Partagez | .
Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]
Messages : 51
Yens : 571
Date d'inscription : 12/09/2016
Localisation : Haha!

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Lawless ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Jeu 22 Juin - 21:31

“Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. ”

.feat Futago Kokucho & Lawless



Le soleil brillait haut et fort dans le vaste ciel de Kosaten. Une journée comme toutes les autres, avec sa routine habituelle. Du moins..Pas pour tout le monde. Comme partout ailleurs, il exister différentes classes parmi les habitants de ce monde, certains étaient riches, d'autres dans les normes....Et... Il y avait ceux plus pauvres qui peine à survivre.

Bien sûr, tu avais déjà vu ce cas-là avec les humains de chez-toi. Rien n'était si différent et tu ne te sentais pas réellement dépayser. Tu te contentais de vivre au jour le jour, en essayant de paraitre le plus discret possible...Du moins lorsque tu étais sous ta pitoyable apparence de hérisson.


Et malheureusement, tu étais un hérisson. Un innofencif hérisson aux yeux rouges, loin de sa maîtresse et... Stop. Ce n'est pas le moment de faire du drama, Lawless! Nowi faisait des choses de...Fille et t'avait alors simplement donné quartier libre. Et bon sang, qu'es-ce que tu t'ennuyer maintenant !

Elle avait laissé un adorable herisson près d"une route, ou nombreux sont les commerçants qui passe. Tu devais faire très attention, on ne sait jamais, n'importe qui pouvait soudainement avoir envie de vendre de la viande de hérisson ! Même si tu doutes sincèrement que de la viande de vampire sois très bonne à déguster, même avec du vin.

Tu voulus chercher un coin d'ombre, afin de pouvoir prendre ta glorieuse apparence "humaine", mais à nouveau le destin se joua de toi. Alors que tu courrais sur tes petites pattes afin de chercher une ombre protectrice, quelqu'un te barra la vue. Tu leva doucement ta petite tête et tes deux petits yeux rouges purs voir..un individu, fort impressionnant tout de noir vêtu. Une épée pendouillé à sa ceinture...et à la façon d'ont il te regardait, tu devinas aisément que lui, il n'allait certainement pas te faire du bien.

- Alors..qu'avons nous la?

Intérieurement, tu pestas, commencent déjà à faire demi-tour...Mais l'individu en décida autrement. Il tendit une main, pour essayer de t'attraper. Et tu fus bien plus rapide que lui. Remerciant ton apparence actuelle, tu te roulas en boule, ricanat en entendant le crie de douleur du bonhomme. Bien fait.

Mais...cela ne fit qu'attirer un peu plus sa colère. Il déguaina son épée et décida de t'enquiquiner autrement. Tu poussa un petit cri avant de détaler, tandis que l'humain était à sa poursuite, ces grandes jambes lui permettant de courire bien plus vite que toi.

Tu continua de courire, mais ton corps se fatigua bien vite..et tu finis acculé, le bonhomme s'approchant de toi. C'est ainsi que tu allais mourire? Mon dieu, tu avait toujours imaginer quelque chose de..théatrale! Tu grogna. Non. Toi le grand Lawless ne mourra pas à cause d'un ignare.

D'un bond, tu sauta sur le bonhomme qui recula sur la surprise. Tu lui mordi le bras, avant que celui-ci te repousse un peu plus loins.

Beurk..le gout de son sang était..répugnant.

Le bonhomme qui visiblement était encore plus en colère, n'en avais pas finis avec toi.

.

© Cheshire Cat sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 18
Yens : 149
Date d'inscription : 06/06/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Futago Kokucho ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Dim 25 Juin - 10:59

Ta précédente rencontre avait été fortement instructive. Tu en avais appris beaucoup sur ce monde et sur sa manière de tourner. Tu avais appris que ce monde était un peu injuste entre ceux qu'on considérait comme des élus et ceux qui ne l'étaient pas. D'après ce qu'avait expliqué le Shinigami tu faisais partie des élus et donc tu possédais un peu plus d'avantages que certaines personnes de ce monde.

Faire partie des privilégiés, ça te faisait un peu bizarre quand même. Tu restais quelqu'un de très banale dans la masse des élus, mais au moins tu n'étais pas au minimum de la classe sociale et c'était déjà très bien comme ça. Ta situation ne t'avais jamais gênée plus que ça mais elle avait fait énormément souffrir ta soeur qui avait plus d'une fois causé de gros soucis à ton peuple.

Si ta sœur était quelques parts, il fallait la trouver et partir rapidement. Ce monde risquait de lui convenir bien plus que le vôtre et elle ne voudrait certainement pas revenir. Elle savait ce que ça impliquait de ne jamais revenir, mais elle pensait également que ton peuple avait mérité sa propre destruction. Elle gardait une certaine haine très tenace pour ta planète d'origine alors que toi tu avais le mal du pays.

Tu as beaucoup de choses à penser et tu avais la tête pleine par contre ton estomac était toujours bien vide. Tu n'avais pas mangé grand chose depuis ton arrivé sur cette planète et tu commençais à le sentir sérieusement. Tu vis au loin un homme joué avec son hérisson de compagnie alors tu n'y portas pas grand garde au début.

Tu remarquas ensuite une chose bien étrange. Qui joue avec son hérisson au milieu de la route avec une épée dégainée ? Tu vois que le hérisson se défend un peu, mais qu'il ne peut malheureusement rien faire. Tu hésites, tu ne peux pas faire grand chose de plus non plus. L'homme a une certaine carrure et lui, il a une épée et toi, tu as rien et tu es toi.

Ta soeur te manquait, elle aurait donné une raclée au gars pendant que tu sauvais le hérisson tranquillement. La juste répartition du boulot, elle le danger, le combat et les risques de mort et toi tout ce qui était sauvetage, premier secours et aucun risque de mort. Ça pouvait être lâche, mais c'était juste écouté son instinct de survie.


-Ah monsieur. Merci d'avoir retrouvé mon Hérisson. Floppy se sauve tout le temps.

Tu agis normalement, tu rigoles un peu et tu es content de ce nom ridicule. Tu espères que le mec n'est pas vraiment une flèche et ne te demande pas pourquoi le petit fugueur n'est pas venu dans ta direction plutôt que fuir. Tu essayes d'approcher lentement du petit animal. Tu espères qu'il essaye faire la même chose ou dans le meilleur des cas s'enfuir et se cacher dans un arbre. Tu as de plus longues jambes et tu es très doué pour la fuite.

Tu n'es pas un héros, mais tu ne vas pas non plus détourner les yeux devant un acte d'une totale injustice. Durant une seconde, tu as même eu une pensée pas très sympa. Tu te dis que le petit être serait mieux dans ton estomac que dans celui de cette individus qui semble en parfaite santé.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 51
Yens : 571
Date d'inscription : 12/09/2016
Localisation : Haha!

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Lawless ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Dim 25 Juin - 12:35

“Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. ”

.feat Futago Kokucho & Lawless

 


Sur tes petites pattes, tu tenais prêt à riposter... Où à courir très vite loin de cet énergumène dangereux. Bon sang, pourquoi avait-il eu soudainement envie de s'en prendre à toi ? Certes en le mordant, tu n'avais fait que décupler sa colère envers toi et augmenter tes risques de ne pas en sortir vivant...Et dire que ta maîtresse devait être bien tranquille en ce moment. Mais tu ne lui en voulais pas. Elle était si naïve qu'elle devait penser que personne ne ferais de mal à un misérable hérisson. Un jour, tu devras lui faire comprendre que c'est une mauvaise idée, les séparations de ce genre.

L'individu s'approcha de toi, avec un sourire mauvais. Tu reculas, tandis que ton petit cerveau essayait de trouver quelque chose, une diversion, une fuite ou...Ou... Autre chose ! Peut-être commences-tu un peu à paniqué. Mais tu ne le montras pas, car tu es un grand acteur, difficile de savoir quand tu est sincère ou non.

Finalement, tes prières silencieuses furent entendues, car une voix masculine finit par se faire entendre. Quelqu'un qui avait eu pitié de toi? Ou qui voulait tout bonnement prendre la relève ? Tu espères vraiment que ce soit la première option.

Attend...

Floopy?

FLOOPY?



Il...Venait de te nommer Floppy? Ce nom ridicule digne d'un poisson rouge ou d'un vulgaire chien errant ? Juste pour un tel affront, tu l'aurais royalement ignoré. De toute façon, Nowi, ta nouvelle Eve, t'avait déjà offert un nouveau nom, bien plus sympathique que... Ça. Même si tu es assez réticent à le dire, au point d'user de ton surnom. Lawless sans foi ni loi.

Malheureusement, tu ne pouvais pas refuser une telle aubaine. Le nouveau venu venait de t'offrir gratuitement une porte de sortie, ainsi, tu n'avais pas d'autre choix que ..De faire... Comme si... C'était lui ton maître. Tu lui fera plus tard la reflexion que le nom de Floopy est innaproprié pour quelqu'un comme toi, et que le nom que t'avais choisis ta nouvelle maitresse en ce monde était "Jekk". Oui. C'est largement plus classe.

Tu mimas un petit couinement joyeux, comme si tu étais soudainement heureux de voir le jeune homme.

-Claudius !

....Il n'était pas le seul à pouvoir donner des noms absurdes. Même si tu venais simplement de piocher un des noms des personnages de la pièce de théâtre de Hamlet. En tout cas, tu espères que le fait d'avoir parlé puisse effrayer légèrement. Même si tu avais une voix ridiculeusement moins grave que d'habitude sous cette forme.

Tu commenças à te diriger vers le jeune homme ...Sauf que l'homme à l'épée réussi as planter son épée dans le sol, à deux millimètre de ton museau. Tu..Crus à un moment que ton petit cœur avait cessé de battre.

- Un hérisson qui parle...Ça pourrait rapporter pas mal, non? Hey petit ! C'est bien à toi qu'il appartient? Tu en veux combien pour cette bestiole ?

Maintenant, tu es une bestiole.....Tu essaya de lancer un regard déséspérer au jeune homme en face. Qu'il fasse quelque chose bon sang !... À moins qu'il arrive à gagner du temps ? Tu avais jeté un bref coup d'œil au ciel...Il fallait simplement qu'un nuage cache le soleil pour que tu puisses prendre ton autre apparence. Même si ce n'était que temporaire, tu auras largement le temps de t'occuper de ce voyou. Mais là..

-Alors Claudius? Qu'est-ce tu attends? Je suis sûr que tu peux te débarrasser de lui facilement !

Après tout, ce monde est remplie de personnes avec des races ainsi que des pouvoirs différents. Le jeune homme devait avoir plus d'un tour dans son sac, non?

.

© Cheshire Cat sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 18
Yens : 149
Date d'inscription : 06/06/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Futago Kokucho ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Mer 28 Juin - 19:44

Les événements prenait une tournure qui ne te plaisait pas beaucoup. Si tu n'avais aucune fierté et aucun courage, tu serai parti depuis bien longtemps maintenant. Tant que ça finissait pas en combat ou que ta vie n'était pas en danger, il y avait toujours moyen de s'en sortir. Tu avais confiance en ta verbe et ta capacité à calmer les esprits.

Ta soeur était pas là après tout, d'habitude quand les négociations n'arrivait nulle part elle donnait des arguments un peu plus frappant. Le hérisson parla et ça ne sembla impressionné que l'homme au sabre. Il semblait penser que la boule de piquant avant de la valeur. C'était possible comme il ne pouvait rien valoir cependant qu'il appartienne à quelqu'un ou non c'était clairement pas à toi de prendre les bénéfices de la vente.

S'il appartenait à quelqu'un c'était clairement du vol et du recel d'animal ce genre de pratique et s'il n'appartenait à personne c'était de l'esclavage. Certaines personnes dirait que les animaux ont moins de droits mais ils n'ont jamais mis les pieds sur une planète ou un chien avait plus d'intelligence que les humanoïdes comme l'individu à l'épée.

D'une voie longue et traînante comme ci ce genre de discours t'épuisait, ce qui n'était pas le cas c'était juste que ta manière de parler était lente car tu aimais prendre ton temps, tu te mis à parler au petit polisson. Il ne te connaissait pas et c'était bien dommage car il n'aurait certainement pas utiliser ce langage sinon.

-Tu oublies une chose. Je suis un simple employé de bureau et j'ai jamais appris à me battre moi c'est pour ça qu'on t'a confier à moi. Pour t'apprendre la patience, la discipline et la maîtrise de ton agressivité.

L'histoire semblait cohérente? Peut-être tu n'en savait rien. Tu connaissais pas les coutumes du pays et de ce monde, tu ne savais même pas si un animal doté de parole était rare ou si tout le monde en avait un. Tu ne connaissais vraiment rien à ce monde et tu devais le découvrir petit à petit sans aucun moyen de savoir ce que tu faisais avant de le faire.

.-Je vais donc devoir malheureusement refuser votre offre monsieur. Il est insupportable et impulsif mais il n'est pas à vendre.

Tu fis deux ou trois pas en direction du hérisson mais avant d'arriver assez prêt pour le prendre tu vis l'homme avancé son épée en ta direction. Il n'avait pas l'air d'être très d'accord avec ta réponse. Tu t'en fichais un peu, tu n'avais qu'une envie : prendre le hérisson et trouver à manger.

-Je crois que je vais te le prendre de force alors gamin. Merci de m'avoir dit que tu ne pouvais pas me résister, se sera beaucoup plus facile comme ça tu ne crois pas.

Tu regardais l'homme et le sabre, totalement indifférent. Tu n'avais pas peur de la mort, tu n'avais pas peur de ce gars la non plus, tu savais pas combattre mais tu savais comment protéger tes points vitaux. Une transformation et ton adversaire ne pouvait même plus blesser si tu arrivait à lui offrir ton bras.

Juste pour voir, tu essaya de crée un boule de ki dans une de tes mains. Tu pouvais y aller sans crainte, ça faisait presque 2 minutes maintenant que tu avais les mains dans les poches. Toute ton attitude montrait un manque de motivation et de conscience de la situation assez impressionnant. Au lieu d'arriver à crée ta sphère d'énergie, tu n'entendis que ton propre estomac se tordre de faim et gargouillé de plus belle.

Si tu n'étais même pas capable de crée un tout petit kikohas c'était même pas la peine d'essayer de te transformer actuellement. Tu étais beaucoup trop faible, tu manquais d'énergie et de concentration. Tu avais clairement trop faim et ne savait pas comment résoudre ce problème autrement que par la fuite.

Tu ne faisais plus trop attention au minuscule Lawless. Tu espérais simplement qu'il avait profité que l'épée soit pointée vers toi et que l'attention du malabar le soit aussi pour que la boule de picot réagisse intelligemment. Tu n'étais sur de rien. Il t'avais demandé de fracasser la montagne de muscles alors que tu étais petit, chétif et que tu semblais terriblement malade.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 51
Yens : 571
Date d'inscription : 12/09/2016
Localisation : Haha!

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Lawless ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Ven 30 Juin - 0:09

“Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. ”

.feat Futago Kokucho & Lawless


 

"Claudius" ne tarda pas à t'expliquer calmement qu'il n'était point apte à faire quoi que se soit pour se défendre. Ce genre de comportement te donnait envie de vomir... Voilà un être creux et faible qui dès le premier problème, abandonne dès le début. Aucune étincelle de courage, ni de témérité... Juste la peur et la lâcheté.

L'adversaire ne faisait plus attention à toi, tu pouvais alors partir loin d'ici et retrouver ta précieuse maitresse. Et que lui diras-tu ? Que tu as eu un...Petits soucis et qu'il y a eu un accident mortel, entrainant le décès d'un bonhomme faible ? Oh tu en étais parfaitement capable.

Mais...ce bonhomme te troublait. Sans te connaître particulièrement, il avait déjà décelé quelques traits de ton caractère, même s'il avait sans doute dire tout ceci au hasard. Au moins, il jouait le jeu... Comme dans une pièce de théâtre, ou chacun connaissait son rôle.

- .....Il faut tout faire par soi même ici ~

Finit -tu par soupirer, avant qu'n petit miracle se produise. Brièvement, le soleil fut caché par un magnifique nuage, tu sentis dans ton petit corps comme un... Fourmillement. Le signal que tu pouvais librement prendre ton apparence humaine....Rien que de devoir aidé ce lâche sans défense te rendais déjà malade intérieurement. Mais parfois...Même le plus grand des abrutis peut devenir le plus puissant de tous les êtres. Enfin,...du moins, dans un laps de temps assez lointain.

Alors, tu en profitas, de ce moment bénéfique pour récupérer cette apparence humanoïde, devenant à nouveau un jeune homme avec un sourire narquois et deux grands yeux rouges. Un pan de ton écharpe s'agita, tandis que ton épée apparu dans une de tes mains. Tu plongeas sur ton adversaire, qui de justesse se retourna pour parer ton arme.

Vos lames s'entrechoquèrent, mais tu pouvais lire la surprise dans son regard. Tu n'avais jamais précisé que tu étais un hérisson ordinaire, non? Et encore, il n'avait pas vu tes frères. Il y en avait un qui devenait un papillon ! Ceci est ridicule. Complétement.

-...mais..comment..tu....

Tu lâcha un leger ricanement, te mettant à nouveau en position, une main dans le dos. Tu devais profiter que cette ignoble personne soit sous le choc. Encore maintenant, tu te sentais tout aussu faible, le fait d'invoquer ton arme semblait avoir puisé dans ta reserve. Et encore. Tu avais eu la chance que la chaîne qui te lie à Nowi n'apparaisse pas, cela aurait du être assez embêtant à expliquer après.

Alors que tu t'avançais vers ton ennemie du moment, ton temps c'était écoulé. Le soleil avait cessé de jouer à cache, et dès que le premier rayon te toucha, tu redevins un simple hérisson. Oh ce fut comique, de voir la lame adversaire rencontrer le vide, et toi, te retrouver à nouveau...tout petit.

Tu poussa un petit couinement avant de courir vers "Claudius".

- Est-ce que tu sais au moins courir? Non? Oui? Peu importe, il va falloir que tu apprennes maintenant ! Ah les jeunes de nos jours...

.

© Cheshire Cat sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 18
Yens : 149
Date d'inscription : 06/06/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Futago Kokucho ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Mar 11 Juil - 12:30

La diversion semblait marché correctement. Tu voulais partir mais tu vois le hérisson revenir. Il était vraiment ennuyant celui la. Il ruinait tous tes plans et tes efforts en 3 secondes à chaque fois. Tu essaye de l'aider et au lieu de te rendre la pareil, il fait qu'à sa tête et c'est à toi de ramasser les morceaux pour tout réparer par la suite.

Sa transformation était impressionnante, moins que celle de ton peuple mais impressionnante quand même, et tu te posais à présent la question pendant que tu le regardais combattre. C'était un hérisson qui avait le pouvoir de se transformer en homme ou un homme qui avait le pouvoir de se transformé en hérisson? Pour ta part tu trouvais la première option beaucoup plus impressionnante que la deuxième.

Les transformations d'être humanoide c'était très courant, l'inverse par contre tu ne l'avais encore jamais vu et il n'y avait que les êtres vraiment exceptionnel qui pouvait passé de l'animal à l'homme. Tu avais entendu dire qu'il fallait être proche d'un dieu ce genre de métamorphose.

Le combat tourna très court, une ou deux attaques avant que celui que tu avais baptiser floppy se retrouve à nouveau sous sa première forme. Il semblait vouloir fuir maintenant plutôt que combattre, c'était pas trop tôt. Sans son intervention, tu serai parti depuis plus d'une minute maintenant.

Tu t'élance vers le petit hérisson et tu l'attrape au vol de justesse. Tu te baisse au maximum pour évité de te faire décapité par l'ennemi et tu fais un petit bond en arrière, trop tard et tu sens sa lame froide au niveau de son épaule gauche. Tu as ramasser le petit avec ta main droite donc il n'y pas de problème.

Tu attends qu'il retire sa lame, il est obligé de le faire pour essayer de te porté l'estocade mais comme tu t'y attendais tu fais volte face, te baisse pour évité une nouvelle attaque et puis tu te sert de ta queue de lézard pour te propulser en avant. C'est une technique relativement efficace chez les reptiles, utiliser sa queue pour se maintenir en équilibre et se propulser en avant.

Grâce à ce boost de départ, tu peux partir rapidement et ça te permet d'évité de justesse d'avoir une épée dans le dos. Tu as maintenant 3 bon mètres d'avances sur ton poursuivant et chaque enjambée te permet de prendre un peu plus d'avance. Tu cours vite cependant tu te sens faible, ton épaule te fait mal et tu n'a pas manger depuis plusieurs jours si bien que ta vitesse n'est pas touchée mais ton endurance oui.

Tu ne vas pas pouvoir courir pendant des heures et des heures s'il est du genre tenace. Tu espère vraiment que non car tu sais que tu ne pourras pas courir plus d'un ou deux kilomètres à cette vitesse. Heureusement après 700 mètres de course, tu vois qu'il est loin derrière toi et tu l'entends râlé au loin.

Il n'a pas réussi à te suivre et maintenant que tu as presque 200 mètres d'avance et que chaque pas t'éloigne un peu tu sais qu'il ne te poursuivra plus très longtemps. tu cours encore un peu pour sortir de son champs de vision et tu te pars en direction de la forêt. Les arbres permettront de caché votre présence.

Une fois arrivé à l'orée de la foret, il y a assez de calme et d'ombre pour le petit hérisson. tu le pose sur le sol et tu attends. Tu attends tout simplement qu'il te parle, tu n'as pas vraiment envie de lui posé des questions et tu es plus concentré sur ton estomac qui maintenant se manifeste toutes les 20 secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 51
Yens : 571
Date d'inscription : 12/09/2016
Localisation : Haha!

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Lawless ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Ven 14 Juil - 14:04

“Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. ”

.feat Futago Kokucho & Lawless


 

Finalement, le bonhomme que tu avais sous-estimé finit par démarquer bien assez vite. Il usa d'une..Drôle de technique que tu trouves assez étrange sur le moment... Pendant un bref instant, tu crus voir une espèce de queue de lézard derrière lui. Il n'est pas si normal que ça....
Impuissant, tu ne pus qu'assister qu'à la drôle de fuite, jusqu'à ce que ton sauveur daigne te posait à l'ombre et...ce fut le silence. Qu'attendait-il? Des explications. Mon dieu ! Pourquoi ne pouvais-tu pas avoir une mode d'emploi ? Ce serait bien plus évident pour tout le monde, non?

Mais tu ne pouvais pas te lancer dans une tonne d'explication, car l'estomac de "Claudius" se faisait clairement entendre. Nul doute qu'il ne t'écoutera pas temps que son ventre ne sera pas remplis.

- Je dois vraiment tout faire par moi même ! Décidement...


L'ombre étant bien présente, tu put te permettre de prendre ton apparence humain. Vous étiez dans une sorte de forêt non ? Il devait surement il y'avoir des fruits ou quoi que se soit...Ton regard se posa sur un arbre en particulier. Trouvé !

Tu t'éloigna un peu du jeune homme pour grimper avec agilité sur l'arbre et tenté d'y attraper une sorte de pomme..Que tu lanças sur le bonhomme. Non mais, tu n'allais tout de même pas le servir sur un plat en argent tout de même!
Puis, tu retourna le voir, affichant ainsi ton large sourire habituel sur ton visage.

- Bien, après ce moment ma foi fort tumultueux, je vois à ton regard que tu te pose pas mal de question à mon sujet. Sache déjà que tu n'a rien à craindre de ma part. Je suis certes un vampire, mais ton sang ne m'intéresse point.

Il fallait bien le mettre à l'aise, n'est-ce pas?  Ce serait peu amusant de le voir détaler par peur de se faire manger.

-Je suis un servamp. L'ancetre des vampires,  si tu préfère. Je suis vulnérable à la lumière du soleil, si bien que je deviens un simple herisson innofencif dans ce cas là... Et toi? Qu'est-tu donc?

.

© Cheshire Cat sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 18
Yens : 149
Date d'inscription : 06/06/2017

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Futago Kokucho ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   Sam 22 Juil - 12:12

Tu regarde le hérisson prendre une forme humaine et commencé à monter à l'arbre. Tu ne cherche pas à comprendre plus que cela. Il n'aime peut-être pas être sur le sol ou il est de ceux qui ont besoin d'être en hauteur pour se sentir un peu plus grand pour parler avec d'autres personnes.

Tu remarque qu'il te lance un fruit. Tu l'attrapes et tu le regarde en te posant pas mal de question. Tu avais déjà vu ses fruits à l'allée comme pas mal d'autres cependant tu ne savais pas si ceux la était comestible par les humanoide. Tous le monde ne pouvait pas manger de tout et comme c'était un nouveau monde tu ne pouvais pas te permettre de goûter tout ce qui te tombait dans les mains en espérant que tu le digère.

Tu décide de faire confiance à l'étrange hérisson et tu goûte du bout des dents le fruit. Tu ne mords qu'une toute petite partie, bien décider à recraché le tout si le gout te semble suspect. Il n'a pas de raison de t'empoissonné mais il n'a aucune obligation de te maintenir en vie non plus. Le fruit semble sans danger et tu le mange cependant il n'est pas très nourrissant.

Sur ta planète tu avais des fruits un peu plus grand que ça mais beaucoup plus pratique en valeur nutritionnelle. Ton peuple avait même fait pousser ce fruit sauvage avec d'autres pour obtenir de nouvelles espèces. Des goûts très différents pour variée un peu mais un de ses fruits était suffisant pour remplir l'estomac d'un enfant pendant plusieurs heures.

-Je m'appelle Futago Kokucho. Je pense que le terme le plus correct est alien pour mon cas et je viens de la planète Wakusei. J'ignore ce que c'est un vampire donc j'ignore en quoi mon sang peut te servir mais si tu en veux je t'en prie vu comment il coule en ce moment.

Tu disais ça sur un ton sans grande émotion. Tu étais blesser mais ça semblait être le cadet de tes soucis. Tu t'avançais simplement vers un autre arbre pour regardé un peu ses fruits. Tu aurais bien pris le même arbre cependant ta technique risquait de secouer un peu et tu n'avais pas l'intention de faire tomber l'hérisson de son perchoir.

Tu concentre simplement ton énergie au niveau de ta paume et tu relâché le tout contre le tronc. C'était la même technique que pour crée un kikoha mais ça demandait beaucoup moins d'énergie de crée une simple onde de choc. Tu ne te servait que de l'énergie, tu n'essayais pas de la condenser pour en faire quelque chose et tu avais récupéré un peu de tes forces avec le fruit.

L'arbre tremble au point qu'on direct qu'un bulldozer viens de le frapper et les fruits les plus mur se mettent à tomber. Tu les ramasses tout simplement et tu commence à les compter avant de les manger. Il y en a presque une vingtaines. Un peu beaucoup pour ton estomac en temps normal mais tu n'as pas manger depuis un moment et comme ils sont assez juteux ça étanche un peu ta soif en même temps.


Après ton repas tu te sens largement plus fort qu'avant mais tu as toujours cette petite douleur dans l'épaule et ça commence à te déranger. Tu adresse un regarde à l'individus en face de toi pour évaluer la distance entre vous et tu constate qu'il n'y a aucune danger. Sans la moindre émotion tu te transforme.

Tes muscles se développement, un aura apparaît autour de ton corps et tes cheveux marron se dresse sur ta tête. L'instant d'après ta chevelure change de couleur ainsi que tes iris. Ta chevelure prend une couleur émeraude caractéristique qui fait penser à la couleur d'un lézard normal et tes mains devienne un peu plus griffues pour un peu prêt trois secondes avant que tu te sentent totalement vidé de ton énergie et que tu perde ta transformation.

-On m'avais dit que ce monde limitait les pouvoirs mais je pensais pas à ce point. Tant pis j'attendrais que ça guérisse normalement.

Tu dis ça sur un ton totalement détaché comme si le fait de ne pas pouvoir te transformer était quelque chose que tu avais envisager ou même qui n'était pas cruciale à ta survie. Pourtant ton épaule était bien entaillée et on pouvait presque voir ton os, si on te soignait pas et que ça s'infectait tu pouvais en mourir mais ça semblait être le cadet de tes soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]   

Revenir en haut Aller en bas
Les poignards qui ne sont pas dans les mains peuvent être dans les paroles. [ pvFutago Kokucho]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si tu joues à L5r tape dans tes mains
» Pourtant t'es beau comme une comète, j't'ai dans la peau, j't'ai dans la tête.
» Jean-Claude Gianadda - Mets dans tes mains ...
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.