Partagez | .
Plonge ta lame au fond de mon cœur
Messages : 539
Yens : 250
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 17
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Plonge ta lame au fond de mon cœur   Jeu 22 Juin - 14:05




feat. Violante Haleine

Plonge ta lame au fond de mon cœurHaru quitta une nouvelle fois Kansei, l’esprit empli de nouvelles connaissances, pour la plupart inédites, et le cœur chargé en émotions. Le Dessinateur n’oublierait jamais ce séjour à la capitale, tant il avait vécu de trépidantes péripéties. Il se souviendrait éternellement du doux sourire de Sayo, de l’enquête menée de main de maître en compagnie de Varric, ou encore des réponses qu’il avait obtenu concernant Tenshi. Réellement, cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas été l’acteur de tant d’évènements, alors même que son passage dans la cité-mère des Verts était censé rimer avec le repos.

Le Marchombre avait pris la décision de diriger ensuite ses pas vers Chikai. Il souhaitait connaître au mieux les positions de la nation de Fenghuang vis-à-vis de la guerre, et en assimiler un maximum à propos de la situation actuelle. En effet, à force de traverser des petits villages, Haru avait été légèrement écarté de la réalité. Le résultat se montrait dès lors : le jeune homme ignorait qui de Seika ou de Fuyu dominait, et comment s’en sortaient les grands noms, tels qu’Aki Nishiie et Zayro Jinn. Ainsi, en se rendant au cœur même de l’Empire, il espérait combler cette absence.

Du coup, Haru avait naturellement emprunté le chemin passant par la forêt luxuriante, souhaitant ne pas y faire de mauvaise rencontre, en se rappelant qu’il n’avait même pas recouvré la moitié de ses forces d’antan… Il pénétra donc dans ces vastes bois avec prudence, tout en ne se lassant pas d’admirer le décor verdoyant qui allait devenir son environnement pendant un moment. La nature était vraiment fascinante et cet endroit semblait hors du temps. Ici, l’on n’entendait plus les bruits émanant de l’extérieur. Cet isolement avait un côté ressourçant, mais également assez inquiétant…

Tout à coup, au détour d’une branche, Haru déboucha sur une vaste clairière, au sein de laquelle se trouvait un immense bâtiment, aux traits d’un château. Il s’en retrouva stupéfait, étant donné qu’il ne soupçonnait pas que la forêt pouvait receler de telles surprises. Le jeune orphelin s’arrêta quelques instants, afin d’observer la bâtisse dans sa globalité.

Le garçon au foulard n’était pas un spécialiste de l’architecture, mais il était tout à fait à même de noter l’imposante prestance de cet édifice. De nombreuses fenêtres parsemaient la façade, illuminant probablement de mille feux l’intérieur du château. Chacune de ses ouvertures abritait un magnifique vitrail, aux motifs encore indistincts pour Haru. Une porte titanesque dominait le centre et semblait être le seul moyen d’accès apparent.

La curiosité du garçon aux cheveux bleus avait toujours surpassé sa prudence. Ne notant pas de présence dans les environs, il s’approcha donc de la somptueuse demeure, tout en apercevant beaucoup mieux les détails. Il y avait un certain aspect effrayant à ce lieu, mais Haru souhaitait désormais avoir la chance d’y entrer. Il poussa donc avec force les lourdes portes qui le séparaient de son objectif.

Contrairement à ses attentes, le manoir était étonnamment sombre, et semblait inhabité. Néanmoins,  une étrange mélodie se faisait entendre et résonnait. Cette ambiance n’était pas sans rappeler à Haru la mission qu’il avait effectuée au temple de la terre, où il avait dû faire fuir des « fantômes ». Quoiqu’il en soit, le bretteur étant entré sans permission du propriétaire, il devait au moins avoir la décence de s’annoncer.

« Excusez-moi… Y’a-t-il quelqu’un ? Je me suis permis d’entrer, je trouvais le château magnifique. »

Haru attendrait quelques instants une quelconque réaction. Si rien ne se produisait, il continuerait simplement son exploration.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1247
Yens : 1022
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au château, forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 85
Nombre de topic terminé: 34
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Ellen ♀ Maîtresse de la luxure ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Plonge ta lame au fond de mon cœur   Dim 2 Juil - 11:23



Feat. Haru ~
...
Ce rp se passe après la rencontre avec Sasuke.

L'orgue était un bel instrument.

Ses sons, abyssales, résonnaient partout dans le château. J'adorais y jouer. Il y avait énormément de touches différentes, et j'appréciais écouter la mélodie que je produisais, qui donnait un petit côté infernal à mon domaine. 

Via ma magie, j'avais pu voir à travers les feuilles et les branches de la forêt pour découvrir un jeune homme, aux courts cheveux bleus en bataille, au foulard blanc et au regard clair comme le ciel. Mais cela ne m'arrêta point pour autant. J'étais bien déterminer à continuer de mettre une belle ambiance sombre et angoissante en ma demeure maudite.

Un sourire s'esquissant doucement sur mes lèvres, je le sentais si proche, du haut de la plus grande tour du château ébène, juste à côté de ma chambre. J'eus un rire étouffé, avant de m'ôter de mon tabouret, lorsqu'il pénétra le seuil de mon territoire officiel. Même si la forêt était en quelque sorte mon terrain de chasse, cela ne m'appartenait encore point réellement. Bientôt, bientôt, ce n'était qu'une question de temps avant le que monde soit entre mes mains...

Elena était partie pour quelques temps. Je lui en avais donné l'autorisation. Je n'étais pas inquiète. C'était l'heure pour elle de faire face à la nature sauvage de Kosaten, et à ses hommes en pleine guerre... 
Non, je ne m'inquiétais pas. J'avais confiance en elle. 
Je descendis alors les escaliers, silencieusement, ma paire de yeux d'or luisant sans le noir obscure. J'avais donné l'ordre à mes démons de rester calme. Il était pour moi. Cet intrus n'avait guère une aura de simple natif. Comme l'autre Sasuke Uchiha que j'avais rencontré assez récemment...

Je l'avais entendu parler. Un bel homme, oui, il l'était. Il avait l'air si naïf, si innocent. Ou bien était-il trop confiant d'entrer dans un lieu aussi ténébreux et dangereux, comme ces enfants que j'avais pu voir dans mon ancien monde ? Que dire ! Il fallait que j'y aille voir par moi-même. 
Me faufilant dans l'ombre, seuls mes yeux étaient perceptibles dans toute cette pénombre. M'arrêtant derrière lui, sans aucun bruit, je m'approchai pour faire glisser l'ongle grenat de mon index tout le long de son cou, jusqu'à arracher un peu de son foulard, involontairement. Ricanant un peu, je rompis le silence pesant en faisant lever ma voix grave et sensuelle :

Bien courageux d'oser entrer un domaine hanté...

Je me glissai vivement face à lui, un sourire sournois sur mes lèvres, mes yeux plissés. Je posai une main sur l'une de mes hanches, relevant un peu la tête pour me donner un petit côté supérieure et orgueilleuse :

Mon nom est Ellen, je suis la propriétaire de ce château que vous avez osé pénétrer...

Poliment, je fis une révérence royale en baissant un peu la tête toujours en le fixant d'un air narquoise, soulevant un peu ma robe en riant un peu. Je me redressai doucement, fière et reprenant ma pose précédente, cette fois, la tête légèrement penchée sur le côté, moqueuse.





“A girl who was hated...”
Theme "Folie" ~ Ellen's voice
Viola ~:
 


Chibi Time ! (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 539
Yens : 250
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 44
Nombre de topic terminé: 17
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Plonge ta lame au fond de mon cœur   Lun 3 Juil - 18:59




feat. Violante Haleine

Plonge ta lame au fond de mon cœurLa musique était grave et profonde, envoûtante par sa puissance. Haru ne parvenait pas à identifier l’instrument à l’origine de ce son, bien qu’il lui semble déjà connaître pareille mélodie. Chacune des notes que l’ouïe du Dessinateur percevait ne faisait que renforcer l’ambiance effrayante qui émanait de ce château, que l’on aurait pu qualifier de hanté en présence d’esprits surnaturels. Heureusement, le garçon aux cheveux bleus n’était pas quelqu’un de facilement impressionnable par ce genre d’endroit, la lecture ayant fructifié son imagination au point de le faire sourire chaque fois qu’il découvrait dans la réalité une invention provenant d’un ouvrage.

Le lieu était réellement sombre, sans éclairage interne, avec pour seule luminosité les quelques traits de l’astre brûlant qui osaient pénétrer la demeure. Les yeux du Marchombre, encore accoutumés à l’éclat extérieur, peinaient à s’adapter à ce brusque changement de condition visuelle, tant et si bien que Haru ne perçut aucunement l’arrivée du personne à proximité. Il fallait dire qu’elle s’était mue avec une certaine discrétion et, l’oreille du jeune homme, recherchant l’instrumental qui s’était tu, n’y avait pas prêté attention.

Haru sursauta lorsqu’il sentit un objet pointu parcourir sa nuque, avant de venir arracher un morceau du foulard blanc noué autour de son cou. Aussitôt, le jeune élu se retourna vers l’endroit d’où était provenu ce toucher, faisant appel au mieux à ses sens pour distinguer ce qui se trouvait face à lui. C’est alors qu’il aperçut, une forme humaine, possédant deux pupilles aux teintes dorées.  L’orphelin se rapprocha afin de mieux distinguer les traits de cet inconnu. Il découvrit alors qu’il s’agissait d’une femme, assez jeune elle aussi, aux longs cheveux violets et au très joli minois.

La demoiselle prit la parole, d’une voix étonnamment grave, constatant la présence de l’épéiste dans un domaine qui ne lui appartenait pas. Haru ne put alors que supputer qu’il se trouvait face à la propriétaire, ce que celle-ci confirma quelques instants plus tard, tout en se présentant sous le nom d’Ellen. Cette dernière fit alors une révérence digne des plus splendides contes de fées, interloquant toutefois le Minshujin qui avait rarement vu ce geste en Kosaten. Néanmoins, en gentleman courtois, il rendit la politesse en s’inclinant à son tour devant la jeune femme, tout en posant sa main gauche sur le cœur, son bras droit décrivant une courbe vers les hauteurs.

« Je suis Haru, pour vous servir, belle Ellen ! »


L’épéiste au regard électrique reprit ensuite sa position initiale, tout en fixant son interlocutrice droit dans les yeux.

« Je m’excuse une nouvelle fois d’avoir pénétré en ce château sans votre accord… J’ignorais s’il était habité ou non, et je souhaitais réellement découvrir l’intérieur de cette très belle façade. Je constate que la magnificence de cette demeure n’est rien comparée à la vôtre. »


Tout en disant ces mots, le beau parleur plongea dans l’Imagination, arpentant des Spires quil lui étaient désormais très usuelles, matérialisant presque instantanément une somptueuse rose aux teintes écarlates, qu’il présenta à la belle.

« Tenez ! Cette ravissante fleur paraît bien pale à côté de votre éclat, mais je ne sais quoi vous offrir d’autre. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Plonge ta lame au fond de mon cœur   

Revenir en haut Aller en bas
Plonge ta lame au fond de mon cœur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» Lame d'epee
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Retou lame dayiti boumboum ou byen se yon pwovokasyon
» lame D'épée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.