui, j'étais bien surprise de voir qu'une personne pouvait me ressembler. Pouvait vivre, quelque part, les mêmes problèmes que j'avais maintenant. Je poussai un long soupir, toujours souriante, les yeux mis-clos, me rapprochant de lui l'attrapant par le menton, mes yeux couleur or fixant intensément les siens, nos lèvres se frôlant grandement, ma voix se faisant de moins en moins audible, telle un murmure :

J'espère vous avoir comme allié dans le futur... Après tout, nous souhaitons la même chose. Le... Changement.

Il était bien facile de voir que j'avais envie de le dévorer, et non de l'embrasser. Ma faim devenait de plus en plus grande, et mon corps commençait à trembler d'excitation. Après lui avoir voluptueusement caressé le visage, je le relâchai délicatement, reculant une nouvelle fois assez pour le laisser respirer. 

Mais qui voudrait d'une bête pour alliée ? Tout le monde craint une potentielle trahison. Que la créature se retourne contre eux...

Je ricanai après cette explication, me touchant les lèvres, mes yeux presque fermés, pétillant d'envie. 
Ma langue vint les humidifier lascivement, en passant par mes longues canines. 
Il fallait que je résiste... Car cet homme, ce mortel, ne semblait guère comme les autres. Il possédait des pouvoirs, un rêve, particuliers. Bien assez pour m'intriguer.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 


Dernière édition par Ellen le Lun 31 Juil - 17:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Lun 31 Juil - 16:53

Une étrange rencontre...
Avec Ellen
Chaque époque connaissait son ennemi. Une personne aux capacités surprenantes, utilisées à mauvais escient. Disposant d’un panel de techniques conséquent et d’une puissance dévastatrice, son nom était connu de tous. Craint et détesté, il provoquait chez les natifs et les autres élus un sentiment de terreur, conscients qu’ils n’étaient que des cafards face à lui. A ses côtés, mourir était un risque permanent, car ses réactions et gestes étaient imprévisibles. Personne ne pouvait devenir son allié, pour la seule et unique raison qu’il était impossible de prédire ses mouvements. L’ennemi du monde n’hésitait pas une seule seconde à trahir, détruire et tuer... tout cela, sans aucun scrupule. Il se donnait une image de « grand méchant » ; une réputation qu’il s’efforçait d’entretenir afin d’accentuer la peur que ressentait le monde. Mais, l’ennemi principal de Kosaten devait bel et bien être animé par un but pour agir ainsi. Du moins, c’est ce que je pensais.  

La jeune demoiselle s’était isolée et cachée aux yeux de tous. Regrettait-elle ses actions passées ? Aimerait-il changer les évènements d’antan, afin de rendre ce monde et sa vie meilleurs ? La vie était bien trop courte et bien trop mouvementée pour être vécue ainsi. Les remords ne rendaient l’existence que plus insupportable, nous détachant alors de la réalité. Vivant ainsi continuellement dans le passé, il était impossible d’avancer et de faire changer les choses. L’élue du serpent ne semblait pas en avoir pris conscience, préférant se poser ici, dans cette noble demeure. Toutefois, je n’avais pas à m’opposer à cela. Chacun combattait les fantômes de son passé à sa manière. Pour ma part, j’avais pris la décision de changer les fondements de ces terres. En quelque sorte, il s’agissait de ma rédemption, de mon initiative afin de ne plus commettre les erreurs d’antan. Erreurs que je commettrais de nouveau sans hésiter si j’avais le choix. Elles m’avaient forgé un caractère à toutes épreuves et endurci sévèrement.

L’ambiance maussade et le long silence s’arrêtèrent brusquement. Un long serpent aux écailles verdâtres se glissa autour de la demoiselle aux cheveux violets. D’où venait-il ? Une interrogation dont j’ignorais la réponse, mais tous deux semblaient communiquer dans un langage étranger à mon esprit. La scène qui se déroulait sous mes yeux fatigués me rappelait étrangement les trois années passées en compagnie du serpent blanc. Orochimaru de son vrai nom, m’avait appris bien des choses. Que ce soient des techniques ou des connaissances, il était en grande partie responsable de ma montée en puissance et de cette noirceur indélébile qui recouvrait mon cœur.

L’animal disparût, tout comme il était apparu ; c’est-à-dire d’une manière bien étrange. Le visage de l’élue était animé par une sourire ; une expression inhabituelle suite à une conversation aussi déprimante que la nôtre. Pour ma part, mon regard et mon faciès restaient neutres, pour ne pas dire froids. Mes projets semblaient plaire à cette jeune femme au lourd passé difficile. Rares étaient les personnes dans leur situation capables de dire une telle chose. Les entités dévorées par la haine restaient dans les ténèbres jusqu’à la fin de leur jour dans la majorité des cas. Seuls quelque uns d’entre eux évoluaient et allaient de l’avant, désirant mettre un terme à ce cycle infernal de la vengeance. Mon objectif était de faire en sorte que nulle personne ne doive ressentir ce que j’avais pu éprouver. Pour y parvenir, j’avais une méthode peu commode et qui risquait fortement de ne pas plaire aux autres, tant pis.

▬ Merci, mais je suis encore loin de pouvoir remédier à la situation actuelle qui ronge notre monde.

Une telle initiative prenait beaucoup de temps à se mettre en place. Ma perte de puissance était en partie responsable de ce temps d’attente, bien qu’elle ne soit pas la seule fautive. Afin de mener à bien mes projets, je devais rassembler des hommes... beaucoup d’hommes, ainsi que du matériel. Mon voyage à travers le monde avait pour départ de simplement découvrir ces nouvelles terres, mais je m’étais très vite rendu compte de l’intérêt que je pouvais y trouver en le poursuivant. Rencontrer et « utiliser » d’autres élus, aux capacités les plus surprenantes les unes que les autres.

La jeune femme semblait fascinée par les multiples points communs que nous partagions. Elle n’avait pas tort ; aucune de mes connaissances n’était capable de comprendre ma pensée et mes états d’âme. Toutefois, je ne relevai pas sa remarque, me contenant d’hocher la tête, songeur.

Ellen était un personnage intriguant. Sombre et sensuelle, elle dégageait une aura particulière et attirante. Mes pupilles décelaient aisément la grande quantité de magie qui s’écoulait à l’intérieur de son sublime corps, un détail qui ne faisait que renforcer ce pouvoir d’attraction dont j’étais victime. Puissantes et rongée par le passé... La jeune femme me ressemblait, à un point prêt. Entreprenante, elle se montrait de nouveau très tactile avec moi. Sa main vint se saisir de mon menton et nos lèvres se rapprochaient dangereusement. Elle murmura alors quelques mots, à peine audibles, mais suffisamment forts pour que je puisse les entendre. Immobiles, nous étions proches l’un de l’autre ; une position qui en temps normale serait agréable pour un simple homme.

▬ Et bien, je ne vois aucune raison qui nous pousserait à se détester et à se battre... Murmurai-je à mon tour.

Ma bouche était à quelques centimètres de son oreille, de manière à ce que mes paroles l’atteignent. Puis, elle recula, me laissant de nouveau assez d’espace pour être maître de mon corps. Ellen était dotée de capacités intéressantes. Je voyais donc beaucoup d’intérêt à faire d’elle l’une de mes alliées. Capable de soigner des blessures relativement importantes, l’avoir auprès de soi durant une bataille était un atout remarquable.

La trahison était un risque permanent qu’il était nécessaire de prendre de temps en temps. L’Homme était capable de trahir, mais il pouvait également être trahi. Une situation des plus ironiques, poussant alors l’espèce humaine à agir en solitaire et à accorder sa confiance à personne. Je faisais partie de ce groupe d’individu. Mes capacités suffisaient autrefois à venir à bout des adversaires les plus coriaces. Mais aujourd’hui, je n’étais rien de plus qu’un simple élu, faible et sans défense. Ainsi, afin de garantir ma survie et ma réussite dans cette noble mission, je devais m’entourer d’autres élus.

▬ Nous sommes entourés de parjures et de personnes aux intentions inconnues. La trahison est parfois un risque qu’il faut prendre afin de mener à bien une quête. Toutefois, je ne m’entoure pas de n’importe qui. Seuls les plus forts et les élus dignes de confiance peuvent me suivre. Ellen, puis-je avoir confiance en vous ?

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Mar 1 Aoû - 16:31



Feat. Sasuke ~
...
Oui, je savais évidemment qu'il n'allait pas encore changer le monde, ce nouvel univers qui s'offrait à nous. Il n'en avait pas encore la capacité. Il semblait être un nouveau arrivant. Son aura était bien trop faible. Mais je ressentais de belles capacités à développer en lui. Il allait sûrement être bien influant dans le futur...

Debout face à cet Uchiha aux yeux merveilleux, j'était droite et fière, les bras croisés sous ma poitrine, assurément, la tête haute, un sourire sarcastique aux lèvres, presque constamment, mes yeux mis-clos. Il ne voyait donc "aucune raison" qui nous pousserait à faire de nous des ennemis... J'étais bien d'accord. Au contraire, nous avions tout pour être des potentiels alliés. Un rire étouffé suivit ses paroles. Il me demanda alors si il pouvait me faire confiance. Voilà une question réellement dure à répondre. Mais il le fallait. Il fallait que je réussisse à me repentir. Pour Viola... 

Bien sûr.

Lui dis-je d'une voix plus alourdie, toujours élégante cependant, mais assez autoritaire cette fois.
Je m'étais avancée vers lui à nouveau, lui prenant fermement la main, la lui serrant en le regardant droit dans les yeux avec sérieux, comme pour lui prouver ma sincérité. 

Pour Viola... Je devais changer. Je devais enfin être quelqu'un de fidèle et franc, pour elle... Pour ma rédemption, pour que enfin, je me fasse pardonner, purger de toutes mes fautes, et me construire un meilleur futur...




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 174
Yens : 258
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 16

Progression
Niveau: 25
Nombre de topic terminé: 7
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Uchiha Sasuke þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Dim 13 Aoû - 18:20

Une étrange rencontre...
Avec Ellen
Octroyer sa confiance en une personne n’était pas chose aisée. Cette dernière avait beau vous assurer le contraire, un certain doute subsistait en vous ; une crainte d’être trahi et poignardé par derrière. Aujourd’hui, les Hommes n’avaient plus aucune parole, plus aucun sens de l’honneur. Les mots étaient considérés comme des armes, ayant un impact monstrueux sur les faibles d’esprit. Les paroles pouvaient en effet démunir un être de l’armure, de la carapace qu’il s’était forgé afin de se protéger. Chacun réagissait alors différemment. Certains étaient poussés dans leurs derniers retranchements, les nerfs à vifs. Ils craquaient alors sous la pression. D’autres, écœurés par le sentiment d’être trahi, par cette impression d’avoir été utilisé, traités comme des misérables, empruntaient la voix de la vengeance et de la haine. Déterminés à faire taire à tout jamais celui qui leur avait causé du tort, ils employaient tous les moyens à leur portée pour y parvenir.

La demoiselle qui se tenait devant moi était belle, polie et sa compagnie était très agréable. Toutefois, le doute et la crainte de lui accorder ma confiance me rongeait et me brûlait l’intérieur de mon corps à peine guéri. En temps normal, me confronter à des parjures et à des hommes retournant leur veste à la première difficulté ne déplaisait point. A partir du moment où mes intérêts ne craignaient rien et que le « sale boulot » était effectué, ils pouvaient rejoindre le camp ennemi. Après tout, je disposais d’une force colossale... à l’époque. Rinkyu m’avait assuré lors de notre rencontre de me méfier des élus du serpent. Devais-je l’écouter ?

A présent, je ne pouvais plus prendre de tels risques. Faible et fragile, la moindre offensive à l’égard de ma personne pouvait m’être fatale. De simples natifs aux lames pointues et aiguisées avaient triomphé face au grand Uchiha Sasuke. Une chose impensable auparavant qui était maintenant la triste réalité. J’avais conscience de la chance que j’avais eue, reconnaissant envers cette jeune femme qui m’avait sauvé la vie. Sa magie lui avait en effet permis de me soigner et fermer cette plaie d’où le sang coulait abondamment. Je lui étais redevable et je rembourserai ma dette, plus tard.

Mes yeux la décrivaient de nouveau. Les bras croisés, je percevais une certaine noblesse en elle. Son sourire sarcastique qui aurait enflammé la majeure partie des hommes me laissait toutefois indifférent. Devant moi, se dressait une belle femme, tout simplement.

▬ Je suis heureux de l’apprendre. Conclus-je simplement.

Sa voix noble et élégante trahissait toutefois son sérieux. Un élément qui n’échappa à mes oreilles, me confortant dans l’idée que je pouvais lui octroyer ma confiance. Si elle désirait me tuer, elle aurait pu le faire lorsqu’elle m’avait trouvé à moitié-mort devant la porte de son manoir. Intelligente, elle ne se risquerait certainement pas à jouer à un jeu sordide avec un inconnu. Ainsi, j’étais davantage rassuré, tandis que je pouvais sentir sa main se refermer sur la mienne. Un léger sourire se dessina sur mon visage, un sourire de satisfaction. L’esprit tranquille, j’étais persuadé que cette jeune femme m’apporterait un soutient crucial afin de réaliser mon rêve, notre rêve.

Les pions commençaient à se mettre en place sur l’échiquier. Entouré d’alliés à la puissance phénoménale, ils servaient tous mes ambitions et se battaient dans le but de rendre ce monde meilleur. Ils n’en avaient pas tous conscience, mais ils œuvraient à ce havre de paix que je comptais construire. Ils pouvaient me trahir, me poignarder dans le dos. Ma volonté résisterait à toutes épreuves et une fois ma puissance récupérée, ils goûteraient alors à la fureur de l’Uchiha.

▬ Je suis contraint de mettre un terme à cette entrevue fort sympathique. Je suis certain que nous nous reverrons très bientôt. Tâchez de rester en vie et n’attachez guère d’importance au regard des autres, charmante et douce Ellen. Dis-je en empoignant mon épée que j’avais laissé sur le lit.

Mon regard vacilla de la sortie de la chambre au magnifique visage de la sorcière. Ma pupille droite passa alors du rouge sang au noir ténébreux, la couleur naturelle de mon œil. Je soupirai légèrement ; cette conversation avait pris un temps considérable, mais je n’étais pas déçu du résultat. Il s’agissait d’une rencontre des plus intéressantes et je ne regrettai pas que les deux brigands m’aient poignardé. Sur ces derniers mots, je franchis la porte et m’enfonçai dans les longs couloirs de ce manoir désert. Une ambiance maussade imprégnait ce lieu où une jeune fille s’isolait, gênée par le regard des autres. A notre prochaine rencontre, j’espérais que les choses seraient différentes pour la sorcière. Un comportement étrange venant de ma personne, peu soucieux de l’avenir des autres humains.

(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1406
Yens : 390
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 100
Nombre de topic terminé: 39
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    Lun 14 Aoû - 13:16



Feat. Sasuke ~
...
J'avais pu voir un sourire se dessiner sur les lèvres du beau ténébreux. Je souris à mon tour, aussi satisfaite qu'il l'était. J'étais heureuse, comme lui. Nous étions désormais alliés. Et j'espérais que cela le soir perpétuellement. Que nous nous entraiderons jusqu'à la fin. 

Ainsi donc cette rencontre allait prendre fin. Se dirigeant vers la sortie, après avoir vu son œil droit, anciennement rouge, se noircir, je souhaitais vraiment le retrouver plus fort que jamais. Il dégageait une prestance incroyable, une aura particulière qu'il fallait à tout prix developer. Peut-être que la prochaine fois, je l'aiderai, et alors je pourrai admirer ses capacités cachées. 

Au revoir, Sasuke Uchiha... En espérant vous revoir bientôt.

Lui dis-je poliment, d'une voix suave.
J'ouvris les rideaux pleinement, pour admirer encore ce somptueux paysage vert. Croisant les bras derrière mon dos, noblement, l'air grave, je réfléchissais. Viola me manquait vraiment... Je ne savais même pas si elle allait revenir... Mais j'y croyais quand même. 
Il ne fallait jamais perdre espoir. 
Car c'est ceux qui visent l'avenir qui progressent. 

Je changerai ce monde. 
Je le gouvernerai.
Je guiderai le monde vers la paix véritable.
Je ne serai plus le grand méchant détesté de tous...
Je serai devenue une légende héroïque...
Celle qui aura fait de Kosaten un lieu plus beau que le Paradis lui-même...

Le vent soufflait doucement sur mon visage... M'offrant une belle caresse délicate...
Comme Viola le ferait...

Viola...




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une étrange rencontre...    

Revenir en haut Aller en bas
Une étrange rencontre...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» Une étrange découverte
» Visite étrange en début de nuit
» Par un étrange hasard... [RP Darren - Kelsey]
» Un étrange colis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.