Partagez | .
Rédemption de la tête brûlée
Messages : 1209
Yens : 394
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Rédemption de la tête brûlée   Mar 20 Juin - 17:45






Rédemption de la tête brûlée


feat.Karouille & Maya l’abeille

Depuis combien de temps était-il en prison ? A quand remontait sa défaite face à Rock ? Natsu l’ignorait. Certains savaient compter facilement les jours, mais ce n’était pas le cas du mage de feu. D’ailleurs, il s’en moquait royalement. Le garçon aux cheveux roses détestait l’inactivité, et c’était ce à quoi on l’avait contraint pendant des jours et des jours… Alors qu’au dehors la guerre faisait rage, et Zayro Jinn engendrait sûrement de nouvelles victimes, le pyromancien, qui avait juré de défendre Seika, qui s’était juré de vaincre le colosse de Fuyu, qui se devait de protéger ceux auxquels il tenait, était enfermé entre quatre murs, dans une pénombre juste assez claire pour voir la totalité de son corps, limité par des entraves magiques le privant de son pouvoir. Alors qu’il aurait dû être l’un des atouts de la nation du Sud, on le traitait comme un criminel…

Tout ceci à cause d’une mauvaise utilisation de ses flammes. Une nuit, à Chikai, alors que Natsu se promenait sans parvenir à trouver le sommeil, il avait été témoin par l’ouïe d’une explosion. C’était un magasin qui s’était fait braqué, mais la tête brûlée s’était élancée à la poursuite des voleurs, persuadée d’avoir affaire à Fuyu, comme cela s’était produit un peu plus tôt (HRP : cela correspond à la période des attentats). Finalement, le jeune homme avait pu coincer les malfrats dans un quartier qui lui semblait inhabité. Il s’était déchaîné sans contenir ses flammes, et avait incendié la zone, détruisant des habitations, et tuant par cet acte les natifs de la zone. N’étant pas du genre à se laisser prendre, le désormais meurtrier avait pris la fuite.

Nombreux en chemin avaient été ceux qui lui conseillaient de se rendre, de se racheter. Mais Natsu ne voulait pas finir en prison, il avait trop d’objectifs à accomplir avant. Cependant, lorsque Kachou l’avait traité en ennemi, le garçon aux cheveux roses avait souffert. Lorsque Kaede, qui lui avait menti sur son identité, l’avait incité à assumer ses actes, le garçon aux cheveux roses avait souffert. Lorsqu’Ieta Ao et Amaya avaient eu pitié de lui, le garçon aux cheveux roses avait souffert. C’est ainsi qu’il avait pris la décision de retourner à la capitale. Mais l’épéiste aux cheveux longs s’était trouvé sur sa route et l’avait aisément vaincu…

Quand Natsu repensait à Amaya, un poids se formait dans son ventre. De fait, le Seikajin avait quitté sa bien-aimée durant son sommeil, décidé à ne pas l’impliquer dans ses problèmes personnels. Elle ne savait rien et n’avait pas eu de nouvelles depuis… Le garçon à l’écharpe voulait la revoir… Il le voulait, son amour était si fort, qu’il finit par se redresser, s’avança jusqu’aux barreaux de sa cellule et appela le garde le plus proche.


« Qu’est-ce qu’il y a, pyromane ? T’en as déjà marre de ta cellule ? C’est pourtant l’une des plus confortables que l’on ait, crois-moi. »

« Je m’en fous de votre cellule ! Je veux parler à l’Empereur Hanja, et rapidement ! »


« Qu-quoi ?! Tu te fous de moi ?! L’Empereur est très occupé en ce moment, et tu n’es certainement pas en position de lui demander quoi que ce soit ! »

« Occupé de quoi ?! C’est la guerre dehors ! Et moi je sais me battre ! Vous préférez vous priver de mes flammes ? Alors que les plus puissants de Seika ne font plus parler d’eux ? Aki Nishiie ? Geleerde ? Schneiden ? Sans eux, vous faites comment ?! »

« Je… C’est pas tes affaires, pyromane ! Faut que je te rappelle pourquoi t’es ici ? Tu sais, le quartier que t’as cramé, les gens que t’as incendiés ? »

« Je m’en souviens très bien… C’était un accident, je contrôlais pas mes flammes… Mais c’est plus le cas ! Maintenant je sais me battre, et je suis prêt à le faire pour Seika, comme je l’ai juré devant l’Empereur. Laissez-moi lui parler ! S’il-vous plaît… »

« Tiens, on redevient poli maintenant ? C’est mon jour de bonté aujourd’hui ! Je vais faire passer le mot, mais t’attends pas à grand-chose ! »

Et le garde s’en fut, allant effectivement prévenir ses supérieurs du souhait de Natsu. Ce dernier espérait ardemment que Karui Hanja accède à sa requête. C’était sa seule chance de se racheter auprès de Seika tout en pouvant se battre pour les siens.




Dernière édition par Natsu Dragnir le Jeu 22 Juin - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 540
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Jeu 22 Juin - 18:27



Rédemption de la tête brûlée



Ah, qu'il était fatiguant de mener un empire aussi étendu que le sien et d'assurer sa pérennité en temps de guerre. Une tâche bien fastidieuse même s'il appréciait voir les regards bienveillants et reconnaissants de ses sujets se poser sur lui. Bien sûr, il le faisait sans réellement attendre quoi que ce soit en retour, savoir les gens autour de lui heureux lui suffisait. Il se répétait tout cela en boucle à chaque fois qu'il accordait audience à son peuple, aux militaires, aux nobles et aux bourgeois. Cela durait une journée entière seulement toutes les deux semaines et heureusement, cela l'épuisait. Toutefois c'était notamment grâce à ce système que l'on disait de lui qu'il était bon et à l'écoute. Si assister au défilé des gens ayant des demandes à lui soumettre lui déplaisait quelque peu, c'était surtout parce que la guerre le préoccupait énormément et qu'il n'avait pas tant de temps que ça pour s'en charger que cela le déranger de le faire. Depuis la disparition des plus grands héros de Seika et la rupture de son alliance avec Minshu, la nation s'était grandement affaiblie.

Sur ces bonnes pensées, l'Empereur se concentra de nouveau: une nouvelle personne venait d'entrer dans la salle du trône. C'était un garde, un sergent à en juger ses insignes, de la prison de la capitale à en juger son uniforme. Qu'il était aisé de tout savoir d'un homme rien qu'en regardant son accoutrement... Il aimait bien quand c'étaient des militaires qui venaient le voir. Pour ne pas passer par les moyens les plus courant comme ceux de la hiérarchie, les genres d'affaires qu'ils venaient évoquer ici étaient souvent assez atypiques. La dernière fois par exemple, un soldat était venu accuser son supérieur d'être corrompu et une enquête avait démontré qu'il avait raison. Qu'allait-on lui demander aujourd'hui...?

Le soldat approcha alors, s'agenouilla et attendit que son éminence lui donne la parole ce qu'il fit d'une geste discret.

-Majesté, je suis ici en tant que porte parole de quelqu'un qui ne peux pas se déplacer jusqu'ici mais également en tant que sergent de la prison de Chikai. Je vous remercie de l'audience que vous m'accordez, commença-t-il.

-Très bien allez-y, j'ai hâte de savoir de quoi il retourne, lui répondit-il avec un petit rictus amusé.

-Alors voilà, vous n'êtes pas sans savoir que nous détenons enfermé dans nos geôles Natsu Dragnir, l'élu surnommé à juste titre La Tête Brûlée de Seika? demanda-t-il en connaissant déjà la réponse, tout le monde savait déjà la nouvelle à Chikai. Et bien il se trouve qu'il aimerait vous proposer une sorte de marché. En échange de sa libération, il est prêt à accomplir n'importe quelle tache pour le bien du royaume. Il se dit fidèle, à vous de juger si vous accordez du crédit à ses paroles. Et puis...

L'homme ne finit pas sa phrase, il n'était pas sûr d'avoir le droit d'exprimer le fond de sa pensée et préférait tenir sa langue devant quelqu'un d'aussi important que son interlocuteur.

-Et puis...? demanda son altesse Hanja. N'ayez craintes mon ami, vous pouvez me parler sans peur.

Rassuré, le garde de la prison reprit la parole toujours un peu hésitant:

-Ce que je veux dire c'est que... Bon ce ne sont que des rumeurs mais... Beaucoup de gens pensent que cet homme est peut-être le plus fort de l'Empire depuis la disparition des plus grands héros de Seika. Sakura, La protectrice de Seika, ne pourra pas remporter la guerre seule, la nation du Phénix à besoin de héros!

Après un léger blanc dédié à la réflexion, le dirigeant de la nation la plus étendue du continent reprit la parole pour mettre fin à l'audience:

-Très bien, je vous ai entendu et je réfléchirai à sa requête. Vous pouvez disposer, déclara-t-il d'un ton calme et posé.

***

En fin de soirée, alors que toutes les audiences venaient de se terminer, Karui prit le temps de réfléchir de nouveau à la proposition que lui avait faite cet élu qui en s'emportant avait quasiment rasé un quartier entier de sa noble ville. Il méritait clairement ce qu'il lui arrivait malheureusement deux choses ne pouvait pas être niées: Natsu était fort et l'Empire avait besoin de sa force. Et puis ce regrettable événement n'était qu'un accident après tout. Il appela alors l'un de ses secrétaires constamment à sa disposition pour noter un rendez-vous:

Date: Demain
Heure: En fin d'après-midi
Lieu: Salle du trône
Invité: Natsu Dragnir...

Vivement demain.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129
Yens : 2040
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17

Progression
Niveau: 24
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Kagami ⱡ Altruiste ⱡ

- En ligne



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Ven 23 Juin - 11:52


Venue en paix

C'est lorsque le soleil daigne enfin nous épargner de sa chaleur étouffante, que nous arrivons à proximité de Chikai. D'ici, la vue sur la ville est merveilleuse, le ciel orangé du crépuscule ne fait que l'embellir. Mais l'heure n'est pas à la contemplation.

Les portes vont bientôt fermer pour la nuit, il faut que je trouve un moyen de passer discrètement. Je n'aimerais pas reproduire la même erreur qu'à Kansei. Par chance, j'aperçois un groupe de personnes avec une charrette, sûrement des marchands ayant traversé les grands canyons pour venir vendre leur produit à la capitale.

Je me précipite à leur rencontre, Arya et le petit renardeau sur mes pas. En observant le groupe de plus près, je remarque que les générations qui le composent sont multiples. Il y a parmi eux trois personnes âgées, cinq adultes, deux adolescents, et même une enfant d'une dizaine d'années tout au plus.

Tandis que les plus vieux me dévisagent de la tête aux pieds et que les plus jeunes me tournent le dos, la petite me lance un grand sourire. Cette innocence me rappelle celle que j'avais autrefois, avant de la perdre...

Bonjour, je m'appelle Amaya Kagami. Je devais rendre visite à un ami en ville, mais malheureusement les gardes refusent de me laisser entrer. Puis-je me joindre à vous pour essayer de passer sans me faire prendre ?

Je n'aime pas beaucoup mentir, mais ce n'est pas vraiment un mensonge, juste à moitié. Je dois aller trouver Natsu, vérifier qu'il va bien puis en fonction de la situation échafauder un plan pour le sortir de là.

Un vieil homme s'approche de moi, à pas lents, mais il approche.

Je vous ai vu arriver de là-bas, vous n'avez même pas été voir les gardes. Pourquoi accepterions-nous de prendre des clandestins et des menteurs en plus ?

Par gentillesse ? Je propose avec prudence.

Aller passe ton chemin, je n'ai pas de temps à perdre avec toi.


Ils reprennent la route à leur rythme, me laissant seule sur place avec mes deux compagnons. Arya me regarde avec ses gros yeux ronds.

Bon ok, ça ne s'est pas exactement passé comme je l'avais prévu...

Tout à coup, une idée me vient, elle est peut-être un peu risquée, mais je sais que Natsu n'hésiterait pas une seule seconde si nos positions étaient inversées. Alors je me dois de ne pas hésiter non plus.

Arya vient s'il te plaît.

La tigresse s'approche pendant que je dessine une carte grossière de Kosaten dans le sable.

Nous sommes ici, à Chikai, j'aimerais que tu te rendes là-bas, dans la forêt tropicale.

En même temps que je lui montre l'emplacement sur la carte, je lui indique également la direction à prendre.

Je veux que tu restes dans la forêt avec le renardeau jusqu'à mon retour avec Natsu. Moi, je vais à l'intérieur de la capitale et on risque de me remarquer davantage si vous m'accompagnez.

Je n'aime décidément pas mentir, mais c'est parfois nécessaire pour protéger ceux que l'on aime. Au moins Natsu ne m'a pas menti, il est juste parti sans rien dire. Arya me regarde de nouveau avec cet air inquiet.

Ne t'en fais pas, c'est juste l'affaire de quelques jours, peut-être plus... Mais attends moi d'accord, je reviendrais, je te le promets, mais je ne pourrais pas te trouver si tu n'es pas là où je t'ai demandé d'être.

J'enlace une dernière fois ma protectrice puis nous nous séparons. Je me dirige vers les portes de la ville. Au loin, je peux voir la vielle charrette s'enfoncer dans la ville. Et dire qu'il m'aurait suffi de me glisser sur ce tas de bois...

Deux gardes me font face à présent, ils me barrent la route de la même façon que ces deux hommes à Minshu. Je chasse au plus vite ces mauvais souvenirs de mon esprit pour me concentrer sur l'instant présent.

Halte ! Nous devons vous contrôler.

Oui bien-sûr, allez-y, je ne suis pas armée.

Que transportez-vous dans ce sac ?


Des affaires personnelles, mais rien de bien méchant, regardez par vous-même.

Joignant les gestes aux mots, j'ouvre le sac de manière à mettre son contenu bien en évidence. Le garde se détend quand il remarque qu'il n'y a que quelques restes provisions.

Bien, vous pouv... Attendez, qui a-t-il en dessous ce bandage ?

Juste une vilaine blessure, mais je vous assure que vous ne voulez pas voir ça.

Le garde m'attrape le bras et déroule la bande de tissu qui entoure ma main, découvrant ainsi le seau bleu qui y est inscrit. Aussitôt, il s'éloigne de moi, lui et l'autre garde pointent leur arme sur moi.

Je viens en paix, dis-je calmement, je veux juste parler à Karui Hanja. Est-ce possible s'il vous plaît ?

L'autre garde, celui qui était resté en retrait jusque-là, s'avance vers moi et me cogne du revers de la main sur la tempe. Je tombe sur le coup. Il place sa lame sous ma gorge.

Et qu'est-ce qui nous dis que tu ne vas pas en profiter pour nous tuer en chemin ?

Un pic aiguisé sort de terre pour se placer à quelques centimètres de la gorge du garde qui me menace.

Croyez-moi, si j'avais voulu vous tuer, je l'aurais fait depuis longtemps. Mais je le répète : je viens en paix.

À ce moment, je fais rentrer le pic de là où il est sorti.



Dernière édition par Amaya Kagami le Sam 24 Juin - 11:43, édité 1 fois (Raison : Oublie de coloration d'une partie du texte)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 540
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Sam 24 Juin - 11:30



Rédemption de la tête brûlée



Comment va se passer notre entrevue...? C'était la question qui tournait en boucle dans la tête de l'Empereur. Dans une heure ou deux à peine il allait rencontrer pour la seconde fois Natsu Dragnir, son prisonnier le plus puissant. Pour le moment il ne faisait que signer des papiers au sujet des taxes d'import-export des marchandises avec Minshu. La rupture de leur alliance ne chamboulait pas tout uniquement sur le plan militaire mais économique aussi. Et puis l'on sait tous que la guerre fait marcher l'économie d'un pays, les deux sont extrêmement liés. Ce n'était encore une fois pas la tache la plus intéressante de sa fonction mais il l’accomplissait volontiers.

C'est alors qu'un conseiller entra dans la pièce quelque peu en sueur. Étonné de le voir dans cet état alors que d’habitude il savait rester calme en toute circonstance, l'empereur ne put se retenir de lui demander ce qui n'allait pas. A force de se côtoyer tous les jours, ils se connaissaient bien.

-Oh, pas grand chose votre majesté... Une folle est arrivée à l'entrée de la ville il y a de cela une demi-heure et y a menacé les gardes de la grande porte pour qu'ils l'emmènent jusqu'à vous. Possédant des pouvoirs mystiques, ils ne purent s'opposer, expliqua-t-il. Évidemment, je ne vous apprends rien, les gardes du palais étant bien plus fort, elle s'est faite arrêter et maîtriser à l'entré de celui-ci. Elle n'a pas opposé tant de résistance, comme si elle voulait vraiment vous voir, mais nos soldats n'ont pas été tendre avec elle. La sécurité avant tout après tout! Mais moi la violence, ça me met dans tous mes états... C'était une élue de Fuyu parait-il.

-Tiens tiens, une élue de Fuyu... réfléchit-il autant intrigué par ce qu'elle devait lui vouloir que par sa manière de faire.

Il regarda alors ses papiers qui lui paraissaient tout de suite bien plus fade et prit une rapide décision avant de reprendre la parole:

-Bien, amenez-la moi.

- P-pardon...? Que je vous l'amène? demanda le conseiller impérial doutant de ce qu'il venait d'entendre.

-Et bien, vous n'êtes vraiment pas au meilleur de votre forme aujourd’hui, pensez tout de même à vous reposer mon cher... Bref, je recommence: je veux que vous m'ameniez cette femme afin que je puisse m'entretenir avec elle, déclara-t-il. Évidemment je vous laisse prendre les mesures de sécurité habituelles, menottes inhibitrices de manas et cætera. Est-ce clair?

-Euh... Oui très clair, je m'en vais de ce pas demander à nos soldats d'aller la chercher puisque telle est votre décision, se plia-t-il avant de faire sa révérence et de sortir de la pièce.

Un bon quart d'heure plus tard, ses propres gardes royaux accompagnés du même conseiller qui était parti un peu plus tôt revinrent avec l'élue du dragon. Indéniablement une ennemie donc. La vision de cette mignonne adolescente faillit le faire rigoler. Elle était fermement tenue par deux homme plus musclés que jamais et était menottée aux mains et aux pieds. Tant de mesures de prévention paraissaient quelque peu ridicule. Mais bon, on n'est jamais trop prudent.

-Parle, élue de Long, que me veux-tu? Sache que l'audience que je t'accorde est un véritable privilège, aucune personne de ta nature ne vient dans le palais impérial normalement. Tache donc de te montrer convaincante, sinon je te laisse imaginer le sort que tu subiras...

Karui espérait juste que leur discussion ne serait pas trop longue. Même si les volontés de cette élue l'intriguaient au plus haut point, il avait hâte de rencontrer de nouveau celui qui bientôt ferait trembler le monde en son nom...

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129
Yens : 2040
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17

Progression
Niveau: 24
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Kagami ⱡ Altruiste ⱡ

- En ligne



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Sam 24 Juin - 15:13


Mon cœur

Les mains liées, les jambes entravées et sous bonne escorte, je progresse dans les couloirs du palais. Sans vraiment le vouloir, j'ai mémorisé chaque étape du trajet qui m'a mené jusqu'ici, ça peut toujours être utile pour plus tard. Même si je n'ai aucunement l'intention de m'enfuir pour l'instant.

Nous arrivons devant des portes qui font environ deux fois ma taille. Des gardes situés de chaque côté s'empressent d'ouvrir. Je découvre alors une pièce assez lumineuse et tout aussi luxueuse que le reste du palais.

Mais surtout, à l'intérieur de la pièce m'attends l'empereur de Seika, Karui Hanja. Il semble disposé à m'écouter et insiste sur le fait que cette audience est une chance pour moi, avant de terminer son introduction par un rappel brutal de la réalité.

Alors je vous remercie pour cette faveur. J'irais droit au but. Je suis venue pour vous demander de libérer Natsu Dragnir. Il a commis une erreur, c'est vrai, mais c'est une bonne personne.

Ne laissant aucune place à la riposte, j'enchaîne.

Il se sent obligé de purger une peine, de subir un châtiment, car il regrette au plus haut point ses actes ! Même s'il s'agit d'un accident, il se juge comme seul responsable.

Peut-être que l'empereur se fiche totalement de mon histoire, de ce que je peux ressentir ou de ce que je lui demande, mais je me dois d'essayer. Pour Natsu, je dois me battre jusqu'au bout.

Natsu s'est confié à moi quand nous nous sommes retrouvés dans la forêt d'émeraude il y a un peu plus d'un mois, la peine se lisait sur son visage. Il a tué des gens qu'il avait juré de protéger. Pourquoi ferait-il ça volontairement ? Ce n'est pas le genre d'homme qui tue pour le plaisir, vous savez ?

À mesure que je continue de parler mes yeux s'humidifient.

Natsu est tout pour moi. S'il vous plaît, je vous demande juste de le pardonner pour cet accident ou pour cette erreur appeler ça comme vous voulez. Vous pouvez même me tuer en échange si ça vous chante, du moment qu'il soit pardonné. Je lui dois bien ça...

Je sèche mes joues. Je me sens idiote d'avoir pleuré, mais je n'ai pas pu contenir mes sentiments. Je ne peux jamais les contenir quand on touche à un sujet qui me tient à cœur. Mais là, il était question de mon cœur en personne.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 540
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Sam 24 Juin - 20:36



Rédemption de la tête brûlée



Dès que Karui Hanja laissa la parole à sa prisonnière, celle-ci déballa tout ce qu'elle avait à dire en faveur de la libération du garçon. Son engagement était sincère et touchant, cela se voyait qu'elle en pinçait pour l'homme aux cheveux roses. Un amour d'élus trans-nations... C'était assez rare, l'amour s'encombrait finalement peu de frontières. Cependant elle restait une élue ennemie qui venait peut-être de faire la plus grosse erreur de sa vie: se jeter dans la gueule du loup. Rien ne prouvait qu'elle n'était pas une espionne jouant la comédie. Si ce n'était pas le cas, son amour l'aveuglait totalement.

-Hum... Ta naïveté me plaît mais elle n'a pas sa place ici, déclara l'Empereur d'un ton presque désolé. Natsu n'a pas fait exprès, c'est ça? Il n'a pas fait exprès de tuer plusieurs dizaine de personne ainsi que de détruire leurs foyers? Je doute que cela suffise à consoler ses victimes, plusieurs jeunes enfant sont devenus orphelins à cause de lui. Je suis contre la peine de mort, et c'est uniquement pour cette raison qu'il est toujours envie, soyez-en consciente.

Bon, cette dernière affirmation n'était pas entièrement vraie. Il ne le tuait pas non plus car cela ne lui suffirait pas à se débarrasser de lui et il le savait. Tant que le royaume des morts continuait de faire des siennes, garder ses ennemis élus captifs était bien plus intéressant que de les tuer. Mais bon, les résurrections qui s'opéraient étaient des faits à tenir secret pour le commun des mortels, il ne pouvait pas les utiliser comme argument. Il reprit ensuite la parole pour nuancer ses propos:

-Cependant je vois bien, et tu me le fais réaliser, qu'aussi impardonnable que soit son acte, ce n'était en effet qu'un accident. Toutefois, comme je l'ai déjà dit, cela ne ramènera pas les morts à la vie. Quand à toi, as-tu réfléchi aux conséquences de tes actes? Tu sais que je pourrais t'enfermer pour ne jamais te relâcher si je le voulais, nous sommes en guerre après tout.

Il laissa couler un léger blanc puis poursuivit:

-Je lis en toi une grande bonté ainsi qu'une ferveur et un dévouement sans limite pour Natsu, c'est pourquoi je pense laisser tes actes sans conséquences directes. Cependant il est possible que je me trompe, mais je t'assures qu'il faudrait mieux pour nous deux que ce ne soit pas le cas... Je compte sur toi pour te montrer intelligente.

Sur ces belles paroles son conseiller lui fit signe que Natsu était arrivé, prêt à le rencontrer. Son altesse Hanja répondit alors par un autre signe de le faire entrer.

-Dois-je faire sortir la fuyujin votre majesté? demanda son conseiller.

-Mmmm... Non, laissez-la là, l'entrevue n'en sera que plus intéressante. Je n'en ai pas terminé avec cette demoiselle mais j'aimerais d'abord m'entretenir avec La Tête Brûlée de Seika.

-Comme vous voudrez... répliqua son conseiller.

Il fit alors entrer l'homme que tous attendaient, menotté de trois fois plus de chaînes qu'Amaya elle-même. Un caporal agressif le fit s'agenouiller d'un bon coup derrière le genou et maintint sa tête baissée. Peut-être qu'il n'était pas obligé de le forcer à saluer son Empereur mais en tout cas c'est de force que cela se passa.

-Vous pouvez le lâcher merci... ordonna-t-il. Alors, vous vouliez me voir, Natsu dragnir...?

Il avait en face de lui deux élus qui voulaient obtenir quelque chose que lui possédait et dont il n'en avait cure: la liberté de Natsu. Les négociations s'annonçaient avantageuses pour lui. Dommage qu'il restait un bon souverain, ou tant mieux selon le point de vue...

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1209
Yens : 394
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Sam 24 Juin - 21:50





Rédemption de la tête brûlée


feat.Karouille & Maya l’abeille

Natsu avait finalement eut le retour qu’il souhaitait. Le garde était revenu sans réponse précise, certes, mais dans la soirée, il avait indiqué au mage de feu que l’Empereur s’était décidé à accepter la demande d’audience. Celui-ci s’était donc mis à réfléchir à ce qu’il dirait à Karui Hanja lorsqu’il lui ferait face. Il n’y aurait pas de seconde chance : le Dragnir devrait convaincre son souverain de sa loyauté et de son honnêteté dès ses premières paroles, sans quoi il serait reconduit en prison, sûrement pour le restant de ses jours. Rien que de penser à une telle éventualité, le pyromancien frissonnait : cela signifiait ne plus pouvoir revoir Amaya, ne plus pouvoir retrouver ses proches, ne plus pouvoir retourner à Fiore, ne plus pouvoir espérer un jour vaincre Zayro Jinn… Il finit par s’assoupir, écrasé par toute cette pression…



Quand fut venue l’heure de rencontrer l’homme qui avait le pouvoir de changer sa destinée, Natsu se leva et se laissa enchaîner par les gardes.  Il se montra étonnamment docile, surtout pour une tête brûlée dans son style. Même malgré ses pensées un peu bouillonnantes, il avait compris quelle attitude il devait adopter. C’est ainsi qu’il médita en chemin sur ce qu’il dirait à Karui Hanja, ce qu’il répondrait, comment il se présenterait… Le garçon aux cheveux roses n’était pas du genre à se soumettre pour un rien, mais il était ici totalement en tort. Plus que jamais, il regrettait son acte et espérait pouvoir obtenir la possibilité de se racheter auprès de Seika, comme des familles de ses victimes.

Natsu entra donc dans la grande pièce la tête baissé sans qu’on le lui impose. Il ne résista pas non plus lorsque l’un des gardes le fit s’agenouiller de force. Le Seikajin maintint le silence quelques instants, avant de se décider à prendre la parole, tout en relevant lentement la tête vers le dirigeant de la nation du Sud.

« Je vous remercie d’accepter de me recevoir. Je-»


Le chasseur de dragons s’aperçut de la présence d’une élue qu’il ne reconnaissait que trop bien. Ses magnifiques cheveux bleus semblaient être les seuls encore pourvus de liberté, puisque le reste de son corps était entravé. Son visage splendide trahissait les émotions qui la parcouraient, tandis que Natsu perdit instantanément les mots en la voyant.  Ainsi donc, elle l’avait suivi jusqu’ici… Le garçon à l’écharpe se sentit si misérable. Sa voix se brisa :

« Amaya ! »

Mais aussitôt, se rappelant la situation dans laquelle il se trouvait, une sombre colère s’empara de lui. Ses yeux rougirent, une aura brûlante l’entoura rapidement, tandis que quelques flammèches s’échappaient de son corps, malgré les précautions contre sa magie. Il se releva et prit un ton bien plus grave que son naturel chez lui, un ton qui n’était pas sans rappeler le grondement rauque d’un véritable dragon. Tout chez Natsu montrait sa rage.

« Relâchez-là !!! Elle n’a rien fait de mal !!! Faites de moi ce que vous voulez, ordonnez-moi ce que vous vous voulez ou tuez-moi, mais ne touchez pas à un seul de ses cheveux, compris ?! »

S’il n’y avait bien une personne que Natsu voulait protéger quel qu’en soit le prix, c’était bien cette ravissant Fuyujin qui lui avait dérobé son cœur quelques mois plus tôt. Karui Hanja saurait-il comprendre le cœur de la Salamandre ou le stratège de Seika ferait-il le mauvais choix ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129
Yens : 2040
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17

Progression
Niveau: 24
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Kagami ⱡ Altruiste ⱡ

- En ligne



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Sam 24 Juin - 23:14


Des choses compliquées

Lentement, la tête baissée, Natsu entre dans la pièce. Les traits du visage marqué par la fatigue, il a l'air épuisé. Un homme le force à s'agenouiller, il n'y a aucune délicatesse dans ses gestes, pour lui Natsu n'est qu'un vulgaire criminel. Suis-je là seule à voir l'étendue de toute sa beauté intérieure ?

L'élu de ma vie commence à parler en relevant la tête, puis s'aperçoit de ma présence, ainsi que de mes liens. Aussitôt, son instinct protecteur éclate dans une colère noire. Ordonnant de me relâcher, clamant mon innocence, priant pour qu'on le châtie à ma place, pour que je reste saine et sauve. Mais pourquoi fais-tu ça imbécile ?

Je veux me défaire de l'emprise des gardes pour me jeter dans les bras de mon bien-aimé et le faire taire, mais je me rappelle les paroles de l'empereur.

"Je compte sur toi pour te montrer intelligente".

Alors je reste tranquille. Cependant, je reste la seule à être capable de maîtriser Natsu dans ce genre de situation.

Natsu, dis-je calmement, s'il te plaît ne complique pas les choses. Je suis venue de mon propre gré pour te délivrer.

Je prends un moment pour rassembler mes mots, rassembler mon courage et me lancer.

Je ne te reproche pas d'être parti sans prévenir, tu as fait ça pour me protéger, mais c'est à mon tour de te protéger maintenant.

Tu as toujours été présent pour moi, tu t'es toujours montré fort même quand ça n'était pas facile.

Mais maintenant, je ne veux plus juste être l'enfant que tu protèges, je veux être la femme qui t'épaule.


Je laisse un silence, pour laisser l'émotion retomber, avant de reprendre.

C'est peut-être la dernière fois que l'on se voit, la dernière fois que l'on se parle, mais s'il te plaît laisse moi t'aider.

Même si c'est dur, tu seras obligé de vivre sans moi un jour ou l'autre, et ça que ça soit maintenant ou demain. Mon dernier souhait est celui de t'être utile au moins une dernière fois.

Alors je t'en supplie laisse moi faire ce que j'ai à faire, ne complique pas les choses...


Mes yeux tristes quittent ceux de Natsu pour se tourner vers l'empereur. J'espère avoir été assez intelligente pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1209
Yens : 394
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Dim 25 Juin - 14:58

HRP:
 





Rédemption de la tête brûlée


feat.Karouille & Maya l’abeille

Elle était si belle… et pourtant paraissait si misérable avec les chaînes qui l’entouraient… Comment avait-on pu en arriver là ? Comme le garçon aux cheveux roses avait-il pu la laisser se faire capturer ? Amaya, élue de Fuyu, se trouvait sûrement au pire endroit pour elle en ce moment… Tout pouvait arriver… Natsu s’était mis en colère pour qu’elle reste en vie et libre de ses mouvements, attendant la réaction de l’Empereur.

Mais ce ne fut pas Karui Hanja qui lui répondit, mais bien la fille aux cheveux bleus. Amaya lui révéla qu’elle s’était volontairement jetée dans la gueule du loup pour obtenir la possibilité de libérer le Dragnir. Dès qu’elle avait pris la parole, tout avait cessé d’exister pour Natsu en dehors de leur couple. Il avait oublié les gardes, il avait oublié le dirigeant. Plus aucun mot ne voulait sortir de sa bouche.

« … »

C’est donc la Bleue qui continua son discours. Elle ne lui en voulait pas d’avoir choisi de se rendre à Seika sans la prévenir. Toutefois, la demoiselle souhaitait à son tour avoir la possibilité de défendre son amant, et c’était à cet effet qu’elle se trouvait ici aujourd’hui. La tête brûlée n’en revenait pas de constater à quel point Amaya avait changé depuis leur rencontre à Hyouga… Ce n’était clairement plus la jeune fille un peu timide qui faisait ses premiers pas à Kosaten…

« … »


La fin de ce monologue fut beaucoup plus brutale. Amaya indiquait être prête à donner jusqu’à sa vie pour se rendre utile à Natsu. Dès que ce dernier point fut fini d’être abordé, dès qu’elle se fut tue, les mots revinrent naturellement chez le Seikajin. Son ton était redevenu calme, mais intransigeant :

« Je ne te laisserai pas mourir, peu importe ta raison ! »

Néanmoins, son échange avait Amaya avait permis au chasseur de dragons de se rappeler dans quel contexte il se trouvait. La colère n’était pas la solution malheureusement… Natsu se tourna à nouveau vers l’Empereur.

« Empereur Hanja, que dois-je faire pour qu’elle puisse, que nous puissions ne plus être considérés comme ennemis de Seika ? »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 540
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Dim 25 Juin - 18:25



Rédemption de la tête brûlée



Quand Natsu se fit mettre à genou plutôt rudement, il se laissa faire, ne tentant absolument rien. Karui était content que cela se passe ainsi, il n'aurait pas apprécié avoir recours à la violence inutilement. Et puis, s'ils étaient ici c'était pour parler entre personnes intelligentes non? Chacun avait à gagner à s'entendre avec l'autre, il fallait donc mieux partir sur des bases seines. Malheureusement, dès qu'il vit Amaya, il perdit instantanément son sang froid. Cela voulait tout de même dire qu'ils ne s'étaient pas mis d'accord pour la rencontre, au moins ce n'était pas une habile manipulation de leur part. Ou du moins si c'était le cas leurs talents d'acteurs étaient très convaincants. Cela rassurait déjà un peu l'Empereur qui espérait franchement ne pas avoir fait preuve de faiblesse en écoutant la jeune fuyujin.

L'attitude que le chasseur de dragons adopta ensuite à cause de la présence de son âme sœur en ces lieux était bien moins diplomatiquement louable, mais restait parfaitement compréhensible. Peu de personnes auraient agi comme lui dans sa situation ce qui avait le mérite de mettre en évidence que les valeurs de Natsu était très prononcées, tout comme son engagement. Si son dévouement auprès de sa bien-aimée était si exemplaire, Karui pouvait espérer qu'il lui en témoigne presque autant non? Sa parole était d'acier, il savait qu'il pourrait compter sur elle si La Tête Brûlée de Seika lui la donnait.

Cependant, il ne pouvait pas laisser Natsu s'énerver dans cette situation s'il ne voulait pas se laisser marcher sur les pieds et démontrer ses qualités de souverain. Il fallait parfois se montrer ferme pour montrer qu'on était digne de diriger. Sans compter que malgré les menottes inhibitrices de mana qu'il portait, de minuscules flammèches commençaient à s'allumer autour de lui. Peut-être n'était-ce qu'une impression mais l'Empereur sentit l'atmosphère se réchauffer sous la colère du garçon. Il demandait à ce que la fuyujin soit relâchée alors que c'était elle qui était venue de son plein gré jusqu'ici. Alors que son altesse s'apprêtait à demander à ses hommes de plaquer l'élu au sol pour lui apprendre à bien se tenir devant une autorité supérieure, Amaya l'en dissuada en prenant la parole.

Elle se mit alors à évoquer quelques éléments qui comptaient parmi le passif des deux élus pour demander à la flamme de son cœur de se calmer. Le moment était extrêmement émouvant mais le poste qu'occupait sa majesté Hanja l'obligeait à respecter la bienséance du protocole, il s'évertua donc à ce que ses sentiments ne soit aucunement visibles. Il gardait le masque de marbre qu'il portait toujours, ridé d'un léger sourire. Une fois que la jeune femme eut fini de parler, Natsu Dragnir qui était resté muet jusqu'ici jura alors de la protéger coûte que coûte. Une bien belle dévotion qui pouvait tout de même devenir une faille si jamais ses ennemis mettaient la main sur elle... Quoique c'était certainement une mauvaise idée, le dirigeant de la nation du Phénix peinait à imaginer l'ampleur du courroux qu'éprouverait le jeune homme si ça venait un jour à se produire.

La flammèche demanda alors qu'est-ce qu'il devait faire pour qu'ils ne soient plus considérés comme des ennemis de la nation. Karui aurait pu y répondre simplement mais il ne voulait pas que ce soit trop facile.

-Tu me demandes ce que tu pourrais faire pour racheter les vies de chacune de tes victimes...? Pour éviter que cette élue de Long ne soit pas simplement écartelée sur la place publique? Mais c'est à toi de me le dire, dis-moi en quoi tu pourrais être profitable à l'Empire que je m'efforce de bâtir chaque jour et que tu t'es empressé de détruire? Je suis sûr que tu vas te montrer extrêmement inventif puisque votre futur à vous deux en dépend...

Ses mots pouvaient sembler cruels mais il ne s'agissait pas de libérer les deux élus sans conséquences, qu'en dirait le peuple? Il gronderait très certainement et serait légitime de le faire. Et puis une petite leçon à Natsu ne pouvait pas lui faire de mal, Karui était convaincu de l'importance de se montrer sévère dans des situations comme celle-ci.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1209
Yens : 394
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Dim 25 Juin - 20:25

HRP:
 





Rédemption de la tête brûlée


feat.Karouille & Maya l’abeille

La réponse de Karui Hanja ne tarda pas. Chacun de ses mots étaient empreints de toute l’autorité dont pouvait faire preuve le dirigeant, même Natsu était impressionné. Dès leur première rencontre, lorsque la réunion stratégique, il avait noté le charisme qui se dégageait de cet homme, la force de meneur dont il pouvait faire preuve. C’est pour cela que sans hésiter le mage de feu s’était engagé à se battre en son nom et pour protéger Seika. En outre, l’Empereur semblait prendre très au sérieux le problème causé par un certain élu de Fuyu, et le chasseur de dragons s’était aussi impliqué.

Natsu ne put s’empêcher de grimacer lorsqu’il fut fait mention d’un possible écartèlement d’Amaya. Mais Karui Hanja n’était pas idiot, il savait sûrement que c’était la meilleure manière d’obtenir du pyromancien ce qu’il souhaitait. Toutefois, le garçon aux cheveux roses ne put s’empêcher d’être pris au dépourvu lorsque son avis fut requis. L’accusation était grave, la haine du peuple conséquente. Se racheter ne serait pas des plus aisés. Heureusement que la tête brûlée y avait un peu réfléchi la veille. Le jeune homme croisait le regard de sa bien-aimée, puis il reporta ses yeux sur le dirigeant de la nation du Sud.

« La guerre. Je vous avais déjà juré de me battre en votre nom, en celui de Seika, et je l’ai déjà fait ! Il vous faut des gars qui donneront tout une fois sur le champ de bataille, des gars qui ne fuiront pas face à l’ennemi. Je suis ce genre d’homme ! »


Natsu marqua une pause pour laisser Karui Hanja méditer sur cette première déclaration. Malheureusement, le Dragnir était un combattant brut, qui ne savait pas faire grand-chose d’autre que de suivre cette vocation… Il ne pouvait donc pas proposer dans l’originalité. Néanmoins, lors de sa méditation du jour précédent, un détail l’avait frappé. C’était en quelque sorte son atout dans cette discussion. Le garçon à l’écharpe fixa Karui Hanja droit dans les yeux, prenant un ton extrêmement sérieux :

« Zayro Jinn. Comment comptez-vous le vaincre, maintenant que Schneiden, qu’Aki, que Kachou, que Geleerde ne font plus parler d’eux ? Il vous faut quelqu’un pour le battre ! Je serai cette personne !!! »


Natsu n’avait aucun moyen d’évaluer l’écart de puissance qu’il y avait entre lui et le colosse mat. Mais essayer de le vaincre était probablement la meilleure manière de se rattraper aux yeux de tous.



Dernière édition par Natsu Dragnir le Lun 26 Juin - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129
Yens : 2040
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17

Progression
Niveau: 24
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Kagami ⱡ Altruiste ⱡ

- En ligne



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Lun 26 Juin - 10:39


Mon châtiment

La suite d'événements s'était trop bien enchaînée, c'était trop facile, il fallait donc bien que ça se corse à un moment ou un autre. Au lieu de décider simplement du sort qui nous attend, l'empereur laisse Natsu faire preuve d'imagination, ce qui n'est pas forcément mieux.

Je la connais bien ma petite tête brûlée, il va vouloir viser haut, bien plus haut que ce qu'il ne peut accomplir. Si Karui Hanja m'avait posé directement la question, j'aurais choisi quelque chose de simple, mais qui aide et dédommage les familles des victimes. Par exemple, j'aurais proposé d'aider à la reconstruction des habitats, c'est le minimum à faire après les avoir détruits.

Alors j'attends la réponse de Natsu, et à chaque seconde, je redoute les mots qu'il va prononcer. Dès que les deux premiers mots sortent de sa bouche, je suis soulagée. "La guerre", au moins, il a su rester raisonnable pour une fois. Il m'a déjà quittée pour se rendre sur le champ de bataille, mais il en est toujours revenu.

À ce moment, il marque une pause dans son discours, et je sens, je sais, que quelque chose ne va pas. Je commence à comprendre...

Pas ça, Natsu s'il te plaît... Tout, mais pas ça.

Je tente de contenir mes émotions, le temps pour lui de continuer. Puis mes larmes tombent à l'annonce de ce nom tristement célèbre, "Zayro Jinn". Pourquoi faut-il que tu le pourchasses ? Pourquoi toi ?

Mais au fond de moi, je sais très bien pourquoi. Parce que Natsu est l'un des plus puissants élus de Seika à présent, et que s'ils comptent triompher du colosse, ils doivent réunir les meilleurs éléments.

Alors j'accepte sa décision, j'accepte mon châtiment. C'est le prix à payer pour que nous nous rachetions, et je savais déjà avant de venir qu'il allait être élevé.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 540
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Lun 26 Juin - 18:54



Rédemption de la tête brûlée



La réponse de Natsu fit sourire l'Empereur, il fallait se dire qu'il s'attendait à ce genre de discours aussi. Alors il était le genre d'homme qui "donnerait tout une fois sur le champ de bataille", c'est ça? C'était un peu simple comme réponse. Des fanatiques prêts à se sacrifier pour que l'Empire subsiste, il en avait déjà et les comptait par centaines. Tous n'avaient pas sa force mais il n'était pas besoin d'être exceptionnellement puissant ou dévoué pour se jeter dans la mêlé. Quatre-vingt-dix pour cent des batailles se gagnent par la force du nombre et non par la force individuelle. Et ça, en tant que brillant chef de guerre, son altesse Hanja le savait.

Ensuite il proposa quelque chose de plus intéressant mais de bien moins sensé: être l'assassin de Zayro Jinn, Le Messager des Enfers. Ses paroles frappèrent assez fort puisqu'il énuméra tous les anciens héros de Seika les plus puissant aujourd'hui disparus. Ces quatre noms avaient rependus la paix au nom de l'Empire et il les en remerciait. En cette sombre époque de guerre, seule La Protectrice de Seika l'épaulait encore. Et dire qu'elle était là depuis le début... Amaya ne parlait pas et semblait maintenant comme son compagnon attendre la réponse de Karui.

-Tu comptes tuer Zayro Jinn, vraiment? Alors si tu veux te montrer utile commence par t'enlever cette idée de la tête... Pourquoi dis-je cela? Parce que j'espère que tu me seras plus utile vivant que mort, je pense que tu l'espères aussi. Honnêtement tu n'as aucune chance contre cet homme là, il pourrait t'ôter la vie sans aucun soucis, j'aimerais que tu en prennes conscience.

Ces quelques phrases trahissaient un peu l'attachement qu'il avait pour le jeune homme mais bon, il prenait le risque. Et puis ça n'avait rien de sentimental après tout, ils étaient seulement liés par intérêt. Le reste viendrait après s'il arrivait à se racheter. En tout cas il valait mieux pour lui parce que même s'il pouvait lui donner sa liberté, il ne pourrait pas empêcher que le chasseur de dragons se fasse empoisonner dans une auberge par un seikajin en colère. Karui prit tout de même le temps d'éclaircir un léger détail avant de revenir sur le sujet de discussion principal:

-Mais ne t'en fais pas pour Le Colosse de Fuyu, ce n'est pas comme si je n'avais rien pour le contrer non plus. Sache tout d'abord que selon mes meilleurs espions, cela fait maintenant plusieurs mois qu'il a quitté Fuyu et ne donne plus de nouvelles. Je parie grandement sur le fait qu'il n'est pas extrêmement attaché à sa nation pour le mettre hors course; et également  sur le fait que Sul hei est bien trop égoïste pour retenir son meilleur atout près de lui. Quand on a une bonne arme on en prend soin non...? demanda-t-il de manière rhétorique. Enfin, revenons-en à ce qui nous concerne!

Il claqua alors des doigts et un serviteur entra dans la pièce muni d'un parchemin en papyrus. Le dirigeant de la nation de Fenghuang sembla satisfait et reprit la parole:

-Voilà ce que je te propose, en échange de ta fidélité absolue ainsi que de l'accomplissement d'une certaine quête, je te rendrait ta liberté. En revanche je serais obligé de jeter l'opprobre sur toi de manière officielle, mais je pense que je me montre déjà assez généreux, je ne vais pas en plus te féliciter. Je vais laisser mon serviteur parler et ensuite on abordera le sujet de... Amaya c'est ça?

Puis sa majesté claqua des doigts. L'homme au parchemin le déroula alors pour le lire à haute et intelligible voix:

-"Les meilleurs espions de l'empereur pensent enfin savoir de source sûre où se trouve le Sceptre des Rois, un sceptre ayant appartenu au père de son altesse Karui Hanja lui-même. Ce dernier l'aurait perdu dans une bataille lors de laquelle il aurait fini extrêmement blessé. Le puissant artefact serait alors resté égaré pendant longtemps avant que quelqu’un ne mette enfin la main dessus.

Malheureusement cette personne était un survivant de la secte d’Aeternam. Cette dernière, dans son éternelle quête de pouvoir, s’en était emparé afin d’absorber son énergie mystique. La secte avait réussi jusqu'à maintenant à rester cachée aux yeux des services de renseignement de l’Empire, ne comptant à leur connaissance plus qu’une vingtaine de membres. Selon nos meilleurs informateurs, la secte se cacherait dans l’Enfer Gelé des zones inexplorées. Son Altesse aimerait bien récupérer son dû malheureusement le groupuscule se protège derrière un dôme enchanté fait de glace incroyablement solide"
, déclara l'homme d'une traite avant de se retirer.

-Voilà, je pense que tu as compris ce que j’attends de toi: que tu ailles me chercher ce sceptre. Je pense que tu es capable de briser ce dôme grâce à tes pouvoirs pyromantiques, ou du moins je l'espère. Si tu accomplis cette quête avec succès, que tu me restes fidèle et que tu acceptes de ne pas recevoir la reconnaissance qui devrait être due à tes actes, tu seras libre. Quand à vous cher demoiselle, dit-il en se tournant vers la fuyujin, vous aurez entendu beaucoup de choses aujourd'hui, nous desservir en rapportant tout cela au royaume de glace serait facile. Pourtant je suis prêt à vous laisser en vie et en liberté si Natsu se porte garant de vos actes. En revanche, trahissez cette confiance et je vous promet la mort... Ne faites donc pas de bêtises si vous ne voulez pas que votre bien-aimé reçoive l'ordre cruel de vous assassiner. Des questions? demanda l'Empereur.

L'entretient allait pouvoir toucher à sa fin, le plus intéressant avait été dit.


Note du staff:
 

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129
Yens : 2040
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17

Progression
Niveau: 24
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Kagami ⱡ Altruiste ⱡ

- En ligne



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Lun 26 Juin - 21:17


Parole

Quand l'empereur demande à Natsu si ses intentions sont réellement de tuer Zayro Jinn, je tremble à nouveau. J'ai l'impression que l'on me plante un pieu dans le cœur. Karui Hanja me semble s'amuser à remuer le couteau dans la plaie. Mais je me fais sûrement des idées.

Alors si tu veux te montrer utile commence par t'enlever cette idée de la tête...

Cette phrase provoque un choc intérieur, telle un défibrillateur, avant de laisser une grande bouffée d'air frais envahir mes poumons. L'immense soulagement que j'éprouve se lit sans difficulté sur mon visage, j'en suis sûre.

Par la suite, l'empereur de Seika fait prendre conscience à Natsu de la dangerosité du colosse de Fuyu. Finalement, il lui confie une autre mission, bien plus simple, retrouver un trésor familial. C'est déjà mieux.

L'homme dirige alors son attention sur moi. Comme il le souligne, il me serait en effet facile de tout rapporter à un haut gradé de Fuyu voir à Sul hei en personne, mais un problème subsiste et je me dois de le mettre en avant.

Excusez-moi, pour ma défense, je tiens à préciser que je n'ai aucun eu aucun contact avec Fuyu depuis près de deux ans, que se soit avec des natifs, des élus ou des personnes de la hiérarchie.

Et même si j'en avais, je n'en ai ni l'envie, ni l'utilité. Ce n'est que ma parole, vous n'êtes pas obligé de me croire. Mais sachez que je comprends que vous voulez vous assurer que je ne dirais rien.




Dernière édition par Amaya Kagami le Mar 27 Juin - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1209
Yens : 394
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Mar 27 Juin - 11:15





Rédemption de la tête brûlée


feat.Karouille & Maya l’abeille

La répartie de Karui Hanja ébranla toute la confiance que Natsu avait peu à peu retrouvé lors de cet entretien. En effet, l’Empereur n’ignorait pas la puissance de Zayro Jinn et, persuadé que la seule issue d’un affrontement contre ce dernier était la mort, il déconseilla fermement au mage de feu de s’y lancer. La mâchoire de celui-ci se crispa, le silence fut son unique réplique. Il n’était pas idiot au point de ne pas comprendre non plus… Ce n’était pas pour rien que ce monstre n’avait jamais été vaincu… Tout aussi fort qu’il était redevenu, le chasseur de dragons était loin de l’égaler…

Peu après, et comme Natsu avait rappelé un sujet crucial pour les batailles à venir, le dirigeant affirma avec conviction qu’il était capable de gérer Zayro Jinn. De fait, ce dernier ne prenait pas partie pour Fuyu dans la guerre, préférant très certainement son propre compte. Par conséquent, les Bleus n’étaient aidés par ce colosse qui était capable de raser une armée entière d’un claquement de doigts… Néanmoins, le Dragnir savait que tôt ou tard, l’homme aux cheveux blancs interviendrait, et il faudrait alors être capable de le vaincre une bonne fois pour toute…

Ensuite, Karui Hanja fit entrée dans la pièce un nouvel homme, porteur d’un manuscrit sur lequel était apparemment inscrite la mission qui serait assignée au garçon aux cheveux roses, et en échange de laquelle il serait gracié. Les termes utilisés par l’Empereur étaient beaucoup trop éloquent pour Natsu, mais il put saisir l’enjeu dans les grandes lignes. Puisque les conditions lui convenaient parfaitement, et comme il n’avait pas vraiment le choix, il écouta attentivement.

D’après le texte, il était question d’un sceptre ayant appartenu au père de Karui Hanja et ayant été perdu lors d’une bataille. L’objet impérial avait apparemment été retrouvé par une secte criminelle du nom d’Aeternam. Ce groupe se cachait dans les sombres terres gelées des zones inexplorées au Nord, et se protégeait grâce à un gigantesque dôme de glace. L’ordre donné à Natsu était de faire fondre ce rempart givré et de récupérer le sceptre. La tête brûlée acquiesça rapidement :

« Je ramènerai le sceptre ou je mourrai ! C’est juré ! »

Par la suite fut abordé le sujet d’Amaya. Karui Hanja mit en garde cette dernière contre toute idée de trahison, chose à laquelle elle répliqua logiquement. Le risque était terrible et Natsu savait à quelle personne il se montrerait fidèle s’il devait choisir entre la Bleue et son Empereur. Toutefois, il intervint à son tour :

« Sur ma vie, je me porte garant d’Amaya ! »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 57
Yens : 540
Date d'inscription : 13/10/2014
avatar
Karui Hanja - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Mar 27 Juin - 20:03



Rédemption de la tête brûlée



Comme s'en doutait l'Empereur, Nastu accepta sans sourciller la mission que l'on lui proposa en échange de sa liberté. Il affirma même qu'il reviendrait glorieux ou qu'il ne reviendrait pas du tout. La mort... Même définitive, c'était un châtiment plus enviable que l'incarcération à perpétuité finalement. Enfin, cela dépendait certainement des points de vue, Amaya devait certainement préférer savoir son amant dans des geôles humides et froides plutôt que mort. En tout cas c'est le sentiment qu'elle lui laissa quand il parla de Zayro Jinn. Le fait qu'il ne demande pas à la tête brûlée d'aller se suicider en l'affrontant sembla grandement la rassurer. Quand à Natsu... Impossible de savoir ce qu'il pensait vraiment.

Bon, il semblait maintenant que leur entretient touchait à sa fin. Il lui avait plu, ces deux élus n'étaient tout de même pas banals... Il avait hâte de voir comment tournerait le futur pour eux. Il s'y montrerait très attentif en tout cas. Pour le moment, d'autres affaires ayant elles-aussi leur importance l'attendaient.

-Et bien je pense que vous avez fais le bon choix monsieur Dragnir! Quand à vous, je vous remercie d'avoir su vous montrer intelligente comme je vous l'avais demandé, dit-il en se tournant vers la fuyujin avant de reporter son regard sur ses hommes et de frapper dans ses mains. Bon, et bien messieurs, je pense que nous en avons fini. Si vous voulez bien les reconduire à la porte de la ville pour madame, au moins du palais pour monsieur, ce serait parfait. Ce fut un plaisir de faire votre connaissance Amaya. J'espère que la prochaine fois que nous nous reverrons vous aurez le sceptre de mon père entre les mains Natsu, finit-il en les saluant tous les deux.

Les gardes emmenèrent alors les deux élus laissant l'Empereur seul avec son conseiller. Le premier se rassit sur son trône tendit que l'autre se plaça à côté de lui, papiers en main. Ils s'attaquèrent alors aux autres problèmes à gérer, notamment la guerre. "J'espère que tu me seras utile pour elle aussi Natsu..." pensa le représentant de Fenghuang en soupirant. Le plus rude restait à venir et il allait avoir besoin d'aide.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129
Yens : 2040
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17

Progression
Niveau: 24
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Kagami ⱡ Altruiste ⱡ

- En ligne



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   Mar 27 Juin - 23:39


Rassurée

L'empereur semble content. Il me remercie de ne rien avoir tenté de stupide. Puis avec courtoisie, il nous congédie, et ainsi, l'audience prend fin. Nous sommes traînés dehors par les gardes, toujours aussi brusques.

Une fois de retour aux portes de la ville, je suis à nouveau libre de mes mouvements. Natsu se tient non loin de moi, je me rapproche de lui. Une gifle vole, et je me jette dans ses bras, en sanglots.

Ne m'abandonne plus jamais de la sorte...

Une fois que la peur et l'angoisse retombent, les autres émotions reprennent le dessus, c'est inévitable. Mais si je craque comme ça, c'est aussi en partie à cause du stress et de la fatigue accumulés lorsque je poursuivais mon âme soeur.

Le calme revient peu à peu en moi. Alors, je me redresse pour fixer mon bien-aimé dans les yeux.

Désormais, on ne se sépare plus, quoi qu'il arrive. Promets-le-moi.

Sans attendre de réelle réponse de sa part, je lui vole un baiser. Mes lèvres viennent tendrement se poser sur les siennes, pour y rester collées un long moment.

J'ai eu peur pour toi. Peur de ne plus pouvoir te revoir, peur de te perdre. Mais je suis rassurée maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Rédemption de la tête brûlée   

Revenir en haut Aller en bas
Rédemption de la tête brûlée
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Rédemption [DVDRiP]
» Les sentiers de la rédemption [Ambre Natania]
» Les personnages en rédemption
» Redemption RPG
» Rédemption [Background]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.