Partagez | .
La revanche d'un alcoolo
Messages : 1305
Yens : 541
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: La revanche d'un alcoolo    Jeu 22 Juin - 16:09





アルコールのコントラスト

feat. Byakouille




Jamais cet homme en vert ne fut autant perturbé que présentement. Il déambulait, certes, toujours avec cette démarche assurée, à l’apparence impénétrable grâce à ce mur viril bâti tout autour de lui, mais pourtant… A c’t’heure, il n’était pas insensible à cette annonce complètement loufoque qui lui trottait dans un coin de la tête. Selon les mots d’une blondinette à nattes qu’il connaissait à peine, et avait une fâcheuse tendance à lui pomper la carotide comme une vampire, elle serait la mère de son enfant. A quel moment un gosse ? Et avec elle en plus ? Il lui manquait un épisode, il ne pigeait que dalle.
Il se donnait tout le mal du monde pour se persuader qu’il ne s’agissait là que d’un vile mensonge, et pourtant le doute persistait tout au fond de lui. Il le repoussait, il voulait le dégager mais rien à faire. Parfois, de vives images apparaissaient comme des flashs pour lui rafraîchir la mémoire sur un instant sombre et honteux de sa vie qu’il avait préféré occulté : la partie de jambes en l’air avec Viola, une séquence sagement enchaînée dans les caves de son inconscient au nom d’un bon maintien de son équilibre psychologique. S’il assumait cet instant, il subirait un déshonneur aussi ignoble qu’une défaite, avec la sensation de souillure, de saleté en plus.

En parlant de défaite, il y en avait une également qu’il souhaitait réparer. Contrairement à un moment de baise imprévu, perdre un combat était rachetable. Prendre sa revanche dans un duel permettait de laver son honneur, détruisant ainsi ce goût amer de la défaite. Et justement, il ignorait qu’aujourd’hui était le jour où l’une de ses humiliations passé se règlerait.
Un homme à la longue chevelure singulière se pavanait devant lui. Il n’y prêta pas attention jusqu’à remarquer ses espèces de taules éparpillées dans les cheveux.
Sur cette remarque intrigante, le garçon appuya son regard sur le dos de l’homme afin de le sonder avec méfiance. Puis, il analysa tout l’environnement autour, tandis que de sombres souvenirs lui revenaient en plein dans la gueule. Un lieu où il fut apparu 2 ans pile poil auparavant, et où un sale type ressemblant à celui qui se trimballait devant lui l’avait chaleureusement accueilli !

Ce petit asticot.. Il sentait son aura familière l’alertait comme un défi. Quelque chose d’inexplicable lui certifiait qu’il s’agissait de ce grincheux pétant plus haut que son cul. L’instinct probablement.
Bref, son iris émeraude déterminé ne quittait plus la silhouette tranquille de cet homme mystérieux, qui n'avait pas encore la moindre idée du funeste destin qui l’attendait.
En un éclair, le pirate à la triple boucle d’oreille étira l’une de ses trois lames avant de courir discrètement vers l’homme. Ne désirant pas prendre en traître par derrière, il le contourna pour surgir comme un lion sauvage en face de lui, au bout milieu de sa trajectoire afin de stopper subitement son avancée . Sa main s’empressa alors de brandir sagement la pointe de son katana contre la gorge de ce brun foireux. Désormais le visage de son suspect révélé au grand jour, il n’existait plus l’ombre d’un doute quant à son identité. Il avait retrouvé son premier rival, deux ans après son arrivée, sur cette même route qui, aujourd’hui, assisterait à la revanche d’un marimo vénère.


S’pèce d’enfoiré, te revoilà.. Tu n'iras pas plus loin ! …. J’ai parcouru cette île durant deux années entières, exploré ces recoins les plus reculés avec l’idée de rejouer ce moment. Et c’est ici que je te retrouve, quelle ironie… A croire que tu n’as pas bougé ton cul d’ici.


.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    Jeu 22 Juin - 21:26




Alors qu'il continuait son voyage pour rentrer dans la nation faible qui l'avait choisi, Byakuya était remis de ses blessures de Shinryoku. Finalement, cette femme d'aubergiste avait vraiment bien fait son boulot, c'était une bonne nouvelle. Ses bandages qu'il portait sous son kimono faisait désormais plus office de décoration et de prévention en cas de réouverture que de réelles soutien. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas réellement son état qui préoccupait notre chef de clan aujourd'hui, mais bien cette grande énergie qu'il ressentait tout à coup. Elle était grande et lui paraissait étrangement familière. Etait-ce Zayro qui revenait pour lui ? Non, elle était différente. Ce n'était pas cette familiarité là qu'il avait décelé... Byakuya se mit à réfléchir à l'identité de cette aura alors que celle-ci s'approchait petit à petit.

Quand enfin, elle daigna se montrer, le shinigami avait déjà la puce à l'oreille, et l'effet de surprise fut juste présent quand celui vit enfin le visage que son esprit n'avait pas retrouvé. Voyant un sabre arrivé contre lui, Byakuya, déjà alerte, fis un mouvement de côté et tendit son doigt vers Zoro.

1ère technique : poussée.

Une lumière poussa le pirate vers l'arrière. Byakuya se redressa et toisa le nouvel arrivant du regard. Il se souvenait maintenant de qui était devant lui, et fut étonné de la puissance qu'il avait acquis jusqu'ici. La dernière fois qu'ils s'étaient rencontré, il avait une énergie quasi nul, et il avait pu le remettre à sa place sans le moindre problème. Mais à présent, sans avoir pourquoi, cet avorton l'avait dépassé, pire encore, sa puissance semblait être deux fois plus grande que celle du capitaine. Il n'en montra rien extérieurement, mais il avait bien conscience que cette fois-ci, il n'était pas à son avantage.

Il me semblait bien que j'avais senti une énergie familière. Alors c'était toi le parasite qui me volait autour depuis plusieurs minutes... quel dommage je m'attendais à plus prestigieux. et je te conseille de surveiller ton langage, gamin, je ne suis pas d'humeur à tolérer de tels écarts.

Il avait sa main sur son sabre, anticipant par les mots du pirate un deuxième round. Allait-il l'emporter cette fois-ci ?

Spoiler:
 
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 541
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    Dim 6 Aoû - 15:14





アルコールのコントラスト

feat. Byakouille




Tous ces entraînements... pour un jour pouvoir botter le cul de cette racaille ! Évidemment, avec le temps, il ne croyait plus à recroiser ce pauvre slip qui semblait avoir disparu de la surface de Kosaten. Il se demandait même parfois s'il n'avait pas tout inventé jusqu'à se souvenir des raisons qui le poussaient à se surpasser. Byakouille n'était pas le seul objectif de Zoro, bien heureusement, sinon sa vie rimerait avec quelque chose de carrément merdique. Toutefois, il avait été l'une de ses motivations dans le repoussement de ses limites. Le vaincre apporterait une satisfaction inégalable, jusqu'au prochain désir certes, mais en revanche la fierté serait réparée. Et ça.. contrairement au ravissement éphémère, cela s'avérait éternel.


Tu changeras de discours une fois que je t'aurais découpé en rondelles !


Le petit Zoro avait grandi ! Il ne possédait plus la faiblesse d'autrefois. Désormais considéré comme le second élu le plus puissant de Fuyu, il ne rigolait pas. Dracula n'avait plus qu'à bien se tenir car il risquait de lui faire mordre la poussière comme jamais. il lui ferait ravaler cet accueil merdique ! Car oui, ce n'était pas gentil de se faire marave dés le premier jour de son arrivée ! Merci l'intégration byakouille. On pouvait dire qu'il avait le sens de l'hospitalité le bougre.
Bordel, il ressentait tant cette envie de lui claquer les fesses... !

Impatient, l'homme vert ne perdit pas plus de temps en petite ritournelle verbale, et engagea brutalement le combat. Les trois sabres parés, les deux à ses mains tournoyèrent autour de ses poignets comme pour distraire l'autre bouffon par ses talents au maniement du katana, mais ce fut pour mieux les abattre sur sa gueule par surprise au dernier instant. Il paraissait tranquille à jouer avec des cure-dents, et d'un coup, ça essayait d'éventrer du minshujin férocement. Puis, le célèbre "Oni Giri" fut prononcé de sa voix suave en même temps qu'il se forme pour charger vers l'autre truffe. Il visa en premier lieu la tête, le torse puis enfin les jambes.

C'est l'heure du-du-du-du-du-DUEL !!!



.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    Mar 8 Aoû - 13:12




Personne ne voulais faiblir face à l'autre. Byakuya était d'ailleurs quelqu'un de têtu. Il décelait en ce jeune sabreur une énergie très puissante. Et pourtant, il continuait à parler avec assurance. Une façon peut-être d'intimider son adversaire pour tourner la situation à son avantage. Un moyen comme un autre de s'en sortir dans un cas très périlleux. Malheureusement, il faisait face à quelqu'un de tout aussi têtu que lui. Il n'avait pas apprécié de s'être fait remis à sa place il y a quelques années, et réclamait vengeance. Une réaction totalement logique pour le capitaine, qui avait également pour projet de tuer le combattant d'Handa et ce Zayro. La tentative de rebellion du bretteur en face de lui ne lui aurait posé aucun problème s'il n'avait pas pour une raison inexpliquée retrouver une force énorme en peu de temps. Concentré, le shinigami cherchait le moyen de garder la main mise sur la situation, mais ce fut un vrai casse-tête.

Après avoir assuré que Byakuya changerait bien vite de ton, Zoro lança les hostilités. Prêt à ce genre de mouvement, il esquiva la première attaque et fronça les sourcils. Elle était encore plus puissante qu'il ne l'avait imaginé. ça s'annonçait très mal. Prudent, il pris appui sur ses jambes et évita toute la rage des attaques du sabreur. Une fois l'assaut terminer, il se retrouva à marcher sur l'air. Avec Zoro, pas le temps de tester des techniques basiques. Il allait devoir sortir le grand jeu dès le début. Il dégaina son sabre et le plaça devant son visage.

Dispersion, senbonsakura.


De fines lames comparables à des pétales de roses furent la nouvelle apparence de son arme. Le shinigami contrôla alors ces milliers de lames avec les bras pour venir frapper sans relâche le pirate. Il sentait son énergie se réduire grandement dès le premier assaut, mas vu la puissance de son adversaire, il n'était pas permis de faire des réserve. Byakuya ne gagnerait pas sur la longueur du combat. Il devait alors faire vite, pour espérer ne serait-ce que sortir indem de ce combat. De plus, la technique qu'il utilisait n'était pas encore connu de l'homme au cheveux verts. L'effet de surprise allait alors peut-être joué en sa faveur.



                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 541
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    Mer 13 Sep - 15:17





アルコールのコントラスト

feat. Byakouille




Oni giri, certainement l’une des techniques la plus faible de Zoro à ce jour, mais pourtant une des plus symboliques. Il ne la choisissait pas par hasard, il lui semblait avoir essayé cette même spécialité lors de sa défaite face à ce Byakouille de malheur, deux ans plus tôt. Maintenant, il lui démontrait son immense efficacité, bien qu’elle était loin de représenter la puissance monstrueuse du sabreur.
Cela dit, ce minshujin de pacotilles s’avérait plus agile que prévu. Il esquiva toutes ses lames avec plus ou moins d’aisance :


Mh… t’as mangé du steak de kangourou à midi ou quoi?! Sans importance, j’finirais par t’attraper petit asticot agité.


Râla-t-il, assez énervé de se faire recaler ainsi. Mais il observait que son adversaire semblait en contrepartie s’épuiser assez rapidement. Au jeu de l’endurance, Zoro le soulevait sans problème, s’il suffisait d’attendre que l’autre se vide de son pep's, alors il se contenterait de l’harceler de coups, inlassablement, jusqu’à la faille de son rival ! Il l’aurait à l’usure.

Pourvu de capacités étonnantes, le bretteur leva un œil interloqué lorsque l’autre se pavana sur le vent, dans le plus grand des calmes. S’il croyait que ses p’tits tours de magie ridicules impressionnaient le sabreur, il se foutait le doigt dans le cul. Pour le pirate, il ne s’agissait seulement que de poudres aux yeux, un cache-misère.
Des pétales fleuries en forme de lame se jetèrent sur l’homme vers, dans l’intention de le cisailler dans un nuage parfumé, comme des épines de rose... ? Quelle espèce de pédale était-ce ?
EN réalité, ça ne fit que lui caresser doucement sa peau de dragon. Au mieux, sa chair s’écorchait sous la fureur des pétales, mais rien de fou. Allait-il passer aux choses sérieuses ou était-ce son maximum ? Ca n’amusait pas Zoro, il ignorait si l’autre le faisait volontairement pour tenter de l’humilier ou s’il n’était tout simplement pas à la hauteur. Dans ce dernier cas, quelle déception. Tout ça pour ça...  Dans le doute, il prit la décision de se prêter au jeu


Remballe tes fleurs fanfreluche, j’en veux pas !


« Tu veux jouer à ça ? ok ». L’homme fixait l’épéiste sinistrement, avant de posément ranger ses lames dans ses étuis. Que ce soit une tentative d’humiliation ou une réelle faiblesse, au moins, ils combattraient au même niveau dans tous les cas. La tête de cactus méprisait la facilité, et vénérait le challenge. Ce qui expliquait le choix de se battre sans la colère de la lame.
Aussitôt le spectacle floral de l’autre terminé, la bête furieuse chargea vers Byakuya afin de l'assaillir à partir de quelques prises, balayettes, coups de tête, poings, pieds.. tout était bon pour le matraquer par simple force brute.

Pour le correcteur :
 

C'est l'heure du-du-du-du-du-DUEL !!!



.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Roronoa Zoro le Lun 25 Sep - 17:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    Ven 15 Sep - 21:56




Byakuya venait de battre un monstre menaçant une ville entière. Il l'avait blessé à plusieurs reprise, et à l'aide de plusieurs élus, il en était venu à bout. Une remontée d'estime de soi qui n'était pas désagréable, mais qui chez le shinigami avait un peu été surestimé. Il savait que face à ce combattant aux trois sabres était devenu plus puissant que lui, par il ne savait quel prodige, mais il ne s'attendait pas à ce que son attaque de prédilection ne lui fasse pas le moindre dégâts. Comment était-ce possible ? Pas une grimace, pas une seule coupure, et pourtant, ce shikaï était une des attaques les plus puissantes que le sceau lui accordait. En quoi était constitué cet adversaire ?

Du coup, cela s'annonçait bien plus compliqué que prévu. Voir carrément impossible. Le capitaine garda cependant son calme, même si intérieurement, il se sentait anxieux. Alors que Zoro parlait, ce à quoi il ne prêta pas la moindre attention, il rappela senbonsakura et recréa son sabre. Si le zanpakuto ne marchait pas, il fallait trouver autre chose. C'est alors que l'élu de Fuyu rangea ses sabres... À quoi jouait-il ? Abandonnait-il déjà ? Alors qu'il avait clairement l'avantage ? Nan, ça paraissait trop facile.

Il eut rapidement raison, car ce dernier chargea main nues contre lui. Byakuya aurait pu se laisser frapper, se disant qu'un simple poing n'allait pas suffire pour le blesser, mais en sentant l'énergie qui s'en dégageait, il estima que c'était risqué de prendre un coup. Il prit appui sur ses jambes et recommença son jeu d'esquive, dans les aires ou sur la terre ferme. Les coups furent de plus en plus rapides, et le dieu de la mort dut placer son sabre devant lui pour amortir une attaque et n'encaisser qu'une partie de la force déployée par son adversaire. Malheureusement, cette manœuvre ne lui permit pas d'agir pour la dernière attaque qui le toucha de plein fouet et le propulsa au sol.

Il y resta quelques secondes, se remettant de l'impacte, avant de tendre le doigt sans un mot vers Zoro.

Sokatsui

Quatre éclaires rapprochés partirent de son index pour attaquer Zoro. Puis il se releva pour voir les effets de son attaques. Est-ce que les attaques plus magiques et rapides avaient un meilleur effet sur lui ou était-il définitivement condamné à la défaite ?




                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 541
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 20
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 152
Nombre de topic terminé: 63
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    Lun 25 Sep - 17:19





アルコールのコントラスト

feat. Byakouille




Esquiver la véloce brutalité du pirate ne dura qu’un temps, car comme prévu, Byakuya s’épuisa plus vite que le bretteur ne se lassa. A un moment donné, au lieu de toucher le vent, son puissant poing se fracassa contre une jolie lame. Un peu plus et il la brisait. Dracula éprouva des difficultés à encaisser l’assommante vibration que dégageait ce poing, et ça le déstabilisa aussitôt. Il ne pensait certainement pas qu’un simple coup brut puisse provoquer tant de dégâts. L’homme ici présent avait acquis au cours d’entraînements intensifs :  une force herculéenne similaire à Sakura, à la différence que lui s’en servait pour être utile.

Enfin, il put lui asséner ce fameux poing ravageur en plein dans le visage, histoire de le faire décoller sur plusieurs mètres, avec la démentielle volonté de lui démontrer sa supériorité désormais. Ce combat gagné d’avance ne se résumait plus qu’actuellement à une simple démonstration de force, les deux ayant très bien assimilé que Byakuya ne faisait pas, ou plus le poids.
Dommage, Zoro imaginait que de son côté, l’adversaire avait également progressé. Mais apparemment, il avait plutôt hiberné le pépère. Un putain de retraité avant l’heure. Le pirate avait tant rêvé de cet affrontement, établit tant de scénarios épiques : un duel plus que serré, avec du sang et de la sueur en abondance. Là, ça n’atteignait même pas le dixième de ses espérances. Nada. L’adversaire ne donnait rien. Un faible.

Ecroulé au sol, le petit asticot insignifiant gesticulait pour tenter encore de se défendre une dernière fois, désespérément. Qui sait ? Sur un malentendu… Zoro aurait pu l’intercepter, mais il préféra le laisser s’exprimer avant de mourir. Etait-il apte à au moins lui faire une petite entaille ? Ce n’était pas demandé la lune merde !
Il le pointa du doigt pour y libérer la foudre. Intéressant. Ses performances lui permettaient de les contrer à l’aise, il se protégea au premier geai par réflexe avec son bras, bloquant largement l’attaque.. Puis au final, il choisit prétentieusement de se les prendre de plein fouet, histoire de ressentir ne serait-ce qu’un infime chatouillement… Mais toujours rien. La déception à l’état pur. Le pirate semblait comme immunisé par les éclairs, à l’instar de son capitaine en caoutchouc. Ce Byakouille devrait s’inscrire pour suivre des cours auprès d’Eneru, maître de la foudre dans le monde de Zoro. C’était autre chose.


C’est tout ce dont t’es capable sale minable.. ?! Je vais te montrer ce qu’est un coup foudroyant moi..


Et il lui discerna les ultimes mouvements,.gauche, droite !

(passe en full RP)

Byakuya à bout de fatigue, Zoro en profita pour le choper étourdi, le forçant à s’agenouiller à l’aide d’un coup de pied bien placé dans le pli du genoux. Il se glissa derrière lui, le maintenant d’une certaine façon afin de saisir son bras et de le lui tordre violemment. Il voulait lui faire traverser les mêmes enfers dans lesquels Byakuya l’avait expédié, quelques années plus tôt.


Je pourrais te tuer.. mais tu es beaucoup trop décevant pour t’en tirer à si bon compte. Je préfère te laisser avec ce goût humiliant de la défaite. Souviens-toi de cet instant toute ta vie, que j’espère bien longue…


Sur ce discours d’une froide cruauté, un horrible craquement d’os s’éleva dans les airs. Un seul mouvement suffit à lui bousiller son petit bras faible, mis en charpie si facilement. Suite à quoi, le sabreur relâcha sa victime d’un sec coup de pied visant la colonne vertébrale pour que le corps s’effondre en avant.
Les lourds pas du bretteur longèrent le corps tapis dans la poussière jusqu’à sa tête. Probablement encore conscient, le pirate le scruta d’un œil hautain avant d’émettre un petit « hm » des plus insolents. On le vit farfouiller dans son kimono pour en sortir une fiole d’alcool. Il but une gorgée goulûment, et la jeta nonchalamment sur le dos de l’animal blessé étendu par terre.


Tiens… T’en auras plus besoin que moi…


Les jours suivant s’annonçaient difficiles pour le minshujin, Zoro en avait bien conscience, alors il lui faisait ce noble cadeau pour qu’il puisse trouver la force de les affronter, et surtout, afin de le remercier pour l’avoir poussé à dépasser ses limites, dans l’espoir d’obtenir sa revanche un jour. Et ce jour était advenu.
Il fallait une sacrée bonne raison pour qu’un alcoolo pareil puisse délibérément partager son saké. Quelque part, Byakuya le méritait.
Chose faite, il se dirigea fièrement vers l’horizon pour s’y fondre et disparaître, laissant le perdant baigner dans son échec.

Aujourd’hui, un homme avait racheté son honneur.

C'est l'heure du-du-du-du-du-DUEL !!!



.
.



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1260
Yens : 157
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    Lun 25 Sep - 18:04




Rien de rien... c'était désespérant. Malgré ses efforts, Byakuya n'arrivait pas ne serait-ce qu'à égratigner celui qu'il prenait pour un prétentieux il y a encore peu. Debout, il fixa dépiter son éclait effleurer la peau du pirate sans le blesser. Il évita encore un de ses poings avant de se manger le dernier, malgré son blocage. Une fois au sol, il voulut ne plus se relever, tellement la honte le submergeait en silence. Encore s'il avait perdu après une épique bataille où les forces étaient équilibrés et les deux antagonistes au bout de leur force et maculé de sang, la défaite en serait moins oppressante, mais là... pas le moindre mal, pas la moindre grimace, rien...

Cependant, le pirate ne lui laissait pas de répit. Comme un juste retour des choses, il entreprit de forcer sur son bras au point d'en casser les os. Byakuya ne put s'empêcher une grimace de douleur, mais il se retint de toutes ses forces de crier. Cet élu de Fuyu n'aurait pas sa complainte. Le peu d'honneur qui lui reste demeurera en lui. Il souffrait beaucoup, il ne pouvait pas le nier, mais pas cet effort, il témoignait encore l'ardente envie de garder la tête haute. Vu comme il avait monté en puissance, ce pirate ne serait plus un adversaire pour lui. Le shinigami maudissait ces êtres de la même race que lui avait pris son prestige.

Il ne répondit rien et se mura dans le silence, n'écoutant même plus le pirate. Il resta seul avec lui-même rongé par la frustration et le dédain. Il voulait bien être patient pour retrouver sa gloire, mais le destin de Kosaten jouait avec elle comme un vulgaire adepte du sadomasochisme. Si seulement il pouvait revenir dans son monde et oublier tout cela...

Le capitaine soupira alors que l'élu n'était plus en vue. Non, il ne pouvait pas se lamenter, ni s'avouer vaincu. Un cœur de guerrier comme lui devait s'accrocher et ne pas céder. Il se releva en s'appuyant sur son bras valide. Puis, il marcha silencieusement, la mine renfermée. Il allait faire soigner son bras et continuer d'exister. La persévérance le conduira à la gloire, il en était convaincu. Il n'allait pas se laisser marcher dessus par ses dieux et ses élus de Fuyu. Un jour, ils allaient tous regretter de s'en être pris à lui.

Oui, Byakuya était convaincu que tout n'était pas perdu. Son prestige allait revenir.  



Spoiler:
 



                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La revanche d'un alcoolo    

Revenir en haut Aller en bas
La revanche d'un alcoolo
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]
» Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.