Partagez | .
Aux sources de la piraterie (Quête perso)
Messages : 25
Yens : 739
Date d'inscription : 06/10/2014
avatar
Personnage non-joueur - Pnj -

-



MessageSujet: Aux sources de la piraterie (Quête perso)   Lun 12 Juin - 20:48

Île Au Crane
- 猫また -

Aux sources de la piraterie


L'ile au crâne, un repaire de brigands, de fripouilles, de pirates ! Oui, ce sont les bandits les plus acharnés de la mer de l'Est. L'île est quasiment entièrement investie de ces corsaires, tous ne sont pas forcément mauvais bien entendu, mais la vie ici n'est pas si paisible, ni facile.

L'éco-systeme y est propre et le fait que l'endroit soit assez éloigné des côtes, le rend évidemment dangereux à atteindre. Mais quand un autre "pirate" est sur le continent, forcément, ça finit par se savoir. Alors quelques capitaines voulant remplir leurs équipages, se livrent parfois dans l'année, une sorte de concours pour obtenir de bons sous fifres. Certains pouvant même devenir des bras droits.

Les flibustiers partent ensuite dans les eaux sombres et profondes, vaguent et pillent des petites îles perdues ou des villages en bord de côtes,  peu gardés. La guerre est une véritable bénédiction pour eux. Ces hommes ne se soucient pas vraiment du mal qu'ils font. Mais ce mal est parfois nécessaire à la survie de l'ile. Voulant vivre ainsi en autarcie, demande quelques fois des ressources trouvables uniquement par le vol... Et sur le continent plus précisément !

A chaque passage, des hommes sont évidemment sur place, afin de faciliter les attaques. Laissés là au mois, parfois récupérés dans des navires sans drapeaux pour pouvoir rejoindre tranquillement et sans être poursuivis l'ile au crane. Le soir, c'est fêtes et fiesta la bas. Alcool, viande, prostituée, voila un peu ce qui mène la vie de ces gaillards. Très peu de femmes y vivent, celles qui y sont, sont esclaves et servent d'objets sexuels plus qu'autre chose.

Le peu de demoiselle respectés, sont des femelles vivaces, fortes, tiennent des auberges ou échoppes et dont le mari est souvent important ou plus imposant qu'un autre... Une vie dans la loi du talion, mais qui est étrangement festive du soir au matin. Il y'a bien sur un chef sur cette île, auto-proclamé évidemment. Il se nomme : Capitaine Yugo Vanzell.

C'est un corsaire très craints, ayant vécu dans les territoires neutres dans le début de sa vie, et pillant en tuant, un nombre incalculables de villages. C'est aussi un épéiste hors pair et plus que sa violence, c'est sans doute ce talent à l'épée qui fait de lui, le plus redoutable de tous les pirates.

C'est d'ailleurs ce même chef, qui en entendant la réputation du jeune Roronoa, demanda à ce que type soit amené ici. Peut être pour profiter de devenir l'un des leurs... Mais certainement pas un égal. Viendrait t'il un jour ? Viendrait t'il seul ? Le temps ferait son oeuvre.

Mais pour l'heure, dans toute l'île, une grande fiesta s'organisait, une faisait déjà des grands barbecues, des grands feu, attachait les femmes à des chaines et des poteaux pour qu'elles dansent (avec ou sans sourire) Les bouteilles s'entrechoquaient, les choppes aussi, l'alcool coulait à flot.

BWHAHAHA C'est la meilleure periode de l'ile !

OUHAHAHA OUAIS OUAIS J'adore aussi ! On attend la ravitaillement !

Un peu de fraicheur bordel !



©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1168
Yens : 753
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 75
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ellen † Assassine †

-



MessageSujet: Re: Aux sources de la piraterie (Quête perso)   Mer 14 Juin - 18:49







Une nouvelle île ...




feat.Zoro & Les Pirates


Aujourd'hui... Il faisait beau, le soleil, bel astre ardent, brûlait majestueusement sur le ciel bleu azur, bien dégagé, qu'il gouvernait.

Quelques jours auparavant, ce n'était pas le cas...
Il pleuvait, je m'en souviens... Une averse si forte... Que cela en pouvait presque noyer tous ceux qui la subissaient.

Une lame m'avait transpercée. Après l'avoir retirée, il y était resté un énorme trou. On voyait mon cœur pendouiller, suspendu par deux trois veines seulement. Il, ce sabreur aux cheveux verts... Il était parti. Il m'avait laissée là, agonisant, sans pitié. Mais je le comprenais. Je ne lui en voulais pas. Une vengeance, voilà ce que c'était en réalité. Une vengeance tout à fait valable, respectable.

Je lui avais fait tant, trop de mal pour de simples paroles... Aussi cruelles, insolentes soient-elles, il n'avait pas mérité tout ce qui lui était arrivé. Il aurait pu en mourir... Je m'étais laissée emporter par la folie, par la colère. En vérité, ce n'était pas lui que je voulais attaquer à ce moment-là. Il était innocent. Il n'avait rien à voir avec tout ça. C'était la faute à elle, à cette sorcière à qui j'avais accordé toute ma confiance. Nous étions bonnes amies, du moins c'était ce que je croyais, jusqu'à maintenant. J'avais ouvert les yeux. Enfin j'avais pu remarquer le monstre avec qui j'avais malencontreusement fait un pacte. J'étais maudite à cause d'elle.

Non... Non ce n'était pas de sa faute à elle non plus...

C'était MA faute ! J'avais été trop idiote ! J'avais fait preuve de trop grande niaiserie ! Même après toutes ces années... J'avais réussi à perdre toute méfiance envers elle ! La seule et unique coupable de tout ça, c'était moi !

Le bretteur était parti. Il m'avait abandonnée à mon triste sort. Et sans qu'il s'en rende compte, je l'avais suivi, silencieusement, en rampant désespérément derrière lui, en laissant derrière moi une traînée de sang produite par cette horrible blessure. À ce moment-là, je m'étais souvenue de ce qui s'était passé autrefois, avec Ellen. De toutes mes forces j'avais peiné à la suivre, pour reprendre ce qui m'appartenait...
Mais là, rien n'était à moi. Je n'avais aucune raison valable pour le suivre. Mais j'avais tout de même une raison.

Mon cœur me l'avait ordonné.
Il ne s'était jamais retourné, enfin, le temps que je puisse me relever.
Après que mon corps se soit régénéré, j'avais pu réussir à me faufiler dans un bateau qu'il avait choisi d'emprunté. Malheureusement, au cours de ce voyage, la passagère clandestine que j'étais avait été découverte. Zoro n'avait rien dit. Moi non plus. Nous ne nous étions jamais adressé la parole tout le long du trajet. Malgré tout, j'avais pu ressentir de la légère haine en mon égard. Et je le comprenais.
Les autres matelots ne voulaient pas de moi, mais le Roronoa m'avait laissée. Il ne me regardait pas, moi je le regardais avec les yeux larmoyants. Je le suppliais du regard, même si il avait le dos tourné, de me pardonner...

Je n'avais jamais navigué en bateau...

Enfin, nous étions arrivés sur une île, dont les pierres formaient un crâne. Cela me rappelait ceux d'Ellen, ces géantes têtes de mort jumelles qui m'avaient suivie tout le long de mon périple dans le manoir de la sorcière aux cheveux violets ... Ils paieront un jour, ces maudits démons...

Je n'avais pas dormi une seule fois dans le bateau. J'étais là, debout, admirant la mer, muette. Je passais le temps en jouant du violon. Grâce à mes pouvoirs de modulation de ténèbres, j'avais pu m'en faire un. Les yeux fermés, la nuit, je jouais toujours la même mélodie.... Me rendant atrocement nostalgique.

Enfin, j'étais descendue du navire. Je pouvais sentir plein d'auras inconnues dans les environs. Quelque peu effrayée, j'attendais Zoro, cachée derrière un arbre. Je ne voulais pas rentrer dans la bouche de cette tête de mort sans lui...

Je pouvais entendre des rires, de la musique, des tintements de verres comme dans un bar... Il y avait de l'ambiance à l'intérieur... Cela me rappelait ces anciens films de pirates. Sauf que là, c'était la réalité...



“A girl who was hated...”
~ Theme "Folie"  ~
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 


Dernière édition par Ellen le Dim 18 Juin - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1162
Yens : 189
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 19
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 126
Nombre de topic terminé: 52
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

- En ligne



MessageSujet: Re: Aux sources de la piraterie (Quête perso)   Dim 18 Juin - 19:02





海賊の家

feat. Viola & pirates




Traumatisante période que celle aux côtés de Viola. Egaré, il s’était invité chez elle, et on pouvait dire qu’il avait payé cette intrusion opportuniste. Le pirate était reparti à moitié égorgé dans tous les sens par les canines voraces de la blondinette, et même si la guérison s’opérait grandement, quelques marques de crocs persévéraient sur sa peau, ou coulaient de temps à autre.

Suffisamment éloigné, reprenant des forces depuis quelques jours, Zoro rejoignait les côtés maritimes par hasard. Il ne choisissait jamais sa destination alors inutile de lui demander la raison de sa présence ici.
Mais le vent paisible régnant sur ce bord de mer aidait son bon rétablissement. Alors, il décida de les longer jusqu’à la prochaine taverne, où il dépensait ses yens récoltés suite à l’accomplissement d’une quête, dans des verres de saké. Il répéta ce train-train quelques jours jusqu’à arrivée au sein d’une taverne plus animée que d’habitude.

Des pirates nonchalants cherchaient l’embrouille avec d’autres, mais quand le grand Roronoa Zoro passa les portes battantes pour s’approcher du comptoir, certaines altercations s’interrompirent pour suivre la trace du pirate perdu. Il se savait célèbre dans ces coins océanique, mais delà à être contemplé comme le Messie réincarné…Malaisant.
Toutefois, en dépit de son air dédaigneux, le bretteur était bien déterminé à passer outre le fait d’être dévisagé comme une catin de première. On le regardait à la fois si grossièrement, et si envieusement : un mélange étrange, dérangeant. Il savait bien qu’on le matait parce qu’il était une bomba latina mais bon…

Accoudé au comptoir, un groupe l’encercla afin de négocier un petit voyage sur l’île du crâne. Un lieu inconnu au bataillon, et pourtant les louanges qu’on lui en fit, lui mit l’eau à la bouche. Du saké à volonté et des grosses noubas jusqu’au bout de la nuit ? En voilà un rythme de vie plaisant. Cela dit, il planqua bien son euphorie, et imita le désintéressé pour qu’on lui propose davantage. Afin de le convaincre, bien qu’en réalité il était déjà convaincu, les hommes du célèbre pirate régnant sur l’île du crâne, en rajoutèrent pour amener l’épéiste comme prévu.

Déjà, on lui paya les verres consommées dans cette taverne, et on lui offrit une somme non-négligeable, en plus de promettre la gratuité des boissons une fois sur l’île. Bon deal.
Ils grimpèrent au bord d’un petit navire.
Pendant le naufrage, durant deux jours, Zoro avait croisé une personne qu’il pensait loin derrière lui. Cette rencontre ne le réjouissait guère, mais il se contenta de l’ignorer, de considérer sa présence comme une simple illusion, elle n’existait pas. Non, impossible, il l’avait laissé à moitié morte sur ce divan délabré. Il s’en souvenait !

Il préféra jeter son regard vers l’horizon marin de plus en plus brumeux, pour s’éviter une nouvelle confrontation indésirable. Il jongla entre repas, buvette, et méditation. Une jolie traversée en somme, quand on omettait la redoutable passagère clandestine.
Bref, ils ne tardèrent pas à débarquer à bon port. Une île en forme de lugubre tête de crâne, comme dans ces mythes débiles. Un côté classe, et carrément badass que la face de cactus appréciait déjà. Ca puait le challenge dans la bonne humeur, il adorait cette ambiance. De plus, les bruits festifs avoisinants l’inspiraient pas mal sur ce qui l’attendait. Voyons ce que ce crâne avait à lui offrir.


.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 25
Yens : 739
Date d'inscription : 06/10/2014
avatar
Personnage non-joueur - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Aux sources de la piraterie (Quête perso)   Jeu 22 Juin - 15:45

Île Au Crane
- 猫また -

Aux sources de la piraterie


Les passagers débarquèrent et avec eux, quelques troupes de la piraterie locale, mais aussi des vivres, de la poudre, des armes, des femmes et évidemment l'invité tant attendu qu'était Zoro Roronoa. Sa place était ici, auprès des siens, c'est ce qu'en tout cas certains corsaires puissants de l'ile voulaient. Bien entendu, derrière cette entrevue, se cachait un véritable cirque pour obtenir ses faveurs et en faire un second digne de ce nom.

Viola aussi s'était invitée, en clandestine, caché derrière les palmiers ou arbres que la forêt avoisinante pouvait lui pourvoir. Mais une femme seule ici, c'était assez dangereux. En attendant, elle pouvait continuer de se la jouer discrète, mais cela ne durerait pas longtemps. Très rapidement, la grande place ou une fête se déroulait (depuis x jours déjà) laissait entrevoir la forme que prenait l'ile.

C'était un peu le nerf de la guerre ici, divisé en plusieurs points chauds, divers équipages restaient ensemble, des sortes de noyaux durs, puis le reste se mélangeait complètement pour danser, boire, baiser (oui vous m'avez bien entendu) bien que les embrassades se faisaient en public, les plus si affinité se finissait dans des huttes spécialement faites pour ça. Les bruits de partouzes étaient étouffés par l'ambiance festive.

Plusieurs musiciens, avec des instruments à percussions ou cordes, s'evertuaient à tambouriner du soir au matin pour que la nuit et la journée n'aient pas leurs pareilles ! Quoiqu'il en soit, à la vu du bretteur, les corsaires de renoms furent présentés par une sorte de guide. Un jeune qui l'approcha et lui expliqua un peu comment ça marchait ici. Lui tendant d'ailleurs une choppe pour le moment vide et ajouta ;

Salut Roronoa ! Bienvenu parmi la grande famille. Voici ta choppe de fraternité, tu peux la remplir de l'alcool de ton choix, nous avons plus de cent barils aux nectars différents ici. Je vais être ton guide, le temps de te présenter la compagnie, l'endroit ou tu peux roupiller et le reste. Mon nom est Midori.

Midori l'accompagna un peu sur le chemin, au moins bien au centre de la place. Certains ne quittait pas le nouveau venu du regard et d'autre s'en fichaient complètement. Mais l'important allait survenir. Il passa avec son invité, devant chaque tribunes corsaires avec leurs capitaines respectifs.

Cette ile est un protectorat pirate, une sorte de coalition puissante. Chacun de ces capitaines sont forts, recherchés, dangereux et voudrons s'accaparer ta force, te faire devenir un second. Je vais te les présenter sommairement, histoire que tu te fasse une idée. N'espère pas les éviter trop longtemps... Mais tu es ici chez toi, naturellement. Bien, commençons.

Il commença devant le premier équipage, rempli d'hommes de couleurs, tous sveltes, musclés, à l'air patibulaire bien évidemment. Le capitaine était un homme noir, grand, portant un turban.

Voici Archibald, il vient de Seika, sa prime s'élève à 140 000 yens, il à fourni des armes à des sectes comme Aeternam, persecuté des villages côtiers et dirige une bonne partie des pirates du desert aride. Un homme calme et dangereux, il connait aussi des assassins affranchis, mieux vaut ne pas l'avoir en ennemi..

Continuant, cette fois c'est un homme assit sur un baril, entouré de personne, sauf de deux lames planté sous ses pieds, qui décrivit le guide ;

Erber double lame. L'un des plus vieux corsaire encore actif et respecté. C'est lui qui à fondé la coalition pirate, sa prime est de 200 000 yens, son histoire n'est pas si connue pourtant, mais il travaillait vraisemblablement comme fermier dans les territoires neutres, il y'a très longtemps. Ne le sous estime pas,
il n'a pas gagné sa réputation et son respect pour rien et malgré son âge, manie très bien les armes qui lui donne son surnom. Il aime l'alcool et les femmes, mais reste souvent seul et à l'écart.


Laissant ce barbu alcoolique de son coté, Midori voulait cette fois présenter quelqu'un d'autre. Un jeune capitaine qui sortait du lot. Entouré d'un équipage qui buvait dans des verres et non des choppes, ne se mélangeait pas vraiment aux autres et étaient finement habillés d'acier, de cape, de soie et dont les épées n'étaient pas si rouillées...

Ah, voici Jeng le preux, c'est un ancien garde royal Minshujin, un fin stratège et un traite de sa nation. Il a gardé ses habitudes de noble, il vient même d'une famille riche et bourgeoise, mais il est craint par les autres pour son intelligence et son armement, il possède également le meilleur navire de tous. En revanche, c'est un être exécrable et difficile à  approcher, je crois que c'est le seul qui ne souhaite pas vous avoir à son bord. Concernant sa prime, elle est à 100 000 yens, mais il vaut bien plus, il s'est arrangé pour que celle ci ne dépasse pas un seuil trop attirant, afin de moins être embêté lors de ses attaques...

Passant donc rapidement au suivant ou plutôt, la suivante, seule femme des 7 capitaines corsaires de l'ile aux pirates, le guide s'exprima à nouveau, regardant si Zoro suivait bien, s'assurant qu'il ne se perdent pas, même si ils tournaient simplement en rond pour le moment...

La corsaire Kamër, une sauvageonne des terres inexplorées, longtemps chef de son village, elle a étendue son influence aux océans et gagnée sa place dans la coalition, pourtant son statut de femme aurait pu lui faire perdre la face et pourtant, c'est une véritable guerrière. Elle possède une bonne flotte, peu de stratégie, mais ne laisse jamais un seul prisonnier derrière et tue quiconque l'embête un peu trop. Elle oblige même des enfants à se battre. Sa prime est de 120 000 yens il me semble.

Midori se dirigea vers le prochain équipage, particulier et spécial, ou humains et hommes... Poissons, cela rappellerais certaines choses à Zoro sans doute, semblaient cohabiter.

Humm, voici... Shark Tempête, c'est un humanoïde requin, qui prétend venir d'au delà le Zaward'o et du peuple de la faille, au fin fond des océans. Il est venu avec quelques uns de siens et à embauché des humains. Il possède un bon navire et est capable d'attaquer en torpillant les ennemis avec sa capacité d'aller sous l'eau. Sa prime est de 190 000 yens. Il est aussi accusé des pires crimes commis, juste derrière Yugo l'Oni.

Le suivant, à l'instar d'Erber, était aussi seul visiblement, ou tout paraissait le faire croire, mais ses hommes étaient simplement agenouillés devant lui, et lui, sur un fauteuil confortable, en or et en cuir, un verre à la main et son épée dans l'autre.

Le second à être entré dans la coalition, voici Takeda, dit le Shogun. C'est aussi un ancien assassin pour le compte de Fuyu, deserteur et fondateur du mouvement lame noire, qui regroupe plusieurs confrérie d'assassins des trois nations, il concurrence sévèrement Archibald la dessus. C'est aussi le meilleur épéiste des 7 corsaires. Sa prime est de 200 000 yens et il possède la plus grande flotte.

Et pour finir, le dernier n'avait pas d'équipage, ou alors ces derniers s'amusaient tous. Mais Zoro pouvait voir un être cornu, qui pouvait lui rappeler l'Oni croisé avec Rinkyu, à l'époque ou il se fit prendre ses katanas par Zayro Jinn. Midori le présenta donc ;

Encore un non humain, voici l'Oni Yugo, pire criminel pirate de la coalition, sa prime est de 260 000 yens, il ment tout le temps, prétend beaucoup, c'est un fin alchimiste, empoisonneur, assassin, comploteur et sa flotte se compose de criminels échappés de prisons, tous fous pour la plupart. Même ici sur l'ile, il est souvent surveillé par les autres. Même si lui, sait se contenir, il ne contient jamais les siens, qui eux, font parfois n'importe quoi. Si tu as des histoires sur l'ile, ce sera sans doute avec Yugo ou à cause de Yugo. Voila, je te laisse profiter de la fête ou aller voir l'un des capitaines de ton choix, tu peux aussi prendre congé, le voyage était long.

Spoiler:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1168
Yens : 753
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 75
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ellen † Assassine †

-



MessageSujet: Re: Aux sources de la piraterie (Quête perso)   Ven 23 Juin - 7:11







Une nouvelle île ...




feat.Zoro & Les Pirates


Zoro ne m'avait mois adressé la parole... Ne m'avait-il peut-être point remarquée ? Ou voulait-il juste m'ignorer ? 

Je croyais fermement en la deuxième option... 
Lorsqu'il pénétra la gueule du crâne, je vins le suivre discrètement, assez à contre-cœur. Après tout je n'étais point habituée à l'ambiance qui s'en dégageait... Je pouvais même entendre des gémissements de femmes... Dans ses huttes. C'était... Horrible.

Je n'appréciais point l'alcool non plus. Même si j'étais une grande fan des pirates et de l'aventure — étant moi-même assez casse-cou — je ne pouvais supporter longtemps rester dans une île consacrée à ce type de personnes... Ils avaient tous l'air dangereux ! Il y avait des non-humains, comme un homme requin et une sorte de démon rougeâtre !... 

Parmi les sept grands corsaires présentés par le sorte de guide qui aidait Zoro à ne pas se perdre — car le pauvre avait un sens de l'orientation assez médiocre, il fallait l'avouer, jusqu'à en être totalement ridicule — il y avait une femme. Une unique femme. Elle me fascinait. Elle n'avait guère l'air de se laisser dominer par tous ces mâles environnants. Je n'étais pas féministe mais... C'était toujours agréable de savoir qu'il y avait l'une d'entre nous représentant la gente féminine parmi les plus forts.

Comment avais-je pu me cacher ? Tout simplement en prenant l'apparence d'un homme, via ma magie de modulation des ténèbres. Un homme assez jeune, cheveux blonds et quelques petites tresses pendouillantes dans un bazar doré. Mes vêtements étaient typiquement pirates, ensevelis de peaux d'animaux. J'avais aussi une paire de pistolets ténébreux accrochés à ma ceinture. J'avais trouvé assez d'inspiration pour me faire une apparence assez potable et convaincante. J'espérais malgré tout ne point me faire repérer via mon aura qui était restée la même... Après tout c'était des hommes (et femmes) puissants, ils avaient sûrement la capacité incroyable de ressentir la magie ou tout simplement la présence d'un intrus par ici...

J'avais tout bien écouté des paroles du guide Midori. C'était si... Époustouflant ! Je n'aimais point les criminels, normalement mais... À ce moment précis, je... J'avais oublié ce problème ! Je... Je les trouvais tous si incroyables ! Admirative, ayant un écart de quelques mètres de Zoro, je les regardais, ces flibustiers surpuissants qui m'intriguaient tant. Ils avaient tous un charisme unique, c'était si... Merveilleux. 

Pour faire mine d'être des leurs, je pris une chope vide à mon tour, faisant semblant de boire alors qu'il n'y avait rien à l'intérieur. Je n'étais pas très discrète... Ce n'était pas comme si j'avais déjà été agent secret dans ma vie...

Je tremblais comme une feuille... Je stressais tellement. Cela me rappelait le temps où je devais faire face aux démons d'Ellen. Le stress était constant, croissant et perturbant. Je craignais terriblement qu'ils me trouvent... 

J'étais connue pour mon courage ? J'en avais peut-être eu trop en venant par ici... Mais pas actuellement...



“A girl who was hated...”
~ Theme "Folie"  ~
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Aux sources de la piraterie (Quête perso)   

Revenir en haut Aller en bas
Aux sources de la piraterie (Quête perso)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sources d'energie disponibles en Haiti
» mes sources et liens
» [Warhammer] Classement des perso'
» Coralie [Perso~Réality d'Evangeline]
» Sources Iconographiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Océans de Kosaten :: Île au Crâne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.