Partagez | .
La Guilde des Chuchoteurs...
Messages : 39
Yens : 529
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 17
Localisation : Chikaï

Progression
Niveau: 8
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Natsu Draguion ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: La Guilde des Chuchoteurs...   Lun 12 Juin - 16:25



Émergence

Feat. des PNJs en masse



Alors que le monde de Kosaten continuait à tourner comme il l'avait toujours fait, au loin une corneille déclara qu'elle avait entendu quelqu'un qui commençait à pleurer. Ces sanglots ne la touchait pas, ils ne touchaient personne d'autre que celui qui les produisait. Cette personne s'appelait Natsu Dragion et était arrivé il y a peu en ce bas monde. Ses pleurs pouvaient être comparés à ceux d'un nouveau né alors que sa conscience émergeait. Il était dans une pièce éclairée par une faible lueur. Dans cette pièce, plusieurs hommes s'engueulaient sans qu'il n'en comprenne la raison. Que faisait-il ici d'ailleurs? Il fit des efforts pour reconstituer sa mémoire mais celle-ci se brouillait à chaque souvenir retrouvé.

Apparemment, il y a quelques temps, impossible de savoir s'ils se comptaient en heures, en jours ou en années, on l'avait attaqué. On l'avait attaqué parce que... parce qu'on l'avait confondu avec quelqu'un d'autres, oui, c'était cela! Il ne se souvenait pas pourquoi mais il y avait eu erreur sur la personne et un homme s'en était pris à lui avant de l'assommer, certainement juste avant de l'emmener jusqu'ici.

Seulement il avait la désagréable sensation de passer à côté de quelque chose, comme s'il oubliait des détails très importants. A bien y réfléchir, il s'était passé quelque chose avant, il ne s'était pas retrouvé face à ces deux malfrats de gré... Quelle galère, ce n'était vraiment pas facile de sortir de cet état semi-comateux, sa bouche toute pâteuse l'empêchait de se concentrer sur quoi que ce soit d'autre. Pourtant il fallait bien qu'il le fasse. "Bon, je vais déjà commencer par me concentrer sur le lieux, où étais-je quand cela est arrivé...?" réfléchissait-il aussi intensément qu'il le pouvait.

Après un effort surhumain, il lui apparut qu'il était dans une sorte de plaine, prêt d'une forêt, quand c'est arrivé. Encore un élément franchement étrange, il ne connaissait aucun endroit comme celui-ci dans les environs de la ville vers laquelle il avait trainé récemment. Cela voulait donc dire qu'il avait dû parcourir beaucoup de chemins sur sa moto. Tiens, sa moto, où était-elle d'ailleurs? Alors qu'il se posait cette question, il eut un flash.

Natsu était là, dans l'herbe à côté de sa moto, les yeux larmoyants. Celle-ci semblait ne plus fonctionner, le cristal lacrima s'était détaché de l'artefact. Il ramassa alors le plus rapidement possible les quelques outils qu'il avait à sa disposition pour entreprendre de le réparer. Malheureusement, à l'instant où il effleura l'objet symbole de toute la confiance qu'il plaçait en lui-même, celui-ci disparut comme s'il était évanescent. Ça y'est, il n'avait plus rien. Sans firewarhorse, il n'était plus rien qu'un simple bipède sans talents. Son monde était bien trop dangereux pour quelqu'un comme cela, il allait se faire manger tout cru et il le savait.

-NOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!!!! s'était-il écrié.


Alors il était redevenu la personne faible que l'on devait protéger...? Non, ce n'était pas possible, qu'allait-il faire?! Plus faible que jamais, loin de ses amis qui pouvaient le protéger, il était vulnérable. Plus rien ne comptait à présent puisqu'il ne pouvait rien faire, il allait juste subir sans se débattre. Son malheurs avait fini de le réveiller, il était désormais parfaitement conscient de ce qui l'entourait. Il se trouvait dans une petite pièce qui dégageait une odeur âcre et était attachée à une chaise. Voyons ce que ces oreilles percevaient...

-Franchement tu nous a foutu dans une sacrée merde Garry! Et toi qui rentrait fièrement pensant qu'on allait te féliciter! Mais renseigne-toi un peu bordel! gueulait l'un d'eux.

-Mais tu rends bien compte que ce n'était pas de ma faute, il ressemble bien comme deux gouttes d'eaux à la tête brûlée de Seika non? En plus nos informateurs nous avaient bien dit qu'il était dans le coin... Mettez-vous à ma place, je tombe sur lui, je le capture! se défendit l'agressé verbal.

-Oui mais Natsu s'est déjà rendu à la prison pas plus tard qu'hier! Ça ne peut pas être lui! On est pas des hors la lois je te rappelle, si les gens apprennent qu'on séquestre un innocent, on va prendre cher mon pote, et par ta faute! Mais ça ne se passera pas comme ça! Si jamais ça craint pour nous, je te préviens je te balance direct! Je veux pas finir en prison pour tes beaux yeux, t'y ira tout seul!

-Mais dis pas ça, ya certainement une autre solution, tenta-t-il de le raisonner. On a qu'à le vendre au marché aux esclaves clandestins, là ou tous les nobliaux font leurs courses. On aura qu'à le vendre pour une bouchée de pain comme ça les vendeurs ne nous poseront pas plus de questions que ça et nous en seront débarrassés. Qu'en dites-vous?

-Bonne idée... murmura un troisième adossé au mur du fond que l'obscurité camouflait. En plus le principal intéressé est enfin réveillé!

Avait-il bien entendu? Il allait être vendu comme esclave? Lui?!! LUI qui aimait tant sa liberté, rouler les cheveux au vent et savoir que personne ne pouvait l'entraver?!! Pas ça, ce serait le pire des châtiments! Tout ce qu'il venait de lui arriver importait peu face au futur si jamais il devenait esclave.

-Épargnez m-moi, s-s'il vous plaît, je ne me plaindrai p-pas! bégaya-t-il en les implorant.

Malheureusement pour lui ces mercenaires n'avaient aucun intérêt à prendre un risque quelconque et lui n'avait plus aucun moyen de se défendre. Ce n'était pas le moment de devenir faible Natsu, ce monde est aussi impitoyable que l'ancien...


Natsu

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 529
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 17
Localisation : Chikaï

Progression
Niveau: 8
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Natsu Draguion ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La Guilde des Chuchoteurs...   Lun 12 Juin - 20:10



L'esclave élu

Feat. des PNJs en masse



Évidemment la requête qu'il venait de prononcer était bien inutile, ces gars ne se souciaient que de leur propre bonheur, le malheur des autres ne les touchait guère. D'ailleurs certains s'en amusaient même, comme celui qui venait de prendre la parole. Après avoir ri aux éclats d'une telle manière qu'Edo-Natsu sanglota de plus belle, il reprit la parole pour s'adresser à son ami:

-Sans déconner, tu as confondu l'intrépide Natsu Dragnir avec cette mauviette?! se moqua le mercenaire. Sur ce coup-là, tu n'as pas été très attentif! Enfin bref, étant donné que c'est toi le fautif, tu t'occuperas de te débarrasser de lui et ce le plus rapidement possible! Il faut que dès ce soir nous soyons blancs comme neige. Rien que trois honnêtes chasseurs de primes...

-En même temps je ne lui ai pas laissé le temps de parler, normal qu'il ne se soit pas trahi... Mais oui, je vais m'occuper de son cas le plus rapidement possible. Au final, l'avoir capturé va quand même nous rapporter quelques sous... Et puis nous avons récupéré ça aussi! déclara l'agresseur de l'attaché en brandissant Réponse, la fidèle lame de Natsu.

-Mouais, c'est ça, pars régler nos problèmes de suite au lieu d'essayer de nous faire croire que t'as été utile, 'foiré va! répliqua du tac au tac le plus inquiet des trois.

-Bon, je suis désolé mais je crois que tu vas devoir te rendormir! déclara l'homme de corvée.

-Quoi?! N-non, ne me faites pas ç... eut-il à peine le temps de dire avant de se faire assommer violemment par un coup de pied à la tête.

L'homme l'enroula ensuite dans un grand tapis pour le transporter et le mettre dans une carriole. Étant donné la faible carrure du biker, il fallait être un minimum avertit pour voir qu'il y avait quelqu'un dans le tapis. En en ajoutant deux autres, sans personne dedans cette fois évidemment, vous obteniez un parfait marchand de tapis tout ce qu'il y avait de plus innocent. L'illusion était parfaite. De cette manière il put pénétrer les faubourgs de la capitale de Seika sans avoir à se soucier des rondes de la milice. Tant qu'on entrait pas en Chikaï même, il suffisait de ne pas être suspect et de parler poliment pour être lavé de tous soupçons. Puis, alors que la nuit tombait lentement, il se dirigea vers l'une des rivières asséchées de la ville en bordure de civilisation.

Pourquoi allaient-ils ici? C'était une question qu'aucun des deux hommes ne se posait. Natsu ne voyait rien de ce qui se passait à l'extérieur et le conducteur de la charrette en connaissait la réponse: anciennement se trouvait ici un aqueduc souterrain mais il ne servait plus depuis la rivière n'était plus. Cet aqueduc débouchait dans une énorme grotte étrangement praticable, même à pieds. Certaines familles mafieuses de la ville s'en étaient aperçus et avaient décidé d'en faire un repère pour leur marché noir. Il était vrai que la planque était idéale. A force de durs labeurs et d'argent bien dépensé, ils finirent même par aménager la chambre troglodyte afin que l'on ne risque pas de se manger le sol à chaque pas. Elle était maintenant constamment utilisé comme lieu de vente d'objets de contrebande ou même d'esclaves. D'où la présence de notre anti-héros d'ailleurs.

Une fois là-dedans, tout se passait très vite, il ne fallait pas que ça traîne. Tu entres, tu vends ce que tu as besoin de vendre, tu achètes ce que tu as besoin d'acheter, et tu repars aussitôt fait par l'une des cinq galeries artificielles prévues à cet effet. Il ne fallait pas que les clients restent sur place trop longtemps et des hommes de mains s'assuraient par conséquent que personne ne traînasse. Tout le monde avait donc pour obligation d'entrer en sachant d'avance ce qu'il allait y faire. Les modalités de vente de l'homme le plus rapide de son monde se réglèrent donc assez vite, en à peine un quart d'heure il n'était plus qu'un objet avec un numéro de vente. Jusqu'ici il avait réussi à ne pas trop paniquer car il était dans une carriole, ça le rassurait toujours d'être dans un moyen de transport. En revanche, une fois les pieds sur terre, il devenait bien moins serein.

-Je vais fermer les yeux et quand je les rouvrirai je serais à Fairy Tail... Oui c'est ça, Lucy m'a juste frappé un peu plus fort que d'habitude et j'ai déliré, c'est tout! essaya-t-il de se convaincre.

Évidemment, ça ne marcha pas. Son malheur était toujours là, bien présent. Il pouvait le sentir à chaque fois que quelque chose qu'il n'aurait jamais cru possible quelques jours auparavant lui arrivait, comme s'il était palpable. Par exemple, lorsque cet homme s'approcha avec un symbole en acier chauffé à blanc pour le marquer comme esclave, il pouvait le sentir lui ainsi qu'une immense peur. Si l'enfer existait, il venait de le trouver.

-Enlève ton T-shirt petit, et n'aie crainte, ça ne fait pas si mal que ça... murmura ironiquement un vieil homme galeux.

N'ayant pas tellement le choix, Natsu "Fireball" s'exécuta et enleva ce qui recouvrait son buste, dévoilant ainsi le sceau qu'abritait son dos. L'homme s'arrêta alors net, subjugué par la rareté de ce genre de personnes en ces lieux. "Absolument fantastique..." se dit-il étant pour la première fois confronté à cette situation. Lui et son organisation venaient d'acheter un élu pour trois fois rien. Ceux qui le leur avaient vendu étaient de sacrés idiots...


Natsu

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 529
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 17
Localisation : Chikaï

Progression
Niveau: 8
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Natsu Draguion ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La Guilde des Chuchoteurs...   Lun 12 Juin - 23:26



Double marque

Feat. des PNJs en masse


Il était évident que les projets des vendeurs d'esclaves avaient changés avec cette nouvelle information, c'est pourquoi le vieil homme partit chercher son patron. Si les dieux, Manshe plus particulièrement, l'avaient choisi pour qu'il aide sa patrie, c'était bien qu'il devait avoir des capacités hors du commun, non?! Or l'on ne vendait pas quelqu'un de si rare et si précieux comme du vulgaire bétail, ce serait criminel... Alors que vous étiez en train de comprendre l'ironie, le vieillard à qui il manquait la moitié de ses chicots revint avec celui qui répondrait à ses questions.

-Vous voyez chef, il a le sceau du serpent, c'est un élu! On ne va quand même pas seulement le vendre aux riches marchands d'Uyaki quand même, si? Moi je pense qu'on peut en tirer un bon gros pactole, qu'est-ce que vous en dites?! demanda l'homme.

-Évidemment que l'on peut en tirer bien plus gros! le rabroua son patron. Seulement il va d'abords falloir vérifier que ce ne soit pas une farce et que c'est un vrai sceau. Il y a tellement de gosses qui s'en peignent juste pour draguer maintenant qu’on n’est jamais sûr de rien...

Il se mit alors à frotter énergiquement la peau du jeune homme originaire d'Edolas jusqu'à ce que cette dernière le brûle et que le chef maffieux se rende compte que ce sceau était un vrai. Cela fit extrêmement mal au principal sujet de l'expérience qui le fit bien évidemment comprendre. Cependant, il était tout aussi étonné de voir qu'il avait un tatouage de serpent entre les omoplates que les deux natifs, voire même plus.

-Ouch, ça fait super m-mal, arrêtez je vous en c-conjure! Arrêtez! les supplia le martyr qui se préoccupait si peu de faire pitié. Et puis qu'est-ce que c'est que cette m-marque?! Qui me l'a f-faite?! demanda-t-il une fois que l'homme ait arrêté de frotter sa peau nue.

-Bon, ben on dirait bien que c'est réellement un élu, je te félicite pour cette affaire là le vieux Bill, le remercia celui qui tirait les ficelles. En revanche il m'a tout l'air de n'être qu'un jeune élu fraîchement arrivé sur Kosaten puisqu'il ne sait même pas ce qu'est un sceau. Il ne doit donc pas être bien fort pour le moment mais il a le potentiel. On le vendra quand même très cher puisqu'il semble être docile.

-Merci beaucoup patron! répondit son interlocuteur visiblement touché par ses félicitations. Et pour notre marque, je la fais ou pas? Il risque de perdre de la valeur si on l'abîme non?

-Tu as raison, mais nous ne pouvons pas l'en dispenser pour autant. Met-là donc sur un endroit peu visible comme la cheville, ce sera parfait, déclara-t-il sur un ton calme est posé.

-A vos ordres... répondit le répugnant personnage en s'employant à la tache.

Il refit chauffer l'acier qui commença par prendre une teinte rougeâtre jusqu'à devenir parfaitement blanc. Il approcha alors son tisonnier vers l'élu enchaîné avant de le lui plaquer contre la cheville. Natsu eut alors l'impression de mourir, comme si les flammes des enfers elles-mêmes le consumaient entièrement. Il avait toujours aimé la proximité du feu, il sentait que c'était son élément, mais jamais il n'avait expérimenté son contact! Sentir grâce à ses nerfs sa peau se consumer était absolument insupportable! Lorsque que Bill retira son outil, Natsu se pissa dessus tellement retrouver le contact de l'air était bon. Des larmes de soulagement remplacèrent peu à peu celles de douleur. Pourtant, chacune de ces gouttes d'eaux lacrymales restaient emplies de désespoir. Cette cicatrice était la seconde marque qu'il avait acquise en une journée, il était dangereux pour un élu d'apparaître le matin en Kosaten...

"Comment ai-je fait pour en arriver là?! On m'a capturé car quelqu'un avait la même apparence que moi, et apparemment le même nom. Natsu Dragnir, si c'est comme cela que tu t'appelles, je te HAIS! A ce qu'il parait je suis un élu? Mais de qui? DE QUI BORDEL?!! Et pourquoi diable m'a-t-il mis un tel sceau...? Il n'aurait pas pu juste me demander gentiment au lieu de m'amener ici? Ici, je ne sais même pas où c'est! Je ne sais pas qui je suis, où je suis, ni même où je vais, ai-je vraiment encore une raison d'exister?! J'ai une liberté qui m'attend moi, je ne suis pas votre esclave! je ne suIS PAS VOTRE ESCLAVE!! JE SUIS... je suis fatigué putain..." se dit-il. Tant de questions pour si peu de réponses. Il en avait marre et voulait l'exprimer au monde entier pourtant aucun son ne sortait de sa bouche. Il n'en avait ni le courage, ni la force. Il allait donc faire la chose qu'il savait faire le mieux, c'est à dire attendre et subir. Juste attendre et subir.

***

Le jour suivant, l'un des membres les plus éminent de Fairy tail était en vente. Il était dans la même grotte lugubre et pestilentielle que la veille, juste pas au même rayon. On l'avait mis dans celui des esclaves de luxe, il avait même été lavé et parfumé pour l'occasion. Quelle chance il avait, il hésitait presque à se sentir honoré. En attendant, il ne souriait pas. A quoi cela aurait servi de toute façon, un objet se souciait-il vraiment d'être vendu? Beaucoup s'arrêtaient pour l'observer comme une bête de foire, mais finalement très peu se montraient intéressés. L'élu ne montrait aucune combativité et ne semblait pas bien robuste, beaucoup craignaient qu'il finisse comme nombre de ces élus dépravés, déprimés et sans aucune volonté de vivre. Généralement ces élus-là ne cherchaient rien à faire de leur vie et gâchaient leur potentiel latent. Un très mauvais investissement en somme.

Pourtant un homme n'était pas de cet avis.


Natsu

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 529
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 17
Localisation : Chikaï

Progression
Niveau: 8
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Natsu Draguion ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La Guilde des Chuchoteurs...   Mar 13 Juin - 16:42



De mains en mains

Feat. des PNJs en masse


L'homme qui s'était approché de la marchandise de luxe que l'élu représentait portait une sombre robe de magistrat et était masqué. Ce n'était guère étonnant, les masques étaient monnaie courante ici. Peu assumaient leur identité, ne serait-ce que par sécurité. Cet étrange personnage à la vue de Natsu s'était approché et avait pris son menton pour incliner son visage vers lui et pouvoir mieux l'observer. Le mage s'était laissé faire, il se moquait éperdument du monde qui l'entourait. Peut-être que quelque chose d'intéressant pourrait le réveiller?

L'homme après avoir longuement discuté avec le vendeur finit par acheter le pilote. Cela commença à le réveiller même s'il était loin d'avoir retrouvé la joie de vivre, il retomberait certainement dans son état apathique d'ici quelques heures si rien ne se passait. Seule l'intrigue l'intéressait actuellement. Une fois que le maître et son esclave furent sortis, le premier tendit les clés de ses menottes au deuxième et prit la parole:

-Tiens, détache toi, lui demanda-t-il.

Le minshujin le regarda alors avec des yeux éberlués, ne comprenant pas du tout ce qu'il se passait. Lui rendait-il sa liberté? Pourquoi faisait-il cela? Restait-il donc de bonnes personnes en ce monde?! C'était inespéré!

-Allé, prend ces clés et détache-toi, je ne vais pas le faire à ta place! Tu ne vas pas guider ton cheval sans les mains quand même! lui dit-il en désignant les deux montures attachées plus loin. Tu as de la chance, je venais pour vendre le second cheval mais je ne l'ai pas fait, tu n'auras pas à marcher. En revanche ne t'avises pas de t'enfuir, tu es marqué, je n'aurai aucun mal à te retrouver si tu parvenais à m'échapper. Et puis ma monture est plus rapide donc ne tente pas le diable, ce serait absurde et inutile, finit-il sur un ton dédaigneux.

En effet, c’était inespéré… Ce n'était finalement pas la bonté qui l'animait, qu'il avait été bête de croire une telle réalité possible... Enfin, il allait au moins pouvoir se débarrasser de ces maudites entraves qui lui liaient les mains pour quelques heures, c'était déjà ça. Il commençait à espérer que l'on allait faire de lui un cuisinier. Il avait toujours aimé faire la cuisine et puis ils seraient bien obligés de le détacher si c'était le cas. Quel rêve naïf...

-Ne vous inquiétez p-pas mon-monsieur, je ne t-tenterai pas de m-m'enfuir... dit-il en attrapant les clés avant de faire tomber les chaînes qui le retenaient.

-C'est bien, tu m'as l'air parfaitement docile... On va pouvoir faire de grandes choses toi et moi tu va voir! lui lança l'homme une fois sur son cheval.

Natsu Draguion monta alors lui aussi sur sa monture et suivis son maître. Celui-ci se mit alors à lui parler de ce monde, de ses dieux et de ses nations. Cela intéressait évidemment au plus haut point le nouvel arrivant qui l'écoutait très attentivement. Pourtant, ce n'était pas la seule chose qui captait son attention. Il était enfin depuis bien trop longtemps sur un moyen de transport! A l'instant où il se posa sur la scelle, il sentit sa confiance en lui revenir. Combien de temps avait-il passé sur un cheval dans sa vie? Six cent heures? Sept cent heures? Plus? Il était un professionnel de n'importe quel moyen inerte ou vivant capable de le transporter et il le savait. Sur ce cheval, peu étaient capable de l'égaler. Si Manshe l'avait privé de firewarhorse et de ses capacités de combat, il ne l'avait pas privé de ses autres compétences.

-Pour faire simple, nous sommes ici dans un monde gouverné par trois dieux se faisant la guerre et ayant chacun sous sa tutelle une nation. Ces trois nations on chacune un dirigeant surpuissant à leur tête mais ce n'est pas le sujet du jour. Afin de l'emporter face à ses voisins, chacun des dieux utilise ses pouvoirs divins pour attirer les héros d'autres monde et les asservir grâce à un sceau, lui expliqua-t-il. Ceux-ci perdent alors tous leurs pouvoirs et se révèlent incapable de s'opposer à leur nouvelle nation. Tu fais partie de ces personnes malchanceuses. Tout cela te paraît insensé? Tu veux des preuves? Tes pouvoirs n'ont-ils pas disparus lors de ton arrivée en Kosaten? La sonorité de notre langue te parait étrange n'est-ce pas, pourtant tu la comprend et la parle parfaitement, n'est-ce pas une preuve?

Il fallait se rendre à l'évidence, il avait raison. Ce climat ne correspondait d'ailleurs pas du tout aux terres qu'il avait quitté l'avant-veille. Cependant la réalité était si dure à accepter, si déprimante... Non, il n'allait pas se laisser abattre! Il était Natsu "Fireball" après tout, le mage LE PLUS RAPIDE DE FAIRY TAIL!!!! Allait-il vraiment flancher devant la moindre difficulté?!! "Il y a certainement un moyen de revenir dans son monde... Et si personne ne l'a encore trouvé, alors je serais le premier! La course est lancée, élus des trois dieux!" se galvanisa-t-il. Son comportement avait radicalement changé, mais gardera-t-il cette ténacité une fois descendu de cheval...? Rien n'était moins sûr.

-Et maintenant que tu as compris qui tu es, je vais t'expliquer ce qui m'a poussé à t'acheter... Écoute bien, le plus intéressant est encore à venir! déclara théâtralement l'homme en enlevant son masque.

Ce dernier cachait un visage fin et un nez aquilin. Dans ses yeux brillait une lueur maligne qui devait éclairer le démon des péchés sommeillant en lui. Absolument tout chez cette personne donnait l'impression qu'elle était aussi fourbe qu'intelligente. Plus étrange encore, la pupille de cet homme était si noire que l'on ne pouvait pas discerner son iris au milieu d'elle. "Hum, intéressant..." se dit Edo-Natsu attendant avec impatience la suite. Impatient, il avait raison de l'être, le jeu en valait la chandelle...


Natsu



Dernière édition par Natsu Draguion le Sam 17 Juin - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 529
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 17
Localisation : Chikaï

Progression
Niveau: 8
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Natsu Draguion ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La Guilde des Chuchoteurs...   Mer 14 Juin - 17:03



L'alliance de Burujowa!

Feat. des PNJs en masse


Natsu était suspendu aux lèvres de son "maître", ce qui n'était guère étonnant puisqu'il allait lui dire ce qu'il comptait faire de lui. De plus, ça ne devait pas être une tâche banale comme faire le ménage pour qu'il le lui annonce comme cela, mais plutôt quelque chose de plus spécial. Enfin bon, de toute façon si ça ne lui plaisait pas, il ne le ferait pas. Sérieusement, il pensait vraiment pouvoir le retenir? C'était mal le connaître...

-Pour que tu comprennes bien le rôle que tu auras à jouer, il te manque encore quelques informations, poursuivit l'homme fourbe. Tout d'abords il faut que tu saches que l'empire dans lequel nous nous trouvons est une aristocratie. Les nobles y ont donc plus de pouvoirs que le peuple et par conséquent plus que les bourgeois également. Pourtant ceux-ci assurent la prospérité économique de la nation alors que la plupart des nobles ne sont que de simples personnes creuses se vautrant dans l'oisiveté. La plupart ne s'impliquent même pas dans la politique de l'empire alors qu'ils y ont une influence. A côté de cela, les bourgeois n'ont aucun pouvoir et sont pourtant bien plus méritants.

Il s'arrêta quelques instants pour voir si son auditoire peuplé essentiellement d'une unique personne l'écoutait attentivement, puis reprit:

-Ayant l'argent nécessaire pour pouvoir essayer de changer tout cela, une grande partie des bourgeois de Chikaï et des alentours s'allièrent pour former l'alliance de Burujowa. Cette alliance forma alors à son tour la guilde clandestine des Chuchoteurs. Burujowa forma alors des espions et des courtisans pour les placer dans cette guilde non-officielle. Une fois suffisamment puissante, la guilde put infiltrer les proches et les conseillers des nobles qui n'étaient pas intéressés par la politique. A force de manipulation grâce à la formation de leurs membres, ces petits nobliaux furent transformés en de risibles pantins à leur botte. C'est encore le cas aujourd'hui et c'est comme cela que les bourgeois exerce leur influence politique.

Un blanc de quelques secondes se fit, comme s'il avait terminé son discours. Cependant, Natsu n'ayant pas le moins du monde les réponses à ses questions combla ce vide:

-Mmm... Oui et alors? demanda-t-il naïvement. Parce que moi ça me plait beaucoup mais je vois pas tellement en quoi ça me concerne en fait. Du coup je me doute bien qu'il y a une raison pour que vous me racontiez tout ça et j'aimerais bien la connaître si ce n'est pas trop en demander, finit-il en souriant.

-J'y viens, j'y viens, ne soit pas trop pressé... le rabroua-t-il. D'ailleurs, cela fait maintenant une demi-heure que nous marchons ensemble et je ne me suis toujours pas présenté; Kosui Ottawa, éminent membre de la guilde des Chuchoteurs! Évidemment ce nom est un faux, ne m'en tiens pas rigueur... Il se trouve que je suis suffisamment haut placé dans cette organisation pour me charger du recrutement. Tu ne le sais peut-être pas mais tu es le sosie parfait de Natsu Dragnir, le second élu le plus fort de cette nation. Grâce à toi et à quelques enseignements de notre part, tu pourrais faire une parfaite arme de dissuasion si nous arrivons à te faire passer pour lui, peu peuvent tenir tête à la tête brûlée de Seika. Tu feras donc tout ce que l'on te dit et tout se passera bien. En revanche rebelle-toi et même le pire des malheureux n'enviera pas ton sort... Est-ce clair?

-Ce qui est clair c'est que t'essayes de me la faire à l'envers, répliqua du tac au tac l'élu d'un ton assuré. Je pense que tu n'as pas bien saisi une donnée, tu croies que c'est vraiment la pauvre marque que j'ai sur la cheville qui va pouvoir m'empêcher de m'enfuir? Apprend qu'une peau ça s'arrache, et ça me fait pas peur si je peux te la faire bouffer ensuite, d'accord? De plus, si tu es venu m'acheter dans un tel lieu, c'est que le commerce d'esclave doit être interdit, je n'aurais donc qu'à m'enfuir jusqu'à la caserne la plus proche pour être sauvé. Et puis je doute sincèrement que tu puisses me rattraper. Ton cheval n'est pas plus rapide que le miens contrairement à ce que tu as essayé de me faire croire. Aucun des deux n'a été utilisé pour la course et leurs sabots en atteste. Quant à leur cavalier, excuse-moi mais à en juger ta posture... Je pense être bien plus qualifié que toi. Maintenant que les rôles sont clairement établis, je te laisse trente secondes pour me convaincre de me rallier à votre cause, déclara-t-il avec un grand sourire.

Visiblement Kosui avait fait une grave erreur de calcul, il aurait peut-être été plus prudent qu'il apprenne à connaître Natsu avant d'essayer de le faire chanter... Entamer les négociations à cheval n'était certainement pas la meilleure idée qu'il avait eue. En tout cas, il était totalement bluffé, avait-il en face de lui le même garçon pleurnichard que tout à l'heure?! Il en doutait presque, comme si son interlocuteur souffrait de dédoublement de la personnalité.

-Euh... Je n'ai rien à répliquer à cela, je vous ais certainement mal jugé, s'excusa-t-il. En toute honnêteté, je pensais pouvoir vous utiliser allègrement mais de toute évidence, ce n'est pas le cas, vous êtes un homme libre. Toutefois je vous propose maintenant de rejoindre nos rangs en tant que membre à part entière de notre guilde, c'est déjà plus engageant n'est-ce pas? Si vous y réfléchissez bien, vous avez tout à y gagner. Nous pourrons vous assurer un mode de vie aisé alors que vous ne possédez rien. Nous pourrons également vous entraîner pour vous aider à récupérer plus vite votre puissance perdue. Et puis surtout, faire partie de notre guilde signifie se mêler à la vie politique de l'empire et de sa cours, n'est-ce pas excitant?! Je suis sûr que vous prendrez rapidement goût à tous ces jeux politiques... Alors, votre réponse?

C'était maintenant au mage de répondre, mais allait-il oser? Il était vrai que la proposition était alléchante mais il ne savait pas réellement dans quoi il s'embarquait en acceptant après tout. Le jeu en valait-il vraiment la chandelle? Dans tous les cas, une réponse devait être donnée.


Natsu

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 39
Yens : 529
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 17
Localisation : Chikaï

Progression
Niveau: 8
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Natsu Draguion ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La Guilde des Chuchoteurs...   Sam 17 Juin - 23:59



La nouvelle Guilde

Feat. des PNJs en masse


Plus Natsu réfléchissait et plus il se disait qu'accepter la proposition était la meilleure solution. Pas tellement qu'elle l'enchantait, non, plutôt que l'autre alternative puait clairement du cul. Apprendre à vivre tout seul dans un monde qu'il ne connaissait pas et certainement hostile pour un gars comme lui ne serait pas insurmontable, mais serait quand même certainement épuisant. Bien plus que simplement accepter l'offre de cet homme et vivre aux frais de sa guilde. Cependant, comme tout chieur qui se respecte, il allait devoir imposer ses conditions. C'était lui qui menait la danse après tout, autant en profiter.

-Mmm... Ok j'accepte, mais à deux conditions, commença-t-il. La première et que je puisse quitter votre organisation quand je le désirerai. Quant à la seconde, j'aimerais que vous m'assureriez un niveau de vie au moins équivalent au votre, cela devrait être facile pour des gens aussi fortunés que vous.

-Autant que le miens?! Mais je suis fils de bourgeois moi! Enfin, ne le prenez pas comme ça mais... Bon, très bien, je pense que cela pourra se faire, se résigna-t-il sous le regard intransigeant de son interlocuteur. Quant à votre première condition, elle n'est réalisable qu'avec votre coopération. Nous voudrons bien vous laisser partir si vous le souhaitez mais il faudra nous promettre de ne rien divulguer de ce que vous aurez appris entre nos murs. Bien évidemment, votre parole orale suffira puisque si jamais vous nous vendiez, nous ne tarderions pas à le savoir et croyez-moi qu'à ce moment-là aucune protection ne sera suffisante pour vous prévenir de la lame qui viendra se ficher juste ici... finit-il en pointant le front de l'élu.

A cet instant, la voix de Kosui ne tremblait pas mais sonnait d'un ton tout à fait assuré. Son regard ne mentait pas ni ne surévaluait les choses, il était juste sincère et prévenant avec lui. Natsu savait donc à quoi s'attendre en acceptant. Toute trahison serait impossible. En revanche, simplement les quitter le restait, c'était le plus important après tout.

-Très bien, marché conclu l'ami! déclara-t-il après un bref instant de réflexion.

-J'aime ce ton enjoué! ria de bon cœur avec lui Kosui. Garde le, il te sera utile quand je te présenterai à d'autres grands-noms de la guilde. Les cinq doyens de celle-ci ont un droit de véto sur n'importe quelle décision. Celle que je viens de prendre est suffisamment importante pour qu'elle leur soit soumise, tu es un élu de Minshu après tout...

Remarquant le haussement de sourcil de sa nouvelle recrue, il poursuivit:

-Mais ne t'inquiète pas, si je t'ai pris sous mon aile c'est que tu as une réelle utilité. Ce ne sera qu'une formalité, je te rassure!, se justifia-t-il.

-Euh... Me prendre sous ton aile, vraiment? répéta l'élu du serpent dubitatif. Je te rappelle qu'il y a peu, tu me considérais encore comme ton esclave, je ne l'oublie pas. D'ailleurs tu peux remplacer le "il y a peu" par: "il y a cinq minutes". On apprendra vite à se connaître toi et moi, tu verras alors qu'il ne sert à rien d'essayer de me manipuler... Alors ne tente rien d'ici là, d'accord? demanda-t-il sans vraiment le faire.

Kosui ne répondit pas, conscient du fort caractère de celui qui l'accompagnait. Comment avait-il pu changer de comportement si vite? Dire qu'il y a quelques secondes encore il avait constamment les larmes aux yeux... Soit il souffrait de dédoublement de la personnalité, soit il changeait de manière de se comporter dans une situation bien précise. Dans tous les cas, même en connaissant son point faible, le manipuler ne serait pas envisageable. Les tâches que la Guilde lui demandera demanderont bien trop d'autonomie, elle ne pourra pas le surveiller tout le temps. Or, si jamais il reprenait du poil de la bête dans l'un de ses moments, il trouverait sans aucun doute le moyen de s'enfuir et peut-être même de la leur faire à l'envers. Natsu sera donc un membre à part entière de la Guilde des Chuchoteurs, accepté et respecté de tous pour le bien de l'organisation elle-même. "Il faudra bien expliquer certains points aux Conseil des Doyens..." se dit Kosui Ottawa. Il avait certainement raison, l'acceptation de l'élu de la part du conseil ne passerait peut-être pas si facilement.

***Une bonne demi-heure plus tard***

Les deux hommes étaient devant le siège non-officiel de la Guilde des Chuchoteurs, un immense bâtiment au style nippon d'un pourpre assez criard. Officiellement, c'était un lieu où tous les marchands permanents de Chikaï se réunissaient pour conclure des affaires et discuter. Peu étonnant que beaucoup de bourgeois s'y retrouvent donc. Cette magnifique construction se trouvait dans les faubourgs pour éviter qu'elle ne soit trop en contact avec la noblesse, celle-ci pourrait contrecarrer leurs plans. Cette précaution se montra donc une fois de plus utile puisque le pilote aurait eu beaucoup de mal à pénétrer dans la capitale de par sa nature d'élu d'une nation ennemi.

-Nous voilà enfin, ma nouvelle Fairy Tail! s'exclama Natsu devant la splendeur de sa nouvelle guilde, joyeux.

Il allait certainement vivre encore plus d'aventures dans celle-là que dans l'ancienne. Le futur promettait.


Natsu

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La Guilde des Chuchoteurs...   

Revenir en haut Aller en bas
La Guilde des Chuchoteurs...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Invitation guilde
» Présentation : LGDJ ? oui ! La Guilde Des Joueurs !!!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» [Kermesse] La guilde du dé
» Que pensez vous de ce nom de guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.