Partagez | .
Au cœur des tropiques
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Au cœur des tropiques   Jeu 29 Juin - 10:17


Ami de longue date

J'arrive, en compagnie de Natsu, à la lisière de la forêt tropicale. Pour justifier ce détour, j'ai prétendu avoir dit à Arya de s'y rendre pour que l'on puisse se retrouver. Et c'est la vérité, mais je n'ai rien dit au sujet du petit renardeau. Je préfère lui laisser la surprise.

Nous nous enfonçons de plus en plus au milieu des feuillages denses. Les environs sont assez sombres, mais étrangement, j'arrive à distinguer chaque élément.

Une fois que je juge être allée assez loin, je porte mes doigts à mes lèvres pour siffler. Le bruit se propage entre les troncs. Au bout de quelques minutes d'attente, des pas arrivent dans notre direction sans faire aucun effort pour camoufler leur présence.

Puis la tigresse émerge d'un buisson pour se jeter sur moi. Surprise, je me laisse entraîner au sol sous le poids de ma protectrice en poussant un petit cri. Étalée de tout mon long, je ne peux m'empêcher de rire.

Doucement ma belle, moi aussi je suis contente de te revoir.

Arya s'écarte pour me laisser me relever. Je me rapproche d'elle pour lui murmurer quelques mots à l'oreille, puis je me dirige vers mon bien-aimé.

Viens par-là, un ami à toi t'attend.

Sans lui laisser le temps de réfléchir, je le prends par la main et m'élance à la suite d'Arya. La tigresse nous mène à travers les bois jusqu'au petit renardeau.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Sam 1 Juil - 10:19





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Peu après avoir quitté Chikai, Amaya avait annoncé qu’il fallait passer par la forêt tropicale pour qu’elle puisse retrouver sa tigresse. Avant de venir voir Karui Hanja, la Bleue s’était séparée de l’animal afin de le protéger et d’éviter qu’il se retrouve dans pareille situation qu’elle. Mais désormais que les choses s’étaient arrangées, les retrouvailles pouvaient avoir lieu… Toutefois, cette histoire n’était pas sans rappeler à Natsu la fois où il avait dû se séparer de Yami, le petit renard qu’il avait sauvé du côté des zones inexplorées. En apprenant qu’il était recherché, le mage de feu avait lui aussi préféré mettre en sécurité son ami.

La traversée jusqu’à ces bois fut en fait assez rapide et sans incident. Natsu profitait pleinement de sa liberté retrouvée, ainsi que de la présence à ses côtés de celle qui comptait le plus à ses yeux. Peu importe ce qu’il y avait à accomplir, peu importe ce que le duo serait amené à traverser, maintenant qu’ils étaient ensemble, et dans le même véritable bateau ce coup-ci, rien ne saurait les arrêter.

Natsu suivait Amaya sans réellement réfléchir à ce qu’ils faisaient. Ils avançaient donc tranquillement, main dans la main, et progressaient petit à petit vers le cœur de la zone. Le pyromancien avait beau être passé à plusieurs reprises par ici, il était toujours autant incapable de se repérer. En plus, traverser cet endroit était un véritable enfer pour lui, puisqu’une simple flammèche et les arbres se consumeraient rapidement, sans compter l’effet dévastateur de la chaleur solaire.

Bientôt, la jeune fille s’arrêta et siffla, probablement Arya. Vu qu’au début rien ne se passait, Natsu ne put s’empêcher de taquiner sa bien-aimée en lui infligeant une petite pichenette sur la joue, avant de pouffer pendant quelques secondes. Toutefois, il n’eut pas le temps de se moquer davantage qu’une forme se jeta sur la belle et la mit à terre.

Le Dragnir, ayant reconnu la bête à l’odeur quelques instants plus tôt, ne fit rien pour empêcher cette accolade. Amaya semblait aux anges, ce qui suffisait actuellement à sa propre satisfaction. Il sourit en regardant ces deux guignols faire les fous, alors que plus tôt, les élus risquaient leur vie face à l’autorité de Seika.

Bientôt, le petit jeu cessa et Amaya put enfin se relever. Mais alors que Natsu se préparait à rebrousser chemin, pour faire route vers le lieu où Aeternam se terrait, la Fuyujin le prit par la main et prit la course à la suite de la tigresse qui venait de s’élancer plus en profondeur de la forêt. La demoiselle révéla au Seikajin que l’un de ses amis se trouvait dans le coin. Étonné, celui-ci se laissa guider, jusqu’à ce qu’une odeur familière assaille ses narines. Il ne reconnaissait que trop bien celle-ci. Il souffla pour lui-même, bien que la Bleue puisse aisément l’entendre :

« Yami… »




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Sam 1 Juil - 11:55


Moment d'émotion

Finalement, nous arrivons dans un endroit où les arbres sont un peu plus espacés. Le petit animal qui se trouve au centre de la zone semble nous attendre.

Arya se place un peu en retrait. Je lâche la main de mon bien-aimé, lui dépose une bise sur la joue, avant d'aller rejoindre la tigresse.

À en juger l'expression de Natsu, c'est un moment lourd en émotion pour lui. Autant lui laisser un peu d'intimité pendant ces retrouvailles importantes.

Ma protectrice attire mon attention en frottant sa tête le long de ma jambe. Je me tourne vers elle pour affronter son profond regard d'un bleu azur. Arya semble me supplier de ne plus laisser seule avec cette petite boule de poil infernale.

Désolée ma grande, c'était un cas de force majeur, je ne pouvais pas faire autrement. Je ne peux pas te promettre que ça ne se produira plus, mais je peux essayer.

Je laisse encore quelques minutes à Natsu, puis je m'approche de lui et du petit renardeau.

Je l'ai trouvé dans la forêt luxuriante pendant que je te cherchais.

Sentant le regard noir de la tigresse peser sur moi, je décide de rectifier mon affirmation.

Enfin, c'est plutôt Arya qui l'a trouvé.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Sam 1 Juil - 13:55





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Natsu n’avait pas mis plus d’une seconde à deviner de qui provenait cette odeur. Yami et lui avait partagé tant d’aventures, ils avaient tissé des liens si forts que le mage de feu connaissait par cœur le petit renard. Ses goûts, ses humeurs, ses mimiques… La séparation avec lui avait été extrêmement brutale pour le garçon aux cheveux roses, et seule la perspective de l’éloigner du danger avait pris le pas sur le reste de ses émotions.

Et puis tout à coup, Amaya s’arrêta. Sa course se stoppa net, tandis qu’elle embrassait le Seikajin sur la joue, avant de le laisser seul à l’avant. Dans le même temps, leurs mains se séparèrent. Dans le même temps, Natsu aperçut, seul, au milieu de la clairière, le fixant avec étonnement, Yami. A sa vue, le garçon à l’écharpe perdit ses mots.

Après quelques instants de surprise partagée, Yami accourut à petites enjambées, et bondit dans les bras de Natsu, qui ne tomba pas à la renverse, lui, avant se coller contre le pyromancien. Ce dernier caressa affectueusement la fourrure sombre du petit animal, qui se mit à grogner de contentement. La scène était peut-être parfaitement ridicule, mais le Dragnir s’en fichait royalement… Ils jouèrent ainsi plusieurs minutes, avant qu’Amaya se rapproche.

Celle-ci lui expliqua alors qu’elle avait découvert Yami au niveau de la forêt luxuriante, là où le chasseur de dragons l’avait laissé. Elle se rectifia ensuite après un regard à sa tigresse, en avouant que c’était l’animal qui l’avait découvert. Toutefois, Natsu ayant reposé le petit renard à terre, ne la laissa pas finir. Le bouillonnant jeune homme, dans un excès de zèle, posa tout d’abord son index sur les lèvres de sa bien-aimée afin de lui imposer le silence, avant de venir presser les siennes en entourant de ses bras la demoiselle.

Il maintint le contact quelques instants, avant de rompre la magie. Natsu ne put s’empêcher de faire le pitre, devant la mine sombre que lui tirait Arya, chaque fois qu’il étreignait sa maîtresse. Le fils de dragon lui tira la langue.

« Bah quoi ? J’allais pas t’embrasser aussi, quand même ! »




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Sam 1 Juil - 19:24


Désir fou

Nul besoin d'échanger des mots lorsque l'on peut échanger des sentiments. Tout en étant suspendue à ses lèvres, j'apprécie longuement les remerciements de Natsu.

Quand il décide finalement de rompre cet instant, tout ce qu'il trouve de mieux à faire est de taquiner Arya. C'est bien ma tête brûlée ça. À peine sommes-nous sortis d'une situation délicate qu'il recommence à faire toutes sortes de bêtises.

Pauvre Arya, entre Yami qui la colle de près et maintenant Natsu qui met du sien, elle doit en avoir assez. D'un signe de la tête, je l'autorise à aller se défouler sur ce qu'elle pourra trouver dans la forêt.

Arrête un peu de l'embêter. Occupe-toi plutôt de moi.

Aussitôt, j'enroule mes bras autour de son coup pour l'attirer vers moi. Un désir fou m'envahit, tout à coup, j'ai besoin de lui. Je rends à l'amour de ma vie un baiser passionné.

Je ne saurais pas dire d'où vient cette envie soudaine.

Peut-être que le fait d'être à deux doigts de perdre l'être qui m'est le plus cher m'a fait réaliser que la vie est courte.

Peut-être que les émotions accumulées des derniers jours ont fini par ne plus pouvoir être contenues.

Mais en réalité, je me fiche bien de la raison, j'ai envie de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Dim 2 Juil - 10:19





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Amaya congédia la tigresse d’un signe de la tête. Comprenant par les mimiques de la jeune fille, comme par ses paroles, ce qu’elle avait l’intention de faire, Natsu s’approcha de Yami, lui caressant le museau. Doucement, il lui chuchota quelques mots à l’oreille :

« Continue d’embêter la tigresse pour moi. »

Le petit renard saisit rapidement ce que la tête brûlée voulait dire. Il jeta un regard attristé vers Natsu, étant donné que tous deux venaient seulement de se retrouver. Toutefois, désireux de faire plaisir à celui-ci, l’animal noir décampa bientôt, à la poursuite d’Arya, tandis que le Dragnir affichait un air moqueur.

Après quoi, Natsu alla s’enlacer avec sa bien-aimée, l’agrippant avec délicatesse, tout en s’assurant qu’elle ne puisse pas lui échapper, comme s’il craignait qu’un nouvel évènement tragique les sépare. Il échangea un nouveau baiser passionné, communiquant tout l’amour qu’il pouvait ressentir à l’égard de la Bleue, ne se souciant plus de son environnement.

Rien ne comptait plus à ses yeux que sa belle. Il souhaitait plus que toujours s’unir avec elle, que leurs corps ne fassent plus qu’un, que leurs esprits s’harmonisent. Amaya resplendissait davantage, alors qu’il semblait à Natsu qu’il la découvrait sous un nouveau jour.

S’engageant dans un domaine qu’il ne connaissait pas, il se rapprocha davantage d’elle, collant son corps athlétique contre celui de la demoiselle, cherchant dans son regard son accord, son approbation, tout en la laissant réagir comme elle le souhaiterait. D’une voix un peu hésitante, il se lança :

« Tu… Tu veux le faire ? »




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Dim 2 Juil - 14:34


Ardeurs

Nos corps aussi ardents l'un que l'autre continuent de se rapprocher pendant que nous échangeons un énième baiser. Puis d'un air un peu hésitant, Natsu me demande si je veux vraiment passer à l'acte.

Cela me fait légèrement rire intérieurement. En temps normal, je pense que ça aurait été à moi d'être gênée par la situation, mais les circonstances actuelles font que l'envie est bien plus forte que la raison.

En ce moment même, je ressens aussi bien la joie que l'amour, le désir ou le bonheur simple. En aucun cas la gêne ne vient se mêler à mes sentiments éprouvés.

Alors je rapproche mon visage de celui de Natsu pour lui murmurer à l'oreille ma volonté.

Oui, c'est ce que je veux.

Je le sens encore quelque peu hésitant. Je finis donc de le convaincre en prenant à nouveau ses lèvres d'assaut.

S'il est d'accord pour aller jusqu'au bout, ça sera ma première fois. Contrairement à tout ce que j'avais imaginé, je ne suis ni stressée, ni angoissée, je me sens juste bien.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Dim 2 Juil - 15:10

HRP:
 





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Avec accord de sa partenaire, Natsu finit par se laisser aller au plaisir charnel. Il entremêla son corps avec celui d’Amaya, déterminé à poursuivre jusqu’au bout ce qui serait leur première véritable relation. Le mage de feu ne pensait pas à ce que cela pourrait signifier dans le futur, il souhaitait juste profiter de l’instant présent en compagnie de sa bien-aimée. Il allait devenir homme, elle deviendrait femme, par la plus naturelle des lois humaines. Le désir ardent du chasseur de dragons ne cessait de croître, mais il respecterait tout du long les envies de la belle. Il s’empara une nouvelle fois des lèvres fines de la Bleue.



Tout avait été parfait. Du début à la fin. Amaya avait été admirable. Rien aux alentours n’était venu les déranger, malgré le fait que cette clairière se trouvait à la vue de tous. L’acte s’était fait ainsi. Natsu restait étendu à terre, côte à côte avec la Fuyujin, encore sous l’euphorie de ce qu’il venait de se passer entre eux. Elle était sa raison principale de vivre, et lui était la sienne. Toutes leurs émotions n’avaient fait plus qu’une. La symbiose était parfaite.

Le garçon aux cheveux roses ne concevait pas son périple à Kosaten sans elle. Celle-ci avait beau avoir mentionné l’éventualité de leur séparation, Natsu ferait tout ce qui était en son pouvoir pour que ce jour funeste n’arrive jamais. Amaya avait su recoller les morceaux du cœur brisé du pyromancien au moment où celui-ci en avait le plus besoin… Fairy Tail, Erza, Kachou, Ieta Ao… Depuis combien de temps ne les avait-il pas revus ?

Les choses s’étaient écoulées si vite, depuis la prison. Le couple avait su rattraper ce retard accumulé depuis leur premier baiser. La guerre les avait séparés, le crime du Seikajin les avait éloignés… Mais tout ceci se trouvait derrière eux… Un dernier détail, trottant dans l’esprit de Natsu depuis un bon moment, à plus forte raison à ce moment-là, restait à méditer.

"Amaya..."




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Dim 2 Juil - 16:09


Rattrapée par le passé

Certaines fois, le temps semble comme se suspendre quand je suis en sa compagnie. Et d'autres fois, c'est comme s'il défilait à une vitesse folle. Si bien qu'à présent, je ne sais pas depuis combien de temps nous nous sommes abandonnés au plaisir.

Quand finalement, nous retombons cote à cote sur le sol humide de la jungle, je réalise que je suis essoufflée. Qui aurait cru que cela puisse demander autant d'énergie ?

Désormais liée à mon bien-aimé par le seul contact de nos mains, je reste ainsi pendant un moment, et m'efforce de reprendre mon souffle. Mais surtout, je tiens à savourer encore les souvenirs encore tout frais dans ma mémoire. Bien que je ne puisse jamais oublier cet instant, un souvenir n'est jamais plus agréable que lorsqu'il est encore vivant.

Puis, Natsu décide de rompre le silence qui s'était confortablement installé. Il ne prononce que mon prénom, le reste de ses mots sont en suspend.

Je ne sais pas s'il fait ça consciemment, dans le but d'éveiller ma curiosité sans limite. Mais toujours est-il qu'elle est bien présente maintenant.

Oui, je suis là.

Je me sens idiote d'avoir dit ça. Évidemment, il sait que je suis là, mais pendant un moment, j'ai eu peur que... Enfin ça na pas d'importance. D'un ton plus souciant, j'ajoute.

Quelque chose ne va pas ?

Je me mets sur le côté afin d'observer son magnifique visage. Je suis sûre qu'il a quelque chose à me demander, ou peut-être quelque chose à me confier. En revanche, j'ignore complètement de quoi il peut s'agir.

En parlant de confession, moi aussi, je dois avouer quelque chose à Natsu. Soudain en quelques secondes, le passé que je m'étais forcée à oublier pendant quelques jours refait surface. Ma mémoire ne fait pas le tri, le bon comme le mauvais, elle conserve tout...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Lun 3 Juil - 15:10





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Ce n’était peut-être pas très malin de la part de Natsu de n’attirer l’attention d’Amaya que par l’utilisation de son prénom. Il y avait bien cinquante différentes manières de le faire et il avait choisi la plus ambigüe. Résultat, la jeune fille dut croire qu’il l’avait perdue de vue quelques instants, puisqu’elle lui rappela sa présence juste à ses côtés, avant de demander si tout allait bien. Comprenant sa bêtise, le mage de feu eut un petit rictus d’amusement. Il était étonnant de constater que malgré la simplicité de son langage, il demeurait le plus souvent incompris au premier abord.

Tout en conservant dans main la paume de la belle aux cheveux bleus, Natsu se releva légèrement afin de se retrouver en position assise, face à Amaya. Ses traits habituellement rieurs devinrent beaucoup plus sérieux, tandis que le garçon à l’écharpe fixait la demoiselle. Finalement, il prit la parole, le ton dénué de toute ironie :

« La guerre… La prison… Tout ça m’a fait réaliser à quel point je tiens à toi et je veux pas te perdre ! »


Natsu laissa couler quelques instants, cherchant les mots qu’il emploierait par la suite, ne laissant cependant pas le temps à Amaya de lui répondre si elle le décidait.

« Je t’aime, Amaya ! Je t’aime et je veux passer le restant de mes jours à tes côtés ! Veux-tu m’épouser ? »

Bien que la romance ne soit absolument pas le point fort du Dragnir, celui-ci avait pu discuter de tout ce qu’impliquait une relation de couple. Le mariage semblait être le point le plus abouti d’une union, et au vu de ce qui pouvait arriver par la suite, avec la mission qui lui avait été confiée, avec les combats à venir, la tête brûlée n’était pas certaine de son futur…

Le temps semblait si long, à attendre les quelques mots de sa princesse, qui le délivreraient ou rompraient son cœur… Chaque seconde était une heure, chaque heure une année, chaque année une éternité…




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Lun 3 Juil - 18:59


Rêve éveillé

Le petit nuage noir qui a occupé mes pensées pendant un court instant est vite dissipé par les rayons du soleil. Avec cette maladresse qui le caractérise si bien, Natsu formule sa demande. Ce n'était peut-être pas parfait, mais cela reste de loin la plus belle chose que l'on m'ait demandée.

Bien sûr que je le veux.

Des larmes de joie coulent sur mes joues tandis que je ris sous le coup de l'émotion. Je me penche pour déposer une nouvelle marque d'amour sur ses lèvres.

Je partagerais le reste de mes jours avec toi, pour le meilleur comme pour le pire.

Soudain, je me projette. Je m'imagine en train d'arpenter chaque recoin de Kosaten main dans la main avec Natsu. À chaque fois que nous marquerons une pause pour manger, je me vois en train de préparer le repas avec les moyens du bord.

Mais je vois également la réalité se glisser dans ce rêve éveillé. Elle apporte avec elle la guerre et tous les inconvénients qui l'accompagnent. Je vois alors les journées tristes passées sous la pluie à faire le deuil.

Oui, quoi qu'il arrive, nous resterons unis à jamais, pour le meilleur comme pour le pire...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mer 5 Juil - 16:25





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Après un long moment, qui ne dura en réalité que quelques instants, Amaya accepta la demande de Natsu avec le plus radieux des souvenirs qu’elle puisse lui faire. S’ensuivit un nouveau baiser de la belle, auquel le mage de feu répondit sans compter. L’explosion de joie dans sa tête était semblable à un volcan grondant prêt à exploser. Jamais il n’aurait pu espérer plus beau cadeau de la part de Fuyujin que cette simple réponse affirmative. Alors que le garçon aux cheveux roses était isolé en prison, alors que seuls ses plus magnifiques souvenirs lui permettaient de ne pas craquer, il s’était souvent posé la question du meilleur choix d’avenir en compagnie de sa bien-aimée. La solution s’était rapidement imposée à lui, bien qu’il ait longuement cru ne jamais pouvoir y parvenir…

Malgré la fausse liberté de Natsu, malgré le contexte de la guerre, malgré la quête à accomplir, le jeune homme n’avait aucun mal à entrevoir un avenir plaisant pour eux. Il n’aurait plus à porter le fardeau de ses actes seul, et ne laisserait plus sa fiancée sans défense. Il ne partirait plus seul au front : la Bleue serait à ses côtés, quoiqu’il arrive, et même si le garçon à l’écharpe se mettrait assez naturellement au-devant, elle serait juste derrière.

Le moment d’intimité passé, Natsu rappela en sifflant le petit renard, qui ne mit que quelques instants avant de surgir d’un fourré, laissant supposer qu’il se trouvait là depuis le début… Le chasseur de dragons prit un air faussement indigné et, pendant qu’Amaya attendait Arya, il se jeta sur Yami, l’agrippa par les pattes, et le gratta à l’arrière de ses oreilles poilues, là où sa peau sombre était particulièrement sensible.

Bientôt, la joyeuse troupe se remit en route, avançant un peu au hasard, un peu à l’instinct. Ils connaissaient leur objectif, mais pas nécessairement le chemin pour y parvenir. De toute manière, la forêt déboucherait bien quelque part, à un endroit différent de celui par lequel il avait pénétré les bois.

Tout à coup, le fils de dragon repéra un corps, de taille humaine, étendu au sol, une centaine de mètres plus loin. Il accéléra le pas, sans se précipiter pour autant, captant l’attention d’Amaya au cas où celle-ci ne l’ait pas remarqué. Ils parvinrent finalement sur place, et Natsu découvrit alors de multiples blessures par entailles, tout le long de son abdomen. Son pouvoir ardent aurait pu lui permettre de cautériser la plaie, mais il n’était pas sûr que le blessé y résiste, vu son état de faiblesse actuelle. Pris au dépourvu, le Seikajin se tourna vers sa moitié :

« Tu peux faire quelque chose pour lui ? Sinon je pense qu’il va mourir… »




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mer 5 Juil - 19:01


Vilaines entailles

Quand Natsu appelle Yami, ce dernier surgit presque aussitôt d'un buisson. Les deux échangent des piques et des ripostes dans une attitude de jeu. Parfois, c'est à se demander qui est le maître.

Arya vient me rejoindre quelques instants plus tard. La tigresse est visiblement épuisée mentalement, mais également un peu énervée. Je m'agenouille à ses côtés et enlace mes bras autour de son coup pour la réconforter.

Après plusieurs minutes, nous reprenons tous ensemble notre chemin au travers de la forêt tropicale. Les reliefs du terrain souvent camouflés par diverses végétations ne semblent poser de problèmes à personne, hormis à moi. Connaissant ma maladresse particulière, je reste donc vigilante.

Au bout d'un moment Natsu me fait signe, attirant ainsi mon attention sur un corps inanimé au sol. Nous approchons pour examiner les blessures de plus près. Au premier aspect seul l'abdomen de l'homme semble touché. Mais en y regardant bien, on peut voir que ses bras sont couverts de micro coupures.

Tu peux faire quelque chose pour lui ? Sinon je pense qu’il va mourir…

Ça va être difficile, il n'est vraiment pas au meilleur de sa forme. Jusque-là, je n'ai réussi qu'à accélérer le processus de guérison naturel chez des personnes souffrantes, mais je n'ai jamais guéri quelqu'un au sens propre du terme.

Je regarde à nouveau les entailles sur le torse de la victime. Elles sont bien trop profondes pour guérir naturellement.

Si j'utilise mon don sur lui, ça a plus de chance de le tuer que de le remettre en bonne santé. Quoi que...

Lorsque j'ai appris à maîtriser les bases de mon don de guérisseuse, c'était en compagnie de cette druidesse nommée Aki Nishiie au village de Rin. Au début, j'avais commis l'erreur de me concentrer sur la blessure, mais en réalité, il fallait se concentrer sur le moyen de la guérir.

Peut-être que si j'essaie un autre moyen, j'arriverai à soigner ces entailles. Mais comment faire ? Si j'accélère la circulation de son sang, ça ne fera qu'aggraver l'hémorragie. Si je la ralentis, je risque de faire coaguler tout son système sanguin.

Alors que je me creuse les méninges en quête d'une solution, un déclic se fait dans ma petite tête. Pourquoi me limiterais-je en agissant uniquement sur le sang ?

Je place mes mains à plusieurs centimètres du corps blessé et ferme les yeux. Je tâche de me concentrer à la reconstruction des tissus organiques. Honnêtement, je ne sais pas si ça a une chance de fonctionner, mais c'est toujours mieux que de ne rien essayer. Quand j'ouvre à nouveau les yeux, il ne reste sur le torse de l'homme que des marques rosées.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Jeu 6 Juil - 15:58





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Natsu avait interpellé Amaya, car il se souvenait que lors de leur première rencontre à Hyouga, lorsque celle-ci s’était présentée et lui avait expliqué les pouvoirs qu’elle possédait avant que le sceau de Fuyu ne lui soit apposé, la guérison en faisait partie. De plus, la jeune fille lui avait déjà raconté avoir soigné quelques blessures légères. C’est pourquoi le mage de feu avait aussitôt pensé à sa fiancée pour sauver la vie de l’homme étendu à terre.

Toutefois, la belle avoua n’avoir jamais été au-delà de l’accélération du processus naturel de régénération de l’humain, se contentant donc de faciliter ce qui était déjà efficient. Or, ici, le problème était autre, et bien plus conséquent : il s’agissait bien de contrecarrer le cycle de vie de l’Homme, en faisant conserver son sang à cette victime, alors que le flot était plutôt important, au point de mettre en péril ses jours dans les prochaines minutes…

Cependant, Amaya, malgré ce constat malheureux, paraissait avoir une idée en tête, et après quelques instants de réflexion muette, positionna ses mains juste au-dessus du type inconscient. Natsu observa alors avec étonnement, et satisfaction, les plaies se refermer progressivement, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que de vilaines cicatrices encore bien écarlates. Mais si la perte de sang n’avait pas été trop importante, alors la vie du blessé venait d’être sauvée.

« Bien joué ! »


Le Dragnir posa une main affectueuse sur l’épaule sa bien-aimée, guettant au passage le moindre signe de fatigue chez elle. Il ignorait quelle quantité d’énergie elle avait dépensé, et préférait prendre les devants. Quant à celui qui avait frôlé la mort, il poussa bientôt quelques gémissements plaintifs, avant de murmurer d’une voix à peine audible, et ne dissimulant rien de sa souffrance :

« Le village… On a été attaqués… Besoin d’aide… »





"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Ven 7 Juil - 15:35


Autres victimes

La tête me tourne un peu à présent, mais le contact avec la main de Natsu sur mon épaule, ainsi que ses félicitations, m'aident à me sentir un peu mieux. Puis l'homme que je viens de soigner, et peut-être partiellement sauvé par la même occasion, murmure d'une voix très faibles quelques bouts de phrase.

Un village à été attaqué. Où se trouve-t-il ? Est-il loin d'ici ? Y a-t-il des blessés ? Combien ? Sont-ils aussi gravement touchés ? Sont-ils toujours en vie ?

Tant de questions sans réponses qui affluent d'un seul coup dans mon esprit occupant toutes mes pensées. Mon objectif principal du moment est plutôt clair. Je dois trouver ce village et évaluer les dégâts pour venir en aide à ceux qui en ont besoin.

Cependant, une crainte me hante. Si les blessés sont nombreux, vais-je réussir à tous les sauver ? Je n'ai pas le temps de penser à ce genre de choses, chaque seconde de perdue est une seconde de moins de ce qu'ils leur restent à vivre.

On doit aller les aider. Mieux vaut ne pas essayer de le déplacer pour le moment ça risque d'aggraver son état, dis-je en désignant l'homme au sol.

J'inspecte le sol pour savoir de quelle direction est venu l'homme, mais je ne remarque aucune trace particulière. Finalement, c'est Arya qui prend les devants nous indiquant le chemin à suivre. Il va peut-être falloir que j'apprenne à pister un jour.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Sam 8 Juil - 15:19





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Les propos du blessé étaient loin d’être tous compréhensibles… Un mot sur deux, ou presque, était mâché, si bien que l’assimilation complète était impossible. Mais Natsu saisit aussitôt qu’un village était menacé, attaqué, et que l’homme à terre, provenait de cet endroit. Cela expliquait sûrement l’origine de ces plaies, même si le Dragnir ne voyait pas ce qui avait pu se montrer aussi violent en ces bois…

Quoiqu’il en soit, Amaya et lui étaient arrivés aux mêmes conclusions : s’il y avait effectivement à proximité un groupe d’habitants luttant pour leur survie, c’était un devoir que de leur porter secours. Déjà par respect pour la nature humaine, et également car le duo, en retour d’être protégé par Seika, souhaitait protéger Seika. Natsu avait déjà sauvé des flammes une petite bourgade locale, mais d’autres périls existaient dans cette forêt.

« Ouais, faut aller leur porter secours ! »

La question subsistait à propos du blessé : qu’en faire ? Le déplacer aurait sûrement pu rouvrir ses blessures et Amaya déconseillait une telle option. Natsu l’oublia donc aussitôt. Le mieux restait donc de le laisser sur place, mais alors, cela revenait à exposer un homme sans défense aux prédateurs du coin. En fixant Yami, le garçon aux cheveux roses eut alors une idée.

« Laissons-le ici ! Yami s’occupera de tenir les bêtes hors de portée le temps qu’on revienne ! »

Tandis que la belle élue s’occupait de tracer leur route à l’aide du flair de sa tigresse, Natsu s’accroupit pour se mettre à hauteur du renard noir, qu’il allait de nouveau laisser seul. Malgré sa nature chétive et enfantine, ce dernier avait rapidement compris ce que le Dragnir attendait de lui. Mais son air de défi en disait long sur sa tristesse d’être à nouveau abandonné. Voyant cela, la tête brûlée lui caressa sa tignasse rouge en lui murmurant :

« Je reviendrai ! C’est promis ! »

Après quoi, Natsu se releva pour s’en aller rejoindre sa fiancée qui connaissait désormais le chemin, du moins grâce au soutien d’Arya. Ils marchèrent ainsi plusieurs longues minutes, durant lesquelles le pyromancien se préparait mentalement à ce qui allait suivre. C’est alors qu’au détour d’un épais buisson, le duo put enfin apercevoir le village en question. Et l’horreur qui s’y déchaînait. De fait, un trio de Kamaitachi déchaînés était en train de griffer toute personne ayant le malheur de sortir de chez soi…




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Dim 9 Juil - 8:38


Mauvais réflexes

Quand nous arrivons au village, lorsque je me tourne vers Natsu pour vérifier qu'il m'a bien suivi, je remarque l'absence du petit renard.

Mais ce n'est pas ma principale source d'inquiétude pour le moment, il y a des choses qui ne peuvent pas attendre, ces villageois ne peuvent pas attendre. Et pourtant, ils sont bien obligés, ils nous attendent pour que les sortions de ce mauvais pas.

De petites silhouettes rapides se déplacent à leur aise entre les maisons, jonchant au passage les malheureux qu'elles croisent. Au premier coup d'œil, je reconnais ces créatures qui sont une nouvelle fois au nombre de trois.

Je constate avec tristesse le massacre qui a été commis. Pourtant lorsque j'avais affronté un groupe de leur semblable, ils ne paraissaient pas si puissants. Avec l'aide de la jeune archère aux cheveux blancs, nous en étions venus à bout en quelques minutes seulement.

L'écart de niveau entre les élus et les natifs est-il si important ?

Un petit cliquetis attire mon attention, on dirait le bruit de petites griffes claquant contre le sol dur. Je me retourne pour découvrir que l'une des bêtes se précipite sur moi.

Aussitôt, je prends peur et couvre mon visage avec mes bras. Faire l'autruche n'est pas la meilleure des solutions, mais je n'ai rien pu faire face à ce réflexe. Je m'attends à recevoir une entaille à un endroit ou un autre de mon corps, mais rien ne vient.

Je baisse alors mes bras et découvre une rangée de pics bien alignés et symétriques, la petite fouine aux longues griffes y est empalée. Ça ne m'était encore jamais arrivé, jusque-là, j'avais toujours voulu utiliser l'un de mes dons pour que celui-ci se déclenche. Mais là, je n'ai rien contrôlé.

Il vaudrait mieux que j'apprenne à contrôler d'avantage mes capacités, sinon cela pourrait devenir dangereux pour ceux de mon entourage. Par la même occasion, je devrais aussi chercher un autre moyen de défense. Je dois admettre que faire sortir des pics de terre est assez efficace, mais seulement sur des ennemis bien plus faibles que moi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Dim 9 Juil - 14:50





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

La situation n’était vraiment pas glorieuse pour les villageois. Même si les fouines étaient d’ordinaires assez craintives des groupes humains, le trio était particulièrement violent, et chair comme bois étaient tranchés par leur griffes acérés. Il y avait déjà à terre une trentaine de corps, mutilés de toute part, peut-être vivants, mais a priori inconscients. Il était assez évident que ces natifs ne parvenaient pas à gérer le problème d’eux-mêmes. La meilleure solution pour eux semblait de s’enfermer dans leurs habitations.

Bien entendu, à cette vue, Natsu ne pouvait pas rester sans réagir. Il se tourna vers sa bien-aimée, qui était, elle aussi, sur le point d’intervenir. Le garçon aux cheveux roses s’assura de croiser son regard, tout en pressant doucement la main qui les unissait. Par ce geste, il promettait à sa fiancée d’être prudent, tout en lui intimant d’en faire de même. Le mage de feu savait qu’il ne pourrait pas toujours veiller sur elle, à son grand regret, et il lui fallait apprendre à s’en remettre à ma Bleue. Le contact terminé, le duo se sépara.

Natsu adopta une allure de course pour aller se positionner au centre du village. Là, il s’embrasa intégralement, telle une torche vivante, en prenant soin de ne pas enflammer les combustibles environnants. Et puis il siffla, afin que les Kamaitachi le prennent pour cible. Ce qui se produisit effectivement pour deux d’entre eux. Les bêtes accoururent rapidement, avant d’encercler le chasseur de dragon immobile, tournoyant autour comme des prédateurs.

C’est là que le Dragnir relâcha toute l’aura draconique qu’il était capable de maîtriser. Des étincelles ardentes et fulgurantes fusaient vers la cime, tandis que la chaleur s’intensifiait jusqu’aux petits monstres. Natsu profita de ce répit pour jeter un coup d’œil à Amaya, constatant qu’elle avait abattu le dernier assaillant. Il ne fut d’ailleurs pas le seul à s’en rendre compte : en effet, d’un regard en coin, les Kamaitachi avaient bien noté la mort de leur congénère. La peur de subir le même sort les gagna alors,  et l’écrasante pression du pyromancien finit par avoir raison de leur volonté.

Les deux fouines prirent la fuite, tandis que Natsu laissait son pouvoir se dissiper. Il alla ensuite rejoindre Amaya, alors que peu à peu les villageois sortaient prudemment.  La tête brûlée déposa ses lèvres sur celles de sa compagne pendant quelques instants.

« Je te laisse les rassurer, faut que j’aille chercher le blessé ! »

Capa contextuelle:
 




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mar 11 Juil - 15:10


Gênée

L'esprit encore plongé dans diverses pensées, je regarde Natsu s'éloigner de moi sans réagir. Je ne peux me re concentrer sur la réalité qu'à partir du moment où ma curiosité m'impose de chercher à savoir ce qu'il fait. Je regarde donc chacun de ses mouvements d'un œil plus attentif.

Le corps embrasé de mon bien-aimé focalise l'attention de tous vers le centre du village. Et soudain, l'air devient plus oppressant. Je me rends compte assez rapidement que cela vient de Natsu, parce que je connais cette chose. Je connais cette puissance, pacifique mais pourtant écrasante, qu'il dégage.

Je ne sais pas si cela a un lien avec mon don de Métamorphe, mais j'ai envie de communiquer avec cette aura étrange. De la même manière que j'ai envie, et que je peux, communiquer avec Arya. Je comprends à présent pourquoi la tigresse c'est rapprochée de moi. Ou peut-être que je suis à côté de la plaque, il faudrait que j'arrête de me prendre pour blanche neige.

L'aura se dissipe peu à peu et je commence à respirer de nouveau normalement. Ma tête brûlée se dirige vers moi et après un court baiser, il m'indique qu'il retourne chercher le blessé, et sans doute Yami par la même occasion bien qu'il n'en fasse pas mention.

Arya et moi nous retrouvons donc seules devant le groupe de villageois de plus en plus important. Toutes les expressions nous font face. Certaines têtes expriment leur joie en raison de la fin du cauchemar, d'autres de la peur sans doute à cause du choc causé par l'attaque et l'aura de Natsu ainsi que la vue d'Arya n'arrange pas les choses. Des personnes expriment en silence leurs remerciements, mais certaines, à mon grand étonnement, font preuve d'une colère ardente.

Quelque peu gênée par toute cette attention portée sur moi, je décide d'orienter mon regard vers le sol.

Ne vous en faites pas, ces bêtes ne vous embêteront plus, dis-je en désignant celle encore empalée sur un pic. Je m'appelle Amaya et je suis là pour vous aider. Laissez moi faire quelque chose pour les blessés s'il vous plaît, je possède les capacités pour les soigner.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mar 11 Juil - 16:33





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Le chemin du retour se fit assez naturellement, quasiment en sifflotant. Le danger avait été écarté du village, les habitants sauvés et, même si Natsu s’était contenté de faire fuir les deux fouines qu’il avait prises pour cibles, il était certain que la peur au ventre les empêcherait d’agir. D’autant plus que les Kamaitachi se battaient en général en trio, il leur fallait donc trouver une troisième bête pour reformer le groupe. La menace avait donc bel et bien était supprimée.

Il ne restait à présent qu’à ramener l’homme qu’Amaya et Natsu avaient découvert en se baladant au gré du hasard. La belle élue avait pu refermer ses blessures et stopper l’hémorragie, mais la victime devait être allongée à l’abri maintenant. Sans quoi, les plaies auraient tôt fait de se rouvrir ou alors les carnassiers de la zone s’en prendraient à lui. C’est pour éviter ce dernier danger que le garçon aux cheveux roses avait laissé Yami sur place. Les flammes noires que matérialisait ce dernier étaient très efficaces pour apeurer les prédateurs, le renard l’ayant parfaitement prouvé dans la forêt de la mort.

Mais tout à coup, alors que le pyromancien approchait de son objectif, des cris similaires à ceux du petit animal se firent entendre, alertant aussi Natsu. Dès lors, ce dernier accéléra l’allure pour finir son chemin au pas de course, prêt à se battre à tout moment. C’est en arrivant sur place que Natsu comprit la situation. En réalité, il n’y avait pas de péril extérieur… Simplement, Yami était en train de crier après le blessé qui, forçant sur son corps, se relevait peu à peu, une main appuyée sur un tronc, l’autre se tenant la tête. Le Dragnir s’avança.

« Arrête ! Force pas ou tes blessures vont s’ouvrir à nouveau ! »

« Je… Je dois aller chercher de l’aide… »

« T’en fais pas pour ton village, on s’est chargé d’éclater les fouines ! »

« Co-comment ça ? »

« Bah comme je te le dis ! Y’a plus de danger maintenant ! »


Le blessé semblait tout de même perplexe, mais les simples mots de Natsu l’avaient rassuré. Ce dernier prit le bras de l’autre sur son épaule pour le soutenir, et ils firent chemin inverse, tandis que Yami gambadait joyeusement autour de son maître retrouvé. Le retour fut un peu plus long qu’à l’aller, puisque le chasseur de dragons ne pouvait pas aller bien vite… Mais après un certain temps, le village fut de nouveau visible.

Rapidement, Natsu remit l’homme aux natifs les plus en forme et les plus à même d’aider les autres, avant d’aller rejoindre sa fiancée qui s’affairait à soigner les plus mal en points.

« Alors ? J’ai raté quelque chose ? »





"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mar 11 Juil - 18:46


Extrême fatigue

Les habitants du petit village se sont montrés un peu indécis au début, mais je n'ai eu qu'à leur rappeler que moi et Natsu les avons débarrassés des prédateurs qui s'acharnaient sur eux. Alors ils ont pris la bonne décision et m'ont mené jusqu'à une grande grange où ceux qui sont encore valides s'entraident pour y apporter les moins chanceux.

Certains des blessés reposent sur des lis ou des brancards de fortune, mais là plupart sont à même le sol. Parce qu'il faut bien commencer par un côté, je m'avance pour examiner le premier de la rangée face à moi. Il saigne beaucoup, je remarque que les plaies sont similaires à celles de l'homme dans la forêt. Je me concentre donc et une minute plus tard, il ne reste plus que des traces roses sur le torse du blessé.

Quelques cris d'étonnement se font entendre dans mon dos, mais je n'y prête pas attention, je dois rester concentrée. Passant au suivant, je progresse ainsi de patient en patient. De temps à autre, je marque une pause et sors de la grange. D'abord pour me reposer, mais aussi parce que l'odeur du sang est trop forte à l'intérieur et que j'ai du mal à la supporter. Cela devient de pire en pire à mesure que je puise dans mes ressources pour utiliser mes dons.

La tête me tourne, c'est horrible et bien plus intense que le petit vertige dans la forêt. Combien en ai-je soigné déjà ? Vingt ? Trente ? Je ne sais plus, j'ai perdu le compte. Après une pause plus longue que les autres, je me remets au travail pour effectuer les derniers soins. Beaucoup de villageois ont succombé à leurs blessures avant que je ne puisse intervenir, ce qui est à la fois bien et malheureux. Cela fait plusieurs personnes en moins dont il faut s'occuper donc une économie considérable d'énergie, mais cela signifie aussi que je n'ai pas pu venir en aide à des personnes qui aurait pu être sauvées.

Dans la vie, il faut faire des sacrifices. Je ne peux pas sauver tout le monde, je le savais déjà avant de venir. Mais je veux tout de même faire mon maximum. Je me dis que si je sauve la vie de ces gens cela pourra effacer le poids des vies que j'ai prises... C'est un espoir fou, je le sais, mais l'espoir fait vivre comme on dit...

C'est ce moment-là que Natsu choisit pour faire sa réapparition. Alors que je m'occupe de la dernière personne qui a besoin de mes soins, il se poste à mes côtés et demande quelle partie de l'affaire, il a loupé. Une fois que j'ai terminé, je me redresse pour me plaquer contre lui, le contact avec sa peau chaude est apaisant. Si bien que je peine à ne pas fermer les yeux, je suis exténuée.

Pas grand chose, juste une heure de soins intensifs.

C'est sur ces derniers mots prononcés faiblement que je cède enfin à la fatigue.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mer 12 Juil - 8:14





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Au moment où Natsu se rapprocha de sa belle, curieux de savoir comment avait évolué la situation pendant qu’il était parti chercher le blessé, celle-ci vint s’affaisser contre lui, et après avoir murmuré qu’elle s’était démenée pour soigner de son mieux les victimes des Kamaitachi, finit par s’endormir. Etant donné qu’elle avait utilisé pour la première fois son don de guérisseuse à un tel niveau il y a peine quelques heures, le mage de feu pouvait tout à fait comprendre sa fatigue actuelle. Il était même impressionné qu’elle ait tenu la cadence autant de temps.

Doucement, pour ne pas gêner sa sieste réparatrice, le Dragnir la prit dans ses bras, avant de questionner les habitants sur un possible emplacement pour elle. Le village semblait lui être particulièrement reconnaissant, et avec les morts que le couple n’avait pu empêcher, une maison vide leur fut confiée. Natsu étendit alors sa bien-aimée sur l’un des lits présents dans la demeure –comme un fait exprès, il y en avait deux– avant de s’installer, en position assise face à elle. Il était prêt à veiller sur Amaya jusqu’à ce qu’elle ait recouvré ses forces.

Peu de temps après, on vint leur apporter un peu d’eau et de nourriture locale, à savoir essentiellement des baies, se confondant en remerciements pour leur aide. Natsu leur sourit, appréciant le geste, mais leur dévoilant également son statut d’élu, ce qui n’était pas difficile à deviner avec son sceau visible par tous. Manifestement, les crimes du garçon aux cheveux roses n’étaient pas parvenus aux oreilles de ces habitants vivant en marge de la société. En revanche, ces derniers avaient déjà entendu parler du violent incendie duquel le chasseur de dragons, en compagnie de Thanil et de Lara, avait préservé un autre village.

Natsu se souvenait aussi de cette dure mission. Les conditions étaient éprouvantes, même pour lui qui était habitué à la chaleur. Il avait fallu rassurer les habitants, creuser des fossés, taillader les arbres… Tout ça pour découvrir au final que le feu avait une origine magique. Depuis lors, le garçon à l’écharpe voulait absolument rencontrer cet autre pyromancien.

Quoiqu’il en soit, la tête brûlée se surprit à contempler le visage paisible de celle qui partagerait chacun de ses jours pour le restant des siens. Il était encore étrange pour Natsu de se dire qu’il l’avait demandé en mariage la veille… Mais avant d’aller jusqu’au bout de cette alliance, le fils de dragon devait accomplit la tâche que lui avait confiée l’Empereur. C’était une étape obligatoire qu’il comptait bien surpasser.

Natsu songeait aussi à la route que tous deux, tous quatre en incluant leurs familiers, allaient bientôt reprendre. L’enfer gelé n’était pas tout proche, il allait sûrement leur arriver d’autres aventures. Mais quelles qu’elles soient, ils y feraient face ensemble, main dans la main, avec un peu de baston quand même de la part du jeune homme.




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mer 12 Juil - 18:23


Honte

Lorsque mes yeux s'ouvrent peu à peu, j'ignore totalement où je suis, même si j'en ai ma petite idée. Combien de temps ai-je dormi ? Est-ce que les blessés ont survécu ? Où est le reste des habitants ?

Mais ces questions s'évaporent bien vite quand je pose mes yeux sur Natsu. De toute évidence, lui me regardait depuis bien plus longtemps. Un rapide coup d'œil autour de la pièce m'apprends qu'Arya est allongée à côté du lit où je suis à présent assise.

Les seuls souvenirs que je possède de l'instant avant que je ne tombe dans un profond sommeil sont l'odeur de sang qui règne dans la grange et le contact apaisant avec le corps de mon bien-aimé. Soudain, je me sens un peu honteuse de m'être ainsi effondrée dans ses bras. Avant que mon visage ne tourne écarlate, je demande à Natsu.

Ai-je dormi longtemps ? Je n'aime pas beaucoup l'idée de me reposer alors que tous ces gens ont sûrement encore besoin d'aide...

Je sens sur moi le regard bienveillant de ma protectrice. Mes yeux se posent alors sur elle, son expression est assez facile à décrypter et le message qu'elle veut me transmettre également.

"Tu en as déjà beaucoup fait".

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1258
Yens : 907
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Mer 12 Juil - 19:44





Au cœur des tropiques


feat.Maya l’abeille

Le garçon aux cheveux roses ignorait combien de temps passa pendant qu’il contemplait Amaya endormie. Les secondes défilaient, les minutes s’égrenaient, les heures fuyaient… Mais peu lui importait. Natsu veillait simplement sur elle, sur la femme de sa vie, celle qui d’une réponse avait scellé leurs destins, lié leurs lendemains. Ce n’était pas une promesse dans le vent, mais bien un véritable vœu d’avenir. Où était la logique dans tout cela, dans les actes du garçon à l’écharpe, dans ses pensées, dans ses paroles lorsqu’il se trouvait au côté de la belle élue ? Nulle part… Le cœur avait ses raisons que la raison ignorait…

Amaya ouvrit finalement les yeux, posant aussitôt son regard sur Natsu, qui se contenta de sourire d’un air benêt tout à fait naturel chez lui. Que pouvait-il faire d’autre ? Lentement, il l’observa reprendre conscience, écouta ses premières paroles, qui lui arrachèrent une mimique amusée. Décidément, la Fuyujin ne pensait qu’aux autres, ne prenant pas soin de son propre état. Bon, ça c’était aussi un peu le rôle du Dragnir, mais quand même ! De fait, à peine éveillée, elle s’inquiétait déjà de l’état des habitants. Le mage de feu n’hésita pas à ironiser :

« Oh, ça va bien faire trois jours que tu roupilles comme une marmotte ! Une vraie princesse… »

Natsu avait essayé de conserver son sérieux quelques instants, le temps que la blague fasse effet. Néanmoins, le fou rire s’empara assez vite de lui, il laissa donc éclater sa joie, les larmes aux yeux. Le pyromancien finit par se calmer, avant de reprendre d’un ton plus calme :

« Nan, tu n’as pas dormi longtemps ! Les habitants se remettent très bien, ils sont d’ailleurs venus plusieurs fois pour te remercier. Tu en as sauvé un sacré paquet ! »

Le jeune homme passa un doigt sur le visage de sa bien-aimée, caressant sa joue, avant de jouer avec l’une de ses mèches rebelles qu’il aimait tant. Vraiment, Natsu adorait contrarier Amaya. Mais soudain, le sixième sens du Dragnir, ainsi que le reste de ses facultés de perception l’avertirent d’un danger dans son dos. Il se retourna alors et saisit vivement une main armée d’un couteau dirigé contre lui. L’arme fut lâchée et le Seikajin réalisa alors l’identité de son agresseur.

« Un gamin ?! »

Il s’agissait en effet d’un petit garçon, d’une quinzaine d’années, les cheveux bruns décoiffés. La hargne et la haine se lisait dans son regard. Natsu lâcha alors la main du môme, qui se frotta le poignet, une lueur mauvaise dans ses yeux. Celui-ci prit la parole, sur un ton dur :

« Un gamin ouais ! C’est ce que t’as laissé derrière toi après avoir brûlé ma maison ! Mes parents, mon frère… Ils sont morts à cause de toi, Natsu Dragnir ! »




"Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !"

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 156
Yens : 2326
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 17
Localisation : Près des TN

Progression
Niveau: 28
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   Jeu 13 Juil - 21:36


Épreuves et peines

Trois jours !? Étais-je si fatiguée que ça ? J'ai peut-être un peu forcé, c'est vrai, mais à ce point-là ? Natsu m'a annoncé la nouvelle avec un si grand calme, cela ne lui ressemble pas, il a vraiment dû se faire du souci pour moi.

Mais tout à coup, mon bien-aimé est pris d'un fou rire et je comprends à ce moment-là qu'il s'agit d'une blague. Et je suis tombée en plein dans le panneau... Aussitôt, je prends le premier objet qui me tombe sous la main, en l'occurrence un oreiller, pour lui jeter au visage.

Arrête de te moquer de moi ce n'est pas drôle !

Il me rassure pas la suite en affirmant qu'en réalité, je ne me suis pas reposée bien longtemps. Puis mentionne le fait que plusieurs des villageois sont venus me rendre visite pour me remercier. D'après Natsu, j'en ai sauvé "un paquet", mais je tique à ces mots. Cela signifie que j'ai sauvé beaucoup d'entre eux, mais pas forcément la totalité.

Alors que la chevelure rose s'amuse avec l'une de mes mèches bleues, je vois un jeune garçon s'approcher de nous. Sûrement l'un des villageois venus pour me remercier, mais je ne veux pas de ces remerciements, je n'ai pas sauvé toutes ces personnes dans ce but.

Soudain, l'adolescent bouge brusquement et aussitôt Natsu se retourne pour arrêter son geste. Je ne vois rien de la scène de là où je suis. Ce n'est que lorsque l'objet tombe à terre que je réalise qu'il s'agit d'un couteau.

Ce gamin essaye de tuer l'être qui compte le plus à mes yeux après tout ce qu'on a fait pour eux ? D'accord tout à l'heure, je disais ne pas vouloir de reconnaissance, mais il y a tout de même un minimum.

Je m'apprête à me lever pour lui faire comprendre la gravité de son geste, mais je m'interromps lorsque le jeune homme prend la parole pour répondre à l'étonnement de Natsu. Il se trouve en fait que ce gamin est l'un des orphelins ayant échappé aux flammes de Natsu.

Tout sentiment de haine s'est dissipé en moi. Ce n'est qu'un enfant perdu qui cherche son chemin pour retourner vers la raison, bien souvent les gens pensent que la vengeance est le seul moyen d'y parvenir, mais pas toujours. Je ne pense désormais qu'à réconforter l'enfant. Commençant par venir me positionner devant lui, sur mes genoux pour me mettre à sa taille, je plonge ensuite mon regard azur dans ses yeux.

Tu sais, cet incendie n'était pas volontaire, c'était un malheureux accident. Bien sûr, cela n'excuse pas tout, mais Natsu est sincèrement désolé. En ce moment même, il fait tout pour se racheter. Je suis navrée que tu aies perdu toute ta famille proche, mais sache que tu ne seras jamais seul. Si tu regardes bien, tu pourras trouver des personnes de confiance dans ton entourage.

Je marque une courte pause pour laisser le temps au jeune homme de peser chacun de mes mots.

La vie est constituée d'épreuves, certaines sont plus faciles que d'autres et quelques fois, on pense que c'est insurmontable. Aujourd'hui, tu affrontes sûrement la plus grande des épreuves qui se soient jamais présentées à toi, mais tu dois tout faire pour continuer à avancer. Il faut que tu arrives à tourner la page, il faut que tu arrives à pardonner à Natsu. Ensuite, ta peine pourra partir d'elle-même.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Au cœur des tropiques   

Revenir en haut Aller en bas
Au cœur des tropiques
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Sous le sunlight des tropiques ♫ [Alex]
» Chasse aux shiney n°2 - Thématique "Tropiques"
» Sous le soleil des tropiques (Zoya & Lizie)
» Bronzons sous le soleil des tropiques... Ou attrapons un coup de soleil mémorable ! (libre)
» Sous les sunlight des tropiques - proposé par Leigh Fraser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.